You are on page 1of 28

TRADITIONS

DE NOËL
LE RÉVEILLON
DE NOËL

Le réveillon de Noël est la soirée du


24 décembre qui précède Noël et qui
fait souvent l'objet d'un long repas,
généralement familial, parfois
accompagné d'autres célébrations
telle que la messe de minuit.
Cette coutume est observée dans de
nombreuses régions francophones ou
d'héritage francophone, comme
en France, en Belgique et au Québec.
NOËL
EN FRANCE
LE RÉVEILLON DE NOËL:
TRADITIONS
CULINAIRES
LE RÉVEILLON DE NOËL:
TRADITIONS
CULINAIRES
Des huîtres, du foie gras et du saumon
fumé sont consommés normalement en
entrée. Le boudin blanc est aussi associé
au repas de Noël.

Le plat principal caractéristique est la


dinde de Noël. L’oie et le homard sont
également populaires.

Le dessert caractéristique est la bûche


de Noël. En Provence, il existe aussi une
tradition des Treize desserts ou calenos,
en souvenir de Jésus et ses douze
apôtres.
LE RÉVEILLON DE NOËL:
TRADITIONS
CULINAIRES

ENTRÉES

Huîtres Foie gras

Saumon fumé Boudin blanc


LE RÉVEILLON DE NOËL:
TRADITIONS
CULINAIRES

PLAT PRINCIPAL

Dinde de Noël Oie

Homard
LE RÉVEILLON DE NOËL:
TRADITIONS
CULINAIRES

DESSERTS

Bûche de Noël

Treize Desserts ou calenos


LE RÉVEILLON DE NOËL:
ÉCHANGE DE CADEAUX

Deux coutumes d'échange de cadeaux


existent:
La première, principalement suivie par les
familles sans enfants en bas âge, consiste
à se les échanger lors du réveillon de
Noël, le plus souvent à minuit.
Dans la seconde, c'est le Père Noël qui
est censé apporter les cadeaux, qui
seront déballés le jour de Noël.
À minuit, les participants se souhaitent
un «Joyeux Noël».
LE RÉVEILLON DE NOËL:
ÉCHANGE DE CADEAUX

Famille Famille
sans enfants avec enfants

Le Père Noël
LE RÉVEILLON DE NOËL:
TRADITIONS
CATHOLIQUES

Les églises catholiques organisent un


office spécial en ce jour, la messe de
minuit.
La tradition catholique de la Crèche de
Noël demande que le personnage
de Jésus de Nazareth ne soit rajouté
que passé minuit, pour célébrer sa
naissance en ce jour. Cela se fait soit
de façon informelle, soit au retour de la
messe de minuit par un enfant.
LE RÉVEILLON DE NOËL:
TRADITIONS
CATHOLIQUES

Messe de minuit

Crèche de Noël
LE RÉVEILLON DE LA
SAINT-SYLVESTRE

Le réveillon de la Saint-Sylvestre ou
le réveillon du jour de l'An est une
coutume qui consiste à fêter l’arrivée du
nouvel an, en veillant jusqu'à minuit le soir
du 31 décembre, dernier jour de l'année
du calendrier grégorien.

Dans la plupart des pays, contrairement


au réveillon de Noël qui se fête en famille,
celui du Jour de l'an se fête généralement
avec des amis. Les gens se réunissent et se
présentent leurs meilleurs vœux pour le
Nouvel An.
LE RÉVEILLON DE LA
SAINT-SYLVESTRE

La Saint-Sylvestre La Saint-Sylvestre
avec des amis à Paris
L’ÉPHIPHANIE OU
LA FÊTE DES ROIS

L’Épiphanie est une fête chrétienne qui


célèbre le Messie venu et incarné dans le
monde et qui reçoit la visite et l’hommage
des Rois Mages. Elle a lieu le 6 janvier.
Diverses coutumes sont observées à
cette occasion. En France, depuis le
Moyen Âge, une galette des Rois, gâteau
contenant une fève et une figurine, est
mangée ce jour-là. Celui qui trouve la
fève payera la galette et celui qui trouve
la figurine sera couronné roi ou reine.
L’ÉPHIPHANIE OU
LA FÊTE DES ROIS

Galette des Rois

Figurines Le roi de la fête


NOËL
EN BELGIQUE
LA SAINT-NICOLAS:
LE 6 DÉCEMBRE

Le Noël en Belgique, c’est très long. Les fêtes de Noël


commencent dès le début du mois de décembre avec la
Saint-Nicolas et se terminent avec le Réveillon du Nouvel
An.

C´est le 6 décembre que Saint-Nicolas visite les maisons


pour y déposer des cadeaux aux enfants sages. Saint-
Nicolas est accompagné d´un âne qui transporte les
cadeaux et du terrible Père Fouettard chargé de punir les
enfants turbulents sous la menace de son fouet. Les
enfants se préparent à la venue de Saint Nicolas: ils
déposent leurs pantoufles près de la cheminée et laissent
des carottes pour son âne. Les enfants reçoivent beaucoup
de friandises et de chocolat ce matin-là.

Les portes des maisons sont décorées de houx et de


guirlandes et les fenêtres maculées de neige en aérosol. De
nombreuses villes de Belgique organisent des "marchés de
Noël".
LA SAINT-NICOLAS:
LE 6 DÉCEMBRE

Saint-Nicolas Le Père
Fouettard

Marché de Noël
LE RÉVEILLON DE NOËL

Le repas de Noël se prend traditionnellement en famille. Au


niveau des plats typiquement belges, les menus varient selon
les régions (germanophones et francophones). Au réveillon,
on retrouve comme presque partout la coutume de la dinde
de Noël, ou de l‘oie. Puis il est coutume de déguster, dans la
région de Nivelles et à Andenne, des cougnous ou
cougnolles, délicieux petits biscuits figurant l'enfant Jésus.
À Liège, on fait sauter des boukètes, qui sont des crêpes à
la farine de sarrasin agrémentées de raisins de Corinthe ou
de ronds de pommes, frites à la poêle avec du beurre, et
servies saupoudrées de sucre fin ou de cassonade. On les
accompagne d'un bon vin chaud.

Le réveillon de Noël est une fête familiale. Certains vont à


la messe de minuit, d'autres se regroupent nombreux à
minuit dans la rue. C'est le cas sur la Grande Place de
Bruxelles ou, quel que soit le climat, des milliers de
personnes assistent en famille à l'illumination de dizaines
de milliers de bougies à minuit précise.
LE RÉVEILLON DE NOËL

Cougnous ou Boukètes
cougnolles

Illumination des bougies


NOËL
AU QUÉBEC
TRADITIONS DE NOËL
QUÉBÉCOISES

Dès le mois de novembre, un royaume du Père Noël est


aménagé dans beaucoup de centres commerciaux. Les
enfants y vont pour rencontrer le Père Noël.
À Montréal a lieu tous les ans le défilé du Père Noël
Destination centre-ville. Malgré le froid, les enfants
viennent nombreux applaudir le Père Noël qui ferme le
défilé. Cet événement met en scène lutins, personnages,
musiciens et figurants.
Les québécois décorent l'extérieur de leur maison avec des
guirlandes de lumières, des branches de sapin et des rubans
rouges. Ils placent des petits sapins tout illuminés au bord
des rues. Les postes canadiennes reçoivent des milliers de
lettres pour le Père Noël.
Du lait et des biscuits sont placés près de la cheminée
pour que le Père Noël se restaure pendant sa grande
distribution de cadeaux.
TRADITIONS DE NOËL
QUÉBÉCOISES

Défilé du Père Noël


à Montréal
LA MESSE DE MINUIT

S'il est une tradition de Noël québécoise qui persiste,


c'est bien celle de la messe de minuit. Elle demeure le
rendez-vous de toute une communauté. Et, si les églises
sont plutôt peu fréquentées tout au long de l'année, il
n'est pas rare que les fidèles doivent jouer du coude, ou
arriver tôt - parfois une heure en avance - pour avoir
une place dans le temple religieux.

La messe de minuit demeure un moment de


retrouvailles. Les enfants du village, partis vers
d'autres localités, reviennent souvent dans la parenté
lors de cette période. La cérémonie religieuse devient
alors prétexte et tradition pour des rencontres entre
personnes qui se sont perdues de vue depuis un an.
Depuis quelques années, la messe de minuit ne compte
d'un seul office religieux, les prêtres célébraient
auparavant, selon la tradition, trois messes consécutives
à compter de minuit.
LA MESSE DE MINUIT

Messe de minuit
LE REPAS DE NOËL

Une fois de retour à la maison, après la


messe de minuit, enfants et parents ouvrent
les cadeaux, puis tous se retrouvent autour
de la table pour le traditionnel menu de Noël.

Dinde farcie, atocas (gelée de


canneberges), pâtés à la viande (tourtières)
et bûche de Noël font souvent la tradition
québécoise et font la joie des convives.
Aujourd'hui, le menu parfois est plus élaboré,
mais la tradition persiste.

Le classique gâteau aux fruits remonte au


début du 18e siècle.
LE REPAS DE NOËL

Dinde farcie Atocas

Tourtière Gâteau
aux fruits