Bitcoin, chaine de blocs et

contrats Intelligents

Présenté par :

Erwan Jonchères

4 juillet 2016
1
Présentation ROBIC

Une brève histoire de l’avenir
• L’idée du contrat intelligent est émise pour la
première fois en 1997 par Nick Szabo
• A l’époque c’est utopique car la technologie ne
permet pas la mise en place d’un tel système
• La chaine de blocs, pensée par Satoshi
Nakamoto, créateur du Bitcoin, permit de faire
des contrats intelligents une proche réalité.
• Il a fallu attendre l’arrivée des cryptomonnaies
pour rendre cela possible
2

Comment en sommes nous arrivés
là ?





Crise des subprimes
Crise de l’Euro
Crise de Chypre
Brexit
Manque généralisé de confiance dans les
États et dans les banques
• Augmentation des automations

3

Quelques notions nécessaires à la
compréhension des contrats
intelligents
Les monnaies
numériques (exemple
du Bitcoin)
La chaine de bloc
Le chiffrement
4

Bitcoin : La première crypto-monnaie

5

Qu’est ce que le Bitcoin?
• Des fichiers
informatiques composés
de 0 et de 1
• Une monnaie privée,
sans cours légal
• Une monnaie
électronique, virtuelle,
cryptée?
• Un système de
paiement universel sur
internet

6

Le Bitcoin : Un système de paiement
révolutionnaire

• Éviction du tiers de confiance
institutionnel et financier
• Réduction des frais de transactions
• L’émission monétaire est connue à
l’avance
• Système de paiement décentralisé
basé sur le P2P (Peer-to-Peer)
• Sécurité du système assurée par la
cryptographie asymétrique

7

Les composantes du système
Bitcoin






Monnaie numérique
Système de paiement
Minage
Transaction
Réseau Peer-to-Peer
Cryptage : Infrastructure à clé publique
Sites de change ou Bourses d’échange
8

Fonctionnement du Bitcoin
• Transaction cryptée envoyée sur un
réseau décentralisé
• Réseau tourne sur des milliers
d’ordinateurs
• Transactions enregistrées dans un livre
public
• Transactions regroupées dans des
blocs
• Transactions publiques mais utilisateur9
reste anonyme (on ne connait que son

Le chiffrement asymétrique
• Système de signatures numériques
contrôlé et acheminé par des
utilisateurs du réseau appelés mineurs
• Utilise des infrastructures à clés
publiques qui offrent certaines
garanties lors de transactions
électroniques: confidentialité,
authentification, intégrité, nonrépudiation
10
• Nécessite une clé publique et une clé

Cryptage: Infrastructure à clés publiques

Chaque utilisateur dispose d’une clé publique et d’une
clé privée
11

Cryptage: Infrastructure à clés publiques

B

A

12

La chaine de blocs
• Créé par Satoshi Nakamoto pour le Bitcoin
• Élément essentiel des contrats intelligents
• Algorithme qui fonctionne grâce au pair-àpair, qui permet à plusieurs ordinateurs de
communiquer sur le réseau
• Registre public décentralisé et crypté qui
permet de faire des transactions de l’audit,
d’authentifier, de valider, d’approuver et
de transférer les unités en son propre sein.
13

La chaine de blocs
• Base de donnée d’horodatages, c’est à dire qu’il peut stocker
les informations temporelles sur le moment où ont lieu les
transactions, et connaître l’adresse publique des parties.
• Distribué sur tous les ordinateurs participants à son
fonctionnement.
• Les personnes faisant fonctionner le registre à l’aide de leur
puissance de calcul sont généralement rémunérées pour leur
travail par des unités de la monnaie numérique qu’ils aident à
développer.
• Utilisé pour gérer des contrats intelligents, des instruments ou
actifs.
• Basé sur une preuve cryptographique trouvée à travers la
résolution de problèmes mathématiques.

14

Transaction
• Les pièces numériques sont une chaine de signatures
digitales
• Chaque propriétaire transfère sa pièce en signant
l’empreinte des transactions précédentes avec la clé
publique du futur propriétaire
• Le futur propriétaire signe alors la pièce avec sa clé
privée
• Si la clé publique est déchiffrée par la clé privée, la pièce
peut être utilisée par le nouveau propriétaire
• Les transactions sont publiques afin que les utilisateurs
s’accordent tous sur un seul historique des ordres de
paiement
15

Transaction en Bitcoin

16

Adresse Bitcoin : 1CFiTK5LFNwEesQd2kRDi72WYmkS1uRfaT

Le défi de la double dépense
• Lorsque je vends deux fois un même
actif ou que je dépense deux fois une
même unité de crypto-monnaie
• Serveur d’horodatage lié à la chaine
de blocs pour vérifier les transactions
et la chaine de propriété
• Première transaction sera la seule
valide
• Altérer la chaine de blocs est un défi 17

Le minage
• Seul moyen d’obtenir
des unités lors de la
création d’une
chaine de blocs
• Seul moyen de mise
en circulation de ces
unités
• Résolution de
problèmes
mathématiques

• Se fait seul ou au
sein d’une
coopérative
• Rémunère les
mineurs à chaque
nouveau bloc créé
• Contrats de minage
• Nécessite du
matériel de plus en
plus puissant
18

Minage
• Puissance de
calcul
• Fait fonctionner la
chaine de blocs
• Assure l’intégrité
du système
• Permet la
transaction
• Permet de vérifier
les actifs transigés
19

Infrastructure
• Bitcoin utilise la preuve de travail pour le
fonctionnement du registre chiffré
• Les ordinateurs travaillent sur des systèmes
mathématiques de plus en plus compliqués
qu’ils complètent le plus rapidement possible
pour éviter les attaques sur le réseau
• Résout le problème du déterminisme (des choix
à faire par le réseau) : un processeur = un vote
• Pour contrôler le réseau il faut donc 50%+1 de
la puissance de calcul
20

Étapes de fonctionnement du réseau
• « Les nouvelles transactions sont diffusées à tous les
nœuds
• Chaque nœud collecte les nouvelles transactions dans un
bloc
• Chaque nœud travaille à trouver une preuve de travail
selon la difficulté requise pour son bloc
• Quand un nœud trouve une preuve de travail
correspondante, il diffuse le bloc à tous les nœuds
• Les nœuds acceptent le bloc seulement si toutes les
transactions stockées à l’intérieur sont valides ou pas déjà
dépensées
• Les nœuds expriment leur acceptation du bloc en
21
travaillant à créer le prochain bloc de la chaine, en
utilisant l’empreinte du bloc qui a été accepté comme

Sécurité du système
• Assurée par les procédés cryptographiques
• Vérification des transactions et
empêchement de la double dépense
assurée par les mineurs
• Nécessite une attaque de 51% des nœuds
de réseau pour pouvoir contrôler le système
• Hackers attaquent les points faibles du
système : les particuliers et portemonnaies
en ligne pour voler les unités numériques,
les sites de change pour faire baisser le
cours du marché et acheter à bas prix
• Création de nombreux sites et programmes
spécialisés dans la sécurité des

22

Intérêts des monnaies
numériques
• Avantageux pour les commerçants et les
particuliers
• S’inscrit parfaitement dans un monde où les
échanges sont mondialisés, dématérialisés,
simplifiés
• Évite les barrières des zones monétaires officielles
• La valeur de la monnaie n’est pas soumise aux
politiques monétaires des institutions, seulement à
son acceptation par les utilisateurs (ex: Crise de
Chypre, Brexit) => Rassure l’utilisateur
23

24

Un achat de bien ou service avec des bitcoins

25

Exemple de transaction

26

Le contrat intelligent

27

Le contrat intelligent
• Permis par l’évolution de la chaine de
blocs
• Dissocier le code (enveloppe du
contrat) et le contrat en lui-même
• Code du contrat intelligent : outil qui
permet d’automatiser une interaction
humaine, c’est l’enveloppe du contrat,
le mécanisme, l’algorithme qui permet
au contrat d’exister et de réagir aux 28
informations qui lui sont transmises.

Évolution du système
contractuel

29

Définition du contrat
intelligent
• S’auto-exécute quand certaines conditions
préétablies sont remplies. Le contrat
transfère les actifs (biens ou monnaie)
• S’auto-contrôle (les parties n’ont pas à
surveiller l’exécution du contrat si les
conditions sont remplies)
• S’auto-vérifie (le contrat cherche lui même
les informations, si les conditions sont
remplies)
30

Fonctionnement du contrat intelligent
• Le contrat est inscrit sur une chaine de blocs
pour pouvoir s’auto-exécuter et s’auto-vérifier
sans intervention humaine une fois les
conditions réunies.
• Les entreprises (ex: banques) construisent ellesmêmes leurs chaines de blocs pour vérifier leurs
transactions.
• Existe aussi des plateformes (ex: Ethereum) qui
ont créent leurs propres chaines de blocs et
développent leurs propres contrats intelligents
31

Fonctionnement du contrat intelligent

32

• Éphémère
• Créé pour une tâche qu’il exécute avant de
disparaitre
• Actuellement les contrats intelligents les plus
développés le sont par les entreprises de fintech

33

Différents types de contrats intelligents

34

Est-ce légal ?
• “Code is law” – Lawrence Lessig
• Contrat a force de loi entre les parties
• En principe, la forme du contrat est
libre (1378 et 1385 CCQ)
• Capacité – Consentement – Cause –
Objet
• Toutefois certains contrats sont
assujettis à une obligation de
formalisme (ne seront pas légaux si
ces obligations ne sont pas
respectées)
35

• À l’instar du Bitcoin, le
législateur semble
adopter une attitude de
“laissez-faire” pour ne
pas brider l’innovation
en attendant de
parvenir à la
conception de lois
adaptées
• La
communauté
s’occupe
de
s’autoréguler en amont
afin
de
prévenir

36

La multi-signature
• Système où un certain nombre de
parties au contrat peuvent avec leurs
signatures débloquer des fonds, actifs,
etc.
• Permet la création de contrats
complexes
• Permet plus de sécurité
• Permet l’arbitrage en cas de dispute
entre commerçant et consommateur 37

La propriété intelligente
• Suite logique du contrat intelligent et
de l’internet des choses
• Moyen de contrôler des biens
physiques à travers les contrats
intelligents ou protocoles digitaux
• Fonctionne grâce à l’implémentation
de systèmes microélectroméchaniques
• Permet de mettre en place des
38
systèmes de sûretés où il est plus
facile de les réaliser

Fonctionnement de la propriété
intelligente

39

Fonctionnement de la propriété
intelligente

40

Les OAD : organisations autonomes décentralisées

41

Organisations autonomes décentralisées
• Agent autonome issu d’un contrat entre plusieurs
parties ayant pour rôle principal de s’occuper d’actifs
définis (ex: actions) et d’utiliser un système de vote
prédéfini pour gérer la distribution des actifs ou
dividendes
• Programmé pour le long terme
• Contient une intelligence artificielle interne lui
permettant de prendre certaines décisions
• Les OAD les plus simples peuvent fonctionner
uniquement sur la chaine de blocs tandis que les plus
complexes peuvent nécessiter un accès à des serveurs
42

Mode d’échanges des actifs
• Téléphone
portable ou
ordinateur
• Bourse d’échange
en ligne
• QR code
• Lieux physiques
(Satoshi Square,
Ambassade
Bitcoin)
43

Interêt des contrats
intelligents
Protégés et sécurisés grâce à la chaine de blocs
Pas d’incertitudes quant au réel propriétaire
Le contrat s’exécute de lui-même
Facilite la création de structures de paiement
complexes (ex: paiement des royalties)
• Permet d’éviter la censure grâce au chiffrement et à
la décentralisation
• Facilite les micro-transactions, micro-crédits dans les
pays en voie de développement
• Pas d’incertitudes quant à la contrepartie pécuniaire



44

Avantages juridiques
• Fidéicommis plus simple et moins
couteux
• Sûretés plus faciles à réaliser
• Besoins de vérification moindres lors
de l’exécution des contrats
• Plus de protection pour ceux qui
manquent de temps, argent ou
connaissance du système juridique du
45
pays dans lequel ils sont

Interêt des contrats
intelligents

• Permet de sécuriser l’octroi d’un crédit,
d’accorder une licence temporaire
pour un logiciel
• Moins besoin d’officiers publics pour
respecter les contrats non-exécutés
• Nécessite moins de personnel pour
certaines fonctions comme l’audit, la
comptabilité, etc.
46

Avantages pour les
entreprises
• Faibles coûts pour l’émission et la réception de paiements
• Les coûts de la fraude ne sont plus supportés par les
entreprises car les paiements sont irréversibles
• Transferts nationaux et internationaux sans délais (ex:
transfert de l’Australie vers le Canada se fait en 10 minutes)
• Il n’est plus nécessaire de se conformer aux normes PCI
(obligatoire si l’on accepte les cartes de crédit)
• Multi-signature: Les actifs ne seront pas transférés si le
nombre requis de personnes n’ont pas signé
• Plus de transparence dans la comptabilité, les transactions
étant publiques sur le registre de la chaine de blocs.
• On ne donne ni ses coordonnées bancaires, ni son adresse
47
une fois dans le système

Inconvénients
• Monnaies numériques ont un taux de change très
volatile
• Nécessite des connaissances informatiques pour
mettre en place des contrats intelligents
• La sécurité va en être un enjeux essentiel
• Une utilisation illégale peut en être faite
• Il manque encore une acceptation généralisée
• Accès au marché par des intermédiaires à la fiabilité
incertaine
• Réticence des acteurs traditionnels
• Coût (matériel informatique, électricité, etc.)

48

Menaces et défis à relever
• Une panne d’électricité généralisée
• Bénéficier d’une acceptation
généralisée
• En empêcher l’utilisation à des fins
criminelles
• La sécurisation des clés privés et des
actifs
49

Conclusion
Utopie qui prend forme
Flou juridique
Une confiance de moins en moins nécessaire
Système encore imparfait qui se construit
Impact potentiel énorme sur les interactions
humaines ou entre machines
• Demain les posthumains
• Courts n’ont pas encore eu à se prononcer sur
les contrats intelligents et le législateur adopte
une attitude « wait and see »




50

Les problèmes que posent les monnaies
virtuelles

Système de paiements de produits illicites 
Recyclage d'argent sale 
Financement d’activités illégales
Fraude fiscale
Violation de règles nationales 
Risques de bulle spéculative et de fraudes liés à ces
monnaies
• Risques légaux tant qu’il n’y aura pas d’acceptation
officielle des Etats
• Attaque de hackers pour voler les monnaies
virtuelles
51





Contact:
Erwan Jonchères :
Courriel: erwan.joncheres@gmail.com
Twitter: @ErwanJoncheres
QR Code:
52

Quelques captures d’écran prises sur le deep
web, qui nous montrent qu’en matière
d’innovation, l’humain ne sera jamais à court
de ressources

53

Définition légale du
Bitcoin au Canada
• Monnaie numérique : « monnaie virtuelle qui peut être utilisée
pour acheter ou vendre des biens ou des services sur Internet »
Agence Revenu Canada
• Pas une monnaie légale reconnue par le Canada
• Les revenus tirés du Bitcoin sont soumis à la fiscalité
• Pas de règles concernant le minage
• Entreprises de service monétaire doivent s’enregistrer auprès de
la CANAFE (FINTRAC) => il en ira peut être de même avec les
54
sites d’échanges et de portemonnaies en ligne

Fiscalité des monnaies virtuelles
• Deux utilisations du Bitcoin possibles =>
deux taxations différentes :
1) acheter des biens ou services
2) utilisation en tant que marchandise

• Bulletin d’interprétation IT-490 concernant le
Troc pour le 1) => imposition en vertu de
l’impôt sur le revenu
• Bulletin d’interprétation IT-479R sur les
Transactions de valeurs mobilières pour le 2)
=> imposé au titre du revenu ou du capital 55

L’utilisation des monnaies virtuelles sur le Deep
Web

• Deep Web: partie du web accessible
en ligne, mais non indexée par des
moteurs de recherche classiques. Il
représente 70% du net tandis que
l’internet (Web de surface) en
représente que 25%
• L’accès au Deep Web peut se faire par
différents réseaux d’anonymisation
comme TOR
56

Une utilisation qui peut être
dangereuse et illégale

57

Une utilisation qui peut être
dangereuse et illégale

58

Une utilisation qui peut être
dangereuse et illégale

59

Les sites de vente de drogue en
ligne

60

Le fameux « site
caché »
Après avoir été fermé pendant
quatre semaines par le US
Homeland Security , le Silk
Road a réouvert.
Il offre une palette de biens et
services allant de la vente de
matériel informatique à la
vente de drogue tout en
passant par la pornographie et
les faux papiers.
Pendant la fermeture, de
nombreux sites similaires en
ont profités pour ouvrir.

61

Silk Road vend à travers le
monde

62

On peut y blanchir son
argent

63

Ou apprendre à se lancer dans
le business

64

Les hypocondriaques peuvent aussi y trouver
leur bonheur

65

Des sites meurtriers qui
acceptent le Bitcoin

66

Des sites meurtriers qui
fonctionnent au moyen du
« crowdfunding »

67