Université de Bourgogne

Année 2009-2010

MASTER 1 QESI

MASTER 2 CAC
Partie n°4 : Les moyens et outils de progrès du RQ
Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

1

SOMMAIRE
1) Quels sont les moyens du Responsable Qualité ? 2) Quel sont ses outils de progrès ? • Les 5S • Les 6 basiques Qualité • Le GRP
Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

2

LES MOYENS DU RESPONSABLE QUALITE

Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

3

Les réunions de services Ces réunions sont hebdomadaires et permettent : • de faire le bilan Qualité de la semaine en fonction des produits fabriqués pour chaque équipe • de valider les plans d’actions mis en place lors des réunions précédentes • d’étudier ensemble de nouvelles méthodes de contrôle ou des axes d’amélioration sur chacun des produits Point essentiel : Travailler en équipe Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 4 .

6 basiques Qualité…) • de faire des rappels et des mises à jour sur les instructions de contrôle des différents produits • de former l’équipe Qualité à de nouvelles règles permettant l’amélioration permanente de l’entreprise • de former l’équipe Qualité sur le management d’une équipe • de former l’équipe Qualité sur la métrologie Point essentiel : Les réunions doivent être utiles et apporter quelque chose aux participants Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 5 .Ces réunions permettent également : • de faire des rappels sur les différents basiques de la Qualité (5S.

Les réunions inter services Ces réunions sont hebdomadaires et regroupent : • la Direction de l’entreprise • le Responsable de Production • le Responsable Qualité • le Responsable de la Maintenance • le Responsable Logistique • le Responsable Achats • le Responsable RH Point essentiel : Travailler en équipe pour l’amélioration globale de l’entreprise Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 6 .

Réclamations clients…) • d’analyser les indicateurs de chaque service (productivité. Réclamation clients…) • de mettre en place les actions nécessaires pour l’amélioration de chaque service • d’annoncer les axes de travail pour la semaine à venir Point essentiel : Travailler en équipe pour l’amélioration globale de l’entreprise Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 7 .Ces réunions permettrent : • de faire un bilan hebdomadaire par service (productivité.

c’est : • informer le personnel des résultats Qualité interne • informer le personnel des résultats Qualité externe • informer le personnel des actions préventives ou correctives mises en place • annoncer les objectifs à atteindre Point essentiel : le personnel est le cœur de l’entreprise et influe directement sur les résultats de l’entreprise Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 8 .La communication dans l’entreprise La communication dans l’entreprise.

Les challenges Entreprise Les challenges Entreprise consistent : • à motiver le personnel afin qu’ils garantissent un niveau de Qualité maximal • à faire progresser l’entreprise sur divers axes qui ont été repérés comme fragiles • à obtenir les résultats souhaités en récompensant le personnel Point essentiel : un personnel motivé et intégré dans un challenge se fixera lui-même des objectifs très hauts Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 9 .

il ne faut pas favoriser un service… Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 10 . Pas d’erreurs de livraison… Point essentiel : un challenge est mis en place pour l’ensemble du personnel.La mise en place d’un challenge Entreprise Les challenges Entreprise ne concernent pas uniquement la Qualité mais l’ensemble des services de l’entreprise : • Chefs d’équipe : Augmentation de la productivité. diminution des rebuts… • Qualité/Opérateurs : 0 réclamations clients. respects des basiques Qualité… • Logistique : 0 retards de livraison.

LES OUTILS DE PROGRES Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 11 .

LES « 5S » Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 12 .

Introduction C’est une méthode de management simple et efficace pour faire progresser rapidement l’entreprise Définition : Technique de management qui permet d’introduire ordre et rigueur dans l’Entreprise Outil essentiel pour amorcer une démarche de Qualité Totale Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 13 .

est une technique de management qui repose sur des principes simples : Seiri Débarras Seiton Seiso Seiketsu Shitsuke Partie n°4 Rangement Nettoyage Ordre Rigueur Les moyens et outils de progrès pour le RQ 14 Progrès .Méthodologie : La méthode des « 5S ». qui tire son origine de la première lettre de chacune des 5 opérations.

enlever l’inutile et hiérarchiser les éléments de travail.Débarras : La première opération a pour but de trier. matériels ou immatériels Lutter contre l’accumulation Rangement : « Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place » Aménager les moyens de façon à éviter les pertes de temps et d’énergie Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 15 .

Nettoyage : Le non-respect de la propreté peut avoir des conséquences considérables en provoquant des anomalies ou l’immobilisation de machines Le but de cette opération revêt 2 aspects : Préventif : ne pas salir Correctif : nettoyer et inspecter Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 16 .

Ordre : Cette opération consolide les précédentes. L’ordre marque le respect de chacun pour son environnement immédiat Il faut des aménagements créatifs et concrets Le management visuel devient une méthode très utile Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 17 .

Rigueur : C’est la règle la plus importante des « 5S ». Elle est du ressort de la hiérarchie. • Pérennise l’effort accompli pour aménager le poste de travail • Nécessite d’acquérir des habitudes et aussi un état d’esprit • Encourage le personnel à adhérer aux règles La rigueur se développe autour de 2 axes importants : • Un contrôle continu au travers de vérifications fiables • Une communication dynamique Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 18 .

Conclusion : Le résultat de cette méthode de management se mesure : • En productivité • En satisfaction du personnel en regard des efforts réalisés pour améliorer les conditions de travail Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 19 .

Les 6 basiques Qualité Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 20 .

Les 6 basiques sont : • Le mur Qualité • L’autocontrôle • Les bacs rouges • La gestion des retouches Progrès • Les poka yoké • Le démarrage de production Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 21 .Introduction Les basiques Qualité sont des méthodes de progrès pour la production afin d’atteindre les exigences Qualité fixées.

LE MUR QUALITE Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 22 .

Le mur Qualité : Définition Le mur Qualité peut être défini comme la protection du client final par rapport aux produits fabriqués et livrés CLIENT MUR QUALITE Conforme Non conforme Le MUR QUALITE n’est pas un poste de CONTRÔLE FINAL C’est un contrôle supplémentaire Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 23 .

Le mur Qualité : Utilisations Le mur Qualité peut être utilisé : En tant qu’action préventive : • Démarrage série. transfert de production • Produit/Process non maîtrisé • Manque d’expérience. turn over important En tant qu’action corrective : • Le client exige une amélioration de la Qualité • Retrouver rapidement la confiance du client Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 24 .

Le mur Qualité : les éléments de base Le mur Qualité est : • supervisé par la Qualité • possède des règles de réactions • délègue un pouvoir de décision Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 25 .

Retour d’info à la ligne Retour d’info du client Analyse des retours Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 26 .

Le mur Qualité : Conclusions Le mur Qualité est : • un poste occupé par des opérateurs formés et validés avec des enregistrements des rebuts • un poste dédié à du contrôle : pas de valeur ajoutée • un poste possédant un flux clair • un poste possédant une panoplie de défaut ainsi que des pièces limites • un poste possédant des gabarits et tous les moyens de mesures nécessaire • un poste propre. bien éclairé… Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 27 .

L’AUTOCONTRÔLE Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 28 .

Opération de contrôle FOURNISSEUR CLIENT Aucun contrôle. Baisse des ppm clients Alerte Mise en place de l’auto-contrôle Allègement du contrôle final Opération de contrôle qualité sur une pièce par la personne qui vient d’effectuer l’opération Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 29 . Tous les défauts vont chez le client Hausse des ppm internes (détection défauts ) Mise en place d’un contrôle final.

c’est : • vérifier l’absence de défauts • avoir une formation au préalable • selon une séquence précise • avec une méthode prédéfinie pour détecter tout type de défaut • à l’aide d’outils visuels pour prendre des décisions • dans un temps prédéterminé Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 30 .Réaliser une opération de contrôle.

Les aides au contrôle Les aides au contrôle sont : • les instructions de contrôle • les chemins de contrôle • les échantillons de référence • les échantillons limites Contrôle final Autocontrôle Sur tous les postes • les panoplies de défauts Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 31 .

Instructions de contrôle : étapes de réalisation 1) Analyse de l’existant  instructions de contrôle déjà existantes  manière d’opérer sur le terrain Point essentiel : Implication du personnel de la ligne dans l’élaboration et la validation des instructions de contrôle Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 32 .

2) Élaboration de l’instruction standard  localisation des critères à contrôler sur la pièce  Fonctionnalité  Aspect  Jeu/Affleurement (Dimensionnel) Point essentiel : se référencer : • au cahiers des charges (plan) définis avec le client • au réclamations qualité  Définition du chemin de contrôle Point essentiel : Faire un chemin de contrôle continu Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 33 .

comment. métrologie…) et les tolérances  Quoi : Préciser ce qui est à contrôler (Affleurement. quoi)  Où : Indiquer clairement l’endroit à contrôler  Comment : indiquer la méthode de contrôle (visuel. Définition de la méthode de contrôle (Où. aspect…) Point essentiel : Faire un chemin de contrôle clair et définir un temps de contrôle pour chaque étape Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 34 . jeu.

Le poste de contrôle • Instructions de contrôle : lisibles depuis le poste • Fiches d’enregistrement des défauts et codification des défauts • Outils de contrôle • Support adapté pour contrôler la pièce • Pastilles rouges : identification des défauts • Éclairage Point essentiel : La pièce type avec chemin de contrôle doit être près du poste et datée Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 35 .

Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 36 .Échantillon de référence et panoplie de défaut  Un échantillon de référence est un échantillon conforme aux exigences du client  Une panoplie de défaut est un échantillonnage des principaux défauts connus : • Glossaire de défauts identiques pour tous (Codification des défauts) • Support de formation pour les nouveaux arrivants (Guide de formation) Point essentiel : La panoplie de défauts doit être visible. régulièrement revue et renouvelée ainsi que protégée.

Échantillons limites Ce sont les limites d’acceptation des défauts Pièces NOK L L L Échantillons de défauts Limite d’acceptation J Pièces OK J J Échantillons limites Référence J Échantillons de référence Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 37 .

! Point essentiel : les échantillons limites sont signés par le client ou sinon par la qualité interne Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 38 .But des échantillons limites : • Aider l’opérateur pour décider de manière autonome si une pièce est conforme ou non • Éviter la dérive dans le temps des limites de contrôle (trop sévère ou pas assez) Objectif : Encadrer la limite d’acceptation le plus précisément possible Un défaut peut être acceptable dans une zone et non acceptable dans une autre.

Formation et performance • Formation du personnel de production  Participation à l’élaboration de l’instruction  Formation en salle  Formation en atelier (hors poste de travail et sur le poste de travail) • Suivi de la performance  Auditer régulièrement la connaissance et le respect des instructions  Vérifier l’efficacité  Faire évoluer en fonction du niveau qualité (réclamations clients. nouveaux défauts internes…) Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 39 .

BACS ROUGES Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 40 .

Les Bacs Rouges : Objectif Le principe de ce basique qualité est : Isoler le produit non-conforme de la ligne de production Cet isolement doit être effectué : • pour les produits finis • pour les produits semi-finis • pour les POE (Pièces d’Origine Extérieure) Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 41 .

Les Bacs Rouges : Mise en oeuvre Sur le poste de travail : Un bac rouge par type de produit non conforme : • pour les produits finis • pour les produits semi-finis • pour les POE Le bac rouge contient les pièces non-conformes : • Douteux • Retouches • Rebuts Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 42 .

Les Bacs Rouges : Règles d’utilisation Les bacs rouges : • Pour les non-conformes : Pas pour les déchets • Ne doit pas être jaune ni orange Rouge ! • Identification fixe : pas de papier ou de ruban adhésif • Attention au conditionnement de manière à ne pas abîmer une pièce qui peut être retouchable Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 43 .

Les Bacs Rouges : Emplacement Identification de la zone de stockage Les bacs rouges sont situés dans un endroit délimité et identifié au sol. en rouge Garder le poste propre et en ordre Lieu des bacs rouges sur la ligne de production Placés le plus proche possible des postes de travail où les défauts sont détectés Pas de perte de temps de manutention pour isoler la pièce Améliorer la réactivité en cas de problème récurrent Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 44 .

au plus tard à la fin de l’équipe Par une personne autorisée et bien formée Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 45 .Isoler le produit non-conforme de la ligne de production Dans le bac rouge 4 .Les Bacs Rouges : Principe général sur le poste de travail 1 .Enregistrer le défaut Fiche d’enregistrement des défauts au poste 5 .Identifier la zone non-conforme sur le produit Pastille rouge / coup de crayon / ruban adhésif 3 .Détecter le produit non-conforme Formation de l’opérateur 2 .Trier les pièces à retoucher ou à rebuter.

Les Bacs Rouges : Taille du bac rouge Taille maximum : Volume de rebuts d’une équipe à ce poste (8H de production) Management visuel de la Qualité Rebut sur 8H de prod. à ce poste Partie n°4 Rebut sur 8H de prod Quantité de rebut anormale Les moyens et outils de progrès pour le RQ 46 .

) Isolation des POE non-conformes dans les bacs rouges Par le personnel autorisé et formé Analyse en fin de poste Tous les bacs rouges sont vidés et analysés 47 Tous les bacs rouges sont vides Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ . Retoucheur. etc.. superviseur.Les Bacs Rouges : Gestion des bacs rouges Début du poste 8H de production Fin du poste Isolation des pièces non conformes dans les bacs rouges Tri fréquent et régulier des pièces non-conformes (à retoucher / à rebuter) Analyse fréquente par le personnel autorisé et formé (Team-Leader.

Les Bacs Rouges : Avantages 1) Pas de différenciation entre rebuts et retouches 1 seul bac pour les non-conformes Pas de risque d’envoyer de pièces mauvaises chez le client Pas de risque de mettre au rebut une pièce retouchable 2) Management visuel de la Qualité Si le volume des pièces non conforme est anormalement élevé : Trop de POE au rebut : analyse du problème Trop de produits finis ou semi-finis : Problème process Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 48 .

3) Tri et analyse plus facile Repérage direct sur les pièces douteuses Grâce à l’identification du défaut sur la pièce Si le volume des pièces non conforme est anormalement élevé : Réactivité améliorée pour la correction Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 49 .

LE PROCESSUS DE RETOUCHE Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 50 .

Formation aux postes de retouche Le poste de retouche est géré comme un poste réservé : Cela implique : • Une identification claire du poste de travail • Une formation spécifique  instructions spécifiques  quelles sont les retouches permises  références des moyens à utiliser • Une validation de la formation  validé par du personnel du Service Qualité Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 51 .

La gestion des retouches La retouche étant une opération extraordinaire : Celle-ci a lieu en dehors de la ligne de production sur un poste clairement identifié et aménagé à cet effet Le circuit de retouche est scindé en 3 étapes Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 52 .

1 – On extrait la pièce défectueuse du flux Retouche Légende: Flux des pièces Bacs rouges POE POE Feuilles d’enregistrement Flux des pièces Conformes retouchées POE Feuille d’enregistrement (rebuts) POE Rebuts Flux des pièces non-conformes (à retoucher ?) CONTRÔLE FINAL ! Partie n°4 Si une pièce ne peut être sortie du flux (ex : carrousel tracté etc…). celle-ci doit être clairement repérée et analysée à la fin du process Les moyens et outils de progrès pour le RQ 53 .

2 – On retouche la pièce le plus tôt possible dans l’équipe Légende: Flux des pièces Bacs rouges POE POE Feuilles d’enregistrement Flux des pièces Conformes retouchées POE Feuille d’enregistrement (rebuts) Flux des pièces non-conformes (à retoucher ?) POE Rebuts CONTRÔLE FINAL RETOUCHE Feuille d’enregistrement (rebut) Feuille d’enregistrement (retouche) Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 54 .

3 – On réinsère la pièce retouchée dans le flux de production à l’endroit où elle a été extraite Légende: Flux des pièces Bacs rouges POE POE Feuilles d’enregistrement Flux des pièces Conformes retouchées POE Feuille d’enregistrement (rebuts) Flux des pièces non-conformes (à retoucher ?) POE Rebuts CONTRÔLE FINAL RETOUCHE Feuille d’enregistrement (rebut) Feuille d’enregistrement (retouche) Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 55 .

Enregistrement aux postes de retouches 1) L’ensemble des pièces retouchées et rebutées (non conformes) Renseignées sur des feuilles d’enregistrement (une pour les retouches. l’autre pour les rebuts) 2) Les pièces retouchées Retournent au poste où le défaut a été détecté 3) Les pièces à rebuter Placées dans des bacs rouges Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 56 .

Non-conformes Record sheet Fiche Poste de travail Enregistrement des défauts Rebuts Record sheet Fiche Poste de Retouche Record sheet Fiche Enregistrement des retouches Ne peut être retouchée Peut être retouchée Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 57 .

Équipement des postes de retouches Le poste de retouche doit : • Être propre et adapté • Être correctement éclairé • Posséder les mêmes équipements que les postes de travail Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 58 .

POKA YOKE Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 59 .

Qu’est ce qu’un poka yoké • Un poka yoké est un dispositif simple et fiable rendant impossible l’erreur conduisant au défaut ? • Il rend impossible la transmission d’un défaut au poste qui suit celui où il a été produit Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 60 .

symétrie…) • Le système anti-erreur doit privilégier la non production de défauts plutôt que leur détection • La logique anti-erreur doit être incluse le plus en amont dans les phases de conception produit/process Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 61 .Deux types de poka yoké : Design 1) Poka yoké Design : inhérent à une caractéristique du produit (forme.

Deux types de poka yoké : Process 2) Poka yoké Process : prend en considération certaines caractéristiques du produit afin d’éviter des erreurs dans le processus de fabrication Exemple : compteur du nombre de vis qui bloque le passage au poste suivant en cas de vis manquante ou couple de serrage insuffisant Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 62 .

Gestion des poka yoké : définition Chaque poka yoké doit être défini selon différents critères : • Méthode de détection • Situation du Poka yoké • Description du poste avant amélioration • Description du poste après amélioration • Effets du poka yoké • Coût du poka yoké Ces critères sont généralement enregistrés sur une feuille de définition du poka yoké Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 63 .

Gestion des poka yoké : identification ! Ces règles ne s’appliquent qu’au poka yoké process PKY 001 PKY 001 POE BOP POE BOP PKY 002 • Référencer chaque poka yoké : numéro d’identification • Identification sur le lay-out de la ligne Partie n°4 POE BOP pièces Rejected parts Rejetées INSPECTION FINALE INSPECTION POE BOP FINAL POE BOP REWORK RETOUCHE Les moyens et outils de progrès pour le RQ 64 .

instruction de validation avec pièce échantillon. point à contrôler…) Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 65 .Gestion des poka yoké : validation ! Chaque poka yoké doit être validé à des fréquences bien définies A chaque début d’équipe Après un changement de série/référence Après une panne Inclus dans l’instruction de démarrage • Quand : • Par qui : L’opérateur au poste de travail • Comment : A l’aide d’une feuille de validation (fonction du Poka yoké.

Indication du paramètre et du numéro d’identification  1 Logo par Poka-Yoke (et par paramètre) MANAGEMENT VISUEL PKY002 EN FONCTIONNEMENT PARAMETRE : Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 66 .Symbole sur la machine .Poka yoké : gestion visuelle PAS DE CONTROLE LE POKA YOKE FONCTIONNE .

Opérateur formé 100 % DE CONTROLE LE POKA YOKE NE FONCTIONNE PAS Logo rouge FIXE sur la machine MANAGEMENT VISUEL PKY002 EN PANNE INSPECTION A 100 % REQUISE PARAMETRE: Réparation dans les 8 heures ENREGISTREMENT DATE DEFAUT Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 67 ..Instruction spécifique .

Poka yoké : résumé • Définition • Identification PKY 001 Feuille de définition du Poka-Yoke • Validation Feuille de validation du Poka-Yoke Règles de réaction 68 • Gestion visuelle PKY002 EN FONCTIONNEMENT PARAMETRE : INSPECTION A 100 % REQUISE PARAMETRE: PKY002 EN PANNE Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ .

DEMARRAGE PRODUCTION Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 69 .

Feu vert pour la production 1) Pourquoi ? S’assurer que le processus de fabrication est en mesure de fabriquer des pièces conformes aux exigences qualité du client 2) Quand ? A chaque début d’équipe (après avoir assurer le passage des consignes A chaque changement de référence fabriquée Suite à une panne technique Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 70 .

s’assurer de la mise en place du mode dégradé 71 Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ .Instruction de démarrage validation en 4 étapes 1) Commentaires généraux • Référence fabriquée. n° de ligne… • Date/Heure • Équipe. des instructions… Validation des poka yoké sur la ligne En cas de mauvais fonctionnement du PY. n° d’opérateur… Mettre en place les standards correspondants à la référence fabriquée 2) Validation du poste de travail et des poka yoké • • • • Propreté du poste Présence des bacs rouges Présence des standards.

T°… Il est important de noter la valeur obtenue lors de la validation 4) Validation des caractéristiques produits et visa de la production • • • • Dimensionnel de la pièce Poids de la pièce Affichage de la première pièce bonne Validation par l’opérateur et le chef d’équipe Ces caractéristiques peuvent évoluer dans le temps 72 Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ .Instruction de démarrage validation en 4 étapes 3) Validation des paramètres processus • Contrôle de paramètres influents • Temps d’ouverture.

Première pièce bonne Définition : C’est la validation que tout est en place pour atteindre les exigences qualité du client C’est seulement quand une pièce est conforme que la production peut démarrer Cette pièce est appelée « première pièce bonne » Elle est : • datée (Jour. heure) • signée par l’opérateur et le contrôleur • protégée de la poussière • exposée visiblement Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 73 .

Démarrage de production Contrôle de la première pièce NON Pièce conforme aux exigences clients OUI Modification du processus On expose la pièce et on continue la production Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 74 .

Bonnes pratiques de gestion des instructions de démarrage Mise en place au poste de travail d’un « cahier de bord » mensuel comprenant : • la liste des poka yoké à valider avec la feuille de définition et le mode de validation • des instructions de démarrage vierges • des cartes de contrôles permettant de suivre au cours de la production l’évolution des caractéristiques produit et des paramètres processus Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 75 .

Cette pratique permet de suivre les différentes capabilités (produit et processus) Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 76 .

Les Groupes de Résolution de Problème (GRP) « Problem solving » Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 77 .

Problèmes et perspectives • Un problème ? Quelles perspectives ? ? Est-ce comme cela que l’entreprise va atteindre ses objectifs ? Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 78 .

• Client victime d’un incident répétitif ou mal géré Est-ce comme cela que l’entreprise va atteindre les objectifs du clients? Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 79 .

• Uniquement client ? Et les problèmes internes ?

Est-ce comme cela que l’entreprise va atteindre ses objectifs internes?
Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

80

• Perspectives de problèmes

Problèmes
Pas de problème Pas de problème

=
= =

Opportunités
Pas d’amélioration Problème

Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

81

• 10 étapes pour une pensée orientée KAIZEN 1. Abandonner les idées fixes, refuser l’état actuel des choses

2. Au lieu d’expliquer ce que l’on ne peut pas faire, réfléchir comment faire
3. Réaliser aussitôt les bonnes propositions d’améliorations 4. Ne pas chercher la perfection, gagner 60% de l’objectif dès maintenant 5. Corriger l’erreur immédiatement sur place
Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

82

respecter les « 5 pourquoi » et chercher ensuite la solution 8.6. Prendre en compte les idées de 10 personnes au lieu d’attendre l’idée géniale d’un seul 9. Essayer et ensuite valider 10. Trouver des idées dans la difficulté 7. Chercher la cause racine. L’amélioration est infinie Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 83 .

Rôles et responsabilités du management • L’équipe Problem Solving ou Groupe de Résolution de Problème L’équipe Problem Solving : • Partage les objectifs • Partage la méthode • Partage le plan d’action et le suivi Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 84 .

• Rôles et responsabilités du management Les managers doivent permettre de résoudre les problèmes comme suit : • Créer l’environnement encourageant la résolution des problèmes et encourager l’implication • Maintenir la prise de conscience à tous niveaux de l’organisation Cela demande de bons leaders pour faire en sorte que les employés s’engagent dans des démarches nouvelles La meilleure façon d’y parvenir est de poser les bonnes questions Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 85 .

• Conclusion Les vrais managers ont plus de bonnes questions que de réponses : • Avez vous un Paréto des défauts ? • Pourquoi l’a-t-on fait ? • Pourquoi ne l’a-t-on pas vu ? • Quels sont les 5 pourquoi ? Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 86 .

La méthodologie du Problem Solving • Pourquoi une méthodologie formalisée ?  Besoin de rigueur  Ne rien laisser « d’évident »  Aller pas à pas  Trouver les véritables solutions  Assurer la solution définitive  Rendre possible la communication et la généralisation des résultats  Base du « savoir-faire » de l’entreprise  Garantir l’éradication totale sans zone d’ombre Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 87 .

• La roue de la Qualité Amélioration permanente . Standardisé Opportunité Action Plan Collaborateurs & Travail d'équipe Vérifier Faire Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 88 .

• Le PDCA : un guide pour la résolution de problème  Pour chacune des phases. il existe un format défini pour son utilisation  Chaque outil a des objectifs et une justification Act Plan Check Do Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 89 . il existe des outils formalisés pour atteindre les objectifs de chaque étape  Pour chaque outil.

Planifier Identifier ce qui est à faire : Act Plan  Décrire  Analyser  Trouver Check Do Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 90 .

La résolution de problème sous PDCA  Paréto  Formulation du problème et objectifs  Brainstorming  Causes probables : 5 pourquoi ?  Causes probables : Ishikawa  Validation des causes probables P Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 91 .

LE DIAGRAMME DE PARÉTO Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 92 .

pannes.1) A quoi sert-il ?  A hiérarchiser les différents éléments (causes. clients…)  Donner une vision globale de l’endroit où concentrer les efforts 2) Comment l’utiliser  Mesurer (quantifier) chaque élément  Exprimer chaque élément en pourcentage du total  Construire le graphique en classifiant les éléments en ordre décroissant  Choisir le/les éléments prioritaires d’action Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 93 .

3) Principe du Paréto 20 % 80 % 20 % 80 % 20 % des causes provoquent 80 % des problèmes Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 94 .

4) Exemples de Paréto 80 % des buts de football sont marqués par 20% des joueurs 80 % des accidents de voiture sont causés par 20% de chauffeurs Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 95 .

5) Déploiement de Paréto % 100 100% 80 80% Pareto de Pareto: manque matière injection 60 60% 40 40% 20 20% 0 Manque matière B C D E 0% coin en haut à gauche porte agrafe n°2 au mileu en bas Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 96 .

FORMULATION DU PROBLÈME Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 97 .

1) Un problème est un écart par rapport à une référence :
 Quel est la référence ?  Quel est l’écart? Les faits et mesures formelles sont essentielles pour la pose du problème

Donner des preuves aux affirmations !!!
Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

98

2) Cas des incidents :

2 obsessions :  Pourquoi a-t-on fait le défaut ?  Pourquoi ne l’a-t-on pas vu ?

Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

99

3) Formulation du problème et objectifs :

QQOQCP

Objectif

Indicateur
Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

100

LE BRAINSTORMING Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 101 .

critiquer. en s’appuyant sur la dynamique de groupe  A développer la créativité  A mettre « sur la table » toutes les idées fondées sur l’expérience et la participation des personnes 2) Comment l’utiliser ?  Réunir absolument toutes les idées dans un délai donné  Ne pas censurer. ou discuter pendant le brainstorming (nous le ferons après…)  Noter toutes les idées Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 102 .1) A quoi sert-il ?  A trouver le plus grand nombre d’idées pendant une courte durée.

ISHIKAWA Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 103 .

1) A quoi sert-il ?  A classifier les idées en grandes familles (suite à un brainstorming par exemple) :  Moyens      Matière première Milieu (Environnement) Méthode Main d’œuvre Mesure  Visualiser les familles ci-dessus et leurs relations 2) Comment l’utiliser ?  Réunir les différentes causes et sous-cause en groupe Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 104 .

3) Ishikawa ou arbre cause-effet ou arête de poisson Moyen Méthodes Milieu Problème (effet client) Mesure Main Oeuvre Matière Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 105 .

4) Exemple d’Ishikawa Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 106 .

Cas des incidents : 2 obsessions :  Pourquoi a-t-on fait le défaut ?  Pourquoi ne l’a-t-on pas vu ? Chercher la nature des causes  Avérées  Probables  Insensées Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 107 .

LES 5 POURQUOI Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 108 .

1) Définition Assurer le succès. trouver la cause fondamentale Problème Pourquoi Pourquoi Pourquoi Pourquoi Pourquoi Cause de fond Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 109 .

2) Exemple Pourquoi la machine s ’arrête 1 Pourquoi que la protection thermique a été activée 2 Parce que l ’huile manque Pourquoi l ’huile manque 3 Parce que la pompe est en tombée en panne Parce que la protection thermique a été activée Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 110 .

Pourquoi la pompe est elle en panne? 4 Parce que l ’axe est mort Pourquoi l ’axe est mort???? 5 Parce que le filtre est contaminé !!!!! Cause Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 111 .

Arrêter le 5 Pourquoi lorsqu ’on entre dans le domaine de l ’hypothèse Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 112 .

VALIDATION DES CAUSES PROBABLES Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 113 .

5 pourquoi…)  Pour chaque cause. pour décider l’action 2) Comment l’utiliser ?  Énumérer toutes les causes possibles (brainstorming.1) A quoi sert-il ?  A connaître et prouver de façon rigoureuse quelles sont les causes les plus probables. Ishikawa. définir une méthode de vérification ou établir une « feuille de bâtonnage »  Prendre une décision sur la validation ou non de chaque cause Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 114 .

Do : Faire Exécuter : Act Plan  Réaliser ce qui est planifié en respectant les délais  Enregistrer la date de réalisation de chacune des actions Check Do Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 115 .

La résolution de problème sous PDCA  Paréto  Formulation du problème et objectifs  Brainstorming  Causes probables : 5 pourquoi ?  Causes probables : Ishikawa P  Validation des causes probables  Bâtonnage  Plan d’action D Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 116 .

PLANS D’ACTION Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 117 .

Qui. Quand) à entreprendre  Faire le suivi du degré d’avancement des actions 2) Comment l’utiliser ?  Décrire l’action à réaliser  Nommer un seul responsable de chaque action et un délai en accord avec le responsable  Noter la date réelle de réalisation  Vérifier sur le terrain et noter la date de validation de chaque action  Évaluer les actions complémentaires nécessaires Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 118 .1) A quoi sert-il ?  Planifier les actions (Quoi.

3) Exemple de plan d’action

Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

119

Check : Contrôler
Contrôler :
Act Plan

 Vérifier les résultats de vos actions  Évaluer la performance de ce qui est réalisé

Check

Do

Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

120

La résolution de problème sous PDCA  Paréto  Formulation du problème et objectifs  Brainstorming  Causes probables : 5 pourquoi ?  Causes probables : Ishikawa P

 Validation des causes probables  Bâtonnage
 Plan d’action  Graphique de suivi (Tracking chart)

D C

Partie n°4

Les moyens et outils de progrès pour le RQ

121

GRAPHIQUE DE SUIVI (TRACKING CHART) Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 122 .

1) A quoi sert-il ?  Suivre l’efficacité des plans d’actions à travers leur impact sur un indicateur déterminé  Faire le suivi du degré d’avancement des actions 2) Comment l’utiliser ?  Définir l’indicateur de suivi  Faire une liste en dessous des différentes actions à réaliser et les planifier dans le temps  Noter la date réelle d’application  Valider chaque action en fonction de : • • Partie n°4 L’évolution de l’indicateur Un audit sur le terrain. si nécessaire Les moyens et outils de progrès pour le RQ 123 .

3) Exemple de suivi des résultats Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 124 .

Act : Assurer Act Plan  Analyser les actions ayant produit une amélioration réelle  Convertir ces actions en normes pour que le résultat soit durable standardiser • Modifier • Établir des normes • Généraliser Check Do Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 125 .

La résolution de problème sous PDCA  Paréto  Formulation du problème et objectifs  Brainstorming  Causes probables : 5 pourquoi ?  Causes probables : Ishikawa P  Validation des causes probables  Bâtonnage  Plan d’action  Graphique de suivi (Tracking chart)  Verrouillage .Perspectives Partie n°4 D C A 126 Les moyens et outils de progrès pour le RQ .

PERSPECTIVES Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 127 .VERROUILLAGE .

c’est à dire : • Que peut on faire pour que le problème n’apparaisse plus sur le terrain (autres machines identiques) et dans de nouveaux projets  Il permet de formaliser les actions supplémentaires.1) A quoi sert-il ?  A répondre à l’act du PDCA. à les appliquer pour généraliser et standardiser 2) Comment l’utiliser ?  Identifier la liste des documents à actualiser  Action à informatiser pour éviter la répétition ou réapparition Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 128 .

Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 129 .

CONCLUSION Partie n°4 Les moyens et outils de progrès pour le RQ 130 .

Le Responsable Qualité a un grand rôle dans l’amélioration continue de l’entreprise C’est lui qui maîtrise en général le mieux les divers outils de progrès que sont le « 5S ». utilise les outils nécessaires et joue un rôle de soutien et de manager dans l’entreprise Les moyens et outils de progrès pour le RQ 131 Partie n°4 . les basiques Qualité et les Groupes de Résolution de Problème Cela ne veut pas dire que le Responsable Qualité est responsable de tout… et tout seul… ! Il initie la démarche.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful