You are on page 1of 39

Chapitre 2

Vue d’ensemble du système financier

Vue d’ensemble du système financier
• Le système financier permet de transférer des fonds depuis les agents économiques (ménages, entreprises, et collectivités publiques) qui épargnent, car leurs dépenses sont inférieures à leur revenu, vers les agents économiques qui souhaitent emprunter, c’està-dire dépenser plus que leur revenu. • Le système financier sert d’intermédiaire entre les agents à capacité de financement et les agents à besoin de financement.
Monnaie et banques

2

Finance directe et finance indirecte
• Il y a deux modes de financement qui existent. – Finance directe relie prêteur et emprunteur. – Finance indirecte ou intermédiée • Utilité commune des deux formes de finance –

Monnaie et banques

3

Vue d’ensemble du système financier Monnaie et banques 4 .

ces deux agents ne pourraient pas réaliser une transaction mutuellement avantageuse.Utilité commune des deux formes de finance • Prêteurs gagnent un intérêt. • L’existence du système financier est également bénéfique pour des emprunteurs qui ne réalisent pas d’investissement productif. • L’emprunteur pense réaliser un projet productif avec les fonds empruntés. Monnaie et banques 5 . • En l’absence d’un système financier.

Monnaie et banques 6 . l’investissement et donc la croissance. qui améliore le bien-être et. en général.Finance directe et finance indirecte • On comprend que le système financier remplit une fonction importante dans l’économie : il permet une amélioration de l’efficacité de l’allocation des ressources au sein de l’économie.

Monnaie et banques 7 . • Marché de dettes – Émission d’un titre à revenu fixe: obligation ou hypothèque.L’organisation des marchés financiers • Une entreprise peut obtenir des fonds sur un marché financier de deux façons.

Monnaie et banques 8 . • On appelle maturité d'une dette la durée (le nombre d'années) restant à courir jusqu'à son échéance.L’organisation des marchés financiers • Obligation : est un engagement contractuel par laquelle l'emprunteur s'engage à payer aux détenteurs de l'obligation des versements déterminés à des intervalles fixés (les intérêts et le remboursement du principal) jusqu'à une certaine date. appelée échéance. à laquelle le dernier versement est réalisé et la dette s'éteint.

L’organisation des marchés financiers • Dette – Court terme (échéance < 1 an) – Moyen terme (1 an < échéance < 10 ans) – Long terme (échéance > 10 ans) Monnaie et banques 9 .

• Elle donne des droits sur les revenus nets (après dépenses et impôts) et sur les les actifs de cette société.L’organisation des marchés financiers • Les actions ou la part sociale : Le produit de l’émission entre alors dans les fonds propres de la société car les actions sont des fractions de son capital. • Les actions sont des titres à long terme. • Les sociétés effectuent en général des versements réguliers à leurs actionnaires. Monnaie et banques 10 . car elles n'ont pas de date d'échéance. nommés dividendes.

L’organisation des marchés financiers • Le principal inconvénient de détenir des actions plutôt que des obligations est que l’actionnaire est un bénéficiaire résiduel. • La société doit payer tous ses créanciers avant d’effectuer un versement aux actionnaires. Monnaie et banques 11 .

actions ou obligations sont proposées par les sociétés ou les États émetteurs à des acheteurs appelés souscripteurs. Monnaie et banques 12 . • Marché peu connu du public. parce que la vente initiale des titres aux souscripteurs est administrée par une banque d’affaires.Marché primaire et marché secondaire • Marché primaire : Le marché financier sur laquelle les nouvelles émissions de titres.

Londres et Tokyo. – Les obligations – Les brokers (courtiers) et les dealers (teneurs de marché) sont essentiels au bon fonctionnement des marchés. New York. Monnaie et banques 13 .Marché primaire et marché secondaire • Marché secondaire : marchés financiers sur lesquels s'échangent des titres précédemment émis (et donc de seconde main). – Les bourses de Toronto.

Marché primaire et marché secondaire • Marché secondaire : fonctions importantes – Rend plus facile et plus rapide la vente de titres = liquidité = titres plus attractifs. – Détermine un cours pour chaque titre ce qui est bon pour l’investisseur et pour l’entreprise émettrice. Monnaie et banques 14 .

de Monnaie et banques 15 .ex.Marchés organisés et marchés de gré à gré • On organise les marchés secondaires de 2 façons : – Bourse : Où les vendeurs et acheteurs (ou leurs agents et courtiers) de titres se rencontrent en dans un lieu unique. P. le TSX – Marché gré à gré (over-the counter) : Où des dealers localisés à différents endroits tiennent à jour des listes de titres pour lesquels ils sont disposés à vendre ou acheter à toute personne prête à accepter leur prix.

• MARCHÉ MONÉTAIRE : Marché sur lequel on transige des titres à court terme (< 1 an) • MARCHÉ des CAPITAUX : Marché sur lequel on transige des titres à long te derme (> 1 an) Monnaie et banques 16 .Marché monétaire et marché des capitaux • Une autre façon de distinguer les différents marchés s’appuie sur la maturité des titres qui y sont échangés.

– Billets de trésorerie (commercial paper) • Émis par banques et grandes entreprises. • Les instruments du marché monétaire – Bons du trésor (plus liquide sur ce marché) – Certificats de dépôt • Négociable et non négociable (dépôts à terme). • Par des sociétés de crédit (finance paper). Monnaie et banques 17 .Les instruments des marchés financiers • Pour compléter notre compréhension des marchés financiers on présente ici les instruments des marchés financiers.

Les instruments des marchés financiers • La mise en pension (Repurchase agreements) : La technique de la pension livrée se caractérise par un échange de titres contre de la trésorerie pour une période déterminée. des valeurs. les deux contreparties s'engageant respectivement et irrévocablement. le cessionnaire. la première à reprendre les titres et la seconde à les rétrocéder. Plus précisément. Monnaie et banques 18 . la mise en pension est l'opération par laquelle le cédant vend à une contrepartie. pour un prix et à une date convenue à l'avance.

Les instruments des marchés financiers • Fonds au jour le jour : Prêts d’un jour d’une à banque à une autre banque. – Taux de financement à un jour est une indicateur important des conditions de resserrement sur les marchés de crédit. Monnaie et banques 19 .

et ils constituent en moyenne des placements plus risqués.Les instruments des marchés financiers • Les instruments du marché des capitaux : Les instruments du marché des capitaux sont les actions et tous les titres de dette de maturité supérieure à un an. • Leurs prix fluctuent davantage que ceux des instruments du marché monétaire. Monnaie et banques 20 .

Les instruments des marchés financiers Monnaie et banques 21 .

Monnaie et banques 22 . • Normalement. Les actions représentent des droits sur les revenus et sur l’actif de la société. • Actions préférentielles : Tu reçois des dividendes à un taux spécifique et avant les détenteurs d’actions ordinaires.Les instruments des marchés financiers • Les actions : Les sociétés peuvent obtenir des fonds du marché pour les capitaux en émettant des actions. Tu n’as pas le droit de vote lors des réunions des actionnaires. • Actions ordinaires : Tu reçois des dividendes variables et résiduels mais tu as droit de vote lors des réunions des actionnaires. la détention d’actions donne droit à des dividendes (s’il y a des profits).

L’intérêt payé sur une obligation est représenté par le taux du coupon. habituellement versé une ou deux fois par année. Monnaie et banques 23 . Les obligations émises sur le marché primaire sont normalement vendues pour un prix = valeur nominale. Cependant le taux de rendement d’une obligation peut dévier du coupon en raison des fluctuation du prix de l’obligation.Les instruments des marchés financiers • Les obligations : Certificat de dette long terme émis par un gouvernement ou une société.

Les instruments des marchés financiers Monnaie et banques 24 .

Les instruments des marchés financiers • Obligations d’État • Obligations privées • Obligations du gouvernement fédéral à moyen terme (3 à 10 ans) et long terme (+ 10 ans) • Obligations d’épargne • Obligations des municipalités et les provinces • Les hypothèques • Crédits aux entreprises et aux particuliers Monnaie et banques 25 .

Euro-obligation : Obligation libellée dans une monnaie différente de celle du pays où elle est vendue. Eurodollars : Dépôts en dollars dans des banques hors des USA. Monnaie et banques 26 .Les instruments des marchés financiers • • • • • L’internationalisation des marchés financiers s’est fortement accentuée depuis une vingtaine d’années. Obligation étrangère : obligations vendues dans un pays étranger et elle est libellée dans la monnaie de ce pays. Eurodevise : Des devises étrangères qui sont déposées dans des banques en dehors de leur pays d’émission.

dans une large mesure. d’un marché mondial unique. Monnaie et banques 27 .Un marché financier mondial • Aujourd’hui on peut parler.

Un marché financier mondial Monnaie et banques 28 .

Les fonctions des intermédiaires financiers • Intermédiaires financiers – – Engagés dans le processus de la finance indirecte Pourquoi les intermédiaires financiers et la finance indirecte sont-ils si importants ? Il faut comprendre le rôle des coûts de transactions. Monnaie et banques 29 . le partage du risque et des coûts d’information sur les marchés financiers.

Les fonctions des intermédiaires financiers • Coûts de transaction : le temps et l’argent dépensés pour réaliser les transactions financières. – Intermédiaires financiers font des profits en réduisant les coûts de transaction. Monnaie et banques 30 . – Ils réduisent les coûts en développant un savoir faire et en tirant profit des économies d’échelle en l’utilisant pour un grand nombre de transactions.

Les IF permettent aussi le partage du risque en permettant aux épargnants de diversifier leur portefeuille. La transformation désigne le fait que le risque des actifs détenus par les IF n’est pas le même que celui de leurs dettes envers leurs déposants. Les IF créent et vendent des actifs avec des caractéristiques. C’est-à-dire envers l’incertitude sur le rendement qu’ils peuvent attendre de leurs placements.Les fonctions des intermédiaires financiers • • • • • Le partage du risque : Un deuxième avantage pour les prêteurs de passer par un intermédiaire financier est que cela leur permet de réduire leur exposition au risque. Monnaie et banques 31 . en termes de risque. puis utilisent l’argent ainsi obtenu pour acheter des actifs plus risqués.

Ceci est à la source de deux problèmes différents (avant la transaction et après) dans le système financier : Monnaie et banques 32 .Les fonctions des intermédiaires financiers • • • Une autre raison qui explique pourquoi les IF sont importants est qu’il est fréquent que les prêteurs connaissent trop peu les emprunteurs et leurs projets pour pour pouvoir prendre les bonnes décisions. C’est l’asymétrie d’information.

Les fonctions des intermédiaires financiers • • Anti-sélection : problème créé par l’information asymétrique avant la transaction. Par exemple. Risque moral : problème créé par l’information asymétrique après la transaction. Il y a anti-sélection sur un marché financier lorsque les emprunteurs les plus susceptibles de conduire à des mauvais résultats (les plus risqués) sont ceux qui recherchent le plus activement du crédit et qui ont le plus de chance d’en obtenir (d’être sélectionnés). C’est la probabilité (hasard) que l’emprunteur s’engage dans des activités qui ne sont pas désirables du point de vue du prêteur (immoral) et par conséquent le prêt ne sera pas remboursé. les gens qui cherchent à emprunter de l’argent sont souvent les gens qui sont des mauvais risques (adverse). Monnaie et banques 33 .

Monnaie et banques 34 . Les IF permettent de régler en partie ces problèmes.Les fonctions des intermédiaires financiers • • Les problèmes d’anti-sélection et de risque moral créés par l’asymétrie d’information sont d’importants obstacles au bon fonctionnement des marchés financiers.

• Les banques d’affaires • Fonds collectifs d’investissement Monnaie et banques 35 .Les catégories d’intermédaires financiers • Trois catégories – Les institutions de dépôt • Banques à charte • Caisses pop – Les établissements d’épargne contractuelle. • Fonds de pension • Compagnies d’assurance vie – Les entreprises d’investissement : elles facilitent les placements en actifs financiers.

Les catégories d’intermédaires financiers Monnaie et banques 36 .

La réglementation du système financier • Les objectifs de la réglementation – Améliorer l’information disponible aux investisseurs – Assurer la stabilité du système financier • Restrictions à l’entrée • Exigence de publication • Limitation des actifs et des activités • Assurance dépôt • Restriction de concurrence Monnaie et banques 37 .

La réglementation du système financier Monnaie et banques 38 .

La fin .