Non-violence

La Non-violence

Qu'est-ce que la non-violence? La non-violence est l'absence à la fois la violence physique, verbale, ainsi que, à la pensée. L'agressivité peut être déguisée sous la forme de notre être et de chagrin, de ressentiment ou rancune. L'indolence et l'indifférence, l'ignorance, en d'autres termes, est aussi un acte de violence. Qu'est-ce que la non-violence? Fermeté quand nous maintenons la vue lorsque nous défendons nous-mêmes ou d'autres de quelque agression, pas une violation du principe de la non-violence .Un parti pris contemporain conduit beaucoup de gens à croire que la bonté est synonyme de bêtise. La réalité est que la bonté est associé à l'état de la sagesse. Un autre biais est que les créatures ripostează pas agressifs quand ils sont victimes d'abus sont faibles. La réalité est que seuls les très rares êtres humains qui sont exceptionnellement forte mai vraiment bien en évidence la non-violence. Mais la violence est née de la peur, la faiblesse, l'ignorance ou l'agitation. Violence reflète aussi le manque d'amour et de confiance en soi. "La violence est l'arme des faibles non, la violence est l'arme des puissant” dit Gandhi. Pourquoi une propriété de non-violence comme un mode de vie? Toute forme d'agression, de se manifester que dans l'esprit, comme la pensée, avant d'être dirigé vers une autre personne a été établi et hébergé par notre être. Outre le fait que ce pouvoir de l'agression, la haine, le mépris, notre «sale» âme, elle attire aussi les attitudes de résonance similaire à la violence, la haine et le mépris des autres. Ces attitudes hostiles mai créer une nouvelle facette de la haine entre nous et entrant ainsi dans un cercle vicieux. Renonciation à la violence est, aujourd'hui surtout, un moyen de protection, de survie dans une société où la violence est devenue monnaie courante. Comment pouvons-nous approuvé le principe de la non-violence? Nous savons que le mal n'est pas bon. Nous comprenons que, comme c'est profond, non-respect-violence ne signifie pas pour autant s'abstenir d'être violent ou

Non-violence

«dommage», mais sous-entend "faire du bien» à l'amour.

Toujours nous dérange le plus dans nos propres défauts de caractère d'autre. Ceux qui nous causent l'irritation et le ressentiment des plus puissants, sont souvent ceux qui ont le mieux nous représenter à Novembre - ils incarnent le trait de caractère même que nous avons et sont priés d'observer, de réflexion, qui devrait donc guéri. Ces «autres» qui nous juge et les rejeter tout à fait fort zgîndăresc notre propre blessure la plus douloureuse. Qu'est-ce que nous n'aimons pas les gens ne sont donc pas mauvaise en soi, mais la nôtre. En premier lieu, l'âme tire de nous ce que nous aimons - et donc de rejeter les causes esprit, parce que l'âme n'a pas d'ennemis, au lieu intelligence, oui. Intellect est celui qui garde la trace de ceux que nous croyons nous ont fait du tort, alors que notre côté supérieur n'a pas d'objection à personne. Juge donc la tête, et de condamner, trouver des défauts et de s'opposer, rejeter, d'interdire, ne tolère pas alors que l'âme et l'appel en attente patiemment pour lui-même une autre personne pour nous aider à nouveau à découvrir à travers notre propre reflet dans l'autre je Ne peux pas croire, cependant, que tous les traits que nous considérons comme désagréables aux autres, de réfléchir ou d'un miroir de même dans notre propre personne. Prenez, par exemple, dispose d'un alcoolique, une femme mariée qui s'oppose à son habitude de boire. Si elle ne boit pas du tout, comment tenir compte de ce sur eux? Elle mai-être sont des caractéristiques communes comment ces caractéristiques et les traits ne sont pas identiques. La femme dans notre exemple mai se demander où il manifeste des comportements de dépendance, une perte d'autonomie, ou présentant une certaine faiblesse. Étudier par l'introspection, pour voir comment exhibe la dépendance à l'égard de toute substance, de la nourriture ou le sexe, ou de mai ont la mauvaise habitude de juger ou émotionnellement terroriser les autres. Donc reconnaissant à ceux qui nous entourent à l'aide de connaissance de soi! Voyons voir comment nous pouvons aider l'ennemi »de nos vies pour nous matures, d'augmenter notre pouvoir spirituel. Dalaï-Lama nous offre une leçon importante: comment transformer totalement une attitude hostile envers un ennemi et apprendre à aimer.

Non-violence

Imaginez ce que serait notre vie si l'on croise un ennemi, pas le moindre obstacle. Si le berceau et la tombe juste avant que nous gâter (boule), nous prenons seulement les armes, et que nous pouvons seulement d'avaler des aliments mous et à la décoloration (facilement digéré), on rigole juste et grimace fandoseli . Si la petite enfance, nous nous consacrons uniquement un coach sans aucun problème que nous rencontrons, à aucun élément de preuve - en bref si tout le monde continuera à nous traiter comme des enfants d'âge que les petites. Ce mode d'existence s'adapte parfaitement les premiers mois de vie, cependant, si elle doit continuer, nous finissons par nous transformer en une espèce de masse gélatineuse, un monstre. Dans un exitenţială vrai combat nous fait ce que nous sommes. Et nos ennemis sont ceux qui obéissent à l'évidence, nous fournissons la résilience si nécessaire à la croissance. "(Dalaï Lama) Opposition au mal et l'amour de celui qui le commet peuvent coexister. Attitudes dans la poursuite de la non-violence: L'amour, comme nous l'avons vu, est l'antidote à la violence. «L'amour est long et patient, il est plein de bonté, l'amour n'est pas jaloux (...) n'est pas suspecte, elle n'agit pas manquer de respect, ne cherche pas son propre usage, pas la colère, sans penser à mal, ne jouissent pas du crime, mais profiter aussi souvent que la vérité, bon et beau, couvre tout, croit tout ce qui est bon, divine et noble, il espère tout ce qui est vraiment bénéfique, tous souffrent avec humilité. (...) "(Paul - Corinthiens, 13 ) Une grande satisfaction et le calme doit être constamment cultivée, parce que l'agression se produit plus facilement sur un fond de mécontentement ou de troubles. Le pardon est une valeur magique à surmonter le ressentiment, la rancœur et la colère. Par un acte répréhensible commis par la justice d'autres personnes de la demande. Pour un don de leur temps, demander la miséricorde et le pardon. Être, mais aspirent à la connaissance elle-même et faire un art de vie, croyant que c'était un mal pour être jugés, tandis que les torts causés par d'autres demander pardon. Le sens commun des moyens de respecter les "Qu'est-ce que vous n'aimez pas, d'autres pas." Une fois réussir pleinement, l'étape suivante: leur faire aux autres ce que nous voudrions faire quelques nouveaux. Autrement dit, si nous voulons être aimés, d'aimer en Novembre en premier. L'approfondissement des relations harmonieuses, fondées sur l'amour, la transfiguration et de soutien mutuel est très important dans la pratique, les nonviolence. Pour de nombreuses fois on trouve dans les ressources spirituelles de ces relations à être plus affectueux et avec d'autres êtres humains. Par exemple, une

Non-violence

relation très harmonieuse en couple est une source intarissable de bonheur, d'amour, l'accomplissement, l'harmonie, affirme que nous fera la démonstration et aux êtres qui nous entourent.

Fun et l'humour sont des conditions qui expriment profonde résonance positive qui élimine souvent état spontané inférieure de la nature. Il dit aussi qu'une manière efficace de surmonter certains défauts est de rire à leur sujet. Fun et l'humour sont connus comme des qualités fondamentales associés à un état de la sagesse. Nous pouvons imaginer un être à la fois heureux et en colère? Il n'est pas possible! Par conséquent, la violence, comment être plus joyeux et bien préparé, puis pratique, les non-deviendra naturel.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful