Economie approfondie

Comment la dynamique démographique influe-t-elle sur la croissance économique ?

Thème 1 la dynamique démographique

Le programme

Cette présentation s’inspire très largement de celle élaborée par Pierre-André CORPRON

Introduction un rappel – les déterminants de l’évolution de la population
naissances
immigration

Solde naturel

Population totale

Solde migratoire

décès

émigration

Introduction un rappel – les déterminants de l’évolution de la population

Pop (t+1) = Pop(t) + (naissances – décès) + (immigrations – émigrations) Pop (t+1) = Pop(t) + accroiss. naturel + accroiss. mig.

A l’échelle mondiale : Pop (t+1) = Pop(t) + naissances – décès (solde migratoire
nul)

Augmentation de la population  naissances > décès
4

I – L’évolution de la population sur la longue période

A – La dynamique de la population
12 11 10 9 8 Paléolithique Néolithique Age de bronze Epoque moderne MoyenAge de fer Age 2000 Avenir 2100

Croissance de la population mondiale au cours de l’histoire En milliards

7
Questions : 1. Périodisez l’évolution de la population mondiale 2. Que pouvez vous en conclure 3. Comparez les 2 graphiques sontils contradictoires ? 6 5 4 3 2 1 La peste
1+ million 7000 6000 5000 4000 3000 2000 1000 années Période avant Jésus-Christ 1

1975 1950 1900 1800
1000 2000 3000 4000 5000 Période après Jésus-Christ

Source : Population Reference Bureau ; et Nations Unies, Projections de la population mondiale d’ici 2100 (1998).

1 – une augmentation non contrôlée…
1er milliard

Ensemble de l’histoire de l’humanité 123 (1930) 33 (1960) 15 (1975) 12 (1987) 12 (1999) 13 (2012) 16 (2028) 26 (2054)

(1800)

a – Les faits

2ème 3ème 4ème 5ème 6ème 7ème 8ème 9ème

Croissance de la population mondiale, en milliards
Nombre d’années requises pour ajouter un milliard de personnes (en années)

Questions : 1. Donnez la signification des données pointées ? 2. Quelles conclusions pouvez vous en tirer ?

Sources : Premier et deuxième milliards : Population Reference Bureau. Troisième au neuvième milliard : Nations Unies, World Population in 2300 (scénario moyen), 2003.

2 - Telle que l’avait anticipée Malthus
« Prenant la population du monde avec un effectif quelconque, mille millions par exemple, l’espèce humaine s’accroîtrait comme la progression 1, 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512, etc., et les subsistances comme 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, etc. En deux siècles un quart, le rapport de la population aux moyens de subsistance serait de 512 à 10 ; en trois siècles, de 4 096 à 13 ; et en deux milles années, l’écart serait pratiquement incalculable, bien que la production, pendant ce temps, se fût accrue dans d’immenses proportions. » Source : Thomas Malthus, Essai sur le principe de population , 1798 Questions : 1. Le graphique vérifie-t-il le texte ?

2 - Telle que l’avait anticipée Malthus
« Supposant donc mes postulats acceptés, je dis que le pouvoir multiplicateur de la population est infiniment plus grand que le pouvoir qu’a la terre de produire la subsistance de l’homme. Si elle n’est pas freinée, la population s’accroît en progression géométrique. Les subsistances ne s’accroissent qu’en progression arithmétique. Une connaissance élémentaire des nombres montrera l’immensité du premier pouvoir de multiplication comparé au second. Les effets de ces deux pouvoirs inégaux doivent être maintenus en équilibre par le moyen de cette loi de notre nature qui fait de la nourriture une nécessité vitale pour l’homme. Ceci implique que, de la difficulté de se nourrir, résulte un frein puissant, agissant constamment sur la population. Cette difficulté existe forcément quelque part, et doit nécessairement être cruellement ressentie par une grande partie de l’humanité. » Questions : 1. Quelles sont les deux lois mises en évidence par Malthus ? 2. Quelles en sont les conséquences ?

2 -Telle que l’avait anticipée Malthus
« Si l’on examine les obstacles à l’accroissement de la population que j’ai classés sous deux chefs généraux, et que j’ai nommé privatifs et destructifs, on verra qu’ils peuvent se réduire aux trois suivants : la contrainte morale, le vice et les souffrances. » [En 1798, ils se réduisaient au vice et à la misère.] Parmi les obstacles privatifs, l’abstinence du mariage, jointe à la chasteté, est ce que j’appelle contrainte morale (moral restraint). Le libertinage, les passions contraires au vœu de la nature, la violation du lit nuptial, en y joignant tous les artifices employés pour cacher les suites des liaisons criminelles ou irrégulières, sont des obstacles privatifs qui appartiennent manifestement à la classe des vices. Parmi les obstacles destructifs, ceux qui paraissent une suite inévitable des lois de la nature composent exclusivement cette classe que je désigne par le mot de malheur (misery). » Source: T Maltus , essai sur le principe de population, 1817 Questions 1. Quels sont les 2 types de solution préconisées par Malthus?

Conclusion
3 6

Femmes en âge de procréer et fécondité
5

Monde
2 2,0 1,8

2,0 4 3

1,3 1 0,6 1 0 1950-1955 1970-1975 1990-1995 2010-2015 2030-2035 2045-2050
Femmes de 15 à 49 ans Nombre moyen d'enfants par femme

0,9

2

0

Source : Nations Unies, Perspectives de la population dans le monde, Edition 2002 (scénario moyen), 2003 1. Quel.paradoxe met en évidence ce graphique? 2. Que pouvez vous en conclure sur l’analyse de Malthus?

Nombre d'enfants par femme

Milliards

B - …Une analyse à relativiser

1 – Les faits
1er milliard 2ème

Ensemble de l’histoire de l’humanité 123 (1930) 33 (1960) 15 (1975) 12 (1987) 12 (1999) 13 (2012) 16 (2028) 26 (2054)

(1800)

a – les faits

3ème 4ème 5ème 6ème 7ème 8ème 9ème

Croissance de la population mondiale, en milliards
Nombre d’années requises pour ajouter un milliard de personnes (en années)

Questions : 1. Les données postérieures à 1987 validentelles la thèse de Malthus ??

Sources : Premier et deuxième milliards : Population Reference Bureau. Troisième au neuvième milliard : Nations Unies, World Population in 2300 (scénario moyen), 2003.

2 - Le modèle de la transition démographique
« Passage d'un régime démographique traditionnel, où la fécondité et la mortalité sont élevées, à un régime moderne de fécondité et mortalité beaucoup plus faibles. L'évolution d'un régime de fécondité dite "naturelle" (non dirigée par les couples) vers un régime de fécondité "dirigée" peut être aussi qualifiée de transition de la fécondité. La période de baisse de la mortalité est qualifiée de transition épidémiologique ou de transition sanitaire. Elle s'accompagne d'une amélioration de l'hygiène, de l'alimentation et de l'organisation des services de santé et d'une transformation des causes de décès, les maladies infectieuses disparaissant progressivement au profit des maladies chroniques et dégénératives et des accidents. » Source : Citation extraite du site de l'Institut National des Etudes Démographiques Questions : 1. Expliquez en quoi le texte en rouge s’oppose à l’analyse de Malthus ? Adolphe Landry (1874-1956)

2 - Le modèle de la transition démographique

Transition démographique et croissance de la population au XIXe siècle.

La transition démographique (Landry, La révolution démographique, 1934) débute dans l’Angleterre du XVIIIe siècle et concerne une grande partie de l’Europe au XIXe. Elle définit le passage d’un régime de natalité et mortalité élevées, à un régime de natalité et mortalité faibles.  La diminution rapide de la mortalité tandis que la natalité se maintien à un niveau élevé => fort accroissement naturel  La baisse de la natalité suit avec une ou deux générations de décalage => l’accroissement naturel se réduit alors.

Cliquer sur : ici puis sur animation et enfin sur la transition démographique pour voir une animation conçue par l’INED

2- Le modèle de la transition démographique

Questions : Explicitez les relations entre les différentes courbes pour chacune des phases de la transition démographique en vous aidant de l’animation de l’INED

2 - Le modèle de la transition démographique

Transition démographique et croissance de la population au XIXe siècle.

Conséquences :  La population progresse très rapidement. Le multiplicateur transitionnel est fréquemment proche de 5.  Le poids démographique des pays se modifie.  Elle favorise des mouvements migratoires. L’émigration représente souvent une soupape face au gonflement de la population : Angleterre, Irlande, Allemagne, Italie => cela permet le peuplement du « nouveau monde » (qui connaît également la transition démographique).

Exercice de compréhension : indiquez pour chaque pays quel est son stade d’avancement dans le processus de la transition démographique ?
Pays A
Taux de natalité (en 0/00) Taux de mortalité (en 0/00) Accroissement naturel (en %) Indice de fécondité Espérance de vie: -hommes -femmes PIB par habitant (en $)

Pays B

Pays C

Pays D

Pays E

Pays F

15
9 _____ 2 H: 72 F:74 25500

12
9 0.3 1.7 H:74 F:82 19900

9
10 _____ 1.2 H:74 F:80 18800

44
16 2.8 5.8 H:48 F:51 800

46
16 3.1 7 H:48 F:52 360

21
7 1.4 2.4

H/F: 72

7510

Étape de transition

Exercice de compréhension : replacez les pays suivants au bon endroit : Brésil, USA, France, Ethiopie, Italie et cambodge

Pays
Taux de natalité (en 0/00) Taux de mortalité (en 0/00) Accroissement naturel (en %) Indice de fécondité Espérance de vie: -hommes -femmes PIB par habitant (en $)

15
9 ______ 2 H: 72 F:74 25500

12
9 0.3 1.7 H:74 F:82 19900

9
10 _______ 1.2 H:74 F:80 18800

44
16 2.8 5.8 H:48 F:51 800

46
16 3.1 7 H:48 F:52 360

21
7 1.4 2.4

H/F: 72

7510

Étape de transition

3 – L’analyse d’Esther Boserup
Document 3 p 13 du nathan Questions : 1. Répondez aux questions 7 à 9 du manuel

C – Des dynamiques démographiques nationales différentes
Transition démographique et croissance de la population au XIXe siècle.

Complétez les trous

Les particularités de la transition démographique française :  La natalité ____________ très rapidement.  Le taux d’accroissement naturel est _________, et la France est un pays d’immigration.  En Angleterre le taux d’accroissement naturel est _______

Jacques Vallin, Graziella Caselli, « Quand l’Angleterre rattrapait la France », Ined, Population & Société, n°346, 1999

C – Des dynamiques démographiques nationales différentes

Transition démographique et croissance de la population au XIXe siècle.

Les particularités de la transition démographique française :

Questions : 1. Calculez l’écart entre la population française et celle du RU en 1750 2. Quel est letaux de variation de la population française, du RU 3. Que pouvez vous en conclure sur la pertinence du modèle de la transition démographique ?

C – Des dynamiques démographiques nationales différentes
La transition démographique en Suède et au Mexique

Questions : 1. Comparez les deux modèles 2. Que constatez vous ?

23

Source : Rollet, 2004, La population du monde. 6 milliards et demain?, Larousse

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful