Chap2 Tests de reconnaissance de quelques

ions.
Items Connaissances Acquis
Formule des ions sodium, cuivre(II), fer(II), fer(III) et chlorure
Domaines d’acidité et de basicité en solution aqueuse.
Lien entre les domaines d’acidité/basicité et la présence des ions hydrogène et des ions
hydroxyde
Dangers des produits acides ou basiques concentrés.
Capacités
C3.1.2 Suivre un protocole expérimental afin de reconnaître la présence de certains ions dans une
solution aqueuse.
C3.1.4 Faire un schéma
C3.1.2 Suivre un protocole expérimental afin de distinguer, à l’aide d’une sonde ou d’un papier pH,
les solutions neutres, acides et basiques.
Identifier un risque, respecter les règles de sécurité.

I. Comment reconnaitre la présence de certains ions ?
AE : Qui a tué Paméla Rose ?

Test avec le nitrate d'argent
pour rechercher la présence d'ions chlorure Cl-
Quelques gouttes de
nitrate d'argent :
Ions nitrate: NO3-
Ions argent: Ag+

Solution X

Pas de précipité Précipité blanc
qui noircit à la lumière

Pas d’ion chlorure Présence d'ions Chlorure
de formule Cl -

Page 1 sur 8
Test avec la soude ou hydroxyde de sodium
pour rechercher la présence de certains ions métalliques

Quelques gouttes
d'hydroxyde de sodium :
Ions hydroxyde : HO-
Ions sodium : Na+

Solution X

Pas de précipité Précipité bleu Précipité vert Précipité rouille

Pas d’ion Présence d'ions Présence d'ions Présence d'ions
Fer (II) Fer (III)
Cu 2+ ; Fe2+ et Fe 3+ Cuivre (II)
de formule Cu 2+ de formule Fe 2+ de formule Fe 3+

Conclusion :
En présence d’ions argent Ag+, les ions chlorure Cl- forment un précipité
blanc qui noircit à la lumière.
En présence d’ions hydroxyde HO- :
- les ions cuivre (II) Cu2+ forment un précipité bleu
- les ions fer (II) Fe2+ forment un précipité vert
- les ions fer (III) Fe 3+forment un précipité rouille.

Exercices : 2. Elle utilise le nitrate d’argent pour
9p61 : identifier les ions chlorure et la soude
1. Dans un tube à essai, on verse environ 1 pour identifier les ions fer II ou fer III.
mL de la solution contenant les ions Cl - et 3. Cf. activité 1 page 52 du livre, schémas
on ajoute quelques gouttes de nitrate des Fig. 1 et 2b.
d’argent : on obtient un précipité blanc
qui noircit à la lumière. 18p62 :
2. Cf. activité 1, page 52 schéma de la fig1. Il doit chercher à identifier les ions
chlorure : il verse quelques gouttes de
10p61 : nitrate d’argent dans chacun des tubes. Le
a. Ion cuivre II : Cu 2+ tube dans lequel il observe un précipité
b. ion fer II : Fe 2+ blanc qui noircit à la lumière contient des
c. ion fer III : Fe 3+ ions chlorure et donc le chlorure de cuivre.

17p62 : 19p62 :
1. Elle peut identifier les ions chlorure et 1. Aurélie obtient un précipité rouille avec
les ions fer II ou fer III. la soude, donc la solution contient des
ions fer III Fe 3+.

Page 2 sur 8
Elle obtient un précipité blanc qui noircit à produits (le cuivre, les ions fer II et les ions
la lumière avec le nitrate d’argent, donc la sulfate) de la réaction chimique qui s’est
solution contient des ions chlorure Cl –. produite. Les ions cuivre se sont
2. La solution contient des ions chlorure et transformés en cuivre, tandis que le fer
des ions fer III : c’est du chlorure de fer III. s’est transformé en ions fer II. Donc le
dépôt rouge sur le baril est du cuivre et la
29p64 : solution verte du sulfate de fer II.
On doit identifier les réactifs (le fer, les
ions cuivre II et les ions sulfate) et les

II. Le pH des solutions aqueuses.

Activité 2 p53 : comment reconnaitre une solution acide, neutre ou basique ?
1. La valeur du pH d’une solution acide est inférieure à 7.
2. La valeur du pH d’une solution neutre est 7.
3. La valeur du pH d’une solution basique est supérieure à 7.
4. Plus la valeur du pH d’une solution est faible, plus cette solution est acide : jus de citron –
boisson au cola – vinaigre.
5. Plus la valeur du pH d’une solution est élevée, plus cette solution est basique : soude –
eau de Javel – ammoniaque.
6. Une solution est acide si son pH est inférieur à 7, neutre s’il est égal à 7 et basique s’il est
supérieur à 7.

Définition :
Le pH (potentiel hydrogène) d’une solution aqueuse est une grandeur sans unité,
qui varie par convention entre 0 et 14 et qui indique si la solution
est acide, basique ou neutre.
Il se mesure soit avec un appareil appelé pH-mètre ou simplement
avec un papier indicateur de pH. (Voir Outil 3p246 : Mesure du pH).

NEUTRE
0 7 14
pH

ACIDE BASIQUE
Exemples :
Liquide Jus de Coca- Vinaigre Eau du Eau de Eau de Eau de Hydroxyde
citron cola robinet Volvic Javel chaux De sodium
Papier 2 3 3 6 7 11 12 13
Valeur pH
du pH
pH- 2,30 2,63 2,75 5,82 7,05 11,15 12,30 12,88
mètre

Page 3 sur 8
Une solution aqueuse neutre contient autant d’ions hydrogène H+ que
d’ions hydroxyde HO-
Dans une solution acide, il y a plus d’ions hydrogène H+ que d’ions hydroxyde HO-
Dans une solution basique, il y a plus d’ions hydroxyde HO- que d’ions hydrogène H+

Les produits acides ou basiques concentrés présentent des dangers.
Ils sont corrosifs : rongent les métaux et la peu.

Exercices : 26p64 :
11p61 : Le pH de l’estomac est de 2 ; celui de
l’œsophage est normalement de 4 à 7.
En circonstances normales, le sphincter
œsophagien inférieur empêche le contenu
de l’estomac de remonter dans
l’œsophage, s’ouvrant seulement pour
laisser passer la nourriture ingurgitée,
20p62 : jouant ainsi un rôle de valve protectrice.
1. a. La solution de chlorure de sodium En cas de reflux, le sphincter s’ouvre à des
contient des ions chlorure (Cl–) et des ions moments inopportuns et laisse sortir les
sodium (Na+). sucs gastriques de la cavité de l’estomac :
b. La solution d’hydroxyde de sodium une partie du contenu gastrique, acide,
contient des ions hydroxyde (HO–) et des passe dans l’œsophage.
ions sodium (Na+).
c. L’acide chlorhydrique contient des ions 27p64 :
chlorure (Cl–) et des ions hydrogène (H+). Pour limiter ces pollutions, et donc réduire
2. Les solutions de chlorure de sodium et les pluies acides. On peut : utiliser des
d’hydroxyde de sodium ne sont pas énergies non polluantes (eau, vent,
acides, donc ce ne sont ni les ions Cl– ni les solaire), modifier les techniques
ions Na+ ni les ions HO– qui sont d’agriculture, utiliser des moyens de
responsables de l’acidité. L’acide transports en commun et des véhicules
chlorhydrique est acide et contient des moins polluants (pots d’échappement
ions chlorure (Cl–), qui ne sont pas catalytiques, biocarburants…), filtrer le
responsables de l’acidité, et des ions soufre à la sortie des cheminées des
hydrogène (H+), qui sont donc usines…
responsables de l’acidité.
28p64 :
22p63 : Les antiacides sont utilisés pour «
neutraliser » l’excès d’acide dans notre
estomac. Ce sont des médicaments dont
le pH est forcément supérieur à 7 (bases).
La réaction qui a lieu est une réaction
acido-basique.

Page 4 sur 8
AE : Un chou très coloré.
Matériel : Produits :
6 Béchers 25mL. Acide chlorhydrique 0,1mol/L.
Support bécher. Hydroxyde de sodium 0,1mol/L.
2 pipettes 3mL.
Lunette de sécurité.
Blouse. Jus de chou rouge.
Papier pH (batch N°2261-418). Eau déminéralisée.
Agitateur en verre. Eau du robinet.
Coupelle.

Préparation du jus de chou rouge :
Mettre 2 feuilles de chou dans 1 L d’eau bouillante.
Laisser infuser une nuit.

Protocole :
• Verser 25mL d’acide dans le bécher 1 et 25mL de soude dans le bécher 6.
• Verser 25mL d’eau déminéralisée dans les béchers 2,3,4 puis 5.
• A l’aide d’une pipette, verser 2,5mL de la solution 1 dans le bécher 2 puis agiter.
• Verser 2,5mL de la solution 2 dans le bécher 3 puis agiter.
• A l’aide d’une autre pipette, verser 2,5mL de la solution 6 dans le bécher 5 puis
agiter.
• Verser 2,5mL de la solution 5 dans le bécher 4 puis agiter.
• Mesurer le pH de chacune des solutions avec le papier pH puis avec le pH-mètre
Voir fiche méthode mesure du pH p246. (Rincer le matériel à l’eau avant chaque
nouvelle mesure).
• Ajouter 2mL de jus de chou rouge dans chacun des béchers.

Résultats :

2,5m 2,5m 2,5m 2,5m

Becher N°1 N°2 N°3 N°4 N°5 N°6

Papier –pH

pH-mètre

Couleur Rouge Rose Violet Bleu Vert jaune
Chou rouge

Page 5 sur 8
Questions :
Quel danger présente l’utilisation de certains des produits ?
Ils sont corrosifs.
Quelle recommandation faut-il impérativement respecter ?
Port des lunettes.
Comment évolue le pH de la solution acide quand on la dilue ?
Le pH augmente.
Comment évolue le pH de la solution acide quand on la dilue ?
Le pH diminue.
Le jus de chou rouge peut il être utilisé pour mesurer le pH d’une solution ? Pourquoi ?
Oui car sa couleur change en fonction du pH.

Conclusion :
Pour diluer une solution, il faut ajouter celle-ci à de
l’eau (et non l’inverse) pour éviter les risques
d’éclaboussures.
Quand on dilue une solution, qu’elle soit acide ou
basique, son pH se rapproche de 7.

Exercice : 2. L’échauffement qui s’ensuivrait pourrait
12p61 : provoquer des projections de substance
1. Il a découpé deux morceaux de papier corrosive.
qu’il met dans une coupelle et sur lesquels
il dépose une goutte de chacune des 24p63 :
solutions qu’il a prélevée avec une pipette. 1. Diluer 10 fois, c’est obtenir un volume
Il compare alors la teinte prise par le final 10 fois plus grand que le volume
papier à l’échelle de teintes donnée sur la initial. Kevin doit donc préparer 100 mL de
boîte du papier pH. solution en ajoutant 10 mL d’acide à 90
2. Chlorure de sodium : pH = 7 ; acide mL d’eau.
chlorhydrique : pH = 2. 2. Le pH de la solution augmente, mais ne
3. Si on ajoute de l’eau : à l’acide peut être supérieur à 7 : pH = 3.
chlorhydrique, le pH augmente ; au 3. À l’aide d’une pipette jaugée et d’une
chlorure de sodium, le pH ne varie pas. propipette, on prélève 10 mL d’acide. On
remplit à moitié une fiole jaugée de 100
13p61 : mL, puis on ajoute l’acide. On agite et on
Lola dilue de l’acide chlorhydrique ; la complète à 100 mL à l’aide d’une pissette
solution ainsi préparée a un pH plus grand. d’eau distillée. Attention : on verse l’acide
dans l’eau et non l’inverse.
14p61 : 4. Le pH tend vers le pH de l’eau pure,
1. Lorsque l’on dilue une solution c’est-à-dire 7.
concentrée, il faut toujours verser l’acide 5. Non (cf. réponse précédente).
dans l’eau : c’est Malik qui effectue la 6. Kevin a la même quantité d’acide, seule
manipulation dangereuse. la concentration de la solution a changé.

Page 6 sur 8
III. Sécurité.
Activité 3p54 : Quelles indications apporte l’étiquette d’un produit ménager.
1. Il y a des risques de lésions oculaires, d’irritations pour la peau, d’intoxication par
ingestion ou par respiration.
2. On doit porter des gants, des lunettes et utiliser le produit dans des zones bien ventilées.
3. En cas de contact avec la peau : laver immédiatement à l’eau. En cas de contact avec les
yeux : laver immédiatement à l’eau et consulter un ophtalmologue.
En cas d’ingestion : contacter un médecin ou un centre antipoison.
4. La valeur du pH de ce produit est indiquée dans le texte et est de 12 : c’est donc un
produit basique.
5. On ne peut pas l’utiliser avec d’autres produits ménagers car la combinaison de ce produit
avec d’autres peut libérer un gaz toxique (le dichlore).
6. Irritant.mlmlmlmk
7. Ce produit à l’avantage d’être conditionné en spray et donc les doses utilisées peuvent
être mieux maîtrisées et sont en général plus faibles.
8. Les indications portées sur l’étiquette des produits ménagers (indications écrites ou
pictogrammes de sécurité) indiquent les dangers encourus et les précautions à
prendre pour éviter tout accident, ainsi que la conduite à tenir en cas d’accident.

Danger

Je ronge Je pollue J’altère Je nuis Je tue Je suis J’explose Je Je fais
la santé gravement sous flambe bruler
à la santé pression

Protection

Conclusions :
Les indications portées sur l’étiquette des produits ménagers (indications écrites ou
pictogrammes de sécurité) indiquent :
- les dangers encourus
- les précautions d’usage pour éviter tout accident
- la conduite à tenir en cas d’accident.

Page 7 sur 8
IV. Bilan.

Page 8 sur 8