«Prêts à reprendre le Mouloudia»

Le P-DG de la Sonatrach confirme
De nos envoyés spéciaux en Pologne

MCA

Kacem : «Je ne suis pas ici pour faire de la figuration» Liewig : «Hachoud et Mobitang suivront un programme spécial»
De nos envoyés spéciaux en Tunisie

«La JSK, c’est comme l’Inter, le Milan ou la Juve : elle doit jouer les premiers rôles» «Avec 24 joueurs de même niveau, je viserai le titre» «Je suis Italien, mais je suis un adepte du jeu offensif»
des négociations en Tunisie
USMA

JSK

Fabbro affiche ses ambitions
JEUDI 12 JUILLET 2012 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1983 PRIX 20 DA

Hannachi-Belkalem, suite

Après leur 1er RDV mardi soir

Koudri parle déjà du derby Koudri parle déjà du derby
De notre envoyé spécial en Turquie

«La pression du match face au Mouloudia ne me fait pas peur»
USMH

La libération de Bounedjah fixée à 5 milliards

dois rencontrer Serrar pour rempiler»

ESS

CSC
«Je suis ici pour discuter»

Slimani a signé hier à 22h40
Benchadi «Je

Lemerre accueilli par des milliers de Sanafir

CRB

02

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Kerbadj-Loungar,

rendez-vous au tribunal
Mahfoud Kerbadj ne lâchera pas Eddir Loungar de sitôt. Et pour cause, le président de la Ligue de football professionnel est tout remonté contre l’homme d’affaires franco-algérien, coupable d’avoir enregistré et rendu publiques, des discussions censées être privées entre les deux hommes. Faute de crédibilité, l’ancien postulant au rachat du MCA a publié sur son compte Facebook, des conversations téléphoniques relevant de l’ordre privé, qu’il a eues avec Mahfoud Kerbadj. Une manière de faire que le président de la LFP a peu appréciée. En guise de contre-attaque, Kerbadj a intenté un procès à Eddir Loungar pour ledit méfait. Les deux hommes vont devoir régler ce contentieux devant la justice.

C il a dit lui
omme

Luc Eymael, entraîneur du MCO Et nous, Guardiola !

« Je veux un attaquant comme Drogba »

Hendou a enfin parlé !

« J’étais prêt à revoir mon salaire à la baisse »

Ce n’est pas de la langue de bois

Khaled Lemmouchia, ex-milieu de terrain de l’USMA

S

merveilles

uzanne
au pays des

Kerbadj fan de la Mannschaft !
On sait Mahfoud Kerbadj fan du Barça. Lorsque le président de la LFP ne supporte pas le CRB, il fait une virée au Camp Nou pour assister à un match de Liga, en bon socio qu’il est. Ce qu’on ne sait pas, en revanche, c’est que Kerbadj est aussi fan de la Mannschaft. Pas très « Euro », Kerbadj n’a pas regardé la demi-finale Allemagne-Italie (2-1). Parti à la Mecque, il a appris l’élimination de la Mannschaft par le biais d’un ami taquin qui n’a pas manqué de lui annoncer la nouvelle par SMS. Déçu, Kerbadj a fumé une cigarette Afras !

I Enrico a appris à I beautésede Fabbrodépaysé, luiapprécier la l’Algérie. Le coach italien des Canaris ne sent pas qui trouve quand même des airs de ressemblance avec les villes italiennes. Ainsi, pour Fabbro, Chéraga, c’est la réincarnation de Naples. Comment ? Allez savoir. Pourtant, le technicien dit trouver des points communs entre les deux villes. Comme il est resté longtemps à l’hôtel Dar Diaf de Bouchaoui à l’époque où il coachait le MCA, il a sans doute eu le temps d’y dénicher quelques points en commun.

Fabbro voit Naples partout !

I

Touil va coacher à Al Ryan

I Pour un rebondissement, c’en est un. Farid Touil qui a presque disparu de la circulation après son départ à la retraite, vient de réapparaître à Doha dans les fonctions de coach. Si ! Si ! L’ex-attaquant de l’USC et de l’Entente de Sétif devrait rejoindre bientôt une équipe des jeunes catégories d’Al Ryan. Le jeune retraité devrait en principe commencer par être coach adjoint. C’est en tous les cas tout bénef pour l’ex-attaquant qui fait ses premiers pas dans le métier.

IPSG. Le Réunionnais n'a pasdedérogé à mettre l'ambiance au sein l'effectif du
la règle lors du stage de pré-saison du club parisien, organisé en Autriche. L'ancien Havrais vient de poster sur son compte Facebook une photo de lui derrière une batterie, baguettes à la main. De quoi se mettre en condition avant le premier match du PSG de la saison, ce mercredi à 18 h, contre l'équipe locale de Stegersbach.

Hoarau batteur à défaut I Guillaume Hoarau est connu pour

C’est un événement ! Si ! Si ! Karim Hendou qui parle à la presse, cela mérite d’être signalé. En gras et en grand format, s’il vous plaît ! Car depuis qu’il a signé à l’USMH, le milieu de terrain n’a jamais accordé d’interview à la presse. Très peu à l’aise en arabe, ne comprenant pas un traitre mot de français, le joueur qui a grandi en Suède, observe donc le no comment. L’effet Charef ? Peutêtre aussi que le coach harrachi ne donne jamais d’interview, lui non plus. Alors pour une fois que Hendou a parlé, ça méritait d’être signalé. Alléluia !

Sara Carbonero s’en prend à un paparazzi

Sara Carbonero a eu beaucoup de choses à gérer en peu de temps. Les critiques à l’Euro sur ses commentaires, un deuil familial et le sacre d’Iker Casillas. En vacances, elle a pété un plomb. Si elle était une fleur, Sara Carbonero serait probablement une rose, une belle plante à épines. La compagne d’Iker Casillas, qui a fait parler d’elle pour plusieurs raisons extra-sportives, s’est emportée jeudi dernier en plein centre-ville de Madrid contre un paparazzi qui les épiait. C’est le site allemand kjendis.no qui a balancé les clichés… La journaliste espagnole a même failli casser l’appareil photo en question. Alors Iker, c’est tendu à la maison ?

Al Sadd. de prolonger le plaisir à En voilà une bonne raison emment ne pas avoir très envie de it réc Nadir Belhadj qui déclara té dans sa position par la venue de n aller, devrait être confor donné d’évoluer aux côtés de l’un s’e pas Raul. Il n’est quand même vingt dernières années. Et le défences des meilleurs buteurs de de la sélection, a tenu à immortaliser é seur algérien, jeune retrait j et Raul côte à côte, ça donne ça ! le moment. Alors Belhad

Belhadj-Raul, y a la photo !

Messi s’amuse sur un air mariachis c'est des vacances,

Pelé est toujours investi auprès de son club de cœur, Santos. Alors pour une campagne marketing du club brésilien, le Roi est prêt à tout, même à passer pour un pitre. Du genre, faire le livreur de pizza. Mais bon ! C'est pour la bonne cause. Et peut-être pour donner une idée de reconversion à Maradona ? Ça tombe bien, il vient d’être déclaré au chômage par les dirigeants d’Al Wasl.

Pelé livreur de pizza !

«C’est fou comme l’argent aide à supporter la pauvreté…» S’il n’était pas mort depuis plus d’un siècle, j’aurais juré qu’Alphonse Allais visait carrément les clubs algériens en ce mercato d’été. C’est incroyable comme ils changent de statut du jour au lendemain ! En un temps record, ils passent de l’extrême pauvreté à l’opulence. Misérables la veille, gaspilleurs le lendemain. Durant toute la saison, les miséreux présidents se plaignent de ne pouvoir assurer les dépenses inhérentes aux besoins des joueurs. A les entendre pleurnicher aussi fort dans les médias, on leur donnerait bien une pièce pour calmer leur douleur. Pour convaincre, ils se disent toujours prêts à mettre la clé sous le paillasson «si un repreneur sérieux venait à se présenter», joignant souvent la feinte à la parole : «Ça y est, je quitte le club définitivement !» Ils feignent donc de partir, le cœur serré et les yeux embués, en disant adieu au monde du football. Mais il ne faut jamais les pousser vers la sortie, sinon ils développent illico ces fameux tentacules d’autodéfense pour s’accrocher au fauteuil, «zkara». Ce qui est difficile à comprendre, par contre, c’est le fait que ces mêmes «mendiants» se permettent le luxe d’envoyer toute une «Koubania » se préparer à l’étranger ! Ça doit leur coûter plusieurs milliards, entre les billets d’avion, la restauration, l’hébergement, la location des infrastructures et bien évidemment, l’argent «des poches» dont tout le monde raffole. Le tout, en euros, si l’on excepte les billets d’avion. Avouez que ce n’est pas la vie d’un pauvre… Donnez-moi les milliards qu’ils gaspillent en deux ou trois saisons et je vous fais construire ici même en Algérie, le plus grand centre sportif qu’ils n’aient jamais fréquenté à l’étranger. Fort heureusement, il y a des clubs comme l’USMH qui, sans doute par vraie pauvreté, sont obligés de consommer fièrement algérien. Résultat des courses, Charef a été boxé par un supporteur… Et va la dénouer de tes dents !

Seule l’USMH, mais…

Suzanne Amokrane. suzanneamokrane@yahoo.fr

o L’inf

La période s d'exhil'occasion pour les joueur lieu mi ber leur corps de rêve, au paradisiaques, et de plages s d'être accompagnés de fille envoient la ganzou à qui en mort. Pour Lionel Messi, plu revanche, l'ambiance est tôt aux petits bistrots som bres et aux concerts de re mariachis. Alors que le frè ito la mesure, Lionel Messi bat e se prépare sûrement à un ite danse endiablée… pet

langue

Karim I retrouvéHendou a sa
I

Footaises
I Luc

p eo ple

l’efficacité en Chine ! travail mérite… repos Pour Kamel I Kaci-Saïd tout
I

I chercher

Eymael ira

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil Équipe nationale

03

ont repris
omme prévu, les deux internationaux algériens de l’AC Ajaccio, Carl Medjani et son camarade Mehdi Mostefa Sbaâ, ont repris le chemin des entraînements avec leur équipe, avant-hier. Medjani et Mostefa, qui ont bénéficié d’une semaine de repos de plus que leurs camarades, ont rejoint le reste du groupe ajaccien, lundi. Pour cette première séance d’entraînement, les deux Algériens se sont contentés d’un petit footing suivi de quelques étirements, histoire de se mettre dans le bain.

Medjani et Mostefa
Carl Medjani et Mehdi Mostefa rallieront avec leurs camarades Marseille avant de se rendre en Gironde, à Biarritz (près de Bordeaux), dimanche prochain, pour effectuer le travail foncier.

C

Bastia pour commencer la compétition
Les Ajacciens disputeront leur premier match amical de la saison, aujourd’hui face au nouveau promu, le Sporting Club de Bastia. Carl Medjani et Mostefa Mehdi seront probablement concernés par ce match. Ils devraient prendre part à quelques minutes de ce derby corse qui se jouera aujourd’hui au stade Santos-Manfredi à partir de 19h.

seur central international algérien. Courtisé par des clubs de Ligue 1, indiquent quelques sites français spécialisés, Medjani, qui ne semble pressé de discuter sa prolongation, est décidé à réaliser une meilleure saison cette année. Ayant pris part à toutes les rencontres de son équipe, Carl, qui est devenu aussi un élément important de l’Equipe nationale, prendra son temps avant de négocier son nouveau contrat avec Ajaccio

Mostefa parti pour rester
Les dirigeants acéistes sont en train de négocier les contrats de leurs cadres. Mehdi Mostefa Sbaâ, qui a quelques contacts en France, n’aura pas son bon de sortie. L’ex-capitaine de Nîmes Olympique est bien parti pour aller avec Ajaccio jusqu’au bout de son contrat qui court jusqu’au mois de juin 2013. Moumen A.

Ils iront en stage à Biarritz
L’AC Ajaccio, qui a entamé les entraînements il y a plus d’une semaine, quittera l’île de Beauté en direction du Sud de la France où aura lieu le stage de préparation d’avant-saison. Ainsi,

Ajaccio veut prolonger Medjani
Carl Medjani fait partie des cadres d’Ajaccio. Lié pour une saison encore, le club corse veut prolonger son défen-

Après avoir essayé d’engager Slimani

Le Havre sur Ryad Nouri
Le Havre AC songe à renforcer son compartiment offensif. Ainsi, après avoir, comme révélé dans ces colonnes, sondé Islam Slimani sans succès, les dirigeants normands se sont penchés sur la piste du redoutable buteur istrien, Ryad Nouri. Courtisé par d’autres formations de Ligue 1, Nouri pourrait bien rejoindre les deux autres Franco-Algériens du Havre, Mehrez et Walid Mesloub.

Inscrire 10 buts»

Ghilas «Mon objectif ?

Un contrat de 3 ans lui a été proposé
Afin de le convaincre à signer pour le Havre AC, les dirigeants du doyen des clubs français ont proposé à l’Algérien Ryad Nouri un bail de 3 saisons. Sous contrat avec le FC Istres, Nouri pourrait bien quitter la Provence, cet été. M. A.

Cadamuro d’attaque face à Lyon en amical

Il revient bien de sa blessure

Abdoun éblouit
son nouveau coach
Le milieu de terrain international de l’Olympiakos, Djamel Abdoun, continue sa préparation avec son club en Autriche en compagnie de son compatriote, Rafik Djebbour. Lors des matchs d’application disputés jusque-là, l’Algérien a fait étalage de toute sa technique. Pas du tout indifférent, le coach portugais Leonardo Jardim n’a pas tari d’éloges sur la qualité de jeu très technique de l’ex-joueur de Manchester City, rapporte un site grec proche du club athénien. Il compte faire de lui un leader au milieu Toujours selon le site internet grec, Djamel Abdoun a montré de très bonnes dispositions comme meneur de jeu. Le coach Leonardo Jardim compte d’ailleurs faire de lui l’un des piliers de son équipe. Jardim ne rate aucune occasion pour discuter avec son joueur algérien. M. A.

Liassine Bentaiba-Cadamuro s’entraîne normalement avec le reste du groupe de la Real Sociedad. Bien revenu de sa blessure de fatigue contractée en plein stage de l’EN le mois de mai dernier, Cadamuro sera prêt pour la série de rencontres amicales prévue pour cette période de préparation. Ainsi, l’Algérien devrait disputer un match test important contre L’Olympique Lyonnais, le 20 juillet prochain. Il devrait prendre part à au moins une mi-temps de ce match.

Sanchez «Je souhaite garder Kadir»
L’entraîneur de Valenciennes, Daniel Sanchez, a clairement déclaré qu’il ne s’opposerait pas au départ de certains éléments de son équipe qui ont émis le vœu de partir cet été, mais il a aussi affiché son désir de garder les cadres de son effectif à l’instar de Foued Kadir : «Je souhaite garder le plus de joueurs possible mais dire que quelqu'un est intransférable, c'est difficile pour un club comme le nôtre.» concrètes. On peut parler de touches, mais on n'a pas de joueurs qui vont partir dans la minute.» M. A.

L’attaquant international algérien du Stade de Reims, Kamel Fethi Ghilas, a rejoint ses camarades à leur lieu de stage à Tignes, il y a quelques jours. Dans une nouvelle interview accordée hier au site internat L’Union.presse.fr, Ghilas évoque la préparation d’avant-saison et revient sur ses objectifs pour le nouvel exercice : «Je bénéficie encore du mois de préparation effectué avec la sélection nationale algérienne. Je me suis juste arrêté 15 jours. Ce n'est pas beaucoup et il faut que je fasse attention à ne pas me cramer. Je vais essayer de me gérer du mieux possible.»

rigeants et pense que les nouveaux joueurs engagés sont bien en mesure d’assurer l’objectif du club : «Mon objectif, c'est d’inscrire 10 buts. Mais si je peux atteindre le même total que la saison dernière, cela signifierait que ça n'aurait pas trop mal marché pour le club, non ? La vie d'un footballeur est ainsi faite et ce n'est pas moi qui choisis. Je ne suis pas le président du Stade de Reims. Mais le club a aussi recruté des joueurs qui ont bien flambé en Ligue 2. Sur les matches que je leur ai vu faire, je pense qu'on pourra bien s'entendre.»

«Bien m’entendre avec les nouvelles recrues»
Poursuivant sa déclaration, Kamel Ghilas aborde le recrutement effectué par ses di-

«Hâte de débuter contre Marseille»
Natif de Marseille, Kamel Ghilas a hâte de commencer la saison contre son club de cœur, l’OM. Il parle de ce rendez-vous qu’il qualifie d’important pour lui. «J'ai vu que l'OM n'était pas très bien et j'espère que ce sera encore le cas quand ils viendront à Delaune le 11 août. Bon, maintenant, ils viennent d'engager Elie Baup qui est un entraîneur chevronné. Et puis, dans tous les cas, Marseille reste une équipe difficile à jouer.» M. A.

«Comme tous les autres, Foued ne partira pas dans la minute»
Concernant les propositions reçues par le club valenciennois en provenance des équipes désireuses d’engager Foued Kadir, le coach Daniel Sanchez déclare : «On n'a pas de propositions vraiment

Lacen reprend

Après une semaine de repos de plus que ses camarades, le milieu défensif de l’EN a repris avec ses coéquipiers les entraînements à Getafe. Lacen s’envolera bientôt avec son club pour les Pays-Bas pour prendre part au stage de préparation d’avant-saison. Getafe affrontera le FC Séville le 18 août prochain.

fin de maintenir la mobilisation affichée depuis l’arrivée au centre de Hammam Bourguiba, mais, surtout pour éviter toute forme de relâchement qui pourrait influer sur le bon déroulement de la deuxième partie du premier cycle de la préparation, l’entraîneur Fabbro a décidé de réunir pour la seconde fois son groupe en l’espace de trois jours. Après la première réunion, qui s’est déroulée à l’hôtel, Fabbro a rassemblé, avant-hier, ses joueurs sur la pelouse peu avant le début de la deuxième séance d’entraînement. Il sait pertinemment que ses joueurs sont en train de souffrir le martyre vu la charge de travail imposée par le préparateur Maoro, mais cela reste, selon ce qu’il a confié aux membres du staff technique, que

Fabbro prône la rigueur A
04
N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

Il a réuni de nouveau ses joueurs avant-hier
Coup ferme JSK

Aouiche Selmane Athmane Lyès

Lahlah Zahir

seule une bonne préparation physique, cet été, permettra aux joueurs de réaliser une grande saison. Autrement dit, Fabbro ne compte pas revoir à la baisse le volume de travail et il poursuivra au rythme du biquotidien jusqu’au dernier jour du stage. Le départ pour Tizi est prévu jeudi prochain.

«Tout ce que l’on fait ici est dans votre intérêt et celui de la JSK»

«Je ne suis pas un dictateur, la rigueur est ma devise»

et que vous devez vous mettre dans la tête : c’est que tout ce que l’on est en train d’accomplir comme programme est dans votre intérêt et celui du club en général.»

Le technicien italien, afin de remobiliser ses joueurs, leur a déclaré : «Je sais que certains d’entre vous affichent une petite fatigue par rapport à tout ce que l’on est en train de faire. Je trouve que c’est normal étant donné que nous ne sommes qu’à notre première semaine de travail. Seulement, je dois vous dire une chose très importante

La communication est une chose très importante entre l’entraîneur et ses joueurs. Le technicien italien mesure l’importance de ce détail et veut se rapprocher davantage de ses poulains. Il les a même invités à lui faire part de tout souci qui pourrait survenir ou de quoi que ce soit, et de le lui dire tout simplement. Il est disposé à écouter tout le monde : «Venez me parler si vous le voulez ; je suis à votre disposition. Je ne suis pas un dictateur ; je veux vous connaître tous et vous

«Restons mobilisés, travaillons la main dans la main et tout se passera bien»
Pour la suite du stage, Fabbro ne compte pas baisser la charge de travail. Il sait que seule la réussite de cette première étape lui facilitera la tâche lors du second stage au Maroc : «Je veux que vous restiez mobilisés sur votre mission. Nous travaillerons la main dans la main et tout se passera bien pour nous. Continuez à résister à la charge de travail car ça sera important pour toute l’équipe. La charge va baisser après, mais, pour le mo-

aider à vous intégrer rapidement. Nous devons être solidaires entre nous ; je veux un groupe soudé. Je veux seulement que vous sachiez que la rigueur est ma devise.»

«Je ne veux aucun retard ni absence à l’entraînement, la rigueur et l’assiduité doivent être de mise»

ment, l’abnégation est souhaitée.»

Le technicien italien n’a pas terminé son intervention avec les joueurs sans revenir sur deux points tracés au règlement intérieur du stage. Il leur rappellera l’obligation de le respecter à la lettre. «Je ne veux entendre parler d’aucun retard ni d’absence à l’entraînement», a déclaré Fabbro qui reste quand même satisfait que la première semaine, qui prendra fin demain, soit passée dans de parfaites conditions sans qu’aucun incident ne soit signalé. L. A.

Maoro assurera sa mission jusqu’à la fin de la saison
Si pour les années précédentes, la direction kabyle faisait appel aux services des préparateurs physiques rien que pour assurer les stages d’intersaison, comme cela a été le cas avec les deux derniers, à savoir Merradi puis Mohammedi, ce dernier qui a travaillé à Casablanca en prévision de la préparation des Kabyles pour la Champions League, il semblerait que cela ne sera pas le cas pour la saison prochaine. Selon des indiscrétions, on croit savoir que les choses vont devoir changer et le préparateur physique actuellement en poste, l’Italien Maoro, est chargé d’assurer la préparation de l’été et il poursuivra sa mission durant toute la saison.

Mazari en solo, hier matin
Dr Djadjoua : «On fait tout pour lui éviter de rater le stage»

Lorsque Fabbro a signé son contrat à la JSK, la question du préparateur physique a été soulevée. Fabbro a informé son président de son souhait de faire appel à son compatriote Maoro, un souhait que Hannachi a vite approuvé. Par ailleurs, on croit savoir que même pour la durée, la question est déjà pliée, puisque Hannachi aurait donné son accord de garder Maoro dans le staff technique. Il faut dire que la présence d’un préparateur physique est devenue une nécessité dans chaque staff technique. L. A.

Fabbro en a déjà parlé avec Hannachi

GAprès la fin de la séance d’e Gd’hier, le kinéntraînement Guillou s’est occupé du massage d’un groupe de joueurs. Chaque jour, il trie les éléments en fonction de leur état physique. Hier, il a convoqué le latéral droit Imad Remache, le récupérateur Maroci, le milieu de terrain Ziad et l’axial Rial. D’autres joueurs seront pris en charge aujourd’hui.

Guillou s’est occupé du massage d’un groupe de joueurs

Mekkaoui, Benlamri et Ferguène vont mieux

Djadjoua, a prévu de prendre une photo des joueurs et de tous les membres du staff technique aujourd’hui. Djadjoua attendra justement l’arrivée des deux joueurs absents, Belkalem et Khellili, avec le président Hannachi pour avoir le groupe en entier, excepté malheureusement le jeune ivoirien Camara qui n’a pu obtenir son visa.

staff kabyle souffle un GGLejoueursmédicalpeu. Les trois qu’on a annoncés amoindris, à savoir Benlamri, Mekkaoui et Ferguène vont mieux. Hier, les trois Canaris ont profité de la baisse considérable du rythme de travail pour reprendre les entraînements.

Le portier Mazari n’a pas encore eu le feu vert du staff médical pour reprendre les entraînements avec le groupe. Il ressent encore des douleurs à l’épaule et est astreint, pour le moment, à un travail spécifique et un suivi médical. Selon le médecin du club, Mazari souffre d’une légère élongation et avec un peu plus de repos, il se portera mieux.

Les joueurs s’entraînent en s’enduisant le visage de crème

Le médecin du club, Dr Djadjoua, reste optimiste de voir le portier Mazari retrouver la plénitude de ses moyens d’ici peu de temps. Selon lui, la blessure n’est pas grave mais nécessite un suivi rigoureux : «Si nous avons ménagé Mazari, c’est pour faciliter son rétablissement. Son cas reste à prendre en charge rigoureusement et je peux vous assurer que nous sommes mobilisés pour lui éviter de rater le stage.»

Une photo du groupe aujourd’hui
chef de la délégation de la JSK GGLeBourguiba, àleHammam Dr

séances d’entraînement GGLes sousdu matin se déroulent un soleil de

plomb. Afin d’éviter des coups de soleil, les joueurs utilisent une crème dont ils s’enduisent le visage. L.A

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup osé JSK
Aouiche Lyès

05

omme il nous l’avait promis, le premier responsable du staff technique de la JSK, Enrico Fabbro, a tenu, hier après-midi, sa conférence de presse dans l’une des salles du centre de préparation Hammam Bourguiba. Le technicien italien est revenu sur cette première semaine de travail. En gros, Fabbro s’est dit satisfait des conditions de travail, mais aussi de la vitesse avec laquelle ses joueurs réagissent. Il estime qu’ils se trouvent sur une courbe ascendante et les fruits du travail ne tarderont pas à se voir. Pour ce premier stage, l’objectif de Fabbro ne change pas, il est impératif de prendre une légère avance sur la préparation, afin d’entamer en force le second stage qui débutera en plein mois de Ramadhan à Casablanca. «Je suis très satisfait de la première semaine de travail» Pour un premier bilan du stage, Fabbro estime que «les joueurs réagissent parfaitement à la charge de travail. Je suis très satisfait de la première semaine, car les choses avancent bien. Si tout se passe comme prévu, nous allons largement atteindre notre objectif avant la fin de ce premier stage. Il est vrai que les joueurs souffrent mais cela ne peut qu’être bénéfique pour eux. Et c’est, d’ailleurs, ce que j’ai essayé de leur faire comprendre. L’autre avantage est que ce centre de Hammam Bourguiba nous offre toutes les commodités pour effectuer une bonne préparation».

C

Fabbro : «Avec 24 joueurs d’un même niveau, je jouerai le titre»
Selmane Athmane Lahlah Zahir «Sur le plan technique, j’ai décelé beaucoup de belles choses et cela me rassure» Après avoir fait le point sur la préparation physique, le technicien italien nous a parlé, pour la première fois, du niveau technique des joueurs, et ce, grâce aux matchs d’application : «Même si j’aurais besoin de beaucoup plus de temps pour mieux connaître mes joueurs, je dirais que j’ai décelé beaucoup de belles choses grâce aux matchs d’application. Je ne vous cache pas que cela me rassure quelque peu, car je sais qu’avec plus de travail, on aura une excellente équipe d’ici le championnat.» «Nous sommes venus avec un double objectif : recharger les batteries et créer la cohésion entre tous les joueurs» Avant d’ajouter : «Ce stage ne sera pas consacré uniquement au volet physique, puisque nous essayons de créer une certaine cohésion entre les joueurs. En plus du fait de recharger les batteries des joueurs, on profite, lors des séances du soir, pour travailler l’aspect technico-tactique y compris la cohésion entre les joueurs, et ce, même si le volume tactique sera augmenté au Maroc. Nous devons prendre de l’avance afin d’aborder dans les meilleures conditions le stage au mois de Ramadhan. Mais ce qui est certain, c’est qu’au Maroc, on travaillera à plus de 80% l’aspect tactique.» sionnels qui ont compris à quel point cette préparation est importante pour eux. La saison est très longue et avoir une grande capacité physique est une obligation de nos jours. Le football a beaucoup évolué et il est devenu trop physique. Nous avons suffisamment le temps de nous préparer et il n’y a aucune excuse pour rater cette période de la saison.»

Lors d’un point de presse animé hier à Hammam Bourguiba, le technicien italien dévoile ses ambitions

«Les joueurs de la saison passée font de leur mieux pour intégrer vite les nouveaux» Par la suite, nous avons voulu connaître davantage sur les nouvelles recrues qui s’intègrent progressivement au sein de leur nouvelle formation. De ce côté-là, Fabbro semble serein : «Les joueurs de la saison dernières font de leur mieux pour intégrer rapidement les nouveaux. De ce côté-là, je ne peux pas me plaindre. C’est cette ambiance qui crée un esprit de groupe.» «Il y a une très bonne entente entre tous les membres du staff technique» Apparemment, la bonne entente ne concerne pas uniquement les joueurs : «Même au sein du staff, le courant passe parfaitement bien. On communique beaucoup et on s’est entendus sur la méthode de travail. Les choses avancent bien et c’est rassurant. J’espère que la bonne humeur continuera le plus longtemps possible.»

«Je préfère, pour le moment, parler du groupe et non pas des joueurs individuellement» Interrogé sur le niveau technique de certains joueurs, Fabbro s’est contenté de parler du groupe, en général : «Ecoutez, il est encore trop tôt pour parler du niveau de chaque joueur. A l’heure actuelle, je préfère évoquer le niveau global du groupe. Au risque de me répéter, je suis satisfait du niveau. Il y a du talent, mais il doit être parfaitement bien exploité.»

«Les premières blessures sont normales, ça va s’améliorer d’ici les jours à venir» Revenant aux petits bobos dont souffrent certains, à l’image de Mekkaoui et de Mazari, Fabbro est loin d’être inquiet. Il nous dira clairement : «Les premières blessures sont normales. Il faut savoir que les joueurs se sont reposés durant une longue période, et le fait de travailler à un rythme élevé les a quelque peu perturbés. Mais je sais que ça va s’améliorer d’ici les jours à venir. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Tout se fait de façon étudiée, et il n’y a absolument rien à craindre.» «Les joueurs doivent résister encore, la saison exige une grande préparation» Fabbro ajoute : «J’ai en main des joueurs profes-

«A cinq jours de travail, les joueurs donnent déjà 80% de leurs capacités ; c’est très important» En parlant des joueurs qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour améliorer leur condition physique, Enrico Fabbro enchaîna avec ceci : «Avant l’entame du stage, j’ai expliqué à mes joueurs l’importance de cette préparation d’intersaison. Je me réjouis que mon message soit parfaitement assimilé par l’ensemble du groupe. Pour preuve, ils se donnent à 80% de leurs capacités. Et c’est très important, car de cette manière, la préparation sera réussie. J’ai aussi constaté que la plupart d’entre eux perdent du poids, car ils passent tous les jours sur la balance. Le travail avance bien et c’est excellent.»

«Camara a reçu un programme détaillé, le même que ses partenaires en stage» Evoquant le cas de Camara qui n’a pu rejoindre ses partenaires faute de visa, le coach kabyle nous apprend : «Concernant Camara, il ne pourra malheureusement pas rejoindre le groupe ici à Hammam Bourguiba. Mais nous avons essayé de régler ce problème en lui envoyant le programme de préparation. Il sera soumis à la même charge que ses partenaires. Il y aura un entraîneur à Tizi Ouzou qui s’occupera de lui en attendant notre retour en Algérie.»

«Fabbro n’est pas un adepte du jeu défensif, nous jouerons la carte offensive» Le technicien italien nous a dévoilé, pour la première fois, sa conception tactique. Il nous dira clairement : «Fabbro n’est pas un adepte du jeu défensif. Je bâtirai une équipe à vocation offensive. Même en Italie, le football Catenacio n’est plus utilisé. On se base plus sur la défensive. Le football moderne demande d’être toujours offensif et défendre en optant pour un pressing haut. C’est ce que j’essaye d’inculquer à mes joueurs.»

«Rial jouera bien son rôle de capitaine» Dans l’une de ses déclarations, Fabbro a tenu à rendre hommage au capitaine Ali Rial : «Rial est un capitaine au sens propre du mot. Il fait d’énormes efforts pour encadrer les jeunes joueurs. Il leur parle beaucoup. Il donne aussi l’exemple en matière de discipline. Il n’arrive jamais en retard à l’entraînement. Sa ligne de conduite me plaît beaucoup. Il accomplit parfaitement son rôle de capitaine. C’est vraiment encourageant.» «J’attends beaucoup des jeunes promus» S’exprimant sur les jeunes joueurs promus en seniors, Fabbro nous confie : «J’attends beaucoup d’eux. Dans la plupart des clubs, on y trouve du talent. Je sais que c’est le cas à la JSK. Je vais les lancer dans le bain, mais ils doivent beaucoup travailler. Ils doivent comprendre qu’ils ont la chance d’être promus en seniors. Chacun doit saisir sa chance pour travailler. Et le plus méritant aura l’occasion de beaucoup jouer cette saison.»

«Avec 24 joueurs du même niveau, je jouerai le titre» Afin d’atteindre son objectif, qui est de gagner le titre cette saison, Fabbro estime qu’il doit avoir un groupe composé de 24 joueurs d’un même niveau : «Jouer le titre n’est pas une chose facile. Aujourd’hui, plusieurs clubs algé-

«La JSK est comme l’Inter, le Milan et la Juventus, elle est réputée pour jouer les titres» Avant d’achever la conférence de presse, Fabbro nous a parlé une fois de plus de la culture du club kabyle. Il n’a pas hésité à faire une comparaison avec les plus grands clubs italiens : «La JSK, c’est comme l’Inter, le Milan et la Juventus de Turin. Ce club est réputé pour jouer les titres et cela fait partie de la culture kabyle. Il va falloir rester avec cet état d’esprit pour être toujours au top.» Lyès Aouiche

riens peuvent prétendre à jouer les premiers rôles. Pour gagner le championnat, j’aurai besoin de 24 joueurs d’un même niveau. Je ferai en sorte à mettre en place une équipe compétitive en l’espace d’un mois et demi de préparation.»

06

Sedkaoui «Après les stages,
N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

Coup sur coup JSK

Après presque une semaine de travail, comment évaluez-vous ce premier cycle de préparation ? Très positif. J’estime que cette première semaine s’est déroulée dans de bonnes conditions. Vous avez dû remarquer que nous avons entamé le travail dès notre arrivée ici au centre de Hammam Bourguiba. La charge est, certes, très élevée pour un début mais avec le temps nous commençons à nous adapter. C’est une étape qu’on ne doit pas rater ; elle sera très déterminante pour l’avenir. Comment trouvez-vous les conditions de

nous irons à la conquête du titre»
travail ? Nous ne manquons de rien. Les dirigeants n’ont rien laissé au hasard. Les joueurs sont mis dans d’excellentes conditions. Moi, personnellement, ce n’est pas la première fois que je visite ce centre car je suis déjà venu ici avec le NAHD. Les conditions de travail sont favorables et il ne nous ne reste qu’à accomplir notre mission convenablement. Plusieurs joueurs paraissent surpris par le volume de travail que le préparateur physique a imposé depuis le premier jour du stage. Quel est votre sentiment ? C’est vrai que les premiers jours nous paraissent difficiles à tenir. Il ne faut pas perdre de vue que nous revenons d’une longue période de vacances. Nous sommes restés plus d’un mois sans activité. Je reste, néanmoins, convaincu que nous nous sentirons mieux dès le début de la deuxième semaine, et tout ce qu’on fait actuellement sera bénéfique pour nous. L’effectif de la JSK est remanié. Plusieurs nouveaux joueurs sont arrivés cet été. Comment est l’ambiance au sein du groupe ? Là aussi, je dois vous rassurer que tout se passe bien entre nous. Je peux même vous dire que la JSK a fait appel à des garçons de bonne famille mais, surtout, chacun d’eux est pétri de qualités. Je pense qu’ils se sont vite fondus dans le groupe et je veux bien vous préciser que nous étions là pour les intégrer facilement. Nous formons un groupe homogène et nous aurons à défendre les mêmes couleurs la saison prochaine. On croit savoir qu’après les tests physiques effectués en début de semaine, vous figurez dans le groupe qui tient bon en ce début de stage. Cela devrait vous encourager, n’est-ce pas ? Je fais de mon mieux pour réussir cette première étape. Je sais pertinemment qu’elle va nous servir beaucoup et que l’on doit déployer toute notre énergie pour récolter les bons résultats. J’estime même que ces petites blessures enregistrées sont normales et qu’avec le temps, ça ira mieux pour l’ensemble des joueurs. La direction a déjà

Aouiche Selmane Athmane Lyès

le staff GGPour lalajournée d’hier,Kabyles technique a baissé la charge de travail. Dans matinée, les ont effectué quelques exercices en salle de musculation et sur la pelouse ; quant à la séance de l’aprèsmidi, Fabbro a programmé un match d’application entre les joueurs.

La charge a baissé hier

Lahlah Zahir

Durant le match d’application, le troisième qu’a organisé Fabbro depuis le début du stage, l’entraîneur italien a beaucoup insisté sur le jeu collectif. Fabbro veut axer son plan de travail sur la cohésion surtout que l’effectif a été remanié dans sa grande majorité et veut saisir ce genre d’exercice pour assurer une rapide cohésion. Il a par ailleurs insisté auprès de ses poulains d’éviter les balles aériennes.

Le coach a insisté sur le jeu collectif et d’éviter les balles aériennes

Messaâdia se blesse à la cuisse et quitte le terrain
A peine deux joueurs blessés, Mekkaoui et Benlamri, ont été remis sur pied, voilà un autre Canari qui a été victime d’une blessure. Il s’agit de l’attaquant Ahmed Messaâdia qui a été touché hier à la cuisse quelques minutes seulement avant la fin du match d’application organisé hier après-midi. Le médecin du club, Dr Djadjoua, et le kiné Guillou se sont vite occupés de lui en lui prodiguant les premiers soins. Selon les informations qui nous ont été fournies, le joueur souffre d’une contraction de la cuisse et sera mis certainement au repos pendant quelques jours. A la fin de la partie, l’entraîneur Fabbro s’est renseigné sur son cas auprès du médecin et il devra en principe le ménager durant tout le week-end. Messaâdia sera soumis à un travail spécifique très léger.

annoncé la couleur en déclarant que le club jouera le titre la saison prochaine. L’actuel effectif est-il en mesure de le faire ? Nous, en tant que joueurs, considérons que la mission qui nous attend la saison prochaine est de faire revenir le club à la place qui lui sied. Nous avons beaucoup souffert la saison dernière. D’ailleurs, nous n’avons même pas profité comme les autres clubs d’une préparation digne de ce nom. Cette fois, la donne a changé et nous sommes ici pour bien nous préparer. Une fois le stage terminé, nous partirons à la conquête du titre. La JSK est connue et ses objectifs sont toujours revus à la hausse. Vous avez été convaincu de prolonger votre contrat jusqu’à 2014. Cela prouve tout l’attachement que vous portez à ce club, n’est-ce pas ? Je suis de la Kabylie et je sais bien ce que représente ce club pour tout le monde. La JSK est un symbole et porter son maillot est une grande responsabilité. Moi, j’ai opté pour la stabilité et je ne suis pas le joueur qui fait dans le vagabondage. Une chose très importante : à la JSK, je ne manque de rien et le président Hannachi a su me convaincre. Vous pouvez dire que j’ai renouvelé les yeux fermés. Après une saison difficile durant laquelle vous avez été l’une des révélations, il est certain que vous rêvez de votre premier titre avec la JSK... Comme tous les joueurs ambitieux, je souhaite gagner un titre avec la JSK. Je reste persuadé que nous avons des joueurs capables de relever le défi. Nous tâcherons, pour l’instant, d’appliquer à la lettre notre programme de préparation et la suite viendra. Entretien réalisé par Lyès A.

première GGAprès unehier matin,séance de musculation, qui s’est déroulée lundi dernier, le staff technique a programmé la deuxième. Fabbro et Karouf ont scindé le groupe en deux. Le premier groupe est composé de défenseurs et des milieux récupérateurs. Le deuxième est formé d’attaquants et des milieux offensifs. Les deux groupes ont travaillé par alternance, et ce sont le préparateur physique Maoro, le kiné Guillou et l’entraîneur des gardiens de but, Souibès, qui ont dirigé la séance en salle de musculation.

Maoro, Guillou et Souibès dirigent le travail de musculation en salle

pelouse, l’ en GGSur laFabbro sontentraîneurdes chef et son assistant Mourad Karouf se occupés

Fabbro et Karouf s’occupent du technique sur la pelouse

Dr Djadjoua en tant que coordinateur
Djadjoua coorGGLe docteurles le travail de la donne entre deux groupes. Après avoir supervisé salle de musculation, il est descendu sur la pelouse pour suivre également l’autre groupe. Il faut dire que les membres du staff technique travaillent en harmonie et chacun d’eux accomplit sa tâche convenablement.

exercices techniques. Les joueurs ont effectué des balles arrêtées.

L. A.

Alors que l’on jouait la première mi-temps du match d’application, le jeune milieu de terrain kabyle, Malik Ihadjadene, a été victime d’une blessure à l’arcade suite à un télescopage avec un partenaire. La blessure n’est pas très importante. Après les soins qui lui ont été prodigués sur place, il a été autorisé à continuer la partie. L’autre joueur qui n’a pas été au bout de la rencontre, c’est l’attaquant Ferguene qui souffre toujours des maux d’estomac. Il devrait être mis au repos au moins durant tout le weekend pour mieux récupérer.

Rien de grave pour Ihadjadene

Ferguene a écourté le match

Le gardien de but Mazari n’a pas joué le match d’application. Ressentant toujours des douleurs au bas de l’épaule, une légère élongation, nous a-t-on confié, le portier canari s’est contenté de travailler en solo. Après avoir effectué quelques tours de piste, Mazari a poursuivi le programme avec Guillou. Afin de disposer de deux gardiens pour ce match, Fabbro a demandé à l’entraîneur des gardiens de but, Hamid Souibès, de prendre la place de Mazari. Peu avant le début du match d’application, l’entraîneur en chef, Fabbro, s’est longuement entretenu avec le défenseur axial Ali Rial. L’Italien est très satisfait du comportement du défenseur, ce qu’il a tenu à souligner dans sa conférence de presse tenue à 13 h.

Mazari en solo

Outre les journalistes algériens dépêchés au centre de Hammam Bourguiba pour couvrir le stage de la JSK, la chaîne de télévision maghrébine Nessma a été présente hier dans la salle de conférences où l’entraîneur italien Fabbro s’est exprimé sur cette première semaine de stage de son équipe. Ladite équipe comptait même assister à la séance d’entraînement de l’après-midi durant laquelle les Kabyles ont prévu de jouer un match d’application.

Nessma couvre la conférence de Fabbro

Longue discussion Fabbro-Rial

Selon le journaliste tunisien qui s’est déplacé jusqu’au centre où se trouve la JSK, un reportage complet sera réalisé sur la préparation de la JSK en Tunisie et sera diffusé sur la chaîne Nessma TV ce vendredi dans la soirée.

Un reportage complet sur la JSK sera diffusé vendredi soir

Khellili et Belkalem accompagneront Hannachi aujourd’hui
L’un a récupéré le document du MDN et l’autre a tout réglé avec son président
C’est officiel. Les deux axiaux de la JSK, Sofiane Khellili et Essaïd Belkalem, vont devoir rallier la Tunisie dès aujourd’hui. Ils effectueront le voyage en compagnie du président Hannachi. Comme tout le monde le sait, l’international Belkalem a bénéficié de quelques jours de vacances supplémentaires juste après la fin des échéances de la sélection nationale avec laquelle il est rentré en stage bien avant la fin du championnat. Sofiane Khellili, qui est encore militaire, était soumis à une autorisation des services du ministère de la Défense nationale pour pouvoir quitter le sol algérien. Selon les Kabyles, le document est retiré et le joueur pourra rejoindre son groupe le plus normalement du monde.

Ils seront pris en charge par Maoro

Etant en retard d’une semaine de préparation, les deux joueurs, Khellili et Belkalem, seront pris en charge par le préparateur physique Maoro. Ils subiront, d’abord, les tests avant de débuter le programme physique. Pour les exercices techniques, l’entraîneur en chef Fabbro pourra éventuellement les impliquer directement avec le groupe.

L. A.

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

pas d’accord !
T
rès attendue, la rencontre Belkalem-Hannachi a enfin eu lieu. Le défenseur central, qui rentrait mardi de vacances (à Paris), a fait un crocher au bureau de la JSK dans l’après-midi, sur demande du secrétaire du club, avant de rentrer chez lui. On le disait, cette rencontre était très attendue, car les deux hommes avaient des choses à se dire les yeux dans les yeux, après un échange aigre-doux par voie de presse interposée. Naturellement, les retrouvailles étaient tendues. On le savait, les deux hommes ne sont pas en bons termes, ce qui laissait présager une rencontre houleuse. Ce fut le cas, heureusement sans heurts. Ils se sont échangé des propos en toute transparence. Belkalem aurait souhaité que son président lui dise discrètement «ses vérités», au lieu de verser dans des déclarations incendiaires. Hannachi s’est fié, apparemment, aux dires des autres. Ce qui le rend furieux. Du classique ! Qu’à cela ne tienne, selon une source sûre, Essaïd Belkalem paraissait serein, il voulait calmer le jeu, même s’il en reste quelques détails non élucidés. En Déjà, il existait un différend lors de cette rencontre. Moh-Chérif Hannachi voulait renégocier les termes du contrat de Belkalem, lui faire une offre et éventuellement conclure. Quant à Belkacem, celui-ci voulait crever l’abcès. Il ne concevait pas un nouveau départ, dit un proche à lui, sans avoir aplani sa situation. Hannachi lui a proposé son offre. Mais, Essaid Belkalem, connaissant sa valeur sur le marché, a rejeté la proposition. Le président de la JSK a titillé la sensibilité de «l’enfant du club», en vain. Les affaires sont les affaires.

Belkalem-Hannachi
Ils se sont rencontrés mardi soir
Coup difficile JSK
L’offre de Hannachi jugée insuffisante
tout cas, les deux hommes ont tenté de noyer le poisson dans l’eau. Car, même si aucune polémique ne s’est déclenchée entre les deux parties, il n’en demeure pas moins que la rencontre n’a connu aucune avancée notable. tenu à se rendre à Hammam Bourguiba, pour assister ses camarades, en signe de bonne foi. Le défenseur a accepté de reprendre les entraînements en attendant de voir mieux. Il sera, en effet, du voyage aujourd’hui pour la Tunisie. Il s’envolera à 6 heures du matin vers Annaba, puis regagnera Tunis par taxi, en compagnie de Khelili et Hannachi. Ce dernier devrait trouver un compromis avec son défenseur. A priori, une rencontre est prévue dans les prochaines heures à Hammam Bourguiba. Ce défenseur souhaiterait avoir une réponse d’ici la fin du stage à Tunis, sinon il radicalisera sa proposition. Affaire à suivre... A. A. A.

07

ASO

Finalement, le staff technique a remis un rapport favorable à la direction concernant le Camerounais Anisat Eninga. Celle-ci a demandé au joueur de rallier mardi soir le bureau de l’équipe pour signer son contrat. Le joueur, accompagné de son manager, a accepté l’offre de Medouar, avant de parapher son contrat de deux saisons au profit de l’ASO. La direction a pris toutes les dispositions nécessaires pour qualifier son joueur au niveau de la FAF afin qu’il puisse bénéficier de sa licence pour le deuxième match face à l’EST. Le joueur a arraché la

Eninga, le nouvel avant-centre de l’équipe
Bien qu’il ait jugé l’offre insuffisante, Belkalem a

Belkalem accepte de partir à Hammam Bourguiba en signe de bonne foi

Il a signé son contrat

Un émigré à l’essai

«Ma mission, marquer des buts»
Vous venez de sortir du bureau du président, avezvous signé votre contrat ? Oui, je viens de signer un contrat de deux saisons au profit de l’ASO et je suis très heureux, car j’étais impatient de mettre fin à ce suspense et commencer le travail avec plus d’assurance en compagnie du groupe. J’espère pouvoir apporter le plus et relancer ma carrière à l’ASO. N’avez-vous pas douté après plus d’une semaine d’attente et d’essais ? Non, pas du tout. J’étais confiant de signer à l’ASO et montrer mes qualités au staff technique. Celui-ci était convaincu de mes capacités et tenait à mes services. Mais je devais patienter car l’équipe et le président étaient préoccupés par le dernier match de Ligue des champions, après on m’a convoqué pour négocier mon contrat. Les négociations ont-elles pris beaucoup de temps ? Non, on était d’accord dès le premier jour et j’étais très motivé pour arracher une place dans cette équipe, vu son challenge en Ligue des champions ou en championnat. Les négociations étaient rapides avant de parapher mon contrat avec beaucoup de plaisirs. L’équipe a eu beaucoup de problèmes en attaque lors du premier match, votre mission sera très grande lors des prochains matches, n’est-ce pas ? Une mission qui me motive énormément surtout que

deuxième et dernière licence étrangère de l’équipe en prenant la place du parent Hervé Oussalé. Le staff technique mise énormément sur lui surtout qu’il possède une bonne détente et un physique lui permettant de gagner les duels aériens. Il sera probablement sollicité pour le prochain match, surtout que Belhout compte miser, cette fois-ci, sur l’offensive. Eninga apportera certainement un plus à l’attaque, lui qui emmagasine une riche expérience dans le monde. Travail spécifique pour lui Belhout lui a établi un programme spécifique pour

mieux le préparer le jour du match. Benchouia se chargera de cette mission. Eninga était conscient de son rôle. Pour convaincre, il doit prouver ses capacités devant un adversaire périlleux, qui recèle de grandes potentialités. Aujourd’hui, premier test Le Camerounais Eninga jouera, aujourd’hui, un match de préparation face à El Harrach. Cela lui permettra de découvrir le groupe et son style de jeu et être en harmonie avec les joueurs le jour J. A.F

GGUn dirigeants de l’équipe, Wahid Khelifati, a proposé un jeune émigré, qui évolue dans la réservé de l’OM. Il s’agit de Sid Ahmed Zeâazeâa, âgé de 19 ans, et évoluant en attaque. Il a remis son CV et quelques CD de ses matches à la direction. Belhout l’a déjà supervisé en France. Il le testera aujourd’hui face à l’USMH avant de prendre une décision finale, en concertation avec Medouar.

début d’après-midi vers cette ville, une occasion pour Belhout de faire rouler tous ses joueurs.

Nessakh souffre de sa cheville

Un arrière-droit à l’horizon

GGLa nouvelle recrue de l’équipe, Chems Eddine Nessakh, avait contracté une blessure au niveau de sa cheville lors du match avec l’ESS. Une entorse qui lui a valu deux jours de repos. Il devra reprendre les entraînements aujourd’hui. Seul le staff médical est habilité à prendre la décision.

GGD’après une source bien informée, un autre émigré devait signer son contrat incessamment. Belhout le connaît assez bien et convaincu de ses qualités. Ce joueur a évolué dans plusieurs clubs français en arrière-droit.

Gharbi, Messaoud, Ghalem et Aouamri reprennent

c’est mon métier. Celleci consiste à marquer le plus de buts possible et aider l’équipe à gagner nos prochains matches en Ligue des champions. J’espère avoir la chance de me produire et montrer ma vraie valeur devant de grands clubs. Pensez-vous qu’une semaine est suffisante pour vous adapter au jeu de l’équipe ? Cela va être difficile, mais la semaine passée avec le groupe m’a donné une idée sur le jeu de l’équipe surtout que j’ai pu jouer quelques matches d’application. On dirait que je suis avec elle depuis longtemps et les autres joueurs m’ont bien accueilli en m’intégrant facilement. Je

Hemani attendu hier pour signer

ferai plus d’efforts pour être prêt le jour du match contre l’EST. Pensez-vous que l’équipe est capable de revenir avec de meilleurs résultats dans cette compétition ? L’équipe garde toutes ses chances intactes et peut revenir dans la course pour la qualification, à condition de réaliser des résultats à l’extérieur lors de nos prochains matches. Ce qui est sûr, le groupe a décidé de relever le défi et revenir par la grande porte. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

GGApparemment, le président Medouar a tout conclu avec l’attaquant Nabil Hemani. Le joueur, qui a donné son accord pour évoluer à l’ASO, était attendu, hier, pour signer son contrat et commencer les entraînements, Belhout souhaite son intégration contre l’EST.

GGMessaoud, Gharbi, Aouamri et le keeper Ghalem sont de retour pour préparer le prochain match qui aura lieu dans 10 jours. Belhout était content de retrouver tout son effectif, une occasion, pour lui, de les préparer physiquement et moralement.

Zaoui joue son rôle de capitaine

USMH-ASO à 18h

GGLa rencontre amicale, prévue pour aujourd’hui face El Harrach aura lieu à 18h sur le terrain en gazon naturel du centre où se trouve l’USMH à Aïn Témouchent. La formation chélifienne, en entier, devra se déplacer en

GGLe capitaine, Zaoui, absent au premier match, est revenu avec enthousiasme pour préparer la prochaine rencontre et ainsi motiver ses camarades. Il estime que rien n’est joué dans ce groupe et que son équipe reviendra prochainement très forte. Ce message est adressé à tous ses coéquipiers pour leur redonner confiance et gérer les prochaines rencontres avec sérénité.
A.F

08

pour rejoindre le Doyen
La dernière recrue mouloudéenne, Mehdi Kacem, a accepté quelques heures après son arrivée à Wisla de nous livrer ses premières impressions et de nous parler des raisons qui l’ont incité à renoncer à une carrière en Bulgarie. Le joueur émigré a évoqué furtivement l’épisode béjaoui.
Dès votre arrivée ici en Pologne, vous avez pris le chemin des entraînements. Comment s’est déroulée cette première séance ? Comme vous avez vu, ç’a été une séance légère qui m’a permis d’effectuer un petit décrassage afin de dégager les toxines et récupérer du long voyage. Cela m’a fait du bien aussi de m’entraîner avec mes nouveaux camarades même si je connais pas mal de joueurs. Comment a été l’accueil des joueurs ? Extraordinaire. Dès mon arrivée à l’hôtel, j’ai été accueilli par Kamel Kaci Saïd, puis Besseghier, Attafen, Zeddam et Babouche. Il ne faut pas oublier aussi que je connais Chaouchi pour avoir évolué avec lui à Sétif sans oublier les trois joueurs de Béjaïa, à savoir Djallit, Ouali et Bachiri. Donc il ne devrait y avoir aucun problème d’adaptation. Vous étiez l’un des premiers joueurs convoités par le Mouloudia, et pourtant vous êtes le dernier à avoir signé. Pourquoi avez-vous attendu tout ce tempslà pour conclure ? C’est le destin. Il est vrai que c’est Omar Ghrib qui était le premier à prendre attache avec moi pour me faire part de son envie de me recruter lors du prochain exercice. Mais ce qui a retardé ma venue c’est le fait que j’étais sur le point d’embrasser une carrière professionnelle en Bulgarie. Mais au dernier moment j’ai préféré renoncer à ce projet pour rejoindre le Mouloudia. Et pourtant, j’avais l’opportunité de jouer l’Europa League. Pouvez-vous être plus explicite ? Je me suis rendu en Bulgarie le 24 juin dernier pour négocier avec l’équipe de Burgas qui a terminé la saison à la quatrième place et qui est donc qualifiée à l’Europe League. J’ai passé la visité médicale avec succès et j’étais à deux doigts de signer. Mais au dernier moment j’ai préféré m’éclipser alors que le président de Burgas m’attendait dans son bureau pour finaliser. Quelles sont les raisons qui vous ont incité à fuir cette équipe bulgare ? Certes, j’avais l’opportunité en Bulgarie de relancer ma carrière car le football bulgare a une certaine notoriété en Europe. Mais le mode de vie qui diffère de celui en France ou en Algérie, ajouté au fait que la ville ne m’a pas beaucoup plu ont été deux éléments déterminants qui m’ont dissuadé de signer. Sans oublier le barrage de la langue. Pour toutes ces raisons, j’ai préféré rentrer sur-le-champ à Paris. N’avez-vous pas de regrets en laissant passer l’opportunité de jouer une Coupe d’Europe ? C’est une décision mûrement réfléchie. Et puis, je n’ai pas perdu au change dans la mesure où j’ai rejoint le club le plus populaire du pays. Et je suis convaincu que je prendrai part la saison prochaine à la Ligue des champions. Doit-on comprendre par là que le Mouloudia va jouer les premiers rôles, voire la plus haute marche du podium ? Je suis quelqu’un de très ambitieux qui a toujours joué les premiers rôles. Et si j’ai choisi le Mouloudia, ce n’est certainement pas pour faire de la simple figuration. Avec la JSMB, nous avons accroché la deuxième place et disputé la Ligue des champions alors qu’avec Sétif j’ai remporté la Coupe d’Algérie. Nous avons tout au Mouloudia pour faire une très grande saison. Il y a des joueurs de haut niveau comme Chaouchi et bien d’autres encore. Il ne faut pas oublier la venue pro-

du club bulgare de Burg a

Kacem a refusé l’offre A
N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

De nos envoyés spéciaux en Pologne

Coup franc MCA

s

avons été accusés à tort par la JSMB»

«Maïza, Maroci, Boucherit et moi

lors qu’on l’annonçait proche du Mouloudia, Kacem Mehdi avait ret ardé l’échéance car il avait l’opportunité de signer dans un club bul gare. Jamais relaté dan s la presse spécialisée, ce que les gens ne sav ent pas c’est que le joueur émigré a rallié le 24 juin dernier la Bul garie pour négocier avec le club de Chernomorets Burgas. Cette formation qui a fini à la qua trième place, synonyme lification à l’Europa Lea de quague, voulait à tout prix faire signer Kacem Mehdi. Nu llement emballé par le mode de vie et confronté à un pro blème de langue, l’ex-Bé fini par changer de cap jaoui a et quitter à la hâte Sof ia sans aviser les responsables bulgares qui l’attendai ent pour finaliser. Et juste après cette aventure bulgare, Kacem Mehdi a décidé d’opte r définitivement pour le Mouloudia d’Alger avec l’ambition de décrocher une place qualificative pour la C1.

Tarek Bouchikhi

Mohamed Lakehal

Yacine Selhani

T. Che

chaine de Hachoud car Ghrib quelle vous avez quitté la JSMB. m’avait dit que Abderrahmane allait Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? bientôt rejoindre l’équipe ici à Wisla. Sincèrement, je n’ai plus envie de Le Mouloudia possède un groupe parler de ces moments difficiles que qui est capable de jouer carrément le j’ai passés à la JSMB. Nous avons titre. tous été accusés à tort. La preuve, tous les joueurs concernés sont parQuel est le poste où vous êtes le venus à signer dans des grands plus performant ? clubs, à l’image de Maïza à l’USMA, C’est en numéro 8 derrière les atMaroci à la JSK et Boucherit au taquants. J’essaye de récupérer beauCSC. Je veux désormais tourner la coup de ballons pour les page et laisser ceux qui nous ont actransformer en passes décisives. Les cusés à tort à leur conscience. statistiques plaident en ma faveur puisque pour la première année à la Un mot pour conclure ? JSMB j’avais distillé 16 passes déciJe remercie Kamel Kaci Saïd et sives alors que cette année je suis tous les joueurs pour leur accueil parvenu à offrir 12 passes. Et au chaleureux. Je promets aux Chnaoua Mouloudia avec un Attafen et Ouali de tout donner pour répondre à leur avec lequel j’ai une parfaite compliattente et je leur demande de ne pas cité sur le terrain je peux vous dire exercer une très grosse pression sur que Djallit et Sayeh vont être bien cette équipe car elle possède les arservis. guments pour se mêler à la course au titre. Quels sont les joueurs qui vous Entretien réalisé par Tarek Che plaisent le plus au sein de cette équipe mouloudéenne version 2012 ? Il y a beaucoup de talent dans cette équipe. Mais celui qui me plaît le plus dans sa façon de jouer, c’est Billel Attafen qui sait tout faire avec un ballon. A lui seul il peut faire basculer un match. Il y a aussi Yalaoui qui a une très belle technique. Ayant évolué en France, est-ce que Il vous connaissez le a intégré hier nouvel entraîneur du matin le groupe Mouloudia, Patrick Après avoir été soumis mardi Liewig ? après-midi à une séance de décrassage qui lui a surtout permis de récupéNon, je ne le rer de la fatigue du voyage, Mehdi connais pas personKacem s’est entraîné hier matin avec ses nellement. Même partenaires. En effet, l’ex-joueur d’Amiens en France il n’est pas a repris avec les autres membres du très connu. Mais le groupe au stade de Wisla sous l’œil attentif de Patrick Liewig et Kamel Kaci fait qu’il ait entraîné Saïd. Le fait de n’avoir jamais arrêté des équipes comme les entraînements a permis ainsi à le Club Africain et déKacem de se fondre très vite croché des titres avec dans le groupe sans sourcill’ASEC Mimosa en Côte ler. d’Ivoire prouve qu’il est compétent. Si on revenait un peu en arrière pour parler de la manière avec la-

De nos envoyés spéciaux en Pologne

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup sûr MCA
Tarek Bouchikhi Mohamed Lakehal Yacine Selhani

09

la fin de la séance, nous avons voulu avoir la position du coach Patrick Liewig concernant les retardataires, à l’image de Claude Mobitang et probablement Abderrahmane Hachoud. A ce propos, Liewig a sa petite idée pour remédier à cette situation, qui pourrait a priori prêter à l’inquiétude, mais pas pour le coach alsacien. «Quand je travaille, je préfère me focaliser sur ceux qui sont présents et non les absents. Maintenant, je sais qu’il y aura des retardataires comme le Camerounais Mobitang et peut-être d’autres éléments qui seront recrutés incessamment. Il n’y a pas de miracle. Ils vont être soumis à des tests pour évaluer leur état physique, ensuite ils auront droit chacun à un programme individualisé», nous dira Liewig.

A

un programme individualisé»
Moumen «Je suis ici pour
Concernant la charge de travail qui augmente au fil des jours, Liewig a été clair à Le staff technique a estimé ce sujet : «Vous savez, nous avons seize qu’il était encore tôt pour faire joueurs de champ puisque Bensalem est passer des tests à Zinedine Bensatoujours dans le programme spécifique. Il lem qui poursuit toujours son profaut se donner à fond sans cramer les gramme en solo. Du côté joueurs car mon objectif sera de terminer mouloudéen, on veut aller prole regroupement sans blessés. Mais cela ne gressivement avec Zinou qui voudra nullement dire qu’on va lâcher du guette le moindre signe lest.» pour retrouver le T. Che groupe.

Liewig «Les retardataires suivront
A propos de Mobitang et Hachoud
«On n’est pas là pour cramer les joueurs mais pour terminer le stage sans blessés» Pas de test pour Bensalem

Revenu à sa forme optimale à la fin de l’exercice précédent, Billel Moumen veut continuer sur cette courbe ascendante. Ayant connu des fortunes diverses, l’enfant de Guelma a hâte d’attaquer la saison avec la détermination de s’imposer malgré la concurrence. Vous semblez retrouver la forme durant ce stage… Je suis vraiment aux anges car j’ai pu enfin effectuer un stage d’intersaison après avoir connu des fortunes diverses sur le plan physique. Je suis passé par toutes les étapes au point de songer à mettre un terme à ma carrière de footballeur. Le fait de retrouver la Pologne m’a fait beaucoup de bien. Et cela se ressent bien évidemment sur le terrain. Vous êtes toujours marqué par cette période ? Absolument. Lorsque vous restez presque deux ans sans jouer alors que vous avez les capacités de vous produire au plus haut niveau, il y a de quoi flipper. Mais bon, grâce au soutien de mes proches j’ai su remonter la pente. Le fait d’avoir retrouvé la compétition à la fin de la saison a dû vous motiver pour le prochain exercice… C’était extraordinaire de retrouver la compétition. Je ne vous cache pas que j’avais les larmes aux yeux lorsque j’ai fait mon retour à la compétition comme titulaire, c’était contre le Mouloudia de Saïda en mars dernier. Je voyais défiler tous les moments difficiles que j’ai traversés ces dernières années. On imagine que vous avez envie de devenir un élément incontournable dans l’échiquier de Liewig… C’est l’objectif que je me suis fixé. J’ai envie d’avoir un gros volume de jeu. Mais pour cela, je dois être au top de ma forme. Cela dit, après tout ce que j’ai enduré, je suis devenu plus fort mentalement. Avec Daoud et Ghazi et la venue de Kacem, la concurrence fera rage dans l’entrejeu… Je reconnais qu’il y a de sacrés clients dans l’équipe, mais cela ne m’empêchera nullement de me surpasser pour gagner mes galons de titulaire. Ayant tout gagné ou presque chez les jeunes du Mouloudia, on imagine que vous avez cette envie de faire de même en équipe fanion… J’avoue que j’ai eu un parcours for-

gagner mes galons de titulaire»

Après une longue période de disette, Fawzi Chaouchi semble avoir trouvé la bonne formule pour s’offrir des cadeaux. Avant-hier soir, le portier des Verts a réussi l’exploit de gagner deux jouets en un seul coup sur l’un des appareils qui midable chez les jeunes avec plusieurs trônent dans la rue principale de Wisla. Un titres remportés sous la coupe de Meexploit qui a été accompagné par les apkhazni. Et, maintenant, il me reste à plaudissements de Besseghier, Djaghfaire de même avec les seniors même bala et Daoud. Nullement rassasié, s’il ne faut pas oublier que j’ai déjà remChaouchi espère en gagner porté le titre avec l’équipe en 2010. C’était d’autres avant le retour au l’année ou je me suis d’ailleurs blessé. pays. Quel est le secret de l’estime que vous portent les supporters et surtout le public de Bologhine ? C’est mon histoire et tout ce que j’ai enduré ces dernières années qui m’a fait bénéficier de la sympathie des Chnaoua. C’est aussi grâce à leur soutien que j’ai pu refaire surface. Entretien réalisé par Tarek Che

Chaouchi fait ravage aux jeux de société

Lors de la séance d’hier matin, les joueurs ont commencé à appliquer le programme édicté par le préparateur physique qui est passé à l’action. Hier, tout le monde a été soumis à des exercices de vitesse et de résistance. En repoussant les limites de chaque joueur, Genès veut faire une évaluation de l’état de forme de chacun afin de passer à l’étape supérieure. C’est à travers les données récoltées que Patrick Liewig pourra concocter un plan de travail adéquat. Cette foisci, aucun exercice n’a été réalisé avec ballon pour avoir une idée fixe sur la condition physique des uns et des autres. Rien n’a été laissé au

Les joueurs soumis à des tests intenses pour l’évaluation physique
Laoucine mis à contribution

Battu par Farid Daoud au tennis de table, Redouane Bachiri a programmé un match de revanche face à son bourreau. Ce sera le deuxième acte d’une confrontation où Bachiri sait qu’il n’aura plus le droit à l’erreur.

L’heure de la revanche a sonné pour Bachiri

Amoindri par une fièvre qui a failli le clouer au lit, Kamel Kaci Saïd a réussi à se remettre très vite comme l’atteste sa présence hier matin à la séance d’entraînement. L’ex-international semblait avoir retrouvé la pêche, lui qui a dirigé une préparation d’intersaison une semaine durant.

Kaci Saïd retrouve la pêche

hasard par le staff technique qui a suivi avec minutie chaque fait et geste. Même le kiné de l’équipe, Omar Laoucine, a été mis à contribution en se chargeant d’un petit groupe de joueurs. Cela a donc permis aux membres du staff technique de décortiquer la réaction de chaque joueur après une séance très intense. Heureusement que le climat était plus clément à Wisla qui a connu ces derniers jours une vague de chaleur qui fera date dans l’histoire de la ville.

De nos envoyés spéciaux en Pologne

10
Lors des tests phyI I tous ses partenairesa siques, Karim Ghazi surpris

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Ghazi pète la forme

en affichant une forme éblouissante. Du haut de ses 33 printemps, l’ex-Usmiste démontre qu’il a toujours ses jambes de 20 ans. D’ailleurs, Ghazi a eu droit durant la séance à des applaudissements et à des chants vantant ses mérites. C’était surtout l’occasion pour tous de taquiner le demi défensif qui aura fort à faire avec Daoud, Kacem et Moumen.

C

I I Malgré la chaleur, Hamza Zeddam a dû s’entraîner avec un K-way
pour perdre encore quelques kilos. Pour Genès, chaque joueur qui présente une surcharge pondérale sera soumis à un programme strict pour avoir une ligne parfaite. I Le secrétaire général du club, Dahmane Attalah, lui aussi se met au diapason en travaillant en solo sa condition physique. Musculation et footing sont devenus le lot quotidien du «commandant», à croire qu’il va intégrer un groupe de parachutistes. Contrairement à I I Patrick Liewig n’ases prédécesseurs au Mouloudia, pas hésité à prendre part hier matin à la séance de footing. C’est le coach alsacien qui a montré la voie en prenant les commandes des opérations. Après tout, ne dit-on pas qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même ?

Zeddam en K-way pour perdre du poids

Il aura fallu l’aide de tout le monde afin de permettre à Bernard Genès de placer son matériel très imposant dans le véhicule qui devait les ramener à Wisla. C’est avec un équipement high-tech que Genès a rejoint sa nouvelle équipe qui sera soumise à des tests d’une précision chirurgicale.

Un équipement high-tech dans ses bagages

omme nous l’avons annoncé précédemment, cette fois-ci, le préparateur physique Bernard Genès est arrivé hier en Pologne afin de prendre ses nouvelles fonctions. Empruntant un itinéraire différent de celui du Mouloudia, Genès a fait Marseille-Katowice via Varsovie. Et c’est avec beaucoup de retard que le technicien a foulé le sol polonais, il était un peu plus de minuit. Rafik Hadj Ahmed et Krimou Ouaked étaient tous deux à l’accueil du technicien français. Et après deux heures de route, les trois hommes sont arrivés à l’hôtel Almira à 2h45 du matin.

petit matin à l’hôtel Almira

Bernard Genès est arrivé au

Coup neuf MCA

Tarek Bouchikhi

I La Ilongueséancea d’hier après-midi été la plus depuis le début du stage. Deux heures vingt minutes ont été nécessaires à Liewig pour aller au terme de son programme du jour qui fut axé sur le placement et le replacement tout en mouvement. Avant de IeuIdroit à uneterminer la séance, les joueurs ont longue

Une séance de 2h20 pour clore la journée

Mohamed Lakehal

Yacine Selhani

La série des tirs au but au menu

La persévérance du «commandant»

C’est Kamel Kaci Saïd qui s’est chargé de présenter le préparateur physique aux joueurs, durant le petit déjeuner. Le football algérien ne semble pas être une découverte pour Bernard Genès qui a eu déjà l’occasion de travailler avec des joueurs comme Dziri Billel à l’Etoile du Sahel sous la coupe de Jean Fernandez. Genès a connu aussi Djamel Abdoun lorsqu’il était à Nantes et Carl Medjani à Ajaccio. Deux jours seulement avant sa venue en Pologne, Bernard Genès a été contacté officiellement par la formation marocaine du Fath de Rabat. Ayant donné déjà donné son accord à la direction du Mouloudia, Genès a décliné poliment la proposition des Marocains qui voulaient le subtiliser au Mouloudia. T. Che

Il a été présenté hier matin aux joueurs

série de tirs au but entre les verts et les rouges. C’est finalement l’équipe de Ghazi qui a remporté la partie malgré un grand Chaouchi dans les bois.

I

Il a travaillé avec Dziri, Abdoun et Medjani

La panenka de Yalaoui

I Nabil I réussi le Yalaouilaa but de journée en transformant une panenka qui a laissé pantois Houari Djemili.

Le Fath de Rabat voulait le subtiliser au Doyen

Bachiri I I Moumen etdeux de ont tenté tous surprendre Chaouchi par une panenka mais sans réussite. Le portier mouloudéen était très vigilant en repoussant les deux tentatives.

Chaouchi arrête celles de Bachiri et Moumen

Liewig montre la voie

Le P-DG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, a tenu, hier matin, une conférence de presse au siège de la société où il a évoqué plu«Je dois voir avec la direction si je vais poursuivre mon sieurs points concernant l’état Rafik Hadj travail ou si ma mission s’arrête après ce stage» de santé de son groupe et les Ahmed Au sujet de son avenir, Ginés nous a confié avec franchise : «Je dois voir bénéfices de cette année. avec la direction du Mouloudia si je vais poursuivre ma mission jusqu’à la dans le Guinness C’était une très bonne occaLe moins que l’on puisse dire, c’est que le fin de la saison ou bien si mon travail s’arrête après ce stage en Pologne.» chef de la délégation, Rafik Hadj Ahmed, aura sion pour lui demander si le donné de sa personne tout au long de ce stage en retour de la société pétrolière «Je connais Lobello, Bracci et Michel» Pologne. Avec les arrivées tardives des uns et des auaux affaires du Mouloudia «Je connais Bracci, Lobello, qui a entraîné l’USMA, et Michel. Pas tres, le dirigeant mouloudéen a dû à chaque fois faire était d’actualité ou non. Ce plus tard qu’avant-hier, j’étais en contact avec Bracci qui a gagné je de longs trajets pour accueillir les retardataires à l’aéroretour a été annoncé avec inport. Avant-hier, c’était la journée marathon pour Hadj crois la coupe et le championnat avec le Mouloudia.» Ahmed qui a dû faire 310 km pour accueillir Mehdi Kacem à sistance dans les rouages du l’aérodrome de Katowice. A peine le club et même sur ces mêmes «J’ai travaillé avec Dziri, Medjani et Abdoun» temps de récupérer qu’il fallait emcolonnes. Interrogé sur ce Le «Même si je n’ai jamais travaillé en Algérie, j’ai connu des joueurs prunter le même trajet pour acsujet, le président-directeur maillot de algériens comme Dziri à l’Etoile du Sahel, Medjani et Abdoun», cueillir vers minuit le général de Sonatrach préparateur physique Berl’USMH accroché nous a-t-il confié en conclusion. nard Gènes. Avec 620 km confirme tout d’abord les T. Che dans le stade parcourus en une seule contacts : «Oui, il existe un Rachid El Harrachi, qui réside journée, voilà une Rabie débat pour reprendre le Moudepuis 28 ans en Pologne, s’est performance qui Demain de Bordj loudia d’Alger.» Ainsi, sans rendu, quant à lui, à Wisla avec le mérité de figurer après-midi Menaïel est venu trop vouloir s’étaler sur le dans le Guinmaillot de l’USMH qu’il a accroquartier libre sujet, et surtout voulant garspécialement pour ness des reché sur une barrière. Le maillot cords. Après une semaine de dur der les choses au secret, ZerChaouchi en question appartient à l’anlabeur, les joueurs auront deguine a confirmé les Un Algérien natif de Bord cien joueur des Jaune et pourparlers entre les deux Menaïel, qui réside en Pologne main après-midi droit à un quarNoir, Rezig. tier libre. L’occasion pour parties. Même s’il n’a pas répondant au nom de Rabie Oucertains de se rendre à Katovoulu annoncer d’une magarit, s’est rendu hier après-midi wice pour une balade dans nière officielle le retour de à Wisla spécialement pour cette grande ville poloSonatrach aux affaires du voir Chaouchi. naise. club, il a fait un clin d’œil à tous les Mouloudéens : «Si le

A la fin de la séance de travail, on s’est rapprochés de Bernard Gènes pour qu’il nous livre ses premières impressions. Il dira d’emblée : «Sincèrement, il y a une très bonne ambiance au sein du groupe et cela facile le travail. Bien que j’aie commencé aujourd’hui on dirait que cela fait des mois que je bosse dans cette équipe. J’ai trouvé les joueurs en bonne forme physique. A présent, nous allons poursuivre le travail de Kaci Said en passant à une autre étape.»

«J’ai trouvé les joueurs en bonne forme physique»

Zerguine «Sonatrach est prête
à reprendre le Mouloudia»
club doit être repris par Sonatrach, nous le ferons. On est prêts.»

Au cours d’un point de presse que le P-DG du groupe a animé hier

Dans un autre registre, l’assemblée générale du GSP, prévue aujourd’hui jeudi, a été annulée par les pouvoirs publics, en raison du nonrespect de la réglementation en vigueur. C’est l’argument qui a été avancé par la DJSL, malgré que tout le monde ait compris qu’il s’agit d’un indice important quant au retour du Mouloudia à la Sonatrach. La dernière sortie de Mohamed Djouad à travers le communiqué qu’il a rendu public, président du GSP, qui sera en retraite à partir de ce mois de juillet, n’a pas été du goût des supporters du Mouloudia. Selon eux, l’ex-président du club, qui a clamé à maintes reprises son amour au club, veut saboter le retour du partenariat entre la Sonatrach et le MCA. Hamza R.

L’AG du GSP annulée, un indice de taille

e cas Bounedjah continue d’alimenter les discussions dans le milieu sportif harrachis, mais il constitue aussi un cas particulier pour la direction du club. Celle-ci continue d’attendre du concret de la part de ce joueur. Le fait de n’avoir pas donné son accord pour rempiler, Bou-

fixée à 5 milliards L
Coup d’œil USMH
nedjah met les dirigeants dans l’embarras. Par rapport à ce que nous avions appris, les responsables de l’USMH veulent connaître exactement les intentions de leur joueur avant de prendre une décision sur son cas. Selon nos sources, la plupart des dirigeants préfèrent qu’il y ait un accord avec le joueur. Selon un dirigeant que nous avons interrogé au sujet du joueur, «Bounedjah est en train de se compliquer la vie. En tant qu’international olympique, il doit d’abord penser à son avenir sportif plutôt qu’à l’argent. S’il rempile à l’USMH, il reprendra de suite la compétition et sera donc prêt pour

La libération de Bounedjah

N° 1983 Jeudi 12 Juillet 2012

On croit savoir que les championnat. Notre troisième mes habitudes de parler des arnégociations entre vous et le place lors de la phase aller rébitres. Si on a dû trouver des président butent sur un sume on ne peut mieux notre difficultés pour arracher le problème financier... force et notre détermination à maintien, c’est en grande partie D’abord, il faut savoir que je n’ai terminer le championnat en à cause de la partialité de cerpas vu le président depuis pluhaut du tableau. Malheureusetains arbitres. Je dirais que c’est sieurs semaines. Quant aux nément, c’est le contraire qui nous regrettable de barrer la route à gociations dont vous parlez, je est arrivé. La phase retour a été une équipe qui s’est sacrifiée duvous dirais que jusqu’à présent parsemée d’embûches, et nous rant toute une saison. je n’ai pas encore négocié. avons ainsi trouvé les pires diffiVotre dernier mot ? Alors qu’est ce qui vous est cultés pour assurer notre mainQue voulez-vous que je dise si arrivé pour entamer la tien en Ligue 1. Quant à ce n’est de faire part de mon préparation aussi tardivement l’épreuve de Coupe d’Algérie, il souhait de trouver un accord alors que d’habitude vous êtes n’est nullement besoin d’y reveavec la direction. Un accord qui le premier à la reprise ? nir car tout le monde a vu la me permette de rempiler à En fait, j’avais besoin de repos façon avec laquelle nous avons l’USMH. Je souhaiterai aussi que après une saison harassante. En été éliminés en demi-finale. cette saison sera pour nous bien plus, j’avais des empêchements Là vous faites allusion à meilleure que celle qui vient de d’ordre familial. l’arbitrage... s’achever Maintenant que vous êtes là Certainement. Entretien réalisé par R. A. avec le groupe, peut-on penser Ce n’est Il que vous serez encore une fois pas devait négocier harrachi la saison prochaine ? Probablement, et puis dans ma hier tête je n’envisage pas l’idée de Hendou, le milieu harrachi devait rencontrer hier le partir. Ma présence avec le premier responsable du club, Mohamed groupe ici à Ain Témouchent Laïb. Même si une source proche de la direcprouve si besoin est mon intion nous a fait savoir que Laïb aurait déjà fait tention de rempiler une première proposition de salaire pour HenPensez-vous pouvoir dou, ce joueur ne nous a rien confirmé à ce trouver avec la direction un sujet. Ce qui est toutefois certain, c'est que Henaccord qui vous permette de dou et Ziane-Cherif ne sont pas encore satisfaits rempiler? de la première offre du premier responsable de Dans les négociations, l’USMH. Désormais, Laïb connaît la fourchette chaque partie défend ses intéde salaire qui devrait convaincre Hendou et rêts. Parfois on tombe d'accord Ziane-Cherif à prolonger. Quant à Tatem, le rapidement, des fois cela prend boss harrachi a déjà convaincu ce joueur beaucoup de temps. qui devrait avoir une augmentation de Que pensez-vous du parcours salaire qui est de l’ordre de 20 millions de votre équipe la saison de centimes par rapport à la saison passée ? passée. Nous avons bien débuté le dans

Hendou : « Je veux rester à l’USMH, mais rien n’est encore conclu avec la direction»

l’équipe nationale A’ avec laquelle il doit préparer les futures échéances. Le coach a besoin de ses services, et donc on y peut rien.» Interrogé quant à l’intention des responsables concernant l’idée d’un transfert de Bounedjah en Tunisie, ce dirigeant nous a répondu de façon catégorique : «Pour nous, il est clair que le transfert de Bounedjah nous arrange. Car c’est l’USMH qui devra tirer profit de son éventuel transfert. Mais il faut savoir que la proposition qui nous a été faite par le club tunisien est bien inférieure à celle de la direction de l’USMH. Nos amis tunisiens ne doivent pas oublier qu'il s’agit d’un jeune de 21 ans et avec un statut d’international olympique. Je n’ai pas encore discuté avec le président, mais personnellement, je réclamerais plus de 5 milliards pour sa lettre de libération. En tant que dirigeants du club, nous devons veiller à l’intérêt de notre équipe en tenant compte des moyens financiers du club», nous dira ce dirigeant. Partant de là, on peut d’ores et déjà conclure que Bounedjah est presque intransférable cet été. N. R.

Des joueurs font la queue devant le portail du complexe sportif
L’USMH continue d’attirer les joueurs des clubs de la région

ien que l’effectif harrachi de l’exercice 2012-2013 soit déjà presque connu, il n’en demeure pas moins que la prospection des jeunes talents se poursuit au complexe sportif d’Ain Témouchent sous l’œil de Charef qui espère encore dénicher l’oiseau rare tant que le marché des transferts reste ouvert. Mais, en fait, cette prospection est accordée spécialement pour les jeunes de la catégorie des U20. Charef croit toujours pouvoir dénicher des éléments talentueux qui sont noyés dans les championnats de divisions inférieures. C’est le cas de Habchi, ce jeune de 17 ans issu de la catégorie des U17 du club asémiste. Venu d’Oran lundi matin avec son père, ce joueur avait subi un test dans l’après-midi face à l’ASMO justement.

B

Les tests ne sont pas encore finis

11

Habit, un véritable chasseur de buts GGAuteur d’un doublé face à l’ASO, le jeune Habit a encore fait preuve de ses qualités de buteur. Ce joueur qui est toujours à l’essai continue d’impressionner les membres du staff technique par son efficacité devant les buts. Avant-hier soir, au cours du match d’application organisé par Charly, le jeune Habit a été l’auteur d'un doublé donnant ainsi raison à l’entraîneur de l’USMH qui a senti en lui des qualités de chasseur de buts. Amada, quelle progression ! GGS’il y a un élément parmi les nouveaux qui progresse de match en match, c’est incontestablement le jeune milieu de terrain Amada. Pourtant, dés son arrivée à l’USMH il y a prés d’un mois d’aucuns parmi les supporters qui l’ont vu jouer

ouest qui veulent jouer en Ligue 1. Depuis un mois déjà, une centaine de joueurs ont déjà été testés par Charef. Cela a commencé le mois dernier au stade Lavigerie où le coach harrachi a eu à superviser une centaine d’éléments. Dès que l’équipe a entamé le stage à Ain Témouchent, on croyait que Charef n’allait plus accepter les essais pour les joueurs venant des divisions inférieures. Finalement, le coach harrachi a dû accepter de le faire pour un bon nombre de joueurs de la région ouest qui viennent directement au complexe. Certains sont venus sur recommandation de certains entraîneurs formés par Charef à l’ISTS. D’autres sont contraints de faire la queue devant le portail du complexe sportif avec l’espoir de subir un test et de retenir l’attention du coach. Hier encore, trois nouveaux éléments étaient là pour été testés, il s’agit de, Messapien (CRT), Ben Saada (Hammam Bouhours) et Kerouac (ASMO). Le premier est un défenseur axial, alors que les deux autres sont des attaquants.
El Harrach. Par son abattage et ses capacités techniques, il reste une valeur sûre de l’équipe harrachie. Face à l’ASMO, il a été l’un des meilleurs joueurs de son équipe. Djarbou reprend les entraînements GGMis au repos pendant deux jours en raison d’une forte angine qui l’a afffaibli, Djarbou, le jeune milieu harrachi, va beaucoup mieux. Son état de santé s’est nettement amélioré. Cela lui a permis de reprendre les entraînements depuis hier. Grande concurrence entre Rouissi et Zitouni GGRien n’est toutefois clair concernant le poste arrière gauche où le titulaire n’est toujours pas connu. Charef devra sûrement décider en fonction de l’adversaire. Si à droite Boulakhoua

Lamali confirme de match en match GGDepuis sa venue à l’USMH, Lamali ne cesse de confirmer ses qualités et tout le bien qu’on pense de lui à

en amical n’en ont pas été convaincus tellement la prestation du joueur était médiocre. Cependant, les choses ont beaucoup changé pour ce joueur qui aujourd'hui se présente comme un élément indispensable dans le compartiment de l’entrejeu.

est tout désigné pour être le principal titulaire au poste d'arrière droit, ce n’est pas le cas pour le côté gauche où rien n'est encore certain. Rouissi et Zitouni les deux nouvelles recrues sont d'égale valeur. De l'avis des observateurs et au vu de son expérience, Rouissi pourrait être le numéro un à ce poste. Charef ne devrait être fixé sur le nom du titulaire qu'après les premiers matchs de championnat.

12

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup franc USMA

Souffrant d’angine

Koudri «A l’USMA, nous sommes comme une famille»
Comment se passe votre séjour en Turquie ? Comme vous pouvez le voir, les choses se passent super bien, les choses sérieuses ont commencé dès que nous avons mis le pied ici, on travaille dur et toutes les conditions sont réunies pour accomplir du bon travail. Avouez quand même que vous avez eu quelques appréhensions par rapport à cet endroit lors de votre arrivée… Sincèrement, oui. Nous avons même eu peur si j’ose dire. Nous étions arrivés très tôt le matin au milieu d’une vaste forêt où il y avait très peu de visibilité à cause du brouillard. Ça donne la trouille quand même. Mais après, quand nous avons fait connaissance de l’endroit et de l’établissement, on a été rassurés. C’est même agréable et rien ne nous manque. Il ne vous reste qu’à travailler maintenant… C’est cela. Depuis le premier jour de la reprise, tout a été mis à notre disposition. Ici à l’USMA, le joueur ne manque de rien. Il n’a aucune excuse de se distraire ou de se soucier d’autre chose que de son travail. On est obligés de bosser et de ne penser qu’à cela. L’on suppose que vous connaissiez l’USMA avant d’arriver, mais aujourd’hui, vous la découvrez de l’intérieur. Comment avez-vous trouvé ce club ? Ce n’est pas très nouveau pour moi puisque comme vous dites, je connais assez bien l’USMA dans la mesure où je vis et je joue dans la capitale. Disons que j’ai pu confirmer aujourd’hui que c’est un club professionnel au sens propre du terme, tout est organisé, rien n’est laissé au hasard. J’ai aussi trouvé un super groupe. Vous vous êtes bien intégré apparemment, et cela est dû certainement à la présence de joueurs que vous connaissiez déjà… Oui, c’est vrai, je ne peux pas nier que la présence de Bouchema, Boudebouda et Zemmamouche m’a beaucoup facilité les choses dans la mesure où ils étaient tous mes coéquipiers au Mouloudia, mais il n’y a pas qu’eux, je connais aussi la majorité des autres joueurs. Nous sommes comme une famille et le plus important, c’est qu’il n’existe aucun problème. L’USMA a aujourd’hui un effectif très riche et la plupart des joueurs aspirent à une place de titulaire. Vous ne pensez pas que ça va être un peu compliqué ? Cela existe dans toutes les équipes et pas uniquement à l’USMA. Partout, on se bat tous les jours pour gagner une place dans le onze rentrant et il est tout à fait normal que chaque joueur vise une place de titulaire. Mais en football, il y a un entraîneur qui choisit les meilleurs, et ceux qui ne figureront pas dans son équipe n’ont qu’à travailler davantage pour gagner sa confiance. C’est la loi du jeu. Et pour ceux qui se retrouveront hors la liste des 18 alors qu’ils étaient titulaires dans leur ancien club ? C’est en effet très dur à accepter, mais on n’a pas d’autres choix que d’accepter le principe de la concurrence. Personnellement, j’aurai du mal à accepter cela, mais je ne vais pas créer de problèmes à cause de cela. En tout cas, c’est encore tôt de parler de ce sujet, mais je suis sûr qu’on saura gérer cette situation. Pourquoi avez-vous choisi l’USMA ? Pour plusieurs raisons. Je crois que tout le monde veut jouer à l’USMA aujourd’hui, c’est un club qui vous offre tout. En plus, l’équipe va jouer la coupe de la CAF, c’est une compétition à laquelle chaque joueur veut prendre part. Il n’y a pas que la coupe de la CAF, il y aura aussi la coupe arabe… Je crois que c’est une bonne chose dans la mesure où elle va intervenir un peut tôt. Cela va nous permettre de nous habituer à la compétition internationale avant d’aborder la coupe de la CAF en début de la nouvelle année. Tout ce qu’il faut faire, c’est de bien se préparer en prévision de toutes ces échéances. Sur le plan personnel, on sait que les choses ne seront pas faciles pour vous en ce sens que vous êtes un transfuge du club rival, le Mouloudia. Avez-vous pensé à la réaction des supporters mouloudéens ? Bien sûr que oui, mais c’est cela la vie d’un footballeur, on ne sait jamais de quoi sera fait demain. Je ne suis pas le premier joueur à avoir changé de club et c’est normal que je ressentirai une pression part rapport à cela, surtout lors du derby entre l’USMA et le Mouloudia. Mais je suis habitué à la pression, je vais pouvoir gérer cela, d’autant que le match entre les deux équipes interviendra tôt cette saison, lors de la deuxième journée. Vous aurez à subir cette pression même en dehors du terrain puisque vous serez toujours appelé à croiser les supporters du Mouloudia dans la capitale… Oui, je le sais, et je comprendrai leur réaction. Je ne suis pas le premier joueur à devoir affronter cela. Mais au final, ce n’est que du foot et rien d’autre. Je ne me monterai jamais ingrat envers le Mouloudia, mais aujourd’hui je suis à l’USMA, et je ne sais pas ce que va me réserver l’avenir. Entretien réalisé par Zerrouk M.

Tedjar quitte l’entraînement
Souffrant d’une forte fièvre et de vertiges à cause d’une angine, le milieu de terrain, Saâd Tedjar n’est pas allé au bout de la séance d’entraînement d’hier matin. En effet, le joueur qui avait une très mauvaise mine au début de ladite séance, n’était même pas été capable d’effectuer quelques tours de piste. En fait, Tedjar s’est présenté, hier matin, à l’entraînement pour mettre au courant son coach sur son état de santé avant qu’il ne lui demande de prendre part à un footing aux alentours du terrain. Mais impuissant, l’ancien joueur de la JSK n’a pas pu courir plus de cinq minutes avant de demander à son coach de le priver d’entraînement pour ne pas aggraver son état. Le joueur a dû, finalement, rebrousser chemin et rentrer à l’hôtel en compagnie du médecin de l’équipe, Abderrahmane Bouchoukane.

Coup de colère USMA
Il revient sur son histoire avec l’EN et ses objectifs avec l’USMA

13

Meftah «Je n’ai jamais tourné le dos à la sélection»
«Comment voulezvous que je parte en voyage alors que mon passeport était bloqué au niveau de FAF ?» Pendant cette période, plusieurs personnes n’arrêtaient pas de dire que Meah s’est rendu en Turquie avec sa petite famille pour passer des vacances. En réponse, l’ex-arrière droit de la JSK dira : «Comment voulez-vous que je parte en vacances alors que mon passeport se trouvait au niveau de la FAF ? Comme je viens de vous le dire, j’ai préféré prendre de l’air dans mon village.» «Mon téléphone n’a pas sonné et je n’ai pas été convoqué de manière officielle» Toujours concernant son refus de rejoindre le stage de l’Equipe nationale, des gens sont allés plus loin en disant que Meah a même refusé de répondre aux appels de l’un des responsables de l’Equipe nationale avant d’éteindre son téléphone par la suite. Pour éclaircir davantage la situation, Meah ajoutera : «Je n’ai pas répondu aux appels d’un responsables des Verts ? Du n’importe quoi ! Je me demande pourquoi on parle de cette manière alors que j’ai déjà accepté de rejoindre le stage des Verts le lendemain de mon mariage. Comme je viens de vous dire, je n’ai reçu aucun appel puisqu’il n’y avait pas de réseau téléphonique.» «La direction de l’USMA m’a confirmé qu’aucune invitation ne m’a été envoyée» Afin de savoir s’il a reçu effectivement une invitation pour rejoindre l’Equipe nationale, l’ex-joueur de la JSMB, Rabie Meah, a jugé utile de contacter la direction de l’USMA, pour se rassurer et savoir s’il a reçu une invitation pour rejoindre les Verts. Les responsables usmistes lui ont fait savoir qu’aucune invitation n’a été reçue : «Pour me rassurer, j’ai directement contacté Abdellah Charchar à propos de ma convocation en Equipe nationale. Les Usmistes m’ont fait savoir qu’aucune invitation n’a été reçue.» «Après les incidents de Saïda, j’ai demandé à Halilhodzic de ne plus me convoquer» Ce n’est pas la première fois que Meah allait demander à son entraîneur de ne plus le convoquer chez les Verts. En effet, juste après les incidents de Saïda, Meah a sollicité le sélectionneur national pour le dispenser. Une demande qu’Halilhodzic a facilement acceptée : «J’ai déjà demandé au sélectionneur de ne plus me convoquer en Equipe nationale. Je me souviens, c’était juste après les incidents de Saïda. Nous sommes rentrés en stage la soirée du jour même, mais nous avons dû le quitter quelques heures après, puisque nous n’étions pas prêts physiquement et psychologiquement.» «Avec Benamara, la concurrence sera très rude» Comme tout le monde le sait, la direction de l’USMA a jugé utile de renfoncer tous les postes pour pouvoir avoir des doublures, la saison prochaine, et éviter le scénario de l’an dernier. Même si à droite se trouve un international qui répond au nom de Meah, les dirigeants usmistes ont décidé de recruter le Batnéen Benamara. En évoquant le sujet de la concurrence qui pourrait exister dans ce poste, Meah dira : «Ce n’est pas normal qu’un grand club comme l’USMA joue toute une saison avec un seul arrière droit. Personnellement, je souhaite la bienvenue à Benamara. Avec lui, la concurrence sera certainement rude. Une telle envie de jouer avantagera plus l’équipe qui, à la fin, sera la seule gagnante.» M. Z.

Le joueur, qui a pris un traitement pour soulager son mal, s’est dirigé par la suite à la salle de musculation pour prendre part à quelques exercices sous la coupe du médecin de l’équipe. Il faut dire que l’absence de Tedjar a perturbé le travail de Gamondi qui, à chaque fois, scinde l’effectif en quatre groupes de cinq éléments.

Il a pris part à des exercices en salle de musculation

M. Z

o m m e tout le monde le sait, l’affaire de Mohamed Rabie Meah avec l’Equipe nationale a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Ce dernier que nous avons interviewé, hier, a tenu à nous parler de plusieurs choses très importantes, que ce soit sur son histoire avec les Verts ou bien de ses objectifs avec les Rouge et Noir de l’USMA. Du moment que nous lui avons posé la question sur son refus de rejoindre le stage de l’Equipe nationale, Meah nous a directement interrompu pour nous dire : «Ecoutez, une fois que le championnat est fini, j’ai décidé de partir en vacances avec ma petite famille, du moment que je n’ai pas été convoqué pour le stage des Verts. J’ai rallié directement mon village pour me ressourcer et passer du bon temps. Toutefois, je tiens à vous dire que j’étais dans un endroit où la couverture réseau était vraiment faible. C’est pour cela que je vous dis que je ne vais pas être sanctionné et s’ils m’avaient convoqué, j’aurai déposé ma dispense.»

C

Bouazza, Daham et Seguer s’illustrent
Profitant d’un temps clément, l’entraîneur des Rouge et Noir, Gamondi, a programmé, hier, un match d’application, le deuxième depuis l’arrivée des Usmistes à Izmit. Ne pouvant composer deux équipes de dix joueurs chacune à cause de la défection de Tedjar, le coach usmiste a trouvé la parade en demandant au jeune Hicham Mokhtar de porter un chasuble de couleur différente et de jouer pour l’équipe qui a le ballon. En seconde période, c’est Djediat qui a tenu ce rôle. Ce match d’application a été marqué par de nombreux buts. Seguer s’est offert un triplé, Daham lui en a inscrit quatre. Ajouter à cela, le joli but marqué par Feham Bouazza sur une reprise de volée. C’est pour dire que ces trois éléments se sont illustrés lors de cette rencontre marquée par un grand engagement physique. Voici par ailleurs, la composition deux équipes alignées par Gamondi : Equipe A : Meah, Boudebouda, Chafaï, Laïfaoui, Koudri, Bouazza, Seguer, Guesmi, Andréa. Equipe B : Benamara, Yekhlef, Maïza, Khoualed, Bouchema, El Orfi, Djediat (Mokhtar), Benmoussa, Daham.

2e match d’application

Echos de la séance de l’après-midi
De la musculation pour Daham et Guesmi
Deux joueurs ne se sont pas entraînés avec le groupe sur le terrain. Il s’agit de Noureddine Daham et d’Ahmed Guesmi. Ces deux joueurs ont été ménagés après avoir ressenti une grosse fatigue. Néanmoins, ils ont eu droit à une légère séance de musculation.

Tours de piste pour Tedjar et Daïf
Sur le terrain d’entraînement, deux joueurs sont restés à l’écart du groupe : Tedjar et Daïf se sont contentés de quelques tours de piste. Et pour cause, le premier n’est toujours pas rétabli de son angine et le second s’est plaint de fatigue.

Tennis-ballon, Bouchema prend le dessus sur Dziri
A l’issue de la séance, on a eu droit a un match de tennis-ballon très disputé entre le trio Djediat-El Orfi-Bouchema et l’équipe emmenée par Dziri avec à ses côtés Maïza et Seguer. L’ex-capitaine des Rouge et Noir a dû s’incliner.

El Orfi, champion de la précision
Dans un exercice où les joueurs devaient tirer de loin vers les buts, pas pour marquer des buts mais pour toucher l’une des trois barres, une manière de tester la précision des joueurs. A ce jeu, tous les joueurs ont été recalés sauf un seul, Hocine El Orfi.

Gacemi a repris
Les douleurs dont souffrait Ahmed Gacemi au niveau des côtes ont totalement disparu. Le joueur est apparu hier matin affichant une bonne mine et tout content de pouvoir reprendre les entraînements. Il a d’ailleurs pris part le plus normalement du monde au match d’application avec, à la clé, le but de la victoire.

Daham aussi
C’était également le cas pour Noureddine Daham qui avait été touché la veille au niveau du tibia. Ce n’était finalement qu’une légère blessure qui n’avait rien de grave. L’attaquant des Rouge et Noir a pu s’entraîner l’après-midi et hier matin où il a brillé de mille feux lors du match d’application.

Il a inscrit cinq buts hier
Pour preuve qu’il est très en forme, Daham a inscrit hier cinq buts lors du match d’application après avoir réalisé un triplé avant-hier. Quatre buts dans les bois de Daïf et deux dans ceux de Zemmamouche. Il était à deux doigts d’ajouter un sixième n’était Zemmamouche qui avait arrêté son penalty.

c’est Une des distractions des joueurs, La testablement le jeu de dominos. incon ier a connu une opposition soirée d’avant-h pour farouche entre Dziri Billel qui avait m partenaire le soigneur Brinis, et Feha zza qui avait son coéquipier et ami Boua . La Mohamed Seguer comme partenaire suivie par partie a été très disputée et très é la les autres joueurs. Feham avait gagn manche, mais Dziri a pu égaliser première ent, la lors de la seconde. Malheureusem 23h, belle n’a pas eu lieu car il était déjà . Les l’heure de rejoindre les chambres donné deux hommes s’étaient toutefois hier soir afin de s’explirendez-vous pour une quer. Feham promettait de donner leçon à Dziri.

Feham promet de donner une leçon de dominos à Dziri

Après la confirm mouchia, qui no ation du départ de Lemus l’a fait savoir lu dans l’entretien qu’il nous a acco i-même rdé hier, une question m érite d’être posé e : qui sera le nouveau capita ine de l’USMA  ? Plusieurs joueurs postule nt mais dans la tête à cette responsabilité, de Gamondi, la n’est pas encore question tranchée. Pour lui, le sujet n’est pas d’actua lité. En tout cas, il bien en choisir un pour porter va falloir le brassard de capitaine, et si l’ mérite, c’est Nou on procède par ordre de re hériter logiquem ddine Daham qui devrait ent du capitana t et ce,

Qui sera le

Après le dép art de Lemm ouchia

capitaine d’

pour plusieurs raisons. La prem iè que l’attaquant usmiste était dé re, c’est sig son passée com me le second de né la saiKhaled Lemmouchia. La se joueur le plus âg conde, c’est qu’il est le é du groupe et, en plus, il fait désormais fig ure d’ancien. A us comportement irréprochable la si, son saison dernière plaide en sa fa Daham hérite du veur. Mais pour que brassard, il va fa s’impose dans le llo onze de Gamon ir qu’il di deuxième cand idat a pour nom . Le Nacereddine Khoualed. Il postule

équipe ?
en force pour ce st entame sa huiti atut dans la mesure où il ème saison avec les Rouge et Noir qu’il a rejo ints en 2005. A ussi, il était en troisième po sition la saison passée après Lemouchia et D ah peuvent égalem am. D’autres joueurs ent porter le br assard. il s’agit entre autr es de Laïfaoui, Zem mouche ou Me ah. Ce sont là le mas principaux candidats, m le choix n’a pas ais selon le coach usmiste, encore été fait. M. Z.

Gamondi s’adresse àFidèle à son habitude, le coach duet à Gasmi s’est adressé, Bouchama l’USM Alger, Angel Gamondi,
en aparté avant le début de chaque séance d’entraînement, à un ou deux éléments. Ayant déjà discuté avec six joueurs auparavant que sont Djediat, Tedjar, El Orfi, Feham, Koudri et Seguer, l’ancien entraîneur du CR Belouizdad a jeté son dévolu, hier, sur deux autres éléments. Il s’agit de Bouchama et de Gasmi mais sans pour autant dévoiler la teneur de la conversation.

M. Z.

La première séance de la la blessure journée d’ d’A de ses coéq ndrea qui a reçu un co hier a été caractérisée uipiers au co pa up urs des exer à la jambe de la part r match d’ap plication. Il d’un a été condui cices qui ont précédé pour recevo le t di ir sur le terrai les premiers soins, mai rectement à l’infirmerie n pour pour s il est reve suivre sa sé nu par la su ance. ite

Andrea se

blesse lég

èrement

14

e moins que l’on puisse dire et redire sur la nouvelle recrue, le Nigérian Sodji, est que son recrutement est loin de faire l’unanimité. Joueurs et supporteurs étaient surpris du niveau affiché par le joueur africain qui, faut-il l’admettre, n’aurait pas fait partie de l’effectif belouizdadi s’il avait été soumis aux tests avant de l’engager, mais malheureusement ce ne fut pas le cas. La direction du CRB doit revoir sa copie en matière de recrutement et la manière de procéder qui laisse à désirer. Sodji a signé un contrat de trois saisons sans pour autant passer ni par les essais, encore moins l’habituelle visite médicale. Le CRB est, semble-t-il, un mauvais élève car comment peuton commettre la même erreur deux saisons de suite ? La saison écoulée, la direction du club avait présenté un Ghanéen sorti de nulle part comme la perle rare tant recherchée qui s’est révélée par la suite un flop et une grosse déception. Dine Cherif, puisque c’est de lui qu’il s’agit, n’a pas réussi à s’imposer au Chabab, n’apparaissant que brièvement, les Belouizdadis se sont rendus à l’évidence et ont reconnu s’être trompés sur son cas en le libérant au mercato d’hiver. Amroune et Oudira ont été engagés à la même période

L

Sodji n’a pas convaincu
pour suppléer les départs de Bourekba et Dine Cherif. Le Nigérian devrait toutefois bénéficier de circonstances atténuantes. N’étant pas habitué à jouer sur du synthétique, il doit d’abord s’y accommoder. Quelques séances supplémentaires devraient lui suffire pour faire montre de ses qualités. Aussi, le joueur ne parlant que la langue de Shakespeare a de moins en moins de contacts avec ses nouveaux coéquipiers, rendant son intégration encore plus difficile. Il est vrai que l’on ne devrait pas le juger hâtivement, mais Sodji aura-t-il suffisamment d’armes pour convaincre les plus sceptiques ?

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil CRB
Les absents perturbent Arena

Il aura une dernière chance

Arena : «Slimani sera avec nous»
pour la saison à venir, la sagesse et l’intérêt du club l’ont en définitive emporté sur toute autre considération, dois-je l’avouer.»

Le centre-avant Fayçal Oudira a d’énormes qualités et peut rendre beaucoup de services au Chabab, mais Gana n’a pas la même vision des choses et insiste pour le libérer, lui préférant le Nigérian Sodji. A les voir à l’œuvre, on ne s’empêche pas de discerner la différence de niveau des deux joueurs. Oudira a prouvé lors de la seconde partie du championnat ses qualités de buteur; son efficacité a permis aux Belouizda-

Libérer Oudira a été une erreur

dis de revenir avec les trois points d’El Eulma en inscrivant le but victorieux. Son jeu de tête et son placement sont les autres points forts mis au service du collectif, en plus d’offrir plusieurs passes décisives à ses coéquipiers. Tout le monde s’accorde à dire que l’attaquant belouizdadi, s’il est reconduit, confirmerait cette saison toute l’étendue de son talent mais la décision surprenante, devrions-nous le souligner, de sa libération, pour permettre à Sodji de venir, a étonné non seulement le joueur mais aussi ses partenaires. Un joueur nous dira : «Si j’avais à choisir, je prendrai sans hésiter Oudira, je pense que la différence est visible et les dirigeants du Chabab ont commis l’erreur de la saison passée.» Djamel Abed

Chouih «Je viens pour garder les bois»
Tout en reconnaissant les qualités de son nouveau partenaire Ousserir dans les bois, la nouvelle recrue Azzedine Chouih ne viendra pas au CRB pour chauffer le banc comme il l’a affirmé. Selon lui, le temps est venu pour donner une autre dimension à sa carrière : «Je connais mes qualités, je ne suis pas là pour faire de la figuration, j’ai choisi le Chabab bien qu’il dispose d’un gardien de la trempe d’OusD’abord, parlez-nous de votre transfert au CRB… En atterrissant au Chabab, c’est certain que j’ai fait un grand pas dans ma carrière. Le CRB est un club historique qui draine des milliers de supporteurs aussi fidèles que connaisseurs. Je souhaite marquer mon passage au sein de cette équipe en tentant de remporter des titres dès cette saison. Vous semblez convaincu… Pourquoi ne pas l’être ? Je pense que le groupe du Chabab qui était déjà aguerri et complémentaire la saison précédente, vient d’être renforcé par des joueurs de grande qualité nouvellement recrutés. L’effectif belouizdadi est capable de jouer sur tous les fronts, notamment les compétitions internationales où nous aurons certainement notre mot à dire. La présence d’Ousserir ne vous a-t-elle pas dérangé ? Ça pourrait l’être si toutefois je n’étais pas sûr de mes qualités, mais ce n’est pas le cas. Si j’ai opté pour le CRB c’est uniquement dans l’intention de mettre mon expérience acquise dans différentes formations au profit du club en m’imposant dans l’équipe type car je suis gourmand et je veux jouer. La présence d’Ousserir ne me dérange guère, je sais qu’avec le nouvel entraîneur tous les joueurs partent sur un pied d’égalité, à moi de prouOuld Mata et Benmakhlouf, deux excellents keepers. Zemmamouche et Cédric Si Mohamed respectivement à l’USMA et la JSMB. J’ai réussi une accession avec Saïda avant de rejoindre le MOC la saison écoulée. En clair, je compte sur le travail et le terrain qui seront déterminants. Vous avez toujours été confronté aux défis, n’est-ce pas ? Je tiens à vous préciser que je préfère plutôt relever des défis que l’absence de concurrents sérieux dans la cage. La concurrence me permet de me situer par rapport aux autres gardiens pour progresser tout en offrant à son équipe une réelle assurance derrière. Quels sont vos objectifs en rejoignant le CRB ? Connaître d’autres sensations et étoffer mon palmarès, en contrepartie je dois me montrer à la hauteur de la confiance placée en moi. Je souhaite, avec l’ensemble de l’effectif, effectuer une saison exceptionnelle qui sera ponctuée par des titres, faire profiter le club des capacités de tout un chacun et réaliser un meilleur parcours en championnat et en Coupe arabe. Avez-vous pris part à une compétition internationale ? Oui, j’ai pris part à la Coupe arabe avec l’USMA et la Ligue des champions avec la JSMB après le titre de vice-champion d’Algé-

Le dénouement de l’affaire Slimani a, selon l’entraîneur Arena, été réglé après qu’un énième arrangement fut finalement (re)trouvé au grand bonheur des supporteurs. Le technicien helvétique tient à rassurer tout le monde : «Je dois vous annoncer une bonne nouvelle, Slimani sera avec nous

La reprise tardive de certains joueurs n’inquiète pas outre mesure le nouvel entraîneur belouizdadi qui se montre compréhensif envers cette frange d’éléments : «Contrairement aux allégations parues dans la presse quant à mon inquiétude par rapport aux nombreuses absences aux entraînements, la réalité est

«Les absences ne m’inquiètent pas outre mesure»

cependant tout autre puisque connaissant la situation de chaque joueur et particulièrement les absents, ces derniers n’ont paraphé leurs contrats que récemment et de ce Les poulains de Bousbia Abdenour ont fait il leur a été acégalement repris le chemin des encordé raisonnablement traînements hier sur la pelouse du 20-Août. Cette catég orie a bénéficié de l’attention particulière du président Azze quelques jours de repos dine Gana qui a permis à cette jeune équipe de se renforcer par des éléments supplémentaires. Je de valeur qui reprendront le flambeau dans un proche avenir car lorsqu’on com pense retrouver tout pte dans son effectif des joueurs de qualité, à l’image de Baiteche, le meneur l’effectif à partir de la de jeu et capitaine des U21 de l’USMA semaine prochaine.» accompagné dans sa nouvelle aventure par ses potes usm istes, Frioua et Abassi, ajoutez à ceux-là d’autres nouvelles recru Djamel A. es venues du RCK et du Paradou entre autres, on peut espérer que les espoirs belouizdadis auront fière allure la saiso n prochaine avec des ambitions à la mesu re du potentiel existant.

Les espoirs ont repris hier

Une bonne dizaine d’absents entre anciens joueurs, Ousserir, Rebih et Meghout en l’occurrence, d’une part, Hemiti, la nouvelle recrue d’autre part, tout en passant par des éléments dont l’avenir n’est pas encore connu pour Aït Ouamar et Slimani, pour ne citer que ceux-là. C’est seulement une quinzaine de joueurs qu’on a retrouvé aux entraînements depuis la reprise des Belouizdadis quotidiennement à la forêt de Bouchaoui le matin et au stade du 20-Août en fin d’après-midi. Les retardataires devront effectuer leur retour dès la semaine prochaine après avoir bénéficié de quelques jours de repos supplémentaires. Le nouvel entraîneur Guglielmo Arena récupérera ainsi l’ensemble de son effectif à qui il devra concocter un programme spécifique leur permettant de rattraper le temps perdu, car, en ce moment, le staff technique composé de l’adjoint Bouhila et de l’entraîneur des gardiens Boudjelti, a entamé de manière sérieuse la préparation et fait suer les joueurs qui répondent assez bien Hemiti à l’effort soutenu et imen tenue de posé. Les Belouizdaville à Bouchaoui dis, contrairement à Le nouvel attaquant Farès Hela saison passée, miti s’est présenté à la séance d’hier sont soumis au bimatin à Bouchaoui en tenue de ville quotidien : séance pour discuter avec son entraîneur et les matinale consadirigeants présents sur les lieux. Le crée entièrement joueur devrait reprendre l’entraîneau volet physique ment l’après-midi au 20-Août, au et technico-tacgrand bonheur du staff techtique en début de nique qui voit son effectif se soirée, exercices avec compléter au fur et à ballon ponctués par mesure. des sixtes.

serir qui n’est plus à présenter, mais la concurrence me permettra personnellement de me transcender et progresser.»
rie. Deux challenges intéressants auxquels tout joueur aimerait participer pour côtoyer le haut niveau. Quelle impression vous a laissée le CRB la saison précédente ? Bien que le Chabab ait largement et logiquement le droit à un titre, cela ne s’était pas fait pour des raisons que j’ignore, la chance a peut-être tourné le dos aux Belouizdadis en échouant en finale de Coupe d’Algérie, mais peut-être la saison à venir nous sera favorable, qui sait ? Un mot sur le groupe ? Un groupe composé de joueurs de talent mais aussi de bonne famille. Je connais la majorité de l’effectif et, croyez-moi, je suis très content de faire partie de cette équipe. Avec un tel effectif et une excellente ambiance dans le groupe, je me permets d’avancer que le Chabab ira très loin cette saison, c’est l’impression qui se dégage de l’intérieur du club. En vous comparant à Abdouni, êtes-vous content ou non ? Ça ne me dérange pas, Abdouni a été international et a défendu les couleurs des clubs prestigieux de la capitale, mais je ne peux me comparer à lui ou à quelqu’un d’autre, j’essaye de donner le meilleur de moimême en gardant le même style de jeu que je perfectionne depuis des années. Entretien réalisé par Djamel A.

ver et gagner la confiance du coach. A travers vos propos, on comprend que vous êtes là pour jouer, non ? Exactement, je crois que j’ai assez d’expérience et de maturité me permettant de postuler à une place de titulaire. La concurrence avec Ousserir sera rude mais saine, je saurai gérer cela car j’ai déjà vécu ce genre de situation lorsque je défendais les couleurs de l’USMH, de l’USMA, du MCS et de la JSMB. Quels étaient les gardiens de but que vous aviez comme concurrents ? Je dois vous informer que j’ai été promu en seniors à l’USMH à l’âge de 19 ans, j’ai côtoyé

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil JSMB
Il est depuis hier à Béjaïa

15

Khiari pourrait faire son come-back

Zafour a négocié hier avec Redjradj
Brahim Zafour, le longiligne défenseur de la JSMB et capitaine d’équipe, a négocié hier avec le manager général du club, Rachid Redjradj. Les responsables du club ont décidé à l’unanimité de le garder afin d’encadrer les jeunes.

Reprise aujourd’hui

L’accord a été trouvé
Rachid Redjradj n’a pas trouvé le moindre problème à convaincre Brahim Zafour de prolonger son expérience avec la JSMB pour deux saisons. Les deux hommes ont abordé tous les volets en s’entendant parfaitement. Désormais, il est officiellement Béjaoui.

ofiane Khiari est depuis hier à Béjaïa. Il a rejoint la ville en provenance de Marseille, en compagnie de son agent Hassen Aït Yahia pour négocier son transfert à la JSMB. Il devrait même négocier, aujourd’hui, avec les responsables du club son retour dans cette équipe, déjà évoqué par nos soins. Il avait envoyé un message sur le site des supporters en manifestant son soutien à l’équipe dans les moments difficiles, tout en espérant aussi revenir un jour à Béjaïa. Un vœu qui sera exaucé dans les prochaines heures. Le Franco-Algérien signera au profit de la JSM Béjaïa pour deux années au cas où les négociations aboutiraient, comme le stipulent les nouvelles dispositions de la FAF.

S

Bendala et Laribi, officiellement Béjaouis
L’arrière-droit de l’ES Mostaganem, Bendala, et le défenseur central de l’ES Sour, El Ghozlane, Laribi n’ont signé leurs contrats avec la JSMB.

La JSM Béjaïa reprend aujourd’hui le chemin des entraînements après un repos de presque deux mois, au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa. Avec cette reprise, les Béjaouis vont se préparer joueront à fond le championnat et essayeront d’aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie et surtout la Coupe d’Afrique. L’équipe d’Alain Michel tentera cette fois-ci d’atteindre aux moins la phase des poules de la Champions League, pour la première fois de son histoire, après plusieurs participations en Coupe d’Afrique malgré un changement d’effectif.

vraient d’ailleurs entamer les entraînements aujourd’hui, à l’issue de la séance de reprise. Il y aura aussi deux Ivoiriens et un Ghanéen qui vont subir des tests. Leur arrivée serait prévue dans les jours à venir. Les cinq étrangers vont se disputer deux licences pour remplacer William Yabeun et Ernest Yelemou, qui ont été remerciés par la direction de la JSMB.

Du biquotidien jusqu’au mois de Ramadhan
Selon le programme tracé par l’entraîneur Alain Michel, les coéquipiers du gardien de but international Si Mohamed Cédric seront soumis à un biquotidien jusqu’au mois de Ramadhan, soit jusqu’au 19 juillet. La première séance aura lieu la matinée à 9h au stade de l’Unité-Maghrébine, et celle de l’après-midi à 17h au même endroit. Au mois de Ramadhan, le technicien français va alléger le travail pour ne pas trop essouffler ses joueurs. Fort de son expérience au mois de Ramadhan avec le Mouloudia d’Alger, Alain Michel devrait programmer une légère séance en fin d’après-midi, peu avant la rupture du jeûne ainsi qu’une séance de travail dur dans la soirée.

La préparation se fera en trois phases
L’entraîneur français de la JSMB, Alain Michel, a déjà tracé le programme de préparation de son équipe en prévision de la nouvelle saison. Ce sera scindée en trois phases. La première aura lieu du 12 au 26 juillet au stade de l’Unité-Maghrébine de Béjaïa. La deuxième sur le sol tunisien, précisément à Sousse, du 28 juillet au 18 août. Ce stage de préparation qui va durer trois semaines en Tunisie sera ponctué par trois ou quatre matchs amicaux. Enfin, la troisième s’étalera jusqu’au 8 septembre, date du coup d’envoi du championnat. Cette étape permettra à l’entraîneur français de porter les dernières retouches.

Fouknad paraphera un contrat professionnel
Fouknad Mohamed Amine, un jeune espoir du Mouloudia d’Oran, vient de renforcer les rangs des Bougiotes. Après l’accord conclu avec les dirigeants, il signera, dans les tout prochains jours, un contrat professionnel. Seulement, il évoluera avec les U21 de la JSMB. Si le club aura besoin de lui pendant la saison, il pourrait même être promu chez l’équipe fanion.

Il a joué six mois à la JSMB et quitté le club pour des raisons familiales Sofiane Khiari a déjà porté les couleurs de la JSMB. C’était durant la saison 2010-2011, malheureusement pour lui, il était contraint de la quitter en raison des problèmes familiaux. Pour ce faire, le président Boualem Tiab lui a facilité la tâche. Les deux hommes avaient négocié à l’amiable la résiliation du contrat. Tiab s’est montré compréhensif à son égard. D’ailleurs, il avait déclaré ce jour-là : «Sofiane Khiari a quitté le club. On a résilié le contrat à l’amiable. Ce joueur a eu des problèmes familiaux. En tout cas, les portes du club restent toujours ouvertes pour lui. Il est toujours le bienvenu à la JSMB.» S.H.

Michel s’est réuni hier avec Tiab
L’entraîneur béjaoui est depuis hier à Béjaïa. Il a rejoint la ville en début d’après-midi en provenance de Paris. A son accueil, il y avait les frères Tiab. Par la suite, une réunion a regroupé l’entraîneur avec son président pour parler des objectifs du club, du plan de recrutement et surtout du programme de la préparation. S.H.

Mekhaldi négociera aujourd’hui

Un attaquant ivoirien attendu hier
Selon une source autorisée, un attaquant ivoirien devait être hier tard dans la soirée à Béjaïa pour entamer les essais à partir d’aujourd’hui avec le groupe. Pour l’instant, aucune information n’a filtré sur son identité.

La première semaine, c’est pour superviser les étrangers
La première semaine de la reprise des entraînements sera consacrée uniquement aux tests, dont seront soumis les deux Nigérians Babo Samson et Iwarafa. Ils de-

Les deux Tchadiens dans l’expectative
Les deux Tchadiens, Igor Wadar et Dady Francis, sont dans l’expectative. Ils ne sont pas sûrs de venir à Béjaïa, bien que les invitations leur aient été envoyées. La cause est bien simple, la direction de la JSMB refuse, en ce moment, de leur envoyer les billets d’avion pour rejoindre la ville de Yemma Gouraya.

Si Mohamed, Derrag et Megatli reprendront la semaine prochaine
Trois joueurs ne seront pas présents à la reprise des entraînements. Il s’agit de Mohamed Derrag, Cédric Si Mohamed et Megatli. Le premier cité était en regroupement avec l’Equipe nationale jusqu’à la mi-juin, tandis que les deux autres ils se sont mariés. Le staff technique et administratif leur a accordé une semaine de repos.

Mehamha et Redjradj devraient se rencontrer hier soir
L’ancien milieu de terrain de l’Olympique lyonnais, Saïd Mehamha, devait rencontrer hier le manager général de la JSM Béjaïa, Rachid Redjradj. Au moment où nous mettons sous presse, rien n’a encore filtré sur cette rencontre. Si tout va bien, l’ex-Lyonnais signera cet aprèsmidi son contrat.

Tiab sera présent à la reprise
Le président du club, Boualem Tiab, sera en principe présent à la reprise de l’équipe, prévue aujourd’hui. Le premier responsable de la JSMB devrait même s’entretenir avec les joueurs, pour les encourager à se donner à fond en championnat et même en Coupe d’Afrique.

Les résidents hors de la ville sont venus hier
Les résidents hors de la ville ont tous rejoint Béjaïa hier, afin d’entamer les entraînements avec l’équipe. Il est à signaler que le premier arrivé, c’était Kacem Hadji, l’ex-joueur du WA Tlemcen et du Mouloudia d’Alger. Ce dernier est à Béjaïa depuis lundi passé. Tous ces joueurs seront hébergés à l’hôtel Hammadite, jusqu’à ce qu’ils bénéficient d’appartements personnels.

Le Franco-Algérien, Rachid Mekhaldi, est depuis hier à Béjaïa pour négocier avec les responsables du club. Si l’accord est concluant, il s’engagera avec la JSMB pour une durée de deux saisons, en remplacement à Belakhdar, qui a opté pour le CS Constantine.

Félicitations
La famille Hassaïm de Larbâa Nath Irathene et d’Alger a la joie de féliciter sa fille Hassaïm Djamila pour avoir décroché son bac avec brio et Lycia qui a réussi son examen du BEM, tout en priant Dieu de les protéger et de leur consacrer d’autres réussites, Inch’Allah. ........................ Les familles Naït Tahar d’Ililtene Iferhounene et Hassaïm de Larbaa Nath Iratene ont appris avec beaucoup de joie la nouvelle de la naissance de Cecilia le 3 juillet 2012. En cette heureuse circonstance, elles présentent leurs félicitations à l’heureux papa, souhaitent une longue et heureuse vie au bébé et un prompt rétablissement à la maman.

Le volet financier pose problème
Ce qui bloque en ce moment, c’est le volet financier. Apparemment, les deux hommes ne se sont entendus là-dessus. Il se pourrait qu’il y ait un accord entre eux, selon une source autorisée.

16

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

e président du MC Oran, Youssef Djebbari, et le manager général, Haddou, qui seront livrés à une vraie course contre la montre, seront appelés à convaincre les cadres de l’équipe à rempiler avant la reprise des entraînements prévue samedi prochain. Ils auront en effet 48 heures pour rappeler leurs anciens joueurs pour convaincre ceux qui sont en fin de contrat à rempiler à nouveau et les autres à signer leur demande de licence. L’on se demande pourquoi Djebbari tarde à persuader les cadres de l’équipe à renouveler, alors qu’il a réussi à

L

Les cadres tardent à rempiler
Coup de frein MCO

A deux jours de la reprise des entraînements
engager neuf éléments au cours de cette intersaison.

Problème d’argent ?

Il est clair que pour convaincre tout ce beau monde à rempiler, la direction du club devra user au fond des caisses, qui, apparemment, ne semblent pas renflouées ces temps-ci. C’est en effet l’impression qui se dégage actuellement. Si vraiment la direction semble avoir une manne financière suffisante, elle aurait réglé ce cas des joueurs et fixé la reprise bien avant samedi prochain.

L’entraîneur exige une présence à la reprise

La raison qui pousse les dirigeants

Il est carrément impossible que des éléments n’ayant pas encore

Zidane : «Je ne reprends pas tant que je n’ai pas signé»

à s’empresser pour convaincre les joueurs à rempiler dans l’immédiat est relative aux exigences de l’entraîneur belge qui a demandé à commencer l’entraînement avec la présence de 22 éléments au minimum. Mis à part les neuf nouvelles recrues et peut-être quelques espoirs promus en seniors, l’on voit mal l’effectif atteindre plus d’une vingtaine de joueurs.

signé de contrat vont accepter de reprendre les entraînements ce samedi, à l’image du capitaine, Mohamed Amine Zidane. «Haddou m’a appelé il y a de cela trois jours afin qu’on commence les négociations, mais depuis je n’ai eu aucun appel. Je dois rentrer aujourd’hui à Oran.» A la question de savoir s’il est disponible à reprendre l’entraînement samedi prochain, Zidane répond : «Je sais bien que la reprise est prévue pour samedi prochain. J’espère qu’on arrivera à trouver un terrain d’entente d’ici là, mais je ne peux pas m’entraîner sans signer.» A. L.

Dahmane : «Le Mouloudia est l’équipe qui me convient le mieux»

Quel attaquant de pointe pour les Hamraoua ?
Les Oranais ont du mal à engager un attaquant de pointe pour remplacer El Bahari ou Belaïli partis durant cette intersaison. Il faut dire que les avant-centres de métier ne courent pas les rues en cette période de la saison. Au fond, on regrette beaucoup le départ de ces deux joueurs, surtout El Bahari qu’on pouvait largement garder. Lui qui a filé à l’USM Bel-Abbès. Ce n’est qu’après son départ qu’on s’est rendu compte qu’il sera difficile de pallier ces défections, dans la mesure où la plupart des joueurs sont sous contrat alors que les rares éléments qui sont libres ne font pas l’affaire, trop chers pour la direction

La piste des émigrés, l’autre solution !
du club.

lorsqu’on sait que le coach avait réclamé un avant-centre du style Drogba.

ntiba Be

Apparemment, aucune piste valable n’est en cours ces temps-ci en ce qui concerne les joueurs du championnat. Les Hamraoua qui ont tenté en vain de ramener Ghezzali (ESS) et Hamidi (ASO) se sont braqués vers les pistes des émigrés. C’est ainsi qu’ils sont en contact avec un certain Lakhdar Boussaha ayant évolué la saison passé à Besançon équipe de la Nationale en France. Certes qu’il a inscrit 13 buts dont 4 penaltys, mais on ignore si ce joueur fera ou pas l’affaire au Mouloudia, surtout

Romaric et Motombo proposés par le coach

Leo impose Sandaogo
Romaric et Motombo.

A défaut de Mezaïr, le Mouloudia d’Oran vient d’engager le portier du CR Belouizdad, Hamza Dahmane, qui était également pressenti du côté de Bel-Abbès. Le joueur nous dira : «Je voulais quitter le Chabab, car j’ai besoin de connaître d’autres sensations et avoir la chance de jouer plus souvent. Je trouve que le MCO est le club qui me convient le mieux actuellement. Ses dirigeants ont réussi à me convaincre. C’est aussi un honneur pour moi de porter le maillot d’un aussi prestigieux club.»

L'entraîneur adjoint, Hans Agbo est arrivé en fin d'aprèsmidi d'hier à Oran pour entamer son travail avec l'équipe du Mouloudia. Rescapé de l'ancien staff, l'ex-international camerounais, qui travaillait sous la coupe de l'hispanosuisse, Raoul Savoy, a accepté de faire équipe avec le nouveau coach des Hamraoua, Luc Eymael en prévision de la saison prochaine. Les deux techniciens devaient prendre part hier à une première séance de travail pour mettre en place le plan de préparation de l'équipe durant cette intersaison.

Agbo Hans arrive à Oran

Comment avez-vous passé vos vacances ? J’ai bien profité des vacances après avoir passé une saison difficile sur tous les plans, car en plus du fait qu’on a joué pour notre survie jusqu’aux ultimes journées du championnat, je n’ai pas eu trop l’occasion d’évoluer en tant que titulaire à cause des changements fréquents à la tête de la barre technique. J’espère que j’aurai une réelle chance la saison prochaine. Justement qu’avez-vous décidé en ce qui concerne votre avenir avec l’équipe ? Disons que mon sort n’est pas entre mes mains, tant que j’appartiens encore à l’équipe, puisque mon contrat n’expire que la saison prochaine. En plus, le manager général, Haddou Moulay, m’a appelé et m’a demandé de me préparer pour négocier avec la direction. J’attends son appel, car la balle est dans le camp des dirigeants. Donc vous êtes d’accord pour rester la saison prochaine ? Vaut mieux pour moi d’honorer mon contrat. Je suis bien évidemment dis-

Encore sous contrat, Bentiba Mohamed, qui n’a pas eu trop de la chance de jouer la saison passée compte, exploser ses qualités en ce début de saison. Encore sous contrat avec les Hamraoua, le joueur, qui a été appelé par Haddou pour entamer les négociations avec la direction, est prêt à faire des concessions financières.

«La concurrence au milieu du terrain ne me fait pas peur»

Constatant que l’équipe dispose d’un seul attaquant de pointe ayant pour nom Sandaogo qui devra d’ailleurs arriver aujourd’hui, l’entraîneur du Mouloudia, Luc Eymael a laissé le choix aux dirigeants d’engager un autre avant-centre non sans déterminer les critères. Sachant que l’équipe possède déjà deux joueurs africains comme le stipule la réglementation en vigueur, le coach du MCO a tout de même proposé les noms de plusieurs joueurs que sont

Selon nos sources, Sandaogo, qui était il y a de cela quelques jours en ballottage défavorable, se retrouve actuellement en position de force puisqu’il sera reconduit dans l’effectif du Mouloudia d’Oran pour la saison prochaine. Le joueur qui arrivera aujourd’hui à Oran a bénéficié d’un certain concours de circonstance suite au départ d’El Bahari et Belaïli. Il faut dire aussi que son manager Leo a réussi à convaincre les dirigeants et l’entraîneur Eymael à le garder pour la saison prochaine. A. L.

Pour ce qui est des gens de son entourage qui ont influencé sur son choix, Dahmane pense tout d’abord que le MCO est un grand club qui ne se présente pas, avant d’ajouter : «J’ai également discuté avec mes camarades Aouedj et Aoued qui m’ont encouragé à venir, c’est aussi grâce à eux que j’ai signé au MCO.»

«Aoued et Aouedj m’ont réconforté dans mon choix»

ponible à rester au Mouloudia d’Oran. Mon objectif est de jouer plus souvent comparativement à la saison passée. Je trouve que nous avons une équipe meilleure. Ne pense-vous pas que la concurrence sera rude pour vous au milieu du terrain vu le recrutement opéré notamment dans cette partie du terrain ? Que voulez-vous que je vous dise ? Avoir de bons éléments ne peut que relancer la concurrence. Moi personnellement, je suis d’accord pour une concurrence loyale. Je connais bien mes qualités et la vraie concurrence ne me fait pas peur. Au contraire, ça va me pousser à travailler davantage et prouver de quoi je suis capable. Certains de vos coéquipiers ont fait des concessions financières. Etes-vous prêt à leur emboîter le pas ? Je ne peux pas répondre à cette question tant que je n’ai pas encore rencontré les dirigeants. C’est sûr que ce genre de choses se négocie. Personnellement, je suis prêt à faire des concessions mais à condition qu’on me paye cash le reste de mon argent. Allez-vous reprendre les entraînements samedi prochain ? Je dois négocier d’abord. Si j’arrive à trouver un terrain d’entente avec les dirigeants, il n’y aura pas de problème car je serai le premier au stade samedi prochain. Entretien réalisé par Amine L.

En concurrence avec l’ancien gardien de but international, Nassim Ousserir, Hamza Dahmane pense qu’il va devoir tout donner pour avoir la chance de jouer plus souvent : «Je n’ai pas peur de la concurrence, car je suis motivé à l’idée de jouer plus souvent et cela nécessite un grand travail et de la persévérance durant toute la saison. Je suis très optimiste à l’idée de m’imposer dans l’équipe oranaise.»

«La concurrence ? Je connais bien»

A la question de savoir si la venue de Mezaïr ne le dérangeait pas, il rassure : «Travailler aux côtés d’un gardien de but de la trempe de Mezaïr serait un plaisir avant tout. Je pense que la concurrence va être loyale.»

«Ce serait un plaisir d’être aux côtés de Mezaïr»

Parmi les raisons qui ont pesé sur les choix de Dahmane, serait le recrutement opéré par l’équipe durant cet été : «J’avoue que le MCO a réalisé un belle opération recrutement, avec des éléments comme Aoued, Boumechra et Berradja. C’est l’une des raisons qui m’a poussé à signer.» Et d’enchaîner : «Notre objectif est de bien commencer la saison, le reste viendra.» A.L.

«Réaliser un bon départ avec le MCO»

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Benchadi attend le retour

de Serrar pour rempiler

Il a rencontré Hammar, hier

Coup par coup ESS

Un bon recrutement avec zéro crédit !
Le recrutement à l’Entente est quasiment clos ! En effet, les responsables de l’Entente ont déjà réussi à recruter dix éléments jusqu’à présent. Seulement, nous avons appris que Serrar et Hammar ne comptent pas s’arrêter là, soit avant de recruter deux autres éléments capables d’apporter un grand plus à la formation sétifienne la saison prochaine. Parmi les éléments qui sont ciblés, notre source d’information nous a révélé qu’un attaquant africain est dans le viseur ainsi que l’attaquant émigré, Soltani. D’ailleurs, ce dernier devrait rendre sa réponse dans les heures qui viennent, d’autant plus qu’une offre officielle lui a été faite récemment. Loin du recrutement, c’est la première fois depuis 2001 que l’Entente n’a pas fait de crédit pour réussir son recrutement. Prenons l’exemple de la saison 2007/2008, les responsables sétifiens ont dû emprunter 9,6 milliards pour payer les nouvelles recrues. Cette saison, au bonheur des supporters, l’Entente, qui s’apprête à réaliser une grande saison, a déjà réussi à avancer de l’argent pour tous les joueurs ainsi que

17

A

Alors que plusieurs clubs de la Ligue 1 ont déjà entamé leurs stages de préparation, à l’image de la JSK, le MCA et l’USMA, les responsables de l’Entente sont en train d’étudier sérieusement la proposition de l’agence de voyage «TCV» concernant le stage de préparation. D’après ce que nous avons eu comme échos, le directeur général de la société commerciale de l’Entente, Azzedine Arab, se trouve depuis lundi dernier en Tunisie et ce, pour préparer le terrain à l’équipe fanion, qui fera de la ville de Sousse son lieu de stage, en prévision de la saison prochaine. En effet, les joueurs seront tous appelés à rallier la

Le stage officiellement à Sousse à partir du 23 juillet
Tunisie le 23 juillet prochain, pour reprendre sérieusement le chemin de l’entraînement et préparer la nouvelle saison, qui s’annonce d’ores et déjà difficile, vu les objectifs tracés par toutes les formations. Toutefois, le séjour de l’ESS risque de durer plus de deux semaines, puisque les responsables comptent effectuer un long stage de 21 jours, puisque le retour en Algérie devrait se faire une semaine avant l’Aïd, soit le 13 août prochain.

rnièrement par nos soi ns, la direction de l’Entente a chargé Velud de rec ruter le préparateur physique, qui accompagnera l’éq uipe en Tunisie. En effet, no us avons appris d’une source fiable et crédib le qu’Ammar Billat ser a le nouveau préparateur physique de l’ESS. Ce dernier, qui a déjà travaillé ave devrait recevoir une inv c Courbis au Niger, itation dans les prochaines heures, pour pouvoir accéder au ter ritoire algérien, du mome nt qu’il ne possède actuellement que le pa sseport français. S. B.

Ammar Billat, le n ouv préparateur physi eau que ? Comme rapporté de

près avoir réussi à recruter dix joueurs jusqu’à présent et à frapper un bon coup en assurant les services de l’un des meilleurs défenseurs qui sont passés par le championnat national, Barry Demba en l’occurrence, les responsables de l’Entente ont entamé l’opération négociations avec les anciens joueurs, qui devraient poursuivre leur aventure avec le champion d’Algérie. En effet, nous avons appris d’une source officielle que Hammar a rencontré, hier, l’arrière gauche Ryad Benchadi, dans le but de le convaincre de rester encore une saison et assurer les services d’un arrière gauche de qualité qui concur-

rencera l’ex-Harrachi, Lagraâ au lieu de compter sur l’émigré Zaâboub, qui n’est pas encore sûr de lui quant à son avenir, puisqu’il n’a toujours pas touché 15 mois de salaire. Même si les deux hommes se sont mis d’accord sur toutes les modalités du contrat, le joueur préfère attendre, d’abord, le retour de Serrar de Tunisie pour parapher son contrat.

Approchés par nos soins, hier, l’arrière gauche Ryad Benchadi nous a révélé qu’il s’est mis d’accord sur tous les détails avec Hammar et qu’il n’attend que le retour de Serrar de Tunisie pour signer son engagement : «Effectivement, j’ai rencontré Hammar et on s’est mis d’accord sur tous les détails. Je devrais percevoir mes dix mois de salaire. Avant de signer mon contrat, je préfère, d’abord, attendre le retour de SerMadouni, rar de Tunisie pour fiOkbi et Ziti ont naliser.» S. B. passé les tests

«J’ai rencontré Hammar et j’attend Serrar pour rempiler»

Ce n’est pas nouveau ! Les supporters de l’Entente sont tous au courant que les responsables sétifiens ont médicaux approché officiellement l’attaquant Karim Soltani. C’est, hier, que trois autres éléments se sont présentés chez le mé- D’ailleurs, Serrar a tenu même à lui faire une proposition officielle dans le but de le convaincre d’endosser decin de l’équipe pour effectuer le maillot de l’ESS et apporter son expérience au club les tests médicaux obligatoires phare des Hauts Plateaux. Seulement, aucune réponse avant la reprise des entraînen’a été rendue jusqu’à présent, puisque les Sétifiens atments. Il s’agit de Ziti, tendent toujours un appel du manager, qui devrait rendre Okbi et Madouni. sa réponse au plus tard aujourd’hui. Affaire à suivre.

Soltani n’a toujours pas rendu sa réponse

Par ailleurs, et toujours dans le cadre financier, la direction de l’Entente de Sétif attend avec impatience les 6,9 milliards de la wilaya pour pouvoir régulariser tous les joueurs qui attendent avec impatience leurs arriérés. Donc, ce sera l’occasion pour les responsables d’être à jour avec tous les joueurs et débuter la nouvelle saison sans le moindre problème. S. B.

Les anciens joueurs seront tous régularisés

pour le premier responsable à la barre technique.

PUB

Vers un match amical contre la JSMB

Trouver un adversaire en plein mois d’août, en Tunisie, est vraiment difficile, d’au-

tant plus que le championnat tunisien ne prendra fin qu’au mois de juillet. Devant cette délicate situation, les responsables de l’Entente, qui ont déjà entamé l’opération recherche des adversaires pour les affronter en amical, ont déjà réussi à assurer une équipe en attendant d’autres. Il s’agit de la JSM Béjaïa, qui effectuera son stage de préparation chez nos voisins. Ainsi, un autre match pourrait avoir lieu contre l’Etoile de Tunis. La confirmation dépendra du programme des Tunisiens qui participent actuellement à la Ligue des Champions. S. B.

18

L

a délégation constantinoise devrait entamer sa phase préparatoire dès aujourd’hui en terre tunisienne. Les éléments ayant pu rallier la ville des Ponts ont pris le chemin de la Tunisie par bus. Pour l’heure, le programme devrait seulement consister en la mise en route en attendant l’arrivée de l’en-

Hammam Bourguiba
traîneur en chef et du directeur technique du club. La responsabilité aurait été confiée au duo Bounaâs et Laouar Mounir. Le premier s’occupera du volet physique et le second consacrera sa mission sur les gardiens de but. On en saura davantage sur l’effectif qui s’est déplacé, tant plusieurs éléments manqueront ce rendez-vous. A pro-

Départ vers
CSC
Dahmane a rencontré Boulhabib
pos du lieu du stage, le président du conseil d’administration aurait pris la décision de changer d’endroit. de Aïn Draham, le groupe devrait se trouver à Hammam Bourguiba. En marge des préparatifs de ce stage, le dirigeant Boulhabib

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 1

aurait rencontré l’attaquant Dahmane. Des négociations auraient été entamées pour le maintenir au sein de l’équipe. Aucune nouvelle n’a filtré sur la teneur des discussions. Si tout se passe comme prévu, Dahmane ralliera la ville des Ponts. Tahar Aggoune

Efossa et son régime spécial
Le joueur nigérian, Efossa, abuse beaucoup. Encore une fois, il retarde son départ. Du coup, il rate les premières séances de préparation. Il a un statut particulier au sein du groupe, cela affectera certainement les joueurs et la discipline. A l’heure actuelle, il prépare encore ses papiers pour rejoindre ses camarades à Tunis. Le laxisme touche de plein fouet l’administration du club.

Bounaâs et Laouar, responsables du groupe
Il semblerait que Bounaas fait partie du nouveau staff technique de l’équipe. Il est le seul à être reconduit dans sa fonction, par rapport aux deux autres, en l’occurrence Silem et l’entraîneur des portiers, Denni. Apparemment, le recrutement de Laouar Mounir, comme entraîneur des gardiens de but, est acquis, vu son déplacement avec le groupe pour le stage de préparation.

Plus de problème de gardien
En enrôlant le keeper Feradji du CA Bordj Bou Arréridj, Boulhabib résout, ainsi, définitivement ce problème, en plus de Natache et Boukhit. Une certitude, la concurrence régnera entre eux pour ce poste.

CABBA

Bensaâdi : «Je veux être fixé sur mon avenir le plus tôt possible»
Que faites-vous depuis la fin du championnat ? Rien de spécial, sinon l’attente d’un signe de la part de l’un des dirigeants du club afin d’évoquer la saison prochaine. Certes, le président des jeunes catégories Benkechida m’a dit qu’il allait m’appeler, mais depuis plus rien et cela devient un peu lassant d’attendre. Vous êtes toujours en catégorie espoirs mais puisque vous avez fait partie de l’effectif seniors depuis deux saisons donc il n’y aurait pas de problème là-dessus, n’est-ce pas ? Je sais qu’il n’y a pas de problème, mais je voudrai être fixé sur mon avenir le plus tôt possible. Je ne vous cache pas que j’ai eu des contacts avec plusieurs clubs de l’Est et du Centre qui veulent me recruter. Un manager m’a adressé même une invitation pour débuter les entraînements avec son équipe qui n’est pas n’importe laquelle, mais j’ai refusé poliment en préférant donner la priorité à mon club formateur. Qu’est-ce qui vous empêche de tenter l’expérience ? Le CABBA, c’est mon club formateur, et je ne serai jamais ingrat envers tous mes entraîneurs depuis l’école. Je sens toujours que j’ai une dette envers cette équipe, et j’ai été formé pour y jouer. Ceci dit, le temps presse et il faut que je sois fixé sur mon avenir pour être à l’aise moralement. Vous vous attendiez à une convocation parmi l’effectif senior, n’est-ce pas ? Absolument, car je faisais déjà partie de cet effectif et j’ai même participé à quelques matchs. Cette saison, j’espère avoir plus de temps de jeu pour me perfectionner et apporter un plus à mon équipe. La concurrence sera rude au milieu, le secteur où vous évoluez ; appréhendezvous cette situation ? Il n’y a pas meilleur que la concurrence pour améliorer son jeu et se corriger. Bien au contraire, la présence d’éléments chevronnés dans ce secteur pourrait me donner l’occasion de progresser très vite. Quelles appréciations faites-vous sur le recrutement effectué cette saison ? Il est judicieux, mais avant d’évoquer le recrutement il est bon de dire que l’ossature de l’équipe a été gardée ce qui garantit surtout la stabilité dans le fond de jeu de l’équipe. Concernant les nouvelles recrues, il faut s’attendre à ce qu’elles apportent le plus escompté et permettre à l’équipe de jouer plus que le maintien.

CAB
T. A.

Benssaci a signé

Alors que l’opération recrutement se poursuit, les joueurs espoirs qui sont considérés comme la crème de la formation du club sont inquiets sur leur avenir. Parmi eux, Oubeïda Bensaâdi qui fait partie de l’effectif senior depuis plusieurs saisons.

Il portera le numéro 15

En contact avec la direction cabiste depuis quelques jours, Nacereddine Benssaci a finalement opté officiellement pour le CAB. En effet, le désormais ex-joueur du CSC a paraphé avant-hier soir un contrat de deux ans. Avec le recrutement de cet élément, les dirigeants batnéens ont réglé un problème récurrent, celui du flanc gauche de la défense.

AB

Sifi a négocié

«On ne regrettera pas de m’avoir recruté»
le joueur n’a pas fait le voyage pour rien. On rappelle qu’auparavant le manager de l’équipe a eu avec lui par téléphone une approche de ce qui l’attend à Bordj, et le joueur était d’accord pour signer. Donc, il ne resterait que quelques détails à régler pour que le Tunisien Hichem Sifi devienne la 9e recrue cette saison. AB

Aussitôt le contrat signé, la nouvelle recrue du CAB a choisi le numéro du maillot qu’il portera la saison prochaine. Ce sera le 15 pour Benssaci.

Comme on l’avait rapporté, l’attaquant tunisien de l’Olympique Beja Hichem Sifi est à Bordj depuis lundi soir et le lendemain un premier round de négociations a eu lieu en présence de son manager de celui de l’équipe Nouredine Aïdel ainsi que du président Messaoudène. Il faut souligner que le joueur était fatigué par le voyage qu’il avait effectué la veille, donc les

deux parties se sont contentées plutôt d’une prise de contact pour faire connaissance autour d’un déjeuner et ce n’est qu’hier que les choses sérieuses ont commencé. A priori, Hichem Sifi dont Aïdel ne dit que le grand bien signerait son contrat aujourd’hui tout en empochant une partie de son dû. En tout état de cause, on imagine mal que les négociations échouent vu que

«Si j’ai signé au CAB, c’est parce que j’ai eu comme interlocuteurs des hommes au sens propre du mot. De mon côté, je leur avais donné ma parole et je l’ai tenue. Je promets de donner le meilleur de moi-même. Les dirigeant ne regretteront pas de m’avoir fait revenir.» S. B.

18

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 1

USMBA

nitialement prévue pour hier au stade 24-Février 56, la reprise tant attendue par les inconditionnels vert et rouge n’a pas eu lieu. Et pourtant, tout a été mis au point pour que ladite reprise se déroule conformément au programme concocté par l’entraîneur Benyellès. Ce report trouve son origine dans le fait que beaucoup de joueurs ont brillé par leur absence. Cela dit, cette supposée reprise s’est limitée à une séance de présentation de routine entre les joueurs. Un chamboulement de programme, plutôt, incompréhensible étant donné que la majorité des équipes de Ligue 1 ont déjà entamé leur préparation d’intersaison. Il apparaît clair que la vraie

I

reprise est reportée jusqu’à samedi prochain, puisque plusieurs joueurs sont encore en vacances. Hamzaoui, signature imminente

La reprise ré-agencée
le renouvellement de sa licence. Le meneur de jeu de la formation belabbésienne semble avoir mis une croix sur le conflit qui l’opposait à ses dirigeants, et la signature de la licence est imminente. Ouasti, toujours d’actualité Beaucoup de choses se sont dites sur l’avènement de l’ex-libéro du MCO et de l’ASMO, Zoubir Ouasti à l’USMBA. Annoncé, officiellement avec les Vert et Rouge, Ouasti a dû ajourner sa décision

rendez-vous pour cette fin de semaine. Les négociations sont déjà engagées et on n’est pas loin d’un accord, indique une source proche du club. Khelloufi dans le viseur Les responsables de l’USMBA viennent de prendre langue avec l’attaquant du Paradou, Khelloufi. Selon nos informations, le joueur du PAC aurait été approché par les dirigeants qui veulent s’attacher de ses services. Aucune autre indication n’a été dévoilée sur la nature du contact, encore moins des pourparlers. Il apparaît, néanmoins, que la piste Khelloufi est très substantielle. M. O. Noureddine

Le cas Hamzaoui semble se décanter au fil des jours. Après une certaine tergiversation de la part du joueur, ce dernier serait sur le point de parapher son contrat. D’ailleurs, Hamzaoui devait rencontrer mardi les dirigeants pour une dernière mise au point avant

après que certaines parties se sont immiscées dans les affaires du CA quant à sa venue à l’USMBA. Le défenseur Hamraoui a fait l’objet de critiques virulentes de la part de personnes qui auraient recommandé aux dirigeants de faire l’impasse sur son recrutement pour des raisons énigmatiques. Toutefois, le comité directeur a ré-ouvert le «dossier» pour décider, finalement, de recruter le défenseur central oranais. Les deux parties devaient se revoir dimanche dernier, mais le joueur a reporté le

i le public tlemcénien regrette d’ores et déjà l’absence du capitaine d’équipe et enfant du club, Anouar Boudjakdji, avant même l’entame du championnat, ce dernier, qui ne devra plus porter le maillot bleu et blanc, n’est pas totalement sûr néanmoins de mettre fin à sa carrière de joueur. Nous avons appris d’une source digne de foi et très proche de Boudjakdji, que ce dernier a reçu une offre assez alléchante d’un club prestigieux, dans l’espoir de le convaincre de renforcer ses rangs. Ce qui sera un énorme gâchis pour le club phare des Zianides.

S

Et si Boudjakdji signait ailleurs ?
Il a reçu une offre alléchante
joueur le plus utilisé par Amrani. Cela prouve qu’il a encore du jus, pour au minimum une dernière pige d’une saison. Zaoui, Belkaïd ou Zafour ne sont pas plus en forme que lui Véritable cadre et leader sur et en dehors du terrain, Anouar Boudjakdji occupe un poste qui nécessite certes de la vivacité, mais pas forcément une condition physique d’un sprinteur, vu que d’autres défenseurs aussi « vieux » que lui, à l’instar de Zaoui (ASO), Belkaïd (ESS) ou Zafour (JSMB), seront bel et bien présents sur les pelouses de l’élite la saison prochaine, vu l’importance d’avoir ce genre d’éléments expérimentés dans un effectif. Le joueur face à un choix compliqué

WAT

Boudjakdji n’a pas annoncé sa retraite Ce qui rend cette information encore plus crédible, c’est que le joueur n’a jamais déclaré publiquement son intention de mettre fin à sa carrière, surtout qu’il a souvent avoué dans ses déclarations aux médias après la fin de saison dernière qu’il peut toujours rendre service au WAT sur le terrain. A 35 ans, il n’est pas encore «cuit» Même s’il n’a plus les jambes et la condition physique de ses 20 ans, Anouar Boudjakdji, qui soufflera bientôt ses 36 bougies, est loin d’être un retraité. Vu qu’il faut juste garder un œil sur ses stats de l’an dernier, pour comprendre qu’il a été le

Chellali et Meftah non retenus par Amrani Vu qu’il a eu carte blanche de la part de la direction, pour choisir son effectif final, Abdelkader Amrani qui n’a nullement été séduit par les performances de l’ex-milieu de terrain de l’ESM, Chellali, et du défenseur formé à la JSK, Meah, a décidé de les écarter définitivement du groupe. Une décision qui oblige la direction à convoquer les deux joueurs, afin de trouver une solution à l’amiable pour résilier leurs contrats et trouver un nouveau club preneur. Sameur a prolongé jusqu’en juin 2014 De retour à Tlemcen, le milieu de terrain offensif, Abdelhakim Sameur qui a repris les entraînements avec ses coéquipiers, a rencontré aussi les dirigeants avant-hier en négociant notamment son nouveau contrat. Vu qu’il a pris la décision de prolonger d’une année son attachement au WAT où il est désormais lié jusqu’en juin 2014. Yabeun présent, en attendant Francis Ambane En plus de la présence de la nouvelle recrue Bennaï, l’attaquant camerounais Yabeun a fait son apparition avant-hier au stade Hennaya, en se contentant néanmoins de simples tours de piste, en compagnie de l’exHarrachi ainsi que le portier Bereksi. Si Yabeun a donc répondu présent, on attend le retour de l’autre Camerounais, Francis Ambane, qui sera probablement l’un des leaders de la formation widadie la saison prochaine. Les nouvelles recrues écrasent les U21 Dans un match d’application, avanthier, entre l’équipe espoir et une autre formation composée essentiellement de nouvelles recrues, mais aussi de joueurs encore en train de passer des

tests, cette dernière et sans pour autant trop briller a remporté une large victoire (5-0) au stade Hennaya. Un second match prévu aujourd’hui Si l’entraîneur Amrani n’a pas aligné de grands noms durant ce premier rendez-vous, vu l’absence encore et toujours de nombreux éléments importants, il espère avoir un groupe plus large à sa disposition aujourd’hui. Sachant qu’il y aura un second match d’application, que ce soit contre les mêmes U21 ou dans le meilleur des cas face à l’équipe de l’US Remchi.

Entre le désir de dire stop et se consacrer plus à sa petite famille, répondre favorablement aux sollicitations du public tlemcénien qui ne cesse de le supplier de rester au WAT et la tentation de faire une dernière pige ailleurs, Anouar Boudjakdji se retrouve dans une situation assez embarrassante. Ce dernier veut prendre son temps avant de faire le bon et probablement l’ultime choix dans sa carrière de footballeur. Othmane Riyad Baba Ahmed

Yahla de retour aujourd’hui à Tlemcen Après quelques jours passés à Alger, le boss tlemcénien, Abdelkarim Yahla sera de retour aujourd’hui à Tlemcen où il devra rencontrer probablement l’entraîneur Abdelkader Amrani, pour évoquer les postes à consolider. Surtout qu’il faut renforcer en urgence le secteur défensif, après les départs des Messaoudi, Belkaroui, Kada-Benyacine, Benacer, Zahzouh et, probablement, Boudjakdji. Othmane Riyad Baba Ahmed

Les discussions se poursuivent concernant Boussehaba Présent de nouveau au stade Hennaya avant-hier, l’enfant du club, Brahim Boussehaba, qui veut vite boucler cette histoire de signature au WAT reportée à cause du contrat qui le lie toujours au CRB, devra patienter quelques jours encore, sachant que le président Yahla est en train de négocier avec le boss du Chabab le prix de la libération de l’ex-joueur du MCO qui devrait se situer entre 100 et 200 millions de centimes.

A

yant constaté que les choses ne bougent plus et ce, en dépit de leur retrait de la gestion des affaires du club, les membres du conseil d’administration de la formation du MO Béjaïa ont décidé de tenir une réunion d’urgence aujourd’hui jeudi à partir de 18h afin de tenter de trouver une solution aux différents problèmes soulevés en ce qui concerne la gestion des affaires du club et surtout voir la stratégie à prendre pour éviter à ce que la situation se complique davantage. D’ailleurs, selon les informations en notre possession, les membres du CA auront à évoquer le problème des finances mais surtout les dettes du club qui restent le chapitre qui bloque une bonne gestion des affaires de cette équipe béjaouie.

Réunion d’urgence des membres du CA
locales de la wilaya de Béjaïa n’ont pas réagi devant la grave crise que traverse le club, les membres du conseil d’administration du MOB comptent profiter de cette occasion qui se présente devant eux pour interpeller les pouvoirs publics concernant leur silence face à une telle situation et surtout solliciter des aides afin de permettre à cette équipe de préparer la nouvelle saison dans de bonnes conditions et par la même, tenter de trouver les solutions nécessaires pour éviter à ce que le club accuse encore du retard. geants pourraient revenir à nouveau à la gestion des affaires du club mais avec des conditions, apprend-on de sources crédibles. D’ailleurs, les conditions seront liées notamment aux problèmes des dettes ainsi que des finances pour assurer la préparation de la nouvelle saison.

MOB

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

Bouchebah maintient sa décision et Bennai n’a rien décidé
Par ailleurs, alors que le MOB est livré à lui-même depuis maintenant deux semaines étant donné que les choses ne bougent pas en l’absence de tous les dirigeants mis à part la permanence au niveau du siège assuré par l’un des employés, voilà que le président Bouchebah maintient sa décision de se retirer de la gestion des affaires du club en justifiant cela par le fait qu’il ne peut travailler dans des conditions «déplorables alors que le président de CSA/MOB en l’occurrence Bennai Arab n’a rien décidé

Les dirigeants pourraient revenir avec des conditions
Toutefois, bien que rien ne se soit infiltré sur l’intention des membres du conseil d’administration puisque les choses devraient s’éclaircir au cours de cette réunion prévue pour la fin d’après-midi de la journée d’aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que les diri-

Le recrutement à l’arrêt
Conséquences de la démission collective des dirigeants, le recrutement qui a pourtant bien débuté avec la signature de pas moins de cinq éléments se trouve à l’arrêt puisque en l’absence d’une direction qui pourrait assurer l’opération des négociations. En effet, le

jusque-là en attendant de voir encore plus clair à l’avenir.

Vers la sollicitation des pouvoirs publics
Ayant constaté que les autorités

USMB

«Aucun président n’a laissé 400 000 L’ euros dans les caisses du club»
Zaïm met les points sur les i
à effectuer un recrutement minimum puisque la plupart des joueurs sont encore sous contrat.»

Douicher et Ouznadji négocient

NAHD

coach Mourad Rahmouni, qui a déjà proposé une liste de joueurs pour négocier avec eux, attend toujours du nouveau concernant ce volet recrutement afin de se permettre d’entamer les préparatifs de la nouvelle saison dans de bonnes conditions surtout que son programme est en train d’être chamboulé avec le retard enregistré dans la préparation d’intersaison. Yugurtha A.

L’

«Il y a 400 000 euros dans les caisses du club»
«Ecoutez, il n’y a aucune polémique à faire. Il y a une situation financière et des états que tout le monde peut consulter. La situation financière de l’USMB est saine et je peux même vous dire que celui qui veut reprendre l’USMB disposera de liquidités qui se montent à 400 000 euros. C’est, de toutes les façons, ce que j’avais rendu public devant les industriels et devant le wali de Blida.»

ex-président blidéen ne veut entreprendre aucune polémique. Il a seulement tenu à répondre à ses détracteurs qui ont colporté, ces derniers jours, certaines rumeurs. La SSPA/USMB est saine et il nous donne les détails.

prendra le club aura à effectuer un recrutement minimum. Pas moins de vingt joueurs sont encore sous contrat : «Mis à part trois, la totalité des joueurs de l’effectif sont encore sous contrat. Ce sont ceux qui ont quand même réussi un parcours appréciable même si le principal objectif qui était celui d’accéder n’a pas été atteint. Avec un recrutement minimum, l’USMB pourrait retrouver sa place parmi l’élite. Rien ne m’aurait empêché de transférer ces joueurs.»

L’ex-président de l’USMB ne veut laisser place à aucune ambigüité. Il nous dira que son départ était annoncé de longue date : «Les gens qui étaient intéressés par la reprise du club, les autorités, les supporters et toutes les parties prenantes n’ont pas été prises de court. J’ai annoncé mon départ par voie de presse parlée et écrite le 11 décembre passé. On avait donc largement le temps de préparer ma succession.»

«J’ai annoncé mon départ le 11 décembre»

«Je reste un sponsor du club»

Des finances au beau fixe

financière du club avant d’en prendre les commandes est tout à fait naturel. Zaïm, dans un entretien qu’il nous a accordé, a décrit la société par actions, la SSPA/USMB. Il dira que cette société a été bâtie sur des bases solides et elle peut tenir pour au moins le quart de siècle à venir. Il dira que cela va sûrement déplaire à certains, mais que c’est une vérité. L’ex-premier responsable du grand club de Blida ajoutera que si la société présente son bilan et le dépose, cela signifierait qu’elle serait rétrogradée. C’est peutêtre ce que cherchent les détracteurs de l’USMB. Il ajoutera que c’est pour cette raison qu’il n’exigera pas le moindre centime de celui qui reprendra le club.

ancien joueur de la JS Kabylie, Lamara Douicher, qui a évolué la saison passée à l’AS Khroub, ainsi que l’ancien attaquant du Nasria, Nouri Ouznadji, ont négocié avec le dirigeant Kamel Saoudi qui veut les convaincre à opter pour le club sang et or afin de combler le vide laissé par les joueurs libérés. Saoudi a rencontré hier Douicher à Hussein Dey pour voir sa situation et son intention pour jouer au Nasria. Il a tenté de le convaincre par le fait que son engagement avec le club sang et or va lui permettre de relancer sa carrière. Idem pour l’ancienne coqueluche du Nasria, Nouri Ouznadji qui a été libéré par l’USM Alger après avoir effectué un passage à la JSK. Ouznadji, qui lie une excellente relation avec Saoudi, pourrait fort probablement revenir à son club formateur dans l’espoir de relancer sa carrière. Même si rien n’a été conclu, le dirigeant Saoudi reste confiant pour l’enrôlement du joueur qui lui a payé une partie de sa prime de signature du temps ou Lahlou était président du club.

Cheraïtia intéresse l’équipe
L’ancien attaquant du Nasria, Mohamed Cheraïtia, qui a évolué au MCEE et au MCS, a été sollicité par le CS Constantine, mais le joueur serait dans le calepin et dans les priorité du président Ould Zmirli, apprend-on de source proche du club. Le boss husseindéen aurait affirmé au joueur qu’il est prêt à lui accorder le même salaire que celui du CSC, à condition qu’il ne soit pas trop excessif lorsqu’on sait que les moyens du club sang et or sont dérisoires. Par ailleurs, on apprend qu’une partie des supporters ne sont pas d’accord avec le recrutement opéré jusque-là ainsi que les contacts qui s’effectuent pour le moment.

«Un groupe de qualité»

«beaucoup de joueurs sont encore sous contrat»

Zaïm ajoutera que celui qui re-

Zaïm dira, pour ce qui est de l’effectif, que les joueurs qui défendent les couleurs du club sont, pour la majorité d’entre eux, avides de connaître la gloire et gagner des titres : «C’est ce qui explique cette rage qu’ils ont, lorsqu’ils sont sur le terrain. Ils ont maintenant une certaine expérience de ce championnat de L2 et ils ont les qualités pour effectuer un parcours satisfaisant la saison prochaine. Les éventuels repreneurs auront

Les vraies-fausses excuses !

Il n’est pas question pour Zaïm de ne pas aider le club et cela même après son départ. Il veut aider l’USMB et cela par le biais du sponsoring : «Mon départ de la présidence du club ne veut pas dire que je vais abandonner définitivement l’USMB. Quelle que soit l’identité du repreneur, je resterai un sponsor important du club comme cela a toujours été le cas. L’USMB est le club de tous les Blidéens et il reste pour eux une seconde famille.»

Que le prochain repreneur prenne la précaution de prendre le temps d’étudier la santé

Celui qui reprendra le club aura toutes les facilités pour mener à bien sa mission. Il n’aura aucun passif à gérer et aussi il n’aura pas à débourser le moindre centime pour le rachat des actions du club. L’actuel homme fort de l’USMB s’est dit dans l’obligation de céder sa place à quelqu’un d’autre. Il précisera que les clubs professionnels sont avant tout des sociétés commerciales qui doivent générer des richesses après investissements et qu’il était prêt à déployer, en personne, un tapis rouge à ceux qui veulent gérer l’USMB. En plus de cela, le prochain repreneur aura à sa disposition un effectif qui est de qualité. Slimane B.

Reprise dimanche

La direction aura programmé la reprise des entraînements pour ce dimanche, apprend-on de source proche du club. Les responsables vont adresser des convocations aux anciens joueurs pour les informer de la date de la reprise qui sera assurée par un des adjoints du futur entraîneur de l’équipe. Le Nasria est un peu en retard par rapport aux autres clubs qui ont déjà entamé la préparation. Par ailleurs, on apprend que la direction compte organiser un stage bloqué soit en Tunisie soit au Maroc.

S. H.

Comme rapporté dernièrement par nos soins, le premier responsable de l’USMAn, Abdelhamid Boudiaf, s’est déplacé en personne avec quatre joueurs à la banque pour récupérer leurs arrièrés. Il s’agit de Benabdellah, Ounes, Herbache et Bouharbit. Par ailleurs, une source nous a confié que quatre autres joueurs devraient eux aussi récupérer leur dû. On parle de Toubal, Zemmouchi, Ouaddah et Ali Guechi. Par ailleurs, et après plusieurs semaines de repos, c’est aujourd’hui que les joueurs de l’USMAn seront appelés à reprendre le chemin des entraînements en prévision de la saison prochaine. R. M.

Fini les tests, bonjour les entraînements !

USMAn

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

Entame de la première phase de préparation aujourd’hui
Selon des informations émanant du président du conseil d’administration, Kamel Madani, la formation du Mouloudia de Constantine devrait entamer, dès aujourd’hui, sa première phase de préparation à Constantine. Trois jours durant, 12, 13 et 14 juillet, les joueurs devront s’entraîner à la forêt d’El Baâraouia. Ensuite, ils partiront en Tunisie pour développer leur technicité.

MOC

Vous avez officiellement opté pour l’USMAn, quelles sont vos impressions ? Je suis très heureux d’avoir opté pour une grande équipe comme l’USMAn. Sincèrement, je voulais jouer à Annaba depuis belle lurette. Même si plusieurs clubs me voulaient en prévision de la saison prochaine, j’ai décidé de m’engager avec le club phare d’Annaba. Comment se sont déroulées les négociations ? Il faut être patient. Je savais dès le départ que la direction traverse des moments vraiment difficiles. Personnellement, j’ai dû patienter

Derrahi : «C’est un rêve qui se réalise»
dix jours avant de signer mon contrat. L’essentiel, c’est que je suis officiellement annabi. Connaissez-vous certains joueurs de l’USMAn ? Oui, j’ai déjà joué aux côtés de Bouharbit à l’ASK et au CABBA. Même si je ne le connaissais pas, je tiens à dire que mon expérience me poussera à dire que pour réussir il faudra être solidaires et unis. Nous allons faire de notre mieux pour jouer dès le départ les premiers rôles afin de réussir l’accession à la fin. Que pouvez-vous dire aux supporters annabis ? Tout d’abord, je tiens à les remercier pour leur chaleureux accueil. Ainsi, il faut qu’ils sachent que l’accession en Ligue 1 se fera avec leur aide tout au long de la saison. Pour qu’ils soient motivés, les joueurs doivent être positivement soutenus par les fans du club. De notre part, nous allons faire de notre mieux pour atteindre l’objectif et replacer l’équipe parmi l’élite. Entretien réalisé par R. M.

ASK

Abess et Hafid, les deux premières recrues
du futur président de la SSPA et le CA, Khettabi. Deux recrutements intéressants. Un bon départ, surtout que les deux joueurs sont pétris de qualités et talentueux. A présent, l’ASK avance doucement mais sûrement. Les cauchemars sont, désormais, derrières. Le club commence, enfin, à renaître de ses cendres. Ses responsables ont bien débuté pour l’exercice 2012-2013. Abdou Henine

Bouraba a racheté son contrat avec 40 millions
Le MCS n’a pas libéré Bouraba aussi facilement, puisque la commission de recrutement savait que le joueur est encore lié avec le club jusqu'à juin prochain. Ainsi, il devrait négocier sa libération. Durant les tractations, les deux parties se sont entendues pour que le joueur verse 40 millions dans les caisses du MCS. A partir de mardi, Bouraba est officiellement libre.

MCS

maines où les Saïdis devraient peaufiner leur préparation avant l’entame du championnat de Ligue 2.

Le staff technique au complet

Premier match amical le 26 juillet

Le staff technique du Mouloudia serait composé de trois hommes, l’entraîneur en chef, le Brésilien Alvez, secondé de Merahi pour le physique et Laouar Farid pour les gardiens de but.

Finalement, le NAHD a fini par lâcher ses stars cet été, suite aux pressions exercées par les managers et les clubs sur les éléments de la Milaha. En un laps de temps, Khettabi a pu convaincre les deux pistes de luxe, le latéral gauche, Abess Soufiène, et l’avant-centre, Hafid. Ces deux éléments se sont engagés officiellement avec l’ASK, mardi dernier, en signant leurs contrats respectifs dans le cercle du club en présence

Quatre joueurs du MBH (Hassasna) ciblés

Un jeune du Mont Blanc a signé
régional d’Annaba. Cette nouvelle recrue a plu énormément aux dirigeants askistes, qui misent cette année sur de jeunes éléments pour occuper les trois premières places du classe-

Stage bloqué à Aïn Témouchent

Un match amical est programmé pour le 26 de ce mois par l’entraîneur brésilien, Alvez. L’adversaire devrait être la formation de l’élite, en l’occurrence le CA Batna. Cette empoignade aurait lieu au stade Hamlaoui de la ville des Ponts et l’horaire du match serait communiqué à temps. T. A.

«Aucun président n’a laissé 400 000 euros dans les caisses du club»
Zaïm met les points sur les i

USMB

D’après une source bien informée du club, un jeune joueur, Bouafia, un milieu offensif, a signé un contrat de deux années avec l’ASK, mardi dernier. Il portait les couleurs du club

ment. A présent, l’ASK opte pour les jeunes afin préparer un groupe solide pour l’avenir. L’arrivée d’autres jeunes joueurs ne nous étonnera nullement. A. H.

Le nouveau staff technique du MCS, désigné il y a quelques jours et à sa tête l’exadjoint de Rouabah Ilias Arab, qui devient l’entraîneur en chef de cette équipe de Saïda, a prévu un stage bloqué à Aïn Témouchent où cette équipe a eu l’habitude de se regrouper chaque été dans cette ville côtière. Ce stage bloqué s’étalera sur deux se-

Pour la saison prochaine, le MCS n’a recruté aucun joueur. Mais, nous avons appris que sa direction a ciblé pas moins de quatre joueurs du MBH (Hassansa), une équipe voisine, à savoir trois ex-joueurs du MCS, Belhadj Djamel, Kaïd Saïd, Aibout Mohamed, et de son élément, Ketab. Ces derniers ont émis le vœu de porter les couleurs du MCS pour une autre saison. Ils n’attendent juste un signe de la part des dirigeants de Saïda pour s’asseoir à la table des négociations. L’équipe d’El-Hassasna n’empêchera pas ses joueurs de signer ailleurs, puisque son entraîneur, Chikhi Kadda, l’ex-joueur du MCS, est un fervent supporter de Saïda. Amar B.

L’

«Il y a 400 000 euros dans les caisses du club»
«Ecoutez, il n’y a aucune polémique à faire. Il y a une situation financière et des états que tout le monde peut consulter. La situation financière de l’USMB est saine et je peux même vous dire que celui qui veut reprendre l’USMB disposera de liquidités qui se montent à 400 000 euros. C’est, de toutes les façons, ce que j’avais rendu public devant les industriels et devant le wali de Blida.»

ex-président blidéen ne veut entreprendre aucune polémique. Il a seulement tenu à répondre à ses détracteurs qui ont colporté, ces derniers jours, certaines rumeurs. La SSPA/USMB est saine et il nous donne les détails.

cours appréciable même si le principal objectif qui était celui d’accéder n’a pas été atteint. Avec un recrutement minimum, l’USMB pourrait retrouver sa place parmi l’élite. Rien ne m’aurait empêché de transférer ces joueurs.»

«Un groupe de qualité»

autorités, les supporters et toutes les parties prenantes n’ont pas été prises de court. J’ai annoncé mon départ par voie de presse parlée et écrite le 11 décembre passé. On avait donc largement le temps de préparer ma succession.»

«beaucoup de joueurs sont encore sous contrat»

Zaïm dira, pour ce qui est de l’effectif, que les joueurs qui défendent les couleurs du club sont, pour la majorité d’entre eux, avides de connaître la gloire et gagner des titres : «C’est ce qui explique cette rage qu’ils ont, lorsqu’ils sont sur le terrain. Ils ont maintenant une certaine expérience de ce championnat de L2 et ils ont les qualités pour effectuer un parcours satisfaisant la saison prochaine. Les éventuels repreneurs auront à effectuer un recrutement minimum puisque la plupart des joueurs sont encore sous contrat.»

«Je reste un sponsor du club»

Zaïm ajoutera que celui qui reprendra le club aura à effectuer un recrutement minimum. Pas moins de vingt joueurs sont encore sous contrat : «Mis à part trois, la totalité des joueurs de l’effectif sont encore sous contrat. Ce sont ceux qui ont quand même réussi un par-

«J’ai annoncé mon départ le 11 décembre»

Il n’est pas question pour Zaïm de ne pas aider le club et cela même après son départ. Il veut aider l’USMB et cela par le biais du sponsoring : «Mon départ de la présidence du club ne veut pas dire que je vais abandonner définitivement l’USMB. Quelle que soit l’identité du repreneur, je resterai un sponsor important du club comme cela a toujours été le cas. L’USMB est le club de tous les Blidéens et il reste pour eux une seconde famille.»

elle peut tenir pour au moins le quart de siècle à venir. Il dira que cela va sûrement déplaire à certains, mais que c’est une vérité. L’ex-premier responsable du grand club de Blida ajoutera que si la société présente son bilan et le dépose, cela signifierait qu’elle serait rétrogradée. C’est peut-être ce que cherchent les détracteurs de l’USMB. Il ajoutera que c’est pour cette raison qu’il n’exigera pas le moindre centime de celui qui reprendra le club.

Des finances au beau fixe

Les vraies-fausses excuses !

L’ex-président de l’USMB ne veut laisser place à aucune ambigüité. Il nous dira que son départ était annoncé de longue date : «Les gens qui étaient intéressés par la reprise du club, les

Que le prochain repreneur prenne la précaution de prendre le temps d’étudier la santé financière du club avant d’en prendre les commandes est tout à fait naturel. Zaïm, dans un entretien qu’il nous a accordé, a décrit la société par actions, la SSPA/USMB. Il dira que cette société a été bâtie sur des bases solides et

Celui qui reprendra le club aura toutes les facilités pour mener à bien sa mission. Il n’aura aucun passif à gérer et aussi il n’aura pas à débourser le moindre centime pour le rachat des actions du club. L’actuel homme fort de l’USMB s’est dit dans l’obligation de céder sa place à quelqu’un d’autre. Il précisera que les clubs professionnels sont avant tout des sociétés commerciales qui doivent générer des richesses après investissements et qu’il était prêt à déployer, en personne, un tapis rouge à ceux qui veulent gérer l’USMB. En plus de cela, le prochain repreneur aura à sa disposition un effectif qui est de qualité. Slimane B.

Baghor Merouane, nouveau président du CSA

ASMO

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

C’est un Baghor Merouan heureux que nous avions rencontré à l’issue de l’AGE d’avant-hier. Le nouveau président du CSA/ASMO s’est dit prêt à travailler dur et à mettre le paquet pour redorer le blason du club. Dans l’entretien qui suit, Merouan dévoile son plan d’action et évoque plusieurs sujets relatifs à sa nouvelle mission à la tête du club sportif amateur.

«Je suis prêt à injecter plus de deux milliards»
lement faire de mon mieux pour relancer les autres disciplines, telles que la boxe, le handball et le judo. Je veux ajouter une chose… Allez-y… Les portes de l’ASMO sont ouvertes à tous. Chaque personne qui peut apporter un plus au club est la bienvenue. Moi, je suis prêt à dialoguer avec tout le monde pour le bien du club. Aujourd’hui (NDLR : avant-hier) par exemple, j’ai été content de la présence de certains anciens joueurs, à l’image de H’mida Tasfaout. Il s’agit d’un monsieur qui peut rendre d’énormes services au club. Je compte le nommer conseiller au niveau du CSA/ASMO. Un ancien joueur comme Megueni peut aussi rendre d’énormes services au club. C’est pour vous dire que chaque personne qui a les compétences et les moyens pour aider l’ASMO sera la bienvenue au sein du club. Les supporters de l’ASMO espèrent voir leur équipe retrouver l’élite, qu’avez-vous à leur dire ? C’est leur droit de vouloir voir leur équipe retrouver l’élite. Cela dit, l’accession nécessite beaucoup de moyens. Nous devrons tous mettre la main dans la main et œuvrer tous dans le même sens pour réaliser cet objectif. Personnellement, je m’engage à discuter avec le P-DG de la société sur ce point. Au plus tard dimanche, j’aurai une discussion avec lui et nous fixerons ensemble les objectifs du club. Moi, en ma

qualité de président du CSA, je suis prêt à aider la SSPA pour permettre à notre club de retrouver l’élite. La dernière fois, vous vous êtes dit prêt à injecter deux milliards de centimes au club. Maintenezvous toujours vos propos ?

C’

est, avant-hier, qu’a eu lieu l’AGE du CSA/ASMO au siège du club. Cette AGE a connu la présence de cinq représentants de la DJS, en l’occurrence MM. Bouhediba, Lahmar, Kandoussi, Belghit, Saâd et l’huissier de justice, Farik. Prévu dans un premier temps à 17h, elle a été retardée d’une heure en raison de quorum non atteint. En effet, seuls 56 membres se sont présentés (NDLR : la présence de 74 membres était requise pour que le quorum soit atteint). Une heure après, l’assemblée s’est déroulée cette fois-ci en présence de 62 membres. Une minute de silence a été tout d’abord observée en la mémoire des martyrs de la Révolution, avant que les travaux ne débutent. L’un des membres de la commission de candidature, Berrouai, a expliqué aux présents que la commission de candidatures a reçu un seul dossier pour la présidence du CSA, il s’agit de celui de Baghor Merouane. Pour ce qui est des membres du bureau, 5 personnes ont déposé leur candidature, à savoir Bendahma Kaddour, Moussa Abdelhamid, Belkheira Tadj, Benamar Houari et Benfissa Abdelkader. Sur une proposition d’un membre de l’AG, il a été décidé que le vote pour la présidence du CSA se déroule à main levée. Cette proposition a été adoptée à l’unanimité des membres de l’AG. C’est ainsi que Baghor Merouane a été élu à l’unanimité nouveau président du

Cinq membres composeront le nouveau bureau, la candidature de Benamar rejetée
CSA/ASMO. Par la suite, et toujours à main levée, les membres de l’AG sont passés à l’élection des nouveaux membres du bureau. Sont candidats Bendahma Kaddour, Moussa Abdelhamid, Belkheira Tadj, Benamar Houari et Benfissa Abdelkader. Le représentant de la DJS, Lahmar, a demandé alors à ces candidats de se présenter devant les membres de l’AG. Tous les candidats ont répondu présent, à l’exception de Benamar, qui se trouve actuellement à l’étranger. Du coup, le représentant de la DJS a décidé de rejeter sa candidature. Malgré l’intervention d’un des membres de l’AG qui a voulu convaincre Lahmar de revenir sur sa décision, le représentant de la DJS a été catégorique dans ses propos : «La loi est clair sur ce point. Un candidat à la présidence ou pour être membre du bureau doit se présenter à l’AG. Sa candidature est donc automatiquement refusée.» C’est ainsi que la candidature de Benamar Houari a été rejetée. Les autres candidats ont été élus à l’unanimité membres du bureau du CSA/ASMO.

«Mes priorités sont la formation et la relance des autres disciplines»

«Lʼaccession ? Il faudra dʼabord en discuter avec le P-DG de la société»

Bouraba a racheté son contrat avec 40 millions
Le MCS n’a pas libéré Bouraba aussi facilement, puisque la commission de recrutement savait que le joueur est encore lié avec le club jusqu'à juin prochain. Ainsi, il devrait négocier sa libération. Durant les tractations, les deux parties se sont entendues pour que le joueur verse 40 millions dans les caisses du MCS. A partir de mardi, Bouraba est officiellement libre.

MCS

Riad O.

Tout d’abord, quel est votre sentiment après avoir été élu nouveau président du CSA/ASMO ? Je suis, naturellement, très content d’avoir été élu nouveau président du CSA/ASMO. Ce qui me fait encore le plus plaisir est de savoir que j’ai été élu président du club à l’unanimité. Je remercie donc les membres de l’AG pour leur confiance. Je sais que ma mission ne sera guère facile à la tête du club, mais je m’engage à faire de mon mieux pour réussir convenablement ma tâche et surtout aider l’ASMO à retrouver son lustre d’antan. Parlez-nous de votre plan d’action... Comme vous le savez, et en tant que président du CSA, mes prérogatives seront limitées aux jeunes catégories et aux autres disciplines sportives. Toutefois, je suis prêt à aider l’équipe fanion qui est gérée par la société. Mon travail sera axé sur la formation des jeunes joueurs. L’ASMO est réputé pour être une grande école de football. Elle a toujours enfanté des grands talents et l’équipe seniors repose en grande partie sur ces jeunes joueurs formés au club. Nous devrons continuer à travailler dans ce sens et axer notre travail sur la formation. Je vais éga-

Sincèrement, je suis prêt à investir même plus que cette somme. L’ASMO est mon club de cœur. J’aime l’ASMO et je ferai de mon mieux pour l’aider à retrouver son glorieux passé. Je dois préciser que beaucoup de personnes m’ont promis de m’aider dans ma tâche. Ce qui est sûr, c’est je ne vais ménager aucun effort pour faire retrouver à l’ASMO sa place habituelle parmi l’élite. On a également entendu dire que vous êtes en contacts avancés avec sept nouveaux joueurs… Effectivement, j’ai en tête les noms de sept nouveaux joueurs qui peuvent apporter un plus à l’ASMO. Toutefois, je ne veux pas dévoiler leurs noms. Je tiens à préciser, également, que je ferai de mon mieux pour garder les joueurs cadres du club, à l’instar de Mezaïr et Ouasti. Entretien réalisé par Riad O.

Lahmar : «Le DJS va beaucoup aider le club la saison prochaine»

maines où les Saïdis devraient peaufiner leur préparation avant l’entame du championnat de Ligue 2.

Entame de la première phase de préparation aujourd’hui
Selon des informations émanant du président du conseil d’administration, Kamel Madani, la formation du Mouloudia de Constantine devrait entamer, dès aujourd’hui, sa première phase de préparation à Constantine. Trois jours durant, 12, 13 et 14 juillet, les joueurs devront s’entraîner à la forêt d’El Baâraouia. Ensuite, ils partiront en Tunisie pour développer leur technicité.

MOC

Avant de quitter la salle, le représentant de la DJS, Lahmar Boumediene, s’est adressé aux membres de l’AG du CSA/ASMO en ces termes : «Avant de venir à cette AGE, le directeur de la jeunesse et des sports d’Oran, M. Gharbi, m’a prié de vous dire qu’il va beaucoup aider l’ASMO la saison prochaine.» Cette déclaration a fait plaisir aux membres de l’AG qui ont tenu, eux aussi, à remercier le DJS pour sa précieuse collaboration.

ASK

Quatre joueurs du MBH (Hassasna) ciblés

Abess et Hafid, les deux premières recrues
du futur président de la SSPA et le CA, Khettabi. Deux recrutements intéressants. Un bon départ, surtout que les deux joueurs sont pétris de qualités et talentueux. A présent, l’ASK avance doucement mais sûrement. Les cauchemars sont, désormais, derrières. Le club commence, enfin, à renaître de ses cendres. Ses responsables ont bien débuté pour l’exercice 2012-2013. Abdou Henine

Stage bloqué à Aïn Témouchent

Le nouveau staff technique du MCS, désigné il y a quelques jours et à sa tête l’exadjoint de Rouabah Ilias Arab, qui devient l’entraîneur en chef de cette équipe de Saïda, a prévu un stage bloqué à Aïn Témouchent où cette équipe a eu l’habitude de se regrouper chaque été dans cette ville côtière. Ce stage bloqué s’étalera sur deux se-

Pour la saison prochaine, le MCS n’a recruté aucun joueur. Mais, nous avons appris que sa direction a ciblé pas moins de quatre joueurs du MBH (Hassansa), une équipe voisine, à savoir trois ex-joueurs du MCS, Belhadj Djamel, Kaïd Saïd, Aibout Mohamed, et de son élément, Ketab. Ces derniers ont émis le vœu de porter les couleurs du MCS pour une autre saison. Ils n’attendent juste un signe de la part des dirigeants de Saïda pour s’asseoir à la table des négociations. L’équipe d’El-Hassasna n’empêchera pas ses joueurs de signer ailleurs, puisque son entraîneur, Chikhi Kadda, l’ex-joueur du MCS, est un fervent supporter de Saïda. Amar B.

Le staff technique au complet

Premier match amical le 26 juillet

Le staff technique du Mouloudia serait composé de trois hommes, l’entraîneur en chef, le Brésilien Alvez, secondé de Merahi pour le physique et Laouar Farid pour les gardiens de but.

Finalement, le NAHD a fini par lâcher ses stars cet été, suite aux pressions exercées par les managers et les clubs sur les éléments de la Milaha. En un laps de temps, Khettabi a pu convaincre les deux pistes de luxe, le latéral gauche, Abess Soufiène, et l’avant-centre, Hafid. Ces deux éléments se sont engagés officiellement avec l’ASK, mardi dernier, en signant leurs contrats respectifs dans le cercle du club en présence

Un jeune du Mont Blanc a signé
régional d’Annaba. Cette nouvelle recrue a plu énormément aux dirigeants askistes, qui misent cette année sur de jeunes éléments pour occuper les trois premières places du classe-

Un match amical est programmé pour le 26 de ce mois par l’entraîneur brésilien, Alvez. L’adversaire devrait être la formation de l’élite, en l’occurrence le CA Batna. Cette empoignade aurait lieu au stade Hamlaoui de la ville des Ponts et l’horaire du match serait communiqué à temps. T. A.

D’après une source bien informée du club, un jeune joueur, Bouafia, un milieu offensif, a signé un contrat de deux années avec l’ASK, mardi dernier. Il portait les couleurs du club

ment. A présent, l’ASK opte pour les jeunes afin préparer un groupe solide pour l’avenir. L’arrivée d’autres jeunes joueurs ne nous étonnera nullement. A. H.

20

N° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

Coup d’œil International
Real Madrid

Très peu utilisé par son entraîneur José Mourinho au Real Madrid lors de l'exercice 20112012, Hamit Altintop aurait décidé de quitter le navire merengue dès ce mercato estival. Selon le quotidien espagnol As, un accord serait en passe d'être trouvé entre le Fenerbahçe Istanbul et la Maison Blanche. Le club de Florentino Perez devrait percevoir deux millions d'euros pour le transfert du joueur de 29 ans. Cependant, tout n'est pas encore réglé entre les différents acteurs. En effet, le milieu de terrain souhaiterait empocher un salaire annuel de 3,5 millions d'euros, alors que les Stambouliotes ne lui en proposent que 2,8. La vente d'Issiar Dia devrait toutefois permettre à la formation turque de faire l'effort financier nécessaire à la signature du natif de Gelsenkirchen, qui pourra retrouver le championnat de son pays natal.

Altintop tout proche de Fenerbahçe

Un dernier défi de
prestige pour Luca Toni

Malaga

mais pas encore forfait pour les Jeux Olympiques de Londres cet été, où il a été retenu dans la sélection de Grande-Bretagne, l’attaquant Daniel Sturridge pourrait changer d'air dans les prochaines semaines. En effet, lassé de cirer le banc du côté de Chelsea, surtout avec le recrutement massif dans ce secteur durant ce meracto, l'international anglais aurait des propositions émanant de Tottenham et Liverpool, qui veulent enrôler ce très prometteur joueur.

Les Spurs et les Reds veulent chiper Sturridge Victime d'une méningite virale

Chelsea

Déjà annoncé par la presse sur le départ du club de Shanghaï Shenhua en Chine, Nicolas Anelka a démenti l'information via Oriental Sports Daily. «Je ne retournerai pas en Angleterre, même si j'y ai passé des années agréables», a-t-il indiqué, dans des propos rapportés par le China Daily, l'édition nationale. «Je ne partirai pas pour un autre club, le jour où je quitterai Shenhua marquera la fin de ma carrière», a ajouté celui qui avait annoncé son départ de Chelsea pour l'Empire du milieu le 11 décembre dernier. Depuis, force est de constater que l'aventure asiatique n'est pas des plus simples pour l'international français. L'ancien attaquant du PSG, d’Arsenal et du Real Madrid, qui reste sur un total de 800 minutes sans marquer le moindre but, avait même dû endosser la double casquette d'entraîneur-joueur après l'officialisation du départ de Jean Tigana.

Anelka : «Finir ma carrière à Shenhua»

Chine

Évoluant au sein du club d’Al-Nasr Dubaï depuis janvier dernier, Luca Toni, l’attaquant italien, pourrait rebondir à Malaga selon des informations reprises par nos confrères espagnols de Sport. Champion du monde en 2006 avec la Squadra Azzurra, le joueur, dont le talent a éclaté à Palerme entre 2003 et 2005, club avec lequel il a inscrit la bagatelle de 51 buts en deux saisons, sera-t-il tenté de relever un nouveau défi à 35 ans ? A en croire la presse transalpine, l’ancien bavarois et Malaga auraient même trouvé un accord de principe, en ayant la possibilité de retrouver le haut niveau en Liga mais aussi en Ligue des Champions tout juste avant de raccrocher les crampons.

Il a le choix du roi ! Nene, sous contrat Après Manchester United, un Mauricio Pellegrino, le nouvel enjusqu'au 30 juin 2013 avec le PSG, a dénouveau club aurait manifesté son traîneur du CF Valence qui se déplavoilé mardi via son site officiel les intérêt pour Joao Moutinho, l’une cera au Santiago Bernabeu dès la clubs européens intéressés par ses des belles révélations de l’Euro 2012. première journée de Liga pour y afservices. Et le milieu de terrain ofSelon nos confrères russes de Lifefronter le Real Madrid, a donné les fensif brésilien, auteur de 21 buts sport, le CSKA Moscou serait sur le premières lignes de ses plans. «Il faut sous la tunique du club de la capitale point de soumettre une offre au FC améliorer certaines choses dans la saison passée, serait donc suivi de Porto pour tenter d’attirer dans ses l’équipe. Mais Valence est une formation près par la Juventus et la Roma en Serie filets le milieu international portuqui va continuer à développer un jeu porté vers l’attaque. A, le Galatasaray en Turquie, et enfin Magais. Mais les dirigeants du club Chercher sans cesse la victoire et ne jamais renoncer, c’est laga en Liga. Ces clubs lui auraient, selon ses dires, formulé champion en titre ne seraient pas le plus important», a-t-il avancé, propos repris par Marca. des propositions. A noter également que des formations brésidécidés à discuter pour moins de 18 millions d’euInterrogé sur l’arrivée d’éventuels renforts, le technicien du liennes l'auraient également sondé, alors que son premier souros, une somme que les Russes ne seraient pas club ché s’est montré confiant : «Il y a des contraintes financières hait était de prolonger jusqu'au 30 juin 2015 avec les Franciliens. en mesure d’aligner. A noter que le joueur mais nous suivons de nombreux joueurs». Pour rappel, Mauricio Et pour le moment, la direction du PSG et Leonardo, le directeur de 25 ans est lié jusqu'en 2015 avec Pellegrino, remplace cette saison Unai Emery qui s’est engagé au sportif des Rouge et Bleu, n'ont toujours pas accédé à sa demande malle FC Porto. Spartak Moscou, en devenant de la sorte, le nouvel entraineur de l’ingré leur volonté de le voir rester à Paris la saison prochaine. ternational algérien, Sofiane Feghouli.

Quand Nene dévoile les noms de ses prestigieux courtisans

PSG

Un nouveau prétendant pour Moutinho

Porto

Selon Le Progrès, l'OL devrait bientôt finaliser le départ d'Hugo Lloris, que Jean-Michel Aulas aimerait vendre d'ici dimanche. Tottenham et Arsenal semblent toujours en pôle pour attirer le portier international, estimé à 20 millions d'euros par «JMA». Toujours du côté des départs, le Rubin Kazan semble intéressé par les venues de Bafé Gomis et Kim Källström, et le président lyonnais semble ouvert la discussion, si le club russe met le prix. En attendant de conclure au moins l'un de ces départs, l'OL fait patienter Benjamin Corgnet, qui s'entraîne toujours avec Dijon, en attendant que le club rhodanien ait les liquidités pour conclure un transfert estimé à 4 millions d'euros.»

Le départ de Lloris se précise

OL

Pellegrino : «Chercher sans cesse la victoire »

Valence

Inter Milan

fidélitéle à l’inter ! Annoncé sur départ en novembre

Chivu jure

dernier puis finalement proche d'une prolongation en février dernier, Cristian Chivu va bien rester à l'Inter Milan. Libre de tout engagement, le défenseur international roumain s'est finalement entendu avec sa direction pour un nouveau bail courant jusqu'en juin 2015. Sollicité par Naples ou Liverpool, l'ancien Giallorosso va donc continuer, voire même terminer, sa carrière en Lombardie, contrairement à son désormais ancien coéquipier brésilien, Lucio, qui a pris la décision de tenter une aventure à la Juventus.

L’Inter Milan a confirmé avoir reçu une offre pour son milieu offensif Wesley Sneijder, mais sans en dire plus. Mais selon le média russe Sovsport.ru, c’est bien Anzhi qui aurait formulé une offre de 25 M€ pour le Batave. De son côté, la Gazzetta dello Sport précise qu’un salaire de 15 M€/an aurait également été proposé au joueur, qui n’est pas vraiment sûr de poursuivre son aventure en Italie, en ayant la possibilité de remporter un jackpot sur le plan financier en rejoignant son ancien coéquipier à l’Inter, le Camerounais Samuel Eto’o.

Anzhi prêt à tout pour Sneijder

Après l’intérêt du grand club italien du Milan AC, selon les médias britanniques de Sky Sport, West Ham serait aussi très intéressé à l’idée d’enrôler Andy Carroll, l’attaquant de Liverpool, sous forme de prêt pour la saison prochaine. Brendan Rogers, le nouveau manager des Reds de Liverpool, s'est exprimé au sujet d'Andy Carroll. «Je vais être honnête, je vais regarder ça de près», a-t-il annoncé devant nos confrères de la BBC. «Il y a beaucoup de choses qui rentrent en compte dans le cadre d'un prêt. Cela va-t-il être bénéfique pour le club ? C'est le plus important», a ensuite ajouté le technicien du club de la Mersey. Arrivé en janvier 2011 en provenance de Newcastle pour la somme astronomique de 40 millions d'euros, le buteur anglais a depuis déçu en n'inscrivant que six petits buts en Premier League. Un départ semble plus que jamais envisagé pour l’ex-joueur de Newcastle, surtout que Fabio Borini étant très proche de s’engager avec le club de la Mersey.

Carroll poussé vers la sortie ?

Liverpool

Negredo ne

FC Séville

bougera pas cet été

Alors que la presse espagnole faisait état récemment d’un intérêt de Malaga pour Alvaro Negredo, José María Del Nido, le président du FC Séville, a tenu à mettre les choses au clair. «Il n’y a eu aucune offre ni aucun contact avec Malaga. Je suis habitué maintenant aux rumeurs et blagues relatives au marché des transferts, ces informations n’ont vraiment aucun fondement», a-t-il indiqué au quotidien Marca. Le joueur espagnol, qui a disputé l’Euro 2012 avec la Roja, est lié jusqu’en 2016 avec le club andalou.

Gameiro dans le viseur ?

Un moment pressenti du côté du FC Valence, Kevin Gameiro intéresserait désormais une autre équipe du championnat espagnol. Selon le quotidien Estadio Deportivo, le FC Séville serait aussi en course pour s'attacher les services de l'attaquant tricolore. Le Paris Saint-Germain qui demande huit millions pour leur buteur isarien, ne devra pas gêner les Sevillans, pour financer un possible transfert durant les jours à venir.

22

Le Buteur n° 1983 Jeudi 12 juillet 2012

V SA utile

Une méduse est composée à 97% d'eau!
aviezous ?

In

OIR

Détente
r e-mail : Réagissez à cette page pa com x-sante@lebuteur. jeu

Le fait de gouverner seul sʼappelle :
a- Autarcie b- Autocratie c- Oligarchie d- Ploutocratie

QCM

Le bras Le nez

L

Sudoku n° 1032 92 Sudoku n°
3 6 2 9 8 3 7 9 2 6 3 4 7 2 1 4

’intrus

9 6 8

La langue La jambe

LS V
e-

La position du cheval dans une statue équestre explique la mort de son cavalier

M

La statue équestre est un type de statue représentant un personnage monté sur un cheval. Le monde en compte des milliers présentant des rois ou des personnages historiques. De manière anecdotique, il existe une règle qui nʼa malheureusement pas toujours été suivie, mais qui permet quelque fois de déterminer les conditions de la mort du cavalier : lorsque le cheval a les deux jambes avant levées, son cavalier est mort au combat, tandis que lorsque seule une jambe avant est levée, le cavalier est mort à la suite de ses blessures au combat. Si les quatre jambes sont au sol, le personnage est mort de causes naturelles et non pas au combat.

Mon 1er est l'endroit favori des canards. Mon 2e est le contraire de tard. Mon tout enfonce le clou.

Charade

DSRAEJASDMA

éli Débusquez sportifs élo noms ont été2 mélangésdont les :

Qui Cʼest ?
Amar Ali

1

2 7 9 7 5 9 1

4 6 3

Pourquoi les femmes, en Afghanistan, marchent-elles en zig-zag ?

D

evinette

Enigme

Qu'est-ce qui a quatre pattes, des moustaches, une queue et des poils comme un chat mais n'est pas un chat ?
Liaisons à distance Militaires gradés Matériel de gymnase Afimenter

«En politique, une absurdité nʼest pas un obstacle»
De Gaulle Napoléon Bonaparte Bourguiba Arafat

Qui a dit ?

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature
Cʼest un chanteur
Coup de poing Garçons d’écurie Degré musical

Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

6 5

9

9 3 5 4 2

Mots fléchés n° 1487

1962 : Formation du groupe de musique britannique les Rolling Stones, nom inspiré d'une chanson de Muddy Waters. 1965 : Les Beatles sont sont élévés au rang de membre de l'ordre de l'Empire britannique par sa très gracieuse Majesté la reine Elisabeth. 1980 : 20 journaux du monde entier élisent Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, champion du siècle. 1995 : Noureddine Morceli porte le record du monde d'athlétisme du 1 500 m à 3ʼ 27ʼʼ 7. 1846 : Incendie du «Théâtre-Royal» à Québec, Canada : 200 morts.

Ce

Effrontées Couvre pieds

Renard arctique

Frâicheur

Suffisament Jeune ballerine

jour-là

Graisses de porc Imaginerons

Donneras la main Engin de pêche

Escorte Argile rouge Théâtre japonais Précisément Pesai l’emballage

Fignolais Vase Tracent Grands fourmiliers

Q Il était une fois une fille qui venait d'avoir 18 ans et qui était issue d'un couple divorcé depuis près de 12 ans. Le père dit à sa fille : - Va porter ce chèque de pension alimentaire à ta mère, dit lui que c'est le dernier et regarde bien la tête qu'elle fera. Arrivée chez sa mère, celle-ci dit à sa fille : - Va voir ton père, dit lui qu'il n'est

Humour…

pas ton père et regarde bien la tête qu'il fera.

Q Deux fous, un Français et un Allemand, s'échappent d'un asile par le toit. L'un d'eux fait tomber une tuile. Le gardien regarde en direction du toit et entend «miaou !». Il reprend son poste ne se doutant de rien. Peu après, une autre tuile tombe et entend - C'est moi, le chat !

Gardiens du milieu Fibres minérales

Chemins de halage Abstient Empereurs slaves Ourlet

Eau de St Omer Egaliser

Adjoint de juge

Appareil volant Patiente

Il suit l’élan

Choisiras Coup de karatéka

Victoire d’Empire Effondrée

Travaillas dur Frivole Armes de duel Atome chargé

Ça fait mal Etat de satellite

Amidonné

Personne très en vue

En outre Etre spectateur

La photo du
De qui Sʼagit-il ? Elvis Presley

jour

Porte de sortie Arrière Allure de cheval Provoqua

Cuisses d’agneau Vieux indiens

Démuni d’aiguillon Corromprent

Quatre saisons Donner son avis

Ville de carnaval Abattez

Disperse

Disparut

Fin d’intestin Grande galère

Chanson

Repère marin

Propulsé

Eté autorisé

En matière de Vraiment nul

Lieu de déclamation

Sudoku n° 1032 Sudoku n° 92

3 9 5 6 2 8 7 4 1

Lʼintrus La langue (le seul organe parmi les quatre qui est dépourvu de poils) Charade Mare-tôt : marteau

2 4 8 5 1 7 9 6 3

1 7 6 4 9 3 2 5 8

S o llu t iio n d e s jje u x … S o llu t iio n d e s jje u x … So ut on des eux… So ut on des eux…

9 5 7 2 4 1 8 3 6

6 8 5 4 2 3 8 6 1 4 2 3 8 7 9 1 3 6 7 8 5 6 2 4 1 3 5 7 2 1 9 5 9 4 7

7 1 9 3 5 4 6 8 2

QCM a- Autarcie

Qui cʼest ? Ali La Pointe

D’abord supposé

Mot pour intimes Sigle français

Posa un œil C’est aussi do

Brigant

Rivière d’Afrique C’est l’aluminium

Groupe de denrées

Devinette Parce qu'elles sont voilées Qui a dit ? Napoléon Bonaparte Méli-Mélo Assad (Salah) et Madjer (Rabah) Enigme Une chatte

Affectueux

Extirpe

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Numéros utiles

Décrassage
«Le pouvoir est moins fort que le vouloir.»
(Proverbe québécois

Le Buteur n° 1983 Jeudi 12 juillet 2012
Horaires des prières
22 Chaâbane 1433

Le proverbe du jour

Prévisions météo pour Alger et ses environs
SOLEIL, ORAGE POSSIBLE

23

JEUDI
Dohr Asr Maghreb Icha

JEUDI

VENDREDI
Fedjr Chourouk

: 12h53 : 16h44 : 20h11 : 21h49 : 03h50 : 05h39

ASSEZ ENSOLEILLÉ

VENDREDI

Ils ont bien failli passer à la casserole : plus de 3 600 crocodiles ont été interceptés par la police chinoise dans la région de G u a n g x i Zhuang, près de la frontière vietnamienne. Ces crocodiles du Siam étaient en chemin vers la province de Guangdong où ils devaient être vendus à des restaurants. Les crocodiles, mesurant plus de 1,7m de longueur et pesant au total seize tonnes, étaient transportés dans des camions. La chaleur et l'entassement ont coûté la vie à 42 d'entre eux. Les autres ont été confiés à des vétérinaires qui leur apportent les soins nécessaires, notamment en les réhydratant. Les trafiquants de crocodiles profitent des croyances sur les crocodiles : en manger apporterait des bénéfices nutritionnels exceptionnels.

La police chinoise sauve 3 600 crocodiles d'un trafic de viande

ACTUEL

Rhumatismes : petits gestes pour soulager arthrite et arthrose
Alimentation riche en vitamine C pour soulager arthrite et arthrose La vitamine C est une vitamine antioxydante qui aide à protéger les cellules dont celles des articulations.Veillez à des apports suffisants en mettant régulièrement au menu des kiwis, des oranges et autres agrumes, mais aussi quantité de légumes riches en vitamine C : poivrons, brocolis, pommes de terre, etc. Pour soulager arthrite et arthrose, surveillez votre poids Le surpoids favorise et aggrave l’arthrose, surtout au niveau des genoux et des hanches, puisque ces zones auront à supporter une pression plus importante.Vous devez veiller à maintenir votre poids de forme, sinon en perdre un peu. Choisissez les bonnes chaussures Semelle souple pour amortir les impacts et préserver les articulations, talon plat et modèle enveloppant

Matin : 22 °C A-M : 30 C Vent : 18 km/h Direction : N.W.

Matin : 23 °C A-M : 34 C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

Usure du cartilage et inflammation provoquent des raideurs et des douleurs des articulations. L’arthrose et l’arthrite sont des rhumatismes très fréquents. Les médicaments anti-inflammatoires apportent un soulagement efficace, mais certains gestes et autres astuces peuvent aussi contribuer à soulager vos douleurs rhumatismales.

Recette

Soupe à la tomate

Ils jouent au jeu de la corde... avec un tigre

Contre les rhumatismes, du chaud ou du froid Appliquée sur l’articulation douloureuse, la chaleur peut atténuer les douleurs. Un bain chaud peut aussi être source de soulagement. Quant au froid, il est efficace en cas d’inflammation d’une articulation. Faites le plein d’oméga-3 pour soulager les rhumatismes Les oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires qui contribuent à atténuer la douleur. Vous pouvez recourir à des compléments alimentaires, sinon mangez davantage d’aliments riches en oméga-3 : poisson trois fois par semaine, huile de colza, graines de lin et fruits oléagineux comme les noix.

bien le pied pour protéger les genoux. Arthrose, arthrite : bougez dès que possible ! Enfin et surtout, bougez dès que possible, c’est-à-dire en dehors des crises de rhumatismes. Moins vous bougerez, moins vous pourrez bouger. Vous devez conserver une bonne mobilité. Pour cela, il faut faire de l’exercice, selon vos possibilités, mais très régulièrement. La marche, la gymnastique, le yoga… tout est bon pour maintenir votre musculature et soutenir vos articulations. La natation est un sport idéal en cas d’arthrose, l’eau aidant à supporter vos articulations.

4 tomates pelées 2 oignons 1 cube de bouillon de volaille ou de boeuf vermicelles 1 pincée de sucre un peu de cumin sel, poivre Emincez les oignons, faites-les

blondir dans une cocotte, ajoutez-y les tomates pelées. Servez-vous de la boîte de tomates et ajoutez 1 boîte d'eau, laissez bouillir, ajoutez le cube, laissez cuire 10 min, mixez le tout et ajoutez les vermicelles.

La scène se déroule au Busch Gardens Zoo à Tampa Bay en Floride. Ce parc animalier accueille une compétition un peu spéciale. Après avoir eu la possibilité de s'enfermer à double tour avec l'animal de leurs choix, les touristes peuvent désormais s'essayer au "Tiger Tug" ou Soka Tira. Ce jeu d'origine basque consiste à opposer deux équipes qui doivent tirer sur une corde à la seule force des bras. Le gagnant est celui qui réussit à faire revenir la corde à lui. Mais cette fois ci, ce sont huit personnes qui sont opposés à un seul tigre, qui tente tant bien que mal de retenir la corde à l'aide de sa mâchoire. Bien que malmené, le tigre semble pourtant résister et user ses dents. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ce nouveau jeu ne plaît pas à tout le monde, et surtout pas aux associations de défense des animaux qui y voient un «jeu stupide et cruel», explique Oddity Central.

Du plâtre contre les cafards et les blattes !
Plutôt que d’essayer toute sorte de produits chimiques en vue d’exterminer définitivement les blattes et les cafards, optez pour le plâtre ! Un, c’est un moyen naturel et sans risque pour la santé et l’environnement. Deux, c’est une solution radicale et rapide. Comment l’utiliser : Mélanger 1 cuillère à café de plâtre à 1 cuillère à café de farine blanche et 1 cuillère à café de sucre en poudre. Verser le mélange sur le lieu de passage des insectes. Poser à côté une assiette plate avec de l’eau. En s’abreuvant, ils seront victimes d’occlusion intestinale. Recommencer jusqu’à disparition complète des blattes et des cafards.

Solutions naturelles contres les piqures d’insecte en été

Les aliments doivent être mis au réfrigérateur ou au congélateur dans les deux heures.
Il est important de réfrigérer ou de congeler les aliments périssables, les aliments préparés et les restes dans un délai de deux heures ou moins pour ralentir la croissance bactérienne. La meilleure façon de faire refroidir des restes, comme du chili ou de la soupe, consiste à les répartir dans des contenants peu profonds pour qu'ils refroidissent plus rapidement.

Question

vari

Carla Bruni et Mick Jagger, cʼest une histoire de passion commencée dans la trahison, que raconte Christophe Andersen dans MICK, une bio du chanteur dont le New York Daily News sʼest procuré les bonnes feuilles. 1990. Mick Jagger croise son vieux pote Eric Clapton. Au bras de ce dernier, une ravissante créature de 22 ans à la silhouette gracile et aux yeux en amandes : le top model Carla Bruni. Clapton se méfie de Mick qui a déjà essayé à de nombreuses reprises de lui piquer son ex-femme Pattie Boyd. Il le supplie de se tenir à lʼécart de sa nouvelle conquête : «Sʼil te plaît Mick, pas celle-là. Je crois que je suis amoureux». Peine perdue, Carla entame une relation avec Mick Jagger sous le nez dʼEric Clapton qui finit par lʼapprendre par des amis communs. Il nʼest pas le seul. Jerry Hall, la femme de Mick, entend parler de ce mannequin qui le suit partout en backstage lors de la tournée Urban Jungle Tour. Jerry, philosophe, pense quʼil sʼagit dʼun énième flirt de Mick et laisse faire jusquʼà ce que les journaux commencent à évoquer une histoire sérieuse entre les deux amants. Folle de rage, elle ordonne à Mick de mettre fin à sa romance avec Carla. Ce dernier refuse et menace de la quitter. Jerry Hall bat en retraite, pardonne à Mick et tombe enceinte de leur troisième enfant.

Carla Bruni serait à l’origine du divorce de Mick Jagger

People

N ew s
Sa nté

Demain : du cèdre contre les mites !

On pense facilement à laisser une veilleuse allumée dans la chambre d'un enfant anxieux, mais le même geste appliqué à un adulte semble étrangement déplacé. Et pourtant. Une petite étude canadienne conduite auprès de 93 étudiants de l'université Ryerson au Canada a établi un lien entre les difficultés à trouver un sommeil profond et une peur avouée du noir. Pour vérifier cela, les chercheurs ont d'abord interrogé les volontaires, hommes et femmes, sur leur peur du noir. Ensuite, ils les ont fait dormir dans un environnement bruyant. Ceux qui ne craignent pas l'obscurité

Insomniaque ? Essayez d'allumer la lumière

Nettoyer son appareil digestif
Quand on a fait un repas trop chargé et que l’on est encombré, on peut «nettoyer» l’appareil digestif facilement. Il faut se faire une infusion de thym et rajouter le jus d’un citron. Bien mélanger et boire le tout. Au bout de quelques minutes, on sentira un net soulagement.

A stuce

s'habituaient peu à peu aux bruits ambiants et dormaient profondément, à l'inverse des personnes avouant une peur du noir, qui restaient tendues et réactives au bruit à l'extinction des feux. «Nous en avons déduit que les insomniaques sont plus nerveux quand la lumière s'éteint car ils associent le lit avec l'insomnie. La question est désormais : combien de personnes vivent ainsi avec une phobie non traitée ?», explique le Dr Taryn Moss, auteur principal de l'article présenté en juin lors du 26e congrès annuel de l'APSS, qui réunit les experts du sommeil.

C'est un rapport d'importance que viennent de publier les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) aux Etats-Unis. Celui-ci indique que la méthadone, qui comptait en 2009 pour 2 % des anti-douleurs prescrits dans le pays, a été responsable de 30 % des décès par surdose. Pour fournir de tels chiffres, le document se base sur les données nationales allant de 1999 à 2010 et sur les données de 13 Etats couverts par un système de surveillance des décès

Etats-Unis : la méthadone responsable de 30 % des décès par surdose
liés aux drogues. Celles-ci ont ainsi notamment montré que les ordonnances pour de la méthadone prescrites par les médecins pour traiter la douleur ont augmenté au cours des derniers années. Mais elles ont aussi indiqué que le nombre de surdoses et de décès consécutifs à un usage non médical de cet opioïde synthétique s'est nettement accru. L'étude révèle que la méthadone présente davantage de risques que les autres analgésiques. Il aurait en effet tendance à s'accumuler dans l'organisme et à perturber le système respiratoire et le rythme cardiaque. Les CDC précisent que quatre décès sur dix survenant suite à une surdose d'anti-douleurs sont provoqués par la méthadone, soit deux fois plus que tous les autres analgésiques. Les auteurs de ce rapport aux CDC indiquent en outre que six fois plus de personnes sont décédées de surdoses de méthadone en 2009 qu'en 1999.

Le

C hiffre du jour

30

11:00 Flash info 11:05 Mixeur, les goûts et les idées 11:30 Tout sur moi 12:00 Côté jardin 12:30 Journal (RTBF) 14:30 Flash info 14:35 Les plus belles îles du littoral français 14:50 Balades urbaines 15:00 TV5MONDE, le journal 15:30 Questions pour un champion 16:00 360°-GEO 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Les Boys 18:05 Epicerie fine 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 19:55 Le film du Tour 20:05 Des racines et des ailes 21:45 TV5MONDE, le journal 22:00 Journal (RTS) 22:30 Ma caravane au Canada 11:25 TV5MONDE, le journal Afrique 11:40 I Love Périgord 01:15 Cent regards sur le monde 01:40 Les plus belles îles

11:00 Les douze coups de midi 11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre été 12:45 Au coeur des Restos du coeur 12:55 Les feux de l'amour 13:55 En eaux troubles 15:30 Grey's Anatomy 16:20 Grey's Anatomy 17:10 Secret Story 18:05 Au pied du mur 19:00 Journal 19:35 Petits plats en équilibre été 19:38 Trafic info 19:40 Nos chers voisins 19:50 Section de recherches 20:45 Section de recherches 21:45 Section de recherches 22:45 New York, section criminelle 11:35 New York, section criminelle 00:25 Londres police judiciaire 01:20 Trafic info 01:23 Reportages 02:00 Sept à huit 03:30 Musique 03:55 Très chasse, très pêche

11:00 Tout le monde veut prendre sa place 12:00 Journal 12:44 Consomag 12:45 Toute une histoire 13:40 Cyclisme 16:45 L'après Tour 17:40 Côté Match 17:55 Que le meilleur gagne 18:40 Mon rêve, ma médaille 18:50 Image du Tour 19:30 Image du jour : JO de Londres 19:35 Carnet de voyage d'Envoyé spécial 21:45 Rendez-vous en terre inconnue 11:05 Dans quelle étagère 11:10 Journal de la nuit 11:30 Hello goodbye 00:10 Hello goodbye 00:50 Toute une histoire 01:30 La vierge noire 02:20 La vierge noire 03:10 24 heures d'info 03:25 Art dans les capitales

11:15 Modern Family Si je t'attrape, je te mords ! 11:45 Le 12.45 12:00 Scènes de ménages 12:30 100 % montagne 12:35 Météo 12:45 Nanny Express 14:30 Le poids des remords 16:40 Un dîner presque parfait 17:45 100% Mag 18:40 Météo 19:05 En famille 19:50 60 secondes chrono 22:10 Les années 2000 : le retour 11:10 Michael Jackson, 3 ans déjà 00:25 e Cleaner 01:10 Météo 01:15 M6 Music / Les nuits de M6

omme prévu, l’entraîneur français Roger Lemerre est depuis hier soir à Constantine sur invitation de la direction du CSC qui souhaite lui confier la direction technique de l’équipe première dans un projet étalé sur plusieurs années avec, comme finalité, de faire de la formation constantinoise un grand club d’Afrique. Il a foulé le tarmac de l’aéroport Mohamed-Boudiaf en fin de journée après avoir transité par l’aéroport international Houari-Boumediène d’Alger. C’est avec un retard de 20 minutes, soit à 16h55, que l’avion de la compagnie Air Algérie en provenance de Bruxelles a atterri sur l’aérodrome de l’aéroport d’Alger avec, à son bord, Roger Lemerre. Ce dernier a trouvé à son accueil le manager Abdelaâli Achouri qui a fait le nécessaire pour accélérer les formalités administratives au niveau de la police des frontières afin

C

Lemerre accueilli en star à Constantine
N° 1983 JEUDI 12 JUILLET 2012
de ne pas rater le vol Alger-Constantine prévu à 18h30. Cependant, il y a eu un retard dans la livraison des bagages, ce qui a contraint l’entraîneur français à attendre de longues minutes devant le tapis à bagages.

Arrivée à Alger à 16h55

«Je suis ici juste pour discuter»
rien, surtout à Alger et Tizi Ouzou. Constantine n’est pas très loin de la Tunisie où je suis resté 6 ans. On avait donc des relations assez particulières avec le football algérien. Et puis, j’ai eu beaucoup de ressortissants et de natifs algériens comme joueurs, le plus prestigieux d’entre eux étant évidemment Zinédine Zidane. Que représente pour Zidane la présence de Roger Lemerre à Alger ? Je pense que c’est une grande fierté pour lui et pour son pays de sang et c’est quelque chose d’important. C’est un homme gigantesque. Bien entendu, l’Algérie a la capacité d’enfanter d’autres Zidane, c’est clair. Maintenant, pour l’égaler, c’est une autre paire de manches. Finalement, allez-vous prendre la direction technique du CSC ? Il n’y a absolument rien pour le moment. Il n’y a ni réflexion ni rien du tout. Je suis venu prendre contact avec le sol algérien, puisque j’y suis, et avec les différentes personnes que je vais rencontrer. Il n’y a aucune confirmation pour l’instant. Quelles sont vos conditions pour accepter l’offre du CSC ? Il n’y a aucune condition. Je vais simplement rencontrer des gens et discuter avec eux sur leur projet. Cela pourrait aussi être intéressant.

Votre présence en Algérie confirme-t-elle votre prochaine collaboration avec le CS Constantine ? Disons que je suis juste en escale à Alger. Je vais rencontrer quelques personnes à Constantine puis on verra. Cependant, on parle de votre engagement officiel avec le CSC… Ce qui paraît officiel est tout juste officieux pour moi. Je viens découvrir un petit peu et discuter avec les responsables du club et ça s’arrête là. Vous intéressez-vous au football algérien ? Oui, heureusement que je m’intéresse quand même au football algé-

PUB
Y. K.

Ce qui est certain, c’est que Lemerre n’est pas passé inaperçu. Beaucoup de gens ont reconnu l’entraîneur champion du monde en tant qu’adjoint d’Aimé Jacquet en 1998, champion d’Europe en 2000 et champion d’Afrique à la tête de la Tunisie en 2004. Il y a eu une longue séance de photos à laquelle Lemerre s’est soumis très volontiers, surtout que ses bagages ont tardé à arriver. Une dame algérienne résidant à Paris l’a même abordé pour l’informer, en lui citant des noms et des détails, qu’elle le connaissait bien. Une fois les bagages

Longue séance de photos en attendant les bagages

récupérés, Achouri a emmené rapidement son invité vers l’aéroport intérieur où, fort heureusement pour eux, ils ont pu régler les formalités administratives juste à temps pour prendre le vol sur Constantine.

club n’était qu’une simple formalité.

A l’aéroport de la capitale de l’Est, Lemerre a pu mesurer la popularité du CSC puisqu’il a trouvé à son accueil une troupe folklorique et près d’un millier de supporters de ce club, les fameux Sanafir. Tous scandaiennt son nom et réclamaient le titre de champion pour la saison prochaine. Le Français avait entendu parler de la passion des supporters algériens, mais il paraissait agréablement surpris par l’enthousiasme qu’il venait de découvrir. D’ailleurs, il a été reçu avec des fleurs et une écharpe aux couleurs du CSC, comme si sa signature au profit du

Un millier de Sanafir avec des fleurs à son accueil à Constantine

Pour cette grande première au niveau national (c’est la première fois qu’un entraîneur champion d’Europe est pressenti pour exercer en Algérie), le bureau directeur du CSC était présent en force à l’aéroport Mohamed-Boudiaf. Outre Boulahbib, il y avait Fersadou, Boukhadra, Souilah et autres Haddad. Tous ont souhaité la bienvenue à Lemerre, tout en exprimant leur fierté d’avoir réussi à faire venir, ne serait-ce que pour négocier, l’un des entraîneurs les plus émérites du football européen, au palmarès riche que beaucoup lui envient. Ne serait-ce que pour cela, le pari est réussi. En tout cas, les discussions avec Lemerre ont été entamées hier soir. Un accord est attendu pour aujourd’hui, lequel serait suivi par la signature du contrat.

La direction du CSC présente en force

PUB

J’ai trouvé que le fait qu’ils prennent contact avec moi en fonction de ce qu’ils ont envie de faire est une démarche tout à fait correcte et c’est pour cela que je me rends à ce rendez-vous. En plus, je suis sur le marché en permanence. On avait parlé, à un certain moment, d’un contact entre vous et la Fédération algérienne de football pour prendre en main la sélection algérienne. Est-ce vrai ? Absolument pas. Cela dit, je suis l’actualité du football algérien. Vous avez un sélectionneur de grande valeur, Halilhodzic. Vous allez rencontrer la Libye, ce qui ne va pas être

facile. Je souhaite vraiment que Vahid réussisse pleinement dans son entreprise et que, surtout, le football algérien réussisse. Quelles sont les chances de vous voir accepter le projet du CSC ? Je ne présume de rien. Je viens prendre connaissance du projet. Je ne sais pas quand une décision sera prise. Demain, après-demain… Je n’en ai aucune idée. Le plus important pour moi sera le challenge sportif. Entretien réalisé par Youcef K.

Le Buteur du 12-07-2012

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful