Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande

Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr Guillaume INIGO Chargé d’études Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

PUBLIÉ PAR
LEVÉE D’EMBARGO : MARDI 14 JANVIER 2014 À 07H

Observatoire de l’Opinion - Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande

Note technique
   Sondage réalisé par l’institut LH2 pour Le Nouvel Observateur les 10 et 11 janvier 2014, par téléphone. Echantillon de 1018 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon.
Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives.

2
Observatoire de l’Opinion - Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande

Principaux enseignements (1/2)
Alors que François Hollande doit prendre la parole mardi 14 janvier lors d’une conférence de presse, l’Observatoire de l’opinion s’est penché sur la perception de la politique du chef de l’Etat par les Français. Les vœux du 31 décembre 2013 du président de la République, annonçant notamment un « pacte de responsabilité » avec les entreprises et de nouveaux efforts visant à réduire la dépense publique sans augmentation nouvelle de la fiscalité, ont été reçus par une partie des observateurs politiques comme un virage idéologique « social-libéral ». Parallèlement, LH2 et le Nouvel Observateur ont souhaité recueillir plus précisément les opinions des Français sur différentes mesures que le président devrait aborder.

 Pour 6 Français sur 10, l’action de François Hollande est moins à gauche que ce qu’il avait annoncé lors de la campagne présidentielle
 Pour 60% des Français, l’actuel président de la République mène une politique moins à gauche que ce qu’il avait laissé présager lors de la compagne présidentielle. Les premières annonces symboliques faites par François Hollande en début de mandat (taxe à 75% sur les hauts revenus...) semblent avoir été balayées par les mesures prises depuis : augmentation de l’âge de départ à la retraite, augmentation de la TVA...  Ainsi, seuls 16% des Français estiment que François Hollande mène une action conforme à ce qu’il avait annoncé en 2012 et une même proportion qu’il est finalement plus à gauche que ce qu’il avait promis.  Notons que les sympathisants de la gauche sont les premiers à estimer que le chef de l’Etat mène une politique moins à gauche que ce qu’il avait annoncé (71%), notamment les sympathisants du Parti de Gauche (77%) qui semblent particulièrement déçus. Une large majorité des 50-64 ans (65%), partage cette opinion, premiers impactés par la réforme de la retraite, tout comme la tranche inférieure des classes moyennes (foyers ayant des revenus mensuels situés entre 1200€ et 2000€ : 66%) de plus en plus fragilisée par la situation économique, ou encore les retraités (68%) dont l’évocation de la hausse de l’imposition des pensions a pu sembler injuste.  Seules les populations les mieux armées pour affronter le contexte économique estiment que l’action de François Hollande est conforme à ce qu’il avait annoncé : les cadres (30%), les plus éduqués (Etudes>=Bac+3 : 27%) et les plus aisés (Revenus mensuels du foyer de 3000€ et plus : 24%) qui s’étaient certainement sentis concernés dès la campagne électorale par les mesures fiscales annoncées.  Finalement, la population jugeant la politique de François Hollande plus à gauche que ce qu’il avait annoncé il y a deux ans est celle des sympathisants de l’UMP (29%).

3
Observatoire de l’Opinion - Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande

Principaux enseignements (2/2)
 Des sujets abordés récemment par François Hollande, les mesures concernant le « choc de simplification », la baisse des cotisations sociales ou la réduction de la dette publique sont les plus soutenues par l’opinion  Autour de 7 Français sur 10 se disent plutôt favorables à la simplification de l’administration (72%) et à la baisse des cotisations sociales des entreprises en vue de la création d’emplois (67%). Si ces annonces semblent donc largement soutenues par la population, il conviendra de connaitre les mesures concrètes visant à atteindre ces objectifs pour connaitre le réel soutien apporté au chef de l’Etat.  Autre annonce accueillie favorablement par l’opinion, l’objectif de réaliser 50 milliards d’économies d’ici à 2017 dans les dépenses de l’Etat et des collectivités locales (61% des sondés y sont plutôt favorables) présente le risque pour l’Elysée de créer une certaine frustration si les efforts réalisés ne permettent pas de baisse d’impôts pour les ménages.  Si ces 3 annonces semblent donc soutenues par la majorité des Français, elle présentent la même particularité d’être moins soutenues par les populations les plus fragiles. Que ce soit la simplification de l’administration (revenus mensuels du foyer < 1200€ : 60% / études < Bac : 60%), la baisse des cotisations sociales pour les entreprises (revenus mensuels du foyer < 1200€ : 62% / études < Bac : 60%) ou la réalisation d'économies dans les dépenses publiques (revenus mensuels du foyer < 1200€ : 57% / études < Bac : 50%), ces populations semblent les plus difficiles à convaincre, en attente de preuves tangibles quant à l’efficacité des mesures annoncées.  Mesure plus controversée, ayant été l’occasion d'âpres débats la semaine dernière, l’interdiction des spectacles de Dieudonné est soutenue par 38% des Français, contre 41% d’entre eux défavorables à cette mesure. Seuls les jeunes (moins de 35 ans : 52%) et les sympathisants du FN (55%) y sont majoritairement défavorables alors que les plus âgés (50 ans et plus : 45%) et les sympathisants socialistes (53%) y sont particulièrement favorables.  Enfin la présence militaire de la France en Centrafrique est quant à elle très peu soutenue par les Français. 51% d’entre eux sont plutôt défavorables à cet engagement, contre 35% plutôt favorables. Il est ici intéressant de souligner que les profils habituellement favorables à l’institution militaire et soutenant généralement les opérations extérieures apportent peu de soutien à cette action : les retraités (57% « plutôt défavorables »), les sympathisants de l’UMP (55%) et les sympathisants du FN (78%). Les sympathisants socialistes (56% « plutôt favorables ») et écologistes (55%) soutiennent quant à eux majoritairement le président dans cette intervention militaire. Pour la majorité des Français la politique menée par François Hollande est peu conforme à ce qu’il avait annoncé lors de la campagne présidentielle, engageant des actions moins à gauche que ce qui avait été promis. Revenant à un ADN idéologique social-libéral qu’il n’a jamais abandonné ou simple effet de realpolitik, le résultat pour le président de la République reste finalement négatif, entretenant un certain malaise auprès de ses soutiens traditionnels. De plus, si certaines annonces sont largement soutenues par les Français, le président de la République est avant tout attendu sur les effets de sa politique, notamment de la part des populations les plus précaires. Guillaume Inigo, chargé d’études, département Opinion Institutionnel Observatoire de l’Opinion - Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande

4

Une politique perçue clairement comme moins à gauche que ce qu’avait annoncé François Hollande pendant la campagne
A propos de François Hollande, lorsque vous repensez à la campagne présidentielle de 2012, diriez-vous que son action est…
A tous (1018 individus)

...conforme à ce qu'il avait annoncé

Focus sur les répondants déclarant…
...plus à gauche que ce qu'il avait annoncé
Etudes < Bac : 22%

16%
...plus à gauche que ce qu'il avait annoncé

...conforme à ce qu'il avait annoncé
Cadres : 30% Etudes >= Bac+3 : 27% Revenus mensuels du foyer >= 3000€ : 24% Agglomération parisienne : 23% Hommes : 19%

16% 8%

60%
...moins à gauche que ce qu'il avait annoncé

Ne se prononcent pas*

...moins à gauche que ce qu'il avait annoncé
Retraités : 68% Revenus mensuels du foyer entre 1200€ et < 2000€ : 66% 50-64 ans : 65%

Détail par proximité politique…
Ensemble des sympathisants de la gauche ...plus à gauche que ce qu'il avait annoncé ...conforme à ce qu'il avait annoncé ...moins à gauche que ce qu'il avait annoncé Ne se prononcent pas* 9% 6% 4% 10% 4% Ensemble des sympathisants de la droite 23% 29% 19%

14%
77% -

22%
70% 2%

17%
71% 8%

16%
71% 3%

22%
58% 16%

17%
51% 9%

19%
44% 8%

13%
58% 10%

5

Observatoire de l’Opinion - Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande

* Item non suggéré

Des mesures soutenues dans leur majorité, notamment en matière économique (emploi, réduction des dépenses publiques) (1/2)
Concernant ces sujets abordés récemment par François Hollande, diriez-vous que vous y êtes plutôt favorable ou plutôt défavorable ?
A tous (1018 individus)

Plutôt favorable

Ni l’un ni l’autre

Plutôt défavorable

Ne se prononcent pas*

En % La simplification de l'administration

72

9

18

1

La baisse des cotisations sociales des entreprises en vue de la création d'emplois L'objectif de réaliser 50 milliards d'économies d'ici à 2017 dans les dépenses de l'Etat et des collectivités locales L’objectif d’interdire les spectacles de Dieudonné

67

8

24

1

61

10

28

1

38

19

41

2

La présence militaire de la France en Centrafrique

35

12

51

2

6
Observatoire de l’Opinion - Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande * Item non suggéré

Des mesures soutenues dans leur majorité, notamment en matière économique (emploi, réduction des dépenses publiques) (2/2)
Concernant ces sujets abordés récemment par François Hollande, diriez-vous que vous y êtes plutôt favorable ou plutôt défavorable ?
A tous (1018 individus)

Détail par proximité politique (%favorable)…

Moyenne

Ensemble des sympathisants de la gauche 82% 82% 83% 76% 84%

Ensemble des sympathisants de la droite 71% 78% 53%

La simplification de l'administration La baisse des cotisations sociales des entreprises en vue de la création d'emplois L'objectif de réaliser 50 milliards d'économies d'ici à 2017 dans les dépenses de l'Etat et des collectivités locales

72%

67%

59%

73%

67%

65%

77%

70%

76%

58%

61%

58%

74%

62%

64%

66%

62%

69%

45%

L’objectif d’interdire les spectacles de Dieudonné
La présence militaire de la France en Centrafrique

38%

34%

53%

46%

44%

46%

35%

40%

24%

35%

31%

56%

55%

49%

35%

26%

31%

14%

7
Observatoire de l’Opinion - Opinion à l’égard de la politique menée par François Hollande