Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014

Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr
Erwan LESTROHAN Directeur d’études Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr

PUBLIÉ PAR
LEVÉE D’EMBARGO : JEUDI 19 DECEMBRE A 18H

Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

Note technique
   Sondage réalisé par l’institut LH2 pour Le nouvel Observateur du 9 au 13 décembre 2013, par Internet. Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de l’interviewé, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon.
Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives.

CONTEXTE - L’institut LH2 a interrogé les Français sur leur opinion à l’égard de l’action menée par les ministres en 2013 et leurs attentes pour l’année 2014 en matière d’action gouvernementale. Les Français ont également été interrogés sur les personnalités politiques qu’ils souhaitaient voir jouer un rôle plus important en 2014 et sur leur intention de participer aux deux scrutins prévus l’an prochain, les élections municipales et européennes.

2
Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

L’action des ministres en 2013
Principaux enseignements
Manuel Valls, ministre dont l’action a été jugée la plus satisfaisante en 2013 Manuel Valls apparaît en tête des citations des Français, lorsqu’on leur demande, parmi les ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, ceux qui ont mené l’action la plus satisfaisante en 2013. S’il faut tempérer cette première place par la part importante de Français ne s’étant pas prononcés sur cette question (41%), Manuel Valls se détache tout de même très nettement des autres ministres en matière d’appréciation de l’action menée, signe que la fermeté de ses propos en matière de sécurité et d’immigration bénéficie d’un écho positif auprès des Français.  Fortement exposée dans le cadre du débat sur le mariage pour tous, Christiane Taubira occupe la deuxième place de ce classement mais à un niveau nettement inférieur de satisfaction exprimée (14%) devant Jean-Yves le Drian (8%) dont l’année 2013 a été marquée par les interventions françaises au Mali et en Centrafrique (parallèlement, pour cette dernière, à la période d’interrogation des Français). Egalement impliqué dans le conflit malien de même que dans les libérations d’otages ou de dossiers fortement débattus comme l’éventualité d’une intervention en Syrie, Laurent Fabius se situe également au troisième rang des ministres dont l’action a été jugée satisfaisante (8%). Derrière lui on trouve Arnaud Montebourg (7%), Najat Vallaud-Belkacem (7%) et Vincent Peillon (6%) alors que moins de 5% des Français ont considéré satisfaisante l’action des autres ministres proposés. Une des raisons que l’on peut avancer pour expliquer la forte différence de performance entre Manuel Valls et les autres ministres est la bonne image de l’action du ministre de l’Intérieur auprès des sympathisants de la gauche…tout comme de ceux de la droite. En effet, si 36% des sympathisants de la gauche et 45% de ceux du Parti socialiste ont cité Manuel Valls comme l’un des ministres qui a mené l’action la plus satisfaisante en 2013, il en va de même pour 47% des sympathisants de la droite et 50% des sympathisants de l’UMP (50%). Manuels Valls voit notamment les bonnes opinions à son égard soutenues par les opinions positives de publics généralement ancrés à droite : les indépendants (61%), les retraités (50%) et les Français âgés de 50 ans et plus (46%). Christiane Taubira, une ministre reconnue à gauche, rejetée à droite

A la différence du ministre de l’Intérieur, Christiane Taubira a été très peu citée comme une ministre à l’action satisfaisante par les sympathisants de la droite (3%) et de l’UMP (3%), populations plus critiques à l’égard de la promulgation du « Mariage pour tous ». En revanche, si uniquement 14% des Français jugent que Christiane Taubira fait partie des ministres qui ont menée l’action la plus satisfaisante en 2013, la part de satisfaits est bien plus importante auprès des sympathisants du Parti socialiste (35%), d’Europe-Ecologie Les Verts (34%) ou du MoDem (31%). Auprès des sympathisants de la gauche, l’action de Christiane Taubira (34% de satisfaits) fait même presque jeu égal avec celle de Manuel Valls( 36% de satisfaits).
Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

3

Manuel Valls, un ministre dont l’action menée en 2013 semble appréciée de façon transversale, Christiane Taubira mieux évaluée à gauche
Parmi les ministres suivants du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, quels sont, selon vous, ceux qui ont mené l’action la plus satisfaisante en 2013 ?
A tous (1000 individus) Sympathisants du Sympathisants de Sympathisants de Parti socialiste la droite la gauche

Manuel Valls Christiane Taubira Jean-Yves Le Drian

38% 14% 8% 8% 7% 7% 6% 4% 3% 3% 3% 3% 2% 2% 2% 1% 1%

45% 35% 16% 14% 11% 16% 16%

36% 34% 13% 13% 14% 15% 13%

47% 3% 9% 7% 5% 5% 1%

Ont plus fortement cité Manuel Valls
Indépendants : 61% Retraités : 50% Symp. UMP : 50% Symp. droite : 47% 50 ans et plus: 46% CSP+ : 45% Symp. PS : 45% Hommes : 44%

Laurent Fabius
Arnaud Montebourg Najat Vallaud-Belkacem Vincent Peillon Marisol Touraine Benoît Hamon Aurélie Filippetti Pierre Moscovici Cécile Duflot Michel Sapin Stéphane Le Foll

8%
6% 5% 4% 8% 6% 4% 2% 1% 1%

7%
6% 5% 4% 7% 4% 4% 3% 1% 1%

2%
2% 2% 3% 2% 2% 2% 1% 1% -

Ont plus fortement cité Christiane Taubira
Symp. PS : 35% Symp. EELV : 34% Symp. gauche : 34% Symp. MoDem : 31% Cadres : 22% 35-49 ans : 18% Etudes >= Bac : 17%

Fleur Pellerin
Bernard Cazeneuve Dominique Bertinotti

Ne se prononcent pas : 41%

15%

22%

42%

NB : totaux supérieurs à 100%, les interviewés avaient la possibilité de donner jusqu’à 3 réponses. Le Ministère de chaque membre du gouvernement était précisé. Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

Les priorités gouvernementales pour 2014
Principaux enseignements
L’emploi et le pouvoir d’achat, deux attentes majoritaires Interrogés sur les thématiques devant faire partie des priorités du gouvernement en 2014, les Français ont été 66% à sélectionner l’emploi et 50% le pouvoir d’achat. Signe d’attentes incontournables dans ce domaine, ces deux thématiques devancent très nettement la sécurité (29%) et l’immigration (27%), au deuxième plan des souhaits des Français. En retrait, la lutte contre les déficits (21%) et l’éducation (20%) constituent des priorités d’action pour près d’1 Français sur 5 devant la santé (15%) et le logement (13%). Enfin, des thématiques comme l’environnement (9%), la place de la France à l’international (3%) ou l’Europe (3%) ne semblent pas incarner des attentes fortes pour les Français. Si l’emploi a été cité comme une priorité gouvernementale attendue par 75% des 18-24 ans, cette thématique est placée au premier rang des besoins par toutes les catégories de la population française, tout comme le pouvoir d’achat. Au sujet de l’emploi, sur fond de lutte contre le chômage et de déploiement de mesures comme les Emplois d’avenir et les Contrats de génération, l’action gouvernementale sera donc fortement attendue sur ce domaine, jugé prioritaire par 81% des sympathisants du Parti de gauche et 80% des sympathisants du Parti socialiste. La sécurité et l’immigration, deux thématiques sur lesquels des attentes émergent Alors que l’emploi et le pouvoir d’achat constituent des priorités invariables depuis l’année 2011 dans les attentes des Français à l’égard de l’action politique, il est important de souligner les 3ème et 4ème positions occupées par la sécurité (29%) et l’immigration (27%), deux domaines qui se maintiennent parmi les préoccupations importantes des Français et qui avaient peu été abordés dans la campagne présidentielle de 2012. En ce qui concerne la sécurité, c’est une attente plus nette des retraités (37%) et des Franciliens (34%) mais surtout des sympathisants de l’UMP (41%) et de ceux du FN (41%) qui ont exprimé des attentes similaires sur ce point. L’immigration clive cependant ces deux partis : l’action gouvernementale dans ce domaine est jugée prioritaire par 66% des sympathisants du FN contre 38% de ceux de l’UMP. Des chiffres qui montrent donc des attentes fortes dans ces domaines et qui peuvent expliquer le bon écho de l’action menée par Manuel Valls a la tête du ministère de l’Intérieur. Point d’ancrage de l’évaluation des candidats lors de la campagne présidentielle de 2012, la lutte contre les déficits se situe en retrait, jugée prioritaire par 21% des Français (32% auprès des sympathisants du MoDem). En retrait de ces thématiques, on trouve des domaines sur lesquels la confiance des Français à l’égard de la gauche est historiquement plus forte comme l’éducation (20%, 30% des sympathisants de la gauche et 39% de ceux du MoDem), la santé (15%, 18% des sympathisants de la gauche et 24% de ceux d’EELV), le logement (13% et 20% des sympathisants de la gauche) ou l’environnement (9% et 37% des sympathisants d’EELV et 27% de ceux du MoDem).
Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

5

Pour les Français, l’emploi et le pouvoir d’achat devront constituer les priorités gouvernementales pour 2014
Parmi les thématiques suivantes, lesquelles doivent, selon vous, faire partie des priorités du gouvernement en 2014 ?
A tous (1000 individus) Différences significatives

L'emploi Le pouvoir d'achat La sécurité L'immigration La lutte contre les déficits L'éducation La santé Le logement L'environnement La place de la France à l'international

66% 50% 29% 27% 21% 20% 15% 13% 9% 3% 3%

18-24 ans : 75% / 50-64 ans : 72% 35-49 ans : 56% / Hab. province : 52%

Retraités : 37% / Franciliens : 34% / 50-64 ans : 33%
65 ans et plus : 36% / Retraités : 35% Indépendants : 38% / Cadres : 29% / Hommes : 25% Femmes : 23% Femmes : 18% Franciliens : 18% / Moins de 35 ans : 17% / CSP- : 17% Moins de 35 ans : 16%

L'Europe

Ne se prononcent pas : 7%
Total supérieur à 100%, les interviewés avaient la possibilité de donner jusqu’à 3 réponses Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

6

Priorités du gouvernement pour 2014 - Détails
Parmi les thématiques suivantes, lesquelles doivent, selon vous, faire partie des priorités du gouvernement en 2014 ?
A tous (1000 individus) En % Total L'emploi Le pouvoir d'achat La sécurité L'immigration La lutte contre les déficits L'éducation La santé Le logement L'environnement La place de la France à l'international L'Europe 66 50 29 27 21 20 15 13 9 3 3 Sympathisants de la gauche 76 54 19 11 19 30 18 20 15 3 4 81 53 21 17 14 33 19 17 16 1 5 80 52 19 10 21 29 16 20 12 6 4 68 53 16 5 14 31 24 15 37 0 4 73 44 33 12 32 39 2 11 27 6 7 Sympathisants de la droite 61 51 40 49 22 14 12 7 4 3 2 63 50 41 38 23 17 14 9 3 2 2 58 49 41 66 17 10 10 6 5 2 2

7
Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

Les personnalités politiques attendues en 2014
Principaux enseignements
Nicolas Sarkozy, référence incontournable à droite pour les Français…  Parmi les différentes personnalités politiques de droite (hors extrême-droite) proposées aux Français, Nicolas Sarkozy apparaît comme celle qu’ils souhaitent le plus nettement voir jouer un rôle politique important en 2014 avec 26% de citations (44% chez les indépendants et 30% chez les retraités). L’ex-président de la République devance nettement Alain Juppé (14%), François Bayrou (9%), François Fillon (9%) et Jean-Louis Borloo (8%). Signe d’attentes plus limitées des Français les concernant, Nathalie Kosciusko Morizet (6%), François Baroin (5%), Jean-François Copé (4%) et Bruno Le Maire (4%) ou Xavier Bertrand (3%) se situent plus en retrait encore. Auprès des sympathisants de l’UMP, 73% souhaiteraient que Nicolas Sarkozy joue un rôle plus important en 2014, un public au sein duquel il devance nettement Alain Juppé (31%) ainsi que les deux principales figures actuelles du parti, François Fillon (24%) et, plus en retrait, Jean-François Copé (12%). Ces résultats montrent que l’ex-chef de l’Etat reste une référence majeure pour son parti et établissent un potentiel de désignation très élevé en cas de primaire UMP pour l’élection présidentielle de 2017. …tout comme Manuel Valls parmi les personnalités socialistes.  Les Français ont placé Manuel Valls au premier rang des personnalités socialistes qu’ils souhaiteraient voir jouer un rôle plus important en 2014 (32% de citations). Avec 47% de citations chez les chefs d’entreprises et 42% chez les retraités, il est important de souligner que Manuel Valls dispose de soutiens dans l’opinion identiques à ceux de Nicolas Sarkozy. Le ministre de l’Intérieur devance nettement Martine Aubry (13%), qui occupe la deuxième place du classement devant Ségolène Royal (11%) et Arnaud Montebourg (10%). Deuxième du classement de l’action ministérielle, Christiane Taubira figure au 5ème rang des personnalités socialistes que les Français souhaiteraient voir jouer un rôle plus important (9%, mais 3ème chez les sympathisants socialistes : 22%) alors que Laurent Fabius (6%) et Jean-Marc Ayrault (5%), qui occupent des postes majeurs du gouvernement, ont été plus faiblement cités. Enfin, Benoît Hamon (4%), Michel Sapin (3%), Vincent Peillon (3%), Claude Bartolone (2%), Harlem Désir (1%) et François Rebsamen (1%) ne semblent pas générer d’attentes particulières. Les faibles citations de Michel Sapin sont à souligner et à mettre en parallèle avec les attentes pourtant importantes des Français en matière d’action gouvernementales sur l’emploi.

8

Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

Les personnalités politiques attendues en 2014
Principaux enseignements
46% des sympathisants socialistes souhaiteraient voir Manuel Valls jouer un rôle important en 2014. Auprès de ce public, il devance Martine Aubry (32%), Christiane Taubira (22%), Ségolène Royal (21%) et Arnaud Montebourg (19%). Martine Aubry et Ségolène Royal dont les bons scores auprès de cette population de référence viennent confirmer la volonté des Français de les voir jouer un rôle politique plus actif en 2014. Point important à souligner enfin, le leadership de Manuel Valls est plus contesté auprès des sympathisants de la gauche. Si 37% d’entre eux l’ont cité comme une personnalité qu’ils aimeraient voir jouer un rôle plus important, il ne devance que légèrement Martine Aubry (32%) alors que Ségolène Royal (21%), Christiane Taubira (21%) et Arnaud Montebourg (19%) ont également été fortement mentionnés.

9
Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

A droite, Nicolas Sarkozy est la personnalité la plus attendue en 2014, devant Alain Juppé et François Fillon
Parmi les personnalités suivantes, lesquelles souhaitez-vous voir jouer un rôle politique important en 2014 ?
A tous (1000 individus) Sympathisants de Sympathisants de la droite l’UMP 73% 31% 6% 24% 6% 14% 8% 12% 4% 6% 11% 53% 23% 5% 18% 11% 11% 8% 8% 4% 6% 27% Symp. UMP : 31% 65 ans et plus : 27% Retraités : 26% Symp. droite : 23% Hommes : 17%

Nicolas Sarkozy Alain Juppé François Bayrou François Fillon Jean-Louis Borloo Nathalie Kosciusko-Morizet François Baroin Jean-François Copé Bruno Le Maire

26% 14% 9% 9% 8% 6% 5% 4% 4% 3%

Ont plus fortement cité Nicolas Sarkozy
Symp. UMP : 73% Symp. droite : 53% Indépendants : 44% Symp. FN : 38% 65 ans et plus : 31% Retraités : 30%

Ont plus fortement cité Alain Juppé

Xavier Bertrand

Ne se prononcent pas : 52%
Total supérieur à 100%, les interviewés avaient la possibilité de donner jusqu’à 3 réponses

10
Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

Des attentes fortes à l’égard de Manuel Valls et un intérêt significatif, à gauche, pour une plus grande visibilité de Martine Aubry et Ségolène Royal en 2014
Parmi les personnalités suivantes, lesquelles souhaitez-vous voir jouer un rôle politique important en 2014 ?
A tous (1000 individus) Sympathisants du Parti socialiste Sympathisants de la gauche 37% 32% 21% 19% 21% 10%

Manuel Valls Martine Aubry Ségolène Royal Arnaud Montebourg Christiane Taubira Laurent Fabius Jean-Marc Ayrault Benoit Hamon Michel Sapin Vincent Peillon Claude Bartolone Harlem Désir François Rebsamen

32% 13% 11% 10% 9% 6% 5% 4% 3% 3% 2% 1% 1%

46% 32% 21% 19% 22% 10%

Ont plus fortement cité Manuel Valls
Symp. MoDem : 50% Retraités : 42% Chefs d’ent. : 47% 50-64 ans : 41% 65 ans et plus : 38% Hommes : 37% Symp. droite : 34%

18%
7% 8% 6% 3% 1% 14%

12%
7% 5% 4% 4% 3% 1% 17%

Ont plus fortement cité Martine Aubry
Symp. EELV : 45% Symp. PG : 31% 50-64 ans : 17%

Ne se prononcent pas : 46%
Total supérieur à 100%, les interviewés avaient la possibilité de donner jusqu’à 3 réponses

11

Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

Les intentions de participation aux scrutins 2014
Principaux enseignements
Des intentions de vote élevées et une mobilisation forte des électorats  En ce qui concerne la participation projetée aux scrutins qui auront lieu en 2014, les intentions de participation déclarées par les Français, à moins de 6 mois des échéances, sont très importantes. 86% des Français déclarent en effet qu’ils ont l’intention de participer aux élections municipales de mars 2014. 70% des Français déclarent même qu’ils ont l‘intention certaine de participer à ces élections soit un taux légèrement supérieur à la participation mesurée en 2008 (67%). A un niveau assez proche, 81% des Français ont déclaré qu’il avaient l’intention de participer aux élections européennes dont le premier tour aura lieu en mai 2014. 61% des répondants ont déclaré qu’ils avaient l’intention certaine de participer à ces élections soit un taux nettement supérieur à la participation finale mesurée en 2009 (40%). Cette intention de participation révèle un intérêt « déclaratif » important pour ce scrutin généralement délaissé par les Français, intérêt qui devra se confirmer au cours des prochains mois. Au sein des principales forces politiques, les électorats semblent fortement susceptibles de se mobiliser, leurs sympathisants déclarant des intentions de participation oscillant entre 80% et 90% avec des intentions de participation certaines se situant audelà de 70%. Les sympathisants du Parti de gauche déclarent même une intention de participation certaine équivalente pour les élections européennes et les élections municipales (76%). A l’inverse, les sympathisants du PS (79% contre 71%), d’EELV (87% contre 73%), du MoDem (84% contre 75%), de l’UMP (81% contre 73%) et du FN (76% contre 68%) déclarent des intentions certaines de participation plus fortes pour les élections municipales. Des jeunes et CSP- plus réservés quant à leur participation Les individus âgés de 50 à 64 ans (81% de participation certaine aux élections municipales et 69% aux élections européennes ) et de 65 ans et plus (83% et 74%) confirment leur statut de publics plus impliqués en matière de participation. Il est en revanche à souligner que la participation projetée est plus faible auprès des publics généralement plus abstentionnistes comme les 18-24 ans (46% de participation certaine déclarée pour les élections municipales et 39% pour les élections européennes), les 25-34 ans (47% et 40%) et les « CSP- » (employés et ouvriers, 66% et 54%) est significativement inférieure à la moyenne.

12
Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013

Des intentions de participation importantes aux scrutins prévus en 2014
A propos de ces élections qui auront lieu en 2014, pourriez-vous nous indiquer si vous avez l’intention d’y participer ?
A tous (1000 individus)

En %
Sous-total OUI Sous-total NON
Ne se prononcent pas

Les élections municipales qui auront lieu en mars 2014

86

70

16 4 5

9

5

Rappel - Participation 1er tour 2008 : 67%

Les élections européennes qui auront lieu en mai 2014

81

61

20

5 6

11

Rappel - Participation

8

1er tour 2009 : 40%

Oui, certainement

Oui probablement

Non, probablement pas

Non, certainement pas

Focus sur les répondants déclarant qu’ils ont l’intention de participer…
…aux élections municipales
Symp. de la gauche : 93% (Certains : 77%) Symp. Parti de gauche : 88% (Certains : 76%) Symp. PS : 96% (Certains : 79%) Symp. EELV : 92% (Certains : 87%) Symp. MoDem : 90% (Certains : 84%) Symp. de la droite : 94% (Certains : 79%) Symp. UMP : 96% (Certains : 81%) Symp. FN : 91% (Certains : 76%)

…aux élections européennes
Symp. de la gauche : 90% (Certains : 68%) Symp. Parti de gauche : 92% (Certains : 76%) Symp. PS : 90% (Certains : 71%) Symp. EELV : 88% (Certains : 73%) Symp. MoDem : 85% (Certains : 75%) Symp. de la droite : 88% (Certains : 70%) Symp. UMP : 90% (Certains : 73%) Symp. FN : 84% (Certains : 68%)

13

Les Français et l’action politique : bilan de l’année et attentes pour 2014 - Décembre 2013