You are on page 1of 16

CONFORT ACOUSTIQUE

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Les réglementations
• Avant 1958 : rien
• 1958 à 1969 : obligations acoustiques pour les
bâtiments bénéficiant d’aides de l’état
• 1969 : première réglementation
• 28 octobre 1994 : NRA applicable à partir de 1996
• 30 juin 1999, adaptation de la NRA aux nouveaux
indices européens établis par le CEN (comité européen
de normalisation). Textes applicables à partir du 1er
janvier 2000.

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Champs de la NRA : Secteurs
• Secteurs traités
Résidentiels
Tertiaire public : l’enseignement
Voir arrêté du 9 janvier 1995, en cours de révision pour tenir compte des indices
européens et de l’expérience acquise de 5 années

• Projets de réglementation
Tertiaire public : salle de sport et Santé
Tertiaire privés : hôtels

• Secteurs non réglementés
Les bureaux et autres secteurs non cités précédemment
Nécessité d’un programme

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Prise en compte de
l’environnement extérieur
Bruit circulation routière ou ferroviaire
(arrêté du 30 mai 1996)
Classement des voies en 5 catégories selon la densité
du trafic.
Région Nord pas de Calais est bruyante : 70 points noirs > 70 dB jour (8ème région)

Logements : Isolement des façades de 30 dB à 45 dB
en fonction de la catégorie de la voie et la distance des façades à la voie

Bureaux : on admet des exigences moindre de 5 dB
Bruits d’avion (code urbanisme L. 147-3)
Isolement exigé au bruit rose de 35 dB à 47 dB
GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Référentiel : principaux critères
Intervention ou non d’un acousticien
5 critères mesurables
Bruit vis à vis de l’extérieurs
(Traitement par la qualité des façades ou espaces tampons (façades doubles)

Bruit intérieurs au bâtiment
Bruits aériens : par masse des parois ou parois double
Bruit de chocs revêtement résilients ou dalles flottantes
Bruit équipement par leur désolidarisation des parois et niveau d’émission

Qualité acoustique interne correction
Confort des occupants par réduction du niveau de bruit (gymnases, bureaux,
ateliers…) Favoriser la compréhension du message verbal (enseignement, salle de
réunion), qualité d’écoute (concert, théâtre…)

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Référentiel et NRA : Niveaux d’exigence

Niveau de précision des modèles < 3 dB
ÆApproche statistique, connaissance des
caractéristiques des produits testés en laboratoires
(précision des mesures ?), mise en œuvre, techniques de
mesures simplifiées
Niveau de notation en phase projet et suivi :
Bruits aériens Bruits impacts

Réglementaire 0 0
50% Si marge de 3dB (*) Si marge de 5 dB

100 % Si marge de 6 dB (*) Si marge de 10 dB
(*) sous réserve d’une cohérence globale
GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Référentiel : secteurs non réglementés
Niveaux d’exigence
• Nécessité d’un programme ou cahier des charges
exigentiel
• Références préconisées pour les bureaux :
Niveau normale
Isolement de 35 db(A) si le bruit ambiant est de 35 dB
Isolement de 30 db(A) si le bruit ambiant est de 40 dB
Recherche de confidentialité
Augmenter l’isolement de 5 à 10 dB(A)
NB : au delà de 40 dB(A) Cloison séparation de plancher à plancher
limitant l’adaptabilité du local

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Autres critères

Critères qualitatifs, argumentaire de moyen
Synthèse sur plan de masse de l’implantation des
locaux : interposition d’espaces de rangement, entrées
couloirs,dégagements et sanitaires.
Bruits émis par le bâtiment vers le voisinage
Centrales de ventilation, activités produits à l’intérieur
(immeuble de spectacle, activités industriels)
Emergence à limiter 0 et 5 dB(A) le jour et 0 et 3 dB(A) la nuit

NB : Coordination indispensable entre les études
Conflits entre isolation thermique, la ventilation, et l’isolation acoustique.
La chasse aux ponts thermiques se profilant à l’horizon.

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Synthèse
Niveau de Spécifications
Critères Objectifs à atteindre pour chaque sous-critères
traitement complémentaires
Nature de Evaluer et prendre en compte
l’environneme • les sources sonores extérieures.
nt sonore de la • les contraintes d’aménagement pour respecter la tranquillité du voisinage
construction Exploiter des db « gratuits
• les obstacles naturels et artificiels dans la recherche de l’isolement vis à vis du
bruit aérien.
Insertion dans
le paysage • Utiliser le végétal comme écran ou paroi absorbante
Dispositions • Orienter le bâtiment en fonction des sources de bruits de l’environnement.
générales • Prendre en compte la destination des pièces au moment de leur positionnement Choix d’équipements
dans le bâtiment. extérieurs (ventilation,
• Eloigner les sources de bruits (équipements, canalisations, ...) des pièces climatisation… ) peu bruya
principales, placer des espaces tampons en intermédiaire. Emergence des unités
• Choisir les équipements les moins bruyants et les implanter là où ils gênent le extérieures inférieure à dB
moins. le jour et dB(A) la nuit
• Désolidariser du bâtiment les équipements et canalisations trop bruyants par des
matériaux antivibratils.
Performances Secteurs réglementés : prév
des différents une marge de 0 à 3 dB par
locaux • Isolation acoustique vis à vis de l’extérieur : voir classement des voies vis à vis rapport à la réglementation
du bruit routier, ferrovière (arrêté du 30 mai 1996) et avions (code urbanisme L. (bruit aérien), et de 0 à 5bd
147-3) pour les bruit de choc

• Isolement acoustique des parois entre les locaux vis à vis des bruit aérien et des Secteur non réglementé :
bruit de choc Fixer des objectifs similair
aux secteurs réglementés

• Prévenir la réverbération et la résonance par un bon traitement acoustique Correction acoustique à pré
dans les lieux de réunions o
• Prendre en compte le bruit de la pluie pour les toitures légères ( à éviter ) les circulations
Désignation Phase concours Phase étude Phase chantier Phase utilisation
Justificatifs et
argumentaires de
Environnement sonore
dispositions, insertion
dans le paysage sonore. Etudes acoustiques en phase détaillée
Mesures
(bruits aériens et bruits solidiens)
Performances du bâtiment Argumentaire de moyens (éventuelles) des
performances
Calcul de la correction acoustique
Phase suivi

Mesures sur site (selon texte réglementaire)
Comparaison entre valeurs prévisionnelles et mesures
sur site
Critères qualitatifs et moyens mis en œuvre
Plan de masse, respect du voisinage…
Enquête de satisfaction auprès des usagers
.

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Nouveautés et niveaux
de la NRA
• Nouveaux domaines traités par rapport à l’ancienne réglementation
Correction acoustique des circulations communes
Bruit des équipements intérieurs du logement
Bruit produits à l’extérieur (bruit de la circulation routière)
• Niveaux d’exigence (premier texte)
Augmentation des isolations minimales vis à vis des bruits aériens,
des bruits d’impacts et bruits d’équipements ind. produit dans un
appartement voisin.
• Mesures et interprétation des résultats (deuxième texte)
Tolérance de 3 dB (incertitude)

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Les labels
• NRA au niveau du label Qualitel lié à l’ancienne
réglementation
• Non nécessité d’un label, car la NRA impose des
exigences d’isolement élevé
• Label confort acoustique maintenu pour mieux traiter
les bruits de chocs :
NRA – 5 dB / ancienne réglementation
Label – 10 dB / ancienne réglementation

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Résultats et état des lieux de la
construction en 2002
Bilan de l’Agence de Qualité de la Construction :
NRA
• 33% des bâtiments présentent une défaillance
• 23% protection insuffisante contre les bruits aériens
• 18% déficience isolement aux bruits de chocs
Qualitel
60 % des logements non conformes avec souvent comme points
faibles l’acoustique extérieure et intérieure

Hausse des prix de la construction meilleures performances
Effet pervers de l’assurance obligatoire (pas de SAV)
Mesures et contrôles insuffisants sentiment d’impunité

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
Phase Esquisse
• Appréciation du niveau acoustique du site et des
sources locales de bruit
La réglementation n’est pas toujours adaptée à l’environnement du site
Ex : site très calme Æ émergence du bruit émis par les voisins plus important

• Recherche de la meilleure implantation
Éloignement des bruits gênants, corrections à la source (écran naturel, écran
acoustique : attention à la coupure du tissu urbain)
Un bâtiment-écran peut en protéger un autre : bureaux, entrepôts, garages pour
protéger les habitations.
Agencement au sein du bâtiment : pièces de nuit vers les façades les moins
exposées, les cours d’immeubles (isolées du bruits extérieurs), éloignement de
locaux bruyants (techniques) des zones sensibles…

GAHIA Formation au référentiel HQE – Confort Acoustique
REFERENTIEL HQE