Sociologie générale

 Grazia

Scarfo` Ghellab
 Sociologue
 EHTP

Première année
 Année universitaire 2009-2010
 Deuxième partie du module

Programme première année

La sociologie du développement:
 La

notion de développement.

 L’ingénieur

et le développement.

Programme première année
: première partie
Les concepts de :
développement économique, de
croissance, de développement
humain, de sous-développement
font l’objet d’une analyse attentive.

la croissance. . impliquent-t-ils systématiquement le développement humain.Programme première année : première Nous nouspartie interrogerons sur leur signification. Nous nous demanderons aussi si le développement économique.

Programme première année: deuxième partie la signification du Nous analyserons concept : développement endogène. . Nous analyserons les liens entre le développement humain et le développement endogène.

Dans ce cadre nous analyserons le cas du tremblement de terre du 2004 dans la province d’Al Hoceima. .Programme première année: deuxième partie la signification du Nous analyserons concept : Appropriation de la technologie.

La sociologie du Développement 1° partie : le développement humain Le développement humain d’un pays est mesuré à partir de la satisfaction des besoins du plus grand nombre (voire tous les citoyens) de façon durable. .

 En services sociaux. .  En transports.  En alimentation en eau.La sociologie du Développement : le développement humain Satisfaction de la population  En production alimentaire. etc.  En énergie.

quelle est la place de la croissance économique dans le cadre du développement humain? .Développement humain et croissance économique Cela dit.

Développement humain et croissance économique  Le concept de croissance économique doit être. tout d’abord soumis à une analyse attentive. .

En pratique. généralement une période longue. . l'indicateur utilisé pour la mesurer est le PIB.Développement humain et croissance économique Définition : La croissance économique désigne l'augmentation de la production de biens et de services dans une économie sur une période donnée.

Développement humain et croissance économique Pas tout type de croissance économique se traduit en développement humain. .

Développement humain et croissance économique Encore faut-il qu’il s’agisse d’une croissance respectueuse des ressources humaines et matérielles propres au pays. .

  In Rapport mondial sur le développement humain 2002 – PNUD* *PNUD : Programme des nations Unies pour le développment .Développement humain et croissance économique  "le concept de développement humain ne se contente pas de mesurer les avancées de l'humanité à l'aune du revenu par habitant".

attac.org/a1653 .Développement humain et croissance économique*  Le développement : "processus d'élargissement de la palette des choix qui s'offrent aux individus et pas seulement comme la progression du revenu national ». . in Rapport mondial sur le développement humain 2002 – PNUD *Tout ce qui suit est tiré de : OMC Marseille. « Croissance économique ou développement humain ». article publié le 3/01/2003 in http://www. Surdez Gérard.france.

*ONU : Organisation des Nations unis .Développement humain et croissance économique  Partant de ce principe le rapport montre "qu'un revenu national peu élevé n'interdit pas forcément de progresser significativement sur la voie" des objectifs de développement du Millénaire de l'ONU*.

) est bien parti pour scolariser tous les enfants en âge de fréquenter le primaire d'ici 2015. *PIB : Produit intérieur brut .Développement humain et croissance économique  Et il en fournit quelques exemples:  Le Bénin (990 $ de PIB*/hab.  en revanche le Qatar avec un revenu de 20 fois supérieur au Bénin est à la traîne.

mais alors que l'Égypte est en bonne voie pour remplir l'objectif d'accès universel à l'enseignement primaire. la Hongrie accuse un recul. .Développement humain et croissance économique  L'Égypte a un revenu par habitant inférieur d'un tiers à celui de la Hongrie .

. le Guatemala est nettement en retard dans ce domaine. Si Celui-ci est bien parti pour donner aux filles les mêmes chances de fréquenter l'école primaire que les garçons.Développement humain et croissance économique  Le Guatemala a un revenu national dépassant plus de 7 fois celui de la Tanzanie.

.Développement humain et croissance économique  Le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté y est passé de 242 à 300 millions au cours de la dernière décennie.  47 % disposent au maximum de 1 $/jour pour vivre à la fin des années 90 soit la même proportion qu'au début de cette décennie.

que le nombre de pauvres s'est accru ! .Développement humain et croissance économique Cela signifie. compte tenu de la croissance démographique.

Développement humain et croissance économique  Le PNUD rappelle que "rien ne garantit que les pauvres engrangeront les bénéfices d'une croissance du PIB par habitant". . car "l'ampleur de la pauvreté monétaire absolue dans un pays dépend à la fois du revenu par habitant et de la répartition de ce revenu dans ce pays".

mais ils n'en souffrent pas moins de graves manques.  Les habitants les plus pauvres des pays riches ont généralement un revenu bien supérieur à celui des pauvres vivant dans les pays pauvres. .Développement humain et croissance économique La pauvreté est un phénomène relatif.

Un ouvrier du bâtiment peut être dans l'incapacité de trouver du travail s'il n'a pas de voiture.Développement humain et croissance économique EXEMPLES  Un élève peut se sentir exclu des discussions en classe si ses parents ne possèdent pas de téléviseur. .

deviennent essentiels à mesure que leur usage se généralise. .Développement humain et croissance économique De tels biens. qui étaient naguère des objets de luxe.

* OCDE : l'Organisation de Coopération et de Développement Economique .Développement humain et croissance économique Tous les pays de l'OCDE * ont vu leur revenu s'accroître en valeur absolue au cours des deux dernières décennies. Cependant. la plupart connaissent également un creusement des inégalités de revenu.

La convention ayant pour objet la création de l'OCDE fut signée en 1960. Japon. Portugal. Danemark. Suède. Norvège. Hongrie. Australie. Luxembourg. Nouvelle-Zélande. République Slovaque.Développement humain et croissance économique * OCDE : l'Organisation de Coopération et de Développement Economique est un groupement de 30 pays membres qui sont : Allemagne. France. Suisse et Turquie. Pologne. Royaume-Uni. . Finlande. Etats-Unis. Grèce. Autriche. Islande. Espagne. Vingt de ces pays sont devenus membres dès sa création en 1961 et les autres nations ont effectué leur adhésion au fil des années. République Tchèque. Corée. Irlande. Canada. Pays-Bas. Belgique. Mexique. Italie.

.Développement humain et croissance économique C'est au Royaume-Uni et aux Etats-Unis que cette dégradation est la plus constante et la plus grave.

L'essentiel de la progression du revenu national a donc bénéficié aux très riches. aux EtatsUnis. mais le revenu d'une famille vivant avec le salaire médian ne s'est accru que de 9 %. .Développement humain et croissance économique  Entre 1979 et 1997. le PIB réel par habitant a augmenté de 38 %.

il était 23 fois supérieur. En 1979. . soit trois fois plus que la moyenne. le revenu des 1% de familles américaines les plus riches était 10 fois plus élevé que celui de la famille médiane.Développement humain et croissance économique  Dans ce pays. En 1997. le revenu des 1 % de familles les plus fortunées a ainsi fait un bond de 140 %.

Il leur faut se pencher davantage sur la structure et sur la qualité de cette croissance. .Développement humain et croissance économique Les instances décisionnaires se laissent souvent hypnotiser par l’expression de la croissance en valeur absolue.

La croissance économique contre le développement humain :  Croissance sans création d’emplois  Croissance sans égard  Croissance sans droit à la parole  Croissance sans racines culturelles  Croissance sans avenir .

La croissance économique pour le développement humain :  Équité  Opportunités d’emplois  Accès aux moyens de production  Dépenses sociales  Égalités entre les sexes  Politiques axées sur la population  Bonne gestion des affaires publiques  Une société civile active .

*Recherche et développement (R&D) Activités créatives et systématiques destinées à accroître le stock de connaissances et l'utilisation de ce stock de connaissances en vue d'en faire dériver de nouvelles applications. .La croissance économique pour le développement humain en pratique:  Les décideurs doivent s’engager dans une politique de plein emploi  Développement des ressources humaines : exemple «programme 10000 ingénieurs »  Renforcement de la R&D* : développement dans les écoles d’ingénieurs de laboratoires et de l’activité de recherche.

à la politique économique et sociale. grâce à : 1. . et donc à toute régulation de l'Etat. sociale et fiscale ou qui échappent a la Comptabilité Nationale.Croissance économique pour le développement humain en pratique:  Renforcement des petits producteurs et du secteur informel*. Vulgarisation des nouvelles technologies et de l’information plus en général 3. Accès plus large à la terre * Le secteur informel est l'ensemble des activités économiques qui se réalisent en marge de législation pénale. Accès au crédit 2.

Croissance économique pour le développement humain en pratique: La réalisation des objectifs du développement humain englobe aussi le caractère supportable de la dette* des pays les plus pauvres. .

Banques régionales de développement). l'ensemble des engagements financiers pris sous formes d'emprunts par l'État. les collectivités publiques et les organismes qui en dépendent directement (certaines entreprises publiques.). La dette prend le plus souvent la forme d'emprunts d'État : les pays les moins fiables au regard des marchés financiers peuvent avoir recours aux banques commerciales ou à des institutions internationales (Banque mondiale. . etc.Croissance économique pour le développement humain en pratique: *La dette publique est. les organismes de sécurité sociale. Fonds monétaire international.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE .