Un entraîneur étranger pour la prochaine saison

JEUDI 11 AVRIL 2013

Sandjak payé, son contrat résilié

JSK

Mekkaoui répond à Sandjak
Chalali suivi par Caen

«Tu as voulu me casser !»

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2251 PRIX 20 DA

MCA

Kacem défie les Sétifiens
chez vous à 19h»

«Vous rentrerez

Hachoud de retour dans le 11, Djeghbala à la place d’Aksas

Menad ne change pas une équipe qui gagne

Courtisé par des clubs tunisiens et égyptiens

Equipe nationale

Slimani «Je veux jouer
en Europe et nulle part ailleurs»

Ali Haddad appelle au calme

MCO-USMA

«Ce n’est qu’un match de foot»

02

Lacen perd patience
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Équipe nationale

A

Ainsi donc, les deux internationaux algériens du Club Africain, Abdelmoumen Djabou et son camarade Khaled Lemmouchia ont, depuis hier soir, un nouvel entraîneur, en la personne de Faouzi Benzarti. Ce coach, au capital d’expérience énorme, aura comme mission de mener les Clubistes à gagner des titres cette saison. Lemmouchia, jusque-là marginalisé par l’ex- driver clubiste, Nabil Kouki, devrait voir sa situation sportive relancée. C’est du moins ce que souhaite l’ancien capitaine d’équipe de l’ES Sétif et de l’USM Alger. Khaled, qui a perdu sa place en sélection à cause de son conflit avec Kouki, espère vite réintégrer l’équipe type du Club Africain : «Je suis toujours à la disposition du Club Africain. Je n’ai jamais été radié de l’effectif, même si je m’entraîne avec la réserve du club. Mon contrat court toujours et je peux réintégrer l’effectif seniors à la demande du nouvel entraîneur», a déclaré Lemmouchia bien plus serein qu’il y a quelques jours. Moumen A.

Une aubaine pour Lemmouchia

Ghoulam suivi par Montpellier, Toulouse et Marseille

lors qu’il croyait que son calvaire allait, enfin, prendre fin, à son retour de la CAN, où il recommençait peu à peu à enchaîner les titularisations en championnat, Medhi Lacen a vu sa situation se compliquer davantage ces dernières semaines, puisque l’entraîneur de Getafe, Luis Garcia, ne semble plus compter sur ses services, et cela n’est pas pour arranger les affaires de l’international algérien qui commence à en avoir marre. En effet, le joueur a de nouveau retrouvé son statut de remplaçant éternel lors des dernières rencontres de Liga. Pis encore, lors du dernier match face à l’Atlético Madrid, il n’a pas du tout été utilisé et a été laissé au chaud sur le banc. Cette situation déplaît fortement à celui qui a été capitaine des Verts à la CAN, et d’après nos informations, il serait très mécontent et commencerait sérieusement à perdre patience. Toutefois, Lacen, connu pour son calme et sa quiétude à toute épreuve, se veut professionnel jusqu’au bout et ne veut en aucun cas protester pour le moment, d’autant que

Son départ en fin de saison est très probable

l’équipe marche bien cette saison et que quoi qu’il arrive, il n’aura pas tout à fait les faveurs des votes.

Ainsi, Medhi Lacen prend son mal en patience et attend patiemment que la roue tourne à nouveau, lui qui compte jusque-là seulement 16 participations sur les 30 matchs de Liga disputés, avec un total de 669 minutes. Des statistiques assez moyennes pour ne pas dire faibles pour un joueur qui a été tout le temps titulaire par le passé et qui se voit confronté à cette situation, pour la première fois de sa carrière. Questionné à l’issue de la CAN, justement, sur ce nouveau rôle de remplaçant qu’il occupe désormais, Lacen nous avait affirmé que si cette situation allait durer, il serait contraint de quitter le club à la fin de cette saison, bien qu’il lui reste un an de contrat avec le club de la banlieue madrilène. Rappelons que dernièrement, la formation britannique de Swansea City, drivée par l’ancien international danois, Mickael Laudrup, avait affiché son intérêt pour le joueur. Un départ pour la Premier League serait une option très intéressante pour le milieu algérien, mais d’ici là, il devra gagner du temps de jeu pour espérer être au top de sa forme fin juin prochain, à l’occasion des deux matchs importants de l’EN face au Bénin et le Rwanda. S. F.

Courtisé par des clubs anglais et italiens de première division, le latéral gauche de SaintEtienne, Faouzi Ghoulam, intéresserait aussi des formations françaises qui suivent la situation du jeune Algérien de très près. Depuis son retour de la CAN, Ghoulam n’a que peu joué mais il semble qu’il garde bien la cote au sein des formations de Ligue 1. Selon le site But-Saint-Etienne, Faouzi est convoité par le FC Toulouse, Montpellier et l’Olympique de Marseille.

La Premier League, sa destination préférée

Benzarti, nouvel entraîneur de Djabou

Faouzi Ghoulam est, comme rapporté par des sites étrangers, aussi sur les tablettes de l’Udinese, l’AS Roma, la Fiorentina en Serie A, Stocke City, Fulham et West Bromwich Angleterre. Même si pour l’heure, son départ n’est pas d’actualité, le défenseur latéral gauche de l’AS Saint-Etienne n’a pas caché, dans une récente déclaration à Sky Sport, sa préférence pour la Premier League anglaise. Toujours sous contrat avec son club formateur, le départ de Faouzi ne dépendra pas uniquement de sa décision. M. A.

Après la Juventus, l’Inter Milan et Naples, voilà le club anglais de Premier League, West Bromwich Albion, qui s’intéresse à son tour au milieu de terrain algérien de Bologne, Saphir Taïder. En effet, selon certains rapports de médias italiens, l’ancien Grenoblois, qui réalise une excellente saison avec les Bleu et Rouge, intéresse au plus haut point l’actuel huitième du championnat anglais. Celui-ci, qui suit les performances du joueur depuis plusieurs semaines, a même décidé d’envoyer un émissaire pour le superviser de près le week-end dernier, à l’occasion du match qui a opposé Bologne à domicile au Torino. Une rencontre qui a vu Saphir Taïder briller de mille feux et marquer des points auprès de ses superviseurs. Hier, le site spécialisé calciomercato.it soulignait que West Bromwich activerait pour conclure ce transfert ainsi que celui de son coéquipier autrichien, Gyorgy Garics. Notons qu’en plus de l’émissaire de WBA, d’autres superviseurs de clubs, comme Liverpool, Stuttgart, Borussia Dortmund et Bordeaux, étaient présents samedi dernier dans la tribune officielle du stade Renato-Dall'Ara de Bologne. Enfin, il est à souligner que le club qui veut s’attacher les services de Taïder devra débourser au minimum sept millions d’euros. S. F.

Taïder plaît beaucoup à West Bromwich

(pdt de la Fédération libyenne de football) jours, a affirmé que
Au cours de sa dernière inspection effectuée sur le sol libyen, la Confédération africaine de football a donné son aval pour domicilier les matches des clubs libyens dans les compétitions africaines chez eux. La délégation de la CAF a jugé que la situation sécuritaire s’est améliorée par rapport à ce qu’elle était. Néanmoins, la plus haute instance du football africain avait insisté, au départ, uniquement sur les compétitions d’interclubs, avant de donner la chance aux Libyens de relancer le football dans ce pays. Le président de la FLF, Anwar Altashani, dans une déclaration faite, il y a quelques

Altashani «Nous recevrons l’Algérie sur le sol libyen»
le match retour des éliminatoires des A’ entre la Libye et l’Algérie aura bel et bien lieu sur le sol libyen, et nul part ailleurs, en disant : «Le match retour Libye-Algérie aura bel et bien lieu sur le sol libyen. La Confédération africaine de football et la FIFA nous ont donné leur accord pour recevoir en Libye. Nous allons tout faire pour que nos matches se déroulent dans de très bonnes conditions, et surtout dans un fair-play total. On doit montrer une bonne image de la Libye.» Par ailleurs, il a tenu à lancer un message à ses homologues algériens pour apaiser les esprits, notamment après tout ce qui s’est

C’est officiel, suite au limogeage de l’ex-coach clubiste, Nabil Kouki, pour insuffisance de résultats, le Club Africain vient d’engager l’ancien sélectionneur de Tunisie, Faouzi Benzarti. En pourparlers avec d’autres coachs, dont l’Algérien Abdelhak Benchikha, le président du Club Africain, Riahi Slim, a finalement jeté son dévolu sur Benzarti. Riahi est parvenu à un accord avec le doyen des entraîneurs tunisiens, hier soir. C’est ce que le président Riahi a annoncé, hier, à la presse sportive tunisienne, via son site officiel.

Ziani passeur décisif face à Al-Jazira

La formation d’Al-Jaïsh du Qatar a ramené, hier, un précieux match nul (1-1) de son déplacement aux Emirats Arabes Unis, pour affronter l’équipe d’Al-Jazira, pour le compte de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Asie. L’ancien international algérien, Karim Ziani, titulaire, a réalisé un excellent match et a été derrière le but égalisateur de son team à la 33’, en servant idéalement Adriano. Grâce à ce bon point, Al-Jaïsh conserve sa deuxième place du groupe et demeure encore qualifié pour les huitièmes de finale.

Libye-RD Congo officiellement à Tripoli

passé lors de la double confrontation comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2013, à Casablanca, et même à Tchaker, en déclarant : «Le match de l’Algérie aura lieu en Libye. Nos frères algériens seront très bien accueillis. On est des voisins et il n’y a jamais eu de problèmes. Bien que le match aller se joue à Alger, les Algériens auront droit à un accueil royal.»

La Fédération internationale de football a validé la domiciliation de la rencontre des Chevaliers de la Méditerranée sur le sol libyen.

La CAF suivra de près le déroulement de ce match

Le match de la Libye face à la République démocratique du Congo aura lieu au stade de Tripoli, comme l’a indiqué le site officiel de la plus haute instance footballistique de la planète. Cette confrontation se déroulera le 7 juin, en fin d’après-midi. Ce sera, en effet, la première rencontre officielle de l’équipe libyenne chez elle, depuis la chute du régime de Mouammar Kadafi. Ainsi, le match des A’ aura lieu sans le moindre doute sur le sol libyen, à moins d’un changement de dernière minute.

la Confédération africaine suivra la rencontre Libye-RD Congo avec beaucoup d’intérêt. On croit savoir même que la CAF pourrait déléguer une commission spéciale pour assister au match et suivre son évolution, en prévision des prochaines rencontres des différentes Equipes nationales en terre libyenne. Du coup, pour l’Equipe nationale A’ drivée par Taoufik Korichi, il pourrait y avoir de bonnes nouvelles. La CAF décidera de ne plus programmer des matches à Tripoli, en cas de dérapage, le 7 juin prochain. Hamza R.

Selon une source bien informée,

Fanni «Kadir a fait un Mostefa «Pour un bon match contre Bordeaux,
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Équipe nationale

03

L’

«Un immense honneur mais on n’en est pas encore là»

Olympique de Marseille, qui veut renforcer ses rangs par des éléments performants et à la valeur marchande pas très coûteuse, a ciblé le milieu de terrain d’Ajaccio, Mehdi Mostefa Sbaâ, pressenti donc pour parer au départ quasi-sûr, en fin de saison, de l’ex-international anglais, Joey Barton. Ainsi donc, annoncé par la presse sportive française du côté de Marseille, l’été prochain, Mostefa, qui a grandi dans cette ville, n’a jamais caché sa flamme pour le club phocéen. Lors d’une discussion avec lui, l’international algérien s’est dit fier de porter un jour les couleurs de son club du cœur : «Jouer au Vélodrome est un rêve que je caressais depuis que j’étais jeune supporter de l’OM. Bien sûr, porter les couleurs de cette équipe que j’aime est un immense honneur, mais bon, on n’en est pas encore là.»

Marseillais, jouer à l’OM est un rêve de gosse»
Bordeaux concurrence Marseille
d’exercice, Anigo veut profiter de cette donne pour concrétiser l’arrivée de l’Algérien l’été prochain, à la Commanderie. L’Olympique de Marseille ne serait pas le seul club français à s’intéresser aux services de l’arrière droit de l’EN, Mehdi Mostefa Sbaâ. En effet, les Girondins de Bor-

Flatté par l’intérêt marseillais

Ajaccio veut prolonger son contrat, Mehdi n’est pas pressé

deaux garderaient un œil très attentif sur l’Algérien d’Ajaccio. A en croire les sites français spécialisés d’hier, relayés par quelques journaux locaux de la Gironde, Mostefa est la cible du coach Francis Gillot. Bordeaux, qui aurait pris attache avec l’agent de Mostefa et son entourage, voudrait bien concrétiser ce recrutement et devancer Marseille sur ce dossier.

je ne comprends pas qu’on le critique !»

Yebda poursuit les soins à Aspetar
Comme révélé par nos soins, il y a quelques jours de cela, Hassan Yebda a choisi d’aller au Qatar, plus précisément au centre médical sportif d’Aspetar, à Doha, pour soigner son genou et effectuer surtout sa rééducation, après la nouvelle intervention chirurgicale qu’il a subie, il y a 20 jours de cela, dans une clinique privée à Lyon. L’ancien Napolitain, qui n’a pas souhaité aller à Saint-Raphaël, contrairement à son ex-coéquipier, Mourad Meghni, séjourne toujours à Aspetar où il poursuit les soins et les exercices physiques pour se remettre une fois pour toutes de son genou et revenir rapidement au top de sa forme. tion ne filtre, si le joueur sera en mesure de disputer quelques matches, avant la fin de la saison prévue au mois de juin prochain.

Formé à l’AS Monaco, Mehdi Mostefa Sbaâ, qui est passé par Nîmes Olympique, réalise depuis deux saisons, de très belles choses sous le maillot corse. Ce qui lui a, en toute logique, valu les convoitises des clubs de Ligue 1 française. Après Valenciennes, la saison écoulée, cette année c’est au tour de l’Olympique de Marseille de le cocher sur son calepin. Libre de tout engagement en fin

Libre de tout engagement au mois de juin prochain, le milieu de terrain défensif d’Ajaccio, Mehdi Mostefa Sbaâ, pourra donc négocier son transfert seul l’été prochain. Par ailleurs, l’on apprend que Mostefa est attendu dans les prochains jours dans le bureau du président ajaccien, Alain Orsoni. Ce dernier veut négocier la prolongation de contrat de son international algérien, mais compte tenu de la situation du club qui se bat pour son maintien en Ligue 1, le premier responsable du club corse a différé le rendezvous, histoire de laisser son joueur concentré sur les objectifs du club, avant d’entamer les discussions. Cela devrait se faire incessamment. Mehdi, qui est très courtisé en France et même en Espagne, n’est pas pressé de signer sa prolongation. Pour rappel, l’année dernière, Ajaccio avait tenté de blinder son milieu de terrain défensif, mais devant l’offre jugée insuffisante, Mehdi n’a pas répondu favorablement à la demande des dirigeants de son club. Moumen A.

e défenseur latéral droit de l’Olympique de Marseille s’est interrogé sur les raisons qui poussent certains médias français à vouloir comparer le milieu de terrain de l’Equipe nationale, Foued Kadir, à son coéquipier Mathieu Valbuena. Il est clair que depuis qu’il est devenu l’une des pièces maîtresses de Didier Deschamps en Equipe de France, Valbuena est protégé et soutenu par une grande partie des journalistes français. Fanni, qui ne comprend pas trop l’acharnement contre son pote, Foued, déclare à ce sujet : «Je ne sais pas pourquoi on veut les comparer. Ce sont deux profils différents. Que l’on juge sa performance, c’est normal, mais qu’on les compare, ça, je ne suis pas d’accord. Foued a d’énormes

L

qualités, il a fait de très bonnes choses à Valenciennes et à l’OM, mais je trouve qu’on est dur avec lui.»

«Pourquoi le comparer à Valbuena ? Qu’on juge sa performance»

«En engageant Foued, on n’a pas fait le mauvais choix»

n’avait pas joué et pour moi, il a fait un bon match (contre Bordeaux). Je n’ai pas trop compris les critiques.»

Avec Baldé, ils ont inscrit 50 % des buts de Guimarães

Des clubs qataris s’intéressent à lui

La presse portugaise est revenue sur ce sixième but de l’Algérien Hilal Al Arbi Soudani, marqué samedi contre Beria Mer. Avec Baldé, auteur de 8 buts, Soudani est le meilleur buteur de Guimarães cette année. Pourtant blessé pra-

Soudani fait parler de lui au Portugal

Rod Fanni, qui se dit surpris des critiques pas du tout objectives dont a fait objet le milieu de terrain marseillais, Foued Kadir, après sa prestation pourtant jugée honnête par les spécialistes de RMC, estime que si Mathieu Valbuena est indispensable pour l’OM, l’Algérien réussit aussi de très belles choses depuis son arrivée à Marseille : «Je n’ai pas trop apprécié les critiques à son encontre. Elles ont été très dures sur ses performances. Cela faisait longtemps qu’il

Interpellé par le journaliste du site Marseille OM.net à donner son avis concernant les nouvelles recrues, encore une fois, Rod Fanni a tenu à rappeler à tout le monde que cette stabilité retrouvée dans les résultats est aussi celle des nouveaux joueurs arrivés cet hiver, à l’instar de l’ancien milieu et buteur de Valenciennes, Foued Kadir : «C’est sûr qu’ils ont apporté un plus certain, ne serait-ce dans la concurrence. En recrutant Kadir et les autres, on n’a pas fait de mauvais choix.» Moumen A.

Son retour à Grenade attendu en fin de semaine prochaine

Selon les informations relayées par la presse andalouse, hier, Hassan Yebda devra encore rester quelques jours de plus à Aspetar, avant de revenir en Espagne et à Grenade pour retrouver son club. Ça se fera certainement en fin de semaine prochaine, assure le site espagnol, Ideal.es. Pour l’heure, aucune informa-

Dans un autre registre, on a appris que la présence de Yebda à Doha n’est pas vraiment passée inaperçue. En effet, selon certaines indiscrétions, le joueur aurait eu la visite de quelques directeurs sportifs de clubs qataris, lesquels lui ont proposé de venir jouer au sein de leurs clubs la saison prochaine. Une éventualité qui reste plausible, puisque le joueur ne ferme pas complètement la porte à une nouvelle expérience au Golfe, surtout s’il trouve du mal à retrouver sa forme optimale d’ici au mois d’août prochain. Pour l’heure, le joueur paraît toujours indécis, lui qui veut se concentrer exclusivement sur sa guérison, afin d’être opérationnel le plus rapidement possible. Rappelons que le contrat de Yebda avec Granada CF court jusqu’à juin 2014. S. F.

Un accord a été trouvé au sujet de son indemnisation

tiquement durant tout le début de saison, l’ex-Chélifien fait parler de lui au Portugal. A signaler que Baldé et Soudani ont marqué 50 % des buts de Vitoria cette saison.

Saâyoud se relance en Bulgarie

Selon le site internet spécialisé Record.pt, la direction de Vitoria Guimarães a reçu un avis favorable de la

part de la FIFA pour régulariser le montant d’indemnité du transfert de Hilal Soudani par tranches. Ainsi, l’ASO Chlef, qui attend son dû depuis l’année 2011, recevra les 600 000 euros relatifs au transfert de son meilleur buteur, selon un échéancier qui sera établi dans la semaine. M. A.

Le jeune espoir algérien Amir Saâyoud est parti se relancer en Bulgarie. L’ancien joueur d’Al Ahly du Caire et du Mouloudia d’Alger évolue au sein de la formation de Beroe (Division 1 bulgare.). Hier, l’Algérien a commencé le match d’entrée face au Botev Plovdiv. Saâyoud a joué un peu plus d’une mi-temps, avant de céder sa place à la 51’ à son coéquipier Djoman. Pour revenir au match, Beroe, l’équipe de Saâyoud qui a mené assez rapidement deux buts à zéro, a été rejointe au score pour terminer sur un nul deux buts partout.

04

Sandjak, contrat
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup de vent JSK

officiellement résilié
C’
est fini, Nasser Sandjak n’est plus officiellement l’entraîneur en chef de la JSK. Et c’est dans la matinée d’hier que tout a été conclu à l’amiable entre la direction du club et l’entraîneur en question. Pour preuve, l’avocat de la JSK a remis le chèque à Sandjak. Comme il a été convenu entre les deux parties, Sandjak encaissera un mois et demi de salaire ainsi que les primes des victoires et les matchs nuls à l’extérieur. D’après la même source d’indiscrétion, la somme devrait dépasser de peu les 400 millions de centimes. Maintenant que c’est fait, Sandjak sait qu’il a été limogé officiellement de la JSK. Du côté de la direction, on affirme que tout a été fait hier matin dans la transparence la plus totale, puisque les deux parties ont signé la résiliation à l’amiable.

Il a récupèré hier son chèque

Il pourra encaisser son argent la semaine prochaine
Toutefois et d’après la même source d’information, l’avocat de la JSK a fait savoir à Sandjak qu’il

A

lors que la JSK vient à peine de limoger Nasser Sandjak de la tête du staff technique, la succession à ce poste est d’ores et déjà ouverte. Pour preuve, une source proche de la maison kabyle nous a confié que certains membres du conseil d’administration ont proposé des noms de techniciens étrangers. Mais celui qui revient souvent, c’est le technicien suisse, Alain Geiger. Et ce n’est pas la première fois que l’entraîneur en question est proposé par les membres du conseil, puisqu’il a failli revenir à nouveau au club l’été dernier, avant la nomination de Fabbro. Mais apparemment, le président kabyle, Moh-Cherif Hannachi, n’est toujours pas chaud pour Geiger. Certes, sous l’ère du Suisse, la JSK avait atteint les demi-finales de la Ligue des champions, mais ce que Hannachi n’arrive pas à oublier, c’est la manière avec laquelle Geiger a quitté la JSK. Après l’élimination

Hannachi refuse
Proposé par certains membres du conseil

Geiger
face au TP Mazembe, le Suisse a commencé à étudier les offres qu’il venait de recevoir par le biais de son agent. La preuve, une semaine après avoir quitté le club, Geiger a atterri en Egypte pour diriger la formation d’Al Masry. Ce sera un étranger à 100% Même s’il faudra du temps à Hannachi pour choisir le futur entraîneur de la JSK, le boss est convaincu que ce sera à 100% un entraîneur étranger. Toutefois, on ignore s’il compte le nommer avant la fin de la Ligue 1, où seulement à quelques jours du début du stage estival. Certains proches au président kabyle lui ont conseillé de trancher dès maintenant la question, afin de donner le privilège au futur entraîneur de tracer le programme de la saison prochaine. Il

pourra encaisser son argent dès la semaine prochaine, le temps que les caisses du club seront à nouveau remplies. Cela n’a pas empêché Sandjak de garder tout de même le chèque en sa possession. D’après la même source, ce n’est qu’après avoir récupéré l’argent en liquide qu’il quittera le pays en direction de la France. A.C.

Suite à la déclaration de Sandjak

Fabbro réplique :

«Je n’ai jamais été logé dans un

Mohammedi, futur préparateur physique ?
Dans le cadre de l’installation du staff technique qui assurera la préparation de l’équipe, l’été prochain, nous avons appris que le président Hannachi songe, à nouveau, à l’ex-préparateur physique, Boudjemaâ Mohammedi. Pour rappel, Mohammedi a été chargé de cet aspect en 2010 au sein du club kabyle.

Réunion d’urgence cette semaine entre les membres du CA En plus de la question du futur entraîneur, la même source d’ i n f o r m a t i o n nous a confié que le président Moh-Cherif Hannachi prévoit une réunion d’urgence dans les prochaines heures avec les membres du conseil d’administration, afin de débattre de plusieurs points, notamment la préparation de la prochaine saison. Hannachi évoquera aussi le stage d’intersaison qui aura lieu probablement à Paris. Affaire à suivre. A. C.

aura l’opportunité de choisir les postes à renforcer. Il décidera aussi des noms des joueurs à libérer en fin de saison, même si le nombre ne dépassera pas le chiffre cinq.

appartement

Titulaire contre le Mouloudia, Belkacem Remache, qui a été remplacé vingt minutes avant la fin de la partie, n’a pas apprécié la décision de l’entraîneur, et a quitté le terrain en colère. Joint par nos soins hier, l’ex-Annabi ne savait pas trop quoi dire à propos du limogeage de Sandjak. Toutefois, il a tenu à nous dire qu’il faut faire le plein à domicile pour terminer la saison sur une bonne note : «Comme je l’ai déjà déclaré, face au Mouloudia je ne voulais pas quitter le terrain car j’avais envie d’apporter un plus à mon équipe pour revenir au score. A propos du départ de Sandjak, je n’ai rien à dire. Nous sommes des employés seulement, nous nous contentons de nous donner à fond aux entraînements, ni plus ni moins. Toutefois, je tiens à vous dire que nous devons nous montrer plus entreprenants lors de cette fin de saison. Nous avons encore trois matchs à livrer à domicile. Je pense qu’on n’a plus le droit à l’erreur. Pour finir sur une bonne note, il faudra battre l’USMBA, le CABBA et le MCEE. Nous avons encore presque dix jours devant nous pour bien nous préparer. On doit revenir en force.» S.D.

Remache : «Il nous reste trois matchs à domicile, donc il faudra faire le plein»

Même si le temps ne suffisait pas, vu que le club était engagé en Ligue des champions, Mohammedi a réalisé une meilleure préparation. Le physique des joueurs était quasiment le maillot fort des Kabyles lors de la phase de poules de ce tournoi. En plus, le gros travail qu’il a effectué en Equipe nationale A’ et à l’ES Sétif prouve que rien n’a été fait au hasard. Pleinement satisfait de son rendement, Hannachi songe à le reconduire au staff de la JSK.

Benlamri souffre toujours de son épaule
Le brillant arrière droit, auteur d’une superbe prestation contre le Mouloudia, ne s’est pas présenté à la reprise des entraînements. L’ex-Nahdiste souffre d’une blessure à son épaule gauche. L’échographie qu’il a passée le jour du match n’a rien révélé de grave. Malgré le fait qu’il ait raté l’entraînement d’hier matin, Benlamri devrait réintégrer le groupe, aujourd’hui.

«Je reprendrai aujourd’hui» Sollicité par nos soins, hier soir, Djamel Benlamri nous dira qu’il était prêt à reprendre aujourd’hui : «Effectivement, je n’ai pas pu m’entraîner avec mes coéquipiers du moment que je ressens de légères douleurs. Mais je vous annonce que je serai présent aujourd’hui à la séance.» S.D.

Le lendemain de son limogeage, Nasser Sandjak à animer un point de presse à l’hôtel Emir de Chéraga, dans lequel il est rev e n u sur les principaux dét ai ls de son départ. Après avoir éprouvé son bilan, Sandjak est reve nu sur l’affaire de l’appartement qui lui a été loué dès son arrivée à Tizi Ouzou : «Dès mon arrivée, la direction avait mis à ma disposition un appartement lamentable, qui ne renfermait pas toutes les commodités, contrairement à Enrico Fabbro, que je respecte beaucoup. Ce dernier a été logé dans un 4 étoiles.» 24 heures après, Fabbro, qui nous a contacté, voulait éclaircir ce sujet. «Je n’ai jamais été logé dans un hôtel 4 étoiles comme l’a déclaré Sandjak, que je respecte énormément. Les responsables de la JSK avaient mis à ma disposition un F3, que je partageais d’ailleurs, avec Mauro», a-t-il expliqué. Après avoir remercié Sandjak, le président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi, n’a pas hésité la moindre seconde à renouveler sa confiance à Amrouche, qui assurera l’intérim jusqu’à la fin de la saison. D’ailleurs, il sera même épaulé de l’entraîneur des juniors, Mounaïm Kherroubi. Profitant de notre entretien avec Fabbro, nous avons voulu savoir si quelqu’un de la JSK l’a contacté pour revenir. L’Italien dira : «Non, personne à la JSK ne m’a contacté. Du moins, jusqu’à présent !» Saïd D.

4 étoiles»

Alors que Belkalem a été suspendu

Coup de colère JSK

Maïza épaulera
Rial face à l’USMBA
Avec Nasser Sandjak, plusieurs joueurs de la JSK ont été marginalisés. Les Maïza, Belakhdar, Bouaïcha, Sedkaoui, Bouchouk, Mekaoui et Khellili ne rentraient pas dans les choix de l’entraîneur. Profitant de notre présence à l’hôtel Emir, nous lui avons demandé de nous expliquer ses choix. «Je ne pouvais aligner tous les joueurs du moment qu’on ne jouait qu’une fois toutes les trois semaines. Si le club jouait sur plusieurs fronts, j’aurais certainement accordé une chance à chaque joueur», dira-t-il. L’un des éléments qui a été vraiment soulagé après le limogeage de Sandjak n’est autre que Adel Maïza. Ce dernier qui espérait rejouer contre le Mouloudia d’Alger devrait se préparer pour la prochaine rencontre qui verra la JSK accueillir l’USMBA, au stade du 1erNovembre. Arezki Amrouche qui sera privé des services de l’international Essaïd Belkalem, expulsé contre le MCA, n’hésitera pas à faire appel à l’ex-Usmiste, qui n’aura qu’à prouver, encore une fois, son talent. S. D.

Sandjak, le latéral gauche vide son sac…

Mekkaoui «Moi, j’ai
u lendemain des déclarations de Nasser Sandjak à son égard, le latéral gauche kabyle, Zinedine Mekkaoui, a tenu à réagir afin de se défendre mais aussi pour mettre les choses à leur place et éclairer l’opinion public. Pour rappel, Sandjak avait accusé son joueur d’avoir refusé de jouer tout en affirmant que ce dernier avait un problème psychique. Des déclarations qui ont poussé Mekkaoui à rompre le silence. est vrai que je passe par des moments difficiles, mais j’ai le moral pour surmonter cette mauvaise passe. Je suis un professionnel et je connais mes devoirs envers mon équipe. Sandjak a essayé de se justifier, mais je pense que vu la place qu’il occupait, il aurait mieux fait de trouver une meilleure excuse que celle-ci.»

24 heures après les accusations de

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

05

un problème psychique ? C’est du n’importe quoi !» A
«J’ai joué 11 matchs d’affilée avec Fabbro et seulement 7 avec Sandjak» Par la suite, le latéral gauche a fait un comparatif entre les deux phases du championnat. Mekkaoui nous a fait savoir, qu’au temps de Fabbro, il n’a raté qu’une seule rencontre, contrairement sous l’ère Sandjak. Il nous explique : «Sous l’ère de Fabbro, j’étais constant, puisque je n’ai raté qu’un seul match sous sa coupe. Mais depuis l’arrivée de Sandjak, les choses ont mal tourné. Il m’a aligné durant 7 matchs seulement avant de m’écarter définitivement du onze, et parfois de la lise des 18 comme ce fut le cas face au MCA.» «Voici ce qui s’est passé avant le match face à la Saoura…» Pour la première fois, Mekkaoui a dévoilé ce qui s’est dit entre Sandjak et lui la veille du match face à la JS Saoura comptant pour la 3e journée de la phase retour de championnat : «Sandjak ment en déclarant que j’ai refusé de jouer. C’est faux ! Il est vrai que la veille du match face à la Saoura, je n’étais pas dans mon assiette. Je lui ai demandé de

me ménager pour l’intérêt de l’équipe. Sandjak l’a mal pris. Il croyait que j’ai refusé de jouer sur un coup de tête. Et depuis ce match, il ne m’a plus fait jouer. J’ai demandé à être ménagé durant un seul match, pas pour l’ensemble des rencontres.» «En m’écartant durant 7 matchs de suite, Sandjak a voulu me casser» En l’écartant définitivement du onze, Mekkaoui est convaincu que Sandjak voulait le briser, rien de plus : «Sandjak a trouvé cette excuse pour m’écarter de son équipe type. Il a tout fait pour me casser. Dans le cas contraire, comment ce fait-il que je ne joue plus depuis 7 matchs ? Il avait une dent contre moi, rien de plus.»

G Souffrant d’une tendinite, le milieu récupérateur, Madani Camara, n’a pas été autorisé à s’entraîneur avec ses coéquipiers. Il s’est contenté d’une séance de soins. Il devrait réintégrer le groupe dans les prochaines heures.

Une séance de soins pour Camara

G

«Comment ose-t-il dire une chose pareille alors que je n’ai jamais contesté ses choix ?» Revenant sur les accusations de son coach, Mekkaoui dira d’emblée : «J’ai été stupéfié de lire les déclarations de Sandjak ce matin dans les journaux (entretien réalisé hier, ndlr). Comment ose-t-il affirmer que j’ai un problème psychique alors que je n’ai jamais contesté ses choix ? C’est du n’importe quoi ! C’est honteux d’un entraîneur de la JSK de déclarer une chose pareille alors que je n’ai jamais affiché le moindre mécontentement dans les médias. J’aurais pu dévoiler l’affaire, mais je me suis tenu à l’écart par respect à la JSK.»

Maïza, Bouaïcha et Maroci ont repris

G Tous les trois absents mardi, le défenseur Adel Maïza et les deux milieux G de terrain, Tayeb Maroci et Djamel Bouaïcha, ont tous repris, ce matin, le chemin de l’entraînement. Alors que l’ex-joueur de la JSMB n’a jamais eu de problème avec le désormais ex-entraîneur de la JSK, les deux autres éléments ont respiré après son départ. Désormais, ils pourraient prétendre à des titularisations avant la fin de la saison.

Kherroubi a entamé sa mission

Caen veut Chalali
Recruté sur demande de Sandjak lors du mercato hivernal, l’attaquant Mohamed Chalali a pratiquement été titularisé dans toutes les rencontres. Il a même réussi à inscrire trois buts décisifs en sept matchs. En effet, nous avons appris d’une source généralement bien informée que l’ex-centre-avant de l’Entente de Sétif est courtisé par plusieurs clubs. Après le Mouloudia d’Alger qui l’a contacté après le match MCAJSK (3-1), le club français de Caen espère s’attacher les services du Canari à partir de la saison prochaine. Selon les échos qui

«J’ai un mental d’acier pour surmonter cette mauvaise passe» Avant d’ajouter dans ce même contexte : «C’est scandaleux ce que vient de déclarer Sandjak à mon sujet ! Je tiens à dire que je n’ai aucun problème psychique. Il

«Maintenant qu’il est parti, je veux terminer la saison en force» Avant de conclure, le latéral gauche kabyle souhaite terminer sur une bonne note, maintenant que Sandjak a plié bagage. Il a conclu en ces termes : «Maintenant qu’il est parti, je veux terminer la saison en force. Je veux renouer avec la compétition face à Bel Abbès. Je serai de retour aux entraînements dès demain. Il nous reste encore cinq matchs à jouer et il faudra tout donner pour terminer dans le haut du tableau.» H.B.
«Mekaoui est un arrière gauche talentueux qui a beaucoup de qualités. Mais depuis le match face au WAT, je ne sais plus ce qui lui arrive. Il s’est permis même de me demander de ne plus le convoquer. Pourquoi ? Aucune idée !», a déclaré Sandjak avant-hier soir. L’ex-joueur du CS Constantine, qui aura décidé de ne plus remettre les pieds à Tizi Ouzou, ne s’est pas présenté, hier matin, à l’entraînement. Arezki Amrouche, qui assure l’intérim depuis avant-hier, devrait s’expliquer avec son élément dans les plus brefs délais.

Il rate la reprise…

G

G Quelques heures après le limogeage de Nasser Sandjak, la direction de la JSK a placé directement Arezki Amrouche à la tête du staff technique. Ce dernier ne sera pas seul. En effet, et comme rapporté exclusivement par nos soins, l’ancien défenseur des Verts sera épaulé par Mounaïm Kherroubi. La preuve, ce dernier était présent hier, à la séance d’entraînement. Il exercera sa nouvelle mission jusqu’à la fin de la saison, soit jusqu’à la nomination d’un nouvel entraîneur. A en croire une source proche de la direction, Hannachi optera certainement pour un coach étranger. Saïd D.

Même l’Entente souhaite le récupérer

nous sont parvenus, des émissaires du club français se sont déplacés récemment en Algérie pour superviser l’attaquant. Le seul point noir qui pourrait interrompre son départ serait sa situation administrative envers son club employeur. Le joueur est toujours sous contrat.

… et réintégrera le groupe aujourd’hui

En Algérie, les prétendants font désormais la queue pour avoir Chalali. Le Mouloudia de Djamel Menad s’est rapproché de l’attaquant kabyle récemment afin de le convaincre d’opter pour le club algérois en prévision de la saison prochaine. Les Mouloudéens auront désormais besoin d’un centre-avant comme Chalali d’autant plus s’ils parviennent à décrocher une place qualificative à une participation africaine. Toutefois, même l’Entente de Sétif souhaiterait récupérer son ancien joueur. Chose qui paraît impossible après tout ce qu’il a vécu la saison passée. Saïd D.

Même s’il ne s’est pas présenté au stade hier matin, nous avons appris d’une source sûre que Zinedine Mekaoui reprendra aujourd’hui les entraînements avec la JSK. Ce dernier, qui n’a plus rechaussé ses crampons, devrait profiter de la trêve que le championnat observe actuellement pour rattraper son retard tout en espérant rejouer avant la fin de la saison.

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès du grand-père de notre collègue Lamine Amimi. En cette douloureuse circonstance, le collectif du Buteur présente ses sincères condoléances à Lamine Amimi et à la famille du défunt et l’assure de sa profonde sympathie.

Condoléances

«A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

06

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup neuf MCA

H

ier matin et à l’issue de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au CREPS, l’entraîneur du Mouloudia a établi la liste des joueurs convoqués pour cette demi-finale de Coupe d’Algérie. Sans aucune surprise, Djamel Menad a convoqué les mêmes joueurs qui ont composé la liste des dix-huit face à la JSK. A l’exception d’Amine Aksas, pour les raisons que tout le monde connaît, il a dû rappeler Zeddam pour pallier cette absence. Même si certains joueurs s’attendaient à ce que Menad opère un remaniement dans la liste des dix-huit, il accorde donc toujours sa confiance aux mêmes joueurs et il n’est pas prêt à renoncer à ses principes.

Menad rappelle Zeddam
D’autant plus que ces deux joueurs ont formé la charnière centrale de la défense dans la majorité des rencontres du championnat. Cependant, une source digne de foi nous a confié que l’absence d’Aksas a faussé les calculs de Menad. Ce dernier allait l’aligner aux côtés de Bachiri, et placer carrément Djeghbala comme milieu récupérateur aux côtés de Ghazi, afin de donner du tonus à son milieu de terrain qui reste le maillon faible de cette équipe. moyen, n’a pas donc gagné de nouveau la confiance de son coach. Ce qui explique le choix de Menad d’aligner de nouveau Hachoud sur le flanc droit de la défense. Hachoud retrouvera sa place de titulaire En plus du retour de Djeghbala en défense, l’ex-international Abderahmane Hachoud retrouvera aussi sa place de titulaire. Djamel Menad, décelant des imperfections dans sa défense face à la JSK, a décidé d’incorporer Hachoud à la place de Besseghir qui n’a pas su saisir sa chance. Depuis le derby face au CRB, Hachoud a connu une certaine baisse de régime qui s’est fait ressentir face au CSC. Ce qui explique sa mise sur le banc lors du clasico. Besseghir, qui a eu donc un rendement tout juste Pas de changement Ayant fourni de grands efforts lors des dernières au milieu et en séances d’entraînements, Réda Sayeh pensait tout naturellement que Djamel Menad allait lui faire appel attaque pour cette demi-finale face à l’ESS. Toutefois, son coach Alors qu’il voulait opéa reconduit les mêmes éléments convoqués lors des rer un changement tacdeux dernières confrontations. A l’annonce de la liste des joueurs retenus pour cette confrontatique dans son équipe, tion, Réda Sayeh était très déçu, mais sans il semble bien que la pour autant exprimer sa colère, pour qu’on ne défection d’Aksas a un l’accuse pas de perturber le groupe. Toutefois, peu chamboulé les cal- Sayeh a confié à ses proches qu’il ne restera pas au MCA la saison prochaine, lui qui culs de Menad. Ce dersent victime d’une injustice. Ayant nier reconduira donc les seachevé la saison passée deuxième mêmes joueurs au milieu buteur de l’équipe avec neuf réalisations, Réda Sayeh accepte très du terrain et en attaque, mal le fait de même pas se retrouver sur le tout en décalant Bouguèche banc. D’ailleurs, il compte avoir une disd’un cran. Toutefois, Menad cussion avec Ghrib, juste après le n’a pas pris sa décision finale, car match de Coupe d’Algérie. il pourra bien revenir au même schéma qui lui a permis de battre le CSC et la JSK, mais cela est tributaire de la forme que ses joueurs du milieu afficheront lors des entraînements. K. M.

Décidément, le coach du Mouloudia se prépare à toute éventualité, vendredi prochain. Bien qu’il souhaite voir son équipe décrocher sa qualification dans le temps réglementaire, il a préparé ses joueurs aux tirs au but, un exercice qui était au menu de la séance d’entraînement d’hier. Djamel Menad a prévu, aujourd’hui, un autre exercice pour ce dernier entraînement précédant le match, et tient donc à mettre tous les atouts du côté de son équipe. Tout en étant concentrés, les joueurs s’en sont donnés à cœur joie, en faisant même des paris, ce qui illustre la bonne ambiance qui règne aux entraînements.

Séance de tirs au but au menu

Sayeh déçu de ne pas avoir été convoqué

Lors de cette séance des penaltys, et comme à son habitude, Fawzi Chaouchi s’est illustré par ses arrêts, en taquinant ses coéquipiers. Souhaitant que le Mouloudia se qualifie dans le temps réglementaire, il a promis à ses coéquipiers de faire la différence, si les deux équipes seront contraintes d’avoir recours aux penalties pour se départager. Ce qui a rassuré à plus d’un titre le coach du MCA pour la confiance affichée par son gardien de but.

Chaouchi s’illustre par ses arrêts

Mise au vert, à 19h, à El Aurassi

Djeghbala aux côtés de Bachiri La défection de Mohamed Amine Aksas mettra Djamel Menad dans l’obligation de changer l’axe central de sa défense. Toutefois, le choix ne sera pas aussi compliqué pour le coach, du fait qu’il alignera Djeghbala aux côtés de Bachiri.

L

es passants dans le quartier le plus populaire de la capitale, principal fief des Chnaoua, peuvent constater qu’une ambiance particulière règne à Bab El Oued. Dans tous les coins de rues et les cafés, on ne parle que de cette demifinale qui opposera le doyen des clubs algériens à l’Entente de Sétif. Dans les grandes artères, la vente des fanions, les écharpes, les casquettes et les maillots aux couleurs du club a commencé en tout début de semaine. Les prix varient selon la qualité des produits mis en vente, et les clients ont l’embarras du choix. Aux Trois Horloges, au Faisan d’Or, la Perle, Kettani, Marché Nelson, les drapeaux aux

Bab El Oued vit au rythme de la coupe
couleurs du club sont accrochés aux murs, aux arbres, d’un balcon à un autre. L’engouement pour cette rencontre ne pourra que nous donner un aperçu sur cette envie des supporters de voir leur équipe décrocher sa septième Coupe d’Algérie. son billet de qualification à la finale. «Le Mouloudia est l’équipe des grands rendezvous», «L’ESS ne résistera pas à la pression», «Au 5-Juillet, on ne manque pas une demifinale». Ce sont les phrases qui reviennent sur les lèvres des supporters du MCA. Ainsi, on se prépare à faire la fête dans les rues de Bab El Oued et passer une nuit blanche pour fêter la qualification aux dépens de l’ESS, bien que les Ententistes ne l’entendent pas de cette oreille.

On se prépare à faire la fête et à passer une nuit blanche

Ce vendredi, le Mouloudia sera confronté au leader du championnat, dans une rencontre qu’on qualifie de match de la saison pour les Chnaoua. En dépit de la valeur de l’Entente, les supporters du MCA sont confiants de voir leur équipe décrocher

Les Chnaoua partagés entre l’USMA et le MCO
Comme les supporters du MCA croient dur

comme fer à la qualification de leur équipe, on commence même à parler de la finale. D’ailleurs, les Chnaoua sont partagés sur le nom de l’adversaire que le Mouloudia rencontrerait en finale. En effet, certains supporters préfèrent l’USMA du fait qu’une autre consécration face au frère ennemi aura une saveur particulière, et c’est le meilleur cadeau que les coéquipiers de Babouche puissent leur offrir. Cependant, d’autres supporters veulent rencontrer le MCO en finale, du fait que les deux Mouloudia ne se sont jamais rencontrés à ce stade de la compétition en Coupe d’Algérie. K. M.

En apprenant la désignation de AbidCharef pour le match de Coupe d’Algérie, les Moul oudéens n’ont pas caché leur satisfaction, du fait qu’il s’agit d’un de nos meilleurs sifflets. Le jeune arbitre international, qui a dirigé d’une main de maître la finale de la Coupe d’Afrique des nations des U21 entre l’Egypte et le Ghana, recèle donc toutes les quali tés requises afin d’officier cette rencontre de bonn e manière. Toutefois, les vingt-deux acteurs sur le terra in sont appelés à lui faciliter la tâche, pour que cette rencontre soit une véritable fête du football.

La désignation de Abid-Chare f rassure le Mouloudia

ette confrontation face à l’ESS sera particulière pour le coach du Mouloudia qui n’a toujours pas digéré la finale de coupe perdu e face à l’ESS, sur le score de deux buts à un, la saison passée. Ce dernier, qui veut prendre sa revanche sur les Ententistes, ne garde que de mauv ais souvenirs face à l’ESS qui l’a déjà privé de la troisi ème place au classement, lorsqu’il drivait la JSMB. En Les supporters effet et lors de la dernière journée du championnat, accrocheront les Sétifiens, qui n’avaient plus aucun enjeu, avaie nt tenu les Béjaouis leurs drapeaux en échec sur leur propre terrain. Ce jour-là, Menad n’a aujourd’hui pas mâché ses mots envers l’ESS et ses déclarations ont même créé une polémique. L’ex-b uteur de la séComme cela a été le cas lection nationale a manqué aussi de chance lorsqu’il lors du quart de finale de la entraînait l’USMAn, où les Sétifiens étaient les preCoupe d’Algérie, les suppormiers à mettre fin à une série de bons résultats réaliters du MCA seront autorisée par les Bônois. Cette saison, la lourde défaite sés à avoir accès au stade, concédée à Sétif sur le score de trois buts à un lui a aujourd’hui en fin d’aprèsfait très mal, et Hubert Velud est le seul technicien midi, pour accrocher leurs drapeaux. Les ulétranger que Menad n’a pas enco re battu en chamtras préparent d’ores et déjà à faire la fête pionnat. Le coach du MCA veut donc mettre fin à la et on annonce des surprises pour cette suprématie des Sétifiens en s’offr ant le droit de jouer demi-finale qu’on veut immortaliser. sa deuxième finale.

C

Menad veut mettre fin à la suprématie des Sétifiens

Afin de permettre aux joueurs une meilleure concentration et les éloigner de la pression, le coach du Mouloudia, en concertation avec les dirigeants, ont programmé deux jours de mise au vert à l’hôtel Al Aurassi. Les coéquipiers de Babouche, et juste après la séance d’entraînement de la matinée, sont rentrés chez eux, avant de rallier le lieu de la mise au vert, à 19h. Aujourd’hui, le staff technique demandera à ses joueurs de limiter l’usage du téléphone portable, pour ne pas être déconcentrés.

K. M.

Le président du Mouloudia se déplacera aujourd’hui, en début de soirée, à l’hôtel Al Aurassi, pour encourager ses joueurs. Amrouche tiendra une réunion avec les coéquipiers de Babouche, en présence du staff technique, pour discuter de cette demi-finale et les assurer de son soutien. Le président du Mouloudia accorde une importance particulière à l’épreuve populaire et souhaite de tout cœur que le retour de Sonatrach aux affaires du club se concrétise par une consécration.

Amrouche se réunira avec les joueurs

K. M.

Kacem Mehdi
Coup franc MCA

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

07
Les prix des billets flambent au marché noir
Mardi dernier, en tout début d’après-midi, tous les billets mis en vente ont été écoulés, et la nouvelle s’est propagée comme une traînée de poudre dans les fiefs du Mouloudia. Une situation prévisible, si on tient compte de l’engouement des supporters lors de la précédente confrontation en Coupe d’Algérie. Certains croyaient qu’il ne s’agissait que d’une rumeur, mais une fois au stade du 5-Juillet, ils s’en sont retournés bredouilles, regrettant de ne pas avoir pensé à l’achat des billets dès le premier jour de l’ouverture des guichets. En fin d’après-midi, les billets sont mis en vente au marché noir, à Bab El Oued, à Djamâa Lihoud et Alger-Centre, ainsi que dans d’autres quartiers connus pour être des fiefs des supporters du MCA. Les prix des billets ont varié selon les revendeurs, atteignant la somme de 700 DA. Toutefois, d’autres revendeurs ont proposé leurs billets à 500 DA, voire 400 DA pour les écouler plus vite. Bien que la direction de l’Officie du complexe olympique ait pris toutes les mesures nécessaires pour lutter contre ce fléau, il n’en demeure pas moins que ces revendeurs ont sévi une nouvelle fois, certains d’entre eux ayant pu se procurer une centaine de billets. A l’approche du jour de la rencontre, les prix des billets au marché noir pourraient franchir largement la barre des 1000 DA, lorsqu’on sait que les Chnaoua ne comptent pas rater l’occasion d’y assister, eux qui croient dur comme fer à la qualification des leurs. Cependant, et même si des supporters sont prêts à acheter les billets à n’importe quel prix, ils craignent d’être victimes d’une arnaque, sachant que la falsification des billets fait aussi son apparition dans ces grands rendez-vous.

chez eux à 19h»
Une bonne ambiance règne aux entraînements, avant la demi-finale face à l’ESS… Nous préparons cette demi-finale dans de bonnes conditions, comme vous le dites, ce qui démontre que le groupe est solidaire et on travaille tous pour terminer la saison en force, à commencer par cette demifinale face l’ESS. La rencontre sera difficile pour les deux équipes et je pense que le match sera très serré. Il y a un grand engouement des supporters pour ce match, ressentez-vous cette pression avant le match ? La pression existe toujours, avant les grands rendez-vous, ce qui est normal, car nous sommes seulement à une marche de la finale. Quant à nos supporters, je pense que cet engouement est une source de motivation. Lorsque vous évoluez devant un stade plein à craquer, cela vous donne des ailes et vous vous dites qu’on n’a pas le droit de passer à côté. Le fait de voir presque tout le stade en vert et rouge, comme cela a été le cas face au CSC, on se demande comment sera l’ambiance le jour de la finale. Les supporters seront plus nombreux à l’occasion de cette demi-finale, n’est-ce pas ? Les supporters du Mouloudia sont exceptionnels et ils ne ménagent aucun effort pour nous soutenir. Bien que nous ayons traversé des moments difficiles cette saison, leurs encouragements nous ont aidé à remonter la pente. Leur présence en grand nombre mettra la pression sur notre adversaire et je n’imagine aucun autre scénario que la victoire. Vous avez manqué le match aller du championnat face à l’ESS, comment se présente pour vous cette rencontre face à votre ancienne équipe ? Ce n’est pas la première fois que je vais affronter mon ancienne équipe, car j’ai déjà joué face à l’ESS lorsque je portais les couleurs de la JSMB. Toutefois, j’ai manqué le match aller en championnat cette saison, donc c’est ma première confrontation face à l’ESS qu’on rencontrera aussi en championnat, dans quelques jours. Vous avez même gagné un titre avec l’ESS… Je ne garde que de bons souvenirs de mon passage à l’ESS et je n’oublierai jamais les supporters sétifiens qui m’ont toujours encouragé et qui aiment leur équipe. Avec mon ancienne équipe, j’ai gagné un titre, mais je suis persuadé qu’une consécration avec le Mouloudia aura un goût particulier. Pour ma première saison avec le MCA, je ne peux espérer mieux que de gagner un titre. Qu’est-ce que vous appréhendez dans cette rencontre qui pourrait aller jusqu’aux tirs au but ? Sincèrement je n’appréhende rien et l’ESS ne me fait pas peur, car si on est dans notre jour, je pense qu’on fera la différence dans le temps réglementaire et qu’on fera renter l’ESS à Sétif à 19h (rire…). Vous êtes donc persuadé que la rencontre s’achèvera dans le temps réglementaire… Lorsqu’on est en forme et qu’on réussit notre match, je pense que nous avons les moyens de l’emporter dans le temps réglementaire. Toutefois, il faut qu’on soit solides sur le terrain, car l’ESS compte aussi aller en finale. Lors des deux dernières confrontations, vous avez raté la première demi-heure de jeu ; à quoi l’attribuez-vous ? Nous avons raté notre entame de match face au CSC, du fait qu’on voulait peut-être bien faire et nous

«On fera rentrer les Sétifiens
avons confondu vitesse et précipitation. Quant à notre match face à la JSK, nous avons eu affaire à un adversaire qui n’avait pas d’enjeu et qui jouait donc sans aucune pression, contrairement à nous qui étions tenus par l’obligation de résultat. Mais le fait d’avoir bien préparé ce match nous a aidés à battre la JSK et on pouvait l’emporter même sur un score très lourd. Ces deux victoires vous ont mis en confiance, avant ce match face à l’ESS…. Je pense que nous sommes sur une bonne note et l’enchaînement de bons résultats ne pourra que mettre notre équipe en confiance. Ces deux victoires, que nous avons remportées sur le score de trois buts, nous ont rassurés à plus d’un titre avant ce match. A nous de faire une nouvelle fois la différence sur le terrain. Les supporters croient dur comme fer à une qualification du Mouloudia, une équipe des grands rendez-vous… Le fait de jouer au stade du 5-Juillet est un avantage pour nous. Il est vrai que le MCA ne manque pas les grands-rendez vous face à son public. La partie ne sera pas, toutefois, une partie de plaisir face au leader du championnat et il faut qu’on prenne les choses en main dès le début de la rencontre pour se qualifier. Entretien réalisé par

Bouacida : «La défense de l’ESS ne résistera pas aux attaquants du MCA»

l’occasion de sa cinquième consécration en Coupe d’Algérie en 2006, le Mouloudia a éliminé l’ESS au stade de Bouira. Une confrontation à laquelle ont pris part Babouche et Bouguèche qui seront de la partie, une nouvelle fois, ce vendredi. Le capitaine d’équipe du Mouloudia, Kamel Bouacida, se souvient bien de cette rencontre et croit lui aussi à la qualification de son ancienne équipe. «C’était une rencontre très difficile que nous avons livrée sur un terrain très lourd. Je me souviens qu’on a effectué un stage de préparation en Tunisie avec Bracci nouvellement installé. Ce qui lui avait permis de bien connaître l’équipe, avant de reprendre la compétition et bien se préparer pour le match de coupe, après avoir joué les huitièmes de finale, une fois de retour à Alger. Actuellement, j’ai suivi les deux équipes, et je pense que la défense de l’ESS ne résistera pas aux attaquants du MCA qui

A

«L’expérience a fait la différence en 2006 contre l’ESS, ce sera aussi le cas ce vendredi»

sont en pleine forme et qui ont un capital expérience non négligeable», dira Bouacida.

Ghrib : «Kara n’a pas le droit de toucher aux invitations de la demi-finale»

Zekri : «Chaouchi qualifiera le Mouloudia aux penalties»

«En 2006, et même si l’ESS avait une bonne équipe, nous avons fait la différence grâce à la qualité de notre effectif. Sur le terrain, il y avait Badji, Maouche, Deham, Hadjadj, ainsi que Bouguèche et Younès qui avaient du talent. Ce vendredi, l’expérience du Mouloudia fera aussi la différence avec la présence de Chaouchi, Babouche, Ghazi, Metref, Bouguèche, Djallit et Yachir, alors que l’ESS est composée d’un groupe de jeunes joueurs qui ne pourront pas faire face à la pression. Le Mouloudia est une équipe qui ne rate pas des grands rendez-vous», a conclu Boucida. K. M.

Nourredine Zekri, Il n’est un secret pour qui a drivé l’ESS et personne qu’un difféle Mouloudia, rend a opposé, mardi exerce actuellement dernier, Omar Ghrib au au Soudan où il ocdirecteur de l’OCO, Yacupe la tête du clascine Kara, au sujet des sement avec son invitations à la tribune équipe. Ce dernier officielle. Le premier prédit une victoire responsable de la secdu MCA lors de la tion football du Mousérie des tirs au but, loudia n’a pas manqué et dira : «Je pense de crier à qui veut l’enque la partie va se solder tendre que son interlosur un score de parité et que les deux équipes cuteur n’a pas à se départageront aux penalties. C’est Chaous’immiscer dans la dischi qui qualifiera le MCA en finale de la tribution des invitaCoupe d’Algérie.» tions dont il doit remettre l’intégralité au «Chaouchi est discipliné MCA et dira : «C’est la et mérite d’être en Equipe fête du MCA, nous nationale» sommes locataires du stade par une convention signée en bonne et L’ancien coach du MCA et de l’ESS n’a due forme. Kara n’a pas pas manqué de défendre Chaouchi, lui qui le droit de toucher aux a toujours déclaré que ce ne sont pas les invitations de la demimeilleurs joueurs qui jouent en sélection finale. Nous avons nos nationale. «Contrairement à ce qu’on veut invités à qui on remettra faire croire, Chaouchi est un portier disciles invitations, on ne se pliné et mérite d’être en sélection nationale», laissera pas faire !» conclut Nourredine Zekri. K. M.

Les 6 000 billets supplémentaires de l’ESS vendus hier aux Chnaoua

Alors que le prix des billets a flambé mardi soir au marché noir, les Chnaoua ont eu la bonne nouvelle, celle de la mise en vente de 6000 billets, hier matin, au niveau des guichets. En effet, et suite aux réunions qui se sont tenues en début de semaine, il a été convenu que 8000 billets de couleur différente que ceux réservés aux supporters du MCA soient destinées à la galerie sétifienne, sans pour autant parler des 6000 billets supplémentaires qui devaient aussi être réservés aux Ententistes. Il se trouve toutefois que la direction de l’ESS n’a payé que le montant relatif aux 8000 billets. Ce qui a amené l’OCO à mettre en vente les 6000 billets supplémentaires en question au niveau des guichets, hier matin, que les supporters du MCA se sont arrachés. On peut dire que le Mouloudia a déjà gagné la bataille des tribunes, en attendant celle du terrain. K. M.

Pour la gloire et le prestige

Les Sétifiens, tout comme les Mouloudéens, ont toutes leurs chances d’être présents lors de la grande finale. Ils peuvent croire au sacre et il est certain que le MCA, qui joue à domicile, est dans la position la plus confortable. Cependant la tâche ne s’annonce pas de tout repos pour les camarades de Chaouchi. Il faudra s’attendre à une équipe sétifienne qui ne se contentera pas de défendre, mais qui osera jouer l’offensive, avec l’arme naturelle de son football, à savoir le jeu rapide en procédant par contres. Hubert Velud veut une occupation rationnelle du terrain et une équipe qui joue en bloc, qui ne rechigne pas à l’effort.

L’Entente ne rate presque jamais
08
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

ses demi-finales

Coup osé ESS

Des parcours exceptionnels

objectif. Pour ce qui est du match contre les Léopards et la suite du championnat, tout le monde y pensera le moment venu.

Pour le compte des demi-finales de la Coupe d’Algérie, l’ESS et le MCA s'affrontent ce vendredi au stade du 5-Juillet pour une place en finale qui reviendra sans aucun doute au onze capable d'aller jusqu'au bout d’un combat qui s’annonce épique. Une très belle affiche entre deux grandes équipes, et qui pourrait éventuellement se jouer sur un véritable coup de dés, et même aller, pourquoi pas, jusqu'à la fatidique série des tirs au but. Les Sétifiens qui ont réussi le pari de sortir en quarts de finales les joueurs du CRB, au terme d'un match palpitant, et qui est revenu finalement aux coéquipiers de Delhoum, grâce à leur expérience, et surtout à leur grande maîtrise, peuvent récidiver ce vendredi devant la prestigieuse formation du Moulou-

Le groupe sétifien reste sur une série de victoires

dia. La bande à Velud, qui veut offrir à l’Entente sa neuvième consécration en Coupe d’Algérie, pour rester comme étant le club qui a remporté le plus cette compétition, sera portée par des milliers de supporters, tous confiants à l’idée de voir le capitaine Mourad Delhoum brandir la coupe dans la tribune officielle. A part quelques exceptions, l’Entente a toujours remporté ses demi-finales qu’elles soient locales ou étrangères.

La coupe, un objectif majeur

le meilleur onze rentrant, sait que son équipe est devenue une vraie machine programmée exclusivement pour remporter les succès et qui ne devra pas se priver d’ajouter une nouvelle victoire ce vendredi même si l’adversaire du jour est de taille.

Hammar en rêve !

consécration qui emmènera tous les amoureux des Noir et Blanc au septième ciel…

Tous les sportifs vous diront qu’entre l’Ent ente et la Coupe d’Algérie, c’est une longue et belle histo ire d’amour. Pour cela, la direction du club compte casser Les négociations avec la direction du sa tirelire et elle a fait la promesse d’une récompense de 50 milcomplexe 5-Juillet pour obtenir le lions de centimes aux joueurs s’ils quota des 14 000 tickets réservés aux arrivent à décrocher le billet pour Sétifiens n’ont finalement pas abouti. Djahnit la finale. La motivation sera Un représentant du directeur du et Nadji, donc bel et bien là surtout stade 8-Mai, en compagnie du deux minots parmi que cette prime sera doublée comptable et du trésorier du les grands en cas de victoire finale. club, ont obtenu tard dans Retenu depuis le début de la saison l’après-midi d’avant-hier 8 faire partie du onze sétifien, par le 000 billets d’entrée qui ont Les pour coach Hubert Velud, Nadji et Djahnit été mis en vente dès le lenentraînements à sont en train de vivre un grand tournant demain. El Bez dans leur carrière sportive. Pour entrer La vente a duré moins dans l’histoire du football national, ils A l’aube d’en découdre de deux heures auront, avec leurs aînés, à se battre avec la formation moulouAfin d’éviter la moindre sur le terrain ce vendredi pour déenne, pour un ticket pour la confusion dans la vente des écarter de leur route le grande finale en Coupe d’Algérie, tickets surtout pour un grand renDoyen. les Sétifiens n’ont rien laissé au dez-vous comme celui de vendredi hasard. C’est ainsi qu’ils ont La eu l’autorisation de s’endirection a traîner au complexe El offert 4 billets à Bez qui appartient à chaque joueur l’école olympique. Après avoir offert près de 200 billets Velud a aux différents sponsors, la direction a déinspecté la cidé de distribuer 4 tickets à chaque mempelouse bre de l’effectif. Ce nombre ne suffira Dès son arrivée au sûrement pas, suite à la demande des complexe El Bez, proches et amis des joueurs qui ne Velud s’est dirigé tout voudront pas rater ce qui est l’une droit vers le terrain. Il a des plus belles affiches de la particulièrement apprécié saison. la qualité du gazon.

Une prime conséquente

En plus du privilège d’avoir sous sa coupe un groupe au grand complet, motivé à bloc pour se donner à fond sur le rectangle vert du stade 5-Juillet, le coach Hubert Velud, qui aura le choix du roi pour composer

8 000 tickets pour l’ESS

Pour réussir à égaler la performance de la saison passée, les équipiers de Belkaïd veulent remporter coûte que coûte cette demi-finale de Coupe d’Algérie et en faisant de même lors du big match du 1er Mai. Ils auront ainsi à priver les Mouloudéens de marquer, eux aussi, de leurs empreintes l’histoire de cette compétition. Du côté d’Aïn Fouara, on rêve d’une neuvième

La Coupe d’Algérie d’abord, le championnat et les Léopards après

Très motivé lui aussi à passer ce cap du Mouloudia, Hammar a, une nouvelle fois, affirmé sur les ondes d’une radio qu’il fait totalement confiance à ses joueurs en promettant à tous les Ententistes que l’ESS animera la grande finale.

G Des pourparlers avec le responsable de l’agence de G voyage Tropic tours ont été entamés en vue du déplacement au Congo. Cette entreprise, dirigée par Ibrahim Larbaoui, se chargera du voyage et du séjour à Brazzaville.

Tropic tours se chargera du voyage et du séjour au Congo

Lors des quatre dernières années, les Sétifiens ont effectué des parcours exceptionnels en Coupe d’Algérie. En 2009, les Sétifiens ont été éliminés par leurs voisins de Bordj aux tirs au but. La rencontre s’était jouée à Batna. L’année suivante fut celle du sacre. L’ESS a décroché sa septième coupe. Ce fut assez largement (3-0) aux dépens du CAB. En 2011, les Harrachis ont été les bourreaux des Sétifiens (2-3) et cela au stade des demi-finales. L’année passée, Delhoum s’est fait remettre le trophée par le président Bouteflika et cela après la victoire contre le CRB (2-1). Au cours de cet exercice, les joueurs de Velud s’apprêtent à jouer une demi-finale qui s’annonce explosive face au Doyen. K.L.

Le président sétifien a précisé aux joueurs qu’ils ne doivent impérativement penser qu’à cette demi-finale de la Coupe d’Algérie, et rien d’autre. Hammar précisera que chacun doit rester concentré sur cet

G Le voyage et le séjour des Sétifiens reviendront excessiG vement chers. En effet, le billet d’avion Alger-Brazzaville via Casablanca coûte près de 13 millions de centimes. G Comme cela a été le cas lors du déplacement à OuaG gadougou, 31 personnes composeront la délégation sétifienne. Le club recevant, les Léopards ne rendront en charge que 25 d’entre elles. Les six autres membres seront à la charge du club sétifien.

Le billet d’avion coûte près de 13 millions de centimes

prochain, la décision de vendre les billets exclusivement dans les guichets du stade 8-Mai a été prise. La vente a débuté à 9 heures 25 en présence d’un huissier de justice et elle s’est achevée à 11 heures 03.Tout s’est déroulée dans le plus grand calme.

Une délégation de 31 personnes

Après la fermeture des guichets, la vente des billets ne s’est pas pour autant arrêtée. Elle s’est poursuivie aux alentours du stade du 8- Mai et au niveau du café Chatouani, par les vendeurs à la sauvette. Il faut dire que ces derniers ne se sont pas montrés très gourmands puisque le prix du billet a été majoré de 100 à 150 DA seulement. K.L.

«La revente» aux alentours du 8-Mai

Après leur brillante qualification pour la fin La toute dernière séance ale de la Coupe d’Algérie, les cadets de l’ESS se sont d’entraînement avant le déLa séance d’enTrès tôt ce vendredi, près de Même si on arrive à deviner part vers Alger se déroulera traînement qui s’est deux cent bus seront garés du côté vu inviter à une réception organisée par la direction de composante la facilement assez du club. Les membres de tous les staffs et les dirice matin. Elle aura lieu au déroulée au com- d’Aïn El Fouara pour faciliter le dégeants étaient présents. Hammar a, au cours d’une l’équipe de Sétif qui se présentera à complexe El Bez. Après plexe El Bez a été placement du public sétifien vers la l’appel de l’arbitre ce vendredi, rien courte allocution, demandé aux joueurs d’offrir le cela, les joueurs feront suivie par le direccapitale. Il faut dire que le plus n’a transpiré en ce qui concerne trophée aux supporters. leurs valises juste après le teur de la jeunesse et gros du contingent des supporla liste des dix-huit. Celle-ci a déjeuner pour s’apprêter Le dîner chez le wali des sports de Sétif. ters de l’Aigle noir effectueVelud par secrète tenue été prendre le vol de 15 à Le wali de Sétif a invité l’ensemble de l’effectif profesCe dernier était acront le déplacement et les membres de heures 15. sionnel, les membres des différents staffs et les dirigeants de compagné du directeur par train. son staff. l’ESS à un dîner. Cela s’est passé hier en début de soirée. de l’Ecole olympique.

Le DJS et le directeur de l’école présents

Des dizaines de bus au départ d’Aïn Fouara

Une réception pour les cadets

congolais. Il talonne la formation du Cara Brazzaville avec un retard d’une seule unité. Les Léopards n’ont pas encore connu la Une équipe technique de radio El défaite et cela depuis l’entame Hidhab sera en poste vendredi matin à l’hôtel Hilton. Elle aura pour mission de du championnat. L’AC Léopards aura justement à en démettre en place tout ce qui est nécescoudre avec le leader ce saire pour le déroulement de l’émissamedi. sion «El Kaada» diffusée vendredi matin et exclusivement consacrée Un à l’ESS. dernier

L’émission «El Kaada» à partir de l’hôtel Hilton

G Le futur adversaire des Sétifiens, l’AC Léopards, occupe G la deuxième place du championnat

L’AC Léopards occupe la seconde place du championnat congolais

La liste des dix-huit tenue secrète

entraînement ce matin

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

A

Objectif : le maintien et la
Les Béjaouis renoueront mardi prochain avec le championnat

Coup double JSMB

près sa brillante qualification au prochain tour des éliminatoires de la Ligue des champions en terre ghanéenne, les Béjaouis vont renouer avec la compétition nationale, avec comme objectif, le maintien, mais pas que ça. La JSMB, qui a fini la saison passée en haut du tableau, ne veut pas se contenter cette saison du maintien seulement. Par rapport à son rang, elle souhaiterait terminer dans une place la plus honorable qui soit. En effet, Solinas et ses joueurs feront tout pour finir

La 5e place est difficile à atteindre

en force la saison et engranger le plus grand nombre de points possibles. Ainsi, une place honorable constitue désormais l’objectif du club, après avoir échoué à réaliser son but initial, celui d’occuper une des trois premières places au classement.

Il reste six matchs à jouer en championnat. Les Béjaouis vont recevoir trois fois sur le terrain du stade de l’Unité-Maghrébine le CAB, le WAT et la JSS, lors des 25e, 27e et 29e journées, et se déplaceront à El Harrach (USMH), à Alger

(USMA) et à Chlef (ASO) pour les 26e, 28e et 30e journées. Il y aura donc 18 points en jeu et la JSMB est tenue d’empocher au moins neuf points dans son fief, en tentant d’en glaner quelques-uns à l’extérieur. Et par rapport au classement de Ligue 1 jusqu’à la 25e journée, il apparaît que la sixième place est largement à la portée du club de la Soummam, qui revient actuellement au CRB, avec trois longueurs d’avance et avec un match en retard contre l’ESS. Un retard que la JSMB est en mesure de combler. Par contre, la cinquième place semble très difficile à atteindre, puisque le

La deuxième remarque qu’on pourra faire, en jetant un œil sur les six matchs qui restent à jouer, c’est que les camarades de Brahim Zafour auront essentiellement affaire à des équipes concernées par les enjeux de fin de saison, entre autres le WAT, le CAB, la JSS et l’ASO, lesquelles jouent pour la

La JSMB aura affaire à des équipes concernées par les enjeux de fin de saison

CSC, qui occupe cette place, est loin devant avec neuf points d’écart, même si Béjaïa compte un match en moins.

Mebarakou «Oublions
Mebarakou estime qu’après avoir échoué à décrocher une de trois premières places en championnat, il faut se racheter pour placer la JSMB dans une place honorable.

l’Asante et pensons à Batna»
choses ?
On doit passer à autre chose. Il faut oublier cette compétition maintenant et penser à bien préparer le prochain match de championnat contre le CAB.

et cela passe par une victoire contre le CAB pour s’approcher le plus possible de notre objectif et pour évoluer plus à l’aise par la suite.

Avez-vous bien récupéré après votre retour du Ghana ?
Pas tout à fait, car on ressent encore de la fatigue après le match intense que nous avons livré dimanche dernier contre l’Asante Kotoko et le long voyage que nous avons effectué par la suite pour rentrer au pays. Mais je crois qu’on va pouvoir récupérer en reprenant les entraînements aujourd’hui (entretien réalisé hier mercredi, ndlr) pour préparer le match en retard contre le CAB.

Tout le monde dit que c’est un match très important. Pourquoi ?
On ne veut pas rester jusqu’à la dernière journée pour assurer le maintien, il faut le faire maintenant

Elle est aussi importante pour bien préparer l’Espérance de Tunis, non ?
Oui, c’est sûr. Psychologiquement, c’est important de gagner ce match pour mieux négocier le prochain match de Ligue des champions contre l’EST. Il faut être bien préparé pour cette rencontre, surtout sur le plan psychologique.

L’entraîneur de la JSMB sait que le prochain match retard de son équipe en championnat, face au CAB, est très important pour la suite du parcours, autant sur le plan national qu’international. Il estime qu’une victoire confirmera le retour de la JSMB, qui a enregistré trois bons résultats lors des trois dernières journées, une à domicile et deux nuls en déplacement, contre l’ESS, le MCEE et le CABBA, et permettra en même temps à l’équipe d’assurer le maintien. Un autre succès ouvrira l’appétit au groupe pour préparer son prochain rendez-vous en Ligue des champions face à l’Espérance de Tunis, dans de très bonnes conditions psychologiques et sportives, durant ce match qui se déroulera le 21 avril au stade de l’UMA.

Solinas veut une victoire contre le CAB avant d’affronter l’Espérance
devait jouer les premiers rôles, mais comme cela n’a pas été possible, on jouera pour occuper la meilleure place, ce qui voudrait dire qu’il faut récolter le maximum de points. Les trois points les plus importants sont ceux face au CAB. Ce match constitue la clé pour toutes les autres rencontres. Il faut le gagner, et ensuite, on préparera tranquillement les autres rencontres, plus particulièrement celle de la Ligue des champions contre l’Espérance de Tunis.»

D’après ce que nous avons senti chez les joueurs, ces derniers seraient conscients de la difficulté de ce parcours de fin de saison, et se disent prêts à

Les joueurs déterminés à relever le défi

maintien, ainsi que l’USMA et l’USMH qui jouent pour une place sur le podium. En d’autres termes, la mission des Béjaouis est loin d’être facile durant les six journées restantes. D’ailleurs, ça va même être très compliqué. Il va falloir faire très attention dans cette dernière ligne droite qui s’annonce palpitante.

6 place
e

09

honorer leur engagement, en décrochant une place honorable digne du statut de la JSMB. Selon eux, il va falloir gérer ces rencontres match par match, à commencer par celle du CAB qui aura lieu mardi prochain, pour le compte de la mise à jour de la 25e journée de Ligue 1. C’est le match le plus important des six prochaines rencontres, car la victoire permettra à la JSMB de faire un grand pas vers le maintien, et lui permettra également de gérer tranquillement et avec sérénité les prochains rendezvous, pour aller chercher cette sixième place. S. H.

«Ça va être très difficile pour nous»

Et qu’en est-il du reste du parcours ?
Il ne faut pas baisser les bras, il faut jouer à fond les matchs qui restent. Si nous avons échoué d’arracher une des trois premières places, il faut se racheter en classant l’équipe dans une place honorable.

Giani Solinas a rappelé que «l’objectif principal reste le maintien, mais la JSMB ne va pas se contenter de cela. Elle

«Le match du CAB est très important»

Sincèrement, vous attendiezvous à une telle performance sur le terrain de l’Asante Kotoko ?
On savait au départ que notre mission allait être compliquée, mais nous sommes allés là-bas avec la ferme intention de défendre toutes nos chances. Dieu merci, nous avons su comment gérer ce match et nous avons pu décrocher notre qualification au moment où peu de gens croyaient en nous.

Comment, vous les défenseurs, avez-vous vécu ce match ?
C’était très difficile pour nous, car l’adversaire comptait parmi son effectif deux attaquants très dangereux qui nous ont créé beaucoup de problèmes. Mais nous avons résisté et nous avons su comment les contenir et revenir avec un bon résultat qui nous a permis de passer au prochain tour.

Après cette qualification, comment voyez-vous les

L’on s’attend à ce que le cas du joueur Lakhdar Boussaha soir réglé cette semaine, apprend-on du côté Entraînement de la direction du club. Une réunion devrait rece matin grouper, en effet, le DG du club Rachid Redjradj Alors que la reprise des enVous nous avez déclaré il et le joueur qui se trouve actuellement en traînements s’est effectuée hier France mais qui ne devrait pas tarder à rentrer y a quelque temps que après-midi, la séance d’aupour discuter de sa situation avec les dirivous espériez être appelé jourd’hui est prévue pour ce matin geants. La JSMB compte résilier le contrat du en sélection A’. Qu’avezà 10h30. C’est à raison d’une seule joueur après que le staff médical a découvert vous ressenti après votre séance par jour que les camaque Boussaha souffre d’une grave blessure aux rades de Chehima s’entraînenon-convocation par le adducteurs. La résiliation du contrat devrait se ront jusqu’à la veille du faire avant la fin de la saison et l’on s’attend à ce sélectionneur national ? match face au CAB. que cela doit se faire avec l’accord du joueur qui Rien de particulier. C’est vrai, serait favorable à une résiliation du contrat à l’amiaj’attendais qu’on me fasse ble, d’autant qu’il est dans l’obligation de rester auprès de appel, mais je prends sa famille en France. Il est à rappeler que Boussaha a signé l’été ça du bon côté. Il y Solinas passé à la JSMB un contrat de deux ans, moyennant un salaire aura d’autres de 60 millions de centimes. est rentré hier stages et je vais continuer à à Béjaïa Le cas Mhamha est plus compliqué travailler L’entraîneur Giani Solinas n’est Concernant pas été payé sept mois durant, pour attirer pas rentré mardi avec le groupe à Mhamha, qui se trouve selon lui. Un dossier a été dél’attention Béjaïa. Il est resté à Alger pour rélui aussi en France en posé au niveau de l’instance indu sélectiongler quelques affaires personnelles, évoquant une blessure, ternationale alors que la JSMB neur natiocomme il nous l’a fait savoir luison cas est plus complia riposté en déposant à son nal. même. Il a toutefois rejoint qué. Le joueur, par le biais tour un dossier lourd auprès de Entretien son équipe hier où il a dide son agent, a déjà saisi la la Fédération algérienne de réalisé par H. S. rigé la séance de la FIFA à cause de sa situation football. C’est sans doute la reprise. financière à la JSMB où il n’a FIFA qui va trancher là-dessus.

Le cas Boussaha sera réglé cette semaine

Il reconnaît, néanmoins, que la mission ne sera pas facile devant les adversaires de son équipe. «Nous allons affronter des équipes qui chercheront toutes à augmenter leur capital points, pour éviter la relégation ou occuper une place sur le podium. Vous voyez que ça ne va pas être facile pour nous, mais nous allons essayer de bien gérer ces six derniers matches pour atteindre notre objectif», nous a-t-il déclaré. S. H.

10

Séance de massage pour Koudri

Hamza Koudri a effectué une séance de massage avant l’entraînement d’hier. Le milieu de terrain usmiste était présent au stade, avant le travail, pour se faire masser par le kiné du club. Par la suite, il a pris part à la séance d’entraînement le plus normalement du monde.

Djediat complètement rétabli

vant la séance d’hier en après-midi, l’entraîneur Roland Courbis a accordé des déclarations à la presse, présente au stade Omar-Hamadi de Bologhine. L’entraîneur usmiste semble très prudent avant la demi-finale de la Coupe d’Algérie, prévue ce samedi au stade Ahmed-Zabana d’Oran, en disant : «Le match du MCO sera très difficile. Le fait d’être en demi-finale veut tout simplement dire que ce sera du 50/50. Une demi-finale n’a jamais été facile. En plus de ça, nous allons affronter la fatigue, les blessures et les suspensions. Nous allons affronter ça, et je pense que c’est à cause du planning très chargé.»

A

Courbis «La fatigue, les blessures et
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup triple USMA

les suspensions seront nos adversaires

en coupe»
prochain tour de la Coupe de la CAF, avec l’art et la manière en plus, mais on a perdu quand même un joueur très important, Brahim Boudebouda. Ce dernier sera absent pendant une longue période et cela influera négativement sur l’USMA.»

Haddad booste ses troupes !

Lamouri Djediat s’est rétabli complètement de sa blessure à la cuisse, qu’il avait contractée en Egypte face à Al Ismaïli. D’ailleurs, il a fait le déplacement avec l’équipe au Cameroun, mais sans prendre part à la moindre minute. Désormais, il est d’attaque pour le match face au MC Oran, prévu ce samedi au stade Ahmed-Zabana.

«On a arraché la qualification en Coupe d’Afrique, mais on a perdu Boudebouda» Roland Courbis a aussi parlé de la qualification de son équipe en Coupe de la CAF au Cameroun face aux Panthères de Ndé. L’entraîneur usmiste s’est félicité de cette performance : «L’équipe s’est rendue au Cameroun sans moi. Dziri et les joueurs ont fait le nécessaire, en arrachant une qualification au prochain tour de la Coupe de la CAF. C’est une bonne performance pour le moral de la troupe.» Roland Courbis a regretté par la suite la blessure de Boudebouda Brahim, l’arrière gauche de l’équipe : «Certes, on s’est qualifiés au

«C’est inutile de disputer la Coupe de la CAF» Parlant de la Coupe de la CAF, Roland Courbis estime que c’est inutile de penser à cette compétition pour diverses raisons : «La Coupe de la CAF est la dernière compétition à laquelle on a pris part, parmi les quatre fronts. Je pense que c’est inutile de disputer cette compétition, car elle se termine la saison prochaine. Que ce soit moi ou les joueurs, personne n’est assuré d’être là le prochain exercice.» Pour Roland Courbis, l’élimination de l’USMA dans cette compétition aurait, sans doute, des répercussions

positives sur le groupe, à l’instar du MC Alger, du MC Oran ou même de l’ES Sétif : «Si on s’est fait éliminer, on aurait bénéficié de beaucoup plus de repos, à l’instar des autres équipes,

e premier responsable du club de Soustara, Ali Haddad a fait avant-hier aprèsmidi un saut au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Le président usmiste a décidé de booster ses joueurs, après la séance d’entraînement en leur évoquant ce très attendu match contre le Mouloudia d’Oran au stade Ahmed-Zabana. Haddad a, en effet, décidé de sensibiliser ses troupes en leur faisant comprendre l’importance des débats de samedi prochain. Le président incite ses éléments à gagner ce match et aller en finale de la Coupe d’Algérie. Un message bien reçu par les Rouge et Noir, qui semblent plus que jamais décidés à arracher le billet qualificatif et jouer la finale au stade du 5-Juillet. Il les a félicités pour la qualification en compétitions internationales Durant son allocution, Haddad n’a pas manqué à féliciter ses joueurs suite à leurs brillantes qualifications non seulement pour la finale de la Coupe Arabe que pour les 8es de finale de la Coupe de la CAF. Le président a remercié les joueurs pour les efforts consentis, estimant qu’il n’est guère facile de réaliser deux exploits en l’espace d’un temps relati-

L

vement court. Haddad a profité de l’occasion pour inciter ses capés à rester sur leur lancée, en ajoutant cette qualification pour la finale afin que la joie soit complète. Il insiste sur le match de Zabana Bien qu’il soit satisfait de la double qualification de son équipe en finale de la Coupe arabe et aussi en Coupe de la CAF, Haddad a donné l’impression d’insister beaucoup plus sur ce match de samedi prochain contre le Mouloudia d’Oran au stade Ahmed-Zabana. Haddad tient à ce que son équipe glane un titre sur le plan national. Convaincu que son équipe a les moyens de gagner cette Coupe arabe à la suite de ce match aller et retour face aux Koweïtiens, le patron du club de Soustara veut aussi gagner la Coupe d’Algérie compte tenu que le sort de l’USMA en championnat est scellé. Il a dîné avec les joueurs Juste après son intervention, Ali Haddad s’est dirigé avec ses éléments vers le restaurant du stade pour dîner avec eux. C’est dans une ambiance formidable que le président et ses joueurs ont pris part à ce dîner. M. Z.

rection de l’USM Alger a décidé de prendre la route au lieu de se déplacer par avion, à cause des retards envisageables pour les vols nationaux. En tous les cas, le trajet vers Oran ne devra pas dépasser les 4 etien au bout du fil heures. Une fois là-bas, la délégation avec le P-DG de la société de l’USM usmiste ralliera l’hôtel El MouahiAlger, Ali Haddad nous a expliqué les dine pour passer la nuit du match. raisons de sa présence avant-hier au Un établissement qui est situé à côté lieu des entraînements : «On veille à ce de l’aéroport d’Oran, c'est-à-dire loin que les choses tournent bien et être au de la pression des supporters. service de l’équipe. En revanche, on réclame plus de succès à cette équipe qui La vente des billets est en train de connaître le vrai monde a commencé hier du professionnalisme. Après ces qualifiGLes Usmistes ont eu leur cations sur la scène internationale, on quota de billet hier. Les supporveut d’autres exploits.» ters ont commencé l’achat des tickets «Je demande à nos hier dans les différents guichets du stade Omar-Hamadi de Bologhine. supporters de se Cinq mille places ont été réservées montrer très sages» aux supporters de l’USMA. Un nomPour ce qui est du prochain dépla- bre inférieur aux espérances des supcement qui attend l’équipe à Oran, le porters et au nombre des fans qui président de l’USMA n’a pas manqué à souhaitent rallier Oran. lancer cet appel aux fans de son équipe : «Le message que j’ai transmis aux joueurs est clair, j’espère seulement Match spécial que les supporters restent derrière leur pour Feham et Daham équipe et la soutenir à fond. Mais au GLe match de samedi prochain final, ce n’est qu’un match de football. sera spécial pour les deux UsOn aimerait bien arriver en finale, mais il faut dire qu’une défaite ne sera mistes natifs d’Oran. Il s’agit de Nordine Daham et aussi de Feham pas la fin du monde. » Bouaâzza. Ce dernier avait même «On espère arracher porté les couleurs du MCO pendant deux saisons avant de le quitter pour la qualification» Haddad tient à ce que le match se l’ESS pour atterrir par la suite chez les déroule dans les meilleures condition Rouge et Noir. Ces deux éléments vont s possibles : «On aimerait bien arracher devoir jouer le plus normalement du monde ce match contre le Mouloudia la qualification pour la finale. Il faut d’Oran. En revanche, quatre éléments toutefois que nos supporters restent du Mouloudia ont porté les couleurs sages. Il ne faut pas qu’on dépasse les li- de l’USMA. Il s’agit de Zidane, Belabmites, car on ira là-bas pour jouer un bès, Boumechra et surtout Achiou qui match de football, ni plus ni moins. » sera confronté à son ancienne équipe. M. Z.

«On veut plus de succès pour l’USMA» Dans un entr

GLe déplacement de la délégation usmiste est prévu demain après la G prière de vendredi par route. La di-

Déplacement demain par route à Oran

«L’USMA joue le maintien, c’est du n’importe quoi !» Avant de conclure, Roland Courbis s’est dit vraiment étonné d’entendre parler que l’USMA joue le maintien en Ligue 1 : «Certains disent que l’USMA va se baser sur la Coupe d’Algérie et la Coupe arabe et se contente uniquement du maintien en championnat. C’est faux. Si on bat Chlef, on sera qu’à deux points seulement du Mouloudia et de l’USMH.» M. Z.

«J’aurais aimé perdre face à Saoura qu’être éliminé en demi-finale» Roland Courbis craint-il le match du MC Oran ? C’est la question qu’on doit se poser à travers les déclarations faites hier à Bologhine. L’entraîneur usmiste l’annonce publiquement : «J’aurais souhaité être éliminé au premier ou au deuxième que de l’être en demifinale.» Avant d’enchaîner : «On vient d’atteindre un stade très avancé de cette épreuve populaire. La Coupe d’Algérie est très importante pour les supporters. Personne, maintenant, ne va digérer le moindre faux pas, alors que si on s’est fait éliminer au premier tour, on l’aura déjà oublié.»

comme le Mouloudia, le MCO ou même l’ES Sétif.»

G

G

Très marqués ont été certains supporters qui nous ont joint hier au bout du fil, pour saluer la déclaration du directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Oran, M Gharbi Badreddine qui a déclaré à l’APS : «Je pense que tout le monde est revenu à de meilleurs sentiments et le match se jouera aux lieu et date convenus. Je dois dire néanmoins que le Mouloudia a été lésé dans cette affaire, car étant le premier à être tiré au sort, ses dirigeants avaient toute la latitude de choisir leur lieu de domiciliation.» Une déclaration logique mais importante de la part du premier représentant du sport dans la ville d’Oran, mais qui a surtout mis du baume au cœur des vrais supporters des Rouge et Blanc qui ont chaleureusement accueilli la position de Gharbi. Un Constantinois d’origine qui a défendu la cause du club phare du Mouloudia d’Oran, au moment où certaines personnalités sportives et des personnes qui prétendent aimer ce club ont préféré se taire à l’égard de cette décision. En tout cas, c’est connu à Oran, quand il s’agit des intérêts du MCO on a peur de lever le petit doigt, mais pour des conflits internes, les langues commenceront à se délier. Les fans du Mouloudia disent encore : «Chapeau Monsieur Gharbi». A. L. Le groupe au complet C’est un groupe au complet qui s’entraîne actuellement du côté du stade Ahmed-Zabana. Tous les joueurs s’entraînent avec le groupe, notamment Sebbah et Sandaogo qui seront prêts pour le match. Par contre, Bouterbiat, qui a commencé en solo, ne sera pas de la partie. Mise au vert de deux jours à El Mouahidine Les coéquipiers de Berradja devront effectuer une mise au vert de deux jours et deux nuits du côté d’El Mouahidine, pour préparer ce match contre l’USM Alger. C’est l’entraîneur en chef Sid Ahmed Slimani qui avait demandé à ses dirigeants une préparation spéciale pour ce match, notamment sur le plan psychologique.

Les supporters saluent la position du DJS d’Oran

ne détermination sans précédent, anime actuellement les joueurs du Mouloudia d’Oran à la veille de ce match choc des demi-finales contre l’USM Alger. Se sentant à l’instar de tous les supporters des Rouge et Blanc lésés par la décision de la commission de a Coupe d’Algérie, les joueurs qui ont certes soutenu la position de leurs dirigeants qui ont menacé de boycotter le match ne voulaient par contre pas offrir sur un plateau la qualification aux Usmistes. «Après une réunion avec les dirigeants, nous avons pris la décision de jouer ce match pour éviter d’éventuelles sanctions contre le MCO», dira Larbi Abdelilah avant d’ajouter : «Bizarrement et contre toute attente, je me suis retrouvé seul à défendre les intérêts de l’équipe.» Au contraire, le changement de domiciliation semble avoir donné des ailes aux joueurs du Mouloudia qui ne jurent que par la qualification. Il faut dire que l’entraîneur Sid Ahmed Slimani est en train de jouer sur la carte du sentiment de hogra qui se dégage chez les joueurs, pour les motiver da-

U

Zidane : «Le changement de domiciliation nous motive davantage
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup facile MCO

vantage. Le coach des Hamraoua avait commencé son travail psychologique bien avant cette polémique, en déclarant à la presse que son équipe est prête à défier l’USMA même à Bologhine. Des déclarations ayant pour but de gonfler à bloc ses éléments, avant cette confrontation. En tous les cas, on risque de voir un MCO survolté samedi en fin d’aprèsmidi dans l’antre de Zabana.

sur la meilleure composante possible pour espérer battre l’USM Alger ce samedi. Zidane : «Le changement de domiciliation nous motive davantage» Après Hocine Achiou, un autre ancien joueur de l’USM Alger à savoir, Mohamed Amine Zidane, évoque cette confrontation. Pour l’ex-stoppeur de Soustara, la délocalisation du match de Bouakeul à Zabana ne devra pas diminuer d’un iota la motivation de son équipe d’arracher la qualification et jouer la finale de la Coupe d’Algérie : «Dès le début, on savait qu’on allait jouer au stade Zabana. Mais cela ne va pas nous décourager pour autant. Ces évènements qui se sont produits ne peuvent que nous motiver davantage. On est déterminés à gagner ce match. A Zabana ou ailleurs, le MCO est prêt pour cette bataille. Nous avons le moral au beau fixe, nous sommes en pleine confiance et nous aurons l’avantage du terrain et du public. Je pense que toutes les conditions sont réunies pour qu’on passe ce tour de la Coupe d’Algérie.»

Les joueurs extrêmement motivés Jamais les joueurs ne se sont montrés aussi motivés comme cette foisci. Ce sentiment d’avoir été lésé par la décision de commission de la Coupe d’Algérie, semble avoir gonflés à bloc les coéquipiers de Berradja qui pensent que la victoire ne sera pas seulement un cadeau aux supporters pour assister à cette très attendue finale de Coupe d’Algérie mais une question de «nif». Des évènements qui sont en train de faciliter le travail psychologique de l’entraîneur en chef, Sid Ahmed Slimani, appelé tout de même à parier

Le bras de fer engagé entre la direction du Mouloudia d’Oran et la commission chargée de l’organisation de la Coupe d’Algérie, risque d’avoir des répercussions négatives. D’aucuns estiment que la FAF n’est pas prête à lâcher Larbi Abdelilah, après ses sorties médiatiques suite à la délocalisation du match du stade HabibBouakeul. A cet effet, les responsables du Mouloudia redoutent que les locataires de Dely Brahim se vengent à leur façon du Mouloudia le jour du match. En tous les cas, un scénario ESSUSMH hante les esprits du côté d’El Hamri. Necib rassure les Oranais La désignation hier matin de Necib pour diriger le match MCO-USMA, semble avoir rassuré les dirigeants du Mouloudia. Auteur d’une prestation très correcte face à l’ASO Chlef dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie au stade HabibBouakeul, les dirigeants du Mouloudia ne doutent pas un seul instant des compétences du référée en question. Ils espèrent que l’homme en noir ne cèdera pas à la pression des Usmistes et de ceux qui préparent le terrain à l’USMA d’aller en finale de la Coupe d’Algérie.

Le Mouloudia redoute l’arbitrage !

11

Amine L.

La vente des billets le jour du match La direction de l’OPOW n’a décidé d’entamer la vente des billets que le jour du match, soit samedi prochain dans les guichets du stade Ahmed-Zabana. Le prix des tickets varie entre 100 DA pour les gradins et 200 pour la tribune couverte. L’OPOW a décidé de réserver tout le virage sud aux supporters de l’USM Alger, soit trois mille places seront consacrées aux supporters de l’USM Alger. Amine L. Entraînement au stade Zabana Les Hamraoua qui s’entraînaient au stade HabibBouakeul, ont pris part hier après-midi à leur première séance d’entraînement au stade Ahmed-Zabana depuis qu’ils ont été forcés à le quitter à cause de la CAN des U20.

Aouedj «Jouer à Zabana, où est le problème ?»
Comment se prépare le groupe pour le match de l’USM Alger ? Nous sommes très concentrés sur cette rencontre. La victoire acquise face à l’USMH nous a soulagés, car désormais on compte une marge sécurisante par rapport aux poursuivants directs. Cela va nous permettre de se concentrer à fond sur ce match de Coupe d’Algérie face à l’USMA. Finalement, le match devra se dérouler au stade Zabana. Comment avez-vous appris cette nouvelle ? Où est le problème ? On avait déjà dit que nous sommes prêts à défier l’USM Alger, n’importe où. Certes, qu’on aurait aimé jouer au stade Bouakeul dans lequel nous sommes en train d’accueillir nos adversaires. Cette décision a pour effet d’avantager l’USMA, mais ça ne va pas nous handicaper. Au contraire, on est encore plus déterminés à gagner ce match et aller en finale. Comment s’annonce cette confrontation ? Ce sera une finale avant l’heure ! L’USMA est un spécialiste de la coupe, tout comme notre équipe qui a l’habitude d’arriver à un stade très avancé dans cette compétition. Ce sera un match très difficile pour les deux équipes. Nous allons tout faire pour profiter de l’avantage du terrain et du public pour arracher la qualification. Comme je l’ai déjà dit, nous sommes déterminés à passer l’écueil de l’USMA car il y a une place en finale en jeu. Nous n’allons pas la rater, du moment que nous allons jouer à domicile et devant notre public. Quelles sont les clés de ce match ? Nous allons tout d’abord compter sur la confiance gagnée à l’occasion de notre série de bons résultats que ce soit en Coupe d’Algérie ou en championnat, à domicile. C’est important pour nous d’aborder cette rencontre avec un certain avantage psychologique. Je dirai aussi que la présence en force de notre public va beaucoup nous aider pour gagner ce match. En tout cas, je reste très confiant pour la suite. Que redoutez-vous le plus durant ce match ? Personnellement, j’espère que l’arbitrage sera à la hauteur de l’évènement. Je ne veux pas aller aux tirs au but. Je veux qu’on en termine avec ce match au moins durant les 90mn. Je suis persuadé que nous avons les moyens de gagner et d’aller en finale. Pour ce match, on compte beaucoup sur vous pour secouer les filets de l’USMA, puisque à chaque rencontre les supporters scandent votre nom… Je sais parfaitement qu’une grande responsabilité pèse sur les épaules des joueurs. Me concernant, je promets à nos fans de me défoncer sur le terrain pour leur offrir la qualification. Je serai content si j’arrive en plus à marquer de mon empreinnte ce match par un but. Entretien réalisé par Amine L.

L’ancien international olympique, Sid Ahmed Aouedj pense que son équipe est prête à défier l’USM Alger à n’importe quel endroit. Bien qu’il soit convaincu que le changement de domiciliation a pour but d’avantager l’équipe visiteur, le joueur oranais estime que le MCO aura l’avantage du terrain et du public.

12

Islam Slimani est le joueur le plus convoité du CRB cette saison. Après son échec de transfert dans le championnat français lors du dernier mercato hivernal,

veux jouer en Europe»
l’international belouizdadi a été courtisé par plusieurs autres clubs des championnats égyptien et tunisien. Interrogé à ce sujet, l’attaquant des Verts affirme ne pas avoir reçu d’offres personnelles et qu’il attendra la fin de la saison pour se prononcer. Mais il donne la priorité à l’Europe où il veut évoluer la saison prochaine.
Le président ne vous a pas fait part de tous ses intérêts qui lui parviennent ? Non, contrairement à ce qu’on peut penser, moi je n’ai rien reçu. On ne m’a rien signifié jusque-là. Et je ne veux pas m’encombrer avec toutes ces histoires, capables de perturber ma concentration. Je veux continuer la saison et me concentrer sur mon travail, j’aurai tout le temps d’étudier toutes les offres qui me sont parvenues. On parle de trois offres de la part de clubs égyptiens que sont Al Ismaïly, Al Ahly et Semouha, qu’en est-il ? D’après mes informations, il n’y a qu’Al Ismaïly qui a fait une offre officielle en envoyant un courrier à la direction du CRB et attend toujours la réponse. En ce qui me concerne, j’étais clair. Je ne veux pas prendre une décision tout de suite, je veux temporiser jusqu’à la fin de la saison pour ensuite étudier toutes les pistes. Etes-vous prêts à jouer dans le championnat égyptien avec tous les problèmes qu’il connaît actuellement ? Je ne veux pas répondre à ces questions en ce moment, le destin nous amènera où il voudra. Pour le moment, je veux me concentrer sur mon travail au club et en Equipe Nationale. Une fois la saison terminée, je serai peut-être fixé sur mon avenir. On croit savoir qu’un agent de joueurs tunisien s’est déplacé à Alger pour essayer de vous transférer dans le championnat tunisien, l’avez-vous rencontré ? Non pas du tout. Pour être clair, je n’ai pas d’offre directe. Mais ce qui est sûr, c’est que je vais jouer dans un autre club dès le prochain exercice. Je veux terminer le championnat en beauté avec mon club pour ensuite partir le cœur net. L’Egypte, la Tunisie, ou la France, quelle sera votre priorité ? Même si je ne peux rien dire pour le moment, dans ma tête ma priorité va certainement pour l’Europe. Je veux encore progresser en évoluant dans un championnat où le niveau est plus relevé. C’est tout ce que je peux vous dire pour le moment à ce sujet. Attendant la fin de la saison pour y voir plus clair. Revenant au championnat, comment voyez-vous votre prochain match face à l’ESS ? C’est un match comme tous les autres, que nous allons aborder avec l’idée de le gagner. Il faut profiter de l’occasion d’évoluer à domicile et devant nos supporters, pour ajouter trois points à notre capital. On est en train de nous préparer en prévision de cette rencontre, que nous devons gagner. Entretien réalisé par Y. K.

Slimani «Moi, je
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Courtisé par des clubs égyptiens et tunisiens
Coup franc CRB

Quel commentaire faites-vous sur la victoire en amical face au RCK ? C’est un match amical qui nous permettra de rester dans le rythme de la compétition. C’est un bon galop d’entraînement qui nous aide à sortir de la routine et préparer notre prochain match face à l’ESS. Pour le score, je pense qu’on n’a pas trop cherché à gagner ou faire tel ou tel score, mais une victoire reste toujours bonne pour le moral. Revenant au dernier match disputé à Sétif où vous avez inscrit un joli but au prix d’un effort individuel, racontez-nous ce but ? C’est un but qui nous a remis dans le match, après avoir été menés au score. J’essaye toujours de faire mon boulot, comme il se doit, sur le terrain. Je me donne à fond pour aider mon équipe à réaliser le meilleur résultat dans chaque match. J’ai réussi certes à remettre les pendules à l’heure une première fois, malheureusement, cela ne nous a pas suffi puisque l’Entente a ajouté un second but à la fin de la rencontre. Comme je l’ai déjà dit, je ne peux pas parler de ce but, puisqu’il ne nous a pas ramené la qualification. En ce qui vous concerne, on parle beaucoup de plusieurs clubs qui vous veulent la saison prochaine, quelles sont les offres que vous avez reçues ? Franchement, je n’ai reçu aucune offre personnellement. C’est au niveau de la direction du club que cela se passe, puisque je suis toujours lié par contrat au club, mais personne ne m’en a parlé.

B. Benaldjia sera fixé aujourd’hui
Souffrant d’une élongation au niveau de la cuisse gauche, Billal Benaldjia n’a pas participé à la rencontre amicale d’avant-hier face au RCK où il s’est contenté d’un footing en marge du groupe. Sa participation pour le prochain match face à l’ESS dépendra de sa réaction lors de la seconde joute amicale prévue pour ce matin à Khemis El Khechna. Le milieu belouizdadi ne veut pas rater cette rencontre face à l’ESS.

Le Chabab affrontera l’IBKEK aujourd’hui

près Les joueurs du CRB guettent la moinavoir dre nouvelle sur la régularisation de leur disputé situation financière. Lors de la dernière renun precontre amicale disputée au stade Benhaddad mier face au RCK, les camarades d’Ousserir, qui ont match rencontré le manager Sofiane Samadi lui ont amical avant-hier au demandé de transmettre un message au présistade Benhaddad de dent Azeddine Gana qu’ils veulent rencontrer Kouba contre le Raed dans les plus brefs délais. Les joueurs belouizaqu’il a battu sur le dis semblent inquiets pour leur argent, à six score de 2 à 0, La forjournées du baisser de rideau du championmation belouizdadie nat de Ligue 1, et veulent des assurances de croisera le fer auleur président. Ce dernier leur a promis, jourd’hui avec l’IBKEK pour rappel, de leur payer quelques à Khemis Khechna. Le salaires dès le renflouement des coup d’envoi est prévu caisses du club par l’argent du pour 10h. Une dernière réministère de la Jeunesse pétition avant d’affronter et Sports. l’ESS mardi prochain au stade 20-Août, pour le compte de la

Les joueurs veulent rencontrer Gana

A

25e journée de Ligue 1. Le staff technique du Chabab a profité de ces deux matchs amicaux pour tester des joueurs qui n’ont pas trop joué et lancer certains jeunes joueurs dans le bain à l’instar de Zeghnoune, Trikat et Tafat.

Effectuer les derniers réglages

En l’absence de l’entraîneur en chef, Fouad Bouali et Noureddine Negazi, c’est l’entraîneur adjoint, Mokhtar Hariti, qui a dirigé le groupe lors de la rencontre amicale face au RCK où il a pris plusieurs notes. Mokhtar Hariti devra diriger aujourd’hui également le second

match amical face à l’IBKEK. Le technicien belouzidadi devra effectuer derniers réglages sur le onze qui sera aligné mardi prochain face à l’ESS. Lors de la dernière rencontre, Hariti a aligné une équipe remaniée en première période. La rencontre d’aujourd’hui déterminera le onze qui devra débuter le match de mardi prochain. Le staff technique songe à faire tourner son effectif lors des six derniers matchs de championnat et de permettre aux joueurs peu utilisés comme Hadjadj, Naïli, Dahar, Kherbache d’avoir un temps de jeu conséquent avant la fin de l’exercice.

Léger entraînement hier I Après avoir joué un match amical avant-hier au stade Benhaddad de Kouba, les joueurs du CRB ont retrouvé hier le stade 20-Août pour une séance de décrassage. L’entraîneur adjoint, Mokhtar Hariti n’a pas voulu forcer sur ses joueurs d’autant plus qu’un deuxième match amical est programmé pour aujourd’hui. Les jeunes reconduits pour le match de l’IBKEK I Le staff technique du CRB devra compter sur les joueurs de la catégorie espoirs, qui ont pris part à la rencontre d’avant-hier face au RCK lors de la deuxième opposition face à l’IBKEK. Il s’agit d’Abassi, Kerrar, Hamzaoui, Trikat, Zeghnoune et Tafat. Certains d’entre eux pourront même faire partie des 18 joueurs qui affronteront l’ESS mardi prochain au stade 20-Août. Angane a tapé dans le ballon I En rupture de ban avec le club depuis un moment, Pascal Angane a repris du service avant-hier où il s’est entraîné en marge du groupe, alors que ses camarades ont joué un match amical contre le RCK. Blessé la veille de la rencontre retour face à l’Ismaïly, le milieu de terrain béninois du Chabab a retapé dans le ballon à l’occasion de la séance d’entraînement d’hier au stade 20-Août. Le match amical d’aujourd’hui contre l’IBKEK sera une belle opportunité pour lui de tester sa réaction sur le terrain. Ammour a repris hier I Absent lors des deux derniers jours pour des raisons personnelles, Ammar Ammour a réintégré le groupe hier à l’occasion de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade 20-Août. Après avoir raté le match amical d’avanthier contre le RCK, le meneur de jeu belouzidadi pourra participer au deuxième match prévu pour aujourd’hui contre l’IBKEK.

I

I

I

I

N. B.

Le championnat de Ligue1 étant à l’arrêt, et pour combler le vide de la compétition en cette mini-trêve, le staff technique a programmé deux rencontres amicales pour cette semaine. La première aura lieu ce matin à 10h, au stade Lavigerie, contre la formation du Widad de Boufarik. La seconde aura lieu, ce mardi en début de soirée, contre un adversaire qui reste à désigner. Il était prévu que les Jaune et Noir rencontrent la formation de l’ASO Chlef après un accord conclu entre les responsables des deux clubs. Mais cette rencontre a dû être annulée en raison de la programmation ce mardi du match ASOUSMA comptant pour la mise à jour du championnat de Ligue 1.

USMH-WAB, ce soir à Lavigerie
Match amical

Mana «On attend l’arrivée
N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup de vent USMH

13

d'un grand investisseur»

Réclamée par une partie des membres de l’AG, parmi les opposants, l’assemblée élective pour la présidence du CSA n’aura pas lieu avant l’été. Du moins c’est ce que l’on peut déduire si l’on tient compte du refus des autorités de la wilaya d’Alger de donner leur accord pour la tenue de cette dite assemblée. On ne connaît pas les raisons de ce refus, mais il semblerait qu'’il y ait des anomalies dans les documents présentés par les membres de l’AG à la DRAG de la wilaya d’Alger. Cela étant, et selon une source proche de la commission d’organisation, on croit savoir que l’assemblée élective n’aura pas lieu avant longtemps. N. R.

Pas d’AG élective du CSA avant l’été

1/2 finale Coupe d’Algérie (U21) USMH-CAB

Salim Sebaâ (ent. U21)

Le stade du 1er-Novembre de Lavigerie abritera la rencontre USMH-CAB comptant pour les demi- finales de la Coupe d’Algérie des U21. Une rencontre palpitante et indécise dont le suspense sera entier jusqu'au bout. L'USMH, qui espère arriver en finale, sera certainement mise à rude épreuve face au CAB. Les Harrachis, qui sont en train de marquer le pas en championnat, devront puiser au fond de leurs ressources pour battre cette équipe batnéene qui a éliminé l’USMA. Néanmoins, les Jaune et Noir pourront compter sur des joueurs expérience qui ont l’habitude de participer aux grands rendez-vous avec l’équipe première. Les supporters de l’USMH comptent se déplacer en grand nombre pour soutenir leur équipe. Ainsi, le stade Lavigerie devrait vibrer ce vendredi au rythme de l'épreuve populaire, en attendant que Dame Coupe choisisse celui qui affrontera le vainqueur de l’autre demi-finale, entre l’ASO et l’AB Merouana.

la demande des actionnaires, le président du conseil d'administration de l'USMH, Mohamed Laïb, a tenu une réunion, il y a une semaine, avec la présence de tous les membres actionnaires de la SSPA/USMH pour débattre de l'avenir du club et parler de certaines questions relatives à l'augmentation du capital social et à l'ouverture du capital à d'éventuels prétendants au sein de la société USMH. A travers les décisions prises à l'issue de cette réunion, il est désormais certain que l'USMH n'est pas un club à vendre. C'est ce que nous a confirmé Abdelkader Mana, porte-parole officiel du club : «En effet, nous nous sommes réunis pour débattre de l'avenir du club et, durant la réunion, nous avons abordé plusieurs questions, dont celle relative à l'ouverture du capital pour les prétendants à l'achat des actions. A l'ère du professionnalisme qui commence en Algérie, il est clair que nos moyens financiers très limités ne nous permettent pas de répondre aux exigences d'un vrai club professionnel, et donc l'apport financier d'un éventuel investisseur ne peut être que bénéfique pour le club.

A

Cependant, les choses doivent être claires : si l'on accepte d'ouvrir le capital social, cela ne veut pas dire que l'USMH est à vendre car la valeur de ce club est inestimable. Ce que les prétendants doivent savoir c'est qu'en cas d'ouverture du capital, les personnes intéressées par l'achat des actions ne peuvent en acquérir plus de 50 % vu que les 50 % restants seront la propriété de l'USMH».

riches de la capitale et qui a beaucoup donné aux différentes sélections nationales. Raison pour laquelle les membres actionnaires de la SSPA/USMH ont, dès leur première réunion, décidé de revoir un peu les choses dans ce qui reste de la structure des catégories de jeunes».

«Nous, en tant que staff technique, avons fait de notre mieux pour préparer cette équipe. Le reste, c’est aux joueurs de le réaliser sur le terrain. Je pense qu'on est prêt. Les joueurs semblent déterminés à arracher la qualification en finale de la Coupe d'Algérie. Ils en font un objectif. C'est donc avec une grande volonté qu'on veut offrir cette Coupe d'Algérie à notre public qui nous a aidés depuis le début de la saison lors des précédents tours et surtout dans les moments les plus difficiles. Face au CRB et contre l’ESS, il y avait de la hargne chez les joueurs, on ne voulait pas perdre sur notre propre terrain. Si on joue de la même manière que lors des tours précédents, on aura beaucoup de chances de passer en finale», nous a dit Sebaâ. N. R.

«Si on joue comme lors des tours précédents, on aura de grandes chances d’aller en finale»

Abid «Sur notre terrain, on a plus de chances que le
CAB de passer en finale»
Vous allez rencontrer le CAB demain, pour le compte des demi-finales de la coupe d’Algérie des U21, que pensezvous de cette équipe ? Le CAB n'est plus à présenter. Si cette équipe a pu éliminer l’USMA, qui est de loin la meilleure équipe et sacrée championne d’Algérie, cela veut dire que cette équipe a de réelles capacités. Retracez-nous un peu votre parcours pour arriver en demi-finale dans cette épreuve de coupe ? Nous avons toujours joué en procédant match par match. J’estime que nous aussi avons de la chance dans les tirages au sort. On a joué et gagné deux tours importants face au CRB en huitièmes, puis contre l’ESS en quart de finale. Nous allons tenter de faire de même ce week-end face au CAB. Nous nous sommes fixés comme objectif la coupe d’Algérie, j’espère qu'on réussira. De tous les matchs de Coupe d'Algérie que vous avez disputés, lequel a été le plus dur ? Je dirais, sans hésiter, que c'était contre le CRB que ç’a été le plus dur. Et c'est d'ailleurs à partir de ce match que nous avons commencé à croire réellement en nos chances dans cette épreuve. En parlant de cette demi-finale, comment voyez-vous ce rendez-vous ? Je vous mentirais si je vous disais que c'est un match à notre portée. J'estime que si les Batnéens ont atteint ce tour avancé de la Coupe d'Algérie, ce n'est pas dû au hasard. Et puis, j'estime qu'au bout il y a un sacre en jeu. Quelles sont vos intentions à la veille de cette confrontation ? Ce n'est pas tous les jours qu’on joue une demi-finale de Coupe. Tout ce que je peux vous dire, c'est que nous comptons faire de notre mieux pour négocier cette joute et nous offrir une qualification en finale et arracher le trophée, ce sacre tant convoité par la ville d’El-Harrach. Quels sont les atouts sur lesquels vous misez ? Le fait de jouer sur notre terrain et devant nos supporters constitue le meilleur atout. Dans

Parlant des objectifs du club à court et moyen termes, le nouveau porte-parole de l'USMH a été catégorique, en affirmant que la formation reste le premier objectif que la direction s'est fixé : «Justement, vous m’offrez là l'occasion de donner une précision concernant les objectifs du club. Il faut savoir que depuis sa création, l'USMH a toujours été un club formateur. C'est une vocation et on ne peut rien y changer parce que l'USMH n'est pas un club riche financièrement, mais il tire ses ressources de son école de football. Je crois que personne ne peut nier le fait que l'USMH a toujours été le réservoir des clubs

«Notre premier souci est de revenir à la formation»

Toujours dans le même chapitre, l'ancien et doyen des présidents de l'USMH nous a fait part de la grande volonté des dirigeants et membres actionnaires de répondre à l'attente des jeunes Harrachis et à toute la population de la région sud-est d'Alger : «Lors de notre dernière réunion, j'ai constaté et senti une grande volonté chez les membres actionnaires d'aller de l'avant et de surmonter tous les obstacles pour donner à l'USMH une plus grande dimension, afin de répondre à l'attente des jeunes de toute la région sud-est d'Alger. Avec l'aide de Dieu, je suis persuadé que nous y arriverons.» N. R.

«Prêts à répondre à l'attente de nos jeunes et de la population»

ce genre de rencontres, la chance est un facteur important. Nous avons déjà été chanceux lors des tours précédents où nous avions arraché la qualification dans les séries de tirs au but. Comment expliquez-vous cette réussite de votre équipe jusque-là ? C'est simple. Nous avons un groupe basé sur le collectif. Sans vedette aucune. Nous sommes un collectif soudé et c'est ce qui fait notre grande force. D'autant qu'avec notre coach nous avons formé une famille unie. C'est vrai que nos entraînements et nos préparations sont durs, mais il y a bien cette joie de travailler. Que diriez-vous en conclusion ? Je félicite notre public pour son soutien lors des tours précédents. Nous tenterons de faire les efforts qu'il faudra pour le satisfaire encore une fois et surtout lui offrir ce trophée de la Coupe d'Algérie, Incha Allah. Entretien réalisé par NacerEddine RATNI

14
G

Mellouli rassure le staff technique G Absent depuis plusieurs semaines, le retour du buteur de la défense, Farid Mellouli, a été payant lors du match amical de mardi. En effet, il a joué sans faute, en inscrivant le seul but de la rencontre, ce qui lui a fait plaisir, car il met fin à une période difficile, suite à sa blessure au dos. Bentoucha et Aouamri ont réintégré le groupe, hier G Privés du match amical, Bentoucha et Aouamri ont réintégré le groupe pour préparer le prochain match. Benchouia compte toujours sur eux pour cette empoignade face à l’USMA, il les a seulement écartés à cause de leur absence, dimanche dernier, à la reprise. Dernière séance aujourd’hui G Le staff technique programmera une dernière séance, aujourd’hui, avant d’accorder une journée de repos à ses poulains. D’après le staff technique, la reprise se fera samedi, avec un autre match d’application entre les joueurs Les minimes joueront le 27 avril Les U15 ont eu un léger changement au programme de leur finale de Coupe d’Algérie. En effet, ils joueront le 27 avril et non le 26, à 14h, au stade de Zéralda. Ainsi, les poulains de Achour et Benfadda devront entrer en stage une semaine avant de préparer ce rendez-vous. Benchouia a libéré les espoirs G Pour mieux préparer la demifinale de la coupe, demain, à 10h, face à l’ABM, Benchouia a libéré les jeunes de l’équipe pour regagner leur catégorie et préparer ce rendez-vous important. Dahmani aura tout son effectif lors de cette rencontre et pourra compter sur Farhi, Djaâbot et les autres pour arracher le ticket de la finale. Ahmed Feknous

ASO

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

G G

G

Difficile d’admettre que la calme total est revenu dans la maison clubiste. L’élimination en Coupe d’Algérie a laissé place à bien des réactions de toutes parts. Si le groupe a été pris en main par un staff technique connaissant son travail malgré quelques difficultés, le volet administratif se cherche encore. Installation de nouveaux dirigeants, départ de Boulhabib, autant de paramètres qui persistent à créer une certaine confusion chez les uns et les autres. Et ce ne sont pas les déclarations au comptegouttes qui seraient en mesure d’apaiser la famille clubiste en quête d’une vérité loin de voir le jour. C’est dans ce contexte que le groupe a repris du service hier pour lancer sa préparation du déplacement de Tlemcen.

A la recherche de la sérénité voulue

CSC

Un troisième test amical, comment l’avez-vous trouvé ? Je crois qu’on avait grand besoin de jouer un troisième match amical, avant la reprise. C’était un bon galop pour nous, surtout que la rencontre s’est déroulée chez nous, ce qui nous a mis dans les mêmes conditions que le prochain match de championnat, je suis soulagé de jouer cette rencontre. Quelle a été la réaction de vos joueurs ? Je suis satisfait du rendement de certains éléments, qui ont pu garder leur niveau, mais la plupart d’entre

réaction avant la reprise»
eux n’étaient pas à la hauteur, car ils reviennent de blessures. D’ailleurs, on les soumettra dans les prochains jours à plus d’exercices pour améliorer leur niveau, mais le rendement général était meilleur par rapport aux deux précédents matches que nous avons livrés. La nouveauté, c’est que l’équipe a gagné aujourd’hui, qu’en ditesvous ? C’est vrai, et même si cette victoire n’a pas d’importance, elle aura sûrement un impact positif sur le moral du groupe qui avait besoin de se mettre en confiance, avant le match de l’USMA. Même avec le plus petit des scores, le fait de marquer et de pas encaisser constitue une chose positive. Il y a des joueurs qui n’ont pas montré grandchose lors de cette rencontre, cela veut-il dire qu’ils ne seront pas sollicités lors du match face à l’USMA ? Je leur laisserai encore quelques jours pour prouver leurs capacités. Dans ma tête, j’ai 80% du onze qui jouera mardi, mais je ne prendrais pas de décision avant le début de la semaine prochaine, surtout qu’il y a des postes où deux candidats disputent pour s’arracher la place, je laisse la concurrence ouverte jusqu’au dernier jour. Avoir la totalité de vos stratèges sera-t-il déterminant pour le prochain match ? C’est sûr, car après une longue période de trêve, on aura un handicap de rythme, et on doit redoubler d’efforts pour faire la différence. Ainsi, avoir l’ensemble des joueurs est une carte importante pour un entraîneur, surtout que j’ai besoin de joueurs

Benchouia «Une belle

services de son trio composé de Bezaz, Boulemdais et du milieu de terrain Boucherit à partir de ce samedi. Et pour cause, ces éléments seraient en regroupement avec la sélection nationale des locaux. Pénalisant à plus d’un titre pour un coach qui avait émis le vœu d’apporter certains correctifs dans sa formation avant le déplacement à Tlemcen.

Chenihi vers l’Arabie Saoudite
a direction du MCEE a désigné deux dirigeants qui se déplaceront en Arabie Saoudite pour négocier le transfert d’un joueur dans un club du championnat local. Les responsables du club des Hauts Plateaux ne veulent dévoiler ni le nom du club saoudien ni celui du joueur concerné par ce transfert, mais selon notre source, il s’agirait du milieu offensif Chenihi qui affiche une grande forme cette saison, malgré son jeune âge. Chenihi, arrivé de M’sila, s’est imposé dans l’équipe type en inscrivant 6 buts et a été derrière plusieurs autres, grâce à ses passes décisives. Etant sous contrat jusqu’en 2016, les responsables du club du Babiya estiment que le joueur possède de grandes qualités techniques et doit être transféré dans un autre championnat pour lui permettre de mieux s’exprimer et, du coup, renflouer les caisses du club. Toujours selon notre source, Chenihi devrait atterrir au club Taâwane Saoudi qui évolue en Ligue 1. Dans l’une de nos précédentes éditions, le joueur aurait eu des touches en Belgique.

MCEE

La presse spécialisée vient d’annoncer que le groupe Tassili aurait fait une proposition au dirigeant Boulhabib pour occuper les fonctions de conseiller. Vrai ou faux, seuls les responsables actuels seraient en mesure de confirmer ou d’infirmer cette information. Des questionnements se posent avec acuité autour de cette déclaration qui confirme, si besoin est, que la nouvelle administration travaille dans le flou de jadis. Si cela est vrai, ce serait navrant de revivre les mésaventures d’un passé réent en matière de diffusion de l’information. Et pourtant, le nouveau directeur général a bien annoncé qu’il devrait d’abord se donner le temps de découvrir la maison clubiste avant de se prononcer. Alors qui a fait part de cette proposition à Boulhabib ?

Un poste pour Boulhabib

L’attaquant Bezaz qui, pour l’heure, se trouve an marge du groupe pour une blessure assez pénalisante pour lui, serait sur le point de revenir avec ses coéquipiers. L’intéressé aurait déclaré : «Suite aux soins reçus dernièrement, je viens d’avoir l’aval pour reprendre mon travail. Je ne ressens plus cette douleur atroce et j’espère rattraper au plus vite le temps perdu et être opérationnel dès la prochaine rencontre devant Tlemcen.» Convoqué pour le prochain stage avec les locaux, Bezaz ne devrait pas avoir le temps de se retremper dans la préparation du match évoqué.

Bezaz évoque son probable retour

L

Dérangeant pour Lemerre

L’entraîneur en chef Roger Lemerre devrait se passer des

L’ex-membre dirigeant, Chenni, qui faisait partie du groupe ayant contribué à l’accession du CSC, n’arrive pas à trouver un interlocuteur pour récupérer son argent. Ce dernier ayant consenti des prêts au club, se trouve, pour l’heure, dans l’impasse. Ayant pris contact avec Tassili, cette dernière l’aurait orienté vers le club amateur pour trouver solution à son cas. Chenni découragé à plus d’un titre, semble perdre patience. L’on croit savoir qu’une rencontre avec Ferssadou serait à l’ordre du jour car il semblerait que les autres dirigeants ayant prêté au club auraient été remboursés. Une affaire à suivre et on y reviendra.

Chenni dans l’expectative

Vers la libération de trois joueurs

n cette fin de championnat, les arrêts assez longs de la compétition se sont multipliés, ce qui influe sur le rythme de la compétition et le rendement de toutes les équipes. Le plus grave dans cette affaire est l’absence d’une planification sérieuse du championnat. A chaque arrêt, c’est le flou total en ce qui concerne la reprise et, bien sûr, la programmation du travail, qui doit être établi par les staffs technique des équipes de la Ligue 1, en prend sérieusement un coup. Pour Amrani, dont l’équipe est hors course en coupe, donc soumise à l’abstinence, il s’agira de travailler au jour le jour jusqu’à ce que le site de la ligue établisse le programme du mois d’avril.

E

La trêve perturbe la préparation
Depuis le début de la saison on n’a pas vu de jeunes espoirs participer à un match de championnat et il a fallu attendre le déplacement à Constantine pour les voir sortir de l’anonymat. C’est ainsi que les jeunes Hamimid et Oussalah sont entrés en cours de jeu face au CSC, ce qui laisse penser que le coach Amrani compte aussi sur leurs services au cours du prochain match face au CRB, en attaque. C’est le remède approprié que le coach a prescrit pour le secteur offensif malade depuis le

CABBA

d’expérience dans un match où la pression pèsera sur nous. Que pensez-vous de l’affaire de Nessakh ? Pour moi, il n’y a plus d’affaire Nessakh, ce joueur a abusé dans ses absences et se trouve en situation irrégulière vis-à-vis de son équipe, et il expliquera son cas avec la direction. Pour moi, il ne figure plus dans mes plans, d’autant plus qu’il ne s’entraîne pas depuis longtemps, et, en ce moment, j’ai besoin de joueurs prêts physiquement et mentalement. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Les jeunes ont refait surface

Ainsi va notre football et on ose encore évoquer le terme professionnalisme.

Dans le même registre, la direction songe aussi à libérer trois joueurs dont les noms n’ont pas été dévoilés, tant la saison n’est pas encore terminée. Ces joueurs font partie pourtant de l’équipe type, mais la direction préfère attendre la fin du match contre le MCA pour dévoiler leur identité. La direction veut résilier à l’amiable leur contrat, car ils sont signataires jusqu’en 2014, nous dit-on. Cette décision se veut une manière des responsables de renouveler un tant soi peu l’effectif à partir de la saison prochaine, avec l’incorporation de jeunes joueurs du cru pour donner un nouveau souffle au groupe, surtout que les trois joueurs concernés n’ont pas donné satisfaction au coach Savoy qui pourrait prolonger son contrat d’une saison.

Tahar Aggoune

S. H.

«La police judiciaire de Aïn M’lila a clos son enquête sur l’affaire CAB-JSS de la phase aller, et le CAB a remis les conclusions à la Ligue professionnelle», a déclaré, en substance, Farid Nezar au journaliste d’Ennahar TV qui lui avait demandé à quelle étape était arrivée l’enquête diligentée par le procureur général du tribunal de Aïn M’lila. Le président du CAB a, au

Nezar revient sur l’affaire CAB-JSS et promet une surprise de taille
cours de son passage à la télévision, promis des «surprises.» Abordant le sujet de la situation de son équipe en championnat, le président du CAB s’est montré optimiste. Il a expliqué, chiffres à l’appui, les chances de son équipe à se maintenir en Ligue 1. La 25e journée du championnat a arrangé les affaires du CAB, à condition qu’il revienne de Béjaïa, le mardi 16 avril, avec

CAB

Après le retour de Constantine, les joueurs ont bénéficié de deux jours de repos. La reprise des entrainements a eu lieu donc avant-hier mardi par une séance d’oxygénation à proximité du stade du 20-Août, plus exactement à la forêt Boumergued. A signaler que sur ce site se trouve un stade d’athlétisme laissé à l’abandon et qui est doté d’une pelouse en gazon naturel dans un piteux état, qui pourrait être utilisé à bon escient si la DJS en prenait bien soin, ce qui est bien loin d’être le cas.

Séance d’oxygénation à la reprise

début du championnat. Il était temps !

A. B.

une victoire ou, au pire des cas, un nul. «Deux victoires consécutives nous permettront de quitter la zone des relégables», avait dit le responsable du club. Avec 27 points, le CAB ne sera pas encore tiré d’affaire, mais aura un meilleur classement que le MCO, le CABBA, le WAT et l’USMBA.

M. B.

14

La trêve perturbe la préparation
Les jeunes ont refait surface
bien sûr, la programmation du travail, qui doit être établi par les staffs technique des équipes de la Ligue 1, en prend sérieusement un coup. Pour Amrani, dont l’équipe est hors course en coupe, donc soumise à l’abstinence, il s’agira de travailler au jour le jour jusqu’à ce que le site de la ligue établisse le programme du mois d’avril. Ainsi va notre football et on ose encore évoquer le terme professionnalisme.

CABBA

N° 2211 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

Séance d’oxygénation à la reprise

aussi sur leurs services au cours du prochain match face au CRB, en attaque. C’est le remède approprié que le coach a prescrit pour le secteur offensif malade depuis le début du championnat. Il était temps !

n cette fin de championnat, les arrêts assez longs de la compétition se sont multipliés, ce qui influe sur le rythme de la compétition et le rende-

E

Pour pallier la nouvelle trêve qu’observera le championnat qui laissera la place à la coupe, Amrani a inscrit dans son programme de préparation pour le prochain match de la 27e journée contre le CRB, deux matches amicaux contre des équipes qui n’ont pas encore été désignées et qui seront choisies probablement parmi celles des localités avoisinantes issues des divisions inférieures. La première rencontre aura lieu samedi et la seconde le mardi à 16h au stade du 20-Août.

Deux matches amicaux au programme

ment de toutes les équipes. Le plus grave dans cette affaire est l’absence d’une planification sérieuse du championnat. A chaque arrêt, c’est le flou total en ce qui concerne la reprise et,

Depuis le début de la saison on n’a pas vu de jeunes espoirs participer à un match de championnat et il a fallu attendre le déplacement à Constantine pour les voir sortir de l’anonymat. C’est ainsi que les jeunes Hamimid et Oussalah sont entrés en cours de jeu face au CSC, ce qui laisse penser que le coach Amrani compte

Après le retour de Constantine, les joueurs ont bénéficié de deux jours de repos. La reprise des entrainements a eu lieu donc avant-hier mardi par une séance d’oxygénation à proximité du stade du 20-Août, plus exactement à la forêt Boumergued. A signaler que sur ce site se trouve un stade d’athlétisme laissé à l’abandon et qui est doté d’une pelouse en gazon naturel dans un piteux état, qui pourrait être utilisé à bon escient si la DJS en prenait bien soin, ce qui est bien loin d’être le cas.

Difficile d’admettre que la calme total est revenu dans la maison clubiste. L’élimination en Coupe d’Algérie a laissé place à bien des réactions de toutes parts. Si le groupe a été pris en main par un staff technique connaissant son travail malgré quelques difficultés, le volet administratif se cherche encore. Installation de nouveaux dirigeants, départ de Boulhabib, autant de paramètres qui persistent à créer une certaine confusion chez les uns et les autres. Et ce ne sont pas les déclarations au compte-gouttes qui seraient en mesure d’apaiser la famille clubiste en quête d’une vérité loin de voir le jour. C’est dans ce contexte que le groupe a repris du service hier pour lancer sa préparation du déplacement de Tlemcen.

A la recherche de la sérénité voulue

CSC

A. B.

«La police judiciaire de Aïn M’lila a clos son enquête sur l’affaire CABJSS de la phase aller, et le CAB a remis les conclusions à la Ligue professionnelle», a déclaré, en substance, Farid Nezar au journaliste d’Ennahar TV qui lui avait demandé à quelle étape était arrivée l’enquête diligentée par le procureur général du tribunal de Aïn M’lila. Le président du CAB a, au cours de son pas-

Nezar revient sur l’affaire CAB-JSS et promet une surprise de taille
sage à la télévision, promis des «surprises.» Abordant le sujet de la situation de son équipe en championnat, le président du CAB s’est montré optimiste. Il a expliqué, chiffres à l’appui, les chances de son équipe à se maintenir en Ligue 1. La 25e journée du championnat a arrangé les affaires du CAB, à condition qu’il revienne de Béjaïa, le mardi 16 avril, avec une victoire ou,

CAB

Accusé par Amrani de ne pas avoir la tête avec le groupe, et c’est pour cette raison qu’il n’a pas été convoqué pour le déplacement à Constantine, Amine Belkheir avait l’intention de demander des explications à son entraineur à l’occasion de la reprise des entrainements, qui a eu lieu avant-hier après-midi. Concernant toujours cette affaire, le DG de la SSPA a, lui aussi, exigé qu’un rapport lui soit remis par le coach pour expliquer le comportement et la mise à l’écart du joueur avant d’envisager éventuellement son passage en conseil de discipline si la situation l’exige.

Belkheir aurait demandé des explications à la reprise

au pire des cas, un nul. «Deux victoires consécutives nous permettront de quitter la zone des relégables», avait dit le responsable du club. Avec 27 points, le CAB ne sera pas encore tiré d’affaire, mais aura un meilleur classement que le MCO, le CABBA, le WAT et l’USMBA.

M. B.

Mourad Koulib ne comptera pas sur l’apport de Mani Sapol, ce vendredi, en coupe d’Algérie, face à l’USMH. C’est l’entraineur des U21 qui nous a informés. Koulib s’est contenté de dire : «J’ai un effectif riche».

Mani Sapol ne jouera pas la demi-finale des U21 contre l’USMH

Les attaquants se distinguent
USC 1 - CAB 3
ardi dernier, sur le tartan du stade Zerdani Hassouna d’Oum El Bouaghi, le CAB a pris le meilleur sur son homologue de l’USC sur le score de trois buts à un. A la mi-temps, les deux équipes étaient à égalité (1-1). C’est l’USC qui avait ouvert la marque, avant que Bouraba n’égalise pour son équipe. En 2e mi-temps, Merazka et Beloufa ont marqué respectivement les 2e et 3e buts. L’USC vient d’accéder en Ligue 2, après avoir végété de longues années dans les divisions inférieures. Leader de son groupe, elle caracole en tête avec une avance de 9 points sur le NRB Touggourt, son poursuivant immédiat. Enfin, l’USC est drivée par le Roumain Anghelescu.

M

«Mani Sapol nous avait assuré de sa participation à la demi-finale, avant de se rétracter. Il avait bénéficié de deux jours supplémentaires quand il était au Togo. En contrepartie, il prenait part au match contre l’USMH. Je lui ai téléphoné, mais il n’a pas répondu à mes appels. On a décidé de mettre un trait sur sa participation, pour éviter de perturber le groupe. A la place de son président, je le sanctionnerai.»

Farhi : «Pour moi, c’est un manque de professionnalisme de Mani Sapol»

l’image de Belaidi, qui a porté le maillot de l’ASK, et Belater, qui a joué à l’ASK et au CSC. On a encaissé les premiers, mais on a réussi à revenir au score et marquer deux autres buts. Ces matchs amicaux que nous avons disputés ces derniers temps nous ont permis de meubler le vide laissé par le championnat. On prépare ainsi le match contre la JSMB.»

Le onze aligné en 1re mi-temps

Babouche, Boutria, Charmat, Benayada, Bella, Heriat, Ghaciri, Fezzani, Saïdi, Hadi Adel, Bouraba

En 2e mi-temps

Merazka marque son 4e but, en amical

Dernier match amical avant la JSMB

Sahraoui, Boulediab, Boukemacha, Bitam, Daïra, Fezzani, Saïdi, Heriat, Beloufa, Merazka, Ghaciri

Mourad Boudjlida n’est pas concerné par la rencontre JSMB-CAB. Le défenseur central du CAB a contracté une déchirure musculaire à la cuisse. Il sera indisponible pour une dizaine de jours. Boudjlida n’a pas fait le voyage à Oum El Bouaghi. Il s’était blessé à l’entraînement.

10 jours de repos pour Boudjlida

Une fois n’est pas coutume, c’est l’attaque qui marque. Merazka, quant à lui, se fait remarquer durant cette trêve en inscrivant quatre buts. Deux buts contre Seriana, un but contre les U21 du CAB qui préparent la demi-finale contre l’USMH, ce vendredi. Et cette fois, face à l’USC. Merazka est revenu de blessure. Il a eu un déboitement de l’épaule en amical, contre le CABBA. L’attaquant des Rouge et Bleu est sorti après 15 minutes de jeu.

Aggoune : «L’USC était une bonne opposition»

Arrivée à Oum El Bouaghi à midi

A la lumière de notre discussion avec Mustapha Aggoune, l’entraineur adjoint du CAB, on a appris que le match amical disputé mardi dernier était le dernier de la série, avant le voyage à Bejaïa.

a direction du MCEE a désigné deux dirigeants qui se déplaceront en Arabie Saoudite pour négocier le transfert d’un joueur dans un club du championnat local. Les responsables du club des Hauts Plateaux ne veulent dévoiler ni le nom du club saoudien ni celui du joueur concerné par ce transfert, mais selon notre source, il s’agirait du milieu offensif Chenihi qui affiche une grande forme cette saison, malgré son jeune âge. Chenihi, arrivé de M’sila, s’est imposé dans l’équipe type en inscrivant 6 buts et a été derrière plusieurs autres, grâce à ses passes décisives. Etant sous contrat jusqu’en 2016, les responsables du club du Babiya estiment que le joueur possède de grandes qualités techniques et doit être transféré dans un autre championnat pour lui permettre de mieux s’exprimer et, du coup, renflouer les caisses du club. Toujours selon notre source, Chenihi devrait atterrir au club Taâwane Saoudi qui évolue en

MCEE Chenihi vers l’Arabie Saoudite
Vers la libération de trois joueurs

A. B.

La presse spécialisée vient d’annoncer que le groupe Tassili aurait fait une proposition au dirigeant Boulhabib pour occuper les fonctions de conseiller. Vrai ou faux, seuls les responsables actuels seraient en mesure de confirmer ou d’infirmer cette information. Des questionnements se posent avec acuité autour de cette déclaration qui confirme, si besoin est, que la nouvelle administration travaille dans le flou de jadis. Si cela est vrai, ce serait navrant de revivre les mésaventures d’un passé réent en matière de diffusion de l’information. Et pourtant, le nouveau directeur général a bien annoncé qu’il devrait d’abord se donner le temps de découvrir la maison clubiste avant de se prononcer. Alors qui a fait part de cette proposition à Boulhabib ?

Un poste pour Boulhabib

L

Ligue 1. Dans l’une de nos précédentes éditions, le joueur aurait eu des touches en Belgique.

M. B.

«Nous avons rencontré une bonne opposition de la part de l’USC. Cette équipe renferme d’anciens joueurs de la Ligue 2 et même de la Ligue 1. A

Le CAB a démarré vers 10 heures mardi. Le bus qui transportait les joueurs est arrivé à Oum El Bouaghi vers midi. L’USC avait invité ses hôtes à un déjeuner et le match a commencé vers 15h. L’équipe est revenue à Batna tout de suite après le match. Parmi les accompagnateurs, on retrouvait Nezar, le président, Chefaine et Belgacem.

L’équipe du MCEE, qui est au repos ce weekend, Coupe d’Algérie oblige, a repris les entraînements, hier à 15h, au stade Hirèche, en présence de tous les joueurs. La préparation se poursuivra durant le week-end et sera ponctuée par un match amical contre l’équipe Espoirs.

Reprise hier

Dans le même registre, la direction songe aussi à libérer trois joueurs dont les noms n’ont pas été dévoilés, tant la saison n’est pas encore terminée. Ces joueurs font partie pourtant de l’équipe type, mais la direction préfère attendre la fin du match contre le MCA pour dévoiler leur identité. La direction veut résilier à l’amiable leur contrat, car ils sont signataires jusqu’en 2014, nous diton. Cette décision se veut une manière des responsables de renouveler un tant soi peu l’effectif à partir de la saison prochaine, avec l’incorporation de jeunes joueurs du cru pour donner un nouveau souffle au groupe, surtout que les trois joueurs concernés n’ont pas donné satisfaction au coach Savoy qui pourrait prolonger son contrat d’une saison. S. H.

L’entraîneur en chef Roger Lemerre devrait se passer des services de son trio composé de Bezaz, Boulemdais et du milieu de terrain Boucherit à partir de ce samedi. Et pour cause, ces éléments seraient en regroupement avec la sélection nationale des locaux. Pénalisant à plus d’un titre pour un coach qui avait émis le vœu d’apporter certains correctifs dans sa formation avant le déplacement à Tlemcen.

Dérangeant pour Lemerre

L’attaquant Bezaz qui, pour l’heure, se trouve an marge du groupe pour une blessure assez pénalisante pour lui, serait sur le point de revenir avec ses coéquipiers. L’intéressé aurait déclaré : «Suite aux soins reçus dernièrement, je viens d’avoir l’aval pour reprendre mon travail. Je ne ressens plus cette douleur atroce et j’espère rattraper au plus vite le temps perdu et être opérationnel dès la prochaine rencontre devant Tlemcen.» Convoqué pour le prochain stage avec les locaux, Bezaz ne devrait pas avoir le temps de se retremper dans la préparation du match évoqué.

Bezaz évoque son probable retour

L’ex-membre dirigeant, Chenni, qui faisait partie du groupe ayant contribué à l’accession du CSC, n’arrive pas à trouver un interlocuteur pour récupérer son argent. Ce dernier ayant consenti des prêts au club, se trouve, pour l’heure, dans l’impasse. Ayant pris contact avec Tassili, cette dernière l’aurait orienté vers le club amateur pour trouver solution à son cas. Chenni découragé à plus d’un titre, semble perdre patience. L’on croit savoir qu’une rencontre avec Ferssadou serait à l’ordre du jour car il semblerait que les autres dirigeants ayant prêté au club auraient été remboursés. Une affaire à suivre et on y reviendra.

Chenni dans l’expectative

M. B.

S. H.

Tahar Aggoune

Outrés par le comportement irrespectueux de certains joueurs

Les supporteurs menacent

WAT

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

pparemment, la guerre est désormais déclenchée entre les fans widadis et certains joueurs. En effet, un groupe de supporteurs a décidé d’assister à la séance de reprise, qui s’est déroulée au stade Birouana durant l’après-midi de lundi, en bombardant les joueurs Ghazali et Bennaï d’insultes, coupables à leurs yeux de la mauvaise passe actuelle du club phare des Zianides. Ils ont réussi à écourter la séance de reprise Très remonté envers ce duo, ce groupe de supporteurs, et même s’il n’a pas agressé physiquement les deux attaquants, a réussi à annuler totalement cette séance, le coach Benyellès préférant renvoyer ses troupes aux vestiaires pour éviter que la situation dégénère, surtout que le climat était assez électrique, malgré l’intervention du service d’ordre. Prêts à écarter eux-mêmes les parasites En constatant l’incapacité de la direction, mais aussi de Benyellès, de gérer le cas du duo Ghazali - Bennaï, ces mordus des Bleu et Blanc ne veulent plus voir des joueurs qui se fichent totalement de l’avenir du WAT, jouer encore et toujours dans le onze de départ. Ils ont donc décidé de multiplier les interventions lors des séances d’entraînements, pour persuader l’entraineur de ne plus miser sur ces parasites. Le public soutient Benyellès, mais…

A

de recourir à la force !

L

a défaite face au MCEE n’a pas été sans faire des vagues chez l’opinion sportive, notamment les supporters, dont les visages accablés en disaient long sur leur déception. Ces derniers n’ont pas hésité à fustiger les joueurs, leur reprochant leur passivité durant le match. Pour les fans, les Vert et Rouge n’ont pas fourni le match qu’il fallait pour espérer arracher une victoire très importante pour l’équipe pour préserver ses chances au maintien. D’ailleurs, les supporters, et dans leur diversité, continuent d’accuser ouvertement les joueurs d’avoir arrangé la rencontre, notamment ceux qui sont sortis sous les sifflets du public. A la fin de la partie, les joueurs en ont eu pour leur grade. Même les dirigeants n’ont pas été épargnés. Les inconditionnels n’ont pas manqué d’exiger des responsables d’ouvrir une enquête afin que la lumière soit faite sur le déroulement de cette

Les supporters exigent une enquête
rencontre aussi déterminante à la légère. En comparaison avec la hargne affichée par l’équipe lors des rencontres précédentes, la froideur et le désintérêt de certains joueurs face au MCEE en intriguent plus d’un. Les fans montent au créneau Le public belabbésien, certes, exigeant, mais fidèle et connaisseur, est monté au créneau pour imposer le changement. Désabusé, il ne croit plus aux discours déraisonnés, empreints de promesses perfides et trompeuses des dirigeants. A l’USMBA, on veut que ça évolue par du concret. Les supporters ont un rapport passionnel avec leur équipe. Après une saison sportive teintée d’effarement et de désillusion, bousculant tous les pronostics, l’USMBA, dont les responsables disaient vouloir

USMBA

Même s’il n’a pas fait toujours les bons choix depuis sa venue au WAT avant la fin de la phase aller, l’entraineur Abdelkrim Benyellès a toujours eu le soutien des dirigeants mais aussi du public tlemcénien. Néanmoins, les supporteurs veulent voir le coach widadi nettement plus intransigeant en matière de discipline, ce qui n’est nullement le cas depuis l’entame de la phase retour. Il attend le verdict de la commission de discipline En apprenant que la direction a décidé « enfin » de réagir, en prenant la décision de traduire en conseil de discipline, le trio Hachem, Ghazali et Bennai, le public tlemcénien attend avec impatience de lourdes sanctions envers ces joueurs, qui n’ont rien apporté de plus, alors que le club lutte pour sa survie parmi l’élite. Ghazali boude de nouveau les entrainements Très critiqué par les supporteurs présents à la séance de reprise, Youcef Ghazali a une nouvelle fois brillé

WAT ? On a rencontré des difficultés face au WAT qui avait joué en se repliant en défense. Nos intentions étaient claires. Il fallait engranger trois autres points pour assurer définitivement le maintien. On a su gérer le match et le terminer par une victoire. Les supporters sont unanimes à dire que vous avez réalisé un excellent match, quel est votre sentiment ? Tout ce que réalise l’équipe se fait grâce au soutien de nos supporters. Je tiens à les remercier et je leur promets de faire à chaque fois de mon mieux pour me distinguer davantage, surtout que lors des matchs à venir, nous jouerons sans pression parce par que nous sommes prêts du but, c'est-à-dire son absence lors de la séance d’hier. le maintien. En boudant de la sorte les entraineComment se présente la suite du parments, il prouve une énième fois qu’il cours, maintenant que vous n’êtes pas n’est nullement prêt à changer son loin de votre objectif ? image de bad-boy, ratant ainsi une Il nous faut trois points pour assurer déficarrière nettement plus brillante. nitivement le maintien. C’est ce que nous La séance d’hier à la forêt tenterons de faire dès notre prochaine renLala Setti contre. Nous n’attendrons pas le match à Après la séance de reprise agitée et domicile contre le MCO pour réaliser notre finalement annulée, le staff techrêve. nique a programmé la séance d’hier Vous êtes confiants, bien que des matchs matin à la forêt de Lala Setti, en s’endifficiles vous attendent… trainant de la sorte dans le calme Nous avons une équipe constituée de total, et très loin de la pression hostile jeunes joueurs qui n’ont aucune expérience. des supporteurs. A noter que le coach Benyellès a prévu un biquotiNous sommes en train de réaliser une saiUn milliard et dien pour aujourd’hui, histoire de son de premier ordre pour un club qui fait demi bientôt dans les bien préparer la réception du CSC, ses premiers pas en Ligue 1. Les entraîneurs caisses pour le compte de la 26e journée des autres équipes ne disent que du bien de C’ e st la bonne nouvelle de la sede championnat. notre équipe, à l’image de Roger Lemerre. Tiza a repris, Rennane maine. Nous avons appris d’une source Les supporters de la JSS sont persuadés digne de foi que la direction va bientôt toujours absent que vous avez votre place en équipe naAbsent lors de la séance de re- recevoir une subvention globale des autionale A’. Quel est votre avis ? prise, l’arrière gauche, Amine torités locales estimée à un milliard et Ça me va droit au cœur. Les Algériens Tiza, a repris le chemin des en- demi de centimes, qui devra permet- sont des connaisseurs et je vais faire de mon tre au président Benchouk de vertrainements hier matin, contrairemieux ces cinq matchs qui nous restent ser une partie des arriérés des ment à son concurrent pour ce pour essayer d’attirer l’attention du sélecjoueurs dans les plus tionneur Kourichi. brefs délais. Entretien réalisé par H. M. JSS-EN militaire, le lundi 15 avril La JSS rencontrera le 15 avril, l’équipe nationale militaire. Le match se déroulera sur le tartan du stade du 20-Août de Bechar. Cette joute amicale entre dans le cadre de la préparation de la reprise du championnat qui aura lieu le 27 avril.

poste, Rennane, toujours absent. A noter que le portier Rafik Maazouzi, blessé avant le match face à la JSS, s’est contenté d’une séance de soin, avec l’espoir d’être apte dès le prochain match face au CSC. Trois jours de repos pour Mebarki Titulaire pour son grand retour à la compétition officielle durant la phase retour, après une vilaine blessure au pied, le défenseur central, Sofiane Mebarki, a eu du mal à finir correctement cette partie, en passant des examens en début de semaine, qui n’ont rien révélé de grave, bénéficiant de trois jours de repos seulement, avant de reprendre les entrainements ce samedi. A noter que le coach Benyellès pourra aussi compter sur le retour de plusieurs blessés, à l’instar des deux défenseurs Sidhoum et Boudjakdji, du milieu de terrain Rechrouche, ainsi que l’attaquant Boussehaba. Othmane Riyad Baba Ahmed

«Le maintien est assuré, les supporters peuvent en être fiers» Un mot sur la dernière victoire contre le

Bousmaha

JSS

15

rencontre et démasquer les acteurs et les bailleurs fonds de ce déshonneur. Pis encore, pour ces mêmes supporters, les dirigeants endossent l’entière responsabilité tant ils sont incapables de gérer le groupe. La rumeur enfle Aussi étrange cela que cela puisse paraître, avant la rencontre décisive face au MCEE, les rumeurs les plus folles ont circulé, faisant état d’un éventuel arrangement entre les deux équipes via une tierce

équipe et le président d’un autre club dans le but d’envoyer la formation belabbésienne au purgatoire. Même le public n’était pas nombreux. Certains joueurs du cru, auraient, eux aussi été touchés pour lever le pied. Connaissant l’enjeu de la rencontre, on n’accordait pas de crédit à ces bruits. Ce ne serait que de l’intox. Mais à voir la prestation des joueurs, beaucoup de questions se posaient dans la sphère des supporters. Pour eux, il est insensé de prendre une

faire monter le club sur la plus haute marche, est devant la cruelle vérité. L’équipe est, désormais, en Ligue 2 faute d’une prise en charge effective d’un club qui avait pourtant tous les moyens financiers pour bousculer les grandes écuries. Il n’en sera rien car l’ambition souhaitée ne s’est pas réalisée, contrairement aux affirmations de l’ancienne direction qui a, selon les supporters, une très grande responsabilité dans la relégation de l’équipe. Malgré cela, on ne cesse de trouver des échappatoires comme balancer des rumeurs selon lesquelles il n’y aura pas de relégation et que la Ligue1 sera composée de 20 clubs la saison prochaine. Sans doute pour apaiser la tension sans cesse pesante. C’est tant mieux pour BelAbbès et ses supporters. Cependant, médusés, les fans de l’USMBA ne veulent, accorder aucune circonstance atténuante aux dirigeants et les prient de céder la place. MO Noureddine

Beldjilali en stage avec l’EN A’ Beldjilali ne prendra pas part au match amical face à l’EN militaire. La cause ? Le capitaine de l’équipe est convoqué par le sélectionneur de l’équipe nationale des locaux. Le stage débutera le 13 de ce mois. Hamzaoui confirme tout le bien qu’on pensait de lui On ne peut pas passer sous silence la prestation d’Akacha Hamzaoui, lors de la dernière sortie de la JSS en championnat. Véritable poison dans la défense du WAT, l’attaquant de la Saoura a marqué le 2e but de son équipe et a ainsi assuré définitivement le succès de son équipe. C’est sa 2e réalisation en deux matchs. L’ex-attaquant de l’USMBA a marqué, pour rappel, contre l’USMH.

Laouti dans les bois jusqu’à la fin de la saison Laouti gardera la cage de la Saoura jusqu’à la fin de la saison. C’est devenu une évidence. A la suite de la blessure de Sefioune, le staff technique devra tout miser sur le gardien Laouti. Par ailleurs, le staff technique fera appel au gardien Fares. Ce dernier sera sur le banc de touche. Pour rappel, il est arrivé à la JSS en provenance du CRT au cours de l’été 2012. Il n’a pas encore joué en Ligue 1.

16

Un bon test pour préparer le NAHD
En amical : MOB 3 - JS M’Chedellah 1
ront appelés à disputer des matches importants, à commencer par le prochain déplacement à Alger pour affronter le NA Hussein Dey dans le cadre de la 27e journée du championnat, voilà que l’occasion a été donnée aux réservistes afin qu’ils soient compétitifs pour les matches restants et réussir à récolter le maximum de points pour terminer la saison en beauté. C’est ainsi que Rahmouni a décidé d’aligner les réservistes pour leur permettre de gagner en compétition, tout en intégrant les titulaires pour assurer une bonne préparation pour la suite de la compétition et se permettre le meilleur résultat possible ce weekend face aux Sang et Or.

MOB

N° 2211 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

Le staff technique effectue les ultimes retouches

nous avons discuté ont été unanimes à dire que la rencontre de samedi prochain revêt une grande importance pour eux étant donné que la défaite est interdite pour espérer faire un pas de plus pour l’accession en Ligue 1.

Prrofitant de la joute amicale de mardi dernier face à la formation de la JS M’Chedallah, le staff technique, sous la houlette de duo

Moussouni-Rahmouni, tente d’effectuer les ultimes réglages sur la composante suite aux lacunes qui ont été constatées lors des dernières rencontres, notamment avec les absences qui seront enregistrées face au NAHD, et la titularisation de certains éléments, à l’image de Kheddis et Guedjali afin de trouver les mécanismes nécessaires et se permettre un bon résultat en dépit de la difficulté de la tâche. Yugurtha A.

D

ans le but de préparer le prochain déplacement du NAHD dans de bonnes conditions et réussir un bon résultat, le staff technique du MOB, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, a programmé une joute amicale devant la formation de la JS M’Chedallah évoluant en championnat de Régionale 2. Un match qui s’est soldé sur la victoire des Béjaouis sur le score de 3 à 1, des réalisations signées Amrane en première période

Rahmouni a voulu préparer les réservistes

et Akrour en seconde mi-temps. D’ailleurs, mis à part le résultat technique de la rencontre, cette joute amicale a été une occasion pour le premier responsable à la barre technique de procéder aux réglages nécessaires et de combler les lacunes afin que le groupe soit à la hauteur samedi prochain face au NA Hussein Dey et réalise le résultat escompté.

Les joueurs décidés à réaliser un bon résultat

Etant donné que les Béjaouis se-

Amrane buteur… même en amical !

Nemdil ménagé

Apparemment, le virevoltant et buteur maison du MOB, Farès Amrane, semble être décidé à faire le maximum pour inscrire d’autres buts lors des quatre rencontres restantes du championnat. A cet effet, il a été l’auteur des deux réalisations de son équipe, mardi dernier, face à la formation de la JS M’Chedellah et affiche une bonne forme pour inscrire d’autres buts, à commencer par le prochain déplacement de son équipe à Alger pour affronter le NAHD. Souffrant des adducteurs, l’attaquant, Nemdil, n’a pas pris part à la joute amicale de son équipe dans l’après-midi de mardi dernier face à la JS M’Chedellah pour être apte pour le rendez-vous de samedi prochain face à la formation du NAHD. En effet, le staff technique a décidé de le ménager pour éviter à ce que les choses se compliquent pour le joueur d’autant plus que le MOB est appelé à disputer des matches importants à l’avenir.

Dehouche et Chebana n’ont pas joué

Les Crabes du MO Béjaïa continuent de se préparer dans la sérénité en prévision de la rencontre qui les opposera ce samedi face au NA Hussein Dey pour le compte de la 27e journée du championnat. Les joueurs sont armés d’une grande volonté pour maintenir cette dynamique de résultats positifs et par là même, réaliser le résultat qui va les rapprocher davantage de la Ligue1. C’est ce que nous dira l’attaquant, Nemdil, dans cet entretien qu’il nous a accordé avant ce déplacement.

on jouera pour la 1 re place»
le droit à l’erreur, on doit réussir un bon résultat et se rapprocher davantage de notre objectif. Vous n’avez pas pris part à la joute amicale face à la JS M’Chedellah ; peut-on savoir pourquoi ? Je ne vous cache que je souffre un peu des adducteurs et c’est pour cette raison que j’ai décidé de ne pas prendre de risques et de me remettre au repos afin d’être prêt pour le prochain rendez-vous face au NAHD pour revenir avec le meilleur résultat possible qui nous permettra de terminer la saison en beauté. Ne pensez-vous pas qu’une victoire vous permettra de mettre les deux pieds en Ligue1 ? Certainement, avec le calendrier qui nous attend par rapport à nos poursuivants immédiats, je crois que nous aurons une belle opportunité de faire un pas de plus pour une accession en Ligue1 en cas de victoire. Nous allons nous déplacer à Alger avec pour seul objectif de revenir avec les trois points qui nous permettront d’être à l’abri d’une mauvaise surprise et réaliser le rêve de nos supporters et de toute la population de la wilaya. A une seule longueur des deux leaders, ne pensezvous pas être en mesure d’accéder à la première place ? Effectivement, bien que

Nemdil : «Si on gagne au 20- Août,

Bien que la tâche ne soit pas facile devant une équipe de NA Hussein Dey menacée par la relégation, il n’en demeure pas moins que les Crabes du MOB affichent un moral au beau fixe et surtout une grande détermination à réussir le meilleur résultat possible afin de se rapprocher davantage de leur objectif. Pour cela, les joueurs avec lesquels

Sahraoui reprend après une longue absence
près avoir été au repos pour quelques jours pour cause de blessure, la nouvelle recrue du mercato dernier, Sahraoui, a finalement repris les entraînements à l’occasion de la séance de reprise de lundi dernier. Il s’entraîne avec le groupe et affiche une bonne forme. Après avoir récupéré des forces, il se prépare avec ses camarades pour la suite du championnat.

notre objectif primordial demeure l’accession en Ligue1, nous viserons aussi la première place qui est à notre portée étant donné que l’écart est réduit à une seule longueur. Nous devrons bien négocier les prochains matches afin de récolter le maximum de points et viser à accéder comme des champions. Entretien réalisé par Yugurtha A.

A

Il a joué face à la JS M’Chedellah

La JS M’Chedellah aux mêmes couleurs que le MOB

En plus de l’attaquant, Nemdil, qui n’a pas évolué face à la JS M’Chedallah, deux autres joueurs, Dehouche et Chebana, n’ont pas été alignés dans ce match. En effet, le défenseur axial, Chebana, a contracté une blessure qui l’a contraint à se contenter de tours de pistes seulement, alors que Dehouche a effectué des tours de piste en marge de cette rencontre puisqu’il n’est pas concerné par le prochain match pour suspension.

Lors de la rencontre amicale disputée de mardi dernier entre le MOB et la JS M’Chedellah qui dépend de la wilaya de Bouira, nous avons constaté que cette dernière porte les mêmes couleurs que le MOB. Reste à savoir si la tenue à été bien choisie par les dirigeants de cette équipe pour affronter le MOB, où si c’est plutôt le MOB qui a décidé d’affronter une équipe qui porte les mêmes couleurs. En tout cas, ça été une confrontation entre les Vert et Noir. Y. A.

Comment préparez-vous le prochain rendez-vous face au NAHD ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions puisque la victoire arrachée vendredi dernier face au leader, le RC Arbaâ, nous a permis un moral au beau fixe pour préparer la suite de la compétition avec plus de sérénité et enchaîner par d’autres résultats positifs, à commencer par le déplacement de ce week-end au stade du 20-Août pour affronter le NAHD. Cette rencontre, comment s’annonce-t-elle pour vous ? Ce sera certainement un match très difficile étant donné que nous aurons affaire à une équipe de NA Hussein Dey qui lutte encore pour son maintien en Ligue deux et qui fera le maximum pour empocher les trois points. Pour ce qui nous concerne, je pense qu’on n’a pas

«Je suis prêt pour la compétition officielle»

Profitant de cette occasion, le staff technique a décidé de l’aligner mardi dernier lors de la joute amicale face à la JS M’Chedellah où il a réalisé une belle prestation, se permettant déjà d’être compétitif en prévision du reste du parcours pour aider son équipe à réaliser de bons résultats.

Interrogé à la fin de la joute amicale qu’a disputée son équipe face à la JS M’Chedellah, l’attaquant, Sahraoui, dira : «Effectivement, après avoir subi des soins pendant plusieurs jours, j’ai repris l’entraînement avec le groupe et je suis prêt à reprendre la compétition officielle. Après avoir repris toutes mes forces, j’ai pu participer à la joute amicale disputée par mon équipe face à cette équipe de la JS M’Chedellah.» Y. A.

Djelloul met les points
sur les i avec les joueurs
de la séance d’entraînement d’avant-hier, le staff technique a tracé un programme spécifique pour le milieu de terrain du Nasria, Rafik Boussaïd, et cela afin de lui permettre de prendre sa place ce samedi face au MOB. Le driver nahdiste compte beaucoup sur Boussaid, surtout par rapport à son rendement en milieu du terrain où il récupère beaucoup de ballons et participe aussi à la construction du jeu.

NAHD

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

17

Saoudi : «Des personnes ont contacté un de nos joueurs pour combiner le match»
A quelques jours du match important qui attend les Sang et Or face au MOB ce samedi au stade du 20-Août, le vice-président du club Kamel Saoudi a confié à notre confrère d’El Heddaf que des personnes proches du MOB essayent de mettre de la pagaille au sein de son club, et cela en essayant de contacter un des joueurs du Nasria et lui demander directement de lever le pied ce samedi. Un comportement, selon Saoudi, qui vise directement à déconcentrer les Nahdistes avant un tel rendez-vous.

«Le joueur a saisi son entraîneur»

Madi absent face au MOB

L
A

e premier responsable de la barre technique du Nasria, Zoheir Djelloul, n’a pas du tout apprécié le nombre important de joueurs qui ont rejoint en retard la séance d’entraînement d’avant-hier qui s’est déroulée au stade de Zioui. Zoheir Djelloul a insisté qu’il n’accepterait plus

Il insiste sur la concentration

de voir un tel comportement, surtout que l’équipe est à quelque jours d’un match important pour s’assurer le maintien en D2.

u-delà de l’enjeu purement sportif, le choc SAM-USMB constitue surtout l’opportunité idéale pour les deux équipes de marquer les esprits et leur territoire. L’enjeu est important pour les deux formations. Pour celle de Blida, il s’agit de garder le contact avec le trio de tête en espérant un faux pas du MOB. Concernant le SAM, il joue tout simplement sa survie en L2. Quelle que soit l’issue de la rencontre qui opposera les joueurs de Blida à ceux de Mohammedia, il y aura donc forcément des mécontents. Le prestige est aussi l’un des enjeux de ce duel entre les deux équipes et, compte tenu de la situation resserrée, ce match constituera une des affiches de cette journée de championnat.

Le match contre le SAM dans toutes les têtes
vantage pour les Blidéens, présentés comme le grand perdant dans la course à l’accession. Cette étiquette, l’USMB l’a récupérée pour ses résultats, mais aussi pour cette qualité de jeu qui lui a permis de les obtenir. Elle a particulièrement éclaté aux yeux du public lors de la belle victoire acquise aux dépens de Temouchent, à l’occasion de la dernière journée de championnat. Si l’équipe de Bouhellal parvenait à enchaîner contre Mohammedia, elle frapperait encore plus fort.

USMB

En marge de cette séance d’entraînement, le coach du NAHD a mis en garde ses protégés de l’obligation de se

concentrer sur ce match et de ne pas penser à autre chose. Il a demandé au président Ould Zmirli de reporter la remise des primes pour l’après-match, afin de les récompenser en cas de victoire face au MOB.

Un travail spécial pour Boussaïd

Souffrant de douleurs lors

Après avoir contracté dernièrement une blessure au niveau du genou, le milieu de terrain du NAHD, Eimen Madi, n’a toujours pas repris les entraînements. Ce dernier continue toujours ses soins et sera fort probablement absent face au MOB, ce qui sera pour lui la troisième fois consécutive qui n’a pas joué. Boudi Omar

«Un président connu nous a appelés pour nous avertir»

Dans ce sens, Saoudi a affirmé que le joueur en question a averti directement son coach, Zoheir Djelloul, en lui parlant du contact qu’il avait reçu de la part d’un intermédiaire. L’entraîneur du Nasria a sur place appelé la direction du Nasria pour lui faire part de cette affaire, qui surgit à quelques jours du match. Malgré tout ça, Saoudi nous dira qu’il est un peu tôt de sortir avec des résultats concrets, surtout qu’il n’y a pas de preuve matérielle qui prouve cela. Il est ne faut pas se précipiter de prendre la moindre décision.

Toujours dans le même sens, le vice-président du Nasria ajoutera qu’un président de club connu a appelé la direction du Nasria, en leur disant de se méfier, car selon lui, des personnes veulent profiter de l’importance de cette rencontre afin de semer la pagaille et déstabiliser les coéquipiers de Bendebka. Chose qu’il faudra éviter, afin de permettre aux joueurs de se préparer sereinement pour ce match. B. O.

La pression du résultat

s’il y met encore la manière, il n’aura pas seulement gagné des places au classement. Il aura surtout mis un coup au moral de tous ses rivaux.

Il y a trois jours que le milieu de terrain, Benayad, ne s’est pas entraîné. Il a repris le chemin du stade avant-hier et a dit ne ressentir aucune gêne. Il pourrait tenir sa place ce samedi contre le SAM.

Benayad a repris

RCA

Mettre un coup au moral des concurrents

Pour marquer les esprits

A ce stade de la saison, ce duel est davantage l’occasion de marquer les esprits, pour le SAM comme pour l’USMB. Peut-être même da-

Naamani : «Ce n’est pas seulement une victoire contre Mohammadia que nous voulons offrir à nos supporters...»

Il est certain que les joueurs de Bouhellal ne se laisseront pas faire. Depuis quelques matchs, l’état d’esprit au sein de l’équipe de l’USMB a changé. La qualité de jeu et les résultats ont suivi, jusqu’au brillant succès acquis dernièrement. Un test réussi devant une équipe qui n’avait rien à perdre. Si le groupe blidéen confirme, et

A l’USMB, la pression du résultat est plus forte qu’ailleurs. Spécialement lors des chocs face à de grosses cylindrées du championnat et autres candidats à l’accession ou qui luttent pour le maintien. Mais ce n’est pas forcément la priorité de Bouhellal, qui attend surtout de voir son équipe reproduire les bonnes prestations dans le jeu de ses derniers matches. «Nous devons confirmer lors de nos prochaines sorties après notre bonne réaction, pour avoir de la continuité dans le jeu», a insisté l’entraîneur blidéen. «Le SAM est une équipe compétitive, forte, qui a de l’expérience. Il nous faudra l’affronter avec de la personnalité. Le test sera important, face à une équipe qui, c’est certain, ne lâchera rien», a-t-il ajouté. S. B.

Avant-hier, le coach blidéen a programmé deux séances. Celle du matin a été consacrée au travail foncier. Les joueurs ont été soumis à des exercices spécifiques de musculation.

Musculation le matin

En l’absence de plusieurs cadres, l’entraîneur de la formation de l’Arbaâ a affiché ses inquiétudes, notamment au niveau du compartiment défensif. Au point où vont les choses, c’est le défenseur Boutenaf qui devrait occuper l’axe central aux côtés de Medour. Même si cela fait un bon moment qu’il n’a pas joué en compétition, Boutenaf affiche la grande forme, ce qui soulage le staff technique.

Boutenaf d’attaque

Les joueurs de Blida se sont entraînés l’après-midi sur la pelouse du stade Brakni avec au menu un travail technicotactique. Il y avait, entre autres, des exercices sur balles arrêtées en phase offensive et défensive.

Et travail technicotactique, l’après-midi

Souffrant d’une déchirure musculaire, le défenseur Chaoui est officiellement out pour le match de week-end face au MC Saïda. Pour rappel, c’est le 3e match de suite que le joueur ratera. Même s’il a entamé les séances d’entraînement, cela n’a pas été suffisant pour lui pour se remettre sur pied. Chaoui devra attendre quelque temps, avant de rechausser ses crampons.

Chaoui officiellement out face à Saïda

La veille du match face à Saïda, l’entraîneur adjoint, Souileh, nous a parlé de l’état d’esprit qui règne au sein du groupe. Il nous dira : «Il est vrai que nous enregistrons pas mal de blessés, notamment dans le compartiment défensif, mais il faut savoir que nous avons des doublures de qualité. On a une grande confiance en nos joueurs. Je dois dire aussi que le match face à Saïda est un piège. Il faudra se montrer prudents et le jouer à fond.» C’est aujourd’hui qu’aura lieu l’ultime séance d’entraînement, en prévision du prochain match face à Saïda. Et c’est en fin de matinée que le staff technique dévoilera la liste des 18 joueurs concernés par ce nouveau RDV en Ligue 2. Non concerné par le match de ce week-end, pour cause de blessure, le défenseur et capitaine du RCA s’est présenté, hier matin, en tenue de ville à la séance d’entraînement, car ménagé par le staff technique. Toutefois, le joueur poursuit les soins pour être de retour parmi le groupe le plus vite possible.

Souileh : «Nous avons une grande confiance en nos joueurs»

Ultime séance aujourd’hui

«Comme vous le voyez, nous nous préparons pour le prochain match avec le plus grand sérieux. Tous les joueurs sont motivés et le moral est au beau fixe. Pour ce qui est du match de ce samedi, nous n’avons aucune question à nous poser. Il est pour nous impératif de gagner des points. Nous ne devons pas uniquement compter sur les matchs que nous aurons à jouer à domicile. Il nous faut

être capables d’aller chercher des points chez l’adversaire. C’est ce que nous avons l’intention de faire lors de notre déplacement à Mohammedia. Nous ne voulons absolument pas que le SAM ait ce déclic tant attendu à nos dépens. Il est vrai que par rapport à notre dernière sortie, les données seront autres. De toutes les façons, nous avons toutes nos chances dans ce match.» S. B.

Dans un court entretien avec Zaïm, ce dernier nous confiera que le règlement intérieur sera appliqué à la lettre à chaque fois que cela sera nécessaire : «Il y a un règlement intérieur et une copie a été remise à chaque joueur en tout début de saison. Il doit être appliqué à la lettre. Chaque joueur de l’effectif doit savoir qu’il a des droits, mais aussi des devoirs. Nous n’avons connu jusque-là aucun cas d’indiscipline et cela doit continuer jusqu’à la fin de la saison.»

Le règlement intérieur doit être appliqué à la lettre

Cherfaoui en tenue de ville

Au moment où les joueurs sont concentrés sur les 4 points qui manquent au club pour assurer l’accession en Ligue 1, les responsables du club se projettent d’ores et déjà vers l’avenir, à savoir le renforcement de l’effectif, en prévision de la prochaine saison qui sera aussi difficile que la précédente. A cet effet, le président d’APC ainsi que l’ensemble des autorités locales promettent d’apporter leur aide à la formation de l’Arbaâ qui évoluera dans la cour des grands. Il est clair que l’argent devra être disponible pour espérer effectuer un recrutement qualitatif.

Les autorités locales promettent d’aider le club

A. A.

S. B.

A. A.

18

Aidoudi : «On doit rester

vigilants ce samedi»
Le portier numéro deux de la maison samiste, en l’occurrence Aidoudi Réda, nous parle du semi-échec face à l’Olympique de Médéa. Et du match de ce samedi face aux Blidéens. Ce dernier semble vigilant et déterminé à remporter ce match.

SAM

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2
Bordji impose un rythme soutenu

Comment est l’ambiance au sein du groupe après le semiéchec face à l’OM ? Les lendemains d’un échec ne sont pas gais, mais ce nul fait désormais partie du passé, les joueurs ne pensent qu’à une seule chose, se ressaisir lors du prochain match face à l’USM Blida, pour repartir du bon pied et atteindre l’objectif assigné, à savoir assurer notre maintien et terminer la saison à une place honorable au classement. Un match pas comme les autres, n’est-ce pas ? C’est vrai, cette rencontre se déroule dans des conditions pas très confortables pour nous et nous devons jouer avec plus de valeur et de force pour réaliser une belle performance.

Dans le but de préparer dans de bonnes conditions son prochain match contre l'ESM, le staff technique a programmé hier un match amical contre le voisin, Zidoria qui évolue dans la division inter régions. Ce match s'est soldé par un score de parité de 1 but partout. Les deux entraîneurs ont voulu faire travailler leurs joueurs le volet physique qui est encore en deçà des attentes des deux coachs, du fait que les coéquipiers de Khaldi ont montré des signes de faiblesse lors de cette confrontation.

Zidoria pour préparer l'ESM

CRT

Un match difficile vous attend contre Blida. Pensezvous être en mesure de vous imposer ? Nous devons remporter ce match, et peu importe l’adversaire, car je considère que toutes les équipes de la Ligue 2 ont presque le même niveau. Après une seule journée, nous devons nous montrer solidaires sur le terrain et donner le meilleur de nous-mêmes, car au point où en sont les choses, aucun match ne sera une partie de plaisir. On doit apprendre à se serrer les coudes. Vous allez affronter l’USM Blida, comment s’annonce ce match ? C’est une rencontre entre une équipe qui veut se ressaisir après le dernier nul concédé face à l’OM et une autre qui veut confirmer son bon résultat. L’USM Blida n’est pas là pour du tourisme et, donc, misera tout sur cette rencontre pour se racheter. En ce qui nous concerne, nous allons aborder ce match avec beaucoup de sérénité. A priori, la victoire est le mot

L

Les entraîneurs Bencheriet et Bouterfes ont, à l'occasion de cette joute amicale, aligné deux équipes lors des deux mi-temps. L'ossature des deux teams était formée de joueurs Espoirs, une opportunité que le staff technique a saisie pour préparer les quatre prochaines rencontres du parcours restant par conséquent la prochaine saison.

Deux équipes alignées

Le travail effectué jusque-là jugé satisfaisant par les joueurs

a bande d’Ousmane a repris, hier, le chemin des entraînements avec l’ensemble de l’effectif. En tout état de cause, lors de cette seconde séance d’entraînement, le premier responsable de la barre technique, Ousmane Abderrahmane, et son adjoint, Moumène, ont axé leur travail sur l’aspect technico-tactique, à quelques jours seulement du rendezvous de la rencontre qui les mettra aux prises avec la formation du CR Temouchent.

L’aspect technicotactique privilégié

ESM

d’ordre lancé par l’ensemble des Samistes… C’est le cas, nous savons bien que notre tâche ne sera pas de tout repos, et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous serons sur nos gardes, les trois points sont impératifs et nous ne lâcherons rien jusqu’au bout, notre seul mot d’ordre sera la victoire et rien d’autre. Vous paraissez confiant… On a toujours été confiants, même dans les moments les plus difficiles. On ne prend pas le match à la légère. Bien au contraire, on s’est bien préparés et on a une idée sur la solidité de notre adversaire. Un dernier mot ? J’espère que nous prendrons le dessus aujourd’hui parce que la victoire nous permettra de nous replacer et quitter la zone de turbulences en cette journée où on ne nous fera pas de cadeau. Aussi, nous sommes donc déterminés à gagner contre l’USM Blida. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Après une semaine de préparation, le staff technique de cette formation phare de la capitale de l’Emir Abdelkader passe aux choses sérieuses en prévision du prochain match important face à la coriace formation de l’USM Blida. Sous la houlette de leur coach, Bordji Toufik, et son adjoint, les joueurs sont soumis en ce moment à un rythme soutenu.

Le staff technique veut également multiplier les matches d’application afin de régler quelques détails qui s’imposent dans le groupe avant la rencontre chaude qui s’annonce décisive pour les hommes de la ville de Perrégaux, samedi prochain.

Les matches d’application pour peaufiner les automatismes

Lors de cette seconde étape d’entraînement, Bordji Toufik tentera d’axer sur le technico-tactique afin de permettre aux joueurs de bien négocier cette grande explication. Il sera question également pour le premier responsable de la barre technique d’étudier le schéma tactique qui sera adopté face aux hommes de la ville des Roses. Dans les fiefs du Sari, on ne parle que du match de ce samedi. Une rivalité sportive existe entre les deux clubs, et ce depuis belle lurette. E. W.

Travail technico-tactique au menu

Deux équipes rivales

Belahouel, capitaine de l’équipe d’El Haouata, estime que cette rencontre de championnat face au CRT est très importante pour lui et ses coéquipiers et que seule la victoire compte à leurs yeux. Belahouel nous a déclaré que lui et ses partenaires sont déterminés à revenir à la maison avec les trois points de la victoire. Comment appréhendezvous cette rencontre de championnat qui va vous opposer au CRT ? C’est une rencontre comme toutes les autres, même si le résultat final n’aura pas d’impact sur l’avenir des deux clubs, dans la mesure où on a assuré le maintien et ce, depuis plusieurs journées. Mais cela ne va pas nous empêcher de nous présenter sur le terrain avec la nette intention de décrocher un succès et finir cette saison en apothéose et sur une bonne note. Croyez-vous vraiment à la victoire ? Bien sûr, les joueurs sont tous décidés à terminer le championnat sur une bonne note, avec à la clé une victoire qui nous fera plaisir à nous les joueurs ainsi qu’à nos supporters. D’ailleurs, je leur demande d’oublier les déboires de

Belahouel : «Nous sommes déterminés à revenir avec les trois points de la victoire»
cette saison, et on leur promet de refaire surface dès l’entame du prochain exercice. On est animés d’une grande volonté, et on tâchera de faire de notre mieux, pour s’imposer et arracher les trois points en jeu. Vous avez raté carrément vos objectifs cette saison. N’étiez-vous pas motivés ? Oui, la motivation nous manquait beaucoup et nous les joueurs on ne jouait qu’avec notre volonté et notre amour des couleurs du club. C’est une saison à mettre aux oubliettes, et nos supporters ont été certes déçus par notre mauvais parcours, mais ce sont-là les aléas du football. On leur promet de faire tout notre possible, pour leur offrir une victoire face au CR Témouchent, et entrevoir ensuite la saison prochaine dans de bonnes conditions. A vous de conclure… Je demande à nos supporters de continuer à nous soutenir pour le meilleur et pour le pire, quant à nous les joueurs, on leur promet avant tout une victoire face au CR Temouchent. Nous sommes décidés à réaliser un bon résultat et faire plaisir à nos supporters et terminer ainsi la saison en beauté.

Bien que la présidence du club ait changé de mains depuis plus d'un mois, du fait que le club est géré à présent par le président du CSA, en matière de situation financière rien n'a changé et les joueurs n'ont jusqu'à l'heure actuelle rien touché de concret, raison pour laquelle plusieurs cadres de l'équipe tergiversent pour faire des déplacements avec l'équipe en raison de l'absence de motivation financière. Bensalah

Rien n'a changé en matière de motivation

Tester ceux qui ne sont pas utilisés

Quoique l’entraîneur n’ait pas donné jusque-là d’indications relatives à la composante du onze entrant face au CR Temouchent, il est clair que le même groupe sera reconduit avec, éventuellement, un ou deux changements. Il va sans dire que le travail effectué par la bande à Ousmane est jugé satisfaisant par les joueurs.

l’occasion pour le staff technique d’essayer d’autres éléments qui n’ont pas été utilisés auparavant.

Rester concentrés

Ils veulent terminer la saison en beauté
ment. En effet, bien que l’équipe ait affiché certaines lacunes, comme l’a d’ailleurs constaté le staff technique lors des derniers matches, les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend ce weekend devant la formation du CR Temouchent, et ils sont décidés à réaliser un bon résultat. C’est ce que nous ont déclaré la plupart d’entre eux, estimant que la rencontre revêt une grande importance pour les deux équipes. Les joueurs sont décidés à faire trébucher le CRT chez lui. Ettaoui-Wassim

La première semaine de préparation, qui a eu lieu dans l’enceinte de l’0pow Commandant Ferradj, sur la pelouse du stade Bensaïd Mohamed de Mostaganem, aura été surtout

Le premier responsable de la barre technique n’a pas opté pour un biquotidien durant cette période de préparation qui précède cette importante rencontre en essayant de varier les exercices afin que les joueurs restent concentrés. Tous les joueurs bossent sans relâche à l’entraînement. Dans ce contexte, Ousmane semble aborder la seconde semaine des entraînements avec un rythme plus ou moins élevé afin de permettre aux joueurs de maintenir la cadence et éviter tout relâche-

Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Séance de rattrapage pour les Pacistes
n recevant la formation du NARBR, les Jaune et Bleu d’Hydra doivent à tout prix gagner la rencontre pour se racheter auprès de leurs supporteurs et leur responsable. Les coéquipiers de Balehd Seddam sont conscients que la mission ne sera pas facile devant un adversaire qui lutte pour sa survie en Ligue deux amateur. De leur côté, les Pacistes ont plusieurs raisons pour gagner. La première serait que la victoire permettra aux Jaune et Bleu de quitter la zone de turbulences et prendre l’avantage sur les Réghaouis. La seconde est d’effacer la dernière défaite à Boussaâda. Par ailleurs, il est demandé aux joueurs de prouver que la dernière défaite revient vraiment aux problèmes rencontrés.

PAC-NARBR

Coup d’œil DNA

19

E

à l’erreur cette fois. En effet, l’entraîneur disposera dans cette rencontre de la totalité de ses joueurs. Plusieurs choix seront à la disposition du driver paciste pour relever le défi.

A Hydra pour la victoire

Bouyoucefi serait de la partie

Bouyoucefi : «J’ai envie de refaire l’exploit»

L’attaquant du PAC, Hichem Bouyoucefi, pourrait être parmi les onze rentrants. Il faut rappeler que Bouyoucefi est absent depuis plus de trois mois à cause d’une déchirure au genou gauche.

Ouombleon n’a pas le droit à l’erreur
Le premier responsable à la barre du PAC, Alin Ouombleon, n’a pas le droit

Banouh : «Continuer avec le même sérieux et ne plus faire de concessions»

RCK

L’attaquant et le buteur du PAC, Hichem Bouyoucefi, nous a dévoilé dans une déclaration qu’il a envie de refaire l’exploit de la phase aller, quand il a réussi a marquer trois buts contre cette équipe du NARBR : «Pour mon retour, j’ai envie de marquer et de refaire l’exploit contre le NARBR. Je veux aussi finir la saison en force, comme ce fut le cas la saison précédente.»

Après son échec à domicile le week-end dernier face à la formation de Boufarik, le NARBR continue sa préparation pour la prochaine sortie à Hydra. En effet, les Jaune et Bleu seront obligés de revenir avec les trois points de la victoire pour s’assurer de ne pas retourner en bas du classement. La tâche ne sera pas facile pour les coéquipiers dans la mesure où les deux équipes luttent pour leur survie, mais les Réghaouis peuvent profiter de la situation psychologique des Pacistes, après leur lourde défaite à Boussaâda. La rencontre serait aussi une occasion pour des gars de Réghaïa de prendre leur revanche sur l’équipe d’Hydra qui les a battus à Réghaïa sur un score de cinq buts à zéro. De leur côté, les supporteurs ont affiché leur soutien aux joueurs, qui leur ont promis un grand déplacement à Hydra pour soutenir l’équipe.

Merbah s’excuse auprès des supporteurs
Le jeune attaquant du NARBR, Merbah, s’est excusé auprès des supporteurs après avoir raté plusieurs occasions face à l’équipe de Boufarik. Effectivement, le joueur aurait pu offrir à son équipe les trois points s’il avait été plus concentré de-

vant le but. Par ailleurs, le jeune attaquant a promis d’être plus efficace lors des prochains matches, à commencer par celui de demain contre le PAC.

Match spécial pour Fersaoui

La balle est dans le camp des joueurs
a JSMC enchaînera ce week-end avec son dixième match consécutif à domicile à l’occasion de la rencontre face à l’ABS. Une rencontre que la formation de Chéraga devra bien négocier pour espérer arracher la quatrième place. Les joueurs sont conscients de cette tâche difficile qui les attend car il n’est pas évident pour une équipe de sombrer dans le doute après un bon début. Il faut dire que le retour au premier plan de la JSMC est en grande partie entre les mains des joueurs qui sont appelés à enchainer les bons résultats, ou plutôt arracher leur deuxième succès de suite. C’est la raison pour laquelle les coéquipiers de Zerouati sont plus que jamais dans l’obligation de laisser de côté leurs états d’âme et leur intérêt personnel, surtout en cette période cruciale du championnat. Le staff technique doit choisir un onze capable de relever le défi et offrir aux supporters une précieuse victoire qui les mettra à l’abri de tous calculs. «Nous sommes conscients de la mission qui nous attend. Un autre faux pas à domicile, et de surcroît face au leader, nous est interdit. Nous n’avons plus le droit à l’erreur si on veut espérer mettre fin à nos déboires en championnat et renouer ainsi

JSMC-ABS A la veille du choc face à l’ABS
avec les bons résultats. Nous avons une chance pour consolider notre position au classement général, à commencer par le match contre Boussaâda» nous dira le milieu offensif, Ahmed Berrahel.

Le défenseur du NARBR, Hakim Fersaoui, sera au rendez-vous contre son ancienne équipe. En effet, le

défenseur retrouvera demain ses anciens coéquipiers du PAC. Il retrouvera aussi l’équipe avec laquelle il a failli mettre un terme à sa carrière quand il a été suspendu pour une année. Pour rappel, Fersaoui a agressé l’arbitre Himoudi lors du match PAC-CAB, saison 2007-2008. Khalil Y. M.

L

Les derniers réglages

Les attaquants très sollicités

ments sur le groupe qui a battu l’USMC il y a deux semaines...

près une période de disette, le RCK a renoué avec le succès contre l’USMC et les joueurs ont pu arracher leur premier succès en dehors de Benhaddad depuis l’entame de l’année. Une victoire qui a fait du bien au groupe, notamment sur le moral. «C’est une belle victoire pour nous après deux revers de suite. Sans prétention aucune, on est rentrés sur le terrain pour récolter les trois points de la victoire. Nous étions dans l’obligation de renouer avec le succès et faire en sorte de se racheter de nos mauvais résultats. Cela n’a pas été facile face à une bonne équipe de Kaouche en dépit de sa mauvaise passe. Nous étions bien en place et les joueurs ont retrouvé l’efficacité. Ce succès est bon pour le moral du groupe pour la suite du championnat», nous dira le meilleur buteur du club, Hamza Banouh. Une victoire qui permettra à l’équipe koubéenne de respirer un peu et de retrouver partiellement la sérénité du groupe. Sur le plan du jeu, le Raed n’a pas fourni son meilleur match, mais dans ce genre de circonstances, le plus important est de gagner, estime Banouh. «Nous ne sommes pas obligés de bien jouer pour gagner. Nous avons déjà réussi d’excellentes prestations sans pour autant gagner. L’essentiel,

A

c’est que nous avons renoué avec la victoire, peu importe la manière. Après la rencontre, nous étions contents car on ne pouvait prétendre à mieux. La victoire nous met en confiance quant à la suite du championnat. Il faut continuer avec le même sérieux et ne plus faire de concessions. A présent, il faut tourner la page et se concentrer sur le prochain rendez-vous du championnat», a-t-il enchaîné. Sur le plan personnel, Banouh a été l’artisan de la victoire après avoir ouvert le score en première mi-temps. «Cela me fait toujours plaisir de contribuer à une victoire et d’être au service de mon équipe. Ce but est le fruit du travail. J’essaye toujours de bien m’appliquer à l’entraînement et faire le maximum pour respecter les consignes du staff technique. Personnellement, je suis heureux de ma prestation face à Kaouche et aussi de mon but. Je suis doublement heureux et ce but en appellera d’autres. Cette victoire est pour nos fidèles supporters. J’espère que je serai encore meilleur à l’avenir et surtout à la hauteur de la confiance placée en moi par mes entraîneurs, les dirigeants ainsi que les joueurs», at-il conclu.

C. R.

Les joueurs ont, désormais, la tête au prochain match du championnat contre l’ABS et misent sur un deuxième succès de suite qui leur redonnera confiance. Le discours du président leur a donné des ailes. Concernant la préparation du match face à Boussaâda, le staff technique de Chéraga mise sur un bon coup qui lui permet de préserver le bon état d’esprit qui règne au sein de son groupe et continuer sa course pour la quatrième place dans de meilleures conditions. L’entraîneur, Bacha, s’est penché depuis deux semaines sur la récupération et le maintien de la forme des joueurs. En parallèle, le coach n’a pas négligé le volet psychologique afin de gonfler le moral de ses troupes. Ainsi, Bacha a procédé aux derniers réglages avant le match de vendredi. D’après la préparation de la semaine, il ne compte pas opérer de grands change-

Les attaquants se sont penchés sur le volet offensif durant toute la semaine. D’ailleurs, Chibane, Benouadah, Ouaïl et Hadj Sadouk ont été très sollicités avec nombre d’exercices basés sur la dernière touche devant la cage. Cette préparation exceptionnelle devant les buts se poursuivra jusqu’à la fin du championnat puisque le staff technique veut inculquer le jeu offensif à outrance à ses joueurs. «Le staff technique axe beaucoup son travail face au but et ne cesse de multiplier les exercices offensifs afin de mettre les attaquants en confiance. Nous avons besoin de ce genre de préparation offensive pour retrouver notre efficacité en attaque et gagner en confiance», nous dira le meilleur buteur du championnat, Youcef Chibane. De leur côté, les supporters mettent la pression sur les joueurs, les attaquants en particulier, afin d’être décisifs lors du prochain match à domicile contre l’ABS. C. R.

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Régionale 2 (24e journée)

19
Interrégions (26e journée)

Une autre finale pour le leader
est un leader que rien ne semble en mesure de venir troubler la quiétude auquel sera confronté demain aprèsmidi le Chabab de Kherrata, un des grands perdants de ces dernières journées alors qu’il a accompli un bon bout de son parcours aux trousses de son invité du jour. Relégué au pied du podium, le Chabab entend revenir dans le coup d’autant que cette journée verra ses devanciers au classement en déplacement pour des matches pas gagnés d’avance. Une aubaine pour Kherrata certes, mais en face c’est le leader qu’il retrouvera. Un leader qui s’exprime à l’extérieur aussi bien que chez lui comme l’illustrent ses statistiques tout simplement impressionnantes. En 11 matches joués loin de chez lui, BéniDouala en a remporté 8 et fait une fois match nul pour deux défaites. De quoi inciter Kherrata à faire très attention. En tous les cas, c’est un vrai match de gala auquel sera convié le public du stade communal de la ville martyre entre deux équipes qui affectionnent le beau football.

CRB Kherrata US Béni Douala

Mhand Ikdoumi (US Béni Douala)

C’

Mhand Ikdoumi, le fin technicien et meneur de jeu de l’US Béni Douala, dans l’entretien qui suit, démontrer que le leader garde la tête bien froide malgré la très conséquente, pour le moins que l’on puisse dire, avance que compte son équipe en tête du classement. Le match que son équipe doit livrer ce vendredi chez le CRB Kherrata, il le qualifie de difficile mais, d’un autre côté, il assure que le leader n’y va pas la fleur au fusil. Il en sera ainsi, assure-t-il, pour tous les matches à venir.

«En tant que leader, tout le monde veut nous battre»
Avec 13 points d’avance sur votre premier poursuivant, vous avez mis un pied en Régionale 1, n'estce pas ?
Il est vrai qu'à la lecture des derniers résultats et du classement, on a de quoi se permettre de jouer nos matches sans trop de pression. C’est vrai, ce n’est pas facile de faire abstraction de cela, mais on prend nos matches au très au sérieux, on se dit qu'il y a encore sept rencontres à disputer, donc la bagatelle de 21 points, logiquement donc on n’est pas encore champions. Alors, on doit négocier le reste de notre parcours match par match. Cela pour vous dire qu'il faudra qu'on soit vigilants dans cette dernière ligne droite du championnat.

Se rapprocher un peu plus de l’objectif

AB Barika USO Amizour

Comment se présente pour vous le choc de ce vendredi face au CRB Kherrata ?
Nous avons, comme à notre habitude, bien travaillé durant cette semaine. Ce sera un match très difficile pour les deux équipes, Kherrata cherchera à se racheter de sa dernière contreperformance tout en essayant de rattraper Tichy et Bir Ghbalou et puis, comme tous nos autres adversaires, le fait de jouer contre le leader ça doit les motiver encore un peu plus. Il faut ainsi s'attendre à une farouche adversité. De notre côté, on part avec la même intention et détermination pour arracher un résultat probant.

L’

M. Ben

Entretien réalisé par Zahir Ait Hamouda

ES Bir Ghbalou - JS Tichy Bir Ghbalou veut la deuxième place
est sans doute, avec CRB Kherrata-US Béni Douala, la rencontre au sommet de la 24ème journée de la Régionale 2, entre deux équipes qui se disputent la deuxième place. En effet, alors que l’US Béni Douala s’est désormais assuré de jouer la prochaine saison en Régionale Une, l’ES Bir Ghbalou, comme la JS Tichy, fait du rang de vice-champion son objectif. Ce sont les littoraux qui occupent en ce moment la deuxième position avec une seule longueur d’avance sur Bir Ghbalou. Ce sera un match déterminant pour les deux teams dans le sprint final. Toutefois, l’équipe de Bir Ghbalou reste

C’

SS Sidi Aïch - JS M’Chedallah

es Diables rouges, qui ont chuté lors de la précédente journée à Akbou, accueilleront les Maillotins pour le compte de la 24e journée du championnat. Le SSSA tentera cette fois-ci de profiter de la venue des poulains de Chérif Zerrouki pour ajouter trois points à son capital. Après avoir glané 17 points sur les 24 possibles, les Diables Rouges ont été stoppés dans leur élan par l’ORBA lors de la précédente journée, les coéquipiers de Mouloudji n’auront plus le droit de céder le moindre point à domicile pour espérer remonter au classement général. Les visiteurs, qui restent sur une victoire face au CR ameur tenteront de rentrer à la maison avec un bon résultat pour leur permettre de quitter la zone de tous les dangers. «On terminera fort la saison et pour cela, seule la victoire compte pour nous afin de gagner quelques places au classement général», nous dira Fouad Iken. Cela devra passer inévitablement par une victoire. A titre de rappel, l’objectif majeur de Hakim Amaouche demeure la formation d’un groupe compétitif qui aura son mot à dire dans un proche avenir, mais avant cela, il faudrait assurer le maintien le plus tôt possible pour pouvoir puiser dans le réservoir des jeunes catégories et lancer quelques jeunes dans le bain pour leur apprentissage. Donc, les gars de la Soummam, qui n’auront aucune pression, tenteront de fournir une bonne prestation et retrouver cette joie de jouer qui faisait leur force depuis le début de la phase retour. Un rendez-vous footballistique prometteur donc entre deux bonnes équipes qui se connaissent et aux mêmes objectifs, avec un avantage pour les locaux qui ne voudront pas céder le moindre point à domicile.

L

Rebondir

sur deux victoires de suite dans deux derbies qui plous est (4-1) face au Hamzaouia de Ain Bessam et (1-0) face au MC Bouira chez ce dernier, des résultats qui motivent les protégés de l’entraineur Khelifa pour bien aborder le prochain match avec beaucoup de sérénité. Pour ce dernier, la dernière victoire face au MCB a stimulé comme il se doit ses joueurs dans la perspective de ces retrouvailles avec Tichy. Sur le plan de l’effectif, l’équipe sera au grand complet et pourra compter sur les services des Hamidi, Ouhchia et Laala nous annonce-ton du côté de Bir Ghbalou où l’optimisme est de mise. Adjaout

L

es Olympiens d’Azazga qui ont continué leur dérive en concédant une sévère défaite la semaine passée, revers qui les a relégués à la dernière place, recevront les Mouloudéens de Bouira et le moins que l’on puisse dire c’est que malgré tout l’espoir de remonter la pente existe toujours dans l’entourage du club. La rencontre sera difficile pour les Olympiens qui jouent leur survie dans ce championnat alors que leur vis-à-vis n’est concerné ni par l’accession ni par la relégation. Encore 7 matches à jouer pour les hommes du duo Hadjem – Sehki, soit 21 points en jeu, ce qui donne encore un es-

Pour entretenir l’espoir
OC Azazga - MC Bouira

poir à l’OCA de se replacer et d’éviter le pire. Chose à priori difficile quand on sait que même chez les Olympiens on ne se bouscule pas aux entraînements. Le club est confronté souvent à l’absence des joueurs, ce qui n’est pas fait pour arranger les choses. On le dit depuis plusieurs semaines, mais cette fois il ne fait aucun doute que le club de la banlieue d’Azazga est en train de jouer sa tête en Régionale 2. Un faux pas et c’est définitivement entériné, alors qu’une victoire et c’est le fol espoir qui peut être entretenu.

B. Ferhati

Sehki (co-entraîneur OCA) : «Tant qu’il y a encore des matches à jouer, il y a de l’espoir»
la fin de la saison, à nous de faire en sorte de les rentabiliser même si on sait que la situation est difficile »

« Tant qu’il y a des matches à jouer, nous gardons espoir. En tout cas, nous continuerons à nous battre jusqu’à la dernière journée de ce championnat. Nous avons encore sept journées à disputer d’ici

B. F.

USO Amizour, le leader incontesté de la division InterRégions, groupe centre-est, et presque assuré d'accéder en division nationale amateur (DNA) se rendra demain vendredi à Barika pour y affronter l’ABB locale avec un double objectif : d’une part, garder intacte son avance, voire l’élargir un peu plus, et d’autre part, ôter un peu plus d’espoir à l’AB Barika qui reste mathématiquement concernée par l’accession grâce à la seconde place ou meilleur troisième des 4 groupes. Même si la tâche sera difficile face à des concurrents plus solides à l’image de l’USFBB Arreridj, Ras El Oued, le WA Rouiba et Dar El Beida, mais les gars de Barika ne comptent pas céder facilement les points à domicile face à l’USOA qui voit se rapprocher le sacre après sa dernière victoire face au à l’US Doucen, vendredi dernier (4/0). Les Unionistes qui ont le vent en poupe, mettront tout en œuvre pour accomplir un nouveau pas vers une accession historique en DNA. Nantis d’une avance de cinq points sur leurs deux rivaux l’USF Bordj Bou Arreridj et le ROC Ras El Oued, les poulains du duo Seddiki-Attout viseront une nouvelle victoire en comptant sur une ligne d'attaque en grande forme, la meilleure dans ce palier avec 37 buts et où Sofiane Laidani a montré une grande efficacité en inscrivant 12 buts. Si le club amizourois a fait le plein à domicile, il a toutefois montré quelques limites à l’extérieur en ne glanant qu’une seule victoire, c’était face au CA Kouba, contre neuf matchs nuls. Invaincus depuis qu’ils ont pris les commandes du groupe, suite à leur victoire aux dépens du ce même adversaire à l’issue de la 11ème journée, les Rouge et Noir sont déterminés à sortir le grand jeu pour prouver que leur place de leader n'est pas le fait du hasard pour venir à bout d'un adversaire qui n'a pas froid aux yeux devant les grandes équipes, d'autant plus qu'une victoire face au leader le mettra en confiance pour la suite de la compétition.

Mehenni Mustapha

Délicate sortie pour les Olympiens
uteur d’un précieux succès dans le derby face au voisin du SSSA qui leur a valu de respirer au classement, les Olympiens de l'ORBA effectueront un périlleux déplacement à Bordj Ménaiel pour y affronter la JSBM locale qui carbure à plein régime comme l'atteste d'ailleurs son dernier succès chez le HCAB et son rang à la place et qui compte poursuivre sa belle marche en avant dans la perspective de décrocher une place honorable en fin de championnat. Du côté akboucien, les coéquipiers d'Ait El Hadj ont vite fait de retrousser leurs manches pour se concentrer sur ce ren-

JS Bordj Menaïel ORB Akbou

A

dez-vous face aux Menailis. Une sortie que les Olympiens ne veulent en aucun cas rater même si elle s’annonce à priori difficile face à un onze en pleine confiance avide de consolider sa position et par la même confirmer son regain de forme. C’est pourquoi aussi le coach olympien Hamidouche n’a cessé au cours des dernières séances d’entraînement de rappeler à ses joueurs la nécessité d’aborder cette confrontation avec le maximum de volonté et d’éviter de tomber dans le piège de la facilité après une victoire aussi probante fut-elle dans le derby de la Soummam.

Deux équipes en quête de victoire

CR Thameur HC Ain Bessam

Honneur Bouira (22e journée)

Djouab en danger a M’Chedallah
Cinq rencontres sont au programme de la 22e journée du championnat de wilaya de Bouira après le forfait général de l’ASC Dirah qui s’ajoute à celui de la JS Ain Turk. Ainsi, La journée sera marquée par le périlleux déplacement du leader, l’ANB Djouab, à M’Chedallah pour croiser le fer avec le CRM local. Les Djouabis n’ont pas le droit au faux pas s’ils veulent conserver leur chance intacte pour l’accession, d’autant que le dauphin, le DRB Kadiria, ne jouera pas ce weekend. Le derby des Ath Yaala mettra aux prises l’IRB Esnam à l’ASC Ahl El Kseur, une empoignade qui sera certainement intéressante à suivre. La lanterne rouge, l’IR Bechloul, recevra l’ASC El Hachimia, la JSC Aghbalou affrontera l’ABR Djebahia, alors que le CR Bordj Okhris croisera le fer avec l’A Guelta Zerga. Adjaout

A

H. Tahar

Zahir Ait Hamouda

u vu du classement des deux équipes, le derby entre le CR ameur et le HC Ain Bessam ne présente aucun enjeu. D’un côté, le CR ameur qui a pratiquement assuré le maintien en se classant très loin du premier relégable, 10e avec 31 points, alors que de l’autre côté, le Hamzaouia de Ain Bessam a perdu toute chance de terminer la saison sur le podium après avoir enregistré trois défaites de suite dont deux à domicile. L’équipe de Ain Bessam occupe désormais la cinquième place avec 36 points

et à les entendre ils ont une revanche à prendre sur leurs homologues de ameur qui, rappelons-le, lorsque Amar Tabouni avait pris les rênes de la barre technique, il a commencé avec une victoire à Ain Bessam. Le Hamzaouia qui semble baisser les bras peut, dans un sursaut d’orgueil, réagir et se déplacer en conquérant à Bouira pour prendre sa revanche. Idem pour le CRT qui a perdu ses deux derniers derbies face à respectivement le MC Bouira et la JS M’Chedallah. Adjaout

Khettabi : «On a surmonté

la crise financière»
«Certains cherchent à casser le club»

ASK

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

à régler certaines dépenses essentielles à la vie du club. Ce sont des choses qu’on ne peut pas cacher à nos supporters, je suis pour la transparence dans la gestion, et on ne négligera jamais ce point, on ne commettra jamais les fautes des anciens dirigeants. On souhaite juste plus de soutien de la part de nos supporters. Qu’ils viennent nombreux nous soutenir face à l’ASMO, l’ASK est le club de tous les Khroubis.»

Déplacement difficile, ce samedi 13 avril à Médéa, pour les gars du MSPB. Le Mouloudia de Batna sera, à cette occasion, privé de deux titulaires. Il s’agit de Bacha, en attaque et Benaifa, en défense. Les deux joueurs ont écopé de cartons jaunes, contre l’USMAn, vendredi dernier en championnat. Le 4e carton jaune pour chacun d’entre eux. Benaifa et Bacha seront privés de rencontre face à l’OM. Absent depuis quelques semaines, à cause d’une méchante blessure, Mohamed Omrani a repris les entraînements, nous a appris une source proche du club. Il est peu probable que l’attaquant des Noir et Blanc soit convoqué ce samedi.

Bacha et Benaifa suspendus face à l’OM

MSPB

19

Omrani a repris les entraînements

D

ans la matinée d’hier, on a eu une discussion franche avec le premier responsable du club amateur de l’ASK, Khettabi, qui vient de passer un mois un peu difficile. Le sujet principal de cette discussion concernait le volet financier de l’ASK. Ce n’est un secret pour personne, le club khroubi souffre d’une crise financière depuis quelque temps déjà, à tel point que le club a failli ne pas faire le déplacement à Mostaganem la semaine passée. Sur la situation actuelle du club, Khettabi nous dira : «La tempête est passée, la crise est bien derrière nous cela grâce à l’aide financière de nos deux sponsors, Izopharm et Sonelgaz. On est

« Mes emprunts ont bien dépassé le milliard »

aussi dans l’attente des subventions du ministère de la Jeunesse et des Sports qui vont atterrir dans nos comptes très prochainement. Cet argent servira à payer nos joueurs, les dettes et tout ce qui concerne le club comme dépense».

A quatre journées de la fin du championnat, les Asémistes n’ont qu’un seul objectif en tête : terminer la saison en force. Le défenseur central, Bouaâmria, revient dans l’entretien qui suit sur le match de ce samedi face à l’AS Khroub et affirme que lui et ses coéquipiers vont se rendre à Khroub pour réaliser un résultat positif.

Bouaâmria : «Au Khroub pour réaliser un bon résultat»
maintien en Ligue 2, nous voulons terminer le championnat en force. Il reste quatre matchs avant la fin de la saison et nous allons tout faire pour améliorer notre classement. Notre préparation pour ce match face à l’AS Khroub se déroule dans les meilleures conditions possibles et nous sommes tous déterminés à réaliser de bons résultats en cette fin de saison. Justement, quel est votre objectif en cette fin de saison ? Notre objectif est de terminer le championnat dans le meilleur classement possible. Le staff technique insiste beaucoup sur ce point en nous demandant de continuer à donner le meilleur de nous-mêmes lors des quatre prochains matchs de championnat. Nous avons toujours la même motivation pour terminer la saison en force. Nous allons essayer d’engranger le maximum de points lors des prochaines journées. Comment se présente votre prochain match face à l’ASK ? Ça sera un match difficile puisque nous allons affronter une bonne équipe de l’ASK qui vit pratiquement la même situation que nous. Je pense que toutes les conditions seront réunies ce samedi pour assister à un beau match de football, surtout que les deux formations vont évoluer sans pression. Nous avons bien préparé ce match et nous allons nous rendre à Khroub avec la ferme intention de réaliser un résultat positif.

ASMO

Dans notre édition d’hier, on a déclaré que le président askiste a fait beaucoup d’emprunts, ces derniers temps pour gérer les affaires courantes du club, et que ses dettes dépasseraient le milliard. Une information que l’intéressé lui-même nous a confirmée : «C’est vrai, on a été obligé de dépasser le milliard. Mes dettes avoisinent le 1,250 milliard. Cet argent nous a servi

Voulant s’en prendre au président du club amateur, El Hani Khettabi, quelques membres de l’assemblée générale auraient dépassé certaines limites ces derniers temps. Après les signatures visant à le destituer de son poste de président, notre interlocuteur nous dira que ces gens-là sont allés chuchoter à quelques joueurs de l’ASK qu’ils n’auront aucun salaire après la fin du championnat, et que tous les promesses de la direction actuelle resteront sans suite. Très irrité par ces agissements, Khettabi a démenti catégoriquement : «Ces gens-là cherchent à déstabiliser le club, je vous promets que je les démasquerai au bon moment. Je suis un homme de parole, et tous mes joueurs seront régularisés jusqu'au dernier centime. Je me demande juste pourquoi ils choisissent ce moment bien précis pour me causer ces soucis. Ce n’est pas honnête et cela est néfaste pour l’ASK». Abdou H.

Les dirigeants du MSPB sont écœurés par la décision qui vient de tomber concernant la demi-finale de la Coupe d’Algérie, des U13. Le MSPB s’était déplacé à Jijel, pour jouer le match. Mais sur place, nous a-t-on expliqué, l’arbitre constate que les buts ne sont pas aux normes des U13. Ce dernier exige qu’on installe des buts plus petits que ceux utilisés habituellement pour les autres catégories. Selon nos informations, les U13 (nés en 2000) jouent à 9 contre 9 et sur un demi-terrain. Les dirigeants de la JSD ne disposent pas de petits buts et inscrivent sur la feuille de match 11 joueurs. L’arbitre donne 40 minutes pour faire changer les buts. Après 55 minutes d’attente, disent les dirigeants des jeunes du MSPB, l’arbitre donne gain de match au MSPB et inscrit tous les détails sur la feuille de match. Entre temps, la JSD fait un recours, auprès des instances de foot, à la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie, nous expliquet-on. La JSD obtient gain de cause et le match est à rejouer.

Les dirigeants indignés par la décision de faire rejouer JSD-MSPB des U13

On laisse entendre dans l’entourage du club, que les dirigeants du MSPB risquent de boycotter le match en raison de la décision de reprogrammer le match. Les jeunes du MSPB risquent d’être lésés.

Le match de coupe des U13 se jouera le 13, la direction risque de le boycotter Les recrues du mercato auraient quitté définitivement

Le MSPB a, semble-t-il, tourné la page des recrues du mercato. Les joueurs qui sont arrivés en janvier, viennent de quitter définitivement le club, a-t-on appris auprès d’une source proche du club. Kraimia, Alloui, Grabsi, Gharbi et Zeggour ont tous décidé de partir. Depuis quelques jours, ces joueurs ne viennent plus à l’entraînement. Ils ont compris que leur situation n’allait pas trouver d’issue, et qu’ils ne seraient pas qualifiés en championnat. Les cinq joueurs n’ont pas pu obtenir de licences. La Ligue professionnelle ne leur ait pas fourni les licences pour cause de «non-payement des dettes par le club». Les contrats des joueurs n’étant plus valables, parce que non homologués par les instances sportives. Les joueurs en question sont libres de tout engagement, mis à part ceux qui ont opté pour le MSPB à titre de prêt comme Nafaa Alloui. Ce dernier retournera à l’Entente, à la fin de la saison. M. B.

Avec du recul, quelle analyse faitesvous de votre précédent succès face au MC Saïda ? Nous avions ce jour-là montré deux visages. J’avoue que nous n’avons pas bien entamé ce match en commettant quelques erreurs durant la première période. Mais nous nous sommes ressaisis en seconde mi-temps en livrant une bonne prestation. Sur l’ensemble, je dirais que nous avons amplement mérité notre succès. Il ne faut pas oublier que notre tâche n’a pas été facile du tout dans la mesure où nous avions affronté une équipe du MCS qui était dans l’obligation de réaliser un bon résultat, pour conserver ses chances dans la course au maintien. Avec cette victoire, nous avons assuré le nôtre en Ligue 2. Nous allons aborder la suite de la compétition avec plus d’assurance. Comment se déroule votre préparation en cette fin de saison ? Nous continuons à travailler très dur même si nous n’avons plus rien à espérer dans la course pour l’accession. Malgré le fait d’avoir déjà assuré notre

Conscients des difficultés dans lesquelles se trouve leur club, les Mocistes ne pensent qu’à prendre les douze points restants en jeu dans ce championnat pour éviter le purgatoire. Chose difficile dans son ensemble. Cependant, la dernière réaction devant le leader a poussé les uns et les autres à retrouver leur confiance et espérer confirmer ce renouveau dès la rencontre prochaine face à l’USM Annaba. Une certitude, c’est que la mobilisation est totale dans les rangs mocistes tant l’enjeu ne fait plus de doute.

Prendre les douze points restants

MOC

Ayant trouvé une formation assez conquérante sur le terrain, l’entraîneur Mechhoud ne compte pas desserrer l’étreinte en matière de préparation mentale. C’est en tout cas, le plus gros des efforts entrepris pour l’heure avec des joueurs voulant à tout prix réussir ce retour et assurer ainsi le maintien tant souhaité par des supporters mocistes ayant retrouvé leur sourire dernièrement.

Encore ce travail moral

Entretien réalisé par Riad O.

Pour son prochain déplacement, l’entraîneur en chef Mechhoud pourrait compter sur l’ensemble de son effectif. Pas de blessés sérieux, ni d’élément suspendu. Ce qui pourrait lui donner l’opportunité de composer le meilleur onze possible. Un paramètre conséquent pour un MOC luttant de toutes ses forces. T. A.

Au complet face à Annaba

A quatre journées de la fin du championnat, les Asémistes n’ont qu’un seul objectif en tête : terminer la saison en force. Le défenseur central, Bouaâmria, revient dans l’entretien qui suit sur le match de ce samedi face à l’AS Khroub et affirme que lui et ses coéquipiers vont se rendre à Khroub pour réaliser un résultat positif.

Bouaâmria : «Au Khroub pour réaliser un bon résultat»
sultat, pour conserver ses chances dans la course au maintien. Avec cette victoire, nous avons assuré le nôtre en Ligue 2. Nous allons aborder la suite de la compétition avec plus d’assurance. Comment se déroule votre préparation en cette fin de saison ? Nous continuons à travailler très dur même si nous n’avons plus rien à espérer dans la course pour l’accession. Malgré le fait d’avoir déjà assuré notre maintien en Ligue 2, nous voulons terminer le championnat en force. Il reste quatre matchs avant la fin de la saison et nous allons tout faire pour améliorer notre classement. Notre préparation pour ce match face à l’AS Khroub se déroule dans les meilleures conditions possibles et nous sommes tous déterminés à réaliser de bons résultats en cette fin de saison. Justement, quel est votre objectif en cette fin de saison ? Notre objectif est de terminer le championnat dans le meilleur classement possible. Le staff technique insiste beaucoup sur ce point en nous demandant de continuer à donner le meilleur de nousmêmes lors des quatre prochains matchs de championnat. Nous avons toujours la même motivation pour terminer la saison en force. Nous allons essayer d’engranger le maximum de points lors des prochaines journées. Comment se présente votre prochain match face à l’ASK ? Ça sera un match difficile puisque nous allons affronter une bonne équipe de l’ASK qui vit pratiquement la même situation que nous. Je pense que toutes les conditions seront réunies ce samedi pour assister à un beau match de football, surtout que les deux formations vont évoluer sans pression. Nous avons bien préparé ce match et nous allons nous rendre à Khroub avec la ferme intention de réaliser un résultat positif. Entretien réalisé par Riad O.

ASMO

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

Bien qu’ils aient déjà assuré leur maintien en Ligue 2

Les Asémistes veulent terminer la saison en force

Avec du recul, quelle analyse faites-vous de votre précédent succès face au MC Saïda ? Nous avions ce jour-là montré deux visages. J’avoue que nous n’avons pas bien entamé ce match en commettant quelques erreurs durant la première période. Mais nous nous sommes ressaisis en seconde mi-temps en livrant une bonne prestation. Sur l’ensemble, je dirais que nous avons amplement mérité notre succès. Il ne faut pas oublier que notre tâche n’a pas été facile du tout dans la mesure où nous avions affronté une équipe du MCS qui était dans l’obligation de réaliser un bon ré-

Le staff technique de l’ASMO a dévoilé hier la liste des 18 joueurs convoqués pour le match de ce samedi face à l’AS Khroub. Comme il fallait s’y attendre, le staff technique asémiste n’a pas fait beaucoup de changements dans cette liste. Suspendu pour ce match, le défenseur latéral gauche, Saâdaoui ,a cédé sa place à Benayada qui a purgé sa suspension. Pour sa part, l’attaquant, Benchaâbane, qui s’est rétabli de sa blessure, a été convoqué pour le match de ce samedi à la palce du joueur milieu de terrain, Youssef Zakaria. La commission d’arbitrage a désigné M. Bichari pour diriger le match AS Khroub-ASM Oran prévu ce samedi et comptant pour la 27e journée de championnat de ligue 2. M. Bichari sera assisté dans sa tâche par MM. Salaouadji et Bourouba. Le match qui opposera les espoirs des deux formations sera arbitré par le trio Maghni, Louz et Zaidi de la ligue de Constantine de football.

Pas beaucoup de changements dans la liste des convoqués

Hadj Merin : «Les prochains matchs vont nous permettre de décider de l’avenir de certains joueurs»
Certes, nous avons une idée sur les joueurs qui n’ont pas donné satisfaction à l’ASMO cette saison, mais nous préférons attendre la fin du championnat afin de trancher et décider de leur avenir au club. Il reste quatre matchs avant la fin du championnat et c’est aux joueurs de prouver ce dont ils sont capables pour espérer poursuivre l’aventure au club la saison prochaine.» L’entraîneur adjoint de l’ASMO, Hadj Merin, a tenu à féliciter ses dirigeants pour leur travail. «Il faut souligner le grand travail que fait la direction du club qui fait tout pour mettre le groupe dans les meilleures conditions possibles», a conclu l’entraîneur adjoint de l’ASMO. R. O.

Bichari au sifflet

Le gardien numéro 1 du MCS, Bouhada Seddik, sera absent, samedi prochain, face au RCA, car il souffre d’une blessure à son genou. A cet effet, le staff technique a fait appel à Allaoui pour lui succéder. Ainsi, depuis mardi dernier, l’entraîneur des gardiens de but, Guemidi, a pris en charge ce jeune pour le préparer au prochain rendezvous face au RCA, dans une rencontre où la défaite est interdite pour les Saïdis. D’ailleurs, ses coéquipiers miseront sur lui pour au moins arracher un point de ce déplacement à Bologhine.
A. B.

Le staff technique prépare Allaoui

MCS

R. O.

En plus de vouloir terminer le championnat en force et d’améliorer la position de l’équipe au classement, les quatre derniers matchs de la saison seront l’occasion pour le staff technique de décider de l’avenir de certains joueurs : «Comme nous l’avions déjà déclaré, nous voulons attendre la fin du championnat pour établir la liste des joueurs libérés.

L’entraîneur adjoint de l’ASMO, Hadj Merin, nous a fait savoir que le staff technique insiste beaucoup auprès des joueurs sur l’importance de terminer le championnat en force et d’aborder les quatre prochains et derniers matchs de la saison avec la même détermination. Le staff technique asémiste était en colère contre ses joueurs en raison de leur rendement durant la première période du précédent derby face au MC Saïda. Les coéquipiers de Balegh avaient, ce jour-là, livré une mauvaise prestation face à une équipe moyenne du MCS. Il a fallu attendre la seconde mi-temps pour voir le vrai visage des Asémistes qui ont réussi à faire la différence et décrocher les trois points de cette rencontre. «Nous avons mis les choses au point avec les joueurs en leur disant qu’ils n’avaient pas été à la hauteur lors de la première période du derby face au MC Saïda. On a expliqué aux joueurs l’importance de se donner à fond lors des quatre derniers matchs de la saison», nous a déclaré Hadj Merin et d’évoquer le match de ce samedi face à l’AS Khroub : «Il est clair que ça va être un match difficile dans la mesure où nous allons avoir en face une équipe solide de l’ASK. Les deux équipes veulent terminer le championnat en force et nous devrions en principe assister à un beau match. Nous avons bien préparé ce match et j’espère que nous allons réaliser un résultat positif à Khroub.» R. O.

uite à sa série de mauvais résultats, les joueurs de l’équipe de Saïda sont atteints moralement, ce qui a engendré aussi une certaine pression dans son camp. Ainsi, pour y remédier, le staff technique devra axer son travail sur l’aspect psychologique des joueurs, pour les remotiver à renouer avec la gagne, car le maintien passera par une fin de parcours honorable. Ces derniers temps, l’équipe de Saïda joue tous ses matches la peur au ventre, même à domicile. Elle peut relever le défi, car en son sein, plusieurs éléments recèlent une large expérience, à l’image de Cheraïtia, Hadjari, Megueni, Atek, Aouameur et Zaoui.

Retaper le moral des troupes S

confrontations, et le score aurait été plus lourd si ce n’était l’intervention de Bouhada, lequel a sauvé son équipe à plusieurs reprises. A quatre matchs de la fin de saison, l’équipe patine toujours, notamment dans ce secteur. Il suffit qu’il y ait un peu d’organisation en défense, l’équipe peut remonter la pente, du moment qu’elle recèle des éléments expérimentés, entre autres Hadjari, Megueni, Aouameur et Addadi. En opérant des réglages dans ce compartiment, le staff technique peut aspirer à mieux.

Le milieu de terrain, Guenifi, non utilisé face à l’ASMO, après son rendement médiocre lors des trois derniers matches, jouera d’entrée, samedi prochain, en remplaçant Douïcher, qui souffre d’une blessure légère à son épaule, suite à un accident de la route.

Vers la titularisation de Guenifi

Après le RCA, l’avenir du club se dessinera

Suite à sa dernière défaite face à l’ASMO, le MCS s’est compliqué la vie. Et samedi prochain, il croisera le fer avec le leader, le RCA, dans match

palpitant pour les Saïdis. Mais ces derniers son conviés à sortir la grande artillerie pour le battre à Bologhine, et revenir avec un bon résultat de ce déplacement, car le sort de ce club passera inévitablement par un succès contre l’Arbaâ. Sur papier, cette dernière est favorite, vu sa position de leader en Ligue 2, en plus, elle recevra chez elle. Mais le MCS se voit

contraint de renouer avec un succès qui lui éviterait la relégation, et le nul ferait aussi les affaires des Saïdis.

Les attaquants seront-ils au rendez-vous ?

La défense devra retrouver sa sérénité

Le compartiment défensif du MSC a commis des erreurs de débutants, lors de ses dernières

Quant au secteur offensif, stérile lui aussi lors des trois dernières confrontations, par manque d’efficacité, il devrait revoir sa copie pour faire mieux durant ce RDV. Ainsi, ses attaquants devraient se racheter pour redonner le sourire aux Saïdis. A. B.

En plus de Douïcher blessé, trois autres éléments n’ont pas pris part à la deuxième séance d’entraînement de l’équipe, Cheraïtia, Megueni et El Hadjari, qui souffraient, eux aussi, de légères blessures à la cheville et au mollet. Mais finalement, ce trio a intégré le groupe, mercredi, et il sera prêt à affronter le RCA, samedi prochain. A. B.

Cheraïtia, Megueni et Hadjari de retour

20
Real Madrid

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil International

Mourinho : «La sensation d’être

dans une situation difficile»
qui a forcément déplu au coach José Mourinho : «On menait 4-0 (sur l’ensemble des deux matches). Je ne pensais pas qu’on pourrait se retrouver dans cette situation. Mais tout le monde qui aime le football doit aimer cette deuxième période. Nous avions la sensation d’être dans une situation difficile, il fallait défendre et fermer toutes les portes», a expliqué le Portugais à BeIN Sport. En ce qui concerne sa formation, le Portugais a expliqué qu'il est «très content» de leur performance. Pour lui, le fait d'entrer dans le dernier carré de la C1 est vraiment une belle satisfaction. «Nous sommes qualifiés pour les demi-finales. Je sais que remporter les quarts de finale et arriver en demies n'est pas le but du Real Madrid, mais c'est vrai qu'on l'a fait trois fois consécutives. «Rappelons que la Casa Blanca rêve de remporter un 10e titre en Ligue des champions. Le dernier remonte déjà à l'année... 2002. «Parler en fin de saison avec mon ami Perez» Cité tous les jours dans la rubrique des transferts, l’avenir de José Mourinho est sur toutes les lèvres, que ce soit du côté du Real Madrid ou de Chelsea, où un retour du Portugais est fortement attendu. Néanmoins, l’ancien entraîneur de l’Inter Milan laisse le doute toujours planer concernant son avenir : «À la fin de la saison, je vais m’asseoir avec le président qui est mon ami. Nous allons nous asseoir tranquillement et parler de mon avenir, comme deux amis peuvent le faire», affirme-t-il à Marca.

Ronaldo
«Cela nous

servira

d’exemple

En dépit de sa courte défaite sur la pelouse de Galatasaray en quart de finale retour de la Ligue des Champions mardi soir (3-2), l'équipe du Real Madrid est qualifie pour les demi-finales de la plus prestigieuse des compétitions européennes (succès 3-0 à l'aller). Une défaite

De nouveau buteur lors du match retour face à Galatasaray, Cristiano Ronaldo s'est exprimé après la qualification de son équipe pour les demi-finales de la Ligue des champions malgré sa défaite face à Galatasaray (2-3) : «Je me sens bien et je suis motivé. Mes coéquipiers me font les passes qu'il faut, et grâce à tout cela je fais bien le travail pour lequel je suis payé, à savoir marquer des buts (…) Je suis très heureux de cette qualification, nous avons atteint notre objectif et maintenant on va attendre sereinement de savoir contre qui nous jouerons en demi-finale. Dommage que l'on se soit rendu ce match contre Galatasaray difficile, c'est une chose qu'il ne faudra pas refaire dans le futur. On doit être concentré pendant 90 minutes et ne pas s'éparpiller….. Ils ont rendu les choses difficiles mais en réalité ce sont nousmêmes qui nous les sommes compliquées. Nous sommes heureux de nous être qualifiés après ce match compliqué. Il nous servira d'exemple pour l'avenir» a confié la star portugaise. Pour rappel, et même s'il est encore loin des 71 buts marqués par Raul en Ligue des champions, Cristiano Ronaldo est revenu à une unité de ierry Henry (50) en signant un doublé mardi soir contre Galatasaray.

pour l’avenir»

Drogba : «On m’avait un peu enterré»
En participant activement au succès de Galatasaray face au Real Madrid «3-2» l'attaquant Ivoirien, Didier Drogba, estime qu'il a réussi à prouver à ses détracteurs qu'il n'a rien perdu de son talent malgré un passage décevant à Shanghai Shenhua (Chine) : «Il y a quelques semaines, des gens me disaient au revoir, on m'avait un peu enterré, je suis fier de ce retour. Quand tu prends cinq buts sur deux matchs, tu ne peux pas être déçu. On y a cru jusqu'au dernier moment, mais c'était une belle équipe en face», a confié l'Ivoirien au micro de BeIN Sport.

Même s’il était persuadé que c’était une mission très délicate de priver le Real Madrid de qualification au prochain tour, après la défaite du match aller «3-0», Fatih Terim, l’entraîneur turc de Galatasaray n'a rien à reprocher à ses troupes qui se sont bien défendues au match retour «succès 3-2», en quittant la C1 par la grande porte : «Aujourd'hui, il y avait un Galatasaray dont tous les supporters peuvent être fiers. Je suis très heureux d'avoir pu apporter ça. Nous n'avons pas eu la qualification, mais la victoire c'est déjà ça….En mai, on va s'asseoir (avec les dirigeants) et discuter de nos forces et faiblesses, on va établir une nouvelle feuille de route, a-t-il indiqué. Nous devons nous renforcer, nous sommes forts mais nous devons l'être encore plus. Nous ne sommes pas loin de voir Galatasaray accéder à une finale. Rien ne pourra me rendre plus heureux que de jouer, et de gagner, une finale de Ligue des champions avec Galatasaray.»

Terim : «Les supporters peuvent être fiers malgré l’élimination»

Galatasaray

L'équipe de Dortmund a frappé fort contre Malaga mardi soir (3-2, quart de finale retour de la Ligue des Champions). Alors que la situation était mal engagée (1-2) durant les arrêts de jeu, Marco Reus (91e) et Felipe Santana (93e) ont surgi pour inscrire deux buts décisifs. Jürgen Klopp en tête, le coach du club allemand avait du mal à assimiler la victoire de son équipe après la

Klopp : «C'est comme si nous avions remporté le trophée»

Dortmund

Malgré un match retour compliqué, le Real Madrid a réussi à éliminer Galatasaray et à se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions (3-0, 3-2). Annoncé comme forfait pour ce match, le défenseur portugais Pepe, a tenu finalement sa place, en voulant garder que le positif en tête : «C’était une ambiance difficile et il est vrai que nous sommes mal entrés dans ce match. Le plus important est la qualification. Nous devrons maintenant attendre le tirage au sort et voir si nous avons de la chance.»

Pepe : «C’était une ambiance difficile»

Malaga

Weidenfeller «Nous ressentons

Menés 2 à 1 à l’entame du temps additionnel, le Borussia Dortmund a réussi à puiser dans ses ressources pour renverser Malaga sur le fil, mardi soir. Un scénario dont ils avaient du mal à se remettre les Allemands, à l’instar du portier et capitaine d’équipe, Roman Weindenfeller, qui a déclaré que lui et ses coéquipiers étaient sur un nuage après cet exploit : «A la fin du match, on était très émus. Nous sommes très contents et, à mon avis, nous méritions de l’être après la performance qu’on a réalisée. En ce moment, nous ressentons quelque chose d’indescriptible et nous sommes tous très fiers.»

quelque chose d’indescriptible»

rencontre : «C'est incroyable ! Je ne peux pas expliquer ce qui s'est passé en moi après ça. Je pense que j'ai besoin de voir un docteur. C'est comme

si nous avions remporté le trophée. Tout le monde sur le banc a failli faire une attaque cardiaque au moment du but vainqueur. La sensation était la même que l'an dernier quand nous avons gagné le championnat. Mes assistants et moi, nous nous regardions choqués dans le vestiaire en nous disant que c'était de la folie. C'est la meilleure chose que je n'ai jamais ressentie.»

Le président Pellegrini : «A 1-2, il n'y a plus Al Thani parle eu d'arbitrage» de racisme !
Eliminé dans le temps additionnel par le Borussia Dortmund (3-2), en quarts de finale de la Ligue des Champions, Malaga ne digère pas le dernier but allemand entaché d'une position de hors-jeu. L'entraîneur chilien, Manuel Pellegrini, juge que ses joueurs ont réalisé «un grand match» mais que l'arbitre, M. omson, a réduit leurs espoirs à néant en n'étant pas plus sévère. «On n'a pas pu et ils (Dortmund) n'ont pas voulu que nous nous qualifions. A 1-2, il n'y a plus eu d'arbitrage. Coups de coude, bousculades... ils n'ont rien sifflé», a déploré l’ancien entraîneur du Real Madrid pendant un point presse. Pour lui, «Bender et Schmelzer auraient dû être expulsés» et il y avait «un hors-jeu de deux joueurs sur un but». Pour rappel, Malaga a été exclu par l'UEFA de la prochaine compétition européenne pour laquelle il se qualifierait entre 2013 et 2017 en raison de ses nombreuses dettes.

Très remonté envers après l’élimination de son club dans le temps additionnel face au Borussia Dortmund dans le temps additionnel, le président du club andalou, Abdullah Al ani, n’a pas caché sa grande déception, suite à un hors jeu non sifflé sur l’action du but victorieux des Allemands : «Merci beaucoup à l’équipe, vous avez été des champions sur le terrain. Je suis déçu de sortir de cette façon, injuste et raciste», a-t-il lâché sur Twitter. Pour rappel, Eliseu est également hors-jeu au moment de pousser le ballon de Julio Baptista au fond des filets.

car nous sommes Malaga et non le Real»
A l’instar du président ou de l’entraîneur, les joueurs de Malaga ne décolèrent pas à la vue des images qui démontrent un hors-jeu manifeste sur le 3e but des Allemands. Pour l’ancien joueur de Valence, Joaquin en veut aux arbitres de la rencontre, mais pas seulement : «Nous soupçonnons Platini (le président de l’UEFA, ndlr) et tous ceux qui étaient présents, parce que nous sommes Malaga et pas le Real Madrid, accuse l’ancien international espagnol. C’est plus facile de nous faire ça à nous. A ce niveau de la compétition, cela ne peut pas arriver, mais bon, nous sommes Malaga… Etant donné la difficulté d’arriver jusqu’ici, il est difficile de s’imaginer qu’il puisse arriver ce qu’il s’est passé dans les 3 dernières minutes. (…) Le football et l’arbitre ont été très cruels avec Malaga.»

Joaquin «Nous soupçonnons Platini,

Hummels n’écarte
pas un départ au Barça
Barça
Piqué : «J’ai passé des moments merveilleux à United»

N° 2251 Jeudi 11 avril 2013

Coup d’œil International

21

Courtisé par le Barça, le défenseur central, Mats Hummels, aligné en fin de match face à Malaga, a clairement ouvert la porte au club Catalan dans une interview accordée à la publication allemande Sport Bild : «Mon père et moi bloquons 99,9 % des clubs qui se manifestent. Barcelone est l’un des deux ou trois clubs pour lesquels je me poserais de sérieuses questions», at-il avoué. Il a ensuite pris soin de ménager les supporters du club de la Rhur. «Que je dise que je me poserais des questions ne signifie pas que je veuille partir», a-t-il expliqué, ajoutant que son père et lui n’avaient «encore parlé avec personne.»

Falcao, l’immense grand coup des Red Devil ?

Manchester United

Actuellement considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux au monde, l’Espagnol Gerard Piqué n’oublie pas son passage à Manchester United durant le tout début de sa carrière : «Le gamin qui est allé à Manchester United avait 17 ans et se trouvait au sein d'un vestiaire rempli d'étoiles. Nous avons passé des moments merveilleux. Je me souviens quand on m'a appelé pour que je m'entraîne avec l'équipe première. C'était fantastique», a confié l'international espagnol selon le Daily Telegraph. En 2008, Gerard Piqué est revenu au Camp Nou gonflé à bloc et il a réussi à s'imposer au fil du temps dans son club de cœur. «On veut toujours revenir ici. C'est le meilleur club du monde. On gagne des titres, on apprécie le style de jeu... Quand on part, c'est juste parce qu'on voit que la route n'est pas libre devant soi. Si tu pars parce que les places te semblent prises c'est justifié mais tu te dis : 'Je reviendrai un jour'. Je suis revenu à Barcelone avec plus de maturité et moins de pression. Je suis parti en Angleterre la même année que Fabregas pour me lancer un défi mais nous avions déjà une équipe formidable avec Messi et les autres. Quand nous sommes revenus, nous avons reformé ce groupe.»

Et si après le recrutement très bénéfique de Va Persie l’été dernier, Manchester United aurait d'ores et déjà réalisé l'un des plus gros coups du prochain mercato estival. Courtisé par toute l’Europe, Radamel Falcao aurait déjà trouvé sa future destination. Selon le quotidien espagnol Marca, le buteur de l’Atletico Madrid (22 buts en Liga cette saison) devrait rejoindre Manchester United la saison prochaine. Pour parvenir à faire signer l’international colombien, les dirigeants du club mancunien auraient fait une offre de 55 millions d’euros à leurs homologues colchoneros. Mais alors que Manchester United compte déjà dans ses rangs des pointures du calibre de Wayne Ronney, Chicharito Hernandez ou encore Danny Wellbeck, cela signifie probablement que l’un de ses joueurs va devoir faire ses valises l’année prochaine. Et évidemment, le nom de l’international anglais revient avec insistance, lui qui est courtisé notamment par le PSG.

Julio César
un supporteur intériste»

Totti : «Ce record est le plus «Je reste toujours beau de ma carrière »

Inter Milan

AS Rome

Pas vraiment un titulaire important en EDF, le défenseur central, Laurent Koscielny, est annoncé dans le viseur du puissant club allemand du Bayern Munich, pour le prochain mercato estival. Sous contrat jusqu'en juin 2017 chez les Gunners, l’ancien joueur de Lorient aurait un profil intéressant au regard du futur coach bavarois, Josep Guardiola. Le transfert pourrait même se concrétiser pour une somme avoisinant les 12 millions d'euros.

Koscielny pisté par le Bayern Munich

Alors que le manager italien rappes de Manchester avant le derby remporté écart de quinze points entre les deux équipe ine mancunien, Patrice Evra, a tenu a remet capita le r, dernie lundi «2-1» s Citizen lons-le par les écart, engrangé autant de points et qu'il y a cet avons nous «Si : te contex leur dans tre les choses pour batr ce titre. Nous allons faire notre maximum c'est parce que nous travaillons dur pour gagne ure équipe d'Angleterre.» Enfin, en guise meille la es somm nous que er montr de afin tre Stoke, samedi message direct aux au Sun, le défenseur français a envoyé un de conclusion, de cette interview donnée de James Milner : «Depuis que je suis à ations déclar les et e victoir la par rés supporters de City revigo n'ai jamais perdu deux matches de Manchester (il est arrivé en 2006, ndlr), je -moi.» croyez titre le lacher pas suite. Nous n'allons

Evra : «Montrer que nous sommes d’Angleterre» équipe ure City, la meillede Roberto Mancini, a tenu à minimiser le grand Man

Arsenal

Annoncé dans le viseur du Milan AC, le portier brésilien Julio César reste un supporter de l'Inter et ne veut pas rejoindre le club ennemi. L’actuel gardien de qPR, a déclaré à la Gazzetta dello Sport que malgré son départ forcé de l’Inter de Milan, il ne pouvait envisager de porter le maillot du frère ennemi : «Revenir à Milan ? Non, je suis en train d’apprendre une nouvelle langue à Londres, la vie est belle ici et ma famille est heureuse. J’aime beaucoup l’Italie mais je suis en plein développement ici et même si cela ne s’est pas bien terminé avec l’Inter je reste un supporter intériste. J'ai les idées claires concernant mon futur: je veux rester en Premier League, gagner la Coupe des Confédérations et gagner la Coupe du monde.»

Auteur du but égalisateur sur penalty, lors du derby romain, opposant l'AS Roma et la Lazio, comptant pour la 31e journée de Série A, l'emblématique capitaine de la Roma, Francesco totti, s'est exprimé, revenant notamment sur le record qu'il vient de dépasser (totti est devenu le meilleur buteur de l'histoire du derby) : «Ce record est le plus beau de ma carrière, c’est celui auquel je tenais le plus», a t-il expliqué après le coup de sifflet final. «J’espérais plus les trois points, mais c’est important de ne pas avoir perdu. L’objectif principal est la Coupe d’Italie, nous visons l’Europa League, il faut être objectif», s'est-il exprimé. A noter que l’AS Rome occupe actuellement à la 7e place, avec 3pts de retard sur les places qualificatives pour l'Europe.

A la recherche d’un nouveau portier de qualité, suite aux performances moyennes de l’international polonais, Wojciech Szczesny, le manager français, Arsène Wenger, aurait, selon les informations du Daily Mail, identifié le gardien de Stoke City, Asmir Begovic, comme ayant le profil pour rassurer une défense qui en a bien besoin par moment. Selon le journal, le club londonien serait prêt à débourser 18 millions d’euros pour convaincre les Potters de lui vendre leur gardien. A noter que Arsenal n’est pas le seul sur le coup et devra se montrer convaincant dans son offre aux dirigeants de Stoke City.

Wenger prêt à mettre 18 M€ pour Begovic

Si la rumeur d’un retour de José Mourinho à Chelsea n’est nullement une nouveauté, le journal anglais, Daily Star, a affirmé en plus du come-back tant attendu du Portugais chez les Blues, que l’actuel entraîneur du Real Madrid cible l’attaquant brésilien Hulk, pour l’accompagner à Londres. En effet, le Mou, aimerait bien pouvoir s'appuyer sur lui s'il est nommé au poste de manager à Stamford Bridge. Rappelons que le Zénith avait déboursé 55 millions d'euros afin de le déloger il y a sept mois. Selon le journal anglais, le transfert de l’international brésilien vers Londres serait facilité par les bonnes relations qu’entretient Roman Abramovitch avec le club russe à travers le sponsoring de sa société Gazprom.

Mourinho avec Hulk cet été ?

Chelsea

Interrogé par Pedro Pinto dans l’émission CNN World Sport, Zlatan Ibrahimovic est revenu sur sa réputation de «bad boy» qu’il juge injustifiée. «Je crois que les gens ont reçu cette image de moi, a expliqué l’attaquant parisien. Il suffit que la presse rapporte une fois que j’ai mauvais caractère pour que tout le monde le dise par la suite. Mais après quand on me connait, on s’aperçoit que c’est faux. Comme lorsque je suis arrivé ici, tout le monde disait c’est un bad boy, parce que ça a été répété partout et que tout le monde finit par y croire. Je ne suis pas un bad boy. Mais si vous voulez que je le sois je peux l’être. Ce n’est pas un problème…» quand le journaliste a demandé au Suédois de se mettre une note sur dix, il a répondu du tac au tac : «dix, je ne suis pas sous-estimé, les gens savent que je suis bon.» Pour lui, l’arrivée de David Beckham est une bonne chose sur et en dehors du terrain : «Il attire plus d’attention et on me laisse tranquille. Parce que depuis que je suis arrivé ici, tout le monde me dit 'Ne t’inquiètes pas, ici tu es footballeur, tu peux marcher dans la rue et personne ne te dérangera'. Mais depuis mon arrivée, tout a été vraiment stressant. tout le monde me poursuit en scooters, je n’ose même pas marcher dans la rue» a lâché le géant suédois.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Ibrahimovic «Je ne suis pas un bad boy»

qUotIDIEN SPoRtIF ANNExE DE PANoRAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

PSG

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Numéros utiles

«On ne rassasie pas un chameau en le nourrissant à la cuillère.»
Le proverbe du jour
(Proverbe chinois)
Environ 15% des couples en âge de procréer consultent pour infertilité, un chiffre qui a fortement augmenté au cours des dernières années. Mais quels sont les ennemis de la fertilité chez la femme ? Lʼinfertilité : des causes multiples Les causes de lʼinfertilité sont nombreuses et peuvent se retrouver aussi bien chez lʼhomme que chez la femme, parfois chez les deux partenaires.

Décrassage

Jeudi
Dohr Asr Maghreb Icha

30 Djoumadi el awel 1434

Horaires des prières
: 12h49 : 16h28 : 19h22 : 20h44

Le Buteur n° 2251 Jeudi 11 avril 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
ASSEZ ENSOLEILLÉ

23

JEUDI

EN PARTIE ENSOLEILLÉ

VENDREDI

Vendredi
Fedjr Chourouk

Le message apparu dans la matinée à 11H19 (02H19 GMT) sur un compte officiel Twitter de la ville de Yokohama, limitrophe de la capitale, indiquait : «Tir de missile : ici la ville de Yokohama. Selon xx, à xx heure et xx minute (soit tout-à-l'heure), une information indique qu'un missile a été tiré à partir de la Corée du Nord. Veuillez s'il vous plaît prêter attention aux informations diffusées par les radios et télévisions.» Avant d'être effacé, ce tweet, préparé à l'avance au cas où mais expédié par mégarde, a été suivi quelques instants plus tard d'un autre, présentant brièvement des excuses : «Erreur d'information nous avons envoyé tout-à-l'heure par erreur une information sur un tir de missile. Nous rectifions. Veuillez accepter nos excuses.» Ce deuxième tweet a été répliqué près de 3.000 fois, moqueries en prime. Le compte Twitter @yokohama_saigai de la ville de Yokohama sert essentiellement à alerter la population en cas de danger, par exemple lors d'un séisme, d'un typhon ou d'un tsunami. Il était suivi mardi par plus de 40.000 personnes. Ce n'est pas beaucoup au regard de la taille de la cité, la deuxième la plus peuplée du Japon après Tokyo, avec 3,69 millions d'habitants, mais suffisant pour créer un énorme effet boule de neige sur internet et déchaîner les critiques sur les fonctionnaires. Le Japon est actuellement «en état d'alerte» selon le ministre de la Défense, en raison d'un essai attendu de missile nord-coréen. Des sources gouvernementales sud-coréennes ont aussi évoqué la possibilité d'un nouvel essai nucléaire de Pyongyang. Lors du test nucléaire effectué par le régime nord-coréen en février, le bureau du Premier ministre avait envoyé une salve de tweets intitulés «test nucléaire», et ce, dès les premiers indices détectés, avant même que ce troisième essai ne soit officiellement confirmé.

Corée : une ville japonaise annonce par erreur un tir de missile du Nord

ACTUEL

de la fertilité chez la femme ?
Les études montrent ainsi que les couples où au moins un des deux partenaires est fumeur mettent plus de temps à procréer lorsquʼil y a désir de grossesse. Les maladies qui nuisent à la fertilité De nombreuses maladies peuvent diminuer la fertilité. Les infections sexuellement transmissibles peuvent presque toutes entraîner une diminution de la fertilité. Mais lʼendométriose et le syndrome des ovaires polykystiques sont les deux coupables les plus fréquents. Lʼendométriose Lʼendométriose touche 5 à 10% des femmes. Se manifestant par des douleurs survenant lors des règles et lors des rapports sexuels, lʼendométriose est liée à lʼimplantation de fragments de tissu dans la cavité péritonéale et sur les ovaires. Lʼendométriose provoque souvent une diminution du stock de follicules ovariens. Elle est aussi associée à des difficultés dʼimplantation de lʼembryon.

Quels sont les ennemis

: 04h47 : 06h18

Matin : 13 °C A-M : 24 C Vent : 11 km/h Direction : N. W.

Matin : 12 °C A-M : 22 C Vent : 14 km/h Direction : N. W.

Clafoutis aux prunes

Re c et t e s

Selon une étude de l'OMS : G Dans 37% des cas, l'infertilité touche la femme. G Dans 35% des cas, l'homme et la femme sont infertiles tous les deux. G Dans 8% des cas, seul l'homme est infertile. G Dans 20% des cas, aucune cause n'est découverte pour l'infertilité du couple.

dʼinfertilité chez les femmes de plus de 35 ans.

A Las Vegas, un chat disparu a refait surface après 13 ans d'absence. L'animal a été remis à ses propriétaires qui n'espéraient plus son retour. Après 13 ans d'absence, le chat Bandit a retrouvé ses propriétaires mardi dernier. C'est un vétérinaire de Las Vegas, aux Etats-Unis, qui a fait le bonheur du couple en leur annonçant la nouvelle par téléphone. Elizabeth et Dante Corso étaient loin de s'attendre à une nouvelle aussi incroyable en décrochant le téléphone. D'ailleurs, quand le vétérinaire de l'hôpital Bonanza Cat a appelé la famille pour les prévenir du retour de Bandit, le couple n'avait aucune idée de ce dont il parlait. «Bonjour, Bandit vous manque ?», leur a demandé le vétérinaire. «Qui est bandit ?», a tout de suite répondu Dante. Après 13 ans de séparation, cet appel que les Corso n'attendaient plus a été un véritable choc.

Une famille retrouve son chat 13 ans après sa disparition !

Premier ennemi de la fertilité : l'âge des femmes On estime que la fertilité dʼune femme est optimale entre 18 et 31 ans. G À sa naissance, une petite fille possède environ 6 millions de follicules ovariens. Ce stock diminue progressivement à partir de la puberté, et significativement dès la trentaine. G À 40 ans, la moitié des femmes ne peuvent plus tomber enceintes naturellement. G Et à lʼâge de 50 ans, lors de la ménopause, une femme possède moins de 1000 follicules ovariens... Lʼinsuffisance ovarienne débutante est ainsi la première cause

Le ennemis de la fertilité des femmes que l'on peut maîtriser Le surpoids et lʼobésité Un excès de poids important provoque fréquemment chez la femme des déséquilibres hormonaux et donc des problèmes de fertilité. Néanmoins, une perte de poids permet souvent de rétablir les chances de tomber enceinte. Les troubles de lʼovulation, voire lʼanovulation, sont particulièrement fréquents dans lʼobésité de type androïde (graisse concentrée au niveau de la taille). Lʼexcès de poids peut aussi être associé au syndrome des ovaires polykystiques. À noter qu'un poids trop bas, notamment en cas d'anorexie, peut aussi entraîner des troubles de l'ovulation. Le tabac Si le tabac est évidemment déconseillé pendant la grossesse, fumer réduit par ailleurs la fertilité de lʼhomme, mais aussi de la femme.

Ingrédients Q 90g de farine blanche Q 55g de beurre Q 50g de sucre Q 55g de prunes Q 40cl de lait Q 2 sachets de sucre vanillé Q 1 pincée de sel

Le syndrome des ovaires polykystiques Le syndrome des ovaires polykystiques touche environ 10% des femmes. Il est fréquemment associé à un excès de poids. Ce syndrome se manifeste par : G des menstruations irrégulières; G un excès dʼandrogènes pouvant notamment se manifester par de lʼacné et une pilosité excessive; G la présence de multiples follicules qui augmentent la taille des ovaires.

Préparation 1/ Commencez par laver les prunes, coupezles en deux et dénoyautez-les. 2/ Préchauffez ensuite votre moule à 180°C et beurrez-le soigneusement. 3/ Disposez les moitiés de prunes en recouvrant la totalité de la surface du moule. 4/ Dans un saladier, mélangez 1 œuf, le sucre et la farine. 5/ Ajoute 2 jaunes

d'œuf et le beurre que vous aurez ramolli au préalable dans le saladier. Mélangez le tout jusqu'à obtenir un mélange homogène et sans grumeau. 6/ Montez les blancs d'œuf en neige puis incorporez-les doucement au mélange précédent. 7/ Versez le tout sur dans le moule contenant les prunes et enfournez pour 15 minutes. 8/ Après un quart d'heure, baissez la température du four à 150°C et prolongez la cuisson de 20 minutes. Laissez refroidir votre clafoutis aux prunes avant de le déguster !

La médecine redécouvre les fabuleuses vertus santé du miel et des produits de la ruche... Non seulement ils soignent brûlures, bouffées de chaleur, problèmes de prostate, ulcères, mais ils ont aussi des propriétés anti-âge, contre l’arthrite, les mycoses ou la fatigue... Selon une étude italienne en 2006, la propolis augmente lʼaction bactéricide de la clarithromycine. Il sʼagit dʼun antibiotique de synthèse utilisé en association avec un autre antibiotique contre lʼHelicobacter pylori, la bactérie qui cause les ulcères gastriques. En pratique : En plus de votre traitement, utilisez de lʼextrait essentiel de propolis fraîche (de peuplier de préfé-

Le miel, des vertus extraordinaires

La propolis combat les ulcères de l’estomac

Beyoncé raquetée par le père

People

d'Amy Winehouse : Il lui demande

Et si Beyoncé donnait 90.000 euros à la Amy Winehouse Foundation ? Cʼest ce quʼa suggéré sur Twitter Mitch Winehouse, le père de la chanteuse décédée Amy Winehouse. «Je ne sais pas mais quʼest ce qui se passerait si Beyoncé donnait 90.000 euros à la fondation. Vous savez combien dʼenfants ça aiderait ? Je dis ça comme ça», a-t-il posté sur Twitter. Queen Bey et André 3000 dʼOutkast ont en effet repris le tube de la Londonienne, Back to Black, pour la bande originale du film Gatsby Le Magnifique. Ce nʼest autre que son mari Jay-Z qui sʼest occupé des arrangements musicaux de la production. De son côté, le père dʼAmy Winehouse semble avoir dʼautant moins bien pris la nouvelle quʼil lʼaurait apprise par hasard. «Cʼest la première fois que jʼentend parler de Beyoncé et Back to Black. On dirait que certains dʼentre vous nʼaiment pas cette idée », a-t-il posté sur Twitter. Il ajoutait deux jours plus tard : «Je le répète, cʼest la première fois que jʼentends que Beyoncé reprend une des chansons dʼAmy.» Il y a un mois déjà, le père de la star avait fait part de son scepticisme lors dʼun gala donné à New York pour lʼorganisation. «Cʼest un hommage merveilleux. Ça aurait été mieux si vous aviez envoyé 13 millions dʼeuros, mais vous savez une petite chose mignonne comme une plaque est aussi très appréciée», avait-il lâché.

90.000 euros !

Demain : la gelée royale : anti fatigue

rence) vendue en unidose prête à lʼemploi. 1 unidose 3 fois/jour, 1 h avant les repas tant quʼil y a des douleurs gastriques. Avalez aussi 2 cuillères à café de miel et un verre dʼeau. Où acheter de la propolis ? En magasins diététiques. Contre-indications : Attention aux risques allergiques. Faites un essai avant sur la peau.

Les crevettes ou les légumes frits s'imbiberont moins de graisse si vous ajoutez un peu de vinaigre à la pâte à frire. Une fois cuites, posez les fritures sur du papier ménage pour les dégraisser.

Fritures moins grasses
stuce

A

N ew s
S ant é

Une étude menée par des épidémiologistes de l'Indiana University et publiée dans la revue Diabetes Care est la première à établir le lien entre le mercure et le diabète chez lʼHomme. Elle a été menée auprès de jeunes volontaires sans diabète au départ de lʼétude, suivis durant 18 ans et sur lesquels on a mesuré le niveau de mercure (à partir de lʼongle dʼun orteil) et de glucose à plusieurs reprises. Ses résultats établissent le lien entre les niveaux de mercure et le risque de diabète de type 2 après

65 Diabète : le mercure augmenterait les risques de 65%
Le

Alors que le bilan des infections au virus H7N9 de la grippe aviaire s'aggrave en Chine, avec 21 cas déclarés dont six décès, l'Organisation mondiale de la santé s'est voulue rassurante, lundi 8 avril, affirmant qu'il n'y avait, à ce stade, aucun signe d'une transmission d'homme à homme. Pour Vincent Enouf, virologue et responsable adjoint du Centre national de référence des virus influenzae (grippe) de l'Institut Pasteur, une mutation du virus reste possible à n'importe quel moment, ce qui pourrait déclencher une pandémie. Vincent Enouf : Le H7N9, découvert il y a un mois dans la région de Shanghaï, est une nouvelle souche de grippe, comme il en existe déjà des dizaines. Tous ces virus possèdent à leur surface

Aprés avoir muté, le virus H7N9 est désormé transmissible d'homme à homme

On est au top entre 14 et 15h
Faux !

Question

deux protéines externes, l'hémagglutinine (la lettre H) et la neuraminidase (N), qui leur permettent de se fixer sur un récepteur de la cellule cible puis de se décrocher de la membrane cellulaire pour infecter d'autres cellules. Il existe 16 formes différentes d'hémagglutinine et 9 de neuraminidase. Toutes les combinaisons existent dans la faune animale, en particulier chez les espèces aviaires. Dans la majorité des cas, ces virus ne touchent que les oiseaux. Mais parfois, en mutant, ils acquièrent des capacités qui leur permettent de passer la barrière d'espèce et d'infecter l'homme. Cela a été le cas en 2001 avec le virus H5N1, qui a fait 370 morts, en 2009 avec le H1N1 (grippe A) et actuellement pour le H7N9.

Juste après le déjeuner, la concentration et la disponibilité intellectuelle ne sont pas vraiment au top. En revanche, à 15h, c'est reparti ! Avec une remontée de la glycémie, des hormones de la vigilance et de la température, nous connaissons une nouvelle phase d'efficacité optimale. Le moment idéal pour abattre une tonne de travail… sans oublier de faire une pause toutes les 90 minutes.
11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:55 Les feux de l'amour 13:55 Le mariage de ma meilleure amie 15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Money Drop 18:50 Nos chers voisins 19:00 Journal 19:40 Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 Section de recherches 20:40 Section de recherches 21:35 Section de recherches 22:35 Les experts : Miami 23:20 Les experts : Miami 00:10 The Whole Truth

C hiffre du jour

prise en compte du mode de vie et des autres facteurs alimentaires tels que les apports de magnésium et dʼacides gras oméga-3, ce qui pourrait contrer les effets du mercure. Les participants à lʼétude ayant le niveau de mercure le plus élevé ont un risque (HR) accru de 65% de diabète de type 2. Ces résultats mettent en avant l'importance de choisir des poissons et des fruits de mer connus pour avoir de faibles niveaux en mercure, comme les crevettes, les moules, le maquereau ou le saumon et dʼéviter

les poissons à niveaux élevés de mercure, comme l'espadon et le thon. Les effets de la consommation de poisson sur la santé sont donc faits dʼinteractions entre des nutriments essentiels et des contaminants présents dans les poissons. Dans cette étude, les chercheurs concluent que «l'association entre l'exposition au mercure et l'incidence du diabète a été considérablement renforcée après contrôle de l'apport en oméga-3 et en magnésium ».

16:00 360°-GEO 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Tout sur moi 18:05 Epicerie fine 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 19:55 Sultan Marathon des Sables 20:00 Aveux 20:45 Aveux 21:35 TV5MONDE, le journal 21:45 Sultan Marathon des Sables 21:55 Journal (RTS) 22:25 Le journal de l'économie 22:30 Questions à la une 23:20 Le dessous des cartes 23:35 TV5MONDE, le journal Afrique 23:50 Comme un mauvais souvenir 01:30 Cent regards sur le monde

12:00 Journal 12:50 Consomag 12:55 Toute une histoire 14:10 Comment ça va bien ! 15:05 Le tourbillon de l'amour 15:55 Côté Match 16:00 Le jour où tout a basculé 16:25 Le jour où tout a basculé 16:48 CD'aujourd'hui 16:55 On n'demande qu'à en rire 17:45 Mot de passe 18:30 N'oubliez pas les paroles 19:00 Journal 19:45 Envoyé spécial 21:15 Complément d'enquête 22:15 Grand public 23:45 Dans quelle éta-gère 23:50 Journal de la nuit 00:00 Météo outremer

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:40 Météo 12:42 Astuces de chef 12:45 Lune de miel en solo 14:40 Sale temps pour les maris 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 100 % mag 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 Body of Proof 20:40 Body of Proof 21:30 Body of Proof 22:20 Body of Proof 23:05 Body of Proof 00:00 66 minutes 01:15 Météo 01:20 M6 Music

Quel club algérien supporte Abdelkader Ghezzal ? Voilà une question qui mériterait d'être posée, dès lors que l'attaquant de Bari ne s'est jamais, jusqu'ici, prononcé sur le sujet. On sait, par exemple, que Carl Medjani est fan de l'USMH et que les frères Ghilas ont un penchant pour la JSK, mais Kader, lui, est resté neutre jusqu'à l’heure actuelle. Pas pour longtemps. Au lieu de donner sa langue au chat, Ghezzal a préféré jouer franc jeu : «Et vive l'USMA. Hahahahaha !!!!» a posté l'attaquant sur son mur Facebook, avec à l'appui, une photo de lui tenant un Ipad dans lequel il regardait les news de l'USMA. Les fans du MCA n'apprécieront pas.

Ghezzal fan de... l'USMA !
N° 2251 JEUDI 11 AVRIL 2013

omme C il a dit lui

«J'avoue que je me suis trompé sur Sandjak»
Et 45 fois plutôt qu'une !
Ce n’est pas de la langue de bois

Moh-Chérif Hannachi, président de la JSK

«J'étais un homme seul pendant trois mois»

Nasser Sandjak, ex-entraîneur de la JSK

Eureka, Ghezzal a trouvé ! Eureka ! Abdelkader Ghezzal a trouvé la solution à son problème sur

Facebook. L'attaquant de Bari, qui s'est plaint de ne pouvoir ajouter d'autres amis, car ayant déjà atteint le plafond (5 000 fans), a fait savoir, hier matin, avoir solutionné le problème. Il n'a pas créé un deuxième compte Facebook, comme le lui ont suggéré certains. Il a tout simplement donné rendez-vous à ses contacts sur Twitter. Là-bas, le nombre d'amis n'est pas limité. Vous pouvez donc suivre son actu sur twitter.com/KGhezzal.

Taïder met son maillot aux enchères
Saphir Taïder est un garçon au grand cœur. Le milieu défensif de Bologne (Serie A), véritable révélation du dernier AlgérieBénin (3-1), vient d'annoncer qu'il mettait son maillot en vente aux enchères. Les revenus de cette enchères seront reversés à une association carétative.

I Le président de la Ligue d’interrégions, Mohamed Boukaroum, vient de suspendre un autre délég ué relevant de sa structure, et ce, suite à un rapport élaboré par Tadhamoum OuedSouf dans lequel il est reproché au dit délégué des propos racistes qu'il aurait proférés à l’encontre de leur équip e. La FAF, qui s'était saisie du dossier, a immédiatement demandé la radiation d'Abarar, puisque c'est de lui qu'il s'agit. Mohamed Boukaroum n’a donc fait que suivre les instructions de sa hiéra rchie. C’est le second délégué que la FAF sanctionne en deux mois. La FAF promet de se pencher prochainement sur ce corps décrié de tous pour l’assa inir.

I

Boukaroum exclut un autre délégué

L'USMA généralise Messi, le huis clos en Egypte c'est aussi un I gros dormeur
Messi en dehors Que fait Lionel ! Enfin presque, en Ri des terrains ? du FC Barcelone puisque le génie de son temps à ir cla s plu le passe uze heures par do de ès dormir. Pr i, enfant, pouqu eil jour. Un somm n traitement so r pa vait se justifier rmettait de pe ir lui hormonal (dorm les), mais qui, llu ce s se régénérer adevenu une vérit aujourd'hui, est s pa rs so le ne tu i ble nécessité. «S peuvent comes du lit, les match », raconte Fermencer sans lui i, l'ancien nando Signorin ysique de la sélec ph r eu at ar ép pr ée irm nf co e Une idé tion argentine. du génie, par la demi-sœur ureux quand il he t Marisol : «Il es tu lui demandes e dort. Mais dès qu uie. Même une de sortir, ça l'enn .» Une létharue tig fa le balade, ça inurs, longtemps gie qui a, d'aille a. rç Ba au rs eu at quiété ses éduc , t interne de 2002 Dans un rappor que le t ien ra cla dé s ces dernier s e joueur le moin petit Léo était «l raînent d'e s ce an sé investi dans les qui ctement fait ce ment. Il a corre ais toujours à m , dé an m de lui était rtenaires, et sans l'ombre de ses pa initiative pere dr montrer la moin e.» ell sonn

I Le ministre de la Jeunesse et des Sports égyptien, Farouk Al Amouri, vient de généraliser le huis clos dans les stades d'Egypte, à toutes les rencontres continentales et internationales, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Cette décision intervient suite aux incidents ayant émaillé la demi-finale retour de la Coupe arabe, qui a opposé Al Ismaïly à l'USMA. Les scènes de violence déplorées à la fin du match sur le terrain et en dehors ont incité le ministre à généraliser le huis clos aux rencontres internationales, alors qu'avant, cela était limité aux matches de championnat local seulement. La menace d'un «Port Saïd bis» a emmené le ministre de la Jeunesse et des Sports égyptien à prendre cette mesure. Ce dernier s'était, on l'écrivait, présenté en personne au Passage, où l'USMA était hébergée, pour s'excuser des violences dont elle a fait l’objet à la fin du match.

Encore un mauvais coup pour David Trezeguet. L'attaquant français, qui espérait rebondir à River Plate, pourrait finalement être contraint à mettre fin à sa carrière. Gravement touché à un genou, l'ex-international tricolore, passé en outre par l'AS Monaco et la Juventus de Turin, songe à raccrocher les crampons, car ne se sentant plus la force de se battre contre cette énième blessure. Assurément, il va Demi-finale nous manquer.

Trezeguet raccroche

fo n i ’ L

La demi-finale de la Coupe d'Algérie des U13 devant opposer, vendredi dernier, l'ASNW Jijel au MSPB, fait jaser. Le forfait prononcé par l'arbitre Gamouh à la faveur du MSPB pour «forfait de l'équipe locale» a suscité une vive polémique à Jijel. L'arbitre en question a motivé sa décision, tel que mentionné dans son rapport, par la non-conformité du stade devant abriter le match, sachant que les dimensions d'un terrain qui accueille un match des minimes sont en deçà des normes réglementaires des seniors, les bois de moindre envergure et les équipes sont composées de neuf joueurs chacune. Les dirigeants de l'ASNW Jijel ont effectué un tracé à la va-vite du terrain, selon les normes en vigueur, les buts demandés n'ont été acheminés qu’une heure après. Ce qui a emmené l'arbitre à faire perdre l'équipe hôte par forfait. L'ASNW Jijel a C'est bon, les dirigeants du RCA n'auront plus décidé de porter l'affaire en haut lieu. Mohamed à supplier personne pour leur emprunter un stade Khelaïfia, président de la Commission fédérale où leur équipe pourra recevoir ses matches de chamde la Coupe d'Algérie, a été saisi. La compionnat. Domicilié cette saison à Bologhine, puis à mission qu'il préside n'attendrait que le Benhaddad un temps, avant de revenir à Bologhine, le rapport de l'arbitre pour statuer. Une club de l’Arbaâ pourra bientôt se produire dans son décision devrait intervenir aupropre stade, actuellement en construction. Les trajourd'hui. vaux ont tellement avancé que le président du club, Ismaïl Makhlouf, a eu la promesse de réceptionner le stade d'ici peu. «On fera tout pour que le terrain soit prêt avant le coup d'envoi de la saison prochaine», a-t-il promis. Le dopage n'est pas le propre du cyclisme, même si avec le scandale d’Armstrong, on n'en n'est pas loin. I Moh-Chérif Les clubs de Serie A, notamment, ont la sale Hannachi a délivré réputation d'avoir, pendant de nombreuses années, une attestation de mis en place tout un système d'usage de produits illégaux pour les joueurs. C'est dans ce sens que le sélectionneur de casseur à 45 l'équipe de France, Didier Deschamps, joueur de entraîneurs ! la Vieille Dame de 1994 à 1999, sera audiChangement capillaire pour Mario tionné le 24 avril par la commission d’enI Bientôt, les billets Balotelli. Alors non, l'attaquant miquête sénatoriale sur le dopage, lanais n'a pas abandonné sa crête de matches du MCA selon les informations du quotidien caractéristique, mais il a adopté seront distribués L’Equipe. Cette commission a vu une nouvelle couleur. Le blond. le jour en février dernier et à la banque ! Sans doute pour rivaliser avec doit rendre l’été prochain un son acolyte, Kevin Prince Boaaudit du dispositif national antidoI Amrouche et teng, qui a réalisé la même page. Cette enquête permettra par la Karouf ne teinte il y a de cela quelques suite à la ministre des Sports, Valérie jours. En attendant de le voir travailleront pas Fourneyron, d’orienter la réforme législachanger de comportement, il ensemble. Pas de Taupe tive. semble heureux du résultat.

L'ASNW Jijel crie à la hogra

de Coupe d'Algérie minimes

Deschamps entendu dans une affaire de dopage

Le RCA aura bientôt son stade

Balotelli change de coupe

I I I

Footaises

p eo ple

Chef à la JSK !

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful