L'e-gouvernance pour une meilleure responsabilité et transparence dans la gestion des Bonnes pratiques de gestion des finances publiques

en période d'ajustement mondial dépenses publiques
Les IBAS au Bangladesh
12 décembre 2012

Ranjit Kumar Chakraborty Secrétaire adjoint, Division des finances, Ministère des finances. Bangladesh

Subprimes et systèmes financiers affaiblis

Faillite des systèmes bancaires sur les filets de sécurité des contribuables Le sauvetage des banques par les gouvernements, aux dépens d'une augmentation des impôts

Un déficit budgétaire plus élevé Pays endettés

2

RÔLE MONDIAL DES IFMIS EN TERMES DE GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
• La crise financière mondiale (CFM) a accru l'importance de la responsabilité dans la gestion des dépenses publiques
• Au niveau mondial, l'incapacité des gouvernements à gérer la discipline fiscale pendant la CFM a fait émerger le besoin d'une plus grande exhaustivité et d'une plus grande transparence des données fiscales • Le rôle des Systèmes de Management Financier Intégré (IFMIS) est donc devenu plus important en ce qui concerne la budgétisation, la comptabilité, l'authentification et la facilitation des fonds publics

3

L'IMPORTANCE DES IFMIS EN TERMES DE GESTION DES DÉPENSES PUBLIQUES
• • L'IFMIS a été promu comme composant central des réformes des finances publiques dans de nombreux pays en développement depuis le début des années 80. L'IFMIS peut aider à augmenter la discipline budgétaire en ( Anticorruption resource center o fournissant un outil solide pour améliorer la planification du budget et son exécution à l'aide de données régulières et exactes cherchant à améliorer la crédibilité du budget grâce à une plus grande exhaustivité et une plus grande transparence de l'information

http://www.u4.no/publications/the-implementation-of-integrated-financial-management-systems-ifmis/IFMIS projets tendent à ) :

o

o
o

minimisant la possibilité de corruption en augmentant les mesures de détection
aidant à détecter les paiements en excès, la fraude et le vol, par le jumelage de l'inventaire des actifs avec les achats de matériel, l'identification des travailleurs fantômes, l'authentification des paiements, l'établissement de systèmes de paiement automatiques réduisant les interférences humaines, etc. 4

POPULARITÉ MONDIALE DES IFMIS
• Il y a eu 94 projets d'IFMIS Number of completed IFMIS Projects mondialement, dont 55 ont été Latin America achevés et s'étalant de 1984 à 2010. and the Caribbean • La Banque Mondiale à elle seule, en Africa tant que partenaire de développement 3 2 5 principal des IFMIS dans le monde Europe and entier, a investi plus de 2,2 milliards 25 Central Asia 7 de dollars US. South Asia 13 • L'Amérique latine et les Caraïbes ont le plus grand nombre de projets East Asia and d'IFMIS au monde tandis que le the Pacific Moyen Orient et l'Afrique du Nord Systèmes d'information de gestion financière : 25 ans d'expérience à la Banque Mondiale sur ce qui Middle East ont et plus bas en 2010. fonctionnele ce qui ne fonctionne pas, 2012 ; and North
http://wwwwds.worldbank.org/external/default/WDSContentServer/WDSP/IB/2012/04/20/000 356161_20120420013749/Rendered/PDF/616400REPLACEM00505020110Box361495B.pdf
5

Africa

Le cas du Bangladesh

SYSTÈME DE BUDGÉTISATION ET DE COMPTABILITÉ INTÉGRÉES (IBAS)

6

ETAPES DE 17 ANS DE RÉFORMES DE GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU BANGLADESH 1993 – 2002 : Réformes du contrôle du budget et des dépenses (RIBEC)
Améliorations techniques
• Consolidation des informations financières ; • Simplification de l'administration du budget ; 2009 – 2014 : Programme de • Efficacité des audits externes etc.

2003 – 2008 : Projet de réforme de la gestion financière (FMRP) Améliorations stratégiques

• Macro modélisation & gestion des dettes ; renforcement de la gestion des • Renforcer les liens enter les politiques, la planification et la budgétisation grâce à finances publiques (SPEMP) l'introduction de MTBF ; Consolidation et • Délégation des responsabilités de approfondissement • Planification stratégique et développement de planificationlong terme ; politiques à et de budgétisation aux • Institutionnalisation et approfondissement de ministères de tutelle ; l'approche MTBF • Amélioration des liaisons entre marchés publics, planification et budgétisation ;suivi et à • Plus d'importance accordée au • Intégration de la budgétisation, de la comptabilité et des activités de suivi au l'évaluation ; niveau LM ; • Programme de formation exhaustive à la • Evolution de l'IBAS vers un système de budgétisation et de comptabilité intégré GFP etc. 7 moderne etc.

RÉFORMES DES AUDITS ET DE LA SURVEILLANCE LÉGISLATIVE DE LA GFP
Amélioration des mécanismes de renforcement de la responsabilité a posteriori
Séparation des fonctions de comptabilité et d'audit - Les comptes sous le MOF et non sous le vérificateur général Etablissement de l'académie de gestion financière (FIMA)

Système avec un contrôleur formel et vérificateur général (C&AG) pour appuyer les fonctions du comité des comptes publics (PAC) PAC est présidé par un membre du parlement et non par le ministre Retards des examens d'audits réduits de plus de 90%

8

8

RÔLE DE L'IBAS DANS LE PROGRAMME DE RÉFORME DE LA GFP
En soutien aux réformes de la GFP pour plus de responsabilité, on a développé le système de budgétisation et de comptabilité, et il est aujourd'hui en cours d'amélioration Informatisation du système de budgétisation de la division des finances. Système d'information de gestion financière (iBAS) : facilite un transfert plus rapide de l'information et des données pour plus d'exactitude et une plus grande régularité Renforcement des comptes informatisés Introduction d'une nouvelle structure de classification
9

EVOLUTION DE L'UTILISATION DE L'INFORMATIQUE DANS LE BUDGET ET LES COMPTES DU SECTEUR PUBLIC AU BANGLADESH

1995 : Introduction de l'informatique dans la budgétisation et la comptabilité du gouvernemen t

1996 : premier budget informatisé préparé sur MC Excel en 1996

Fin 1996 : logiciel indépendan t de budgétisatio n et de comptabilit é développé à l'aide de FoxPro.

1997 : Etablisseme nt d'un LAN pour connecter la division des finances et le contrôleur général des comptes

1998 : Tous les cabinets comptables ont été informatisés et quelques ministères y ont été connectés

2005 : Introductio n d'un système comptable de transactions

2006 : Établissement d'une liaison WAN et de l'IBAS

2012 : Développement des vérifications de transferts de fonds électroniques et de reçus d'effets électroniques. Développement de l'IBAS ++ càd IFMIS

Comité de réformes de la budgétisation (CORBEC)

Projet de réformes du contrôle du budget et des dépenses (RIBEC)

Projet de réforme de la gestion financière (FMRP)
10

SYSTÈME DE BUDGÉTISATION ET DE COMPTABILITÉ INTÉGRÉES AU BANGLADESH
Le système de budgétisation et de comptabilité intégrées (IBAS) : • a été développé par des ingénieurs locaux et personnalisé selon les exigences locales • est le système de budgétisation et de comptabilité officiel du secteur public au Bangladesh • est un système bilingue qui fournit des rapports en bangla et en anglais • Connecte la division des finances et 35 ministères de tutelle au module de budgétisation, et connecte le Contrôleur général des comptes (CGA), 49 agences comptables majeurs (CAO), 6 contrôleurs de divisions des agences comptables (DCA), 58 agences comptables de district (DAO), et 13 agences comptables d'Upazila au module de comptabilité à l'aide de la liaison WAN la plus importante du Bangladesh
11

UTILISATION DE L'IBAS DANS LA PRÉPARATION ET L'EXÉCUTION DU BUDGET
L'IBAS : • transmet les plafonds budgétaires aux ministères de tutelle, permet que ces derniers soumettent des estimations budgétaires en ligne • permet la préparation du budget sous MTBF, permet des analyses des écarts du budget à différents niveaux avec une large gamme de paramètres • facilite le traitement de factures et la capture des chaînes de travail grâce à des tickets électroniques et à l'enregistrement de toutes les factures et paiements par chèque jusqu'au niveau du district • a un nouveau module « add-on » Transfert de fonds électronique • a des extensions pour les banques du trésor afin de capturer des images de paiements par chèque du gouvernement et leurs reçus • contient une fonctionnalité optionnelle de vérification des fonts
12

UTILISATION DE L'IBAS DANS L'ÉLABORATION DE RAPPORTS FINANCIERS ET COMPTABLES
L'IBAS : • a une interface avec les systèmes bancaires pour l'import électronique de débits et crédits • a des conciliations bancaires automatiques • permet de générer : o des rapports financiers o des rapports de prise en possession o des rapports de gestion

13

L'IBAS pour les vérifications de reçus d'effet électroniques et transferts de fonds électroniques en vue d'améliorer l'e-gouvernance

14

VÉRIFICATIONS DE REÇUS D'EFFET ÉLECTRONIQUES

• •

Le système de vérification de reçus d'effets en ligne devant être mis en oeuvre à Dhaka City est prêt et devrait bientôt commencer Grâce à ce système, un module supplémentaire de l'IBAS aidera à vérifier la validité d'un reçu particulier confirmant un paiement au gouvernement par un citoyen ou prestataire par le biais d'une banque Au vu du grand nombre de marchés passés avec le gouvernement et de versements d'honoraires au gouvernement pour divers services, tous encore basés sur des reçus manuels non vérifiés, il est probable que cette fonctionnalité soit d'une valeur significative dans la prévention du pillage des ressources publiques, et qu'elle ait les conséquences suivantes : o Les départements concernés seront en mesure de vérifier les reçus le jour ouvré suivant sur Internet o Gestion fiscale améliorée o Gestion de la trésorerie améliorée o Réduction des lacunes dans la gestion de la trésorerie unique o Aide à éviter les emprunts inutiles 15

E-REÇU
• Avec le déploiement des cartes à puces, le système eFT devrait finalement ressembler à :

Portail Internet pour epaiements Cartes à puce

Banques commerciales nationalisées (NCB) recevant des paiements du Division des finances gouverneme (CGA) nt Bangladesh Bank (banque centrale)

Portail internet

Guichet de la NCB Guichet de la Bangladesh Bank

Service internet

Vérification par Vérification par le les départements citoyen du gouvernement

Le citoyen paye le gouvernement

16

TRANSFERT DE FONDS ÉLECTRONIQUE
• Le transfert de fonds électronique (eFT) piloté avec succès dans 16 CAO a permis le transfert électronique des salaires des fonctionnaires du ministère pilote • Toutes les CAO fonctionneront avec le système eFT d'ici à fin 2012, pour couvrir le paiement des salaires de tous les fonctionnaires • L'eFT devra inclure : o les retraites de 2013 o Les subventions gouvernementales pour les salaires des instituteurs d'écoles privées, les bénéficiaires de la protection sociale, etc. à une étape ultérieure • Le système eFT bénéficiera à environ 10 millions de citoyens à l'avenir
17

EFT
• Avec le déploiement des cartes à puces, le système eFT devrait finalement :
CGA Bangladesh Bank
Banque du client

Les citoyens soumettent des factures aux agences comptables

Agence comptable

Banque du client

Agence comptable

eFT
IBAS : Banque du client

Agence comptable

Banque du client

Les citoyens reçoivent leurs paiements dans leurs comptes en banque
18

EFT
eFT devrait amener : • Une amélioration des services aux bénéficiaires – les dépôts et encaissements de chèques se font instantanément et sans stress • Des salaires mensuels réguliers prévenant la démotivation due au manque de services de base tels qu'un paiement dans les temps • Une réduction de l'intervention humaine • La possibilité pour les bénéficiaires d'être informés par SMS et d'accéder aux détails de leurs paiements en ligne • Une économie du temps de travail grâce à l'élimination des tâches d'impression, d'écriture et de distribution des chèques, qui peut être utilisé pour améliorer la qualité des comptes • Une amélioration de la gestion du budget et de la trésorerie – pas de 19 chèques en circulation

LES RAISONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME IBAS++
• Le système IBAS a évolué de la forme d'un système de transactions comptables dans les années 2000, mais n'est pas encore le système complètement intégré qu'il doit devenir pour être un IFMIS à part entière o Les informations budgétaires et comptables sont maintenues dans des modules séparés et ne sont pas bien intégrées L'échange de données en temps réel n'est pas possible entre les CAO, CGA et DAO Des problèmes de capacité survienne lors que l'IBAS tente de répondre à des fonctionnalités avancées sur la base de l'évolution des besoins
Le Bangladesh tente de mitiger les défis présentés plus haut grâce à l'IBAS++, Evolution de l'IBAS vers un système de budgétisation et de comptabilité intégré moderne, en cours de conception, mise en place prévue entre 2012-14
20

• •

IBAS++
Les fonctions de l'IBAS ++ comprennent les éléments suivants : • Serveurs/bases de données centralisés • Basés sur le Web avec accès à tout • A égalité avec les Systèmes d'information de gestion financière internationaux (GFMIS) • Grand livre comptable avec accès aux informations détaillées • Système de comptabilité du trésor pour les établissements auto-comptables • Crédits, recrédits, révisions, prêts supplémentaires, (à différents niveaux d'autorité) • Intégration complète entre le budget et la comptabilité • IPSAS, états financiers reposant sur les principes de la comptabilité de caisse, y compris les informations • Conciliation automatique des chèques départementaux et des reçus d'effet 21

IBAS++
• Gestion du trésor et prévisions • Accès des comptables du projet Foreign Air de diverses unités de mise en place du projet afin d'entrer des données (DPA et RPA) • Interface d'entrée du système de comptabilité financière de gestion de la dette (DMFAS) pour les prévisions de déboursement de l'aide extérieure • Sur la base du plan comptable structuré conformément aux classifications de budget et aux exigences COFOG et GFS

22

Merci

23

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful