Consolidation des comptes

Préparé par : Hajar BENAMAR Encadré par : M. Mechatt

Sommaire
 Obligation d’établir les comptes consolidés
 Les entreprises publiques  Les sociétés cotées  Les banques

 Diligences du commissaire aux comptes pour l’audit des comptes consolidés.

L’obligation de produire des comptes consolidés .

Loi 17-95 sur les sociétés anonymes (articles 143 et 144) publiée en août 1996. 3. Loi 52-01 modifiant et complétant le dahir portant loi 1-93211 du 21 septembre 1993 relatif à la bourse des valeurs de Casablanca.Obligation d’établir les comptes consolidés Les textes évoquant la notion de consolidation au Maroc se présentent comme suit : 1. 2. . Loi 38-05 relative aux comptes consolidés des établissements et entreprises publics publiée le 16 mars 2006.

Avis n° 1 du Conseil National de la Comptabilité relatif au Code Général de normalisation comptable: CGNC adopté par l’Assemblée plénière du 26 juillet 1993. Avis n° 5 du Conseil National de la Comptabilité relatif aux normes applicables en matière de consolidation au Maroc adopté par l’Assemblée plénière du 26 mai 2005 .Obligation d’établir les comptes consolidés Les textes évoquant la notion de consolidation au Maroc se présentent comme suit : 4. 5.

Obligation d’établir les comptes consolidés Les textes évoquant la notion de consolidation au Maroc se présentent comme suit : 6. Dahir n° 1-05-178 du 15 moharrem 1427 (14 février 2006) portant promulgation de la loi n° 34-03 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés. .

Loi 38-05 : Public 2.Obligation d’établir les comptes consolidés  Ces textes peuvent être ventilés en deux : Réglementation au MAROC Texte sur les entités à consolider : 1. CGNC 2. Loi 34-03 : Banques Textes sur les normes comptables à appliquer : 1. Méthodologie préconisée par le CNC . Loi 52-01 : Bourse 3.

ou à défaut.Obligation d’établir les comptes consolidés La loi 38-05 relative aux comptes consolidés publiée au BO du 16 mars 2006 Dans son article premier : les établissements publics ainsi que les sociétés d’État.. …. filiales publiques et entreprises concessionnaires.possédant ou contrôlant des filiales et des participations au sens des articles 143 et 144 de la loi 17-95 relative aux sociétés anonymes doivent établir et présenter des comptes consolidés selon la législation en vigueur. . selon les normes internationales en vigueur.

Obligation d’établir les comptes consolidés La loi 38-05 relative aux comptes consolidés publiée au BO du 16 mars 2006 Dans son deuxième et dernier article: Cette loi prend effet. . à partir du deuxième exercice ouvert après sa publication au BO.

Le premier exercice de consolidation est celui commençant le 1er janvier 2008 pour les sociétés et entreprises publiques ayant un exercice comptable coïncidant avec l’année civile. . les filiales publiques et les entreprises concessionnaires à présenter des comptes consolidés selon: •La législation en vigueur. un exercice de référence en l’occurrence 2007 doit être également retraité. ou à défaut. •Selon les normes internationales en vigueur.Obligation d’établir les comptes consolidés Ce texte oblige les sociétés d’État. De ce fait.

Obligation d’établir les comptes consolidés Les articles 143 et 144 de la loi 17-95 relative aux sociétés anonymes stipulent : Article 143 : Au sens de l'article qui précède. une société dans laquelle une autre société. . on entend par : . . la détention dans une société par une autre société d'une Fraction du capital comprise entre 10 et 50 %. dite mère. possède plus de la moitié du capital .participation.filiale.

.lorsqu'elle dispose seule de la majorité des droits de vote dans cette société en vertu d'un accord conclu avec d'autres associés ou actionnaires qui n'est pas contraire à l'intérêt de la société . .Obligation d’établir les comptes consolidés Article 144 : Une société est considérée comme en contrôlant une autre : .lorsqu'elle détient directement ou indirectement une fraction de capital lui conférant la majorité des droits de vote dans les assemblées générales de cette société .

En outre. les personnes morales ayant des filiales telles que définies à l’article 143 de la loi 17-95 relative aux sociétés anonymes. selon les normes internationales en vigueur. doivent présenter des comptes annuels consolidés selon la législation en vigueur. selon les conditions suivantes : ….Obligation d’établir les comptes consolidés Le Dahir portant loi 1-93-211 du 21 septembre 1993 modifié et complété par la loi 52-01 relatif à la bourse des valeurs précise dans son article 14 : « Peuvent être inscrits à la cote de la Bourse des valeurs. » . à défaut. dans trois compartiments distincts. ou. les titres de capital négociables émis par les personnes morales.

G.C.N. . de la situation financière et des résultats du groupe. dans le respect des principes comptables fondamentaux et des dispositions du C.Obligation d’établir les comptes consolidés L’avis n°1 du CNC relatif au Code Général de Normalisation Comptable "CGNC" énonce les principes de la consolidation : Les états de synthèse consolidés ont pour but de donner une image fidèle du patrimoine. comme si ce groupe ne formait qu'une seule entreprise.

la consolidation doit respecter les prescriptions de la Norme Générale Comptable "N.C".T.“ au cas exceptionnel de dérogation justifié par l'objectif d'image fidèle et explicité dans l‘État des Informations Complémentaires "E.G. Le CGNC ne précise pas les entités qui doivent établir des comptes consolidés. .Obligation d’établir les comptes consolidés Qu'elle soit optionnelle ou obligatoire.C.I.

.ou les normes internationales (IFRS) et les interprétations s’y rapportant telles que adoptées par l’Union Européenne.Obligation d’établir les comptes consolidés Le Conseil National de la Comptabilité (CNC) réuni en Assemblée plénière le 26 mai 2005 a émis l’avis N°5 qui précise : Les personnes morales soumises à l’obligation de présenter des comptes consolidés ou qui optent pour l’établissement de ces comptes doivent adopter les normes ci-après : -soit les normes nationales prescrites par la méthodologie adoptée par le CNC lors de la 6ème assemblée plénière du 15 juillet 1999. .

à la clôture de chaque exercice social.Obligation d’établir les comptes consolidés Dahir n° 1-05-178 du 15 moharrem 1427 (14 février 2006) portant promulgation de la loi n° 34-03 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés. établir sur une base individuelle et consolidée ou sous-consolidée. les états de synthèse relatifs à cet exercice. . Article 47 Les établissements de crédit doivent.

Obligation d’établir les comptes consolidés Article 47 (suite) Les établissements de crédit sont tenus également de dresser ces documents à la fin du premier semestre de chaque exercice social. . Les états de synthèse sont transmis à Bank Al-Maghrib dans les conditions fixées par elle.

selon les modalités fixées par circulaire du gouverneur de Bank Al-Maghrib. sont tenues de communiquer à Bank Al-Maghrib. autres que les établissements de crédit et les compagnies financières. consolidée ou sousconsolidée accompagnés du rapport de leurs commissaires aux comptes. qui contrôlent un établissement de crédit. . leurs états de synthèse établis sur base individuelle. après avis du Comité des établissements de crédit.Obligation d’établir les comptes consolidés Article 54 Les entreprises ayant leur siège social au Maroc.

Diligences du commissaire aux comptes pour l’audit des comptes consolidés .

Les normes d’audit ne sont pas mises à jour par rapport aux comptes consolidés… » . OEC) « en l’absence d’obligation d’établir des comptes consolidés.Audit des comptes consolidés Paragraphe 10 des normes relatives aux rapports (Manuel des normes .

Principes applicables à l'audit des comptes mis en œuvre dans le cadre de la certification des comptes « En outre. 823-9. . en justifiant de leurs appréciations. que les comptes consolidés sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle du patrimoine. « lorsqu'une personne ou une entité établit des comptes consolidés. du même Code. de la situation financière ainsi que du résultat de l'ensemble constitué par les personnes et entités comprises dans la consolidation » . les commissaires aux comptes certifient. conformément à l'article L.Audit des comptes consolidés NEP-200. deuxième alinéa.

Conclusion .

Merci pour votre attention .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful