Equipe nationale

Domiciliation de Libye-Algérie à Tripoli

Les Libyens saisissent officiellement la CAF
LUNDI 9 JUILLET 2012 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1980 PRIX 20 DA

Liewig débarque et annonce «Je veux un groupe de guerriers»
«Chaouchi redeviendra ce grand gardien d’Oum Dorman»

«Y’ a pas le feu, on sera prêts pour la reprise»

Yachir voit grand
«Avec Hachoud et Kacem, on jouera carrément le titre»
De nos envoyés spéciaux en Tunisie

MCA

De nos envoyés spéciaux en Pologne

JSK

Avec Fabbro, ça ne rigole pas

Kacem, signature reportée de 24h

Maroci : «Le message du coach reçu 5 sur 5»

JSK-Raja le 4 août

USMA

«Je veux une équipe compétitive»

«Anderson et le recrutement sera bouclé»

Hannachi

De notre envoyé spécial en Turquie

La pluie, l’invitée

surprise

sommes dans un superbe endroit»
CRB

El Orfi «Nous

Pascal Angan est arrivé
«J’ambitionne de faire une grande saison»

USMH

Bounedjah s’entête à jouer en Tunisie

«J’espère convaincre Charef»

02

N° 1980 lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Yahia : «Je ne reviendrai pas afin de ne pas gêner la relève»
interview que nous a accordée Anthar Yahia à Kaiserslautern et publiée dans notre édition de vendredi passé a suscité de nombreux commentaires parmi l’opinion publique, comme c’est le cas à chaque fois qu’il s’exprime dans nos colonnes. Un propos a particulièrement fait l’objet de nombreuses interprétations : son annonce qu’il ne reviendra jamais en sélection nationale. «J’ai eu des échos du pays et j’ai constaté que

L’

l’idée que j’ai développée à ce sujet a été mal interprétée. Certains ont cru comprendre que je rejette la sélection et que je tourne le dos à mon pays. Or, comme cela a bien été explicité dans l’interview, je dis seulement que je n’ai pas le droit de jouer avec les sentiments des Algériens, parmi eux mes parents, en annonçant ma retraite internationale pour revenir par la suite. On n’est pas dans un spectacle où on doit faire des coups de théâtre pour faire sensation. Je me retire

afin de permettre à une nouvelle génération de prendre le relais à mon poste. Comme je l’ai dit, la vie est faite de cycles et mon cycle en sélection est terminé. Je ne veux pas revenir en sélection afin de ne pas gêner la relève. Pour le reste, l’Algérie demeurera toujours dans mon cœur et je demeurerai le premier supporter des Verts», a tenu à préciser Yahia. F. A.-S.

Alors que c’est la reprise à Getafe

Vacances prolongées pour Lacen
A l’instar de pratiquement toutes les autres formations de la Liga, Getafe club où évolue le milieu de terrain international algérien Medhi Lacen, a repris les entraînements d’avantsaison, vendredi. Lacen, qui n’est pas encore rentré de vacances, n’a pas répondu présent à cette première séance d’entraînement de l’année cing de Santander, est prévu pour samedi 14 juillet. Il aura eu presque un mois de vacances complet puisque le dernier match joué avec les Verts remonte au 16 juin dernier.

Ziani affrontera Al Hilal (Arabie Saoudite) en amical
Al Jaish du Qatar poursuit sa préparation en Autriche. L’équipe de Karim Ziani, qui reste sur deux grandes victoires face à des équipes de seconde zone autrichienne, affrontera l’équipe saoudienne d’Al Hilal. Pour rappel, Ziani avait inscrit deux buts lors d’une empoignade gagnée par ses camarades sur le score de 20 buts à 0.

Il sera en stage en Hollande
Getafe, qui a entamé sa préparation d’intersaison, il y a trois jours, s’envolera bientôt au pays bas pour peaufiner sa préparation. Ainsi, le coach compte mettre à profit de regroupement programmé en Hollande pour disputer quelques rencontrer amicales face notamment à Fenerbahce et l’Athletico Madrid M. A.

Il a eu droit à une semaine de plus
Medhi Lacen, qui avait participé aux derniers rencontres internationaux avec la sélection nationale, le mois de juin dernier a eu droit à une semaine de repos de plus. Ainsi, le retour de l’ex-joueur du Ra-

Loren (DTS R. Sociedad) : «La polyvalence de Cadamuro nous évitera de recruter en défense»
Le directeur Sportif de la Real Sociedad a dû réagir sur le site du club espagnole pour mettre fin aux rumeurs qui parlaient du probable recrutement d’un défenseur latéral cet été. A ce propos, il déclare : «On n’a pas du tout l’intention de renforcer le côté gauche de la défense. On possède des bons joueurs capables d’assumer ce rôle. Je pense surtout à Liassine Cadamuro dont la polyvalence nous sera utile. L’entraîneur Montanier peut compter sur lui dans tous les compartiments défensifs.»

Medjani et Mostefa attendus ce lundi
Comme prévu, les deux défenseurs de l’équipe nationale, Carl Medjani et son camarade à Ajaccio, Mehdi Mostefa Sbaâ, rejoindront le reste de leurs camarades ce lundi à l’entraînement.

Annoncé de retour en Algérie, l’agent de Bouzid dément
L’avenir du défenseur international algérien Ismaël Bouzid ne sera pas en Algérie, du moins pour la nouvelle saison, nous signifia son agent, hier par téléphone. Annoncé à l’ES Sétif, Bouzid, qui vient de terminer la saison avec Baniyas, ne semble pas presser de signer. Courtisé par le CSC qui aurait présenté une offre à l’ex-joueur du Mouloudia d’Alger, Ismaël attend encore avant de prendre une décision. «Un retour en Algérie ne fait pas partie de nos priorités, on étudie actuellement plusieurs possibilités et on se décidera en temps voulu», nous dira le chargé d’affaires de l’ex-joueur des Hearts Of Midlothian.

Rachid Ghezzal : «Mon ambition, c’est de ne pas lâcher le groupe pro»
Retenu parmi le groupe professionnel de l’Olympique Lyonnais, Rachid Ghezzal, le frère de l’international algérien Abdelkader, s’entraîne régulièrement avec l’équipe première de son club formateur. A Lyon depuis huit saisons, Ghezzal, qui est en stage à Tignes depuis plus d’une semaine, veut à tout prix s’inscrire dans la durée parmi ses coéquipiers professionnels. Attaquant comme son frère Kader, Rachid ne cache pas ses ambitions. «Mon ambition, c’est de ne pas lâcher le groupe pro, avec pour objectif, à court, terme le match amical contre Bilbao», déclare Rachid sur le site internet officiel du club des Gones.

Il ne pense pas à son avenir international
Le Franco-Algérien, Rachid Ghezzal, qui a brillé en CFA la saison passée, compte faire mieux cette année pour convaincre le coach lyonnais. A 20, Ghezzal veut d’abord confirmer son talent en Ligue 1 avant de songer à son avenir international, même s’il ne devrait pas déroger à son frère et choisir bientôt l’Algérie. M. A.

Les Wolves songent à renflouer les caisses du club Guedioura a son bon de sortie
Selon sundaymercury.net, Adlène Guedioura pourrait bien quitter Wolverhampton en quête d’argent pour renflouer ses caisses et pouvoir du coup renforcer son effectif dans certains compartiments du jeu. Les Wolves, qui visent à recruter un jeune talent international anglais, aurait accepté la requête de Nottingham Forest qui a récemment sollicité les services de l’international algérien. Très demandé sur le marché des transferts, à l’instar des autres cadres de Wolverhampton, Ronald Zubar, Stephen Hunt et Kevin Doyle, Adlène Guedioura a eu son bon de sortie.

Il peaufine sa rééducation à Cap Breton

Selon le site de la FIFA Halilhodzic aurait conseillé à Slimani de rester au CRB

Ferradj bientôt de retour avec le groupe nationale, Brahim Le défenseur latéral droit de l’Equipe
Ferradj, est en train de voir le bout du tunnel. Après une grave blessure au genou, la deuxième en une année, le sociétaire du Stade Brestois, a commencé depuis quelques jours sa rééducation. Poursuivant sa phase de réadaptation physique au centre sportif Cap Breton, en France, Ferradj est attendu prochainement avec le groupe.

«Slimani enflamme le mercato estival en Algérie», tel a été le titre choisi par le site de la plus haute instance du football mondial FIFA, dans sa version arabe, qui est revenu sur les performances du buteur du CRB, Islam Slimani, qui était courtisé par plusieurs formations en Algérie, en Division 2 Allemande, en France et en Suisse. Une chose est sûre, le transfert de Slimani continue de faire l’événement en Algérie et partout ailleurs.

Il affole les recruteurs
Selon toujours le même site, Islam Slimani, qui est devenu un joueur trop demandé en un laps de temps, est présenté comme l’attraction de ce mercato. Ses buts inscrits face au Rwanda, au Mali et à la Gambie ont fait grimper sa cote, au point d’affoler les recruteurs des différents clubs désireux l’engager. Un peu plus loin dans cet article consacré à Slimani, on a pu lire que le sélectionneur national Vahid Halilhodzic aurait conseillé à l’ex-joueur de Chéraga de rempiler au CRB, fort probablement pour avoir une meilleure présence sur le terrain et un temps de jeu à même de lui permettre de confirmer son talent de buteur. Il lui a, aussi, préconisé de tenter une expérience professionnelle en Europe, indique le même site internet.

Un bon renfort pour Halilhodzic avant la Libye
Le retour imminent de Brahim Ferradj parmi le groupe Brestois devrait à coup sûr rassurer l’entraineur national, Vahid Halilhodzic, toujours inquiet à propos de sa défense qui n’a pas donné entière satisfaction lors des quatre matchs joués au mois de juin dernier. Ainsi, avec l’éventuel retour au premier plan du joueur algérien formé à Auxerre, et celui du joueur de la Real Sociedad, Liassine Bentaiba Cadamuro, le coach Vahid aura plus de solutions pour composer sa défense pour ce match contre la Libye, prévu pour le mois de septembre.

Cela s’est passé en match amical Ghilas a joué 70’ contre Lens
Quelques heures après avoir prolongé l’aventure avec le club qui lui a permis de rebondir, l’attaquant algérien Kamel Fethi Ghilas a disputé son premier match amical de la saison avec le Stade de Reims. Ce duel test joué contre Lens s’est soldé sur un résultat nul d’un but partout. Ghilas a commencé la rencontre comme titulaire avant de céder sa place à 20’ de la fin de la partie à son camarade Courtet. Pour rappel, Reims jouera son prochain contre Dijon.

M. A.

M.A.

N° 1980 lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil Équipe nationale

03

La Fédération libyenne saisit la CAF pour recevoir

Le président de la FLF et un membre de la Commission des équipes nationales se contredisent

l’Algérie à Tripoli

C’est de la guerre psychologique !

e qui a été rapporté il y a deux jours vient de se confirmer. La Fédération libyenne de football a saisi officiellement la Confédération africaine de football pour lui demander de programmer la rencontre Libye-Algérie sur le sol libyen. C’est ce qu’a écrit hier la presse libyenne. Cela confirme les dires du président Kuweidir Muftah, qui a déclaré sur ces mêmes colonnes : «Nous allons demander à la CAF de programmer notre match face à l’Algérie à Tripoli.» La Fédération algérienne de football, qui aurait sans doute eu écho de cette requête présentée par son homologue libyenne pour jouer le match en Libye, elle devrait réagir elle aussi. En effet, il ne faut pas s’étonner si l’instance dirigée par Mohamed Raouraoua saisisse à son tour la CAF pour lui demander la délocalisation de la rencontre pour des raisons strictement sécuritaires vers un autre pays, comme elle l’avait fait face au Mali. Et elle a eu gain de cause. Cette fois-ci, ce sera plus facile, puisque le

C

monde entier est en train d’observer ce qui se passe en Libye avec toutes ces armes qui circulent de main en main.

Les villes de Benghazi et Misrata retenues…
Selon la presse libyenne, la fédération locale n’a pas beaucoup insisté sur Tripoli. Dans cette demande adressée à la CAF, la FLF a mis l’accent sur le changement sécuritaire qui va avoir lieu avec la tenue des élections pour la constitution d’un comité national qui va gérer le pays et désigner un nouveau Premier ministre. La Libye a fait savoir à l’instance dirigeante du football africain que d’ici le début du mois de septembre, le calme va revenir. Par ailleurs, la presse locale a annoncé qu’outre la capitale Tripoli, les villes de Benghazi et Misrata sont, elles aussi, retenues pour abriter le match.

… le Maroc en cas d’échec
Toujours concernant la domiciliation du match, la presse libyenne rapporte que dans le cas où la Confédération africaine de football refuse-

information faisant état de la correspondance de la Fédération libyenne de football à la CAF nous a été confirmée par Hocine Boudjadja, membre de la Commission des équipes nationales. Il a déclaré à nos confrères arabophones d’El Heddaf ce qui suit : «Officiellement, je ne peux rien vous dire, seulement j’ai eu écho tout à l’heure (hier, ndlr) qu’une demande officielle a été adressée par la Fédération libyenne à destination de la CAF pour lui demander officiellement de jouer sur le sol libyen. Selon toute vraisemblance, ce sera Triopli, Benghazi ou même Misrata. Le plus important pour nous est d’évoluer devant nos fans. Si on joue en Egypte, on va nous imposer le huis clos, en Tunisie, on va nous limiter le nombre des supporters. Donc, tout ça ne nous arrange pas. C’est pour cela qu’on veut jouer dans une ville libyenne. Jusqu’à présent, c’est la FIFA qui nous a obligés de jouer hors de nos bases et c’était le Cameroun. Mais maintenant, nous avons saisi la CAF pour avoir son avis et j’espère qu’elle acceptera notre demande. Entre les peuples algérien et libyen, il n’y a jamais eu de problème. Enfin, si cette demande est refusée, je pense rait de programmer ce derby maque le Maroc est le mieux indiqué pour abriter cette renghrébin en Libye, la fédération locale contre.» De son côté, le président de la fédération, Kuopterait pour le Maroc afin de receweidir Muftah, nous a infirmé cette information, alors voir l’Algérie. On évoque ainsi la siqu’elle émanait de nombreux médias libyens et non pas tuation difficile en Egypte qui a forcé algériens : «Non, je vous confirme que nous n’avons pas les Pharaons de recevoir chez eux saisi la CAF. On compte le faire incessamment.» Toute sans la présence du public, une procette histoire relève de la guerre psychologique. Les Liposition qui n’arrange guère les afbyens veulent entretenir le secret dans cette affaire dans faires des Libyens. Idem pour la le dessein d’exercer une certaine pression sur la CAF Tunisie. Comme nous l’avions indipour qu’elle domicilie le match en Libye, évitant par la qué lors de notre précédente édition, même la réaction des autorités footballes autorités tunisiennes ont de fortes listiques algériennes, qui sechances d’y refuser du fait que la siLa ront beaucoup plus tuation est aussi tendue. influents qu’eux. Si sélection La FLF veut sensibiliser cette information a libyenne dès les supporters été rapportée par aujourd’hui à Tripoli Par ailleurs, la Fédération lipresse libyenne Après avoir pris part à la Coupe arabe des nabyenne compte sensibiliser les et confirmée tions 2012, en Arabie Saoudite, la sélection natiosupporters libyens pour bien acpar un memnale libyenne est rentrée en vacances jusqu’au mois cueillir l’Algérie au cas où la CAF bre de la d’août prochain, où elle prendra part à un miniredéciderait de programmer la renCommission groupement de quelques jours pour préparer le contre en Libye. Selon la presse des équipes match de l’Algérie. La sélection libyenne, drivée locale, l’instance dirigée par Kunationales, c’est par Erbishi, sera par ailleurs de retour en Libye qu’il n’y a pas de weidir Muftah compte les sensibilice matin, lors des premières heures de ce ser pour ne pas mélanger le sport et fumée sans feu. lundi. Elle sera accueillie par le présila politique, surtout en cette période. H. R. dent de la fédération, KuweïHamza R. dir Muftah.

L’

Les Libyens indifférents au match de septembre !
La population libyenne est complètement indifférente vis-à-vis de l’actualité de la sélection nationale. Bien qu’elle ait atteint la finale de la Coupe arabe des nations en Arabie Saoudite, la sélection libyenne n’a pas été suivie par un large public. Cela est dû beaucoup plus à la situation difficile sur le plan social et politique. La majorité des Libyens ne prêtent ainsi pas attention à ce qui se passe dans le monde du football, sachant surtout que le championnat local est interrompu depuis des mois, et ce, depuis l’entame de la guerre en Libye. Cette situation paraît tout à fait logique que plus de troisquarts de la population libyenne ne sont pas en sécurité et ne trouvent même pas le moyen de se nourrir. Mais avec le déroulement du tirage au sort du troisième et dernier tour des éliminatoires de la 29e édition de la Coupe d’Afrique des nations 2013, prévu sur le sol sud-africain, on croyait que le peuple libyen allait s’intéresser beaucoup plus au football, puisque le tirage au sort a donné un certain Libye-Algérie, dont le match aller aura lieu en Libye ou sur terrain neutre, tandis que le retour se tiendra en Algérie. Les relations froides actuellement entre les deux pays - après que les rebelles libyens eurent accusé les autorités algériennes, sans fournir la moindre preuve, de soutenir le régime de l’ancien président, Mouammar Al Kadhafi - ont déclenché une certaine hostilité envers l’Algérie, surtout après l’accueil d’une partie de la famille de l’ancien leader libyen pour des raisons strictement humanitaires. Malgré ces données, la situation n’a pas changé. Tous les Libyens restent indifférents à cette rencontre qui aura lieu entre les 7 et 9 septembre. En bref, il faut attendre quelques semaines pour voir si l’indifférence des Libyens va se transformer en engouement, ou non. le déroulement des premières élections libres du pays. Un moment historique que beaucoup veulent savourer.

Leur seule préoccupation actuellement : les élections historiques
En dépit des excellents résultats réalisés par la sélection libyenne durant la Coupe arabe des nations, qui s’est déroulée dernièrement en Arabie Saoudite, les Libyens ne pensent plus au football. Les Chevaliers de la Méditerrané, comme on les appelle depuis la chute du régime de Mouammar Al Kadhafi, ont réalisé un exploit en arrivant jusqu’à la finale de ce tournoi. Ils ont même pu rivaliser avec un des plus grands ténors du Maghreb, à savoir le Maroc, en s’inclinant lors des tirs au but. Mais en ce moment, les Libyens sont presque, dans la quasi-totalité, occupés par

A l’est du pays, la situation est très tendue sur le plan sécuritaire
Actuellement, la situation est très tendue en Libye. Nul ne peut dire le contraire du fait que les premières élections locales ont connu des turbulences, notamment à l’est du pays, où on a affiché le soutien incontesté à l’ancien leader libyen. Pour ce qui est de Tripoli et Benghazi, la situation est très inquiétante. Ces derniers jours, elle a même débordé d’une manière dangereuse.

La domiciliation du match à Tripoli est de plus en plus écartée
Alors que la Fédération libyenne de football songe à recevoir l’Algé-

rie à Tripoli ou Benghazi, comme l’a déclaré sur ces mêmes colonnes le président de la fédération locale, Kuweïdir Muftah «nous allons demander à la Confédération africaine de football de recevoir l’Algérie sur le sol libyen. On veut jouer notre match à Tripoli, car la situation est calme», la situation est de plus en plus tendue. D’ailleurs, les élections ont été perturbées par des émeutes à l’est du pays. De ce fait, la domiciliation de la rencontre sur le sol libyen paraît de plus en plus impossible. L’instance dirigeante du football africain ne peut jouer avec le feu et s’aventurer à domicilier la rencontre en Libye vu le contexte particulier de cette affiche, notamment sur le plan politique. Du coup, cette possibilité est vraiment à écarter, à moins d’une surprise de dernière minute. Hamza R.

04

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

Coup d’accélérateur JSK
Aouiche Selmane Mokrane Athmane Lahlah Zahir

Coup d’envoi du premier cycle de préparation hier matin

Fabbro sonne l’heure de vérité

A

près avoir effectué un léger entraînement, avant-hier, histoire de permettre aux joueurs de se dégourdir les jambes, les Canaris ont entamé, hier matin, le premier cycle de préparation. Ainsi, et pour tester la capacité des 21 joueurs présents ici à Hammam Bourguiba, le préparateur physique italien, Maoro, a soumis un riche programme physique. La cadence augmentera au fur et à mesure que le stage avance, et, il souhaite, d’ici le 19 juillet, mettre tout le monde sur le même niveau.

Exercice au ballon avant la fin de la séance
Avant de terminer le programme de cette première séance de la journée, l’entraîneur, Fabbro et son assisté Karouf ont scindé l’équipe en trois petits groupes. Les Canaris ont bouclé le programme par quelques exercices au ballon. A 11h15, les joueurs étaient autorisés à rejoindre leurs chambres.

Séance de détente à la piscine à 13h
Le staff technique a programmé, hier à 13h, une séance de détente à la piscine du centre. Il faut dire que tous les moyens sont disponibles pour garantir aux Kabyles de suivre le programme à la lettre.

La séance matinale sous un soleil de plomb
Même si le centre de préparation est situé au milieu d’une dense forêt, la séance du matin s’est déroulée sous un soleil de plomb, une tâche très difficile pour les joueurs. D’ailleurs, le médecin Djadjoua et le kiné Guillou n’ont pas cessé d’alimenter les joueurs en bouteilles d’eau minérale pour qu’ils se désaltèrent.

La séance de ce matin avancée à 8h
Le staff technique a décidé d’avancer la séance du matin à 8h, vu l’intensité des chaleurs suffoquantes. Une bonne nouvelle pour les joueurs.

8h45, tout le monde sur la pelouse
Fini les vacances ! C’est en ces termes que l’entraîneur italien s’est adressé à ses joueurs lors de la réunion qu’il a tenue avant-hier avec ses poulains. Le message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, puisque le lendemain matin tous les joueurs étaient présents sur la pelouse, avant l’heure. Ressentant une grande responsabilité, les Canaris ne veulent pas enfreindre à la ligne de conduite tracée par le staff technique et promettent de travailler dur pour réussir ce premier cycle.

Et travail (VMA) d’endurance navette par la suite
Après la première évaluation des testes de détente, effectués au niveau du terrain matico du centre, le travail physique s’est déroulé sur le terrain en gazon naturel. Le préparateur physique a enchaîné directement avec le test VMA accompli sous forme d’endurance navette. Il veut connaître les capacités individuelles de chaque joueur sur le plan de la force et de l’endurance.

quelques jours les choses s’amélioreront et que tout le monde sera remis de niveau avant la fin du cycle.

cal qui l’a rassuré. D’ailleurs, Mazari a poursuivi normalement sa séance.

Sedkaoui : «Il faut suer, seul le travail nous mènera à la réussite»
A la fin de la séance d’entraînement d’hier matin, nous nous sommes entretenus avec la cheville ouvrière du milieu de terrain de la JSK, Kaci Sedkaoui, qui paraissait à l’aise. Les choses sérieuses ont commencé, en nous disant : «Après une séance légère dès notre arrivée, nous avons beaucoup sué, ce matin. Un objectif, recherché, justement, par le staff technique. Le premier contact entre nous les joueurs s’est fait rapidement. Maintenant, il faut suer sur le terrain pour réussir cette période, seul le travail compte. La saison dernière, nous n’avons pas bénéficié de cette opportunité, en raison de nos obligations en Coupe de la CAF, alors il faut saisir cette occasion, les résultats ne seront que positifs.» Lyès A.

Benlamri, de légères douleurs aux adducteurs
L’international olympique Benlamri, nouvellement arrivé à la JSK, a ressenti des douleurs au niveau des adducteurs, ce qui l’a même empêché d’accomplir certains exercices. Ne voulant prendre aucun risque inutile, le staff médical a soumis le joueur à de légers exercices surtout que l’équipe n’est qu’au début du programme et qu’il aura tout le temps devant lui pour se racheter.

Plus de peur que de mal pour Hanifi
Alors qu’il venait juste de terminer un exercice physique, l’attaquant de la JSK, Salim Hanifi, qui s’est glissé sous un parasoleil, s’est vu toucher à la tête. Il a reçu un coup. Le staff médical lui a posé quelques morceaux de glace sur la tête pour le soulager. Hanifi a pu poursuivre la séance d’entraînement.

Les joueurs ont sué énormément
Pour ce premier cycle de la préparation, les joueurs ont beaucoup sué sous un soleil de plomb. Les Canaris, qui reprennent du service après plus d’un mois de vacances, éprouvent, néanmoins, quelques difficultés à résister. Le staff est persuadé que d’ici

Djadjoua et Guillou aux petits soins
Le médecin Djadjoua et le kiné Guillou veillent minutieusement sur la santé des joueurs exposés en plein soleil. Les deux membres du staff technique ne les quittent pas des yeux.

Test de détente au début
Le premier test physique proposé par le préparateur Maoro était la détente. Equipé d’un matériel sophistiqué pour ce genre de travail, Maoro a mis sur épreuve les joueurs, en les notant individuellement.

Mazari a ressenti des douleurs à l’épaule
Le portier kabyle, Nabil Mazari, a, lui aussi, ressenti quelques douleurs à l’épaule. Ce dernier a été vite pris en charge par le staff médi-

Les joueurs ont suivi le match ASO-ES Sahel
Une fois la première séance de décrassage terminée, les joueurs ont suivi sur la chaîne satellitaire, Al Jazeera +9, le premier match de la prestigieuse compétition de la Champions League, entre l’ASO et l’Etoile du Sahel qui s’est déroulé au stade Chahid Boumezreg de Chlef. Ils souhaitaient la réussite de l’ASO.

Remache confirme le contact du CSC, mais préfère la JSK
A la fin de saison, les responsables du CSC ont émis le vœu de recruter le latéral droit de la JSK, Imad Remache. Selon nos informations, le président Boulhabib a confié à son entourage qu’il était disponible de mettre le paquet et casser sa tirelire pour s’offrir les services de l’international kabyle. En fin de contrat, Remache était convoité par plusieurs formations, notamment Constantine. Celleci voulait le ramener dans sa région. Néanmoins, le joueur a préféré rempiler pour la JSK où il ne manque de rien, le premier à avoir rempilé pour une nouvelle aventure.

Il n’a pas encore renégocié son contrat
Alors qu’il a rempilé pour une saison peu avant l’annonce de la nouvelle mesure, qui oblige les joueurs à signer pour deux saisons, Remache n’a pas encore rencontré le président Hannachi pour renégocier son contrat et opter pour deux saisons. Il en est de même pour Asselah, Hadiocuhe et Rial avant leur deuxième stage prévu au Maroc. Ils devraient le rencontrer à Hammam Bourguiba en fin de semaine. L. A.

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup sûr JSK
Aouiche Selmane Mokrane Athmane Lahlah Zahir

05

C’est officiel

est une certitude, la JSK ne jouera pas de matches amicaux contre d’autres clubs, et ce, durant toute la période du premier stage estival. L’information nous a été confirmée hier par le staff technique et un membre de la délégation qui a accompagné l’équipe au centre de Hammam Bourguiba. En effet, après plus d’un mois de vacances, l’entraîneur italien préfère se consacrer uniquement à l’aspect physique surtout qu’il a tracé tout un programme où des moyens modernes, ramenés d’Italie, seront utilisés. Ainsi, après avoir effectué une première séance de décrassage, dans l’après-midi d’avant-hier, les Canaris ont entamé, hier matin, le premier cycle de la préparation. Quant aux matches, le staff technique prévoit d’en organiser entre les joueurs seulement, lors du stage du Maroc prévu à partir du 30 juillet pro-

La JSK affrontera le Raja de Casablanca le 4 août à 22h ’

C

chain. En fait, la JSK connaît déjà son premier adversaire en amical, il s’agit du club de la capitale économique marocaine, le Raja, présent au même centre de Hammam Bourguiba. Un match entre les deux équipes pouvait avoir lieu cette semaine. Les dirigeants des deux clubs ont arrêté la date du 4 août prochain, c'est-à-dire en plein mois de carême à 22h. Il se déroulera au stade du Raja.

leurs homologues marocains. Ces derniers ont confirmé pour le 4 août, après l’arrivée de la JSK au centre de Kahrama.

Hannachi a eu une communication téléphonique avec le responsable de la délégation rajaouie
Les deux responsables des deux formations, Hannachi et le chef de la délégation rajaouie, ont confirmé d’une manière définitive la rencontre amicale qui aura lieu entre les deux clubs.

Alors qu’un tournoi aura lieu à Alger après le stage de la Tunisie

Réunion entre les dirigeants des deux clubs avanthier soir au centre
La présence des deux clubs, la JSK et le Raja de Casablanca dans le même établissement à Hammam Bourguiba, a facilité les contacts entre les dirigeants des deux formations, même s’il faut signaler que l’accord de principe a été déjà donné au président Hannachi, en visite il y a quelques jours au Maroc. Avant-hier soir, les Kabyles ont relancé

Fabbro insiste sur deux matches seulement
Comme rapporté dans nos précédentes éditions, la direction kabyle a reçu récemment une invitation de la part de son homologue du MCA pour prendre part à un tournoi qui regroupera quatre formations, le MCA, la JSK, l’ESS et le CRB. Ce tournoi, selon le programme tracé par la direction du Doyen, aura lieu avant la fin du mois de juillet, après le retour des Kabyles de la Tunisie. M. Fabbro a donné son avis favorable tout en posant quelques conditions. Selon nos informations, il aurait souhaité jouer que deux matches pour maintenir la forme de son équipe, en deux demi-finales et une finale, sinon il se retractera.

Le Raja affrontera le CSC le 29 juillet
La JSK n’est pas le seul club algérien qui affrontera cet été le Raja de Casablanca en amical. On a appris, d’un membre qui accompagne la JSK à Hammam Bourguiba, que même le CSC donnera la réplique au Raja le 29 du mois en cours. Lyès A.

Il veut mettre le paquet sur le stage du Maroc
La JSK, qui n’a pas prévu de jouer des matches amicaux en Tunisie, a programmé, pour son deuxième stage prévu à Casablanca, une série de matches amicaux au Maroc, face au Raja et le WAC, entre autres. Fabbro mise sur l’aspect tactique jusqu’au deuxième stage. L. A.

e nous sommes pas sn Maroci : q«Noiupour faire du tourisme» déplacés jus u’ic
Pour commencer, parlez-nous du voyage qui vous a conduit jusqu’à Hammam Bourguiba ? Franchement, il n’a pas été trop exténuant, la distance qui sépare la localité de Annaba n’est pas très importante. Comme vous le savez, nous avons rallié Annaba à bord d’un vol très tôt samedi dernier, et, à notre arrivée à l’aéroport, le bus du club était déjà prêt, donc nous n’avons pas beaucoup tardé sur les lieux. On a aussi remarqué que la délégation n’a pas trop peiné devant les postes frontaliers, comme cela fut le cas lors des précédents déplacements à l’étranger, un soulagement pour vous, non ? Exact. J’ai remarqué que nous avons vite accompli les formalités douanières. Le mérite revient aux dirigeants qui se sont déplacés la veille pour tout assurer avant même l’arrivée de l’équipe. Tout était fin prêt, il suffit uniquement signer les fiches déjà remplies à l’avance, ce qui nous a évité de poiroter devant les guichets, un grand soulagement en ces temps de chaleur. Justement, quel temps fait-il en ce moment au centre de Hammam Bourguiba ? D’abord, je vous fais savoir que je ne suis pas à ma première visite dans ce centre. Je suis venu avec la JSMB la saison dernière. C’est ici même que nous avons effectué notre préparation estivale. Comme je l’ai dit à mes partenaires, il fait chaud la journée, mais le soir la température baisse. Une dense forêt entoure le site, agréable à voir. Il nous offrira la tranquillité pour mieux nous concentrer sur notre travail. Revenons à vous. Vous revenez dans une équipe que vous connaissez bien, votre premier sentiment à ce sujet ? Je vous fais savoir que je ne me sens pas étranger, dans la mesure où je connais quelques dirigeants, à l’instar de Guillou et Samir. Je retrouve mes repères. Le contact avec les joueurs était facile, nous nous connaissons déjà. Le groupe est très sympathique. Une bonne ambiance y règne. Tout le monde veut déployer toute son énergie pour réussir ce stage. Nous ferons tout pour être à la hauteur. Avant le début des entraînements, l’entraîneur Fabbro a organisé une réunion avec les joueurs, peut-on connaître le contenu ? Tout à fait, nous avons tenu une réunion ici même à l’hôtel, pour une prise de contact avec les membres du staff technique, notamment l’entraîneur en chef, Fabbro, que nous n’avons pas eu l’occasion de rencontrer à Tizi, du préparateur physique ainsi que les autres membres, l’adjoint Karouf, l’entraîneur des gardiens de but, entre autres. Par la suite, le programme du travail nous a été communiqué, les grands axes et plusieurs autres points sur notre stage. Comment avez-vous trouvé le discours du coach ? Clair et direct. L’entraîneur nous a expliqué d’abord le programme à suivre et la conduite à mener durant tout notre séjour au centre de Hammam Bourguiba. Il a été très franc dans son discours et son message, nous l’avons reçu 5/5.

Vous avez effectué une séance d’entraînement, cela vous a sûrement fait du bien après ce voyage par route... Il fallait bien descendre sur la pelouse dans l’après-midi, ne serait-ce que pour nous dégourdir un peu les jambes. Nous avons dé couvert la pelouse. Elle est excellente, elle nous aidera beaucoup durant notre stage. Juste après, l’entraîneur Fabbro prévoit d’organiser des séances au biquotidien… Nous sommes au courant et conscients de ça. Nous sommes ici pour nous préparer non pour faire du tourisme. L’intensité et la cadence vont augmenter au fur et à mesure que le stage avance, une façon de recharger convenablement les batteries après un long mois de vacances. Un joueur mal préparé aura des difficultés à s’imposer lorsque la compétition officielle démarrera, alors que chacun sache le pourquoi de notre présence ici. Entretien réalisé par Lyès A.

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

06
Camara et Khellili attendus aujourd’hui
Prévue initialement pour hier, l’arrivée des deux joueurs de la JSK, Khellili et Camara, au centre de préparation Hammam Bourguiba est décalée d’une journée. C’est aujourd’hui que les deux Canaris pourront rejoindre leurs partenaires et prendre le train en marche. Une source de la direction nous a confié que le problème qui a empêché les deux joueurs d’accompagner leur équipe, samedi dernier, a été réglé.

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup réussi JSK
Khemis Mordjane (directeur du centre Hammam Bourguiba)

Aouiche Selmane Mokrane Athmane

Lahlah Zahir

Hannachi l’a confié à ses proches

«La JSK est respectée en Tunisie et sa présence nous honore»

«Anderson pour clore le recrutement»

Azouaou et Yarichène sont rentrés hier
Les deux membres de la SPA JSK, Rachid Azouaou et Yazid Yarichène, qui ont accompagné la JSK en Tunisie sont rentrés, hier en début d’après-midi. Après s’être assurés que l’équipe est bien installée et que le staff technique a débuté son programme, Azouaou et Yarichène ont regagné le pays. Ils comptent revenir, ce jeudi, en compagnie du président Hannachi.

Fabbro a beaucoup insisté sur la sieste
Avant que tous les joueurs ne regagnent leurs chambres vers 14h, l’entraîneur en chef Fabbro a beaucoup insisté sur la sieste. Après une charge de travail dans la matinée, les joueurs se devaient de bien récupérer pour la deuxième séance de l’après-midi consacrée au volet technique.

Le directeur du centre de Hammam Bourguiba, Khemis Mordjane, était mobilisé depuis les premières heures de samedi dernier, en prévision de l’arrivée de la JSK en provenance d’Annaba. Au lendemain de l’arrivée des Canaris, nous nous sommes entretenus avec lui pour nous livrer ses impressions. Il nous dira ce qui suit : «Je vous fais savoir que nous sommes très honorés de recevoir dans notre établissement un club de la trempe de la JSK, un club très respectée en Tunisie. C’est la première fois que les Kabyles nous rendent visite ici, et je vous assure que nous avons mobilisé tout notre personnel pour l’occasion afin que la délégation algérienne ne manque de rien. Lorsque le président Hannachi est venu nous voir, nous nous sommes engagés solennellement à mettre à leur disposition tout ce dont l’équipe aura besoin durant tout le séjour. Quant aux structures de notre centre, j’estime que le président Hannachi est satisfait de nos prestations. Le site offre toute la tranquillité dont a besoin une équipe de football. Nous recevons régulièrement des clubs algériens, à savoir le MSPB, le PAC, le MCA, pour ne citer que ceux-là. » L. A.

A

lors qu’il ne reste qu’un ou deux joueurs à recruter par la JSK, le dossier est sur le point d’être clôturé, nous a confié une source proche de la direction kabyle. Selon la même source, le président Hannachi a confié à son entourage qu’il compte rajouter un joueur qui portera le nombre des nouvelles recrues à dix, avant de boucler l’opération. Les deux noms de joueur qui reviennent depuis quelques temps, à savoir les deux attaquants Slimani et Aoudia, le pré-

sident Hannachi a confié à ses proches que les deux pistes sont définitivement écartées et que c’est le milieu de terrain ivoirien, Anderson, qui tient toujours la corde et qui sera la dernière recrue estivale.

Le président depuis hier en France pour tout finaliser…
Comme nous l’avons annoncé, le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, s’est déplacé, hier en France, pour rencontrer un représentant de l’Amadou Diallo pour finaliser le transfert d’Anderson, cet été, à la JSK. Avec le venue du jeune Ivoirien, la JSK aura, donc, frappé un bon coup cet été en attendant le début de la compétition prévu le mois de septembre prochain.

… et à Hammam Bourguiba ce jeudi
Comme nous l’avons déjà annoncé, le président Hannachi prévoit de rendre visite à son équipe, ce jeudi, au centre de Hammam Bourguiba. Même s’il a été rassuré par tous les dirigeants sur place que l’équipe est bien installée et que le programme de travail a débuté, Hannachi souhaite toujours être aux côtés de ses poulains pour les encourager et les motiver davantage. L. A.

Anderson aura la 20e licence
Même s’ils sont 23 joueurs présents au stage de préparation, la JSK compte pour l’heure actuelle 19 joueurs seniors. L’arrivée du jeune Ivoirien Anderson portera le nombre des nouvelles recrues à 10 et il bénéficiera de la 20e licence.

Djadjoua a arrêté le programme de restauration jusqu’au 19 juillet
Si, pour la première journée au centre de préparation, les Canaris se sont limités au menu que la direction a proposé, hier, le médecin du club, Djadjoua, a coordonné avec le responsable de la restauration en arrêtant un menu complet jusqu’au 19 juillet, soit le dernier jour de la JSK en Tunisie. L. A.

Belkalem, ce soir sur Berbère TV
Le jeune international Essaïd Belkalem, qui n’a encore pas rejoint son équipe au stage, devra intervenir ce soir sur le plateau de l’émission sportive Addal+ de Berbère TV. Le natif de Mekla évoquera naturellement sa dernière convocation en sélection nationale et ses ambitions futures.

dans la matinée d’hier, le Après un travail physique très intense dans sion de baisser quelque peu la charge staff technique a pris la déci il technique avec ballon, où trava la soirée. Les joueurs ont eu droit à un plaisir de retaper dans le ballon la plupart d’entre eux se sont fait un après plusieurs semaines de repos.

Le staff technique a baissé la

charge hier soir

Premier match d’application à Hammam Bourguiba Le coach analyse le niveau technique de ses joueurs
Vingt-heure heures seulement après avoir posé leurs valises à Hammam Bourguiba, le staff technique, emmené par le technicien italien Enrico Fabbro, a effectué son premier match d’application. L’objectif est bien évidemment clair : analyser le niveau technique de chaque joueur. Au cours de cet exercice, Fabbro et son adjoint Karouf ont pu se faire une première idée sur le groupe en attendant d’effectuer d’autres tests techniques dans les heures à venir.

sur la même pelouse que celle Alors qu’il était prévu de s’entraîner entraînement le staff technique a changé de stade d’ de samedi dernier, h c’est sur du gazon naturel que le coac lors de la séance d’hier soir. Et ce. Les joueurs, de leur é leur séan Fabbro et son adjoint Karouf ont dirig la pelouse. côté, étaient éblouis par la qualité de

ouse Les Kabyles ont changé de pel d’entraînement

Hannac rif Hannachi s’est envolé hier Comme prévu, le président Moh Che rallier le De retour au pays ce mardi, il devrait matin pour la France. i. Il est aussi prévu qu’il s’entrecentre Hammam Bourguiba dès ce jeud ière fois de la saison. tienne avec les joueurs pour la prem

hi depuis hier en France

Le RDV Slimani-Yarichène reporté
Finalement, le tête-à-tête entre l’attaquant Slimani et Yarichène, prévu aujourd’hui, n’aura pas lieu. De retour de Tunisie hier, Yazid Yarichène a pris attache avec le joueur afin de reporter leur RDV. Au même titre d’information, les deux hommes devraient se voir dans les prochaines 48 heures afin de négocier pour la dernière fois. D’autres sources nous ont indiqué qu’il est fort probable que le président Hannachi soit lui aussi présent lors des négociations.

Félicitation
Lʼensemble des supporters et des anciens joueurs de la JSK à lʼépoque de la Jumbo-JET ont le plaisir de féliciter le fils de lʼun des fidèles supporters kabyles, Nessah Jugurtha, qui a décroché avec brio son baccalauréat. En cette heureuse occasion, Mokbil Malek présente ses sincères félicitations au lauréat.

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup osé JSK
Aouiche Selmane Mokrane Athmane Lahlah Zahir

07

Fabbro «Je veux une équipe compétitive d’ici la fin de nos programmes de préparation»
«Le respect et la rigueur seront la clé de notre réussite»
Les deux principaux points sur lesquels est revenu Fabbro au cours de cette réunion sont le respect et la rigueur dans le travail. Pour ce qui est du premier point, Fabbro a appelé ses poulains à se respecter mutuellement, à créer l’homogénéité dans le groupe et à s’entraider. La réussite du stage est une affaire de tous, leur a-t-il signalé. Quant au second point qu’est la rigueur, Fabbro les a informé qu’il ne tolérera pas la moindre faille dans le travail et qu’il souhaite les voir appliquer à la lettre toutes les lignes de conduite tracées pour le bon déroulement de la mission.

omme nous l’avons annoncé dans notre précédente édition, l’entraîneur en chef Enrico Fabbro n’a pas entamé son travail sans regrouper ses joueurs au salon du centre, à l’occasion d’une réunion de travail qui a regroupé les membres du staff technique, les membres de la délégation kabyle et l’ensemble du joueur. Même si l’objectif principal de cette réunion était d’assurer une première prise de contact, du moment que Fabbro n’a pas eu l’occasion de rencontrer ses poulains avant le départ en Tunisie, cela a été l’occasion pour le technicien italien de présenter aux nouveaux sa méthode de travail ainsi que le programme intégral du stage de Hammam Bourguiba. Ainsi, Fabbro a adressé aux joueurs un message clair, précis, tout en les exhortant à retrousser les manches pour la réussite du stage.

C

«Avec moi, tout le monde sera mis sur un même pied d’égalité»
L’entraîneur Fabbro a profité de cette réunion pour faire connaissance avec tout le groupe. L’entraîneur adjoint Karouf était, également, associé, lui qui connaît mieux l’équipe. Fabbro aura su trouver les mots justes pour lancer la concurrence au sein de ses joueurs en leur signifiant que pour ce qui est de sa politique dans le travail, «aucun joueur ne bénéficiera d’un traitement de faveur et que tous seront mis sur un même pied d’égalité». Avant de terminer son intervention, Fabbro a déclaré aux joueurs qu’il veut les voir se concentrer uniquement sur le travail et qu’il va falloir redoubler

d’efforts d’ici la fin du programme de préparation : «Je veux bien vous voir vous concentrer sur le travail. Nous sommes ici pour un stage de préparation et tous les moyens seront mis à votre disposition. Il ne reste qu’à accomplir votre mission convenablement.»

Message reçu 5/5
Très attentifs au discours de leur entraîneur, les Canaris ont reçu le message 5/5 et font tout pour que leur mission soit une totale réussite. Sentant la lourde responsabilité qui pèsera sur leurs épaules une fois la saison démarrera, les joueurs ne comptent pas lésiner sur les efforts. L.A.

ASO

Zaouche «On se rachètera
lors des prochains matches»
Un résultat inattendu pour vous, un commentaire ? On est très déçus du résultat final, car il ne reflète pas la physionomie de la rencontre. On a mieux joué que l’adversaire malgré le manque de compétition, hélas, on n’a pas pu concrétiser les nombreuses occasions qu’on a eues, peut-être à cause du score. Le but encaissé à froid nous a déconcentrés, je crois que le nul aurait été plus équitable pour les deux équipes. Commencer avec une défaite chez soi, cela minimise vos chances de vous qualifier, n’est-ce pas ? Certes, on a raté une bonne occasion pour se lancer dans la course pour la qualification, mais il nous reste encore cinq matches, donc l’espoir est permis. Evidemment, notre mission sera encore plus difficile car on est contraints de ramener une victoire de l’extérieur, ce qui n’est pas impossible, il faut rester optimiste. Qu’est-ce qui vous a manqué pour réaliser un bon résultat dans ce match ? Je crois que la seule différence entre l’ESS et nous était physique, ils sont en fin de leur championnat, chose qui leur permet d’être plus en jambes que nous. En revanche, nous envergure, j’espère qu’on jouera au moins deux autres avant le prochain match face à l’EST. Ce résultat ne pèsera pas négativement sur le moral du groupe ? On a déjà affronté des situations pires. On bénéficiera du retour de plusieurs joueurs qui seront d’un apport certain pour les prochains matches. Ils découvriront le vrai visage de l’équipe et on promet qu’on se rachètera lors des prochaines rencontres, car, après cette défaite, on veut notre revanche Comment voyez-vous vos chances face à l’EST dans deux semaines ? Il est encore tôt d’en parler. On essayera de travailler et de corriger nos lacunes, avec le retour de tout le monde. On tentera de chercher un bon résultat et de jouer sans complexe. Il nous reste un grand travail à faire et, surtout, il ne faut pas perdre espoir. Notre groupe est capable de créer la surprise. Entretien réalisé par

Belhout
«Le premier but nous a déstabilisés»
«Malgré le résultat, les joueurs ont fait leur possible dans ce match, on a dominé, mais sans marquer, surtout en deuxième mi-temps. On a créé des occasions pour revenir dans le match, mais l’excellent gardien nous a privés de plusieurs buts. On avait aussi beaucoup d’absents, et le manque de compétition nous a privés de notre réel niveau. L’adversaire était plus en jambes que nous, on essayera de revenir lors des prochaines journées. On a eu du mal à rentrer dans le match et on a été cueillis à froid.»

Deux gardiens de but comme remplaçants !
Il manquait un joueur à la fiche technique de l’ASO, puisqu’il y avait six remplaçants. Seulement au moment où on a constaté qu’il y avait deux gardiens comme remplaçants, en l’occurrence Kebssi et Hamzaoui, chose qui prouve que le staff technique a eu beaucoup de mal à composer son 18, en l’absence de joueurs prêts et qualifiés pour cette compétition.

Patrick n’a pas montré grand-chose
La nouvelle recrue de l’équipe, Patrick, qui a été incorporé en deuxième mi-temps, n’a pas marqué sa rentrée ni montrer grand-chose, surtout que le joueur était très perturbé par le score où la tension et la pression régnaient. Les supporters n’ont pas encore oublié le grand rôle que jouait Abdeslam dans ce poste.

Les supporters tunisiens ont savouré la victoire
Ils étaient environ 200 supporters à faire le déplacement de Sousse à Chlef pour soutenir leur équipe. Ils ont chanté durant tout le match. A la fin de la rencontre, ils sont restés une demi-heure dans les tribunes où ils ont savouré avec la délégation la victoire de leur équipe avant de sortir en cortège et être escorté jusqu’à la frontière de la wilaya.

sommes au premier match officiel de cette saison et nous manquons d’automatismes et de rythme, c’est un match de début de saison et on ne peut pas faire mieux, il faut comprendre ça. Je crois que si on était dans les mêmes conditions qu’eux, sur le plan physique, le score aurait été différent. Pensez-vous que le manque de matches amicaux a eu aussi un impact négatif sur votre rendement ? Evidemment, on a commencé plutôt que les autres équipes, chose qui nous a privés de trouver des sparring-partners pour jouer. Nous avons l’habitude en début de chaque saison de jouer six à huit matches amicaux avant d’entrer en championnat, cette fois-ci on est entrés avec deux seulement. C’est très insuffisant pour livrer un match de cette

Kebaier «On a bien étudié l’adversaire»
«Ce n’est pas facile de revenir avec une victoire de Chlef devant cette équipe coriace et sur une pelouse en tartan. Je crois qu’on a bien étudié l’adversaire, surtout le numéro 10 (Messaoud), alors on a fait un marquage strict sur lui et on a évolué par des contres. On devait marquer d’autres buts, mais je suis satisfait de la production de mes éléments, même si nous avions quatre joueurs blessés et deux non qualifiés. Notre objectif est de nous qualifier en demifinale, et il faudra confirmer ce résultat lors de la prochaine journée face à Sunchine.»

Les pancartes de la compétition sur le terrain
La direction du stade a installé lors de ce match les pancartes publicitaires des sponsors de la CAF. En ce qui concerne cette compétition, les sponsors de l’équipe n’ont pas eu droit d’installer leurs pancartes comme l’exige la loi, seuls les maillots de l’équipe ont été floqués avec les logos des sponsors de l’équipe.
L’ex-joueur de l’ASO, Om s caa rendu visite à ses ancien saison dernière au MCO, e offimatch à partir de la tribun marades et a suivi le du match et revivre l’ambiance cielle. Il tenait à suivre ce du aux côtés de l’ex-entraîneur stade de Boumezrag, des invités du match. MCO Nadjib Medjadj, l’un

t suivi le match Sellimi et Medjadj onSellimi, qui a évolué la ar

Ahmed Feknous

porters, ceux de Parmi les nombreux sup du stade derole lors du virage sud dressé une grande ban côtés des supporters t mis aux de Boumezrag. Ils se son ultat s étaient très déçus du rés de l’ASO. Les fans kabyle toire des Chéliffiens. e vic obtenu, ils souhaitaient un

JSK ont mis Les supporters de la ole r bander leu la JSK ont

08

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

De nos envoyés spéciaux en Pologne

Coup de joie MCA
Tarek Bouchikhi Mohamed Lakehal Yacine Selhani

La venue de Hachoud fait l’unanimité au sein du groupe
ès qu’Abderrahmane Hachoud a annoncé, lors de notre précédente livraison, qu’il allait signer officiellement au Mouloudia, cela a eu des répercussions positives sur le groupe. Tous les joueurs sans exception se sont réjouis d’une telle nouvelle. Même Abdelkader Besseghier, qui est concerné directement par le recrutement du joueur international, a accueilli la nouvelle avec beaucoup de philosophie. Les joueurs savent qu’avec un Hachoud dans l’équipe, le Mouloudia possède des arguments pour concurrencer l’ennemi juré. Fawzi Chaouchi, qui était le premier à encourager Hachoud à opter pour le Doyen, avait un sourire des grands jours. L’enfant de Bordj Menaïel savait pertinemment qu’Abderrahmane allait tenir ses engagements et la promesse qu’il lui avait faite avant de s’envoler à destination de l’Allemagne. Nous avons décidé de faire un petit tour d’horizon pour connaître l’avis de certains cadres qui sont tous unanimes sur le recrutement de Hachoud qui fera la force du club la saison prochaine.

D

choud ait finalement décidé de signer au Mouloudia. Sans vouloir diminuer des capacités de mes camarades, on sait tous que Hachoud a cette faculté de faire basculer un match à lui seul. On l’a vu le faire au CABBA et à l’ESS. Ce sera un argument de poids pour aborder la nouvelle saison avec beaucoup d’ambition. »

Besseghier : «Je serai le premier à l’aider à s’adapter au sein du groupe»
Abdelkader Besseghier, qui est le premier concerné par la venue prochaine d’Abderrahmane Hachoud, a voulu faire mine honorable malgré le fait qu’il va se retrouver sur le banc de touche : «Contrairement à ce que certaines personnes puissent penser, je suis hyper content que Hachoud ait accepté de jouer avec nous. Je serai d’ailleurs le premier à l’aider à s’adapter au sein du groupe. Il n’y a aucun problème de ce côté.»

Babouche : «Hachoud peut faire basculer un match à lui seul»
Le capitaine d’équipe, Réda Babouche, est le premier à féliciter la direction du club pour sa persévérance et sa capacité à matérialiser un transfert qui paraissait compliqué. «Je suis hyper content que Ha-

Chaouchi : «Je savais qu’il allait jouer au MCA car c’est un homme de parole»
Le portier des Verts, Fawzi Chaouchi, était aux anges en apprenant que son pote Hachoud a finalement décidé de poser ses valises du côté de la capitale. C’est avec un sourire qui en dit long que Chaouchi nous a livré ses impressions sur le recrutement de Hachoud : «Ce n’est pas du tout une surprise

pour moi car je savais qu’il allait jouer au Mouloudia, car c’est un homme de parole. Il m’avait promis qu’il allait rejoindre le club si son transfert en Europe ne se matérialiserait pas. Et c’est le cas. Nous avons, désormais, tout pour réussir une grande saison.»

dent qu’avec Hachoud dans l’équipe, ce n’est plus la même chanson. On ne pourra qu’être plus forts.»

pour lui. Ce n’est pas un hasard si le sélectionneur national, Halilhodzic, a fait appel à lui. » T. Che

Djallit : «Ce n’est pas un hasard si Halilhodzic lui a fait appel»
Mustapha Djallit a été par le passé l’un des partenaires de Hachoud. Connaissant bien ses qualités, le goléador du Doyen dira : «Je connais Hachoud pour avoir joué à ses côtés à Sétif. Son CV plaide

Les déclarations de Serrar font semer le doute
La dernière sortie médiatique du président Abdelhakim Serra, qui a déclaré que Hachoud restait sétifien la saison prochaine, a semé le doute dans l’esprit de certains joueurs qui craignent que Hachoud ne prenne la destination d’Aïn El Fouara.

Zeddam : «Avec Hachoud, on ne sera que plus forts»
L’un des piliers de cette équipe mouloudéenne, Hamza Zeddam, ne tarit pas lui aussi d’éloges en parlant de Hachoud : «Il est évi-

Les joueurs Sayeh : «Je me suis fixé so comme objectif de marquer no umis de uveau au 15 buts la saison prochaine» biquotidien Ne dit-on pas que
l’appétit vient en mangeant ? C’est le cas du jeune Réda Sayeh qui a fait sensation pour sa première saison au Mouloudia. L’ex-joueur de Mekhadma a décidé de mettre la barre très haut en se fixant comme objectif de marquer 15 buts.
Ce stage en Pologne a dû vous permettre de découvrir un pays d’une beauté extrême. Je suis subjugué par ce pays qui est la Pologne. Et je suis ébloui par tous les moyens qui sont mis à notre disposition. Il y a tout ici pour faire de l’excellent boulot loin de la chaleur de l’été. On a constaté que depuis le début du stage vous vous faites bousculer par Kamel Kaci Saïd qui ne vous ménage pas. Est-ce que cela vous exacerbe quelque peu ? Au contraire. C’est une très bonne chose, car il me pousse à me surpasser. Il m’a d’ailleurs dit qu’il le faisait parce qu’il voit en moi un futur grand attaquant et qu’il veut m’aider à progresser en m’apportant son expérience d’ancien joueur. Personnel-

lement, c’est fabuleux de profiter des Après avoir bénéficié d’une conseils de Kamel Kaci Saïd qui fut demi-journée de repos qui par le passé un grand attaquant. a permis aux joueurs de se Lorsqu’il me fait une remarque, il relaxer et surtout de désait de quoi il parle. Et cela ne peut compresser dans les rues qu’être bénéfique pour moi. Auteur de dix buts la saison passée de la ville, les gars du Mouloudia ont eu droit, hier, à pour votre première année au un programme biquotiMouloudia, vous devez à présent dien. C’est le matin que les confirmer votre statut de buteur, ce joueurs ont débuté le bouqui n’est pas du tout facile… lot avec cette fois une C’est sûr que pour ma première saiséance dans la forêt située son au Mouloudia, j’ai inscrit dix dans la périphérie de la buts. C’est quelque chose de fabuville. Et pour innover et leux que je n’aurai jamais imaginé rompre avec la routine, même dans mes rêves les plus fous. Kamel Kaci Saïd a concocté Mais je suis aussi un compétiteur un exercice d’une heure qui se fixe de défis en permanence. quarante-cinq minutes Et j’ai décidé de tout faire pour maraxée sur l’endurance et le quer la saison prochaine quize buts. jeu technique avec ballon. Ce ne sera pas facile car tout le C’était la première fois que monde m’attend au tournant mais il les joueurs s’entraînent faut que je sois costaud pour confir- dans la forêt avec les balmer ma très belle saison. lons. Encore une méthode Pensez-vous que cette fois vous signée Kaci Saïd qui a perpourrez vous mêler dans la course mis au groupe de ne pas au titre ? tomber dans la routine. Lorsque vous recrutez des joueurs Tout le travail a eu lieu sous une chaleur étouffante comme Hachoud, Mokdad et que vous avez dans les bois Chaouchi, il qui a contraint tous les y a de quoi nourrir de gros espoirs. joueurs à consommer des litres et des litres d’eau miNous avons les arguments pour nérale pour se désaltérer et jouer les premiers rôles. Cela est une évidence. éviter la déshydratation. Entretien réalisé par T. Che Tarek Che

De nos envoyés spéciaux en Pologne

Coup triple MCA
Tarek Bouchikhi Mohamed Lakehal Yacine Selhani

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

09

Yachir : «Avec la venue de Hachoud et de Kacem et la domiciliation au 5-Juillet, on jouera le titre»
Le joueur émigré, Samy Yachir, affiche depuis le début du stage ses intentions de s’imposer. Pour l’ex-Harrachi, les six premiers matches du championnat seront déterminants dans la course au titre. Pour Yachir, l’ambiance qui règne au sein du groupe est le signe d’une grande saison. On sent à l’entraînement une grande envie de vous défoncer. Comment jugez-vous ce début du stage ? Sincèrement, nous sommes en train de bosser dans un droit qui réunit toutes les conditions pour effectuer une très bonne préparation. Il y a tout ici pour faire un très bon travail. Nous avons l’hôtel à nous seuls, ce qui est propre des grands clubs européens. Nous avons un stade doté d’une pelouse formidable. Il n’y a rien à redire. La direction a tout fait pour nous mettre dans les meilleures conditions. C’est la première fois que vous foulez le sol polonais ? Oui. Même lorsque j’étais en France, on n’est jamais partis en Pologne. C’est vraiment un très beau pays avec des paysages paradisiaques. Kamel Kaci Saïd a eu des propos élogieux envers vous car il était subjugué par votre capacité à récupérer très vite. Cela me touche beaucoup et m’incite à travailler davantage. Il faut savoir que lorsque j’étais en France, je ne me suis pas arrêté. J’ai maintenu ma forme en suivant un programme spécifique. J’ai vraiment envie de mettre tous les atouts de mon côté pour m’imposer et réussir une grande saison au Mouloudia. Justement, vous avez eu une saison en dents de scie avec des hautes et des bas. Qu’est-ce qui n’avait pas fonctionné au juste ? J’étais titulaire indiscutable sous l’ère Bracci et Bira. Le seul qui m’avait mis à l’écart était Bouhellal, lequel n’a jamais voulu me donner ma chance. Il m’a mis rapidement sur la touche alors que j’affichais une superbe forme. C’est le seul problème qui m’a été préjudiciable, car cela m’a fait perdre le rythme de la compétition même si je suis revenu en force vers la fin de la saison. Vous vous êtes attiré les foudres des Chnaoua lorsque vous avez émis le vœu de jouer au 5-Juillet, ce qui n’a pas été du goût du public de Bologhine qui s’est senti visé par vos propos. Je profite de cette occasion pour apporter des précisions. Mes propos ont été sortis de leur contexte. J’avais dit que le stade du 5Juillet était plus approprié à notre jeu et qu’on développe notre meilleur football sur le gazon naturel. Et aucun moment je n’ai visé le public de Bologhine à qui je présente mes excuses si j’ai offusqué quelqu’un. Il y a une très bonne ambiance à Bologhine, mais le 5-Juillet nous permet de jouer devant 60 000 supporters, ce qui n’est pas rien. Vous êtes donc pour la domiciliation au stade du 5-Juillet. Tout à fait. Le Mouloudia a une équipe qui doit jouer au 5-Juillet sur un terrain spacieux qui nous permet de nous exprimer pleinement. Et puis, le football dans tous les pays du monde se joue sur le gazon. Malgré la concurrence, pensez-vous pouvoir vous imposer ? Bien sûr que j’ai envie de m’imposer, sinon ce n’est pas la peine du tout de bosser comme un forcené. C’est aussi cela l’esprit du professionnalisme. Il y a une concurrence pour s’imposer. Quel regard portez-vous sur le Mouloudia version 2012 ? Il y a un groupe extraordinaire. Il y a une ambiance au sein de l’équipe qui est un signe qui ne trompe pas. On sent qu’il y a cette fraternité qui soude une équipe. Sincèrement, c’est ce type d’ambiance qui peut emmener l’équipe vers la plus haute marche du podium. Il y aura prochainement la venue de Mehdi Kacem que vous avez eu comme adversaire en Ligue 2 française. Un commentaire ? Je le connais. C’est un joueur qui a une grande science du jeu. Il peut apporter beaucoup à l’équipe. Personnellement, je l’ai affronté lorsque je jouais à Montpellier et lui sous les couleurs d’Amiens. Je garde un mauvais souvenir car il m’a souvent battu. Ce serait bien qu’on puisse cette fois œuvrer sous les couleurs du Mouloudia. A un certain moment, on avait cru que vous alliez quitter le Mouloudia, surtout après les conflits et les turbulences qui ont secoué le club ces derniers temps. Je vais vous dire une chose. Il n’y a pas mieux que le Mouloudia en Algérie. Qu’on le veuille ou pas, il reste le club le plus populaire et le plus prestigieux du pays. Et c’est un honneur pour moi de défendre les couleurs de ce club.

Babouche retarde son RDV chez le dentiste pour ne pas rater une séance
Souffrant depuis le début du stage d’un problème dentaire, Réda Babouche a été soumis à un long traitement à base d’antibiotiques qui a eu raison de son abcès. Cependant, Babouche devra repasser chez son chirurgien-dentiste au premier quartier libre car il ne veut pas rater une autre séance de travail qui lui accusera un retard par rapport aux autres membres du groupe.

Quels sont vos ambitions et les objectifs que vous comptez atteindre ? Je ferai tout pour gagner une place de titulaire. Et puis, nous avons cette ambition de réussir tous ensemble quelque chose de Kaci grand afin de redonner le sourire à nos supporters qui attendent beaucoup de nous, Saïd a envoyé un surtout après tout ce qu’ils ont enduré ces nouveau règlement derniers mois. Et croyez-moi, avec la venue de Hachoud et de Mehdi Kacem et probaintérieur à sa direction blement d’autres joueurs, Le technicien mouloudéen, Kamel Kaci Saïd, conjugué au fait de vient d’envoyer un nouveau règlement intérieur à On jouer au 5-Juillet, sa direction. Il est question du barème des sancse réjouit pour nous avons tout tions pour tout écart disciplinaire oo faute propour jouer le fessionnelle. Les pensionnaires de Chéraga Amroune titre. L’intronisation de Mohamed Amroune ont fait savoir à Kaci Saïd qu’un règlement Entretien intérieur a été déjà établi la saison passée durant le dernier quart d’heure face à réalisé par et signé par tous les joueurs de l’équipe. l’Etoile du Sahel a beaucoup réjoui les Tarek Che Kaci Saïd veut mettre les points sur les i joueurs qui sont contents pour leur exavant d’attaquer la nouvelle saison.

Kaci Saïd rechausse les crampons et marque
Pour le match d’application qui a été programmé hier en toute fin d’après-midi, Kaci Saïd n’a pas hésité à rechausser ses crampons pour y prendre part. L’ex- international a démontré que sa technique n’a pas pris une seule ride comme l’atteste le penalty inscrit à Farès Bouzidi. sents

camarade, Mohamed Amroune, qui a été cédé par le Mouloudia.

Vers l’annulation du deuxième match test

Chaouchi marque un doublé
Même Fawzi Chaouchi s’est illustré en inscrivant un doublé, démontrant une nouvelle fois toute l’étendue de ses qualités techniques.

Le triplé de Daoud
Le demi défensif Farid Daoud a lui aussi fait sensation en réussissant un triplé dans les bois de Djemili qui n’a rien pu faire face à la furia de l’enfant de Beni Zemenzer. T.Che

Moumen marque à la Madjer
Le milieu de terrain, Billel Moumen, s’est illustré en inscrivant à Djemili un but d’une talonnade à la Madjer qui a soulevé les applaudissements nourris des pré-

Avec un groupe amoindri et sans doublure à certains postes, Kamel Kaci Saïd est pour l’annulation du deuxième match test qui était prévu face à une équipe de division une polonaise. C’est par crainte d’imposer à certains éléments deux rencontres de haut niveau car avec 180’ dans les jambes, c’est la saturation et les blessures qui guetterait Réda Babouche et certains de ses partenaires qui sont dans la même position. Toutefois, cette décision sera transmise à l’entraîneur en chef Patrick Liewig qui devrait aller dans le même sens. T. Che

Hadj Ahmed a parlé avec l’agent du joueur brésilien
Le chef de la délégation, Rafik Hadj Ahmed, a pris avant-hier soir attache avec l’agent de l’attaquant brésilien. Le deuxième homme fort du Doyen a discuté longuement avec le manager sur certains aspects du transfert.

Il est prêt à effectuer des essais
Par ailleurs, nous avons appris que le jeune attaquant brésilien qui a évolué dans les catégories jeunes de la Seleçao serait prêt à venir au Mouloudia pour effectuer des essais avant de conclure. La direction du club, très méfiante surtout lorsqu’il s’agit d’un joueur venu de l’Amérique latine, veut découvrir de visu le jeune joueur avant de signer avec lui un contrat d’une longue durée.

10

De nos envoyés spéciaux en Pologne

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup de sifflet MCA
Tarek Bouchikhi Mohamed Lakehal Yacine Selhani

Liewig est arrivé hier à 17h30 à Katowice

Liewig «Il n’y a pas péril
Malgré la fatigue d’un long voyage, le coach fraîchement nommé du Mouloudia a su trouver la force nécessaire pour nous accorder le premier entretien dès son arrivée sur le sol polonais. C’est la première entrevue avec Liewig qui vient d’entrer en fonction. Le premier sujet qui taraude les esprits de tous les supporters concerne cette arrivée au stage qu’ils jugent un peu tardive en Pologne. «Il n’y a vraiment pas péril en la demeure. Nous avons encore du temps et on sera prêts pour le coup d’envoi du championnat. Nous allons établir un plan de travail avec Kamel Kaci Said et Bernard Gènes qui devra arriver incessamment. Je vais faire le point avec Kaci Said avant de poursuivre le travail». «Je sais qu’au Mouloudia il faut absolument satisfaire le public» Au sujet de cette pression qui entoure un club comme le Mouloudia, Liewig sait qu’il est tenu par l’obligation de faire de bons résultats. «Je sais qu’au Mouloudia il faut absolument satisfaire le public qui attend beaucoup de son équipe. On tâchera de se montrer à la hauteur et cela ne pourra se faire qu’avec l’aide de ces mêmes supporters». «La pression du derby ne me fait pas peur car j’ai joué contre le Zamalek, Al Ahly et Kotoko» Pour ce qui est du programme, Liewig est servi avec ce derby face à l’USMA qui se jouera lors de la troisième journée du championnat ce qui est fait rarissime. «J’ai découvert cette ferveur du football en Algérie en 2006 avec ce derby entre le Mouloudia et l’USMA au 5-Juillet. Et la pression que génère ce type d’affiche ne me fait pas peur car j’ai joué devant 80 000 supporters à Kotoko et j’ai joué au Zamalek et à Al Ahly». «Le match test me permettra d’évaluer collectivement et individuellement les joueurs» «Maintenant, disputer un ou deux matchs tests n’est pas très important. L’essentiel, c’est d’en faire au moins un qui me permettra d’évaluer collectivement et individuellement les joueurs». «J’approuve ce choix d’être domicilié au 5-Juillet » Commentant la domiciliation des matches au 5-Juillet, Liewig adhère complètement à cette option. «C’est une très bonne chose de jouer au 5-Juillet qui est

en la demeure, on sera prêts pour le coup d’envoi du championnat»
considéré comme la plus grande enceinte du pays. Il faudra s’approprier l’endroit en prenant tous nos repères. Le seul hic, c’est le fait de jouer la plupart des rencontres sur des pelouses en synthétique». «Grâce à la Tunisie, j’ai acquis une expérience pour bien négocier le mois de Ramadhan» Pour ce qui est du mois sacré du Ramadhan, Liewig semble avoir la recette qui lui permet de parfaitement négocier cette période très délicate au niveau du travail et de la préparation qui intervient en pleine période de chaleur. «Grâce à la Tunisie, j’ai acquis une expérience pour bien négocier le mois de Ramadhan. On n’a pas le choix, il faut s’y faire avec ce mois sacré qui a une grande dimension dans les sociétés musulmanes». «Je connais Chaouchi qui a été le héros contre l’Egypte» Voulant savoir s’il connaissant certains joueurs de l’équipe, Liewig nous a confié qu’il ne connaissait que le héros D’Oum Dourmane. «Je ne connais pas les joueurs, j’en ai vu certains contre l’Espérance de Tunis en Ligue des champions. Par contre, je connais le gardien de but, Chaouchi, qui a joué au Soudan contre l’équipe égyptienne». «Notre programme comportera trois phases pour que nous soyons prêts le jour j» Il évoque le programme qu’il établira pour attaquer la nouvelle saison. «Notre programme comporte trois phases. La première consiste à effectuer le travail foncier ici à Wisla. La deuxième concerne la négociation du mois du Ramadhan alors que la troisième consiste à préparer le championnat avec les matches amicaux qui seront programmés à Hammam Bourguiba». «Benchikha et moi nous nous sommes dit les choses en face sans interférence, mais la presse a trop polémiqué» Les frictions entre Patrick Liewig et Abdelhak Benchikha avaient fait les choux gras de la presse tunisienne. A propos de ces rapports assez tendus avec l’ex-sélectionneur national, le coach alsacien nous dira : «Benchikha et moi on s’est dit les choses en face sans interférence comme cela peut arriver dans n’importe quel club. Moi en tant que directeur technique et lui comme entraîneur. Mais c’est la presse qui a voulu polémiquer sur le sujet». «Au Mouloudia, je veux un groupe d’hommes qui sont des guerriers sur le terrain et qui ne lâchent rien» Sur l’état d’esprit du groupe, Liewig nous a fait part de ses attentes. «Au Mouloudia, je veux un groupe d’hommes qui sont des guerriers sur le terrain et qui ne lâchent rien. C’est cet esprit de groupe qui peut nous permettre de réaliser de très belles choses». «J’ai connu Halilhodzic en Côte d’Ivoire» «J’ai connu Halilhodzic un peu au PSG mais surtout en Côte d’Ivoire lorsque lui était le sélectionneur national et moi l’entraîneur de l’ASEC Mimosa. Il utilisait les infrastructures de l’ASEC pour préparer la sélection. Il faut reconnaître qu’il en train de faire du bon boulot avec l’Algérie», nous a confié Liewig sur le chemin qui mène vers la ville de Wisla. T. Che

près plusieurs reports, le coach fraîchement désigné du Mouloudia, en l’occurrence Patrick Liewig, est arrivé en Pologne. Empruntant l’itinéraire Paris-Katowice via Varsovie, c’est à 17h30 (heure locale) que l’entraîneur français a retrouvé Rafik Hadj Ahmed et Krimou Ouaked qui étaient à son accueil. C’était la première fois que le chef de la délégation rencontrait Patrick Liewig avec lequel il était en communication par téléphone. Et c’est à 17h35 que Liewig a quitté l’aérodrome de Katowice pour prendre la destination de Wisla. Une heure et demie de trajet, car 90 km séparent Katowice du lieu d’hébergement de la délégation mouloudéenne, était nécessaire au cours desquels le technicien français n’a pas hésité à poser quelques questions précises à Rafik Hadj Ahmed sur le déroulement du stage et le nombre de joueurs qui sont en regroupement. Le coach a eu tous les éléments de réponse auprès du responsable mouloudéen.

A

arrivés à la bourgade de Wisla. Le technicien a tout de suite rejoint sa chambre d’hôtel pour se détendre et essayer de récupérer de son long périple.

Le coach a été présenté aux joueurs lors du dîner
N’ayant pas eu d’information sur l’arrivée du coach, Rafik Hadj Ahmed a préféré attendre le dîner pour présenter Liewig aux joueurs et autres membres de la délégation qui lui ont souhaité à cette occasion la bienvenue.

Son épouse, dimanche prochain à Alger
Durant notre longue discussion, Patrick Liewig nous a lancé une information d’une grande importance. Il nous a spécifié que son épouse allait se rendre dimanche prochain à Alger pour rencontre Ghrib afin de trouver un logement qui réponde à leur attente. Le retour de madame Liewig à Tunis est prévu pour mardi.

Réunion technique avec Kaci Saïd pour établir un plan de travail
Dans la soirée d’hier, Patrick Liewig s’est réuni avec Kamel Kaci Saïd pour avoir un constat des lieux et pour mesurer le travail qui a été accompli depuis le début du stage. Liewig a profité de cette réunion pour établir un plan de travail qui doit s’inscrire dans la continuité du programme qui fut mis sur pied par Kaci Saïd.

Ghrib a joint Liewig à 17h45 pour le saluer
Durant le trajet qui menait vers Wisla, Patrick Liewig a reçu un appel téléphonique de Omar Ghrib qui lui a souhaité la bienvenue. Une communication qui aura duré presque deux minutes avant que Rafik Hadj Ahmed ne prenne le relais pour lui faire un topo de la situation.

Ce matin, sa première séance de travail
C’est ce matin que Patrick Liewig devra entamer sa nouvelle fonction comme entraîneur du Mouloudia. Cette première séance servira surtout de prise de contact et permettra au coach de jauger l’état physique des uns et des autres.

Il veut être hébergé près du 5-Juillet
L’ex-entraîneur du Club Africain nous a par ailleurs affirmé qu’il comptait trouver un logement tout prêt du stade du 5Juillet, lieu où sera domicilié le vieux club algérois, et ce, pour une question d’ordre pratique. T. Che

Il a envoyé un texto à son manager
Dès qu’il a foulé le sol polonais, le premier réflexe de Liewig a été d’envoyer un texto à son agent, Zine Driss, pour lui spécifier qu’il était arrivé à bon port et qu’il a été reçu par la direction mouloudéenne.

Il attend l’arrivée de Bernard Genès
Par ailleurs, Patrick Liewig attend l’arrivée de son préparateur physique Bernard Gènes avec lequel il devra bosser pour la première fois sous les couleurs du même club. Liewig connu Genès lorsque celui-ci monnayait ses talents à l’Etoile du Sahel sous la coupe de Jean Fernandez. T. Che

Il est arrivé à 19h15 à Wisla
Et c’est à 19h15 que le responsable mouloudéen et Patrick Liewig sont

Kacem, signature reportée de 24h
Le Buteur a annoncé hier que Mehdi Kacem devait signer au Mouloudia à son arrivée à Alger. Malgré le flux important d’émigrés au pays, les dirigeants mouloudéens ont réussi à trouver une place au joueur, mais en fin d’après-midi. Arrivé en début de soirée, Mehdi Kacem a préféré aller se reposer pour signer le lendemain soit aujourd’hui à 11h. Omar Ghrib qui était à son accueil n’a trouvé aucun inconvénient à reporter la signature d’une journée d’autant plus que les deux parties ont trouvé un accord pour un contrat de deux ans.

N° 1980 Lundi 9 juin 2012

Coup neuf CRB

11

omme annoncé par nos soins, l’international béninois Pascal Angan est arrivé, hier à Alger, en provenance du Maroc. C’est à 14h30 qu’il a fait son apparition dans le hall de l’aéroport international Houari-Boumediène où il était attendu par le secrétaire du club, Djamel Hadouche, le manager général, Sofiane Samadi, le garde-matériel, Rachid et son manager. L’international béninois a été conduit, par la suite, à l’hôtel Necib de Palm Beach où il devra rencontrer les dirigeants du club pour négocier son transfert.

C

Pascal Angan depuis hier à Alger
«J’espère réussir une bonne saison avec le CRB»
avec le Chabab. Comme je vous l’ai dit, si je suis venu en Algérie, c’est pour négocier avec le CRB, le premier qui m’a contacté et m’a envoyé l’invitation. Les supporters et les dirigeants attendent beaucoup de vous... Je suis ravi d’apprendre qu’on attend déjà beaucoup de moi alors qu’on ne me connaît pas. Dans le cas où je m’entendrai avec la direction, j’espère réussir une grande saison et être à la hauteur des attentes du public et des dirigeants. Le Chabab devra participer à la Coupe arabe cette saison. Un commentaire ? Comme je vous l’ai dit, j’espère réussir une bonne saison avec le CRB que ce soit en championnat ou dans une autre compétition. Jouer une compétition internationale est toujours un bon challenge, et j’espère qu’on pourra relever le défi et réussir un bon parcours dans cette épreuve. Vous ne serez pas dépaysé du moment que vous connaissez l’entraîneur du CRB, Arena… Tout à fait. J’ai travaillé sous la houlette de cet entraîneur au WAC. C’est un grand entraîneur ; il a un rôle important dans mes contacts avec le CRB. Entretien réalisé par Farid A.

Il a été victime d’un accident de la circulation A peine arrivé à Alger, l’international béninois a été victime d’un accident de la circulation. Juste après la sortie de l’aéroport Houari-Boumediène. Le véhicule transportant le joueur a été percuté par un autre véhicule. Rien de grave, sauf que le joueur a eu quelques frayeurs avant que tout ne rentre dans l’ordre. Pendant ce temps, le propriétaire du deuxième véhicule, qui est un supporter du Chabab, a profité de l’occasion pour lui montrer une vidéo de la rencontre contre l’ESS sur son téléphone portable, histoire de lui montrer certaines images de l’ambiance du public belouizdadi. Le joueur s’est montré émerveillé par ces scènes et se dit hâte de vivre ces moments le plus vite possible. Il devra signer un contrat de trois ans Comme cela a été le cas avec le Nigérian, Sodji Onomi, l’international béninois, Pascal Angan, ne sera pas soumis à des tests. Il devra entamer directement les négociations avec la direction du club pour signer son contrat qui le liera avec les Rouge et Blanc. Les Belouizdadis comptent lui proposer un contrat de trois ans comme Sodji, afin d’assurer une marge de bénéfices en cas du transfert du joueur dans un club étranger. N. B.

Bienvenue en Algérie. Comment s’est déroulé votre voyage ? Merci, plutôt bien. Je suis content d’être ici parmi vous. Il ne s’agit pas de votre première visite en Algérie, n’est-ce pas ? Effectivement. Je suis déjà venu à Alger où on a disputé un match de Ligue des champions africaine contre le MCA alors que je jouais au WAC. Je me souviens que nous avons perdu ce match, mais nous avons réussi à renverser la vapeur au match retour. Mais, aujourd’hui, je viens pour d’autres raisons. Négocier votre

engagement avec le CRB, n’est-ce pas ? Absolument. Je suis venu pour négocier avec les dirigeants du CRB pour un éventuel engagement dans cette équipe, si je trouve un terrain d’entente. Mon manager était déjà en contact avec les dirigeants du Chabab, et m’a rassuré de l’intérêt qu’ils me portent. Je suis au rendez-vous comme prévu pour négocier. Votre ancien club, le WAC, a-t-il essayé de vous retenir dans ses rangs du moment que vous étiez l’un de ses meilleurs buteurs ? Oui, le WAC a essayé de prolonger mon contrat, et ce, depuis le mois de décembre de l’année passée. Mais je voulais changer d’air, et c’est la raison pour laquelle je ne voulais pas renouveler mon contrat.

Avez-vous une idée sur votre futur club, le CRB ? Oui, j’ai une petite idée sur cette équipe. J’ai vu quelques vidéos sur le Net, et je me suis rendu compte que c’est un club qui de l’ampleur dans le championnat algérien, et qui possède un grand public. C’est un bon challenge pour moi, raison pour laquelle j’ai accepté de venir négocier avec ce club. On croit savoir que d’autres clubs en Algérie s’intéressent à vous. Cela est-il vrai ? Oui. Je crois que deux clubs se sont renseignés sur moi. Je crois que c’est l’USMA et la JSK qui me veulent. Je n’ai pas été contacté directement par ces deux clubs, mais ce sont des managers qui m’ont proposé de négocier avec ces deux clubs en cas d’échec

C’est la reprise !
Après quelques semaines de vacances, les joueurs du CRB reprendront aujourd’hui le travail. La première séance d’entraînement du nouvel exercice est prévue, ce matin à la forêt de Bouchaoui, sous la houlette du nouvel entraîneur, Guglielmo Arena, qui devait arriver, hier dans l’après-midi. Les Belouizdadis vont retrousser les manches et entamer la préparation de la saison prochaine. Tous les joueurs, que se soit les anciens ou les nouvelles recrues, sont attendus aujourd’hui pour une première séance d’entraînement. La première semaine devra se dérouler à la forêt de Bouchaoui avant d’augmenter la charge de travail. Les Belouizdadis vont, pour rappel, effectuer la première partie de la préparation physique dans le pays. Un stage de préparation est programmé dans la dernière semaine du mois d’août, après le mois de Ramadhan, au Maroc. Un regroupement qui durera du 23 au 31 août dans la ville d’Agadir durant lequel les Rouge et Blanc devront disputer quatre matches amicaux pour peaufiner leur préparation. Les camarades de Mameri auront une semaine devant eux pour préparer leur premier match officiel prévu pour le 8 septembre. porters auront à cœur de voir de plus près les joueurs qui défendront les couleurs de leur club, la saison prochaine, notamment les nouvelles recrues, à l’image des deux étrangers, Sodji et Pascal Angan. contrer avec leurs nouveaux coéquipiers avant l’entame de la préparation prévue pour ce matin.

Arena est arrivé, hier, à Alger
Comme prévu, le nouvel entraîneur du CRB, l’Italo-Suisse Guglielmo, est arrivé hier dans l’après-midi à Alger. le néocoach du Chabab a été conduit à l’hôtel Necib de Palm Beach pour poser ses valises, et où il devait être présenté aux joueurs dans la soirée. Arena devra assurer la première séance d’entraînement, aujourd’hui à la forêt de Bouchaoui, mais aussi trancher certains cas comme les membres de son staff technique et les libérés, notamment Hamza Aït Ouamar.

Les nouveaux seront présents
Les nouveaux joueurs du CRB sont attendus, aujourd’hui, à la forêt de Bouchaoui pour entamer leur travail avec leur nouvelle équipe. Sahraoui, Herkat, Messaoudi, Hemitti, Benaldjia, Khoudi, Sodji et Pascal Angan devront être présents, aujourd’hui, pour prendre part à la première séance de la saison. Les joueurs qui ont été parmi le groupe la saison passée, et qui ne seront pas là sont Aouamer, Benabderrahmane, Herida, Guebli, Benayache, Amroune, Lahmar, Aoued, Dahmane et Oudira qui ont été libérés par la direction du club. N. B.

La présentation des joueurs à 18h
Après une première séance d’entraînement, les joueurs du Chabab devront se présenter dans l’après-midi au stade du 20Août, non pas pour effectuer une seconde séance d’entraînement mais pour la présentation de l’effectif 2012-2013 au public, qui est attendu en nombre. La direction du club a tout préparé pour réussir cette première initiative qui entre dans le cadre de la professionnalisation du club. Les sup-

Les joueurs se sont rencontrés, hier, à Palm Beach
La direction du club n’a pas attendu la reprise des entraînements pour réunir ses joueurs, puisqu’elle a donné rendez-vous, hier, à tous ses joueurs pour se présenter à l’hôtel Necib de Palm Beach, pour une première prise de contact autour d’un dîner offert en leur honneur. C’est lors de cette première entrevue que le nouvel entraîneur, l’Italo-Suisse, Guglielmo Arena, arrivé dans l’après-midi, devait être présenté aux joueurs. Une occasion pour les nouveaux joueurs de se ren-

Il a parlé au téléphone avec Angan
Dès son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediène, l’entraîneur Guglielmo Arena a eu au téléphone l’international béninois Pascal Angan, arrivé un peu plus tôt. Pour rappel, l’entraîneur Arena a été dans le staff technique du WAC, dans la même période que l’attaquant béninois. Les deux hommes qui se connaissent bien devront se réunir encore une fois dans le même club.

Angan a rencontré Sodji, hier
A son arrivée à l’hôtel Necib de Palm Beach, l’international béninois a rencontré le Nigérian, Sodji Onomi, qui l’a devancé de 48 heures, et qui a déjà signé un contrat de 3 ans au profit du CRB. Les deux hommes devront évoluer ensemble la saison prochaine.

Libéré du CRB, Mohamed Herida intéresse le WAT. Les dirigeants du Widad sont entrés en contact avec le désormais ex-défenseur du Chabab pour l’enrôler dans leurs rangs en prévision de la saison prochaine. Relégué au banc des remplaçants, Herida souhaite intégrer un club où il pourra avoir du temps de jeu. Le WAT semble le club le plus indiqué pour Herida, qui voudra rebondir sous d’autres cieux.

Herida proche du WAT

Le jeune gardien Dahmane, libéré lui également par la direction du Chabab, semble susciter l’intérêt de certaines équipes. On a appris à ce sujet, que le nouveau promu, l’USMBA, s’intéresse aux services du jeune portier qui cherche, de son côté, une équipe qui lui donnera la chance de s’exprimer régulièrement et montrer ses capacités.

L’USMBA s’intéresse à Dahmane

12

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil USMA

De notre envoyé spécial en Turquie

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil USMA

13
Séance de massage pour Djediat et Seguer
qMeilleur buqdu club teur Branci, leur coach. À l’image de tous les autres membres du groupe, les trois keepers prennent part à tous les exercices programmés par le technicien argentin.

Entraînement sous une pluie battante E
n fin de compte, le temps printanier n’a duré que 24h à Izmit avant qu’une grosse vague de froid s’abatte sur la région accompagnée de grosses averses. C’est donc sous une pluie battante que les Rouge et Noir ont abordé leur troisième jour en Turquie effectuant par la même occasion la première séance de la journée dans des conditions climatiques difficiles mais qui n’ont pas gêné les membres de la délégation algéroise. Au contraire, ces derniers ont beaucoup apprécié de fournir des efforts sous ce climat. Ayant laissé derrière eux la chaleur suffocante qui règne sur la capitale algérienne, les protégés de Miguel Angel Gamondi, assez surpris en découvrant la région où ils passeront deux semaines durant lesquelles ils feront leur premier stage de préparation, ont commencé à prendre l’habitude de travailler sous un ciel nuageux et pluvieux, confirmant par la même occasion hier que là où ils sont, il y aura un climat propice à même de fournir des efforts et recharger les batteries à quelques mois du début de la nouvelle saison. Une saison durant laquelle ils savent que leurs résultats seront suivis avec un grand intérêt que ce soit par les amoureux du club de Soustara ou par ceux des autres formations après le recrutement cinq étoiles effectué pour la deuxième année consécutive. de mètres. Il a fallu donc plusieurs minutes avant qu’il se dissipe et c’est à ce moment là que la pluie a commencé à tomber obligeant même certains membres de la délégation de quitter la main courante afin de se mettre à l’abri.

