You are on page 1of 67

COURS D¶AUDIT INTERNE

PLAN GENERAL DU COURS

INTRODUCTION:
THEME 1 : FONDEMENTS ET GENERALITES DE LAUDIT. THEME 2 : EVALUATION DU SYSTEME INTERNE DE CONTROLE THEME 3 : LA VERIFICATION DES COMPTES THEME 4 : LE COMMISSARIAT AUX COMPTES :

COURS D¶AUDIT INTERNE

THEME 1 : FONDEMENTS ET GENERALITES DE LAUDIT.

1-présentation de l¶audit 2-frontières nécessaires au positionnement de l¶audit 3-missions et normes de l¶audit 4-typologie de l¶audit 5-méthodologie de l¶audit comptable et financier (mission d¶audit)

COURS D¶AUDIT INTERNE

PRÉSENTATION DE L¶AUDIT:

« La mission d¶audit a pour objectif de s¶assurer de la réalité, la qualité des informations contenues ds les documents comptables de manière à pouvoir exprimer l¶opinion selon laquelle les docs financiers traduisent bien l¶intégration des opérations effectuées par l¶e/se durant la période considérée et également qu¶ils expriment bien la situation effectuée à la clôture de l¶exercice. »

Selon la compagnie nationale des CAC

COURS D¶AUDIT INTERNE PRÉSENTATION DE L¶AUDIT: « L¶audit est le processus qui consiste à réunir et évaluer de manière objective et systémique les preuves relatives aux assertions. les faits et les événements économique de manière à garantir la correspondance entre les assertions et les critères admis à communiquer le résultat des investigations aux utilisateurs intéressés » Selon l¶association américaine de comptabilité .

COURS D¶AUDIT INTERNE D¶une manière générale on distingue trois types d¶audit: Audit Comptable et Financier Audit Interne Audit Opérationnel 1-L¶AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER L¶A.F intéresse les actions ayant une incidence sur la sauvegarde du patrimoine. effectués par un expert indépendant BUT: Exprimer une opinion motivée sur les états financiers de l¶e/se. L¶A.F a été défini comme l¶examen critique des informations comptables. la saisie et le traitement comptable de l¶info financière publié par l¶e/se. .C.C.

COURS D¶AUDIT INTERNE CRITIQUE: l¶auditeur ne doit pas ê limité à l¶examen des comptes pour se prononcer sur la qualité des états financiers. . CAD l¶ensemble des sécurités apportés par son mode d¶organisation et ses procédures. il prend progressivement conscience de l¶intérêt que présente pour lui le contrôle interne de l¶e/se audité.

COURS D¶AUDIT INTERNE

2- L¶AUDIT INTERNE L¶accroissement en volume d¶info financière a augmenté le risque de fraudes et d¶erreurs.

La solution est de développer les services d¶audit sur le plan interne pour concerner d¶autres services et d¶autres départements(financier, commercial, approvisionnement, etc) L¶Audit Interne s¶attache à examiner le fonctionnement interne de chaque fonction de toute l¶e/se dans sa globalité. L¶A.I s¶intéresse donc aux activités et à l¶évaluation des différentes procédures régissant le fonctionnement interne.

COURS D¶AUDIT INTERNE

3-L¶AUDIT OPÉRATIONNEL

Si l¶A.I est défini comme la révision périodique des instruments dont dispose une direction pour gérer une e/se. L¶A.O s¶intéresse à un domaine plus large , il a pour objectif d¶évaluer les différents processus constituant l¶activité de l¶e/se, appelé aussi audit des opérations. Ce type d¶audit peut être mené par une personne indépendante pour garantir une meilleure objectivité en terme d¶évaluation du fonctionnement interne.

COURS D¶AUDIT INTERNE

FRONTIÈRES NÉCESSAIRES AU POSITIONNEMENT DE L¶AUDIT: Les différences entre Audit interne et Audit externe

Audit interne

Audit externe

Qd aux statuts

Ar appartient au personnel de l¶e/se

Ar externe est ds la situation de prestataires de services Ar.E certifie les comptes à l¶intention de tous ceux qui ont en auront besoin Certifier la régularité, la sincérité, l¶image fidèle de l¶e/se

Qd aux bénéficiaires

Ar.I travail pour le bénéfice des responsables de l¶entreprise Apprécier la bonne maîtrise des activités de l¶e/se

Qd aux objectifs

et la réglementation analytique et déductive Qd à la périodicité Qd à la méthode de travail .COURS D¶AUDIT INTERNE Les différences entre Audit Interne et Contrôle de Gestion Audit Interne Contrôle de Gestion Qd aux champs d¶application Intervient ds tous les S¶intéresse aux résultats domaine comme la réels ou prévisionnels. qui est chiffré ou L¶environnement chiffrable L¶Ar effectue des A une activité largement missions tout au long dépendante des résultats selon la période de l¶e/se et de la définies en fonction du périodicité du reporting risque Est spécifique à la fonction S¶appuie sur les info des opérationnels. les Prend en compte tous ce relations sociales. sécurité. la qualité.

. Les consultants interviennent pour concevoir et mettre en uvre des solutions visant la solution d¶un problème particulier ou l¶amélioration d¶une situation ds un domaine déterminé.COURS D¶AUDIT INTERNE Les différences entre audit Interne et Consulting Les auditeurs axent leurs efforts sur l¶identification et le recensement des dysfonctionnements et la recherche dans l¶amélioration. et c¶est aux responsables concernés d¶affirmer les solutions proposées et les mettre en uvre .

. et de gouvernement d¶e/se et en faisant des propositions pour renforcer leur efficacité.COURS D¶AUDIT INTERNE Les différences entre audit Interne et Contrôle interne L¶audit interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations. Le contrôle interne: c¶est l¶organisation des méthodes et des procédures de chaque activité d¶une e/se pour maintenir l¶efficience et améliorer les performances de celle-ci. Il aide une organisation à atteindre ses objectifs en évoquant. lui apporte ses conseils pour les améliorer. par une approche systémique et méthodique ses processus de management des risques. de contrôle. et contribue à créer de la valeur ajoutée.

Sincérité objective: évaluation correctes des valeurs comptables et appréciation raisonnable des risques et des dépréciations.F est l¶examen critique de l¶information comptable et financière produite par une entité économique par rapport à des normes comptables générales et objectives.C. Image fidèle: présentation d¶ensemble de l¶e/se à travers ses comptes conformes à la réalité. Objectifs: régularité au droit comptable.COURS D¶AUDIT INTERNE CONCLUSION: L¶A. .

.COURS D¶AUDIT INTERNE CONCLUSION L¶A.I est de vérifier périodiquement: Les procédures en place comportent les sécurités suffisantes.I est le contrôles des contrôles. Les objectifs de l¶A. Les informations sont sincères Les opérations sont régulières Les opérations sont efficaces Les structures sont claires.

COURS D¶AUDIT INTERNE CONCLUSION Les objectifs de l¶A. Les préoccupations de l¶A.O s¶attachent pour un espace plus large relatif la gestion.O sont: Fiabilité de l¶information Sécurité des actifs Efficacité des opérations Respect des politiques Pertinence des choix .

L¶auditeur doit immédiatement informer sa hiérarchie en cas de découverte de fraudes. Dans ses conclusions il doit manifester un haut niveau d¶objectivité. L¶auditeur doit pouvoir justifier son opinion. d¶impartialité et d¶honnêteté . .COURS D¶AUDIT INTERNE LES NORMES APPLICABLES À L¶AUDITEUR Les normes applicables au choix de l¶auditeur: Compétence: diplôme+expérience Indépendance Les normes relatives au travail de l¶auditeur: L¶auditeur veille à conduire ses enquêtes sans préjugés. L¶auditeur doit rédiger un rapport. L¶auditeur est soumis au secret professionnel. L¶auditeur ds sa contribution ds la performance de l¶e/se doit allier une grande rigueur et une capacité d¶écoute pour appréhender les réalités opérationnelles. L¶auditeur doit se comporter de manière à ce que son intégrité et sa bonne foie ne puissent pas être mis en doute.

.A et le tribunal de commerce nº17-95. les CAC doivent être inscrit au tableau de l¶ordre des experts comptable. Audit contractuel: il n¶est pas obligatoire.ils ont pour mission de vérifier la conformité de sa comptabilité aux règles en vigueur.C peut être un audit différent selon les objectifs des dirigeants. il peut être réalisé par un agent interne ou externe à la demande de l¶e/se.L est un audit comptable.COURS D¶AUDIT INTERNE TYPOLOGIE DE L¶AUDIT Classement selon le statut de l¶auditeur Audit légal ou CAC: selon la loi relative aux S. ils vérifient également la sincérité et la concordance des états de synthèse et des info données ds le rapport de gestion du directoire et ds les documents adressés aux actionnaires sur le patrimoine de la sté. l¶A. Si l¶A.C est lié à la base d¶un contrat entre l¶e/se et un professionnel. L¶A. sa situation financière et ses résultats.

et n¶a pas d¶intérêt dans la société peut certifier les comptes. conseil et info sur l¶activité à examiner.I leurs fournit les analyses. A cet effet l¶A.COURS D¶AUDIT INTERNE Classement selon la nature de l¶audit: L¶Audit Interne: est une fonction indépendante d¶appréciation exercée ds une organisation par une demande des services pour examiner et évaluer ses activités. L¶Audit Externe: est une fonction indépendante de l¶e/se. des appréciations. . L¶objectif de l¶A.I est d¶aider les membres de l¶organisation à exercer efficacement leurs responsabilités. L¶auditeur externe s¶il est expert comptable . des recommandations. dont l¶objectif est d¶examiner une opinion motivée sur la régularité. la sincérité des comptes annuels. son rapport de certification est généralement destinés aux tiers.

il permet de formuler une opinion sur la qualité de management. L¶Audit d¶efficacité: il vise à examiner la pertinence des organisations et les méthodes. .il à la description des tâches et des procédures et des l¶analyse du système d¶info de l¶e/se.COURS D¶AUDIT INTERNE Classement par objectif: L¶Audit de appliquées s¶intéresse postes et à conformité: il consiste à vérifier si les règles sont bien ainsi que les procédures déjà préconisés ou adaptées.

COURS D¶AUDIT INTERNE AUDIT AUDIT FINANCIER AUDIT OPÉRATIONNEL Audit externe Audit légal CAC Audit contractuel Audit interne Audit externe .

METHOLOGIE DE L¶AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER outils Mémorandum ou diagramme COURS D¶AUDIT INTERNE Prise de connaissance générale Description du système questionnaires Tests de conformité Compréhension du système Première évaluation du système Forces théoriques tests Tests de permanence Faiblesses théoriques Application des points forts Points faibles non appliqués Les Forces Les faiblesses EVALUATION DEFINITIVE DU CONTROLE INTERNE synthèse Programme de contrôle des comptes Incidence sur l¶opinion Lettre de recommandation .

ou il y a congé des procédures. on prend un doc et on vérifie Les Forces Les faiblesses Après la constatation.COURS D¶AUDIT INTERNE Prise de connaissance générale Tests de conformité Compréhension du système Ensemble des procédures à la base des procédures comptables en utilisant la décomposition Est-ce que ce que j¶ai compris existe déjà réellement Première évaluation du système Tests de permanence Selon les principes préétablis Application des points forts Est-ce que les principes st tjrs appliqués . on fait une synthèse sur chaque circuit pour déterminer l¶étendue du programme de contrôles des comptes Programme de contrôle des comptes Si le circuit est bien le programme de contrôle sera allégé .

de responsabilités.outils COURS D¶AUDIT INTERNE Mémorandum ou diagramme Un diagramme est une représentation graphique d¶une suite d¶opérations dans laquelle les différents postes de travail de décisions. sont reliés par des symboles réunis les uns aux autres suivant l¶organisation administratives de l¶e/se Questionnaires d¶audit Les tests de conformité Les tests de permanence .

COURS D¶AUDIT INTERNE L¶AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER: FINANCIER: SE DÉROULE EN TROIS PHASES: PHASE1: PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE: Cette phase consiste è recueillir les informations sur l¶e/se à auditer. L¶auditeur fait appel aux documents internes détenus par l¶e/se. elle s¶articule autour de deux étapes: Les travaux préliminaires(recherche d¶information) L¶auditeur est censé rassembler toute la documentation à caractère réglementaire sur l¶activité de l¶e/se. bureaux et ateliers pour constater l¶état des immobilisations. L¶auditeur doit effectuer une visite des lieux. .

on distingue généralement quatre fonctions: Fonctions de décisions.COURS D¶AUDIT INTERNE L¶analyse des informations: L¶organigramme est la représentation schématique des liens hiérarchiques et fonctionnels unissant les différents postes de travail d¶une e/se. Les liens fonctionnels représentent fonctions d¶assistance et de conseil. Fonctions d¶enregistrement(comptabilisation) Fonctions de contrôle(vérification) C/C:une même personne ne peut assurer deux ou plusieurs fonctions à la fois risque de fraude. Les liens hiérarchiques permettent de voir qui détient l¶autorité et le commandement. Fonctions de détention des biens et valeurs. . L¶auditeur doit connaître précisément les fonctions du personnel et doit établir un tableau de séparation des tâches.

cette phase est composé de plusieurs étapes: La saisie de procédures: l¶auditeur doit chercher dans un premier temps si l¶e/se dispose d¶un manuel de procédures.COURS D¶AUDIT INTERNE PHASE2:EVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE Elle permet de recenser toutes les procédures qui conduisent aux travaux de comptabilisation pour en acquérir une connaissance précise. sinon l¶Ar doit procéder à la formalisation de ses procédures à l¶aide de personnes qui les mettent en uvre. Ds ce sens l¶Ar se sert de techniques de saisie: La description narrative des procédures: mémorandum La description graphique flowchart.diagramme de circulation Les tests de conformité: ont pour objet de contrôler l¶existence des procédures ceci est réalisé par: L¶observation directe des procédures L¶observation a posteriori sur le diagramme .

L¶évaluation définitive du contrôle interne: à cette phase l¶Ar sera amené à distinguer: Les véritables points forts à la fois théoriques et pratiques. Rédaction d¶un rapport sur le contrôle interne qui reprend l¶ensemble des faiblesses détectées et qui comportent des suggestions relatives à une amélioration des procédures .COURS D¶AUDIT INTERNE Evaluation préliminaire du contrôle interne: cette évaluation consiste à dégager à partir de la description des procédures les sécurités la bonne comptabilisation des opérations ainsi que les défaillances dégager les points forts et les points faibles du système comptables Les tests de permanence: visent à vérifier que les procédures correspondantes aux points forts du système comptable font l¶objet d¶une opération constante et permanente. Les faiblesses imputables à une mauvaise application des procédures. Les faiblesses imputables à un défaut ds la conception du système.

il cherche l¶impact des forces et des faiblesses sur la régularité et la sincérité des comptes.COURS D¶AUDIT INTERNE PHASE 3: EXAMEN DE COMPTES ET DES ETATS DE SYNTHÈSE. ceci se fait à travers: Les tests de validation: consiste à vérifier les données ainsi il existe: La validation sur la base des documents analysés par l¶e/se. La validation par confirmation extérieure. Comparer ds le temps grâce aux différents calculs L¶achèvement de l¶audit :l¶Ar fait une synthèse et critique de l¶ensemble des travaux: La revue des options comptables. Les tests de cohérence: consiste à: Examiner les info à caractère comptable et opérationnel. La validation par inspection physique. Après l¶évaluation définitive du C. L¶examen de la présentation des infos complémentaires L¶émission de l¶opinion .I . l¶Ar dispose des éléments nécessaires à définir précisément son intervention.

Ces entreprises craignent qu¶une mauvaise tenue de stocks perturbe la production et fausse les résultats de fin d¶année . que des saisies erronées ou défaillante entraînent des erreurs dans la constitution de la paie et dans le décompte des congés . Aussi les services de contrôle interne se sont-ils développés pour prévenir ces risques et préparer les missions annuelles des commissaires aux comptes.VERS LA PRATIQUE COURS D¶AUDIT INTERNE L¶EMERGENCE DU CONTRÔLE INTERNE Selon Fayol "On ne contrôle que ce qui est organisé". c'est pourquoi l'organisation de l'entreprise doit répondre à un certain nombre de critères indispensables à la réussite du contrôle interne On assiste aujourd¶hui à une explosion des besoins du contrôle interne dans les entreprises. . que des désordre dans la facturation retardent les paiement ou entraînent des pertes de chiffre d¶affaire.

 si l¶on ne peut obtenir l¶assurance que toutes les informations sont correctement transmises au service comptable. pour pouvoir appréhender convenablement les notions majeures d¶audit qui à la différence du contrôle interne. Le réviseur doit effectuer une analyse du contrôle interne de l¶entreprise afin d¶en apprécier les points forts et les points faibles et déterminer la nature.COURS D¶AUDIT INTERNE  Le contrôle interne n¶est pas une fonction ni une action épisodique de vérification mais bien plutôt un ensemble de pratiques d¶organisation mises en uvre par l¶ensemble du personnel pour que tout les rouages du système fonctionnent au mieux en minimisant les risques et en sachant y faire face. la valeur probante de la comptabilité peut être mise en doute. Action collective  Il faut bien comprendre cette notion de base du contrôle interne. l¶étendue et le calendrier de ses travaux. ne sont pas des dispositifs mais des fonctions intervenant au second degré. L e contrôle interne n¶est pas expressément prévu par la loi. . son insuffisance n¶est sanctionnée directement mais ses conséquences indirectement peuvent être importantes.

I. le respect de certains principes généraux du contrôle interne. la sauvegarde du patrimoine et la qualité de l¶information et de l¶autre l¶application des instruments de la direction et de favoriser l¶amélioration de la performance. LES OBJECTIFS DU CONTRÔLEINTERNE Protection et sauvegarde du patrimoine : La qualité de l¶information : L¶application des instruments de la direction L¶amélioration des performances La conception dynamique du S.I est l¶ensemble des sécurités contribuant à la maîtrise de l¶e/se. .C donne une définition qui intègre en plus de l¶efficacité et l¶efficience des procédures mis en place . Il a pour but d¶un côté d¶assurer la protection.COURS D¶AUDIT INTERNE EVALUATION DU SYSTEME INTERNE DE CONTRÔLE Le C.

Le contrôle : pour assurer le bon fonctionnement interne au sein de l¶E/se.L¶autorisation qui est tenue par une personne qui détient le pouvoir à savoir un responsable. le contrôle des différents opérations réalisées s¶avère nécessaire.C repose sur un certain nombre de principe généraux : ‡Principe de la qualité de personnel : ‡Principe d¶organisation : ‡Principe de séparation : Ainsi la séparation des tâches signifie la séparation des opérations suivantes : . .« .I. ‡Principe d¶intégration : L¶intégration aux procédures et à la structure de l¶E/se : ‡Principe de permanence : ‡Principe d¶universalité : ‡Principe d¶indépendance : ‡Principe d¶information : ‡Principe d¶harmonie : LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DU CONTRÔLE INTERNE : .COURS D¶AUDIT INTERNE Le contrôle par rapport à quoi ? Il est admis par la profession que le S. chef de service.L¶enregistrement c a d la personne qui laisse une trace de l¶opération grâce aux documents de l¶E/se. directeur.L¶exécution c a d la personne qui effectue l¶opération .

. On doit ainsi souligner que si le risque encouru est faible. ‡Que le contrôle interne est avant tout une meilleure répartition des tâches avant leur multiplication. dont le coût peut s¶analyser comme celui de l¶assurance .COURS D¶AUDIT INTERNE LES OBSTACLES ET LIMITES DU CONTRÔLE INTERNE : ‡Le coût du contrôle Il est souvent reproché au contrôle interne d¶augmenter les charges de l¶entreprise par l¶embauche du personnel nouveau et la réalisation d¶investissements supplémentaires. ‡Que le contrôle interne doit être a la mesure du risque qu¶il doit couvrir. la mise en place d¶une procédure dont le coût serait supérieur au risque encouru deviendrait une faiblesse dans l¶optique du rapport coût/efficacité. Il faut cependant observer : ‡Que le contrôle interne est un élément de sécurité dans l¶entreprise.

car il interdit qu¶il soit suspect. ‡Que les éventuels obstacles soulevés par le personnel relèvent plus de la résistance au changement en général. il faut observer : ‡Que le personnel doit être clairement au courant des objectifs réels du contrôle interne .COURS D¶AUDIT INTERNE ‡Les problèmes humains La mise en place d¶un système de contrôle interne peut être interprète comme une remise en cause de la Direction dans le personnel. ‡Que le contrôle interne joue en faveur du personnel. . Sans ignorer l¶existence de cas particulier.

Les références du contrôle interne dans le métier du réviseur Pour la compagnie des commissaires aux comptes. fraudes.11. d une part les contrôles internes sur lesquels il souhaite s appuyer.Appréciation du contrôle interne ainsi libellée : « a partir des orientations données par le programme général de travail ou plan de mission.1983 : « un document décrivant les procédures et l organisation comptable est établi par le commerçant. etc. le commissaire aux compte effectue une étude et une évaluation des systèmes qu il a juge significatif d identifier. des lors que ce document est nécessaire a la compréhension du système de traitement et a la réalisation des contrôles · » . l appréciation du contrôle interne est retenu comme une norme de la démarche de révision (norme 2102 . anomalie. S il conclut positivement.Intérêt de l analyse du contrôle interne par le réviseur : COURS D¶AUDIT INTERNE l auditeur va analyser l organisation en vue de rechercher si celle-ci inclut des moyens suffisantes destines à détecter toute erreurs.Septembre 1987) Le contrôle interne dans l entreprise a d ailleurs été évoque (sans être défini) dans le cadre du Plan Comptable Générale par le décret du 29. il accordera un meilleur degré de confiance aux informations traites dans le système que s il conclut négativement. et d autre part les risques d erreurs dans le traitement des données afin d en déduire un programme de contrôle des comptes adapte » -Normes et commentaires relatifs a l exercice des missions.

COURS D¶AUDIT INTERNE LE TRIANGLE DE L¶AUDITEUR AUDITEUR AUDITEUR SYSTÈME D¶INFORMATION CONTRÔLE INTERNE DANS CERTAINS CAS L¶AUDITEUR REND INUTILE UNE APPROCHE DE CONTRÔLE INTERNE .

la Fonction Achat : Service achat/approvisionnement Service réception Service comptabilité fournisseurs Service Paiement Facture 3.Fonction Immobilisation : Acquisition de l¶immobilisation Protection des immobilisations Désinvestissement 4 -La fonction personnel : Embauche Etablissement de la paie .COURS D¶AUDIT INTERNE AIDE MEMOIRE DES PRINCIPALES PROCEDURES: L¶application et le respect des principes du contrôle interne permettent une description des principales procédures : 1-la Fonction Vente : Le service commercial Le service facturation L¶enregistrement des factures Le compte client 2.

les stocks : Le contrôle des stocks L¶inventaire physique .le cycle de trésorerie : Les décaissements : Les encaissements : Contrôle et observation La comptabilisation : 6.COURS D¶AUDIT INTERNE 5.

COURS D¶AUDIT INTERNE Conclusion : Proposez une procédure respectant les principes du Contrôle Interne pour les circuits suivants : Réception des marchandises Encaissement des chèques Recrutement du personnel Livraison des produits finis Modification des composants des produits fabriqués .

R. Exécution Magasinier Enregistrement . Bq) du Responsable humaines . facture. trésorier du Encaissement des Directeur chèques financier Coursier Recrutement du personnel Livraison des produits finis D.Sce facturation .Comptable .H Directeur commercial Responsable service concerné Magasinier ressources Directeur générale Gardien / chauffeur et un responsable D° commercial .Sce comptable .Magasinier .Comptable (journal.Magasinier Contrôle .Responsable de D° des approvis.trésorier . sur la base des : BC.COURS D¶AUDIT INTERNE Réception des m/ses Autorisation Directeur d approvis. Responsable rapprochement bancaire. BL.

COURS D¶AUDIT INTERNE Une mission d audit interne passe par trois phases.Phase de réalisation : 1) La réunion d ouverture : 2) Le programme d audit : 3) Le travail sur le terrain : III.Phase de conclusion : 1) Le projet du rapport d audit : 2) La réunion de clôture : 3) Le rapport d audit : 4) Le suivi des recommandations : . Les différentes phases de la mission d audit interne : I.Phase de préparation : 1) L ordre de mission : 2) La prise de connaissance de l entité à auditer : 3) L identification des risques : 4) Le rapport d orientation : II.

Dans ce sens l auditeur doit : .réunir les éléments nécessaires pour justifier son opinion. l auditeur doit respecter une méthodologie clairement définie. Sur le plan quantitatif à savoir l importance des travaux à effectuer. . . Le problème se pose à la fois : Sur le plan qualitatif à savoir la nature des travaux de mettre en uvre. LES DIFFÉRENTES PHASES DE LA MISSION D AUDIT INTERNE : Lobjet de cette section est de décrire les travaux que l auditeur doit exécuter pour atteindre les objectifs assignés à sa mission.connaître et comprendre le sujet à savoir la société à auditer. cette méthode est applicable dans les différents types de la mission d audit (interne. fonctionnel et comptable).COURS D¶AUDIT INTERNE Pour mener une mission d audit.

Pour l auditeur. Cette phase consiste à des observations. il s agit de chercher les informations nécessaires capables de cerner le sujet audité.PHASE DE PRÉPARATION : C est la période au cours de laquelle les travaux préparatoires vont être réalisé et ce avant de passer à l action (phase de réalisation).COURS D¶AUDIT INTERNE I. elle se compose de 4 étapes : . à des études préliminaires et à repérer les zones de risques.

COURS D¶AUDIT INTERNE 1) L ordre de mission : Selon IFACI. De ce fait l ordre de mission rempli 2 fonctions : fonction de mandat fonction d information . l ordre de mission est le mandat donné par le directeur générale qui informe les principaux responsables concernés par l intervention imminentes des auditeurs. toutefois lorsqu il s agit d une mission externe « lettre de mission » qui est un document contractuel entre l E/se et le document interne.

environnement. 3 thèmes sont évoqués au cours de cette étape : l organisation à savoir analyser l organigramme de l entité à auditer. appelé aussi phase de familiarisation. ) analyser les contrôles internes mise en place identifier les risques majeurs qui lui sont relatives définir les objectifs de la mission Généralement. Les objectifs de la fonction à auditer Les techniques que l auditeur doit utiliser dans le cadre de sa mission . il consiste à : disposer d une vision d ensemble de l organisation : objet de la mission (objectif.COURS D¶AUDIT INTERNE 2) La prise de connaissance de l entité à auditer : Elle constitue l étape la plus importante car c est elle qui va conditionner la bonne ou le mauvais déroulement du mission d audit.

COURS D¶AUDIT INTERNE ‡Outils de travail de l auditeur : L auditeur au cours de cette phase établi un Questionnaire de Prise de Connaissance grâce auquel l auditeur collecte les informations pour mener à bien sa mission d audit. tableau des forces et faiblesses). de même il fait référence aux rapports d audit antérieurs. l auditeur va pouvoir tester ses connaissances en établissant un document intitulé Plan d Approche . Une fois la collecte des informations est achevée. il se présente sous la forme d un tableau qui va découper l activité à auditer en tâche élémentaire d une part et les objectifs de chaque tâches et activités d autre part et il importe de préciser que le Plan d Approche ne constitue que la 1ère partie d un autre outils appelé Tableau d Approche (tableau de risque. les notes de services (circulaire) et tout document capable d apporter une idée sur le fonctionnement de l entité. .

La méthode généralement adopté pour identifier les risques tient compte de 3 facteurs : l exposition : ce sont les risques qui concernent les biens de l E/se (incidence) l environnement : à savoir les risques liés à différentes opérations la menace : elle est souvent imprévisible telle que la fraude.COURS D¶AUDIT INTERNE 3) L identification des risques : Appelé aussi phase d identification des zones de risque. son objectif est identifier les zones où les risques sont successibles de se propager que d analyser les risques eux même. .

A. informations et chiffres significatives collectés au cours de la précédente phase pour établir le T. Tâches Objectifs Risques Forces faiblesses Commentaire Plan d¶approche . elle constitue l état des lieurs de forces et faiblesses réels ou potentiels et permet d hiérarchiser les risques dans le but de préparer le Rapport d Orientation.COURS D¶AUDIT INTERNE ‡Outils de travail de l auditeur : Pour identifier les risques.f.F. Il représente de façon synthétique et argumenter les présomptions de l auditeur sur chacun des thèmes analysés. l auditeur analyse les procédures. ce dernier conclu la phase d analyse des risques réalisés sur la base des objectifs définis dans le Plan d Approche.

Ce champ d action s »appuie sur 2 volets : .. * Les objectifs spécifiques : ils matérialisent de façon concret les dispositifs du contrôle interne qui feront l objet d un test ainsi sur la base de la fixation des objectifs spécifiques.COURS D¶AUDIT INTERNE 4) Le rapport d orientation : Il se présente sous la forme d un document que reprennent les éléments d identification des risques. dans ce cas l auditeur doit s assurer de la bon application du procédure du contrôle interne au sein de l entité audité.champ d action fonctionnel (fonction. service. ) . L auditeur est amené à définir les grandes lignes du questionnaire du contrôle interne qui sera utilisé au cours de la phase suivante. département. Le rapport d orientation défini les objectifs de la mission sous 3 rubriques : * les objectifs généraux : ils reflètent les principaux objectifs du contrôle interne. région. usine. * le champ d action : pour atteindre les objectifs préalablement fixés..) . les auditeurs vont délimiter leur champs d action répondant à leurs investigations.champ d action géographique (lieu.

l ordinogramme.COURS D¶AUDIT INTERNE Conclusion de la phase de préparation : Les techniques utilisées au cours de cette phase. . le Questionnaire du Contrôle Interne. en plus de celles déjà utilisés sont : le diagramme de circulation. les analyses économiques et financières.

COURS D¶AUDIT INTERNE II. mais le commencement des opérations de réalisation. elle doit être organisé et fondé sur un planning bien précis à savoir l ordre du jour.Phase de réalisation : Essentiellement une phase de travail sur le terrain. la phase de réalisation comporte 3 étapes principales : La réunion d ouverture Le programme d audit Le travail sur le terrain 1) La réunion d ouverture : Cette réunion marque non pas le début de la mission. .

Ainsi un rapporteur parmi les participants doit être désigné pour préparer le compte rendu de la réunion. vont présenter aux audités leur planning. Les audités sont dans un premier lieu les responsables directes du service ou de la fonction auditée et le directeur général de la société pour légitimer la mission et renforcer la position de l auditeur. . auditeurs juniors) encadré par le chef de mission. ainsi les auditeurs composé généralement de plusieurs nombre (auditeurs seigneurs.COURS D¶AUDIT INTERNE L organisation de la réunion : Cette réunion doit avoir lieu chez l audité et pas l auditeur. elle réunie les auditeurs et les audités.

COURS D¶AUDIT INTERNE L ordre du jour : Il doit être mis à la disposition des participants suffisamment de temps en avance (en générale 8 jours). et ce dans le but d animer le débat entre auditeurs et audités. Le rapport d orientation préparé par les auditeurs au cours de la précédente phase constituera l essentiel du l ordre du jour. Ce dernier aborde les points suivants : Les présentations des auditeurs et des audités Rappel sur l audit interne Présentation du rapport d orientation Rendez vous et contact Logistique de la mission Rappel sur la procédure d audit .

. Au niveau de cet étape. l auditeur fait appel à un certain nombre d outil en particulier le Questionnaire du Contrôle Interne et les outils d interrogation et de description. C est un fil conducteur entre les différentes activités et tâches. Il constitue la source de documentation. c est un document interne au service d audit dans lequel l équipe chargé de la mission retrace le planning des activités d audit.COURS D¶AUDIT INTERNE 2) Le programme d audit : Appelé aussi programme de vérification ou planning de réalisation. ce programme détaille les différents tâches à effectuer par les auditeurs. Le programme d audit doit répondre généralement à plusieurs objectifs. C est un planning de travail. Il permet le suivi du travail à accomplir. tel que : C est un document contractuel qui fixe les objectifs principaux de la mission et permet de définir la hiérarchie au sein de l équipe d audit.

l auditeur va réaliser des tests qui portent sur des opérations significatives et caractérisant un processus important. l auditeur se livre à 2 étapes d observation : * L observation immédiate : permettant de révéler et d apprécier la qualité du travail et d organisation.COURS D¶AUDIT INTERNE 3) Le travail sur le terrain : Cette étape marque le commencement de la mission d audit sur le terrain. Toutefois l auditeur doit se référer au contexte et aux aléas relatifs d observation. l auditeur doit rester ouvert à toutes les opinions et ne doit pas se transformer en un exécutant. il met en uvre les FRAP (Feuille de Révélation et d Analyse des Problèmes). * L observation spécifique : En revenant au zone à risque identifié antérieurement. . Les observations : Dans le cadre de sa mission. Il doit procéder à des tests et des observations élaborées à l aide du QCI et au cours desquels.

C est un document normalisé qui va aider l auditeur à formuler une recommandation pour remédier à un disfonctionnement. Il n y a pas de FRAP si les investigations débouchent sur l absence du problème.A. . Ce document va permettre à l auditeur de mettre en évidence les disfonctionnement constatées et les solutions qui suggère. La FRAP attire plus l attention sur les conséquences de disfonctionnement et les recommandations des auditeurs.R.P: Selon IFACI : la FRAP est le papier de travail synthétique sur lequel l auditeur documente chaque disfonctionnement. conclut chaque section de travail et communique avec les auditeurs concernés.COURS D¶AUDIT INTERNE F.

COURS D¶AUDIT INTERNE * Principes d élaboration d une FRAP : Tout disfonctionnement méritant d être signaler sera formuler en FRAP de la manière suivante : Le problème qui le résume Les faits ou constats qui le prouvent Les causes qui l expliquent Les conséquences que cela entraîne Les recommandations et les suggestions que le solutionnent .

.Diminution du nombre de commande de client de la région.Baisse de la rentabilité . .Recommandations : .Absence d une stratégie commerciale pour la région. .Mauvaise politique de communication.Diminution de la part du marché de la région Tanger Tétouan Constats : .Diminution du chiffre d affaire de la région . . Causes : .Mauvaise compétitivité .Diminution du règlement des clients.Diminution des parts de marché .F : Etablir une FRAP Problème : .COURS D¶AUDIT INTERNE On a constaté la baisse du chiffre d affaire de la région Tanger .Nombre restreint des participants commerciaux.Clients insatisfaits de la qualité du produit.A. .Instaurer une politique commerciale des produits.Améliorer la qualité des produits .Se retirer de la région Tanger. Conséquences : .Tétouan T.Concurrence déloyale des produits de la contrebande. .Tétouan .

COURS D¶AUDIT INTERNE La preuve en audit interne : En terme d analyse d un constat.Les informations doivent être pertinentes (répondant aux objectifs du mission) . l auditeur se demande toujours s il a retenu ou pas les critères d appréciation et de validation.Les informations doivent être nécessaires (indispensable). il doit s assurer donc de la cohérence de ses observations déjà formulées dans les FRAP et ce avant de les valider. la norme d audit dicte qu un constat est considéré prouvé et donc validé dés qu il remplit les conditions suivantes : . En effet. .Les informations doivent être utiles et vérifiables Cohérence et validation : Une fois l auditeur rassemblé les FRAP. .Les informations doivent être fiables .

COURS D¶AUDIT INTERNE III. En effet. l auditeur commencera à rédiger le projet de rapport d audit. le corps principal de ce rapport est élaboré à partir des dysfonctionnements figurant sur les FRAP.Phase de conclusion : Après avoir établi l ensemble des FRAP relative aux divers disfonctionnement détectés. .

toutefois il est caractérisé par le fait que : -Les remarques et les observations qu ils décèlent ne sont pas définies du moment qu il n était pas encore validé. -.C est le rapport d un projet et donc il est incomplet puisqu il ne présente pas les réponses des audités.COURS D¶AUDIT INTERNE 1) Le projet du rapport d audit : Il est fondé sur les FRAP rédigés par les auditeurs. .

selon IFACI. les observations es plus importantes. . Cette réunion vise à examiner le projet du rapport d audit qui distribuait à chaque participant quelques jours avant la réunion. « c est la présentation orale par le chef de mission au principale responsable de l entité audité. elle est effectuée à la fin du travail sue le terrain ».COURS D¶AUDIT INTERNE 2) La réunion de clôture : Il constituera la plate forme de rencontre entre les mêmes participants à la réunion d ouverture.

. l auditeur doit respecter un certain ensemble de principe c a d les auditeurs ne doivent pas mentionner au niveau de rapport que ce qui a été présenté aux audités.COURS D¶AUDIT INTERNE Principe de la file d attente : C a d la diffusion du projet du rapport d audit touchera en 1er lieu les audités et surtout les responsables. Principe de la réunion de clôture : Pour réussir cette réunion.

l auditeur a pour mission d encourager l audité de publier les résultats de la mission d audit et de chercher à prendre des actions correctives. Principe de l action immédiate : Selon ce principe. ce classement est fait à partir des conséquences.COURS D¶AUDIT INTERNE Principe de ranking : Les suggestions et les recommandations formulées par les auditeurs sont classés selon un ordre d importance. .

enfin d intervention le rapport d audit communique aux principaux responsables pour action et à la direction pour information les conclusions de l audit concernant la capacité de l organisation auditée à accomplir sa mission en mettant l accent sur les disfonctionnements pour faire développer des actions de progrès.COURS D¶AUDIT INTERNE 3) Le rapport d audit : Selon IFACI. .

l état des actions de progrès communique régulièrement à la direction les suites données aux recommandations formulées par l audité et éventuellement les résultats obtenus par des actions correctives des audités. .COURS D¶AUDIT INTERNE 4) Le suivi des recommandations : Selon IFACI.

.COURS D¶AUDIT INTERNE Conclusion de la phase de conclusion : Laudit a connu plusieurs transformations passant de la seule recherche de la protection du patrimoine de l E/se à un ensemble de technique mise en uvre et ce par référence à des normes dans le but d émettre une opinion sur le fonctionnement d une organisation.