L’Observatoire de l’opinion

Département Opinion Institutionnel Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice 01 55 33 21 41 adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr Guillaume INIGO Chargé d’études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr Thomas GENTY Chargé d’études 01 55 33 20 74 thomas.genty@lh2.fr

La popularité du couple exécutif Les Français et l’hypothèse d’un remaniement ministériel
PUBLIÉ PAR
LEVÉE D’EMBARGO : 12 NOVEMBRE 2013 À 18H

Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

Note technique
   Sondage réalisé par l’institut LH2 pour Le Nouvel Observateur du 7 au 9 novembre 2013, par téléphone. Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon.
Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives.

2
Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

>

Principaux enseignements

3

Principaux enseignements
Dans un contexte de défiance généralisée à l’égard de François Hollande, cette nouvelle vague de l’Observatoire de l’Opinion pour le nouvel Observateur fait le point sur l’opinion des Français à l’égard de la popularité du couple exécutif et de l’éventualité d’un remaniement ministériel. Cette enquête a été réalisée par téléphone du 7 au 9 novembre auprès d’un échantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus, représentatif de la population française. La popularité de François Hollande en chute libre, à 24% d’opinions positives  Un peu moins d’un quart de la population française dit avoir une opinion positive du Président de la République, 24%, soit une baisse de 5 points par rapport à notre mesure d’octobre 2013, mesure qui sanctionnait déjà un record d’impopularité. Si d’avril à octobre la part de Français ayant une bonne opinion de François Hollande est restée globalement stable (de 29% à 32%) malgré de légères fluctuations, la grogne à l’égard de l’écotaxe et la multiplication des plans sociaux se répercutent aujourd’hui de manière flagrante sur la cote de popularité du chef de l’Etat. De plus, à de rares exceptions près, cette baisse de popularité touche l’ensemble de la population, quels que soient l’âge (18-34 ans : -5 points ; 35-64 ans : -5 points ; 65 ans et plus : -4 points), la région de résidence (région parisienne : -7 points, province : -5 points) ou la proximité partisane (sympathisants de la gauche : -5 points ; sympathisants de la droite : -6 points). Dans ce passage à vide généralisé, soulignons que certaines catégories socioprofessionnelles réagissent différemment à l’égard de François Hollande, notamment au sein des catégories populaires. Si les ouvriers (-16 points) s’accordent avec les catégories dites supérieures (-13 points) et les retraités (-5 points) pour sanctionner le Président de la République, les professions intermédiaires (+2 points) et les employés (+6 points) se distinguent par une tendance plutôt positive. Cette constatation doit s’accompagner de la précision suivante : la popularité du Président gagne 5 points auprès des ménages les plus précaires (<1000€ mensuels), pour s’établir à un niveau proche de la moyenne. La popularité de Jean-Marc Ayrault à son plus bas niveau également  Avec 28% d’opinons positives, la cote de popularité de Jean-Marc Ayrault reste relativement stable par rapport à octobre dernier (-1 point), mais à un niveau toujours très faible. Contrairement au Président de la République, le chef du gouvernement voit sa popularité baisser auprès de certaines catégories uniquement : les catégories socioprofessionnelles dites supérieures (-11 points), les résidents de la région parisienne (-6 points) et les sympathisants de la droite (-4 points). A contrario, il progresse auprès des 18-24 ans (+16 points) et des employés notamment (+4 points), corrigeant les baisses enregistrées entre septembre et octobre auprès de ces populations. Enfin, il reste stable auprès des sympathisants de la gauche.
Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

Principaux enseignements
Plus de 7 Français sur 10 ne croient pas que François Hollande pourra redresser la situation de la France au cours de son mandat François Hollande avait annoncé que son quinquennat comporterait deux phases : une première phase de redressement « pendant laquelle des réformes difficiles mais indispensables seraient conduites; et une phase de dépassement, pour permettre de changer de modèle, et, de vivre mieux ». Seulement, selon 72% des Français, le président ne pourra pas mettre en place cette seconde phase, car il ne pourra pas redresser la situation de la France au cours des années restantes de son mandat. Seuls 21% pensent qu’il en sera capable, une proportion d’optimistes en baisse de 5 points par rapport à ce que nous mesurions fin avril de cette même année (26%). La confiance dans la capacité de l’Élysée à redresser la situation de la France s’effrite particulièrement auprès des sympathisants de la gauche (43% au lieu de 56% fin avril 2013) et notamment de ceux du Parti socialiste (52% vs 65% plus tôt cette année). On observe que les catégories professionnelles supérieures (14% croient le président capable de redresse la situation de la France) et les personnes vivant dans les agglomérations de taille intermédiaire (12%) se montrent parmi les plus sceptiques. Un remaniement ministériel nécessaire pour 59% des Français

Dans cet environnement de défiance accrue, l’option d’un remaniement ministériel semble nécessaire à une majorité de Français (59%). Cette opinion est particulièrement partagée par les femmes (63%), les catégories professionnelles inférieures (68%) et les non-bacheliers (68%).
 Si les avis ne sont pas aussi tranchés, la question divise également au sein du Parti socialiste, comme le démontre la sortie du député socialiste Malek Boutih déclarant qu’il fallait changer d’urgence de Premier ministre. 48% des sympathisants du Parti de la Rue de Solférino jugent le remaniement nécessaire, 47% pensent le contraire. Manuel Valls, le choix d’un Premier ministre de consensus; Martine Aubry, celui des sympathisants de la gauche Questionnées sur la personnalité politique qu’elles préféreraient voir au poste de Premier ministre en cas de remaniement ministériel, les personnes interrogées avaient le choix entre Jean-Marc Ayrault, Martine Aubry, Manuel Valls et Laurent Fabius. Manuel Valls (35%) ressort de ce sondage comme le plus consensuel des « Premiers ministrables », devant la Maire de Lille (21%).

Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

Principaux enseignements
Le choix de l’actuel ministre de l’Intérieur est spécialement présent chez les personnes les plus âgées (43% auprès des 65 ans et plus) et les habitants des zones rurales (41%). Manuel Valls est en effet le candidat le plus consensuel car il est celui qui a le plus de soutien de la part de la droite (45% auprès des sympathisants de la droite, 51% auprès des sympathisants de l’UMP). Martine Aubry, au contraire, est un choix plus clivant mais qui récolte le soutien le plus important auprès de la gauche (39% des sympathisants de la gauche, 35% auprès des sympathisants du PS) et notamment auprès de la gauche de la gauche (50% auprès des sympathisants du parti de gauche). L’ancienne ministre de l’Emploi sous le gouvernement de Lionel Jospin arrive ainsi au coude à coude avec Manuel Valls auprès des personnes les moins riches (29% pour Manuel Valls auprès des personnes ayant moins de 1200€ de revenus contre 26% pour Martine Aubry). Jean-Marc Ayrault et Laurent Fabius, seul membre de l’équipe gouvernementale à avoir déjà été Premier ministre, n’apparaissent pas dans l’opinion comme des recours souhaitables. 9% citent le locataire du Quai d'Orsay et 6% celui de Matignon comme leur souhait de Premier Ministre en cas de remaniement ministériel.

François Hollande est la principale cible des critiques ce mois-ci malgré une volonté importante de changement de Premier ministre. Les suites attendues du mouvement des bonnets rouge et la perspective de nouveaux plans sociaux ne semblent pas augurer d’embellie pour l’exécutif. Si les Français jugent le remaniement nécessaire, celui-ci serait-il suffisant pour autant ?

Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

>

La popularité exécutif

du

couple

7

La cote de confiance de l’exécutif
Pour chacune des personnalités suivantes, dites-moi si vous en avez une opinion…
A tous (1002 individus)

Très positive

Assez positive

Assez négative

Très négative Ne se
prononcent pas*

Opinion positive

En %
27

Opinion négative

Rappel Opinions positives Oct. 13

Ensemble François Hollande, en tant que président de la République

24

4

20

43

70

6

29

- 5 pts

Sympathisants de la gauche Sympathisants de la droite

51

10

41

31

13

44

5

56

- 5 pts

3

3

21

72

93

4

9

- 6 pts

Opinion positive

En %
31

Opinion négative

Ne se prononcent pas*

Ensemble Jean-Marc Ayrault, en tant que Premier ministre

28 3

25

32

63

9

29

- 1 pt

Sympathisants de la gauche Sympathisants de la droite

52

6

46

29

12

41

7

50

+ 2 pts

10

10

30

52
* Item non suggéré

82

8

14

- 4 pts

Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

La cote de confiance de l’exécutif - détails
% OPINIONS POSITIVES
François Hollande : 24%

- 5 pts
Rappel Oct. 2013

- 1 pt
Jean-Marc Ayrault : 28%
Rappel Oct. 2013

Hommes Femmes 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus CSP+ Professions intermédiaires CSPRetraités

25% 23% 28% 23% 23% 24% 23% 15% 32% 21% 26%

32% 27% 27%

27% 29% 46% 25% 24% 26% 28% 18% 32% 26% 29%

30% 28% 30% 32% 23% 34%

35%
25% 32% 27% 28% 30% 26% 31%

=

28% 29% 29% 25% 32%

9
Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

Évolution comparée des popularités

François Hollande
2012 2013

Jean-Marc Ayrault

58% 56% 56% 53% 50% 49% 45% 41% 40% 40% 37% 35% 35% 40% 41% 39% 36% 36% 32% 31% 30% 31% 32% 33% 31% 29% 28% 30% 29% 24% - 5 pts

- 1 pt

32% 32%

vr il

M ai

t

m br e D éc em br e Ja nv ie r Fé vr ie r

in

M ar s

ob re

in

t

m br e

m br e

ob re

Ju

O ct

Ju

pt e

ov e

pt e

O ct

Se

Se

ov e

m br e

ill e

Ju

A

Ju

ill e

10

N

Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

N

La cote de confiance de l’exécutif (rappels)
En % Très positive Assez positive ST Positive Assez négative Très négative ST Négative NSP TOTAL

François Hollande, en tant que président de la République 8 et 9 novembre 2013
Rappels 4 et 5 octobre 2013 Rappels 6 et 7 septembre 2013 Rappels 18 et 20 juillet 2013 Rappels 14 et 15 juin 2013 Rappels 17 et 18 mai 2013 Rappels 12 et 13 avril 2013 Rappels 22 et 23 mars 2013 Rappels 15 et 16 février 2013 Rappels 11 et 12 janvier 2013 Rappels 14 et 15 décembre 2012 Rappels 9 et 10 novembre 2012

4
4 5 5 6 6 4 6 6 7 6 8

20
25 25 27 26 25 28 30 35 32 34 33

24
29 30 32 32 31 32 36 41 39 40 41

27
35 31 30 32 29 31 29 27 29 28 28

43
31 32 33 28 35 34 31 25 25 24 26

70
66 63 63 60 64 65 60 52 54 52 54

6
5 7 5 8 5 3 4 7 7 8 5

100
100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100

Jean-Marc Ayrault, en tant que Premier ministre 8 et 9 novembre 2013
Rappels 4 et 5 octobre 2013 Rappels 6 et 7 septembre 2013 Rappels 18 et 20 juillet 2013 Rappels 14 et 15 juin 2013 Rappels 17 et 18 mai 2013 Rappels 12 et 13 avril 2013 Rappels 22 et 23 mars 2013 Rappels 15 et 16 février 2013 Rappels 11 et 12 janvier 2013

3
5 3 3 4 3 3 5 4 5

25
24 28 30 28 27 28 30 32 30

28
29 31 33 32 30 31 35 36 35

31
38 35 31 34 31 34 33 31 33

32
23 22 25 24 29 27 24 21 21

63
61 57 56 58 60 61 57 52 54

9
10 12 11 10 10 8 8 12 11

100
100 100 100 100 100 100 100 100 100

11

Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

>

Les perspectives d’avenir et l’hypothèse d’un remaniement ministériel

12

Seul 21% des Français pensent que François Hollande pourra redresser la France d’ici 2017 (-5pts en 6 mois)
Pensez-vous que François Hollande, qui a été élu il y a 18 mois, pourra redresser la situation de la France au cours des années restantes de son mandat ?
A tous (1002 individus)

Rappel Mai 2013 26%*

Focus sur les répondants déclarant…
François Hollande pourra redresser la situation
Oui
Ont voté François Hollande au 2ème tour 2012 : 42% 65 ans et plus : 27% Revenus mensuels du foyer > 3000€ : 27% Etudes supérieures ou égales au Bac : 25% Retraités : 25%

21% 72%
Ne se prononcent pas*

7%

Non
Rappel Mai 2013 65%*

Revenus mensuels du foyer < 1200€ : 19% Etudes inférieures au Bac : 16% Indépendants : 10%

* Les rappels proviennent d’un sondage réalisé par l’institut LH2 pour Le Nouvel Observateur les 26 et 27 avril 2013, par tél éphone auprès d’un échantillon de 968 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Détail par proximité politique…
Ensemble des sympathisants de la gauche Oui Non Ne se prononcent pas* 42% 49% 9% 52% 42% 6% 32% 54% 14% 43% 50% 7% 24% 70% 6% Ensemble des sympathisants de la droite 5% 93% 2% 4% 95% 1% 4% 94% 2%

13
13

* Item non suggéré Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

Un remaniement ministériel jugé nécessaire par 6 Français sur 10
Vous personnellement, estimez vous qu’un remaniement ministériel est aujourd’hui nécessaire ?
A tous (1002 individus)

Un remaniement ministériel est nécessaire

Focus sur les répondants déclarant…
Nécessaire Un remaniement ministériel est nécessaire

59%

CSP – (Employés, ouvriers) : 68% Etudes inférieures au Bac : 68% 25-34 ans : 67% Revenus mensuels du foyer < 1200€ : 66% Femmes : 63% Pas nécessaire Province : 61%

33% 8%
Ne se prononcent pas*

Un remaniement ministériel n’est pas nécessaire

Hommes : 56% Habitants de l’Île-de-France : 53% Retraités : 53% Revenus mensuels du foyer > 3000€ : 49% Cadres : 47% Etudes >= Bac +4 : 38%

Détail par proximité politique…
Ensemble des sympathisants de la gauche Nécessaire Pas nécessaire Ne se prononcent pas* 45% 47% 8% 48% 47% 5% 59% 37% 4% 51% 44% 5% 53% 38% 9% Ensemble des sympathisants de la droite 72% 22% 6% 72% 24% 4% 77% 17% 6%

14

* Item non suggéré Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013

Manuel Valls, le choix du consensus, Martine Aubry, celui des sympathisants de la gauche.
Parmi les personnalités politiques suivantes, laquelle préféreriez vous voir au poste de Premier ministre, en cas de remaniement ministériel ?
A tous (1002 individus) Manuel Valls

35% 21% 9% 6%

Focus sur les répondants déclarant…
Manuel Valls
65 ans et + : 43% / Retraités : 43% / Ruraux : 41%

Martine Aubry

Laurent Fabius

Martine Aubry Revenus mensuels foyer < 1200€ : 26% Etudes >= Bac+4 : 26%

Jean-Marc Ayrault

* Aucune des ces personnalités * Ne se prononce pas

19% 10%
* Items non suggérés

Détail par proximité politique…
Ensemble des sympathisants de la gauche Manuel Valls Martine Aubry Laurent Fabius Jean-Marc Ayrault 18% 50% 11% 3% 29% 35% 11% 13% 15% 42% 19% 13% 24% 39% 11% 10% 45% 15% 7% 10% Ensemble des sympathisants de la droite 45% 10% 10% 3% 51% 7% 8% 4% 36% 13% 10% 3%

15

Observatoire de l’Opinion – Novembre 2013