José Pereira : «Benfica nous a promis de nous prêter Halliche»

(directeur sportif de Guimarães)
LE QUOTIDIEN 100 % FOOT Mercredi 14 juillet 2010 n°2535 prix 20 DA France 1.6 € - ISSN 111

Wolfsburg refuse toujours de le prêter

«5 M € POUR AVOIR ZIANI»
Karim ce vendredi à l'entraînement de Wolfsburg

McLaren le connaît

Djebbour : «Je dois voir mes dirigeants pour décider de mon avenir»
Medjani : «Nantes est une piste sérieuse» Abdoun vers Arles-Avignon Bouali : «J'ai dit oui à Saâdane»

Il s'entraînera avec son club ce samedi

JSK Ils seront aujourd'hui au Caire

Les Kabyles à l'assaut des Darawiche
BOUHLEL : «On compte sur la volonté et la solidarité du groupe»

MCA : AMMOUR, 6e RECRUE «Chnaoua,je suis de retour»

2
Compétition
édition du mercredi 14 juillet 2010

WOLFSBURG REFUSE TOUJOURS DE LE PRÊTER

voir Ziani» € pour a «5 M
I
● Par Amirouche B.

nterrogée par la presse allemande, sur place à Wolfsburg, au cours de ces derniers jours, la direction du club allemand a clarifié certains cas, et a tenu à exposer la position officielle du club concernant le joueur algérien Karim Ziani.

c'est aussi le cas d'autres joueurs», ont expliqué les responsables du club.

LES MEDIAS allemands n'arrêtent pas d'annoncer que l'Algérien Karim Ziani est sur le point de quitter le club de Wolfsburg pour retourner en France. C'est la question qu'ont posée, d'ailleurs, nos confrères allemands à la direction du club qui a tenu à s'expliquer sur ce cas.

Sur l'instance de la presse qui voulait savoir si le club accepterait de prêter Ziani pour une année, les dirigeants des Wolfsburg ont mis fin aux spéculations. «Pas question de prêter Ziani. Si un club le veut, il n'a qu'à racheter son contrat, dans le cas contraire, il restera avec nous», diront-ils. Ainsi donc, Saint-Etienne qui espérait avoir Ziani sous forme de prêt devra revoir sa position, et penser à racheter le contrat, si vraiment les Stéphanois veulent enrôler Karim.

«Pas question de le céder à titre de prêt»

Il reprendra les entraînements ce vendredi

Comme ce sera le cas de tous les joueurs qui ont pris part à la Coupe du monde, Karim Ziani s'est vu offrir quelques jours supplémentaires de congé avant de reprendre les entraînements. En fait, ce vendredi 16 juillet est la date de sa reprise. Il faut noter que ses coéquipiers s'entraînent depuis plusieurs jours déjà.

Son club disputera un match d'application le même jour
● Ses coéquipiers, qui sont à

«Il faut que vous sachiez que tous nos joueurs peuvent quitter le club à n'importe quel moment. Chacun d'eux a un prix. Si les clubs qui les convoitent acceptent de mettre le prix sur la table, alors ils sont à eux. C'est le cas notamment de Karim, comme

«Chacun de nos joueurs a un prix»

Toujours concernant l'Algérien, les journalistes allemands voulaient connaître le montant exact que ses dirigeants exigent pour la libération du numéro 15 de la sélection algérienne. Ses dirigeants répondirent fermement : «5 millions d'euros, c'est le minimum. C'est le prix de Ziani.» A. B.

«Sa lettre de libération est fixée à 5 M€»

un stade avancé de la préparation, disputeront un match amical vendredi prochain face à une équipe locale. Evidemment, Ziani ne sera pas concerné par cette rencontre.

Un stage d'une semaine en Autriche

WOLFSBURG VEUT DIEGO

McLaren le connaît très bienqui La première chose

pourra jouer en sa faveur, c'est que le nouveau coach de Wolfsburg le connaît assez pour lui donner sa chance cette saison. Alors qu'il était entraîneur de Twenty en Hollande, McLaren avait joué l'Olympique de Marseille en Ligue des champions. Ce jour-là, Karim fut titulaire indiscutable dans son club, et il avait fait un match parfait. McLaren se souvient sûrement de lui et des énormes qualités qu'avait montrées l'Algérien au cours des deux matchs en aller et retour. Cela nous amène à penser qu'avec cet entraîneur, il ne connaîtra pas le même scenario que celui de l'année dernière.

Dzeko et Misimovic veulent quitter le club

Le lendemain, c'est-à-dire samedi 17 juillet, Wolfsburg s'envolera pour l'Autriche, comme c'est le cas depuis quelques saisons, pour effectuer un stage bloqué d'une semaine. Ziani devrait être du voyage.

Le meneur de jeu bosniaque de Wolfsburg, Zvjezdan Misimovic, insiste toujours auprès de ses dirigeants pour partir. S'ils acceptent de le lâcher, cela sera une raison de plus pour eux de tenir à Karim. Ce dernier aura plus de chances de jouer avec le départ de Misimovic. D'autre part, et selon la presse allemande, mais aussi espagnole, l'attaquant de pointe Dzeko veut lui aussi partir à l'Athletic Madrid qui lui a fait une offre très intéressante. La direction du club affirme et réaffirme sa volonté de garder ces deux joueurs, mais si jamais ils insistent pour partir, ils seront dans l'obligation de les libérer. «Chaque joueur a un prix», disent-ils. A. B.

2 matchs amicaux au programme
L'équipe drivée par l'entraîneur anglais Steve McLaren disputera un autre match amical le 20 juillet dans le village de Fchwaz, en Autriche, face au géant grec, le Panathinaïcos. Le 24 du même mois, Ziani et ses camarades devront affronter une équipe de troisième division allemande, toujours en Autriche. Ils regagneront l'Allemagne le même jour. Ziani pourra prendre part au deuxième match.

Pour pallier le probable départ de Misimovic, les dirigeants de Wolfsburg ont pensé à Diego. Le milieu de terrain brésilien de la Juventus de Turin, qui pourrait coûter jusqu'à 15 millions d'euros aux Allemands, pourrait atterrir à Wolfsburg la saison prochaine. En disgrâce avec les Italiens, il veut retourner jouer en Allemagne, le pays où il a connu la gloire avec le Werder de Brême.

Le coach compte jouer en 4-2-3-1 nous pousse à dire que Ziani a de La deuxième chose qui

fortes chances de gagner sa place dans le onze de Wolfsburg cette année, c'est l'intention du coach de changer le schéma tactique de l'équipe. Le 4-2-3-1 est un schéma qui donne plus de chances à l'Algérien de jouer. McLaren sait que Karim peut occuper aisément les trois postes de milieux de terrain derrière l'attaquant. Il peut jouer à droite, comme il faisait à l'OM. Il peut aussi évoluer derrière l'attaquant. Mais là où Ziani a la chance de jouer le plus, c'est sur le côté gauche, une place qu'il occupe d'ailleurs en sélection. Dans l'effectif actuel de Wolfsburg, seul McDeban peut concurrencer Ziani sur ce côté.

Pourquoi il peut gagner sa place cette saison
Karim Ziani a vécu une saison cauchemardesque l'année dernière. Marginalisé par le coach qui a remplacé Veh en décembre, l'Algérien n'a presque pas joué durant toute la phase retour. Cette année, les données ont changé. Plusieurs nouveaux paramètres entrent en jeu et sont tous à l'avantage de Karim.

3
Compétition
édition du mercredi 14 juillet 2010

BOUALI : «J'ai donné
✍ Entretien réalisé par N. Boumali ➧ «C'est un honneur pour moi de servir l'EN» ➧ «Ce n'est qu'après ma rencontre avec Saâdane que je saurai ce qu'il attend de moi» ➧ «Je ferai tout pour être à la hauteur de la confiance placée en moi»

mon accord à Saâdane»
l’équipe nationale. Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de cette confiance placée en moi.

Le désormais ancien driver du WAT rejoindra officiellement le staff de Saâdane. Sollicité par ce dernier pour travailler à ses côtés, ce jeune technicien n’a pas hésité à lui donner son accord. Il avoue que c’est un honneur pour lui de servir l’EN. Pour ce qui est de sa tâche, il souligne que tout va s’éclairer après sa rencontre avec le premier responsable de la barre technique des Verts. - On a appris que le sélectionneur national vous a officiellement sollicité pour figurer dans son staff, qu’en est-il au juste ?
- Effectivement, le coach Rabah Saâdane m’a appelé au téléphone dimanche pour me dire si je suis prêt à intégrer son staff. Honoré par sa confiance, je lui ai donné mon accord de principe pour rejoindre le staff de l’équipe nationale. à intégrer son staff et je lui ai répondu par l’affirmative. Attendons que la chose s’officialise pour parler de ce qui m’attend avec la sélection algérienne.

- D’aucuns estiment que vous êtes en mesure d’apporter un plus à l’équipe nationale…
- C’est flattant d’entendre ça. C’est un honneur pour moi d’intégrer le staff de l’EN et de servir la sélection de mon pays. Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

- Vous allez certainement rencontrer Saâdane la semaine prochaine…
- Oui, c’est tout à fait normal que je rencontre Saâdane, mais je ne sais pas quand est-ce que cela se fera. Pour l’instant, il ne m’a fait qu’une proposition de rejoindre son staff et j’en saurai davantage dans les jours à venir.

- Quelle est la nature des rapports que vous entretenez avec le sélectionneur national ?
- J’entretiens de bons rapports avec lui. Mes relations sont bonnes avec tous les autres entraîneurs. Le football nous lie et je m’entends non seulement avec Saâdane, mais aussi avec tous les autres techniciens.

- C’est une question qui n’a pas lieu d’être posée, car pour le moment, ce n’est qu’une proposition de Saâdane. Une fois que les choses s’officialiseront, j’en informerai les dirigeants du WAT. Mais pour le moment, je n’ai informé personne étant donné que je suis toujours en vacances.

- Comment voyezvous l’avenir de cette équipe nationale ?
- Je vous donnerai mon avis en tant qu’Algérien seulement. Je pense qu’il y a des choses à améliorer que ce soit sur le plan individuel ou collectif pour que l’équipe progresse davantage. N. B.

- Saâdane vous a-t-il parlé de ce qu’il attend de vous ?
- Il m’a juste demandé si je suis disposé à intégrer la barre technique de l’EN. Je lui ai dit oui et maintenant on verra comment les choses vont évoluer dans les jours à venir.

- Vous vous attendiez à ce que Saâdane fasse appel à vous ?
- Mon nom a été évoqué dans la presse comme tous les autres techniciens. J’ai toujours essayé de bien faire mon travail. Je ne lésine pas sur l’effort pour m’acquitter comme il se doit de ma tâche.

- Ne pensez-vous pas qu’il est plus facile de travailler en sélection qu’en club ?
- Je ne peux pas vous répondre à votre question dans la mesure où je n’ai jamais travaillé en équipe nationale. J’essaye toujours de donner le meilleur de moi-même pour remplir convenablement mon rôle.

- Vous aurez sans nul doute votre mot à dire dans cette équipe nationale maintenant que vous avez donné votre accord au sélectionneur national…
- Actuellement, je suis en vacances. L’entraîneur Saâdane m’a appelé pour voir si je suis prêt

- Vous êtes sûrement content de la proposition qui vous a été faite par Saâdane…
- C’est un honneur de servir

- Avez-vous informé les dirigeants du WAT de votre décision d’intégrer le staff de l’EN ?

SAÂDANE lâche du lest
L
● Par Kamel Hassani

EN ACCEPTANT D’INTÉGRER BOUALI DANS LE STAFF TECHNIQUE

Pas de renfort pour le match du Gabon
intégrer le staff technique des Fennecs et entamer ainsi sa première mission dès le 11 août, date de la rencontre amicale qui opposera l’Algérie au Gabon.
● Par M. Zerrouki

a nouvelle configuration du staff technique de la sélection nationale commence à se dessiner après que Bouali ait donné son accord à Saâdane pour intégrer la barre technique des Verts.

BOUALI a reçu un appel téléphonique de la part de Saâdane qui lui a fait la proposition officielle de travailler dans son staff. Le désormais ex-entraîneur du WAT, et après un temps de réflexion, a accepté de travailler avec le Cheikh en attendant son installation officielle par le président de la FAF. Ce dernier ne veut pas se prononcer pour le moment tant qu’il ne s’est pas mis autour d’une table avec Saâdane. La réunion attendue par l’opinion publique algérienne, cette semaine, entre les deux hommes donnera plus de détails sur l’avenir de la sélection algérienne. Saâdane, qui a laissé entendre qu’il ne va pas se séparer de ses collaborateurs, malgré la pression qui pèse sur lui, a finalement accepté de renforcer son staff en faisant

appel à Bouali. Ce brusque changement d’opinion de la part du Cheikh est considéré par les connaisseurs comme un pas en arrière de Saâdane, lui qui tenait tant à ne pas remanier son staff technique. L’arrivée de Bouali est un signe que d’autres renforts sont envisagés, car le président de la FAF est décidé à imposer d’autres personnes pour travailler dans le staff technique des Verts.

Saïb sera-t-il retenu ?

Kaoua en pole position
Parmi les noms qui reviennent souvent pour renforcer le staff technique des Verts, on peut citer Abdenour Kaoua, l’entraîneur actuel des gardiens de la sélection A’. Ce dernier, dont le salaire avoisine les 70 millions, doit justifier son salaire, c’est pour ces raisons que Raouraoua est en train de faire le forcing pour l’intégrer dans le nouveau staff technique des Verts, dont la mission principale serait d’arriver en finale de la CAN 2012 qui sera organisée conjointement par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Kaoua, qui a donné son accord à Raouraoua, attend un signe de Saâdane pour

Par ailleurs, il n’est pas exclu que Saïb intègre également le staff technique de la sélection algérienne avec une mission bien déterminée. Saâdane songe sérieusement à l’exentraîneur de la JSK, surtout que ses adjoints, Djelloul Kabir et Belhadji, sont favorables à l’arrivée de l’exinternational. Saïb avait signifié clairement qu’il est prêt à rejoindre le staff technique de la sélection algérienne pour apporter son expérience et ses connaissances. Reste maintenant à savoir la décision définitive de Saâdane sur cette question. En tout cas, les conditions qui seront posées par Saâdane lors de l’entrevue qu’il aura avec Raouraoua seront sérieusement débattues, car chaque partie voudra faire valoir ses doléances. K. H.

Les Fennecs vont affronter le Gabon le 11 août prochain au stade Mustapha Tchaker de Blida dans le cadre de la préparation pour les prochaines éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations prévue au Gabon et en Guinée Equatoriale.
POUR CE MATCH, l’entraîneur national va reprendre les mêmes joueurs qui ont disputé le Mondial africain, mis à part Mansouri, Saïfi et peut-être le gardien de but Lounès Gaouaoui qui n’a pas encore trouvé un club jusqu’à présent. Le sélectionneur national n’aura pas d’autres choix que de faire appel à 20 joueurs pour cette joute amicale, car il n’a pas beaucoup de temps pour superviser d’autres éléments susceptibles de renforcer l’équipe, étant donné que tous les championnats n’ont pas encore débuté, ce qui aurait permis à Rabah Saâdane de voir d’autres joueurs, à l’image de Benyamina, Chadli, Feghouli, Tafer et Belfodil qui sont sur le calepin du numéro un de la barre technique nationale. Dans ce contexte, Rabah Saâdane

comptera sur les Ziani and Co pour cette confrontation face au pays organisateur de la CAN 2012. Il faut signaler aussi que le driver national fera appel aux deux gardiens Mbolhi et Chaouchi alors que Gaouaoui sera mis au frigo jusqu’à ce qu’il trouve un club preneur. Il faut dire aussi que ce match amical du 11 août prochain face au Gabon sera une occasion pour l’entraîneur national de donner la chance à certains joueurs, comme Medjani, Guedioura, Mesbah, Boudebouz, Abdoun et d’autres d’avoir plus de temps de jeu, contrairement au Mondial et même avant où ces joueurs n’avaient pas eu beaucoup de chance de jouer les matches amicaux et les rencontres officielles. Ainsi donc, cette rencontre amicale face au Gabon sera plus un match de gala pour les Verts, qui ont joué le Mondial, devant leurs supporters, mais dès le mois de septembre, il faut s’attendre à de nouvelles têtes qui viendront renforcer cette équipe nationale qui a besoin d’un sang neuf pour se préparer dès maintenant au Mondial 2014. M. Z.

4
Compétition
édition du mercredi 14 juillet 2010

JOSÉ PEREIRA (DIRECTEUR SPORTIF DE GUIMARÃES) :

: «BENFICA NOUS A MEDJANIc’est une «Nantes, PROMIS DE NOUS piste sérieuse» PRÊTER HALLICHE»
Concernant le recrutement de Halliche, le directeur sportif de Victoria Guimarães, José Pereira, affirme que le Benfica lui a promis de lui prêter Halliche cette année.
Le défenseur international algérien a débuté officiellement les entraînements avec son équipe d’Ajaccio lundi passé, après avoir bénéficié de quelques jours supplémentaires de vacances par rapport à ses coéquipiers. Il nous révèle dans cet entretien que Nantes l’a sollicité. Par contre, pour Brest, ce n’est qu’une rumeur.

Il a entamé l’entraînement avanthier avec Ajaccio

✍ Par Amirouche B.

LE DÉFENSEUR algérien Rafik Halliche intéresse beaucoup l’ancien club de Ghilès, le Vitoria Guimarães. Le directeur sportif du club confirme l’information dans la presse portugaise. «Notre entraîneur a toujours voulu de ce joueur. C’est lui-même qui nous a demandé de le recruter», dira José Pereira. Prêté au National Madeira ces deux dernières années, le coach de Vitoria connaît assez bien Halliche pour le vouloir dans son effectif la saison prochaine.

«C’est notre entraîneur qui nous l’a suggéré»
Pour répondre à l’appel de son entraîneur, le directeur sportif du club affirme qu’il fera le nécessaire pour recruter Rafik. «Nous allons tout faire pour l’avoir. On le veut à Guimarães», dira-t-il. Par ailleurs, José Pariera précise que ce transfert sous forme de prêt ne pourra se gaire que si une offre d’achat intéressante était faite au club. «Halliche est actuellement en vacances du fait qu’il a pris part au Mondial. Nous avons la parole des dirigeants du Benfica de nous le prêter, si bien sûr aucune offre d’achat ne se présente à eux», explique-t-il à la presse portugaise, avant de conclure : «Si nous arrivons à conclure avec Halliche, on pourra dire que nous avons assuré les services d’un très bon défenseur.» A. B.

- Finalement, vous avez repris officiellement les entraînements avec Ajaccio ? - Oui, je le confirme, j’ai entamé les entraînements avec Ajaccio lundi passé, et ce, directement à Biarritz, lieu de regroupement de l’équipe. La première séance s’est bien passée, même si j’avoue que j’ai ressenti des crampes vers la fin. - Comment avez-vous trouvé l’équipe ? - Sincèrement, il y a une ambiance excellente, les joueurs sont concentrés sur la préparation, ce qui est de bon augure pour la suite. J’espère qu’on fera une bonne saison, et, pourquoi pas, jouer les premiers rôles en championnat de Ligue 2. - Votre équipe disputera aujourd’hui un match amical contre Toulouse, est-ce que vous serez de la partie ? - Je ne sais pas encore, le dernier mot revient à l’entraîneur. S’il juge que je suis apte, il n’y aura pas de problème, je jouerai même si je

viens tout juste d’intégrer le groupe. - Le fait que vous avez intégré Ajaccio nous laisse penser que vous avez décidé de poursuivre l’aventure avec le club corse ? - Pour le moment, je suis à Ajaccio car je suis lié au club jusqu’en 2011. Maintenant, comme vous le savez, le marché des transferts est ouvert jusqu’au 31 août. Si d’ici là, j’ai une offre sérieuse, et qu’éventuellement, les dirigeants d’Ajaccio acceptent de me libérer, alors je changerai de club. - On croit savoir que Nantes, Brest et Arles sont sur vos traces, confirmez-vous ces informations ? - Je sais que l’offre la plus sérieuse est celle de Nantes, alors que pour Brest, ce n’est qu’une rumeur. Concernant ArlesAvignon, je n’ai aucune idée pour l’instant. - Vous avez fait dernièrement une visite en Algérie, quel est votre sentiment ? - C’est ma première visite et c’est absolument extraordinaire. Sincèrement, je vais tâcher à l’avenir de faire d’autres visites au pays. Les gens en Algérie sont accueillants et gentils. Ce qui m’a frappé encore le plus, c’est leur passion pour le football et la sélection algérienne. - A propos de la sélection algérienne, elle aura à disputer le 11 août un match amical face au Gabon, est-ce que vous serez présent ? - Si je suis convoqué, je viendrai sans problème, car j’ai envie de connaître l’ambiance des stades algériens. K. H.

Pourquoi le Benfica temporise
Tout le monde se demande pourquoi Benfica temporise à libérer Halliche. En fait, c’est simple. Rui Costa, directeur sportif du club, sait que Luisao, le défenseur central brésilien, veut quitter le club. En ce moment, ils sont en train de négocier avec lui, mais aussi avec son partenaire dans l’axe central pour les convaincre de rester. Pour pallier à un éventuel départ de ces deux joueurs ou de l’un d’eux, les dirigeants du Benfica veulent garder Halliche jusqu’à ce que cette affaire soit conclue. Ainsi donc, si Luisao ou son coéquipier décident de quitter Benfica, Halliche, joueur du club, est le mieux placé pou le remplacer, surtout que la valeur du joueur n’a jamais été remise en question par les responsables du Benfica de Lisbonne. A. B.

5
Compétition
édition du mercredi 14 juiller 2010

DJEBBOUR ATTENDU CE SAMEDI À ATHÈNES
L’attaquant Rafik Djebbour reprendra les entraînements avec l’AEK Athènes ce samedi. L’information nous a été communiquée par une source proche de la direction du club grec.
DISPENSÉ du stage effectué en Autriche en raison de sa participation au Mondial sudafricain avec la sélection algérienne, Djebbour est attendu à Athènes le 17 de ce mois. Ne s’étant pas encore fixé sur son avenir, Rafik aura une franche discussion avec ses dirigeants. Si son maintien se confirme, il sera soumis à un programme spécifique pendant 4 jours avant de s’envoler avec son équipe en Australie, plus précisément à Sidney, le 22 juillet, où l’AEK Athènes prendra part à un tournoi qui s’étalera sur 10 jours. Ce tournoi regroupera 4 équipes, à savoir l’AEK Athènes, Blackburn, Glasgow Rangers et le club de Sidney. Rafik Djebbour en l’occurrence, afin de renflouer les caisses de leur club. Leur souhait de le transférer en cette intersaison est motivé aussi par le fait que l’international algérien sera libre de tout engagement au mois de juin prochain. C’est une opportunité pour eux donc de rentabiliser son transfert, car s’ils attendent jusqu’à la saison prochaine, le joueur partira sans que leur club ne bénéficie de quoi que ce soit. Sous contrat pour une autre saison, l’attaquant des Verts pourrait donc quitter l’AEK Athènes dans le cas où ses dirigeants reçoivent une offre intéressante pour lui. D’ailleurs, même Rafik n’est pas certain de rester, puisque pas plus tard qu’hier, il nous a affirmé qu’il ne peut rien dire sur son avenir tant qu’il n’a pas rencontré ses dirigeants. Il est utile de rappeler qu’il nous a confié, il y a une dizaine de jours de cela, qu’il est convoité par des clubs allemands, italiens et français. Il sera fixé sur son avenir à son retour en Grèce, prévu pour ce samedi. Ce n’est qu’après l’entrevue qu’il aura avec ses dirigeants qu’il sera s’il poursuivra ou pas son aventure avec l’AEK Athènes.

Liberopoulos en renfort, mais Rafik reste le meilleur attaquant de l’AEK Athènes
Malgré le recrutement de l’attaquant Nikos Liberopoulos, Djebbour est considéré comme le meilleur attaquant de l’AEK Athènes. Liberopoulos a déjà joué pendant cinq ans dans le club de Rafik avant d’atterrir à Eintracht. Ce ne sera qu’un retour aux sources pour cet attaquant âgé de 35 ans. En plus de ce joueur, les dirigeants grecs ont engagé un milieu offensif brésilien. Il s’appelle Eder et il est âgé de 23 ans. En dépit de ces renforts, une source proche du club nous a confié que Rafik ne devra pas se faire de soucis pour sa place. Il est le meilleur dans son poste et il devra jouer titulaire dans le cas où il ne sera pas transféré. Son transfert n’est envisagé par ses dirigeants que pour alimenter les comptes du club à cause des problèmes d’argent auxquels ils sont confrontés. Il faut donc attendre la semaine prochaine pour savoir si Djebbour

Ses dirigeants veulent le transférer, mais ils affirment qu’ils n’ont reçu aucune offre
Confrontés à des problèmes financiers, les dirigeants grecs souhaitent, d’après toujours notre source, vendre leur attaquant vedette,

restera à l’AEK Athènes ou optera pour l’un des clubs qui le convoitent depuis quelques jours déjà. N. B.

e déciderai de mon avenir «Je n près mon retour en Grèce» qu’a
SOLLICITÉ par des clubs allemands, français et italiens, l’international algérien de l’AEK Athènes n’a pris aucune décision jusqu’à maintenant. Il ne sait toujours pas s’il poursuivra son aventure avec le club grec ou il optera pour une autre équipe. Joint, hier, pour avoir des informations concernant son avenir, l’attaquant des Verts n’a pas voulu s’exprimer en arguant qu’il est toujours en vacances. Il a tenu, néanmoins, à nous préciser qu’il tranchera à son retour en Grèce. «Actuellement, je profite toujours de mes vacances. Je ne déciderai de mon avenir qu’à mon retour en Grèce pour la reprise des entraînements», a-t-il expliqué. Il est attendu à l’AEK Athènes pour ce samedi. Profitant de ses vacances à Dubaï, Djebbour devra reprendre les entraînements ce samedi.

«Je dois avoir une discussion avec mes dirigeants avant de trancher»

L’attaquant des Fennecs a réaffirmé, hier, qu’il ne prendra une décision finale qu’après une rencontre avec les dirigeants de l’AEK Athènes. «Je ne peux rien vous dire pour l’instant. Je dois m’entretenir avec mes dirigeants avant de prendre une quelconque décision», a-t-il indiqué. Nous rappelons que lors de l’entretien accordé à notre journal, il y a une

dizaine de jours, Djebbour nous a confié qu’il verra avec les responsables de l’AEK Athènes leurs ambitions et les moyens qui seront mis à la disposition de l’équipe avant de trancher sur son avenir. Il a reçu des offres intéressantes, mais comme il est toujours lié à son club, il ne peut partir sans l’aval de la direction de son club. N. B.

Il rejoindra Bouazza à Arles-Avignon

Abdoun retrouve la Ligue 1
Le milieu de terrain algérien, Djamel Abdoun, et comme nos l’avons annoncé il y a quelques semaines, quittera Nantes pour rejoindre Arles Avignon. Ce n’est qu’une question de jours, voire d’heures, pour que ça devienne officiel. Djamel Abdoun, qui a émis le vœu de changer d’air, a choisi de jouer pour Arles Avignon. Le nouveau promu en Ligue 1 s’est déjà offert les services d’un Algérien, Hameur Bouazza en l’occurrence. Avec la venue de cet excellent joueur, les dirigeants d’Arles Avignon peuvent se réjouir de leur recrutement. Ce n’est désormais un secret pour personne, entre Djamel Abdoun et son entraîneur, ce n’était pas le grand amour. Le joueur a commencé par informer ses dirigeants de sa volonté d’aller jouer pour un autre club. Son entraîneur, en réponse à son joueur, avait fait la déclaration

Ce fut la volonté du joueur

suivante : «Je sais qu’il veut partir. S’il trouve un club preneur, je ne m’y opposerai pas à son départ.» Cette indifférence a motivé Abdoun à partir, ce qu’il fit. Les médias français annoncent que tout a été réglé entre les dirigeants du nouveau promu et le joueur et qu’il ne manque que la signature du contrat. La bonne nouvelle, c’est qu’Abdoun retrouvera son ancien copain en équipe nationale, Hameur Bouazza. Les deux Algériens évolueront en Ligue 1 la saison A. B. prochaine.

6
Compétition
édition du mercredi 14 juillet 2010

La finale avec les Espagnols de Montréal

LE SAINT LAURENT
moins une heure et demie avant le coup d’envoi. La file d’attente devant la porte d’entrée nous a rappelé le stade de Ruisseau et de Saint- Eugène lors des couvertures des matchs du championnat d’Algérie. Pour les retardataires, on a vite compris qu’il fallait trouver le bon lieu pour suivre la rencontre, les cris émanant de l’intérieur des autres cafés alentours nous ont fait comprendre que la finale de Coupe du monde a bel et bien commencé et que pour rien au monde, il ne fallait rater ce rendezvous planétaire. Que ce soit au Soccer City Stadium ou sur le boulevard Saint Laurent à Montréal, la fibre footballistique vibrait au fond de nous. Après plusieurs ruades et quelques tentatives infructueuses avec certains bars, le salut est venu d’un bar qui a eu la bonne idée d’enlever sa devanture cet été à cause de la chaleur torride qui a régné sur la vieille capitale ces jours-ci.

déborde de bonheur
L’euphorie de la victoire de la Roja a touché tous les coins de la planète et Montréal en Amérique du Nord n’était pas en reste. Ils étaient quelques milliers de supporters de la Roja à investir le boulevard Saint Laurent au coup de sifflet final. Une victoire inespérée, mais tant attendue et méritée par les aficionados de l’Espagne.
LA COMMUNAUTÉ immigrée espagnole dans la grande métropole n’est pas aussi grande que son homologue italienne qui avait fait la fête quatre ans plus tôt sur ces mêmes artères, mais ils étaient là les supporters de l’Espagne. Qu’ils soient originaires de la péninsule ibérique, Latinos ou tout simplement amoureux et supporters de la Roja, leur joie et leur bonheur étaient immenses. on avait réservé des tables pour suivre la rencontre et manger et boire. Le bar était plein comme un œuf sur deux étages. Il y régnait une chaleur à la limite du supportable, un véritable sauna rappelant bien les bains maures. Il fallait bien supporter cela du moment que la chaleur de l’ambiance avait fait tout oublier. Les caméramans ont réussi à trouver leurs coins pour cerner l’ambiance.

✍ De Montréal : A. Kareem

Les Latinos font cause commune

Le commentaire télé était bien sûr en espagnol, de la fameuse chaîne américaine Univision. Il y avait un écran géant d’un rétropro-

Dans la fournaise du club espagnol

La Roja au Divan orange

Le must pour suivre cette finale de Coupe du monde dans une ambiance purement espagnole, c’était de rejoindre le bar club espagnol du Québec sur la rue Saint Laurent. D’ailleurs, tous les médias canadiens, notamment RDI, CBC, RDS et CTV pour les chaînes de télévision, y étaient. Cette fois-ci, l’adresse fournie par le blog, qui nous a induits en erreur contre le Ghana, était bonne. Toutefois, la morale de l’histoire est qu’il ne faut jamais croire tout ce qui se dit sur le net. Arrivés quelques minutes avant le coup d’envoi, on nous a fait comprendre qu’il fallait réserver des jours à l’avance sa place et le jour du match a u

Qu’est-ce qu’il y a de plus agréable que de se faire accueillir dans un lieu qui s’appelle le Divan orange alors que tous les partisans à l’intérieur sont à quelques personnes près acquis à la Roja. On s’est consolé quand on s’est rappelé que dans le championnat algérien, on a souvent couvert des rencontres debout. Qu’à cela ne tienne, au coup de sifflet de la m i -

temps, nous nous sommes précipités de nouveau vers le QG espagnol, pour tâter le tempo. Apparemment, la chaleur torride à l’intérieur a déversé les supporters dehors pour prendre l’air. Au fond de nous, on s’est dit, c’est ici que ça va se passer. On n’a donc pas raté l’occasion de se glisser, à l’intérieur la garde avait bien baissé. A l’intérieur, on était impressionné par le nombre de supporters, on a compris qu’entre membres de même famille et amis,

◗ Le bar club espagnol du Québec sur la rue Saint Laurent affiche complet. Il fallait réserver sa place plusieurs jours avant la finale…
jecteur et quatre grandes télés pour suivre les débats. Chacun a trouvé son compte, à un moment donné, on se croyait à Madrid ou Barcelone. Notre petit sondage nous a permis de découvrir qu’il y avait des Uruguayens, des Colombiens et des Mexicains autour de nous en plus de quelques Espagnols établis à Montréal. Ceux qui n’avaient pas un lien de parenté encore vivant en Espagne, réclamaient une descendance espagnole et une langue maternelle dans la langue de Cervantes. Alors au rythme de «si si puede» (oui, oui, on peut) ou «yo soy espanol» (je suis Espagnol) ou en fin le

fameux «viva espagna». C’est une foule excitée et chauffée à 1 000 fahrenheit et avec des cris stridents qui réagissait à chaque attaque de Villa et comparses ou un ratage des Néerlandais. A un moment donné, on a eu peur. On imaginait mal la réaction de ce presque un millier de supporters entassés dans ces quelques dizaines de mètres carrés si l’Espagne venait à perdre. En tout cas, les prolongations étaient vécues comme un supplice et on avait peur de se rendre jusqu’à la fusillade (les tirs au but) déjà que les joueurs se faisaient descendre par un jeu brutal prôné par van Bommel et ses complices. Mais les toréadors ont résisté à tous les coups. Et c’est le Catalan Andres Iniesta qui ◗ Une ambiance qui nous rappelle a allumé la mèche pour les les folles nuits d'Alger. célébrations. La salle a duré jusqu’en début de soirée. Les résonné dans une explosion de joie cortèges de voitures aux couleurs indescriptible. On a crié et chanté sang et or et aux cris de «viva espaen ivresse en gardant un œil rivé na» et «campeones campeones» sur le chrono. Le coup de sifflet n’ont cessé de sillonner les artères final a projeté tout le monde dans de la ville. la rue comme un magma de volcan tant l’intérieur ressemblait à une fournaise. Tous les autres bars et Une ville cafés ont versé leur lave de suppor- melting-pot ters pour la grande fiesta. C’était le En abordant quelques suppordélire. On n’a même pas attendu la ters, on nous a appris que remise du trophée. La joie était Contrairement à la communauté intenable. Les automobilistes, les italienne ou portugaise, la commuchauffeurs de bus, tout comme la nauté espagnole est beaucoup sécurité ont été pris de court. Alors moins établie dans le Québec. on a vite fermé les artères paral- Après une importante vague d’imlèles entre la rue Marie-Anne et migration dans les années 40 et l’avenue Mont-Royal. Cette ave- l’après-guerre, plusieurs familles nue collait bien à la réalisation des ●●● Espagnols. Et les célébrations ont

◗ Quand on aime (son chien), on partage sa passion.

orange, totalement acquis à … Finalement, c'est au Divanpeut suggérer son nom, qu'on ◗ que la Roja, contrairement à ce tch. a suivi le ma

7
Compétition
◗ Des milliers d'Espagnols et de Latinos ont envahi les rues de Montréal au coup de sifflet final.
édition du mercredi 14 juillet 2010

LES DÉFIS FOUS DES CHAMPIONS DU MONDE
ET SI certains joueurs de la Roja regrettaient déjà leur sacre en Afrique du Sud ? Le journal Marca rapportait hier que plusieurs Espagnols s’étaient fixé des défis insensés avant la compétition, qu’ils auraient à relever en cas de titre mondial. Andrès Iniesta, Fernando Torres et Carlos Marchena avaient annoncé qu’ils feraient le Pèlerinage de Saint-Jacquesde-Compostelle. Xabi Alonso et Alvaro Arbeloa s’étaient engagés à ne pas boire de Coca-Cola pendant un an. Défis capillaires pour Xavi Hernandez et Pepe Reina, qui avaient respectivement envisagé de se teindre les cheveux aux couleurs de l’Espagne, et de se laisser pousser la barbe pendant un an. La palme revient sans conteste à Javi Martinez. Ce dernier avait promis de sauter d’un avion, nu, les cheveux roses et… sans parachute. On lui souhaite bon courage avec sa teinture pour seule protection...

●●●

espagnoles sont retournées dans leur terre natale lors de la chute du régime de dictature du général Franco, dans les années 70. Ces dernières années, il y a beaucoup d’étudiants qui viennent apprendre le français et se rapprocher des USA. De plus, la communauté hispanophone est en passe de dépasser les francophones avec la forte présence des latinos. Qu’à cela ne tienne. Ceux qui étaient ce jour-là sur le boulevard Saint Laurent étaient tous acquis à la Furia Roja. Julien, un Franco-Suisse, portant le maillot de la Roja travaillant comme restaurateur et dont la blonde (la petite amie au Québec) est Espagnole, nous dira : «Nous avons marqué cette Coupe du monde en battant les champions du monde !» Le journaliste de RDI que nous avons interviewé après Angleterre Algérie, Jean François Poirier, nous dira qu’il a été impressionné et qu’il est tombé sous le charme de cette équipe espagnole, avouant qu’elle méritait sa victoire.

ibérique, alors qu’il était tout jeune. «Tout en joie et en pleurs, il m’a dit j’avais peur de mourir sans voir l’Espagne gagner la Coupe du monde un jour. C’était peut-être ma dernière chance», nous a-t-il confié. Il y avait de tout dans la rue Saint Laurent. Un homme de couleur nous interpelle et nous révélera qu’il est Haïtien et que ça faisait 47 ans qu’il s’est établi au Québec. «Je suis très content pour l’Espagne. Car ça aurait été inconcevable que la

DEL BOSQUE veut convaincre PUYOL
Pièce maîtresse de la défense championne du monde, Carles Puyol pourrait reporter son retrait de la Furia Roja, qu’il imaginait à l’issue de la Coupe du monde 2010.
SELON les informations de Sport, le sélectionneur national, Vicente Del Bosque, œuvre pour repousser cette échéance : “C’est un exemple pour tous les joueurs. J’essaierai de la convaincre de continuer à jouer avec la sélection espagnole”. Appuyé par Fernando Hierro, directeur sportif de l’Espagne, Del Bosque ne serait pas loin de convaincre Puyol. “J’avais quasiment décidé de partir. Mais tu commences à parler avec les équipiers, le sélectionneur, Hierro, qui sont des personnes très importantes pour moi, et elles t’amènent à réfléchir”, admet le héros de la demi-finale contre l’Allemagne. Puyol compte pour le moment 90 sélections sous le maillot de la Furia Roja.

Antonio (81 ans) : «J’avais peur de mourir sans cette Coupe du monde»

Hollande gagne cette Coupe du monde dans le pays et sous les yeux de Mandela. Il est vrai, ce sont les colons hollandais qui ont construit l’Afrique du Sud, mais à un degré moindre, les Anglais et les Allemands sont derrière le système raciste et le régime d’apartheid qui a tant fait mal à l’Afrique du Sud et aux Africains», nous a-t-il dit amèrement. Mais il était enfin ravi d’apprendre nos origines de l’Afrique du Nord. A. K.

Ce qui l’a marqué dans l’ambiance, c’est un vieil immigrant espagnol, de 81 ans, Antonio qui a quitté sa terre natale

Les Hollandais fair-play
POUR TROUVER quelques Hollandais et supporters de l’équipe Oranje, c’est du côté du bar Chez Normand sur la rue Mont Royal qu’il fallait se rendre. Un lieu habituellement acquis à la cause du hockey et le Canadien de Montréal a été choisi comme QG par les supporters bataves. Certains d’entre eux savaient que l’ambiance allait être du côté espagnol et ont choisi de suivre la rencontre avec les supporters de la Furia Roja. Les irréductibles ont craqué en fin de match et se sont précipités vers le boulevard Saint Laurent pour faire la fête en tout fair-play comme le démontre la

Fernando Torres
indisponible pour au moins 2 mois
Fernando Torres Blessé lors de la finale de la Coupe du monde, Fernando Torres souffre à l’adducteur gauche. Courtisé par Chelsea, l’attaquant espagnol de Liverpool pourrait être sur le flanc durant plus de deux mois. Rapidement remis d’une blessure au genou pour participer à la Coupe du monde, Fernando Torres a rechuté lors de la finale. Cette fois-ci, c’est son adducteur gauche qui a lâché. Un scanner aujourd’hui devrait déterminer plus précisément la gravité de la blessure même si l’expertise du médecin conclut sur une absence d’au moins deux mois, assure The Guardian. L’attaquant espagnol a vécu une saison difficile avec une opération sur chaque genou et un Mondial raté. Les problèmes de santé de Torres étaient bien connus de Chelsea avant que le club londonien ne s’intéresse à lui. Mais ce nouveau coup dur risque de compromettre les ambitions des Blues concernant son recrutement. En Espagne pour fêter la victoire en Coupe du monde, mais également pour le mariage de sa sœur, Fernando Torres devrait bientôt recevoir la visite de son nouvel entraîneur à Liverpool, Roy Hodgson. Pour le club de la Mersey, l’attaquant n’est pas à vendre.

photo. Nous avons interpellé Robert, qui est établi à Montréal depuis deux ans, pour ses études : «Je suis vraiment déçu. Mais ceci ne m’a pas empêché de venir voir et faire un peu la fête ici. Je reste tout de même triste, car on avait des balles de match dans les pieds de nos

joueurs. Ce qui fait le plus mal, c’est que c’est la troisième fois qu’on perd une finale. Pour les deux premières, je n’étais pas encore né. J’espère qu’on ne va pas perdre une sur chaque continent avant de gagner une première», nous lançat-il, tout décontracté. A. K.

Le fameux «Jimmy Jump» sanctionné
Avant la finale du Mondial entre l’Espagne et les Pays-Bas, le fameux “Jimmy Jump” avait tenté de mettre un bonnet rouge de la Roja sur le trophée. Immédiatement, les membres de la sécurité ne s’étaient pas fait prier pour intervenir en force. Si l’on se fie aux informations du quotidien The Star, l’homme qui se nomme en réalité Jaume Marquet Cot devra payer une amende de 209 euros pour intrusion et tentative de vol de la Coupe du monde (sic).

8
Compétition
édition du mercredi 14 juillet 2010

dresse le bilan statistique d’une Coupe du Monde de la FIFA inoubliable et historique.

FIFA.com

AFRIQUE DU SUD 2010 EN CHIFFRES
du Sud, la Suisse a établi un nouveau record. Le précédent appartenait à l’Italie, avec 550 minutes. Roja est l’équipe championne du monde la moins prolifique de l’histoire.

18449 669 261

bénévoles, dont le doyen avait 80 ans, ont joué un rôle considérable dans la réussite de la première Coupe du Monde de la FIFA organisée en Afrique. passes ont été tentées par Xavi durant le tournoi, soit 104 de plus que son premier poursuivant en la matière, Bastian Schweinsteiger. Xavi occupe par ailleurs la deuxième place au classement des centres réalisés, avec 42 unités, derrière Diego Forlan (50). fautes ont été commises pendant la Coupe du Monde de la FIFA 2010, ce qui marque une baisse sensible par rapport à 2006 (346). Logiquement, les arbitres ont moins eu recours au carton rouge, avec 17 exclusions en Afrique du Sud, contre 26, il y a quatre ans en Allemagne.
◗ Xavi auteur de 669 passes.

8 6 6 14 14 12
buts inscrits en Coupe du Monde de la FIFA font de l’attaquant allemand Miroslav Klose le deuxième meilleur artilleur de l’histoire du tournoi, à égalité avec son compatriote Gerd Müller et à une unité de Ronaldo (15). cartons (jaunes et rouges ajoutés) ont été distribués lors de la finale entre les Pays-Bas et l’Espagne, ce qui représente plus du double du précédent record dans ce domaine, à savoir six avertissements durant la finale 1986 entre l’Argentine et l’Allemagne de l’Ouest.

pays ont remporté la Coupe du Monde de la FIFA. Le dernier en date est bien sûr l’Espagne, qui est aussi la première équipe à remporter l’épreuve suprême après avoir perdu son premier match dans le tournoi. La Roja est également la première nation européenne à soulever le trophée en dehors du Vieux Continent. éditions de la Coupe du Monde de la FIFA en tant que sélectionneur, à la tête de cinq équipes nationales différentes : c’est le nouveau record établi en Afrique du Sud par Carlos Alberto Parreira. Il dépasse ainsi Bora Milutinovic, qui a dirigé quatre sélections dans la compétition reine du football mondial. équipes européennes ont atteint les huitièmes de finale d’Afrique du Sud 2010 et trois étaient présentes en quarts. C’est la plus faible représentation de tous les temps pour les sélections du Vieux Continent. Néanmoins, malgré les cinq pays sud-américains qualifiés pour les huitièmes, dont quatre comme vainqueur de groupe, la finale a une nouvelle fois été une affaire 100% européenne.

3 3 2 2 2 1

frères dans la même sélection : c’est une première en Coupe du Monde de la FIFA. Ce nouveau record est le fait de Jerry, Johny et Wilson Palacios, tous les trois retenus dans la liste des 23 Honduriens pour l’Afrique du Sud. passes décisives pour Kaka, Thomas Müller, Bastian Schweinsteiger, Dirk Kuyt et Mesut Özil, qui terminent la compétition à égalité en tête de ce classement des créateurs. participants à la finale de la Coupe du Monde de la FIFA éliminés dès le premier tour de l’édition suivante. Il faut remonter à 1966, où la Tchécoslovaquie ne s’était pas qualifiée et le Brésil n’était pas sorti des poules, pour trouver trace du seul précédent d’Afrique du Sud 2010 dans ce domaine. matches nuls et une défaite : l’Italie n’était jamais descendue aussi bas en Coupe du Monde de la FIFA. Jamais, dans l’épreuve suprême, la Squadra Azzurra n’avait quitté le tournoi sans remporter le moindre match ou en terminant dernière de son groupe. La sélection dirigée par Marcello Lippi n’a pas encore connu la victoire en 2010. minutes et 39 secondes : c’est le temps qu’il a fallu à Thomas Müller pour inscrire le but le plus rapide du tournoi, à l’occasion de la victoire de l’Allemagne sur l’Argentine (4:0).

145 116 39 31

buts ont été inscrits en Afrique du Sud, ce qui représente le plus faible total depuis le passage de l’épreuve au format comportant 64 matches. L’édition qui vient de prendre fin s’inscrit dans une tendance régulière observée depuis France 1998, première mouture du tournoi avec 64 rencontres. Dans l’Hexagone, 171 buts avaient été marqués, contre 161 à Corée/Japon 2002 et 147 à Allemagne 2006. minute : c’est le moment choisi par Andrés Iniesta pour ouvrir le score face aux Pays-Bas, inscrivant ainsi le but victorieux le plus tardif dans une finale de Coupe du Monde de la FIFA. ans et 330 jours : David James était le joueur le plus âgé de cette Coupe du Monde de la FIFA. Le doyen chez les joueurs de champ était le mexicain Cuauhtemoc Blanco (37 ans et 156 jours), également buteur le plus âgé d’Afrique du Sud 2010. À 18 ans et 120 jours, le Danois Christian Eriksen était le benjamin de cette Coupe du Monde de la FIFA.

22 19

e

joueurs ont été utilisés par l’Allemagne pendant le tournoi. C’est plus que n’importe quelle autre équipe. À l’autre bout du spectre, la Slovénie, la Nouvelle-Zélande et la RDP Corée n’ont eu recours qu’à 15 de leurs 23 sélectionnés.

3,18 3

fautes commises : c’est le total qui fait du Japonais Keisuke Honda l’improbable leader de ce classement à l’issue de la Coupe du Monde de la FIFA 2010. L’Espagnol Sergio Ramos et le Néerlandais Mark van Bommel suivent à deux longueurs (17).
◗ Honda champion des fautes…

millions de spectateurs ont assisté aux 64 matches d’Afrique du Sud 2010. On n’est pas loin du record en la matière, établi aux États-Unis 1994 (3,59 millions). joueurs - David Villa, Andrés Iniesta et Carles Puyol - ont inscrit à eux seuls l’intégralité des buts espagnols à Afrique du Sud 2010. Avant cela, aucune équipe n’avait remporté la Coupe du Monde de la FIFA avec moins de quatre buteurs différents. Avec huit buts réussis, la

raids balle au pied font de Sergio Ramos le dribbleur le plus actif du tournoi. Le latéral espagnol devance ainsi des candidats plus naturels à cette distinction comme Lukas Podolski (27), Andrés Iniesta (26), David Villa et Lionel Messi (tous les deux à 25). buts marqués au Green Point Stadium. C’est dans l’enceinte du Cap que les filets ont troublé le plus souvent pendant la Coupe du Monde de la FIFA 2010. Soccer City (Johannesburg) est deuxième, avec 20 buts.

22

buts ont été marqués par des joueurs du Bayern Munich à Afrique du Sud 2010. Le grand club bavarois termine ainsi en tête de ce classement, suivi de son tombeur en finale de la Ligue des champions de l’UEFA, l’Inter Milan (9), et de l’Atlético de Madrid (8). Le championnat le mieux représenté en la matière est la Liga (29 buts réussis pas des pensionnaires du championnat d’Espagne), devant la Bundesliga allemande (21), la Serie A italienne (16) et la Premier League anglaise (12). heures et 19 minutes d’invincibilité en Coupe du Monde de la FIFA : en Afrique

seule équipe n’a pas connu la défaite en Afrique du Sud : la Nouvelle-Zélande. Le dernier rival des Kiwis était les Pays-Bas qui, avant leur défaite en finale contre l’Espagne, restaient sur une série de 14 victoires (en qualifications et lors de la phase finale).

9

◗ Müller (à gauche) auteur du but le plus rapide.

édition du mercredi 14 juillet 2010

Compétition

CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE
ECHOGRAPHIE POUR HEMANI ET METREF

9

ZEKRI HESITE ENTRE LE 4-3-3 ET LE 3-5-2
ESS ESPÉRANCE

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À HAMMAM BOURGUIBA : KACEM A.

J-2

«POUR LE MOMENT, JE N’AI PAS TRANCHÉ»
t, prendra pas pa Metref ne Champions Le rt au match de ag disputer son éq ue que doit l’Espérance, le uipe face à lui a prescrit unmédecin du club e semaine de repos total.

● Les deux joueurs sétifiens, en l’occurrence Metref et Hemani, ont dû effectuer hier matin une échographie à Béja, afin d’avoir une idée plus précise sur l’évolution de la guérison de leurs blessures respectives. Ils devaient avoir les résultats des échographies hier soir.

LA FAMILLE DE SERAR EN TUNISIE

Depuis quelques jours et selon le potentiel humain qu’il a sous la main, l’entraîneur de l’Entente ne cesse de mettre en place plusieurs variantes de jeu qu’il essaye de faire passer aux joueurs.
A CHAQUE variante, le coach de l’Entente fait appel à des joueurs répondant au profil recherché, et c’est ainsi que pour le match de dimanche passé face à Gabès, Zekri a procédé dès le départ à un schéma tactique en 4/3/3 qui a donné ses fruits puisque deux buts ont été inscrits dans l’intervalle de 22 minutes. Mais en seconde période, il a procédé à un jeu pour lequel de nombreux éléments ne sont pas encore prêts, à savoir le 3-5-2 avec deux latéraux, Benmoussa et Hachoud. Avec cette stratégie consistant à aligner aussi deux éléments en pointe, Djallit et Berguiga, l’Entente n’a pas réussi à faire la différence, ce qui obligerait certainement l’entraîneur à orienter sa vision vers le premier schéma tactique. A ce propos, nous avons approché

METREF ABSE FACE À L’ESP NT ÉRANCE ● Finalemen

● Le premier homme de la formation sétifienne, Serar, a accompagné hier sa petite famille en Tunisie, où cette dernière devra passer quelques jours de vacances. Serar devra retourner à Sétif ce matin afin d’assister au match face à l’Espérance.

FRAIS DE MISSION PERÇUS

Zekri à l’issue du match et il nous a déclaré : «Je ne pense pas que nous avons été ridicules, l’équipe a quand même pu se créer des occasions de buts, et là, je pense que ce sont les mécanismes qui se mettent en place. Ce que je vous ferai savoir par contre, c’est que pour le moment rien n’a été tranché concernant notre système de jeu à appliquer le 16 de ce mois contre l’Espérance, il nous reste 48 heures, et d’ici là, c’est tout un changement qui pourrait avoir lieu.»

«Le plus important pour nous était de donner plus de temps de jeu aux joueurs»
Comme face à Hammam Sousse, les deux entraîneurs, Kouki, de l’ASG, et Zekri, ont joué ce match amical avec des objectifs diamétralement opposés. Si l’entraîneur de l’ASG a préféré garder la même ossature avec seulement trois changements en cours de jeu, le coach Zekri a aligné

deux équipes complètement différentes. L’objectif recherché encore une fois par l’Entente, dira Zekri, était de donner plus de temps de jeu aux joueurs et de les préparer convenablement à la compétition : «Vous avez encore remarqué que nous avons affronté deux adversaires différents et c’est pour cela que je ne me focalise pas beaucoup sur le résultat technique de la partie, car ce qui compte le plus pour moi, c’est qu’il y avait eu vraiment du répondant. Sur le plan physique notamment, alors que l’organisation sur le terrain vient au fur et à mesure, bien sûr par les séances tactiques que nous effectuons, ainsi que les matchs que nous sommes en train de jouer en ce moment.» K. A.

● Hadj Aïssa et ses coéquipiers ont perçu, hier matin, leurs frais de mission. Chaque joueur de l’équipe a eu droit à la somme de 100 euros.

ARRIVÉE DE L’ESPÉRANCE DE TUNIS À SÉTIF DEMAIN…
● La formation tunisienne de l’Espérance de Tunis devrait arriver à Sétif demain matin par vol spécial. L’équipe arrivera dans la matinée vers les coups de midi. Cette dernière a programmé une séance d’entraînement au stade de Sétif à 20 h, c’est-à-dire à l’heure du match.

… ET DÉPART DE L’ESS DE TABARKA DEMAIN

LES SÉTIFIENS DE RETOUR CE MATIN

● Ayant effectué leur premier stage de préparation qui aura duré donc douze jours à Hammam Bourguiba, en prévision de leur match de la Ligue des champions face à l’Espérance, les Sétifiens seront de retour au pays ce matin où ils débarqueront à l’aéroport international de Sétif qu’ils rallieront à 10 heures, heure d’atterrissage du vol spécial de la compagnie Air Algérie.

DELHOUM : «Contre l’Espérance, ça sera différent»
- Vous devez être heureux d’avoir remporté votre second match amical, n’est-ce pas ? - Oui, bien sûr. Nous sommes très heureux d’avoir remporté notre second match. Cette victoire nous a fait beaucoup de bien surtout qu’on voulait bien gagner pour rentrer à Sétif avec le moral au beau fixe. Néanmoins, je dois dire que nous avons travaillé très dur durant une bonne dizaine de jours et cette victoire est un bon signe pour le début de notre saison. - Quelle analyse faites-vous du match ? - D’abord, je dois vous dire, et vous l’avez certainement constaté, que nous sommes en progression et notre niveau s’améliore de plus en plus. Vraiment, il n’y a rien à dire, l’équipe est presque prête à cent pour cent pour la reprise de la compétition. Il reste maintenant à procéder à quelques réglages et nous avons encore du temps pour le faire d’ici le 16 juillet prochain. - Comment évaluez-vous votre rendement par rapport au match précédent ? - Je pense qu’on n’a pas été mauvais puisque nous nous sommes créé de nombreuses occasions de but, mais nous n’avons malheureusement concrétisé que trois. Je crois que les mécanismes com-

● Les Sétifiens arriveront demain à Sétif à 10h du matin. Ils prendront le départ de Tabaraka à 9h. Ils auront droit à une séance d’entraînement dans l’après-midi même de leur arrivée.

MISE AU VERT À L’HÔTEL EL HIDHAB

● Dès leur arrivée à Sétif, la formation de l’Aigle noir prendra ses quartiers à l’hôtel El Hidhab. Les Sétifiens y resteront jusqu’à vendredi, c’est à dire jusqu’au jour du match face à l’Espérance de Tunis.

1re SÉANCE POUR GHAZZALI AVEC L’ESS
mencent à s’installer et c’est le plus important dans des matchs pareils qui sont très bénéfiques. En tout cas, en match officiel face à l’Espérance, ce sera tout à fait différent. K. A.

1re ÉTAPE RÉUSSIE

● Ghazzali effectuera demain aprèsmidi sa première séance d’entraînement avec l’ESS au stade du 8-Mai-1945.

● Le moins que l’on puisse dire de cette première étape est que, dans l’ensemble, elle a été une réussite. Au cours de ce regroupement, les Sétifiens ont disputé deux matches amicaux qui se sont soldés par deux victoires, contre l’Espoir de Hammam Sousse et l’Espoir de Gabès. Ce qui devrait servir de bonne mise en train avant de croiser le fer avec les Tunisiens de l’Espérance.

HADJ AÏSSA REPREND LES ENTRAÎNEMENTS
● Après deux jours sans entraînement avec le groupe, Hadj Aïssa a repris la préparation avec le reste du groupe hier. Le joueur qui a eu une légère blessure s’est complètement rétabli de sa blessure. Il est désormais à 100% de ses moyens physiques.

Le coach songe à un stage au Maroc
BIEN qu’ayant bénéficié de deux matchs amicaux pour l’évaluation du travail effectué lors de ce stage à Hammam Bourguiba, le staff technique de l’Entente souhaiterait bien avoir un second stage au Maroc durant la période allant du 20 au 28 juillet prochain à Casa avant le départ au Congo. C’est là un vœu qui se comprend parfaitement, dans la mesure où malgré les bonnes conditions de préparation dont le groupe a joui à Tunis, il reste à peaufiner les automatismes d’un effectif qui a vu ses rangs se renforcer par la venue de nouveaux éléments. Bien que ces derniers semblent s’être très bien adaptés à leur nouvel environnement, le coach de l’Entente a dû juger qu’on n’est jamais trop prudent, et c’est ainsi qu’il aimerait bien voir encore à l’œuvre ces éléments afin d’avoir une idée encore plus précise sur les potentialités de chacun afin de les utiliser à bon escient avant d’affronter un adversaire de l’envergure du TP Mazembé. sont entrés en contact avec leurs homologues du Raja de Casablanca et ceux du WAC pour la mise sur pied d’une rencontre d’application devant servir aux deux formations afin de peaufiner leur préparation avant d’entrer dans le vif du sujet des compétions africaines qui les attendent. Pour l’heure, on ignore quelle a été la réponse donnée par les deux équipes qui, bien qu’ayant paru intéressées, n’ont pas voulu prendre de décision avant d’en avoir discuté avec leurs staffs techniques respectifs. Ce qui devrait se faire incessamment et donc, on en saura plus dans les heures qui viennent. Du côté de l’Entente, on souhaiterait organiser ces deux rendez-vous amicaux entre le 20 et le 27 juillet prochain. K. A.

AVANT LE DÉPLACEMENT AU CONGO

HEMANI, METREF ET LAÏFAOUI ABSENTS AVANT-HIER

REPRISE À SÉTIF

● L’Entente aura à effectuer d’autres séances d’entraînement sur son terrain du 8-Mai-1945 à Sétif avant d’affronter l’Espérance ce vendredi. Dans cette perspective, le staff technique accentuera son plan de travail consacré à l’aspect tactique uniquement avant de voir la charge de travail diminuer considérablement surtout que le match avance à grands pas.

Le Raja et le WAC au programme
Conformément au vœu exprimé par leur coach de pouvoir faire un second stage de préparation, et au cours duquel il veut disputer encore deux matchs amicaux avant le départ pour le Congo pour affronter le TP Mazembé, les dirigeants sétifiens se sont aussitôt mis à la recherche des sparring-partners susceptibles de donner la bonne réplique souhaitée. C’est ainsi qu’ils

● Hemani, Metref et Laïfaoui n’ont pas effectué la séance d’entraînement d’avant-hier. Les deux premiers ont dû s’absenter afin d’effectuer une échographie. Le troisième, quant à lui, souffrait d’une angine. Il a repris le chemin du travail hier après-midi.

ULTIME SÉANCE HIER SOIR

● Pour une dernière à Hammam Bourguiba, le staff technique a programmé hier soir une légère séance de décrassage qui n’a duré qu’une heure sur la pelouse du terrain de Hammam Bourguiba.

10

CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE

Compétition

édition du mercredi 14 juillet 2010

Ils quitteront aujourd’hui le sol algérien à destination du Caire

AL-ISMAILY JSK

J-4

LES CANARIS PRÊTS POUR LE SAFARI
● Par Abdellah Haddad

● Le staff technique des Can NT DU DÉPLACEMENT Egypte 22 joueurs. Le staff aris a retenu pour ce voyage en technique voulait mettre tou atouts de son côté. s les ● Le néo-milieu défensif des PE ce voyage en Egypte. Reste Canaris, Naïli, a été retenu pour à parmi le groupe qui affronter savoir maintenant si Naïli sera a les Daraouiches ou pas.

22 ÉLÉMENTS SERO

NAÏLI AVEC LE GROU

La formation du Djurdjura, qui était de retour au pays vendredi dernier après un stage de deux semaines au Maroc, quittera une nouvelle fois le pays cet été.
CETTE fois-ci, ce n’est pas pour effectuer un stage de préparation, mais pour jouer le premier match de ce tour des poules de la Ligue des champions. Le tirage au sort n’a pas été tendre avec les Canaris. Ces derniers sont tombés

sur deux équipes égyptiennes. Cela dit, les Jaune et Vert n’avaient pas le choix que d’accepter leur destin. Bref, les hommes de Mohand Chérif Hannachi quitteront aujourd’hui le sol algérien à destination du Caire avant de rallier la ville d’Ismailia. Pour l’instant, les Kabyles sont prêts pour ce déplacement, car pour ce qui concerne le domaine technique, les entraîneurs de la JSK bénéficieront encore de quatre jours sur place pour mettre leur plan en place. Le moins que l’on puisse dire sur les préparatifs de ce voyage, c’est que les

responsables de la formation du Djurdjura n’ont rien laissé au hasard. Ces derniers ont réglé tous les détails de ce premier déplacement de la saison. D’ailleurs, hier matin, une grande mobilisation animait les dirigeants kabyles qui ont passé toute la journée dans le bureau du club. Doudane, Boukhari, Ouaked et Hocine réglaient les derniers détails de ce voyage au moment où les membres du staff technique et les joueurs ont bénéficié de quelques heures de repos afin qu’ils puissent préparer leur voyage dans de très bonnes conditions. A. H.

Par ailleurs, deux joueurs ont été laissés à la maison. Il s’agit de Mazari et de Rem ache. A. H.

MAZARI ET REMACHE LAIS SÉS À LA MAISON ●

DERNIÈRE SÉANCE HIER MATIN À TIZI OUZOU

● C’est hier matin que les Canaris ont effectué leur dernière séance d’entraînement à Tizi Ouzou.

TRAVAIL TECHNICO-TACTIQUE AU MENU

REUNION DIRIGEANTSSTAFF TECHNIQUE LUNDI DERNIER

● Pour cette séance, le staff technique a programmé plusieurs ateliers physiques et tactiques. Le déplacement, le marquage, les duels… Geiger et Bouhelal n’ont rien laissé au hasard.

● Lundi dernier, les responsables kabyles ont tenu une petite réunion de travail avec les membres du staff technique. Lors de cette réunion, le premier responsable du club le plus titré du pays s’est adressé à ses entraîneurs. A la veille de l’entrée de la JSK en Ligue des champions, Hannachi voulait motiver, encourager mais beaucoup plus stimuler les membres de l’encadrement technique. D’ailleurs, Hannachi a trouvé les mots justes pour bien motiver ses entraîneurs. Cette réunion était aussi une occasion pour les deux parties pour parler de la préparation de l’équipe et de la rencontre de dimanche prochain. A. H.

HANNACHI encourage ses entraîneurs

ECH CHERGUI SEUL À L’INFIRMERIE

● L’émigré de la JSK est le seul joueur qui se trouve chez Guillou à l’infirmerie, ce qui rassure quelque part les membres du staff technique.

HIER MATIN LES BILLETS RÉCUPÉRÉSdu club, Hocine, a aire le secrét

● C’est hier matin que Les de l’agence de Tizi Ouzou. récupéré les billets d’avion Doudane qui sera par la suite à fameux billets ont été remis abitude. roport ce matin comme d’h le premier à l’aé

PAR S LE CAIRE - ISMAILIAra dansBU mier temps au un pre arrive
● La délégation kabyle e d’Ismailia par bus. Caire avant de rallier la vill

RAIRE 2 HEURES DE DÉCALAGE HO horaire de deux ge er, il y a un décala
● Entre l’Egypte et Alg ne ferait pas de retard, les heures. Dans le cas où le vol di. ilia au milieu de l’après-mi Canaris arriveront à l’Isma

AOUDIA : «Mon objectif, le max de titres avec la JSK»
● Entretien réalisé par Fouzia Titouah

L’attaquant de la JSK, Mohamed Amine Aoudia, nous confirme dans cet entretien que la JSK a réalisé une très bonne préparation et qu’elle est prête à relever le défi d’ElIsmaïly, en dépit de la difficulté de la mission.
- Comment est l’état d’esprit du groupe en ce moment ? - Les choses se déroulent dans de très bonnes conditions pour l’ensemble du groupe. D’ailleurs, nous venons de terminer la dernière séance d’entraînement (NDLR entretien réalisé hier en début d’après-midi). Cela s’est passé dans une très bonne ambiance. Actuellement, je suis sur la route pour rentrer à la maison. Tous les joueurs doivent être présents demain à l’aéroport à 7h30. Le départ pour l’Egypte est prévu à 9h. - Revenons au stage du Maroc, comment cela s’est passé ? - Notre stage au Maroc s’est déroulé dans de très bonnes conditions. Nous l’avons effectué avec beaucoup de sérieux et dans une

très bonne ambiance. ment appréhendez-vous cette - Certains se sont plaints de la rencontre ? charge de travail, mais vous avez - Tout le groupe sait que la formal’air d’être très satisfait, pour tion d’El-Ismaïly développe un très quelle raison ? bon jeu. C’est une équipe qui est - Il est vrai que la charge de tra- loin d’être facile, sans oublier qu’ils vail était intense. Cependant, il faut ont l’avantage d’avoir plus d’expésavoir qu’une bonne préparation est rience que nous. Nous sommes la base de la réussite d’une équipe. conscients de la difficulté de la misPour ma part, je suis vraiment satis- sion. fait de la préparation physique - Etes-vous optimiste quant à un effectuée. bon résultat ? - Qu’en est-il du travail technico- Oui, bien évidemment. Nous tactique ? aussi, nous avons des qualités à - J’en suis également satisfait, faire valoir. Nous avons un très mais à mon avis, le phybon groupe. C’est sique est plus imporvrai qu’il y a eu tant, car il faut le départ de savoir qu’il ne très bons La réussite d’une peut y avoir un éléments équipe dépend de la bon travail techde notre force du groupe. nico-tactique s’il groupe, que n’y a pas de nous regretbonnes individualités tons d’ailleurs et s’il n’y a pas une certaiénormément, à l’insne puissance dans le geste. tar des deux émigrés, ou encore D’ailleurs, il n’y a qu’à voir le Rabie Meftah. Cela dit, nous pouPortugal et l’Argentine qui se sont vons compter sur les services des fait éliminer du Mondial en dépit de nouvelles recrues, notamment Naïli leur niveau de jeu. Ils se sont fait et Remache. éliminer à cause du manque de fraî- - Les Sétifiens ont déclaré que cheur physique. l’ESS allait être l’équipe à battre - Vous vous apprêtez à affronter la prochaine saison, ainsi cette la formation d’El-Ismaïly, com- équipe sera votre rivale cette sai-

son, un commentaire ? - Ces propos n’engagent qu’eux. De toutes les façons, tout sera dévoilé sur le terrain de la compétition dès l’entame du championnat, on en est encore loin. Nous n’avons même pas encore effectué la préparation du championnat. En ce qui nous concerne, nous sommes concentrés sur notre match face à El-Ismaïly. D’ailleurs, la préparation effectuée au Maroc était consacrée au match de dimanche prochain. - Vous avez réussi à qualifier votre équipe pour cette échéance grâce à votre but, on compte beaucoup sur vos services pour cette fois encore… - La réussite d’une équipe dépend de la force du groupe et non pas seulement des qualités individuelles. Si on en est là, c’est grâce au bon travail des 11 joueurs, qui devront d’ailleurs se donner à fond pour réaliser le maximum de bons résultats. Mais si l’occasion se présente pour moi, je n’hésiterai pas à inscrire des buts. - Quels sont vos objectifs personnels pour cette saison avec la JSK ? - Gagner le maximum de titres possibles avec la JSK. F. T.

édition du mercredi 14 juillet 2010

Compétition

CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE

11

i, déplacement d’aujourd’hu «EN CE qui concerne le tous les détails. On a réglé je peux vous assurer qu’on ucoup de choses à faire bea souffert cet été. On avait a pour mettre les joueurs et à la fois. On s’est sacrifiés que dans de très bonnes hni les membres du staff tec re boulot est terminé, ce not conditions. Maintenant, elés à jouer dimanche t les joueurs qui seront app son sur le terrain.»

s, DOUDANE : «Nouné nous avons termi notre boulot»

AL ISMAILY PRÉPARE SÉRIEUSEMENT LA JSK
● Par Ahmed Ifticen

l’équipe, car «Je ne peux pas parler de y a un staff technique aine. A la JSK, il pas mon dom Il en chef et de son adjoint. composé d’un entraîneur et un préparateur gardiens y a aussi un entraîneur des c bien placé pour vous sique. Je ne suis pas don phy parler du technique.»

«Le technique, ce sont les entraîneurs» cela n’est

ccueil, «Pour ce qui concerne l’a s ai dit la dernière fois très bien accueillis. Je vou sera et cette histoire du passé qu’il faut enterrer toute velle page. La JSK entrepourquoi pas ouvrir une nou c les formations égypave tient de très bons rapports problème en Egypte.» , on n’a jamais eu de tiennes A. H.

bien «Je suis sûr qu’on sera très accueillis» je suis sûr qu’on

Le premier adversaire de la JSK dans les poules de la Champions League, Al Ismaily, poursuit sa préparation pour cette rencontre prévue samedi prochain. Les Egyptiens ne comptent pas rater leur première sortie, surtout sur leur terrain et devant leurs supporters.
POUR ces dernières journées d’entraînement, les Darawichse, comme on les surnomme en Egypte, se basent surtout sur l’aspect psychologique, ils savent pertinemment que les rencontres face aux Algériens sont de tout temps caractérisées par une guerre psychologique et des provocations verbales. D’ailleurs, même les joueurs de la JSK devraient être au point de ce côté, surtout qu’ils auront le public d’Al Ismaily en face et auront certainement droit à des provocations durant leur séjour. D’autre part, les Bleu et Jaune ont aussi augmenté leur charge de travail ces derniers temps, c’est tout à fait normal, c’est le premier

◗ C’est sur cette pelouse que la JSK affrontera l’Ismaïly
match de la saison, le physique est très important pour chaque équipe afin d’essayer d’imposer son rythme. Les Darawiches, sous la houlette de l’entraîneur hollandais, ont disputé une rencontre amicale hier contre un nouveau promu de la première division. contre face à la JSK. C’est à partir d’aujourd’hui que le staff technique avait donné rendez-vous pour tout son effectif au centre de regroupement habituel de l’équipe situé en plein centre de la ville, plus exactement au stade principal de la ville. Tous les joueurs ont répondu présents, car Al Ismaily ne compte aucun joueur blessé dans ses rangs.

leurs adversaires, à Al Ismaily, on respecte beaucoup la JSK. Pour eux, c’est une équipe redoutable qu’il faut prendre au sérieux et qui mérite une préparation convenable. «Je respecte beaucoup l’équipe de la JSK, même si ce club a beaucoup changé par rapport aux années précédentes, mais c’est une équipe expérimentée, qui est présente toutes les saisons sur la scène africaine. La JSK est une équipe forte», avait déclaré l’entraîneur d’Al Ismaily. C’est pour dire que cette équipe égyptienne ne va pas jouer à l’économie contre la JSK. Surtout qu’elle avait eu déjà affaire à ce même adversaire en 2002 en coupe de la CAF en finale et que la JSK avait remporté le trophée (match aller 1 à 1 et match nul 0 à 0 au retour à Alger). A. I.

Geiger n’a pas encore arrêté l’équipe type
ALORS que la formation kabyle serait appelée à quitter le pays ce matin pour jouer son premier match cette saison en Ligue des champions dimanche prochain devant les Daraouiches de l’Ismaily, le staff technique des Canaris n’a pas encore arrêté l’équipe qui sera appelée à entamer la partie dimanche prochain. Certes, l’équipe type s’est dessinée lors du stage de Casa, mais après le départ de Kasri et Amiri, les entraîneurs de la JSK effectueront quelques changements sur le onze. Les quatre jours qui précéderont la rencontre permettront au staff technique d’arrêter le onze de départ et de mettre en place sa stratégie.

Un stage bloqué à partir d’aujourd’hui
Les coéquipiers de l’international Mohamed Homs auront une journée de repos avant d’entamer leur stage bloqué spécial pour la ren-

«On respecte la JSK»
Contrairement à certains clubs égyptiens qui se croient généralement supérieurs à

17 000 TICKETS SERONT VENDUS 48 HEURES AVANT LA RENCONTRE

lques heures seulement avant le départ des Canaris en Egypte, tout le monde à la JSK parla it d’un bon résultat. Joueurs, membres du staff technique et dirigeants, tout ce beau monde était optimiste surtout que les Kabyles seront appelés à défendre dimanche prochain les couleurs de tout un pays comme l’a toujours décl aré le premier responsable du club : «On a toujours défe ndu dignement les couleurs nationales et on le fera toujo urs», nous disait Hannachi la veille du retour de son équi pe du Maroc. A. H.

Honorer les couleurs nationales, seul mot d’ordre… Que

BOUHLEL : «On compte sur la volonté et la solidarité du groupe»
«On a effectué hier matin notre dernière séance d’entraînement à Tizi Ouzou. On a continué le travail qu’on a entamé avant notre départ au Maroc ici à Tizi Ouzou et on a effectué plusieurs réglages sur l’équipe. On n’a rien laissé au hasard. Sur le plan physique, les gars ont bien bossé, sur le plan technico-tactique, l’équipe s’est beaucoup améliorée par rapport au début de la préparation. Toutefois, on compte beaucoup sur la volonté des joueurs et la solidarité du groupe pour ce match de l’Ismaily.» a baissé la charge de travail. Cela a permis aux joueurs de récupérer des grands efforts qu’ils ont fournis durant tout le stage de Casa. Bref, les joueurs ont bien récupéré et c’est le plus important pour nous.»

ants et staff JSK, joueurs, dirige LÉGATION de la son séjour à Ismaïlia, plus exacLA DÉ st ée lors de technique, sera log ure, classé 5 étoiles. Il faut dire que c’e angera plus les t à l’hôtel Merc qui arr temen ux de la ville. Ce un l’hôtel le plus luxue que leur lieu d’hébergement est situé e t rs de la JSK es ns un coin calm Da joueu port au centre-ville. de peu en retrait par rap l de Suez. Plus encore, ce lieu possè nne sur le Cana turel aux normes n na qui do traînement en gazo les aussi un terrain d’en , en parfait état. Ce qui arrangera t terrain officiel s d’entraînemen ance d’un ur effectuer leurs sé où joueurs de la JSK po u à se déplacer. C’est le même hôtel la lie ce sans avoir avait affronté elle sur pla A en 2008 lorsqu’ be. Les Usmistes à était logée l’USM Ismaily en coupe ara A. I. même équipe d’Al satisfaits des lieux. ient très l’époque éta

JSK à l’hôtel Mercur La d’Ismailia

AZON EC UN TERRAIN EN GITION AV S NATUREL À SA DISPO e

MOHAMED HOSNI (GARDIEN DE BUT) : «LA JSK EST DIFFICILE, MAIS ON A LES MOYENS DE GAGNER»

● «La rencontre face à la JSK sera notre vrai départ dans cette compétition africaine en cas de victoire, c’est pour cela qu’elle est plus qu’importante. On a bien suivi la JSK ces derniers temps, on connaît très bien le mouvement des joueurs sur le terrain. Je souhaite une forte assistance de notre public, c’est notre atout.» A. I.

● Un stade archicomble attend les Kabyles le jour du match, le stade principal d’Al Ismaily, dont la capacité avoisine les 30 000 spectateurs, affichera certainement complet, vu l’amour qu’ont les Darawiches pour leur club. C’est pour cette raison qu’on a décidé, du côté de la direction du club égyptien, de mettre en vente les billets de la rencontre de samedi 48 heures avant le match. Environ 17 000 tickets seront mis en vente à partir de jeudi. Les autres le seront le jour du match.

UNE TRIBUNE SPÉCIALE POUR LES SUPPORTERS KABYLES

La lettre de libération d’Abd Rabou perturbe les entraînements
La séance d’entraînement d’Al Ismaily en contactant les Emiratis pour envoyer la d’hier avait connu quelques perturbations, lettre de sortie de Hosni. Il faut dire que les certains supporters du club n’ont pas Darawiches misent gros sur leur internatioaccepté le fait que leur vedette internationa- nal pour le match face à la JSK. le, Hosni Abd Rabou, ne soit probablement A. I. pas qualifiée pour le match de samedi prochain face à la JSK. En effet, le milieu de terrain qui avait quitté Al Ismaily sous «JE SERAI SUR LE forme de prêt au Nady Bubaï aux Emirats arabes unis ne pourrait pas être qualifié à TERRAIN LE JOUR DU nouveau dans son club, sans avoir sa MATCH» ur lors de la lettre de sortie, et c’est ce qui n’est pas urvoir être à la haute moyens pour ● «J’espère po encore fait jusqu’à maintenant. Selon K. On a tous les rencontre face à la JS e confiant. Pour ce qui est nos confrères d’Al Ahram, le club d’Al t juste êtr baï, je gagner, il fau Ismaily avait reçu des garanties de la e de mon club de Du e de ma lettre de sorti part des Emiratis que le joueur recevra sa car je sais qu uiet, ne suis pas du tout inq à temps, je serai lettre de libération dans l’après-midi cette lettre arrivera d’hier. La Fédération égyptienne avait, elle du sur le terrain le jour aussi, mis son grain de sel dans cette affaire match.»

● Pour ce qui est du probable déplacement des supporters algériens, les autorités locales et la direction du club d’Al Ismaily ont réservé une tribune complète pour les supporters de la JSK. Plus que ça, un cordon de sécurité important serait mis en place pour éviter tout débordement de la part des supporters.

«Ils ne se concentrent que sur le match»
«En ce qui concerne ce sujet de l’accueil, moi, personnellement, je ne donne pas d’importance à ce chapitre. D’ailleurs, les joueurs ne se concentrent que sur leur match, l’accueil, c’est le problème des Egyptiens.» A. H.

UNE COMMISSION SPÉCIALE POUR ACCUEILLIR LA JSK

«Les joueurs ont bien récupéré»
«De retour à Tizi Ouzou, on

● Une commission d’accueil d’Al Ismaily spéciale a été installée cette semaine, elle aura pour mission de prendre en charge la délégation de la JSK qui se rendra aujourd’hui en Egypte. Cette commission sera présente aux côtés des Kabyles dès leur arrivée à l’aéroport international du Caire et durant tout leur séjour à Al Ismailia. A. I.

12

MC ALGER

Compétition

édition du mercredi 14 juillet 2010

a 6 recrue Il est l
e

AMMOUR RACONTE SON RETOUR AU MCA ➧ «Au début, Longar me parlait de mon retour
en blaguant, puis tout s'est emballé» ➧ «J'étais Mouloudéen en 1996 et je finirai peut-être ma carrière Mouloudéen»
14 ans après, il revient à la maison des Vert et Rouge avec un sac plein d’espoir et de souhaits. Il a envie de vivre de grandes sensations avec ce club, de gagner des titres, de vibrer au même rythme que les Chnaoua. Il sait qu’il vient de signer dans un grand club exigeant qui souhaite faire mieux que l’an dernier. Un club qui veut garder le sacre à la maison, et revenir sur la scène internationale en force. Amar est l’un des joueurs qui croit très fort que le Mouloudia d’Alger fera beaucoup de choses l’an prochain. On a profité de l’occasion d’être près de ce monument pour passer à la loupe les grands moments de sa carrière qu’on présente dans cet entretien réalisé hier à la villa de Chéraga.
C’était le début du rêve. J’ai trouvé ma place et j’ai pu me distinguer. J’avais des contacts qui fusaient de partout. Moi et Daham, on était au summum de notre niveau. J’ai pu montrer ce que je valais vraiment à l’ASMO. - Etiez-vous toujours en contact v avec les Mouloudéens ? - Effectivement, Rafik Balamane m’appelait souvent. On s’est même rencontrés autour d’un café pour discuter. Je gardais toujours de bonnes relations avec les Mouloudéens. Mais le destin en ce temps-là ne m’a pas envoyé au nir au MCA pour continuer le rêve que j’avais laissé de côté, celui de percer au MCA. - On croit savoir que c’est Kamel Longar qui vous a contacté en premier… - Il faut savoir que Kamel est un bon ami avant tout. C’est vrai, Longar m’a proposé l’aventure au Doyen, mais au début, ce n’était pas sérieux, c’était comme une blague qui devient réalité. - Racontez-nous en n détail ce qui s’est passé ? - Longar discute avec Omar Ghrib et la machine entame son travail pour enrôler Ammour, n’est-ce c pas ? - Sincèrement, et je tiens à le souligner, c’est formidable de négocier avec Omar. En plus, je le connais depuis un moment. Omar m’a appelé jeudi dernier pour me rencontrer. On s’est vus. On a longuement discuté. Sur le passé et ensuite sur la possibilité de m’engager avec le Mouloudia. Il m’a fait son offre financière. J’ai demandé un temps de réflexion pour trancher. - Vous avez demandé deux jours de réflexion... - J’étais un peu perturbé par l’état de santé de mon fils. Dimanche, Omar m’a appelé, on s’est rencontrés. Il n’y a pas de souci. On s’est vite entendus et j’ai accepté de revenir au MCA pour une saison qui, j’espère, va être que du bonheur pour moi et pour tous les Mouloudéens. - On ne va pas vous demander le montant de votre transfert, mais on aimerait savoir si l’offre du MCA était intéressante ? - Le football est mon gagne-pain, comme vous le savez. Mais franchement, l’offre mouloudéenne me convient. Cela dit, il faut savoir que ce n’est pas seulement l’argent qui prime. Plusieurs choses ont fait basculer la balance du côté mouloudéen. Au MCA, il y a un bon esprit d’équipe. Il y a des joueurs de bonne famille qui veulent réussir. Il y a les dirigeants qui travaillent pour que le club puisse s’épanouir. Ses dirigeants m’ont vraiment estimé à ma juste valeur. Ils m’ont accueilli à bras ouverts. Je ne pouvais aller voir ailleurs. - Ainsi, mardi vous paraphez votre contrat pour devenir un Mouloudéen à 100%... - Effectivement, j’ai signé un contrat d’un an. Ce n’est pas un souci la durée. Si tout va bien, je resterais. Car j’ai envie de gagner des titres et le MCA m’offre cette option. J’espère être à la hauteur des attentes. - Que pensez-vous de l’effectif v mouloudéen qui a gagné le sacre ? - Ce sont des joueurs qui jouent depuis trois ans ensemble. Entretemps, la cohésion s’est créé. La preuve, ce groupe a montré de grandes qualités tout au long de la saison. Comme Sétif. Ce n’est pas par hasard si le MCA gagne le titre de champion et Sétif la coupe d’Algérie, car les deux équipes étaient les meilleures l’an dernier. Mais je pense qu’il fallait au MCA plus de joueurs pour jouer deux titres en même temps. - Cette saison, le MCA jouera sur 4 fronts. A votre avis, il faut combien de bons joueurs pour assurer ? - Il faut plus de 11 joueurs ou 14. Il faut que le coach ait le choix pour former sa composante. Une équipe qui va devoir jouer 3 matches par semaine, ce ne sera pas une tâche facile. Il faut que dans l’effectif, il y ait des joueurs capables de relever le défi. Vous avez comme exemple, l’ESS. L’an dernier, Sétif a joué avec une équipe en championnat, une autre en coupe d’Algérie et une troisième en Champions League. C’est ce qui a permis à l’ESS de faire un
✍ Entretien réalisé

par Amina Z.

- Le destin fait bien les choses. Vous commencez votre carrière au MCA et voilà que vous faites votre come-back… b - Cela ne date pas d’hier. J’ai porté le maillot mouloudéen en 1996. En ce temps-là, j’étais en espoir. J’ai fait deux ans au MCA, et puis je suis parti. Comme vous venez de le dire, je fais mon retour au Mouloudia d’Alger, et ce n’est que du bonheur. - Après 12 ans, vous optez pour le Doyen. Vous n’avez pas été contacté auparavant ? - Si, mais le destin l’a voulu autrement, c’est une question de mektoub. Peut-être que je finirais ma carrière au Doyen. C’est une possibilité. - Revenons à cette année 96. Pourquoi n’êtes-vous pas resté ? v - A l’époque, il y avait de la concurrence. J’ai côtoyé de grosses pointures, à l’image de Mecheri, Dob, et d’autres joueurs qui faisaient les beaux jours du MCA. A mon arrivée, je suis resté 4 mois sans jouer. Je m’entraînais avec les seniors et je jouais avec les espoirs. Je me souviens que j’ai été convoqué pour mon match officiel avec l’équipe première, c’était contre le NAHD, mais je suis resté sur le banc. Le second, c’était contre le CRB, j’ai joué tout le match et le troisième, c’était contre le MOC, j’ai bénéficié d’une demi-heure de temps de jeu. La seconde année, je n’ai pas joué pendant plus de deux mois à cause d’une blessure. Puis, j’ai repris et j’ai même réussi à revenir dans l’équipe des seniors. A la fin de la saison, j’ai décidé de partir, car je n’avais pas eu assez de temps de jeu. - Après, vous êtes allé à l’ASMO… - Après un passage au SAM, j’ai signé à l’ASMO pour deux ans.

à la villa denChéraga, n ◗ Hier matiofficialise so retour. Ammour
MCA, mais plutôt à l’USMA. - A l’USMA, c’était le début d’un grand rêve… - J’ai fait mes belles années à l’USMA dont je suis fier. J’ai passé des moments formidables qui resteront gravés à jamais dans ma mémoire. Ensuite, j’ai opté pour le CABBA pour un an, avant de reve- Kamel blaguait avec moi, mais après deux ou trois jours, il revient à la charge, mais plus sérieusement. Ma réponse fut directe. Car faire la convoitise d’un grand club tel que le Mouloudia d’Alger est un grand honneur pour moi. En plus, je reste toujours à l’écoute et je respecte tout contact, même si ça vient d’une division inférieure.

●●●

édition du mercredi 14 juillet 2010

Compétition

MC ALGER

13

IL PROLONGE POUR 1,5 MILLIARD

DERRAG : «J'AI SIGNÉ
COMME PRÉVU»
➧ «J'ai envie de gagner des titres le MCA m'offre cette opportunité» et
●●●
bon parcours. 11 joueurs ne peuvent rien faire seuls. Il faut avoir une équipe de rechange à chaque fois. - En évoquant la Champions League, vous qui êtes un expert dans le domaine, pourquoi les clubs algériens n’ont pas réussi à la décrocher ? - Pour gagner la Champions League, il faut des moyens. Quand je dis des moyens, je parle d’argent, d’effectif, d’un bon staff et d’une composante dirigeante capable. De l’argent, car c’est le nerf de la guerre, comme on dit. L’effectif, c’est avoir un groupe large, capable de relever n’importe quel défi. Un staff, Alain Michel et son groupe ne sont plus à présenter. Ils ont montré qu’ils sont très forts. Une direction qui gère les tensions et les pressions. Il faut que la Ligue des Champions devienne un objectif. Il faut mettre les bouchées doubles pour atteindre les poules. Après, il restera 6 matches. Il faut bien les gérer et les jouer à fond. - On dit que la force du MCA consiste dans son collectif. Etesvous de cet avis ? - C’est vrai, le Mouloudia d’Alger a su réunir un groupe de joueurs qui ont la hargne de la gagne. Pour réussir, il faut un groupe, de la cohésion, et la solidarité. C’est ce qui fait sa force. On ne peut pas avoir 11 joueurs seulement et se dire qu’on va gagner. Certes, une star peut vous assurer un ou deux matches, mais ne peut gagner à elle seule les titres. Au MCA, il y a tout cela. Il y a un groupe solidaire, et la cohésion s’est créée au fil du temps. D’ailleurs, ce groupe n’est pas champion par pur hasard. - On dit aussi que pour gagner, il faut le soutien du public. D’ailleurs, ce qui a manqué dans la fameuse demi-finale de l’USMA en f Champions League, c’est son public, non ? - Je ne dirais pas cela. Certes, le soutien du public est toujours bon pour gagner, mais lors de la demifinale de la Champions League de l’USMA, ce n’est pas le seul facteur qui a éjecté le club du carré d’or. On a réalisé un match nul chez nous de un partout, puis on part au Nigeria, là on perd par 2-1 ? Plusieurs choses ont influé sur le résultat. Je pense que tout le monde connaît la version. Mais pour réussir, je pense qu’il faut que chacun de nous fasse son travail. Je parle des joueurs, du staff, de la direction et du public. Si tout le monde fait ce qu’il doit faire, il y aura des fruits à récolter à la fin du parcours. - Savez-vous que les Chnaoua sont v aux anges de voir Ammour mouloudéen. Que diriez-vous à ce v beau monde ? - Je suis heureux comme eux, car c’est un honneur de porter le maillot vert et rouge. Je leur dis d’être patient, de soutenir ce groupe qui va devoir défendre son titre. On va mettre le turbo pour aller le plus loin possible en coupe d’Algérie, en coupe maghrébine et en Champions League. On fera une bonne saison. Incha Allah, je ramènerais le plus attendu à l’équipe. Il faut qu’on confirme, et on demande juste à notre cher public de nous faire confiance. A. Z. DIMANCHE dernier, le jour où Kemas a signé son contrat avec le Doyen, Compétition avait rencontré, ce jour-là, Mohamed Derrag. En discutant avec le meilleur passeur du Mouloudia d’Alger, il nous a confié que tout a été réglé et que la signature de la prorogation du contrat se fera mardi. Hier, c’était le jour où Ammour a signé pour une année chez les Vert et Rouge. Compétition était présente pour couvrir l’événement comme à l’accoutumée. On gardait un œil sur la porte d’entrée, pour voir si Derrag allait venir conclure comme il nous l’avait certifié. A 11h30, Mohamed arrive, comme d’habitude, avec le sourire. Il est rentré pour quelques minutes dans le bureau du président de la section foot, Omar Ghrib, afin de négocier. Il sortira heureux, car il a officiellement réglé son affaire. D’ailleurs, à sa sortie du bureau, on est allé le voir pour en savoir plus. Derrag lancera : «Tout est réglé. J’ai signé comme prévu. Je vous ai déclaré, il y a deux jours, que je reste au MCA et voilà, je tiens parole.» Effectivement, Derrag a signé son contrat hier. Il a mis fin aux spéculations, il promet d’être encore meilleur l’an prochain. «On a vécu une saison riche en émotions. On a terminé champion, car on y croyait vraiment. Cette fois, on a envie de réaliser de belles choses ensemble. Je pense que le recrutement qu’a fait le MCA cet été va nous permettre de faire mieux que l’an dernier. La tâche ne sera pas de tout repos, mais comme on a cru l’an dernier en notre étoile, cette fois encore, on va y croire très fort.» Même avec les propositions alléchantes qui fusaient de partout. Rappelons que l’ESS a offert la somme de 2,8 milliards à Derrag, mais ce dernier n’a pas voulu laisser tomber le MCA. Idem pour la JSK qui voulait l’enrôler pour la somme de deux milliards, mais lui reste toujours fidèle aux Vert et Rouge. Avant de sortir, Omar Ghrib lui donnera un peu de liquide. Une avance de sa prime de signature. Derrag souhaitera la bienvenue à Ammour qui le croisa dans le couloir et

part en promettant de revenir à la reprise avec cette hargne de se préparer afin de montrer un Derrag au top de sa forme l’an prochain. A. Z.

LE DOSSIER Alain Michel, Mokdad et Sofiane SPA REMIS Youcef arriveront aujourd’hui… du à AUJOURD’HUI avecL’entraîneur seraMCA arriveraparAlger aujourd’hui pour entamer le travail jeudi sa troupe. Il accompagné Mokdad qui va prolonger son contrat et un nou● ■ Dernièrement, la direction n’a pas cessé de provoquer des réunions. L’objectif était de préparer le dossier SPA le plutôt possible, car les autorités avaient fixé un délai précis avant la clôture de cette opération. Hier à la villa, on a appris d’une source bien informée que mercredi (aujourd’hui) le Mouloudia d’Alger remettra au ministère le dossier SPA. C’était l’objectif des Mouloudéens. A partir de la semaine prochaine, les Mouloudéens entameront la deuxième phase, celle des actionnaires.

veau, à savoir Sofiane Youcef, qui va passer des tests dans deux jours. Après, les Mouloudéens donneront leur verdict. S’il est accepté, Sofiane emboîtera le pas à Kemas et Mouissi qui, normalement, signera jeudi son contrat avec le MCA.

… Ousmaïl et Mouissi aussi
● Alors que la venue de Mouissi avec son manager était prévue pour jeudi, les deux hommes ont trouvé une place dans le vol de minuit, mercredi. Alors, ils ont décidé d’accompagner Alain Michel et les joueurs.

Zemmamouche attendu aujourd’hui

Reprise demain à Bouchaoui à 16h

● Les Vert et Rouge entameront les entraînements jeudi à Bouchaoui. La séance est prévue à 16h. Les nouveaux seront ● Il est rentré à Alger lundi. Il est attendu présentés aux anciens. Normalement, aujourd’hui pour officialiser la prorogation on notera une seule absence, Harkat, de son bail. Zemmamouche, comme ses qui se trouve en Espagne et son vol est prévu le 17 juillet. coéquipiers, va signer son contrat aujourd’hui pour entamer demain le travail.

Toujours à l’écoute des évolutions de son club, le capitaine du MCA a tenu à être présent pour la signature du contrat d’Amar Ammour. Toujours zen, Réda nous a confié : «Ammour est un bon coup pour le Doyen.»

Babouche présent

SOFIANE YOUCEF
«Le MCA est un challenge intéressant»
Il est attendu demain. Il arrivera en compagnie de l’entraîneur du Mouloudia, Alain Michel. Il a envie de suivre la voie de son ami Kemas. Il se nomme Youcef Sofiane. C’est un Franco-Algérien, âgé de 26 ans. Il n’a pas froid aux yeux et sait ce qu’il fait. Primo, endosser le maillot d’un club qui jouera sur tous les fronts, un groupe qui se nourrit de challenges, quoi de mieux que le Mouloudia d’Alger. Secundo, il veut faire sensation lors des tests qu’il subira à son arrivée à Alger, car c’est un combattant qui sait ce qu’il veut. Compétition l’a contacté par téléphone avant sa venue. Sofiane s’est laissé aller au jeu des questions-réponses dans cet entretien.
- Bonjour Sofiane, c’est le journal Compétition… - Bonjour. Comment allez-vous. - Ça va merci. On aimerait vous poser quelques questions, surtout qu’on sait que vous êtes attendu mercredi à Alger… - Certes, mon vol est prévu pour mercredi, mais je ne peux confirmer mon arrivée ce jour-là, surtout qu’il y a des soucis dans les vols ces temps-ci. Mais j’espère que tout va bien pour être mercredi à Alger. - Peut-on savoir comment s’est fait le contact entre o vous et le MCA ? - Ça s’est passé par mon agent Ousmaïl, directement avec Alain Michel. Je peux dire que ce sont les deux hommes qui ont fait tout pour que le MCA s’intéresse à moi. - Voulez-vous nous donner une idée sur la carrière de v Sofiane ? - J’ai joué à Auxerre, à West Ham, à Lilles et dans plusieurs clubs en France avant de partir à Trenet, un club de division deux en Belgique. J’ai 26 ans. Mon poste c’est 2e attaquant. - Connaissez-vous le MCA ? v - Pas particulièrement. Je sais que ce club a terminé champion de la saison et qu’il va jouer la Ligue des champions africaine. Ce qui fait de lui un challenge intéressant. - Dernièrement, l’attaquant Kemas a signé au MCA, le connaissez-vous ? v - Je le connais très bien. D’ailleurs, on a le même agent, Slimane. Il était en France. Il a marqué 20 buts en CFA. C’est un bon joueur. J’espère qu’on sera des coéquipiers au MCA. Je vais venir pour montrer ce que je vaux et si tout va bien, je serais Mouloudéen. A. Z.

Comme d’habitude, Réda Babouche tente de mettre tout le monde à l’aise et n’a pas omis de le faire pour l’ex-Usmiste. Il rejoindra Ammour dans le bureau de l’administrateur, Abdelouahab où se trouvait la nouvelle recrue pour la féliciter.

Il félicite Ammour

IL EST VENU EN COMPAGNIE DE SON FRÈRE, SON FILS ET SON MANAGER
■ Après avoir relu le contrat et rempli les clauses, Ammour officialise son contrat, ce qui fait des heureux au sein du Doyen. Car, pour eux, l’expérience d’Ammour va aider les Vert et Rouge qui vont devoir jouer sur tous les fronts.

14

DIVISION UNE

Compétition

édition du mercredi 14 juillet 2010

CR BELOUIZDAD

LE CHABAB DANS L’EMBARRAS
● Par M. Memmoud

AVEC 14 ELEMENTS DISPONIBLES

TOUAOULA et MADOUNI ers 1 signataires

MC SAIDA

Partant pour représenter honorablement les couleurs d’un prestigieux club et de l’Algérie, le Chabab est en très mauvaise posture

SEULEMENT 14 éléments sont disponibles pour le déplacement au Mali, et la confrontation face au Djoliba de Bamako ne s’annonce pas sous de bons auspices. La direction n’a pas réussi à réunir ses troupes, et ce, a la suite des promesses non tenues de sa part envers les joueurs, qui, légitimement, demandent leur dû. C’est déjà un échec pour la direction et le CRB qui n’est pas a priori préparée en conséquence. La direction ne semble pas attacher une grande importance à la Fellah n’étant pas enclin à reprendre compétition africaine et si le président avec le CRB négociant concrètement

son avenir avec d’autres clubs, le Chabab n’a plus qu’Ousserir pour faire face au challenge africain. Une situation qui inquiète le staff technique, mais aussi les supporters, qui se désolent de la situation que vit leur club. Fellah, que nous avons contacté, n’a pas souhaité faire de commentaires sur la situation et s’est contenté de confier : «Je me repose chez moi et je ne souhaite pas me prononcer sur s’attelle à convaincre les futures mon avenir.» Un handicap de plus recrues de renforcer les rangs du club, pour le Chabab qui s’engage timideles membres de la direction n’ont pas ment et qui est peu armé pour le défi, su gérer la situation. chose qui a irrité les supporters à la suite d’une saison ratée.

● Par K. Djelloul

Un seul gardien parmi l’effectif

M. M.

● Gamondi prépare ses troupes du mieux qu’il peut, et l’Argentin axe exclusivement son travail sur le plan psychologique. Ainsi, Gamondi multiplie les messages à ses poulains, et sa dernière rencontre avec les joueurs lui a laissé le loisir de leur expliquer sa politique avec laquelle il entreprend chaque compétition. Selon Gamondi, la défaite n’est jamais à envisager dans la tête des joueurs, qui doivent toujours partir avec l’esprit conquérant, et il compte sur eux pour lui démontrer leur hargne et leur combativité en toute circonstance, et c’est l’occasion pour lui de voir la réaction de ses poulains dans une situation difficile. Gamondi attend de ses joueurs une réplique honorable, et la défaite, selon lui, ne fait pas partie de ses projets, en tout lieu et en toute circonstance. L’Argentin a demandé à ses poulains de partir avec des ambitions positives et ne pas se contenter de limiter les dégâts, et en football, tout est possible dans un match.

«La défaite est amère en toute circonstance»

GAMONDI A SES POULAINS

Aït Ali proche dufinCRB ● En de
contrat avec son club, l’USMA, Aït Ali est aujourd’hui tout près d’opter pour le CRB. Venu rencontrer les dirigeants au 20-Août, les deux parties se seraient entendues sur plusieurs points et l’attaquant usmiste a clairement affiché son désir de porter les couleurs belouizdadies.

Comme nous l’avons rapporté dans nos précédentes éditions, les joueurs de l’ES Mostaganem, Touaoula et Madouni, étaient convoités par le MC Saïda.
Ces deux éléments n’ont pas trouvé un terrain d’entente lors des premières négociations avec les dirigeants. Ce n’est que durant le deuxième round avec le président Khaldi qu’ils se sont entendus sur tous les détails pour parapher leurs contrats de deux années. Les supporters étaient très contents de ce précieux renfort par des éléments pour lesquels la plupart des clubs de l’élite ont fait des pieds et des mains pour les recruter. Touaoula et Madouni sont les premiers signataires en attendant d’autres nouvelles têtes dont on dit aussi le plus grand bien.

un honneur pour moi de porter les couleurs de ce prestigieux club. J’essayerai de faire de mon mieux pour réaliser une excellente saison», souhaite Touaoula. Il n’omet pas de souligner l’accueil qui lui a été réservé par les fans saïdis. «Je pense qu’avec l’ensemble de mes coéquipiers, on va donner beaucoup de joie à ces sympathiques supporters. Saïda, qui a enfanté par le passé de grands joueurs, mérite bien un titre de champion national», ajoute-t-il.

Madouni : «Touaoula et moi, on formera un duo de charme»
Pour sa part, l’autre nouvelle recrue, l’attaquant mostaganémois, Madouni, dira que les négociations avec les responsables saïdis se sont bien déroulées et les deux parties sont parvenues à un accord définitif. Madouni vient de renforcer les rangs du Mouloudia en espérant apporter un plus avec son coéquipier Touaoula. «Avec Touaoula, on formera un duo de charme», estime-t-il. Avec l’arrivée de ces deux redoutables attaquants, la ligne offensive saïdire fera mal la saison prochaine. On peut dire d’ores et déjà que le Mouloudia est bien parti pour jouer les premiers rôles en championnat. Et, pourquoi pas, représenter l’Algérie dans une compétition internationale qui sera une première dans l’histoire de ce club.
K. D.

BOUHILA : «On n’a presque aucune info sur Djoliba»
Il a repris ses fonctions au sein du CRB depuis quatre jours, le coach adjoint Bouhila, qu’on a joint au téléphone, a bien voulu nous parler de son retour au CRB ainsi que du match de la CAF que disputeront les Rouge et Blanc devant Djoliba.
du fait qu’on affrontera un adversaire qui est au milieu de son championnat et qui est préparé pour le rendez-vous. Toutefois, on compte beaucoup sur la volonté et le cœur des joueurs, car on représente tout un pays en plus des couleurs du club, et ce sera certainement une source de motivation. Nous allons - Ça fait quatre jours que vous avez tenter de limiter les dégâts, et faire en repris du service avec le CRB, com- sorte de mieux nous préparer pour la manche retour. ment votre retour a eu lieu ? - Le plus normalement du monde. - Avez-vous des renseignements sur J’étais sollicité par les dirigeants et j’ai Djoliba, afin de les contrer ? - Presque rien, et c’est ce qui rend répondu à l’appel pour exercer mes fonctions. J’ai laissé ma place propre et notre mission plus difficile. On a été me revoilà de retour au club. Le CRB pris au dépourvu et nous allons improest ma seconde famille et je suis tou- viser et compter sur le mental des jours à la disposition du club. Tout s’est joueurs pour rester en course, et éviter bien passé du fait que c’est un entoura- un scénario catastrophe. ge que je connais parfaitement, et j’es- - Craignez-vous que vos chances de qualification soient nulles ? père pouvoir apporter un plus. - Le premier match sera très difficile - Comment avez-vous trouvé le groupe en prévision du match de la pour les raisons évoquées que j’ai évoCAF qui vous opposera au Djoliba quées. Cependant, on essayera de bien travailler lors des quinze jours qui nous de Bamako ? - Je pense que l’équipe accuse un séparent de la manche retour et nos retard sur tous les plans et à tous les chances de qualifications restent niveaux. Ce sera un match très difficile intactes d’ici là. A partir de là, on aura une idée plus précise sur notre adversaire et qui nous orientera vers notre objectif ultime dans la compétition, qui sera revue à la hausse certainement, si nous atteignions les poules.

Touaoula : «Je réaliserai une grande saison»
Après la signature de son contrat avec sa nouvelle équipe, le MC Saïda, Touaoula a déclaré qu’il a préféré venir à Saïda malgré les sollicitations de nombreux clubs. Il estime qu’il donnera entière satisfaction aux dirigeants saïdis. «Le Mouloudia de Saïda reste toujours un grand club pour tous les amateurs de la balle ronde. C’est

- Avez-vous trouvé le groupe motivé pour cette rencontre ?
- Les joueurs paraissent très motivés pour réaliser un bon résultat au cours de cette rencontre, et l’ambiance est loin d’être morose. Cependant, on continuera à travailler et j’espère qu’on réussira à revenir avec un bon résultat de ce déplacement, qui nous mettra plus à l’aise pour préparer plus sereinement la suite de la compétition.

- Vous allez partir amoindris par l’absence de certains éléments, qui manqueront certainement à l’équipe, notamment Fellah, comment appréhendez-vous ces absences ?
- C’est une situation qui nous perturbe, mais ce n’est pas de mon ressort. J’aurais souhaité avoir plus d’éléments à ma disposition, car avec 14 éléments, je ne vous cache pas que c’est une mission presque impossible pour nous de donner la réplique aux Maliens. M. M.

● Hier après-midi, trois nouvelles recrues, Akkouche, Mebarakou et Nehari ont signé pour deux années au MC Saïda. Ces derniers viennent d’emboîter le pas à Taouala et Madouni et portent à cinq le nombre des recrues.

Akkouche, Mebarakou et Nehari ont signé hier

● Les responsables de l’APC ont débloqué la somme de un milliard sept cents millions pour le compte de la trésorerie du club. Avec cet argent, les Saïdis pourront faire face à certaines dépenses auxquelles sera confronté le Mouloudia.

L’APC débloque 1,7 milliard

édition du mercredi 14 juillet 2010

Compétition

JSM BEJAIA

15

COMMENT GÉRER LES 49 JOURS D’APRÈS-STAGE ?

MENAD : «LA SOLUTION, CE SONT LES MATCHES EN NOCTURNE ET LES TOURNOIS»
● Par Rahib Medhouche

La JSMB a débuté la préparation d’intersaison samedi passé avec des exercices physiques, avant de prendre la route vers la Tunisie pour le stage d’intersaison, et ce, à partir de demain aprèsmidi.
L’ÉQUIPE aura donc à effectuer un stage de 21 jours qui permettra au coach de voir à l’œuvre la majorité des joueurs qu’il a sous sa coupe. Selon le coach des Vert et Rouge, la pre-

mière semaine sera consacrée toujours au travail physique, comme il a tenu à le dire à la fin de la séance de lundi passé. «La première semaine en Tunisie sera une continuité de ce qu’on a entamé depuis samedi.» La deuxième semaine sera consacrée en principe au travail technico-tactique et sera ponctuée de matches amicaux. Là, le coach dit avoir de la préférence pour des équipes inférieures. Pourquoi ? Pour la simple raison que le championnat tunisien démarrera dans moins de quinze jours, alors il lui sera difficile de trouver des sparringpartners de haut calibre. Mais une question reste posée, com-

ment le staff technique va-t-il gérer l’après-stage ? C’est la question qu’on a posée au coach en chef, qui répondra : «Ce qui me fait travailler la tête, c’est qu’après le stage, il y a le mois sacré du Ramadan. Et là, c’est un peu délicat, mais on va essayer de gérer cette période avant le début du championnat avec des matches amicaux en nocturne, des tournois. Une chose est sûre, on devrait bien trouver quelque chose pour meubler ce vide. En tous les cas, le mois de Ramadhan fausse tout. Cela dit, le plus gros du travail, ça sera avant.»
R. M.

Qui a dit que le recrutement était clos ?
CELA s’est vérifié sur le terrain, puisque l’attaquant de l’ASMO, Bouraba Tahar, est la dixième nouvelle recrue de la JSMB. Ce dernier avait signé un contrat à la JSMB, contrairement à ce qui s’est dit lors de la conférence de presse organisée par les membres de la SPA/JSMB, le président Boualem Tiab a révélé que «le recrutement est clos, et pour ce qui est du gardien, on a un international junior qui intégrera l’équipe seniors. Maintenant, si le coach veut un troisième gardien, on est prêts à faire des sacrifices.» Or, le coach que nous avons accosté à la fin de la séance, de l’aprèsmidi de lundi, nous dira : «Non, je regrette, l’effectif n’est pas clos, puisque si on fait un petit calcul, la JSMB a entre 19 et 20 seniors confirmés, les autres sont des jeunes, dont certains sont encore juniors, d’autres sont à leur première année seniors. Ce qui fait que cela dépendra de ces jeunes, s’ils arrivent à s’imposer, à saisir leur chance, à avoir leur place. Ce qui est sûr, c’est que pour le compartiment de l’attaque est clos, mais il nous manque des joueurs au milieu, un arrière latéral et un gardien. Sur ce volet, il y avait deux qui sont venus pour des tests, dont l’un qui évoluait en pré-honneur et un autre émigré. Le premier, ce n’est pas possible, car il vient d’une division largement inférieure, et le deuxième est jeune (21 ans) et joue, je crois, dans l’équipe réserve de Lyon. Il a d’énormes qualités, mais j’aimerais bien qu’on le recrute en tant que 4e gardien, si la direction ne voit pas d’inconvénient.»
R. M.

KHEYARI : «La JSMB est un bon tremplin»
L’un des nouveaux émigrés de la JSMB, Kheyari Sofiane, estime que la JSMB est un bon tremplin pour relancer de fort belle manière, sa carrière. Il avoue que l’idée de joueur à la JSMB lui a effleuré l’esprit depuis un bon bout de temps. Il affirme aussi qu’il va découvrir les sensations du football algérien.
- Présentez-vous à nos lecteurs ?
- Kheyari Sofiane, je suis né en France et j’étais dans le centre de formation du Mans pendant quatre années. Après, j’ai intégré l’équipe de Clermont Fontaine, puis j’ai fait trois saisons en Suisse suivies d’un retour en France (Cannes) où j’ai évolué au sein de Cassis-Carnoux pencentral. Pour les contacts, ça fait plus de six mois que j’étais en contact avec Boualem Tiab, on a trouvé un même terrain d’entente et me voilà vert et rouge pour une saison.

CHOUIYEH DEVAIT SIGNER HIER

- Vous deviez bien avoir une idée sur la JSMB avant de venir, non !
- On ne m’a dit que du bien de cette équipe de Béjaïa. Déjà, on m’a dit que ce club est bien structuré et offre toutes les conditions pour s’épanouir. En plus de ça, la JSMB semble être un club ambitieux.

- Vos ambitions avec la JSMB…
- Croyez-moi, le plus dant six mois et maintenant, important, ce sont les résultats de l’équipe. Si cette dernière je suis à la JSMB. - Quel est votre poste de arrive à en avoir, ça sera super. On est là, on va traprédilection et qui vous a vailler et donner ce qu’on a contacté ? dans les tripes pour le club, - Je joue souvent comme pour que ce dernier puisse milieu défensif, mais je peux atteindre ses objectifs. jouer aussi comme défenseur R. M.

● La direction de la JSMB, et ça c’est une certitude, est à la recherche d’un autre gardien qui suppléerait la défection de l’un des deux déjà en place. Il s’agit du portier du MC Saïda, Chouiyeh, dont on dit beaucoup de bien. «Comme je l’ai dit samedi dernier, j’aurai besoin d’un gardien qui n’a pas peur de la concurrence», dira encore Menad, qui avouera que le recrutement du gardien du MCS est en bonne voie. D’après des indiscrétions, le portier a placé la barre haute, avant de revenir à de meilleurs sentiments. Il devait signer hier un contrat avec les Vert et Rouge.

● Dans notre discussion avec le coach, ce dernier nous a dit qu’il préfère des équipes tunisiennes qui jouent en réserve. «Puisque le championnat tunisien débutera à la fin juillet, on doit trouver des équipes pour des matches amicaux, et ce sera difficile, ce qui fait qu’on doit se rabattre sur des équipes réserves qui jouent aussi bien au ballon et qui ont cette volonté de vaincre. Cela dit, je pense qu’on pourra avoir des matches avec l’Olympique de Beja, probablement le Stade Tunisien et l’équipe réserve de R. M. Sousse.»

Le coach préfère des équipes réserves

DEGHICHE aurait aussi mis la barre haut ● Beaucoup se demandent pourquoi
le milieu de terrain, Mosbah Deghiche, n’a pas renouvelé son contrat à la JSMB. Or, d’après des indiscrétions, ledit joueur aurait mis la barre haute et la direction du club, à sa tête le président Boualem Tiab, ne pouvait pas subvenir aux exigences financières du joueur. Voila pourquoi le divorce entre la JSMB et Deghiche est consommé et c’était Menad qui était chargé de lui apprendre l’info. «Moi, j’étais correct avec lui dès le début, mais il y avait ce problème d’écart financier qui a fait que la direction a décidé de ne pas compter sur lui cette saison», dira Menad.
R. M.

MEFTAH A LA COTE
● Depuis samedi passé, date du début de la préparation, des supporters viennent au stade pour découvrir leur équipe fétiche, version 2010/2011, mais aussi pour voir l’ex-arrière droit Mohamed Meftah, dit Rabie. Il n’y a qu’à voir comment des fans se sont entassés à l’intérieur du stade pour comprendre que ce joueur est estimé à Béjaïa et a la cote. C’est bien parti donc pour lui, pour qu’il soit adulé par la galerie de la JSMB.

ZERDAB A REPRIS LUNDI

Du des contacts entre le Camerounais de la JSMB, Joseph Yanick N’Djeng, et le club saoudien, El Ittifak n’ont pas encore abouti, ledit joueur devait rejoindre la capitale des Hammadites hier soir puisque lundi, il n’était pas là.

N’Djeng devait arriver hier soir moment que l’information

● Comme l’un des émigrés de la JSMB, Zahir Zerdab, a réservé pour le 12 juin, ce dernier était là durant la séance d’entraînement de l’après-midi de lundi. Le joueur nous est paru en superforme. «Je suis de retour, et j’ai débuté aujourd’hui comme vous le voyez. J’ai donné la preuve que je suis toujours à la JSMB», nous a déclaré le joueur en question.

GASMI JOUE AUSSI COMME MILIEU DÉFENSIF

R. M.

R. M.

● Beaucoup croyaient que l’ex-Annabi, Ahmed Gasmi, joue uniquement en attaque. En effet, joueur évolue aussi comme milieu défensif. «J’ai su ce matin que Gasmi évolue aussi comme milieu défensif et a déjà donné ses preuves dans ce poste», nous a déclaré Menad.

16

DIVISION UNE

Compétition

édition du mercredi 14 juillet 2010

USM EL HARRACH

IL A SIGNÉ HIER POUR 2 ANS

CHAREF IMPOSE UN RYTHME INFERNAL
● Par Mohamed M.

● Le défenseur Nabil Bellat a paraphé hier un contrat de 2 saisons à l'USMH. Le joueur, qui a porté la saison passée les couleurs du CRB, retrouve ainsi son club formateur. Il rejoindra aujourd'hui ses coéquipiers à Aïn Témouchent.

Bellat retrouve El Harrach

K. H.

Les capés de Boualem Charef sont à pied d’œuvre à Aïn Témouchent depuis le 7 juillet avec un programme chargé au menu.
LE TECHNICIEN harrachi est passé du biquotidien au triquotidien, à quatre jours de la fin de cette première phase de préparation. Les séances de la matinée sont consacrées au volet physique et celles du soir au volet technique et tactique ponctuées d’un léger footing au niveau de la plage de Terga, située à quelques kilomètres de Aïn

Témouchent. Pour ce qui concerne la préparation, en elle-même, elle était très dure pour les joueurs. Ces derniers ont beaucoup souffert dans un premier temps. Concernant les objectifs du stage, l’adjoint de Charef, Bechouche dira : «Ils ont été atteints et la préparation se poursuit dans de bonnes conditions dans la mesure où nous disposons de toutes les commodités propices à une bonne préparation. Bechouche se montre aussi satisfait du recrutement effectué par son club même s’il déplore l’échec des négociations avec Djabou et Aïssaoui. Sur les joueurs nouvellement recrutés, il dira que des éléments comme Lagraâ,

Baouche, Bouraoui et Benchemlal ont des capacités qui peuvent les mener loin. «Ils ont donné entière satisfaction.»

2 nouvelles recrues rejoignent l’USMH

Les joueurs se plaignent de la chaleur
La canicule qui sévit actuellement dans la région d’Aïn Témouchent n’a pas laissé insensibles les joueurs qui se voient souvent contraints de s’entraîner sous une chaleur torride, notamment lors des séances de l’après-midi. La plupart des joueurs n’ont pas cessé de se plaindre auprès du staff technique. M. M.

● Selon une source proche de la formation harrachie, la direction du club a encore pu s’assurer les services de deux joueurs. Il s’agit de deux défenseurs, le premier évoluait au sein de la formation sétifienne parmi les juniors et dont on n’a pas encore le nom, et le second évolue au sein de la formation de SA Mohammadia, il est fort possible qu’il s’agisse du libero Demou.

Fin de stage vendredi
● Les Jaune et Noir de l’USMH, qui sont en pleine préparation à Aïn Témouchent, achèveront leur premier stage d’intersaison vendredi et devront rentrer à Alger dans l’après-midi du même jour. Le déplacement se fera par route.

HANITSER BOUDE TOUJOURS

● L’attaquant harrachi, Hanitser, n’a pas encore rejoint le groupe. Selon une source proche du joueur, il aurait exigé une somme exagérée pour renouveler. ● Les poulains de Charef ont eu droit, hier, à 3 séances d’entraînement. La 1re a eu lieu le matin, la seconde à la plage qui se trouve à 15 km du lieu du site, la 3e à 19h, chacune des séances a durée 1 heure.

GHERBI : «Laïb m’a rassuré»
Le milieu de terrain Gherbi Messaoud, qui vient de rejoindre le groupe en compagnie du viceprésident Bensemba, affirme qu’il sera contraint de redoubler d’efforts pour réintégrer le groupe avant la fin du stage. Il avoue entre autres qu’il n’a pas pu résister au charme harrachi. ciellement Harrachi?
- Je viens de finaliser avec Laïb un contrat d’une année. Je suis très content de poursuivre mon aventure avec l’USMH qui me permettra de briller de - On croit savoir aussi donner un élan à ma car- que vous étiez la cible rière et d’aller de l’avant. de nombreux clubs ? - Effectivement, plu- Comment se sont déroulées les négocia- sieurs équipes m’ont contacté soit par pertions ? - Tout s’est bien passé. sonnes interposées, soit - Alors vous êtes offi- Le président Laïb m’a ras- directement. Je citerai suré en tenant un discours franc et sincère. Nous nous sommes mis d’accord sur certains points et j’ai commencé les entraînements. l’exemple du MC Saïda, du MC El-Eulma et du Hillal d’El-Bordj. Mais après mûre réflexion, j’ai choisi de rester à El Harrach et répondre à l’offre du président Laïb. Je peux vous dire également qu’il n’y a pas que l’aspect financier dans la prise de décision, d’autres facteurs m’ont encouragé à opter pour l’USMH.
M. M.

Second stage à Aïn Témouchent

TRIQUTIDIEN HIER

● Selon certaines indiscrétions, les Harrachis de l’USMH pourraient retourner à Aïn Témouchent pour y effectuer le second stage de l’équipe. Rien n’est encore officiel, mais ce qui est certain, c’est que les joueurs, le staff technique de l’USMH et la direction étaient satisfaits des conditions dans lesquelles ils ont travaillé lors de ce stage et des commodités du complexe de Aïn Témouchent, sachant que Charef avait prévu dans un premier temps de se déplacer en Tunisie pour le second stage de l’équipe.

M. M.

Babya sans entraîneur

MC EL EULMA

WA TLEMCEN

BOULAHYA : «J’ai renouvelé avec le Widad»
que le WAT est ma seconde famille. Nous avons passé des moments extraordinaires avec beaucoup de joie et de peine, il faut l’avouer. Mais dans l’ensemble, je ne peux que me réjouir ; aussi, j’ai décidé de poursuivre l’aventure avec le Widad. J’espère être à la hauteur de la confiance de mes dirigeants. sûr, à d’autres équipes mieux nanties que nous et qui ont beaucoup souffert. attendre la reprise des entraînements, la préparation d’intersaison et l’entame de la compétition officielle pour se prononcer. Mais ce qui est sûr au Widad, c’est que tout le monde se prépare pour réaliser un excellent parcours et, pourquoi pas, jouer les premiers rôles la saison prochaiA. Z. ne.

● Entretien réalisé par Abdelkrim Zoubir

ANNONCÉ à la barre technique du MCEE précédemment, le FrancoAlgérien, Hakim Malek, en provenance de Marseille s’est désisté au dernier moment quant à son engagement avec le club eulmi. Arrivé dimanche dernier à El-Eulma où il était attendu par le président Boudhen pour concrétiser son accord, l’entraîneur Hakim Malek et le premier responsable du MCEE ne sont pas parvenus à signer le contrat qui devait les lier. Et pourtant, tout semblait les mettre d’accord avant de passer à la table des négociations dans l’après-midi de lundi date à laquelle les 2 parties s’étaient fixé rendez-vous pour parapher le contrat. Cette affaire d’entraîneur qu’on pensait résolue n’aura en fin de compte pas encore trouvé une issue.
A. T.

- Sinon, comment voyezAuteur d’une saison vous la prochaine saison ? remarquable, le jeune - C’est trop tôt pour en parAmine Boulahya estime ler puisque toutes les équipes que le WAT aura son mot n’ont pas encore repris les entraînements. Et même le à dire cette année dans le recrutement de nouveaux championnat joueurs n’est pas encore acheprofessionnel. - Le WAT aurait pu mieux vé. Il faut non seulement - A quelques jours de la faire la saison dernière, reprise des entraînements, qu’en pensez-vous ? - Il est vrai qu’on aurait pu comment se présente pour mieux faire, d’autant plus que vous la nouvelle saison ?
- A vrai dire, je n’y ai pas tellement pensé, nous sommes en pleines vacances. Notre souci est bien sûr de bien récupérer pour entamer la reprise avec un bon moral, mais aussi avec une volonté de toujours bien faire.

nous avons perdu beaucoup de points à domicile. Mais je pense que le fait d’avoir assuré le maintien bien des journées avant la fin du championnat est une excellente chose comparativement, bien

- Vous avez renouvelé votre contrat avec le Widad, quels sont vos sentiments ?
- Jouer avec le Widad et défendre les couleurs bleu et blanc a toujours constitué une fierté pour moi. Il faut dire

● C’est finalement au club de la Mekhadma, nouveau promu en D2, que le gardien de but tlemcénien, Sofiane Benmoussa et Loudjedi opéreront la saison prochaine. Sollicités par plusieurs formations, ces deux derniers ont opté pour cette équipe de l’est du pays. «Le challenge de Mekhadma nous intéresse beaucoup», ont souligné les deux joueurs.

Benmoussa et Loudjedi optent pour Mekhadma

édition du mercredi 14 juillet 2010

Compétition

USM ALGER

17

SAÂDI : «Les objectifs dépendront de la réussite des préparatifs»
● Entretien réalisé par Fouzi Kenouche

Dans cet entretien, le coach usmiste nous a affirmé que la sélection a atteint ses objectifs en matière de recrutement. Ainsi, il a bien affirmé les changements établis au niveau de son staff. Pour ce qui est des objectifs, Saâdi pense que tout dépendra de la réussite de la préparation.
- C’est la reprise, que pouvez-vous nous dire ?

noms que j’ai proposés à recruter, c’est un bon élément, il dispose de beaucoup de talents, mais maintenant, j’ai écarté sa piste, il veut toujours rester dans son club, surtout que l’équipe du CAB passera au professionnalisme, alors il a opté pour son club.

- Et pour le changement au niveau de votre staff, vous avez désigné trois adjoints…
- Effectivement, mais je préfère dire assistants, et non pas adjoints. Le premier, c’est Mohamed Mekhazni, c’est mon nouveau assistant, en plus de la tâche qu’il lui a été confiée, à savoir, le sélectionneur des juniors. Le deuxième, c’est Wahib Bourzag, c’est le préparateur physique de la sélection, et Meftah (Tchiko), qui vient d’obtenir son diplôme d’entraîneur de deuxième degré.

- Oui, c’est bien le retour à la compétition, j’ai réuni les joueurs, c’est pour la prise de contact et pour présenter les nouvelles recrues, et leur com- Quel sera votre programme de muniquer le programme de travail, un travail pour les préparatifs de la programme qui ira jusqu’au coup prochaine saison ? d’envoi du prochain championnat. - Bon, le programme est divisé sur - Pour les nouveaux, êtes-vous trois périodes, la première c’est une satisfait du recrutement ? séance d’entraînement par jour, à - Bien sûr que je suis satisfait, Bologhine, jusqu’au 22 juillet. Après, comme toutes les sélections que j’ai les joueurs bénéficieront d’une jourdrivées, c’est moi qui ai choisi les née de repos. Le 24, on sera en regrourecrues. On a atteint nos objectifs, pement dans un centre de préparation sans ignorer que je n’ai pas voulu dans les alentours d’Alger, jusqu’à la chambouler l’équipe et garder bien veille du Ramadhan, c’est-à-dire le 9 l’ossature de la saison écoulée. Ainsi, ou le 10 août. A partir du15 août, on le recrutement a été fait sur quelques s’envolera pour effectuer le stage d’inpostes où on avait besoin de renforce- tersaison en France, on sera de retour sique, pour bien préciser, après on ment. passera à autre chose. le 7 septembre.

- On a constaté la présence de - Le regroupement sera dans la - Peut-on savoir quels sont les deux émigrés, est-ce qu’ils font caserne de Blida ? objectifs tracés pour la nouvelle partie de l’effectif ? - Non, j’ai visité le site, il ne saison ?
- On parlera des objectifs après le convient pas au programme que j’ai tracé pour les entraînements, on tran- stage d’intersaison, autrement dit, si chera cela après, mais ce sera à Alger. on réussit le stage, on réussira la sai- Concernant le programme de son. Vous savez, la saison passée, je travail, sur quel volet allez-vous n’étais pas avec l’USMA au début de la saison, l’équipe a vécu un grand vous focaliser ? - Pour l’instant, ce n’est que le passage à vide avant mon arrivée. début, il ne faut pas précipiter les Malgré cela, on a pu revenir et termichoses, on vient de reprendre, les ner à la quatrième place. Cette fois-ci, - Et pour le cas de l’avant-centre joueurs ont bénéficié d’une période je suis là, on entamera les préparatifs Amir Bourahli, vous intéresse-t-il d’un mois et demi de repos, c’est-à- et la saison ensemble, ce qui sera un vraiment ? dire je vais surtout préparer les joueurs bon signe de réussite. - Oui, ce joueur faisait partie des individuellement, sur le côté phyF. K. - Effectivement, il y a deux joueurs émigrés, il s’agit du latéral droit Ahmed Benhemine, celui-là est toujours à l’essai. En revanche, l’attaquant Yassine Hammada est avec nous, c’est un joueur talentueux, il évolue en championnat anglais, il a déjà paraphé son contrat, il fera partie de notre effectif.

L’AGEx aujourd’hui à 18h30

Le coach dévoile le programme de préparation
LORS de sa dernière rencontre avec ses joueurs, avanthier soir au stade de Bologhine, l’entraîneur des Rouge et Noir a dévoilé son programme de préparation pour la saison 2010/2011. Le premier responsable de la préparation des Rouge et Noir, Noureddine Saâdi, a échafaudé son programme sur trois périodes comme suit : ◗ Du 13 au 22 juillet, une séance d’entraînement qui durera deux heures, chaque jour au stade Omar Hamadi. ◗ Vendredi, le 23 juillet, l’équipe bénéficiera d’une journée de repos. ◗ Le 24 juillet, les Rouge et Noir organiseront un regroupement, dans un centre de préparation, aux alentours d’Alger. Le regroupement prendra fin la veille du début du mois de Ramadhan, c’est-à-dire, le 9 ou le 10 août. ◗ A partir du 15 août, la sélection de Soustara sera en France, plus précisément, à Lisses, à 30 km de Paris, où elle effectuera son stage d’intersaison, programmé comme de coutume au centre Leonardo da Vinci. ◗ La période du stage d’intersaison est prévue pour trois semaines. ◗ Le retour au bercail aura lieu le 7 septembre. ◗ Le 11 septembre connaîtra le coup d’envoi du championnat national comme prévu par les instances sportives F. K. algériennes.

● L’assemblée générale extraordinaire aura lieu aujourd’hui à 18h30, au stade Omar Hamadi de Bologhine, le principal sujet sera la constitution de la SSPA/USM Alger, ainsi que le bilan de la saison 2009/2010. Après cette assemblée, l’équipe phare de Soustara pourra déposer son dossier dans les meilleurs délais afin de faire passer le club au professionnalisme. Surtout que la date limite du dépôt des dossiers est fixée par les instances sportives pour demain, F. K. le 15 juillet 2010.

● Auteur d’une belle saison, avec son club, Nendon (deuxième division anglaise), l’attaquant compte déjà vingt-deux buts en trentequatre matchs. En effet, sur une question de son choix et ses désirs, le jeune Yassine nous a répondu : «J’ai opté pour l’USMA, puisque c’est un grand club, je veux être parmi les meilleurs buteurs du championnat et, pourquoi pas, décrocher une place en équipe nationale», nous a laissé entendre le FrancoAlgérien.

HAMADA :«Je vise l’EN»

BENHEMINE : «Je veux plaire aux responsables usmistes»

● L’international junior, Ahmed Chehima, en l’occurrence, est officiellement à l’USMA, le joueur a paraphé son contrat hier, au siège des Rouge et Noir. En effet, l’arrière droit de l’équipe nationale est un titulaire indispensable dans les compétitions de cette dernière, il a déjà évolué lors de la Coupe du monde juniors au Nigeria, ainsi qu’à la Coupe d’Afrique de la même catégorie, organisée à Alger. Le recrutement de ce dernier sera bénéfique pour le club, au moment où la piste Remache est déjà écartée. Le ● Le sociétaire de Nancy, club de renforcement de ce compartiCFA en France, est à l’USMA pour ment étant souhaité par les resdes essais. Ahmed, le jeune latéral ponsables usmistes. droit, évolue aussi du côté gauche, il veut bien être parmi la sélection usmiste lors du prochain exercice. «Je veux bien donner satisfaction, La famille Bouhadid félil’USMA est un grand club, mon cite chaleureusement son manager m’a bien conseillé d’opter fils Hamza, sa fille Sahar pour ce club.» Pour ses ambitions : et leur cousine Achouri «Remporter le titre du championZohra pour l’obtention nat ou la Coupe d’Algérie avec du baccalauréat et leur l’USMA est mon objectif pour la souhaite d’autres succès. prochaine saison».

Chehima officiellement Usmiste

Félicitations

18

DIVISION UNE

Compétition

édition du mercredi 14 juillet 2010

USM BLIDA

UNE REPRISE ET BEAUCOUP D’ABSENCES
reprendre les entraînements aujourd’hui avec le groupe. Ceci devrait permettre à l’entraîneur Assas d’appliquer son programme de préparation.

M BOUKACEur :

«Tout po une place dans le onze»
Le portier blidéen Mohamed Boukacem affirme que la concurrence ne lui fait pas peur et fera de son mieux pour assurer sa place parmi le onze lors des préparations. - Comment s’est déroulée la séance de la reprise ?
- La séance de la reprise s’est déroulée dans de bonnes conditions, mais l’absence de plusieurs joueurs, entre autres, les cadres de l’équipe, a obligé l’entraîneur à consacrer cette séance pour la prise de contacts. Ainsi, on a fait quelques tours de piste avant la fin.

● Par Amine Djaâfar

La formation de la ville des Roses a repris les entraînements avant-hier soir au stade Tchaker, cette séance a vu l’absence de plusieurs éléments, entre autres, 4 joueurs de l’ossature, que sont Defnoun, Sebaï, Tilbi et Zemmouchi, chacun d’entre eux avait un empêchement qui l’a empêché d’assister à la séance.
PAR CONTRE, cette séance a vu la présence des nouveaux venus, à l’image des deux joueurs du milieu de terrain, à savoir Aliouane, l’ancien sociétaire du RCK, et Megueni du CSC, et l’ancien meneur de jeu du CABBA, Bitam, ainsi que les deux gardiens de but. En effet, le driver blidéen a consacré cette séance la prise de contact, et ce, pour permettre aux nouveaux joueurs de s’adapter le plus vite possible. Ainsi l’entraîneur de la formation de la ville des Roses a incité les joueurs à faire des tours de piste.

Chaouaou remercié
Le latéral droit de laformation de la ville des Roses Chaouaou a été surpris par la réaction de la direction qui l’a informé lors de la séance de la reprise que son nom figure parmi la liste des joueurs libérés. En effet, l’entraîneur Assas lui a interdit de prendre part à la séance et l’a informé que la direction a décidé de se passer de ses services, notamment après l’enrôlement de l’ancien latéral droit de l’OMA, Yeghni. Cette décision devra donc obliger le joueur à chercher un club preneur qui pourra négocier sa lettre de libération, sachant que Chaouaou est encore lié par un contrat avec la formation de la ville des Roses. A. D.

- Cette saison sera spéciale pour vous, notamment après le départ de Ghalem, cela ne vous fait-il pas peur ?
- Certes, ma tâche sera un peu difficile, et ceci représente un défi pour moi. A cet effet, je tenterai de faire de mon mieux pour assurer ma place parmi le onze, notamment après la venue de l’entraîneur des gardiens de but Saâdaoui, avec qui on doit travailler convenablement.

Un manager propose Mouyet
SELON certaines indiscrétions, un agent de joueurs a proposé les services de l’ancien portier du MCEE, Toufik Mouyet, au président Zaïm qui est à la recherche d’un gardien de but pour renforcer son effectif en prévision de la prochaine saison. Zaïm s’est montré indécis quant à cette offre et a, en revanche, demandé à cet agent de joueurs une période de réflexion pour qu’il puisse prendre la bonne décision.

Bentayeb prolonge ses vacances
LE NOUVEL attaquant de cette formation de la ville des Roses a fait l’impasse sur la séance de la reprise. Il a, en revanche, décidé de prolonger la durée de ses vacances pour une autre semaine. L’ancien sociétaire du CABBA est en train de passer ses vacances à Béjaïa, ceci a irrité le président du club phare de la ville de Blida, qui devra sans doute prendre ses devants quant à l’avenir de cet attaquant, d’autant que Zaïm ne badine pas avec la discipline.

Les 4 joueurs de l’ossature reprendront aujourd’hui
Les quatre joueurs de l’ossature, à savoir Defnoun, Tilbi, Zemmouchi et Sebai doivent

- La concurrence ne vous fait-elle pas peur après l’enrôlement des deux gardiens de but ?
- Pas du tout, mais ceci ne veut nullement dire que je vais croiser les bras, car il faut se méfier de l’eau qui dort. A. D.

ASO CHLEF

La venue de Seguer fait le bonheur des Chélifiens
l’entraîneur Ighil pour chasser la poisse de l’attaque. En effet, le président Medouar a su se servir de son expérience pour assurer les services de Seguer, il a incité le joueur de ramener sa lettre de libération, pour qu’il ne soit pas à la merci de la direction de la JSK. Ainsi, le joueur a su convaincre son employeur Hannachi, qui lui a remis ce document. Par la suite, le joueur a directement paraphé son contrat au profit de l’ASO. Le joueur a préféré opter pour le club chélifien pour donner une autre dimension à sa carrière après un passage mitigé à la JSK et juste avant à l’ESS. A. D.

Amrani continue de faire le tri
● Par Bachir Redjel

USM ANNABA

L’ENRÔLEMENT de l’ancien attaquant de la JSK, Mohamed Seguer, par la direction du club chélifien, a fait le bonheur des dirigeants et les fans de ce club, d’autant que la venue de ce percutant attaquant devra mettre un terme à la stérilité du compartiment offensif et donnera, sans doute, beaucoup de solutions à

A Annaba, le recrutement n’est pas encore finalisé, nous apprend Amrani, qui n’a toujours pas clos sa liste.
L’EFFECTIF continue de s’entraîner quotidiennement, et le coach supervise à chaque séance ses éléments pour faire ses choix définitifs et minimiser le taux d’erreurs au moment de la décision de se séparer de joueurs qu’il ne compte pas retenir. Après avoir libéré Bouabdallah, venu de Collo, et l’immigré Menaï Hakim, ramené par un manager travaillant avec Menadi, pour insuffisances techniques, le coach bônois ne s’est pas arrêté à ces deux cas et continue son opération de triage définitif. Il nous apprend lui-même que 2 autres joueurs n’ont pas donné satisfaction et, par conséquent, ne sont pas retenus. Il s’agit de Amira

«Je tenterai de mettre fin à la stérilité de l’attaque»
Le néo-attaquant de la formation de l’ASO affirme qu’il a choisi d’endosser les couleurs de ce prestigieux club pour affirmer ses qualités et retrouver ses repères, notamment après la désignation de l’entraîneur Ighil à la tête de la barre technique de ce club. - Peut-on savoir les raisons qui vous ont incité à opter pour l’ASO ?
- Ma venue à Chlef est due à l’accord trouvé avec le président Medouar, qui a su me convaincre et répondre favorablement à mes conditions. Je tiens à remercier mon ancien employeur à la JSK, Hannachi, qui m’a facilité la tâche et m’a vite remis ma lettre de libération.

venu de Bir El Arch et de Boualeg de Grarem. Informés de leur cas hier, ces deux joueurs ont plié bagage. Ainsi, l’effectif actuel, qui s’entraîne, est ramené à 26 éléments. Amrani cherche surtout, selon ses propres dires, à renforcer son réseau offensif par un attaquant ou deux de métier ayant une expérience des durs combats de la D1. Il a fait part de cela à la direction du club qui a chargé des agents et des intermédiaires de lui dénicher l’oiseau rare. B. R.

- Quelles sont les choses que vous souhaitez réaliser après votre venue à Chlef ?
- Je tenterai de travailler durement pour reprendre mes qualités et faire le bonheur de cette équipe. Ainsi, je ferai de mon mieux pour attirer l’attention du sélectionneur national.

Boukhlouf et Habi toujours absents
DE TOUS les joueurs à qui la direction annabi a fait signer des contrats, seul Boukhlouf, l’ex-Cabiste, n’a pas encore regagné le groupe. Sa venue et sa reprise des entraînements étaient prévues lundi, mais le joueur est toujours absent, ce qui a soulevé des interrogations dans l’entourage de Menadi. Par ailleurs, l’entraîneur des gardiens, Habi, est lui aussi toujours absent et n’a pas regagné le staff. Selon Amrani, il se prépare à ramener ses enfants du Maroc où ils passent leurs vacances et sera opérationnel au début de la semaine prochaine. B. R.

- Regrettez-vous d’avoir quitté la JSK ?
- La JSK fait partie du passé, et le plus important maintenant est de me donner à fond pour faire mes preuves et honorer mon contrat jusqu’au bout. A. D.

édition du mercredi 14 juillet 2010

Compétition

MC ORAN

19

CANDIDATURES DE DJEBBARI ET DE BELALIA REJETÉES

◗ Djebbari est venu au siège avant de repartir sans signer dans la feuille d'émargement.

Faute de quorum,

l'AGE fixée
ce matin à 10h !
● Par L. M. Azzi

L

e fameux et éreintant feuilleton du MCO ne connaîtra son épilogue en principe qu’aujourd’hui. En effet, les élections prévues hier au siège du club ont été tout simplement reportées.

LA RAISON reste ce fameux quorum devenu l’arme qui a anéanti ce grand petit club qu’est le Mouloudia d’Oran. D’après les représentants de la DJS, soixantedix-huit membres étaient présents hier sur les cent cinquante-et-un constituant la liste de l’AG de l’association. Un nombre poussant les gens représentant le MJS à reporter les élections d’au moins 24 heures. Ceci pour affirmer que l’assemblée élective est prévue pour ce matin à 10h, toujours au niveau du siège. Il est important de souligner que B. Lahmar, un des deux représentants de l’instance de Mirauchaux, a pris le soin d’informer l’assistance du

motif poussant son instance à rejeter la candidature de Djebbari Youssef et de Belalia Abdelkader. Selon lui, la commission des candidatures a découvert que ces deux candidats n’ont pas complété le dossier leur permettant de postuler à la présidence du MCO. En plus du bilan moral rejeté en 2008, le premier nommé, tout comme l’autre qui gère le quotidien L’Echo d’Oran, s’est vu refuser le privilège de briguer le poste laissé vacant par Kacem Elimam en raison d’un niveau scolaire jugé insuffisant ! Décrié par toute une assistance suffoquée par une terrible chaleur dans la salle, vu l’exigüité du lieu, ce report a mis en colère la majorité des présents, dont Mehiaoui Tayeb, l’unique candidat à la présidence du club d’El-Hamri. Ces derniers ont vainement tenté de convaincre les représentants de la DJS à ne pas reporter l’AGE à aujourd’hui, avançant le manque de temps vu que le Mouloudia est cruellement en retard. L. M. A.

BERADJA ET AÏSSAOUI, LES PREMIERS

as DJEBBARI : «Je n’ai pJS» compris le jeu de la D
FINALEMENT, l’ancien président du MCO a vu sa candidature rejetée par la DJS en s’appuyant sur un décret qui stipule qu’un président qui n’a pas eu le quitus de l’AG lors d’un précédent mandat est inéligible. «Je pense qu’au niveau de la DJS, on applique les règlements à deux vitesses ; pourquoi refuse-t-on mon dossier de candidature alors qu’on a un PV datant de 2007 où les membres de l’AG à l’ASMO lui avaient retiré leur confiance», déplore Youssef Djebbari, qui ajoute par ailleurs «qu’ à la DJS, on s’est basé sur une AG qui n’est pas allée à son terme en raison du grabuge qui sévissait dans la salle ce jour-là. On n’avait pas procédé à l’approbation du bilan financier. Le procès-verbal établi par l’huissier de justice, nous l’avons, mais je n’ai pas voulu aller jusqu’au bras de fer avec cette structure (DJS - Ndlr) dont je n’ai absolument pas compris le jeu», dira très dépité Djebbari quelques instants après avoir su qu’il ne pouvait pas prétendre à la présidence du MCO, puisque avec la vacation du poste (démission de Kacem Elimam), il faudrait élire d’abord un président, avant de créer, par la suite, la future société dont il pourrait, par contre, en faire partie en achetant des actions, comme il l’a déclaré lors de sa récente conférence de presse. M. S. ◗ Mehiaoui à son arrivée au siège.

Aussitôt élu, Tayeb Mehiaoui devrait, a-t-on appris, conclure avec Seddik Beradja et Aïssaoui qui sont originaires d’Oran, alors que Salim Boumechra, qui était également convoité, se serait, dit-on, engagé avec l’USMH. On devra finaliser avant la fin du week-end avec les autres éléments ciblés par les recruteurs oranais.

Le passage au professionnalisme sauvera-t-il le club ?
près une longue période de disette, le club phare de l’Ouest profitera-t-il du passage au statut de professionnel pour redevenir le club qu’il était par le passé lorsqu’il dominait le championnat national ? Néanmoins, une lecture des événements qui le secouèrent ces derniers mois laisse perplexes les amoureux du club quant à une sortie de crise imminente.
LE PROBLÈME du MCO demeure cette division parmi les acteurs qui sont partie prenante dans sa vie. Or, ces derniers tardent toujours à s’accorder une fois pour toutes en pensant à l’intérêt du club, d’abord, plutôt qu’aux leurs. Hélas, cela dure depuis longtemps alors que la relégation en 2008 devrait leur servir de leçon après une trêve d’une année, le temps que le club retrouve sa place parmi l’élite et une autre pour qu’il se stabilise en division une. Les vieux démons se sont réveillés en sachant que le passage au statut de professionnel équivaudrait à la fin de mission pour une composante de l’assemblée générale qui a été à l’origine de tous les maux du Mouloudia, un scénario que ses membres ne veulent pas admettre. Il faut dire que ce statut de membre de l’AG leur a toujours servi de moyen de pression sur tous les prétendants à la présidence du club, le seul qui refusa de faire tout compromis est Kacem Elimam, mais cela lui a été préjudiciable, puisque toutes les

Gaouaoui ou Fellah ?

A

hostilités qu’il subissait sous le coup de la manipulation des supporters, sans oublier une certaine presse, lui rendirent la vie dure. «Ouf, le professionnalisme est venu, on attendra le temps qu’il faut pour que le changement soit effectif, mais nous sommes pressés de voir disparaître une fois pour toutes l’influence de cette AG qui fit du mal à notre cher club», prévoient les supporters, lesquels après le tomber du rideau du Mondial qui captiva durant des semaines l’attention de tous, s’intéressent de plus en plus à l’actualité de leur club. Les Hamraoua regrettent aussi le retard que leur club accuse déjà en matière de recrutement.

La nécessité de recruter un gardien de but étant absolue au MCO, deux noms circulent dans l’entourage du club, ceux de Lounès Gaouaoui et Fellah, le portier du CRB, bien qu’on raconte que ce dernier a renouvelé au sein de son équipe, néanmoins, vu la valeur des deux keepers, quel que soit le choix qui sera fait, le MCO ne sera pas perdant dans l’affaire.

Ouasti, le premier informé
Dès que la nouvelle du rejet du dossier de candidature de Djebbari a été confirmée, le premier joueur qui en fut informé a été Zoubir Ouasti, lequel, doiton le rappeler, soutenait à fond la candidature de Tayeb Mehiaoui. Le défenseur mouloudéen a été chargé d’informer les joueurs, notamment les recrues susceptibles de venir au MCO et de les rassurer que dans les heures qui viennent, des rendezvous seront pris avec eux pour engager des négociations officielles avec le nouveau président.

Dur sera le démarrage
Il est clair que les futurs actionnaires du club hériteront d’une situation délicate, avec des joueurs de l’ancien effectif, pratiquement tous libres, qui exigeront du cash pour prolonger, et des recrues, qui sont au courant de cette situation de retard, vont bien marchander leur talent. En résumé, le démarrage de l’équipe nécessitera une bonne manne financière, même si on croit savoir que des subventions des pouvoirs publics sont en voie de déblocage (on parle de 3,5 milliards), et que pour retirer ces enveloppes, on attendait l’élection d’un nouveau comité directeur, ce qui devait se faire hier. M. S.

Que fera Sebbah ?
Le délai qu’il fixa à sa direction pour régler sa situation financière ayant pris fin hier, Abidine Sebbah, qui est dans le viseur notamment de l’USMA et de la JSK, on se demande s’il va patienter encore ou mettre à exécution la menace qu’il brandissait il y a une semaine ?

◗ Lahmar Boumediene, représentant de la DJS, annonce le report des élections pour demain.

20

PUBLICITÉ
WILAYA DE BOUIRA DIRECTION DE L'ADMINISTRATION LOCALE BUREAU DES MARCHES ET PROGRAMMES

Compétition

édition du mercredi 14 juillet 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire

AVIS D'INFRUCTUOSITE
Conformément aux dispositions de l'article 43/02 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, le directeur de l'administration locale de la wilaya de Bouira informe l'ensemble des soumissionnaires que l'avis d'appel d'offres national n°15/DAL/2010 paru dans les quotidiens nationaux ELMOUSTAKBAL en date du 23/05/2010 et COMPETITION en date du 24/05/2010 relatif à la : «REALISATION D'UN TRIBUNAL A AIN BESSEM» a été déclaré infructueux par la commission d'analyse des offres pour le lot N°02 : menuiserie aluminium et mur rideaux en raison de l'insuffisance de l'AP.
Compétition / PUB ANEP 816 719 du 14/07/2010

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE
Conformément aux dispositions de l'article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002 modifié et complété par le décret présidentiel n°03-301 du 11/09/2003 et le décret n°08/338 du 26/10/2008, portant réglementation des marchés publics, la direction de l'administration locale de la wilaya de Bouira informe les entreprises ayant répondu à l'avis d'appel d'offres national ouvert n°15/DAL/2010 paru aux quotidiens nationaux "EL-MOUSTAKBAL" en date du 23/05/2010 et "COMPETITION" en date du 24/05/2010 relatif à la : «REALISATION D'UN TRIBUNAL A AIN BESSEM» Lot N°01 : Gros œuvres-Maçonnerie-Electricité-Menuiserie bois et Métallique-Plomberie et Réseaux incendie à l'issue de l'analyse des offres techniques et financières, le marché a été attribué provisoirement à l'entreprise :
Soumissionnaire retenu Entreprise SARL JUSTE CONSTRUCTION Lots Montant DA Délai d'exécution 18 mois Observation

WILAYA DE BOUIRA DIRECTION DE L'ADMINISTRATION LOCALE SERVICE DE L'ANIMATION LOCALE BUREAU DES MARCHES ET PROGRAMMES

N°01

271.929.329,10

Moins disant

Ainsi et conformément à l'article 101 du même décret, les soumissionnaires contestant le choix opéré pourront introduire leurs recours dans un délai de 10 (dix) jours à compter de la première parution de cet avis dans la presse ou dans le BOMOP auprès du comité des marchés de la wilaya de Bouira.
Compétition / PUB ANEP 816 721 du 14/07/2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA D'ALGER DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ
Conformément aux dispositions de l'article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n°02-250 du 24 juillet 2002 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l'ensemble des entreprises ayant participé à l'avis d'appel d'offres national restreint n°18/DEP/WA/2010 relatif aux travaux de réalisation d'une sûreté urbaine à SIDI BENNOUR MAHELMA ZERALDA «LOT : VRD ET AMENAGEMENT EXTERIEUR» Qu'à l'issue du jugement des offres, le projet est attribué provisoirement à l'entreprise :
N° pli 01 02 03

Entreprises EURL CORREDRA YAICHE AZEIZE EGTPH/TCE HEMDOD MOHAMED AIT HAMOU ALI ALI SARL SAMIR BULDING EURL AMINE RED SPA ECOTEH BOUREZAM ES-SAID SARL AMIMOS SARL SEBATI ETB BOURNISSA LOUNES MENAOUINE SAMI KOUIDMI MOHAMED

MONTANT DE L'OFFRE 19.788.343,85 17.524.905,72 18.608.004,60

MONTANT CORRIGE 19.788.343,85 16.790.995,61 -

DELAIS DE REALISATION 05 MOIS 05 MOIS

NOTE TECHNIQUE 30 33,8 14

OBSERVATIONS RETENUE Eliminée techniquement

04 05 06 07 08 09 10 11 12 13

14.994.695,82 19.723.191,23 19.176.508,72 20.529.494,03 29.325.188,83 16.525.038,34 19.001.862,31 19.381.783,12 20.295.506,50 15.268.699,37

20.529.494,03 -

05 MOIS 09 MOIS 06 MOIS 120 JOURS 06 MOIS 05 MOIS 06 MOIS 05 MOIS 04 MOIS 03 MOIS

26,8 14,6 22 45 26 9,8 20,5 27,3 10 24

Eliminée techniquement Eliminée techniquement Eliminée techniquement Eliminée techniquement Eliminée techniquement Eliminée techniquement Eliminée techniquement Eliminée techniquement Eliminée techniquement

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les 10 (dix) jours suivant la première parution du présent avis dans la presse nationale ou le BOMOP, auprès de la commission des marchés de la wilaya d'Alger (conformément aux dispositions de l'article 101 du décret présidentiel n°02-250 du 24 juillet 2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°03-301 du 11 septembre 2003.

Compétition / PUB

ANEP 817 628 du 14/07/2010

édition du mercredi 14 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE

21

AS KHROUB

CA BORDJ BOU ARRERIDJ

GUEDJALI : «REVOIR LE CAPITAL DE L’ASK À LA BAISSE»
● Par Rabah Gattouche

Bouda décide de se retirer après l’AG

Le président de l’ASK, Abdelhamid Guedjali, a tenu une conférence de presse au siège de son club. Tout en souhaitant la bienvenue aux journalistes, il leur a promis une salle de conférences pour qu’à chaque match ils puissent interviewer à l’aise entraîneurs et joueurs. Dont acte.
ENSUITE, Guedjali a abordé le côté financier de son club. Il a précisé : «Nous allons faire une contre-expertise pour revoir à la baisse le capital de l’ASK, personne morale, qui a été évaluée erronément à 19,2 milliards de centimes. Cela est aberrant.» Affaire à suivre. AYANT constaté que la situation allait dégénérer, sans l’ombre d’un doute, notamment après l’énorme retard accusé dans la finalisation du dossier du professionnalisme à cause de nonchalance, le président du comité transitoire Salah Bouda, de crainte d’être pointé du doigt par les Criquets comme premier responsable de l’actuelle crise que traverse l’équipe, surtout après le départ d’Aktouf, avait pris la sage décision, rapportent ses collaborateurs, de se retirer dignement après l’assemblée (la date de l’AG a été fixée en fin de semaine), et de céder la place aux industriels de la région.

Zemamta entraîneur en chef
Après avoir abordé le côté technique, Guedjali nous a déclaré : «On vient d’engager Rabah Zemamta, un conseiller en sport, comme entraîneur en chef pour trois ans. Il sera secondé par Saïd Ghodbane, un technicien en sport. Mais nous n’avons pas encore recruté un gardien d’entraîneurs.»

13 joueurs signataires
Abordant la composante de son nouvel effectif, le nouveau président de l’ASK a déclaré : «Jusqu’à ce jour, treize joueurs ont signé ou vont le faire dans les prochains jours. Il s’agit des anciens comme Belhani, Bendridi, Mesfar, Bouras et Dorbane, et des nouveaux : Zouak (Saint Briest), Khelifi (USC), Bounab

(CABBA), Aïhar (NABG) Zegrour (MOB) et deux Béjaouis Si Hadj et Djebarat reste inconChaïb (Hamra). Enfin, Naït Yahia et Gil Ngomo nu. Une vraie saignée, non. ont accepté de renouveler leurs contrats dans les prochains jours. Il nous reste encore à recruter douze joueurs. C’est ce que nous allons faire d’ici jeudi, Incha Allah.» A trois jours de la clôture du mercato, l’ASK ne compte dans son effectif que treize joueurs. «Nous ne recrutons que les joueurs qui acceptent des salaires mensuels», nous a déclaré le président de l’ASK, Guedjali, qui ajoute : «Aucun des joueurs qui signera chez nous n’auPas moins de dix-sept joueurs du dernier ra ni prime de signature ni avance.» Cela a pouseffectif sont partants. Ainsi, après Douadi sé anciens et nouveaux joueurs à monnayer (MCA), Naâmone (MCEE), Menzri (USMAn), leurs talents ailleurs. Les nouveaux dirigeants de Rechrouche (MOC) et Bahri (MOC), voila que l’ASK sauront-ils, d’ici jeudi, compléter leur sont annoncés partants sous d’autres cieux effectif qui ne compte que treize joueurs. VontTalbi, Azzioune, Arar, Ziad, Khaled Fouaz, ils le faire avec des juniors ? En attendant, les Rezig, Mehdaoui, Gouaïche, Zerrouki, fans de l’ASK retiennent leur souffle, ils ne R. G. Charmat, Djillal et Rebouh. Seul le sort des savent pas où va leur club.

Où va l’ASK ?

Les partants, la grande saignée

«Je participerai par des actions personnelles»
Mais Bouda, à vrai dire, ne cédera jamais de manière définitive, puisqu’il avait déclaré lui-même qu’il participerait par quelques actions, tout en demeurant en retrait par rapport au nouveau comité, c’est-à-dire l’administration du CABBA qui sera formée par les quelques industriels locaux.
L. B.

DIVISION DEUX
RC KOUBA WA MOSTAGANEM NA HUSSEIN DEY
● Selon une source très proche de la maison nahdiste, le stage d’intersaison sera programmé très probablement à l’Est du pays, à Tébessa précisément. Notre source a révélé que le choix de ce lieu est dû à la proximité avec la Tunisie. En effet, le staff technique nahdiste compte programmer quelques joutes amicales avec des clubs tunisiens en prévision de la prochaine saison. A signaler que le stage débutera entre le 22 et le 24 juillet et prendra fin le 7 août

IL EST PARTI DE SON PLEIN GRE

LAROUI AU HAC
● Par Oukili Ali

Le président Wadi démissionne
● Par Mustapha H.

Le stage d’intersaison à Tébessa

Certains laissent entendre que l’entraîneur koubéen, Abdelmalek Laroui, a été démis de ses fonctions à la suite des mauvais résultats de la saison écoulée.
LE CONCERNÉ nous a fait savoir que c’est de son plein gré qu’il est parti et que personne ne l’a poussé à le faire. «C’est du n’importe quoi, la direction du club voulait me renouveler sa confiance pour un autre bail. Mais vu les conditions qui m’ont été imposées, j’ai fait savoir aux dirigeants koubéens que ma mission était terminée à la tête de la barre technique de leur club», affirme Laroui. Ayant appris qu’il était démissionnaire, des équipes n’ont pas tardé à le contacter. «Les contacts ne manquent pas. Après mûre réflexion, j’ai donné mon accord au Hydra AC qui vient d’accéder en inter-régions», déclare Laroui. «Je souhaite que les Koubéens réalisent une bonne saison», ajoute-t-il. Voila

L’assemblée générale du WAM a eu lieu, lundi aprèsmidi, dans un climat serein, faisant passer l’avenir du club avant toute autre chose.
AINSI, le président du club a parlé du parcours de son équipe lors de l’exercice écoulé. En effet, le club a réalisé l’objectif du début de saison, à savoir l’accession en seconde division, une consécration survenue grâce aux sacrifices d’une jeune équipe qui a su instaurer une discipline et une méthode de travail qui ont donné leurs fruits malgré le manque flagrant de moyens financiers. Ensuite, il énuméra les grandes lignes du bilan financier, tout en donnant les détails des rentrées et dépenses du club qui ont dépassé les deux milliards de centimes. Le bilan fut approuvé par l’assemblée et l’émotion gagna les présents lorsque le président annonça sa démission. Il demanda la création d’un comité qui se chargera de la pré-

qui met fin à ce qui a été dit à l’encontre de ce coach.

Medjahed, nouvel entraîneur ?
Après la nomination de Bira comme DTS où il supervisera toutes les catégories du club, d’autres sources avancent que ce sera Medjahed qui succédera à Laroui. Maintenant reste à savoir si l’Oranais a donné son accord pour driver les Vert et Blanc.
O. A.

paration de l’AG élective et la réception des demandes de candidatures. Mais des voix se sont élevées pour demander au président de rester et de continuer le travail, ce que le président apprécia beaucoup, mais il s’excusa en insistant sur la difficulté de la mission, surtout dans une wilaya comme Mostaganem où les ressources financières sont minimes. Finalement, un comité composé de quatre personnes désigné, il s’agit de Benhlima M’hamed, Zidane Youcef, Bouterbiet et Bouhadi.

Natèche, Abbas et Derrardja ont repris avant-hier ● Le gardien Natèche, le défenseur Abbas et le milieu
Derrardja ont repris les entraînements avant-hier. Ce sont les premiers parmi les anciens qui ont rejoint le groupe en attendant les autres dans les tout prochains jours.

«A Mosta, il n’y a pas de soutien»
«C’est avec une très grande désolation que je quitte le club, mais je resterai toujours là pour apporter mon assistance, c’est une décision mûrement réfléchie, à Mostaganem, on ne peut pas faire plus, il n’y a pas de soutien, et supporter une lourde charge seul, c’est impossible, je souhaite bonne continuation au successeur.»
M. H.

● L’avant-centre koubéen, Farès Amrane, que plusieurs équipes veulent enrôler, reste tributaire de la lettre de libération. Celles qui sont intéressées par ses services doivent user de toute leur diplomatie auprès du boss koubéen pour leur céder cet élément.

Amrane serait-il partant ?

● Le capitaine des Sang et Or, Gana, nous a affirmé que la direction du club l’a contacté pour reprendre les entraînements et discuter de son avenir avec les dirigeants. Cependant, il a donné son accord de principe pour continuer son aventure avec les Sang et Or en prévision du prochain exercice. «Effectivement, la direction m’a contacté pour avoir mon avis sur la prochaine saison. J’ai donné mon accord de principe et je rejoindrai le club ultérieurement pour entamer la préparation. J’ai toujours donné la priorité au NAHD et je tiens parole. Je ferai tout mon possible et je mettrai mon expérience au service du club pour qu’il retrouve sa place parmi les clubs de l’élite», nous a-t-il révélé.
Mustapha Larfi

GANA : «La direction m’a contacté»

HAFID RABAH SIGNERA CETTE SEMAINE

● Le milieu offensif Aymen Madi, annoncé un peu partout après la clôture du championnat, est coincé par sa lettre de libération. La direction, qui tient beaucoup à cet indispensable élément, ne veut pas entendre parler de son départ.

Madi coincé

● L’attaquant Hafid Rabah pourrait retourner au bercail dès cette semaine. Nous avons appris d’une source généralement bien informée qu’il ne reste que quelques détails à régler avec la direction nahdiste et Hafid Rabah signera son contrat. Une chose est sûre, son retour ne fera que du bien à l’attaque nahdiste qui a souffert lors du précédent exercice.

22

DÉTENTE
INSOLITE

Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

Compétition

édition du mercredi 14 juillet 2010

CITATION

Tout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd'hui.
Montaigne

Les arbitres européens seraient influencés par le sens du jeu
■ Une étude de décisions d’arbitres montrerait que ces derniers attribueraient plus facilement une faute lors d’une attaque allant de la droite vers la gauche en raison du sens de lecture de la langue européenne parlée. Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie ont demandé à 12 membres de l’équipe de football universitaire d’étudier une série d’incidents sur le terrain et de décider si la faute doit être attribuée. Les résultats ont démontré que les participants, tous anglophones, attribuaient plus facilement la faute lorsque l’action avait lieu de droite à gauche, même lorsque les images étaient identiques mais simplement inversées. Ces résultats appliqués aux arbitres montreraient une certaine influence du sens de lecture de la langue parlée sur le jugement des fautes. Les arbitres se déplaçant en diagonale, les chercheurs ont déclaré que si celui-ci se déplace en diagonale gauche, il favorisera automatiquement l’attaquant, la diagonale droite favorisant la défense.

N° 1103

DU JOUR
Un homme appelle un taxi qui vient de passer... Le taxi s'arrête un peu plus loin, et recule pour prendre son client. - Dis donc ! dit l'homme au chauffeur, vous comptez pas me facturer le trajet de la marche arrière ? - Non, dit le chauffeur, je ne facture pas ce service ! - Et bien pourriez-vous m'emmener à la gare… en marche arrière ?

LA BLAGUE

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage. qui aime la musique enthousiaste meurtrir conducteur patient trompât support de caisse

sa nudité sert d’exemple ablation

8

centrée autour d’un point cours noir

6
inattendu dérapas largeur d’étoffe tergiverse ornée

SUDOKU
3 5 3 2 4 9 7 3 2 1 8 8 5 1 9 5 6
REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

N° 1103

7 1
grossiers cette chose-là

principe odorant parfois pronom

crochet d’étal

2 2 6 7 6 5 8

8
confident ingérence pilote de lignes

3
atomes club phocéen

7 2 3 3 9 7 6 8 7
8 1 2 4 9 3 6 5 7
G N A E O E E L E I N E R P R

possèdent consacrer

2
fin de verbe peintures

point imaginaire prendras des risques points opposés attachent

10 5

lettres de cour foyers

impératrice d’Orient hallucinogène

5
objet de cuisine ancienne femme d’Etat

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

9 7 4 5 1 6 2 8 3
R R G R I M N E A A R C E A E

3 5 6 8 2 7 1 4 9

7 6 3 9 8 1 5 2 4

1 2 8 7 5 4 3 9 6
M H R L E G I I M R M H C R S

5 4 9 3 6 2 8 7 1
E E A T A D M T C A E E U O U

4 8 7 1 3 5 9 6 2

2 9 1 6 4 8 7 3 5

6 3 5 2 7 9 4 1 8
T O A T E S T P C T U E B I F B N R E I M I L O A E D A L E

pas courant ville des Pays-Bas régulières audacieux et désordonné

9
stère contesta

c’est-à-dire

4

11
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

SOLUTIONS

A T N I S E R U G R E V N E O

E N E R T O H I V E R N A L L

C E I O N M M R A T C E N E L

N M D N O E A M R O T I U E F

E E R I M M R S A G E N C O U

E O P M B M R O S R E E H T S

F N N L A R U M A R D H O U A

T O P E R E T T E R S U B L D

H E G A T N A H C U T E R E T

LES MELÉS

N° 1103

C A O E C U D D

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché.
AMORPHE ANNUEL BABOUCHE BONTE CASE CHANTAGE DEFAUSSER DURCIR EMERGENCE ENVERGURE FERMIER FORCE GALANT GARDIEN HERSE HIVERNAL IMITATEUR IRONIE LARME LIMIER MONT MURE NECTAR NOMADE OPERETTE ORNEMENT PATROUILLE PORT RECEL ROTI SEMBLANT SOMMAIRE TEST

C O R P O R A T I O N S I S E

N E R I I N T R O N I S E R

A T T E N D R A R I E N T O

O O T I

G R U E S C

S R S E R E N A D E S U R

S I N C E R I T E A N I R

O E U T E S A M Z O O S

E N R O L E R A D E F E N S E

I R E N E G

D

E N E E

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5

D E N I S
6 7 8 9 10 11

LES MELÉS REDA GASMI

C A N I Z A

édition du mercfredi 14 juillet 2010

Compétition

DIVISION DEUX
SA MOHAMMADIA

23

BENMESSAOUD : «Je n’irai nulle part»
● Entretien réalisé par L. M. Azzi

ASM ORAN

LE PRÉSIDENT BENFETTA RENCONTRE LES JOUEURS

«Si je libère Demou, ce sera pour un grand club de DI»

● Par Rachid B.

Dans cet entretien, le stoppeur asémiste, qui a porté le numéro 4 la saison précédente, affiche son intention de prolonger son bail avec la formation de M’dina - Avez-vous eu des J’dida chez qui il se sent contacts ? à l’aise. - Certes, quelques respon-

- Exact, on a parlé de cette éventualité qui devra se faire sachant que moi aussi je suis partant pour un autre bail avec mon équipe actuelle. On est passés aux négociations qui vont me permettre de rempiler avec El-Djamîya où je me sens à l’aise. Donc, je n’irai nulle part.

Le président Benfetta Habib a tenu une réunion avec les joueurs au siège du club lundi. Un contact qui est venu au bon moment vu les doléances de nombreux joueurs qui s’inquiétaient pour leur situation.
ONT PRIS part à cette réunion les membres actifs, le SG, le trésorier, le conseiller technique et le vice-président, et en l’absence du président de section qui semble s’être retiré de son poste. La plupart des joueurs qui ont participé à cette réunion sont des résidants à Mohammadia. Il y avait Demou, Gougui, Mosbah, Ghariche, Riadh Dardib, Sofiane Hamia Mohamed, Aidoudi, Benyettou, ainsi que d’autres nouveaux juniors promus.

sables de clubs m’ont appelé

- Comment avez-vous dans l’espoir de me passé les vacances ? convaincre d’opter pour leurs
- Il n’y a rien à dire, le moral n’y était pas, parce qu’il n’y avait pratiquement pas de vacances. La raison, c’est que je n’ai pas perçu l’argent que le club me doit. Mais bon… équipes respectives. Sincèrement, je n’ai pas envisagé de quitter l’ASMO qui dispose d’un groupe formé d’enfants de bonne famille.
L. M. A.

ont montré un degré de compréhension élevé : «Les joueurs du SAM sont des jeunes de 19 et 21 ans, la plupart viennent des formations locales, ils ont compris mon message. Je vais préparer des entretiens individuels avec eux pour négocier leur rémunération.»

- Mais vous n’êtes pas le seul puisque vos camarades n’ont pas été régularisés non plus…
- C’est vrai et la faute incombe à cette crise d’argent que vit notre club, comme on est habitués à cette situation, que faire d’autre, sinon attendre des jours meilleurs et espérer que le club trouve enfin l’apport dont il a besoin.

● Le stoppeur de l’équipe asémiste, Benmessaoud Lahouari, a décidé de rompre avec sa vie de célibataire. L’information nous a été confiée par l’intéressé lui-même et son mariage est fixé au 25 juillet courant. En cette heureuse occasion, Compétition félicite le joueur et la famille du nouveau couple. ● Comme l’a indiqué le défenseur Benmessaoud, la direction du club asémiste a invité l’ensemble des joueurs de l’ASMO à passer la rituelle visite médicale. D’après nos informations, le club obligera ses éléments à subir d’autres tests médicaux avant de passer à la signature des licences pour les anciens et des contrats pour les nouveaux. ● Une source digne de foi indique que ce qui empêche Boukessassa de dire oui à l’ASMO, c’est…Youssef Djebbari. Ce dernier, encore très tenté par le fauteuil de la présidence du MCO, a, semble-t-il, supplié son ancien joueur de l’attendre, le temps de savoir s’il aura l’opportunité de succéder à Elimam. C’est ce qui explique que le désormais ex-sociétaire de la JSMB n’a toujours pas répondu aux dirigeants asémsites qui lui ont proposé d’opter pour El-Djamîya.

IL SE MARIE LE 25 JUILLET

TESTS MÉDICAUX

- Avez-vous parlé avec les dirigeants ?
- Ils m’ont expliqué la situation, l’ASMO n’a pas eu l’apport souhaité de l’Etat. Pas plus tard qu’hier, on m’a appelé pour effectuer des tests médicaux.

BOUKESSASSA ATTEND… DJEBBARI

Le président du SAM nous a fait savoir que certains joueurs envisageaient de partir. «Je les ai conseillés, le club a encore besoin de leurs services, car c’est grâce à la stratégie de travail et la politique du SAM que ces jeunes se sont faits un nom», selon Benfetta Habib. C’est grâce à cette politique d’intégration de ces jeunes que la majorité de la composante de l’équipe a réussi sa promotion. Il a signalé à ces joueurs que s’il y a une libération, c’est à la direction de décider. En outre, Benfetta se dit satisfait de ce premier contact et pour lui, tout est rentré dans l’ordre.

«Prêt à discuter «C’est grâce à la politique du transfert de Demou» Pour le cas de du club que ces jeunes président BenfettaDemou Abdelghni, le Habib a éclairci la ont émergé» situation : «Demou, malgré ses 20 ans, est
un joueur de gamme supérieure. Et c’est grâce au SAM qu’il a acquis le statut de joueur performant et sa place est dans un club de niveau supérieur. Il est toujours sous contrat de deux ans, s’il insiste pour partir, je ne peux pas l’obliger à rester contre son gré. Je dis aux clubs qui veulent s’attacher ses services de prendre contact avec la direction pour discuter de son transfert.»

Demou : «Il m’a soulagé»

- On suppose qu’ils vous ont proposé de prolonger votre contrat ?

PARADOU AC
APRES 2 JOURNEES DE PROSPECTION
● Après deux journées de prospection qui se sont déroulées au stade Ahmed Fallek Hydra, de jeunes éléments sont venus tenter leur chance de vêtir le maillot ciel et or. Les sélectionneurs ont retenu quatre joueurs seulement qui seront de nouveau testés pour avoir une appréciation sur leurs capacités.

Après cette réunion, nous nous sommes rapprochés de Demou : «J’ai eu une discussion avec le président et il m’a soulagé de ma libération, sous certaines conditions. Le sujet est ouvert, il y aura du Benfetta Habib nous a précisé que ses nouveau au cours de cette semaine.» joueurs ont été attentifs à son discours et R. B.

«Les joueurs ont reçu mon message»

INTER-REGIONS
MO BEJAIA WA ROUIBA
En ce début de semaine à Rouiba, plusieurs jeunes joueurs sont venus montrer aux dirigeants du WAR leurs capacités et leur savoirfaire avec le ballon. Cette opération se veut une occasion pour le bureau de section pour dénicher l’oiseau rare. Pour rappel, le WA Rouiba, qui a terminé la saison dernière avant-dernier de son groupe, a, selon nos sources, libéré tous les joueurs de la saison écoulée et n’a retenu que les joueurs du cru, à savoir Aït Tahar le gardien, Sebaï l’attaquant, et Dahmane le défenseur.

4 joueurs retenus

Reprise aujourd’hui
Les Pacistes reprendront du service aujourd’hui à 9h30 à Hydra. Cette première séance de travail sera certainement marquée par l’absence de plusieurs éléments. «Ce sera une mise en train», dira Zetchi. Ce n’est que la semaine prochaine peutêtre que l’effectif sera au complet pour préparer la prochaine saison.

Les anciens joueurs L’opération prospection a commencé contactés
● A l’instar de Meftah, qui est prêt à rempiler, Djouder, Marek et Benabdallah ont tous été contactés. C’est Sadji qui s’est chargé de convaincre ces quatre éléments, lesquels, hormis quelques contraintes d’ordre financier, dont il a été dit que qu’elles seraient levées, vont à coup sûr revenir au bercail. L’heure est, certes, à la réflexion, mais la décision ne saurait tarder, car bien que le club dispose d’éléments valables, la présence de ce quatuor est un plus pour le club. Marek est aussi bien un meneur qu’un grand frère pour Bensalem, Akrour, Betrouni, Aïssani, Bouali, Boulekhmir… que des noms de valeur qui ont relevé un véritable défi sous la férule de Zekri et qui sont des valeurs sûres d’aujourd’hui et de M. O. demain.

L’entraîneur des gardiens doit confirmer
Le nouvel entraîneur des gardiens de but, Rachid, qui est appelé à succéder à Adjout, doit confirmer pour faire partie du staff technique. C’est au DTS de le juger dans les prochains jours pour savoir s’il peut driver les keepers pacistes.

Boumenad, Zemmour et Bahlouli de retour à l’IBKEK
Trois joueurs venus de l’IBKEK la saison écoulée pour signer et jouer au WAR font partie des joueurs partants. Il s’agit de l’attaquant buteur Boumenad, de l’ailier gauche Bahlouli et du stoppeur Zemmour. Ces trois joueurs sont revenus à l’IBKEK, leur club formateur, nous a-t-on dit.

Sour El Ghozlane veut récupérer Chellali
L’ESG, nouveau pensionnaire de la super division, veut récupérer son gardien de but, Adel Chellal, pour renforcer son compartiment défensif. Le joueur, qui se trouve chez lui à Sour El Ghozlane, a été approché par les dirigeants du club. «Certes, les responsables de l’ESG veulent m’avoir dans leur effectif la saison prochaine, mais je ne peux rien avancer puisque je dépends toujours du Paradou», dira-t-il. Pour savoir s’il est vraiment intéressé de rejouer dans cette formation, il dira : «Pour le moment, je me sens bien au Paradou avec lequel je Oukili Ali souhaite progresser davantage.»

Le gardien Mansouri est revenu à l’USMA
Ayant été prêté la saison passée par son club employeur, l’USM Alger, au WAR, le jeune gardien espoir Mansouri est revenu à son club d’origine. Selon nos sources, Mansouri, qui a joué quelques N. S matches avec Rouiba, ne reviendra pas au WAR.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

Mort subite
LA GAZETTE
Compétition

Par En-Nems

DU

MONDIAL A

édition du mercredi 14 juillet 2010

Paul invité à la fête du poulpe

ESPAGNE :

MARADONA
toujours marqué
"Diego ne se sent pas bien parce que la rencontre avec l'Allemagne a été particulière, mais il se remet petit à petit". Profondément marqué par la défaite de l'Argentine en quarts de finale du Mondial contre l'Allemagne (0-4), Diego Maradona reste cloîtré chez lui depuis son retour au pays, le 4 juillet. Et forcément, quand on connaît le passif du bonhomme, les premières rumeurs n'ont pas tardé à circuler quant à une éventuelle rechute. Alfredo Cahe, son médecin personnel, a tenu à rassurer les fans de celui qui est toujours sélectionneur de l'Albiceleste. "Il n'est pas retombé dans la drogue", a-t-il assuré sur la radio argentine La Red. "Je le vois pensif et irrité, parce que la victoire lui a échappé". Toutefois, selon le médecin qui suit Maradona depuis des années, ce dernier "aurait pu être dans un état bien pire". "Diego souffre d'une mélancolie compréhensible, mais il n'est pas retombé dans l'addiction", a insisté le médecin.

Il a voulu voir Vesoul… et il a vu Doha

J

On nage décidément en pleine poulpe fiction. Paul, le plus célèbre des pronostiqueurs à tentacules, s'est vu convié par la ville espagnole de O Carballiño à la fête du 8 poulpe, qui aura lieu le té l'a août. Cette locali déjà consacré citoyen d'honneur, et devrait lui envoyer sous peu un . emblème commémoratif plus qu'à aller Paul n'a s'acheter une cravate de cir constance.

icolas Sakozy s'est exprimé sur la débacle de l'équipe française au Mondial sud africain sur une chaîne généraliste.

Sarkozy : «Pourquoi j'ai reçu Henry» N
Le président français affirme : «Le visage donné par l'équipe de France en Afrique du Sud... est désastreux. J'ai dit : les responsables doivent partir. Ils sont partis. Ne les accablons pas. Les joueurs ne doivent pas toucher de primes. Ils n'ont pas touché de primes». Concernant le fait qu'il ait reçu Thierry Henry à l'Élysée, «Sarko» répond : «Pourquoi j'ai reçu Thierry Henry? Il a porté le maillot de l'équipe de France 124 fois, dignement. Il a été le joueur qui a marqué le plus de buts pour l'équipe de France. Ça compte». C'est Thierry Henry qui aurait demandé à être reçu, d'après le président.
du Monde a été ● La finale de la Coupe a arbitrer. Howard pliquée particulièrement com ue contraire. Rentré d'Afriq Webb est loin de dire le le match au sifflet considère que d aux du Sud, l'homme s-Bas correspon entre l'Espagne et les Pay difficiles de (sa) ux heures les plus «de cise : carrière». L'Anglais pré émotionnellement, «Physiquement et A m'a je suis épuisé, mais la FIF bien soutenu».

e ne sais pas pourquoi, mais l'histoire invraisemblable de notre ami Nadir Belhadj me rappelle la chanson de Jacques Brel lorsqu'il dit : "T'as voulu voir Vesoul et on a vu Vesoul…" Je ne sais pas pourquoi, mais je devine presque, puisque passer comme ça et subitement de l'AS Roma à la Lazio puis à West Ham pour atterrir en fin de compte à Al-Sadd Al Qatari, j'avoue franchement que ça me coupe le souffle. Surtout quand je me souviens aussi lorsque ma grand-mère, Allah Yerhamha, piquait une colère et qu'elle disait : "Tariq Essed elli teddi ma t'red". Alors là, je deviens plus que jamais convaincu que Belhadj est vraiment mal barré ou plutôt mal embarqué par ces espèces d'agentsmanagers pour signer dans un véritable "El Kettar de footballeurs" et ce n'est pas un lapsus croyezmoi. Un cimetière pour joueurs n'ayant pratiquement plus rien à démontrer sur un terrain, ce qui n'est assurément pas le cas de Belhadj même s'il estime légitimement, du reste, qu'il est libre de gérer sa carrière comme il l'entend, de prendre une retraite anticipée lorsque bon lui semble et qu'il est totalement souverain de privilégier l'aspect pécuniaire à celui sportif. La seule petite chose qu'il oublie, c'est l'image inaltérable que doit avoir un joueur international. Et après ça, il sera totalement libre d'aller voir Vesoul, Vierzon ou… Doha.

L'arbitre de la finale raconte son calvaire

Les malheurs de Gourcuff vus par son père

16.700 € pour le ballon de la finale

Gallas attaqué en justice par... des dentistes
Décidément, le nom de William Gallas revient fréquemment ces derniers temps. Pas vraiment pour la bonne cause il faut dire. Un syndicat de dentistes tunisiens a porté plainte contre le défenseur de l'équipe de France. Pour quelle raison ? Parce que le joueur d'Arsenal avait décidé de faire déplacer son dentiste personnel en Tunisie, à l'occasion d'un stage des Bleus pour préparer la Coupe du Monde. Le Guadeloupéen, qui souffrait d'une rage de dents à ce moment, avait refusé qu'un dentiste local ne l'examine. Dr. Adel ben Smida, le président du syndicat en question considère que Gallas a "porté atteinte à l'image de marque des praticiens tunisiens. Nous sommes déterminés à engager des poursuites judiciaires contre M. Gallas pour réparer le préjudice qu'il a porté aux chirurgiens dentistes tunisiens.

Adidas a décidé de réaliser une vente aux enchères des objets de la Coupe du monde. Tous les fonds seront reversés à la Fondation Nelson Mandela. Le prix actuel du ballon de la finale, remportée par la sélection espagnole, est actuellement de 16.700 €.

● Yoann Gourcuff se souviendra probablement toute sa vie de la Coupe du Monde 2010. Cauchemardesque à tous les niveaux pour le joueur bordelais. Son père, l'entraîneur de Lorient, analyse d'abord les déboires de son fils sur le plan du jeu, dans France Football : " Sur le terrain, il n'était pas bien. Je l'ai vu et il me l'a dit. On ne le recherchait pas. Au début, je n'y croyais pas, mais j'ai dû me rendre à l'évidence. Sur le dernier match, je lui ai même conseillé d'aller chercher le ballon très bas. Trop sans doute, c'était la seule condition pour exister, sinon il était mort ". Christian Gourcuff fait ensuite allusion aux rapports entre Yoann et Franck Ribéry : " Il n'y a pas eu de clash à proprement parler. Tout était dans le non-dit. C'est pire, car il n'y a pas d'explication franche, pas d'accroche. Tu entends des trucs, tu veux une confirmation, mais l'interlocuteur se défile ".

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful