You are on page 1of 30

Déficits immunitaires

congénitaux
Cours d’immunologie
Dr Raymond MIKHAEL
Déficits en complément et
infections
1. Déficit de la voie alterne:
• Déficit en facteur D ou en Properdine
→Infections répétées à germes pyogènes
• Pas de déficit en facteur B décrit.
• AP50 et dosage pondéral
2. Déficit en C3 ou facteur I
• Infections répétées, graves et fulminantes à
germes pyogènes
• CH50 et dosage pondéral
Déficits en complément et
infections (2)
3. Déficits en proteines du CAM
• Infections répétées à Nesseria surtout méningitidis.
L’infection la plus fréquente est la méningite.
Sérotypes rares : Y ou W135.
Mortalité faible
• 10% après une 1 seule infection et 30% après
plusieurs.
• Déficit en C7 le plus fréquent
• Déficit en C9 est asymptomatique
• CH50 et activité hémolytique spécifique
Déficits en complément et
infections (3)
4. Déficit en CR3
• Fait partie des intégrines comme le LFA1
• Pas d’adhésion ni de coopération cellulaire
• Chute retardée du cordon; infections graves
5. Déficits de la voie classique
• Peu d’infections sauf si hypoγ associée
6. Traitement
• ATB rapide devant toute fièvre
• Vaccins: H.influenzae b; Pn; N.méningitidis
• ATB préventive par une pénicilline.
Déficits en complément et
autoimmunité
1. Déficit de la voie classique:
• Les gènes du C2 et C4 sont associés au système HLA
• Le C4 possède 2 loci qui produisent 2 proteines : C4A
et C4B
• Le déficit en C4A est associé à des AgHLA qui
prédisposent aux connectivites et surtout le LED
• 87% des C4Aq0 ont un LED
15% des LED ont un C4Aq0
• Autre mécanisme: ↓ de l’opsonisation des CI qui se
déposent dans les tissus et → LED like ou GN
• Dosage loin des poussées

Déficits en complément et
autoimmunité(2)
2. Déficit en CR1:
• Diminue la clearance de CI →
connectivites surtout le LED
3. Déficits des autres proteines
2 mécanismes possibles:
• Infection virale→ Σme lupique
• Infections bactériennes répétées→ CI
circulants ↑→Σme lupique
Neutropénies : définitions
 PN < 1500/mm³
 Sévère < 500/mm³ → le plus corrélé au
risque infectieux.
 modérée entre 500 et 1000/mm³
Légère entre 1000 et 1500/mm³
Cas du nouveau né
Classification (1)
1. Neutropénie secondaires:
 Infections
 Médicaments, toxiques.
 Iso-immunisation néonatale
 Auto- immunisation isolée
 Hypersplénisme
Classification (2)
2. Neutropénies associées
 Maladies héréditaires avec ou sans déficit
immunitaire
 Origine ethnique.
 Maladies systémiques.
Classification (3)
3. Neutropénies primitives:
 Agranulomatose de Kostmann
 Neutropénie cyclique
 Myélokatexis

Le syndrome de CHEDIAK-HIGASHI
1. Généralités:
 Transmission autosomale récessive.
 Albinisme oculo-cutané partiel avec infections
pyogènes récidivantes.
 Distribution en motte de la mélanine des
cheveux.
 Granulations cytoplasmiques géantes dans les
cellules phagocytaires et quelques lymphocytes

Les cellules phagocytaires sont
déficitaires à 2 niveaux:
1. Orientation et déplacement anormaux suite à
un stimulus chimiotactique.
2. Bactéricidie intra-cellulaire très diminuée dans
sa première phase (20 minutes) dépendante
du contenu lysosomal.
Sa deuxième phase dépendante de la chaine
respiratoire oxydative est normale

En plus la cytotoxicité “NK” dépendante est
retardée

Le décès survient de trois façons:
• Un tableau pseudo-lymphomateux
• Infections graves
• Phase accélérée ou syndrome d’activation
macrophagique
Traitement:
1. Symptomatique et préventif

2. Greffe de moelle osseuse

3. Ascorbate?
Granulomatose septique chronique
1. Généralités:
• La pathologie la plus fréquente des
cellules phagocytaires.
• Rappel sur la chaine respiratoire
oxydative.
• Incapacité de la NADPH oxydase
membranaire de transformer l’O2 en O2ˉ
2.Transmission
Clinical phenotype Cyt b

Membrane oxidase Presumed defect
Classic X-CGD - - Cyt b 91Kd gene
Variant X-CGD +/- +/- Subtle 91 Kd gene
defect abnormal
mRNA due to
altered transcription.
Posttranscription,
modification or
translation
Autosomal CGD + +/- Abnormal 47 Kd sol.
Factor (gene)
Abnormal 67kd sol.
Factor (gene)
Autosomal CGD - - Abnormal Cyt b 22
Kd gene
3. Signes cliniques:
• Infections superficielles et profondes
graves et récidiventes qui peuvent
commençer très tôt dans la vie.
• Germes catalase(-): Staph aureus
Candida
Aspergillus
Serratia marescens
Salmonnelles
4.Diagnostic et traitement:
• Test au NBT.
• Chemiluminescence.
• Diagnostic anténatal
• Trt prophylactique et greffe de moelle
osseuse
Déficit en IgG2 +/- IgG4
• Déficit le plus fréquent peut être
transitoire ou se transformer en déficit
multiple (+ IgG3; + IgA)
• Notion familiale:
3 frère sur les 6 malades de l’étude
Autres DI ou Mal A-I dans la famille
• Pas de mécanisme héréditaire ou
moléculaire connu
Clinique
• Otites moyennes répétées et rebelles→ yoyo
(100%), adénoidectomie (60%), Mastoidectomie
(20%).
• Otorrhée chronique et surdité partielle chez 65%
• Pharyngites et bronchopneumonies→ DDB 30%
• Pas de retard staturo pondéral (diarrhée rare)
• Vasculite cutanée ou viscérale dans 12 % des
cas.
Traitement
• Traitement substitutif par des Ig en IV
requis chez 2/3 des enfants malades
devant des infections rebelles→ séquelles

• Dose : 200mg/kg/3semaines

• Normalisation des taux sériques: ↓ des
infections et stabilisation des séquelles
Déficit en IgG3
• Infections moins graves ( 1 malade avec
surdité partielle)
• 30% ont une atteinte digestive.
• Traitement substitutif requis chez 25%
des malades avec bons résultats
• Enfants non traités: même évolution
clinique
• Préparation d’Ig contiennent peu d’Ig G3.
Déficits de l’immunité cellulaire
1. CID:
• Wiskott-Aldrichh: eczema, thrombopénie,
infections répétées, vasculite.
• Ataxie télangectasie: infections répétées
• Σme de DiGeorges : hypocalcémie, coeur,
faciès
2. SCID:
• Retard S-P, diarrhée, pneumonie à P. Carinii,
BC Gite, GVH transfusionelle ou M-F, virose
multiviscérale.
SCID
syndrome
inheritance
Reticular
dysgenesis
AR
Alymphocytosis
AR
ADA
deficiency
AR
Absence of T
cell
precursors
XL
Atypical SCID
(presence of T
cells)
Inheritance
Omenn’s
syndrome
AR
Immunodeficiency
with short limb
Dwarfism or
cartilage hair
hypoplasia
AR
Purine nucleoside
phosphorylase
deficiency
AR
Low expression
of CD3 T cell
Receptor
complex
AR (?)
Defective
expression of
HLA II
AR
Déficit en HLA classe II
1. Définitions:
• C’est un déficit immunitaire combiné sévère
atypique
• Molécules importantes dans la présentations
des Ag
• Déficit→ absence de la réponse immunitaire
• Transmission autosomale récessive
• Mutation rare car grande consanguinité chez
les parents
Déficit en HLA classe II (2)
2. Généralités:
• Trois spécificités: HLA DR, DQ, DP
composés de 2 chaines très
polymorphiques α et β sur chr. 6
• Présentes sur LB, monocytes, cellules
dentritiques, cellules de Langerhans,
cellules épithélilales (thymus, intestin) et
LT activés.
Déficit en HLA classe II (3)
3. Tableau clinique:
• Dès les premiers mois de vie
• Diarrhée rebelle→ retard staturo pondéral
• Infections virales graves respiratoires et
cérébrales
• Infections mycotiques.
• Infections bactériennes graves
• Cytopénie autoimmune
• Pas de GVH transfusionelle

Déficit en HLA classe II (4)
4. Diagnostic:
• Doit être recherché devant tout DICS


• Trouvé facilement par cytométrie en flux
Déficit en HLA classe II (5)
5. Signes biologiques :
• Nombre normal de LB et LT
• Hypogammaglobulinémie
• TTL aux mitogènes (+)
• TTL aux AG (-)
Déficit en HLA classe II (6)
6. Traitement:
• La mort survient avant l’âge de 5 ans
• Qualité de vie médiocre
• Traitement symptomatique
• Traitement curatif: greffe de moelle
osseuse