ASO-ES Sahel sur toutes les lèvres
que l’aventure vient juste de commencer, les coéquipiers de Zemma n’ont pas cessé de nous dire qu’ils espéraient que les camarades de Zaoui se rachèteront lors des prochains rendez-vous afin de glaner un maximum de points et pourquoi pas viser une place aux demi-finales. Seguer : «C’est une défaite surprenante» Sollicité, Mohamed Seguer, qui a disputé cette compétition avec l’ASO Chlef, son ancienne équipe, avant de rejoindre cet été le club usmiste, nous a confié qu’il était surpris de voir son ex-club perdre à domicile. «Pour être franc, je ne m’attendais pas à une telle contreperformance. C’est une défaite surprenante. La phase des poules vient à peine de débuter, donc cette défaite pourrait être vite oubliée si les Chélifiens se ressaisiront. En tout cas, j’espère de tout mon cœur que le groupe remonte la pente et réalise de bons résultats lors des rendez-vous à venir» a-t-il dit pour conclure. Il portera le numéro de Relizane Mohamed Seguer portera à l’USMA un maillot floqué du numéro 48. Un numéro qui n’est autre que celui de sa wilaya. Natif de Relizane, le milieu de terrain offensif a voulu représenter sa région à sa manière. Lors du prochain exercice, nombreux seront donc les gens de Relizane qui suivront avec un grand intérêt les résultats des Rouge et Noir, mais aussi le parcours de Seguer. M. Z.

Un club ghanéen veut affronter l’USMA en amical
Izmit, eux aussi, où ils sont en train de préparer, à l’image des Usmistes, leur nouvelle saison, les responsables d’un club ghanéen de la deuxième division se sont rapprochés du chef de délégation algéroise afin de lui faire part de leur envie de programmer un match amical avec le club de Soustara dans les jours à venir pour clore leur stage. Les responsables de ce club, Isfa Sport, pourraient, toutefois, ne pas voir leur souhait s’exaucer pour la simple raison que les protégés de Gamondi seraient déjà rentrés au pays sans disputer la moindre confronta-

debouda vendredi soit lors de leur premier jour à Izmit.

A

tion.

Allache s’est excusé auprès d’eux à cause du programme
Salah Allache, qui a discuté avec l’un des dirigeants du club ghanéen, a répondu à son interlocuteur. Cela est impossible, car les coéquipiers de Daham ont repris le service depuis une semaine. Disputer une rencontre peut nuire aux joueurs. Ils doivent d’abord retrouver leur meilleure forme pour pouvoir jouer des matches.

Le centre dispose de cinq terrains
Le centre d’Izmit où les Usmistes sont en train de se préparer pour le prochain exercice dispose de cinq terrains d’entraînement. Deux grands, et trois petits. Un des trois se trouve en dehors de l’hôtel et il est ouvert pour l’ensemble des visiteurs tandis que les quatre autres sont réservés uniquement aux équipes qui viennent se préparer dans la région.

Dziri a remercié Allache pour les vêtements hivernaux

Les membres de la délégation algéroise n’ont pas pris leurs précautions en ne prenant avec eux que des vêtements de la saison estivale. Il a fallu l’intervention de Salah Allache pour prendre quelques k-ways. Des vêtements qui se sont avérés très utiles car le froid commençait à incommoder les joueurs. Ayant vu juste, Billel Dziri ne s’est pas empêché de remercier le dirigeant du club de Soustara qui a bien vu au final puisqu’ils ont été d’une grande utilité.

le responsable du club ghanéen s’est rapproché de Gamondi. Ce dernier, pour ne pas le décevoir, a répondu d’une façon diplomatique, en lui affirmant que si les Rouge et Noir auront du temps libre, et que si les membres du staff technique trouveront un sparring-partner, ils n’hésiteront pas à prendre attache avec eux afin de programmer cette rencontre qui leur tient à cœur.

disputer des matches amicaux avec le club de Soustara, surtout depuis qu’ils ont su sa position en Ligue Une. Les membres du staff technique ont refusé catégoriquement.

Tout se décidera la semaine prochaine
En Turquie, les Rouge et Noir n’ont pour mission que de se préparer physiquement. Les membres du staff technique pourraient revenir sur leur décision et programmer une rencontre, mais cela devra se jouer à quelques jours du retour en Algérie. M. Z.

Gamondi satisfait des conditions de travail
Miguel Angel Gamondi, le premier responsable de la barre technique, est satisfait des conditions de travail et de tous les moyens qui ont été mis à la disposition de son équipe. C’est en tout cas ce que nous avons constaté. Le technicien argentin, qui mise beaucoup sur ce stage, est également soulagé de voir le groupe au complet. Au club depuis plusieurs semaines, l’ancien coach du CRB espère sans doute qu’un tel état d’esprit et la disponibilité de tous les membres du groupe durent le plus longtemps possible.
Avant-hier dans la soirée, l’ASO Chlef a accueilli à domicile l’Etoile sportive du Sahel dans une rencontre comptant pour la phase des poules de la Ligue des champions africaine. Même s’ils se trouvent à des milliers de kilomètres du pays, les Usmistes n’ont pas oublié ce rendez-vous en tentant de s’informer sur le score au lendemain de la confrontation qui s’est jouée dans la soirée du samedi. La défaite de l’ASO a surpris les joueurs Une fois informés sur le fait que le représentant algérien s’est incliné sur son terrain et devant ses supporters, les joueurs de l’USMA ont été tous surpris et déçus. Même s’il s’agit d’un de leurs concurrents directs de Ligue 1, les Rouge et Noir ont tenu à nous affirmer qu’ils auraient aimé voir le club chélifien s’imposer surtout que ce dernier représente tout un pays et non une région uniquement. Mais vu

Gamondi les a assurés qu’il étudiera leur proposition
Après avoir discuté avec Allache,

Une équipe iranienne veut se mesurer également aux Rouge et Noir
En plus de la formation ghanéenne, nous avions appris qu’une équipe iranienne et d’autres clubs saoudiens ont souhaité

Séance dans le grand stade hier matin
C’est dans le grand stade que la séance d’entraînement d’hier matin s’est déroulée. Ce dernier est situé à environ un kilomètre seulement du lieu d’hébergement et il est doté de projecteurs. D’ailleurs, plusieurs clubs turcs préfèrent s’entraîner en nocturne. Ce dimanche, les Algériens ont été les premiers à fouler la pelouse et effectuer leur première séance de travail qui a duré, comme d’habitude, deux bonnes heures.

Cheklam se trouve en Turquie avec Nedjrane
Farid Cheklam, l’ancien défenseur central des Rouge et Noir a pris attache hier avec quelques uns de ses amis pour leur affirmer qu’il est lui aussi en Turquie où il effectue un stage avec son club, Nedjrane. Le natif de Relizane, qui évolue en Arabie Saoudite depuis plus d’une année, a promis de faire le nécessaire pour rendre visite à ses compatriotes.

lors de l’exercice écoulé, Djediat, ainsi que Mohamed Seguer, ont eu droit hier matin à une séance de massage. Les deux milieux de terrain offensifs ont été pris en charge par les deux kinés du club une fois qu’ils furent de retour au lieu de résidence de la délégation algéroise après la fin de la première séance d’entraînement de la journée.

qHicham qMokhtari, le jeune atta-

Mokhtari auteur d’un quadruplé avec les Espoirs

Il rend visite aux Usmistes
La délégation de l’USM Alger a été agréablement surprise par la visite de courtoisie de Farid Cheklam qui s’est présenté hier à l’hôtel où résident les Rouge et Noir. Se trouvant avec son équipe saoudienne de Nedjrane en Turquie, l’ancien stoppeur de l’ASO Chlef a parcouru plus de 120 km pour rencontrer

La séance à la salle de musculation annulée
Avant de conclure la séance matinale, des exercices devaient avoir lieu à la salle de musculation mais, en fin de compte, ils ont été annulés à la dernière minute à cause de l’indisponibilité de la salle qui était occupée au même moment par une autre équipe qui effectue son regroupement à Izmit, mais aussi par certains touristes qui résident à l’hôtel Green Park. Avant de quitter les lieux, Gamondi a eu la promesse des responsables de l’hôtel de réserver la salle au club algérois dans l’après-midi, ce que l’Argentin a accepté. Mohamed Zerrouk

L’aller à pied, le retour par bus
Se situant pas trop loin de leur lieu d’hébergement, les coéquipiers de Hamza Koudri ont effectué le déplacement au terrain d’entraînement à pied. Il leur a fallu quelques minutes seulement pour arriver. Au retour, les joueurs ont préféré rentrer à l’hôtel par bus à cause de la grosse pluie. Les protégés de Gamondi auraient pris leurs précautions afin de ne pas tomber malades surtout que plusieurs éléments se sont plaints d’angine à l’image de Khoualed et Chafaï ou de grippe comme ce fut le cas pour Bou-

Le brouillard a rendu la visibilité presque nulle
Avant que la pluie s’abatte sur la région d’Izmit où les Rouge et Noir sont en train d’effectuer leur stage de préparation qui ne sera pas le seul lors de cette intersaison, un grand brouillard a enveloppé la banlieue sud-est d’Istanbul. D’ailleurs, ce brouillard a rendu la visibilité difficile et presque impossible dès lors qu’un joueur ne pouvait pas voir son coéquipier à une vingtaine

ses anciens camarades dont la joie était indescriptible en constatant la présence du joueur. Néanmoins, Cheklam n’a pas trouvé tout le monde, notamment ses anciens amis comme Daham, Mansouri et Khoualed, mais il a passé un moment agréable avec Dziri Bilel et le garde-matériel, Salim, avant de rebrousser chemin. M. Z.

Gasmi souffre d’une légère blessure

qAhmed Gasmi qplaint s’est d’une légère blessure hier et c’est ce qui a obligé les membres du staff technique de lui prodiguer quelques soins. Des soins qui étaient suffisants pour qu’il se débarrasse des douleurs qu’il a ressenties. Soulagé, le transfuge de la JSMB s’est entraîné le plus normalement du monde.

El Orfi «Les Boussaâdis
«C’est une très belle chose de représenter sa région»
équipe, l’argent ne suffit pas. Il faut surtout de l’organisation, car quand l’anarchie règne au sein d’une équipe, l’argent ne pourra rien changer… C’est ça qui fait la différence à l’USMA. Il y a des moyens, mais une organisation digne des grands clubs. Ce sera votre troisième club, y a-t-il une différence par rapport à la JSK et au PAC ? C’est vrai que je n’ai pas connu beaucoup de clubs dans ma carrière de joueur. De Boussaâda je suis passé au PAC, puis à la JSK. La différence c’est qu’à l’USMA on côtoie le professionnalisme de près. Je ne dis pas cela pour critiquer les autres, mais ici en sent bien que cette équipe a bien compris le sens du professionnalisme . Maintenant que vous êtes à l’USMA, les Boussaâdis vont devenir certainement des supporters des Rouge et Noir… Oui c’est sûr, je sais bien que les supporters qui m’encourageaient à la JSK et avant au PAC, seront maintenant usmistes. En plus, les supporteurs de premier choix, non… Oui, ce n’est pas moi qui ai choisi de venir ici, mais maintenant que j’y suis , je suis heureux parce que je me sens à l’aise. Mais attention, j’ai aussi eu mon mot à dire, sinon je ne serai pas venu. J’ai joué à la JSK sous forme de prêt et j’ai vécu de belles choses la bas mais le mektoub a fait que je signe à l’USMA et je ferai tout pour être à la hauteur Comment voyez-vous la concurrence ? Normal. Je m’y fais. Il faut travailler pour s’imposer. Tous les joueurs sont la pour ça. C’est vrai que la concurrence est rude dans ce club et je sais bien que ce sera difficile. Cependant, il faut savoir positiver. La concurrence nous

quant de 21 ans, qui a rejoint le club de Soustara cet été, a marqué quatre buts lors d’une rencontre qui a eu lieu la veille du départ en Turquie et qui a mis aux prises les Espoirs du club face à l’équipe de Azzefoun, une formation dont le propriétaire n’est autre que Haddad. En affichant cette belle forme, l’ancien joueur du MC Mkhadma a montré ses ambitions, ceux de se faire une place en équipe première.

supporteront désormais l’USMA»

5e séance de travail en Turquie

Gamondi augmente la charge
Bien qu’il ait dû passer au biquotidien depuis avant-hier, le coach usmiste, Gamondi, a décidé d’augmenter à partir d’hier la charge de travail durant ces deux séances par jour. Les coéquipiers de Tedjar ont été soumis à un dur travail physique. Devant prendre part au travail physique dans la salle de musculation de l’hôtel, le matin, les joueurs usmistes ont attendu que les lieux soient libres afin de prendre part à cette séance de musculation qui, en fin de compte, s’est déroulée dans l’après-midi. Mis à part la séance d’entraînement de vendredi, qui avait plutôt l’air d’un décrassage, les choses sérieuses ont commencé samedi pour les Usmistes qui sont passés au biquotidien. Si la séance matinale a connu uniquement du travail physique, Gamondi a opté pour une séance mixte dans l’après-midi, en travaillant à la fois les aspects physique et technique, puisque les joueurs ont été soumis encore une fois à une charge de travail importante mais avec balle au pied. salle de l’hôtel.

Un travail en altitude
Le point sur lequel Gamondi compte pour pallier certaines insuffisances est de travailler dans les hauteurs d’Izmit. C’est au niveau de 1 500 mètres que les coéquipiers de Laïfaoui sont en train de se prendre part au travail, histoire d’améliorer leur condition physique.

La pluie perturbe les Usmistes
La pluie, l’invitée surprise d’hier matin a en quelque sorte perturbé le travail de Gamondi qui n’a pas vraiment soumis ses éléments à une charge de travail importante avec ballon. Mais le coach usmiste devait se rattraper en programmant une séance de musculation dans la

Le volume de travail augmente progressivement
L’entraîneur Gamondi est en train d’augmenter progressivement la charge de travail vu le programme établi. Il faut dire que la façon avec laquelle le technicien argentin est en train de s’y

Après trois jours dans la ville d’Izmit en Turquie, comment se déroule le stage ? Tout se passe bien. On est venus dans un but bien précis, celui de perfectionner notre condition physique. On est amenés à sortir avec des résultats positifs de cette expérience et retourner en Algérie pour continuer notre préparation avec une condition qui nous permette d’attaquer en force la nouvelle saison. Vous avez rencontré des difficultés le premier jour a cause du climat, du brouillard et de la pluie au menu, parvenezLaroussi vous à vous y faire ? ne rate pas les Oui, bien sûr et c’est tout à entraînements Mustapha Laroussi, le se- fait normal d’être surpris par crétaire du club, ne rate aucune ce temps-là, surtout qu’on est occasion pour s’entraîner. D’ail- arrivé très tôt, en plus de la leurs, il n’hésite pas à faire du fatigue on avait un-peu cette appréhension, car on footing et effectuer plusieurs exercices physiques à chaque ne connaît pas le pays. Il faut savoir que la plupart d’entre fois que l’occasion se présente et qu’il a du temps nous ne sont jamais venus en Turquie auparavant, donc c’est un libre. sentiment justifié. Cependant, prendre avec ses éléments prouve, si besoin Rafael est, que le volume de travail sera encore plus avec le temps, on s’est habitué à complète les important dans les jours à venir surtout cette belle place et, qui sait, peutgroupes lorsque l’on sait qu’aucun match amical être que cela nous permettra n’est au programme. Rafael, l’assistant argentin d’avoir de bonnes conditions de Repos dimanche prochain de Gamondi, ne tarde jamais à travail. Franchement on s’est Les équipiers de Djediat sont appelés à compléter un groupe à chaque vite habitués cravacher dur durant les prochains fois qu’il manque un élément. Le jours où Gamondi va devoir les soumetVous êtes nouveau à jeune technicien applique ainsi à tre à un travail physique des plus durs. l’USMA. Qu’est-ce que l’image des joueurs les exerIls ne devront souffler que dimanche vous avez découvert de particices que le coach proprochain où ils seront au repos pour la culier dans ce club ? première fois depuis le début du stage. gramme à chaque Pour construire une bonne Z. M. fois.

qApres qavoir sabattu Daïf

Maïza stoppe Feham à la Playstation

Les gardiens de but s’entraînen t avec le groupe
medqqMohaAmine

Zemmamouche, Amara Daïf et Smail Mansouri s’entraînent avec le groupe et ne se détachent de leurs coéquipiers que rarement pour suivre le programme mis en place par Boukhalfa

medi, Feham Bouazza a voulu défier un autre coéquipier à la Playstation et c’est ce qui fut le cas. Cette foisci, le natif d’Oran a eu affaire à un autre Annabi, et c’est de Maïza qu’il s’agit. Le défenseur central, et après avoir perdu son premier match face au milieu défensif, s’est racheté en le battant avec une équipe moyenne. Le n°15, lui, a opté pour le FC Barcelone.

«On était surpris le premier jou r mais on s’es t vite rendu compte que nous étions dans un superbe endroit»

l’USMA se trouvent dans les quatre coins du pays. Signer chez les Rouge et Noir ce n’était pas un

poussera à donner le meilleur de nous mêmes et c’est une bonne chose pour le club. Entretien réalisé par Mohamed Z.

C’est avec énormément de joie et de satisfaction que nous avons appris la nouvelle de la naissance d’un joli poupon prénommé Ishak venu égayer le foyer de Khaled Benkanoun , fils de notre ami et collègue Hamid Benkanoun, ancien joueur de l’USMA. En cette heureuse circonstance, le collectif du buteur s’associe à la joie du grand-père, félicite l’heureux papa et souhaite un prompt rétablissement à la maman.

Félicitations

14

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup de colère USMH
Ziane-Chérif et Demou rejoignent le groupe à Aïn Témouchent
La séance d’entraînement d’hier a été caractérisée par la présence de Ziane-Chérif et Djarbou qui ont rejoint leurs camarades avec un retard de 24 heures. Un retard que certains ont vite interprété qu'il s’agit d'un boycott. Ce qui n’est pas le cas, si l’on tient compte des affirmations de ces joueurs. En effet, que ce soit Ziane-Chérif, Djarbou ou Demou, tous les trois se sont défendus de ces accusations qu'’ils qualifient de gratuites. «Mon absence au premier jour du stage n’était qu'un prolongement de repos. Personnellement, j’étais en vacances à l’étranger. A mon retour, j’ai dû régler quelques affaires personnelles avant d’entrer en stage bloqué», nous dira Demou. Pour les deux autres, à savoir Ziane et Djarbou, ils affirment que leurs absences sont dues à des obligations familiales et pour cela, ils n'ont pu être présents dès le début du stage.

Déçu par Charef qui refuse son transfert à l’ES Tunis

Bounedjah répond à son coach par un boycott
armi les joueurs qui, jusqu'à hier après-midi, n'avaient pas encore rejoint leurs camarades au lieu du stage, on citera Bounedjah. Même si ce dernier affirme avoir quelques affaires urgentes à régler à Oran, il n’en demeure pas moins que cette version n’a convaincu personne parmi les sportifs harrachis. En effet, les fans d’Essefra pensent plus à une déception du joueur qui n’a pas eu l’accord de son entraîneur pour un transfert à l’Espérance de Tunis, raison pour laquelle Bounedjah a décidé de répondre à son coach par le boycott du stage. Une version proche de la vérité si l’on tient compte du fait que Bounedjah avait été le premier à avoir répondu présent à l’appel de Charef pour la reprise des entraînements quand les autres cadres étaient encore en vacances.

P

Bounedjah : «Je dois aller demain à Témouchent pour discuter avec Charef»
Joint par nos soins, hier matin, pour connaître les raisons de son absence, Bounedjah, le jeune attaquant a déclaré qu'il avait des affaires personnelles à régler, histoire d’éviter la question, mais avant la fin de la conversation, Bounedjah nous dira : «Avant d’entrer en stage, je dois rencontrer Charef pour une discussion franche avec lui. D’ailleurs, j’ai rendez-vous avec lui dans les prochaines heures.»

Certains affichent grise mine
Malgré leur décision de mettre fin à leurs boycotts, il n’en demeure pas moins qu'ils donnaient l’impression d’avoir la tête ailleurs. Tous affichaient grise mine et donnaient l'impression qu'ils subissaient une corvée. Ils paraissaient pensifs et l'esprit ailleurs. Cela n'a pas échappé à Charef. Il s'y attendait, d'ailleurs, après avoir été avisé par Laïb que certains éléments réclament leurs dus. Le coach harrachi est tenu au courant de tous les problèmes qui concernent les joueurs. Cela fait qu'il a vite compris les raisons de cette morosité. Le driver de l'USMH a dû, donc, entamer la séance avec ses joueurs par un discours motivant, histoire de remonter le moral en leur demandant d'oublier l'aspect financier et de se concentrer sur le travail.

Medane séduisant
Medane, le jeune milieu harrachi (19 ans) nouvellement promu, est le neveu de Hakim l’ancien international. D’ailleurs, au vu de sa taille, sa silhouette et sa démarche, il nous fait rappeler son oncle qui, lui aussi, a fait s’est illustré d’abord avec l’USMH avant de passer à la JSK puis Famalicao (Portugal). Tout comme son oncle, ce jeune, qui se trouve en stage à Aïn Témouchent, est en train de briller parmi l’effectif de l’équipe première. En plus de sa belle prestation lors des rencontres d’application jouées ces derniers jours, il a séduit tous les présents au stade de Témouchent.

Essai concluant pour Amada

USMH-ASMO, en amical

Premier test pour l’USMH cet après-midi
Apres plus de deux semaines de travail, les poulains de Charef devront affronter, ce soir, la formation de l’ASMO pour un premier match amical qui servira de test pour certaines nouvelles recrues qui auront à prouver tout le bien que l’on pense d’elles.

Test technique pour Kana Tesse Roussel
Apres avoir laissé apparaître des qualités certaines sur le plan physique durant les deux premiers jours du stage, Kana Tesse Roussel, le jeune attaquant camerounais devra subir un test technique ce soir. Charef profitera du match amical contre l’ASMO pour juger ses capacités sur le plan technique.

Amada le Malgache, qui Absent du stage d’Aïn Témouchent, selon un s’entraîne avec le groupe depuis membre du staff technique, ces deux joueurs plusieurs jours, a de fortes chances d’être retenu par mi l’effectif de l’USMH. Même s’entraînent ensemble à Oran depuis plus de si le nombre des places disponibles reste très réd deux semaines et sont soumis à un travail spéciuit, il tenu parmi l’effectif de l’U devrait être re- fique que leur établit le coach Boualem Charef. SM les qualités techniques qu’ H. En tout cas, En fait, il faut savoir que Hendou sort d’une il a montrées plaiconvalescence après avoir subi une intervention dent en sa faveur. chirurgicale au niveau du ménisque. Cela fait qu’il ne peut pas être prêt pour supporter la Amada : «J’espère av grande charge de travail avec des séances biquoretenu l’attention du oir coach» tidiennes et triquotidiennes. Il en est de même Interrogé, hier après-midi, juste après la pour Hanitser qui, après plusieurs mois loin des séance d’entraînement, Am ada, ce jeune terrains en raison de sa grave blessure au genou, milieu de terrain de 20 ans qui vient de la n’est pas encore prêt. JSK nous dira : «Je suis là pour montrer ce Le volet technico-tactique à que je vaux. Ma foi, je tro uve un peu normal qu’un joueur venant ne pas négliger de la catégorie espoir subisse des tests pou En plus du volet physique, Charef devra accorr évoluer à un plus haut niveau. Pour l’in der beaucoup d'importance au travail technicostant, le coach ne m’a rien dit concernant son tactique durant cette semaine. Pour cela, il devra point de vue mais, apparemment, mes établir un programme adéquat afin de parfaire la essais sont plutôt positifs. Par conséquent, je cohésion et les automatismes et trouver les soludirais que rien n’est encore sûr mais le fait tions idoines pour être fins prêts pour la reprise. que je suis toujours là avec le groupe veu Reste à savoir si les camarades de Hendou aut dire que c’est en bonne voie.» ront les ressources nécessaires et la fraîcheur physique pour entamer le championnat.

Travail spécifique pour Hendou et Hanitser

Bouguelmouna : «On a un groupe qui peut faire mal à l’avenir»
*Trois jours après le début du stage, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Sincèrement, l’ambiance qui règne au sein du groupe est agréable. Les joueurs anciens et nouveaux se sont vite adaptés à cette nouvelle vie en communauté et travaillent avec beaucoup de sérieux en se soumettant au programme du coach. *Après trois jours de stage quel premier bilan en faites-vous ? Ce stage est très bénéfique dans la mesure où nous avons bien travaillé. Je dois avouer que les conditions étaient excellentes et grâce à la volonté des joueurs et du staff technique, je dirais que cette préparation est une réussite. *Comment trouvez-vous l’effectif ? C’est un effectif sans aucune vedette, ce qui est très important car les grands noms n’ont jamais fait de grandes équipes. Le football est un jeu collectif ; je suppose, donc, que la force de l’USMH est celle du groupe. En football, il vaut mieux avoir un groupe soudé que des noms qui n’apporteront rien de positif à l’équipe. Cela dit, avec l’homogénéité de son groupe, l’USMH peut faire mal à l’avenir *On comprend, par là, que les joueurs sont presque d’égale valeur et, donc, la concurrence sera rude. Je suis entièrement d’accord avec vous quand vous dites que la concurrence sera rude. Mais je dirais qu’elle sera autant dans tous les autres postes. Je trouve que cela est une bonne chose pour l’équipe. La concurrence a toujours été un facteur stimulant pour un joueur et c’est de bon augure. Entretien réalisé par Nacer Eddine Ratni

Le staff technique catégorique
«Ceux qui viennent des catégories inférieures passeront les tests»
«Seuls les joueurs connus dans le milieu sportif et qui ont prouvé leurs capacités déjà en championnat de première division sont exempts des tests. Ce n'est pas le cas pour le autres qui viennent des paliers inférieurs et sur qui nous n'avons aucune idée concernant leurs capacités. En tant que techniciens, nous sommes dans l'obligation de les superviser et d'apprécier la valeur de ces joueurs. Si, maintenant, ces joueurs prétendent avoir les capacités, cela reste leur avis personnel. Mais pour nous, ils doivent le prouver comme l'ont prouvé d'autres avant eux.» garder serait leur rendre un bien mauvais service ainsi qu’au club. Mieux vaut les libérer très tôt afin de leur permettre de trouver un club. Il faut savoir qu'aucune place n'est laissée aux sentiments car il s'agit de dégager un effectif compétitif, prêt à livrer des batailles. Ce seront les plus méritants qui seront retenus.» Le ton est, donc, donné, et la semaine qui débutera sera déterminante en ce qui concerne l'avenir de plusieurs éléments qui subissent les tests avec le club d’El Harrach.

«Ce sont les plus méritants qui seront retenus»
C'est ce que nous a confié Haniched, hier matin. Le coach adjoint précisera qu'il serait inutile de garder les joueurs qui ne donneront pas entière satisfaction lors des tests. «Ces éléments n'auront aucune chance de jouer la moindre minute, sous les couleurs de l'USMH. Les

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup de main JSMB

15

Michel attendu demain à Bejaïa
e coach Michel devrait rejoindre Béjaïa deux jours avant la reprise prévue ce jeudi dans la matinée afin de mettre en place son programme de la préparation d’intersaison. Après presque deux mois de repos à la suite d’une saison très chargée, le technicien français de la JSMB a rendez-vous avec ses poulains ce jeudi pour la première séance de la saison. La formation de la JSMB devra effectuer donc deux semaines de préparation à Bejaïa qui sera basée dans son ensemble sur la remise en forme durant la première semaine et le travail physique pour la seconde avant de railler juste après la Tunisie pour un stage prolongé de trois semaines durant le mois de Ramadhan au complexe El Mouradi Palace de Sousse.

L

de travail durant cette période pour lui assurer les moyens nécessaires à même de réussir cette période de préparation que ce soit à Bejaïa ou bien en Tunisie où va se dérouler le stage de la JSMB cet été. En plus de cela, Michel devra convoquer les autres membres du staff technique, à savoir le coach adjoint Hacène Hamouche et le préparateur des gardiens, Hakim Sebaâ, qui a été recruté cet été pour remplacer Abderrezak Harb. Ce sera donc une occasion pour le coach d’expliquer à ses assistants le programme de la préparation durant cette période en vue de la nouvelle saison.

siennes de haut niveau. C’est ainsi qu’il a chargé le manager général du club, Rachid Redjradj, de lui dénicher quelques équipes pour des joutes amicales. Pour le moment aucune équipe n’a été assurée pour une rencontre amicale mais, d’après nos informations, la direction a eu l’accord de pas moins de quatre équipes dont deux de la région de Sousse.

joueurs africains qui devront arriver incessamment à Bejaïa pour y subir des tests.

Le préparateur physique pourrait débarquer avec lui
Comme tout le monde le sait, le coach Michel veut intégrer un préparateur physique permanent dans son staff en prévision de la saison prochaine. Ce dernier, qui a pris attache avec plusieurs préparateurs ces derniers jours, dont des étrangers, aurait déjà tout conclu avec l’un d’eux. Ce préparateur physique est un Franco-Algérien et devrait être du voyage avec le coach Michel demain. Il devra donc s’occuper du côté physique de l’équipe béjaouie d’une façon permanente contrairement à la saison écoulée où l’équipe a terminé la saison sans préparateur physique.

Deux joutes amicales à Bejaïa pour superviser les Africains
Comme nous l’avons rapporté dans ces mêmes colonnes, le staff technique de la JSMB, en collaboration avec la direction, compte superviser au moins huit joueurs africains qui devront débarquer à Bejaïa cette semaine. Les joueurs en question seront soumis à des tests approfondis durant au moins dix jours. Pour boucler donc cette première période de préparation, le coach Michel pourrait programmer deux matchs amicaux à Bejaïa, avant le départ de l’équipe en Tunisie, contre des équipes locales pour mettre ses joueurs dans le bain mais aussi pour superviser les huit

Le coach veut six matches amicaux à Sousse
Le coach, qui a programmé un long stage de trois semaines, veut surtout assurer une très bonne préparation qui permettra à son équipe de débuter la nouvelle saison sans le moindre accroc. Ainsi, on a appris que le coach béjaoui veut disputer au moins six matches amicaux durant cette période contre des équipes tuni-

Il se réunira ce mercredi avec les autres membres du staff
Dès son retour, le driver de la JSMB tiendra une réunion avec la direction à qui il doit remettre son plan

S.A.

lée, le coach Amine Ghimouz sera encore là l’exercice prochain pour Alors qu’il était très proche de la maison diriger l'équipe. Après un bon travail au sein de avec laquelle il négocié au départ, le désorcette catégorie, la direc- mais ex-milieu de terrain du MCS, Mohation a décidé de le main- med Saâdi, qui a récupéré sa lettre de Il entamera les négociations tenir dans ses fonctions. libération la semaine dernière, s’est déplacé Le coach béjaoui a fixé la hier à Bordj pour poursuivre les négociace matin à Bejaïa C’est aujourd’hui dans la matinée que Me- reprise pour demain au tions avec le président Messaoudene qui le hamha a rendez-vous avec le manager général stade de l’Unité-Maghré- veut aussi dans son équipe. Même si le de la JSMB, Rachid Redjradj, dans son bureau. bine pour la première joueur affirme qu’il préfère jouer à Bejaïa, séance de la il a fini par parapher son contrat hier dans Les deux hommes devront arriver vers saison. la soirée en faveur du CABBA qui lui aurait 10h à Bejaïa et c’est à ce moment-là Le présenté une meilleure offre que celle de la qu’ils devront aussi entamer les JSMB. Encore un autre joueur de perdu négociations officielles avec manager de pour la JSMB qui n’a assuré pour le mola direction de la JSMB. En Samson et Ewarafa ment que huit nouvelles recrues dont un tous les cas, le joueur était jeune gardien, Chahreddine Chaouch, très intéressé à l’idée de aujourd’hui à Alger qui devra entamer la saison avec les Estenter une expérience Parmi les joueurs proposés et attendus poirs. en Algérie cet été et cette semaine à Bejaïa pour effectuer des esc’est pour cette raison sais avec le club béjaoui figurent les noms des qu’il a décliné l’offre de deux attaquants nigérians Baboa Samson et DoLa direction refuse Lausanne Sports pour minic Ewarafa qui a remplacé son compatriote venir à Bejaïa et signer de lui verser cinq Benjamin Djevid blessé. Les deux joueurs en son contrat en faveur question sont attendus demain à Alger. Leur salaires d’avance de la JSMB s’il trouve manager, l’Egyptien Mohamed Senouci, est Tout le monde se pose la question de un arrangement avec la attendu aujourd’hui. C’est lui qui devra savoir pourquoi Saâdi, qui a été annoncé direction de Tiab, surtout être à l’accueil de ces deux joueurs signataire à la JSMB par la direction ellesur le plan financier. avant de rejoindre la ville de Bemême, a filé entre les doigts des dirigeants. S. A jaïa par route. La réponse est simple. Après avoir récupéré ses papiers, le joueur a pris attache

Comme annoncé dans notre édition d’hier, le milieu de la réserve de l’Olympique Lyonnais, Saïd Mehamha, est arrivé hier à l’aéroport Ferhat-Abbas de Sétif en provenance de Paris en compagnie de son manager, Nicolas Onissy qui devra s’occuper de son transfert à la JSMB cet été. D’après nos informations, le joueur devait passer encore la nuit à Sétif avant de railler la ville de Bejaïa ce matin pour une rencontre avec le manager général de la JSMB, Rachid Redjradj. Le joueur devait se rendre directement à Bejaïa mais faute de vol, il a réservé pour Sétif.

Mehamaha est arrivé hier soir à Sétif

doublé avec les U21 de s s L’artisan duécoula JSMB la saison

Ghimouz, c’est OK pour une autre saison avec les Espoirs

Les caisses de la JSMB attendent d’être par nos soins, le MJS a décidé quente à la fin du mois courant. Comme annoncé t dans milliards de centimes à partir de début juillet qui entren s 1 et de débloquer 2,5 crées aux équipes professionnelles des Ligue le cadre des subventions consa tranche de la subvention 2. En plus de cela, le club devra percevoir la deuxième tante pour les dirie à 1,7 milliard. Une somme très impor de l’APC estimé geants qui pourront ainsi l’utiliser à bon escient.

les cais 4,3 milliards bientôt dans d’ ne somme sesconséassez renflouées

Saâdi a choisi le CABBA et signe officiellement pour deux ans
avec Redjradj. Ce dernier lui a demandé de se déplacer hier afin de signer son contrat. Toutefois, Saâdi a exigé pas moins de cinq mois de salaires ce qui a poussé Redjradj à lui demander d’attendre le retour du président Tiab pour être fixé. Une situation qui a donné beaucoup à réfléchir à Saâdi qui a décidé de se rendre à Bordj pour finaliser avec ce club.

Le attaquant de l’ASMO, Bilel s s qui jeunejouer àMebraki, veut la JSMB la saison prochaine après l’offre intéressante du président Tiab, n’a toujours pas trouvé un terrain d’entente avec les responsables de M’dina Djedida pour sa libération. Le joueur devait récupérer ses papiers hier mais ce dernier n’a pas pu rencontrer le président qui, selon nos informations, se trouve à l’étranger pour des affaires alors que les autres dirigeants ont refusé de lui remettre ses papiers malgré que ce dernier ait accepté de renoncer à quatre mois de salaires pour avoir sa libération. Mebraki pourrait ne pas venir aussi du fait que la direction aurait déjà écarté sa piste.

Mebraki risque de ne pas venir aussi

La JSMB possède plusieurs milieux de terrain
Si la JSMB n’a pas voulu répondre favorablement aux exigences financières de Saâdi, c’est pour la simple raison que le club béjaoui a déjà recruté plusieurs joueurs qui évoluent au milieu de terrain, à l’image de Bahloul, Neyati, Saïdi, Benzerga sans compter aussi Zerrara et Boukemacha qui sont toujours liés avec le club. Il faut dire aussi que la probable signature de Mehamha a changé la donne aussi ce qui a poussé d’ailleurs les dirigeants à ne pas faire les efforts nécessaires pour recruter ce joueur.

Neyati «On est prêts à relever d’autres défis»
Le jeune milieu de terrain nouvellement recruté, Belkacem Neyati, qui a signé un contrat de deux ans et qui a réalisé une très belle saison avec son
Alors Belkacem, comment ça se passe pour vous en ce moment ? Dieu merci, je suis en train de me reposer chez moi. Ces jours de repos nous ont permis de récupérer des efforts fournis durant toute la saison. Cela nous permettra également de recharger les batteries pour reprendre le travail ce jeudi en prévision de la nouvelle saison qui s’annonce d’ores et déjà difficile. Donc, vous êtes prêts pour la reprise... Il nous reste encore trois jours, on va en profiter au maximum. Ce week-end, on sera au rendez-vous pour entamer la préparation à Bejaïa avant de rallier la Tunisie la semaine d’après pour le stage d’intersaison. Justement, comment voyez-vous la reprise ? Ce sera avec un grand plaisir que je découvrirait la JSMB et les autres joueurs. Cela fait presque un mois que j’a signé et je ne vous

S. A.

équipe, l’OM, est très optimiste quant à l’avenir de sa nouvelle équipe et estime que la JSMB, qui est devenue une grande équipe au fil du temps, aura

son mot dire encore cette saison. Malgré plusieurs départs, Neyati pense que le groupe peut relever le défi et réaliser une très belle saison.
s’annonce déjà rude pour vous, des appréhensions ? Pas du tout, la concurrence ne m’a jamais fait peur, au contraire c’est un stimulant pour le joueur. Si je suis à la JSMB, c’est pour jouer. Certes, ce ne sera pas une mince affaire, car les places de titulaire se gagnent sur le terrain et non pas ailleurs. Je suis conscient de la difficulté de la tâche qui m’attend. C’est pour cela que je dois travailler d’arrache-pied afin de mériter une place parmi le onze béjaoui. Qu’avez-vous à dire à vous supporters ? Tout d’abord, je tiens à les rassurer que leur équipe restera encore debout la saison prochaine. Les supporters de la JSMB sont connus pour leur soutien à leur équipe favorite. J’espère qu’on réalisera une grande saison et leur faire plaisir. On doit rester sur la même dynamique que celle de la dernière saison et réaliser un bon parcours. Entretien réalisé par S.A.

cache pas que j’ai vraiment hâte de débuter avec ma nouvelle équipe. Certes, ce sera un peu dur après cette période de repos, mais on est obligés d’être à jour et préparer convenablement la saison prochaine. Qu’avez-vous à nous dire sur l’effectif de la JSMB ? Franchement, je ne suis pas bien placé pour donner un avis sur l’effectif de la JSMB ou des nouvelles recrues. Je sais que le club a connu plusieurs départs cet été mais il faut dire que la direction a fait appel à de jeunes éléments très talentueux qui peuvent relever le défi. Je suis persuadé qu’ils apporteront un plus à l’équipe. On essayera ensemble de réaliser une grande saison. Pensez-vous que votre équipe a les moyens de tenir le coup ? Heureusement, la direction est en train de faire de son mieux pour construire un groupe

solide qui peut défendre les couleurs de cette équipe sur les trois fronts. Ce sera difficile, certes, mais on fera le maximum pour réussir une bonne préparation afin de bien entamer le championnat. Je suis persuadé qu’on réalisera une grande saison comme c’était le cas lors de l’exercice écoulé. Quels sont vos objectifs avec votre nouvelle équipe ? Comme tout joueur ambitieux, j’espère progresser encore plus et surtout rebondir et donner une autre dimension à ma carrière tout en développant mes qualités. La JSMB est une bonne équipe, c’est un honneur pour moi de jouer à Bejaïa, donc je ferai de mon mieux pour apporter le plus qu’on attend de moi et être à la hauteur des attentes des dirigeants et des fans béjaouis. Il y a des joueurs de qualité dans cette équipe, cela veut dire que la concurrence

16

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup double ESS

Demba pour deux saisons
Belkaïd rempile
depuis hier à Sétif
tenir au courant de son arrivée à Alger. Comme annoncé par nos soins dans notre précédente édition, les dirigeants de l’Entente ont tout réglé avec le défenseur malien, Barry Demba, qui est arrivé, hier matin, à l’aéroport international Houari-Boumediene, en provenance du Mali. Du moment que les responsables de l’Entente étaient au courant de l’arrivée du défenseur, un chauffeur était à son attente pour le conduire directement à la ville des Hauts Plateaux.

Les négociations reportées en fin de soirée
Après un long et périlleux voyage, les dirigeants de l’Entente ont jugé utile de reporter les négociations en fin de soirée et ce, pour permettre au défenseur de reprendre son souffle. Dans le cas où les résultats des tests médicaux seront positifs, Demba paraphera, aujourd’hui, son contrat au profit du champion d’Algérie. Renseignement pris, les Sétifiens ont jugé utile de lui resérver une chambre à l’hôtel Hidhab. K. L.

Il a directement contacté son manager
A peine qu’il ait déposé ses valises en Algérie, Barry Demba a directement contacté son manager, Abd Ali Achouri, pour le

près avoir réussi à recruter plusieurs joueurs en prévision de la saison prochaine, les responsables de l’Entente ont entamé l’opération renouvellement de contrat des anciens joueurs. En effet, et comme nous l’avons annoncé dans ces mêmes colonnes, le défenseur central, Farouk Belkaïd, s’est rendu, hier à Sétif, pour rencontrer Hammar. Les deux hommes se sont fixés rendez-vous à l’hôtel El Hidhab, pour entamer les négociations et parapher un nouveau contrat. Comme on s’y attendait, l’ex-joueur de la JSK a accepté de s’engager pour deux saisons avec l’Aigle noir et appliquer la nouvelle loi de la FAF.

A

récemment. En effet, chaque ancien joueur qui a été retenu parmi le groupe en prévision de la saison prochaine, bénéficiera d’une augmentation de 30%. Cela dit, Farouk Belkaïd, qui touchait 100 millions par mois, l’an dernier, aura droit à un salaire de 130 millions/mois à partir de la saison prochaine.

que les dirgeants veulent garder aussi Zaâboub, Benchadi et Aoudia.

La direction compte bâtir une équipe à long terme
La politique des dirigeants de l’Entente est, désormais, claire. En effet, la direction de l’Aigle noir devrait penser dès cet instant à la saison prochaine où l’Entente représentera l’Algérie en Ligue des champions. Cela veut dire, d’ici le début de la compétition, tous les joueurs doivent être encore sous contrat pour ne pas laisser l’équipe handicapée et amoindrie, à l’image de l’ASO Chlef, cette saison, qui s’est séparée des services de Mohamed Seguer quelques jours avant l’entame de la phase de poules. S. B.

Neuf à dix joueurs devraient renouveler leurs contrats prochainement
Après Farouk Belkaïd, qui était encore une fois, le premier à renouveler son bail avec l’Entente, plusieurs autres éléments sont attendus prochainement pour suivre les traces de leur défenseur central. Il s’agit de Djahnit, Ferahi, Karaoui, Gourmi, Delhoum, Nadji et Lakhdari. Toutefois, nous avons appris

Il touchera 130 millions par mois
C’est la nouvelle décision que les responsables de l’Entente ont prise

La situation d’Aoudia se complique davantage
Le cas Aoudia, contrairement à ce que pensent certaines personnes, est vraiment compliqué. L’attaquant de l’Entente, qui était pourtant, l’un des meilleurs joueurs la saison passée, où il a réussi à inscrire 12 buts en championnat seulement, a décidé de quitter l’Entente et d’opter pour une autre formation. Pour avoir légitimement sa lettre de libération, Mohamed Amine Aoudia a sollicité la commission des litiges de la FAF pour réclamer son argent puisqu’il n’a pas touché quatre mensualités. Alors que nous avons rapporté que les dirigeants de l’Entente ont essayé de contacter le joueur pour lui faire savoir que son chèque était prêt depuis le 1er juillet dernier, l’intéressé n’a pas encore donné signe de vie. Serrar exige 2 milliards pour le libérer D’après le président Serrar, l’Entente et contrairement aux précédentes saisons, ne retiendra plus aucun joueur, qui ne compte pas poursuivre son aventure avec le club. En évoquant le sujet de Mohament abordable, vu toutes les qualités que le joueur possède. Ce dernier, qui a réussi à décrocher une place en Equipe nationale et à finir le championnat deuxième meilleur buteur, trouvera certainement un club preneur, une fois mis sur le marché des transferts. «On doit à Aoudia 100 millions seulement» D’après Abdelhakim Serrar, ce n’est pas le problème financier qui a poussé Mohamed Amine Aoudia à solliciter la commission des litiges pour récupérer ses papiers, du moment que le club lui doit 100 millions seulement. Ainsi, il a tenu à préciser que, dorénavant, la direction ne s’opposera pas au départ de n’importe quel joueur : «On doit 100 millions seulement à Aoudia, et ce n’est pas le problème financier qui l’a poussé à saisir la commission des litiges. Ainsi, je tiens à dire qu’à l’Entente, nous avons décidé de respecter le choix de n’importe quel joueur qui compte changer d’air. Celui qui ne veut pas jouer pour l’Entente, ne sera pas forcé d’y rester.» S. B.

Serrar n’a plus
contacté Hachoud
Alors que nous avons rapporté dans nos colonnes que le frère de Hachoud a tenu à prendre attache avec Serrar pour lui révéler que son frère Abderahmane est prêt à revenir à Sétif, le président de l’Aigle noir n’a pas contacté à nouveau son joueur pour avancer dans les négociations. Apparemment, les exigences financières de l’international auraient poussé Serrar à écarter sa piste. Il devrait signer pour le MCA vendredi Apparemment, le doyen du club algérien a fait un pas de géant pour bénéficier des services d’Abderahmane Hachoud. Ce dernier, qui semblerait loin de l’Entente, devrait finaliser sa venue au Mouloudia vendredi. La direction a sollicité le manager de Soltani En ce qui concerne le cas de l’attaquant Soltani, le président Serrar ainsi que l’entraîneur adjoint ont pris attache avec le manager du joueur à propos d’un éventuel transfert. Ce dernier leur a fait savoir que son joueur est, désormais, prêt à vivre une expérience dans le championnat algérien. Challali devrait rendre sa réponse aujourd’hui L’autre élément, qui a été approché récemment par les dirigeants de l’Entente, n’est autre que l’international Mohamed Challali. Le pensionnaire d’Aberdeen devrait rendre sa réponse au plus tard, aujourd’hui, sachant que l’Entente lui a proposé un salaire de 12 000 euros/mois. Anab a passé les tests médicaux Ayant paraphé un contrat de trois saisons avec l’Entente, le joueur émigré, Anab en l’occurrence, qui se trouve à Merouana actuellement, s’est déplacé à Sétif pour passer la visite médicale. Par ailleurs, nous avons appris d’une source proche qu’Anab devrait se rendre en Belgique pour récupérer sa lettre de libération auprès de son ex-équipe, Waterloo. Ziti, Aloui et Madouni attendus aujourd’hui Après Anab, ce sera au tour de Ziti, Madouni et Aloui de se présenter au stade du 8-Mai pour passer à leur tour, la visite médicale. Toutefois, Okbi, Yaya et Lagraâ devraient être contactés incessamment. Un préparateur physique proposé Nous avons appris qu’un manager a proposé un préparateur physique pour l’entraîneur adjoint Madoui. Seulement, ce dernier lui a révélé que l’Entente a déjà évoqué ce sujet avec le nouvel entraîneur, Velud en l’occurrence. Berguiga à Sétif pour récupérer ses papiers Par ailleurs, notre source d’information nous a fait savoir que le gardien Berguiga se trouvait à Sétif dans le but de rencontrer ses dirigeants et résilier son contrat, qui prendra fin en 2013. En principe, cette histoire connaître du nouveau dans les prochaines heures. K. L.

med Amine Aoudia, le boss sétifien nous a déclaré que la lettre de libération de l’attquant est fixée à 2 milliards. Cela veut dire, que l’équipe qui serait intéressée par les services de cet attaquant n’aura qu’à casser sa tirelire pour l’avoir. En plus de cette somme, le joueur sera contraint d’abandonner ses quatre mois de salaire. Le prix de la libération est-il abordable ? Toujours selon le premier responsable de l’Entente, la somme fixée par la direction à propos de la libération de Mohamed Amine Aoudia est vrai-

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup de force MCO

17
Vers la programmation de deux stages en Tunisie et au Maroc

Djebbari réélu président du club amateur !

F

inalement, Youssef Djebbari a réussi son pari celui de briguer un nouveau mandat à la tête du club amateur. Donnant l’impression en premier lieu d’être désintéressé par ce poste puisqu’il est aussi le P-DG de la société, l’actuel patron du club d’El Hamri plus rusé et beaucoup plus malin que ses opposants a réussi à gérer l’AG élective à sa guise pour être plébiscité à l’unanimité. Il ne s’est pas contenté de cette victoire écrasante puisque même ce qui devait être son rival, Abdellah Bessol, n’a pu se présenter à l’AG étant donné que la commission de candidatures a tout simplement rejeté son dossier qui apparemment était tronqué de quelques pièces importantes. Djebbari a également réussi à imposer les personnes proches à lui dans son bureau. Cette AG s’est déroulée comme une lettre à poste.

d’un vote qui s’est déroulé à main levée. Il faut dire que 49 membres ont assisté à l’AG à 10h30 avant qu’elle ne soit reportée pour une demi-heure. Sentant que la plupart des membres roulaient pour Djebbari, 11 se sont retirés de l’AG laissant le soin à 39 personnes de prendre part au vote.

On a aussi dégagé le bureau
Après que Djebbari fut reconduit pour un nouveau mandat olympique à la tête du club amateur, il était aussi question de dégager le bureau du club amateur. Les cinq membres ayant déposé leurs candidatures ont été plébiscités par les membres de l’assemblée générale. Il s’agit de Boukherrouba Safa, Belalia Abdelkader, Chergui Mokhtar, Cheklalia Abdelkrim et Bensenouci Chems Eddine.

C’est à cette commission que Bessol devait adresser son recours pas à la DJS», nous dira l’un des représentants de la Direction de la jeunesse et des sports d’Oran. Bessol, qui est également membre de l’AG, s’est présenté lors de la première AG dénonçant ainsi le rejet de sa candidature avant de se retirer marquant son absence lors du scrutin.

Djebbari : «On se penchera sur la formation et on relancera plusieurs disciplines»
Le président du Mouloudia d’Oran, Youssef Djebbari, a été très ému par la confiance placée en lui par les membres de l’AG et a promis pour sa part de redorer le blason du club amateur en relançant certaines disciplines disparues. «On va œuvrer à relancer certaines disciplines comme autrefois, telles que le cyclisme et l’aviron. On va aussi s’occuper de la formation des jeunes», promet Djebbari Youssef avant d’ajouter : «Mais notre souci est de boucler le recrutement et convaincre les cadres de l’équipe à prolonger avec nous afin de démarrer la préparation.»

Djebbari a confié aux journalistes qu’il devait terminer hier en fin d’après-midi avec Aoued et Mezaïr et entamer la signature des cadres de l’équipe. «Nous devons en principe terminer avec l’effectif au plus tard jeudi», affirme-t-il. Et de poursuivre : «La reprise n’aura pas lieu mardi. On a décidé d’arrêter l’effectif avant de programmer les entraînements. En principe, samedi prochain, le groupe commencera le travail.»

ux dernières nouvelles, le stage de préparation des Hamraoua devra être scindé en deux. Le premier se déroulera à partir du 5 août prochain du côté de la Tunisie en plein mois de jeûne et le second du côté du royaume chérifien après les fêtes de l’Aïd. Ce n’est pas le second qui pose problème pour la direction du club, mais la date du premier regroupement puisqu’on a tout fait en premier lieu d’éviter de le fixer en plein mois de carême comme ce fut le cas durant les deux dernières intersaisons lorsque l’équipe a pris part à ce stage durant le mois de Ramadan. Si celui du Maroc effectué sous l’ère de Chérif El Ouazzani Si Tahar fut une réussite totale, celui de l’an passé qui s’est déroulé à Hammamet Yasmine était tout simplement un fiasco comme en témoignent les résultats réalisés par l’équipe en début de saison. C’est pourquoi on est en train de réfléchir mûrement du côté de la direction en concertation avec le staff technique avant de fixer la date et le lieu de ce premier regroupement. Alors qu’en premier temps, il était question d’attendre les fêtes de l’Aïd et prendre part à ce stage, les dirigeants auraient changé d’avis en programmant deux, dont le premier se déroulera pendant le mois de jeûne. Selon nos sources, il devra avoir lieu à partir du 5 août prochain.

A

Eviter 40 jours de préparation à Oran
Apparemment, le premier plan d’action concernant la préparation d’intersaison ne semble pas adéquat du moins comparativement aux autres clubs de Ligue 1 qui ont commencé leur regroupement. Il faut dire que toutes les équipes ont programmé leur stage de préparation que ce soit en Algérie ou à l’étranger avant et pendant le mois de jeûne, sauf le MCO qui voulait dans un premier temps attendre le cycle précompétitif afin de se rendre au Maroc pour livrer quelques matches amicaux alors que le contraire est recommandé dans ce genre de situation car les joueurs devront être retenus en stage pendant qu’ils entament la préparation physique afin d’être contrôlés sous l’œil attentif du staff technique et peuvent prendre part aux matches amicaux ici en Algérie où plusieurs équipes seront disponibles, contrairement au Maroc où les sparringpartners se font très rares. Mais avant d’évoquer ce problème, l’on voit mal comment des joueurs vont devoir se préparer à Oran du 10 juillet au 20 août, soit 40 jours à Oran sans sentir le moindre ennui. Le plus raisonnable est que le MCO effectue son stage de préparation en plein mois de Ramadan afin de casser la routine des entraînements quotidiens à Oran.

«On effectuera deux stages à l’étranger»
Pour ce qui est du stage d’intersaison qui est en train de couler beaucoup d’encre, Djebbari partagé entre le fait de le programmer durant ou après le mois de Ramadan a finalement opté pour une autre solution, celle d’effectuer deux stages. Il explique : «Un premier stage devra avoir lieu après le début des entraînements et se déroulera en Tunisie et un autre aura lieu après l’Aïd du côté du Maroc. Mais entre temps, on va essayer de programmer le plus de matches amicaux car cette équipe qui a connu beaucoup de changements a besoin de matches dans les jambes afin que les joueurs arrivent à retrouver leurs automatismes et la cohésion.» A.L.

La candidature de Bessol rejetée
En tout début des travaux de l’AGE, les représentants de la DJS, qui étaient présents à ladite AGE, ont qualifié de nul le recours porté par le candidat Bessol Abdellah qui a saisi la Direction de la jeunesse et des sports. «Ce n’est pas le rôle de la DJS d’accepter ou d’annuler le dossier d’un des candidats. Cela fait partie des prérogatives de la commission de candidatures.

Il a obtenu 36 voix contre 38
C’est avec la majorité écrasante que Djebbari a été réélu à la tête du CSA. Sur les 38 personnes présentes aux travaux de l’AG élective, 36 entre eux ont voté pour la réélection de Djebbari, Benaoumeur s’est abstenu, alors qu’un certain Bouziane a tout bonnement voté contre l’élection de Djebbari lors

«La reprise est prévue pour samedi»
Pour ce qui est de son programme,

A.L.

Après plusieurs rounds de négociation, Mohamed-Amine Aoued vient de parapher son contrat au profit des Hamraoua. C’est hier que le désormais ex-joueur du CR Belouizdad a signé officiellement un engagement de deux saisons avec les Rouge et Blanc chez le bureau de Djebbari. Ainsi, le joueur est la huitième recrue officielle du Mouloudia d’Oran durant cet été «Je suis très heureux d’avoir signé au MCO. J’ai tenu ma promesse», lâche le joueur après le protocole de signature.

Aoued signe pour 2 ans

MCO-Eymael, ça coince !
incessamment signer son contrat.» Parmi les détails à régler, l’on trouve cette histoire de préparateur physique. Dans un premier temps, Djebbari était d’accord pour que Luc Eymael ramène un préparateur physique dans la mesure où le club lui a imposé un adjoint qui est Agbo Hans et un entraîneur des gardiens de but, à savoir Kheddim Mohamed. A présent, Djebbari affirme que le club va également engager un préparateur physique. «Il s’agit d’un Franco-Algérien. Au moins, il saura gérer les L’EST aurait payé efforts et les dépenses d’énergie des joueurs pen6 000 euros au MCO dant le mois de Ramadhan», explique Djebparle d’un Reprise bari. Mais aux derniers nouvelles, ces Le cas Belaïli réglé certain Boussaha samedi histoires d’adjoint ne sont que la partie qLe jeune prodige oranais, Belaïli N’ayant pas réussi à dénicher l’oivisible de l’iceberg, puisque l’on vient prochain Mohamed Youcef, devra être seau rare, Djebbari s’est braqué vers Redoutant que le groupe d’apprendre qu’un autre problème qualifié d’une manière officielle chez risque de faire surface, c’est celui de l’ES Tunis à même de prendre part au la piste des émigrés. Il s’agit d’un cer- ne soit pas au complet lors l’argent. En effet, l’entraîneur aurait prochain match de la Ligue des cham- tain Boussaha Lakhadar, joueur du Ra- de la reprise prévue initiacing de Besançon. C’est un attaquant lement mardi prochain, la demandé une avance importante pions d’Afrique face à l’ASO Chlef. Le sur salaire, ce que le président aujoueur aurait, selon une source crédible, qui a inscrit la saison passée dans le direction du club a décidé rait refusé. En tous les cas, on ne championnat de National 13 buts, restitué un mois de salaire. C’est le club de reporter la première peut pas dire que Luc Eymael est ofdont 4 sur penalty. Le joueur tunisois qui aurait pris en charge cette séance d’entraînement ficiellement l’entraîneur tant qu’il n’a est attendu ces jours-ci à transaction en payant au MC Oran la pour samedi le 14 juilpas paraphé son contrat. somme de 6 000 euros. Il est ainsi fort possiOran. let. A.L. ble que le joueur soit présent le 20 juillet à Oran. Une semaine après avoir rencontré Djebbari à Paris, l’entraîneur belge, Luc Eymael, qui se trouve à Oran depuis jeudi passé, n’a pas encore signé son contrat. Certes que les deux parties affirment que la signature est seulement une question de temps, mais le fait que cela tarde encore laisse la porte grande ouverte aux spéculations. Djebbari, quelques minutes seulement après son élection, affirme qu’il reste encore quelques détails à régler : «Il reste encore quelques détails à régler mais l’entraîneur devra On

Mezaïr signera aujourd’hui
Par contre, Hichem Mezaïr devra parapher aujourd’hui son contrat. Le portier en question, qui a donné son accord de principe après avoir tout conclut avec Haddou, n’attendait qu’un signe de la direction pour s’engager aves les Hamraoua. Djebbari étant débordé aujourd’hui, il a reporté la signature pour aujourd’hui

q

A.L.

18

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 1

CSC

WAT
Tiens, on parle de Hadj Aïssa !
Depuis fort longtemps, le dirigeant Boulhabib promettait à ses fans un grand coup quant à la venue d’un élément de grand standing. Depuis quelques jours, on évoque le nom de l’ex-stratégie sétifien et joueur actuel d’El Kadissia, Hadj Aïssa. Dans l’environnement proche de Boulhabib, on laisse entendre qu’un entretien téléphonique aurait eu lieu entre les deux hommes et que tout pourrait se décider rapidement. D’autres estiment que la valeur financière de ce joueur devrait être un frein à toute négociation. Avec Boulhabib tout semble possible disent certains Clubistes qui le connaissent bien.

Lemerre confirme sa venue pour ce mardi

Amrani crée la panique
La reprise des entraînements du WAT au stade de Hanaya a été marquée par deux faits importants. Il y a eu d’abord les absences à la pelle de joueurs, ce qui n’a pas été du goût de la direction tlémcénienne, ensuite la panique créée par Amrani. En effet, celui-ci ne s’est pas présenté à la séance d’entraînement. Ce qui n’a pas manqué d’alimenter la rumeur sur une éventuelle défection du coach. On se souvient que durant des semaines, on avait longuement évoqué son départ de la barre technique. Finalement, ce n’était qu’une fausse alerte puisque Amrani s’est finalement présenté mais avec une bonne heure de retard mettant ainsi fin à toutes les spéculations.

L

a venue de Roger Lemerre, que certains estimaient infaisable, devrait se faire dès ce mardi. Une source proche du dirigeant Boulhabib confirme l’arrivée du technicien français. L’on croit savoir que Boulhabib aurait mis en place avec l’intéressé un programme de travail qui est des plus ambitieux. Lemerre y croit et aurait fait part, au dirigeant constantinois, de réaliser bien des choses dans son club. Tout pourrait s’éclaircir pour les uns et les autres dès que Lemerre ralliera la ville des Ponts comme convenu.

Le coach désigné viendra aussi demain
Des sources proches de l’administration de Boulhabib affirment que le technicien désigné, en l’oc-

currence Patrice Carteron, serait aussi à Constantine dès demain et que les modalités propres à cette venue seraient d’ores et déjà entreprises. Le coach est régulièrement contacté par Boulhabib afin de le mettre au courant de certaines initiatives entreprises, ce qui devrait lui permettre d’être mis au courant avant son arrivée. Avec lui, devrait aussi arriver le joueur Zaarour qui évolue sous sa coupe avec la formation de Dijon (France). Ce joueur est annoncé avec certitude du côté de l’Entente de Sétif. Estce l’affaire de son manager ? La question est pour l’heure posée avec acuité. Tahar Aggoune

Zarabi attend le feu vert de Boulhabib
L’ex-défenseur de la sélection Algérienne, Zarabi, lequel avait dans un passé récent négocié sa future venue au CS Constantine, serait dans l’attente d’une reprise des négociations avec Boulhabib. Le joueur aurait même annoncé que rien ne s’opposait à sa venue et que le terrain était déblayé depuis un certain temps. La temporisation de Boulhabib semble liée au nombre restant de joueurs à recruter et aussi de certains postes précis dans l’équipe. T. A.

Le 29 juillet face à Nice
Au vu du programme de la formation française de l’OGC Nice, le match amical devrait connaître un report de quelques jours. Prévu pour le 26 de ce mois, nous croyons savoir qu’il a été décalé au 29 juillet et se tiendrait, comme prévu, en soirée au stade Chahid Hamlaoui.

Dahmane, de nouveau le suspense
L’attaquant Dahmane, qui a été retenu parmi les éléments restants au club, n’aurait pas donné de nouvelles depuis longtemps. Une source proche du CSC affirme que le joueur aurait raté les premières opportunités de rencontrer Boulhabib pour éclaircir certains points. L’on parle même de l’éventualité de ne plus compter sur lui. Reste maintenant à voir avec le joueur lui-même qui avait affirmé vouloir se déplacer à Constantine dans un proche avenir.

Boussehaba a rencontré Yahla
Avant l’arrivée des joueurs à l’entraînement, Brahim Boussehaba a pointé au stade de Henaya. Le joueur a été vu au niveau du parking en compagnie du président du WAT, Yahla. Les deux hommes ont discuté un bon moment avant de se séparer. Le joueur est rentré sur Tlemcen et le président tlémcénien est allé prendre place au niveau de la tribune pour suivre la séance de travail.

CABBA
L’international tunisien Sifi arrivera ce soir
attaquant tunisien de l’Olympique Béja sera attendu par le manager du club Nouredine Aïdel, ce soir à l’aéroport Houari-Boumediène aux environs de 20 heures. Accompagné de son manager, Hichem Sifi doit être acheminé directement à Bordj pour passer la nuit à l’hôtel Tergui et ce n’est que demain, mardi, qu’il négociera avec le président Messaoudène. D’après le manager de l’équipe Aïdel, il ne reste que quelques détails à régler pour que le joueur paraphe un contrat de deux saisons, sachant que sur le plan financier un terrain d’entente a déjà été trouvé. «Sifi ne coûtera pas aux caisses du club autant d’argent que certains contrats signés par les joueurs locaux, par exemple, avec l’USMA ou la JSK», a déclaré Aïdel. Ce qui voudra dire que le CABBA, en engageant le tunisien qui a déjà porté les couleurs de son pays à plusieurs reprises, ferait une bonne affaire vu que sur le marché des joueurs étrangers ceux issus de l’Afrique subsaharienne ne convainquent plus. A. B.

CAB
Ferradji, vers une année blanche
Annoncé au MCO puis au CSC, il semble bien que le gardien de but du CABBA n’ira nulle part puisqu’il ne s’est pas présenté pour récupérer sa lettre de libération. D’après un membre du CA, Ferradji veut son argent avant d’évoquer sa libération ou son maintien au sein de l’effectif. En effet, il ne réclame, ni plus que moins, que ses 700 millions de centimes pour pouvoir ensuite se prononcer, alors que Messaoudène veut lui délivrer son document tout en lui demandant de renoncer à son dû. Autant dire que ce dernier payera lui-même sa lettre de libération à un prix fort. En tout état de cause, si Ferradji ne la récupère pas dans les délais, il risque donc de passer une année blanche. Comme il n’est pas du tout au début de sa carrière, il pourra tout perdre. D’autre part, l’on évoque une autre possibilité qui consiste de le maintenir pour la saison prochaine, étant donné qu’il est toujours lié au club et que sa libération serait un vrai casse-tête pour le président Messaoudène qui n’a pourtant aucun problème avec son joueur. Donc, il faut attendre la reprise des entraînements pour être fixé définitivement sur son cas.

La piste Benchadi toujours d’actualité
Avec l’accord trouvé entre le CAB et le joueur du CSC, Bensaci, on pensait que la piste Benchadi allait être écartée définitivement. Apparemment, ce n’est pas le cas. Le président batnéen, Nezzar, compte même entamer des négociations avec l’arrière gauche de l’ESS pour tenter de le convaincre de porter le maillot du Chabab. La venue de cet élément d’expérience signifiera automatiquement que la direction ne fera pas signer Bensaci puisque les deux joueurs évoluent au même poste. Du côté de la direction sétifienne, on ne semble pas être contrarié par ces contacts dans la mesure où garder Benchadi ne fait pas partie de ses plans.

L’

Gherras à l’essai
Lors de la séance de dimanche, Amrani a eu à superviser un joueur répondant au nom de Gherras. Formé à l’ASMO, ce dernier évoluait la saison passée sous le maillot du RCGO au poste de latéralgauche.

A. B.

Saâdi aurait signé hier
Attendu avant-hier dans la soirée pour signer un contrat de deux ans et puisqu’il a sa lettre de libération en poche, Saâdi devait passer à l’acte hier soir. Si cela se confirme, il serait la 7e recrue de l’équipe cette saison en plus de Mesfar, Guechi, Chébira, Sellimli, Fellah et Ammour. Il faut souligner que Saâdi, le désormais ex-milieu de terrain du MCS, a vécu ces derniers temps une pression terrible avant de récupérer sa lettre de libération et le fait aussi d’être convoité par le CABBA et la JSMB qui se sont livrés à une bataille sans merci pour l’engager. A. B.

Nezzar : «On a tout conclu avec Bensaci, mais…»
Au sujet du cas Benssaci, Nezzar nous dira : «Il est vrai que nous avons tout conclu avec Bensaci et qu’il ne reste que la signature du contrat, mais tout peut changer dans la mesure où nous n’avons pas écarté la possibilité de recruter Benchadi.»

Benayache négocie
Libéré par le CRB, Zohir Benayache pourrait atterrir au WAT. En effet, le joueur est en négociation avec la direction widadie. Toutefois, le joueur devra lui-même s’occuper de sa lettre de libération.

Un joueur émigré proposé
En cette période de mercato, les agents de joueurs s’activent pour placer leurs protégés et le WAT n’échappe pas à ce phénomène. Ainsi, les dirigeants tlémcéniens se sont vus proposer les services d’un joueur émigré qui a pour nom Souni Nabil. Agé de 28 ans, ce milieu offensif évoluait à Neuchâtel. M. B.

L’AGE a eu lieu hier soir
Après avoir été, à maintes fois, reportée, l’AGE du CSA a eu lieu finalement hier soir au complexe Aïcha-Haddad. Il faut rappeler qu’au départ, il y avait trois candidats en course, à savoir Zoubir Bensaloua, Mourad Senoussi ainsi que Mounir Ferchiche, deux anciens joueurs. Suite au retrait du dernier nommé, seuls deux candidats sont restés en lice et ont attendu jusqu’à hier pour être départagés par l’urne. Le président élu succédera à Bouda dont était la fin du mandat et qui avait démissionné au milieu de la saison écoulée. A. B.

Bouchouk attendu demain
Selon certaines informations, Saïd Bouchouk devra rencontrer demain le président batnéen pour signer son contrat, ce qui mettra fin au feuilleton Bouchouk qui est annoncé un peu partout. I.S.

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

USMAn
Béchards nommé officiellement adjoint de Zermatten
Comme on s’y attendait, Sébastien Béchards, qui a accompagné Zermatten en Algérie la semaine dernière, a rencontré, avant-hier, les dirigeants de l’USMAn, à leur tête le président Abdelhamid Boudiaf, pour débuter les négociations. La réunion entre les deux parties a duré plusieurs heures, puisque Béchards a quitté le siège du club à 19h. Profitant de la présence de pratiquement les membres du staff technique, Zermatten a décidé de les réunir pour évoquer divers sujets relatifs avec l’avenir du club. R. M.

ASK
nouveau club»
Au moment où il allait rencontrer ses dirigeants à propos de sa lettre de libération, nous avons jugé utile de s’approcher de Kibia pour nous parler de ses contacts. A ce sujet, il dira : «Pour le moment, je n’ai pas de sérieux contacts, puisque tous les clubs qui me veulent m’exigent ma lettre de libération. D’ailleurs, c’est pour cette cause que je m’inquiète de jour en jour. J’espère que cette histoire prendra fin dans les heures qui viennent.» R. M.

Kibia devrait acheter sa lettre de libération

N

ous avons appris d’une source officielle que le milieu de terrain Kibia s’est déplacé, hier, à Annaba dans le but de rencontrer ses dirigeants et récupérer par la même occasion sa lettre de libération. Ce dernier, qui se trouve toujours sous contrat jusqu’à la saison prochaine, devrait, selon une source officielle, acheter sa lettre de sortie, fixée à 100 millions de centimes.

Louadj et Douadi, très proches des Khroubis
vant sa nomination officielle à la tête du club askiste dans les tout prochains jours, Khettabi a entamé une série de contacts avec des joueurs. Douadi était le premier à l’avoir contacté. Le pensionnaire du MCEE se trouve en vacances, toujours sous contrat avec les Eulmis. Il est donc moins courtisé par rapport aux autres joueurs. Enfin, Douadi serait contraint de racheter son contrat, afin de faciliter son retour à l’ASK. Khettabi tentera d’avancer les choses et entrer dans le vif du sujet juste après son élection officielle lors de la pro-

A

«Je n’attends que ma libération pour opter pour un

Aouamer et Benmedour proposés
Toujours dans la perspective du recrutement, une source fiable nous a appris qu’un manager a proposé deux noms à la direction de l’USMAn. Il s’agit du gardien de but de l’O Médéa, Mounir Benmedour (24 ans), et un autre portier, qui répond au nom de Hamza Houchi, qui a déjà endossé le maillot du MCEE et de l’ESS.

Les émigrés entament les tests
C’est hier après-midi que les émigrés qui se sont rendus à Annaba ont pris part aux premiers tests. Le premier responsable à la barre technique, Zermatten, a décidé de superviser ces joueurs pendant trois jours avant de prendre une décision finale.

Benabdellah en tenue de ville
Ayant décidé de rencontrer le président Boudiaf à propos de ses arrières du moment qu’il n’a touché le moindre salaire l’an dernier, Benabdellah a refusé de s’entraîner avec le reste du groupe hier, préférant se présenter au stade d’entraînement en tenue de ville. R. M.

chaine AG élective. Louadj, le milieu récupérateur, était aussi intéressé par son retour au bercail. Ce dernier a connu plusieurs clubs, de l’Est et de l’Ouest, il rêve de terminer sa carrière en beauté avec l’ASK. Il garde de bons souvenirs au Khroub lors de son dernier passage. Seul inconvénient, il est plus âgé et manque de vivacité dans le jeu. Son expérience l’aidera à combler cette lacune. Khettabi aurait déjà finalisé avec le joueur, vu qu’il a participé au tournoi organisé à la mémoire du défunt Bounab. A. H.

Benchergui trop exigeant !
Le défenseur du CABBA, Djamel Benchergui, a minimisé sa chance d’atterrir à l’ASK cet été. Il aurait exigé une grosse somme d’argent. La direction khroubi devra mettre le paquet pour convaincre le défenseur, très courtisé par d’autres clubs de l’Est, comme l’USMAn. A. H.

MOC
Douche froide chez les supporters
La dernière sortie médiatique du président de la Ligue professionnelle, Kerbadj, n’a pas laissé indifférents les milliers de supporters mocistes. En effet et après avoir pris connaissance que leur club figure parmi ceux qui sont privés de recrutement cette saison, les rumeurs les plus folles se sont confortablement installées. La situation semble identique à celle du mercato dernier où le MOC n’a pas pu étoffer son effectif pour une affaire de règlement des litiges avec les joueurs, tant anciens que nouveaux. Pour l’heure, c’est la stupeur, en attendant la réaction de celui qui œuvre depuis longtemps à la mise sur pied d’un effectif devant défendre les couleurs mocistes. Tout un chacun sait à l’avance que la solution de ces litiges exige des fonds et la trésorerie du club, en ce moment, est loin d’être en situation pour les régler. A suivre.

ASMO Hedjar «En principe, je reste»
Victime de plusieurs blessures la saison dernière, le défenseur central, Hedjar Chakib, est motivé pour retrouver la plénitude de ses moyens la saison prochaine. L’ancien sociétaire du NRB Bathioua compte poursuivre l’aventure avec l’ASMO la saison prochaine.

Madani devrait clore son effectif
Malgré le problème de taille évoqué plus haut, le président du conseil d’administration mociste, Kamel Madani, ne semble pas s’attarder sur le sujet, il vient de clore pratiquement sa composante de la saison prochaine, ce qui rassure les fans mocistes. Avec cette décision de la commission de la Ligue, il serait utile d’en savoir un peu plus sur les mesures à prendre pour la formation des Bleu et Blanc afin être définitivement fixé. T. A.

Tout d’abord, peut-on avoir des nouvelles de votre état de santé ? Dieu merci, je vais bien. Les blessures ne sont désormais qu’un mauvais souvenir pour moi. Je me suis complètement remis et je peux vous assurer que je me sens en pleine forme pour reprendre le chemin des entraînements. Donc, vous serez présent à la reprise… Oui, inch’Allah. Comme je viens de vous le dire, je me suis complètement rétabli. Le médecin m’a autorisé à reprendre le travail. D’ailleurs, j’ai effectué, ces dernier temps, quelques séances d’entraînement en solo afin de reprendre mon niveau physique et surtout que je suis resté éloigné des terrains pendant plusieurs mois. Je me sens en forme et j’ai vraiment hâte de reprendre avec mes coéquipiers. On imagine que la saison dernière a été très dure pour vous, n’est-ce pas ? Et comment ! Quand vous débarquez dans un nouveau club, votre souci majeur est de bénéficier

d’un maximum temps de jeu pour s’imposer et décrocher une place de titulaire. C’est ce que j’avais réussi à faire en début de saison, où j’avais participé pratiquement à tous les matchs du championnat. Malheureusement pour moi, j’ai été victime d’une méchante blessure qui m’a éloigné des terrains pendant plusieurs mois. J’ai par la suite repris les entraînements avant de rechuter une nouvelle fois. Moralement, ça été très dur pour moi. Mais Dieu merci, j’ai pu surpasser ces moments difficiles. Cette expérience m’a rendu plus fort sur le plan mental. Désormais, je me penche sur l’avenir et plus particulièrement sur la saison prochaine. Je veux être à la hauteur et retrouver mon niveau habituel. Il vous reste une année de contrat à l’ASMO, allez-vous l’honorer jusqu’au bout ? Oui, en principe, je resterai à l’ASMO la saison prochaine. Comme tout le monde sait, je n’ai pas eu souvent la chance de jouer la saison dernière en raison des blessures dont j’ai été victime. Donc, je ne pense pas que c’est le meilleur moment pour moi de quitter le club. Pour l’heure, je veux retrouver du temps de jeu et surtout mon meilleur niveau. C’est pourquoi j’estime qu’il est préférable pour moi de continuer l’aventure avec les Asémistes.

Mebarki refuse de prolonger son contrat

L

D’autant plus que plusieurs de vos coéquipiers en défense ont quitté le club… Effectivement, j’ai appris que Mazari, Bouaâmria et Chikhaoui ont officiellement quitté l’ASMO. C’est dommage car ils ont beaucoup donné au club la saison précédente. En ce qui me concerne, je dois travailler très dur et surtout, bien me préparer pour être au top lors de la reprise du championnat prévue au mois de septembre prochain. Confirmez-vous avoir été contacté récemment par l’USMAn ? Mon manager m’a fait part de l’intérêt de l’USM Annaba pour moi. C’est un honneur pour moi d’être convoité par un aussi grand club. Mais comme je suis encore sous contrat, les responsables de l’USM Annaba doivent voir avec ceux de l’ASMO. Entretien réalisé par Riad O.

e meilleur buteur de l’ASMO de la saison dernière, Mebarki Bilel, n’est toujours pas fixé sur son sort. Sous contrat avec son club jusqu’au mois de décembre prochain, le natif de la ville de Tissemsilt a été convoité, cet été, par plusieurs clubs tels que le CA Bordj Bou Arréridj et la JSM Béjaïa. Toutefois, ces négociations n’ont pas été fructueuses. Aujourd’hui, l’on ne sait toujours pas où jouera cet attaquant prochainement. Pour les responsables de l’ASMO, Mebarki aura deux choix. Primo, ramener une formation à négocier sa lettre de libération s’il veut vraiment quitter le club. Secundo, prolonger son contrat. Les responsables de l’ASMO, qui défendent l’intérêt du club, ne veulent pas perdre gratuitement le joueur lors du prochain mercato hivernal. Pour sa part, le joueur est catégorique, il ne veut en aucun cas prolonger son bail. Il affirme haut et fort que si jamais

il ne quitte pas le club cet été, il portera le maillot vert et blanc, seulement, lors des six prochains mois sans pour autant prolonger son son contrat avec le club de M’dina J’dida. Au jour d’aujourd’hui, chacun des deux parties campent sur sa position. L’affaire Mebarki risque de faire couler encore beaucoup d’encre cet été.

«Il n’est pas question de prolonger mon bail»
Joint par téléphone, Mebarki nous a expliqué son refus de poursuivre l’aventure avec l’ASMO : «Non, il n’est pas question pour moi de prolonger mon bail. Il me reste encore six mois de contrat avec mon club. Donc, si je ne pars pas cet été, j’honorerai mon engagement avec l’ASMO jusqu’au mois de décembre prochain. Après on verra.» R. O.

Après Moussa, Benfissa candidat pour être membre du bureau
Après Moussa Abdelhamid, c’est au tour de Benfissa Abdelkader de déposer sa candidature pour être membre du bureau de l’ASMO. Ce dirigeant asémiste a déposé, avant-hier, sa candidature pour ce poste. Rappelons que le dernier délai pour le dépôt des candidatures a pris fin hier à minuit. L’AG élective devra avoir lieu demain à partir de 17h au siège du club. R. O.

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO

Victime de plusieurs blessures la saison dernière, le défenseur central, Hedjar Chakib, est motivé pour retrouver la plénitude de ses moyens la saison prochaine. L’ancien sociétaire du NRB Bathioua compte poursuivre l’aventure avec l’ASMO la saison prochaine.

Hedjar «En principe, je reste» L
On imagine que la saison dernière a été très dure pour vous, n’est-ce pas ? Et comment ! Quand vous débarquez dans un nouveau club, votre souci majeur est de bénéficier d’un maximum temps de jeu pour s’imposer et décrocher une place de titulaire. C’est ce que j’avais réussi à faire en début de saison, où j’avais participé pratiquement à tous les matchs du championnat. Malheureusement pour moi, j’ai été victime d’une méchante blessure qui m’a éloigné des terrains pendant plusieurs mois. J’ai par la suite repris les entraînements avant de rechuter une nouvelle fois. Moralement, ça été très dur pour moi. Mais Dieu merci, j’ai pu surpasser ces moments difficiles. Cette expérience m’a rendu plus fort sur le plan mental. Désormais, je me penche sur l’avenir et plus particulièrement sur la saison prochaine. Je veux être à la hauteur et retrouver mon niveau habituel. Il vous reste une année de contrat à l’ASMO, allez-vous l’honorer jusqu’au bout ? Oui, en principe, je resterai à l’ASMO la saison prochaine. Comme tout le monde sait, je n’ai pas eu souvent la chance de jouer la saison dernière en raison des blessures dont j’ai été victime. Donc, je ne pense pas que c’est le meilleur moment pour moi de quitter le club. Pour l’heure, je veux retrouver du temps de jeu et surtout mon meilleur niveau. C’est pourquoi j’estime qu’il est préférable pour moi de continuer l’aventure avec les Asémistes. D’autant plus que plusieurs de vos coéquipiers en défense ont quitté le club… Effectivement, j’ai appris que Mazari, Bouaâmria et Chikhaoui ont officiellement quitté l’ASMO. C’est dommage car ils ont beaucoup donné au club la saison précédente. En ce qui me concerne, je dois travailler très dur et surtout, bien me préparer pour être au top lors de la reprise du championnat prévue au mois de septembre prochain. Confirmez-vous avoir été contacté récemment par l’USMAn ? Mon manager m’a fait part de l’intérêt de l’USM

Mebarki refuse de prolonger son contrat
prochains mois sans pour autant prolonger son son contrat avec le club de M’dina J’dida. Au jour d’aujourd’hui, chacun des deux parties campent sur sa position. L’affaire Mebarki risque de faire couler encore beaucoup d’encre cet été.

Tout d’abord, peut-on avoir des nouvelles de votre état de santé ? Dieu merci, je vais bien. Les blessures ne sont désormais qu’un mauvais souvenir pour moi. Je me suis complètement remis et je peux vous assurer que je me sens en pleine forme pour reprendre le chemin des entraînements. Donc, vous serez présent à la reprise… Oui, inch’Allah. Comme je viens de vous le dire, je me suis complètement rétabli. Le médecin m’a autorisé à reprendre le travail. D’ailleurs, j’ai effectué, ces dernier temps, quelques séances d’entraînement en solo afin de reprendre mon niveau physique et surtout que je suis resté éloigné des terrains pendant plusieurs mois. Je me sens en forme et j’ai vraiment hâte de reprendre avec mes coéquipiers.

e meilleur buteur de l’ASMO de la saison dernière, Mebarki Bilel, n’est toujours pas fixé sur son sort. Sous contrat avec son club jusqu’au mois de décembre prochain, le natif de la ville de Tissemsilt a été convoité, cet été, par plusieurs clubs tels que le CA Bordj Bou Arréridj et la JSM Béjaïa. Toutefois, ces négociations n’ont pas été fructueuses. Aujourd’hui, l’on ne sait toujours pas où jouera cet attaquant prochainement. Pour les responsables de l’ASMO, Mebarki aura deux choix. Primo, ramener une formation à négocier sa lettre de libération s’il veut vraiment quitter le club. Secundo, prolonger son contrat. Les responsables de l’ASMO, qui défendent l’intérêt du club, ne veulent pas perdre gratuitement le joueur lors du prochain mercato hivernal. Pour sa part, le joueur est catégorique, il ne veut en aucun cas prolonger son bail. Il affirme haut et fort que si jamais il ne quitte pas le club cet été, il portera le maillot vert et blanc, seulement, lors des six

«Il n’est pas question de prolonger mon bail»
Joint par téléphone, Mebarki nous a expliqué son refus de poursuivre l’aventure avec l’ASMO : «Non, il n’est pas question pour moi de prolonger mon bail. Il me reste encore six mois de contrat avec mon club. Donc, si je ne pars pas cet été, j’honorerai mon engagement avec l’ASMO jusqu’au mois de décembre prochain. Après on verra.» R. O.

Annaba pour moi. C’est un honneur pour moi d’être convoité par un aussi grand club. Mais comme je suis encore sous contrat, les responsables de l’USM Annaba doivent voir avec ceux de l’ASMO. Entretien réalisé par Riad O.

Après Moussa, Benfissa candidat pour être membre du bureau
Après Moussa Abdelhamid, c’est au tour de Benfissa Abdelkader de déposer sa candidature pour être membre du bureau de l’ASMO. Ce dirigeant asémiste a déposé, avant-hier, sa candidature pour ce poste. Rappelons que le dernier délai pour le dépôt des candidatures a pris fin hier à minuit. L’AG élective devra avoir lieu demain à partir de 17h au siège du club. R. O.

MCS
Cheraïtia n’a pas eu sa lettre de libération
Le milieu offensif du MCS, Mohamed Cheraïtia, s’est présenté avant-hier dans l’après-midi au siège du MCS pour négocier son départ de l’équipe de Saïda. En fin de compte, la direction du club refuse de libérer le joueur en lui exigeant de débourser une certaine somme d’argent. Cheraïtia était étonné par cette décision, du fait qu’il a passé trois bonnes années à Saïda. Il souhaite tout simplement connaître d’autres aventures, avec le CSC notamment. Il est reparti bredouille à Alger. A. B.

MOB La reprise pourrait avoir lieu le 16 juillet
Alors qu’elle a été programmée pour hier dimanche, voilà que la reprise des entraînements pour la formation du MO Béjaïa vient d’être reportée à une date ultérieure en raison de la situation du flou qui entoure le club depuis maintenant une semaine, suite au retrait collectif des dirigeants. En effet, bien que rien n’ait été décidé d’une manière officielle en attendant la probable réunion qui devrait avoir lieu entre le staff technique sous la houlette du coach Mourad Rahmouni et les dirigeants «démissionnaires», on apprend de sources concordantes que la reprise pourrait être fixée à nouveau pour le 16 juillet, et ce, dans le but de permettre au club d’éviter le scénario de la saison écoulée et, par la même, assurer une bonne préparation en prévision de la nouvelle saison afin de réaliser les résultats escomptés.

USMB

Ça y est, la SSPA/USMB a changé de patron !
est hier en début de matinée que Zaïm et Tlemçani se sont donné rendez-vous au cabinet d’un notaire de Blida. Ils avaient à parapher le document qui atteste du changement de propriétaire en ce qui concerne la SSPA/USMB. Il est utile de rappeler que Zaïm a cédé gratuitement la totalité des actions du club.

L’inquiétude s’installe chez les joueurs et le staff technique
La situation du flou qui entoure les affaires du club du MO Béjaïa depuis quelques jours n’est pas passée sans pour autant installer une grande inquiétude chez le staff technique et les joueurs. En effet, nombreux sont ceux qui estiment que les choses ne vont pas pour arranger les affaires du club pour bien préparer la nouvelle saison après que les membres du conseil d’administration ont opté pour un retrait collectif afin d’attirer l’intention des autorités locales sur les difficultés financières auxquelles le club fait face depuis quelques semaines ayant compromis le recrutement de joueurs pour la saison prochaine. Yugurtha A.

C’

Nasser Akli a choisi son staff
Nasser Akli a été officiellement installé au poste d’entraîneur en chef par le président Tlemçani. Akli a pu trouver un accord à l’amiable avec la direction de l’ESMK son club employeur. Pour ce qui est du prochain exercice, Akli comptera sur Zouani Rédha qui sera son adjoint. Pour ce qui est du poste d’entraîneur des gardiens de but, ce sera Rachid Benhbil.

Il nous a aussi parlé de son avenir qui, nous a-t-il dit, pourrait être tributaire des contacts qu’il a avec une formation de L1 : «Si c’est pour jouer en L2, je ne jouerais qu’à l’USMB, car je ne vois vraiment pas ce qu’un autre club pourrait m’apporter de nouveau. Il faut cependant que les choses prennent une toute autre dimension pour que l’USMB n’ait plus à se débattre, comme cela est le cas chaque saison, pour se maintenir.»

ker. Je veux parler de certains matchs perdus à domicile. Nous avons perdu des points face à des formations qui ont joué derrière la plupart du temps. Nous aurions pu faire l’économie d’une fin de championnat très difficile.» Des propos assez durs que ne manquera pas de prendre en considération le nouveau président et il est certain que l’effectif de Blida va connaître de profonds changements.

De profonds changements dans l’effectif
L’ex-président de l’USMB ne s’était pas mis des gants pour rendre responsables ses joueurs, de la saison totalement ratée qui vient de s’achever : «Nous ne pouvons être satisfaits du parcours que nous avons effectué et il est évident que les premiers responsables sont les joueurs, eux qui étaient sur le terrain. Ils sont responsables de la mauvaise saison que nous venons d’effectuer. Nous ne leur avons pas demande de faire l’impossible. Ils avaient, par exemple, à battre une équipe qui n’avait aucun objectif précis en championnat et cela à Tcha-

Une année charnière
il y aura bel et bien un grand nettoyage dans l’effectif blidéen. Il est certain que l’exercice qui va débuter est une saison charnière pour le club blidéen et qu’une page est tournée. La vision des choses de la part du premier responsable de la formation blidéenne et le grand nombre de joueurs qui sont en fin de contrat fait que l’effectif, et cela est une certitude, sera remanié dans sa quasi-totalité. Il en sera sûrement de même pour la composante du staff. Ce sera le trio Akli-Zouani-Benhbil qui aura à diriger l’équipe. S. B.

Djahel : «Ce sera un club de L1 ou l’USMB»
Dans l’entretien qu’il nous accordé, Djahel Abdelwahab est revenu sur le très mauvais parcours effectué en championnat.

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

USMB

Ça y est, la SSPA/USMB a changé de patron !
est hier en début de matinée que Zaïm et Tlemçani se sont donné rendez-vous au cabinet d’un notaire de Blida. Ils avaient à parapher le document qui atteste du changement de propriétaire en ce qui concerne la SSPA/USMB. Il est utile de rappeler que Zaïm a cédé gratuitement la totalité des actions du club.

Krifalli «Ce sera probablement Blida»
L’attaquant de l’USMB, Krifalli, considère la saison passée comme la plus sombre de sa carrière. En ce qui concerne son avenir, même s’il ne l’a pas déclaré ouvertement, son intention est de rempiler à l’USMB, son club de toujours. Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Je suis chez moi, auprès de ma famille et je me repose. La saison a été éprouvante et cela sur tous les plans. J’espère avoir maintenant le temps de régler des affaires qui étaient en suspens. Les journées passent très vite et la reprise sera pour bientôt. Peut-on vous demander où vous serez la saison prochaine ? Sincèrement, je n’ai encore rien décidé. Cela se fera à la fin du championnat. Je ne vous cache pas que je suis en train de réfléchir car c’est un choix important à faire. Nous croyons savoir que certains présidents ont pris langue avec vous. Qu’en estil ? Je ne peux pas le nier et il est vrai qu’il y a des clubs qui s’intéressent à moi et cela n’est pas nouveau et c’est pour cela que je veux me donner le temps de bien réfléchir avant de prendre une décision. Il se peut fort bien que je renouvelle mon contrat à l’USMB. Poserez-vous des conditions ? Il est certain que je discuterai avec le président, sans toutefois demander l’impossible. Je ne suis pas un ingrat et je n’oublie pas que c’est l’USMB qui m’a fait connaître le haut niveau. J’ai porté, la saison passée, le maillot du club et forcément, il y a des liens solides qui se sont tissés. J’ai vécu tant de choses à Blida et tout cela, on ne peut pas l’effacer comme cela. Je ne poserais pas de conditions mais je souhaiterais certaines choses pour la saison à venir. Quelles sont-elles ? Le club doit se donner les moyens de réussir. Ces dernières années, nous avons lutté à chaque fin de saison pour éviter la descente. Il faut que nous en tirions des leçons. Il est nécessaire d’effectuer un recrutement de qualité. Nous avons de très bons jeunes à Blida et il leur faut s’aguerrir aux côtés de joueurs qui ont de l’expérience. La vérité est que pour que les objectifs soient atteints, il faut que l’amalgame jeunes et anciens joueurs soit harmonieux. Je serai le premier à renouveler mon contrat si ces conditions sont réunies. Entretien réalisé par Slimane Baghdali

C’

Nasser Akli a choisi son staff
Nasser Akli a été officiellement installé au poste d’entraîneur en chef par le président Tlemçani. Akli a pu trouver un accord à l’amiable avec la direction de l’ESMK son club employeur. Pour ce qui est du prochain exercice, Akli comptera sur Zouani Rédha qui sera son adjoint. Pour ce qui est du poste d’entraîneur des gardiens de but, ce sera Rachid Benhbil.

De profonds changements dans l’effectif
L’ex-président de l’USMB ne s’était pas mis des gants pour rendre responsables ses joueurs, de la saison totalement ratée qui vient de s’achever : «Nous ne pouvons être satisfaits du parcours que nous avons effectué et il est évident que les premiers responsables sont les joueurs, eux qui étaient sur le terrain. Ils sont responsables de la mauvaise saison que nous venons d’effectuer. Nous ne leur avons pas demande de faire l’impossible. Ils avaient, par exemple, à battre une équipe qui n’avait aucun objectif précis en championnat et cela à Tchaker. Je veux parler de certains matchs perdus à domicile. Nous avons perdu des points face à des formations qui ont joué derrière la plupart du temps. Nous aurions

Djahel : «Ce sera un club de L1 ou l’USMB»
Dans l’entretien qu’il nous accordé, Djahel Abdelwahab est revenu sur le très mauvais parcours effectué en championnat. Il nous a aussi parlé de son avenir qui, nous a-t-il dit, pourrait être tributaire des contacts qu’il a avec une formation de L1 : «Si c’est pour jouer en L2, je ne jouerais qu’à l’USMB, car je ne vois vraiment pas ce qu’un autre club pourrait m’apporter de nouveau. Il faut cependant que les choses prennent une toute autre dimension pour que l’USMB n’ait plus à se débattre, comme cela est le cas chaque saison, pour se maintenir.»

pu faire l’économie d’une fin de championnat très difficile.» Des propos assez durs que ne manquera pas de prendre en considération le nouveau président et il est certain que l’effectif de Blida va connaître de profonds changements.

Une année charnière
il y aura bel et bien un grand nettoyage dans l’effectif blidéen. Il est certain que l’exercice qui va débuter est une saison charnière pour le club blidéen et qu’une page est tournée. La vision des choses de la part du premier responsable de la formation blidéenne et le grand nombre de joueurs qui sont en fin de contrat fait que l’effectif, et cela est une certitude, sera remanié dans sa quasi-totalité. Il en sera sûrement de même pour la composante du staff. Ce sera le trio Akli-ZouaniBenhbil qui aura à diriger l’équipe. S. B.

MOB
La reprise pourrait avoir lieu le 16 juillet
Malek Ferhat est rentré de France
Le milieu de terrain du MO Béjaïa, en l’occurrence Malek Ferhat, est rentré de France vendredi dernier où il a passé les vacances d’été avec son ami Ali. D’ailleurs, il s’est déplacé au siège du club où il a récupéré son argent qu’il doit aux dirigeants avant de discuter les prochains jours de la nouvelle saison. D’ailleurs, à l’instar de certains joueurs, la belle prestation de Malek Ferhat la saison écoulée devrait pousser les dirigeants à revaloriser son salaire.

Nemdil «Je ne peux pas m’engager pour trois ans avec l’AS Monastir»
Ayant subi des tests pendant une semaine avec le club tunisien de l’AS Monastir (1re division) pour un probable transfert durant cette période des transferts, voilà que l’attaquant Zahir Nemdil pourrait finalement rester avec le MOB et honorer son contrat, puisque les négociations avec les dirigeants tunisiens ont buté sur un problème en ce qui concerne la durée du contrat. Contacté en fin d’après-midi de la journée d’avant-hier samedi, l’ex-sociétaire de l’USM Sétif nous livre ses impressions.

lors qu’elle a été programmée pour hier dimanche, voilà que la reprise des entraînements pour la formation du MO Béjaïa vient d’être reportée à une date ultérieure en raison de la situation du flou qui entoure le club depuis maintenant une semaine, suite au retrait collectif des dirigeants. En effet, bien que rien n’ait été décidé d’une manière officielle en attendant la probable réunion qui devrait avoir lieu entre le staff technique sous la houlette du coach Mourad Rahmouni et les dirigeants «démissionnaires», on apprend de sources concordantes que la reprise pourrait être fixée à nouveau pour le 16 juillet, et ce, dans le but de permettre au club d’éviter le scénario de la saison écoulée et, par la même, assurer une bonne préparation en prévision de la nouvelle saison afin de réaliser les résultats escomptés.

A

L’inquiétude s’installe chez les joueurs et le staff technique
La situation du flou qui entoure les affaires du club du MO Béjaïa depuis quelques jours n’est pas passée sans pour autant installer une grande inquiétude chez le staff technique et les joueurs. En effet, nombreux sont ceux qui estiment que les choses ne vont pas pour arranger les affaires du club pour bien préparer la nouvelle saison après que les membres du conseil d’administration ont opté pour un retrait collectif afin d’attirer l’intention des autorités locales sur les difficultés financières auxquelles le club fait face depuis quelques semaines ayant compromis le recrutement de joueurs pour la saison prochaine.

Nemdil devrait rester

Ayant été sur le point de rejoindre le club tunisien de l’AS Monastir après avoir effectué des tests concluants avec ce club, voilà que le l’attaquant Zahir Nemdil ne devrait pas aller tenter une expérience professionnelle en championnat tunisien après que les négociations ont buté sur un différend en ce qui concerne la durée du contrat. D’ailleurs, il devrait poursuivre son aventure avec le MOB comme il l’a déclaré dans l’entretien qu’il nous a accordé.

Y. A.

Yugurtha A.

Pour commencer, comment allezvous ? Ça va merci. Je suis chez moi à Sétif pour passer quelques jours de vacances avant de reprendre le travail et ce, après avoir appris que la reprise des entraînements a été reportée à une date ultérieure. Ainsi, je préfère prolonger mon repos en attendant à ce que la date de la reprise du travail soit déterminée. Et qu’en est-il des

négociations avec les dirigeants du club tunisien de l’AS Monastir ? Comme je l’ai déjà déclaré depuis quelques jours, j’ai eu un round de négociations avec les dirigeants du club tunisien de l’AS Monsatir pour un probable transfert dans cette équipe durant cet été. D’ailleurs, je ne vous cache pas que tout s’est bien déroulé, mis à part la durée du contrat sur laquelle nous n’avons pas trouvé un accord qui arrange les deux parties. Où se situe le problème alors ? Les dirigeants de l’AS Monsatir veulent un contrat de trois années car ils considèrent que c’est un club formateur qui signe des contrats à longterme. De mon côté, j’ai refusé de parapher uu bail d’une telle durée étant donné que cela ne m’arrange pas. Devant une telle situation, les négociations n’ont pas abouti à un accord définitif. Peut-on comprendre par là que les négociations ont échoué ? Jusqu’à présent, rien n’a encore échoué mais

si les dirigeants de l’AS Monastir maintiennent leur proposition, je serai dans l’obligation de renoncer à cela et poursuivre mon aventure avec mon équipe actuelle. D’ailleurs, je ne vous cache pas que je ne peux pas changer de club en Algérie si ce n’est pour une expérience professionnelle avec une formation étrangère. Donc, les supporters du MOB peuvent être rassurés que vous allez rester au club... Oui, bien que la décision définitive ne soit pas encore prise, il est fort probable que je reste au MOB, puisque je me sens à l’aise dans cette équipe en dépit des offres qui émanent de certains clubs de Ligue. Cela dit, je serai fixé sur mon avenir d’ici mardi. Avez-vous rencontré les dirigeants du MOB ? Franchement, non. Je dois me déplacer ce lundi (aujourd’hui, ndlr) pour discuter avec

eux concernant certains points bien que j’aie appris par le biais de la presse qu’ils sont démissionnaires. Cela dit, les choses devraient s’éclaircir d’ici quelques jours.

Entretien réalisé par Yugurtha A.

20

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil International
France

Deschamps succède à Blanc
t le futur sélectionneur de l'équipe de France est... Didier Deschamps ! Ce n'est une surprise pour personne tant les derniers jours ont confirmé ce qui se disait depuis déjà bien longtemps. L'ancien coach de l'Olympique de Marseille devrait s'engager pour deux ans avec les Bleus avec

E

une possibilité de prolongation jusqu'en 2016 pour un bail qui prendrait fin juste après l'Euro 2016 relaie France Football. Un communiqué de la 3F a expliqué que les contacts étaient très avancés : «Noël Le Graët, président de la Fédération Française de

Football, et Didier Deschamps se sont rencontrés samedi dernier à Paris. Ils ont engagé une discussion concernant d'éventuelles modalités de collaboration pour le poste de sélectionneur de l'Equipe de France». L'ancien capitaine des Bleus et la

FFF n'ont pas encore tout réglé mais l'essentiel devait être mis à plat hier pour que l'annonce soit faite aujourd’hui lors de la conférence de presse prévue à la FFF. Après avoir longtemps hésité et demandé un délai de réflexion, le champion du monde 98 a enfin accepté un poste qu'on lui promet depuis le premier jour de sa retraite.

Amoros «Didier est le moins nul de tous»
L’ancien international (82 sélections) approuve l'arrivée de Didier Deschamps au poste de sélectionneur de l’équipe de France. Mais il invite fermement ce dernier «à éliminer les fouteurs de trouble».
Est-ce une bonne nouvelle de voir Deschamps à la tête de l’équipe de France ? Ce serait une continuité, il est champion du monde 98. Même si j’aurais préféré que ce soit quelqu’un de ma génération qui prenne ce poste. Mais Didier Deschamps, c’est le moins pire de tous. Vous auriez donc préféré un homme de la génération Platini? Oui. Alain Giresse était libre, Jean Tigana également. Ils se sont même proposés. Je trouve dommage que Noël Le Graët ne s’intéresse pas à eux. Pour quelles raisons ne l’a-t-il pas fait selon vous ? Peut-être parce que l’on n’est pas champion du monde. Après, c’est vrai que l’on a une cote de popularité plus élevée. D’ailleurs France Football a fait un sujet hier sur les 30 ans de Séville (ndlr : Demi-finale de la coupe du monde 1982 perdue aux tirs au but face à la RFA). Les Français n’ont pas oublié cette demifinale extraordinaire. Peut-être qu’à la Fédération on n’aime pas les perdants. Alors que je pense que l’on peut beaucoup apporter à cette équipe de France. Nous sommes dans l’ombre, on ne nous demande même pas de travailler avec la sélection. Quand on voit Laurent Blanc qui fait venir Zidane, Barthez, j’aurais aimé qu’il le fasse aussi un peu plus avec notre génération. Maxime Bossis avait d’ailleurs donné un avis négatif sur cette équipe de France lorsque Laurent Blanc avait fait appel à lui avant l’Euro. Mais combien de joueurs connaissaient Max ? Didier Deschamps n’est pas un entraîneur connu pour son jeu tourné vers l’offensive. Il fait avec les joueurs qu’il a à sa disposition. En équipe de France, il aura plus de joueurs qu'en club. Maintenant, il faut savoir s'il va vouloir faire le vide par rapport à cette génération très difficile à gérer. Il faut qu'il se pose en meneur d'hommes, qu'il choisisse les bonnes personnes. Il faut arrêter de sélectionner les joueurs, qui sont peut-être bons dans leurs clubs, mais qui ne le méritent pas. Selon nos informations, la perspective de disputer l’Euro 2016 en France aurait décidé Didier Deschamps à prendre le poste…. S’il ne se qualifie pas pour le Mondial 2014, ce sera dur de le garder. Alors ça ne sert à rien de trop se projeter. Il faut jouer les matchs et voir le travail qu'il fournit en équipe de France. Dès septembre, il y a les qualifications pour la Coupe du monde. Il aura à assembler un groupe qui ressemblera peut-être à 80 % à celui de l’Euro. Ça va donc être compliqué. Mais Didier n'a pas peur d'affronter ce genre de challenge, et il a les moyens de le réussir. Deschamps s’est souvent plaint du pouvoir qu’avaient les joueurs sur les clubs lors des conflits. Désormais il aura les mains libres pour choisir ses joueurs, ce qui devrait constituer un changement pour lui. On espérait aussi des changements par rapport à Laurent Blanc. On pensait que certains joueurs n'allaient pas revenir mais on a pratiquement retrouvé tous ceux qui étaient dans le bus. Lors des qualifications pour l’Euro, Laurent Blanc avait une emprise sur son groupe, mais ce n'était pas du tout pareil pendant le tournoi. Désormais, il faut un sélectionneur qui se fasse respecter. Si jamais vous étiez sélectionneur de l’équipe de France, quels joueurs présents à l’Euro ne prendriez-vous pas pour votre prochaine liste ? J'ai toujours dit que je serais reparti sur des éléments neufs, frais, jeunes et enthousiastes. On ne se serait peut-être pas qualifié pour le championnat d’Europe, mais on aurait préparé la Coupe du monde 2014 avec des jeunes qui ont l’amour du maillot. Et sur le cas Nasri ? J’aurais eu une grosse discussion avec lui et je pense qu’après, il n’aurait plus porté le maillot de l’équipe de France. Il y a une barrière à ne pas franchir que beaucoup de joueurs de l’équipe de France ont franchie. Alors, c’est bien de geler les primes mais un moment donné il faut prendre ses responsabilités. Il faut prendre des sanctions, il faut éliminer les fouteurs de merde ! Il fallait donc sévir dès le premier match contre l’Angleterre ? Bien sûr ! Sinon on laisse pourrir la situation ! L’image que l’équipe de France donne de l’extérieur est très mauvaise. Il fallait faire signer aux joueurs une charte de bonne conduite. In rmcsport.fr

«Deschamps, c’est une belle chose pour la France»
Pour l’ancien entraîneur des Bleus (1976-1984), le poste de sélectionneur de l’équipe de France offert à Didier Deschamps est une récompense que l’ancien coach de l’OM ne pouvait refuser.
Michel, quels points Didier Deschamps avait-il négocié prioritairement ? Avant d’être entraîneur de l’équipe de France (1976-1984), j’ai été adjoint pendant des années de Georges Boulogne et Stefan Kovacs. Je connaissais le métier et tout ce qui se passe à la Fédération. Là, il va découvrir le fonctionnement avec le président de la Fédération (Noël Le Graët, ndlr) et en même temps le poste de sélectionneur. Même si ça ressemble à un club, les matchs sont plus rares. Mais Didier sait quand même comment cela se passe. Après, il y a une exigence financière. Ils ont dû en parler. Soit on a envie de prendre cette fonction, soit on n’a pas envie. Didier Deschamps, il y a peu de temps, n’en voulait pas. D’un seul coup, il était peut-être prêt à dire oui. Etes-vous surpris par le fait qu’il a accepté finalement le poste ? Il était peut-être un petit peu fatigué par la saison de l’OM, par tout ce qu’il s’est passé. Il a voulu réfléchir. Il faut de la clarté dans la tête. Quelques jours de repos, ça peut faire du bien. Et puis il avait peutêtre d’autres propositions. Il n’y a que lui qui peut le dire. Ce qui m’étonne toujours, c’est que quand on est sans club, une proposition pour prendre l’équipe nationale, c’est quand même quelque chose d’important. Dans une carrière, c’est beau d’être à la tête des Bleus. Après, ça peut déraper sur le salaire. Si la Fédération lui a proposé le salaire du sélectionneur qui vient de partir (Laurent Blanc, ndlr), je ne sais pas si ça va être suffisant. Parce que c’est une belle chose pour lui, alors qu’il est encore jeune. L’affaire a-t-elle failli capoter ? Je ne connais pas les critères du président de la Fédération et de Didier Deschamps. Le président, il essaye d’avoir un nom parce qu’il va y avoir les élections (en décembre, ndlr). Il fait le forcing et avoir un gars comme Didier Deschamps, c’est bien. Ça peut lui servir pour sa réélection. Mais il a surtout besoin d’avoir un homme capable de mener le football français. Et Didier Deschamps a cette capacité. Il est suffisamment qualifié. Son passé de joueur et d’entraîneur parle pour lui. C’est pour cela qu’il y est allé. In rmcsport.fr

Hidalgo

Courbis «Cette nomination
était programée»
Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis estime que l’arrivée de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France est une très bonne chose et que l’opération était acquise. «Pour moi, ce n’est pas une surprise puisque tout est programmé, tout est orchestré depuis quand même plusieurs semaines. En plus, on sait que Didier Deschamps est très proche de Laurent Blanc, donc ça me paraît être une très bonne chose pour continuer un petit peu dans les mêmes idées, en améliorant ce qui n’a pas marché. Vu qu’ils sont très proches, Laurent Blanc peut aider Didier Deschamps en lui parlant un petit peu de l’expérience qu’il vient de vivre pendant deux ans. Après, chacun a sa façon de voir les choses. Parfois, on dit ‘’bonnet blanc et blanc

bonnet’’. Pour moi, Blanc-Deschamps, Deschamps-Blanc, c’est pratiquement pareil, avec un peu plus d’expérience du métier d’entraîneur pour Didier par rapport à Laurent.»

N° 1980 Lundi 9 juillet 2012

Coup d’œil International
Coup de grisou va ouvrir sa propre discothèque ! Coup de pinceau Coup osé

21

Ronaldo

Jordi Alba
a déjà son Toons

Canizares fait exploser Twitter en publiant une photo de sa femme !
Comment être numéro un des Trending Topics (les sujets chauds,ndlr) de Twitter en moins de dix minutes ? En postant, par erreur, une photo qui n’aurait jamais du sortir du cercle privé. Santiago Canizares, ex-gardien de but du Real Madrid, de Valence et de la Roja notamment, vient de l’apprendre à ses dépens lui qui a posté, manifestement par erreur, une photo qui serait celle de son épouse, alors qu’elle était sous la douche, selon les informations données par Sport.es. Et voilà comment en une poignée de scondes, Canizares a mis en émoi le réseau de microblogging. Sans en faire état, l’exgardien de but international a simplement supprimé la photo du logiciel Instahgram sur lequel elle avait été relayée. Puis il a continué de «Tweeter», comme si de rien n’était. Reste que l’image en question s’est largement répandue sur les réseaux sociaux. Sachant qu’ils sont, de surcroît, plus de 170 000 à suivre les pérégrinations de Canizares sur Twitter…

Si Cristiano Ronaldo risque de ne pas animer les marchés des transferts pendant un certain temps, le Portugais trouve toujours un moyen de faire l’actualité pendant l’intersaison. En effet, selon ABC, la star madrilène va ouvrir ce mois-ci sa propre discothèque dans le sud du Portugal, en Algarve, une région du pays très touristique et réputée pour le divertissement nocturne. Si jusqu’alors, CR7 flânait souvent «chez les autres» dans la zone, le numéro 7 merengue disposera désormais son propre espace personnel.

Le «Seven», la boîte de Ronaldo
Selon le média espagnol, il s’agit d’un bar-discothèque nommé «Seven» et construit dans d’une des grandes salles de l’hôtel cinq étoiles Tivoli de Vilamoura, situé en bord de mer évidemment. L’espace comptera deux zones VIP où les coéquipiers de Cristiano Ronaldo seront certainement invités. La date exacte de l’inauguration n’a pas été communiquée, mais ce devra être avant le 28 juillet prochain, jour où CR7 retournera à Madrid pour le début des entraînements avec le Real.

Un projet critiqué
Par ailleurs, beaucoup de critiques sont intervenues au Portugal contre le projet de CR7. Selon elles, «l’espace n’est pas approprié à un tel établissement» et il est même question d’une «concurrence déloyale» car Ronaldo ne disposerait pas des autorisations nécessaires à la construction du «Seven». Si le joueur était jusqu’alors l’invité VIP de la plupart des endroits branchés du coin, il va très vite devenir leur ennemi.

de C’est une habitude propre aux services on du FC Barcelone : chaque communicati ature événement d’envergure – sportif, sign l à la générosité… -, le d’un joueur, appe desclub catalan le décline sous forme de blaugrana pour sin-animé, avec les joueurs ant principales vedettes. Cela fait mainten a d’un an et demi que les Toons du Barç plus ce annoncer les moreviennent en récurren , ments forts de la vie du club. Jordi Alba ns Dernier dernier né de la famille des Too i événement en date, la signature de Jord qui fait, à cette occasion son entrée Alba nt lui, dans la grande famille des Toons. Ava et Alexis Sanchez avaient été Cesc Fabregas célébrés de la même façon.

Coup de poker

Coup de joie
«Le départ de Drogba pour la Chine est une bonne nouvelle pour Manchester !»

Coup simple
Tout le monde sait que Leo Messi va être père et tout le monde sait que la mère de cet enfant est Antonella Roccuzzo. Et pourtant on en sait très peu sur celle qui fait chavirer le cœur de l’attaquant de 25 ans. La chérie de Leo Messi est née à Rosario en Argentine, dans la même ville que le meilleur joueur du FC Barcelone. Antonella aurait pu être mannequin mais la jeune femme est caractérisée par sa timidité et son calme. Le couple s’est connu très jeune mais leur relation a changé lorsque Leo a rejoint Barcelone, à l’âge de 12 ans.

Zoff : «Casillas Ballon d’Or ! Je ne crois pas que cela se fera»

Ferguson

Les petits secrets de Madame Messi

Sur Sky sports, le manager de Manchester united s'est montré joyeux à l'idée de voir partir Didier Drogba en Chine : «Quand vous pensez à la saison qu'il vient de réaliser, je dois reconnaître que c'est une bonne nouvelle pour nous que Drogba quitte Chelsea. Il a marqué ce but fantastique à deux minutes de la fin en finale de la Ligue des champions et a toujours été présent dans les grands rendez-vous. Pour moi, il a gagné la Ligue des champions à lui tout

Une admiratrice discrète
Depuis quatre ans, Antonella a volé le cœur de Leo. Une belle réussite pour la jeune femme qui voit son homme s’épanouir et éblouir par ses performances sur le terrain. Son implication doit avoir une incidence sur le fait que le joueur s’est montré axé sur la vie privée, notamment avec l’arrivée du bébé, avant la fin de l’année. Antonella a décidé de rester loin des projecteurs, elle ne cherche pas à attirer l’intention des médias, bien au contraire. Antonella est un vrai soutien pour Messi dans sa carrière professionnelle. Une fille simple, en somme.

seul».

Coup fort
Diego Forlan (33 ans), le nouvel attaquant de l'Internacional Porto Alegre, a été accueilli à l'aéroport de la capitale de l'extrême sud du Brésil par près de 3 000 supporters. Selon le site G1 de Globo, Casillas Ballon d'Or ? C'est le l'Uruguayen, les larmes aux yeux, a salué les fans qui lui lançaient des souhait de Dino Zoff. «J'aimerais maillots rouges de l'équipe. Lors de la conférence de presse où il a reçu beaucoup. Ce serait sincèrement une le maillot n° 7 des mains de l'attaquant des années 1970 Claudiomiro, il grande joie mais malheureusement, a déclaré, en portugais, qu'il ne s'attendait pas à une telle réception. «Je je ne crois pas que cela se fera» ex- n'ai jamais pensé que les supporteurs me recevraient comme ça. Je suis venu en vacances plique le mythique gardien de la mais je vais commencer à m'entraîner la seSquadra Azzura dans une interview maine prochaine», a-t-il indiqué. Forlan a accordée à As «Je pense que Messi va signé un contrat de trois saisons, jusqu'en le remporter de nouveau. C'est un ar- juillet 2015. Le meilleur joueur du Mondial 2010 était sous contrat avec l'Inter tiste, le meilleur joueur même si CrisMilan jusqu'en 2013 où il n'a pas tiano n'est pas loin», ajoute Zoff qui réussi à s'imposer (20 matches et conclut : «En 1973 j'ai réussi à être deux buts) en 2011-12. Il a été deuxième derrière Cruyff. Ce serait une blessé pendant quatre de finir deuxième grande victoire pour Casillas mois.

Coup de cœur

Forlan accueilli par 3 000 fans !

Cohn-Bendit va faire un film sur le Mondial 2014 Daniel Cohn-Bendit, 67 ans, a indiqué
qu’il quittera le Parlement européen en 2014. L'ancien leader de Mai 68 projette de faire la même année un film sur le Mondial de football au Brésil. Daniel Cohn-Bendit a depuis toujours la passion du foot «Je confirme que je quitterai le Parlement européen en 2014», année d'élections dans l’UE, a déclaré sur LCI l'actuel politicien écologiste. Passionné de football, l’ex-«Dani-Le-Rouge» a indiqué «être en négociation avec Arte pour faire un film sur le Mondial brésilien».

«Je suis prêt à aider le nouveau sélectionneur»
Par ailleurs, Cohn-Bendit s'est déclaré jeudi prêt à aider le futur sélectionneur de l'équipe de France. «Je suis prêt à donner deux ou trois conseils au nouveau sélectionneur. J'ai des idées là-dessus, effectivement», a-t-il confié sur France 2.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

derrière Messi».

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

22

Le Buteur n° 1980 Lundi 9 juillet 2012

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parcom x-sante@lebuteur. jeu

Sudoku n° 1029 Sudoku n° 89
6 1 7 4 9 2 7 6 3 4 5 4 1 8 3 7 9 6 2 4 6 3 8 9 2 7 1 5 2 3 6 2 9 7

In

Louis Pasteur refusait souvent de serrer la main pour différentes raisons. Il était en fait obsédé par l'hygiène.`

QCM
Christophe Colomb était italien mais était au service de :
a- La couronne française b- La couronne espagnole c- La couronne portgaise

L’intrus
Cancer Hiver Archer Poker

LS V
eaviez-

ous ?

Qui Cʼest ?
Iles Sandwich

Le 1er janvier n’était pas toujours le premier jour de l’année

M

2 6 8

éli Débusquez 2 maladies dont élo les noms ont été mélangés. TENEMEANINMIEGI

Charade
Le 1er Janvier nʼétait pas toujours le premier jour de lʼannée. Et janvier nʼétait pas le premier mois de lʼannée. Mars est initialement le premier mois de lʼancien calendrier romain. Cʼest en 46 av. J.-C. que lʼempereur romain Jules César décida que le 1er janvier serait le Jour de lʼAn. Le nom du mois Janvier vient de Janus, le dieu des portes et des ouvertures. Janus a deux faces, lʼune tournée vers lʼavant (le futur), lʼautre vers lʼarrière (le passé). Plus tard et sous le règne de lʼempereur de lʼOccident Charles Ier, dit le Grand ou Charlemagne, lʼannée commençait à Noël, le 25 décembre. Du temps des rois capétiens, lʼannée débutait le jour de Pâques. Ce nʼest que depuis 1622, que le Nouvel An est à nouveau fixé au 1er janvier. Une mesure prise par le pape qui permet surtout de simplifier le calendrier des fêtes religieuses.

D

evinette

Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

- Mon 1er est une unité monétaire. - Mon 2e est un oiseau. - Mon 3e est habitée par l'aigle. - Mon tout est un récipient.

Comment appelle-t-on un ascenseur aux Etats-Unis ?

Qui a dit ?
«En ravalant des paroles méchantes sans les avoir dites, personne ne sʼest jamais abîmé l'estomac»
Victor Hugo Winston Churchill

Enigme
Un juge avait un frère, mais quand ce frère fut vivant, il n'avait pas de frère. Pourquoi ?

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature
Cʼest un acteur

Josip Broz Tito Amine Malouf

Mots fléchés n° 1484
Corps de juges Avec du travail Firent un trou Livre sur les bêtes Sonne joliment Cuira au four Morceau pour 2 Temps de moisson Dangereux Trophée d’indien Mise au rebut Unira Serveurs navigants Négation

Ce

jour-là
Règne des anciens Sourire de bébé Refuge d’aiglon Difficile à avaler Rayure Canal de salin Large Ecorces de chanvre Punaise d’eau Liquide nutritif Incarcéra Schéma Il fait un petit tour Ramassé Minables En ce monde A moi Pressera Concret Il neutralise l’explosif Imitera Changea Muse de poète Transformaient Boissons fraîches Fleuve de Sibérie Agiras Portion Papiers de polycopie Un peu délaissée Pilastre d’angle Suivit Eglise Dieu soleil Double règle Posais un greffon Mangeoires Joyeuse Plaine de France 365 jours Immensité Minces couches Militaire américain Possessif Ogresses de tricot Chemin de halage Faisons des efforts Passèrent au blutoir Prit le risque Rongée Commode Monsieur anglais Point cardinal A quel endroit ? Lac des Pyrénées Grande nation Mont de Jérusalem Strontium du labo Amas de graines Solidement bâti Accepterons Issu A peine réchauffé Du matin Terres argileuses Facteur de piano Sens des sons En matière de Détient Fête de la lune Associera Boréales Argon mais en symbole De façon inhabituelle

1816 : Indépendance de l'Argentine. 1860 : Massacre de Damas 1877 : Début du premier tournoi de Wimbledon. 1991 : Après 30 ans de suspension, l'Afrique du Sud réintègre le mouvement olympique.

Humour…
q - Un jour, un Anglais se presente à l'hopital et, s'adressant à l'accueil (avec l'accent) : - Bonjour, je voudouais ma faire stéwiliser. On l'adresse à un chirurgien qui lui explique : - Ecoutez, monsieur, je veux bien vous stériliser mais savez-vous, c'est une opération délicate et surtout irréversible. - Ça ne fait lien, je veux me faire stéwiliser. Le chirurgien lui fait alors signer une décharge puis, le lendemain, procède à l'opération. Quelques heures plus tard, l'opéré se réveille, passe encore quelques heures à l'hôpital puis est autorisé à rentrer chez lui. Il dit au revoir et s'en va. Au moment où il quitte l'hôpital, il rencontre un de ses amis français qui lui demande : - Alors Bob ! Ça y est, tu t'es fait vacciner ? - Ha ! Vacciner ! C'est ca, je cherchais la nom.

La photo du jour

Sudoku n° 89 Sudoku n° 1029 9 5 2 8 6 3 1 3 6 7 4 9 7 8 4 2 1 5 8 2 1 3 9 4 6 4 5 1 7 8 3 7 9 6 5 2 4 6 3 5 8 1 5 1 8 9 2 7 2 9 7 4 3 6

Méli-Mélo Anémine et Méningite Lʼintrus Archer (seul "er" prononcé “é") Charade Soupière (sous-pie-aire)

S o llu t iio n d e s jje u x … So lut io n des j eux… So ut on des eux…

4 2 6 5 9 8 7 3 1

7 5 3 6 2 2 9 4 8

1 8 9 7 3 4 2 6 5

De qui Sʼagit-il ? Denzel Washington QCM b- La couronne espagnole Qui cʼest ? Hawaii Devinette Avec le doigt, cʼest plus facile quʼavec le pied Qui a dit ? Winston Churchill Enigme Parce que le juge est une femme donc c'est sa sœur !

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 1980 Lundi 9 juillet 2012
Horaires des prières
19 Chaâbane 1433

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
LUNDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

MARDI
SOLEIL, ORAGE POSSIBLE

LUNDI
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h53 : 16h44 : 20h12 : 21h50 : 03h48 : 05h37

«Si t'es pressé, tu es déjà mort.»
(Proverbe colombien

MARDI
Fedjr Chourouk

Matin : 26 °C A-M : 34 C Vent : 11 km/h Direction : N.W.

Matin : 24 °C A-M : 35 C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

ACTUEL
La patronne d'un restaurant meurt peu après avoir accueilli Obama
La patronne d'un restaurant de l'Ohio (nord) est décédée vendredi, quelques heures après avoir accueilli le président des Etats-Unis, Barack Obama, dans son établissement, et ce dernier a exprimé ses condoléances à sa famille, a indiqué la Maison Blanche. Josephine Ann Harris, 70 ans, propriétaire du restaurant «Ann's Place» dans la ville d'Akron, a dit être prise de vertiges et a été transportée à l'hôpital où son décès, apparemment dû à une crise cardiaque, a été constaté, a indiqué le quotidien Akron Beacon Journal sur son site Internet. Quelques heures plus tôt, M. Obama, qui a conclu vendredi après-midi en Pennsylvanie (est) une tournée électorale de deux jours en autocar, avait mangé un petit déjeuner dans l'établissement de Josephine Harris, et l'avait rencontrée. Le porte-parole de M. Obama, Jay Carney, a indiqué aux journalistes dans Air Force One en vol vers Washington que le président avait appelé la fille de la défunte depuis l'avion. «Le président a exprimé son chagrin et ses condoléances. C'est très triste. Il avait été honoré de la rencontrer ce matin, et il a dit (à sa fille) qu'il pensait à tous les membres de la famille et priait pour eux», a ajouté M. Carney.

Musclez vos triceps
Si malgré nous, nos biceps travaillent toujours un peu, ne serait-ce que lors de nos activités quotidiennes (porter les courses par exemple), nos triceps, eux, sont souvent laissés à l'abandon. Résultat, nos bras ont un aspect ramollo pas très esthétique. Voici quelques exercices pour renforcer et muscler vos triceps !

Une archive révèle qu'Hitler a protégé un ancien camarade de régiment juif
Un document d'archives de la Gestapo de Düsseldorf, retrouvé par une historienne, établit qu'Adolf Hitler a accordé sa protection provisoire à un officier juif de son unité combattante pendant la Première Guerre mondiale, a-t-on appris samedi auprès de l'historienne. Ce document, qui porte l'en-tête du chef de la SS, Heinrich Himmler, a été retrouvé par Susanne Mauss, historienne et membre du comité de rédaction du journal Jewish Voice from Germany, qui produit une copie de la lettre, dans son numéro de juillet. On peut y lire qu'Ernst Hess, un juge du tribunal d'instance de Düsseldorf, «était pendant la guerre 1914/1918 dans la même compagnie que le Führer et provisoirement le chef de compagnie du Führer». Le document fait remarquer que M. Hess «est Juif avec quatre grands-parents juifs» mais souligne qu'Adolf Hitler souhaiterait voir la demande du juge d'obtenir un traitement d'exception être prise en compte «avec bienveillance». La lettre se termine par une invitation lancée aux autorités compétentes à «laisser tranquille à tous égards» l'intéressé. Mme Mauss a découvert ce document à l'occasion de ses recherches pour la préparation d'une exposition intitulée «Avocats sans droit» sur l'histoire des avocats d'origine juive dans le district de Düsseldorf (ouest) l'année dernière.

Exercice n° 1 : assis avec un haltère Asseyez-vous, dos bien droit. Un haltère dans une main, placez votre bras contre votre oreille et votre avant-bras fléchi au-dessus de votre tête, légèrement vers l'avant. Sans bouger votre bras, levez puis fléchissez lentement votre avant-bras. Réalisez deux séries de 15 de chaque côté. Exercice n° 2 : allongé sur le dos avec une barre Allongé sur le dos, ramenez vos jambes légèrement pliées vers votre poitrine et croisez-les. Attrapez une barre en écartant vos mains de la largeur des épaules et

tendez les bras vers le plafond. Fléchissez lentement vos avant-bras vers votre front puis remontez. Vos bras ne bougent pas, ils restent bien à la verticale, seuls vos avant-bras bougent. Réalisez deux séries de 15 flexions extensions. Si vous n'avez pas de barre, vous pouvez aussi faire cet exercice en prenant un haltère dans chaque main. Exercice n° 3 : debout avec un haltère En position debout, dos bien droit, jambes très légèrement fléchies, fessiers contractés et bassin légèrement basculé vers l'avant.

Recette

Spaghettis aux champignons

Attrapez un haltère à deux mains et levez vos bras au-dessus de votre tête. Vos bras ne bougent plus, ils restent accolés à vos oreilles. Fléchissez vos avant-bras vers l'arrière et revenez. Répétez une vingtaine de fois et renouvelez la série au moins une fois.

250 g de spaghettis 300 g de champignons de Paris 150 ml de crème légère Du basilic Parmesan Faites cuire les spaghettis. Pendant ce temps émincez les champignons.

Faites-les revenir avec une noix de beurre dans une poêle anti-adhésive. En fin de cuisson, ajoutez la crème et faites réduire. Ajoutez cette sauce sur les spaghettis cuits. Décorez de basilic et de parmesan.

Solutions naturelles contres les piqures d’insecte en été
Du bicarbonate contre les insectes en général !
Nettoyant, désodorisant… le bicarbonate de soude a bien des vertus ! Derrière sa poudre blanche, fine et sans odeur se cache un puissant insecticide biodégradable et non toxique pour l’environnement. Comment l’utiliser : Mélanger 1 cuillère à café de bicarbonate de soude avec 4 cuillères à soupe d’huile d’olive. Remplir un vaporisateur d’un demilitre d’eau et ajouter le mélange. Pulvériser plusieurs fois par jour jusqu’à la disparition des insectes. A noter : Le bicarbonate de soude est vendu en grandes surfaces et certaines pharmacies.

Question
Ne pas mettre de crème permet de bronzer plus vite
Il faudrait dire, de brûler plus vite. Bronzer vite nʼa pas de sens. Il ne faut que dix minutes à un quart dʼheure dʼexposition pour avoir un coup de soleil, de la simple rougeur à la cloque. Il faut savoir que chaque brûlure entraîne des risques de cancer dans le long terme. Quand des cellules de la peau sont détruites, elles sont réparées. Mais il se peut que cette réparation ne se fasse pas correctement, que certaines cellules mutent et deviennent malignes et provoquent donc des cancers de la peau.

FAUX

l People
George Clooney et Stacy Keibler empoisonnés en Italie
Les stars sont des humains comme les autres, la preuve, ils peuvent aussi s'intoxiquer avec de la nourriture et se tordre de douleur comme nous ! C'est exactement ce qui vient d'arriver à George Clooney et sa chérie Stacy Keibler. Les tourtereaux roucoulent en Italie mais un repas a quelque peu gâché leur séjour. Staxy explique via Twitter : «Finalement nous avons affronté notre premier mauvais repas en Italie. Notre diner de fête a provoqué une intoxication alimentaire à tout le monde...Tant pis, au moins je suis toujours en Italie.» Depuis le milieu du mois de juin George et Stacy profitent du pied à terre que l'acteur possède à côté du Lac de Côme. De telles vacances valent bien une petite intoxication alimentaire ! Par contre Stacy devrait se méfier, George n'aime pas trop que l'on balance ce genre de détails sur sa vie privée...

A stuce
Eté : transpiration excessive
Les bains aux huiles essentielles de sauge et de thym peuvent donner de bons résultats dans le cas de transpiration supérieure à la normale.

Demain : de la lavande et de la menthe contre les fourmis !

N ew s
Sa nté

Un foie humain fonctionnel recréé à partir de cellules souches !
Le don d’organes sauve des vies Mais les médecins doivent faire face à un déficit de donneurs en comparaison du nombre de personnes nécessitant une greffe, limitant le succès de cet acte généreux. Les scientifiques s’affairent pour trouver de nouvelles solutions à ce problème. L’une d’entre elles, qui consiste à recréer l’organe défaillant en laboratoire, vient d’atteindre un stade encore jamais égalé.

À partir de cellules souches placées dans la tête de souris, des scientifiques japonais ont recréé un foie humain miniature mais efficace. Si on en sait encore peu pour le moment, les résultats seront plus largement communiqués dans la semaine lors d’un congrès international. À quand la transplantation d’organes créés artificiellement ?

Le

C hiffre du jour

99,999

Le boson de Higgs découvert avec 99,999 % de certitude
Cette fois, il n'y a plus de doute. Une nouvelle particule a bien été découverte au Centre européen de recherche nucléaire (CERN), près de Genève, grâce à l'accélérateur de particules LHC et ses deux principaux détecteurs, Atlas et CMS. Le CERN et les deux porte-paroles de ces expériences ont annoncé avoir mis au jour un boson ressemblant fort au célèbre boson de Higgs. Cette particule, qu'il convient plus exactement de nommer «de Brout-Englert-Higgs» du nom de ses géniteurs théoriciens, est la pièce manquante au bel échafaudage construit par les physiciens pour décrire le monde de l'infiniment petit. Elle joue un rôle majeur dans la nature car, sans elle, les particules n'auraient pas de masse. C'est comme si des objets initialement sans masse traversaient un milieu visqueux et se mettaient donc à peser de plus en plus lourd. La manière d'agréger la «boue» dépendant de l'interaction avec le fameux boson. Ainsi l'électron devient l'objet que nous connaissons et peut ensuite donner naissance à des atomes, des molécules... Bref à toute la matière qui nous entoure. Il s'agit de la première particule élémentaire découverte depuis 1994. Elle était la dernière à échapper aux recherches et complète admirablement le modèle standard, sorte de table de la loi de la physique qui décrit les douze particules et les trois forces qui les unissent pour former la matière ordinaire.

11:00 Flash info 11:05 Epicerie fine 11:30 Tout sur moi 12:00 Une brique dans le ventre 12:30 Journal (RTBF) 13:00 Devoir d'enquête 14:45 Flash info 15:00 TV5MONDE, le journal 15:25 Questions pour un champion 16:00 Les mains noires 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Tout sur moi 18:05 Les escapades de Petitrenaud 18:30 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 19:55 Le film du Tour 20:00 Docteur Françoise Gailland 21:35 TV5MONDE, le journal 21:45 Journal (RTS) 22:20 Partir autrement 11:15 TV5MONDE, le journal Afrique 11:30 Concours Reine Elisabeth 2012 01:25 Cent regards sur le monde 02:00 TV5MONDE, le journal 02:30 Pardonnez-moi 03:00 TV5MONDE, le journal

11:00 Les douze coups de midi 11:50 Petits plats en équilibre été 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre été 12:45 Au coeur des Restos du coeur 12:55 Les feux de l'amour 13:55 Disparu 15:30 Grey's Anatomy 16:20 Grey's Anatomy 17:10 Secret Story 18:05 Au pied du mur 19:00 Journal 19:30 Du côté de chez vous 19:40 Nos chers voisins 19:50 Les experts : Manhattan 20:35 Les experts : Manhattan 21:25 Les experts : Manhattan 22:10 Les experts : Manhattan 11:00 Preuve à l'appui 11:50 Preuve à l'appui 00:35 Preuve à l'appui 01:25 Sept à huit 03:10 Reportages

11:00 Tout le monde veut prendre sa place 11:54 Météo 2 12:00 Journal 12:40 Météo 2 12:44 Consomag 12:45 Toute une histoire 13:45 Cyclisme 16:40 L'après Tour 17:45 Côté Match 17:55 Que le meilleur gagne 18:40 Mon rêve, ma médaille 18:50 Image du Tour 19:30 Image du jour : JO de Londres 19:31 Tirage du Loto 19:35 Cold Case, affaires classées 20:25 Cold Case, affaires classées 21:10 Cold Case, affaires classées 21:50 Duo 22:40 Duo 11:30 Expression directe 11:34 Dans quelle étagère 11:35 Journal de la nuit 11:50 Fayçal Karoui, les sens d'un chef 00:45 Toute une histoire 01:30 Des trains pas comme les autres 02:15 Apprends-moi à voler 02:40 24 heures d'info

11:15 Modern Family Le pacte du Nord-Express 11:45 Le 12.45 12:00 Scènes de ménages 12:35 Météo 12:45 Du courage et du coeur 14:30 Le mariage de mes filles 16:35 Pékin express : carnet de voyage 16:40 Un dîner presque parfait 17:45 100% Mag 18:40 Météo 19:05 En famille 19:50 L'amour est dans le pré 21:50 Belle toute nue Véronique et Annaëlle 11:20 Belle toute nue Anne-Charlotte et Cindy 00:50 Jericho 01:30 Météo 01:35 M6 Music / Les nuits de M6

N° 1980 LUNDI 9 JUILLET 2012

omme C il a dit lui

La villa de Chéraga visitée
ncore des frais pour le CSA/MCA. Un petit budget à dépenser pour réparer les serrures de la villa de Chéraga, toutes brisées dans la nuit de samedi à dimanche. L’intrus, qui s’est faufilé comme un chat dans les locaux, n’a pas trouvé mieux que de défoncer les portes l’une après l’autre. Le motif ? Juste taquiner les membres du CSA/MCA, propriétaires de la villa. Comme c’est souvent le cas, c’est d’un proche par qui est venu le méfait.

«Personne n’aura le statut de titulaire à l’avance» Enrico Fabbro, entraîneur de la JSK Tes choix doivent d’abord être validés par qui de droit

E

Journées de prospection les 11 et 12 juillet

t de distrac- pas besoin de cet tion est le bienvenu. Alors, un match de Ligue argent dans des champions d’Afrique, c’est toujours bon à l’immédiat, je n’aurais jamais voir. Du coup, samedi, les joueur s mo déens ont plongé le nez dans leur ulou- exigé du Mouloudia une avance de cinq mois de salaire» s micros portables pour suivre, via le net , le match Abderrahmane Hachoud ASO-Etoile du Sahel. Ils ont form é une véritable tribune de soutien aux Ché lifiens. Imaginez donc un peu leurs tête PAC s à la fin du match.

Une tribune de soutien à l’ASO à Wisla En période de stage, tout momen

Ce n’est pas de la langue de bois
«Si je n’avais

Brésil

Le PAC reste fidèle à sa politique. Recruter jeune et gratuit, former et transférer. C’est dans cette optique que le club paciste organise deux journées de prospection les 11 et 12 du mois en cours au stade de Surnommé Pelé de Hydra pour les bambins, nés en 1998, par ses qualités techà partir de 7h00. Ceux qui sont inniques, Arjuna Luiz Vetéressés n’ont qu’à chausser nutto Ramos est décédé les crampons. samedi lors du match de Championnat U17 opposant son équipe de Sao Bernardo au En attendant de nous en mettre pleins les yeux sur Portuguesa Santista. Le footun terrain de foot, Mustapha Djellit en fait voir de toutes balleur, âgé de 17 ans, est les couleurs à ses coéquipiers au billard et au tennis de tombé à terre, pris de convultable. L’attaquant est même tenté de passer pour un as en sions. Transporté d'urgence la matière. Mais encore faut-il qu’il détrône Zeddam, vers un hôpital proche du Daoud et Bachiri. Ce qui ne va pas être de tout repos. stade, le jeune homme a sucC’est Omar Ghrib qui serait content. A défaut d’avoir le combé à un arrêt cardiaque meilleur buteur du championnat, il peut toujours se taravant d'arriver dans l'établisseguer de posséder le meilleur joueur de ment hospitalier. Interrogé par billard du MCA ! les médias locaux, Rui de Oliviera, le médecin du club, a toutefois assuré que «tous les examens médicaux du jeune homme étaient à jour et aucun problème de santé n'avait été décelé». l un , y aurait-i la JSK me ça, à la ent de Alors, com Marzouki, le présid uestion s la q oncef in parent à M ienne ? C’est du mo qu’il avait su rs is blique tun citoyen tunisien lo nour MarRépu Abden posé un Pas de repos pour un certain qui se souvient de que s’était , it à la JSK Sergio Ramos. Après qu’il y ava rvateur très éclairé é en effet s’il n’y obse and une saison bien zouki. Cet années 2000, a dem arenté entre le noues remplie (67 matchs la JSK d e lien de p résident de la Réqu le p n quelcon s toutes compétitions avait pas u de but de la JSK et t, les deux homme confondues, un gardien rellemen atu veau am. nisienne. N ve ni d’Ad titre de champion l'OL, Hugo Llo- publique tu connaissent ni d’E Le gardien de but de d'Espagne et un ne se ris, s’est marié vendredi à Nice avec sa autre de champion d'Europe), le compagne Marine, rencontrée sur les beau gosse de Séville est rentré bancs du lycée à Nice. Les jeunes gens, dare-dare au pays pour l'enterrement de la vie de célibataire tous deux âgés de 25 ans, ont été unis du presque mari de sa sœur. Ici, «El Indio de Madrid» pose par le député maire de Nice Christian sur la plage de Cadiz, guitare à la main, accompagné de son Estrosi, qui a révélé cette célébration Le Borussia Dortmund ne fait rien beau-frère dans une tenue particulièrement saillante. inhabituelle dans un tweet. «J'ai célé- comme les autres. Pour célébrer son réavec un marié pas cent accord avec Puma, le club allemand bré un mariage comme les autres : Hugo Lloris, gardien a participé à la Fashion Week de Berlin de l'équipe de France de football» a-t-il en présentant une collection fruit d'une Andrés Iniesta se marie posté... Selon des témoins, vingt-cinq collaboration entre l'équipementier aujourd’hui ! Le milieu de personnes étaient réunies à la mairie, sportif et le styliste Guido Maria terrain dira oui à Anna uniquement des proches. La mariée, Kretschmer. D'un goût exquis et Ortiz, sa compagne depuis née à Cagnes-sur-Mer dans les Alpessuper pratique pour jouer au quatre ans et la mère de leur Maritimes et qui a étudié les resfoot… fille Valeria (née en avril 2011). humaines à Lyon, élève sources actuellement leur fille, âgée d’un an et Environ 300 personnes ont été invi cérémonie civile à Tarratées à la demi. Le couple, qui se connaît depuis gone. Parmi la liste des invités, on sept ans, est installé à Lyon, où Lloris joue depuis 2008. retrouve tous les joueurs du FC Barcelone, ses entraîneurs (Pep Guardiola, Vicente Del Bosque), mais et aussi le capitaine du Real Madrid la sélection espagnole, Iker Casilde bonero pour assister à l’union du las, qui sera accompagné de Sara Car FC Barcelone. footballeur du

Mort d’un merveilles joueur de 17 ans

S

uzanne
au pays des

Djellit, un

record à battre

Situation infecte
Certains se persuadent d’être forts, sans jamais rien faire pour le devenir. Quand sonne le glas pour eux, ils disent qu’ils ont été sousestimés… J’ai horreur de lire certaines déclarations de nos footballeurs quand ils s’engagent bêtement à marquer beaucoup de buts avant même le début de la saison. Je pense qu’ils sont carrément dégénérés mentalement, sinon ils se seraient rendu compte de leur connerie dès la première panne sèche en Ligue 1. On l’a tous compris, c’est pour se valoriser qu’ils mentent comme des footballeurs. Faudrait peut-être embaucher des psychologues dans chaque club afin de leur expliquer les conséquences de leurs idioties fantasmagoriques. Sans ça, ils continueront à se prendre pour Messi et Ronaldo, mais surtout à tenter de nous faire avaler leurs couleuvres. Franchement, seul un psychanalyste de renom pourrait les aider à saisir le shunt qui se produit dans leurs neurones au moment de lâcher des idioties pareilles. Les journalistes aussi ont leur part de responsabilité lorsqu’ils les laissent blatérer comme des dromadaires assoiffés, croyant qu’ils ne sont pas loin de l’oasis. J’aurais aimé que le journaliste le remette vite à sa place et lui demande aussitôt sur quel critère sérieux le joueur se base-t-il pour avoir une telle certitude sur un match qui ne s’est pas encore joué. Est-ce parce qu’une voyante le lui a prédit ? Comment peut-on s’avancer dans le futur, alors que la saison n’a même pas démarré ? Nul n’est à l’abri d’un ratage et, eux plus que d’autres, savent de quoi je parle. Mais nos «chèvres à deux pattes» n’ont pas froid aux yeux quand ils veulent endormir les supporteurs et justifier les millions qu’ils empochent sans vraiment les mériter. «Je vous promets beaucoup de buts cette saison !» C’est une débilité monstrueuse qui, malheureusement, plaît aux journalistes, aux lecteurs et aux joueurs. Ainsi, toute l’étable est bien gardée. Infecte comme situation.

il un rzouki a-t- ouki ? Ma Marz lien avec

Sergio Ramos se repose à la plage

Hugo Lloris s’est marié

Le BVB fait son défilé

Iniesta rompt avec le célibat

Suzanne Amokrane suzanneamokrane@yahoo.fr

Mohamed Ali Al Kaabi triste pour Talbi
Mohamed Ali Al Kaabi, le célèbre speaker d’Al Jazeera, est tombé des nues lorsqu’il a appris le décès de M’hamed Talbi qu’il connu lorsque celui-ci coachait sur le banc d’Al Aïn il y a des années. Le journaliste, qui était à l’époque encore étudiant, a appris la triste nouvelle par hasard de la bouche de Mahieddine Khalef, un matin, à table. Mohamed Ali Al Kaabi avait, en effet, abordé spontanément l’ancien sélectionneur national pour prendre des nouvelles du regretté Talbi. Khalef lui a annoncé alors tristement la nouvelle. Marqué par la gentillesse et la bonhommie de Talbi, Ali Al Kaabi était, on le disait, tombé des nues. Il a donc tenu à présenter ici à la famille Talbi ses sincères condoléances et lui exprimer toute sa sympathie. Sympa !
s

Footaises

sera élu !
s

s à Les municipales débutent Constantine : Lemerre
La villa s saccagéedeleChéraga s’est : CSA/MCA Abdennour Marzouki s sent pas dépaysé à ne se
s

p eo ple

plaint à la fourrière !

o L’inf

Hammam Bourguiba.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful