You are on page 1of 53

L’IR sur les revenus et profits de

capitaux mobiliers

Réalisé par :
El GAZALI MOHAMED Encadré par :
ABEDEDAIME MOHAMED Pr. Taâcha
LETTOINI LISSAN DINE
EL ATTAR SANAA
ABDELHAK KHADIJA

1
Introduction
I- Revenus et profits de capitaux mobiliers
II- Base d’imposition des revenus et profit de capitaux mobiliers
III Obligation déclaratif
IV Obligation de retenu à la source

Cas pratique

Conclusion
I-Revenus et profits de capitaux mobiliers
Schéma global Variables
(dividendes…)
Revenus de
capitaux
Fixes (intérêts…)
Capitaux
mobiliers
Cession de
Ou valeurs Profits de
valeurs
mobilières capitaux
mobilières

Titres de capital
(droit de propriété)

Titres de
créances
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

1. Produits des actions, parts sociales et revenus assimilés :


i. Bénéfices distribués par les sociétés soumises à l’IS tels que :
• Les dividendes et intérêts du capital
• Sommes Prélevées sur les bénéfices et distribuées pour
l’amortissement du capital ou le rachat d’actions ou de parts
sociales.
• Les réserves mises en distribution
• Le boni de liquidation augmenté des réserves constituées
depuis moins de 10 ans et diminué de la fraction amortie du
capital, à condition que cet amortissement ait déjà donné lieu
au prélèvement de la retenue à la source.
A- Revenus et profits imposables:

Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

1. Produits des actions, parts sociales et revenus assimilés :


L’amortissement du capital est l’opération par laquelle une société
rembourse aux actionnaires ou associés la totalité ou une partie du
nominal des actions ou parts sociales. Cet amortissement est considéré
comme une distribution des bénéfices.
 Le boni de liquidation désigne les sommes que se partagent les
associés d'une société dissoute, après que les actifs aient été réalisés,
que les créanciers et le personnel aient été payés et que les apports
aient été repris. Le "boni" représente les bénéfices qui n'ont pas été
distribués au cours de la vie de l'entreprise.

6
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

1. Produits des actions, parts sociales et revenus assimilés :


ii. Dividendes et autres produits similaires distribués aux résidents par
les sociétés installées dans les zones franches d’exploitation.
iii. Rémunérations accordées aux membres non résidents du conseil
d’administration ou du conseil de surveillance des sociétés passibles de
l’IS.
iv. Les bénéfices distribués par les établissements des sociétés non
résidentes.
v. Les dividendes distribués par les organismes de placement collectif
en valeurs mobilières (OPCVM).
vi. Les dividendes distribués par les organismes de placement en
capital-risque (OPCR). 7
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

1. Produits des actions, parts sociales et revenus assimilés :


 Un OPCVM, ou Organisme de Placement Collectif en Valeurs
Mobilières, est une entité qui gère un portefeuille dont les fonds
investis sont placés en valeurs mobilières. Leur activité consiste à
investir, sur le marché boursier, l'épargne collectée auprès de leurs
porteurs de parts (ou actions).
 Derrière le terme OPCVM se cachent deux grandes familles de
produits : les SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) et les
FCP (Fonds Communs de Placement).
 Les FCP n'ont pas de personnalité morale. Ils sont créés à l'initiative
d'une société de gestion et d'une banque dépositaire. L'investisseur en
achetant des parts devient membre d'une copropriété de valeurs
mobilières mais ne dispose d'aucun droit de vote. 8
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

1. Produits des actions, parts sociales et revenus assimilés :


Les SICAV sont des sociétés anonymes, avec un conseil
d'administration et des assemblées générales, et l'investisseur devient
actionnaire.

 Si un FCP est toujours géré par une société de gestion de


portefeuille, la SICAV peut être gérée par elle-même. Dans ce cas elle
est sujette aux règles des sociétés de gestion de portefeuille.

 A l'actif de l'OPCVM figurent les instruments financiers qu'il détient.


A son passif figurent les capitaux apportés par les souscriptions des
porteurs.
9
A- Revenus et profits imposables:

Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

1. Produits des actions, parts sociales et revenus assimilés :


 Au cours de la vie d'un OPCVM, il doit être possible d'effectuer des
souscriptions (c'est-à-dire achat d'une part ou d'une action) et des
rachats (c'est-à-dire vente d'une part ou d'une action). Les souscriptions
et les rachats se font sur la base d'un prix unique appelé valeur
liquidative .
Cette valeur liquidative est obtenue en divisant la valeur globale de
l'actif net de l'OPCVM par le nombre de parts ou d'actions.
 on appelle société de capital risque une société financière
investissant dans des entreprises nouvelles ou en croissance qui ont un
potentiel de développement important et qui présentent un risque tout
aussi important à court terme. 10
A- Revenus et profits imposables:

Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

1. Produits des actions, parts sociales et revenus assimilés :


Le capital risque consiste, pour des investisseurs professionnels, à
prendre des participations minoritaires et temporaires dans le capital
d'entreprises naissantes ou très jeunes.
Cela permet d'améliorer considérablement le financement des
entreprises à fort potentiel de croissance en créant des conditions
favorables pour l'octroi de prêts bancaires. En effet, l'entrée au capital
d'investisseurs constitue un formidable effet de levier pour accéder au
financement bancaire.
Il permet également aux entrepreneurs de profiter de conseils avisés
de ces investisseurs, de leur expérience, de leur carnet d'adresses, etc.

11
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

2. Produits de placements à revenu fixe sous forme d’intérêts liés


aux éléments suivants:

i. Les obligations, les bons de caisse et autres titres d’emprunts émis


par toute personne morale ou physique tels que les créances
hypothécaires, les cautionnements en numéraires, les bons du trésor,
les titres des OPCVM, les titres des fonds de placements collectifs en
titrisation (FPCT), les titres des organismes de placements en capital
risque (OPCR) et les titres de créances négociables (TCN)
ii. Les dépôts à terme ou à vue auprès des établissements de crédit et
organismes assimilés ou tout autres organisme.

12
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

2. Produits de placements à revenu fixe sous forme d’intérêts liés


aux éléments suivants:
iii. Les prêts et avances consentis par des personnes physiques ou
morales autres que les organismes prévus ci-dessus, à toute autre
personne passible de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le
revenu selon le régime du résultat net réel.
iv. Les prêts consentis par l’intermédiaire des établissements de
crédit et organismes assimilés, par des sociétés et autres personnes
physiques ou morales à d’autres personnes.
v. Les opérations de pension.

13
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

2. Produits de placements à revenu fixe sous forme d’intérêts liés


aux éléments suivants:
 La Titrisation est une technique financière permettant à un
établissement cédant de vendre une partie de ses créances en les
transformant en titres liquides et négociables. L’établissement cédant,
vend un lot de créances à une structure appropriée : Au Maroc, le
Fonds de Placements Collectifs en Titrisation (FPCT).
Pour financer cette acquisition auprès de l’établissement cédant, le
FPCT émet des parts représentatives de ces créances. Ces Parts sont
placées auprès d’investisseurs, lesquels deviennent copropriétaires du
fonds et des flux (intérêts et principal) générés par les créances. Ces
flux, rétrocédés au FPCT, sont affectés au remboursement et à la
rémunération des porteurs de parts et des commissionnaires.
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

2. Produits de placements à revenu fixe sous forme d’intérêts liés


aux éléments suivants:

15
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

2. Produits de placements à revenu fixe sous forme d’intérêts liés


aux éléments suivants:
 Sont considérés comme des Titres de Créances Négociables TCN par
Bank Al Maghrib, les Bons du Trésor, les certificats de dépôts négociables,
les billets de trésorerie…
Les bons du Trésor sont des créances négociables émises par le Trésor
par voie d'appel à la concurrence et dont la durée de vie varie de 13
semaines à 15 ans. Ils peuvent être souscrits par toute personne physique
ou morale, résidente ou non résidente.
 Un billet de trésorerie, d'une durée d’un jour à un an, est un crédit
interentreprises, c'est-à-dire que les entreprises (généralement les plus
grandes) qui sont en phase de besoin de trésorerie, vont émettre elles-
mêmes des billets de trésorerie qui vont être achetés par d’autres
entreprises (entreprises classiques ou appartenant au secteur bancaire et
16
financier) ayant des facilités de trésorerie .
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on Revenus de capitaux?

