You are on page 1of 17

PANORAMA SANTE FINANCIERE

DES COMMUNES ET EPCI DE L’ISERE

DIRECTION DE L’ECONOMIE LOCALE

11/12/2018
SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Une analyse centrée sur la capacité d’épargne et la solvabilité des communes

Données :
Panorama économique AURA

Communes iséroises : issues des comptes administratifs et comptes de gestion 2014 à 2017 pour les budgets principaux
Données nationales : rapport de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locale : les finances des collectivités
locales en 2018 (annexe 2A1 Fiche financière Communes )
https://www.collectivites-locales.gouv.fr/finances-des-collectivites-locales-2018

2 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 les dépenses et recettes réelles de fonctionnement


Panorama économique AURA

 Des Dépenses Réelles de Fonctionnement qui continuent à se contracter en 2017


 3 années de contraction des recettes réelles de fonctionnement avec un quasi équilibre en 2017
 Cycle vertueux les 2 dernières années avec des dépenses qui se contractent plus que les recettes

3 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Taux d’épargne brute et épargne nette Épargne / Recettes Réelles de Fonctionnement


Panorama économique AURA

 Une tendance globale à l’amélioration des ratios d’épargne avec un creux en 2015.
 En €uros , l’épargne brute a augmenté de +4% et l’épargne nette de +14% en 2017.

4 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Taux d’épargne de gestion par strate démographique

Taux d’épargne de gestion des communes de – de 700 hab

2014 2015 2016 2017

7 Cnes stations ski 27,1% 26,9% 26,3% 27,4%


< 700 hab hors stations ski 23,8% 20,9% 19,9% 19,7%
Panorama économique AURA

 Une épargne de gestion au dessus de la norme pour les petites communes


 Pour les communes < à 700 habitants, poids prépondérant des communes station de ski (58% de l’épargne de gestion de la strate)
 Une situation plus tendue pour les plus grandes

5 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Evolution du taux d’épargne de gestion


Panorama économique AURA

 Erosion du taux d’épargne de gestion pour les plus petites


 Pour les plus grosses, qui avaient des ratios plus bas, tendance à l’amélioration
 Une année 2015 particulière pour la ville de Grenoble (transfert de compétences avec la création de la Métropole)

6 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Taux d’annuité ( annuité de la dette / Recettes Réelles de Fonctionnement)


Panorama économique AURA

 Un poids de l’annuité qui se réduit franchement en Isère tout en restant supérieur à la norme nationale
 Des taux d’annuité plus élevés pour les petites communes

7 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Stock de dette et capacité de désendettement

 Un stock de dette qui baisse en


Isère contrairement au niveau
national

 Une capacité de désendettement


qui s’améliore en Isère et
meilleure que le niveau national
Panorama économique AURA

 En 2017, pour l’Isère, le stock de


dette baisse de 0,7% alors que
l’épargne brute s’améliore de 4%

 Par strate démographique, une


situation plus tendue pour les
communes les plus petites et les
plus grandes

8 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Fonds de roulement et dépenses d’équipement


Panorama économique AURA

Isère FDR DEB


2015/2014 14% -17%
2016/2015 15% -7%
2017/2016 4% 14%

 En 2015 et 2016, contraction des dépenses d’équipement et accroissement du fonds de roulement


 Reprise des dépenses d’équipement en 2017 mais avec un fonds de roulement qui continue à progresser
 Des dépenses d’équipement qui restent plus faibles en 2017 (315 €/hab en 2014 pour 276 €/ hab en 2017)

9 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Synthèse

 Une santé financière qui reste saine avec des ratios d’épargne qui s’améliorent sur la période malgré la
baisse des dotations,
 Grâce à une bonne maitrise des dépenses de fonctionnement et une réduction du stock de dette,
 Mais un mouvement qui s’accompagne d’une réduction des dépenses d’équipement

 Mais une approche à nuancer en raison d’une hausse des communes en Epargne Nette négative en 2017
Panorama économique AURA

et de la fragilité des plus petites communes

Nom bre de Cnes en EN négative 2016 2017


Moins de 700 habitants 49 50
De 700 à 2 000 habitants 27 29
De 2 000 à 5 000 habitants 5 10
De 5 000 à 10 000 habitants 2 3
De 10 000 à 20 000 habitants 0 0
De 20 000 à 50 000 habitants 2 2
De 100 000 à 300 000 habitants 1 0

Total 86 94
% des communes iséroises 17% 18%

10 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES EPCI À FISCALITÉ PROPRE DE L’ISERE 12/12/2018

 EPCI (données 2017)


Des disparités entre territoires ruraux et urbains, plaine et montagne et en fonction du nombre d’habitants

références
2017 Isère
nationales
taux d'épargne de gestion 17,50% 12,89%  Des ratios d’épargne > aux références
taux d'épargne brute 16,11% 11,55% nationales,
taux d'épargne nette 8,20% 6,75%  Mais un endettement plus fort,
 Et un effort d’investissement plus important en
Panorama économique AURA

annuité structurelle / RRF 9,31% 6,13%


Capacité de désendettement 5,7 4,7 2017
Endettement au 31/12 (€/hab) 665,0 354,2
Dépenses d'équipement (€/hab) 152,2 116,4

 Les disparités:
 6 EPCI à moins de 20 000 hab (dont 2 autour de 10 000 hab)
 Les écarts de densité (Nbre hab / km2) : la + faible = 16 hab / km2 (CC Trièves). La + forte = 817 hab / km2 (Métro Grenoble) pour une
moyenne nationale à 167 hab / km2.

11 Direction de l’Economie Locale


ANNEXES
1. CONSTITUTION DE L’ÉPARGNE

2. RÉPARTITION DES COMMUNES ET DES HABITANTS

12 Direction Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 Rappel :constitution de l’épargne d’une collectivité

Dépenses réelles
de
Fonctionnement
Recettes réelles
Panorama économique AURA

(hors intérêts)
de
Fonctionnement
Intérêts
Epargne de
Capital
gestion Epargne brute
Epargne nette

Données :
Communes iséroises : issues des comptes administratifs et comptes de gestion 2014 à 2017 pour les budgets principaux
Données nationales : rapport de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locale : les finances des collectivités
locales en 2018 (annexe 2A1 Fiche financière Communes )
https://www.collectivites-locales.gouv.fr/finances-des-collectivites-locales-2018

13 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES COMMUNES DE L’ISERE 12/12/2018

 répartition des communes et de la population

01/01/2017 Nbre de communes % de la population


Moins de 700 habitants 199 5%
De 700 à 2 000 habitants 180 18%
De 2 000 à 5 000 habitants 90 21%
De 5 000 à 10 000 habitants 37 20%
De 10 000 à 20 000 habitants 8 9%
Panorama économique AURA

De 20 000 à 50 000 habitants 6 14%


De 50 000 à 100 000 habitants 0
De 100 000 à 300 000 habitants 1 13%
Total 521 100%

 Poids prépondérant de la Ville de Grenoble


 Dépenses réelles de fonctionnement : 19% en 2014 => 17% en 2017
 Recettes réelles de fonctionnement : 18% en 2014 => 16% en 2017

14 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES EPCI À FISCALITÉ PROPRE DE L’ISERE 12/12/2018
RATIOS 2017
Panorama économique AURA

15 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES EPCI À FISCALITÉ PROPRE DE L’ISERE 12/12/2018
RATIOS 2017
Panorama économique AURA

16 Direction de l’Economie Locale


SANTE FINANCIERE DES EPCI À FISCALITÉ PROPRE DE L’ISERE 12/12/2018
Panorama économique AURA

17 Direction de l’Economie Locale