You are on page 1of 48

LE MARKETING DE

L’ADOLESCENT

ZERRIQ MEHDI
YAGGOUR AZ ELARAB
ENCADRÉ PAR :

EL HASSANI YOUSSEF
Ecole nationale de commerce et de gestion

Plan
I. L’imaginaire de l’adolescent : approches
identitaire et psychologique.
1. Identité et culture adolescentes
A. La psychologie
B. La culture
2. Le comportement de consommation de l’ado
A-Fonctions liés à la consommation
B-Les types d’achats

II-Approche marketing
1.Relation à la marque
2.stratégie marketing

QU’ENTEND T’ON PAR
ADOLESCENT?
Ce terme regroupe
tous les jeunes âgés
de 11 à 25 ans
11-14 ans : « les badge
marketing
14-18 ans»: « pur
marketing »
18-25 ans : « l’underground
marketing»

Ecole nationale de commerce et de gestion
-

APPROCHES IDENTITAIRE ET
PSYCHOLOGIQUE
Identité et culture adolescente :
.

PsychologieCulture

Ecole nationale de commerce et de gestion
-

4

PSYCHOLOGIE Insouciance et responsabilité Adolescence = Phase transitoire Enfance Age Adulte Stabilité L’inconnu Sécurité L’incertain Ecole nationale de commerce et de gestion .

PSYCHOLOGIE Attirance pour les comportements à ris A cet âge les comportements à risques sont souvent remarqués. l’adolescent se teste lui-même. « Des sensations pures » Ecole nationale de commerce et de gestion - .

.

PSYCHOLOGIE La place de la tribu Faire partie d’un groupe = Appartenance conformisme Non-conformisme Ecole nationale de commerce et de gestion - .

Le conformisme Ecole nationale de commerce et de gestion .

Le non-conformisme Ecole nationale de commerce et de gestion .

PSYCHOLOGIE Il est très difficile de sous-segmenter la cible des 14-18 ans car elle est en constante mutation. 3 niveaux Les uppers Ils forment la tendance Les movers Ils diffusent la tendance Les followers Ils adoptent la tendance Ecole nationale de commerce et de gestion - . mais structure est invariante.

Ecole nationale de commerce et de gestion- . de sentir et de réagir d’un groupe humain surtout acquise et transmise par des symboles et qui représente son identité spécifique » 1-Une génération accro au multimédia Grâce aux nouvelles technologies et à la téléphonie moderne.LA CULTURE ADOLESCENTE « la manière structurée de penser. les adolescents communiquent de plus en plus avec leur téléphone portable et avec Internet.

.

LA CULTURE ADOLESCENTE 2-Un nouveau phénomène générationnel: la télé ré Nouveau problème générationnel Elle n’est plus un effet de mode mais composante de la culture adolescente Ecole nationale de commerce et de.gestion .

La glisse Le surf Mentalité rebelle La culture club Esprit de fête et de paraitre .LA CULTURE ADOLESCENTE 3-Les sous-cultures adolescentes Trois cultures dominantes adolescentes ont pu être identifiées en rapport avec le sport ou la musique. La « board » culture La culture hip-hop.

Mentalité rebelle .

2. LE COMPORTEMENT DE CONSOMMATION DE L’ADO Ecole nationale de commerce et de gestion .

sont plus informés. UN CONSOMMATEUR INFORMÉ ET EXIGEANT «Ils ont grandi plus vite.A. plus connectés que les générations précédentes » Génération internet Disposer à 8000 signes mercatiques par jour Plus d’argent/pouvoir « Ici et Maintenant » Ecole nationale de commerce et de-gestion .

.

Acheteur 2-Prescripteur 3-Futur consommateur Ecole nationale de commerce et de gestion - .B. UNE CIBLE TRIDIMENSIONNELLE 1.

2-Acheteur : Un pouvoir d’achatdisposent important Les adolescents d’un pouvoir d’achat en constante croissance depuis 15 ans. .

UNE CIBLE TRIDIMENSIONNELLE 2-Prescripteur Le pouvoir d’influence dont dispose l’adolescent au sein de sa famille en tant que prescripteur est important puisqu’il est estimé à hauteur de 1880 millions de dollars dans les achats familiaux. Ecole nationale de commerce et de -gestion .B.

3-Futur consommateur :(fidélisation) Ecole nationale de commerce et de gestion .

gestion .FONCTIONS LIÉS À LA CONSOMMATION « Dis moi ce que tu consommes. je te dirai qui tu es » Ecole nationale de commerce et de.

Il remplit la fonction hédonique de la consommation .LES DIFFÉRENTS ACHATS L’achat plaisir Orienté sur des produits dits « secondaires » puisqu’ils ne satisfont pas les besoins primaires ou vitaux.

L’achat d’image Cet achat est orienté sur le paraître .

L’achat compulsif L’individu se focalise sur un produit en particulier. Le processus de décision est ici quasiment . Il lui faut à tout prix ce produit et il ne pourra pas s’empêcher de l’acheter.

L’achat tribu Il remplit la fonction communautaire de la consommation .

L’achat zapping Fidélité et une sensibilité faibles au produit .

APPROCHE MARKETING Relation à la marque et stratégie marketing .

SENSIBILITÉ ET FIDÉLITÉ À LA MARQUE Selon des études américaines. La fidélité aux marques Ils papillonnent d’une marque à l’autre en toute légèreté. françaises et allemandes. Sony…etc) sont encore privilégiées à 45 ans. 65 % des marques élues à 15 ans (Calvin Klein. La sensibilité aux marques Leurs achats sont souvent guidés par la marque. Coca-Cola. profitant d’un large choix et faisant jouer au maximum la concurrence. Ecole nationale de commerce et de -gestion .

LES DIFFÉRENTES RELATIONS Mariages arrangés C’est une union involontaire imposée par une tierce partie. Ecole nationale de commerce et de -gestion .

rapidement en passant devant le rayon.LES DIFFÉRENTES RELATIONS Amis « Je l’a prends comme ça. ça n’a pas d’importance » Ecole nationale de commerce et -de gestion .

Tous mes copains voudraient la même.LES DIFFÉRENTES RELATIONS Partenariats engagés Une union volontaire basée sur la confiance. l’intimité et la volonté d’être ensemble. l’amour.de j’en suis sûret! de » gestion Ecole nationale commerce - . le weekend. « J’adore cette paire de chaussures. tout le temp Elle est hyper confortable et trop classe. elle ne me quitte pas. je la mets en semaine.

LES DIFFÉRENTES RELATIONS Meilleur ami C’est un engagement souhaité qui repose sur les principes de réciprocité et de récompense Ecole nationale de commerce et -de gestion .

LES DIFFÉRENTES RELATIONS Amitié compartimentée Utilisation discontinue en fonction d’un moment. Ecole nationale de commerce et de gestion - .

LES DIFFÉRENTES RELATIONS Parenté La relation avec la marque existe car celle-ci était utilisée par les parents. Ecole nationale de commerce et de gestion - .

LES DIFFÉRENTES RELATIONS Amis d’enfance C’est une relation qui permet de faire revivre des souvenirs de temps passés. Ecole nationale de commerce et de gestion - .

POLITIQUES PRODUIT .

POLITIQUES PRODUIT Une bonne marque est une marque qui représente et qui adhère à leurs idéaux Une marque jeune doit donc posséder les attributs suivants : A-L’authenticité B-Crédibilité C-Créativité Ecole nationale de commerce et de gestion - .

l’environnement ou la tolérance. des préoccupations telles que le respect de la nature. l’intégrité et elle est au cœur des valeurs.POLITIQUE PRODUIT L’authenticité l’authenticité signifie la vérité. Ronan Chastellier Ecole nationale de commerce et de gestion - .

POLITIQUE PRODUIT Crédibilité la crédibilité s’acquiert en partie sur la technologie et le processus de fabrication du produit. Ecole nationale de commerce et. on peut dire qu’une stratégie basée sur la supériorité produit est gagnante. Créativité Le marketing du cool Les extensions de gamme. Le packaging Le vintage Les joint venture : des produits co-brandés.de gestio .

LES POLITIQUES DE DISTRIBUTION .

6-Organiser des lieux de rencontres. des coins détente. 5-Proposer plusieurs gammes de prix. - . 3-Disposer d’une offre multi-produits.LES POLITIQUES DE DISTRIBUTION Le concept-store adolescent 1-Créer un univers autour d’un thème. 2-Proposer une sélection mixte avec des marques qui s’adressent aux deux sexes. 7-Faire évoluer son offre fréquemment. d’un concept produit. 4-Référencer plusieurs marques.

POLITIQUE DE COMMUNICATION .

POLITIQUE DE COMMUNICATION « la transparence et la finesse. sans voler ou s’approprier les codes du langage ou de comportement » » Le « college marketing Le « street marketing » Le « marketing viral » - .

CONCLUSION .