You are on page 1of 30

Les avortements

N. Ben Zineb

Les avortements
SPONTANES

PROVOQUES
En milieu
médical

Clandestins

Les avortements spontanés

Définition : expulsion ou extraction hors de la mère
d’un embryon ou d’un fœtus pesant moins de 500
grammes, ce qui correspond à une grossesse de 22
semaines.

Fréquence : 10 – 15 % des grossesses.

Les causes ► CAUSES OVULAIRES ● Anomalies chromosomiques : (60 % des avortements spontanés du 1er trimestre)  96 % des cas : anomalie du nombre des chromosomes.  4 % des cas : anomalie de structure. ● Les grossesses multiples. .

échographie) .► CAUSES ● ● ● ● UTERINES : Malformations utérines Synéchie Fibromes Béance cervico-isthmique (hystéroscopie. hystérographie.

.

.

.

► CAUSES ENDOCRINIENNES ► CAUSES INFECTIEUSES ► CAUSES IMMUNOLOGIQUES ● Maladies auto-immunes ● Allo-immunisation ► THROMBOPHILIE ► CAUSES IATROGENES ► CAUSES DIVERSES .

. Parfois : décollement partiel de l’œuf. ● La taille de l’utérus correspond à l’âge gestationnel. LCC en rapport.Tableaux cliniques ► Menace d’avortement ● Métrorragies minimes. ● Echographie : Cœur +. ● Le col est long et fermé. ● Douleur pelvienne absente ou de type menstruel.

.

.

.

.

col béant. ● Au spéculum : produit de conception en voie d’expulsion.► Avortement inévitable (Fausse-couche en cours) ● Métrorragies abondantes. ● Douleurs pelviennes à type de coliques expulsives. . ● Au TV : col ouvert à son orifice interne. parfois état de choc hémorragique.

montre que l’œuf est complet. ● L’utérus se contracte. si possible. ● L’échographie montre que l’utérus est vide (ligne de vacuité) . ● Les métrorragies se tarissent. ● L’examen du produit de conception. ● Le col utérin se referme.► Avortement complet : ● Les douleurs s’amendent.

.

● Col utérin ouvert. ● Métrorragies persistantes. ● A l’échographie : image échogène intra-utérine de rétention ovulaire.► Avortement incomplet : ● Douleurs à type de contractions utérines. expulsion des débris ovulaires. ● L’avortement incomplet expose à l’hémorragie et à l’infection .

● Diagnostic par l’échographie. ● Risques : CIVD +++ . le col est fermé.► Avortement manqué ou grossesse arrêtée : ● Les signes sympathiques de grossesse régressent. L’aménorrhée peut persister. l’utérus est plus petit que prévu. ● A l’examen. mais souvent il existe des métrorragies discrètes et brunâtres.

► Avortement infra-clinique : forme asymptomatique ► Avortements à répétition : trois avortements spontanés successifs ou plus .

Diagnostic différentiel ► Les hémorragies génitales basses ► Les métrorragies non gravidiques ► Grossesse extra-utérine ► Môle hydatiforme ► Avortement clandestin ► Placenta bas inséré .

perforation ou geste endo-utérin septique) ● Fièvre ● pertes vaginales purulentes ● utérus gros mou douloureux à la mobilisation du col utérin Parfois. CIVD.Complications ► HEMORRAGIES (par rétention. il existe des signes de diffusion de l’infection ► ► ► ► RETENTION PERFORATION SYNECHIES ALLO-IMMUNISATION RHESUS . perforation …) ► INFECTION (par rétention.

numération . utérotoniques et ocytociques.formule sanguine.Conduite à tenir ► Menace d’avortement : Maintien de la grossesse. hématocrite. Evacuation utérine. . Groupage sanguin. anti-D si besoin ► Avortement effectué : ● Evacuation utérine si l’avortement est incomplet. ► Avortement inévitable : urgence : Hospitalisation. voie d’abord veineuse. ● Abstention si l’avortement est complet (utérus vide à l’échographie).

.► Avortement compliqué d’infection : ● Prélèvements bactériologiques ● Antibiothérapie ● Evacuation utérine si l’échographie montre une rétention ovulaire ► Avortement manqué : ● bilan d’hémostase. évacuation.

diabète.PEC des avortements spontanés à répétition ► BILAN MORPHOLOGIQUE échographie. hystéroscopie. dysthyroïdie ► BILAN INFECTIEUX sérologie des chlamydiae et des mycoplasmes ► BILAN IMMUNOLOGIQUE Anticorps anti-nucléaires. anticorps anti-cardiolipines. anticorps anticoagulants . hystérographie. ► BILAN GENETIQUE Le caryotype des parents ► BILAN ENDOCRINIEN insuffisance lutéale.

Les avortements provoqués en milieu médical .

.IVG ► Article 214 du code pénal : ● au cours des trois premiers mois ● pratiquée par un médecin ● en milieu médical (clinique ou hôpital).

IMG ► Elle est demandée par les parents et acceptée par le médecin ► sans limite chronologique légale (24 SA selon la FIGO) ► dans diverses circonstances : ● si la grossesse met en péril grave la santé de la mère (cardiopathie décompensée par exemple) ● viol et inceste ● malformations fœtales très graves … .

Techniques ► Avant 7 SA : avortement médicamenteux (Mifegyne + Cytotec ) ► De 7 à 12 SA : curetage aspiratif ► De 13 à 15 SA : dilatation cervicale par des laminaires. évacuation par aspiration en s’aidant de la pince à faux germe et la curette mousse ► Après 17 SA : Prostaglandines. Hystérotomie .

lésion des intestins ou de la vessie. ● Mort maternelle. embolie pulmonaire COMPLICATIONS TARDIVES ● Béance traumatique du col utérin ● Synéchie ● Stérilité tubaire post-infectieuse ● Allo-immunisation Rhésus .Complications ► ► ► COMPLICATIONS IMMEDIATES ● Hémorragie: par rétention ou perforation utérine. ● Complications traumatiques: perforation utérine. ● Accidents d’anesthésie. déchirure du col. COMPLICATIONS A MOYEN TERME ● Echec de l’IVG ● Complications infectieuses ● Thrombophlébite.