You are on page 1of 23

Audits AERES

des UR

Missions

• Enseignement supérieur
Formation d’ingénieurs généralistes ou spécialisés, de
docteurs, formation professionnelle

• Recherche et Transfert de technologie vers les
entreprises

• Soutien à l’innovation et à la création d’entreprises

24 docteurs. • Diplômés : 260 ingénieurs. reconduit en 2011. 89 ITA • 88 CDD : 79 doctorants.35 M€ de contrats R&D  Labellisé Institut Carnot en mars 2006.160 emplois) . Chiffres clés (2012) • Budget Ecole + Armines : 34 M€  Etat : 62 %. 30 mastères • Innovation : 6 sociétés créées (44 depuis 2003.  16 M€ en budget Recherche • Personnel (au 31/12/2012)  368 dont 277 permanents  En recherche : • 158 CDI : 69 E-C docteurs (dont 25 HDR). 9 post-docs • Publications : 83 ACL (75% rang A) • 6.

Chiffres clés Évolution 2007 à 2012 .

Organigramme .

Formations Formation initiale d’ingénieurs .

Formations 8 majeures • Environnement et Industrie • Génie Civil • Génie Energétique • Ingénierie des Systèmes d’Information et de Communication • Ingénierie Mécanique • Ingénierie de la Qualité • Optimisation et Automatisation des Processus Industriels • Technologie des Polymères et Composites .

stockage d’Affaires Management Commerciale Stratégique de Entrepreneur Logistique l’Entreprise Expertise Juridique et Recherche et Internationale Technique de Achats Développement l’Environnement Fonctions impliquant Métiers juridiques. choix mobilité ou ouverture administratifs. fonctions Ingénieur Achats. R&D. Approvisionnement. Création d’entreprise. Formations 8 filières Fonctions d’Ingénieur Métiers de l’Audit. de Chargé Consulting … conduite de projet … transport. métier de sous-traitants Chercheur . QSE … d’Ingénieur de des fournisseurs et des internationale Recherche. Commercial.

par une recherche partenariale concrétisée par des contrats et activités de transfert de technologie. .  Des relations étroites avec l’industrie. reconnu par ses publications.  Une implication forte dans la formation. ses partenariats. etc. le label Carnot. ses thèses. Recherche Une recherche conduite avec un triple objectif :  Un haut niveau scientifique. l’organisation de colloques.

ATILH. MEF. Arkema. 6 PCRD. Dassault aviation. – 20 thèses et 2 HDR soutenues. Renault. St Gobain Vetrotex. L’Oréal Essilor. Arcelor. dont 1 FP7-PEOPLE. EDF. – 6. • Résultats contractuels 2013. – 212 pub° et com°. Setval. GDF. IFP. – projets emblématiques actifs en 2012: 4 ANR. 4 interreg – ADEME.Recherche • Résultats académiques 2013.95 Meuros de contrats de recherche / développement. dont 95 en revue ACL et 5 participations à ouvrage. GE-Fanuc. Schneider. MEDDE. UE. – 3 brevets ou extensions parus. 17 labellisés par pôle(s) de compétitivité. Valeo… . Airbus. CETIM. déposés par un partenaire. – 7 conférences invitées (5 internationales). Alstom.

une UR et un centre de ressource) avec des partenariats scientifiques : CE avec PC2A (Lille1 CNRS). U Grenoble GCE avec LGCgE (UR Artois. UR) Génie Civil et Environnemental (GCE. Lille 1. GIS MTA mais aussi IEED IFMAS & IRT RAILENIUM EI avec Mines ParisTech/DEP/CES . mais aussi IFSTTAR. Catho. UR)  Energétique Industrielle (EI. UR) Informatique et Automatique (IA. U Picardie. Recherche Réalisée au sein des 5 départements d’enseignement et de recherche :  Chimie et Environnement (CE. rattachée à UR LGCgE) Technologie des Polymères et Composites & Ingénierie Mécanique (TPCIM. Mines Douai) TPCIM avec ENSAIT/GEMTEX. prolongé avec labex CaPPA IA avec INRIA Lille Nord Europe.

Réactivité des polluants atmosphériques et traitement de l’air intérieur.5 personnes : 20. sources et impacts des polluants atmosphériques. 45.Sciences de l’Atmosphère et Génie de l’Environnement Caractérisation. .5 E-C (dont 5 HDR) 10 ITA + 15 doctorants.

 Erosion éolienne de matières granulaires 20 personnes : 8 E-C (dont 2 HDR). Combustion de combustibles solides et modélisation des foyers industriels. 4 ITA. 8 doctorants et 0 post-doc (au 31/12/2013 – 2 post-doc recrutés et partis courant 2013) . Energétique Industrielle Transferts thermiques convectifs. .

Durabilité des matériaux (béton) Réhabilitation de sites pollués et traitement des sols in-situ. Génie Civil et Environnemental Interactions entre matériaux de construction et leur environnement : Utilisation de sous produits dans les matériaux de construction. 46 personnes : 15 E-C (dont 8 HDR) + 9 ITA + 19 doctorants + 3 post-docs. .

adaptation et apprentissage. d’ingénierie et de développement . • agents.Informatique et Automatique • Ingénierie des systèmes évolutifs : • ingénierie à base de composants logiciels pour applications réparties ou embarquées. • modélisation et suivi des systèmes évolutifs 58 personnes : 19 E-C (dont 4 HDR) + 24 E ou ITA + 11 doctorants + 4 post-doc. Particularité : département = UR + centre de ressources.

métalliques ou hybrides.Technologie des Polymères et Composites & Ingénierie Mécanique Procédés de mise en œuvre. Fiabilité des structures mécaniques organiques. . polymères multiphasés et composites organiques structuraux. transformation et mise en forme des polymères. 65 personnes : 20 E-C (dont 10 HDR) + 16 ITA + 24 doctorants + 5 post-docs.

Recherche très impliquée dans le Programme d’Investissements d’Avenir au sein des projets labellisés : • Labex CaPPA (pollution atmosphérique) • IRT RAILENIUM (infrastructure ferroviaire) • IEED IFMAS (matériaux biosourcés. filière amidon) • Mines Douai est le deuxième acteur académique. filières lin & chanvre ) . 10 % du capital • PFMI RIC (plate-forme commerce du futur) • PSPC FIABILIN & SINFONI (fibres végétales pour composites.

Université Liège (Belgique). Ecole Militaire Polytechnique d’Alger. Barcelone (Espagne). Indian Institue of Science Education and Research (Inde). Université d’Indiana. University of Auckland (N. TU Delft (Pays-Bas). Labanese International University of Beyrouth (Liban) Génie Civil et Environnemental : U. Ecole Supérieure des Industries Alimentaires de Tunis (Tunisie). Ecole Sup. U. Recherche – Relations internationales Chimie et Environnement : Université Saint Joseph de Beyrouth. Iasi (Roumanie). de Communication et de Transport de Hanoï (Vietnam). Université d’Hopkins (USA). Universidad de Zaragoza (Espagne). Kyoto Institute of Technology (Japon).Zélande). Université de Batna (Algérie). Université de Timisoara (Roumanie). Universités de Mons-Hainaut et de Louvain-la-Neuve (Belgique). Indian Institute of Technology de Delhi (Inde). Maastricht et Centrum voor Wiskunde en Informatica (Pays Bas) Technologie des Polymères et Composites & Ingénierie Mécanique : RWTH Aachen (Allemagne). Ecole de Technologie Supérieure de Montréal (Canada). Imperial College London (GB). Académie des Sciences de Hongrie et d’Ukraine. Université de Budapest (Hongrie). University of Delaware (USA) . Zélande). Polytechnique de Catalogne et U. Univ. Université de Tsinghua (Chine). Hohai (Chine). U. Université de Varsovie (Pologne). ERLAP (Ispra) et IRCCS (Padoue) (Italie). Energétique Industrielle : Federal University of Espirito Santo (Brésil). Sherbrooke (Canada). U. Université de Sao Paulo (Brésil). Université d’Auckland (N. Weimar (Allemagne) Informatique et Automatique : U.

Politique de groupe • Institut Carnot M. 65 personnes .39 CDI) • Institut Mines-Télécom depuis 2012 :  EPSCP (grand établissement)  13 écoles (10 + 2 + 1)  12. dont 2100 ingénieurs  100 M€ de contrats de recherche .S Armines.IN. 550 personnes (300 CDI). dont Douai est l’un des centres (4.000 étudiants  1700 doctorants  3600 diplômés par an.8 M€ en 2012.E. SRC statut associatif : 47 M€ en 2012.

. Centrale Lille et Mines Douai . un positionnement à défendre dans la future organisation régionale de l’ESR) • Membre de la CRGE Association des grandes écoles de la région Nord – Pas-de-Calais • Associée aux 2 Ecoles Doctorales régionales (SPI et SMRE). Politique de site • Membre fondateur du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Université Lille Nord de France (6 universités publiques. habilitée à délivrer le doctorat conjointement avec les universités partenaires.

Politique de site •Membre de 5 pôles de compétitivité sur 7 en NPdC :  i-Trans (ferroviaire. de formation et de transfert de technologie à Méaulte (ingéniérie et performance industrielle)  IAR pôle de compétitivité picard (Agro-ressources) . sauf PICOM) • Membre de pôles d’excellence régionaux : MEDEE (entraînements électriques) CITC-Eur@RFID (technologies sans contacts) Energies 2020  BTP • Membre de pôles :  IndustriLAB : Centre de recherche. pôle à vocation mondiale) MAUD (Matériaux et Applications pour une Utilisation Durable)  Up-Tex (Textile haute performance)  PICOM (Industries du Commerce)  TEAM2 (Ecotechnologies) (membre du CA de tous ces pôles.

nb projets labellisés par pôles de compétitivité . montant direct avec entreprises. nb contrats sur financement européen. Recherche Suivi et valorisation . pour Recherche :  publications & communications  doctorants: nb. ACL. durée thèse. % placement entreprises  nb et ratio HDR  partenariats  activité contractuelle : montant global. Indicateurs présentés en CR et CA. Suivi effectué selon objectifs fixés.

mais effectif total école réduit de 10 unités). stratégie IMT. en exploitant notamment la mutualisation via IMT.  concentrer moyens sur thématiques porteuses s’inscrivant dans SRES. Recherche Stratégie . et programmer extinction de celles sous critiques. . Note de stratégie et plan d’actions 2012-2016 adoptés par CA.  renforcer relation avec ED : nb et qualité des doctorants. SRI-SI. suite du plan 2066-2011.  augmenter nb et ratio HDR.  compléter coopérations pour renforcer visibilité dans EER. Principales orientations du volet Recherche :  renforcer capacités de recherche (pour info de 2005 à 2012 : + 15 E-C.