Le changement organisationnel

1) La notion du changement 2) L’historique du changement organisationnel 3) Les dimensions du changement 4) Les facteurs déclencheurs du changement 5) Le processus du changement 6) Les résistances aux changement 7) L’adaptation au changement .

à une autre considérée comme étant plus adaptée. qui est observé dans l’environnement et qui a un caractère relativement durable » « le passage d’un état actuel à un état désiré. d’une situation originale actuelle. de nouveaux outils. qui répond mieux aux exigences du milieu ou aux nouvelles aspirations des personnes concernées » 1. de nouvelles méthodes de travail. par les hommes de l’entreprise. jugée inadéquate.2) Définitions du changement organisationnel « c’est faire métaboliser par le corps social.1) La notion du changement 1. de nouvelles démarches pour des performances et des résultats à la mesures de ses ambitions » .1) Définitions du changement « le passage d’un état à un autre.

. explicite qui intègre le besoin d’adaptation et les initiatives internes.1) Fin de la 2ème guerre mondiale.2) Fin des années 70. Les caractéristiques de entreprise pour ces deux aspects fait que chaque changement est unique » 2) L’historique du changement organisationnel 2.« le changement organisationnel est le processus de transformation radicale ou marginale des structures et des compétences qui ponctue le processus d’évolution des organisations » « le changement est le résultat de décision plus ou moins formelle. 2. 2.2) Fin des années 80 à nos jours.

1) Fin de la 2ème guerre mondiale. de croissance et d’adaptation. le changement est synonyme de progrès. 2.2) Fin des années 80 à nos jours. Il est ainsi durable et continu. .2) Fin des années 70. le changement organisationnel est perçu comme événement dramatique et négatif. 2. il devient même la seule chose prévisible. de développement organisationnel.2. il est synonyme de crise dans la vie d’une organisation. le changement organisationnel fait partie de la réalité des organisation et de leur quotidien.

Les changements profonds Ils opèrent des transformations dans la réalité organisationnelle. leurs conséquences sont moins lourdes en cas d’échec. . et leurs coûts restent limités. Ils sont faciles à opérer.1) la profondeur du changement Les changements superficiels Les changements superficiels sont des petits changements continuels ayant un rôle essentiel.3) Les dimensions du changement 3. Ils sont coûteux et provoquent des bouleversements majeurs.

changements rapides).3. ces derniers (consensuels) privilégient la motivation et l’adhésion des différentes personnes intéressées.3) le mode d’imposition des changements on trouve des changement imposés et des changements consensuels.2) la rapidité des changements Cette dimension rend du temps nécessaire pour effectuer des changements (changements lents. 3. .

1) les facteurs internes Développent de l’entreprise et sa croissance La vision du dirigeant . des modes de vie et de penser.1) les facteurs externes le marché La concurrence L’innovation technologique L’évolution de la législation et de la réglementation La modification de l’actionnariat L’évolution de la société. 4.4) Les facteurs déclencheurs du changement 4.

5) Le processus du changement déterminer les objectifs et modéliser la situation réaliser la solution analyser les circuits d'influence planifier les stratégies et les mesures comprendre et interpréter les changements possibles mettre en évidence les possibilités d'action .

puis les individus qui les occuperont.5.1) Déterminer les objectifs et modéliser la situation  La perception du problème (l’écart entre les buts et la réalité vécu).  Définir les objectifs pour clarifier ce que nous voulons atteindre à partir de la situation existante. Doter le projet d’une structure et de procédures en correspondance avec les objectifs visés. . Choisir les rôles nécessaires à la conduite du projet. Opter pour un projet d’organisation si telle semble être la meilleure solution pour réaliser ces objectifs.

5. l’ampleur et la durée des changements potentiels dans l’entreprise et dans l’environnement. .3) Comprendre et interpréter les changements possibles  Visualiser la situation par une synthèse des menaces et opportunités dans l’environnement.5.  Distinguer l’intensité.  Décider des comportements possibles à l’aide de scénarios synthétisant l’évolution de l’environnement.2) Analyser les circuits d’influence  Analyser en détail les facteurs de contingence interne et externes au projet .  Retenir ceux qui semblent pertinents en rapport au problème posé et à l’objectif visé.

5.  Enrichir ces propositions par la mise en évidence des conséquences possibles des solutions envisagées. . Chercher de la manière la plus créative possible toutes les solutions d’un problème organisationnel posé.4) Mettre en évidence les possibilités d’action Déterminer les facteurs maîtrisables et non maîtrisables de la situation.

mais aussi des évolutions probables de son environnement .5) Planifier les stratégies et les mesures  Choisir la solution à mettre en œuvre en fonction des objectifs de l’entreprise et du projet.5.  Clarifier les modalités de réalisation de la proposition en spécifiant les délais et les ressources nécessaires. .

6) Réaliser la solution  Mettre en œuvre la solution.5.  Adapter la solution aux besoins de ceux qu’elle va concerner dans le respect de ses lignes et objectifs fondamentaux.  Adapter la solution aux besoins de ceux qu’elle va concerner dans le respect de ses lignes et objectifs fondamentaux. .

6.6) La Résistance au changement 6.2) les facteurs de résistance au changement a) les résistances reliées à l’individu: Elles sont souvent liées à la crainte de de changer les anciennes habitudes et la perte des avantages acquis. .1) définition C’est l’expression implicite ou explicite de réaction de défense à l’endroit de l’intention de changement. b) les résistances reliées au système social Elles trouvent leur raison dans le fait que le changement provoque souvent des bouleversements dans les normes sociales établies.

sinon ils risquent de s’y opposer.c) les résistances reliées au mode d’introduction Les individus préfèrent être consultés et impliqués dans toute démarche de changement. .