Rapport de stage de fin de première année

Développement iOS

Amandine Ducreux {ducreu_a}

Développement de l’application Toulouse FM sur iPhone.

Stage du 02/09/2013 au 06/12/2013

Sommaire
Introduction 1. L’entreprise Mediameeting 1.1. Origine de l’entreprise 1.2. Création de l’entreprise 1.3. L’équipe Mediameeting 1.4. L’activité de Mediameeting 1.5. Ma mission : l’application Toulouse FM 2. Demande d’intégration pour un nouveau projet 2.1. Lettre de motivation à mon maitre de stage 2.2. Explication du format choisi Conclusion Remerciements

INTRODUCTION

J’AIME LA GYM.

1. L’entreprise Mediameeting

Mediameeting TOULOUSE
99, route d’Espagne 31100 – Toulouse

1.1. Origine de l’entreprise

A l’origine de cette société, on trouve les trois associés fondateurs : Anne-Marie de COUVREUR-MONDET, Frédéric COURTINE et Jean-Louis SIMONET. Depuis 1999, ces trois personnes collaboraient sur un projet de communication qui conduit 5 ans plus tard à la création de Mediameeting. Anne-Marie de COUVREUR-MONDET travaillait au sein de la direction de la communication interne de France Télécom. Cette direction de la communication interne était, pour des raisons historiques, basée à Toulouse. Plusieurs dizaines de collaborateurs travaillaient dans cette entité filiale de la direction de la communication centrale de France Télécom. Leur travail consistait à informer les 2 200 salariés à l’époque de France Télécom. et notamment d’animer le réseau des 5 000 salariés qui avaient des fonctions de communication locale, régionale, nationale et internationale. Au sein de cette direction de la communication interne, Anne-Marie de COUVREUR-MONDET avait particulièrement en charge ce secteur de l’animation du réseau des communicants. L’idée a été lancée de proposer à ces 5 000 collaborateurs une grande conférence téléphonique mensuelle sur des problématiques de communication. L’objectif pour la direction de la communication était de pouvoir informer en même temps tout son réseau, et de donner à chacun le même niveau d’information, d’être réactif et de pouvoir le faire à distance, à faible coût. Malheureusement les premières expériences se sont révélées peu efficaces et même contre-productives : c’était juste une grande réunion par conférence téléphonique. Les paroles des intervenants se mêlaient aux bruits des 5 000 personnes qui écoutaient via leur téléphone… De ce fait beaucoup de personnes raccrochaient et l’objectif d’information n’était pas atteint. Après réflexion, Anne-Marie de COUVREUR-MONDET a été mandatée par le directeur de la communication interne pour se rapprocher d’une station de radio. Cette décision était motivée par le fait que l’objet d’une radio était bien de proposer des contenus et de savoir garder leurs auditeurs le plus longtemps possible. S’ils avaient le contenu ils ne savaient pas le communiquer afin que les auditeurs captifs restent intéressés jusqu’au bout de la communication. La plus grande station de radio de l’époque à Toulouse étant SUD RADIO, AnneMarie de COUVREUR-MONDET a rencontré le directeur de la station pour lui expliquer la problématique. C’est ainsi qu’a eu lieu la première rencontre avec

Frédéric COURTINE. De cette rencontre et après discussion avec Jean-Louis SIMONET, le directeur des productions techniques de SUD RADIO, est née l’idée de transformer ces grandes conférences téléphoniques en une véritable émission de radio d’entreprise. C’est ainsi, que ce terme de « radio d’entreprise » est né et l’on verra par la suite toute l’importance qu’il a pris pour ce secteur d’activité qui n’existait pas encore. Le premier numéro des « ateliers de la com » de France Télécom a eu lieu au début de l’année 2000 depuis un studio de SUD RADIO avec le contenu fourni par l’équipe de France Télécom, les interviews de leurs cadres et de leurs experts, animé par un journaliste, et mis en onde par un technicien de SUD RADIO.

1.2. Création de l’entreprise

Durant l’année 2003 les trois futurs associés ont travaillé avec le cabinet d’audit Ernst&Young sur les business-plan et le modèle économique de cette entreprise de communication nouvelle génération qui allierait l’audio, la radio et les nouveaux médias. Le nom de Mediameeting a été trouvé et déposé à l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle).

Mediameeting est une S.A.S. (société par actions simplifiées) créée le 14 janvier 2004. Une S.A.S. est à la fois une société de capitaux, ce qui la rapproche de la S.A (société anonyme), et société de personnes, ce qui la rapproche quelque peu de la S.A.R.L. (société à responsabilité limitée). La S.A.S. se distingue notamment par la grande liberté qui est laissée aux associés. Le cœur de métier de Mediameeting est de créer, produire et diffuser des radios d’entreprise. Par « radios d’entreprise », on entend émissions ou programmes (flashs quotidiens, flashs hebdos, émissions en direct, etc) ou encore flux 24h/24, pour la communication interne et/ou externe des entreprises. Il s’agit donc d’un métier naissant, mélant les formats des radios (pour la forme), la communication d’entreprise (pour le fond) et les nouveaux médias (pour la diffusion des contenus créés).

1.3. L’équipe Mediameeting

Anne-Marie de COUVREUR-MONDET Présidente

Frédéric COURTINE Directeur Général

Jean-Louis SIMONET Directeur de technologies

Pole Radio FM
Gold FM – Toulouse FM – 47 FM

Mediameeting
Florian Di Meo Directrice administrative et financière Hubert Gallais Directeur développement et communication Julien Guillaume Directeur conseil Claude Paichard Directeur information Jérémy Deshaies Responsable informatique Eric Bregou Responsable studios de production
Personnel Administratif Comptabilité

Gérard Babu
Programmation musicale

Bruno Nibéron
Planification publicités Journalistes

Personnel Commercial

Consultants en com

Animateurs Techniciens Commerciaux

Journalistes d’entreprises

Développeurs Web

Producteurs Audio

1.4. L’activité Mediameeting

Huit ans plus tard, le cœur de métier de Mediameeting est toujours dans la création, la production et la diffusion de programmes ou de radios d’entreprise. C’est devenu une entreprise innovante dans la communication interne des sociétés et des institutions. Son siège est toujours à Toulouse, avec des établissements à Agen, Bordeaux et Paris. Il y a actuellement une cinquantaine de salariés (consultants en communication, journalistes, animateurs, producteurs, ingénieurs web, administratifs et commerciaux). Chaque jour Mediameeting produit et diffuse des programmes radio d’entreprise en 8 langues pour 3,5 millions de salariés et vers une quarantaine de pays dans le monde. Elle a créé et développé ce qui s’appelle « la radio d’entreprise » et est devenue le 1er opérateur en France dans ce secteur.

1.5. Ma mission : l’application Toulouse FM

Lors de mon stage à Mediameeting, j’ai été chargée du développement d’une application iPhone pour Toulouse FM. Toulouse FM est la première radio toulousaine, qui vise un public assez « jeune ». Elle est très complète quant aux actualités musicales, et aux informations toulousaines, Afin de mener à bien ce projet, j’ai dû utiliser le langage appelé « Objective C ». Ce dernier est en-effet le plus approprié pour développer sur les produits Apple, et j’ai moi-même utilise un ordinateur de type Mac Book Pro (un produit Apple), prêté par Mediameeting. J’ai repris l’application que le stagiaire précédent, Clément DUVAL, avait commencé à coder. Celle-ci était encore en phase de « début » : elle n’était pas complète, et comportait de nombreux dysfonctionnements. L’application comporte quatre parties différentes. La première partie est en rapport avec la radio en elle-même : permettre aux auditeurs de Toulouse FM d’écouter la radio via l’application, ainsi que d’être informés du titre, ainsi que de l’artiste du morceau écouté. [Screen] La deuxième concerne la chaine YouTube de Toulouse FM. Elle permet aux utilisateurs de l’application de pouvoir visionner les vidéos mises en ligne sur la chaine YouTube de la radio. [Screen] La troisième partie concerne les « news » données par Toulouse FM. Les utilisateurs ont la possibilité de visualiser les dernières actualités postées par la radio. [Screen]

La quatrième et dernière partie concerne les podcasts. En effet, la radio donne des cours d’anglais tous les matins, avec la participation Julien Escalé. Ce dernier met en ligne ses cours sur un site de partage audio, SoundCloud (https://soundcloud.com/). L’application permettra de pouvoir les réécouter. [Screen] Lors de mon arrivée à Mediameeting, j’ai commencé par apprendre le langage Objective C. Le site « Stack Overflow » (http://stackoverflow.com/) m’a beaucoup aidée quant à mes recherches. Une fois les bases théoriques apprises, je les ai appliquées sur l’application, afin de mieux comprendre leur fonctionnement. Tout d’abord, j’ai corrigé, dans la section « News », les problèmes d’accents : ces derniers affichaient « é » au lieu d’un « é », par exemple. Ensuite, au même endroit, je me suis occupée d’un problème d’affichage des titres des « news ». Par la suite, j’ai implémenté une option obligatoire sur une application qui diffuse de la musique : pouvoir continuer l’écoute lors de l’éteinte de l’écran, ou lorsque l’application passe en arrière-plan.