Surveillance des endoprothèses aortiques par échographie Doppler

MA Sevestre

Traitement des anévrysmes de l’aorte abdominale sous rénale
• Utilisation des endoprothèses +++ en première intention. • Utilisation de l’Echo Doppler plus fréquente, du contraste.

2009

Quand surveiller ?
• En post op immédiat ou dans les 30 jours: • Un ASP sans préparation • Un scanner avec contraste (temps précoces et tardifs) • Si scanner impossible : IRM ou echo-Doppler vasculaire

Quand surveiller ?
• À 6 mois , 12 mois, 24 mois puis chaque année indéfiniment. • ED = examen de 2ème intention pour le moment

Echographie Doppler
• Faible coût • Absence de toxicité sur surveillance à long terme • Équivalence pour la mesure du diamètre, des endofuites ? • Apport du contraste qui améliore la sensibilité de la technique +++

Mesure du sac anévrysmal+++
• Diamètre maximal antéropostérieur en coupe transversale, perpendiculairement à l’axe de l’aorte en section circulaire
– 3 mesures ; moyenne des 3 – Axe du flux en doppler couleur – Mesure d’ellipses

Critère de croissance
• Plus de 5 mm entre deux examens faits par le même opérateur • Autres paramètres : pulsatilité, échogénicité, collets, perméabilité des artères splanchniques, iliaques, rénales.

Recherche d’une endofuite
• 20% des cas, la complication la plus fréquente, réalimentation du sac anévrysmal entrainant une non réduction de calibre. • Différents types de fuites • Utilisation du contraste

Corrélation ED / scanner
• Bonne corrélation entre ED et scanner pour la mesure des diamètres maximum • 0.91 (IC 0.62-0.98) • Mesure du diamètre antéropostérieur plus fiable que le transverse • Sensibilité passe de 66% à 81% avec contraste • Dépister les patients pour lesquels une correction est nécessaire ( croissance du sac)

Endofuites
• Définies comme une prise de contraste dans le sac en dehors de la prothèse. • Flux entrants ou sortants du sac, évaluation de l’origine des fuites.

Type I
• Environ 8% • Amarrage incomplet (congruence?, migration) • Réintervention (extension de prothèse) • Prise de contraste instantannée (wash in)

Type II
• 15 à 20% • Reperfusion via collatérales (lombaires, mésent inf, hypogastriques) retardée (wash out) • Occlusion spontanée dans la moitié des cas. • Critère= augmentation du diamètre

Type III
• Défaut d’échantéité • Fuite synchrone proche de la prothèse

Autres types
• Type IV : fuite sur tout le trajet de la prothèse, prothèse poreuse. • Type V: augmentation du diamètre sans fuite visible