Les Produits Dérivés

Origine, évolution et utilisation dans le monde d’aujourd’hui.

1

Le première évolution des produits financiers ont eu lieu en Mésopotamie quelques milliers d’années avant JC. 2 .Introduction       Les produits dérivés sont les actifs financiers les plus échangés au monde. Un produit dérivé est un actif financier qui est bâti sur la base d’un autre produit financier. La première action émise a été par « la compagnie Russe » en 1553. La première obligation a été émise par le gouvernement Français en 1555. Pendant ce temps les produits dérivés existent depuis bien longtemps par l’utilisation de contrats à terme en 600 avant JC à Babylone.

 1.1. du marché de la tulipe d’Amsterdam à nos jours 1. 1.1/ Couverture et spéculation sur les marchés à terme 2.2.2.1.Introduction 1/ Origines et cours de développement  1.  2.2/ L’Asset Management ou la gestion d’actifs 2.2/ L’essor des produits dérivés.1/ Fonction initiale des produits dérivés 2.1/ Présentation des options 1.1/ Fonctionnement et principe de base 1.1.1/ L’efficience au cœur de la gestion d’actif 2.2/ Les différentes produits de la gestion d’actif.2/ L’impact de la spéculation  2.2/ Les options.1/Les contrats à termes 1.1.1.3/ Des marchés de gré à gré au marché organisé. 3 .2/ Le développement des marchés d’options 2/ Les produits dérivés: pas seulement des instruments de couverture.2.2.

1/ Les contrats à terme  1. 1.1/ Origines et cours du développement des produits dérivés.1. il y a deux possibilité:   Livraison physique du sous jacent Mise en place d’un système économiquement équivalent par compensation. 4 .1/ Fonctionnement et principe de base Les contrats à terme sont des contrats symétrique Limités aux produit agricole et matières premières jusque dans les années 1960 Arrivé à l’échéance du contrat.

Création des chambres de compensation.1. Volatilité accrue du cours des matières premières.1.3/ Des marchés de gré à gré au marché organisé.1/ Les contrats à terme 1. 5 . Compte de marge Acheteur Compte de marge vendeur Acheteur Vendeur 1. Chambre de compensation   Une phase de déréglementation des marchés financiers.2/ L’essor des produits dérivés  Des facteurs macroéconomiques: Début des changes flottants et incertitude sur les taux de change. Une diversification des contrats à terme: Contrats à terme sur devises Contrats à terme sur taux d’intérêt Contrats à terme sur indices boursiers.1.   Une standardisation des contrats à terme.

La segmentation des marchés 6 .

2.Les déterminants de l’option: ¤ nature : call /put ¤ prix d’exercice (strike price) ¤ date d’échéance (ou d’exercice) ¤ la prime (premium) .Actif asymétrique 7 .option d’achat (call) / option de vente (put) .2/ Les options 1.1 / Présentation des options a) Principales caractéristiques .Option = droit .Porte sur tous les types d’actifs .1.

négociants) .clientèle cherchant instruments financiers précis et nerveux 8 .1/ Présentation des options .options de gré à gré / options négociables (marchés organisés) b) Les principaux utilisateurs .1.professionnels (industriels.spéculateurs .options européennes / américaines .2.arbitragistes .

2 / Le développement des marchés d’options a) Les débuts .vente d’options très risquée (pas négociables) .1.Chicago Board Of Trade (CBOT) propose des contrats à terme sur actions mais la Securities and Exchange Commission (SEC) refuse 9 .les marchés restent atrophiés (crise 1929) .les bourses américaines veulent mettre en place des options sur contrats à terme (années 60-70) mais interdites (loi 1936) .2.Options existent depuis toujours: ¤ bourse d’Amsterdam (1630) ¤ marché d’options sur rentes à Paris (1850) ¤ aux USA au 18ème siècle .

1973: le modèle de valorisation des actions de Fisher Black et Myron Scholes .2.règle le problème de la valeur des options. principal obstacle à leur négociabilité .1.mise en place des marchés à terme organisés (chambres de compensation) 10 .2/ Le développement des marchés d’options b) Les avancées déterminantes .

11 mars 1983: le CBOE innove encore une fois avec les options sur indices boursiers (Standard and Poor’s 100) .ces produits connaissent un grand succès (EOE.la SEC accepte le projet d’options sur actions proposé par le CBOT (création du Chicago Board Options Exchange) .même époque: émergence des options sur taux d’intérêt au comptant .2/ Le développement des marchés d’options C) L’essor des marchés d’options .1.18 novembre 1982: premières options de change sur les marchés organisés à la bourse d’Amsterdam (EOE) 11 .2. LTOM. MONEP…) .26 avril 1973: premières transactions d’options négociables sur valeurs mobilières (standardisées et négociables) .1er octobre 1982: ouverture de marchés d’options sur contrats à terme aux USA .

tous les actifs négociés à terme et au comptant servent de sous-jacent (Ex: options climatiques) Il n’y a plus eu d’innovations majeures mais une sophistication toujours plus poussée de ces produits (options exotiques). Les marchés dérivés ont connu un essor fulgurant grâce à leur faculté à proposer des produits structurés de couverture et de spéculation 12 . Depuis 1985.Grâce au développement des marchés organisés. les marchés à terme ont acquis une plus grande crédibilité.

1.1/ Fonction initiale des produits dérivé .le concept de position .Q < 0 : position courte 13 .Q = 0 : position fermée .2.1/ Les produits dérivés : pas seulement des instruments de couverture 2.Q > 0 : position longue .

Un agent a une position longue sur un actif et veut se prémunir contre une baisse des prix. vente de call.. Il a plusieurs possibilités: achat de put.complémentarité des marchés gré à gré et organisés bien illustrée par l’activité des banques .Exemple de couverture .couverture par option ou par contrats à terme . vente de contrats à terme. achat de contrats à terme. achat de call. . Inversement : position courte : vente de put. .vente d’options risquée (profils de gains) 14 .

Autre exemple 15 . S’il gagne son pari : .2/ L’impact de la spéculation a) L’effet de levier .soit exerce put en se fournissant sur le marché au comptant .2. Pari sur baisse de prix : achat put .soit revend put .c’est cela qui permet la spéculation (faible investissement.Exemple: . fort rendement) .spéculation : prise de position d’un opérateur sur un actif qu’il ne possède pas et qui parie sur l’évolution du prix .1.

Exemple de la Barings 16 . Équilibre « offre » et « demande » .Spéculation nécessaire mais attention aux abus . « Contamination » des prix au comptant .Un effet stabilisateur : .b) Les conséquences de la spéculation . Offre contrepartie .Des implications néfastes : . Le marché reflète des prix plus réalistes . Trop de paris dans le même sens .

la vente d’options est risquée (profils de gains) 17 .couverture par option ou par contrats à terme . achat de contrats à terme. vente de put. Inversement: position courte : achat de call. Il a différentes possibilités de couverture: achat de put. va vouloir se prémunir contre une baisse du prix de l’actif.1/ Fonction initiale des produits dérivés . .2. Un agent est en position longue sur un actif.Exemple de couverture . vente de contrats à terme. vente de call.complémentarité des marchés organisés et de gré à gré bien illustrée par l’activité des banques .1. .

18 .1/ Efficience et gestion d’actif Point de vue non seulement de la rentabilité et surtout du risque La frontière d’efficience de Markowitz.2/ L’asset management  2.2.  2.2.2.2/ Les produits de la gestion d’actif Gestion classique (benchmarké) Gestion alternative (Hedge fund) Multigestion( fonds de fonds ou fonds de gérant).

800000 Les encours sur les marchés dérivés  En Milliards de USD Aujourd’hui les plus importants de la sphère financière mondiale. les marchés dérivés OTC ont montré. 700000 600000 500000 Over The Counter 400000  Marchés organisés 300000 200000 100000 0 1986 1990 1994 1998 2001 2004 2008 19 . internationalisation des marchés de capitaux. les limites de certains produits structurés comme les CDS. avec la crise actuelle. on peut alors imaginer qu’une réglementation plus sérieuse pourrait être bénéfique à l’instar de celle édictée post-crise sur les CDS (vers un marché organisé).CONCLUSION  Les produits dérivés ont connu une rapide expansion dans les années 1970 due à des conditions macroéconomiques favorables à l’essor de produits de couverture et de spéculation de grande qualité (dérèglementations financières. volatilité croissante des cours des actifs) et à de grandes avancées de l’ingénierie financière (pricing). Cependant ils étaient toujours en croissance durant 2008.