Chapitre I Notions de cristallographie géométrique

I- Réseau direct ;définitions 1- Motif Un cristal peut être considéré comme formé d’atomes, d’ions ou de molécules qui constituent le motif cristallin. Ce motif se répète de façon périodique dans les trois dimensions de l’espace. 2- Nœud C’est le point qui se déduit de l’origine par translation; c’est l’extrémité du vecteur avec les vecteurs du 1 réseau.

• 3- Réseau : • C’est un ensemble de points qui matérialisent la façon dont le motif se répète dans l’espace. • Exemple 2D

 b  a

2

• 4- Rangée : • Toute droite orientée contenant au moins deux nœuds. Elle est notée [uvw] avec u, v, w les coordonnées du nœud le plus proche de l’origine. • On appelle aussi rangée [uvw] toute droite parallèle à l’axe joignant l’origine au nœud de coordonnées u, v, w. • Le symbole [uvw] désigne à la fois l’orientation de la droite dans l’espace et le vecteur période qui sépare deux nœuds le long de la droite. La période de la rangée est donnée par le vecteur

  entre u, v, w entiers premiers  eux. n = ua + vb + wc
3

• 5- Maille (3D) : • Tout parallélépipède construit sur trois vecteurs ayant même origine.
 c     n1 = u1 a + v1b + w1 c     n 2 = u 2 a + v 2 b + w2 c     n3 = u3a + v3b + w3c

ββ
 a

α

 b

4

• 6- Plans cristallographiques (réticulaires) : • Les nœuds du réseau sont répartis sur des plans appelés plans réticulaires. Trois nœuds non alignés définissent un plan réticulaire.
 c
R Z 0

X 0

Y 0 Q P

 b
5

 a

• Un plan réticulaire est défini par trois indices de Miller h, k, l tels que : • h = a/x0 ; k = b/y0 ; l = c/z0. • a, b et c sont les paramètres de la maille • x0, y0, et z0 sont les abscisses des points d’intersection du plan avec les axes. • Notation du plan : (hkl)

6

• 7- Distance réticulaire : • Les trois indices hkl définissent en fait toute une famille de plans parallèles et équidistants d’une longueur dhkl (distance réticulaire) égale à la distance de l’origine à ce plan. Il y a toujours un plan qui passe par l’origine.

7

 c

Famille des plans (010)

 a

 b

d010

8

II- Réseau réciproque 1- Définition : Soit un monocristal placé sur le trajet d’un rayonnement X :

9

RX(λ)

RD

Rayons diffractés RC

Taches de diffraction (I>0)

10

Les taches de diffraction constituent le réseau réciproque. c’est un réseau imaginaire qui n’a aucune signification physique. Il facilite les calculs dans le RD et permet d’interpréter les spectres de diffraction X.
11

RD

RR

γ * RD et RR ont même origine.

 a, b , c , α , β , γ

   a*, b *, c *

, α *, β *,

   a *, b *, c *  sont tels que :      a * ⊥ (b , c ) b * ⊥ (a , c )

   c * ⊥(a , b )

   aa * = b b * = cc * = 1
12

Le réseau réciproque est constitué par des nœuds qui  sont à l’extrémité des vecteurs R* tels que: h, k, l sont les indices de Miller du plan direct (hkl).     R* = ha * + kb * +lc * h, k, l sont les indices de Miller du plan direct (hkl).       c . R* = l b . R* = k a . R* = h

13

2- Propriétés du réseau réciproque
• a- Les rangées réticulaires d’un réseau réciproque [hkl]* sont perpendiculaires à la famille de plans réticulaires (hkl) du réseau direct càd : [hkl]*⊥(hkl) ; • b- le moduledu vecteur du réseau * réciproque Rhkl est égal à l’inverse de la  distance réticulaire dhkl : 1 R* = dhkl

14

3- Application :
• calcul de dhkl :
* Rhkl
2 2

    R* = ha * + kb * +lc *
      = ha * + kb * + lc * +2hka * b * +2 klb * c * +2hla * c *
2 2

Systèmes orthogonaux : α = β = γ = π /2
* Rhkl
2

=

1
2 d hkl

= h 2 a *2 + k 2 b *2 +l 2 c *2 =

h2 a
2

+

k2 b
2

+

l2 c2
15

1 = d hkl

h k l + 2 + 2 2 a b c

2

2

2

16

Système Cubique Quadratique Orthorhombique Hexagonal Monoclinique Triclinique
2

1 d2
h +k +l a2
2 2 2 2

Volume a3
2

h +k l + 2 a2 c
h2 k 2 l 2 + + a2 b2 c2

a2c abc
1 ( 3a 2 c) 2

4 h 2 + hk + k 2 l2 ( )+ 2 2 3 a c
1 h2 k 2 sin2 β l 2 2hl cos β [ + + 2− ] ac sin2 β a 2 b2 c

abc sinβ
abc (1- cos2α - cos2β - cos2γ - 2 cosα .cosβ .cosγ )1/2

1 [ h2b2c2sin2α V2 + l2a2b2sin2γ

+ k2a2c2sin2β

+ 2hkabc2 (cosα cosβ -cosγ ) + 2kla2bc(cosβ cosα -cosγ ) + 2hlab2c(cosα cosγ -cosβ )]

17

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful