DIAGNOSTIC PROTEINURIE, HEMATURIE ET LEUCOCYTURIE

Dr KAZE FOLEFACK François Jérôme

Médecin, Interniste-Néphrologue

17 mars 2009

1

OBJECTIFS

A la fin de ce cours, l’étudiant doit être capable de : Définir une protéinurie, une hématurie et une leucocyturie Connaître les différentes méthodes de mesure de la protéinurie Connaître les différents types de protéinurie et d’hématurie Connaître les principales étiologies d’une protéinurie, d’une hématurie et d’une leucocyturie Connaître la démarche diagnostique devant une protéinurie
2

17 mars 2009

BIBLIOGRAPHIE
1. HRICIK DE, TYLER MILLER R, SEDOR JR NEPHROLOGY SECRETS SECOND EDITION HANLEY AND BELFUS, 2003 GREENBERG A. PRIMER ON KIDNEY DISEASES. FOURTH EDITION. NKF. ELSEVIER SAUNDERS, 2005 JOHNSON RJ, FEEHALLY J. COMPREHENSIVE CLINICAL NEPHROLOGY SECOND EDITION. MOSBY, 2000 BRENNER BM. THE KIDNEY. BRENNER AND RECTOR’S. SIXTH EDITION. VOLUME 1 AND 2. SAUNDERS, 2000 3

2.

3.

4.

17 mars 2009

PLAN

PROTEINURIE

 

HEMATURIE
   

DEFINTION METHODES DE MESURE ETIOLOGIES
DEFINTION METHODES D’EVALUATION TYPES ETIOLOGIES

LEUCOCYTURIE
 

DEFINTION ETIOLOGIES

17 mars 2009

4

PROTEINURIE
  

C’est la présence de proteines dans les urines à un taux>150 mg/24h (Normal<150 mg/24H ) Peut-etre symptomatique ou asymptomatique Asymptomatique:

protéinurie>150 mg/j et <3 g/j non associés aux signes et symptômes du sd néphrotique protéinurie>150 mg/j associées aux signes d’atteintes rénale

Symptomatique:
 


> 3g /24h: ordre néphrotique 1- 3 g/24h: origine glomérulaire
5

17 mars 2009

PROTEINURIE
   

Un des marqueurs de maladies rénales Signe de sévérité de maladies rénales Facteur de progression maladies rénales Protéines normalement présentes dans l’urine:
  

Albumine <20 mg/j Uromoduline 30 – 50 mg/j globulines
6

17 mars 2009

PROTEINURIE: METHODES DE MESURE

sur urine 24H Sur spot urinaire: prot (mg/l)/creat(mg/l) dipstick

17 mars 2009

7

PROTEINURIE : DIPSTICK

      

Détecte protéine chargée (-): albumine Ne détecte pas Hb, globuline, chaînes légères ou microalbuminurie Réactif: Bleu de tetrabromophénol Normalement: négatif Trace: 10-30 mg/dl 1+: 30 mg/dl 2+: 100 mg/dl 3+: 500 mg/dl 4+>2000 mg/dl
8

17 mars 2009

MICROALBUMINURIE

Dosage par dipstick spéciaux ou ELISA ou méthode radioimmunologique Normal<30 mg/24H Microalbuminurie: 30-300mg/24h Macroalbuminurie>300mg/24h
9

17 mars 2009

PROTEINURIE: ETIOLOGIES

GLOMERULAIRES

 

Fonctionnelle Orthostatique Maladie glomérulaire Héréditaire (Sd de FANCONI, mie WILSON) NTA NIA NIC Pyelonephrite Surproduction (Overflow)
10

TUBULAIRES

    

17 mars 2009

PROTEINURIE FONCTIONNELLE

Transitoire Se voit au cours
  


 

Fièvre Exercice physique Stress Insuffisance cardiaque Poussée HTA Infection urinaire

Mécanismes
 

 flux plasmatique rénal  albuminurie Hyperpression (HTA)
11

17 mars 2009

PROTEINURIE ORTHOSTATIQUE OU POSTURALE

 

Protéinurie survenant en position debout prolongée Survient presque exclusivement chez jeune garcon Est géneralement <1 g/j Dg par collecte urines:
 

8h-18h: protéinurie 22h-6h: pas de protéinurie

Nécessite une surveillance annuelle
12

17 mars 2009

PROTEINURIE DE SURPRODUCTION

Protidémie élevée dépassant les capacités de réabsorption tubulaire rénale Se voit au cours de dysproteinémies
  

Myelome Waldenstrom Mie chaînes légères
13

17 mars 2009

PROTEINURIE:BILAN


      

Protéinurie de 24h Dipstick sédiment EPPS EPPU IEPPS IEPPU PBR Urée et creatinine sanguine
14

17 mars 2009

HEMATURIE
 

Présence de sang dans les urines Peut-être
   

Asymptomatique ou symptomatique Macro ou microscopique Glomérulaire ou non Initiale, terminale ou totale

17 mars 2009

15

HEMATURIE

Asymptomatique

indolore Douleur Proteinurie IR

Symptomatique


17 mars 2009

16

HEMATURIE

Quantité
 

Macroscopique: Visible à l’œil nu Microscopique: Dg par dipstick ou sediment Initiale: urètre, prostate Terminale: vessie Totale: rein
17

Temps mictionnel
 

17 mars 2009

HEMATURIE: SELON ORIGINE

GLOMERULAIRE
  

URINAIRE
  

Indolore Pas de caillots GR dysmorphique, crenelés, en oreille de Mickey

Douloureuse En caillots Morphologie et taille conservée

17 mars 2009

18

Examen microscopique

17 mars 2009

19

Examen microscopique

17 mars 2009

20

HEMATURIE: METHODES D’EVALUATION

DIPSTICK:  basée sur l’activité peroxydase de l’hème  Positif:  Sang: hématurie  Hémoglobinurie: hémolyse  Myoglobinurie: rhabdomyolyse

SEDIMENT
   

Epreuve des 3 verres

0-5/ch:normal > 5/ch: hématurie Peut-etre glomérulaire ou non Peut mettre en evidence des cylindres hématiques

17 mars 2009

21

HEMATURIE: ETIOLOGIES

GLOMERULAIRES
  


   

Néphropathie Ig A Sd Alport Thin basement membrane nephropathy Purpura de Henoch-Schönlen GN post-infectieuse GN MP GNRP Maladie de Goodpasture
22

17 mars 2009

HEMATURIE: ETIOLOGIES

VASCULAIRES

   

Thromboses veineuse Infartus Embolie Malformation artérioveineuse vasculite
NIA Pyelonephrite Maladie rénale kystique Sickle cell nephropathy
23

TUBULO-INTERSTITIELLES
   

17 mars 2009

HEMATURIE: ETIOLOGIES

VOIES URINAIRES

    

Lithiases Tumeurs Infections Traumatisme Endometriose Malformation vasculaire
Fièvre Execice physique Coagulopathies
24

SYSTEMIQUES
  

17 mars 2009

HEMATURIE: DG DIFFERENTIEL
    

Hemoglobinurie Myoglobinurie Porphyrie Alkaptonurie Médicament


 

Aliments:
  

Rifampicine Phénytoine Chloroquine Nitrofurantoine Betterrave Rhubarbe carotène

17 mars 2009

25

HEMATURIE: BILAN ETIOLOGIQUE


  


  


Dipstick Sédiment Uroculture Echographie rénale Bilan de la crase sanguine Electrophorèse de l’hémoglobine Cystoscopie Cytologie urinaire Recherche bilharziose urinaire PBR Urée et créatinine sanguine
26

17 mars 2009

LEUCOCYTURIE
 

Présence de leucocytes dans les urines Dg par dipstick et sediment
Dipstick: leucocyturie

Sédiment:
 

0-5/ch:normal >5/ch: leucocyturie Peut-etre PNN, PNE, Lymphocyte
27

17 mars 2009

LEUCOCYTURIE: ETIOLOGIES
   


NIA NIC Pyélonéphrite Tuberculose urinaire Rejet de greffe Embolie des cristaux de cholestérol

17 mars 2009

28

LEUCOCYTURIE: BILAN
    

Uroculture BAAR dans les urines PBR Cytologie urinaire Urée et créatinine sanguine

17 mars 2009

29

17 mars 2009

30