Electrolyse

Electrolyse

AOUINE Rabie

Applications de l’électrolyse . Historique III. Loi de l’électrolyse de Faraday VII. Tension d’électrolyse VI. Définition IV.Plan du travail I. Introduction II. Principe V.

la production d'aluminium ou de chlore. . L'électrolyse est utilisée dans divers procédés industriels. dans l'industrie chimique. C'est le processus de conversion de l'énergie électrique en énergie chimique. Elle permet par ailleurs. Introduction L'électrolyse est une méthode qui permet de réaliser des réactions chimiques grâce à une activation électrique. la séparation d'éléments ou la synthèse de composés chimiques.I. tels que la production de dihydrogène par électrolyse de l'eau. ou encore pour le placage d'objets par galvanoplastie.

Deiman et A. quelques jours après l'invention de la première pile électrique par Alessandro Volta et grâce à celle-ci. Par ailleurs. Paets van Troostwijk avaient déjà réalisé une électrolyse de l'eau au moyen d'une machine électrostatique et d'une bouteille de Leyde sans réussir à interpréter la réaction observée. onze ans auparavant J.II. R. Historique La première électrolyse par courant continu (électrolyse de l'eau) a été réalisée le 2 mai 1800 par deux chimistes britanniques. . William Nicholson et Sir Anthony Carlisle.

é.III.m. . Définition L’électrolyse est le procédé par lequel on provoque le déroulement d’une réaction rédox dans le sens non spontané en utilisant le courant électrique d’une source extérieure. Exemple : Une pile galvanique constituée de deux demi-pile fonctionnerait dans le sens de l’oxydation du zinc et de la réduction des ions Cu2+ avec une f.

IV. tandis que l’électrode de cuivre devient l’anode de ce que l’on appelle alors une cellule électrolytique.  L’électrode de zinc devient le siège de la réduction et donc la cathode. . peut toutefois inverser le flux d’électrons et forcer la réduction des ions Zn2+ en Zn et l’oxydation du Cu en Cu2+ . Principe  en appliquant une tension électrique suffisante.

.23 V. Exemple: la réaction non spontanée:  ne pourrait être réalisée que par application d’une tension d’électrolyse U ≥ 1.é. E que produirait la réaction dans le sens spontané.V. la source de courant extérieure doit fournir une différence de potentiel (tension d’électrolyse) U supérieure à la f. Tension d’électrolyse Pour contraindre une réaction rédox à se dérouler dans le sens non spontané lors de l’électrolyse.m.

VI. . Loi de l’électrolyse de Faraday Le nombre de moles de produit formé par un courant électrique est stoechiométriquement équivalent au nombre de moles d’électrons fourni.

VII. Une membrane perméable aux ions Na+ empêche l’oxydation des OH– à l’anode: . Applications de l’électrolyse  Production de chlore et de soude NaOH par électrolyse d’une solution de NaCl (saumure).

Nickelage. • L’anode est constituée d’un bloc du métal à déposer et la cathode de l’objet à recouvrir. chromage. d’argent ou dépôt de cuivre. . Galvanoplastie (“électrodéposition”) est la méthode industrielle de dépôt électrolytique d’un métal sur un support conducteur. et galvanisation (dépôt de Zn) des aciers. La réduction du métal à la cathode permet l’obtention d’un dépôt métallique résistant. en couche mince très Applications: Plaquage d’or.

• Dans le bain d’électrolyse. L'alumine est introduite dans des cuves d'électrolyse avec des additifs tels que la cryolithe (Na2AlF3) et le fluorure d'aluminium (AlF3) qui en abaissent le point de fusion de 2’040 °C à 960 °C. dont le principal constituant est l'alumine (Al2O3). Production de l’aluminium L'aluminium est extrait par électrolyse du minerais de bauxite. l’alumine fondue s’ionise selon : .

métaux nobles . tels que le cuivre par exemple. Affinage électrochimique des métaux Des métaux impurs. peuvent être purifiés par électrolyse.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful