eGuide de l’utilisateur / User guidee

2 DVD-ROM

1 « Bienvenue à Graphoville »
Améliorez votre orthographe autrement A better way to improve your French spelling

2 « Welcome to Graphoville »
Améliorez votre anglais autrement A better way to improve your English

« Bienvenue à Graphoville » Guide de l’utilisateur / User guide
pages 3 - 13 pages 14 - 24

« Welcome to Graphoville » Guide de l’utilisateur / User guide
pages 25 - 35 pages 36 - 46

2

« Bienvenue à Graphoville »

Guide de l’utilisateur
Version du guide en français

1. Le français écrit : une langue certes difficile 2. La bonne façon d’insinuer le doute 3. La bonne façon d’éviter le doute 4. Et pour encore mieux s’y retrouver… 5. Séquences, difficultés orthographiques et personnages 6. Suivez les personnages et leurs aventures à travers la ville 7. Les métiers 8. Les « plus » du DVD-ROM !

Projet réalisé dans le cadre du Programme Européen LEONARDO da VINCI

3

1. Le français écrit : une langue certes difficile
Nombre d’entre nous sommes souvent pris d’un doute au moment d’écrire certains mots, comme « se » ou « ce », comme « ni » ou « n’y », comme « pourrai » ou « pourrais », comme « ces » ou « ses », comme « parler » ou « parlé » (auxquels on pourrait encore ajouter « parlez », « parlés », « parlée », « parlées », etc !). Pourtant, du point de vue du sens, ces mots sont très différents (« je voudrais parler » et « j’ai parlé ») ou n’ont même rien à voir (« ce livre est intéressant » et « il se rappelle »). Pour continuer avec le fameux doute, ne vous est-il jamais arrivé de vous demander chaque fois que vous devez l’écrire si tel mot prend un « p » ou 2 « p » ou tel autre prend bien un « e » à la fin ? Et vous avez beau regarder chaque fois dans le dictionnaire et vous dire « Ah oui, c’est vrai ! », le doute persistera dès que se présentera de nouveau l’occasion d’écrire ce même mot ! Que faire ? Vous pouvez toujours vous replonger dans votre vieux manuel de grammaire, vous rendre à la page où l’on oppose « ce » et « se » ou « é » et « er » et vous dire une fois de plus « Ah oui, il y a un truc pour ne pas se tromper, remplacer le mot par un autre qui… etc. etc. ». Au besoin, vous faites un ou deux exercices où on vous demande de mettre « se » ou « ce » dans les trous, juste pour s’entraîner à tout mélanger… enfin… à ne plus mélanger ! Ainsi, au moment d’écrire votre lettre de réclamation, votre rapport, votre devoir de français si vous êtes encore en classe, pouvez-vous vous vraiment permettre d’écrire tout simplement le mot dont vous avez besoin pour signifier ce que vous voulez dire. Non. Pas si simple. Le doute arrive, le doute s’installe… et vous devez dans le meilleur des cas faire un petit détour par votre fameux « truc » en espérant qu’il s’applique bien pour votre mot ! Voilà un casse-tête chinois, ou plutôt français, qui fait passer l’orthographe pour le summum de la difficulté, de l’embrouille, des pièges et des risques de zéro pointé ? D’où vient-il que vous n’arriviez pas à retenir ces règles de grammaire que vous répètent vos manuels, vieux ou récents, illustrés ou pas, sympathiques ou rébarbatifs ?

4

La « pédagogie du doute » ?! Enfin oui… si on peut encore parler de pédagogie… Imaginons que vous soyez sur une route de campagne qui se divise en deux. La bonne façon d’insinuer le doute Non. De même en privilégiant le sens sur le seul son ! 5 . Ces confusions sont difficilement redressables car bien ancrées dans notre cerveau ! Là où l’on incrimine les méthodes traditionnelles d’orthographe… En associant ou en confrontant dans un même chapitre « se » et « ce » ou « parler » et « parlé ». horizontal-vertical) ou d’apparence visuelle (la route qui se sépare en deux) et présentés au cerveau en même temps. est stockée dans la mémoire à long terme. on crée directement une confusion par analogie. toutes ces fautes que le doute vous conduit à risquer de faire ! Alors pourquoi ? Parce que vous avez travaillé à l’école avec des méthodes qui pratiquaient la pédagogie du doute. d’utilisation (droite-gauche. un gros arbre ou une borne par exemple que vous associez au lieu de destination de la route ! Et c’est bien normal de risquer de se tromper. il y aurait beaucoup moins de risques de les confondre par la suite. il y a de gros risques pour que vous soyez pris d’un doute… à droite ou à gauche ? Il faudra que vous trouviez un repère infaillible pour vous en souvenir. recto-verso. Si ces mots au son semblable n’étaient pas présentés ensemble. En repassant par là quelque temps plus tard. Comment en vient-on à confondre ? Explications ! Les récentes études sur le fonctionnement du cerveau permettent de constater systématiquement que la confusion issue du rapprochement de 2 éléments différents mais comportant des similitudes de sons (vers-vert).2. de sens (compréhensifcompréhensible). ce n’est pas de votre faute. On vous avertit : « Attention ! A droite ça va vers la piscine et à gauche vers les tennis… ».

La bonne façon d’éviter le doute Comment s’y prendre alors pour éviter de déclencher le doute dans nos esprits ? Vous l’aurez sûrement deviné ! Eh bien en ne rapprochant jamais les mots au son semblable. comme ESturgeon (pour les auditifs) et une petite mèche folle en forme de S (pour les visuels). Il est toujours là quand il faut ! 6 . Il est entouré de poissons plutôt facétieux (pour les kinesthésiques) ! Zita Futuro est voyante (extra-lucide bien sûr) et elle incarne… le futur. quel que soit notre mode privilégié pour apprendre et retenir : qu’on soit davantage visuel. Et c’est ce que nous vous proposons avec « Bienvenue à Graphoville ». avec S. Mais ce n’est pas tout ! Faire en sorte que chaque difficulté soit si fortement caractéristique que son usage sera ancré dans les esprits. auditif ou kinesthésique.3. En voici quelques exemples. Astuce… Chaque difficulté est « incarnée » par un personnage pittoresque qui évolue dans la petite ville de Graphoville. Le professeur Esturgeon représente la difficulté « SE ». En tout : 50 difficultés soit 50 personnages. évidemment ! Sa clientèle est variée mais elle ne reçoit pas le représentant du conditionnel ! Ernest sait toujours où tout se trouve sur le plateau de tournage.

ses faits divers. On trouve. ce qui motive à les faire ! Des points sont attribués pour chaque bonne réponse.4. Et pour encore mieux s’y retrouver… Chacun d’entre nous est soit plus visuel soit plus auditif soit plus kinesthésique dans sa façon personnelle d’apprendre ou de retenir (car on n’apprend pas tous de la même façon…). Ces dialogues sont tous suivis d’indices et de pistes permettant de résoudre par soi-même la difficulté puis d’une série d’exercices qui font partie intégrante de l’histoire. les personnages nous invitent à découvrir par nous-même comment résoudre les difficultés au moyen des pistes et des indices qui jalonnent les séquences.. Ce petit carnet sert ensuite de référence et de mémo personnel. de l’aventure et du suspens. Et comme on retient mieux ce que l’on trouve par soi-même. imprimable bien sûr. une musique et une voix. nos idées.. où seront consignées nos découvertes. 7 . certes. Car nous disposons d’un petit carnet personnel où nous pouvons noter au fur et à mesure nos découvertes. Après la liste des séquences qui va suivre. Le DVD-ROM « Bienvenue à Graphoville » incitera les jeunes comme les adultes à améliorer leur orthographe et leur expression écrite « autrement » et. en se distrayant. un rôle dans une véritable histoire en 50 séquences qui se déroule dans la petite ville de Graphoville avec ses faits de la vie quotidienne. C’est pourquoi à chaque personnage correspond un physique très particulier. les règles que nous avons enfin comprises et. mais aussi on peut noter ce qu’on a trouvé. de toute façon. nous verrons comment naviguer dans le DVD-ROM. En effet. Durant ces exercices. nous ne pouvons visualiser et donc mémoriser nos éventuelles erreurs car le programme est conçu pour ne pas les laisser à l’écran. le principe pédagogique est aussi de ne pas fixer en mémoire des erreurs (ce qui est une autre façon très efficace de provoquer le doute…). nos propres « astuces » ! Une séquence est composée d’un ou de plusieurs dialogues parlés par les personnages.

il sait vanter la marchandise ! Quand écrire "ses" Monsieur le comte ouvre son château à un journaliste L'accord du participe passé Une magicienne qui déplace les conjugué avec « avoir » C. raconte… Les exigences d’un cinéaste Ernest est toujours sur le plateau de tournage Quand écrire "et" Des affaires à faire au supermarché… Le passé composé et l'accord du L’actrice évoque le passé avec son partenaire de scène participe passé avec l'auxiliaire "être" Les accords simples (noms et La cantatrice se met en scène adjectifs) Les participes passés usuels Enquête serrée sur une série de vols Participe passé : "-é" Désiré.D. voyante. "toutes" Quand écrire "c'est" Quand écrire "s'est" L'emploi de quelques signes de ponctuation : point.5. l'historien. parenthèses et tirets Quand écrire "ces" 8 . difficultés orthographiques et personnages N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Intitulé des séquences « Max présente… » « Les poissons du professeur Esturgeon » « A l’épicerie d’Abdel » « Zita Futuro » « Paul Beauregard… » « La chronique de Balthazar » « Jacky Manitou fait son cinéma » « Mais où est Ernest ? » « Mastoc et Cie » « Chère Edwige… » « La Modérata » « L’inspecteur Pigeonnot enquête » « Le truc truqué » « Le chat d’Arthur » « Patou et les costumes » « C’est à vous. virgule. Séquences. ce carnet ? » « Quoi de neuf au labo ? » « Le chef de gare entre en scène » « Justine et les courants d’air » « Célestin Baratin » « Les biens de Monsieur le Comte » « La magie de Cléodie » « Madame Camara » « Alix la mystérieuse » Intitulé des séquences « Eustache et le moineau » Difficulté orthographique Le présent de l'indicatif Quand écrire "se" Quand écrire "ce" Le futur simple de l'indicatif Les principaux mots invariables L'imparfait de l'indicatif Quand écrire "es" Quand écrire "est" Personnage Max présente son émission De drôles de poissons… Abdel désigne les articles Zita Futuro. avec sa baguette magique… Quand écrire "on …" et "on n'…" Elle aide ses étudiants en statistiques Quand écrire "-aux" à la fin des Alix. le livreur de pizzas. prédit l’avenir Un immense acteur pas très commode Balthazar Jadis. obsédée par les courants d’air. point d’interrogation et point d’exclamation L’emploi de quelques signes usuels : guillemets. petite fée qui transforme… (al / noms et des adjectifs aux) Difficulté orthographique Personnage Quand écrire "-eaux" Eustache Râteau le jardinier Infinitif "-er" Quand écrire "tout". chante un rap Il ronronne ses terminaisons ! Tout sera-t-il prêt à temps pour le tournage ? La réceptionniste de l’hôtel intervient Mais que s’est-il passé au labo ? Là où s’organise un tournage à la gare… non sans quelques imprévus 19 20 21 22 23 24 N° 25 Justine. "tous". "toute".O. ouvre et ferme les portes au château de Bellevue Représentant .

caisse numéro 3 » « Qui a peur de Gardavous ? » « Lulu Codepostal » « L’enchanteur enchanté » « Conversations au château hanté » « Simon » « Les expériences du docteur Manip » « Les clowns » « Mademoiselle Lepiquant» « La comtesse et les roses sans épines » « Rapagon. ou presque… Il leur faut bien recevoir le courrier ! Les enchanteurs ont leurs petites manies… Un couple de fantômes évoque le passé Le coup de foudre d’un romancier Un généticien fait de drôles de choses… Ils passent leur temps à se disputer ! Il faut que la gouvernante des neveux de la comtesse se fasse obéir. rat d’hôtel. non ? La comtesse cultive ses roses Rapagon compte ses sous ! Le bûcheron fait une rencontre effrayante Sissi. irrégularités usuelles) Les adjectifs terminés par "ant" Quand écrire "quelle" Quand écrire "qu'elle" Impératif Quand écrire "leur". réglemente tout chez lui. cette cliente ! Gardavous. est mandatée pour des vols très spéciaux… Une commère inspecte tout de sa fenêtre et rapporte à son vieux mari Quelle est votre taille. chère Madame ? Incroyable ce qu’elle est mauvaise langue. adjectif Les verbes terminés par « ant » Le conditionnel Les adverbes terminés par "ment" Les doubles lettres Le subjonctif (temps présent et passé uniquement) Négation suivie d'un mot au pluriel Quand "vingt" et "cent" prennent-ils un "-s" ? Les mots usuels commençant par « h » Quand écrire "si" Quand écrire "s'y" Quand écrire "ni" Quand écrire "n'y" La voix dite "passive" Quand écrire "d'en" Quand écrire "s'en" Quand écrire "c'en" Le style indirect chantonne On ne sifflera pas ce numéro c’est sûr ! Julie. adjudant à la retraite. adjectifs. la rêveuse fleuriste.26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 « Musidora Lassi et ses serpents savants » « Julie La Pie » « Fenêtre sur rue » « Kelly et ses clientes » « Aïcha. participes passés. rencontre le prince charmant (il est romancier !) Yannis dans son restaurant grec Nini la petite fille qui n’est jamais d’accord Le balayeur philosophe Kong Kong. d’en bas… La « miss » de la ville a-t-elle des chances ? L’expert va-t-il authentifier la bague de Zita ? Bill Boquet fait des reportages à sensation ! 9 . pronom Quand écrire "leurs". la « créature » du généticien La gardienne d’immeuble a affaire avec les gens d’en haut. l’autodidacte » « La créature » « Ginette Latoile » « Le casting de Jennifer » « Le trésor de la rue Tournefort « Bill Boquet » «-s-» ou «-ss-» ? Les accords systématiques (noms. le vieil avare » « Achille Lahache » « Sissi » « Chez Yannis » « Les caprices de Nini » « Yvon.

le tournage d’un film. La galerie des personnages Le DVD-ROM interactif « Bienvenue à Graphoville ». un grand jeu télévisé. c’est une véritable histoire qui se passe dans une petite ville avec des faits de la vie quotidienne. des faits divers et du suspens. une créature monstrueuse qui hante la forêt en plein jour. Il se présente à vous et vous invite à le suivre dans ses aventures. chacune conduite par le personnage qui en est le héros : histoire avec des événements sensationnels. des vols inexplicables. l’apparition de fantômes au château de Bellevue (soit disant). des personnages louches. des personnages célèbres. Chaque personnage exerce aussi un métier dont il vous parle dans la partie « Découverte des métiers ». un policier qui enquête et un jeune reporter qui parcourt toute la ville à la recherche de l’événement. C’est en effet une « histoire » complète qui se déroule à travers cinquante séquences indépendantes. Galerie des personnages : si vous faites le test . le personnage qui correspond à la difficulté qui vous pose problème apparaît dans son cadre. 10 .6.

On peut également naviguer ici et là dans des différents quartiers de la ville grâce au plan et rencontrer les personnages au hasard… ou encore se prendre de sympathie pour l’un d’entre eux et désirer le suivre dans toutes les séquences où il apparaît. parmi les 50 personnages des séquences. A la fin du test. dans laquelle nous pouvons puiser pour améliorer notre orthographe et notre expression écrite. quels sont ceux qui vont nous accompagner pour nous aider à nous perfectionner. une autre fenêtre s’ouvre pour nous faire découvrir le quartier et les personnages. Si nous faisons le test. c’est le quartier de la vieille ville… 11 . Il revient alors à nous de décider de suivre tel ou tel personnage dans la ville. . Faut-il passer par les 50 séquences et rencontrer les 50 personnages ? Pour le plaisir. En cliquant sur le plan. selon le quartier de la ville choisi. Ici. . dans l’ordre.Une liste des difficultés du français est proposée. on peut le faire ! Mais pour améliorer son orthographe et son expression écrite. oui. cette histoire peut être abordée et poursuivie quelle que soit la séquence par laquelle nous commençons dans le DVD-ROM et le cheminement que nous allons suivre. de la séquence 1 à la séquence 50.Le test nous donne l’occasion de mesurer nos connaissances et de choisir. pas nécessairement. Nous suivrons dans ce cas les 50 personnages. Suivez les personnages et leurs aventures à travers la ville Bien que fragmentée en 50 séquences. on aura donc une galerie de portraits où chaque personnage se présentera et nous invitera à le suivre dans ses aventures.Nous pouvons aussi souhaiter faire une révision de toutes les difficultés du français. Tout dépend des acquis de chacun au départ… Il y a alors plusieurs façons de choisir par où commencer et quel parcours suivre : . pour chacune de nos erreurs une fenêtre s’ouvre avec le portrait d’un personnage.7. Ceux-ci apparaissent lorsqu’on passe la souris dans certains endroits de l’image. .

Ils nous confient pourquoi ils ont choisi leur profession. Les métiers Si les personnages représentant les difficultés sont en tout 50.instructeur d'équitation . 12 . ils sont entourés d’autres personnages annexes qui participent eux aussi à la vie de Graphoville. Les professions parallèles que l’on vous donne peuvent vous donner d’autres idées de métiers liés aux animaux. nos personnages nous entretiennent de façon sympathique et humoristique de leur métier. enseignement…) Ainsi. spectacle. le professeur Esturgeon est-il zoologue. Branche Buisson Cisailles Coupe Feuille Jardin public Pelle Pot Terreau Engrais Fleur Massif Pelouse Râteau Tige Espace vert Herbe Parc Plante Serre Tondeuse à gazon On peut donc travailler sur la partie métier tout en continuant à suivre l’histoire et les péripéties des personnages. les qualités humaines qu'elle demande.auxiliaire vétérinaire – apiculteur . services. font Arbre Arrosage Bordure partie intégrante de l’histoire.toiletteur de chien – éthologue . automobile…) soit à la même branche (vente. la formation requise et en quoi consiste le travail. Il en suit une liste de métiers voisins. par exemple : éleveur . Ces métiers « voisins » touchent soit au même thème (animaux.éducateur canin . soins aux personnes. d’exercices qui nous invitent à retenir l’orthographe de ces mots à travers de mini textes qui.soigneur animalier dans les parcs et zoos – dresseur d’animaux… Un lexique des principaux mots liés à chaque profession est ensuite proposé et il est suivi.8. eux aussi.éducateur de chiens d'aveugle .conducteur de chien maître chien . Vous vous intéressez aussi beaucoup aux animaux mais ne vous voyez pas atteindre les qualifications et diplôme requis pour être zoologue. pour qui veut. Comme il est intéressant de mieux connaître les métiers dans le cadre de l’orientation professionnelle. bâtiment. Nous trouvons ainsi 70 personnages qui chacun ont un métier.palefrenier – vétérinaire .

Les « plus » du DVD-ROM ! .S. sur les chemins de Graphoville ! 13 . Toutefois. les pistes et les aides du moins d’exceptions possibles. L’utilisateur est donc invité à découvrir par lui-même ce qu’il faut faire.Les dialogues des séquences peuvent tous être imprimés. Ils sont simples et toujours basés sur le sens et la compréhension. aucune embûche. Mais il suffit généralement de voir apparaître et d’entendre le personnage pour que se dissipe toute confusion. .Les règles et le fonctionnement de la langue sont suggérés à travers des pistes et des aides permettant de trouver par soi-même les réponses ou les règles : c’est à l’utilisateur de découvrir ce qui l’aidera le plus à éviter l’erreur ou à mieux s’exprimer à l’écrit (et pourquoi pas à l’oral aussi !). . .On a privilégié la langue usuelle et chargé les indices. il peut l’écrire dans son carnet personnel et l’imprimer. pour ceux qui veulent en savoir plus. .La partie « Découverte des métiers » permet à chacun de s’informer agréablement sur 70 métiers très variés et s’entraîner à utiliser le vocabulaire inhérent à chacun de ces métiers par des exercices simples qui permettent de poursuivre l’histoire. le personnage correspondant à la difficulté intervient visuellement ainsi que par la voix (pour permettre de nouveau l’association avec le visuel et l’auditif et déclencher des automatismes).O.Les exercices ne comportent aucun piège. .Ce que l’utilisateur découvre. Il aura ainsi en fin de parcours une véritable grammaire personnelle.9. au-delà du français courant.L’évaluation permet de mesurer les progrès : en cas d’erreur. C’est le but du jeu ! . La difficulté est aussi expliquée de façon traditionnelle en une ou deux phrases. ils sont invités à consulter la rubrique « Pour aller plus loin ». avec de l’humour en prime ! La consigne des exercices n’apparaît sur l’écran que si l’on clique sur le S. Bonne route.

grammar difficulties and characters 6. Sequences. Written French: a difficult language. Follow the characters and their adventures in the town 8. The right way to avoid doubt 4. The professional occupations 9. The right way to sow doubt 3. And to make it even easier… 5. The “bonuses” of the DVD-ROM! This project is part of the LEONARDO da VINCI European Programme 14 . Portrait gallery 7. no doubt! 2.“Bienvenue à Graphoville” User’s Guide English version 1.

You begin to doubt. etc!). if you look at the meaning. or even nowhere near the same (“ce livre est intéressant” and “il se rappelle”). no doubt! Many of us are seized with doubt when we come to write certain words. you do one or two exercises where you are asked to fill in the gaps with “se” or “ce”. of course!” the doubt persists. If necessary. just for practice so you mix it all up … sorry. etc. whether old or new. how many times have you asked yourself each time you have to write a word. like “parler” or “parlé” (to which you can also add “parlez”. I mean so you don’t mix it all up! So when you come to write your letter of complaint.”. “parlés”. and no surprise that French spelling has become the height of difficulty and confusion. all you can do is remember your little “trick” and hope that it works for the word you want! It’s a real headache. “parlée”. with or without illustrations. like “ces” or “ses”. your report or your French homework if you are still at school.1. so you don’t make the mistake. there’s a trick to remember this. And yet. You continue to doubt… and at best. like “pourrai” or “pourrais “. like “ni” or “n’y”. that’s right. these words are quite different (“je voudrais parler” and “j’ai parlé”). like “se” or “ce”.” parlées”. whether it takes one “p” or two or whether a word finishes in “e”? And each time you look it up in the dictionary and you say “Oh yes. Written French: a difficult language. this. fun to look at or totally boring? 15 . each time you see the same word again! What can you do about it? You can always go back to your old grammar book. To give you another example of this awful doubt. can you really just write the word you need to explain what you want to say? No. full of pitfalls. turn to the page where they compare “ce” and “se” or “é” and “er” and tell yourself yet again “Oh yes. replace it by another word… etc. It’s not that simple. and all you get at the end is a bad mark in your lessons! Why is it that you cannot remember the grammar rules from your old school books.

all these hesitations caused by doubts that you experience when you come to write French ! So why is it? Because when you were at school you worked with methods that used the “pedagogy of doubt”. You are told: “Careful! The swimming pool is on the right and the tennis courts are on the left. a large tree or a milestone for example. which you associate with the destination you want to reach! And it is quite normal to make these mistakes. is stored in the long-term memory. of meaning (“comprehensible” and “compréhensif”). of use (problems of left-right. you immediately create confusion by analogy. yes.2. it is not your fault. back-front. These mistakes are difficult to put right as they are firmly anchored in our brains! So how and why do these confusions come about? Explanations please! By associating or confronting « se » and « ce » or « parler » and « parlé » for example in the same chapter. The “pedagogy of doubt”? Well. If these words were not presented or explained together. So how and why do these confusions come about? Explanations please! Recent studies into how the brain works show systematically that the confusion arising out of the association of 2 different elements that have certain similarities of sound in French (“vert” and “vers”). it is quite possible that you will be seized by doubt… right or left? You will have to find an infallible landmark to help you remember. there would be much less risk of confusing them later. horizontal-vertical) or of visual appearance (the road forking in two directions) and presented to the brain simultaneously. if we can even speak of pedagogy… Imagine that you are on a country road that forks two ways.” If you go there some time later. 16 . The right way to sow doubt No.

Here’s the trick… Each difficulty is “incarnated” by a colourful character who lives or works in the little town of Graphoville. with an S. what else? Her clients are varied.3. He is surrounded by rather mischievous fish (for the kinaesthetics)! Zita Futuro is a clairvoyant (very clear-sighted. He is (il est) always there when you need him! 17 . naturally) and she embodies… the future. Professor Esturgeon represents the difficulty “SE”. In all: 50 difficulties therefore 50 characters. auditory or kinaesthetic. as in ESturgeon (for the auditory learners) and a little tuft of hair in the shape of an S (for the visually minded). But that’s not all! Making sure that each difficulty is so strongly characterised that its use is firmly fixed in our minds. whatever our favourite method of learning and remembering mode: whether we are more visual. Here are some examples. but she does not see the representative of the conditional! Ernest always knows where everything is (est) on the film set. The right way to avoid doubt So how do we go about avoiding instilling doubt in our minds? You have probably guessed! Well. we avoid putting similar words together. And this is what we offer with “Bienvenue à Graphoville”.

The DVD-ROM “Bienvenue à Graphoville” will encourage young people and also adults to improve their English in an “alternative” manner and. which encourages us to do them! Points are awarded for each correct answer. For we have a little personal notebook where we can write things down as we learn. So we find out. These dialogues are all followed by hints and clues enabling us to solve the difficulty ourselves. During these exercises. and then a series of exercises which are part and parcel of the story. The teaching principle is thus not to fix mistakes in our memories (which is another very efficient way of causing doubt …). the characters invite us to find out how to solve the difficulties ourselves using hints and clues which mark out the sequences. where our discoveries. printable of course. but we can also note down what we have discovered. it is impossible view and therefore memorise any mistakes we make as the programme is designed not to leave them on the screen. And since we remember things better if we find them out for ourselves. the rules we have at last understood and… our own “tricks”! A sequence is made up of one or more dialogues spoken by the characters. 18 . This little notebook will be a reference and personal memo. That is why each character has a very particular physique. we will see how to browse through the DVDROM.4. After the list of sequences which follows. while having fun. ideas. adventure and even suspense. of course. a role in a real story made up of 50 sequences which take place in a town called Graphoville with its everyday activities. in any case. his own music and a voice. And to make it even easier… Each of us is either more visual or more auditory or more kinaesthetic in our personal approach to learning or remembering (because we do not all learn in the same way…). out-of-the-ordinary events.

raconte… Les exigences d’un cinéaste « Max présente… » « Les poissons du professeur Esturgeon » « A l’épicerie d’Abdel » « Zita Futuro » « Paul Beauregard… » « La chronique de Balthazar » « Jacky Manitou fait son cinéma » « Mais où est Ernest ? » « Mastoc et Cie » « Chère Edwige… » « La Modérata » « L’inspecteur Pigeonnot enquête » « Le truc truqué » « Le chat d’Arthur » « Patou et les costumes » « C’est à vous.O. l'historien. voyante. grammar difficulties and characters N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Sequence titles Grammar difficulty Characters Max présente son émission De drôles de poissons… Abdel désigne les articles Zita Futuro. "toute". prédit l’avenir Un immense acteur pas très commode Balthazar Jadis. "tous". obsédée par les courants d’air. parenthèses et tirets Quand écrire "ces" Quand écrire "ses" L'accord du participe passé conjugué avec « avoir » Quand écrire "on …" et "on n'…" Quand écrire "-aux" à la fin des noms et des adjectifs 19 . chante un rap Il ronronne ses terminaisons ! Tout sera-t-il prêt à temps pour le tournage ? La réceptionniste de l’hôtel intervient Mais que s’est-il passé au labo ? Là où s’organise un tournage à la gare… non sans quelques imprévus Justine. point d’interrogation et point d’exclamation L’emploi de quelques signes usuels : guillemets. ouvre et ferme les portes au château de Bellevue Représentant . petite fée qui transforme… (al / aux) 19 20 21 22 23 24 Infinitif "-er" Quand écrire "tout".D. le livreur de pizzas. il sait vanter la marchandise ! Monsieur le comte ouvre son château à un journaliste Une magicienne qui déplace les C. avec sa baguette magique… Elle aide ses étudiants en statistiques Alix. Sequences. virgule.5. "toutes" Quand écrire "c'est" Quand écrire "s'est" L'emploi de quelques signes de ponctuation : point. ce carnet ? » « Quoi de neuf au labo ? » « Le chef de gare entre en scène » « Justine et les courants d’air » « Célestin Baratin » « Les biens de Monsieur le Comte » « La magie de Cléodie » « Madame Camara » « Alix la mystérieuse » Le présent de l'indicatif Quand écrire "se" Quand écrire "ce" Le futur simple de l'indicatif Les principaux mots invariables L'imparfait de l'indicatif Quand écrire "es" Quand écrire "est" Ernest est toujours sur le plateau de tournage Quand écrire "et" Des affaires à faire au supermarché… Le passé composé et l'accord du L’actrice évoque le passé avec son partenaire de scène participe passé avec l'auxiliaire "être" Les accords simples (noms et La cantatrice se met en scène adjectifs) Les participes passés usuels Enquête serrée sur une série de vols Participe passé : "-é" Désiré.

ou presque… Il leur faut bien recevoir le courrier ! Les enchanteurs ont leurs petites manies… Un couple de fantômes évoque le passé Le coup de foudre d’un romancier Un généticien fait de drôles de choses… Ils passent leur temps à se disputer ! Il faut que la gouvernante des neveux de la comtesse se fasse obéir. adjudant à la retraite. participes passés. rencontre le prince charmant (il est romancier !) Yannis dans son restaurant grec Nini la petite fille qui n’est jamais d’accord Le balayeur philosophe Kong Kong. adjectif Les verbes terminés par « ant » Le conditionnel Les adverbes terminés par "ment" Les doubles lettres Le subjonctif (temps présent et passé uniquement) Négation suivie d'un mot au pluriel Quand "vingt" et "cent" prennent-ils un "-s" ? Les mots usuels commençant par « h » Quand écrire "si" Quand écrire "s'y" Quand écrire "ni" Quand écrire "n'y" La voix dite "passive" Quand écrire "d'en" Quand écrire "s'en" Quand écrire "c'en" Le style indirect 20 . non ? La comtesse cultive ses roses Rapagon compte ses sous ! Le bûcheron fait une rencontre effrayante Sissi.N° 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 Sequence titles Grammar difficulty Characters Eustache Râteau le jardinier chantonne On ne sifflera pas ce numéro c’est sûr ! Julie. d’en bas… La « miss » de la ville a-t-elle des chances ? L’expert va-t-il authentifier la bague de Zita ? Bill Boquet fait des reportages à sensation ! « Eustache et le moineau » « Musidora Lassi et ses serpents savants » « Julie La Pie » « Fenêtre sur rue » « Kelly et ses clientes » « Aïcha. la rêveuse fleuriste. est mandatée pour des vols très spéciaux… Une commère inspecte tout de sa fenêtre et rapporte à son vieux mari Quelle est votre taille. le vieil avare » « Achille Lahache » « Sissi » « Chez Yannis » « Les caprices de Nini » « Yvon. la « créature » du généticien La gardienne d’immeuble a affaire avec les gens d’en haut. l’autodidacte » « La créature » « Ginette Latoile » « Le casting de Jennifer » « Le trésor de la rue Tournefort « Bill Boquet » Quand écrire "-eaux" «-s-» ou «-ss-» ? Les accords systématiques (noms. pronom Quand écrire "leurs". rat d’hôtel. chère Madame ? Incroyable ce qu’elle est mauvaise langue cette cliente ! Gardavous. réglemente tout chez lui. caisse numéro 3 » « Qui a peur de Gardavous ? » « Lulu Codepostal » « L’enchanteur enchanté » « Conversations au château hanté » « Simon » « Les expériences du docteur Manip » « Les clowns » « Mademoiselle Lepiquant» « La comtesse et les roses sans épines » « Rapagon. adjectifs. irrégularités usuelles) Les adjectifs terminés par "ant" Quand écrire "quelle" Quand écrire "qu'elle" Impératif Quand écrire "leur".

the shooting of a film. suspicious characters. Portrait gallery: if you take the test . Portrait gallery The interactive DVD-ROM “Bienvenue à Graphoville” is a story in itself. Each character also has a profession that he talks about in the section “Discover the professions”. inexplicable thefts. 21 . It is in fact a complete story that works its way through fifty independent sequences.6. a monstrous creature who haunts the forest in broad daylight. each animated by the main character for that particular sequence: there are sensational events. more out-of-the-ordinary events and even suspense. famous people. which takes place in a small town with every-day events. a TV game show. a policeman leading an enquiry and a young reporter who scours the town looking for stories. the character who corresponds to the grammar point that you find difficult appears in the frame. He introduces himself and invites you to follow his adventures. the appearance of ghosts at Bellevue castle (so they say!).

At the end of the test. Follow the characters and their adventures through the town Although it is divided up into 50 sequences.7. of course! But to improve your French it is not at all necessary. which we can look at to decide what we need to improve. . .Perhaps we want to revise all the difficulties listed. depending on the area you chose in the town. It is then up to us to decide to follow one or other of the characters in the town.Or we can browse here and there in the different areas of the town thanks to the street map.The test enables us to measure our ability and choose. the story can be approached and continued from whichever sequence we begin at in the DVD-ROM and the path we decide to follow. Is it essential to do all 50 sequences and meet the 50 characters? For greater enjoyment. It all depends on how much you already know… There are several ways of choosing where to begin and how to continue: . which ones will go with us to help us improve our French. from sequence 1 to sequence 50. and meet the characters at random… or we might like the look of one of them and want to follow him in each sequence where he appears. . They appear when you pass the mouse over certain parts of the picture. we are in the old town… 22 . By clicking on the map.A list of difficulties is given. If we take the test. in that order. we will have a portrait gallery where each character will introduce himself and invite us to follow his adventures. In that case we will follow all 50 characters. from the 50 characters in the sequences. another window opens to show us the area and the characters. Here. for each mistake we make a window opens with the portrait of a character. you can.

the human qualities they require. building. cars. The professions In addition to the 50 characters representing the difficulties. the type of training necessary and what the work involves. and it is followed. 23 . You are also very interested in animals but you don’t see yourself obtaining the qualifications necessary to be a zoologist. etc. teaching. which also form part of the main story. services.) We know that Professor Esturgeon is a zoologist. We therefore have 70 characters in all.) or the same branch (sales. by exercises to practise writing and spelling these words in short texts. The professions in the same area of work that are given can also give you other ideas for jobs with animals. show business. As it is interesting to find out about occupations in career guidance courses. caring. Arbre Branche Coupe Feuille Jardin public Pelle Pot Terreau Arrosage Buisson Engrais Fleur Massif Pelouse Râteau Tige Bordure Cisailles Espace vert Herbe Parc Plante Serre Tondeuse à gazon So you can work on the professions section while still following the story and the adventures of the characters. each of whom has an occupation. They tell us why they choose their profession. etc.8. our characters talk to us in a friendly and amusing way about their jobs. for example: breeder – riding instructor – groom – vet’s assistant – bee keeper – dog trainer – dog handler – trainer of dogs for the blind – dog groomer – zoo keeper – animal trainer… A list of the main words related to each profession is then given. for those who wish. there are other minor characters who also take part in life in Graphoville. These “relations” can refer to the same subject (animals. There follows a list of related jobs.

hints and aid sections as free of exceptions as possible. They are simple and always based on meaning and comprehension. the character corresponding to the difficulty pops up and speaks to you (to repeat the association between visual and auditory aids and to created automatic responses). .The assessment allows you to measure your progress: if you make a mistake. But it usually suffices to see and hear the character for all confusion to melt away.The sequences can all be printed. with the added bonus of humour! The instructions for the exercises only appear on screen if you click on the S. for those who want to know more. . .What the user discovers can be written down in his personal notebook and printed. . That’s the aim of the game! . Enjoy your journey through Graphoville! 24 .S.The exercises do not contain any traps or pitfalls of any sort. The user is therefore invited to work out for himself what he has to do.O. The “bonuses” of the DVD-ROM! . . and go beyond the simple explanations.9.We have used ordinary. everyday language and kept the clues. He will thus have his own personal grammar book at the end of the story.The rules and functions of the language are suggested through hints and aids which enable you to work out the answers or rules for yourself: it’s up to the user to discover what will help him or her to avoid mistakes or write in a better style (and speak too!). The difficulty is also explained in a more traditional way in one or two sentences. However. they can view the section “To find out more”.The section “Discover the professions” is a pleasant way to find out about 70 very different professions and to practise using the vocabulary concerning each of the professions by doing simple exercises that also continue the story.

Séquences. La bonne façon d’insinuer le doute 3. Les métiers 9.« Welcome to Graphoville » Guide de l’utilisateur Version du guide en français 1. La bonne façon d’éviter le doute 4. Nous avons tous appris l’anglais en classe ! 2. Les « plus » du DVD-ROM ! Projet réalisé dans le cadre du Programme Européen LEONARDO da VINCI 25 . difficultés orthographiques et personnage 6. Et pour encore mieux s’y retrouver… 5. La galerie des personnages 7. Suivez les personnages et leurs aventures à travers la ville 8.

Nous avons tous appris l’anglais en classe ! Nombre d’entre nous avons appris l’anglais durant nos études. Bien souvent. soi-disant pour mieux les distinguer… Ou encore. illustrés ou pas. ayant achevé nos années d’études avec parfois jusqu’à 7 années d’anglais. sympathiques ou rébarbatifs ? 26 . En effet. serons-nous pris de doute devant les faux amis pour en avoir eu sous les yeux la liste et les avoir associés ! D’où vient-il que nous n’arrivions pas à retenir ces règles de grammaire anglaise que vous assènent vos manuels. nous nous trouvons dans la situation de devoir utiliser à l’improviste nos connaissances scolaires ? Au passant qui demande son chemin en anglais. « since » et « ago » en les comparant. voire d’être ridicule… ! Conclusion : nous avons fait jusqu’à 7 années d’anglais. vieux ou récents. la grammaire et la traduction avaient la part belle… Aussi. le « present perfect » et le « preterit » qu’on nous explique la plupart du temps en même temps. les classes étaient très chargées et nous n’avions pas beaucoup l’occasion de nous entraîner à l’oral. toujours peut-être. beaucoup d’entre nous faisons d’abord répéter la question puis nous essayons de réunir les éléments de la réponses tant bien que mal. que se passe-t-il lorsque. on confondra longtemps. Nous en sommes donc resté à un anglais scolaire où chacune de nos fautes était sanctionnées et l’écrit. de mal se faire comprendre. avec la crainte de faire des erreurs.1. on apprend généralement à utiliser « for ». d’avoir un accent épouvantable. en les confrontant et donc en les associant. les méthodes et moyens pour apprendre l’anglais rivalisent d’ingéniosité pour semer en nous le doute. à raison de 3h par semaine en moyenne pour… ne pas pouvoir se servir utilement de cette langue le moment venu ! Tout comme pour l’orthographe en français. histoire de bien les dissocier ! De même.

La « pédagogie du doute » ?! Enfin oui… si on peut encore parler de pédagogie… Imaginons que vous soyez sur une route de campagne qui se divise en deux. on crée directement une confusion par analogie. On vous avertit : « Attention ! A droite ça va vers la piscine et à gauche vers les tennis… ». ce n’est pas de votre faute. plus généralement les problèmes droite-gauche. Si ces mots n’étaient pas présentés ou expliqués ensemble. 27 . il y a de gros risques pour que vous soyez pris d’un doute… à droite ou à gauche ? Il faudra que vous trouviez un repère infaillible pour vous en souvenir.2. « since » et « ago » par exemple. horizontal-vertical) ou d’apparence visuelle (la route qui se sépare en deux) et présentés au cerveau en même temps. est stockée dans la mémoire à long terme. il y aurait beaucoup moins de risques de les confondre par la suite. d’utilisation (present perfect et preterit ou. toutes ces hésitations que le doute vous conduit à avoir lorsque vous êtes en situation de parler en anglais ! Alors pourquoi ? Parce que vous avez travaillé à l’école avec des méthodes qui pratiquaient la pédagogie du doute. Comment en vient-on à confondre ? Explications ! Les récentes études sur le fonctionnement du cerveau permettent de constater systématiquement que la confusion issue du rapprochement de 2 éléments différents mais comportant des similitudes de sons (for-four en anglais). un gros arbre ou une borne par exemple que vous associez au lieu de destination de la route ! Et c’est bien normal de risquer de se tromper. de sens (les fameux fauxamis). En repassant par là quelque temps plus tard. La bonne façon d’insinuer le doute Non. Ces confusions sont difficilement redressables car bien ancrées dans notre cerveau ! En associant ou en confrontant dans un même chapitre « for ». recto-verso.

quel que soit notre mode privilégié pour apprendre et retenir : qu’on soit davantage visuel. La bonne façon d’éviter le doute Comment s’y prendre alors pour éviter de déclencher le doute dans nos esprits ? Vous l’aurez sûrement deviné ! Eh bien en ne rapprochant jamais les mots au son semblable. le chef de gare. En voici quelques exemples : Bill Wordsmith est reporter à la gazette de Graphoville. interrogations et exclamations ! 28 . c’est de l’argent ! Johnny Guard. non sans péripétie. En tout : 50 difficultés soit 50 personnages. auditif ou kinesthésique. le tout dans le plus correct style indirect. Il compte aussi le temps qui passe. Il rapporte les interviews qu’il fait. car le temps.3. Mais ce n’est pas tout ! Faire en sorte que chaque difficulté soit si fortement caractéristique que son usage sera ancré dans les esprits. Et c’est ce que nous vous proposons avec « Bienvenue à Graphoville ». Astuce… Chaque difficulté est « incarnée » par un personnage pittoresque qui évolue dans la petite ville de Graphoville. doit organiser le tournage d’un film à la gare. Vincent Blackbird est un avare qui passe son temps à compter son argent.

nos idées. ses faits divers. Ces dialogues sont tous suivis d’indices et de pistes permettant de résoudre par soi-même la difficulté puis d’une série d’exercices qui font partie intégrante de l’histoire. de l’aventure et du suspens. imprimable bien sûr. une musique et une voix. Durant ces exercices. Et comme on retient mieux ce que l’on trouve par soi-même.. le principe pédagogique est aussi de ne pas fixer en mémoire des erreurs (ce qui est une autre façon très efficace de provoquer le doute…).4. Ce petit carnet sert ensuite de référence et de mémo personnel. On trouve. où seront consignées nos découvertes. Après la liste des séquences qui va suivre. mais aussi on peut noter ce qu’on a trouvé. un rôle dans une véritable histoire en 50 séquences qui se déroule dans la petite ville de Graphoville avec ses faits de la vie quotidienne. ce qui motive à les faire ! Des points sont attribués pour chaque bonne réponse. nous verrons comment naviguer dans le DVD-ROM. C’est pourquoi à chaque personnage correspond un physique très particulier. nos propres « astuces » ! Une séquence est composée d’un ou de plusieurs dialogues parlés par les personnages. En effet. Car nous disposons d’un petit carnet personnel où nous pouvons noter au fur et à mesure nos découvertes. en se distrayant. Et pour encore mieux s’y retrouver… Chacun d’entre nous est soit plus visuel soit plus auditif soit plus kinesthésique dans sa façon personnelle d’apprendre ou de retenir (car on n’apprend pas tous de la même façon…). de toute façon. 29 . nous ne pouvons visualiser et donc mémoriser nos éventuelles erreurs car le programme est conçu pour ne pas les laisser à l’écran. Le DVD-ROM « Bienvenue à Graphoville » incitera les jeunes comme les adultes à améliorer leur orthographe et leur expression écrite « autrement » et. certes. les personnages nous invitent à découvrir par nous-même comment résoudre les difficultés au moyen des pistes et des indices qui jalonnent les séquences.. les règles que nous avons enfin comprises et.

raconte… Les exigences d’un cinéaste Earnest est toujours sur le plateau de tournage Des affaires à faire au supermarché… L’actrice évoque le passé avec son partenaire de scène La cantatrice se met en scène Enquête serrée sur une série de vols Winston. will) Adverbs of time. voyante.) and place. Séquences. negative and interrogative). enough with word order Past simple Much. Représentant . be and have Use of ‘to get’ (+ adjective or past participle) This/that/what/which Future (pres. petite fée qui transforme (al / aux) 30 . progressive. brackets. difficultés orthographiques et personnages N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Intitulé des séquences “Max presents” “Professor Fish’s Fish” “Mr Patel’s corner shop” “Zita Future” “Paul Handsome…” “The story of Professor Albert Heritage” “Jack Clintwood is shooting a film” “So where is Earnest ?” “Mastoc et Cie” “Dear Edwina…” “Maria Aria” “Inspector Polombo's investigation “ “Winston’s rap” Difficulté orthographique Present simple (affirmative. sometimes. everyone/where. il sait vanter la marchandise ! “His Lordship’s Possessions” Possession (possessive adjectives Monsieur le comte ouvre son château and pronouns. many.5. prédit l’avenir Un immense acteur pas très commode Albert Heritage. (a) little.” Present perfect Il ronronne ses verbes ! “Patsy and the costumes” Irregular verbs. l'historien. le livreur de pizzas. a lot of (countables and uncountables) For Phrasal verbs Personnage Max présente son émission De drôles de poissons… Mr Patel renseigne sa clientèle Zita Future. dashes Ivy. obsédée par les courants d’air. etc. and of) à un journaliste “The magic of Tricky Trisha” All contracted forms Une magicienne qui « contracte » les verbes avec sa baguette magique… “Help! Ms. etc. ouvre et ferme les portes au château de Bellevue “Peter Patter” Every/each. frequency (often. (a) few. going to. superlatives Mais que s’est-il passé au labo ? “Enter the station master” Punctuation signs. past participles Tout sera-t-il prêt à temps pour le tournage ? “Is this your notebook?” Indefinite article La réceptionniste de l’hôtel intervient “What is new in the laboratory?” Comparatives. question tags Là où s’organise un tournage à la gare… non sans quelques imprévus “Ivy and the draughts” Inverted commas. chante un rap “Arthur’s cat. College” Since Elle aide ses étudiants en statistiques “Mysterious Alix” Prepositions + (verb)-ing Alix. not ending in -y Used to do (= imperfect) Americanisms Contracted forms of be and have Too.

N° 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 Intitulé des séquences “Eustace and the sparrow “ “Musidora Charmer and her performing snakes” “ Maggie Magpie” “A window looking onto the street. no So. so I’ll have to go) Be. (so big. would you. etc. non ? La comtesse cultive ses roses Mr Blackbird compte ses sous ! Le bûcheron fait une rencontre effrayante Sophie. rencontre le prince charmant (il est romancier !) Yannis dans son restaurant grec Nan la petite fille qui n’est jamais d’accord Le balayeur philosophe Kong Kong. etc. réglemente tout chez lui. One. etc. get used to doing Neither. ou presque… Voilà la facteur ! Les enchanteurs ont leurs petites manies… Un couple de fantômes évoque le passé Le coup de foudre d’un romancier Un généticien fait de drôles de choses… Ils passent leur temps à se disputer ! Il faut que la gouvernante des neveux de la comtesse se fasse obéir. chère Madame ? Incroyable ce qu’elle est mauvaise langue cette cliente ! Major. cardinal and ordinal. (hadn’t?). -es. la rêveuse fleuriste. est mandatée pour des vols très spéciaux… Une commère inspecte tout de sa fenêtre et rapporte à son vieux mari Quelle est votre taille. any. Numbers. etc.) There’s a man standing… Conditional Adverbs When to double the final consonant Modal verbs Polite requests (May I. the old miser” “Axel Timberland” “Sophie is so charming!” “Yannis’s restaurant” “Nan is capricious” “Con Jugate. la « créature » du généticien La gardienne a affaire avec les gens de l’immeuble La « miss » de la ville a-t-elle des chances ? L’expert va-t-il authentifier la bague de Zita ? Bill Boquet fait des reportages à sensation ! 31 . infinitive clauses (I want you to…) Definite article Wish (I wish I could. during Most (of). I wish she wouldn’t. time Some. nor Ago (+ past simple) Passive voice While. checkout n°3” “Who's afraid of Major?” “Letty Posty” “The enchanting enchanter bewitching witch” “Conversations in the haunted manor house” “Simon” “Dr Franken” “Clowns” “Rose Thorn” “Lady Snooty and her thornless roses” “Vincent Blackbird. the self-educated man” “The Creature” “Ginny Porter” “The casting of Jennifer” “The treasure of Turnbull Street” “Bill Boldly” Difficulté orthographique Spelling changes (or not) with word endings (-ing. which ones?) Indirect speech Personnage Eustache le jardinier chantonne On ne sifflera pas ce numéro c’est sûr ! Maggie. I would like. adjudant à la retraite. all (of).) Question tags Possessives (‘s) Present progressive Questions (with or without question words) Relative clauses Imperatives. some (of). rat d’hôtel.” “Kelly and her customers” “Angila. ones (a real one.

chacune conduite par le personnage qui en est le héros : histoire avec des événements sensationnels. l’apparition de fantômes au château de Bellevue (soit disant). Il se présente à vous et vous invite à le suivre dans ses aventures. un grand jeu télévisé. un policier qui enquête et un jeune reporter qui parcourt toute la ville à la recherche de l’événement. des personnages louches. Galerie des personnages : si vous faites le test . des vols inexplicables.6. c’est une véritable histoire qui se passe dans une petite ville avec des faits de la vie quotidienne. le personnage qui correspond à la difficulté qui vous pose problème apparaît dans son cadre. des faits divers et du suspens. Chaque personnage exerce aussi un métier dont il vous parle dans la partie « Découverte des métiers ». C’est en effet une « histoire » complète qui se déroule à travers cinquante séquences indépendantes. 32 . La galerie des personnages Le DVD-ROM interactif « Bienvenue à Graphoville ». des personnages célèbres. une créature monstrueuse qui hante la forêt en plein jour. le tournage d’un film.

Ici. dans l’ordre. parmi les 50 personnages des séquences. Ceux-ci apparaissent lorsqu’on passe la souris dans certains endroits de l’image.Le test nous donne l’occasion de mesurer nos connaissances et de choisir.On peut également naviguer ici et là dans des différents quartiers de la ville grâce au plan et rencontrer les personnages au hasard… ou encore se prendre de sympathie pour l’un d’entre eux et désirer le suivre dans toutes les séquences où il apparaît.Une liste des difficultés de l’anglais est proposée. A la fin du test. . de la séquence 1 à la séquence 50. Nous suivrons dans ce cas les 50 personnages.Nous pouvons aussi souhaiter faire une révision de toutes les difficultés du français. pour chacune de nos difficultés personnelles une fenêtre s’ouvre avec le portrait d’un personnage. Il revient alors à nous de décider de suivre tel ou tel personnage dans la ville. dans laquelle nous pouvons puiser pour améliorer nos compétences. Tout dépend des acquis de chacun au départ… Il y a alors plusieurs façons de choisir par où commencer et quel parcours suivre : .7. . une autre fenêtre s’ouvre pour nous faire découvrir le quartier et les personnages. selon le quartier de la ville choisi. on aura donc une galerie de portraits où chaque personnage se présentera et nous invitera à le suivre dans ses aventures. . Suivez les personnages et leurs aventures à travers la ville Bien que fragmentée en 50 séquences. Si nous faisons le test. oui. on peut le faire ! Mais pour améliorer son orthographe et son expression écrite. En cliquant sur le plan. c’est le quartier de la vieille ville… 33 . pas nécessairement. quels sont ceux qui vont nous accompagner pour nous aider à nous perfectionner. cette histoire peut être abordée et poursuivie quelle que soit la séquence par laquelle nous commençons dans le DVD-ROM et le cheminement que nous allons suivre. Faut-il passer par les 50 séquences et rencontrer les 50 personnages ? Pour le plaisir.

services. font partie intégrante de l’histoire. nos personnages nous entretiennent de façon sympathique et humoristique de leur métier. Les professions parallèles que l’on vous donne peuvent vous donner d’autres idées de métiers liés aux animaux. Vous vous intéressez aussi beaucoup aux animaux mais ne vous voyez pas atteindre les qualifications et diplôme requis pour être zoologue.8. spectacle. Trees Branches Cutting Leaves Park Spade Pot Compost Watering Shrub Fertiliser Flowers Beds Lawn Rake Stems Border Shears Grass Potted plant Hot house Lawn mower Clippers Trimmer On peut donc travailler sur la partie métier tout en continuant à suivre l’histoire et les péripéties des personnages. Les métiers Si les personnages représentant les difficultés sont en tout 50. les qualités humaines qu'elle demande.auxiliaire vétérinaire – apiculteur .soigneur animalier dans les parcs et zoos – dresseur d’animaux… Un lexique des principaux mots liés à chaque profession est ensuite proposé et il est suivi. la formation requise et en quoi consiste le travail.éducateur de chiens d'aveugle . eux aussi. ils sont entourés d’autres personnages annexes qui participent eux aussi à la vie de Graphoville. par exemple : éleveur . le professeur Esturgeon est-il zoologue.palefrenier – vétérinaire . pour qui veut.éducateur canin . 34 .conducteur de chien maître chien .instructeur d'équitation . Comme il est intéressant de mieux connaître les métiers dans le cadre de l’orientation professionnelle. soins aux personnes. Il en suit une liste de métiers voisins. d’exercices qui nous invitent à retenir l’orthographe de ces mots à travers de mini textes qui. bâtiment. Nous trouvons ainsi 70 personnages qui chacun ont un métier. Ils nous confient pourquoi ils ont choisi leur profession. Ces métiers « voisins » touchent soit au même thème (animaux. automobile…) soit à la même branche (vente. enseignement…) Ainsi.toiletteur de chien – éthologue .

Mais il suffit généralement de voir apparaître et d’entendre le personnage pour que se dissipe toute confusion.9. ils sont invités à consulter la rubrique « Pour aller plus loin ». au-delà du français courant. C’est le but du jeu ! . La difficulté est aussi expliquée de façon traditionnelle en une ou deux phrases.S.La partie « Découverte des métiers » permet à chacun de s’informer agréablement sur 70 métiers très variés et s’entraîner à utiliser le vocabulaire inhérent à chacun de ces métiers par des exercices simples qui permettent de poursuivre l’histoire. avec de l’humour en prime ! La consigne des exercices n’apparaît sur l’écran que si l’on clique sur le S.On a privilégié la langue usuelle et chargé les indices. .L’évaluation permet de mesurer les progrès : en cas d’erreur. Ils sont simples et toujours basés sur le sens et la compréhension.Les exercices ne comportent aucun piège.Les dialogues des séquences peuvent tous être imprimés. sur les chemins de Graphoville ! 35 . le personnage correspondant à la difficulté intervient visuellement ainsi que par la voix (pour permettre de nouveau l’association avec le visuel et l’auditif et déclencher des automatismes). aucune embûche.Ce que l’utilisateur découvre. L’utilisateur est donc invité à découvrir par lui-même ce qu’il faut faire. . il peut l’écrire dans son carnet personnel et l’imprimer.O. Il aura ainsi en fin de parcours une véritable grammaire personnelle. Bonne route. . . . pour ceux qui veulent en savoir plus. Les « plus » du DVD-ROM ! . Toutefois.Les règles et le fonctionnement de la langue sont suggérés à travers des pistes et des aides permettant de trouver par soi-même les réponses ou les règles : c’est à l’utilisateur de découvrir ce qui l’aidera le plus à éviter l’erreur ou à mieux s’exprimer à l’écrit (et pourquoi pas à l’oral aussi !). les pistes et les aides du moins d’exceptions possibles.

The professional occupations 9. The “bonuses” of the DVD-ROM! This project is part of the LEONARDO da VINCI European Programme 36 . Follow the characters and their adventures in the town 8. Sequences. The right way to avoid doubt 4. And to make it even easier… 5. We have all studied English at school! 2. Portrait gallery 7.“Welcome to Graphoville” User’s Guide English version 1. The right way to sow doubt 3. grammar difficulties and characters 6.

and most of all. we usually learn to use “for”. all our mistakes were counted and emphasis was always on written work. classes were over-full and we had very little opportunity to practise speaking. at an average of 3 hours a week. old or new. of having to use what we learnt at school? To the passer-by who asks directions in English. of being ridiculed! Conclusion: we have done up to 7 years of English. of not being understood. fun to use or boring? 37 . the methods and means for learning English vie with each other to find ingenious ways of sowing doubt in our minds. then we try to work out with great difficulty how to answer. with or without illustrations. many of us first ask him to repeat the question. We have all studied English at school! Many of us have learnt English during our school years. Very often. supposedly so that we can distinguish them… And will we always have to suffer when faced with those false friends because we had a list of them to learn and therefore of course put them all in the same basket! How is it that we can’t remember those English grammar rules dealt out so diligently in our schoolbooks. so we can learn to tell them apart! Similarly. grammar and translation… So what happens when. putting them all together and therefore linking them. “since” and “ago” by comparing them. without warning. with up to 7 years of English under our belts. perhaps always. confuse the “present perfect” and the “preterit” which are most often explained at the same time. and all that … to be totally unable to use the language when we need it! Just like those spelling difficulties in French. fearful of making mistakes. For example. having come to the end of our education. of having a terrible accent. we will for a long time. So there we were with our school English.1. we find ourselves in the situation.

You are told: “Careful! The swimming pool is on the right and the tennis courts are on the left. of use (present perfect and preterit or. which you associate with the destination you want to reach! And it is quite normal to make these mistakes. problems of left-right.” If you go there some time later. a large tree or a milestone for example. back-front. horizontalvertical) or of visual appearance (the road forking in two directions) and presented to the brain simultaneously. more generally. if we can even speak of pedagogy… Imagine that you are on a country road that forks two ways. there would be much less risk of confusing them later. The “pedagogy of doubt”? Well. all these hesitations caused by doubts that you experience when you are in an English-speaking situation! So why is it? Because when you were at school you worked with methods that used the “pedagogy of doubt”. is stored in the long-term memory. 38 . it is not your fault. it is quite possible that you will be seized by doubt… right or left? You will have to find an infallible landmark to help you remember. These mistakes are difficult to put right as they are firmly anchored in our brains! By associating or confronting “for”. you immediately create confusion by analogy. of meaning (those wonderful false friends). yes. “since” and “ago” for example in the same chapter. So how and why do these confusions come about? Explanations please! Recent studies into how the brain works show systematically that the confusion arising out of the association of 2 different elements that have certain similarities of sound (for-four in English). If these words were not presented or explained together.2. The right way to sow doubt No.

50 difficulties i. since we all know that time is money! Johnny Guard. Here are some examples: Bill Wordsmith is a reporter on the Graphoville Gazette. He also counts the passing time. the stationmaster. And this is what we offer with “Welcome to Graphoville”. all quite correctly presented in indirect speech. interrogations and exclamations! 39 . auditory or kinaesthetic.3. whatever our favourite method of learning and remembering mode: whether we are more visual. But that’s not all! Making sure that each difficulty is so strongly characterised that its use is firmly fixed in our minds. He writes about interviews he has given. has to organise a film shoot at the station. Here’s the trick… Each difficulty is “embodied” by a picturesque character who lives or works in the little town of Graphoville. 50 characters. Vincent Blackbird is a miser who spends his time counting his money. In all. not without incidents.e. we avoid putting similar words together. The right way to avoid doubt So how do we go about avoiding instilling doubt in our minds? You have probably guessed! Well.

but we can also note down what we have discovered. The teaching principle is thus not to fix mistakes in our memories (which is another very efficient way of causing doubt…). adventure and even suspense. ideas. of course. his own music and a voice. And to make it even easier… Each of us is either more visual or more auditory or more kinaesthetic in our personal approach to learning or remembering (because we do not all learn in the same way…).4. That is why each character has a very particular physique. the rules we have at last understood and… our own “tricks”! A sequence is made up of one or more dialogues spoken by the characters. For we have a little personal notebook where we can write things down as we learn. a role in a real story made up of 50 sequences which take place in a town called Graphoville with its everyday activities. where our discoveries. So we find out. the characters invite us to find out how to solve the difficulties ourselves using hints and clues which mark out the sequences. These dialogues are all followed by hints and clues enabling us to solve the difficulty ourselves. During these exercises. in any case. The DVD-ROM “Welcome to Graphoville” will encourage young people and also adults to improve their English in an “alternative” manner and. printable of course. After the list of sequences which follows. it is impossible view and therefore memorise any mistakes we make as the programme is designed not to leave them on the screen. we will see how to browse through the DVDROM. 40 . while having fun. out-of-the-ordinary events. And since we remember things better if we find them out for ourselves. This little notebook will be a reference and personal memo. which encourages us to do them! Points are awarded for each correct answer. and then a series of exercises which are part and parcel of the story.

will) Adverbs of time. etc. etc. progressive. a lot of (countables and uncountables) For Phrasal verbs Characters Max presents his TV programme Fishy fish… Mr Patel points out Zita Future. -es. but off stage? Albert Heritage.) and place. negative and interrogative). be and have Use of ‘to get’ (+ adjective or past participle) This/that/what/which Future (pres. grammar difficulties and characters N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Sequence titles “Max presents” “Professor Fish’s Fish” “Mr Patel’s corner shop” “Zita Future” “Paul Handsome…” “The story of Professor Albert Heritage” “Jack Clintwood is shooting a film” “So where is Earnest ?” “Mastoc et Cie” “Dear Edwina…” “Maria Aria” “Inspector Polombo's investigation “ “Winston’s rap” Grammar difficulty Present simple (affirmative. brackets. dashes Ivy. the pizza delivery boy. question tags A film shoot at the station … not easy to organise! “Ivy and the draughts” Inverted commas. sometimes. sings rap “Arthur’s cat. superlatives What’s up in the lab? “Enter the station master” Punctuation signs. narrates… A demanding director Earnest is always on the set Supermarket bargains… The actress talks of her past with her partner in the film The singer stages her act A tough enquiry into a series of thefts Winston. enough with word order Past simple Much. not ending in -y Used to do (= imperfect) Americanisms Contracted forms of be and have Too. the historian. obsessed by draughts. the little fairy who can’t help doing magic “Eustace and the sparrow” Spelling changes (or not) with word Eustace Hoe. (a) little. predicts the future A great actor. many. College” Since She helps her students in stats “Mysterious Alix” Prepositions + (verb)-ing Alix. everyone/where.” Present perfect Purrfectly content! “Patsy and the costumes” Irregular verbs. and of) journalist “The magic of Tricky Trisha” All contracted forms A magician who contracts verbs with her magic wand… “Help! Ms. Sequences. going to.) 41 . frequency (often. the gardener endings (-ing. (a) few. opens and closes doors at Bellevue Castle “Peter Patter” Every/each. The sales rep and his sales pitch! “His Lordship’s Possessions” Possession (possessive adjectives The Count opens his castle to a and pronouns. past participles Will everything be ready for the shoot? “Is this your notebook?” Indefinite article The hotel receptionist intervenes “What is new in the laboratory?” Comparatives. etc. clairvoyant.5.

the geneticist’s “creature” The caretaker who looks after the people upstairs. I wish she wouldn’t. etc. the little girl who never agrees Philosopher or road sweeper? Kong Kong. I would like. retired sergeant major. no So.N° 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 Sequence titles “Musidora Charmer and her performing snakes” “ Maggie Magpie” “A window looking onto the street. ones (a real one. the selfeducated man” “The Creature” “Ginny Porter” “The casting of Jennifer” “The treasure of Turnbull Street” “Bill Wordsmith” Grammar difficulty Question tags Possessives (‘s) Present progressive Questions (with or without question words) Relative clauses Imperatives. the florist who loves to dream. time Some. or nearly… The post is here! The enchanter’s enchanting wishes… A ghostly couple remembers the past Love at first sight for a would-be novelist A geneticist is up to no good … Oh do stop arguing! The governess to the Countess’s niece and nephew: she who must be obeyed? The Countess and her roses Vincent counts his money! The woodcutter has a strange encounter Sophie. One. infinitive clauses (I want you to…) Definite article Wish (I wish I could. meets her prince charming (a novelist!) Yannis in his Greek restaurant Nan. (so big. etc. Numbers. cardinal and ordinal. rules the roost. please? This customer is so spiteful! Mr Major. which ones?) Indirect speech Characters Charming.) There’s a man standing… Conditional Adverbs When to double the final consonant Modal verbs Polite requests (May I. so I’ll have to go) Be. some (of). downstairs and opposite … Will the would-be actress have her day? Will the jeweller authenticate Zita’s ring? Bill Wordsmith and his sensational articles! 42 . nor Ago (+ past simple) Passive voice While. any. the old miser” “Axel Timberland” “Sophie is so charming!” “Yannis’s restaurant” “Nan is capricious” “Con Jugate. checkout n°3” “Who's afraid of Major?” “Letty Posty” “The enchanting enchanter bewitching witch” “Conversations in the haunted manor house” “Simon” “Dr Franken” “Clowns” “Rose Thorn” “Lady Snooty and her thornless roses” “Vincent Blackbird. (hadn’t?). all (of). would you. get used to doing Neither. aren’t they? Maggie. has something very special to steal… The village gossip is watching what is happening from her window What size are you. during Most (of). etc.” “Kelly and her customers” “Angila. the hotel thief.

inexplicable thefts. Each character also has a profession that he talks about in the section “Discover the professions”. famous people. suspicious characters. a monstrous creature who haunts the forest in broad daylight. It is in fact a complete story that works its way through fifty independent sequences. 43 . more out-of-the-ordinary events and even suspense. a TV game show. Portrait gallery: if you take the test . the appearance of ghosts at Bellevue castle (so they say!). the shooting of a film. which takes place in a small town with every-day events. a policeman leading an enquiry and a young reporter who scours the town looking for stories. the character who corresponds to the grammar point that you find difficult appears in the frame. Portrait gallery The interactive DVD-ROM “Welcome to Graphoville” is a story in itself.6. each animated by the main character for that particular sequence: there are sensational events. He introduces himself and invites you to follow his adventures.

from the 50 characters in the sequences.A list of difficulties is given. and meet the characters at random… or we might like the look of one of them and want to follow him in each sequence where he appears. which we can look at to decide what we need to improve. They appear when you pass the mouse over certain parts of the picture. Here. depending on the area you chose in the town.The test enables us to measure our ability and choose. we will have a portrait gallery where each character will introduce himself and invite us to follow his adventures. It is then up to us to decide to follow one or other of the characters in the town. for each mistake we make a window opens with the portrait of a character. Is it essential to do all 50 sequences and meet the 50 characters? For greater enjoyment. By clicking on the map. It all depends on how much you already know… There are several ways of choosing where to begin and how to continue: . In that case we will follow all 50 characters.Perhaps we want to revise all the difficulties listed. from sequence 1 to sequence 50. Follow the characters and their adventures through the town Although it is divided up into 50 sequences.Or we can browse here and there in the different areas of the town thanks to the street map. in that order. the story can be approached and continued from whichever sequence we begin at in the DVD-ROM and the path we decide to follow. which ones will go with us to help us improve our English. of course! But to improve your English it is not at all necessary. At the end of the test. . . you can. we are in the old town… 44 . .7. another window opens to show us the area and the characters. If we take the test.

for example: breeder – riding instructor – groom – vet’s assistant – bee keeper – dog trainer – dog handler – trainer of dogs for the blind – dog groomer – zoo keeper – animal trainer… A list of the main words related to each profession is then given. etc. the human qualities they require. there are other minor characters who also take part in life in Graphoville. As it is interesting to find out about occupations in career guidance courses. caring. There follows a list of related jobs. etc. teaching. which also form part of the main story. our characters talk to us in a friendly and amusing way about their jobs.) or the same branch (sales.) We know that Professor Fish is a zoologist. for those who wish. These “relations” can refer to the same subject (animals. by exercises to practise writing and spelling these words in short texts. 45 . each of whom has an occupation. Trees Branches Cutting Leaves Park Spade Pot Compost Watering Shrub Fertiliser Flowers Beds Lawn Rake Stems Border Shears Grass Potted plant Hot house Lawn mower Clippers Trimmer So you can work on the professions section while still following the story and the adventures of the characters. The professions In addition to the 50 characters representing the difficulties. The professions in the same area of work that are given can also give you other ideas for jobs with animals. They tell us why they choose their profession.8. and it is followed. show business. cars. services. You are also very interested in animals but you don’t see yourself obtaining the qualifications necessary to be a zoologist. building. We therefore have 70 characters in all. the type of training necessary and what the work involves.

everyday language and kept the clues. They are simple and always based on meaning and comprehension.The section “Discover the professions” is a pleasant way to find out about 70 very different professions and to practise using the vocabulary concerning each of the professions by doing simple exercises that also continue the story.9. . with the added bonus of humour! The instructions for the exercises only appear on screen if you click on the S. He will thus have his own personal grammar book at the end of the story. The difficulty is also explained in a more traditional way in one or two sentences.What the user discovers can be written down in his personal notebook and printed.We have used ordinary. That’s the aim of the game! . .The sequences can all be printed.The rules and functions of the language are suggested through hints and keys which enable you to work out the answers or rules for yourself: it’s up to the user to discover what will help him or her to avoid mistakes or write in a better style (and speak too!).The exercises do not contain any traps or pitfalls of any sort. . and go beyond the simple English explanations. However.The assessment allows you to measure your progress: if you make a mistake.S.O. the character corresponding to the difficulty pops up and speaks to you (to repeat the association between visual and auditory aids and to created automatic responses). for those who want to know more. they can view the section “To find out more”. . Enjoy your journey through Graphoville! 46 . The user is therefore invited to work out for himself what he has to do. But it usually suffices to see and hear the character for all confusion to melt away. . hints and aid sections as free of exceptions as possible. The “bonuses” of the DVD-ROM! .

France Top Traduction Service (TTS). Berlin.l. Mertert.s. Luxembourg Institut National de l’Etude du Travail et de l’Orientation Professionnelle (INETOP).b. Allemagne Université de Roussé. Paris. France Association URIEL. (EC).und Hauptschule. Luxembourg Action Locale pour Jeunes. Grande Bretagne Faculté de Psychologie et de Sciences de l'Education de l'Université de Porto Service d’Education au Centre Pénitentiaire de Schrassig. Filiale pédagogique de Silistra. Génicourt. Allemagne Institut de Création Pédagogique (ICP). Luxembourg Dorothea Beckmann-Medienbüro. Wincheringen. Boulogne. Achères. France Whiterock Family Learning Center. Bulgarie Réalisé avec le soutien de la Communauté Européenne With the support of the European Commission 47 . Belfast.Ont collaboré à la création de ces deux DVD-ROM Have taken part in creating these two DVD-ROMs Euro Cordiale a. France Grund.

de vos compétences. c’est « à la carte » ! You are studying spelling at school or you studied it for years. But it is not your fault. Malgré tout.DVD-ROM 1 : “Bienvenue à Graphoville” Vous étudiez l’orthographe en classe ou vous l’avez étudiée pendant des années. comme vous ne l’avez jamais vu ! Suivez les aventures des personnages de Graphoville et revoyez tout ce que vous n’avez jamais bien compris en vous distrayant et avec humour ! En plus. in an atmosphere of fun! What’s more. comme vous ne l’avez jamais vue ! Suivez les aventures des personnages de Graphoville et revoyez tout ce que vous n’avez jamais bien compris en vous distrayant et avec humour ! En plus. aujourd’hui nous le savons ! Avec « Bienvenue à Graphoville ». You lack practice. découvrez l’orthographe autrement. as we know today! With “Bienvenue à Graphoville”. you will discover a totally new approach to spelling! Follow the adventures of the people in Graphoville and ‘revise’ everything you never quite understood before. c’est « à la carte » ! 48 You are studying English at school or you studied it for years… And yet you can’t use the language as you would like. vous n’arrivez pas utilement à vous servir de cette langue… Vous doutez de vos connaissances. or of your abilities. vous faites encore des « fautes » et c’est bien décevant ! Mais ce n’est pas « votre faute ». Vous manquez d’entraînement… Alors « Welcome to Graphoville » est pour vous ! Découvrez l’anglais autrement. in an atmosphere of fun! What’s more. you can choose what you want and when! DVD-ROM 2 : “Welcome to Graphoville” Vous étudiez l’anglais en classe ou vous l’avez étudié pendant des années… Pourtant. you still make “mistakes” and it can be disheartening. you can choose what you want and when! . You are not sure of what you know. “Welcome to Graphoville” is just what you need! You will discover a totally new approach to English! Follow the adventures of the people in Graphoville and ‘revise’ everything you never quite understood before. In spite of all that.