You are on page 1of 18

Les grandes étapes de la littérature française

Le Moyen Age .

Les limites du Moyen Age historique: les V-e et XVe siècles. Celles du Moyen Age littéraire : les X-e et XV-e siècles. .

La Cantilène de Sainte Eulalie et La vie de Saint Alexis témoignent de la naissance de la littérature française. esthétique. L’époque des Capétiens avec laquelle le Moyen Age littéraire commence .-Ce sont trois dynasties qui ont marqué l’évolution de la littérature au Moyen Age L’époque des Mérovingiens. pauvre en productions littéraires. L’époque des Carolingiens -on remarque un redressement intellectuel.

. préparant donc la Renaissance. Charles d’Orléans. François Villon -le roman satirique : Le Roman de Renart -des œuvres didactiques : Le roman de la Rose -des ouvrages historiques -c’est également le moment de la création du théâtre (sérieux et comique) Le Moyen Age français a un mérite incontestable car il a été une période de lente libération spirituelle. -la poésie lyrique avec ses deux principaux représentants.On a la présence de beaucoup de genres : -des poèmes épiques dont le plus connu est la Chanson de Roland -des romans courtois : Tristan et Yseult -des romans qui reprennent les légendes de l’Antiquité : Le roman de Troie. d’Enéas et d’Alexandre.

La Renaissance (Le XVI-e siècle)  comprend l’époque qui s’étend entre l’avènement de François I et la mort de Henri IV. .

-On cultive les genres littéraires de l’Antiquité.-Toute la littérature française de ce siècle se ressent de l’idéal de la vie des humanistes qui mettent sur le premier plan le bonheur terrestre et font tout pour rendre la vie heureuse. . -On fait de la mythologie une source d’inspiration.

Dans cette période se distiguent les écrivains suivants: François Rabelais (Gargantua et Pantagruel) Pierre de Ronsard Joachim de Bellay Agrippa d’Aubigné .

le Grand Siècle. . Le Siècle Classique.Le classicisme (Le XVII-e siecle) ► Ce siécle bénéficie du point de vue politique et littéraire de trois dénominations : le siécle de Louis XIV.

Nicomède) II) De 1661 à 1685. Pierre Corneille (considéré le créateur de la tragédie classique. avec Le Cid. Nicolas Boileau. Polyeucte. Représentants : François Malherbe. Tartuffe). on peut diviser ce siècle en trois périodes: I) De 1610 à 1661.Du point de vue littéraire. III) De 1685 à 1715. Racine (Andromaque. La Fontaine. Cinna.c’est l’époque de la préparation du classicisme. Phèdre. René Descartes. Bajazet). c’est l’éclosion du classicisme.Jean de la Bruyère . Représentants : Molière (L’Avare.

Les Lumières (le XVIII-e siècle) .

Marivaux. Le mariage de Figaro) . André Chénier . Rousseau (La nouvelle Héloïse).la poésie : Voltaire. Florian. J. l’abbé Prévost (Manon Lescaut) . -J. Bernandin de Saint-Pierre (Paul et Virginie) . Lesage. Beaumrchais (Le Barbier de Séville. Voltaire.Les genres cultivés dans cette période sont : -la comédie (Régnard.le roman : Lesage (Gil Blas de Santillane).

.Le XIX-e siècle Ce siècle est traversé par trois courants littéraires importants : le romantisme. le réalisme et le symbolisme.

leurs soufrances. Vigny. leurs douleurs. .  Le théâtre romantique : Hugo. George Sand).  Le roman historique (Vigny. Alfred de Vigny. Victor Hugo. Alexandre Dumas-père) et le roman passionel (Chateaubriand.La littérature romantique est une littérature personnelle : les écrivains peindront très souvent leur propre vie. Hugo. .Les genres qui se distinguent sont:  La poésie romantique : Lamartine. Benjamin Constant. Mme de Staël. Alfred de Musset.Le Romantisme .

Les genres littéraires cultivés par les réalistes sont : Le roman : Honoré de Balzac (La Comédie humaine).Apparu comme réaction contre le romantisme . • • • . Stendhal (Le rouge et le noir. Gustave Flaubert (Madame Bovary). La Chartreuse de Parme). La nouvelle réaliste : Prosper Mérimée Les comédies des mœurs : Alexandre Dumasfils.Le réalisme . Emile Augier.

La poésie après 1850  La poésie parnassienne (Lecoste de Lisle. Rimbaud) . Mallarmé. Verlaine. Stéphane Mallarmé)  La poésie symboliste (Baudelaire.

Le XX-e siècle . qu’elle consistait pour l’écrivain à être le « secrétaire du siècle » : il fallait rendre compte de la société . s’agissant de la « mission » du roman. le roman rend les personnages vivants : le lecteur doit « vivre » l’histoire. Les personnages reposent sur un certain type de psychologie : le lecteur peut comprendre le personnage. En résumé.se caractérise par une production littéraire très riche et contradictoire. son caractère. Au XIXe siècle. L’aspect héréditaire est important : l’ascendance du personnage permet de comprendre sa psychologie. on peut dire.

. 2) La deuxième génération d’écrivains est celle qui est née à la fin du XIXe siècle. Céline. etc. Ils annoncent la modernité. Leurs œuvres principales sont publiées après la Seconde Guerre mondiale.1) La première génération est celle qui est née autour de 1870 : ils publient leurs œuvres principales vers 1910. Il s’agit de Proust. la troisième génération d’auteurs est celle qui est née vers 1930. Ils écrivent bien souvent après la Première Guerre mondiale : il s’agit de Bernanos. Giono. Aragon. 3) Enfin. etc. de Gide. Malraux.