You are on page 1of 34

Les agences de Notation Financière

PRÉSENTÉ PAR :
LOUBNA SANHAJIR YASSINE EDDARI EL MEHDI MOUFID HIND FALAH

Introduction
Partie I : Les agences de notation financière
1- Définition 2- Historique

Partie II : Les fondements de la notation financière
1- Typologies de notation 2- Processus de notation 3- Critères de notation

4- Echelles de notation
Partie III : Rôles et limites de la notation financière 1- Rôles de la notation

2- Limites de la notation

Conclusion

PROBLEMATIQUE Les agences sont-elles capables de prévoir les crises ? Quelle est leur responsabilité dans la crise financière de 2007-2008 ? .

d'un Etat.  .DEFINITION  Une Agence de Notation est une agence qui note la solvabilité et les risques financiers d'une entreprise. Elle mesure le risque de non remboursement des dettes que présente l'emprunteur. d’une collectivité locale ou d'une opération financière.

DEFINITION L’objectivité L’indépendance La transparence Un niveau de ressources suffisant .

LES AGENCES DE NOTATION .

• Développement des chemins de fer 19e siècle .HISTORIQUE 19e siècle • La notation apparait aux Etats-Unis • La Panique de 1837 aux États-Unis 1837 1844 • 1 er agence: the mercantile agency.

HISTORIQUE • Moody crée 1909 incorporation la Moody’s investors services 1916 • The poor’s publishing company 1922 1924 • The standard statistic company • The fitch publishing company John MOODY .

Typologies de la notation financière  Deux types de notation à distinguer: Notation à court terme Notation à long terme • Endettement à court terme • Sécurise les opérations commerciales et d’affaires • Endettement à long terme • Utilité pour le marché obligataire .

Processus de la notation financière Processus adopté (S&P) : Préparer un schéma d’analyse Demande Réunion avec l’entreprise Comité de notation Publication de la note Suivi de la notation .

Critères de notation financière Les critères dépendent de la mission confiée: Entreprises Etats Opérations .

  Les entreprises publiques sont garanties par la santé financière des Etats. .ENTREPRISES  Une bonne note (AAA) constitue une garantie pour l’entreprise (Nestlé. General Electric…) Bénéficier des emprunts à des taux préférentiels.

ETATS  La notation d’un Etat = Notation Souveraine. Cadre institutionnel Economie Macroéconomie Note .

OPERATIONS  Notation des titres (exemple : obligations) Investissement sécurisé Investissement spéculatif Risque de défaillance de l’emprunteur Risque de faillite de l’emprunteur .

Les échelles de la notation Pour l’endettement à long terme : .

Les échelles de notation ( Suite ) .

. - Changement significatif au niveau des caractéristiques du secteur. - Difficultés dans la mise en œuvre de la stratégie ayant un impact sur le positionnement dans le secteur. - Amélioration dans les fondamentaux de l’entreprise .CHANGEMENT DE LA NOTE  Changement de la note se traduit soit par un abaissement (downgrade) ou un rehaussement (upgrade)  La note peut être modifiée suite aux facteurs suivants: - Evénement majeur ayant un impact significatif sur la situation financière de l’entreprise.

8 ans 7. par catégorie de note.7 ans 3. est de: AAA BBB CCC 12.2 ans .STATISTIQUES DE DEFAUTS  • • • Le temps moyen écoulé jusqu’au défaut.

1% 91.STABILITE DE LA NOTE  La probabilité moyenne que la note soit inchangée au bout d’un an.1% 91.5% 57. par catégorie de note.2% 82.0% .5% 89. est de:     AAA AA A BBB 93.2%    BB B CCC 83.

RATING ET LA PRIME DE RISQUE o Spread = rf .cs .

Le rôle des agences de notation  Dans les débats qui ont suivi la crise financière actuelle. et d’autre part les agences de notation sont accusées d’être dépendantes des entreprises qu’elles notent. . les agences de notation ont été sérieusement attaquées et accusées partiellement d’être responsable de la crise des subprimes.  Les agences de notation jouent un rôle essentiel sur les marchés financiers en appréciant le risque de solvabilité de différents acteurs ou opérations. d’avoir trop bien notés des produits qui étaient en réalité très risqué car comprenant des créances hypothécaires dont la probabilité de défaut de paiement est potentiellement élevé. Ces agences sont aujourd’hui accusées d’une part.

leur importance et leur indépendance  A cela s’ajoute un facteur de sensibilité supplémentaire puisque la règlementation prudentielle Bâle II s’appuie fortement sur les notes que les agences de notation produisent pour calibrer les fonds propres des banques au regard du risque de crédit de leurs clients. les agences de notation font l’objet d’interrogations sur la pertinence de leur notation. leur capacité d’anticipation mais aussi plus largement sur leur rôle.Le rôle des agences de notation (suite)  C’est pourquoi. Quel est le rôle des agences de notation et à quoi consiste la notation ? . aujourd’hui.

tels que les sociétés. elles établissent des notes censées rendre compte de la solvabilité de potentiels emprunteurs. attribuées notamment aux pays. vont du triple A (AAA) qui signifie que le risque est quasi nul aux notes C ou D . . et fournissent ainsi des renseignements précieux aux investisseurs sur les marchés. Ces notes. Entre outres.Le rôle des agences de notation (suite)  Les agences de notations évaluent la situation économique des acteurs économiques. les banques mais également les Etats.

Plus la note se dégrade. C'est ce qui se passe aujourd'hui dans les pays européens les plus endettés comme la Grèce. . plus les taux d'intérêts demandés à l'emprunteur seront faibles et donc avantageux.  Plus la note est élevée. L'emprunteur aura donc à rembourser. plus les taux grimpent. les Etats vont chercher les fonds manquants sur le marché obligataire. l'Irlande ou le Portugal. Ils diffusent des coupons ou bons du trésor dont le taux varie suivant le risque encouru par l'établissement financier prêteur qui peuvent être des établissements financiers (banques. assurances) ou bien des Etats. malgré une situation économique dégradée.Le rôle des agences de notation (suite)  Pour financer leur déficit. à des taux plus importants.

sur l’émetteur d’une part. Afin d’établir leur notation. Chaque agence utilise sa propre échelle de notation. Les analystes prennent notamment en compte chez les entreprises : Leurs flux de revenus.Le rôle des agences de notation (suite)  La notation est attribuée par une équipe d’analystes qui collectent les données disponibles (publiques ou non). leur stabilité ainsi que leur politique monétaire et budgétaire.  Pour établir leur notation. les analystes intègrent également la situation économique des Etats. Leurs perspectives économiques. Leurs performances financières. La structure de leur bilan comptable. avec de nombreuses notes intermédiaires. les analystes disposent pour cela d’une échelle de notation (ou « rating ») propre allant de A à D.  . et sur son marché d’autre part.

Le rôle des agences de notation (suite)   Quel est l’impact de la notation ? Une notation a des conséquences à la fois sur la décision finale d’un investisseur et sur les conditions financières dans lesquelles l’émetteur réalise une opération financière. un organisme public. Cet exemple vaut également pour un Etat. etc. Si une agence de notation lui attribue une note financière faible. Exemple : l’entreprise X décide d’émettre un emprunt obligataire d’1 Md € pour financer son développement. En effet. les investisseurs potentiels souhaiteront un rendement supérieur en contrepartie d’une prise de risque importante. . le taux d’intérêt auquel cette entreprise empruntera sera élevé.

ou d’un titre à générer les paiements de capital et d’intérêts. elle constitue toujours :  une opinion de l’agence. Autrement dit. Il s’agit simplement d’un outil d’information mis à la disposition des investisseurs. . ses obligations vis-à-vis de ses créanciers. et non une garantie. à un moment T. et n’évalue pas la rentabilité potentielle d’un investissement.Le rôle des agences de notation (suite)  La notation constitue un avis sur la capacité d’un émetteur à remplir. N B : Si la notation donne une bonne indication de la santé financière d’une entreprise. l’évaluation du risque de crédit uniquement. elle ne constitue pas une recommandation d’achat ou de vente de la part de l’agence de notation.

Les limites de la notation financière  Passage d’un modèle de l’investisseur -payeur à celui de l’émetteur.payeur… .

Les limites de la notation financière (suite)  La non transparence de la méthodologie du travail Que se passe t-il lors des entretiens entre l’agence et l’émetteur ? La notation est elle réellement impartiale alors que l’on sait que la rémunération provient des honoraires versés par les clients qui sont notés ?   .

Les limites de la notation financière (suite)  L’incapacité { anticiper les risques + l’absence de la réactivité réaction tardive mais brutale .

Exemple  Faillite de l’entreprise VIVENDI UNIVERSAL  L’affaire d’ENRON  La crise des subprimes  La crise de la zone euro … .

.

et puisque le Maroc est un pays ne cesse à développer. présenter des grands chantiers faisant de lui un coin préféré des investisseurs étrangers par le climat favorable des affaires.DEBAT  Les agences de notation comme il était déjà vu . représentent une puissance à l’échelle internationale qui dépasse même parfois le pouvoir d’un pays . sa régression en matière de notation nous amène à s’interroger sur les causes jouant en défaveur de de l’application de ce système ? . s’ouvrir sur le monde entier.