You are on page 1of 2

Inscription d'enfants non-résidents d'Israël pour l'assurance médicale – contrat Meuchedet

Pour les enfants qui ne sont pas résidents d'Israël, il y a une assurance médicale moitié privée et moitié gouvernementale, qui fournit des services médicaux semblables à ceux donnés aux enfants israéliens. Ce contrat couvre une large variété de problèmes médicaux, et il est recommandé à tous ceux qui y ont droit. Qui a droit au contrat? Presque chaque mineur dont les deux parents ne sont pas résidents en Israël a le droit d'être assuré par le contrat Meuchedet. Les exceptions sont: Les enfants dont l'un des parents est un résident de l'autorité palestinienne, les enfants de diplomates, les enfants dont les parents sont en Israël pour des études ou pour l'enseignement, et des enfants qui sont en Israël en tant que touristes. Est-ce que le droit est immédiat? La date du début du droit dépend de plusieurs facteurs. Un enfant né en Israël a le droit de s'inscrire immédiatement, dans la mesure où sa mère a vécu en Israël au moins 6 mois avant sa naissance, ou bien si le séjour cumulé de sa mère en Israël avant sa naissance et son séjour à lui en Israël après sa naissance – sont d’au moins 6 mois consécutifs. Un enfant né à l'étranger a droit de s'inscrire au contrat 6 mois après son entrée en Israël. La durée de son séjour doit être prouvée par la présentation du passeport, le permis de travail d'un employeur, une déclaration de l'école ou du jardin d'enfants, etc. Un enfant né en Israël, mais qui en est sorti après sa naissance, sera considéré comme né à l'étranger. Que comprend le contrat? Le contrat comprend tout soin médical auquel un enfant israélien, assuré par la Kupat Cholim, a droit, sauf les soins qui ne sont pas disponibles en Israël. Les soins comprennent des examens médicaux par un médecin généraliste et par des médecins spécialistes, certains médicaments, et en cas de besoin l'hospitalisation et les opérations. Un enfant qui n'est pas né en Israël et qui s'est inscrit dans les six mois depuis sa naissance – aura droit à tous les soins immédiatement. Un enfant né en Israël et inscrit plus tard, ou qui n'est pas né en Israël, aura droit à tous les soins après une période d'attente de quatre mois. Pendant

cette période, l'enfant aura droit à tous les soins donnés au sein de Kupat Cholim, c'est-à-dire les examens médicaux et les médicaments, mais il ne pourra pas être sujet de soins à l'extérieur de la Kupa, chez un médecin spécialiste ou pour des soins à l'hôpital. Après la période d'attente, l'enfant aura droit à tous les soins. Un enfant né à l'étranger qui est entré en Israël ayant déjà un problème médical – n'aura pas droit à des soins pour ce problème spécifique, qui est antérieur à son entrée en Israël. Comment s'inscrire au contrat? D'abord, il faut contacter le bureau de santé régional, qui demandera des preuves que l'enfant est en Israël depuis six mois, et suite à ces preuves, délivrera un certificat de droit. Dans le bureau de santé les parents seront priés de remplir un court formulaire de données – il n'y a aucune raison d'appréhension, l'information donnée servira uniquement l'assurance médicale, et ne sera transmise à personne. Avec le certificat de droit on peut aller à tout bureau de Kupat Cholim Meuchedet. Il est recommandé d'aller aux bureaux du 75 rue Levinsky à Tel Aviv, qui donnent des réponses dans plusieurs langues. Est-ce que le traitement est sous condition de paiement? Absolument. Le coût mensuel de l'assurance est de 194 shekels par mois par enfant, et 388 shekels pour deux enfants ou plus – autrement dit, peu importe combien d'enfants vous avez, le prix maximal à payer est de 388 shekels. Il est important de payer tous les mois, autrement vous pourriez perdre votre droit aux soins. Si vous avez arrêté de payer pendant plusieurs mois, et vous voulez renouveler l'assurance, vous devrez payer toute la somme que vous avez manquée. On ne peut pas avoir de réduction, même dans des cas exceptionnels. De même, pour certains médicaments il faut payer une petite somme soi-même – cette somme est demandée également aux assurés israéliens. Malgré le coût, qui peut sembler élevé, cette assurance est la moins chère et la plus complète donnée aujourd'hui aux enfants qui ne sont pas résidents.

Pour un accompagnement et une aide on peut contacter l'association Messila, au téléphone 03-6879727, ou Tamar Nevo, responsable des demandes des sans statut chez Médecins pour les Droits de l'Homme, au 03-5133110.

2