2. Produits de placements à revenu fixe sous forme d’intérêts liés


aux éléments suivants:
 Le certificat de dépôt est un dépôt à terme représenté par un titre
de créance négociable sous la forme d'un billet au porteur émis par un
établissement financier autorisé.
 La pension est l’opération par laquelle une personne morale ou un
fonds de placements collectifs en titrisation cède en pleine propriété à
une autre personne morale ou fonds de placements collectifs en
titrisation, moyennant un prix convenu, des valeurs ou titres et par
laquelle le cédant et le cessionnaire s’engagent respectivement et
irrévocablement, le premier à reprendre les valeurs et le second à les
rétrocéder à un prix et à une date convenus.
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on profits de capitaux?

Sont considérés comme profits de capitaux mobiliers, les profits nets


annuels réalisés par les personnes physiques sur les cessions de valeurs
mobilières et autres titres de capital et de créance émis par les
personnes morales de droit public ou privé, les organismes de
placement collectif en valeurs mobilières (O.P.C.V.M.), les fonds de
placement collectif en titrisation (F.P.C.T.) et les organismes de
placement en capital risque (O.P.C.R.) à l’exception :
- des sociétés à prépondérance immobilière.
- des sociétés immobilières transparentes.
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on profits de capitaux?

 Les sociétés à prépondérance immobilière sont celles dont l'actif


brut immobilisé est constitué pour 75% au moins de sa valeur,
déterminée à l'ouverture de l'exercice au cours duquel intervient la
cession imposable, par des immeubles ou par des titres émis par les
sociétés à objet immobilier ou par d'autres sociétés à prépondérance
immobilière.
(Ne sont pas pris en considération les immeubles affectés par la société
à sa propre exploitation industrielle, commerciale, artisanale, agricole
ou au logement de son personnel salarié).
A- Revenus et profits imposables:
Qu’appelle-t-on profits de capitaux?

 On appelle société immobilière transparente celle qui satisfait aux


conditions ci-dessous:
a) Son actif est constitué soit d'une unité de logement occupée en
totalité ou en majeure partie par les membres de la société ou certains
d'entre eux, soit d'un terrain destiné à cette fin.
b) Son seul objet est l'acquisition ou la construction, en son nom,
d'immeubles collectifs ou d'ensembles immobiliers, en vue d'accorder
statutairement à chacun de ses membres, nommément désigné, la
libre disposition de la fraction d'immeuble ou d'ensemble immobilier
correspondant à ses droits sociaux. Chaque fraction est constituée
d'une ou plusieurs unités à usage professionnel ou d'habitation
susceptibles d'une utilisation distincte.
B- Fait générateur de l’impôt:
Le fait générateur de l’impôt est constitué par:
1-le versement ,la mise à la disposition ou l’inscription en compte du
bénéficier des profits des actions ,part sociales et revenu assimilées
ainsi que les revenus des placements à revenu fixe
2-les profit de cession de valeurs, mobilières et autres titres de capital
et de créance le fait générateur de l’impôt est constitué par :
∙La cession à titre onéreux ou gratuit
.L’échange, considéré comme une double vente de valeurs
mobilières et autres titres de capital et de créance
.L’apport en société des valeurs mobilières et autres titres de capital
et de créance
C- Exonérations:
Sont exonérés de l’impôt:
1-Les donations des valeurs mobilières et autres titres de
capitale entre ascendants et descendants ; époux, frères et
sœurs.
2-Le profit généré par la cession des valeurs mobilières et autres
titres de capital et de créance n’excédant pas, au cours d’une
année civile (28000) dirhams ;

3-Les dividendes et autres produits de participation versée à des


non résident par des sociétés installées dans les « zones franches
d’exportation »

4-Les intérêts perçus par les personnes physiques titulaires de


comptes d’épargne auprès de la caisse d’épargne nationale.
II- Base d’imposition des revenus et profits de capitaux mobiliers

A- Détermination du revenu net imposable


Le revenu net imposable est déterminé en déduisant du montant brut
des revenus énumérés considérés : les agios et les frais d’encaissement
de tenue de compte ou de garde.
B- Détermination du profit net imposable :
Le profit net de cession est calculé par référence aux cessions sur chaque
valeur ou titre. Il est constitué par la différence entre :
 Le prix de cession diminué, des frais de courtage et de commission
Le prix d’acquisition augmenté des courtages et de commission.

En ce qui concerne les obligations et autres titres de créance, les prix de


cession et d’acquisition s’entendent du capital du titre ,exclusion faite des
intérêt courus et non encore échus aux dates desdites cession et
acquisition.
B- Détermination du profit net imposable :
 En cas de cession de titres de même nature acquis à des prix
différents, le prix d’acquisition à retenir est le coût moyen
pondéré desdites titres.
• Les moins-values subies au cours d’une année sont imputables
sur les plus-values de même nature réalisées au cours de la
même année.

Les moins-values qui subsistent en fin d’année sont reportables sur


l’année suivante.
A défaut de plus-value ou en cas de plus-value insuffisante pour que
l’imputation puisse être opérée en totalité, la moins value ou le reliquat
de la moins value peut être impute sur les plus values des année suivantes
jusqu'à l’expiration de la quatrième année qui suit celle de la réalisation
de la moins-value.

24
B- Détermination du profit net imposable :
 En cas de cession de valeurs mobiliers et autres titres de capitale
et de créance acquis par donation exonérée en vertu des
dispositions, le prix d’acquisition à considérer est :
• -Soit le prix d’acquisition de la dernière cession à titre onéreux ;
• -Soit la valeur vénale desdites valeurs et titres lors de la dernière
mutation par héritage si elle est postérieure à la dernière
cession
• En cas de taxation d’office, l’imposition est égale à 10% du prix
de cession.

25
II- Base d’imposition des revenus et profits de capitaux mobiliers
C- Taux applicables
15 % pour :
-les profits nets résultant des cessions :
-d’actions et autres titres de capital
-d’actions ou de parts d’OPCVM dont
l’actif est investi en permanence à
l’hauteur de 60%d’actions.
20% pour :
profits mobiliers -les profits nets résultant des cessions
d’obligations et auteur titres de créance,
ainsi que d’actions ou parts d’O P C V M
-les profits nets résultant des cessions
de valeurs mobilières émises par les
OPCR et FPCT ;
-Les profits bruts de capitaux mobiliers
de sources étrangères
Ces taux sont Libératoires de l’IR
II- Base d’imposition des revenus et profits de capitaux mobiliers
C- Taux applicables
10% pour :
-Les produits des actions, parts sociales et
revenus assimilés .Cette retenu est libératoire
de l’IR
20% pour:
-Applicable aux produits de placements à
revenu fixe servis à des personnes soumises à
l’IR d’après le RNR ou le RNS. Cette retenue est
imputable sur le montant de l’IR, avec droit à
restitution.
Retenue à la source 30 % pour :
- Les produits de placements à revenu fixe
versés aux personnes physiques, à l’exclusion
de celles qui sont assujetties à l’IR selon le RNR
ou le RNS ;
les revenus bruts de capitaux mobiliers de
source étrangère.
Cette retenue est libératoire de l’IR.
III- Obligation déclaratif
A- Déclaration des profits de capitaux mobiliers:
1 -Le contribuable qui cède des valeurs mobiliers et autres titres de
capitale et de créance non inscrits en compte auprès d’intermédiaires
financiers habilité, doit remettre au « receveur de l’administration
fiscale », avant le 1er avril de l’année qui suit les dites cession, en
même temps que le versement, une déclaration annuelle
récapitulant les cession évoquées.
 La déclaration doit être souscrite sur ou d’après un imprimé
modèle établi par l’administration. Elle doit être accompagnées de
toutes les pièces justificatives relatives au prix de cession et
d’acquisition des titres cédés.
2 -les contribuables qui ont subi la « retenu à la source » peuvent
souscrire une déclaration de régularisation et éventuellement de
restitution, adressée à l’inspecteur des impôts concerné et ce
avant le 1er avril de l’année qui suit.
III- Obligation déclaratif
A- Déclaration des profits de capitaux mobiliers:

 La déclaration est rédigée sur ou d’après un imprimé modèle


établi par l’administration .Elle doit être accompagnée des
documents justificatifs :
- des précomptes effectués par les intermédiaires financiers
habilités teneurs de comptes titres.
-des moins-values non imputées par les intermédiaires financiers
au cours de la même année d’imposition ;
-des dates et prix d’acquisition des titres ou coût moyen pondéré
communiqué à l’intermédiaire financier habilité.

29
III- Obligation déclaratif
A- Déclaration des profits de capitaux mobiliers:
3 -les intermédiaires financiers habilités doivent récapituler
l’ensemble des cession effectuées dans une déclaration .Cette
déclaration qui est adressée à l’inspecteur des impôt concerne
avant le 1er avril de l’année qui suit les cessions ,doit contenir :

 La dénomination et l’adresse de l’intermédiaire financier


habilité teneur de comptes ;
 Les nom ; prénom et adresse du cédant
 Le numéro de la carte d’identité nationale ou de la carte de
séjour du cédant ;
 La dénomination des titres cédés ;
 Le solde des plus ou moins-values résultant de la cession
effectuée au cours de l’année
III- Obligation déclaratif
B- Déclaration des produits des actions, parts sociales et revenus
assimilés:
Le contribuable qui verse, met à la disposition ou inscrit en compte
des produits des actions, parts sociales et revenus assimilés ainsi
que les bénéfices des établissements des sociétés non résidentes,
doit adresser selon le formalisme prescrit, à l’inspecteur des
impôts du lieu du siège sociale ou du principal établissement au
Maroc, avant le 1er avril de chaque année, la déclaration des
produits susvisés.
La déclaration des produits versés, mis à disposition ou inscrits en
compte doit être établie conformément à l’imprimé modèle de
l’administration fiscale comportant :
1-l’identité de la partie versante :
 Nom ou raison sociale
 Profession ou nature de l’activité
 Adresse
 Numéro d’imposition à l’impôt des patentes
III- Obligation déclaratif
B- Déclaration des produits des actions, parts sociales et revenus
assimilés:
2 -La raison sociale et l’adresse de l’organisme financier intervenant
dans le paiement
3 -l’identité de la société étrangère non résidente ayant exécuté les
travaux ou les services au titre desquels l impôt est du
Raison sociale
Adresse du siège social
Adresse au Maroc
4-les éléments chiffrés de l’imposition
Date et montant des paiements
Montant de l’impôt
5-le mois au cours duquel la retenue à la source a été opérée, l’adresse
et l’activité de la société débitrice ,le montant global distribué par
ladite société ,ainsi que le montant de l’impôt correspondant .
A cette déclaration, doit être jointe l’attestation de propriété de titres
III- Obligation déclaratif

C- Déclaration des produits de placements à revenu fixe:

Le contribuable qui verse, met à disposition ou inscrit en compte les


produits de placements à revenu fixe, doit adresser conformément
au formalisme en vigueur,à l’inspecteur des impôts du lieu du siège
social ou du principale établissement ,avant le 1er avril de chaque
année,la déclaration des produit énumérés sur ou d’après l’imprimé
modèle de l’administration fiscale .

Les différentes catégories de produits de placements à revenu fixe


soumis à la retenue à la source ; il s’agit notamment :
III- Obligation déclaratif

C- Déclaration des produits de placements à revenu fixe:

-des obligation, bons de caisse et autres titres d’emprunts tels que


créance hypothécaires, cautionnements en numéraire, bon du
trésor, titres des OPCVM, titres des FPCT ; titres des OPCR et les
titres de créances négociable (TCN).
- des dépôts à terme ou à vue auprès des établissements de crédit
-des opérations de pension
-des prêts consentis par l’intermédiaire des établissement de
crédit ou par des sociétés et autres personne physique, à d’autres
personnes

34
IV- Obligation de retenue à la source
Les obligation de retenue à la source portent sur:

A- Retenu à la source sur les produits des actions, parts sociales et


revenus assimilés

Les produits soumis à la retenu à la source au titre de l’impôt sur les


société ou de l impôt sur le revenu, il s’agit en l’occurrence des
produits suivants :

 Les produits des actions ,part sociales et revenus assimilés ,versés,


mis à la disposition ou inscrits en compte des personnes physiques
ou morales
bénéficiaires qu’elles aient ou non leur siège ou leur domicile fiscale
ou Maroc .
IV- Obligation de retenue à la source
A- Retenu à la source sur les produits des actions, parts sociales
et revenus assimilés:
 Les produits de placements à revenu fixe versés, mis à la
disposition ou inscrits en compte des personnes physiques ou
morales bénéficiaires, qu’elles soient imposables, exonérées ou
exclues du champ d’application de l’impôt et ayant au Maroc leur
siège social, leur domicile fiscal ou un établissement auquel se
rattachant les produits servis ;

 Les produits bruts versés, mis à la disposition ou inscrits en compte


des personnes physiques ou morales non résidentes.

36
IV- Obligation de retenue à la source
B- Retenu à la source sur les produits de placements à revenu fixe:

1-La retenu à la source sur les produits énumérés doit être opérée,
pour le compte du trésor, par les établissements de crédit, publics et
privés, les sociétés et établissements qui versent, mettent à la
disposition ou inscrivent en compte des bénéficiaires lesdits produits.

2-La retenue à la source sur les produits de placements à revenu fixe


est imputable sur le montant de l’impôt sur le revenu, avec droit à
restitution.
Toutefois, pour les personnes totalement exonérées ou hors champ
d’application de l impôt sur les sociétés, la retenu à la source n’ouvre
pas droit à restitution.
IV- Obligation de retenue à la source

C- Retenue à la source sur les produits bruts perçus par les


personnes physique ou morales non résident.
1-La retenue à la source sur les produits bruts énumérés ,doit être
opérée pour le compte du trésor, par les contribuables payant ou
intervenant dans le paiement desdits produits, à des personnes
physiques ou morales non résidentes.

2-Lorsque la personne physique ou morale non résident, est payée par


un tiers non résident, l’impôt est du par l’entreprise ou l’organisme
client au Maroc

38
Cas pratique
Cas N 1: imposition des revenus des titres de propriété:
• Au cours de l’année 2008 ,M.HAMDI a reçu l’ensemble des revenus
suivants :
• 40000DH, dividendes perçu de la part de la société DOHA, qui lui
verse aussi en plus des tantièmes (1000dh),des jetons de présence a
hauteur de 800 DH.

Cas N2: imposition des revenus des placements a revenus


fixe
• En 2009,la rémunération du portefeuille de M.AZIZ Safi figure
comme suit:
• 24000 dh ,intérêt couru sur 4 bons de trésor d’un montant de
40000 dh ,rémunéré a 6% et a échéance 31 décembre 2010.
Cas pratique
Cas N2: imposition des revenus des placements a revenus
fixe
les frais d’encaissement s’élève a 0.2% .
.10 billets de trésorerie d’un montant de 10000dh chacune
rémunéré a 4%.frais d’encaissement ,0.1%.
M.SAFI détient aussi un compte bloque d’un montant de 60000dh.
Taux d’intérêt 2%,frais de tenu de compte 200dh agios prélevé
250dh .
A signaler que M.SAFI ne décline pas son identification fiscale lors
de la perception desdites revenus.
Calculer la retenu a la source sur les deux revenus?
Solution

Cas1:
Base imposable :40000+1000=41000dh
Les jetons de présence sont exonérés
IR due:41000*10%=4100dh
La Sté DOHA ,aura retenu 4100dh a la source avant de verse le
reliquat au profit de M.HAMDI(37700dh)
Solution

Cas2:
a. Revenu des bons de trésor:40000*6%-0,2%*40000=2320dh
Impôt due :2320*30%=696dh
b.Revenu des billets de trésorerie:200000*4%20000*0,1%=7800
Impôt due:7800*30*%=2340dh
c.Revenu des placements bloque: 60000*2%-
(200+250)=750*30%=225dh
Imposition des profits mobiliers:

M.Youness a acquis en janvier 2007,une quantité de 150 actions a


600 dh chacune ,d’une société cotée a la bourse .
il aussi acheté ,le1/07/2008,20 obligations a 45000dh chacune
dont 1575dh de coupon couru ,placées au taux de 7% a date
d’échéance le 31/12/2011.les commissions d’acquisition sont de
7000 dh et les frais de cession sont de 1%.
• En outre ,il acquis en aout /2008,une part de 100 actions d’une
SICAV « diversifier » a 1350dh chacune ,les frais d’acquisition y
afférents sont de 2%ttc.
• Le 1/1/2009,M.YOUNESS a cédé :
• 120 actions a 450 dh chacune .les 30 actions restant ont fait
l’objet d’une donation en faveur de Mme Zohra épouse du
propriétaire .
• 10 obligations a 48000 dh chacune.
• Les 100 action du SICAV‘diversifier’ a 1430dh chacune.
• Calculer ,pour M.YOUNESS, la retenu a la source si il ya lieu et l’IR a
verser lors de la déclaration annuelle?

45
Solution:
• 1.les actions cotées :
• La cession :
• a. prix de cession :120*450=54000dh
• b.prix d’acquisition:120*600=72000dh
• c.profit imposable :54000-72000=-18000dh(MV)
• La donation au profit de l’épouse est exonérée

46
• 2.les obligations:
• a.prix de cession :48000*10=480000 dh
• Coupon couru 10*1575=15750
• Frais de cession :480000*1%=4800
• b. cout d’acquisition
• prix d’acquisition=(45000-1575)*10=434250
• frais d’acquisition: 7000/2=3500
• c.cout d’acquisition :437750dh

47
• Profit imposable :(480000-4800)-437750
=37450(PV)
• Calcule de l’IR :37450*20%=7490dh
• 3.les actions du SICAV diversifier:
• a. prix de cession:
Prix de cession 100*1430=143000
• b.cout d’acquisition:
• Pris d’acquisition =100*1350=135000
• Frais d’acquisition:135000*2%=2700
• Cout d’acquisition =135000+2700=137700

48
• .Profit imposable :143000-137700=5300
• D.calcule de l’IR retenu a la source:
=5300*15%=795dh.
• 4.calcul du profit exonéré .
Ce calcule se limitera a celui des obligations et des
actions de SICAV.les actions cédées ont donne lieu a
une moins value .
• a.profit exonéré pour les obligations:
37450*28000/(480000+143000)=1683dh
• IR relatif au profit exonéré :1683*20%=336.6

49
• b.Profit exonéré pour la SICAV diversifie
• Profits exonéré:
5300*28000/(480000+143000)=238.2
• IR relatif au profit exonéré :238.2*15%=35dh

50
• 5.IR a verser lors de la déclaration annelle.
• Impôt calcule sur obligation:7490
• Impôt calcule sur SICAV diversifier:795
• Totale impôt calculer :8020
• Impôt sur profit exonéré : 336.6 +35=371.6dh.

51
• Retenu a la source sur SICAV diversifier:795dh
• Impôt a verse lors de la déclaration = 8020 -371.6 -
795=6853.4dh
• Sur la catégorie titres de capitale (actions cotées et
action SICAV)le contribuable a réalisé:
-une moins-value de -18000
-une plus-value de 5300dh
-soit une MV nette de-12700dh .

52
Cette MV nette ne peut être impute sur la PV réalisée
sur les obligations .Elle peut être imputée sur les PV
des actions des années suivantes jusqu’à
l’experation de la quatrième année qui suit 2009 .

53