5ème année du Département Génie Électrique

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

1

Au programme...
On va voir les grandes familles d’antennes à l’origine de l’ensemble des structures rayonnantes : • les antennes filaires (dipôle, monopôle, Yagi) • les antennes à fentes (demi ou quart d’onde) • les antennes patchs (planaires) • les antennes à ouverture (cornet) • les antennes à réflecteurs (paraboles)

On terminera ce chapitre par le principe de mise en réseau d’antennes élémentaires et les techniques de formation de faisceaux.

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

2

Les antennes filaires
Par définition, la catégorie des antennes filaires regroupe l’ensemble des antennes formées d’une structure de câble conducteur de diamètre faible où l’on considérera des densités linéiques de courant.

Les antennes de base sont : les dipôles, les monopôles, les boucles. Des structures plus évoluées sont : les hélices, les Yaguis, les Log-périodiques...
Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes 3

LE DIPOLE RAYONNANT
Le dipôle est une antenne filaire composé de deux brins conducteurs écartés en directions opposés. L’alimentation est le plus souvent présentée au centre de la structure ce qui donne un système symétrique. Répartition de courant :

l

I ( z ) =Imsin 2π ( l −z ) λ

(

)

On peut calculer le champ rayonné comme la somme des contributions de doublets élémentaires parcourus par une intensité I(z)
Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes 4

FONCTION CARACTERISTIQUE DU DIPOLE
Pour visualiser le rayonnement

r F (θ , ϕ ) = ⋅ E (θ , ϕ ) 60 I

avec

E(θ,ϕ ) =∫dE.dz

2π sinθ lsin 2π (l −z ) cos ( βzcosθ )dz F (θ )= ∫

λ

0

)

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

5

LE DIPOLE DEMI-ONDE
La forme la plus simple de dipôle résonant est une antenne de taille totale λ /2, autrement appelée dipôle demionde.
rayonnement

(a)

dipôle

générateur

cos( π cosθ) 2 F (θ )= sinθ
La directivité max obtenue est de 1,64 soit 2,15 dBi ou 0 dBd

I

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

6

IMPEDANCE DU DIPOLE

Demi-onde : Z=73+j42 ohms
Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes 7

LE DIPOLE EPAIS
Pour adapter un dipôle, on va jouer sur le diamètre des conducteurs (a) par rapport à la longueur des brins (l).

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

8

LE DIPOLE PLUS GRANDS

Fonction caractéristique générale :

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

9

LE MONOPOLE
rayonnement

(a)
rayonnement

(b)

mon dipôle

générateur

plan de masse

géné

Principe des images

I

(a)
rayonnement

(b)
I

monopôle

énérateur

plan de masse

générateur

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

10

CARACTERISTIQUES DU MONOPOLE
Rayonnement dans un demi-espace

Gain supérieur de 3 dB

Quart d’onde : Z=36,5+j21 ohms

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

11

DIPOLE AU-DESSUS D’UN PLAN REFLECTEUR

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

12

DIPOLE REPLIE

Même caractéristiques de rayonnement Impédance 300 ohms Bande passante supérieure

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

13

EFFET D’ELEMENTS PARASITES
Si on place une antenne non alimentée proche du dipôle initial, on alimente celle-ci par couplage. En choisissant des tailles légèrement différentes de ces parasites, on peut créer des comportements réflecteur ou directeur.

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

14

L’ANTENNE YAGI-UDA
En combinant l’effet d’éléments réflecteurs et directeurs, on obtient une antenne fortement directive : la Yagi.

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

15

AUTRES ANTENNES FILAIRES
(a) (b) (c)

Antenne boucle résonante

Antenne hélice

Hélice simple
• Mode radial • Mode axial

Hélices multiples
Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes 16

LES ANTENNES A FENTES Illustration du principe de Babinet
Dual du dipôle λ /2
(a)

λ /4
(b)

Même comportement que le dipôle mais en inversant les champs E et H. Du coup, changement également des impédances.

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

17

COMPARAISON DIPOLE-FENTE

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

18

LES ANTENNES PLANAIRES Antenne patch
Pastille métallique à la surface d’un substrat diélectrique dont la face inférieure est métallisée. Rayonnement directif Mode fondamental λ /2

rayonnement xOz

ent nem on ray yOz

substrat patch
z y O x

plan de masse

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

19

LES ANTENNES PLANAIRES Principe de fonctionnement : cavité à fuites

Z Z Y
X

D ire c tio n d e ra y o n n e m e n t p riv ilé g ié e

h

X

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

20

LES ANTENNES PLANAIRES Systèmes d’alimentations :
Sonde d ’alimentation y Ez z θ Eϕ

x λ g/2

Plaque métallique

y

Plan de masse

É lé m e n t ra y o n n a n t

S u b s tra t d ié le c triq u e ( ε 0 r.ε 0 ) , µ

Système classique : sonde coaxiale
Placement en fonction de l’impédance et des modes désirés
Sonde c o a x ia le
P la n d e m a sse

H

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

21

LES ANTENNES A OUVERTURE Ouverture progressive d’un guide d’onde vers l’espace libre : antenne cornet.
Exemple du cornet rectangulaire

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

22

CARACTERISTIQUES DU CORNET
Longueur :

Rayonnement : plan H : plan E :

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

23

ANTENNES A SYSTEME FOCALISANT Les systèmes focalisant utilisent les principes de l’optique : on transforme une onde plane en onde sphérique ou inversement. Lentille : système focalisant en transmission Parabole : système focalisant en réflexion

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

24

LA PARABOLE On utilise un réflecteur pour concentrer l’énergie vers une antenne élémentaire placée au foyer.

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

25

SYSTEME A DOUBLE REFLECTEUR Pour améliorer la focalisation, on peut également utiliser deux niveaux de réflecteurs : principe de l’antenne Cassegrain.

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

26

MISE EN RESEAU D’ANTENNES Quand on calcule le rayonnement d’une antenne résonante, on somme les contributions de doublets élémentaires qui donnent le rayonnement de l’ensemble. On ne peut alors qu’utiliser des lois de répartitions de ces courants (amplitude et phase) prédéterminées. La mise à réseau consiste à utiliser des antennes simples dont on somme les contributions en contrôlant les amplitudes et phases avec lesquelles on les alimente.

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

27

PRINCIPE DE COMBINAISON Si on considère l’association de sources élémentaires isotropes alimentées avec la même amplitude et la même phase, la somme des champs devient :

 e−jβr − jβ d sinθ − j2βd sinθ − j3β d sinθ − j( n−1)βd sinθ  [1+e +e ].ep E= +e +...+e r
approximation sur l’amplitude

θ front d’onde d
Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes 28

FACTEUR DE RESEAU Le principe de combinaison des champs est le même quelque soit le diagramme de rayonnement des sources. On a alors multiplication par la fonction caractéristique de la source.

Fg(θ,ϕ)=F(θ,ϕ)⋅1+e−jβd sinθ +e−j2βd sinθ +e−j3βd sinθ +...+e−j( n−1)βd sinθ
R(θ ) facteur de réseau ou facteur de regroupement Multiplication des diagrammes

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

29

AUGMENTATION DE GAIN On peut utiliser le regroupement pour augmenter le gain d’une antenne. A partir d’une antenne élémentaire directive, la multiplication par deux du nombre d’élément augmente la directivité par deux.
Ex de réseau de patchs :

patch seul : 6 dBi de gain quel gain pour un réseau de 256 ?

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

30

PONDERATION On peut en plus du principe de regroupement choisir des lois d’alimentations des éléments en amplitude et en phase permettant de modifier le facteur de réseau.
pointage électronique

θ front d’onde d
Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes 31

FORMATION DE FAISCEAUX Pour créer les lois d’amplitudes et phases voulues, on peut utiliser un réseau de distribution fixe ou reconfigurable. antennes multifaisceaux antennes adaptatives

Guillaume VILLEMAUD – Cours d’Antennes

32