Les déchets municipaux > Aspects généraux

> Législation et réglementation
Transcription achevée, en cours et à venir :  de directives (juillet 1975 - décembre 1991 «)  de règlements européens (février 1993 «) Repose principalement sur :  la loi (modifiée notamment en 1992) du 15 juillet 1975 relative à l¶élimination des déchets et à la récupération des matériaux (  gisement, flux,
filières, valorisation, information).

nov. 96, transport - négoce - courtage juillet 98, piles et accumulateurs mai 99, pneus déc. 2002, VHU août 2003 ...).  des arrêtés (décharges et centres de stockage sept. 97, épandage boues janvier 98, garanties financières décharges avril 98, UIOM septembre 2002, ...).  des circulaires (élimination des déchets par les collectivités locales mai 77, schémas départementaux matières de vidange déc. 87, mâchefers d¶UIOM mai 94, plans départementaux février 97 - avril 98 ...).
ADEME Lorraine / CR-XF-VL / 10-2003 

la loi du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l¶environnement (  exutoires).  des décrets (emballages ménagers avril 92, emballages industriels juillet 94, plans

Les déchets municipaux > Aspects généraux

> Législation et réglementation
Loi n° 75-633 du 15 juillet 1975 relative à l¶élimination des déchets et à la récupération des matériaux. Elle a été modifiée et complétée par les lois n° 88-1261 du 20 décembre 1988, n° 90-1130 du 19 décembre 1990, n° 92-646 du 13 juillet 1992, n° 93-3 du 4 janvier 1993, n° 95-101 du 2 février 1995) Cette loi constitue le texte de base pour la gestion des déchets :  Elle définit la notion de déchets et précise les responsabilités et les obligations des producteurs de déchets et les sanctions pouvant leur être appliquées.  Elle traite également de la collecte et du traitement des déchets.  Elle prévoit notamment : - que le transport, le courtage, le négoce, l¶élimination de déchets sont des activités réglementées - que la récupération des matériaux ou de l¶énergie peut être réglementée pour favoriser son essor. Enfin, cette loi crée l¶ANRED (Agence Nationale pour la Récupération et l¶Élimination des Déchets) devenue depuis 1991 l¶ADEME (Agence de l¶Environnement et de la Maîtrise de l¶Energie). « Est un déchet, au sens de la présente loi, tout résidu d¶un processus de production, de transformation ou d¶utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l¶abandon ».
ADEME Lorraine / CR-XF-VL / 10-2003

Les déchets municipaux > Aspects généraux

> Législation et réglementation
Loi n° 92-646 du 13 juillet 1992 relative à l¶élimination des déchets et aux installations classées pour la protection de l¶environnement, (actualise la loi du 15 juillet 1975) Elle définit la notion de déchets ultimes et précise notamment :  qu¶à compter du 1er juillet 2002, les décharges ne pourront plus recevoir que les déchets ultimes ;  que des plans d¶élimination nationaux, régionaux ou départementaux doivent être élaborés selon les catégories de déchets à gérer ; les déchets ménagers (et autres déchets mentionnés à l¶article 1 373-3 du code des communes) font l¶objet de plans départementaux ou interdépartementaux ;  que tout exploitant d¶une installation de stockage des déchets ménagers et tout exploitant d¶une installation de traitement des déchets industriels spéciaux verse, à l¶ADEME, une taxe en fonction de la quantité de déchets stockés. « Est ultime, au sens de la présente loi, un déchet résultant ou non du traitement d¶un déchet, qui n¶est plus susceptible d¶être traité dans les conditions techniques et économiques du moment, notamment par extraction de la part valorisable ou par réduction de son potentiel polluant ou dangereux ».
ADEME Lorraine / CR-XF-VL / 10-2003

Les déchets municipaux > Aspects généraux

> Législation et réglementation
Loi n° 76-663 du 19 juillet 1976 Relative aux installations classées pour la protection de l¶environnement (ICPE)
Elle soumet à surveillance de l¶administration les installations qui présentent un danger ou des inconvénients pour l¶environnement et notamment celles qui produisent ou éliminent des déchets.  Elle prévoit une information préalable de l¶administration (Préfectures - DRIRE).  Elle définit un classement des activités par rubrique la nomenclature» (2 710 déchèteries - 167 + 322 centres de tri - 322 CET, ST, compostage, UIOM).  Elle se traduit sous forme d¶arrêtés préfectoraux qui comportent des prescriptions techniques
I) Dispositions générales (objet, déchets admissibles et contrôles «) II) Aménagement du site (barrières, eaux, lixiviats, biogaz «) III) Exploitation de l¶installation (plan, incendie, odeurs, envols, rejets «) Information (administration, public) IV) Couverture des dépôts et fin d¶exploitation (suivi «) V) Dispositions diverses (CLIS, garanties financières «) VI) Dispositions diverses (changement exploitant, hygiène, sécurité «)

Exemple pour un CET Sept. 00 

Elle fixe des sanctions administratives et pénales.
ADEME Lorraine / CR-XF-VL / 10-2003

Les déchets municipaux > Aspects généraux

> Législation et réglementation
En résumé ...
Lois, règlements, «
Production

Produit

Consommation

«Rejet »

Collecte Transport Transit

Élimination Traitement

Sous-produits (mâchefers)

+ Planification

+ Déchets «spécifiques »
(huiles usagées, PCB, déchets d¶activités de soins«)

(Installations) huiles

ADEME Lorraine / CR-XF-VL / 10-2003