You are on page 1of 19

UNIVERSITE MOHAMMED V

FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE
RABAT

TRAVAUX DIRIGÉS DE
BIOPHYSIQUE I

TD N° 1: Radioactivité .

Sa période est de 6h.Sa constante radioactive est voisine de 32.Le Tc (99m.Le m de 99m correspond au fait que l’Énergie moyenne des  est quasi constante C .10 -6 s-1.Le Tc99m est un isomère du Tc99. D . B . 43) est obtenu à partir du Mo(99. Il s’agit d’un émetteur gamma de 140 keV.42) par désintégration + . E . A.Le Tc99m est un radioélément utilisé en tomographie par détection de positons.Exercice n°1 Ex1/ On considère la désintégration du Tc99m.

A.693/6*60*60 = 3.10 -6 s-1 : V -5 -6 -1  = ln2/Tp = 0.10 s Exercice n°1 Corrigé B . il va émettre un rayonnement  pour revenir à un état stable C .Le Tc99m est un isomère du Tc99 : V .10 = 32.Le m de 99m correspond au fait que l’Énergie moyenne des  est quasi constante : F Le m (métastable) signifie que le Tc noyau fils de la transformation du Mo est dans un état excité.2.Le Tc99m est un radioélément utilisé en tomographie par détection de positons: F Tc 99m est émetteur de rayonnement il sera donc utilisé enSPECT (CT à Emission Simple de Photon ) mais pas en TEP (Tomographie par émission de Positron) D .Sa constante radioactive est voisine de 32.

32. . b). Le nombre de noyaux initialement présents est N 0= 1.10 14 Bq de Césium137.Quelle est L’activité au bout de 30 ans d’un échantillon de 9.Exercice n°2 : a)-Quelle est l’activité A0 d’un échantillon de Césium137 à la date t= 0s .1024. La constante radioactive du Césium 137 est 7.10 -10s-1.

1014 Bq .1014 Bq b) Activité au bout de t = 30 ans d’un échantillon de Ao = 9.10 14 Bq de Cs137. • A(t) = A0 e-λt • Avec Calcul : A(30ans) = 9 .5 .Exercice n°2 : Corrigé Loi de Décroissance Radioactive : N(t) = N0 e-λt avec N(t) = nombre de noyaux présents à t et susceptibles de se désintégrer.10-10 x 1.1014 e (-7.32 .1024 = 7.32. et No nombre de noyaux présents à t=0 a) Activité initiale Ao d’un échantillon de Cs137 à la date t = 0s • A0 = λ N0 = 7.10-10 x 30 x 365 x 24 x 60 x 60) = 4.32.

Exercice n°3 : On injecte à un malade une molécule marquée de période physique égale à 5 jours.3 jour. quel est la période biologique ? . Sachant que la période effective est de 1.

75 jour 6.5 .1 Teff Tp = = 1. quel est la période biologique ? On sait que: 1 = Teff 1 Tb = 1 1 Tp + Tb Tb Donc: 1 1 .3 jour.5 - 1 3.7 = 5 3.7 Tb= 1.3 6.Exercice n°3 : corrigé On injecte à un malade une molécule marquée de période physique égale à 5 jours. Sachant que la période effective est de 1.

502 keV. on détecte un électron de 47 conversion interne provenant de la couche K. .Exercice n°4: • Après la désintégration du noyau 109 Cd en 109 48 Ag . L’énergie de cet électron est égale à 62. Quelle est l’énergie de liaison de la couche K sachant que l’énergie d’excitation interne est de 88.034keV.

Eliaison donc Eliaison = E* .62.532 keV .502= 25. d’une part libérer l’électron et d’autre part doter cet électron d’une énergie cinétique qui lui est propre: E* = E électron + Eliaison Eélectron = E* .532 keV Eliaison = 25. Donc L’énergie incidente est entièrement consommée pour.034 . Le noyau excité transfère directement son énergie E* à un électron du cortège électronique (le plus souvent du niveau K) qui est éjecté.Exercice n°4 : corrigé • Définition de Conversion interne : Processus de désexcitation du noyau en compétition avec l’émission .Eélectron = 88.

La célérité de la lumière dans le vide : c = 3.10 8 m.s-1 . On donne l’unité de masse atomique : 1 uma = 1.66.Exercice n°5 : Calculer l’équivalent énergétique de l’unité de masse atomique.10 -27 kg .

660565. 106 eV Donc l’équivalent énergétique de 1 uma est 931.9251.108) = 14.660565.5 MeV/c2 .a = 1 x 12 = 1.6.660565.5MeV Donc 1 uma = 931.m.10– 27 x (3.10– 27 kg 12 N Son équivalent énergétique en appliquant la formule d’Einstein : 2 E = m x c2 = 1.0.10-19 = 931.9251. c’est le 1 / 12 de la masse de 12C Or une mole de carbone 12 a une masse de 12 g donc: un atome de 12C a pour masse : 12 g où N est le nombre d’Avogadro N = 6.Exercice n°5 : corrigé L’uma par définition.10-11/1.10 – 24 g = 1.6.10-19J Donc : E = 14.0221 × 1023 Donc: 1 u.10-11 Joules Or 1eV = 1.49.

033079 uma.002603uma .025360 uma. Masse du Ra est de 226. Masse de  = 4.Exercice n°6 : On considère la réaction de désintégration suivante : 230 Th 226 Ra + α Quelle est l’énergie cinétique emportée par la particule alpha ? On donne : Masse du Th est de 230.

76 MeV .033079-226. E(Th) = E(Ra) + E() = E(Ra) + Ecin() + mc2 Ecin ( = E(Th) – E(Ra) – mc2 Relation Masse – Energie de Einstein E = m c2 Attention aux unités des données du Problème Ecin() = (230.76MeV E()= 4. l’énergie cédée par le Thorium 230 est emportée par la particule .Exercice n°6 : corrigé La conservation de l’énergie impose que lorsque le Thorium 230 se transforme en Radium 226 (qui est moins énergétique).5 MeV/c2 x c2 = 4.002603) x 931.025360-4.

256 MeV/c et masse du neutron= 939.a . 2 .550 MeV/c2. ainsi que l’énergie 92 235 U = 235.m. 92 masse du proton= 938.043915 u. On donne masse de 235 U.Exercice n°7 : • Calculer en MeV l’énergie de liaison nucléaire de moyenne de liaison par nucléon.

550 + 92* 938.4 MeV/nucléon C’est l’énergie qu’il faut apporter pour arracher un nucléon au noyau.49/ 235 = 7.Exercice n°7 : Corrigé • Énergie de liaison El = Δm (uma) x 931. .5] x c 2 El (MeV) = 1736.043915* 931.49 MeV C’est l’énergie qu’il faut apporter pour dissocier le noyau en ses nucléons au repos • Énergie de liaison par nucléon = El/A Énergie de liaison par nucléon = 1736.235.256 .5 MeV/c2 x c2 en (MeV) El (MeV) = [(235-92)mn + 92mp – m(noyau)] x c2 = [(235-92)*939.

Exercice n° 8 : Compléter la réaction de désintégration suivante : Soit la réaction suivante : Bi 214 83 Po + A + B 214 84 a) De quel type de transformation s’agit-il ? Justifier votre réponse b) Écrire correctement la réaction en identifiant A et B. c) Donner l’expression de l’énergie cinétique maximale emportée par l’électron. .

car un neutron s’est transformé en proton d’où le passage du numéro atomique de 83 à 84 (défaut de proton donc excès de neutron) b) 214 Bi -------------- 83 c) 214 0 Po + -1e0 + 0 84 A = -1eB = 0 0 Energie Qlibérée par la désintégration Q(-) = [M(Bi) – ( M(Po) + m(e-) )] x c2 or M(Bi) = M (Bi) – 83m(e-) et M(Po) = M (Po) – 84m(e-) avec M = Masse nucléaire et M = Masse Atomique Donc : Q(-) = [M (Bi) – M (Po)] x c2 La désintégration est possible si Q est positif : M(A.a) il s’agit d’une transformation isobarique car le nombre de masse 214 est constant.Z) > M(A.Z+1) 0 . et il s’agit d’une désintégration .

max sous forme d’énergie cinétique: Q .L’énergie libérée par la désintégration . la particule l’électron emporte toute l’énergie libérée par la réaction Q .max = [M (Bi) – M (Po)] x c2 .est emportée par la particule (sous forme d’énergie cinétique) et par l’anti-neutrino. Quand l’antineutrino n’emporte aucune énergie.