You are on page 1of 7

Dipôle RC (1) Série physique 2

A- Rappel :
 Équation différentielle :

Attention : on doit représenter les flèches des tensions avant d’établir


l’équation différentielle.
...... ........
u R  u c - u G = avec u R  ...... et uG =..... et i  C
...... .......
......
......  ......  E donc ......  .....  ..... on pose   ..... d ' ou
......
.......
.......  .....  .... équation différentielle de la ch arg e
.......
d ' un condensateur
 Solution de l’équation différentielle :

* La solution de l ' équation différentielle s ' écrit uC  A  Be  t


( A, B et  des cons tan tes positives )
* A t  0; uC (o)  0 (le condensateur est initialement vide )
 A  Be0  0  B   A d ' ou uC  A  Ae  t
* t   ; uC  E (le condensateur est complètement ch arg é )
A  Ae   E or e   0 d ' ou A  E donc uC  E  Ee  t .
duC
* cette solution vérifie l ' équation différentielle : RC  uC  E
dt
RC (0   Ee  t )  E  Ee  t  E
1 1
RC Ee  t  Ee  t  0  Ee  t ( RC  1)  0; Ee  t  0 d ' ou RC  1  0    
RC 
t t
 
uC  E  Ee 
 E (1  e ) 

 Expression et graphe de uC ; uR et i :


t

t
uR E  t
uc  E(1  e  ) uR =E  uC=Ee 
i=  e
R R
uR(V) i(A)
uc
E
E E=URmax Imax 
R

t(s) t(s)
E
0 0 0
X
t(s) 0 + t(s) 0 + t(s) 0 +
E
R
Site web : http://cherchari.legtux.org / Facebook : https://www.facebook.com/mhamed.cherchari Cherchari
C
I
Dipôle RC (1) Série physique 2

E
uc(V) 0 E uR(V) E 0 i(A) R
0

 La constante de temps  :
58  Définition : …………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………..
 Détermination de la constante de temps  :
o 1ère méthode (utilisation de la tangente à l’origine) : on peut montrer que  est
l’abscisse du point d’intersection de la tangente à la courbe de uc (t)[de même pour
uR(t), i(t) et q(t)] à la date t=0 avec l’asymptote (lorsque t+).

uR(V)
Tangente E=uRmax
uc(V
)
Tangente
E=Uc
max Asymptote
Point Asymptote
t(s)
d’intersection 0

Point
t(s)
d’intersection
0 

o 2ème méthode (lecture graphique) :


er uc(V)
1 cas : à partir du graphe de uc(t)
Pour t=, quelle est la valeur de uc ? 4

1 1
uc()  E(1  e )  E(1  e )

0, 63.E car e 0, 37
Exemple : 2,52
On a E= 4 V d’où 0,63.4 =2,52 V donc l’abscisse du point d’ordonnée
2,52 V est égale à 
2ème cas : à partir du graphe de uR(t) t(s)
0

Pour t=, quelle est la valeur de uR ? uR(V)

1
uR()  E.e  E.e

0, 37.E 4
Exemple :
On a E= 4 V d’où 0,37.4 =1,48 V donc l’abscisse du point d’ordonnée
1,48 V est égale à .
1,48

t(s)
A- Applications directes : 0 
Exercice 1 :
figure-1-
A l’aide d’un générateur de tension constante E, on veut uC(t)
charger un condensateur de capacité C à travers une
résistance R=1k.
1- Faire le schéma d’un montage qui permet de 5

suivre l’évolution de la tension aux bornes du


condensateur au cours du temps. Expliquer la méthode
utilisée.
Site web : http://cherchari.legtux.org / Facebook : https://www.facebook.com/mhamed.cherchari Cherchari

0
-
0 2.10 3 t(s)
Dipôle RC (1) Série physique 2

2- A l’aide des mesures de la tension uc aux bornes du condensateur on obtenu le graphique


représenté sur le schéma ci-après. figure-1-

a- Quelle est la tension aux bornes du condensateur en fin de charge. Donner la valeur de E
59b- Déterminer la valeur de la constante de temps .
c- Une autre méthode permet de déterminer la valeur de 
les deux méthodes.
d- En déduire la valeur de capacité C.
e- Tracer l’allure de la courbe représentant la tension uR(t).

Exercice 2 :
On veut charger un condensateur de capacité C à travers une résistance R=10
kà l’aide d’un générateur de tension de fem E.
1- Faire le schéma du circuit électrique.
2- Représenter sur le schéma du montage
- Le sens de circulation du courant i,
- les charges accumulées sur les armatures du condensateur
- Les flèches tensions aux bornes de chaque dipôle
3- Donner l’expression de la tension en fonction des caractéristiques de chaque dipôle.
4- Établir l’équation différentielle vérifiée par la tension uc(t).
5- La fonction uc(t) solution de cette équation différentielle s’écrit de la forme uc(t)=Ae-t + B.
Déterminer les expressions de A,  et B en fonction des caractéristiques des dipôles.

B- Exercices de synthèse :
Exercice 1 :
Un générateur de tension, de force K
i D voie YA
électromotrice E, alimente un conducteur
ohmique de résistance R= 100  et un
condensateur de capacité C, associés selon
le schéma représenté sur la (figure 2) ci-
contre. Un oscilloscope numérique est
utilisé pour suivre l’évolution temporelle de E
2 tensions du circuit (en voie YA et en voie R
YB).
A la date t0 = 0 s, le condensateur étant
préalablement déchargé, on ferme C
l'interrupteur K et l'oscilloscope enregistre B voie YB
les tensions dont les évolutions temporelles M
sont traduites par les courbes données
(figure 2)
(figure 3).
1/ Préciser les tensions mesurées
dans ce montage.
2/ Des courbes (a) et (b) de la
(figure 3), fournies à la feuille
annexe, quelle est celle qui
correspond à la tension aux bornes du
condensateur ? Justifier la réponse.
3/ a) Evaluer, à partir de la (figure
3), la durée Δt nécessaire pour
charger complètement le
condensateur.

Site web : http://cherchari.legtux.org / Facebook : https://www.facebook.com/mhamed.cherchari Cherchari


Dipôle RC (1) Série physique 2

b) Faut-il augmenter ou diminuer la valeur de R pour charger plus rapidement le


condensateur ? Justifier la réponse.
4/ a) A partir de l'orientation du courant qui est indiquée sur
la (figure 2), établir l’équation différentielle du circuit, en uc
(tension aux bornes du condensateur).
60 t
b) Montrer que u c  E (1  e  ) est une solution de l'équation
différentielle si  correspond à une expression que l’on
déterminera.
uC
5/ Calculer la valeur du rapport lorsque t =  ; utiliser ce
E
résultat pour déterminer à partir de la (figure 3) la valeur de
 et calculer la valeur de la capacité C du condensateur.
6/ En respectant l'orientation du courant qui est indiquée sur
la (figure 2), établir l'expression de i(t). En déduire l'allure de
la courbe i = f(t) en précisant sa valeur initiale I0 à
l’instant t = 0.(cette courbe sera représentée sur la grille
donnée à la (figure 4) de la feuille annexe)
7/ Lorsque le condensateur est totalement chargé, on ouvre
l’interrupteur K et on court-circuite le circuit RC en reliant par
un fil les points M et D. En conservant l’orientation du courant
indiquée sur la (figure 2), tracer sur la grille de la (figure 4’)
l’allure de la courbe montrant l’évolution temporelle de uC
pendant la décharge.

Exercice 2 :
I-/ Le condensateur de capacité C utilisé dans le montage K
schématisé ci-contre est alimenté par un générateur de tension
supposé idéal délivrant entre ses bornes une tension E=6V. Un 2 Fig 1
conducteur ohmique a une résistance R=300 Ω alors que l’autre
sa résistance R’ est inconnue. Le condensateur étant R’
initialement déchargé, le commutateur K est placé sur la A
R
position 1 à un instant pris comme origine de temps et à l’aide
B
d’un ordinateur muni d’une interface on a pu suivre l’évolution de A
l’intensité de courant électrique dans le circuit voir figure 2. E C
B
1°) En désignant par q la charge positive portée par l’armature
A du condensateur à une date t. Indiquer sur le schéma le sens
arbitraire positif du courant i(t).
2°) En appliquant la loi des mailles, établir l’équation
différentielle régissant les variations de l’intensité du courant
i(t).
3°) Cette équation différentielle admet pour solution: i(t)=A.e-t
où A et  sont deux constantes positives qu’on déterminera
leurs expressions.
4°) Déterminer l’expression de la tension aux bornes du
condensateur uAB(t).
5°) En utilisant le graphe de i(t), déterminer :
a- la valeur de la résistance R’.
b- la valeur de la constante de temps . Déduire la valeur
de la capacité C.
II-/ Lorsque l’intensité de courant s’annule dans le circuit, on
bascule le commutateur K sur la position 2 à une date
Site web : http://cherchari.legtux.org / Facebook : https://www.facebook.com/mhamed.cherchari Cherchari
Dipôle RC (1) Série physique 2

considérée comme origine de temps alors qu’on a


programmé l’ordinateur pour tracer la courbe d’évolution
de l’énergie dissipée dans le résistor R en fonction de
uAB2. La courbe obtenue est donnée par la figure 3.
1°) En appliquant la loi des mailles, établir l’équation
différentielle régissant les variations de la tension uAB(t).
2°) La solution de l’équation différentielle précédente est
uAB(t)=E.e-t/.
3°) Trouver l’expression de l’intensité du courant et
déduire le sens du courant réel.
4°) Montrer que l’énergie dissipée par effet joule dans le
résistor R s’écrit sous la forme :
1 1
Edissipée=- C.uAB2 + C.E2
2 2
5°) En utilisant le graphe de la figure 3 :
a- Retrouver la valeur de la capacité du
condensateur.
b- Déterminer l’instant t pour lequel l’énergie dissipée est égale à l’énergie emmagasinée dans
le condensateur.

D- Exercice bac :

Site web : http://cherchari.legtux.org / Facebook : https://www.facebook.com/mhamed.cherchari Cherchari


Dipôle RC (1) Série physique 2

62

Site web : http://cherchari.legtux.org / Facebook : https://www.facebook.com/mhamed.cherchari Cherchari


Dipôle RC (1) Série physique 2

Site web : http://cherchari.legtux.org / Facebook : https://www.facebook.com/mhamed.cherchari Cherchari

63