Définition : Une crise financière désigne une période de récession économique et de dévalorisation de certaines institutions financières.

manque de liquidité

la fermeture des agents économique
montée du taux de chômage montée de l’endettement public

Origines de la crise
1- L'explosion de la bulle immobilière américaine et les défaillances des emprunteurs à risque
 Entre janvier 1997 et juillet 2006 : Les prix de vente de l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis ont presque doublé avant de se replier brutalement,

 Développement des prêts hypothécaires à risque, appelés "subprimes". Ces prêts ont été offerts à des emprunteurs qui n'offraient pas de garanties suffisantes pour que des prêts classiques leur soient accordés à des taux d'intérêt promotionnel très bas lors des premières années du prêt pour être ensuite relevé pour rémunérer le risque pris ,  Hausse progressive des taux directeurs de la Fed (de 1% en 2004 à 5,25% en 2006) a conduit à une hausse des mensualités des emprunteurs à risque qui avaient dépassé la période promotionnelle et à une augmentation des retards de paiement,
 Le nombre de logements invendus a augmenté de 1,5 million entre janvier 2006 et décembre 2007,  Crise d'insolvabilité des emprunteurs à risque a précipité l'explosion de la bulle immobilière américaine .
3

Origines de la crise
2- De la crise des subprimes à une crise bancaire : un effet de contagion permis par la « titrisation » La titrisation des créances hypothécaires à risque : revente sur des marchés spécialisés à des investisseurs, lesquels émettent et revendent ensuite des obligations adossées à un "paquet" de créances : Les CDO ("collateralized debt obligations"), qui se sont parfois retrouvées dans des SICAV monétaires traditionnellement jugées sans risque,  Les risques induits par les prêt initiaux se retrouvent transmis à différents investisseurs, Les fonds d’investissements notamment les hedge funds pour la plupart gérés et détenus par les banques ont investis dans des titres adossés aux « subprimes » Le système bancaire s’est largement engagé dans le marché des subprimes : le montant des encours s’élevait à environ 700 milliards de $ à fin 2006
4

Origines de la crise
3- Incertitudes et paniques boursières

 Dès juillet 2007 : Effondrement des crédits hypothécaires à risque,
 Effondrement de certains fonds d'investissement et mise à jour des difficultés de certains organismes de crédit,  Les marchés temporaires, financiers américains deviennent très

 La stabilité de l’économie mondiale est menacée.

5

Les conséquences
 

Les cours des matières premières et du pétrole ont chuté, La récession plane sur la plupart des capitales européennes ainsi qu’aux Etats-Unis,

  

Le chômage devrait grimper , La consommation intérieure des pays occidentaux devrait chuter, Les PME souffrent du manque de crédits pour l’accompagnement de leur cycle d’exploitation ou de leur développement,

Les places boursières internationales ont dévissé de près de 50%.
6

 Les banques ne veulent plus prêter à d’autres banques : crise de liquidités interbancaires
 Les investisseurs se retirent, forçant au dénouement précipité des opérations  Les prix des transactions chutent

Taux de défaut des crédits subprimes

8

Evolutions 1988-2008 (hors inflation) Sources : Euronext, calculs Jean Gadrey