Les nouveaux habits de la veille

Business Breakfast 22/01/2013

Camille Alloing Terry Zimmer

Objet de la veille

Connaître son environnement et anticiper les évolutions pour :
- Détecter les menaces et les opportunités Optimiser la prise de décision

De la méthode et un état d’esprit

- Maintenir un flux régulier d’informations appropriées dans des champs d’intérêts précis; - Analyser, évaluer les informations et partager les connaissances produites.

Une Définition

« La veille informationnelle est l’ensemble des stratégies mises en place pour rester informé, en y consacrant le moins d’effort possible en utilisant des processus de signalement automatisés. »
J.P. Lardy – URFIST de Lyon

Du web 1.0…au web 3.0 ?
Non, d’ailleurs oublions ces formules
Web temps réel
Réalité augmentée Web sémantique Big Data Internet des objets (bientôt Internet industriel,…) Censure Neutralité menacée Positions dominantes

Mobilité

Un nombre d’utilisateurs en constante croissance
Croissance des utilisateurs Facebook entre déc. 2006 et août 2012 Croissance des utilisateurs Twitter entre janv. 2006 et janvier 2012

Croissance des usagers de la 3G en Chine entre 2009 et 2012

Une explosion des données produites et échangées

Le web transforme la veille en compétence nécessaire…

 Pour les managers

 Pour les communicants
 Pour les marketers  Pour les enseignants et les chercheurs  Pour les journalistes  Pour les citoyens en général

Une recherche « en bulles » pour satisfaire les nouveaux utilisateurs

 Des résultats de plus en plus personnalisés

 Des réponses plutôt que des résultats
 Voire bientôt la réponse avant la question ?  Plusieurs problématiques :
 Quelle pondération ?  Quels filtres ?

Une dépendance de plus en plus forte aux API

 Pas de collecte sans accès aux API des plates-formes

 Mais ces plates-formes décident d’elles-mêmes ce qu’elles
souhaitent partager ou non  Plusieurs problématiques :
 Quelle exactitude des résultats ?  Comment intégrer ce que l’on ne connait pas ?

 Quelles solutions alternatives ?

Vers une hégémonie des Big Data ?

 Le web produit de nombreuses données : sur les

utilisateurs, les informations qui y circulent, etc.
 Utiliser ces grands volumes de données est un des enjeux de la veille  Et ce pour : cartographier les échanges, obtenir une vision globale d’un phénomène…

Les Big Data : mais…

 L’utilisation des Big Data n’a pas de valeur en soi sans

questionnement
 Leur collecte est dépendante de nombreux biais  Elles n’offrent pas la représentativité (comme les sondages)  Seul le veilleur et le contexte leur donnent du sens

Du management de et en réseaux

 Réseaux internes à l’organisation

 Réseaux de partenaires
 Réseaux de sources  Mais aussi management de la mémoire de l’organisation, de la qualité de l’information ou encore de la communication

D’une écoute passive à la gestion de « filtres humains »

 S’appuyer sur la recommandation pour créer ses propres

« bulles »
 Passer du tout algorithmique et de la donnée, à l’identification de filtres humains pertinents et d’informations contextualisées  Interagir et gérer ces « panels » afin d’obtenir plus d’informations à valeur ajoutée

Les agents-facilitateurs : relais d’informations
 Agents-facilitateurs :
 Ils facilitent l’accès à des sources d’informations difficilement référencées  Ils participent à la personnalisation de l’information, à la construction des perceptions communes à un groupe d’individus  Ils permettent d’identifier des signaux faibles

 Exemple de catégorie : les collectionneurs :
 Relayent de l’information sur une thématique bien précise  Automatisent au maximum leurs actions et relayent sur divers supports  Produisent des messages originaux qu’ils annotent et contextualisent

Qualité, mémorisation et circulation

 Abondance + temps réel = nécessité d’une qualification

accrue
 Temps réel + temps de la décision = mémorisation à redéfinir  Abondance + nouveaux outils+ collaborateurs = (re)construire constamment les modes de diffusion

Un exemple concret: la veille de Boostzone
 Collection d’agents facilitateurs
Identification d’expert et listes Twitter

 Crowdsourcing + Curation
The Tweeted Times pour extraction RSS + Google Reader

 Curation
Tri, catégorisation et hiérarchisation de l’information

 Mise en page pour publication
S’abonner gratuitement pour la recevoir

Merci

Camille Alloing :
Blog: http://caddereputation.over-blog.com/ Twitter: https://twitter.com/CaddeReputation Mail: alloingcamille@yahoo.fr

Terry Zimmer :
Blog: http://intelligences-connectees.fr/ Twitter: https://twitter.com/terryzim Mail: terry.zimmer@boostzone.fr