LES RESEAUX

Interconnexion d’équipements d ’extrémité (Ordinateurs)

TYPE DE RESEAUX
• Réseaux LAN • Réseaux WAN • Les Réseaux

Les Réseaux LAN
• LAN Local Array Network • Les Réseaux LAN restent au sein de l ’entreprise sur de courtes distances

• Types de Réseaux LAN
– – – – Ethernet Token Ring FDDI ATM

Fiber Channel

Les Réseaux WAN
• WAN Wide Array Network • Les Réseaux WAN sont des réseaux longues distances • Types de Réseaux Wan
– – – – Internet Transpac Rnis/RC ATM

Relais de Trames

Les Réseaux
• Un Réseau est généralement une combinaison plus ou moins complexe de Lan et de Wan

ARCHITECTURE DU RESEAU
• Les Nœuds • Les Topologies

Les Nœuds
• Le Nœud, point d ’embranchement du réseau reliant au moins deux canaux physiques, peut réalisé 3 fonctions :
– Répéteur – Diffuseur – Concentrateur (Hub, Switch)

Les topologies de réseau

Bus

Anneau

Etoile

Arbre

PERFORMANCES INTRINSEQUES
• • • • Qualité de transmission Vitesse de transmission Aspects temporels Qualité de service

Qualité de Transmission
• Défauts intrinsèques • Taux d’erreurs

Défauts intrinsèques
• • • • Le bruit Les distorsions en fréquence ou en phase Les coupures Les perturbations électromagnétiques

Taux d’erreurs
• Mesurer en fonction de :
– l’altération des données – la perte de données

• Exprimer soit en :
– taux de bits erronés (Bit Error Rate) – taux de paquets erronés (Packet Error Rate)

• Traiter soit par :
– détection CRC – notification – correction

Vitesse de transmission
• Le Débit :
– Bits/seconde -> vitesse de transmission – Bauds -> vitesse de modulation

• La Sporadicité
– Le Burstiness : débit max/débit moyen – Le Variable Bit-Rate opposé au CBR

• Les mécanismes de régulation (Buffer cache)

Débit - Vidéo Compressée
Flux Vidéo Quick time H263 MPEG-4 H 261 MPEG 1 (VHS) Débit 5-64 Kbits/s 64-386 Kbits/s 1,5 Mbits/s Application Streaming sur Internet Visioconférence Distribution CD ROM Emission/Distribution Satellite / DVD Production liaison de contribution SDVT Distribution HD

MPEG 2 MP@ML (PAL) 3,5-4,5-8-10 Mbits/s MPEG 2 422P@ML MPEG 2 @HL 25-50 Mbits/s 60 100 Mbits/s

Aspects Temporels
• Les délais :
– traitements internes à l’équipement – temps d’émission (vitesse de modulation) – temps de propagation (transmission delay) :
• câble 200 000 Km/s • satellite 2*36 000/200 000 = 0,36 s

• La gigue : variation du temps de transit

Qualité de service
• Niveau de performance différentié en fonction des applications :
– – – – – – – Temps de connexion Probabilité d’échec à la connexion Débit de la liaison Temps de transit Taux d ’erreur résiduel Protection contre l’intrusion etc...

LE MODELE THEORIQUE OSI
• Open System Interconnect
– Modèle en 7 couches 7 Application Présentation 6 Session 5 4 Transport 3 2 1 Réseau Liaison Physique

Les 7 couches OSI
7 6 5 4 3 2 1 Processus bas niveau utilisateur Présentation des données Définit la structure des échanges Contrôle de bout en bout du réseau Achemine les données sur le réseau Structure l'information en trames Fait passer un trains de bits

Les Systèmes Serveurs
 Il est possible de distinguer trois systèmes serveurs parmi les plus utilisés
UNIX  NETWARE (Novell)  WINDOWS NT (Microsoft)

LE CABLAGE
• Paire torsadée • Câble coaxial • Fibre optique

Paires torsadées
• UTP • STP Non blindées Blindées

Câble coaxial
• Ethernet gros coaxial • Ethernet coaxial fin Thick Ethernet Thin Ethernet

Fibre optique
• Monomode • Multimode 10 Km 30 Km

LA METHODE D ’ACCES
• Détection de collision • Anneau à jeton

Détection de collision
• Couche MAC Ethernet • Principe de la détection de collision

• Couche MAC Medium Access Control • Protocole d'accès au média CSMA/CD
Carrier Sense Multiple Access Collision Detection

Couche MAC Ethernet
Ecoute de porteuse Accès multiple (pas de priorité) Détection de collision

• Topologie logique en bus • Bande passante
– 10 Mb/S – 100 Mb/s – 1Gb/s

Principe de la détection de collision
Principe d'émission d'une trame par une station
‚Ecoute du média

Si détection de porteuse (une autre station émet) Alors attente d'un temps aléatoire avant reprise d'écoute. Sinon émission de la trame

ƒPendant l'émission écoute du média pour vérifier qu'aucune autre station n'émet. Si tel est le cas => COLLISION „Après l'émission attente de 9,6 µS avant la trame suivante.
Ce délai est appelé Interframe Gap

Anneau à jetons
• Couche MAC Medium Access Control • Topologie logique en Anneau • Bande passante
– 4 Mb/S – 16 Mb/s

LA COMMUTATION
• Commutation de circuits • Commutation de paquets • Commutation de cellules

Commutation de circuits
• Liaison physique entre deux équipements • Multiplexage :
– Bande de fréquence FDM – Tranche de temps TDM

• Le Téléphone ...

Commutation de paquets
• Paquets (datagrammes) transmis sur le réseau • Chemins empruntés (routage) :
– Circuit virtuel commuté CVC – Circuit virtuel permanent CVP

• Transpac X25

Commutation de Cellules
• Petits paquets (cellules) de taille fixe transmis à travers un circuit virtuel du réseau • ATM

INTERCONNEXION
• • • • • Le répéteur Le pont Le routeur La passerelle Le commutateur

Les Répéteurs

Les Ponts

Les Routeurs

Les Passerelles

Les Commutateurs

LES RESEAUX LAN
• • • • • Ethernet Token Ring Gigabit Ethernet FDDI ATM

Débits Réseaux Locaux
• Ethernet
– 10 Mb/s – 100 Mb/s – 1 Gb/s

• ATM
– 25 Mb/s – 155 Mb/s – 622 Mb/s

• Token Ring
– 4 Mb/s – 16 Mb/s – Bientôt 100 Mb/s

• Fiber Channel
– 1 Gb/s

• FDDI
– 100 Mb/s

Ethernet
• Historique • Caractéristiques

Historique d'Ethernet
• 1985 : IEEE 802.3, 10Base5 ( “thick”) • 1988 : IEEE 802.3a , 10 Base 2 (“Thin”)
– IEEE 802.3a , 10 base2 / IEEE 802.3c, FOIRL( “Fiber
Optic Inter Repeater Link”)

– IEEE 802.3d , Répéteur 10base5 et 10base2 / IEEE 802.3e, 1base5 (“Starlan”)

• 1990 : IEEE 802.3i , 10 Base T • 1994 : IEEE 802.3u , 100 Base T
– 100 base TX (2 paires UTP5, fibres), 100 Base T4 (4 paires UTP 3/4/5)

• 1996 : IEEE 802.3z , Gigabit Ethernet

Caractéristiques
10 Base 5 Débit Long Segment Long entre 2 stations Nb max de segment Nb de stations /segment Nb de stations /réseau Espacement entre 2 transmetteurs Espacement entre 2 Hubs Nb de Hub-répéteur en série Connectique 10 Mb/s 500 m 2.5 Km 5 100 1024 2.5 m 4
N ou vampire

10 Base 2 10 Mb/s 185 m 925 m 5 30 1024 0.5 m 4 BNC

10 Base T 10 Mb/s 100 m 500 m 5 1024 100 m 4 RJ 45

100 Base T 100 Mb/s 100m 205m 3 1024 100 m 2 RJ 45

Token Ring
• Anneau à jetons • 4 ou 16 Mbits/s • paires torsadées et câble coaxial

Gigabit Ethernet
Ethernet 10 base T Débit UTP5 STP/coax Fibre multimode Fibre monomode 10 Mbs 100 m 500 m 2 km 25 km Fast Ethernet 100 base T 100 Mbs 100 m 100 m 412 m
2 km 20 km

Objectifs Gigabits Ethernet 1 Gbp/s 25-100m 25-100 m 500 m 2 km

FDDI
• Topologie anneau • 100 Mbits/s • Paires torsadées et fibre optique

ATM
• Le compromis ATM • La commutation de cellules • Modèle de référence

Compromis ATM
 Temps Réel : Voix , Vidéo

La commutation de circuit répond à ce critère, mais une émulation de circuit est concevable par une technologie de type commutation de paquet, sous réserve que le retard global et ses variations soient limités. (paquets courts, taille fixe)
♥La

 Compromis ATM:

commutation de circuit ♥La commutation de paquets (cellules de taille fixe)

ATM Commutation de cellule
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Cellule fixe de faible longueur (53 octets : 48+5 pour l’en-tête) Faible charge du processeur Réduction du temps de sérialisation Réduction du temps de conversion analogique-digitale (Voix) Réduction du temps de traversé des commutateurs Allocation dynamique de la bande passante

Modèle de référence
Fonctions de gestions Niveau contrôle Protocole et fonctions couche supérieure Niveau User Protocole et fonctions couche supérieure
La couche physique assure l’adaptation à l’environnement de transmission ♥ La couche ATM assure le multiplexage et la commutation des cellules ♥La couche AAL adapte les flux d’information à la structure des cellules ♥Le niveau User transporte les informations utilisateur ♥ Le niveau contrôle transporte les informations de signalisation ♥ Les fonctions de gestions permettent la gestion et la maintenance du réseau

Couche Adaptation AAL Couche ATM Couche physique

Fiber Channel
 Normalisation ♥ ANSI (American National Standards Institute) X3.232-1994  Caractéristiques ♥ 266 Mb/s jusqu’à 4 Gb/s ♥ Distances 10 km ♥ Petits connecteurs ♥ Large disponibilité ( composants existants) ♥ Portage de multiples protocoles (IP,SCSI,IPI, HIPPI-FP,…)

PROTOCOLE TCP/IP
• • • • • • Positionnement dans OSI Définitions TCP/IP Adressage IP principe Les classes d ’adressage IP Adressage IP TCP et UDP

Positionnement du protocole TCP/IP
Applications Présentation Session Transport Réseau Liaison Physique Ethernet TCP IP Token Ring FDDI Etc... UDP
Ftp Telnet SNMP TFTP DNS SNMP

• IP

La suite de protocole TCP/IP
• Fonctionnement en mode datagramme

– Protocole situé au niveau 3 (couche réseau)

• TCP, UDP
– Protocoles situés au niveau 4 (couche transport)

• Services
• • • • • • • ftp transfert de fichiers telnet émulation de terminal smtp messagerie dns service d'annuaire (noms) snmp protocole de management de réseau tftp transfert de fichiers "trival" autres services (http, nfs, ...)

Principe de l'adressage IP
• Codée sur 32 bits • Structuration : N° Réseau N° Station 0 8
0 N° Réseau N° Station 0 1 1 0 16 N° Réseau 2 0 N° Station 24 N° Réseau 3 0 Multicast N° Station 31 Classe D 31 Classe C 31 Classe A

31 Classe B

0 1

1 1

0 1

1 1

2 0

Les classes de l'adressage IP
• Classe A 1. à 126. – 127 réseaux – 16 777 214 noeuds • Classe B 128.0 à 191.255 – 16 383 réseaux L'adresse 127 est réservée – 65534 noeuds • Classe C 192.0.0 à 223.255.255 – 2 097 151 réseaux – 254 noeuds • Classe D – Multicast (protocoles de routage, ...) Ex : OSPF

L'adressage IP
• Adresses réservées
– Le n° de station n'est jamais égal à 0
• 150.150.0.0 • 150.150.255.255 => Adresse de réseau => broadcast

– Si tous les bits du n° de station sont à 1 : – Adresse 255.255.255.255
• Ne traverse pas les routeurs

• Notion de subnet mask
– Bits à 1=> N° de réseau – Bits à 0 => N° de station
• Exemple :
– 255.255.0.0 Subnet par défaut d'une classe B

TCP et UDP
• Transmission Control Protocol
– Permet l'identification de l'application au sein du host (n° de port) – Mode de transport connecté et fiable (TCP fiabilise IP)

• User Datagram Protocol
– Permet l'identification de l'application au sein du host (n° de port) – Mode de transport non connecté – Moins d'overhead que TCP

CONFIGURATION TCP/IP
• • • • Protocole réseau Propriété TCP/IP Configuration DNS Passerelle

Sélection de : Protocole réseau
• Cliquer sur : ‚ Système ƒ Panneau configuration „ Réseaux … Ajouter
† Dans Sélection du type de composant réseau sélectionner  Protocole,  Cliquer sur ajouter  Sélectionner Microsoft et TCP/IP

Propriété TCP/IP : Adresse IP

 

Adresse IP
Adresse du Poste

Masque sous réseau
Masquage pour routeur

Propriété TCP/IP : Configuration DNS
  

Hôte
Nom de l ’ordinateur

Domaine
Domaine de travail

Ordre de recherche
Adresse des DNS

Propriété TCP/IP : Passerelle

Passerelle
Adresse de la passerelle

RESEAU WAN
• • • • • • RNIS/RC Transpac Transfix DSL ATM Internet

RNIS
 Les Accès
Accès de base : ♥ Accès primaire :

144 kb/s 1.984 Mb/s

(S0) (S2)

 Les canaux
♥ ♥ ♥ ♥

Canaux B : Canaux D : Canaux H :

transfert d ’information transfert d ’information et signalisation transfert d ’information moyen débit

 Accès de base (S0)
144 kb/s structuré en 2B+D ♥ Deux canaux B à 64 kb/s (commutation de circuit) ♥ Un canal D à 16 kb/s (commutation de message)

 Accès Primaire (S2)
30 canaux B à 64 kb/s (commutation de circuit) ♥ Un canal D à 64 kb/s (commutation de message) ♥ H0 (384 kb/s), H11 (1.536 kb/s) , H12 (1.920 kb/s) pour des services tels que la visioconférence.

Transpac X25
• Transport de paquets • Liaison à 64 et 128 Kbits/s • Commutation de circuits virtuels

Transfix
• Location de ligne spécialisée point à point • Différents débits
– 64 Kbits – 128 Kbits – 2 Mbits/s

DSL
• ADSL • HDSL

ADSL

 ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line)
Permet le transport d ’information vidéo, audio et données  Les débits peuvent atteindre plusieurs mégabits/s  Fonctionne sur les paires torsadées existantes

HDSL
 HDSL (High bit rate Digital Subscriber Line)
La technologie HDSL transporte des données en full duplex à une vitesse de 1.544 Mb/s (T1) ou 2.048 Mb/s (E1) sur paire torsadées dans répéteurs.  Cette technologie permet d ’augmenter la distance de connexion en diminuant la vitesse.

ATM
• Services haut débit :
– 34 Mbits/s – 155 Mbits/s

Internet
C lie n t S e rv e u r S e r v ic e s s e r v e u r H T T P ( W e b ) S M P T (M a il) N M P T (N e w s ) F T P (T ra n s fe rt)

C lie n t W e B C lie n t M a il C lie n t N e w s

T C P /IP

T C P /IP

C o n n e x io n P P P , S L IP , H D L C R TC R N IS (n u m é r is ) LS ( lig n e lo u é e )
I N T E R N E T

C o n n e x io n P P P , S L IP , H D L C RTC R N IS ( n u m é r is ) LS ( lig n e lo u é e )

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful