Laetitia Damiani Vanessa Lunardelli Lucie Huet Master 2 MM – ISIC Bordeaux 3

ANALYSE ET PRECONISATIONS
En vue de la mise en place d'une plate-forme de cours en ligne pour les étudiants de Bordeaux 3

Juin 2007 (année universitaire 2006-2007)

Sommaire

http://www.consorzionettuno.it/nettuno/index.htm I INTRODUCTION...........................................................................3 II CONSTAT GENERAL.....................................................................4 Graphisme ..............................................................................................................................4 Navigation...............................................................................................................................4 Les rubriques...........................................................................................................................4 III COURS TELEVISE.......................................................................5 Points négatifs.........................................................................................................................5 Points positifs..........................................................................................................................6 IV IMPLICATION DES PROFESSEURS..............................................6 V SOLUTION POUR BORDEAUX 3....................................................8 I - Constat général.........................................................................9 La charte graphique.................................................................................................................9 L’image et le texte.................................................................................................................10 Conclusion............................................................................................................................10 Navigation.............................................................................................................................10 III Mise en ligne d’un cours.........................................................12 Iv Implication des professeurs....................................................16 Réinvestissement d’un cours : favoriser échange et complémentarité..................................16 Interaction faible entre apprenants et professeurs................................................................16 V Conseils pour la plate-forme Bordeaux 3..................................16 Bien définir les termes employés pour la description d’un cours.........................................17 Intérêt d’un tableau synthétique pour chaque cours .............................................................17 Favoriser la transversalité.....................................................................................................17 VI ConCLUSION...........................................................................17 Annexe.........................................................................................18

http://www.consorzionettuno.it/nettuno/index.htm
Précision technique : Une plateforme est un dispositif qui induit une gestion : Attribution de codes d’accès pour une identification des acteurs. Suivi des accès, des cours en ligne, des exercices. Échange entre différents acteurs : apprenants et enseignants.

I

INTRODUCTION

L’université Nettuno propose deux modalités de prestation de cours : Modalité traditionnelle : enseignement présentiel : interaction / séminaires / examens. Modalité à distance : leçon / exercices / tutorat.

Consorzio Nettuno, est donc un site à vocation pédagogique complémentaire de l’enseignement traditionnel.

II

CONSTAT GENERAL

Postulat : la barrière de la langue a rendu l’étude du site difficile. Elle s’est faite à tâtons, de façon assez instinctive. Cette étude a consisté à parcourir succinctement les rubriques principales et de relever les principales fonctionnalités. Graphisme Les pictos qui symbolisent les rubriques principales ne sont pas « prédictibles ». Les couleurs ne favorisent pas la lecture. Navigation Un menu principal et un menu secondaire. A priori il n’est pas possible d’administrer les rubriques principales via la plateforme (la disposition des pictos ne permet pas d’ajouter des items). Les rubriques Espace enseignants : Accès aux différentes leçons, cet espace n’est pas, à première vue, un espace d’administration. Espaces étudiants : Accès à un chat et un forum ; pas de droits d’accès nécessaires. Raccourcis vers les rubriques du même nom. Cours universitaires : Cette rubrique est composée de trois sous-ensembles. On s’intéressera plus particulièrement à l’espace intitulé catalogue. Nous constatons un problème dans l’indexation des cours : une seule entrée : liste exhaustive classée par ordre alphabétique. Il manque un autre mode de navigation : ordonné par thème. Recherche : Ce module n’est pas suffisamment mis en avant : il devrait occuper une place prépondérante en tant que fonctionnalité visible sur toutes les pages. La recherche est multicritères : discipline et support. Nous pourrions suggérer une recherche par professeur et/ou niveau d’études. Pour la mise en place d’un tel principe pour l’université de Bordeaux 3, il pourrait être envisageable de mettre en place un accès au cours par UFR. Curieusement, il est énoncé que les étudiants peuvent réaliser des exercices or nous n’avons pas trouvé le module dans les rubriques principales : il semblerait judicieux de proposer un lien à partir de chaque leçon.

III

COURS TELEVISE

Si on prend un cours au hasard (hormis le module recherche), le chemin d’accès est le suivant : Cours universitaires > catalogue des cours en vidéo > matière > et on sélectionne le cours. Chaque matière est associée à un diplôme (lien non cliquable). A noter que : 1. Un diplôme se compose d’un ensemble de matières. 2. Une matière se compose d’un ensemble de cours. 3. Un cours se compose d’un ensemble de leçons. Cours universitaires > catalogue des cours en vidéo > Psychologie de la Personnalité > La personnalité :

Le cours s’ouvre alors dans une nouvelle fenêtre : La page se compose de trois espaces distincts : Le sommaire en liens hypertextes à gauche : un cours = plusieurs leçons Un espace pour la vidéo au milieu : boutons lecture, stop, pause et boutons précédent, suivant pour changer de leçon. Une fiche synthétique à droite.

Points négatifs

-

D’un point de vue ergonomique le graphisme serait à revoir. Il aurait pu être intéressant d’accéder via un lien hypertexte à une fiche de présentation du diplôme dans lequel se trouve le cours. La résolution de la vidéo n’est pas optimisée, lorsque l’on agrandit la vidéo, elle est très pixélisée.

-

Il n’y a pas d’instructions sur l’apprentissage du cours or l’usage de la vidéo comme support ou complément de cours n’est pas encore courant. Il pourrait paraître judicieux d’expliquer en quelques points notamment les modes de navigation au sein d’un cours.

-

Une vidéo dure 42 min en moyenne, on peut se demander si la concentration face à un ordinateur est efficiente sur un temps tel que celui-là. On est en droit de se demander qu’elle est le rôle du professeur devant son bureau, il pointe un écran qui est très peu visible dont l’information est répétée à droite de la page. Ce module n’est pas optimisé.

-

Il n’est pas possible d’exporter une leçon (Ex : sous forme power point).

Points positifs Lorsque l’on accède à la liste des différentes matières, il est précisé si elle se fait via une vidéo (icône d’une caméra).

-

Un des points positifs est que l’étudiant visualise sur une même page : le plan du cours (liens hypertexte) ; l’émission Télévisée (mise en scène JT) et la présentation Power Point.

IV

IMPLICATION DES PROFESSEURS

Deux cibles sont évidentes : les étudiants et les enseignants. Ces derniers sont les prescripteurs des premiers. Les étudiants sont impliqués par défaut dans le processus d’enseignement à distance. La question est de savoir quels sont les outils et les actions mis en place pour inciter les enseignants à s’impliquer dans la mise en ligne de leur cours (?). Les inciter à mettre à disposition des cours en ligne : Plan de communication : Conférence / formation. Démo du back office : démo de mise en ligne du cours. Bouche à oreille.

L’enjeu est de leur donner envie, il faut qu’ils trouvent un intérêt à ce procédé : Étudiants plus assidus, plus impliqués. Capitalisation de leurs cours : c’est une façon de numériser d’archiver leurs connaissances : possibilité d’exportation.

-

Gain de temps.

V

SOLUTION POUR BORDEAUX 3

Il faudrait dans un premier temps étudier les besoins de l’université : outil de mise à disposition des cours uniquement ou outils de gestion, évaluation et suivi. Le site Nettuno met en évidence que les cours à distance ne remplacent en rien les cours traditionnels ; ils sont un complément. Le succès du site est aussi un risque. En effet, si les étudiants adhèrent au procédé, ils peuvent délaisser l’enseignement traditionnel. L’implication du corps professoral est aussi un élément primordial pour la réussite du dispositif. L’outil sera crédible si une majorité de cours et d’UFR sont disponibles. Il n’est pas prévu sur ce site de mode d’évaluation. Or l’acquisition des connaissances devrait pouvoir être évaluée. Cette option n’est peut être pas un objectif en soi mais il pourrait être une perspective.

La question est aussi de savoir ce que l’on souhaite que l’utilisateur fasse. Dans le site Nettuno, il peut principalement consulter de l’information et échanger via un forum ou un chat. Quel degré de participation l’université souhaite t-elle mettre en place ? De l’implication minimale : site d’information à l’implication totale : dispositif d’examen en ligne.

http://ocw.mit.edu/index.html
Le site de l’OPEN COURSE WARE du MIT se définit lui-même comme un site qui permet l’accès à des ressources éducatives d’une manière « libre et ouverte » pour professeurs, étudiants et apprenants autodidactes : « A free and open educational resource (OER) for educators, students, and self-learners around the world » Dès la page d'accueil du site (cf. capture ci-dessous), on le voit nettement par la mise en évidence de l’ensemble des disciplines de cours disponibles dans l’espace de gauche. L’objectif premier est donc la mise à disposition de cours en ligne ; ce qui implique on le verra, de favoriser l’autonomie de l’apprenant.

I - CONSTAT GÉNÉRAL
La charte graphique Le graphisme utilisé dans l’interface de l’OPEN COURSE WARE du MIT est sobre et agréable à regarder. Il se dégage une harmonie qui donne un aspect sérieux à l’interface. Les principales couleurs sont : le gris, le noir, le blanc et le rouge bordeaux. Malgré la pointe de rouge l’ambiance graphique reste sombre.

La police employée respecte les règles ergonomiques du web : sans empattement et 12pts. Le texte est aéré dans la page et reste tout à fait lisible. Les hyperliens se distinguent graphiquement et se repèrent facilement : soulignés et en gras. Il existe 2 types d’hyperliens : - ceux donnant accès à une autre rubrique du site (gris) - ceux donnant accès à un sous-menu du cours (noir) Le site propose plusieurs types d’informations (texte / fiche associée à une cours/ liste de cours etc) sur une même page. Il est simple de repérer les différentes informations. Par exemple : - la fiche associée à un cours se trouve dans un encadré à côté du texte de présentation du cours. Cet encadré est toujours placé au même endroit. Il existe une unité de présentation et de mise en page, de sorte que le repérage dans l’interface reste intuitif et simple. L’image et le texte L’utilisation de l’image et du texte semble cohérente dans la mesure où l’image vient compléter l’information textuelle, en se positionnant soit comme illustration, soit comme schéma d’explication. La taille et le nombre d’images sont raisonnables. De plus, les images sont de bonne qualité ; leur présence rend la lecture d’un cours agréable. Conclusion Après une observation de l’interface du site web, il apparaît que les règles d’ergonomie web sont respectées. Ce facteur est nécessaire à la bonne lisibilité du site : le graphisme structure le site et rend la navigation d’autant plus intuitive. Un point gênant : les couleurs choisies donnent un rendu assez sombre et peu dynamique. Peut-être serait-il intéressant d’utiliser des couleurs vives qui stimulent le regard et la circulation dans la page ? Le graphisme favorise l'implication de l'utilisateur.

Navigation Zones de menu Le site web est composé de plusieurs parties aidant à la navigation : un menu principal (home/ feed-back/ help etc.) un menu secondaire (liste de disciplines ou sous-menus d’un cours) un fil d’ariane un espace contenu (texte/ liste de cours/ images) un espace de recherche (moteur de recherche)

Ces différentes parties gardent la même place au fil de la navigation. Sur chaque page, il est possible de savoir :

-

où on est ce qu’on peut faire et où on peut aller comment revenir à l’étape précédente

Le moteur de recherche - Le module de recherche « simple » Il est présent sur toutes les pages dès la page d’accueil. Il permet d’effectuer une recherche par mots-clés. Si le mot tapé possède une faute d’orthographe, le résultat de la recherche prend en compte la faute et propose le mot avec la bonne orthographe. De ce fait, la recherche n’aboutit pas à une absence de réponse. Il permet de saisir un à plusieurs mots pour accéder aux résultats de recherche (1O résultats par page). Pour certains mots génériques, le nombre de résultats est très important : il aurait été bien que l’on propose alors à l’internaute de préciser sa requête : entrée d’un ou plusieurs mots complémentaires, etc. Le mode de classement de ces résultats reste flou ; l’internaute a la possibilité d’obtenir un classement par date. Il est dommage qu’il n’y ait pas un classement par type. - La recherche avancée Une recherche avancée est également envisageable : recherche par cours/ par format de fichier par le cours (audio/ texte/ vidéo/ images) / par sous-menu de cours etc… Cet espace de recherche avancée propose donc une entrée guidée dans le site et permet d’accéder plus facilement aux contenus souhaités.

Le fil d’ariane Le fil d’ariane apparaît dès l’entrée dans une page intérieure du site ; il est toujours présent. Il contribue au bon repérage au sein du site. Exemple :
» MIT OpenCourseWare » Anthropology » The Contemporary American Family, Spring 2004

Le parcours Cf. Annexe en fin de ce document

III MISE EN LIGNE D’UN COURS
X disciplines (« Departments ») Pour chaque discipline = X cours (« courses ») Pour chaque cours = X sujets (« topics ») - Par discipline Exemple pour la rubrique « Anthropology » http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/index.htm On accède à : ⇒ Une présentation des cours de la discipline et de leurs objectifs pédagogiques (avec une image liée à la charte graphique de la filière) ⇒ Un lien vers le site de la filière concernée pour en savoir plus ensemble des flux disponibles ⇒ Deux tableaux des cours de cette filière Un tableau pour les « Undergraduate Courses », un autre pour les « Graduate Courses ». Pour chaque tableau, chaque cours dispose d’une référence de type « 21A.100 » et d’un intitulé. Le classement s’établit selon les numéros de référence par défaut (par ordre croissant) et l’on peut choisir d’avoir le classement par ordre alphabétique d’intitulé des cours.

⇒ Possibilité de souscription au flux rss correspondant avec lien vers

- Pour chaque cours Exemple de cours « The Contemporary American Family, Spring 2004 » http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/21A-230JSpring2004/CourseHome/index.htm

Page d’accueil du cours

⇒ Les côtes de ce cours (21A.230J / SP.456J / WMN.456J : association à
plusieurs catégories) ⇒ Son intitulé exact ⇒ Un visuel

⇒ Une fiche pratique associée rappelant l’instructeur, le rythme de travail
nécessaire, le niveau et la possibilité d’envoyer un « retour ». Pour faire un retour, on accède une page munie d’un formulaire (ici http://ocw.mit.edu/OcwWeb/jsp/feedback.jsp?Referer=), rappelant avant les conditions d’utilisation du service de cours en ligne. ⇒ Deux liens renvoyant vers des supports “A complete set of lecture notes and study questions for all readings are available.” Menant aux deux pages concernées (inscrite au menu de droite cf. après « Lectures notes » et « reading ») ⇒ Un descriptif du cours

Rubrique « Syllabus »

http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/21A-230JSpring2004/Syllabus/index.htm Il s’agit d’un texte présentant le programme détaillé du cours : manière de travailler, de s’organiser, conditions de contact, alerte sur le plagiat, etc.

Rubrique « Calendar »

http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/21A-230JSpring2004/Calendar/index.htm On met ici en regard la liste des sujets à traiter (fameuses « lecture notes ») et des dates clés (de remise de travaux notamment).

Rubrique « Readings »

http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/21A-230JSpring2004/Readings/index.htm

⇒ une bibliographie générale ⇒ un tableau avec pour chaque sujet : une bibliographie et un PDF
renvoyant à des questions de cours

Rubrique « Assignments »

http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/21A-230JSpring2004/Assignments/index.htm Une partie liée aux tâches de l’apprenant ⇒ Un texte pour répondre aux questions des lecteurs sur les tâches

⇒ Des PDF thématiques à télécharger « Principes de base pour des tâches d'écriture » par exemple
 Rubrique « Lecture notes »

Pour chaque sujet, le plan du cours est disponible en PDF.

Rubrique « Exams »

http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/21A-230JSpring2004/Exams/index.htm Cette partie permet de bénéficier d’informations sur les examens via du texte.

Rubrique « Download this course »

http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Anthropology/21A230JSpring2004/DownloadthisCourse/index.htm Cette rubrique « synthèse » se trouve en dernier sur l’arborescence de navigation d’un cours. Elle comprend ⇒ Le cours téléchargeable au format.zip ⇒ Un encadré de type « feedback » Donnant la possibilité faire un retour sur le cours (idem encadré page « Home » du cours). ⇒ de larges explications textuelles sur la manière d’utiliser le « package de cours » Comment le télécharger, ce qu’on peut y trouver, FAQ, etc.

IV IMPLICATION DES PROFESSEURS
On peut d’emblée constater que les concepteurs du site ont largement misé sur l’autonomie de l’apprenant : de nombreuses parties donnent accès à des informations pour pouvoir utiliser les ressources et s’organiser. De même, la communication possible entre apprenants et professeurs est encouragée principalement (uniquement même) pour des aspects globaux (tels les retours possible sur un cours) : pas de personnalisation de l’apprentissage ou d’encadrement individuel.

Réinvestissement d’un cours : favoriser échange et complémentarité L’intérêt d’une telle mise en ligne des cours (« ouverte « à tous pourrait-on dire) est que cela permet aux étudiants de bénéficier de cours d’autres disciplines que celles qui leur sont rattachés plus directement. On le voit bien en effet ici : un cours peut être rattaché à X disciplines. Cela favorise l’apprentissage pour l’apprenant, et cela permet de mutualiser les cours et ainsi de favoriser l’échange entre des professeurs de disciplines distinctes et pourtant complémentaires. Interaction faible entre apprenants et professeurs Il semble que l’implication des professeurs dans la solution présentée ici n’est pas vraiment favorisée, hormis pour la mise en ligne d’un cours complet, respectant les standards des cours que l’on trouve en ligne (cf. chaque rubrique composant un cours, package de cours, etc.). L’interaction n’est pas un objectif. L’apprenant est peu encouragé à interagir avec le professeur responsable. Les fonctionnalités d’interaction sont peu développées, hormis pour effectuer des retours d’ordre général sur le cours ; pas de personnalisation. En règle générale, l’apprenant pourra trouver (textes ou PDF) de nombreux supports « techniques » ou d’aide à l’organisation.

V CONSEILS POUR LA PLATE-FORME BORDEAUX 3
Attention car la solution présentée ici n’est pas une plateforme de cours : il s’agit uniquement de la mise à disposition de cours en ligne, même si une interaction est possible avec les responsables. Si Bordeaux 3 souhaite favoriser l’autonomie de l’apprenant, ce type de dispositif convient tout à fait. Si elle souhaite encadrer les apprenants, cela ne suffit pas. Ce type de solution peut parfaitement convenir à un type de public (apprenant) à identifier.

Bien définir les termes employés pour la description d’un cours Veiller à bien définir les termes employés pour définir un cours : discipline, cours, sujet, etc. L’emploi de tel ou tel terme devra apparaître légitime afin d’être compris par le plus grand nombre très rapidement (comme une évidence). Intérêt d’un tableau synthétique pour chaque cours Il est nécessaire pour l’internaute de disposer d’un tableau synthétique pour l’ensemble des sujets où l’on rassemble toutes les informations liées à l’ensemble des sujets : N) ; intitulé, plan du cours, blibiographie, date-clé, questions… On peut conserver des tableaux thématiques (comme c’est le cas pour opencourseware) mais il est bien de rassembler l’ensemble des informations importantes dans un seul tableau pour que l’apprenant puisse avoir une vision d’ensemble à un moment donné du travail et des ressources disponibles pour un cours. Pour aller plus loin, on pourrait même proposer à chaque apprenant de télécharger ce tableau synthétique et de l’utiliser à la manière d’un tableau de bord : ⇒ Lui permettre de visualiser la masse de document (évaluer la charge de travail) ⇒ Son état d’avancement : il pourrait cocher les parties traitées (lectures, exams) et commenter son travail pour chaque tâche. On pourrait alors adjoindre à ce « tableau de bord », de multiples fonctionnalités : calendrier, création d’alertes, planning personnel, etc. Favoriser la transversalité Au sein d’un cours, il est bien de favoriser la réutilisation de cours/sujets d’une autre discipline et qui soit complémentaire. Chaque professeur pourrait établir une liste de cours complémentaire au sien et la mettre en évidence. On pourrait peut-être prévoir des parcours prédéterminés faisant intervenir des cours dans différentes disciplines. Pour ce faire, au préalable il serait intéressant de classer les cours par objectif d'apprentissage du cours mis à disposition. Cela se formaliserait par une question : Exple : anthropologie : Comment ..... ? De fait, à la fin du cours l'étudiant, ayant suivi le cours, pourrait auto-évaluer son niveau d'apprentissage, d'où de connaissances : est-ce que je peux répondre à la question ? Comment puis-je répondre à la question ? Ai-je atteint l'objectif d'apprentissage ?

VI CONCLUSION
Un des principaux atouts du site est la sobriété de l’interface : elle véhicule le sérieux. De la même manière, la navigation au sein du site et des cours est agréable puisque son harmonie pour chaque page est respectée ; facilitant ainsi le repérage de l’apprenant. Un dispositif du type que nous venons d’étudier est avant tout destiné à favoriser l’autonomie de l’apprenant : l’utilisation d’un tel dispositif répond donc bien à cet objectif précis.

Un conclusion générale : Bordeaux 3 doit correctement et préalablement définir les objectifs de formation, et ce pour ses différentes cibles avant de penser en terme de fonctionnalités.

Annexe
Navigation

ACCUEIL
Choix d’une discipline

PAGE Choix d’un cours

PAGE cours

Accueil : choix d’une discipline

Page d’accueil d’un cours

Page : un cours avec sa fiche associée