You are on page 1of 67

La révolution russe

-Concepts importants
Fyedor Tutchev
 On ne peut pas comprendre la Russie par
la voie de la raison,
On ne peut pas la mesurer,
Elle a un caractère particulier,
On ne peut que croire en elle!
- Le modèle communiste
soviétique
Modèle né en octobre 1917 à la suite de la révolution bolchevique.
Lénine veut mettre en application les thèses communistes de Karl Marx et de Friedrich
Engels (marxisme), qu’il a en partie amendées (marxisme-léninisme)
Qu’est ce que le Marxisme ?
C’est une théorie économique et une philosophie
qui critique le capitalisme.
Révolution prolétarienne par l’avant-garde du prolétariat
La situation de la Russie
 Empire russe = multinational
 1897 44% russes sur 122 mio
 29% slaves (ukrainiens, polonais, biélorusses)
 11% turcs
 Russification = constante des tsars
 Accélération avec le développement du
chemin de fer (Transsibérien,
Transcaucasien, Transcaspien)
Russification
 Favorise la langue russe
 Favorise l’eglise orthodoxe
 Livres ukrainiens et polonais sont interdits
 Dans les pays baltes, le russe est la langue
officielle
Comment expliquer la révolution en Russie en 1917?
Au niveau économique :
• 170 millions d’habitants,
dont 80% de ruraux.
• Etat pauvre, début d’une
industrialisation.
Comment expliquer la révolution en Russie en 1917?
Au niveau économique : Au niveau social :
• 170 millions d’habitants, • La société est dominée
dont 80% de ruraux. par une aristocratie
foncière.
• Etat pauvre, début d’une
industrialisation. • Grande misère des
paysans et des ouvriers.
Comment expliquer la révolution en Russie en 1917?
Au niveau économique : Au niveau social :
• 170 millions d’habitants, • La société est dominée
dont 80% de ruraux. par une aristocratie
foncière.
• Etat pauvre, début d’une
industrialisation. • Grande misère des
paysans et des ouvriers.

Au niveau politique :
• Le tzar Nicolas II détient
le pouvoir absolu.
• Une révolution a déjà eu
lieu en 1905, réprimée
dans le sang.
Comment expliquer la révolution en Russie en 1917?
Au niveau économique : Manque de ravitaillement, donc Au niveau social :
• 170 millions d’habitants, hausse des prix et pénurie • La société est dominée
dont 80% de ruraux. par une aristocratie
foncière.
• Etat pauvre, début d’une
industrialisation. • Grande misère des
paysans et des ouvriers.

désorganise Aggrave le dénuement


Février 1917,
Manque d’armes révolution à
La guerre Petrograd

Situation de la Russie avant 1917 désertions


défaites Mutineries, les
évolution de la Russie avant 1917

Révolution de février 1917


Affaiblissement du soldats passent
régime politique
du côté du
Au niveau politique : peuple.
• Le tzar Nicolas II détient
le pouvoir absolu.
• Une révolution a déjà eu Révolution, abdication
lieu en 1905, réprimée
dans le sang.
du Tzar, installation
d’un gouvernement
provisoire
1905
LE PRÉLUDE
Isba
LE PREMIER DÉSASTRE DU RÈGNE DE NICHOLAS II
La guerre russo-japonaise ( 1904-05) afin
d’étendre l’empire en Asie
 Le Japon la considéra comme la menace de
leurs intérêts
 La Russie avait le contrôle de la Corée et sur
la Mandchourie
 La Russie parcourut la série des défaites et
Nicholas II démontra des incompétences d’un
roi
LA GUERRE ENTRAÎNA LA DÉTÉRIORATION DES CONDITIONS

 Les paysans ( la famine, la mauvaise


production)
 Le prolétariat ( les maladies, la duré de
travail, les accommodations)
 Le ministre d’intérieur , Viacheslav Plehve , fut
assassiné
Le pays de la haine
 L’Antisémitisme se développe après
l'assassinat d'Alexandre II (1881) où un
Juif est impliqué
 Juifs représentent 4% de la population :
pogroms (pillage + massacre)
 Conséquence : exode massifs des Juifs vers
d'autres pays d'Europe
La Russie : janvier 1905
 La police était prête à tolérer les mouvements
révolutionnaires secrets .
 Le 3 janvier 1905 débute une grève aux usines
après le licenciement de quatre ouvriers,
membre de l'Union chapeautée par le prêtre
Gueorgui Gapone.
 La grève s'étendit à d'autres usines. Le 8
janvier, il y eut jusqu'à 200 000 grévistes. La
quasi totalité des entreprises pétersbourgeoises
étaient touchées.
Le Dimanche Sanglant
 Le dimanche 9 janvierjul./22 janvier1905grég.,
une foule considérable, évaluée par les témoins
entre 50 000 et 100 000 personnes, ouvriers
et habitants de Saint-Pétersbourg, participe à
une marche pacifique (beaucoup sont venus
avec leurs enfants) organisée par le prêtre
orthodoxe Gueorgui Gapone convergeant vers
le Palais d'Hiver, lieu de résidence de
l'empereur au centre de Pétersbourg.
DIEU, PROTÈGE LE TSAR
Selon l'historien W. Berelowitch, les tirs
éclatèrent avant que la foule ne parvienne à la
place du Palais, en particulier, avant que la
foule ne franchisse la Néva. Ce jour-là,
cependant, la famille impériale n'est pas à
Pétersbourg, mais à Tsarskoïe Selo.
 Sur le parcours, beaucoup chantent, et la
police précède même la manifestation, comme
lors des processions religieuses; en plusieurs
endroits du défilé, aucune force de police n'est
LES LEÇONS DU DIMANCHE SANGLANT
 Le tsar n’était pas aimé par le peuple
 La croissance désaffection des forces militaires.
 Les marins du cuirasse Potemkine se mutinèrent
 Les grèves se répandent partout
Par suit
 En Septembre 1905, La Russie a signé une paix
humiliante avec le Japon.
 Les soldats démobilisés , amers et humiliés.
 Le soulèvement fut inévitable.
LA GRÈVE DE L’IMPRIMERIE DE MOSCOU
 Gagna les autres secteurs industriels avec une
vitesse incroyable
 La naissance des Soviets : les délégués pour
représenter à un conseil central
 Le chef des grèves à Moscou est Léon Trotski
 Le chef des grèves à St. Pétersbourg est
Vladimir Lénine
 La grève paralysa la Russie
 Suivie par la mutinerie navale à Cronstadt
La Russie prérévolutionnaire
 La seule autocratie qui reste en
Europe
 Pas de vraies institutions
représentatives.
 Nicolas II devient le Tsar en 1884
 Il croyait qu’il avait un droit divin.
 La première révolution commença en
1905
 La perte de la Guerre Russo-
japonaise (1904) en est une des
causes
 Le servage a été aboli par
Alexandre II dans toute la Russie le 3
mars 1861, mais en 1905, les
paysans sont encore plus pauvres
qu’avant.
LE MANIFESTE D’OCTOBRE
 Une sorte de constitution est rédigée
 Le parlement élu – Douma
 Le Douma représenta la rupture entre
l’autocratisme du tsar
 Le Douma donna l’impression du pouvoir
représentatif et démocratique
LES LEÇONS DE 1905

 La Russie n’est pas prête pour la révolution.


 Les doléances du peuple n’étaient pas
suffisamment profondes pour justifier un état
de tension et de constante agitation.
 Le manifeste suffisait les intérêts des modérés
qui voudraient les réformes mais pas le
renversement du régime.
 Les radicaux ne pouvaient plus continuer les
rébellions car on na’avait plus de fondement
LES LEÇONS DE 1905
 Le Soviet de Lénine De St. P fut dessus au mois
de décembre et Trotski est jeté au prise.
 Le soviet à Moscou dirigé par Lénine dura
plusieurs mois et donna lieu à quelque
batailles de rues violentes entre la police te les
révolutionnaires.
LES LEÇONS DE 1905
 La révolution a échoué mais
 Ça démontra l’importance des Soviets.
 Les Mencheviks et les Bolcheviks ont collaboré
ensemble.
 Les Mencheviks ont dominé la grève .
La Révolution de 1905
 La création d’une classe
travailleur insatisfaite.
 La grande majorité de
travailleurs concentrés à
Saint-Pétersbourg et à
Moscou
 Appui de la campagne:
paysans pauvres
 La terre appartenait au
Tsar.
 Des manifestations
 Le Dimanche Rouge
(dimanche sanglant)
APRÈS LA GRÈVE
 Les différences entre les Bolcheviks et les
Mencheciks sont devenus plus profonds.
 Les Bolcheviks voulurent la révolution
 Les Mencheviks voulurent reporter jusqu’à la
Russie fut devenue une grande nation
industrielle. On adopta l’approche très passive
après la grève de 1905
 Les partisans de Lénine furent moins timorés.
La Révolution de 1905 (cont.)
 La Russie s’est
industrialisée sur le dos
des paysans
 Les paysans avaient une
« faim » pour la terre.
 Les vrais gagnants de la
révolution de 1905: La
classe moyenne!!!
-- Le Tsar accorde la
création d’un parlement -
la Douma pour calmer les
demandes pour un
changement.
La Douma

 Les progressistes et la classe moyenne


 Vota une réforme agraire qui permettra aux
paysans d’acquérir les terres- l’ augmentation de
la prospérité pour les paysans-Pierre Stolypine
 Le proletariat- la séries des grèves et du
terrorisme ( en perte permanente )
 Lénine croyait que la révolution n`aura jamais
lieu
 Raspoutine vs. Stolypine
III. La politique du Tsar continue:
1905-1917
 Le Tsar ignore la Douma
 Les membres de la
Douma sont harcelés et
les partis politiques
supprimés.
 Nicolas était en vérité un
homme faible qui n’aimait
pas les arguments.
 Le Tsar s’éloigna de plus
en plus de son peuple.
IV. Alexandra: Le vrai pouvoir
derrière le trône.
 Encore plus convaincue
du besoin pour
l’autocratie que son
époux.
 Influencée par
Raspoutine.
 Les origines du pouvoir
de Raspoutine sont sujet
de commérage et haine.
 Les scandales autour de
Raspoutine servent a
discréditer la monarchie.
En ombre de Raspotine
 http://www.youtube.com/watch?v=S55mF
WEG6nc
Alexis: Le jeune prince qui souffre
d’hémophilie
La première Guerre Mondiale
 Après la déclaration, la première vague de
patriotisme `Dieu Protège le Tsar``
 L’ incompétence du haut-commandement
V. La première guerre: “La
dernière goute d’eau”
 La guerre a révélé
l’inaptitude et l’arrogance
de l’élite aristocratique.
 Le “Steam Roller” russe
avait été détruit par
l’Allemagne.
 La corruption dans le
militaire et le manque d’
intérêt pour le peuple
ordinaire.
 Les paysans ont très peu
d’intérêt dans la guerre et
voudraient retourner sur
les champs.
V. La première guerre: (cont.)
 Les troupes manquent
d’armements/ de
nourriture/ de
vêtements.
 Résultat: Chaos et la
Désintégration de l’
armée russe
 --Bataille d’ aout,
 Le 1914 -Tannenberg ----
mécontentement l'armée russe de
général. Rennenkampf est
battue en une semaine
VI. Le gouvernement impérial
s’écroule.
 Nicolas quitte pour le
front— septembre,
1915
 Alexandra et
Raspoutine placent le
gouvernement dans le
chaos.
 Les gens accusent
Alexandra et d’autres
personnes haut
placées du
gouvernement de
trahison.
VI. Le Gouvernement Imperial
s’ écroule. (cont)
 Raspoutine est
assassiné au mois de
décembre 1916
 Le Tsar continue à
refuser l’aide de la
classe moyenne
(bourgeoisie)
 L’ économie de guerre
est mal organisée.
VII. Les deux révolutions de 1917

 La révolution de
février
 La révolution
d’octobre
VIII. La révolution de février
 Origines: Les grèves et les émeutes
de pain
 Le Tsar utilise l’armée contre les
manifestants et renvoi la Douma.
 Des soldats se joignent aux
révolutionnaires.
 La Douma se déclare Gouvernement
Provisoire le 12 mars – Le prince Lvov
est en charge
 Le Tsar abdique le 15 mars en faveur
de son frère Michel qui refuse le
trône.
 Le Gouvernement Provisoire sous
Alexandre Kerenski
 Révolution populaire
 Le Tsar et sa famille sont arrêtés.
Le tsar est éliminé.

2 mars le Tsar abdique, les députés de la Douma forment un


gouvernement provisoire. A Petrograd, lieu du commencement du
mouvement : un conseil (soviet) se forme. Trotski préside ce
soviet.
Cette «Révolution de février» marqua la fin de l’Empire russe : un
gouvernement provisoire, mis en place quelques jours auparavant
par la Douma, contraignit Nicolas II à abdiquer le 15 mars 1917
(Nicolas II proposa la couronne à son frère Michel qui refusa).
Moins d’une semaine plus tard, la famille impériale était arrêtée.
Le tsar est éliminé.

Le 17 juillet 1918, le tsar Nicolas II et tous les membres de sa famille, retenus prisonniers par les bolcheviks, sont assassinés sans jugement à
Ekaterineburg, à l’est de l’Oural.
Le tsar aura régné sur la Russie de 1894 à 1917. Après avoir abdiqué en mars 1917, il s’était vu refuser le droit d’asile par les Britanniques.
Relégué en Sibérie, il sera fait prisonnier par les bolcheviks. Il fut d’abord détenu au palais Tsarkoïe Selo, puis près de Tobolsk. La progression,
en juillet 1918, des forces contre-révolutionnaires fit craindre aux Soviets que Nicolas ne soit libéré ; lors d’une réunion secrète, une sentence de
mort fut prononcée pour le tsar et sa famille. Ils furent tués avec leurs serviteurs dans une cellule à Iekaterinbourg, dans la nuit du 16 juillet.
jeudi 17 juillet 2003 © Russie.net
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés.
Partis politiques
1) les libéraux (K.D. – démocrates
constitutionnels) qui veulent une
monarchie de style britannique.
2) Les socialistes révolutionnaires – qui
préconisent le partage des terres.
3) Les socialistes marxistes
a) mencheviks
b) bolcheviks
qui sont divisés selon comment le parti
devrait être formé.
Mencheviks – parti de masse
Bolcheviks – parti des révolutionnaires
professionnels.
Un changement de nom…
 Ensuite, on
l’appelle Leningrad
après la mort de
Lénine.
 Finalement après
• Saint-Pétersbourg est la chute de l’URSS,
changé à Petrograd on le renomme
quand la guerre avec Saint-Pétersbourg.
l’Allemagne
commence.
La Douma et le gouvernement
provisoire.
"Citoyens de l'État russe....,

Un grand événement a eu lieu. Par la puissante impulsion du peuple russe, l'ancien régime a été
renversé. Une Russie libre et nouvelle est née. Ce grand renversement couronne de nombreuses
années de combat.(...) Ni les efforts héroïques de l'armée, écrasée sous le poids du chaos intérieur, ni les
appels des représentants du peuple qui se sont unis face au péril qui menaçait la nation n'ont pu mener
l'ex-empereur ni son gouvernement sur la voie d'un accord avec le peuple. Et lorsque la Russie, à cause
de l'action illégale et fatale de ses gouvernants, s'est trouvée confrontée avec les désastres les plus
graves, la nation a été obligée de prendre le pouvoir entre ses propres mains. Dans son unanimité,
l'enthousiasme révolutionnaire du peuple, pleinement conscient de la gravité du moment et la
détermination de la douma d'État ont créé, ensemble, le gouvernement provisoire. Celui-ci juge sacrés
son devoir et sa responsabilité de satisfaire les espérances populaires de conduire le pays, sur la route
étincelante d'un régime libre et civique.
Portrait pris en 1918 du prince
Gheorghi Ievghenievitch Lvov,
Le gouvernement croit que l'esprit de profond patriotisme manifesté durant la lutte contre l'ancien président à deux reprises du
régime inspirera nos vaillants soldats sur les champs de bataille. Pour sa part, il fera tout pour pourvoir gouvernement provisoire russe en
1917.
l'armée du nécessaire pour mener la guerre jusqu'à sa fin victorieuse. Le gouvernement considérera
comme sacrées les alliances qui nous lient aux autres puissances et respectera à la lettre les
accords conclus avec nos Alliés. »

cité FERRO, Marc, "La révolution russe de 1917", Flammarion, 1967, pp.123-124.
Les thèses d’avril de Lénine.
"1) Notre attitude envers la guerre, qui du côté russe est incontestablement restée une guerre Il faut stopper la guerre
impérialiste de brigandage, n'admet aucune concession, si minime soit-elle de défensisme décidée par la bourgeoisie.
révolutionnaire. Organisation de la propagande la plus vaste de ces vues dans l'armée active.
Fraternisation.
La révolution n’est pas finie :
2) Ce qu'il y a de particulier dans l'actualité russe, c'est la transition de la première étape de la
révolution, qui a donné le pouvoir à la bourgeoisie à la deuxième étape, qui doit remettre le 1ère phase (révol. De février)
pouvoir entre les mains du prolétariat et des couches pauvres de la paysannerie (...).
Tzar => Douma (bourgeoisie)
3) Aucun soutien au gouvernement provisoire.
2ème phase
4) Reconnaître que notre Parti est en minorité, et pour le moment en faible minorité, dans la
plupart des Soviets de députés ouvriers (...). Expliquer aux masses que les Soviets de députés Douma => Soviets (conseils
ouvriers sont la seule forme possible d'un gouvernement révolutionnaire. d’ouvriers°
5) Non pas une République parlementaire - le retour à celle-ci après les Soviets de députés
ouvriers serait un pas en arrière -, mais la République des Soviets des députés ouvriers,
salariés agricoles et paysans, dans le pays entier, de bas en haut. Propagande

