Pourquoi Windows 2008 Server?

. en réduisant les coûts de gestion et d’administration • Déployer une infrastructure de clients légers: – Windows Server 2008 propose d’installer un environnement minimaliste hautement sécurisé et de charge réduite appelé Server Core (On peut configurer une installation Server Core virtualisée destinée à exécuter des rôles comme le Serveur DHCP.Points clés • Virtualisation du serveur: Hyper-V – La virtualisation de nombreux serveurs sur un seul ordinateur optimise l’usage d’un serveur. le Serveur DNS. Internet Information Services. le Serveur d’impression).

Il est en revanche impossible d’apporter des modifications directement sur le contrôleur de domaine en lecture seule . Un contrôleur de domaine en lecture seule répond à bon nombre des problèmes inhérents aux emplacements des succursales. Il contient les mêmes attributs et objets Active Directory que l’on retrouve sur un contrôleur de domaine inscriptible.Points clés • PowerShell: – Windows PowerShell est un nouvel interprétateur en ligne de commandes qui comprend une invite interactive et un environnement de script qui s’utilisent séparément ou de concert • Contrôleur de domaine en lecture seule: – C’est intéressant pour équiper des agences distantes dont la sécurité physique ne peut être garantie.

. les administrateurs peuvent appliquer des mises à jour. même en matière de sécurité. Par exemple.Points clés • Services de domaine Active Directory redémarrables – Dans Windows Server 2008. vous pouvez établir des règles plus strictes pour des mots de passe et des stratégies de verrouillage de comptes plus rigoureuses pour protéger les comptes détenant le plus de privilèges. sans redémarrage. c’est-à-dire sans arrêter et relancer Active Directory • Stratégies de mots de passe granulaires: – la granularité permet de définir plusieurs stratégies de mots de passe au sein d’un même domaine.

on accède à un serveur exécutant des programmes Windows ou à la totalité du bureau Windows. . Les utilisateurs peuvent se connecter à un serveur Terminal Server pour exécuter des programmes et exploiter les ressources du réseau sur ce serveur. avec des informations sur la configuration du serveur.Points clés • Services Terminal Server: – Grâce aux services Terminal Server. l’état des rôles installés et des assistants pour ajouter et supprimer des rôles et des fonctionnalités. • Gestionnaire de serveur: – Le Gestionnaire de serveur est une nouvelle console qui propose un affichage complet du serveur. à partir de quasiment tous les périphériques informatiques.

Conçues pour fonctionner avec les disques USB ou FireWire. les sauvegardes sont basées sur des images et sont manuelles ou automatisées .Points clés • Sauvegarde de Windows Server: – Une fonctionnalité de sauvegarde nouvelle et optimale remplace la technologie de sauvegarde dépassée des versions précédentes de Windows Server.

en cas de perte ou de vol. Dans Windows Server 2008. y compris le système d’exploitation Windows. en particulier les ordinateurs portables. . BitLocker chiffre toutes les données stockées sur le volume système (et les volumes de données configurés). Les données sont « verrouillées » de sorte que si le système d’exploitation ne fonctionne pas ou si le lecteur de disque est physiquement retiré. BitLocker est particulièrement intéressant pour les serveurs des succursales. où la sécurité physique s’assure plus difficilement. elles restent chiffrées.Points clés • fonctionnalités de sécurité: – Chiffrement de lecteur BitLocker : BitLocker est une fonctionnalité de sécurité introduite avec Windows Vista pour protéger le volume système des ordinateurs clients.

le Pare-feu Windows se configure automatiquement de manière à n’ouvrir que les ports requis. quels que soient les rôles que vous ayez configurés.Points clés • fonctionnalités de sécurité: – Pare-feu Windows: Le nouveau Pare-feu Windows entre dans le cadre de la nouvelle gestion basée sur les rôles. Par exemple. – Protection d’accès réseau: La protection d’accès réseau (NAP. ils peuvent être limités à un réseau restreint jusqu’à ce qu’ils remplissent les conditions de santé requises. . Network Access Protection) constitue un nouvel ensemble de composants du système d’exploitation qui surveillent la santé des ordinateurs clients lorsqu’ils tentent de se connecter à ou de communiquer sur un réseau. etc. qu’ils exécutent les dernières signatures anti-virus. Reposant sur la version de Windows Vista. une stratégie de santé peut imposer que tous les ordinateurs demandant une connexion au réseau possèdent les dernières mises à jour Windows. Lorsque vous activez et désactivez des rôles et des fonctionnalités. Si des ordinateurs clients sont déterminés comme étant non conformes. il est bidirectionnel et activé par défaut.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful