Propreté  :  

  "Rémi  C."  "@marsactu  Et  sur  la  propreté  du  Vieux  Port  :  http://www.pss-­‐ archi.eu/forum/viewtopic.php?pid=450031#p450031"     Eugène  Caselli  :  «  De  l’avis  général,  le  Vieux-­Port  est  propre.  Une  équipe  de  4   cantonniers  est  affectée  en  matinée  et  dans  l’après-­midi»     "tristan"  "La  police  de  la  propreté  ne  sert  à  rien:  il  faut  la  supprimer  !!!  qu'en  pensez   vous?"     Eugène  Caselli  :  «  Elle  a  été  réduite  en  effectif.  Elle  compte,  aujourd’hui,  25  agents   affectés  aux  Vieux-­Port  et  à  l’hyper  centre  ».     "Libertysurf"  "Les  choses  vont  mieux  depuis  quelques  mois  que  le  catastrophisme   décrit  plus  haut...Les  premiers  résultats  se  font  sentir.  C'est  pas  encore  ça  mais  on  sent   que  l'on  va  dans  le  bon  sens.  Ce  n'était  pas  le  cas  depuis  des  années..."     Eugène  Caselli    :  «  Tout  n’est  pas  encore  parfait.  Mais  la  réorganisation  en  cours   commence  à  donner  de  meilleurs  résultats.  Merci  de  le  reconnaître  »    

Primaire  :  
  "Magalie"  "Le  site  13  à  l'actu  rapporte  qu'Alexandre  Guérini  est  à  jour  de  ses  cotisations   au  PS13  et  qu'il  parraine  un  candidat.  Etes-­‐vous  ce  candidat?"   "Loule"  "Etes  vous  le  candidat  parrainé  par  Alexandre  Guérini?"     Eugène  Caselli  :  «  En  aucun  cas,  cherchez  ailleurs  !  »    

Programme  :    

  "yann"  "Et  la  destruction  petit  à  petit  de  certains  immeubles  de  quartiers  sensibles  avec   en  parallèle  un  relogemment  dans  des  arrondissements  pauvres  en  logements  sociaux  ?"   "Maman  Active"  "Quel  est  votre  projet?  Pour  Marseille  ?  Pour  l  école  ?  Pour  les   transports  ?  les  piscines    les  equipements  sportifs  a  Marseille?"     Eugène  Caselli  :  «  Marseille  a  besoin  d’un  élan  nouveau.  Marseille  est  une  ville   fracturée  qui  a  besoin  de  refaire  son  unité.  C’est  à  cette  urgence  que  s’attaque  mon   projet  basé  sur  4  axes  :  Marseille  rassemblée,  Marseille  apaisée,  Marseille,   gouvernée  et  Marseille  pilotée.    J’ai  développé  mes  engagements  lors  de  mon   meeting  de  lancement  de  candidature  le  13  mai  au  parc  Chanot.  Parmi  ces   engagements,  je  veux  créer  2500  logements  à  loyers  accessibles  par  an,  je  veux   réduire  les  inégalités  en  favorisant  l’inscription  des  enfants  âgés  de  2  à  3  ans  à   l’école  maternelle  dans  les  quartiers  difficiles.  Cela  concernerait  4000  petits   marseillais,  gommer  les  disparités  en  rénovant  de  manière  équitable  les  écoles   des  quartiers  nord  et  celles  des  quartiers  sud.  Enfin,  un  effort  exceptionnel  sera   engagé,  par  la  commune,    pour  la  création  de  300  places  de  crèches  par  an.  Dans  le  

domaine  des  équipements  sportifs,  et  notamment  des  piscines,  j’engagerai  un  plan   pluriannuel,  sur  six  ans,  qui  devra  définir  les  priorités  et  le  niveau   d’investissement,  en  collaboration  avec  les  mairies  de  secteur.  Je  veux  que   Marseille  puisse  compter  sur  une  Arena  sports  et  spectacles  de  15000  places  dans   le  périmètre  d’Euroméditerranée,  financé  par  l’ensemble  des  collectivités  en  tant   que  projet  métropolitain.  En  ce  qui  concerne  les  transports,  facteurs  de  cohésion,   je  veux  construire  100  kms  de  transport  en  site  lourd,  d’ici  2025,  comme  à  Lyon  ».       "Visiteur"  "Elu  Maire...  1)  quels  seront  vos  moyens  et  actions  pour  éviter  le  ""choc  des   civilisations""  entre  les  quartiers  sud  et  nord  de  Marseille    à  la  frontière  de  la  Canebière   ?   Eugène  Caselli  :  «  Je  me  refuse  à  parler  de  «  choc  des  civilisations  »,  parlons  plutôt   de  problèmes  sociaux,  économiques,  urbains  et  sécuritaires  qu’il  faut  régler.   Parlons  de  remettre  de  l’égalité  dans  notre  ville  !  »     "John"  "Vous  comptez  aller  à  la  primaire  sans  programme?"     Eugène  Caselli  :  «  J’ai  un  projet,  des  engagements  forts  qui  ne  sont  pas  la  promesse   d’un  instant  ni  un  catalogue  de  mesures  figées.  Ce  projet  est  le  fruit  d’une   réflexion  et  d’un  travail  au  quotidien  sur  le  terrain.  J’aurai  l’occasion  de  le   développer  et  de  le  présenter  au  mois  de  septembre  »       "yann"  "Allez  vous  faire  respecter  en  tant  que  maire  l'obligation  de  ravalement   décennale  aux  propriétaires  d'immeubles    pour  qu'on  ait  enfin  la  possibilité  d'admirer  la   richesse  du  bâti  de  Marseille  ?"   Eugène  Caselli    :  «  Vous  avez  raison  de  souligner  cette  problématique  qui  n’est  pas   simple.  Mais  je  vous  promets,  une  fois  élu,  que  je  rappellerai  aux  propriétaires   leurs  obligations  »     "yann"  "Les  piscines  ? les  stades  comment  allez  vous  faire  pour  les  rénover  les  réouvrir   ?"   Eugène  Caselli  :  «  Cher  Yann,  j’ai  répondu  plus  haut  à  cette  question  »     "2ème  .."  "Quelle  serait  votre  politique  pour  éviter  l'eutrophisation  de  la  méditerranée   et  pour  développer  les  ressources  halieutiques  ?"     Eugène  Caselli  :  «  Le  maire  de  Marseille  soutiendra  toutes  les  actions  visant  à   préserver  la  Méditerranée  et  les  ressources  vivantes  aquatiques  et  ce  dans  le   cadre  du  contrat  de  Baie  signé  avec  l’Etat  »     "fabien"  "-­‐  quelles  seront  vos  premières  mesures  une  fois  élu  ?"     Eugène  Caselli  «  Je  m’attaquerai  à  la  sécurité,  l’emploi  et  les  transports.  Trois   priorités  pour  un  objectif  :  réunifier  Marseille.  Depuis  cinq  ans,  je  travaille  à  tous   les  dossiers-­phares  pour  Marseille  donc  je  connais  ces  sujets  lourds.  Et  je  serai   capable,  sans  perdre  de  temps,  de  prendre  des  décisions  rapidement  en   connaissance  de  cause.  Ma  première  décision  sera  de  réunir  un  conseil  de  l’emploi   rassemblant  tous  les  acteurs  de  l’insertion  des  jeunes.  Marseille  compte  10000   jeunes  au  chômage.  Il  faut  s’attaquer  à  ce  fléau  sans  tarder  ».  

"ricardo"   "Quelles  sont  vos  propositions  pour  le  développement  économique  de  la  ville   c'est  bien  gentil  de  faire  des  centres  commerciaux  mais  on  a  pas  de  sous  ici  !!!  Donc  que   prévoyez  vous  pour  développer  la  ville  avec  des  bons  emplois  privés  ?"     Eugène  Caselli  «  Je  veux  lancer  un  Euroméditerranée  du  centre-­ville,  proposition   que  j’ai  faite  au  gouvernement  et  qui  l’a  retenue,  afin  de  rénover  le  cœur   paupérisé  de  Marseille,  de  lui  redonner  un  nouveau  visage.  Une  telle  opération   sera  créatrice  d’emplois.  Marseille  ne  se  transforme  pas  assez  vite  ni  assez  fort.   Son  cœur  historique  est  le  grand  oublié  de  cette  mutation.  C’est  une  grave  erreur.   Il  s’agit  d’y  mener  une  véritable  politique  urbaine  intelligente,  humaine  et   ambitieuse  .  Le  développement  économique  passera  forcément  par  la  création  de   la  future  métropole.  Cela  nous  permettra  de  créer  les  100000  emplois  qui   manquent  à  notre  aire  urbaine.  C’est  une  chance  inespérée  pour  remettre   Marseille  sur  les  bons  rails  de  la  croissance  et  de  l’emploi  ».     "Dorian"  "Comptez  vous  présenter  un  programme?"     Eugène  Caselli  :  «  Bien  sûr,  son  contenu  est  déjà  largement  évoqué  dans  le  chat  !!  »     "sophie"  "Comme  Patrick  Mennucci  allez  vous  présenter  un  programme?"     Eugène  Caselli  :  «  J’ai  déjà  répondu.  Je  présenterai  mes  engagements  pour   Marseille  à  la  rentrée  »     "yann"  "Et  le  tourisme  à  Marseille  une  solution  pour  le  faire  décoller  ?"?     Eugène  Caselli  :  «  Il  faut  faire  de  Marseille,  le  rendez-­vous  euroméditerranéen   incontournable  en  organisant  des  événements  majeurs  dont  on  sait  qu’ils  sont   porteurs  en  terme  d’image,  de  rayonnement  et  de  développement  économique  :   dans  le  domaine  sportif,  les  jeux  méditerranéens  en  2025  ;  dans  le  domaine   culturel,  les  Rencontres  annuelles  de  l’Europe  et  de  la  Méditerranée  où  la  création   musicale  et  le  spectacle  vivant  seront  au  centre  d’une  grande  manifestation  festive   et  populaire  comme  nous  en  avons  connu  lors  de  MP  2013;  dans  le  domaine   maritime  avec  une  Biennale  internationale  de  la  mer  associée  à  une  course   nautique  Marseille-­Alexandrie…  »     "yann"  "Quelles  sont  vos  solutions  pour  rendre  Marseille  plus  agréable  aux  Marseillais   et  aux  touristes  (voiries  réservées  aux  voitures difficile  à  nettoyer    sans  verdures...)?"     Eugène  Caselli  :  «  Il  faut  multiplier  les  espaces  de  promenades  entre  le  Vieux-­Port,   le  J4,  l’entrée  de  ville  et  réaliser  une  piste  cyclable  sur  la  Corniche  »     "Nova"  "La  mairie  actuelle  est  un  beau  bâtiment  historique  mais  inadapté  pour  une   gestion  et  des  méthodes  de  travail  modernes  (incendies  dus  au  réseau  électrique  vétuste salles  et  bureaux  biscornus  sauf  celui  du  Maire  ...).  N'est-­‐il  pas  temps  de  déménager  la   Mairie  dans  un  endroit  plus  adapté  et  plus  ancré  dans  le  développement  économique  de   la  ville  (c'est  à  dire  plus  au  nord  ?)  ???"    

Eugène  Caselli  :  «  Il  y  a  des  symboles  historiques  qui  incarnent  la  pérennité  de  la   ville,  si  certains  services  doivent  déménager,  le  maire  et  son  cabinet  doivent   occuper  ce  bâtiment  du  XVIIe,  œuvre  du  frère  de  Pierre  Puget  »     "Adam"   si  vous  êtes  maire  de  Marseille  comment  mettrez  vous  fin  à  un  système  féodalisme  de   barons...  Et  comment  mettrez  vous  fin  au  clientélisme  de  barons...  Et  comment  mettrez   vous  fin  au  clientélisme  pour  le  voir  à  travers  les  HLM  où  l'on  marchande  des   appartements  sociaux  en  échange  de  services  pendant  les  élections  mais  aussi  à  travers   les  emplois  à  la  ville  de  Marseille  où  les  personnes  ne  répondent  pas  toujours  à  la   qualification  requise.  Est  ce  que  sur  vos  listes  il  y  aura  enfin  des  personnes  qui  émergent   de  la  société  civile  et  non  plus  des  personnes  qui  ne  vivent  que  de  la  politique.  Le   changement  s'est  fait  lors  des  présidentielles  primaires...)  est  ce  qu'il  va  enfin  se  faire   pour  nos  représentants  politiques  ?"     Eugène  Caselli  :  «    Il  faut  passer  du  système  du  passe-­droit  à  la  culture  du  droit   pour  tous  .  C’est  un  axe  fort  de  mon  action  pour  que  Marseille  soit  gérée  et   respectée,  pour  qu’elle  soit  proche  des  administrés  et  exemplaire.  Une   exemplarité  que  j’ai  faite  mienne  :  je  suis  le  seul  candidat,  à  droite  comme  à   gauche,  à  n’avoir  qu’un  seul  mandat.  Je  suis  en  poste  à  temps  plein  ;  C’est  déjà  une   réalité.  Je  serai  donc  maire  à  100%  .  Je  ne  suis  pas  un  professionnel  de  la   politique,  je  fais  de  la  politique  mais  je  ne  suis  pas  fait  par  la  politique.  J’ai   travaillé  30  ans  à  la  Caisse  d’Epargne,  gravi  tous  les  échelons.  Tout  ce  que  j’ai  est  le   fruit  de  mon  travail.           Une  fois  élu,  j’installerai  une    bonne  gouvernance  qui  passera  par  une  équipe   municipale  compétente,  intègre  et  resserrée  mais  largement  ouverte  à  la  société   civile,  qui  passera  par  la  transparence  absolue  grâce  à  des  commissions   municipales  gérant  l’attribution  des  logements  sociaux,  des  places  de  crèche  et   des  emplois  publics.  Ces  commissions  constituées,  à  parité  d’élus  de  la  majorité  et   de  l’opposition,  vérifieront  gèreront  l’attribution  des  logements  sociaux,  places  de   crèches  et  pourvoiront  aux  emplois  publics  sans  concours,  postes  qui  seront   dédiés  aux  personnes  en  recherche  d’emploi  dont  l’embauche  sera  effectuée  en   partenariat  avec  Pôle  Emploi  ».       "lydia"    pensez  aux  espaces  de  vie  pour  les  enfants  Monsieur  GAUDIN  les  a  oubliés  c'est   une  ville  sans  espace  de  vie.  Dans  chaque  lieu  village  ou  quartier  chaque  espaces   délaissés  doit  être  dédié  aux  enfants  c'est  urgent.  les  amicales  de  locataire  sont   vieillissantes  faute  d'emploi  à  la  place  et  du  coup  aucun  jeu  et  espaces  dans  les  cités  et  à   beaucoup  d'endroits    d'ailleurs."     Eugène  Caselli  :  «  Il  faut  favoriser  les  espaces  de  détente  et  de  convivialité  dans  les   noyaux  villageois  de  notre  ville  »  

 

Transports  :      

"Rémi  C."  "Trouvez-­‐vous  réellement  que  le  tramway  rue  de  Rome  soit  une  avancée  en   terme  de  transports  en  commun  à  Marseille  (doublon  des  lignes  de  métro  quand  le  

raccordement  Blancarde  -­‐  Capelette  aurait  été  bien  plus  intéressant  et  utile  aux   Marseillais)  ?"     "Maman  Active"  "Le  telepherique  est  ce  vraiment  la  priorite?  Le  metro  vers  le  nord  et  le   tram  vers  l  est  le  seraient  davantage.  Pour  le  tram  au  dessus  du  metro"     "j  tursi"  "Qu’allez-­‐vous  faire  pour  les  bande  roulante  des  chaussées  de  la  ville.  Ce  ne   sont  que  trous  nid  de  poule  les  plaque  d’égouts  10  cm  plus  basse  que  la  chaussée  les   passage  clouté  de  6  à  10  mm  plus  haut  je  peux  vous  assurer  que  ça  fait  drôle  en  moto  et   quand  ils  pleut  c’est  dangereux  donc  je  vous  invite  à  faire  un  tour  à  moto  avec  moi  et  je       "rafafoune"  "Que  pensez  vous  des  projets  de  téléphérique  ?     "Visiteur"  "Marseille  a  été  élue  clou  rouillé  en  2013  je  crois    vous  vous  dites  favorables   aux  transports  dits  doux  mais  toutes  les  réalisations  entrepries  pendant  votre  mandat   ont  oublié  ce  type  de  transport.  Comble  de  l'oubli  sur  la  place  du  4  septembre  la  station   de  vélo  a  été  supprimée..."     Eugène  Caselli  :  «  Ma  réponse  à  vous  tous  sur  les  transports  :  comme  je  vous  l’ai  dit   un  peu  plus  haut,  les  transports  vont  aider  à  la  réunification  de  Marseille.  C’est  un   outil  essentiel  de  son  unité.  En  tant  que  président  de  la  communauté  urbaine   Marseille  Provence  Métropole,  depuis  2008,  j’ai  créé,  en  matière  de  transports,   toutes  les  conditions  et  engagé  projets  et  réalisations  afin  que  Marseille  puisse   être  la  métropole  qu’elle  mérite.  En  tant  que  maire,  je  poursuivrai  en  ce  sens  mon   action.  Il  est  indispensable  de  penser    la  politique  des  transports  à  l’échelle  de  la   métropole.  Concrètement,  j’entends  donner  la  priorité    à  la  circulation  des  bus   (voies  réservées  et  réglementation  sévère  du  stationnement)    plutôt  qu’à  la   voiture  individuelle  pour  relever    la  vitesse  d’exploitation  de  la  RTM  qui  reste  une   des  plus  faibles  des  grandes  villes  de  France,  aménager,  d’ici  2025,  comme  à  Lyon,   100  kilomètres  de  transports  en  site  propre  lourd  pour  relier  la  ville  du  nord  au   sud.  Mettre  en  place  des  navettes  maritimes  pour  desservir  le  parc  national  des   calanques.  Ces  navettes  qui  réconcilient  Marseille  par  la  mer,  que  j’ai  lancées  à   MPM,  remportent  un  vif  succès  auprès  des  Marseillais  et  des  touristes.  Je  veux   engager  l’extension  du  métro  vers  Saint-­Loup  et  vers  l’hôpital  Nord.  Je  veux   développer  le  transport  par  câble,  innovant,  écologique,  économique  et  populaire.   La  réalisation  du  boulevard  Urbain  Sud  financé  par  l’Etat  et  les  collectivités   complètera  la  rocade  L2.  Je  veux  instaurer  une  prime  écologique  pour  les  jeunes   conducteurs  acquéreurs  d’un  deux  roues  électrique  et  inciter  à  l’usage  de  la   voiture  électrique,  notamment  par  la  mise  à  disposition  de  places  de  parking   réservées  équipées  de  prises  de  recharge.  Il  faudra  aussi  multiplier  les  pistes   cyclables  et  notamment  sur  la  Corniche  entre  le  Marégraphe  et  David  puis  jusqu’à   la  Pointe-­Rouge  .  Enfin,  en  collaboration  avec  les  administrations  et  la  direction   des  services  académiques,  il  faudra  mettre  en  place  des  horaires  décalées   d’entrées  et  de  sorties  aux  heures  de  pointe  ».        

Equipe  :  
 

"Samuel"  "Si  on  pouvait  enfin  m'éclairer  sur  la  véritable  identité  de  Pierre  Victoire   (membre  de  l'équipe  de  Caselli)  ce  serait  super..."     "Libertysurf"  "Quel  1er  adjoint(e)  si  vous  êtes  élu  maire  de  Marseille  ?"     "bernard"  "si  vous  êtes  élu  :  quel  sera  le  profil  de  votre  1er  adjoint?"     "ranya"  "si  vous  êtes  élu  :  quel  sera  le  profil  de  votre  1er  adjoint?"     «  No  »  si  vous  êtes  élu  :  quel  sera  le  profil  de  votre  1er  adjoint?"       "MC  boulet"  "Et  Marjory  Chouraqui  n'est  pas  venue  ?"     "Alain"  Messieur  Caselli    travaillerai  vous  avec  des  personnes  qui  ont    par  le  passé    ou   actuellement  collaboré  avec  Jean  Noel  Guerini  ?  Seront-­‐ils  présent  sur  vos  listes   municipales  ?"     Eugène  Caselli  :  «  Cher  Libertysurf,  Bernard,  Ranya,  No  et  Alain,  mon  premier   adjoint  ou  première  adjointe  aura  la  délégation  de  l’emploi  avec  la  priorité  à   l’emploi  des  jeunes.  Je  travaillerai  avec  des  personnes  expertes  dans  leur  domaine   et  intègres  ».    

Personnalité  :  

  "Françoise"  "Quelles  sont  vos  différences  avec  JC  Gaudin??"     Eugène  Caselli  :  «  Il  y  en  a  une  parmi  tant  d’autres  qui  est  fondamentale  :  il  est   UMP,  je  suis  PS,  vous  l’aurez  remarqué.  Le  bilan  de  JC  Gaudin  n’est  pas  bon.  Il  a   laissé  s’enfoncer  une  partie  de  Marseille  et  n’a  pu  empêcher  la  montée  du  Front   national.  Pourquoi  ferait-­il  dans  un  4e  mandat  ce  qu’il  n’a  pas  fait  en  trois  ?  En   tant  qu’homme  de  rassemblement,  je  suis  celui  qui  est  en  mesure  de  gagner   contre  le  maire  sortant.  C'est  mon  meilleur  adversaire  »     "bernard"  "vous  êtes  un  homme  discret  mais  qui  êtes-­‐vous  m.  Caselli  ?"     Eugène  Caselli  :  «  Je  suis  né  à  Marseille,  j'ai  vécu  place  de  Lenche,  ancienne  Agora   des  Grecs,  et  quartier  populaire  près  du  Vieux-­Port.  Elevé,  par  ma  mère  et  ma   grand-­mère  dans  des  conditions  de  vie  difficiles.  Je  vais  vous  raconter  une   anecdote  qui  est  très  significative  de  ce  que  représente  Marseille  pour  moi  :   lorsque  j'ai  décroché  ma  maitrise  d'histoire,  j'ai  refusé  une  offre  d'emploi  qui   m'obligeait  à  aller  enseigner  à  Dunkerque  pour  rester  à  Marseille.  J'ai  un   attachement  filial  à  cette  ville.  Aujourd'hui,  encore,  je  déteste  être  éloigné   longtemps  de  Marseille.  Je  suis  arrivé  dans  le  paysage  politique  en  2008.  Je  suis   donc  neuf  mais  expérimenté.  Je  me  suis  engagé  au  Parti  socialiste  il  y  a  30  ans,  j’ai   été  cadre  supérieur  à  la  Caisse  d’Epargne,  premier  secrétaire  de  la  fédération  PS   13,  numéro  5  sur  le  plan  national.    Je  ne  suis  un  homme  dont  la  voix  porte  mais  qui   n’a  pas  forcément  le  verbe  haut.  Fan  de  foot,  j'étais  gardien  de  but  quand  j’étais   enfant,  j'ai  toujours  eu  cette  capacité  à  arrêter  les  tirs  et  à  encaisser.  Mon  profil  de  

gestionnaire,  d’homme  de  dossiers,  sérieux,  discret,  à  l’écoute  détonne  dans  le   paysage  politique  marseillais.  C’est  un  atout  »     "Joanne" Vous  vous  dîtes  indépendant  mais  vous  devez  votre  nomination  à  MPM  aux   Guérini  et  à  Gaudin  (c'est  pas  moi  c'est  Monnier  qui  l'écrit)  pensez  vous  vraiment   pouvoir  réussir  sur  votre  seul  nom?"     Eugène  Caselli  :    «  Je  le  répète,  je  ne  suis  l’homme  lige  de  personne.  J’ai  avancé,   malgré  les  embûches,  fidèle  à  mes  valeurs  et  à  mes  convictions  d’homme  de   gauche,  humain  et  progressiste,  fidèle  à  ma  méthode  basée  sur  le  rassemblement   au-­delà  des  clivages.  C’est  ainsi  que  j’ai  maintenu  le  cap  à  MPM.  J’ai  initié  une   manière  inédite  de  gouverner  dans  l’histoire  politique  marseillaise.  Aucun  dossier   pour  Marseille  n’a  été  bloqué.  Sans  moi,  il  n’y  aurait  pas  eu  le  Vieux-­Port,  les   navettes  maritimes,  le  Très  grand  bus.  J’ai  agi  concrètement  pour  les  Marseillaises   et  les  Marseillais.  Sans  tenir  compte  des  intérêts  partisans.  Cela  gêne  certains  je   pense  !  »  

  Réactions  :    

  "Xavier"  "Bonjour  Monsieur  Caselli.  Que  pensez-­‐vous  de  l'incident  du  Don  Corleone   incriminant  Marie  Arlette  Carlotti?"     Eugène  Caselli  :  «  Cela  ne  me  concerne  pas.  Je  n’étais  pas  parmi  les  invités.  Je  sais   que  Marie-­Arlette  est  une  femme  honnête  »     "zora"  "l'état  de  la  plage  des  Catalans  n'est-­‐il  pas  l'illustration  de  la  dégradation  de   Marseille  ?"     Eugène  Caselli  :  «  Ce  qui  s’est  passé  est  inadmissible,  la  sécurité  doit  être   absolument  renforcée  sur  le  littoral.  Mais  l’état  de  cette  plage  est  inadmissible.  La   Ville  gère  les  Catalans  depuis  2006  et  s’en  désintéresse.  Cette  plage  est  dégradée.   Des  travaux  sont  programmés  à  la  rentrée  2013  alors  que  les  Catalans  sont   publiques  depuis  sept  ans  !  C’est  inconcevable.  Les  Marseillais  n’ont  que  trop   attendu  ».     "Maman  Active"  "Pourquoi  demenager  MPM  en  pleine  crise  ds  1  tour  Constructa  alors   qu  n  est  en  pleine  rigueur?"     Eugène  Caseli  :  «  Je  peux  vous  assurer  que  ce  déménagement  se  fera  à  coût   constant  en  2016  »         citoyenY"  "Quelle  est  votre  position  par  rapport  aux  coups  de  menton  et  de  force  des   dockers  qui  prennent  en  otage  le  port  alors  qu'ils  l'ont  déjà  à  moitié  assassiné  ??"       Eugène  Caselli  :  «  Alors  que  la  saison  des  croisières  bat  son  plein  et  que  Marseille   capitale  européenne  de  la  culture  attire  de  nombreux  touristes,    le  dialogue  a  été   renoué,  à  l’initiative  du  préfet,  entre  les  professionnels  de  la  croisière  et  les   dockers.  Pour  ne  plus  mettre  Marseille,  son  port  et  ses  touristes  à  l’épreuve,  une  

solution  avec  tous  les  partenaires  doit  absolument  et  durablement  être  établie,     l’enjeu  est  stratégique  et  vital  »  .     "Benhemani"  "Eugène  Caselli  sur  la  montée  de  l'Islamophobie  en  France  est  surtout  a   Marseille  quand  penser  vous  ?"       Eugène  Caselli  :  «  L’islamophobie  comme  le  racisme  et  l’antisémitisme  doit  être   combattu  sans  relâche.  Les  républicains  et  laïcs  de  tous  bords  politiques  doivent   être  en  permanence  vigilants  ?  Comptez  sur  moi  »     "tristan"  "Croyez  vous  en  la  lutte  des  classes?"     Eugène  Caselli  :  «  En  tant  qu’historien,  cette  théorie  marxiste  m’a  souvent  fait   réfléchir.  Mais  aujourd’hui,  à    l’heure  des  primaires  citoyennes,  il  faut  croire  dans   la  lutte  des  places.  Vous  ne  croyez  pas  ?  »