6) Nationalisation de toutes les terres dans le pays : les terres sont mises à la disposition des
soviets locaux. Les Soviets doivent gouvernés.
7) Fusion immédiate de toutes les banques du pays en une seule banque nationale placée
sous le contrôle du Soviet de députés ouvriers.
Nationalisation :
8) Non pas l'instauration du socialisme comme notre tâche immédiate, mais simplement le
passage immédiat au contrôle de la production sociale et de la répartition des produits par le - des terres
Soviet des députés ouvriers. - Des banques
- Des industries (moyens de
production)
IX. Idéologie politique de
Soviets
 Plus radicale et
révolutionnaire que celle
du Gouvernement
Provisoire de Kerenski. Ils
veulent en finir avec la
monarchie!!!
 Influencée surtout par le
socialisme Marxiste.
 S’inspire du socialisme de
l’Europe de l’ouest.

SOVIET : Assemblée de délégués élus.


II - Le modèle communiste
soviétique
Modèle né en octobre 1917 à la suite de la révolution bolchevique.
Lénine veut mettre en application les thèses communistes de Karl Marx et de Friedrich
Engels (marxisme), qu’il a en partie amendées (marxisme-léninisme)
Qu’est ce que le Marxisme ?
C’est une théorie économique et une philosophie
qui critique le capitalisme.
Révolution prolétarienne par l’avant-garde du prolétariat
X. Vladimir Ilitch Oulianov,
dit Lénine
 Lénine joint un
mouvement
révolutionnaire clandestin
qui étudie Marx.
--Exilé en Sibérie en 1897
 Dédié à la Lutte des
Classes et à la Révolution
En 1887, Aleksandr Oulianov,  En 1900, il va en Suisse-
son frère aîné de quatre ans, crée un journal –
est arrêté pour avoir participé « l’Étincelle ». Menacé
à un attentat contre le Tsar par la police.
Alexandre III : il est exécuté  Exilé à Londres en 1902,
le 20 mai 1887. est devenu ami de Léon
Trotski
X. Lénine (cont)
 Joue un rôle clé dans la
révolution
-- “Dictature du
Prolétariat”

Se joint a Joseph Staline


--Pravda (journal
revolutionnaire – la
vérité)
XI. Manque de leadership
 Le Soviet de Petrograd
est dominé par les
Mencheviks
 Le gouvernement
provisoire échoue
 Les travailleurs refusent
de travailler et les soldats
refusent de se battre
 Des groupes de paysans
s’ approprient les terres
 Le chaos dans Petrograd
XII. Lénine rempli ce manque de
leadership…
 Le pardon (armistice est
donnée a tous les
prisonniers politiques en
mars 1917)
 Lénine arrive a Pétrograd
 Il a du charisme
 “Paix, Terre, Pain”
 “Tout le Pouvoir aux
Soviets”
 Le parti Bolchevik grandit.
 Les Bolcheviks prennent
de la force.
XIII. La révolution d’octobre
 Les événements du 6
novembre(25-26 octobre)
(Comité militaire
révolutionnaire de
Pétrograd )
 200 morts
 Toute la propriété privée
est abolie et la terre est
distribuée parmi les
paysans
 Les entreprises
industrielles sont
nationalisés
 Le 25 octobre 1917, lors
de la révolution
d'Octobre, un tir à blanc
du croiseur, sous les
ordres du commissaire
Alexandre Belychev,
signala le début de
l'attaque sur le Palais
d'Hiver.
Confusion de mots…
«Révolution d'Octobre» ou
« révolution de Novembre »?
Révolution d’Octobre car elle
s'est déroulé dans la nuit du 25 au
26 octobre selon le calendrier julien
en vigueur dans l'ancienne Russie
jusqu'au 14 février 1918.
XIII. La révolution d’octobre (cont)
 Création de la
police politique :
TCHEKA
 L’ armée
révolutionnaire est
créée. Trotski est
en charge
-- “Armée Rouge”
 Le Parti Bolchevik
devient Le Parti
Communiste en
mars 1918
 On interdit les
grèves.
 On interdit le K.D.
 Le 12 mars, La
capitale est
changée à Moscou.
 Le Traité de Brest-
Litovsk est négocié
avec les Allemands
XIII. Révolution d’octobre (cont)
 Le traité était
humiliant
 Lénine affirme que ce
traité serait annulé
par les révolutions de
l’Ouest.
 Guerre civile entre
1917-1920
-- “Rouges” contre
“Blancs”
Le 17 juillet 1918
La famille royale est
exécutée le 17, juillet
1918 avec leur
médécin et des
femmes de
compagnie.