Traduction No 2

Discours d’ouverture du 5e Sommet de l’ASEM prononcé par M. Tran Duc Luong, Président de la République socialiste du Vietnam
Au nom de l’Etat et du peuple vietnamien, je suis très heureux de souhaiter la bienvenue à tous les chefs d’Etat, les premiers ministres et les chefs des délégations de l’ASEM qui sont venus à Hanoi pour participer au 5e Sommet Asie-Europe. Je tiens à adresser mes félicitations chaleureuses aux dirigeants et aux représentants des nouveaux pays membres qui participent pour la première fois à cet évènement. Le Vietnam a l’honneur d’être le pays hôte du 5e Sommet de l’ASEM, un Sommet qui a une signification historique dans le processus de l’ASEM et dans le partenariat AsieEurope. Nous remercions sincèrement les pays membres de l’ASEM de leur confiance et de leur haute appréciation accordées au Vietnam. Assumant la responsabilité d’organiser l’ASEM 5, le Vietnam s’engage à mettre en oeuvre la politique extérieure positive et active dans l’intégration mondiale. Avec l’esprit de responsabilité, le Vietnam a fait et fait tout son possible pour contribuer aux efforts conjoints des autres membres visant à assurer le succès du Sommet à Hanoi. L’Asie et l’Europe deviennent partenaires depuis longtemps. Le lien Asie-Europe est une évidence. L’ASEM est un choix stratégique de l’Asie et de l’Europe. Ce processus original constitue un cadre convenable à l’établissement du partenariat tous azimuts entre les deux continents au XXIe siècle. L’ASEM unit plus de 2,3 milliards de personnes issues de différentes cultures de deux grands berceaux de la civilisation humaine. Ce qui permet de dépasser toutes les différences pour tendre vers l’unité dans la diversité. L’ASEM relie deux des trois grands centres politiques, économiques et culturels dans le monde qui représentent près de 40% de la population mondiale et 50% du PIB du monde pour un partenariat plus étroit. Au cours de cette dernière décennie, depuis sa naissance, le processus de l’ASEM s’est bien développé avec dynamique et il a connu des résultats considérables. Le dialogue et la coopération entre l’Asie et l’Europe se diversifient de plus en plus dans un esprit d’égalité, de respect mutuel et d’intérêt commun. Elargir des points communs a fait s’accroître la compréhension mutuelle et a créé des prémisses à la coopération entre l’Asie et l’Europe. Cependant, cette coopération est encore limitée, peu dynamique et n’est pas à la hauteur des grands potentiels des deux continents. Dans ce contexte, le 5e sommet de l’ASEM dont le thème dominant: « Vers un partenariat Asie-Europe plus dynamique et effectif » a pour mission importante de proposer des mesures et des marches appropriées pour atteindre cet objectif. Le sommet de Hanoi doit transmettre un message puissant sur la détermination, la vision à long terme et l’engagement des dirigeants à concrétiser les actions afin d’amener le processus de l’ASEM à une nouvelle étape vers un partenariat global entre l’Asie et l’Europe.

Il faut renforcer le dialogue politique pour faire de l’ASEM une force importante qui assure la paix, la sécurité et le développement durable dans le monde. Les situations internationales et continentales connaissent de grands changements qui ont formé des opportunités et des défis. La paix, la stabilité et le développement restent toujours une tendance importante et une aspiration légitime des peuples. Pourtant, les défis globaux sont de plus en plus nombreux. Ce sont l’instabilité, des conflits constatés dans plusieurs endroits et la propagation du terrorisme international. Des anciennes et nouvelles menaces, des impacts négatifs de la mondialisation sont en train de nous placer devant des problèmes épineux à résoudre. Le sommet à Hanoi apportera certainement une vue globale sur l’orientation et des actions de l’ASEM pour faire face à ces défis globaux et multiformes. En réalité, la mesure la plus efficace est de mobiliser les efforts collectifs, de renforcer le dialogue et la coopération à tous les niveaux. Nous espérons que le Sommet à Hanoi montrera bien les fermes engagements de l’ASEM à intensifier la coopération multilatérale, à prendre en considération le rôle central de l’ONU pour faire face à ces défis. L’ASEM devrait également apporter des contributions effectives aux efforts conjoints de la communauté internationale. Les échanges économiques plus étroits sont la clé qui crée un lien très solide pour le partenariat Asie-Europe. Le sommet à Hanoi est une bonne occasion pour les dirigeants de l’ASEM de discuter de l’orientation et des mesures concrètes visant à promouvoir la coopération économique Asie-Europe dans plusieurs domaines potentiels pour l’intérêt commun des pays membres. La discussion et l’adoption de la « Déclaration de Hanoi sur le partenariat économique Asie-Europe plus étroit » fera preuve de la forte volonté politique des dirigeants de l’ASEM dans ce domaine important et répondra aux attentes des populations des deux continents. En particulier, à ce 5e sommet, on a prévu d’adopter la «Déclaration de l’ASEM sur le dialogue entre les cultures et civilisations » afin de confirmer la prise de conscience et l’engagement de l’ASEM sur l’importance du dialogue entre les cultures et civilisations, la valeur de l’unité dans la diversité ainsi que la préservation de l’identité culturelle de chaque peuple. Nous espérons que le dialogue sur ce thème important deviendra une activité régulière contribuant à renforcer l’unité dans la diversité de l’ASEM. Le sommet de l’ASEM est une bonne occasion pour évaluer l’évolution et les orientations de l’ASEM pour la prochaine décennie sur la base des principes et des objectifs du partenariat Asie-Europe comme convenu. Je souhaite que les hauts dirigeants de Hanoi proposent des orientations et des mesures concrètes pour que l’ASEM soit plus actif, plus effectif et résoudent de façon satisfaisante les problèmes concernant le développement futur de l’ASEM. Un des premiers espoirs, c’est que le sommet de Hanoi transmettra un message sur la vision et la détermination d’agir des dirigeants de l’ASEM visant à faire de ce processus un cadre de coopération effectif et efficace dans plusieurs domaines.

Le premier élargissement de l’ASEM aux nouveaux membres lors de ce sommet marque un jalon important dans le processus de l’ASEM. Il contribue à promouvoir la dynamique, à augmenter les potentiels du partenariat Asie-Europe et à valoriser le rôle ainsi que la position de l’ASEM sur la scène mondiale. Cependant, cette extension impose la fortification du dialogue et de la coopération entre l’Asie et l’Europe tout en tenant compte de l’aspiration légitime à adhérer à l’ASEM des autres pays. Je suis convaincu qu’avec leur vision stratégique et leurs engagements, les dirigeants apporteront des contributions importantes et effectives pour porter le processus de l’ASEM et le partenariat Asie-Europe à une nouvelle hauteur. Je déclare maintenant ouvert le 5e Sommet de l’ASEM. Je souhaite que le sommet soit couronné de succès et réponde aux attentes des populations de nos deux continents.