You are on page 1of 1

Communiqué de Presse

Un ancien journaliste reconnu internationalement, « prisonnier politique » au Burundi
Alexis SINDUHIJE, homme politique burundais et ancien journaliste reconnu internationalement, est détenu de façon arbitraire depuis plus de trois mois au BURUNDI. Accusé d’outrage à chef d’état, le procureur a requis ce jeudi 19 février une peine de prison de 2 ans et demi de prison. Les juges disposent de 2 mois pour statuer. Le dossier de l’accusation est vide et vraisemblablement le chef de l’Etat cherche à le maintenir en détention afin de l’empêcher de se présenter aux prochaines élections présidentielles en 2010. Alexis SINDUHIJE, fondateur la Radio Publique Africaine, surnommée par les burundais « la voix des sans voix », est un homme engagé en faveur de la réconciliation nationale afin de permettre aux ethnies hutu et tutsi de travailler ensemble pour la reconstruction de leur pays et l’édification d’un état moderne et démocratique. La popularité qu’Alexis SINDUHIJE a acquise à travers son engagement en tant que journaliste et l’espoir qu’il incarne pour une majorité de burundais, font de lui un adversaire crédible face au Président burundais Pierre NKURUNZIZA. Dans un contexte de tensions croissantes dénoncées par de nombreuses organisations dont International Crisis Group, le maintien en détention d’Alexis SINDUHIJE et l’éventualité qu’elle se poursuive jusqu’aux élections présidentielles, empêchant Alexis SINDUHIJE de s’y présenter est un facteur de menace pour la stabilité du pays. Plusieurs représentations diplomatiques au BURUNDI sont mobilisées sur le dossier (FRANCE, ETATS-UNIS, BELGIQUE, NORVEGE, PAYS-BAS et GRANDE-BRETAGNE notamment). Dès le 7 novembre, l’UNION EUROPEENNE a souligné dans un communique que l’arrestation d’Alexis SINDUHIJE est contraire à la démocratie et au pluralisme politique. Dans ses courriers adressés les 21 janvier et 26 janvier à Jean LAUNAY, Député du Lot et à Martin MALVY, Président de la Région Midi-Pyrénées, Bernard KOUCHNER, Ministre des affaires étrangères a précisé : « nous sommes déterminés à poursuivre notre mobilisation en vue de la libération de ce représentant éminent de la société civile au BURUNDI". Aujourd’hui, il est indispensable que la presse se saisisse de ce dossier et au-delà des dernières avancées du processus de paix au BURUNDI, s’intéresse aux dérives autoritaires du Président NKURUNZIZA et aux risques d’aggravation des tensions ethniques que cela pourrait entraîner. Pour plus d’informations et pour vous tenir informé(e) des dernières actualités, consultez le blog réalisé par le Comité français de soutien à la libération d’Alexis SINDUHIJE : http://www.alexis-sinduhije.blogspot.com/
Honoré en 2004 du prix de la liberté de la presse par le CPJ, Comité de Protection des Journalistes et désigné en 2008 par le TIME comme l’une des 100 personnalités les plus influentes au monde, Alexis est un homme engagé en faveur de la paix, de la justice de la démocratie dans son pays. Alexis SINDUHIJE réside au BURUNDI tout en séjournant régulièrement auprès de son fils et de sa compagne à Toulouse.

Contact Presse : Comité français de soutien à la libération d’Alexis SINDUHIJE (Toulouse) Aude ou Frida : soutien.alexis.sinduhije@gmail.com http://www.alexis-sinduhije.blogspot.com/