Guedioura signe à Nottingham Forest Mesbah encore titulaire «Je suis plus en confiance»

MARDI 31 JANVIER 2012
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1820 PRIX 20 DA

Ighil se révolte contre Hannachi
«Moi un monstre ? Ce sont là les propos d’un malade, d’un fou !»
q«Je ne suis pas la première victime et je ne serai pas la dernière»
q«Le recrutement de Dembélé, ce n’est pas moi» q«Non, je ne crois pas que les joueurs aient levé le pied»
d’effectif, c’est lui qui est incompétent»
MCA-CSC

Hannachi «On n’a pas un problème

Le podium n’est pas si loin
Babouche : «Pour nous, même un nul serait une catastrophe»
Hadjadj : «Je sais que je serai bien accueilli par les Chnaoua»

CAN-2012

De notre envoyé spécial en Guinée équatoriale

Renard reçoit Le Buteur à Malabo
«Je suis surpris qu’un entraîneur comme Ighil soit limogé»
«Je n’ai pas de temps à perdre pour répondre à Achiou»

02

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Équipe nationale
«Lecce nous a donné un coup de main»
qqLe quotidien sportif italien La Gazzetta dello Sport, plus grand journal spécialisé en Italie, a souligné les qualités affichées par Djamel Mesbah dimanche soir face à Cagliari. Il a loué sa vitesse, sa rapidité dans l’enchaînement des actions et sa personnalité sur le terrain. Le seul reproche qui lui a été fait concerne son manque de lucidité sur certains dribbles.

Mesbah a encore joué un match entier avec Milan

La Gazzetta met en avant sa vitesse

D

jamel Mesbah a disputé dimanche soir son premier match en Serie A sous les couleurs de son nouveau club, l’AC Milan, quatre jours après avoir effectué ses débuts à Milan en Coupe d’Italie face à la Lazio de Rome. Massimiliano Allegri, l’entraîneur milanais, lui a ainsi renouvelé sa confiance avec l’intention d’avoir une idée encore plus précise sur le joueur. Ce dernier n’a pas déçu puisqu’il ne s’est aucunement montré inférieur à ses coéquipiers. Bien au contraire, il s’est montré encore plus convaincant qu’il ne l’avait été jeudi passé. Que ce soit en phase défensive ou en phase offensive, il a joué sans aucun complexe, participant encore plus au jeu collectif.

A deux doigts de marquer un but
D’ailleurs, son audace à tenter d’apporter un plus à l’attaque de son équipe a failli payer pour lui puisqu’il a été à deux doigts d’inscrire un but à quelques minutes de la fin de la première mi-temps d’un tir puissant du pied gauche qui est passé à quelques centimètres de la lucarne. Le grand mérite de Mesbah est d’avoir été aligné cette fois-ci aux côtés de nombreux titulaires et joueurs de renom (Abbiati, Mexès, Nesta, Van Bommel, Seedorf, Robinho, Ibrahimovic…), ce qui renseigne sur l’intention d’Allegri de compter sérieusement sur lui à l’avenir.

qqPour le plus grand bonheur de Djamel Mesbah, il n’y a pas que son équipe actuelle qui a gagné dimanche. Son ancien club, Lecce, a aussi remporté une victoire et pas contre n’importe quel adversaire puisqu’il a fait tomber l’Inter de Milan. «Lecce a aussi gagné aujourd’hui et il nous a donné aussi un coup de main en battant un concurrent pour le titre», a-t-il affirmé sur la télévision officielle de l’AC Milan, Milan Channel. Il s’agit donc d’une double joie pour le défenseur algérien.

qqLe site web spécialisé italien Tuttomercato a mis en exergue la très bonne adaptation de Djamel Mesbah avec l’AC Milan, au point de voir en lui une bonne option pour le poste d’arrière latéral gauche. «Abate-Mesbah, le Milan a trouvé ses ailiers», a-t-il titré dimanche soir sur sa page principale, soulignant dans son article la solidité de Ignazio Abate à droite et de Djamel Mesbah à gauche. Selon le site, l’Algérien a eu le mérite d’être offensif, parcourant de nombreux kilomètres durant le match..

Tuttomercato : «AbateMesbah, le Milan a trouvé ses ailiers»

Plus qu’une simple doublure
Ainsi, selon toute vraisemblance, il devrait avoir un statut plus important que celui de simple doublure. Certes, il ne pourra pas disputer tous les matches de la phase retour, puisqu’il y en aura beaucoup entre le championnat, la Coupe d’Italie et la Ligue des champions, mais il en jouera certainement une bonne partie. On verra déjà s’il sera titularisé demain soir contre la Lazio de Rome pour le compte de la 21e journée de la Serie A.

F. A.-S.

«Les automatismes viennent tout doucement» Après le match de Coupe d’Italie jeudi p
passé, vous avez disputé dimanche votre s premier match de Serie A avec l’AC Milan. Vous êtes-vous senti plus en s confiance ? Oui, j’ai abordé le match face à Cagliari avec confiance. Je me suis senti bien dans ce match. Je suis globalement satisfait de ma prestation, mais je suis encore plus content de la victoire de l’équipe qui nous permet de rester au contact du leader (la Juventus, ndlr). A présent, nous pensons à notre prochain match de mercredi contre la Lazio de Rome que nous nous devons de gagner. On vous a vu dimanche beaucoup plus à l’aise que s c p s e lors de votre premier match, participant plus au jeu. Est-ce à dire qu’il y a de meilleurs automatismes avec vos coéquipiers ? i Oui, c’est beaucoup mieux dans ce domaine. Après plusieurs séances d’entraînement et un deuxième match joué, les automatismes viennent tout doucement. Il y a une progression dans le jeu collectif. Cependant, il faut encore travailler davantage. Avec le temps, ça s’améliorera encore plus. Après une quinzaine de jours d’inactivité à cause n d’une blessure, vous venez d’enchaîner deux n s x matches complets en quatre jours avec l’AC Milan. a s Vous sentez-vous bien physiquement ? Oui, il n’y a pas de problème de ce côté. Je me sens très bien. Je termine les matches sans aucun problème. Depuis ma blessure, je n’ai raté qu’un seul match parce que j’étais en instance de transfert. Sinon, je ne ressens aucune fatigue sur le plan physique. C’est aussi grâce au travail que je suis en train d’accomplir au sein de mon nouveau club. Quand même, jouer deux matches en quelques a e jours est une preuve de confiance, non ? n v Oui, c’est vrai. L’entraîneur m’a fait confiance en me faisant jouer d’entrée contre Calgiari et j’ai évolué avec beaucoup de concentration pour faire ce qui était attendu de moi. Le coach m’ayant demandé de défendre et de participer aussi aux actions offensives, j’ai fait en sorte de remplir ce rôle. Vous nous aviez déclaré, après votre premier match s face à la Lazio, que vous n’avez encore rien fait et s e s que l’objectif pour vous est de travailler et encore r travailler pour progresser davantage. Est-ce toujours votre crédo après ce deuxième match ? Oui, plus que jamais. Je dois travailler, travailler et encore travailler. Au risque de me répéter, je n’ai encore rien prouvé et j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Je continuerai à me donner à fond à l’entraînement. Quand l’entraîneur me demandera de jouer, je ferai en sorte d’accomplir ma tâche comme il se doit. Mon objectif personnel est de progresser, mais l’essentiel est que l’équipe gagne, avec ou sans moi. Entretien réalisé par Farid Aït Saâda

qqEn conférence de presse d’aprèsmatch, l’entraîneur de l’AC Milan, Massimiliano Allegri, a été questionné sur le rendement de Djamel Mesbah. «Il a confirmé ses qualités et sa prestation de jeudi passé face à la Lazio de Rome en Coupe d’Italie. Son rendement est d’autant plus satisfaisant qu’il relève d’une blessure, ce qui fait qu’il ne jouit pas encore de tout son potentiel physique», at-il déclaré en substance. qqLa prestation livrée par Djamel Mesbah dimanche soir face à Cagliari lui a valu des notes très respectables de la presse italienne, en hausse par rapport à celles qui lui avaient été attribuées après son premier match contre la Lazio. La majorité des journaux et des sites (La Gazzetta dello Sport, Le Corriere dello Sport, Tuttosport, Goal, Milanews, Libero News), lui ont donné la note de 6,5. Seuls Zlatan Ibrahimovic et Antonio Nocerino ont obtenu des notes supérieures parce qu’ils ont marqué.

Allegri : «Il a confirmé ses qualités»

qqCette semaine, les joueurs de l’AC Milan n’ont pas eu droit à une journée de repos, comme cela avait été le cas la semaine passée. En effet, le groupe s’est entraîné hier en prévision du match de la 21e journée du championnat de Serie A qui l’opposera demain soir à Rome à la Lazio, moins d’une semaine après avoir battu le même adversaire en Coupe d’Italie.

Pas de repos hier

Les notes de la presse italienne en hausse

qqMohand Boucheraï, qui tient compagnie à Djamel Mesbah à Milan ces jours-ci, était aux anges après le deuxième match de suite joué par son ami avec l’AC Milan. Comme il doit quitter Milan bientôt pour rentrer chez lui, il n’espère qu’une seule chose : que Mesbah soit titularisé une seule fois avant la fin de la semaine pour qu’il puisse le voir jouer au stade. Pourquoi pas demain soir à Rome face à la Lazio ? Pour Mohand, il n’y a jamais deux sans trois.

Pour Mohand, jamais deux sans trois

Il est sans compétition depuis le 3 décembre et il le sera jusqu’au 25 février
lors que le compte à rebours a bien commencé pour la rencontre Gambie-Algérie, Halilhodzic envoie des signes, donnant l’impression de ne pas trop savoir où donner de la tête. Il a parlé de la difficulté du match, des aléas de la préparation, mais aussi de ceux que vit l’EN, dont le plus notoire, celui de gardien de but. D’ailleurs, à l’issue de son point de presse, animé mercredi dernier au stade Tchaker de Blida, le sélectionneur a clairement signifié à la presse nationale, un problème à ce poste précis : «Oui, il existe bien un problème de gardien de but.» Un signe d’inquiétude a été perçu chez Halilhodzic après le match d’application qui a suivi l’annulation d’Algérie-Cameroun, sur le rendement de Raïs Mbolhi, le gardien habituel des Verts depuis la Coupe du monde 2010. Le portier du CSKA Sofia était loin de son niveau. Cela n’a pas trop perturbé Halilhodzic, puisqu’il a entamé une opération de recherche de gardien de but et il en a trouvé un, Faouzi Chaouchi. Mais pour Mbolhi, ça n’avance pas du tout, plutôt ça recule un peu. Le portier du CSKA Sofia, déjà dans le collimateur du sélectionneur, risque carrément de payer les frais de sa prestation médiocre lors du match d’application du 15 novembre dernier au temple olympique et à cause de sa situation en club. Avec zéro match disputé depuis début décembre, il y a de quoi s’alarmer. En effet, on chuchote dans les rouages de la sélection et surtout dans le voisinage immédiat de Vahid Halilhodzic que Mbolhi pourrait carrément faire les frais de cette situation et ne pas être convoqué pour le déplacement à Banjul. Ce sera, en effet, une surprise de taille que fera Halilhodzic à la presse nationale et aux amoureux de l’EN. 85 jours sans jouer, ça influe négativement sur un gardien de but Dans l’entourage de Vahid Halilhodzic, on laisse entendre en effet que ce dernier songerait à se passer de Mbolhi pour ce match aller

A

Mbolhi délaissé ?

face à la Gambie, comptant pour le 2e tour des éliminatoires de la CAN 2013. Outre la forme du joueur, Halilhodzic se retrouve mis devant le fait accompli. Le gardien Mbolhi n’a pas disputé le moindre match depuis le 3 décembre dernier. C’était à l’occasion d’un match de coupe, la phase aller de championnat en Bulgarie s’étant terminée à la fin novembre. Le gardien fera son retour à la compétition le 25 février, soit à quatre jours de cette rencontre très importante. Rester 85 jours sans compétition officielle, soit presque trois mois, c’est très difficile et ça influe négativement sur un gardien de but.

Halilhodzic veut le secouer comme il l’avait fait avec Ziani Selon l’entourage du sélectionneur, ce dernier veut secouer son gardien de but, après avoir perçu chez lui un certain relâchement. Déjà, Halilhodzic estime que son gardien a eu une part de responsabilité sur le but encaissé à Dar Es Salam. La goutte qui a fait déborder le vase, c’est le rendement du gardien lors du match «Algérie-Algérie». De ce fait, le sélectionneur a pris cette décision, qui nous rappelle ce qui s’est produit avec Karim Ziani qui a été écarté du groupe des Verts par ce même Halilhodzic, pour le match de la RCA. Pendant huit ans en sélection, le milieu d’Al Jaish n’a jamais été écarté par un entraîneur. Seulement, Halilhodzic l’avait secoué. Cette mise à l’écart a touché Ziani dans son amour-propre, et ça l’a incité à travailler encore plus. La preuve, c’est qu’il est actuellement au sommet de sa forme avec son club. Le Bosnien veut en faire de même avec Mbolhi. . Belhadji supervisera aujourd’hui Doukha Si Kaoua sera à Bologhine, Hassane Belhadji fera quant à lui le déplacement au stade du 1er-Novembre d’El-Harrach pour assister à la rencontre USMH-MCS. L’entraîneur des gardiens de l’EN supervisera le portier harrachi, Azzedine Doukha, à l’occasion de cette rencontre. Vahid Halilhodzic voudrait un autre rapport sur Doukha qui s’est illustré lors du dernier match face à l’USMA, au stade du 5-Juillet. Si Mohamed sous la loupe Profitant de sa présence au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa pour assister à la rencontre JSMB-ESS, Vahid Halilhodzic supervisera le gardien de la JSMB, Cédric Si Mohamed. Figurant parmi les gardiens retenus pour le stage des locaux, Si Mohamed sera sous la loupe et aura là une chance en or de convaincre le sélectionneur. Hamza R.

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Équipe nationale
Son ligament refait des siennes Comme révélé par Le Buteur hier

03

Saison terminée Guedioura finira la saison

pour Ferradj à Nottingham Forest C’
Quelques jours seulement après avoir effectué son retour en compétition, voilà que l’Algérien du Stade Brestois, Brahim Ferradj, sera indisponible pour une longue durée. Incorporé dimanche contre le Paris Saint-Germain, à la place de son camarade Zebina, blessé au dos, Ferradj a ressenti une douleur au niveau du genou. Il a été aussitôt remplacé à son tour. Les résultats des examens qu’il a passés en début de semaine sont terribles, indique le site officiel du club brestois qui rajoute que la saison de l’international algérien est bel et bien terminée. Le ligament qui a été déjà opéré a été touché et son absence pourrait durer jusqu’à six mois.

Il passera sur le billard
Cette blessure contractée par Brahim Ferradj nécessitera inévitablement une intervention chirurgicale, a conclu le staff médical du Stade Brestois. En effet, le ligament croisé qui l’avait rendu indisponible pendant 6 mois a partiellement rompu. Ainsi donc, les images des radios passées par le défenseur latéral droit de l’EN sont terribles pour ce joueur qui

n’a jamais eu la chance de confirmer l’excellente saison réalisée l’année dernière qui lui a valu, du reste, une convocation en Equipe nationale. Moumen A.

Halilhodzic : «Je suis triste pour Brahim»
Agacé par le problème des joueurs blessés et autres en manque de temps de jeu, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, s’est dit très attristé d’apprendre la nouvelle de la blessure de l’international algérien du Stade Brestois, Brahim Ferradj. Halilhodzic, que nous avons pu avoir hier soir, a bien voulu nous commenter ce coup du sort : «Vous venez de me l’apprendre. Franchement, c’est là une autre absence qui vient de s’ajouter et qu’on doit gérer. C’est vraiment dommage. Peutêtre qu’il avait repris la compétition sans être prêt. Je suis vraiment triste et pour lui et pour la sélection, car franchement, je pensais vraiment à lui pour le prochain match, surtout que je l’ai vu jouer une partie du match contre le PSG.» «Cette blessure est vraiment mal tombée pour la sélection» «J’ai bien suivi l’évolution de la blessure de Brahim Ferradj. Depuis un certain moment, on était au courant de tout. Sincèrement, cette blessure de Ferradj est mal tombée», a ajouté Halilhodzic.

est officiel, Adlène Guedioura a quitté Wolverhampton, cet hiver. L’information donnée en exclusivité par Le Buteur, hier, s’est révélée fondée puisqu’à une journée de la clôture du marché des transferts d’hier, le milieu de terrain international algérien vient de s’engager pour une durée de 6 mois avec la formation de Nottingham Forest. Sous contrat avec les Wolves jusqu’au mois de juin 2013, il évoluera donc en Championship pour tout le reste de la saison. L’information a été confirmée par l’intéressé et par les responsables du club anglais de Nottingham. Un défi difficile l’attend Ne faisant plus partie des plans de son coach Mick Mc Carthy, Adlène Guedioura avait ouvertement émis le vœu de changer d’air pour bénéficier d’un temps jeu plus conséquent, à même de lui permettre de préserver son statut d’international algérien. Il restera, comme il l’avait souhaité, en Angleterre. Un championnat qu’il avait découvert à son arrivée sous forme de prêt à Wolverhampton en janvier 2010, en provenance de Charleroi. Guedioura, qui avait

des touches un peu partout en Europe, a préféré opter pour une équipe qui a un chalenge difficile à relever, puisque Nottingham, qui se trouve à présent relégable, doit impérativement se relever pour éviter le scénario catastrophique. Il palliera l’absence de Moussi Par ailleurs, à la recherche d’un milieu récupérateur pour pallier l’absence de Guy Moussi, les dirigeants de Nottingham ont fait du recrutement d’Adlène Guedioura une priorité absolue. Séduit par ses qualités techniques et athlétiques, l’entraîneur de cette équipe l’a recommandé aux dirigeants, affirme le site internet anglais de la BBC. Il débutera aujourd’hui au City Ground Stadium Depuis qu’il est de retour de blessure, Adlène Guedioura a disputé quelques bribes de matchs avec Wolverhampton. Cela reste certes insuffisant pour un joueur international, mais ça lui a permis quand même d’avoir quelques minutes dans les jambes. Lors de la

dernière rencontre de son désormais ancien club, Adlène a pris part aux 20 dernières minutes du match joué contre Aston Villa, ce qui le rend prêt à prendre sa place dès aujourd’hui avec sa nouvelle équipe qui recevra Burnley dans un match capital pour la survie sur son terrain du City Ground stadium. M. A.

Steve Cotterill (ent. Nottingham)
«Guedioura apportera son énergie»
Dans une déclaration accordée à la radio BBB, Steve Cotterill, l’entraîneur de Nottingham Forest, s’est dit très satisfait du recrutement de l’Algérien Adlène Guedioura. Il a surtout expliqué les raisons de ce renfort qu’il a qualifié de qualité : «C’est un renfort souhaité. Certaines personnes se demanderont pourquoi ce recrutement ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Mais Adlène est un joueur plein de qualités. Il est fort et il va nous apporter son énergie. On voulait avoir un défenseur central mais Guedioura reste une bonne solution pour remplacer Guy Moussi qui sera absent pour une longue durée.» M. A.

Il a refusé de commenter le transfert de Guedioura

arim Ziani est en train de retrouver son meilleur niveau au Qatar. Avec sa nouvelle équipe d’Al Jaish, Ziani, qui a été pour beaucoup dans cette troisième place au classement qu’occupe son club en championnat, est en ce moment le meilleur passeur du championnat qatari de Premier League. Plusieurs fois décisif, Avant de clore le chapitre Ferradj, nous avons essayé de soutirer un mot au l’Algérien a forcé l’admiration de coach Vahid Halilhodzic à propos du transfert d’Adlène Guedioura à Nottingham certains recruteurs qui voulaient Forest, mais ce dernier a refusé poliment de faire le moindre commentaire. «Je suis au placer l’ancien joueur de Marcourant de ce transfert, mais je ne veux en faire aucun commentaire», s’est-il contenté seille et de Wolfsburg en Europe cet hiver. C’est de dire. n a parlé Boudebouda ainsi qu’oproposide

«Je vais l’appeler pour m’informer de sa situation» Forfait pour au moins 6 mois, c’est-à-dire jusqu’à la fin de l’actuel exercice, annonce le site du club, nous avons donc voulu connaître l’avis du sélectionneur national à propos de cette longue indisponibilité : «Je vais l’appeler demain, pour voir tout ça avec lui. Je ne sais pas encore de quoi il s’agit, je vais m’informer de sa situation et d’ici là, on verra.» M. A.

En plus de Sunderland, Bordeaux le convoitait aussi

K

Al Jaish ne veut pas lâcher Ziani
tions émanant d’Angleterre et de France. Suivi par Sunderland, Karim aurait aussi été sollicité de nouveau par les Girondins de Bordeaux qui voulaient l’engager pour pallier le départ de l’international tunisien, Fahd Ben Khalfallah. Un intérêt réitéré par le club du midi de la France pour Ziani, déjà sollicité l’été dernier par cette même formation, entraînée par Francis Gillot. Les Girondins n’ont pas les moyens de le recruter A quelques heures de la date butoir du marché des transferts,

Mario Santana annoncé à Cesena

rétabli

qui fermera ses portes aujourd’hui à minuit, le départ de Karim Ziani n’est pas d’actualité, a indiqué une source proche du milieu de terrain d’Al Jaish que nous avons eue hier en milieu d’après-midi au téléphone. En plus du challenge sportif qui attend Ziani avec son club, troisième à six points du leader, les Girondins de Bordeaux ne seraient pas en mesure d’assurer le salaire de l’international algérien pour le reste de la saison. Ce qui a donc anéanti toute chance de revoir de nouveau Ziani évoluer dans un championnat européen cette saison. Moumen A.

Ghezzal en danger

Touché au tibia lors d’une séance d’entraînement, la semaine passée, Brahim Boudebouda, qui a dû déclarer forfait pour la Selon le site internet italien tutumercatoweb.it, le milieu de terrain dernière rencontre de championnat de Ligue 2, perdue à domicile samedi après-midi contre omme indiqué de couloir de Naples, l’Argentin Mario Alberto Santana, serait tout Châteauroux, a rejoué avant-hier avec la réhier, Ishak Belfodil proche d’un transfert à Cesena, cet hiver. Le même site ajoute que serve du Mans FC. Complètement remis, l’Alétait courtisé par l’entraîneur de Cesena attend l’évolution des contacts d’Abdelkader gérien a tenu sa place pendant tout le Ghezzal et Antonio Candreva avec les clubs désireux de l’enrôler pour match. De bon augure en prévision de la plusieurs clubs cet hiver. Ainsi, après avoir été solprochaine empoignade, importante se fixer à propos du recrutement du milieu napolitain. C’est aupour l’avenir du club, prévue lundi licité par des clubs des jourd’hui que tout se décidera à propos de l’arrivée de ce joueur qui évoprochain contre le FC Ligues 1 et 2 françaises, à l’inslue dans le même registre qu’Abdelkader Ghezzal. Nantes.

Belfodil prêté à Bologne

C

noncé comme pratiquement acquis, le site mercatoweb.it affirme qu’un accord a été trouvé entre les dirigeants de la formation de première division italienne, Bologne, et leurs homologues lyonnais.

tar du FC Nantes où on l’avait an-

04

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 1

CAB - JSK

aujourd’hui à 15h
Les Kabyles ont quitté Tizi hier matin
qqC’est hier matin, dans des conditions particulières, que la délégation kabyle a quitté la ville des Genêts pour rallier par avion Constantine d’où ils rejoindront leur halte à Aïn M'lila. Après avoir accordé aux joueurs 24h de repos suite à la défaite face au CRB et tout ce qui a succédé comme événements à la JSK, limogeage d’Ighil notamment, l’entraîneur, Karouf, a rassemblé ses troupes à l’aéroport Houari Boumediène pour se rendre à l’Est du pays. Le moins que l’on puisse dire c’est que les joueurs avaient tous donné l’impression d’être affectés par tout ce qu’a causé leur défaite face au CRB tout en pensant à la rude mission qui les attend ce soir face au CAB où le moindre faux pas compliquerait davantage la situation.

Tout pour relever le défi

qqPour ce match face au CAB, l’entraîneur en chef, Karouf, a retenu l’ensemble de ses joueurs, excepté les deux Canaris, Khellili et Nessakh, toujours blessés. Ils sont d’ailleurs 19 joueurs à composer la liste, sachant que le milieu de terrain, Sedkaoui, a purgé face au CRB et Dembélé, est officiellement qualifié.

19 joueurs retenus

Refaire le coup de 2010

D

epuis la dernière défaite essuyée à domicile contre le CRB, plusieurs choses ont changé à la JSK, à commencer par le départ de l’entraîneur, Meziane Ighil, qui a été limogé avanthier après-midi, suite à la réunion que le président Hannachi a provoquée avec les membres du conseil d’administration. En effet, le président Hannachi a même déclaré que l’entraîneur de la JSK n’est autre que Mourad Karouf. Ce dernier, qui assurera l’intérim jusqu’à la nomination d’un nouvel entraîneur en chef, a accompagné, hier matin, l’équipe à Batna pour livrer le troisième match de la phase retour contre le CAB. Une rencontre des plus difficiles attend les Canaris qui, faut-il le dire, traversent une période assez délicate suite aux mauvais résultats enregistrés dernièrement. Après un match nul contre le MCA et

une défaite contre le CRB, les coéquipiers de Hamza Ziad sont plus que jamais déterminés à revenir de l’extérieur avec un bon résultat qui leur permettra de rester en course pour une place sur le podium d’ici à la fin de saison.

domicile et relancera de nouveau la concurrence pour le championnat.

La JSK n’a gagné que deux fois à Batna depuis 2000
Depuis l’année 2000, le CA Batna et la JS Kabylie se sont croisés huit fois. Lors du premier match qui a eu lieu à Batna lors de la saison 1999-2000, les Kabyles ne pouvaient rien faire d’autre que de concéder une défaite de deux buts à zéro. Pour assister à une victoire, il nous a fallu attendre sept saisons. C’était en 2005-2006. Les Canaris, qui disputaient le titre de champion d’Algérie, ont réussi à décrocher une importante victoire, un but à zéro signé Hamza Yacef. Le dernier succès de la JSK aux Aurès remonte à 2010, un but à zéro. Le but a été inscrit par l’actuel pensionnaire d’Istres, Yahia Chérif. Saïd D.

Mobilisation générale au sein du groupe
Après les incidents qui ont secoué la maison kabyle dernièrement, une mobilisation générale a été annoncée pour sortir le club de cette situation et ouvrir une nouvelle page le plus tôt possible. En effet, lorsque nous nous sommes entretenus avec les joueurs de la JSK, nous avons remarqué qu’ils ne pensaient qu’à la victoire et que le départ de Meziane Ighil ne les a pas perturbés du moment que les départs et les arrivées sont du ressort de la direction. Autrement dit, un bon résultat à Batna permettra à la JSK de se racheter du dernier échec à

qqMême s’il est déclaré out face au CAB pour cause de blessure au genou, le portier kabyle, Asselah, a été retenu dans la liste des joueurs ayant fait le déplacement à l’Est du pays.

Asselah parmi le groupe

qqLes conditions climatiques d’hier n’étaient pas pour favoriser un vol des plus tranquilles pour la délégation kabyle. En effet, les joueurs comme les autres membres du staff technique ont eu de grosses frayeurs dans des zones de turbulences qu’a connues le voyage. D’ailleurs à l’atterrissage, Karouf nous a fait savoir, que, dans de telles conditions, l’équipe opterait la prochaine fois pour un déplacement par route.

Grosse frayeurs au cours du vol

Ziad : «On ira à Batna pour se racheter»
Le surlendemain du match face au CRB, nous avons jugé utile de contacter le milieu de terrain, Hamza Ziad, pour nous livrer ses impressions quant à l’amère défaite essuyée à domicile. Ce dernier, qui commence petit à petit à revenir à son meilleur niveau après avoir contracté une blessure du genou, nous a révélé que l’équipe était dans un jour sans face au Chabeb qui a été plus efficace en profitant de la seule nette occasion pour ouvrir le score. Concernant le match d’aujourd’hui, face au CAB, Ziad dira que la JSK n’a plus le droit de décevoir afin de se racheter et de récupérer les points perdus à domicile. Que pouvez-vous nous dire sur la dernière défaite essuyée à domicile contre le CRB ? Ce fut un match très difficile contre une équipe du CRB qui cherchait son troisième succès à l’extérieur. Il est vrai que nous avons préparé ce match, mais dommage nous sommes passés à côté. Sincèrement, on voulait profiter de l’échec des leaders, à l’image de l’USMA et l’Entente, pour bien se repositionner. Seulement, la chance nous a encore une fois tourné le dos. Ne trouvez-vous pas que vous n’étiez pas à la hauteur. Autrement dit, que vous n’avez pratiquement rien fait pour gagner? Écoutez, nous avons bien entamé la partie, d’autant plus dans le premier quart d’heure où on aurait pu ouvrir la marque. Par la suite, on n’avait pas eu des occasions nettes pour faire la différence. Cela nous a coûté une défaite amère. Avant l’entame de la phase retour, on avait décidé de se racheter et se montrer intraitable à domicile. Encore une fois, nous n’avons pas été à la hauteur. A propos du CRB, les Belouizdadis méritent-ils les trois points ? Que puis-je vous dire… Pour être sincère avec vous, le CRB s’est contenté de défendre pendant pratiquement toute la partie. Je pense que les visiteurs n’étaient pas si dangereux. Seulement, ils étaient plus efficaces que nous. Ils avaient eu deux occasions, ils ont réussi à en marquer une. En football, dominer n’est pas gagner, bien que nous, nous n’ayons pas dominé toute la partie. Revenons au sujet qui fait la une des journaux ces deux derniers jours. Êtes-vous au courant du limogeage de Meziane Ighil (entretien réalisé quelques heures après le départ de l’entraîneur) ? Que pouvez-vous nous dire làdessus ? Croyez-moi, je viens d’apprendre cette nouvelle. Je m’attendais à le voir demain à l’aéroport pour qu’il nous accompagne à Batna. Désormais, l’entraîneur n’est plus en place, mais nous, nous devons continuer à bosser car un bon résultat face au CAB s’impose. Pour répondre à votre question, je suis désolé, mais je ne veux pas trop en parler. Seule la direction a le droit de faire des déclarations. Nous les joueurs, on se contente d’exercer convenablement notre métier, sans plus. Sincèrement, Ighil vous a-t-il marginalisé vu vos rares prestations? Non, je ne pense pas que ce soit le cas. Tout le monde le sait, j’ai contracté une blessure dès l’entame de la saison qui m’a éloigné des terrains pendant une longue période. Donc, je ne pourrais pas blâmer Meziane Ighil. La preuve, j’ai même fait quelques apparitions avec lui. Désormais, j’espère avoir plus de chance. Ainsi, je tiens à vous dire que Mourad Karouf possède les moyens et suffisamment d’expérience pour gérer le groupe. Vous avez un match des plus difficiles à livrer contre le CAB. Etes-vous prêts à vous racheter, ou bien la défaite face au CRB vous aurait-elle déstabilisés ? Non, je ne pense pas que la défaite face au CRB nous ait déstabilisés. Au contraire, elle nous a galvanisés pour se déplacer à Batna avec un seul mot d’ordre : gagner. Je pense que nous devons réussir notre pari et revenir avec un bon résultat pour pouvoir se racheter. Heureusement que les leaders du classement ont tous été tenus en échec. Cela a amorti un peu le choc, puisque six points seulement nous séparent du leader. Autrement dit, les premiers rôles sont désormais toujours jouables. Entretien réalisé par Saïd Djoudi

qqA la fin du match face au CRB, tous les joueurs ont été autorisés à rentrer chez eux. Le latéral droit, Imad Remache, en a profité pour se rendre chez lui au Khroub. C’est hier matin qu’il a rejoint son équipe à Constantine. Pour rappel, la JSK a quitté Tizi hier et a passé la nuit à Constantine avant de poursuivre le chemin ce matin vers Batna.

Remache a rejoint l’équipe à Aïn M’lila

qqTrois dirigeants de la JSK, à savoir le kiné, Guillou, le médecin, Djadjoua, et le garde matériel, Samir, ont rallié, tôt hier matin, la ville de Constantine par route et ont tout réglé avant l’arrivée de l’équipe par avion. L. A.

Guillou, Djadjoua et Samir ont tout réglé sur place

Zarabi s’explique :

«Je n’ai jamais eu un excès de poids» Alors que nous n’avons pu interroger les
joueurs juste après la défaite face au CRB, nous avons jugé utile de contacter, deux jours après, l’axial, Abderaouf Zarabi, qui nous a raconté l’action du but de Slimani. Ainsi, il a tenu à nous préciser qu’il n’a jamais eu un excès de poids, même quand il jouait en Europe. Par ailleurs, il n’a pas manqué de nous révéler que le départ de Meziane Ighil n’affectera pas les joueurs, qui sont bien concentrés et qu’un bon résultat face au CAB est désormais obligatoire pour limiter les dégâts : «Pour revenir un peu en arrière, plus exactement au match face au CRB, je tiens à vous dire que nous n’avions pas été à la hauteur. Nous n’avons pas fait grand-chose pour gagner. Ça arrive ce genre de truc dans n’importe quelle équipe. Tout le monde n’arrête pas de parler de l’action de but. Alors je vous dis que je n’avais pas d’autre choix que de remettre le ballon du moment que Rebih et Slimani étaient derrière moi. N’importe quel joueur aurait fait la même chose que moi dans une telle situation. Pour revenir au sujet du poids des joueurs, il est utile de signaler que je n’ai jamais eu un excès de poids. Je garde cette forme depuis plusieurs années. D’ailleurs, je me sens bien ainsi. Revenons au match face au CAB, cette partie d’annonce aussi difficile pour nous, mais nous devons rester sereins et surtout mobilisés pour ne pas tomber dans le piège. Nous avons encore deux mois et demi devant nous. Donc, il n’est jamais trop tard pour bien faire.» «Le départ d’Ighil, je n’ai aucun commentaire à faire là-dessus» Avant de conclure, nous avons demandé à Zarabi s’il était au courant du départ de l’entraîneur, Meziane Ighil. Il se bornera à dire : «Il est vrai que j’ai appris cette information, mais je ne peux rien dire là-dessus du moment que la direction de la JSK connaît bien son travail. En ce qui nous concerne, nous allons continuer à bosser dans le but de retrouver vite le sourire.» S. D.

«Le limogeage d’Ighil, je ne veux pas trop en parler»

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

CAB - JSK

Coup d’œil ligue 1

05

Ighil a répondu à Hannachi sur Berbère Télévision

«Ses propos sont ceux d’un malade, d’un fou»

Hannachi : «Il y a eu un bon recrutement, c’est lui qui est incompétent»
Réagissant en direct sur Berbère Télévision après l’intervention de Meziane Ighil, Mohand Cherif Hannachi a maintenu ses critiques à l’égard de l’entraîneur, soulignant, au passage, que «Ighil est tellement violent qu’il a agressé son père et que ce dernier est allé jusqu’à porter plainte contre lui». Rejetant les reproches qui lui ont été portées par Ighil sur le mauvais recrutement effectué, Hannachi a insisté sur le fait que le nécessaire avait été fait en la matière. «Nous avons une grande équipe avec de bons joueurs. Nous avons fait un très bon recrutement. Il se trouve que Ighil n’a pas su utiliser comme il se doit l’effectif qu’il avait sous la main», a-t-il affirmé.

L

imogé de son poste d’entraîneur de la JS Kabylie et critiqué avec virulence par le président du club, Mohand Cherif Hannachi, Meziane Ighil a réagi hier soir en direct sur Berbère Télévision dans l’émission Addal. Voici une synthèse de ses déclarations, faites essentiellement en kabyle. «Une cinquantaine d’entraîneurs sont passés à la JSK, cherchez l’erreur» «Je suis très surpris par les mots utilisés par Hannachi, surtout lorsqu’il me traite de monstre. Ce sont des propos d’un malade, d’un fou. D’ailleurs, je ne suis pas trop étonné par ce genre de propos puisqu’une cinquantaine d’entraineurs avant moi, dont Lang, Geiger, Menad et Saïb, avaient été traités de la même façon par Hannachi. Cherchez l’erreur. Cela renseigne sur le personnage et démontre que le problème n’est pas forcément dans l’entraîneur.» «Dembélé, ce n’est pas moi» «Le président prétend que c’est moi qui avais insisté pour le recrutement de Dembélé. C’est faux ! Ce n’est pas moi qui l’ai ramené. D’ailleurs, je ne l’ai même pas supervisé avant la décision prise de le recruter. Je n’ai donc rien à voir avec le recrutement de ce joueur, contrairement aux affirmations de Hannachi.» «Si j’ai perdu 12 points, c’est parce qu’en arrivant, je n’ai pas trouvé un effectif, mais un hôpital» «Il me reproche d’avoir perdu 12 points à domicile. Je tiens juste à faire remarquer qu’en arrivant à la JSK, j’ai trouvé un hôpital. Il y avait un effectif non seulement limité, mais comptait, de surcroît, de nombreux blessés ainsi que des absents retenus en sélection nationale U23. De plus, l’équipe n’avait pas effectué de préparation après la Ligue des champions africaine. J’ai dû composer avec cette situation et il m’a fallu un mois et demi de travail pour remettre l’équipe sur pied. Aujourd’hui, l’équipe n’est plus dans la même situation.» «On ne m’a jamais présenté e Doudah comme membre du Conseil d’administration» «On ne m’a jamais présenté ce Doudah

«Si on peut octroyer 90 heures de repos, je quitte le football !»
Insistant beaucoup sur l’incompétence de l’ancien entraineur de la JSK, il a martelé : «Il y a des signes qui ne trompent pas. Si un vrai connaisseur du football me dit que c’est normal d’octroyer à des footballeurs professionnels un repos compris entre 70 et 90 heures, je quitte le football !»

comme étant un membre du Comité d’administration du club. Ce n’est que par la suite, après l’incident, qu’on me l’a dit. En tout cas, je ne me souviens pas l’avoir vu assister aux entrainements. S’il est réellement membre du Conseil d’administration, il devrait être connu. D’autre part, j’ai un principe : je ne permets à personne de violer l’intimité du vestiaire. Mis à part le président du club, aucune autre personne, en dehors des joueurs et du staff technique, n’a le droit d’y entrer. C’est ce principe que j’ai voulu faire appliquer.» «Le refus de recruter, c’est un coup monté contre moi» «A la fin de la phase aller, j’avais demandé à ce que l’effectif soit renforcé pour que nous puissions disputer la phase retour avec le maximum d’atouts. Cependant, cela n’a pas été fait. Hannachi s’est entêté à ne ramener personne et à conserver l’effectif actuel. Aujourd’hui, je pense que c’est un coup monté contre moi afin de m’empêcher d’aller de l’avant. En tout cas, c’est l’équipe qui en paye les frais. Au passage, et contrairement à ce que prétend Hannachi, je ne suis pas un anti-JSK. J’aime ce club et des gens peuvent en

témoigner.» «Je ne crois pas que les joueurs aient comploté contre moi face au CRB» «On laisse entendre que des joueurs ne se sont pas donné à fond contre le CRB, mais je n’y crois pas. Entre les joueurs et moi, il existe une relation très étroite. Je leur fais confiance et je n’ai jamais douté de leur sincérité ou de leur honnêteté. Dans ce match, ils ont donné le meilleur d’euxmêmes, surtout durant la première mitemps, et je n’ai rien à leur reprocher sur ce point. En conséquence, je ne crois pas qu’ils aient comploté contre moi.» «Si j’étais anti-JSK, je ne serais pas revenu» «Si j’étais réellement un anti-JSK qui voulait casser l’équipe, je ne serais pas revenu après avoir annoncé mon intention de démissionner. J’aurais, au contraire, laissé l’équipe abandonnée à elle-même. Je suis revenu pour le bien de l’équipe et par égard aux supporters qui m’ont toujours manifesté leur confiance. Comme je l’ai dit, j’aime la JSK, contrairement à ce qu’affirme Hannachi.» Synthèse : A. N.

«Les supporters doivent s’unir et construire, non démolir»
Par ailleurs, le patron de la JSK a réfuté que les supporters soient en colère contre lui et qu’il y ait un mouvement de protestation contre le limogeage de Ighil. «J’ai parlé avec des membres du comité de supporters et je les ai sensibilisés sur la nécessité de s’unir et construire au lieu de détruire. C’est dans des moments pareils que le club a besoin du soutien de son public. Si les supporters ne se mettent pas aux côtés de leur équipe dans des moments pareils, quand le feraient-ils ?»

«Si un investisseur sérieux est intéressé par la JSK, qu’il se présente»
Pour conclure, hannachi a réitéré qu’il ne s’accroche pas à son poste de président du club. «Je suis un enfant de la JSK et je ne cherche que son bien. Cependant, je ne la laisserai pas au premier venu. Je prends les téléspectateurs de Berbère Télévision à témoin : si un investisseur sérieux est intéressé par la reprise de la JSK, qu’il se présente. Je suis fatigué et je suis prêt à passer la main, mais pour un investisseur sérieux qui saura préserver le prestige de ce club», a-t-il insisté. Synthèse : A. N.

Cité avec insistance pour succéder à Meziane Ighil, Azedine Aït Djoudi, ex-entraineur des Canaris ne reste pas insensible aux rumeurs le renvoyant sur le banc de la JSK. A en croire une source digne de foi, l’ex-sélectionneur des U23 qui commentait en privé l’info se dit intéressé par le retour au bercail mais non sans émettre une certaine réserve. En effet, Aït Djoudi qui cumule déjà trois passages au club kabyle préfère s’astreindre à une sorte de wait and see, le temps de voir ce que fera la JSK lors de son déplacement à Batna, car comme il l’a avoué à ses proches, il ne souhaiterait pas reprendre la JSK dans la position d’un potentiel relégable. Affaire à suivre.

Karouf «J’ai déjà hérité de la même Ait Djoudi se dit « intéressé » situation et nous avons relevé le défi»
L’histoire se répète pour l’entraîneur Mourad Karouf, l’espace de la même saison. En effet, après le limogeage de l’entraîneur en chef, Meziane Ighil par l’administration de la JSK, le président Hannachi a décidé de confier la responsabilité de diriger l’équipe face au CAB à l’ex-international de la JSK, Mourad Karouf, adjoint de l’ex-entraîneur Ighil. L’enfant de Tizi hérite pour la seconde fois de la même situation lorsqu’on rappellera qu’après le limogeage de Saïb en début de saison, c’est lui-même qui a hérité de la barre technique et réussi à vaincre le MCA en début de saison. A ce propos, Karouf dira : «Je crois que j’ai déjà assumé les mêmes missions et réussi à relever le défi, en début de saison et après le départ de Moussa Saïb, c’est moi- même qui avait dirigé le match face au MCA et nous avons su relever le défi en remportant le match. J’espère que nous saurons faire montre de volonté pour réédisentiment affiché de tous. Ils doivent absolument réagir pour que l’on puisse traverser ces moments difficiles.» «Je vais assurer l’intérim jusqu’à nouvel ordre» Evitant de commenter le dernier changement à la barre technique et préférant uniquement se concentrer sur le match, Karouf s’est dit prêt à assumer pleinement les fonctions qui lui ont été confiées par la direction et dira à ce sujet : «Je préfère penser à ce match face au CAB et trouver la meilleure solution pour que l’équipe réagisse positivement.» «Ce que je peux vous révéler par contre c’est que je vais assurer l’intérim en tant entraîneur en chef de l’équipe première jusqu’à nouvel ordre» a tenu à nous confirmer Karouf. L. F.

L. A.

sont au CAB, ce soir, que le appelés ce soir à qqLes joueurs de la JSK faire qqC’est facemalien, Makan Dembélé,jeune attaquant simontre de beaucoup de volonté gnera son baptême du feu. Ayant obtenu son sur le terrain du 1er-Novembre de Batna pour arriver à battre le CAB local ou du moins réussir un match nul. Un résultat positif est plus que nécessaire lequel diminuera un tant soit peu la lourde pression qui pèse depuis la déroute face au CRB. Une source sûre nous a confié que la direction prévoit une prime conséquente dans le cas où l’équipe rentrerait avec une victoire, chose qui n’est pas impossible.
TMS samedi dernier, et aprés avoir été qualifié par la LFP le lendemain, Dembélé sera naturellement aligné par Karouf en début de match. A ce sujet, Dembélé nous a confié : «D’abord, je suis soulagé d’être officiellement qualifié, j’attendais cela depuis un bon moment. Désormais, je sais ce que je dois faire et ce qui m’attend. J’espère bien jouer ce match et bien entendu marquer. Je ne connais rien de l’adversaire du jour, seulement je suis persuadé qu’avec la mobilisation du groupe on pourra réaliser un résultat positif. C’est en tout cas mon seul souhait pour mon premier match à la JSK.» L. A.

Une forte prime pour battre le CAB

Dembélé : «J’espère jouer ce match et marquer»

ter le même scénario et forcer le CAB dans son fief. Je m’attends à voir les joueurs se présenter en conquérants, mettre de côté ce qui vient d’arriver et ne penser qu’à la meilleure façon de repartir avec un résultat probant.» «Les joueurs doivent réagir» A propos du match de cet après-midi, et bien qu’il le qualifie de difficile, Karouf reste toutefois optimiste et déclare : «Je sais que la mission qui nous attend face au CAB n’est pas aisée et que les joueurs doivent redoubler d’efforts. Ils sont décidés à réagir et c’est le

06

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 1

CAB-JSK

Oussalah : «Je n’aurai aucun état d’âme face à la JSK»
a perdu. Contre le MCS, on est reveLa suspension de Ali Daira pourrait nus avec un bon résultat. Il faut être l’occasion pour Nassim Oussalah maintenant confirmer contre la de retrouver la compétition. Le hasard a voulu que ce soit contre son ex- JSK et gagner le match. équipe. C’est ainsi que nous avons Vous n’avez pas encore voulu connaître ses impressions, à repris la compétition, quelques heures du début de la rencomment vous sencontre… tez-vous physiquement ? On a envie de dire que la suspension de Je n’ai pas encore Daira vous offre l’occasion de retrouver repris le championvotre ex-équipe, la JSK ; un commentaire nat, mais je me tiens à ce sujet ? prêt. Je ne suis pas enC’est vrai que mon coéquipier Daïra ne core à 100% de mes joue pas à cause de sa suspension, mais je ne moyens, mais c’est en sais pas encore si je vais être titularisé contre jouant que je vais rela JSK (entretien réalisé lundi en fin de matitrouver le rythme de la née). Toutefois, je me tiens prêt à apporter compétition. mon aide à mon équipe. Ce match a pour vous un caractère partiEntretien réalisé par culier, n’est-ce pas ? M. B. J’ai porté le maillot de la JSK pendant de nombreuses années. Maintenant si le coach fait appel à moi, ça va être particulier dans le L’équipe sens où je vais me retrouver en face de mes Lundi a rejoint Batna ex-coéquipiers, mais ça s’arrête là. Audécrassage jourd’hui, je porte le maillot du CAB et dimanche en fin je défendrai ses couleurs sans état d’après-midi et derniers d’âme. Autant dire que dimanche a été consacré au voyage. réglages La JSK viendra vient d’être seLe CAB est rentré à Oran en provenance de Saïda, dicouée par un scandale à la suite Le staff technique a manche dans la matinée. A partir de la capitale de de la bagarre qui a éclaté dans le programmé une séance l’Ouest, les camarades de Siffour ont pris le vol de 13h45 à vestiaire, psychologiquement de décrassage au cours votre adversaire est amoindri ? destination de Constantine. Le trajet de la ville du Vieux de laquelle ont été apJ’ai entendu parler de l’incident, rocher à Batna s’est effectué à bord de l’autocar du club. portés les derniers rémais on doit rester vigilants et faire Un périple qui n’était pas de tout repos, quand on sait glages, avant le match attention à la bête blessée. que les Rouge et Bleu ont un match difficile qui les face à la JSK. Un match Le CAB est revenu de Saïda avec un attend face à la JSK aujourd’hui mardi, sur la important pour les deux résultat encourageant, c’est de bon pelouse du stade du 1er-Novembre. augure, n’est-ce pas ? équipes qui promet d’être On a bien joué contre l’USMA même si on très disputé.

Hadi Adel, le joueur en forme de cette phase retour
a nouvelle recrue du Chabab fait une entame qui n’est pas sans plaire à ses recruteurs. En deux matchs, Hadi Adel, puisque c’est de lui qu’il s’agit, s’est montré à la hauteur du rôle que le staff technique lui a confié. Malgré une longue absence des terrains, Hadi Adel n’avait pas totalement arrêté de courir et de s’entraîner. Il était persuadé de rebondir et il n’a pas eu tort. Il a su tirer son épingle du jeu en deux matchs.

L

Après le match contre l’USMA, le coach le félicite A la reprise, le lendemain du match contre l’USMA, le staff technique a fait son speech avant l’entame de la séance. Ameur Djamil n’a pas tari d’éloges sur son milieu offensif. Il en fera de même pour Ghodbane. Il s’agit des nouvelles recrues et il est normal qu’il les encourage, d’autant plus que le CAB n’a jamais connu, depuis quelques années, une période aussi compliquée. Un paquet de joueurs est hors du coup pour des blessures et pour cause de suspension. Mais cela ne diminue en rien la bonne prestation de Hadi Adel. Contre Saïda, un 1 but et une occasion ratée à la 87’ Avant de quitter Batna à destination de l’Espagne pour la préparation de l’équipe, le coach avait pris à part Hadi Adel et lui avait confié qu’il comptait sur ses services pour la 2e partie du championnat. Ameur Djamil a tenu à ce que la nouvelle recrue qui n’était pas concernée par le voyage en Espagne fasse sa préparation à Batna. Ce que fit Hadi Adel, malgré son désir de peaufiner sa préparation à Biskra, sa ville natale. Le staff technique, a dès la reprise du championnat, mis le transfuge de l’USMAn dans le bain. Face au MCS, Hadi Adel va se distinguer à nouveau en marquant un but suite à une erreur de la défense de Saïda. A la 87’, il est en position de donner la victoire à son équipe, mais sa frappe butte sur le gardien Bouhada. Confirmer sa forme contre la JSK La 19e journée du championnat de Ligue 1 se jouera cet aprèsmidi et le CAB recevra une équipe qui vit une sérieuse crise. En effet, la JSK sort d’une défaite inattendue contre le CRB. Hadi Adel aura pour tâche de confirmer sa bonne forme de ce début de phase retour.

MCA-CSC

aujourd’hui à 17h45
Hier, dernier réglage avant la confrontation
qqC’est hier après-midi à 16 h 30 que les joueurs du Mouloudia ont effectué leur dernière séance, avant le jour J. François Bracci, soucieux du moindre détail, a profité de l’occasion afin d’apporter les derniers réglages à son onze qui croisera ce soir le fer avec son ancien club.

Le Mouloudia veut
préserver son invincibilité

Babouche : «Tout autre résultat qu’une victoire serait une catastrophe»
Héroïque et courageux face à l’Entente de Sétif, Réda Babouche n’a qu’une seule envie : confirmer le succès de vendredi dernier en prenant cette fois-ci la mesure du CSC. Pour le capitaine mouloudéen, il n’y a que les trois points de la victoire qui feraient les affaires de son équipe désireuse de revenir dans la course au podium. Tout autre résultat qu’une victoire serait une catastrophe. Il est hors de question de commettre un nouveau faux pas chez nous devant notre public. Le fait de recevoir une équipe qui vient de s’incliner chez elle lourdement est-il avantageux ? Bien au contraire, il faudra se méfier de la bête blessée. Le CSC aura à cœur de rectifier le tir, c’est pour cela qu’il ne faut pas croire que ça va être un match facile. Il faudra se montrer très vigilants pour ne pas se faire surprendre. Vous avez vu que lors de la précédente journée, les équipes qui recevaient ont eu toutes les peines du monde à s’imposer. Avec l’appui de notre public, nous espérons empocher les trois points qui nous permettront de poursuivre notre course vers l’avant. Il y aura face à vous deux anciennes connaissances que sont Fodil Hadjadj et Zoubir Zmit. Que vous inspirent ces retrouvailles ? Je serais très content de les revoir. Nous avons partagé tellement de très bons moments ensemble. D’ailleurs, le public de Bologhine devra leur réserver un accueil chaleureux pour services rendus au club. Mais bon, sur le terrain chacun défendra les intérêts de son équipe. Entretien réalisé par Tarek-Che

ort de son succès à Aïn El Fouara, le MCA aura aujourd’hui une belle opportunité de poursuivre sa série de bons résultats, en accueillant le CSC sur son stade fétiche. Le Mouloudia, qui a connu une entame de parcours très difficile, a réussi pour la première fois de la saison à enchaîner cinq matchs d’affilée sans concéder la moindre défaite, et ce n’est pas un pur hasard si l’équipe se trouve actuellement à la neuvième position du classement, à huit longueurs seulement du leader. Le MCA, qui était en position de deuxième reléguable, a réussi à remonter la pente par cette série de bons résultats. Si les coéquipiers de Babouche arrivent à accrocher le CSC à leur tableau de chasse, ils préserveront leur invincibilité mais cela leur permettra aussi de créer une

F

dynamique de résultats, ce qui représente une nécessité pour chaque équipe qui veut jouer les premiers rôles. C’est cette dynamique qui permettra aussi aux joueurs de s’exprimer sur leur véritable valeur sur le terrain, du fait qu’ils seront en pleine confiance. Pour une deuxième victoire consécutive Cette rencontre, qui sera celle de la confirmation, est aussi une bonne opportunité d’enregistrer une deuxième victoire consécutive. Là aussi et depuis l’entame de la saison, le MCA n’a jamais réalisé deux succès de suite, car à chaque fois l’équipe rechutait au moment où elle devait rebondir. Si le Doyen s’offre aujourd’hui les Constantinois à Bologhine et réussit ainsi à prendre six points en deux

rencontres, cela lui ouvrira Mise au vert même les portes d’un troiau Mercure Vous semblez être dans sième succès, lorsqu’on sait que les poulains de Bracci qqFinalement, en raison les meilleures disposijoueront face au NAHD le des travaux de rénovation, tions pour affronter le CSC… week-end prochain, au les Mouloudéens ne se sont La direction du club a stade du 5-Juillet. Par la pas mis au vert à l’hôtel Dar mis tout en œuvre pour suite, le MCA, qui aura un Diaf de Bouchaoui. C’est au nous mettre dans les meilcalendrier favorable, receMercure que les camarades leures conditions. On a vra la JSMB, et là aussi les de Ghazi ont élu, hier soir, mis tous les atouts de camarades de Koudri pour- domicile, avant d’affronter le notre côté pour bien récuront gagner cette renconCSC. pérer et abordé favorablement la rencontre face au tre. En somme, le vieux CSC. Pour ma part, Dieu club algérois est sur un Le bus du MCA merci, je me suis complètetapis en velours pour reremis de cette grippe lancer carrément ses à la disposition mentm’a beaucoup affaibli. qui chances de jouer les predes Constantinois Vainqueur face au leader miers rôles du championdu championnat, vous qqA leur arrivée à l’aéronat, voire le titre. Par une êtes dans l’obligation de port Houari-Boumediène, la simple opération arithméconfirmer cette embellie délégation du CSC a pu retique, le MCA a douze contre le club constantijoindre son lieu de regroupepoints en jeu qui peuvent nois… ment à l’hôtel El Mehdi à On sait que le match va changer toutes les donStaouéli, à bord du bus du être très difficile contre une nées, mais cela doit passer MCA qui a été mis à sa dis- équipe du CSC qui voudra en premier lieu par une position durant son court sé- se racheter, après la défaite victoire face au CSC. concédée chez elle face à jour dans la capitale. K. M. Chlef. Mais pour nous, seule
la victoire nous intéresse.

MCA-CSC

N° 1820 M ardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 1

07
Une nouvelle fois, le stade Om devra afficher complet pou ar-Hamadi CSC. La victoire décrochée r la venue du en terre sétifienne devra inciter les Ch naoua à se déplacer en masse pour assiste r à la production de leurs joueurs favoris. mouloudéens se sont mo D’ailleurs, les fans bili intention de jouer leur rôl sés avec la ferme e de 12e homme.

Battre à tout prix le CSC pour se relancer dans la course au podium
a victoire décrochée avec brio vendredi dernier en terre sétifienne a eu pour effet de booster le moral des troupes qui n’ont qu’une seule envie : confirmer cette embellie face au CSC. Battu lors du match aller au stade Hamlaoui sur un but de Benhadj, le Mouloudia de Benchikha n’avait alors pas su profiter du huis clos infligé par la LNF au club constantinois. Autant dire que le Mouloudia version Bracci abordera le rendez-vous de ce soir sous la signe de la revanche. Même si les deux formations ne se sont plus affrontées depuis 2006 à Alger, c’est l’occasion ou jamais pour les camarades de Chaouchi de remettre les pendules à l’heure. Faire d’une pierre deux coups sera le leitmotiv des Vert et Rouge qui auront à cœur de s’imposer pour se relancer dans la course au podium, surtout qu’ils ont un calendrier favorable avec trois matches de suite à domicile, ce qui leur offre l’opportunité de rajouter neuf points dans leur escarcelle. Après la déception du match nul concédé à domicile face aux Canaris, les joueurs savent qu’ils n’ont plus le droit de décevoir à nouveau leurs supporters qui avaient quitté Bologhine la mort dans l’âme.

Les Chnaoua décidés à jouer leur rôle de 12e hom me

L

es semaines, est considéré comme le ma Fawzi Chaouchi équipe mouloudéenne quiillon fort de cette est la force des choses, très dép devenue, par performances. Pas peu fier endante de ses les Chnaoua comptent bie s de leur portier, n hon queluche juste avant le cou orer leur cop d’envo rencontre de ce soir face i de la au CSC.

Ils comptent honore r Chaouchi Depuis quelqu

Le public de Bologhine n’a pas oublié Fenier et la débâcle de 2005 Côté Chnaoua, personne ne pourra oublier la lourde défaite essuyée face au CSC à Bologhine lors de la saison 2004-2005. Ce jour-là, les hommes de Jean Paul Rabier avaient été sèchement battus par les Clubistes sur le score sans appel de 4 à 1 grâce à un quadruplé de Hocine Fenier. Une défaite qui a fait date dans les annales du vieux club algérois même si certains expliquent cette déroute par des manipulations pour faire tomber la direction qui était

en place. Un affront qui sera lavé une saison plus tard au 5-Juillet sous l’ère Robert Nouzaret. Le Mouloudia avait alors imposé sa loi en remportant la partie sur le score de 3 à 0 grâce à un doublé de Daham et un but de l’inévitable Hadj Bouguèche. En 1997, le MCA avait failli priver le CSC du titre Toujours dans le registre des confrontations entre le MCA et le CSC à Bologhine on notera un face-à-face qui a failli chambouler l’histoire du club, lors de la saison 1996-1997, celle du sacre pour les

Sanafir, et qui avait failli virer au cauchemar suite à la défaite concédée face au Mouloudia sur le score de 3 à 0. Dob (2’), Aït Tahar (75’) et Benaïssi (88’), ce dernier auteur d’un chef d’œuvre avec une frappe des 30 mètres, ont été les principaux artisans de cette belle et retentissante victoire qui a failli priver les Constantinois du sacre. Finalement, ce n’était que partie remise puisque les Clubistes vont décrocher quelques jours plus tard leur premier titre dans l’histoire du club. T. Che

tion de Fawzi Ch vie à la loupe par Kaoua, aouchi sera suitionneur Vahid Halilhodz l’adjoint du sélecic, étant plus que jamais pre le Mouloudéen les buts face à la Gambie. ssenti pour garder C’e jamais pour Chaouchi de st l’occasion ou confirmer qu’il est bel et bien le meilleur portier en Algérie.

Le natif de Bordj Men aïel sera suivi par Kaou a La produc

Il avait drivé le CSC lors de la saison 2003-2004

Bracci : «Je saurai laisser mes sentiments de côté le temps d’affronter le CSC»
Les retrouvailles avec le CSC à Bologhine auront un parfum assez particulier pour François Bracci qui avait réussi l’accession avec les Clubistes lors de la saison 2003-2004. «Je ne pourrais jamais oublier le CSC, le club de mes premières amours avec lequel j’avais réussi l’accession en première division. J’ai toujours des contacts avec les responsables du CSC. C’est évident que ce sera un match très spécial pour moi, mais aussi pour Zmit et Hadjadj, qui eux ont gagné la Coupe d’Algérie avec le Mouloudia. Je laisserai mes sentiments de côté le temps d’affronter le CSC avec cette obligation de gagner car on ne peut se contenter que d’un simple coup d’éclat face à l’ESS», nous a confié Bracci.

Le coach temporise à dévoiler son onze
Pour ce match qui opposera Bracci à son ancienne équipe, ce dernier maintient le suspense et temporise à dévoiler son onze rentrant, car il a beaucoup de solutions pour cette affiche, où il compte choisir les meilleurs éléments pour prendre le dessus sur cette équipe du CSC et se rapprocher davantage des formations du haut du tableau. En défense il ne faut pas s’attendre à des changements. C’est donc Babouche et Besseghir qui joueront sur les deux flancs de l’arrière-garde mouloudéenne. Quant à l’axe central, il sera composé du duo Mobitang-Zeddam, puisque ce dernier s’est rétabli de sa blessure.

Ghazi : «On doit
confirmer face au CSC»
concentrés sur notre match face au CSC qu’on doit gagner pour préserver aussi notre invincibilité. L’équipe reste tout de même sur une bonne note après votre victoire à Sétif, ce qui va vous libérer pour ce match du CSC C’était une victoire très importante pour nous, dans la mesure où elle nous a permis de confirmer les derniers résultats qu’on a enregistrés. Nous avons joué face à une bonne équipe de l’ESS. Ce genre de rencontre se joue sur de petits détails, comme ce fut le cas face à l’Entente. On doit confirmer cette victoire à Bologhine face au CSC. Il faudra qu’on joue comme nous avons l’habitude de le faire Les supporters vont se déplacer en masse et ils croient dur comme fer en leur équipe pour jouer les premiers rôles en championnat... Je remercie les supporters pour leur soutien et on fera tout pour leur dédier la victoire. Comme je l’ai dit, on tâchera de glaner le maximum de points lors de cette phase retour du championnat pour terminer à la meilleure place possible. K. M.

Daoud jouera aux côtés de Ghazi
Au milieu du terrain, et en l’absence de Koudri suspendu pour cette empoignade, c’est Daoud qui évoluera aux côtés Ghazi. En effet, Bracci a choisi d’évoluer avec deux récupérateurs seulement du fait qu’à domicile il préfère jouer l’offensive à outrance. L’entraîneur du MCA et en raison de la méforme de Yalaoui et celle de Berradja, alignera certainement Yachir qui occupera le flanc gauche du milieu du terrain. Djallit, pourcsa part, pourrait évoluer sur le flanc. Alors que Attafen jouera en tant que meneur de jeu et juste derrière le seul attaquant en pointe qui sera probablement Sayeh.

Après votre victoire face l’ESS, vous allez recevoir une équipe du CSC en pleine crise... C’est une rencontre qu’on a bien préparée afin de la négocier convenablement. Je pense que toutes les confrontation qu’on jouera à l’avenir seront difficiles, car elles nous opposeront à des équipes du haut du tableau ou bien celles qui jouent leur survie parmi l’élite. Le CSC, à l’image de toutes les équipes, se déplacera à Bologhine pour réaliser un bon résultat, c’est pour cette raison qu’on doit se montrer vigilants. Vous bénéficiez tout de même des faveurs des pronostics, car vous allez jouer à domicile... Certes, nous sommes avantagés du moment qu’on jouera à domicile et qu’on bénéficiera de l’appui de notre public, mais il faut savoir qu’il n’y a aucun match facile. C’est pour cette raison qu’il faut rester vigilants, afin de parer à toute mauvaise surprise. Une victoire vous permettra de relancer vos chances de jouer les premiers rôles du championnat... On essaye de négocier nos rencontres match par match et glaner le maximum de points. Maintenant l’opportunité de jouer les premiers rôles du championnat se présente, ce sera une bonne chose pour nous. Donc on est

La vente des billets débutera à 15 h
La direction du stade de Bologhine devra ouvrir les guichets de vente cet après-midi à 15h. Et pour assister au match, les Mouloudéens devront débourser 300 dinars pour l’achat du ticket. Malgré le prix élevé du billet, les supporters n’ont nullement envie de rater ce rendez-vous placé sous le signe de la revanche. Face à l’afflux des Chnaoua, il est fort probable que le billet atteigne 500 dinars au marché noir.

1000 Sanafir attendus
La direction du Mouloudia a prévu un quota de 1000 places pour les supporters du CSC qui ne manquent jamais un déplacement de leur équipe. Une petite tribune est aménagée à cet effet pour permettre au CSC de bénéficier du soutien des Sanafir qui seront près de mille à prendre place dans l’espace qui leur a été réservé.

Ne pouvant répondre individuellement à toutes les marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors du décès de leur cher et regretté Adder Mouloud, ancien supporter du MCA et de l’USMA, rappelé à Dieu à l’âge de 61 ans, les familles Adder et Naït Kaci remercient toutes celles et tous ceux qui ont compati à leur douleur et les prient de trouver ici l’expression de toute leur gratitude. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Remerciements

08

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

MCA-CSC

Coup d’œil Ligue 1
Retour du défenseur Lemaïci
Sanctionné par l’entraîneur Bouarrata pour un écart disciplinaire, le défenseur central Lemaïci aurait reçu l’aval de son administration pour rallier le groupe. Nous pensons qu’il devrait faire partie du onze tant l’axe central aligné devant Chlef n’a pas eu le comportement escompté avec des erreurs de débutants. Quitte à passer outre la discipline, le joueur serait en voie de retour.

Hadjadj : «Les Chnaoua savent pourquoi j’ai quitté le club»

C’

e st un mardi particulier que vivra aujourd’hui Fodil Hadjadj au stade de Bologhine. Portant actuellement les couleurs du CSC, c’est pour la première fois de sa carrière qu’il affrontera le MCA et de surcroît au stade de Bologhine. En effet, Hadjadj a déjà joué face à son ancienne équipe. C’était à l’occasion du match aller du championnat, qui s’est soldé par la victoire des Constantinois sur le score d’un but à zéro. Une confrontation qui s’est déroulée à huis clos, en raison de la suspension infligée au CSC. C’est sans aucun doute avec un pincement au cœur que Hadjadj prendra part à cette rencontre, et tout le monde se pose la question sur l’accueil qui lui sera réservé par les Chanaoua. A ce sujet, il nous dira : «C’est vraiment bizarre pour moi de jouer face à mon ancienne équipe. Je n’ai jamais imaginé qu’un jour j’affronterai le MCA, notamment à Bologhine. Certes, j’avais pris part au match aller, mais le fait que la rencontre s’est déroulée à Constantine et à huis clos, cela n’a pas eu d’impact sur moi. J’avais fait de mon mieux pour accomplir ma tâche convenablement sur le terrain. Je pense que les Chnaoua me réserveront un bon accueil, car ils saYalaoui non retenu... Suspendu lors du match face à l’ESS pour cumul de cartons, Nabil Yalaoui n’a finalement pas été retenu par Bracci, en prévision de la réception du CSC au stade Bologhine, aujourd’hui. ... Belaïd et Bouzidi aussi Amine Belaïd et Farès Bouzidi, eux également, n’ont pas été convoqués pour le rendez vous de ce soir. Hadji titulaire à la place de Berradja A la suite de la prestation moyenne de Seddik Berradja contre l’Entente de Sétif, Bracci a décidé de titulariser le jeune Hadji Abou El Kacem. T. Che

vent bien dans quelles conditions j’ai quitté le club. Je n’aimerai pas revenir sur ce qui s’est passé, car j’ai tourné la page. Je pense que les gens connaissent bien ce qui s’est passé à cette époque.» «Bologhine, c’est le stade de mon enfance» Sur les vingt-deux acteurs sur le terrain, Fodil Hadjadj sera le plus Mouloudéen d’entre eux, car si des joueurs comme Daoud ont atterri au MCA a un jeune âge, idem pour Koudri qui manquera à l’appel pour cause suspension, Fodil Hadjadj est un pur produit du Mouloudia : «Bologhine, c’est le stade de mon enfance, car j’y ai joué de 6 à 15 ans, où j’ai quitté le MCA pour tenter une expérience au FC Nantes. Sans pour autant parler des autres années lorsque je suis revenu au club en 2005. Je vous mentirais si je vous disais que je ne suis pas nostalgique à Bologhine, mais je me comporterai en professionnel. J’espère que les présents assisteront à une belle partie de football.» K. M.

Plusieurs noms de coachs circulent déjà
Bouarrata parti, l’administration du club va devoir procéder à son remplacement dans les meilleurs délais possibles. C’est ce qui porte à croire que tous les entraîneurs se trouvant sans poste à l’heure actuelle sont évoqués çà et là. On ne risque pas de voir du côté du profil où des capacités des futurs coachs, car l’essentiel serait de doter le groupe d’un responsable du staff technique. Les noms de Zekri et autres Ighil reviennent plus souvent que d’autres. Sans compter la piste d’un entraîneur étranger qui semble la plus plausible en ce moment. On en saura un peu plus dans les jours prochains.

Reprogrammée hier au siège

du club

Amrous soutenu par

une AG tenue en catimini

e hier au e par Sadek Amrous a été tenu préComme prévu, l’AG reprogrammé passée, l’huissier de justice s’est aga. Contrairement à la fois de la siège du club à Chér étaire. Cependant, les services après avoir délégué son secr senté en personne, nce, ce qui nous donne un ndre, ont brillé par leur abse DJSL, comme il fallait s’y atte re du jour a été maintenu, mais assemblée générale. L’ord aperçu sur la validité de cette seulement de vingt perdes membres présents qui était memce qui a changé, c’est le nombre l’AG de samedi. Les noms des ence en moins par rapport à dont sonnes, soit une prés été de vingt-neuf personnes, le d’émargement ont qui bres présents portés sur la feuil ions en question il y a celles e à savoir, si parmi les procurat ées. neuf procurations. Rest d’anomalies ont été enregistr samedi passé, beaucoup n’ont pas été légalisées, car ux de l’AG qui se sont dépeut se prononcer sur les trava ns. Seulement cette fois-ci, on ne Saint Cyr pour connaître les raiso Il ne faut pas sortir de iance roulés en catimini et à huis clos. ceux qui lui ont retiré leur conf a été porté à Amrous par A la fin des travaux, le soutien primes au-delà de toute consis’étonner lorsque les intérêts par le passé, mais il ne faut pas dération.

Bounaâs avec l’équipe
Boulhabib a donc maintenu les adjoints de Rachid Bouarrata pour accompagner le groupe à Alger en vue du match face au MCA. Ce sera en principe Bounaâs qui sera chargé d’assurer l’intérim en attendant. Contacté par nos soins, il a évité volontairement de faire la moindre analyse en reconnaissant : «Le match ne sera pas facile car nos joueurs se trouvent dans une situation psychologique délicate. Nous allons essayer de mobiliser l’ensemble et tenter de pousser nos éléments à une réaction tout en admettant les difficultés qui nous attendent. Du côté de l’effectif, nous allons prendre les joueurs disponibles et aligner sensiblement la même formation que celle du match passé à un ou deux changements près.»

Bouarrata part, retour à la case départ !
Il affrontera pour la première fois son club formateur Zeddam : «Désolé pour le CSC, nous devons gagner pour revenir sur les équipes de tête»

L

e comportement de certains supporters tout au long de la semaine précédant le match de Chlef et durant ce dernier a précipité le départ de l’entraîneur Rachid Bouarrata. Après une rencontre avec qui de droit au niveau du conseil d’administration au lendemain du match, les deux parties ont dû trouver un terrain d’entente pour un divorce prévisible au vu de la tension qui a commencé à voir le jour depuis un certain temps. Le coach a dû remettre sa démission tant il estime que les conditions élémentaires pour mener à bien son travail n’étaient plus réunies. Mais là où se pose le grand problème, c’est que pour tout un chacun Bouarrata n’est en rien le premier responsable de tant de gâchis. On pensera de notre part à certaines lacunes d’ordre administratif mais encore beaucoup plus au comportement de quelques éléments sur l’aire de jeu. Devant Chlef, nous ne pensons pas que Bouarrata a pu inciter ses joueurs à faire preuve de tant de maladresses et autres lacunes élémentaires. Sans compter le laisser aller de la part d’autres éléments censés être les

joueurs clés. Ces derniers gagneraient à revoir les séquences du match pour se rendre à l’évidence qu’ils ne sont pas exempts de reproches. La pression de la rue a été plus forte que toute autre idée d’assurer une stabilité et une continuité dans le travail reconnu dans un passé récent par les principaux responsables du club. Pourquoi donc ce revirement ? Seuls les concernés pourraient répondre à la question. Et c’est de nouveau la case départ pour une formation loin d’œuvrer dans le calme et la sérénité voulue. Le prochain entraîneur est averti Tous les coachs qui se sont succédé au CS Constantine savent pertinemment les difficultés existantes à gérer pareille formation avec une extrême pression de la part des supporters. Ce qui n’est pas fait pour donner le temps nécessaire à ceux qui prennent en charge la formation clubiste pour tenter de faire leur travail. Seuls les résultats positifs sont de nature à les maintenir en poste. Mais pour réaliser cet objectif, per-

sonne n’oublie que cela exige des efforts de l’ensemble des concernés et non pas seulement l’entraîneur. Une question se pose avec acuité, c’est celle relative au fait que ni les supporters et encore moins les différentes administrations qui se sont succédée ne sont à l’abri de remarques et de fautes. Alors pourquoi à chaque fois faire sauter le fameux fusible qui est l’entraîneur ? Trop facile diront beaucoup, n’est-ce pas ? Délicat, le match du MCA ! Sans nul doute, le match d’aujourd’hui devant le Mouloudia d’Alger ne devrait pas être une sinécure pour les joueurs clubistes. Dans un état mental lamentable, bien des questions se posent avec acuité : quelle va être la réaction des uns et des autres ? Qui se chargera de la composition du onze ? L’on croit savoir que Boulhabib devrait rencontrer certains éléments clés afin de les pousser à s’engager davantage dans la préparation de cette rencontre qui pourrait être celle de trop pour une formation en perdition.

Finalement, Hamza Zeddam sera opérationnel pour le rendez-vous d’aujourd’hui face au CSC, son club formateur. Depuis qu’il a quitté le CSC en 2007, ce sera la première fois que Hamza se retrouvera face à l’équipe de ses premières amours. «Ce sera un moment assez spécial du fait de se retrouver face à son club formateur. D’ailleurs, ce sera la première fois que je vais affronter le CSC depuis que j’ai quitté mon club. En tant que professionnel, je dois faire la part des choses. Maintenant, je défends les couleurs du Mouloudia et comme tel, je dois tout mettre en œuvre pour servir les intérêts de mon équipe. Désolé pour le CSC, mais nous devons gagner pour revenir sur les équipes de tête», nous a confié Hamza.

Bouguera dans le groupe
L’attaquant Bouguera, qui n’a pas été maintenu dans l’effectif du match de Chlef, a été convoqué par l’actuel staff technique à prendre part au match du MC Alger. A court physiquement, Bouguera pourrait prendre part ne serait-ce qu’à un temps de jeu réduit.

Le CSC hier à Alger
La délégation constantinoise a pris le chemin de la capitale la veille de sa rencontre de championnat devant les camarades de Babouche. Au vu du temps assez court, la préparation n’a pu s’effectuer de manière habituelle. Mais il faut dire que la préoccupation majeure des adjoints de Bouarata concerne davantage le volet psychologique. Tahar Aggoune

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 1

09

ASK - USMA

aujourd’hui à 15h00

Attention, faux pas interdit !

Un club professionnel miné

par les conflits internes
Suite à la défaite essuyée par les Rouge et Noir vendredi passé au stade du 5-Juillet devant l’USMH à l’occasion du derby Algérois comptant pour la dix-septième journée du championnat de la Ligue 1, une réunion a eu lieu, avant-hier au siège du club, entre les responsables et les membres du staff technique. En présence de Rebouh Haddad, Mouldi Aïssaoui et Mohamed Mekhazni, le premier responsable du club, Ali Haddad, s’est réuni avec les quatre membres du staff technique, et ce n’est qu’à 20h20 que les huit hommes ont quitté la ville de Hydra après avoir mis les points sur les i. Annoncé tout proche de la porte de sortie, Didier Ollé-Nicolle a, comme nous l’avons annoncé dans notre précédente livraison, obtenu une nouvelle chance. Le technicien français a vu le patron de l’ETRHB lui renouveler la confiance même si le club est en train de passer par une période difficile à cause de tout ce qui s’est produit ces derniers temps, à commencer par les problèmes disciplinaires jusqu’au mauvais résultat enregistré le week-end dernier. des terrains. Entre les deux hommes, le torchon brûle apparemment…

Il est appelé à instaurer la discipline
A Didier Ollé-Nicolle, il est reproché son manque de maîtrise du groupe. En effet, connu pour être un gars plutôt sympa, le technicien français a toujours gâté ses joueurs, mais certains ont pris cela pour de la faiblesse. D’ailleurs, depuis quelque temps, des cas d’indiscipline ne cessent d’être signalés. Le dernier en date, c’est celui de l’attaquant Nouri Ouznadji qui est arrivé avec plusieurs quarts d’heure de retard et s’est entraîné normalement. Sous la houlette de Renard, il aurait été renvoyé sur le champ. Trop permissif avec ses protégés, Ollé-Nicolle a été, donc, appelé à réagir pour rétablir la discipline. Réussirat-il à instaurer l’ordre comme l’avait fait l’actuel sélectionneur de la Zambie ? Réponse dans les jours à venir.

Dziri en manque de prérogatives
A l’USMA, ce ne sont pas les conflits qui manquent. Mêmes les membres du staff technique ne sont pas épargnés. À ce sujet, nous avons appris que Billel Dziri, l’adjoint de Didier Ollé-Nicolle, n’a pas suffisamment de prérogatives dans le vestiaire. Ne connaissant pas trop les réalités du football algérien, le technicien français n’a pas su, jusque-là, trouver les bons mots pour motiver ses joueurs, alors que l’ancien capitaine pouvait bien s’occuper de ce rôle. Mais il ne peut rien entreprendre sans le feu vert du premier responsable de la barre technique…

peine quelques jours après la défaite concédée au 5-Juillet face à l’USMH, voilà que l’USMA, à l’image de tous les clubs de la Ligue 1, renoue avec la compétition officielle à l’occasion de la dix-huitième journée du championnat national, en allant au Khroub défier l’équipe locale cet après-midi. Les Rouge et Noir, quatrièmes au classement, à un point seulement du CRB et l’ASO, les deux leaders, tenteront donc aujourd’hui de renouer avec la victoire afin de se racheter, mais aussi pour ouvrir une nouvelle page surtout que le club a vécu une période difficile ces dernières heures. Une mission qui ne s’annonce guère facile face à une formation de l’ASK dont l’objectif sera le même. Ayant perdu, eux

A

aussi, lors de leur dernière sortie, les locaux vont faire de leur mieux afin de goûter une nouvelle fois à la joie de la victoire. Pour cela, ils tenteront de profiter de l’état d’esprit des Usmistes qui ont cédé, le week-end passé, pour la première fois depuis le début de la saison, leur première place au classement. En quête d’un succès synonyme de rachat, l’USMA et l’ASK s’affronteront donc cet après-midi dans un match où la défaite est interdite.

cumul de cartons. Le Blidéen, qui n’a pas été convoqué, se contentera donc de soutenir ses coéquipiers à partir de chez lui. En son absence, Daham, le meilleur buteur du club la saison passée, est bien parti pour le remplacer dans le onze de départ.

Ollé-Nicolle a critiqué le recrutement
Lors de la réunion, le premier responsable de la barre technique, Didier Ollé-Nicolle, a critiqué le recrutement en affirmant avoir été surpris de voir Serge N’Gal débarquer cet hiver alors qu’il souhaitait que les dirigeants lui ramènent un avant-centre capable de booster la ligne offensive des Rouge et Noir. Il a, d’ailleurs, affirmé à plusieurs reprises que le groupe est déstabilisé par le fait de renfermer plusieurs éléments qui peuvent assurer le même rôle alors que sur d’autres postes, il n’y a pas de doublures. Chargé du recrutement, Mohamed Mekhazni, le manager général du club, a été donc égratigné par le technicien français en présence de Ali Haddad. Nous avons également appris que le coach usmiste ne s’est pas arrêté là, puisqu’il aurait même déclaré qu’il voulait un joueur prêt physiquement et non pas un élément qui a passé plusieurs mois loin

Ferhat et Bouchema dans la liste des 18
Comme Hamiti, Cheheïma, convoqué lors des deux derniers matches des seniors, n’est pas concerné par le match de l’ASK. Le jeune international a été laissé à la disposition des Espoirs après que Zinedine Ferhat eut effectué son retour dans le groupe. En plus de Ferhat, l’équipe enregistre également le retour de Nacim Bouchema. Le milieu de terrain défensif, qui a purgé sa suspension, devra retrouver sa place dans l’équipe type aujourd’hui. Adel Cheraki

Suspendu, Hamiti est resté à la maison
Pour ce match contre l’ASK, Didier Ollé-Nicolle sera obligé de se passer des services de l’un de ses titulaires, Fares Hamiti en l’occurrence. L’attaquant des Rouge et Noir, auteur d’un seul but depuis le début de la saison, ratera cette confrontation à cause de la sanction qui lui a été infligée pour

Remonter la pente, telle est l’exigence de Haddad
Lors de la réunion de dimanche soir, le premier responsable du club a été très clair : le staff technique sera maintenu à condition que Didier Ollé-Nicolle et ses assistants réussissent à remonter la pente. À présent, tout le monde sait ce qu’il doit faire pour que le club retrouve la stabilité. Adel Cheraki

Liste des joueurs convoqués :
Zemmamouche, Mansouri, Meftah, Ferhat, Yekhlef, Laïfaoui, Khoualed, Chafaï, Lemmouchia, Bouchema, Djediat, Feham, Boumechra, Ouznadji, Meklouche, Benaldjia, N’Gal, Daham.

Benaldjia «On jouera ce match
comme si c’était une finale»
Mehdi, qu’avez-vous à nous dire à propos de ce match contre l’ASK ? C’est un match d’une grande importance pour nous, ce n’est un secret pour personne. Cette rencontre sera difficile à négocier, mais nous allons l’aborder comme si c’était une finale. Nous savons que nous jouerons gros. Nous n’avons pas le droit à un autre échec. Nous sommes tous conscients de notre mission, et nous ferons de notre mieux pour qu’elle soit réussie. Ne craignez-vous pas que ce que vous avez vécu ces derniers jours vous déstabilise ? Non, pas du tout. Nous, en tant que joueurs, nous nous contentons de faire notre travail. Nous ne donnons pas de l’importance à tout ce qui se passe autour de nous. La page de l’USMH est tournée. Certes, j’étais déçu après le coup de sifflet final, mais je sais que ça ne sert à rien de se lamenter. Le plus important, c’est ce qui reste du parcours. L’USMA a-t-elle les moyens de relever le défi face au Khroub ? Bien sûr, et comment ! Il n’y a pas de doute là-dessus. Je suis sûr que nous pouvons le faire. Nous allons tout donner pour atteindre notre objectif, celui d’empocher les trois points. Entretien réalisé par Adel C.

Recalé à l’USMA, Osanga signe à Sochaux !
pu être utile pour la seconde moitié de la saison. C’est, en fin de compte, en Ligue 1 française en non pas algérienne que le joueur va évoluer. Ayant paraphé un contrat de 18 mois, il côtoie désormais Ryad Boudebouz. Encore une bonne affaire ratée par les Usmistes à cause de la mauvaise gestion.

Encore une bourde commise par les Usmistes. King Osanga, mis à l’essai par les membres du staff technique à Sousse lors du stage de préparation hivernal, n’a pas été retenu parmi l’effectif après que Ollé-Nicolle eut décidé de mettre fin à sa période d’essai. Non conservé, le Dziri Nigérian, ,Mekhazni et champion du monde des U17 en 2009 en Corée du sud, avait Branci, les derniers à décidé de plier bagage et renquitter les lieux trer chez lui le temps que ses Une fois la réunion terminée, Didier représentants lui trouvent Ollé-Nicolle et Armand Séne ont été les pre- un club preneur. Quelques miers à quitter les lieux, suivis quelques insjours après son départ de tants plus tard de Rebouh et Ali Haddad l’USMA, il a regagné la ainsi que de Mouldi Aïssaoui. En revanche, France où il a été soumis à Dziri, Mekhazni et Branci ont été les derdes tests au FC Sochaux. niers à rentrer chez eux puisque les Des tests qui se sont avérés trois hommes ont continué à papoconcluants, à la grande joie ter pendant quelques minutes du joueur et au grand dam des avant de lever le camp à Algérois puisque, cet hiver, le leur tour. club a laissé filer un talent qui aurait

Bertolino : «Pourtant, il avait tant envie de jouer à l’USMA»
Joint par nos soins après la conclusion du transfert, Christian Bertolino, l’un des managers d’Osanga, nous a indiqué que «King voulait bien tenter une expérience en Algérie et défendre les couleurs de l’USMA. Il voulait tant apporter des solutions offensivement, mais, en fin de compte, c’est au FC Sochaux qu’il le fera». Iheb Chebbi, pour sa part, s’est contenté de dire que son protégé «a les moyens et les qualités pour offrir des solutions au coach». À l’USMA, on devrait s’en mordre les doigts…

10

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 1

ASK-USMA

Khezzar, la victoire ou le départ
qq S’il y a un tuyau à passer aux coéquipiers de Bounab ce soir, c’est évidemment de penser à tirer le plus grand nombre de fois possible vers la cage de Zemmamouche. Ce dernier, qui éprouve beaucoup de difficultés dans la lecture de la trajectoire des ballons, encaisse dans la majorité des cas sur ce genre d’occasion. Voilà donc une astuce qui pourrait aider l’ASK dans sa tâche.

Les tirs lointains, la clé du match

près deux échecs consécutifs, l’équipe khroubie accueillera, ce soir, un dur morceau sur son terrain fétiche de AbedHamdani, l’USMA. Cette dernière, qui a fait le déplacement avec son armada de stars, fera tout son possible pour sortir vainqueur de la joute d’aujourd’hui. Ce qui nous donne déjà un avant-goût du scénario de la rencontre. Voilà qui va causer d’énormes problèmes à l’ASK qui traverse un passage à vide monstre. Il faut dire que rien ne joue en faveur de l’équipe locale, la différence entre l’ASK et l’USMA est grande, tout joue en défaveur de l’ASK, mêmes les avantages classiques (terrain et public), ne pourront pas faire grand-chose car, en face, il y aura une équipe avec un effectif très riche et assez étoffé pour faire face à tous les

A

handicaps. Seulement, les amoureux des Rouge et Blanc n’accepteront pas un troisième faux pas ce soir à domicile car, si cela devait par malheur arriver, le premier responsable du staff technique, en la personne de Khezzar, devra faire rapidement ses bagages, car ce serait une faillite totale dans sa mission. Après cela, on ne pourra dire que bonne chance à l’ASK qui devra s’armer de volonté pour sauver l’honneur et se refaire une santé.

Des absences à la pelle côté askiste
L’effectif askiste est bourré d’éléments blessés, et cela après seulement deux matches officiels, ce qui est rare et anormal, et démontre déjà le mauvais travail effectué à Aïn Draham sur le plan physique. Voilà qui va priver l’ASK de ses meilleures cartes ce soir, alors

qu’elle a besoin de tous ses joueurs pour tenir tête à cette USMA, favorite pour le rendez-vous de cette soirée, à commencer par l’absence du défenseur central, Arar. Même chose pour les deux latéraux, Menzeri et Boudaoud, qui souffrent aussi de différents bobos. Au milieu du terrain, l’équipe askiste ne connaîtra aucune défection, ce qui est important et rassure en quelque sorte le public. En attaque , c’est vraiment délicat, Mesfar, qui a raté le rendezvous du MCO, n’est pas à 100% de ses capacités et le faire jouer ce soir serait un risque pour la santé du joueur. L’autre recrue de cet hiver, Souakir, sera aussi absente. Ce dernier a été sanctionné par l’arbitre, Bouster, samedi dernier, ce qui fait que la ligne d’attaque de l’ASK sera représentée ce soir par l’Ivoirien, Michak, et Amada, le Malgache, une paire

qui n’a rien marqué jusqu’à présent.

Enfin, le coach n’a sanctionné personne ce soir !
Le premier responsable du staff technique a été clément ces deux derniers jours. En effet, Khezzar n’a sanctionné aucun joueur de son effectif. Après Zouak, qui a raté le match du WAT qui a coûté à l’ASK une défaite à domicile de 2-0, le coach khroubi a sanctionné la plaque tournante de l’équipe, Douicher, qui a été écarté par Khezzar après un moment d’énervement du joueur lors du match du WAT, ce qui a fait perdre à l’équipe les services d’un élément très technique et bourré d’expérience. Enfin, ces deux joueurs seront présents sur le terrain aujourd’hui, et Khezzar devra oublier ces méthodes qui n’aident en rien l’ASK. Abdou Henine

qq La direction n’a rien déclaré en ce sens depuis longtemps et les joueurs de l’ASK devront chercher la motivation au fond d’eux-mêmes, car les caisses du club sont vides actuellement.

Aucune prime spéciale, les caisses sont vides

askiste semble bien déterminé à effacer les deux derniers mauvais souvenirs. Le joueur veut se racheter afin de redonner à la défense askiste une nouvelle virginité comme il l’a dit lui-même : «On doit vite oublier les deux derniers revers, on a assez de bonnes raisons pour se racheter ce soir, car on va directement dans le mur à ce rythme. Donc, pas question de perdre plus de points à domicile. On doit juste éviter de commettre les mêmes erreurs, et montrer un visage séduisant et jouer plus avec le cœur et les tripes.»

Zouak : «Moins de fautes et plus de cœur et tout ira bien»
qq Le défenseur central de l’équipe

qq La commission arbitrale a désigné l’arbitre, Zouaoui, pour donner le coup d’envoi de la rencontre de ce soir. Il sera assisté du duo Bitam-Chenaoua. Pour ce qui est de l’heure de la rencontre, le match débutera à 15h sous un climat glacial.

Zouaoui arbitrera le match

CRB-WAT

aujourd’hui à 15h

Le Chabab veut rester le chef de sa «Couzina»
Mazouzi n’a pas encaissé le moindre but depuis trois rencontres, ce qui fait que l’arrière-garde tlemcénienne est le maillon fort de cette équipe qui voyage bien comparativement à d’autres clubs mieux nantis. Le WAT, en effet, outre les deux récentes victoires acquises en dehors de ses bases, a également battu le MCO et imposé le partage des points face au CSC et la JSMB.

Boukria purge
qq Le latéral gauche Lyes Boukria devrait reprendre son poste dans la défense belouizdadie après avoir purgé sa suspension face à la JSK. Le natif de Boufarik, pour rappel, a écopé d’un avertissement pour contestation à El Eulma, et sera de la partie cet après-midi pour affronter le WAT. Un retour qui devrait permettre à l’entraîneur du Chabab de recomposer sa charnière centrale en alignant Benabderrahmane, Abdat et Boukedjane. Mammeri, quant à lui, sera sur le flanc droit, Naïli, en revanche, recouvrera son poste de prédilection celui de milieu récupérateur.

e staff technique peut être satisfait, soulagé et surtout content de la prestation du groupe. Malgré tout, le Chabab retrouve les mêmes ingrédients que lors des matches précédents entre autres le réalisme, avant de connaître un moment de flottement, lequel a permis à l’adversaire de se remettre dans le sens de la marche. Toutefois, les Rouge et Blanc ont montré de belles choses durant la majeure partie du temps en étant solidaires et bien en place défensivement. Même s’ils s’étaient faits un peu peur face à l’équipe kabyle, il y a des points de satisfactions et des enseignements à tirer comme l’a affirmé Djamel Menad : «Seule la victoire est belle». Pour la rencontre de la 18e journée qui verra la réception du WAT qui viendra en découdre avec le Chabab, certaines

L

Les Bleu et Blanc continuent de réaliser de bons résultats grâce entre autres au dispositif tactique prôné par l’entraîneur Abdelkader Les joueurs devront toucher la prime Amrani. Ce technicien à la du match gagné à Tizi-Ouzou ce recherche de la bonne formule attitudes devraient être améliorées, mercredi, soit à la reprise des pour son club, avait trouvé la notamment au niveau du entraînements. Le montant de cette prime solution lui permettant compartiment offensif. «Je n’arrive pas n’est pas encore arrêté, mais selon toutefois de ne pas perdre et en à trouver d’explication à ce certaines indiscrétions, la direction même temps de réaliser l’exploit comportement de nos attaquants car serait prête à octroyer 8 millions de en surprenant ses adversaires. dans l’action où il fallait tirer au but, centimes alors que les joueurs Face à la JSMB lors de la 7e journée Kherbache a prolongé sa passe à Rebih s’attendent à percevoir 10 du championnat, Amrani avait qui ne s’y attendait pas, c’est un manque son millions. donné pour consignes à ses joueurs de de confiance flagrant», a déclaré stade tout verrouiller derrière et opérer par Menad. Les attaquants doivent se fétiche dans la des contres en comptant sur la rapidité montrer à l’avenir plus efficaces, peau d’un leader incontesté. Il va falloir du Malgache Andriamatsinoro et la conserver la balle par moments se méfier des Zianides. Aussi vivacité de Sameur, les deux buteurs de lorsque le jeu le demande et cela passe entreprenants que surprenants, les gars l’équipe. Le CRB devra faire très par une bonne maîtrise du match. Le de Amrani affichent une forme attention à ce duo d’attaque, le joueur WAT est une formation qui s’accroche éblouissante ces derniers temps venu de Madagascar est sur une bonne e toujours montrant qu’il n’est pas 5 au puisque les coéquipiers de Sameur ont lancée puisqu’il a inscrit trois buts classement par hasard. réalisé un parcours sans faute en durant les quatre dernières rencontres réussissant quatre victoires d’affilée en et son compère en attaque, le Appréhender le match et autant de rencontres, dont deux en Khencheli, en a mis deux face à l’ASK le WAT déplacement à Lavigerie et au Khroub. et le MCEE Cette rencontre face au WAT est très Djamel Abed La cage gardée par l’ex-Usmiste difficile même si le Chabab retrouve

La prime de la JSK ce mercredi

Andriamatsinoro et Sameur, la force de frappe widadie

Aoued de retour
qq Le maître à jouer Sid-Ahmed Aoued, lui également, devra être convoqué pour ce match après qu’il a été écarté pour des raisons disciplinaires par Djamel Menad. Le joueur, lui, n’a pas cessé de s’entraîner en solo alors que son équipe disputait son match à TiziOuzou. Outre le retour de Boukria dans l’équipe type, celle du milieu de terrain Aoued n’est pas néanmoins négligeable quand on connaît les qualités et le talent de ce joueur, qui revient peu à peu à sa forme optimale et qui pourra par conséquent rendre énormément de services à sa formation qui aura besoin de tous ses éléments pour mieux négocier cette opposition et surtout la série de matches qui arrive.

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

CRB-WAT

Coup d’œil Ligue 1

11
qq Anane jouera avec les espoirs
Récemment remis de sa blessure à la cuisse, l’international olympique Anane, qui a rejoint le groupe aux entraînements cette semaine, ne sera pas convoqué avec l’équipe fanion. Afin de lui faire gagner plus en temps de jeu, il a été suggéré à cet élément de disputer la rencontre face au WAT avec la catégorie inférieure, soit les espoirs, une opportunité avantageuse pour Anane qui devra reprendre la compétition après une absence qui aura duré quarante-cinq jours.

Kherbache
«Je marquerai contre Tlemcen pour me racheter»
Le virevoltant attaquant Smaïl Kherbache revient sur le parcours de son équipe et surtout sur l’action ratée avant la fin de la première mitemps. Même s’il estime que sa responsabilité n’est pas engagée, il promet toutefois de se rattraper face au WAT .

Comment se porte l’équipe ? Nous sommes dans une excellente forme, le moral bien évidemment suit logiquement car lorsque les résultats sont là, la récupération sera rapide et la préparation facile. Nous sommes encore plus motivés suite aux performances enre-

gistrées jusque-là. Comment comptezvous vous y prendre pour gagner ? Il n’y a pas de solutions miracles, on doit compter sur le bloc collectif et la détermination, comme auparavant, il est vrai que le WAT, qui a obtenu plusieurs victoires à l’extérieur, sera un adversaire dur à manier mais on doit imposer notre jeu pour faire la différence dès l’entame de la rencontre tout en se montrant patients et éviter toute précipitation. Menad a déclaré que les attaquants manquent de

confiance, allusion faite à l’action ratée par Rebih, quel est votre avis ? Je dois préciser que sur l’action, c’est moi qui étais idéalement placé pour tirer car je me tenais en face des buts, mais Rebih, qui avait pris son élan m’a demandé de lui passer le ballon, ce que j’ai fait, mais je le regrette j’aurais dû prendre l’initiative. Vous devez vous acquitter de votre dette en inscrivant un but face au WAT, le promettez-vous ? J’essayerai de faire de mon mieux pour me racheter dès ce match, j’es-

père que je serai à la hauteur avec notamment l’apport de mes coéquipiers. Quel est votre avis sur le WAT ? L’adversaire du jour viendra certainement pour consolider sa position au classement et confirmer ses derniers résultats. Le WAT est sur une belle courbe. On devra certes se méfier de ce match, mais on jouera de la même manière que précédemment en alliant volonté, concentration et efficacité. Entretien réalisé par Djamel A.

qq Les dirigeants se réuniront cette semaine
Tous les dirigeants du Chabab devront se réunir cette semaine pour débattre de la situation du club. Les récentes performances de l’équipe et les ambitions grandissantes devraient inciter les responsables à revoir certaines choses dans la gestion du club et se mettre au diapason avec les résultats techniques. Le CRB a franchi un autre palier et, logiquement, les moyens doivent automatiquement suivre, ce à quoi la direction s’attelle pour se mettre au service de l’équipe en lui offrant les meilleures conditions de travail.

Tiza

«Ce n’est pas parce qu’il a battu la JSK qu’on va avoir peur du Chabab»
Tout d’abord, un commentaire sur le dernier succès remporté à domicile ? C’est toujours plaisant et motivant à la fois d’enchaîner les succès, surtout que nous avons remporté cette nouvelle victoire à domicile et devant notre public avec lequel on a partagé ensemble la joie de gagner dans une très bonne ambiance. Et pourtant ce n’était nullement une victoire facile, non ? Effectivement, car nous avons affronté une bonne équipe eulmie qui nous a créé pas mal de soucis vu qu’elle était dans l’obligation de réagir après son récent faux pas chez elle. Au final, nous avons trouvé les bonnes solutions pour débloquer la situation et remporter trois précieux points au final. Est-ce que le premier but de Sameur était le tournant de la partie ? En toute sincérité, c’était vraiment le tournant de la partie, car nous n’étions pas vraiment à l’aise durant la première période avec une équipe eulmie qui a essayé d’imposer un faux rythme à la partie, au point même de ne pas sentir la moindre ferveur de la part de nos supporteurs, avant que la donne ne change totalement après le premier but. Nous avons retrouvé un second souffle qui nous a permis d’inscrire un second but et finir tranquillement la partie. Quelle sera la conséquence de cette victoire sur l’équipe? Je ne pense pas qu’elle va changer grand chose, à part le fait de poursuivre sur notre très belle lancée de quatre succès de suite en championnat. C’était important pour nous de ne pas rater l’occasion d’évoluer à domicile pour faire le plein, car c’est devenu une obligation de gagner tous nos matches à Tlemcen jusqu’à la fin de saison, tout en essayant de négocier au mieux nos sorties à l’extérieur. Place maintenant au déplacement à Alger pour y affronter le CRB. Une assez belle affiche, n’est-ce pas ? Il faut juste voir le classement des deux équipes pour comprendre qu’il s’agit bel et bien d’une belle affiche, entre deux clubs qui traversent une bonne période actuellement. Est-ce que c’est difficile d’affronter le leader qui reste sur un vibrant succès réalisé face à la JSK chez elle au stade du 1er Novembre ? Il ne faut pas trop s’attarder sur le fait d’affronter le leader, mais plutôt une bonne équipe du CRB qui a les moyens de revenir avec un succès de l’extérieur face à une bonne équipe comme la JSK. Maintenant, il ne faut pas trop les craindre non plus. Car nous avons, nous aussi, réussi à maintes reprises cette saison à revenir avec des matchs nuls de l’extérieur voire même des victoires, comme c’était le cas à Oran face au MCO, au Khroub face à l’ASK, ou même à Alger face à l’USMH, ce qui prouve que nous avons les atouts nécessaires pour tenir tête au CRB chez lui et devant ses supporteurs. Peut-on dire qu’un match nul suffirait à votre bonheur ? Cela dépend avant tout de la physionomie de la partie, même s’il faut aussi reconnaître qu’un point ramené d’Alger ne serait nullement une contre-performance pour nous, mais plutôt un bon résultat en plus pour confirmer notre forme actuelle. Trois matches sans encaisser le moindre but c’est forcement un signe d’une grande solidarité défensive, non ? Absolument, car contrairement au début de saison, nous avons la chance de travailler encore mieux le domaine de la cohésion entre nous, et c’est pour cela que nous sommes nettement mieux sur le plan défensif, en formant un véritable bloc compact capable de tenir le coup face aux assauts des équipes adverses. Parlez-nous un peu du match aller qui était celui de votre première apparition avec le maillot widadi ? C’était une grande première pour moi, d’autant que j’avais été titularisé, ce qui n’était pas vraiment facile pour un jeune joueur comme moi. Malgré tout, et en voyant l’ambiance dans le stade, je me suis donné à fond, ce qui m’a permis par la suite de gagner une place de titulaire pour le reste de la saison. Vous attendez-vous à un match spectaculaire aujourd’hui ? Je l’espère de toute façon, car lors du match aller, nous avions offert un beau spectacle aux présents, avec malheureusement une égalisation du CRB dans les derniers instants de la partie. On va essayer cette fois-ci de jouer, nous aussi, le coup à fond, en étant concentrés du début jusqu’à la fin tout en prenant soin de veiller à ne pas commettre les mêmes erreurs du match aller. Entretien réalisé par Othmane Riyad Baba

Benayache s’est blessé avec les espoirs
La nouvelle recrue belouizdadie, Zouhir Benayache, qui a été reversé en espoir afin de gagner en volume de jeu, a été blessé lors de la rencontre de son équipe face à la JSK par un joueur adverse l’obligeant à quitter la pelouse en première mi-temps. Touché au genou, le milieu offensif devait passer une échographie le lendemain du match pour être fixé sur la nature de sa blessure, mais le rendez-vous a été reporté deux jours plus tard. Le joueur s’est déplacé au stade du 20Août où se déroulait l’ultime séance du Chabab avant de se mettre au vert pour justifier son absence et discuter avec son entraîneur quant à sa blessure. «Je passerai des examens » «Je suis venu discuter avec mon entraîneur pour l’informer de ma blessure, laquelle m’empêche de prendre part à l’entraînement car je ne peux le faire avant d’être fixé en passant des examens approfondis. Je pense que ça se fera demain (NDLR : mardi) et si tout va bien je reprendrai le chemin des entraînements le jour d’après. Concernant ma blessure, les joueurs de la JSK n’ont pas arrêté d’user de jeu dur en m’envoyant au sol à plusieurs reprises, mais le dernier coup au genou m’a été fatal, j’espère que ce ne sera pas grave.» Djamel A.

Classement

Achouri au sifflet
La commission d’arbitrage a désigné Achouri pour diriger les débats qui mettront aux prises le CRB avec son adversaire le WAT pour le compte de la 18e journée du championnat de Ligue 1. Ce referee sera assisté des linesman Amri et Zid.

Programme de la 18e journée de Ligue 1
MARDI 31 JANVIER 2012

Lieu
CHLEF 20 AOUT 55 EL EULMA ABED HAMDAN BATNA EL HARRACH BOLOGHINE BEJAIA

Rencontres
ASO-NAHD CRB-WAT MCEE-MCO ASK-USMA CAB-JSK USMH-MCS MCA-CSC JSMB-ESS
17h45 19 h 15 h 15 h 15 h 17h45 15 h 17h45 15 h

Arbitres NECIB ACHOURI BICHARI ZOUAOUI GHORBAL BAHLOUL SAHRAOUI AMALOU

1ers assistants 2es assistants MAGHLOUT AMRI BENAROUS BITAM MEKNOUS BELAKHAL BECHIRENE AZRINE HADJADJI ZID SALAOUADJI CHENAOUA SERRADJ BOUGHERARA NACERI BOUNOUA

12

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012
De notre envoyé spécial en Guinée équatoriale :

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012 Saïd Fellak

«Je n’ai pas de temps à perdre pour répondre à Achiou !»
«J’ai écarté certaines personnes pour le bien de l’USMA et le temps a fini par me donner raison»
L’ancien entraîneur de l’USM Alger, comme la CAN, ça me fait vibrer. C’est moderne est difHervé Renard, est en train de faire pour cette raison que j’ai accepté le férent de celui sensation actuellement à la CAN avec challenge de revenir coacher la Zamd’avant. Désorsa talentueuse et pas moins bie. Je n’ai signé qu’un mais, dans le surprenante sélection de an ici. J’avais un salaire foot, il n’existe «Avec Zambie qu’il vient de quaplus important à plus de match falifier avec brio aux quarts Alger et deux Halilhodzic, l’USM contrat, mais je cile. Quand vous de finale. Présent sur place ans de voyez une équipe l’Algérie sera suis parti. J’ai pris des comme le Brésil pour couvrir l’événement, on en a profité, hier, pour présente à la risques, mais cela ne qui va jouer au faire un saut à l’hôtel Sofitel peur. CAN-2013» me fait pasen moi.J’ai Venezuela pour de la capitale équato-guiconfiance Ça la Copa America, néenne, Malabo, où les fait maintenant 4 ans et qui se fait batZambiens ont pris leurs que je travaille avec tre, ça veut tout quartiers pour aller à la renmon adjoint, Patrice dire. Il faut rescontre du technicien français. Beaumel. Ça se passe très pecter tout le Toujours aussi courtois, Rebien et je pense que ce monde à présent nard, qui nous a gentiment acqui nous arrive là actuelet ne sous-esticueillis, a accepté de répondre à lement, on le mérite. mer aucun advernotre sollicitation pour réaliser saire. Quel sera l’objectif de la cette longue interview intéresMaintenant, Zambie pour cette sante. De la Zambie à l’USMA, peut-être que les CAN ? en passant par la sélection algégrandes sélecFaire mieux qu’en 2010 rienne, on a tout évoqué. Appréciez ! tions ont un prooù nous avions été battus, en quarts, blème de stars. Le Belle victoire acquise hier (Ndlr, di- par le Nigeria, un adversaire mondiacoach qui réussit manche) contre l’un des deux pays liste, aux tirs au but. Peut-être que ça à gérer tout ça organisateurs de cette CAN, à sasurprendra certains, mais notre objecréussit à gagner voir la Guinée équatoriale, qui vous tif est d’aller encore plus loin. Vous donné, il me fallait prendre une décique j’estimais que pour le bien du club, quelque chose, c’est évident. On voit permet de vous qualifier aux quarts savez, on n’est pas là sion et la mienne était de faire une il était nécessaire de les libérer. Même bien le Ghana. Cette de finale et, surtout, d’assurer la par hasard. On finit autre Coupe d’Afrique des nations. si ça ne me faisait jamais plaisir, c’était a des première place du groupe. Un compremiers de notre «En Zambie, équipe qu’ellestars, mais mon travail et je devais agir pour l’in- Néanmoins, j’ai laissé des gens aux il reste a un très mentaire ? groupe comme en grandes qualités, un staff fantastique, térêt suprême de l’USMA. Je vois que bon état d’esprit. J’y étais je touche En effet, cette victoire est d’autant 2010 et l’équipe est en une équipe qui travaillait bien et qui ça a payé, puisque le club enregistre de en 2008 et je peux vous plus importante, puisque dans l’autre nette progression. s’entendait bien. bons résultats cette saison et je crois nettement dire qu’un gars comme match, la Libye a réussi à s’imposer sincèrement qu’elle va lutter pour le Remporter le troQuand vous aviez annoncé la noumoins que ce André Ayew, malgré face au Sénégal. Ça n’a pas été facile titre de champion. Le club dispose phée, vous y songez velle de votre départ à votre présison statut à Marseille, pour nous de nous imposer ici face au que je cette année d’excellents joueurs, caparéellement ? dent Ali Haddad, quelle a été sa vient toujours en sélec- bles d’apporter du bonheur aux suppays organisateur qui était appuyé par Notre tableau de réaction ? percevais à tion avec envie et une ses milliers de supporters, mais l’essenporters. marche est de rester à Il était déçu, mais il s’y attendait grosse détermination. tiel est là. On a récolté trois précieux l’USMA» Malabo jusqu’en demi-fiquelque part, puisque ça faisait partie Quand vous parlez de certaines points qui nous permettent d’envisager Vous connaissez assez nale et après le 12 fédu contrat que j’avais signé. Je n’ai personnes qui devaient être écarplus sereinement la suite du parcours. bien la sélection algévrier, être présents au Gabon (Ndlr, la donc pas trahi le club. tées, vous faites surtout allusion à rienne. Le fait qu’elle ne soit pas Cette CAN se passe a priori très finale se jouera le 12 février à LibreAchiou. Ce dernier justement, dans Depuis votre départ, l’USMA alprésente à cette CAN vous a surpris bien pour vous et votre équipe de ville, Gabon). Ça serait un truc extraune interview qu’il nous a accordée terne le bon et le moins bon aussi. ou pas du tout ? Zambie… ordinaire pour la Zambie de retourner récemment, n’a pas été tendre avec Votre successeur, un autre Français, Je pense tout simplement que le Oui, mais je pense que le mérite reau Gabon où, en 1993, l’avion qui vous, en déclarant, entre autres, en l’occurrence Didier Ollé-Nicolle, Maroc a été supérieur à l’Algérie dans vient aussi aux joueurs. Moi, je suis là transportait la sélection zambienne que «vous n’avez rien à voir avec le est très contesté. Vous en pensez son groupe. Il fallait pour l’Algérie pour les accompagner et mettre un s’est écrasé (Ndlr, personne n’a surfootball et que vous n’étiez qu’un quoi ? qu’elle batte le Maroc, ce qu’elle n’a pas peu de discipline qui, à mon sens, est vécu). C’est le rêve de tout Zambien de simple touriste». Vous répondez (Il rigole). Ça, c’est les spéculations réussi à faire, notamment lors du la chose la plus difficile à réaliser en pouvoir être présent ce jour-là. En quoi à ça ? de vous les journalistes. Moi, je suis match retour. Cela dit, je pense qu’avec Afrique. Avec la qualité de notre plus, l’équipe zambienne de cette Vous savez, la vie est belle et je n’ai persuadé qu’Ali Haddad finira avec NiVahid Halilhodzic, l’Algégroupe et l’état d’esprit qui y règne, ça époque avait pris l’avion pour jouer un pas de temps à perdre. colle jusqu’à la fin de la saison. Le rie répondra présente lors devient plus facile. En 2010, on a fait match face au Sénégal. Et comme tout connaissant, il ne le virera pas. Vous ne souhaitez pas réde la prochaine édition aussi de belles choses, mais on manle monde le sait, notre premier match «Il ne pondre ? qui se tiendra en Afrique Pensez-vous que l’USMA, sur ce quait en ce temps-là d’expérience et, dans cette CAN, on l’a joué et gagné Je viens de vous le dire, je faut pas du Sud. qu’elle a montré jusque-là, est capasurtout, de maturité. Cette fois-ci, je face au Sénégal justement. On espère n’ai pas de temps à perdre. ble de finir champion, sachant que pense qu’on est bien et il nous apparque quelque part, il y a quelque chose Donc, vous pensez me Passons à autre chose de la lutte pour le titre est de plus en tiendra à nous de confirmer tout ça. d’écrit et qu’on réussira à créer l’exploit. qu’Halilhodzic saura recomparer plus intéressant. plus féroce ? mobiliser l’équipe et la Pourquoi avoir décidé de revenir en Que représente pour vous Claude Oui, je pense que l’USMA a les à Nicolle» Peut-on dire que les excelremettre sur de bons Zambie, vous qui l’aviez pourtant Leroy ? moyens de terminer champion. Il faut lents résultats que vous enrails ? quittée à l’issue de la CAN-2010, Claude, c’est mon mentor, mon père savoir que l’objectif tracé en début de registrez actuellement avec Je pense que c’est déjà justement ? spirituel. J’ai beaucoup de respect pour saison était d’obtenir une place qualifila Zambie, c’est en quelque fait. Avec lui, il n’y a pas de Vous le savez sans doute, mais moi, lui. Sans lui, je serais resté comme la cative à la prochaine Ligue des chamsorte votre réponse à tous souci, les résultats de l’Algéce que j’aime, ce sont les équipes natio- plupart de mes collègues, en France, pions, et le bonus était de remporter le ceux qui ont douté de vous rie s’amélioreront. nales. Les grandes compétitions, en National. Il m’a ouvert la porte et titre. Là, je pense que le club est bien et de vos qualités, quand on j’ai su par la Au vu de l’excellent parpartie pour atteindre ses objectifs. sait que l’USMA a frôlé de suite saisir ma cours que réalise jusquejustesse la relégation la saiContrairement à vous, ce qu’on rechance. Travaillà la Zambie dans cette son dernière ? proche à Nicolle, c’est d’être trop inler toutes ces CAN, est-ce que vous Les statistiques sont là et dulgent avec les joueurs et de ne années à ses vous dites que vous avez parlent d’elles-mêmes. Lors de la CAN pas avoir instauré une discipline de côtés, ça a été bien fait de quitter l’USM Alger ? e avec le Ghana, de 2008, je termine 3 fer au sein du groupe… quelque chose Bien sûr que j’ai fait le bon choix, en tant qu’entraîneur Il ne faut pas faire de formidable non pas parce que je n’étais pas bien à adjoint. Je me classe 3e de comparaison. pour moi. Je ne l’USMA ou que je ne me sentais pas aussi lors du CHAN de «J’avais pris la Chaque entraîneur a le remercierai bien. Je dois reconnaître que j’avais un 2009 avec la Zambie et sa philosophie et l’imjamais assez. président exceptionnel à l’USMA. C’est avec l’équipe première, décision de portant est de gagner. juste que je privilégiais, depuis touQuelle analyse je viens d’atteindre quitter l’USMA Vous savez, je connais jours, les équipes nationales. Je crois faites-vous pour la deuxième fois qu’à l’USMA aussi, ça marchait bien, à l’intersaison un peu le manège. quand vous de suite les quarts de Quand il n’y a pas surtout cette saison. Avec les nouveaux finale de la CAN. voyez de déjà, mais pour de discipline et qu’il joueurs que j’ai ramenés, je citerai les grandes Maintenant, aux spéciaHaddad, j’avais y a des résultats, Djediat, Lemmouchia, Boualem et auéquipes listes d’en juger. tout est parfait. Mais tres, on apporté un vrai plus à l’équipe. comme le Sédécidé de En quittant l’USMA, quand les résultats négal et le Avec du recul, vous ne regrettez pas vous l’aviez laissée à la sont moins bons, on continuer» Maroc quitter d’avoir pris l’USMA à la mi-saison, première place du va toujours chercher prématuréquand tout allait mal ? classement. N’aviezdes excuses. Je ment la comJe ne sais pas. Cependant, à l’intervous pas cette ambition d’alpense qu’il faut laispétition, eux saison, j’en ai profité pour faire rameler jusqu’au bout de la ser Nicolle travailler. Le qui étaient ner au club 15 nouveaux joueurs. C’est saison et viser ce titre de bilan se fera à la fin de la pourtant favomoi qui ai pris ces décisions, en collachampion qui aurait été saison. ris pour remboration bien sûr avec le président. Je votre premier titre majeur Tout à l’heure, vous avez porter le peux vous dire que j’avais carte en tant qu’entraîneur ? déclaré à des confrères trophée ? blanche à l’USMA. J’ai écarté à l’issue J’ai quitté l’USMA avec des français que vous aviez Le football de la saison certaines personnes, parce regrets, mais à un moment

Hervé Renard accueille Le Buteur à Malabo

Coup d’œil CAN 2012


«Ighil est un grand entraîneur, c’est dommage qu’on l’ait viré de la JSK»

13

Il a officié avant-hier Guinée équatoriale-Zambie

Benouza : «Un match sans faute»
Après Djamel Haïmoudi, on a rencontré, avant-hier au stade de Malabo, à l’issue de la rencontre Guinée équatoriale-Zambie, l’autre arbitre algérien engagé dans cette 28e édition de la CAN, en l’occurrence Mohamed Benouza. Ce dernier, qui avait dirigeait ladite rencontre, nous a fait cette déclaration : «C’est le deuxième match que je dirige lors de cette CAN. Je pense avoir fait mon boulot bien comme il se doit et ne pas avoir commis de fautes. Je suis content. Espérons que ça continuera ainsi pour moi.»

failli retourner en France l’été dernier. neur qui a une forte personnalité. C’est Pourquoi avoir décidé de quitter le rare de trouver des entraîneurs de sa club, sachant que vous trempe dans le championétiez toujours sous nat d’Algérie. Dieu merci, «Connaissant moi j’ai eu la chance contrat ? Tout simplement par meilleur présiAli Haddad, je d’avoir lepuisse y avoir ce que la demi-saison que dent qui suis persuadé dans un club algérien. j’ai faite ne m’avait pas satisfait et ce, à tous les niqu’il ne virera Il laisse le coach déciveaux. La seule chose qui der, recruter en lui pas Ollém’avait retenu, c’était Ali donnant les pleins Haddad. pouvoirs, comme ça Nicolle» se fait en AnglePeut-on vous revoir un terre, quoi. Il n’est jour à nouveau en Algérie, à l’USMA ou pas tolérable qu’un président dans un autre club ? fasse tout ; prendre des déciQui sait ? Dans la vie, il ne faut jamais sions, donner des consignes tacdire jamais… tiques et changer son entraîneur On vous remercie de nous avoir accomme un kleenex qu’on jette cordé cette interview… après deux ou trois matchs. Je vous en prie. Au fait, c’est vrai qu’Ighil a été limogé ? Entretien réalisé à l’hôtel Sofitel Oui, en effet… de Malabo par Saïd Fellak C’est dommage. C’est un grand entraî-

S. F.

Maroc

Gerets : «J’ai envie de continuer»
Aujourd’hui mardi, le Maroc disputera son troisième et dernier match dans cette CAN-2012. De nouveau passés à côté de l’événement, comme en 2006 et en 2008, les Lions de l’Atlas vont tout faire pour ne pas rentrer bredouilles au pays. «La motivation, c’est d’abord la fierté. Celle de ne pas rentrer sans avoir fait un bon résultat. C’est aussi important pour l’avenir. On a besoin de joueurs forts mentalement. Ce match sera une indication. Une nouvelle époque va commencer. Tout le monde aura sa chance. Il faudra trouver une base solide le plus tôt possible, car nous avons des échéances importantes dès le mois de juin», a déclaré Eric Gerets lors de sa conférence de presse de veille de match, lundi. Non encore assuré de rester en poste après la CAN, le technicien belge fait en sorte de se projeter sur les échéances à venir. «J’ai envie de continuer mon job, si les joueurs suivent la même route que moi», a-t-il ajouté. Autant dire que tout autre résultat qu’une victoire demain ne serait pas un signe positif pour l’ancien entraîneur de l’OM. «Le responsable, c’est toujours l’entraîneur. Quand une équipe ne marche pas, c’est toujours l’entraîneur qu’on met dehors. C’est l’ABC de notre métier, qui n’est pas un métier facile», a ajouté Eric Gerets, avant de revenir sur les déficiences de son équipe contre le Gabon. «On a revu la deuxième mi-temps hier avec les joueurs. J’ai dit ce que j’avais à dire. Les joueurs aussi. L’échange a été intéressant. On ne sait jamais ce qui se serait passé si on avait affronté la même équipe en deuxième mi-temps. La rentrée de ce grand monsieur dont j’ai oublié le nom… Daniel Cousin, c’est ça. Sur le plan technique, notre deuxième mi-temps n’a pas été à la hauteur », a estimé le Lion de Rekem. Soucieux de montrer que tous les 23 joueurs sont à égalité dans son esprit, le coach titularisera aujourd’hui (19h) face au Mena national plusieurs éléments jusqu’alors privés de temps de jeu, parmi lesquels le défenseur Abdelfettah Boukhriss. Une page va se tourner, le doute est toujours permis sur l’identité de celui qui écrira la suivante.

Dans une déclaration faite pour la presse française

Renard : «Fréjus Saint-Raphaël m’a refusé l’été dernier»
En marge de l’interview qu’il nous a accordée hier à l’hôtel Sofitel de Malabo (Guinée équatoriale), le sélectionneur zambien, Hervé Renard, a répondu aussi aux questions de ses compatriotes français présents sur place. Le natif de Cannes a fait une révélation assez surprenante, qui a retenu notre attention, en affirmant texto avoir tapé à la porte du modeste club de Fréjus Saint-Raphaël qui évolue en National (3e Division) l’été dernier, pour prendre en main le club, mais que ses dirigeants (club), l’ont refusé. C’est ainsi qu’il est revenu en Algérie pour continuer sa mission à la tête de l’USMA, jusqu’à octobre dernier. «Je vous fais une confidence. J’ai voulu revenir en France au mois de juin dernier, mais même des clubs de National ne voulaient pas de moi. Pour vous dire qu’en France, les dirigeants ne s’intéressent pas trop au foot. Ils se concentrent uniquement sur les matchs de Ligue des champions. J’ai tapé à la porte de Fréjus, mais ils m’ont refusé. Ça démontre qu’en France, on ne me considère pas comme ici en Afrique», a-t-il notamment déclaré au micro de BFM-RMC Sport.

S. F.

PUB



ANEP : 896541 - LE BUTEUR DU 31/01/2012

14

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 1

JSMB-ESS
Les supporters interpellent Michel

aujourd’hui à 15h

Des changements en perspective
L’équipe qui a joué face au NAHD connaîtra quelques changements aujourd’hui, au minimum deux, notamment au milieu et en attaque où il se trouve qu’il y a des défections. Le coach béjaoui, Alain Michel, n’aurait certainement pas voulu procéder à de nouveaux changements pour ne pas perturber le groupe afin d’assurer une meilleure prestation. Mais il sera quand même obligé de le faire, en raison du retour de quelques joueurs à la compétition et de l’absence d’autres. Ce qui nous amène à dire que le coach compte opérer au moins deux changements, pour pallier l’absence de Maroci et Gasmi qui sont toujours incertains pour le match de cet après-midi, face aux Sétifiens.

«On veut des changements face à Sétif»
l’issue de cette séance de reprise qui s’est déroulée à 14h30, dimanche, des supporters qui étaient présents dans les gradins se sont dirigés vers l’entrée des vestiaires pour voir le coach

A

Michel et lui demander d’opérer des changements dès la prochaine journée face à Sétif. Ainsi, un groupe de supporters a entamé la discussion avec le coach, lui faisant savoir que l’équipe a failli lors de la dernière rencontre et

qu’actuellement, elle manque de punch à cause de certains joueurs qui ne méritent pas de porter le maillot de la JSMB. Les fans veulent des changements à partir de la prochaine rencontre. Le technicien français, qui a été à l’écoute

de ces jeunes supporters, n’est pas resté indifférents et a répondu qu’ils ne devaient pas s’inquiéter, car l’équipe saura se racheter lors des prochaines journées. Une fois de plus, les supporters de la JSMB n’ont pas caché leur souhait de

voir leur équipe cumuler les victoire, pour jouer les premiers rôles cette saison. Pour cela, le coach leurs a demandé de rester derrière leur équipe, l’encourager et la soutenir dans les moments difficiles. S. A.

Les mêmes éléments en défense
Comme lors de la dernière rencontre, le coach béjaoui compte bien jouer avec une défense plate pour opter encore une fois pour le 4-3-1-2. La charnière centrale sera composée de Bachiri et Maïza, alors que les flancs droit et gauche seront occupés par Megatli et Zafour. La défense sera le seul compartiment qui ne connaîtra pas de changement aujourd’hui. Le coach Michel compte aligner trois récupérateurs, comme c’était le cas lors des deux dernières rencontres. Il y a une autre chose qui poussera Michel à jouer avec trois axiaux ce soir. Le 4-3-1-2 et le 4-3-3 sont opportuns lorsque l’adversaire joue avec une attaque de plus de deux joueurs et ce, afin de combler le milieu pour contrer davantage les attaques adverses avant d’arriver à la défense. Dans ce cas-là, deux récupérateurs s’occuperont des pointes et un autre restera libre et s’occupera de la couverture.

Yabeun «On n’a pas le droit de se louper»
L’attaquant de la JSMB, le Camerounais Yabeun, estime que la dernière défaite face au NAHD doit être oubliée et penser plutôt au match de ce soir face à Sétif, et que lui et ses coéquipiers sont déterminés à sortir le grand jeu et s’offrir les trois points de la victoire. Pour lui, la victoire est le meilleur cadeau à offrir au public béjaoui qui attend une réaction positive de ses joueurs.

Ultime séance hier à l’heure du match
s Les seffectuécamarades du capitaine Megatli ont leur dernière

Quelle solution pour l’attaque ?
Le compartiment qui n’a pas bien marché selon le coach Michel lors de la dernière rencontre face au NAHD, c’est incontestablement celui de l’attaque qui est pourtant bien loti en noms. Néanmoins, ce dernier, à l’image des autres compartiments, ne marche pas bien avec les changements fréquents dans sa composante. L’équipe a marqué trois buts lors du match face au CSC. Toutefois, ces mêmes joueurs alignés face au NAHD ont éprouvé toutes les peines du monde pour mettre au moins un seul but. Cela dit, Michel, qui joue avec deux attaquants à domicile, un en pointe et l’autre juste derrière, aura à faire un choix difficile afin de trouver la meilleure formule. Cela dit, le coach pourrait même changer son duo d’attaque aujourd’hui.

Quel commentaire faites-vous sur votre dernière défaite à domicile face au NAHD ? Je dois dire que nous n’avons pas mérité un tel sort, on a très bien joué, notamment en seconde période. Malheureusement, on n’a pas eu de chance, et on a encaissé un but qui nous a scié les jambes. Il faut dire aussi que le football est ainsi fait. Donc, on doit seulement penser à l’avenir et oublier ce match. Mais il faut reconnaître que vous avez raté beaucoup d’occasions… Tout à fait, on a raté des occasions nettes de scorer. Dommage, une fois encore, l’efficacité nous a fait défaut. Maintenant, il faut oublier ce match pour se concentrer surtout sur la prochaine rencontre qui nous attend face à l’ESS, c’est le plus important à mon avis. Avez-vous digéré cette défaite ? Après ce match, on s’est parlés entre nous les joueurs pour oublier cette contreperformance. Il est vraiment important de noter qu’il ne sert à rien de revenir sur une

rencontre déjà jouée, sauf pour retenir les enseigements utiles. Pour être plus précis, je dirais que ce n’est pas le moment de fléchir, ce n’est qu’une défaite, mais on doit se remettre en cause. La suite de l’aventure va être difficile, surtout après cet échec, non ? Non, je pense que ce faux pas n’est pas dramatique à ce point. Je ne vous cache pas que le moral de la troupe va prendre un coup, mais ce n’est qu’une défaite à oublier au plus vite. C’est difficile de vivre de telles situations, mais si on ne parle que de cela, nous n’allons pas avancer dans notre travail. Donc, il vaut mieux penser à l’avenir, et surtout être au rendez-vous face à Sétif. Comment voyez-vous ce match ? Tous les matchs sont difficiles, surtout à ce stade de la compétition où la lutte est vraiment serrée. S’agissant de cette rencontre face à l’Entente de Sétif, c’est sûr qu’elle s’annonce très délicate, au vu de la valeur de l’adversaire qui occupe une place honorable. Mais on tentera le tout pour le tout pour la contrer et réaliser une victoire avec l’art et la manière. Notre mission est difficile, mais pas impossible, surtout que dans un match, tout peut arriver. Qu’avez-vous à dire aux supporters qui sont inquiets ? Qu’ils sachent que quand ça ne marche pas, la situation nous inquiète nous aussi, c’est pourquoi nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous racheter de notre dernière défaite et améliorer aisi notre classement pour retrouver une place au podium. Il faut qu’ils restent derrière leur équipe, et ensemble, on atteindra notre objectif. Entretien réalisé par S. A.

séance d’entraînement, hier après-midi à l’heure du match. Michel a donné rendez-vous à ses capés à 15h pour entamer la séance. Le coach n’a vraiment pas forcé ses joueurs durant cette séance, pour éviter la fatigue, à quelques encablures seulement de la rencontre de cet après-midi face à l’ESS. Par ailleurs, il a axé son travail sur la récupération et la préparation psychologique qui ne sont pas à négliger dans ce genre de rencontres, surtout après la dernière défaite face au NAHD.

s Les Espoirs de la saujourd’hui dans la JSMB affronteront matinée, à partir de 11h, les U21 de l’ESS sur la pelouse de stade de l’UnitéMaghrébine, en ouverture de la rencontre des seniors. Les poulains du coach Amine Ghimouz, qui restent sur une belle victoire ramenée de l’extérieur face au NAHD lors de la dernière journée sur le score de trois buts à zéro, auront à cœur de poursuivre leur chemin sur cette bonne voie afin d’engranger encore plus de points, afin de conforter leur troisième place et se rapprocher ainsi du leader. C’est dire aussi que face aux Sétifiens, les Béjaouis n’auront d’autre choix que d’engranger les trois points. S. A.

L’objectif des Espoirs : la confirmation

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

JSMB-ESS

15
Benmoussa
«A Béjaïa, on effacera la défaite concédée face au Mouloudia»
Tout d’abord, quel est votre avis sur la défaite à domicile face au MCA ? C’est une défaite tout à fait banale, car il fallait s’attendre à perdre un jour, chose qui arrive à n’importe quel club au monde. On espère que ce revers ne va pas nous affecter moralement. Nous allons essayer de rectifier le tir dès notre match d’aujourd’hui face à la JSMB. Quelles sont, selon vous, les raisons de cette défaite ? La chance nous a tourné le dos ce jour-là. Malgré notre bon positionnement sur le terrain, ainsi que les nombreuses occasions de scorer, nous n’avons pas réussi à marquer le moindre but. Maintenant, c’est mieux de perdre en début de phase retour, ce qui va nous permettre de rattraper les points perdus durant nos prochains matches. Comment s’est déroulée la préparation de ce déplacement à Béjaïa ? Comme nous avons l’habitude de préparer nos matches. Le groupe est conscient de l’importance de cette rencontre. Nous allons essayer de réussir une belle performance aujourd’hui. Votre adversaire reste aussi sur une amère et inattendue défaite face au NAHD, non ? Sincèrement, on ne s’intéresse absolument pas aux résultats et la situation de l’équipe adverse. On se concentre uniquement sur le jour du match. Nous allons tenter de montrer un visage assez séduisant, ce qui va nous permettre de revenir avec un résultat positif de Béjaïa. Quel sera votre objectif majeur durant cette partie ? Même si cette rencontre s’annonce assez difficile à Béjaïa, nous ne devons en aucun cas changer nos principes et notre vision des choses en entamant ce match avec la ferme volonté de le gagner car ce n’est pas de nos habitudes de viser le simple match nul. Peut-on dire que la JSMB est devenue pratiquement votre bête noire avec trois défaites de suite devant cette formation ? Personnellement, je ne donne aucune importance à ce genre de stats. Même si notre mission est loin d’être facile à Béjaïa, on va tout faire pour réussir une belle performance aujourd’hui en mettant fin à cette série négative. Après la tension due à la défaite, la direction a offert la prime de la qualification face au MCO. De quoi remonter le moral du groupe, non ? Je refuse de rentrer dans les détails et évoquer ce genre de trucs. Pour le moral du groupe, je peux vous dire qu’on est capables de le remonter. On n’a besoin de l’aide de personne pour se motiver et être prêts à tenir tête aux Béjaouis chez eux. Khalil L.

Les Béjaouis veulent chasser le doute
a JSMB croisera le fer, cet après-midi, avec l’ESS dans le cadre de la 18e journée du championnat de Ligue 1. Le moins que l’on puisse dire de cette rencontre, est quelle sera d’une grande importance pour les poulains de Michel qui doivent à tout prix l’emporter, afin de se racheter de leur dernière défaite concédée face au NAHD et se réconcilier par là même occasion avec leurs supporters. Stoppée par les Nahdistes lors de la dernière journée, la JSMB, qui restait sur une belle victoire, aura à cœur de se reprendre cet après-midi face à l’ESS qui a elle aussi raté son dernier match à domicile. Une rencontre qui sera, à coup sûr, ouverte avec un petit avantage pour les Vert et Rouge de la JSMB qui recevront dans leur jardin. Le club phare de la Soummam espère donc relever la tête aujourd’hui, et s’offrir les trois points de la victoire pour éviter la crise.

L

laquelle ils sont nombreux également à accorder des circonstances atténuantes, surtout après cette défaite inattendue le NAHD. Avec un moral quelque peu affecté, les coéquipiers de Boucherit se disent déterminés à sortir le grand jeu au stade de l’Unité-Maghrébine aujourd’hui pour contrecarrer les desseins des coéquipiers de Djabou, appelés à se racheter eux aussi de leur dernier échec à domicile. Le match qui opposera la JSMB à l’ESS revêt une importance capitale pour les deux équipes, surtout pour le club local qui jouera sur son terrain et sous une grande pression. Malgré la difficulté de la tâche, Michel et ses assistants n’ont rien laissé au hasard, pour espérer arracher les trois points de la victoire.

Le coach exige davantage de concentration
Tout le monde sait qu’après la dernière défaite qui a succédé à une belle victoire devant le CSC, les joueurs ont reçu un sérieux coup de massue. Pour cela et afin d’aider ses capés à mettre de côté ce match et effacer les séquelles de cette défaite, le coach Michel a axé son travail sur le côté psychologique. Ce dernier a beaucoup parlé avec ses poulains durant les dernières 48 heures. Les

troupes de Michel vont tenter donc de renouer avec la victoire à domicile. Le coach, qui connaît bien la valeur de son équipe et de l’équipe adverse, a tenu un discours franc avec ses capés afin de les sensibiliser et les mettre devant leurs responsabilités, lui qui s’est fixé comme objectif une place sur le podium. Le club béjaoui, dont le parcours jusque-là a connu des hauts et des bas, va livrer une série de matchs plutôt favorable, en recevant d’abord l’ESS aujourd’hui et l’ASO samedi prochain. Ce sera donc une aubaine pour les Béjaouis de faire le plein et récolter tous les points qui seront mis en jeu. Néanmoins, les joueurs doivent penser d’abord à la rencontre de cet après-midi devant l’ESS, comme le leur a expliqué Alain Michel.

supporters pour passer ce cap. Même si leurs avis divergent par rapport à la dernière défaite inattendue, ils ne veulent pas que leur équipe en subisse les conséquences. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de se serrer les coudes, pour espérer une victoire aujourd’hui face à Sétif qui relancera leur équipe dans la course au podium.

Les joueurs veulent réagir aussi
C’est donc un véritable message que les supporters béjaouis veulent adresser aux joueurs, à l’occasion de la séance de la reprise car, disent-ils, avec un tel rendement, l’équipe n’ira pas loin. Mais en dépit de ce qu’ils ont vécu ces derniers jours, les protégés de Michel ne semblent pas contrariés, bien au contraire, ils se comportent comme des élèves studieux qui ont bien retenu la leçon afin de corriger les lacunes. La plupart des joueurs étaient affectés par la dernière défaite, mais ils savent que ce n’est qu’un faux pas qui ne remet pas en cause le parcours qu’ils ont réalisé jusqu’à présent. En plus, ce n’est surtout pas le moment de fléchir et tout remettre en cause, il faut remobiliser tout le monde et penser à l’avenir. S. A.

Le club a vraiment besoin de son public
Le soutien du public pour le match de demain aura certainement un rôle très important. La rencontre d’aujourd’hui revêt une grande importance pour les gars de Yemma Gouraya qui n’ont plus droit à l’erreur, s’ils veulent décrocher une place sur le podium à la fin de la saison. Pour ce faire, la JSMB, qui traverse des moments un peu délicats ces derniers jours, a besoin plus que jamais de ses

Seule la victoire remobilisera le groupe
Dans l’entourage du club, on prétend que la dernière défaite de leur équipe favorite à domicile n’est qu’un accident de parcours. On attend donc de voir quelle sera la réaction de l’équipe aujourd’hui, à

Hamlaoui et Boulaïncer écartés

R

etenus lors des deux dernières rencontres face au CSC et au NAHD, Nassim Hamlaoui et le jeune Rafik Boulaincer n’ont pas été convoqués pour le match d’aujourd’hui. Hamlaoui, qui n’a pas joué les deux derniers matchs a fait les frais de la concurrence rude qui existe au milieu alors que Boulaïncer a été laissé à la disposition des espoirs aujourd’hui. Boulaïncer : «Je ne comprends plus rien !» Dépité par sa mise à l’écart cette fois par le coach Alain Michel, le jeune attaquant, Rafik Boulaïncer n’arrive toujours pas à comprendre cette décision. Même s’il s’est entraîné durant toute la semaine, le staff tech-

19 joueurs retenus Pour la rencontre de cet après-midi face à l’ESS, le coach de la JSMB, Alain Michel, a décidé de convoquer dix-neuf joueurs. Mis à part Hamlaoui et Boulaïncer qui ont été écartés, le driver béjaoui a retenu les mêmes éléments qui ont pris part à la dernière rencontre face au NAHD tout en ajoutant le jeune Hamouche. Ce sont donc les seuls changements notables dans la liste du coach Michel en prévision de cette rencontre face aux Sétifiens. Ainsi on retiendra les noms suivants : Si Mohamed, Djebarat, Megatli, Zafour, Bachiri, Maïza, Maroci, Boucherit, Zerrara, Kacem, Gasmi, Yabeun, Derrag, Yellemou, Ouali, Hamouche, Bellakhdar, Benchaïra et Aourès. Maroci d’attaque Blessé au genou lors de la dernière rencontre face au NAHD, le milieu de terrain, Tayeb Maroci, a passé une échographie avant-hier dans la soirée pour être fixé sur la nature des douleurs qu’il a ressenties le jour du match. Toutefois, les résultats n’ont rien révélé de grave. Chose qui lui a permis donc de reprendre hier après-midi. Après quelques exercices spécifiques, Maroci a réintégré le groupe vers la fin de la séance et participé sans souci aux exercices programmés par le coach. Ce qui laisse à penser que Maroci devrait jouer le match d’aujourd’hui face aux Sétifiens. Décision ce matin pour Gasmi Comme annoncé par nos soins, la participation de l’attaquant Ahmed Gasmi à ce match reste incertaine. Bien qu’il ait été convoqué pour ce match face à Sétif, le buteur de la JSMB pourrait cependant le rater. En effet, ce joueur qui a repris le chemin des entraînements hier en solo après avoir passé une échographie qui n’a rien révélé de grave, ne ressent plus aucune douleur pour le moment, mais il faut dire aussi que les douleurs pourraient se réveiller, ce qui pourrait donc priver Gasmi de cette rencontre importante. A la JSMB on préfère attendre encore jusqu’à ce matin pour décider de sa participation ou non.

nique a décidé de ne pas le retenir. «Vraiment, je suis très surpris. Je ne comprends pas cette décision. Pourtant j’étais présent à toutes les séances et aujourd’hui je ne me retrouve même pas convoqué, c’est vraiment du n’importe quoi ! Je ne m’attendais pas à ça. Je ne suis pas blessé, je me sens très bien mais le coach a jugé bon de m’écarter alors que d’autres, qui ne s’entraînent même pas avec

nous durant la semaine, sont convoqués pour ce match. Je ne sais comment il est arrivé à me juger alors que je n’ai pas joué le moindre match comme titulaire durant cette phase retour. Malgré cela, je reste derrière l’équipe et je lui souhaite une belle victoire qui nous permettra d’améliorer notre classement.» S. A.

Tiab a assisté à la dernière séance
Le chairman béjaoui s’est rendu au stade pour suivre la dernière séance de son équipe. A l’issue de l’entraînement, il s’est réuni avec ses joueurs. Le président a voulu surtout les mettre devant leurs responsabilités après la dernière défaite face au NAHD, et surtout les mettre en garde et les motiver également afin qu’ils puissent gagner le match d’aujourd’hui. «Tout d’abord, je tiens à vous dire qu’on est toujours déçus de la dernière défaite, mais ce n’est pas la catastrophe. Maintenant, je pense que ça ne servira à rien de penser à cette rencontre. Il faut penser plutôt à notre prochain rendez-vous face à l’ESS et à la manière de réaliser la victoire. Désormais, on doit récupérer les points perdus. Ce sera difficile, bien sûr, mais je pense que vous avez les capacités et les moyens d’engranger les trois points de la victoire qui reste notre seul objectif lors de cette empoignade», dira le président à ses joueurs.

Naissance
Un joli poupon prénommé Samy vient d’égayer le foyer de notre collègue Saâdelli Ahcène. En cette heureuse circonstance, le collectif du Buteur, ses amis ainsi que ses proches le félicitent vivement, souhaitent un prompt rétablissement à la maman et une longue vie pleine de bonheur et de prospérité au bébé.

16
Abdelilah annonce sa démission à Djebbari
Au jeu du chat et la souris entre le P-DG de la société et le président de section, c’est Youssef Djebbari qui s’est montré le plus fort en poussant Larbi Abdelilah à la démission. En effet, ce dernier vient d’annoncer son retrait des affaires de la section suite à un énième malentendu avec le premier responsable de la société du Mouloudia d’Oran. «Oui, j’ai décidé de quitter mes fonctions de président de la section football car le P-DG est en train de faire fi de mes consignes en invitant des personnes qui n’ont rien à voir avec l’équipe à passer la nuit à l’hôtel le Président lors des mises au vert» dira Larbi Abdelilah avant d’ajouter : «Je vais réunir en urgence le conseil d’administration pour déposer officiellement ma démission et révéler les raisons de cette décision car ce qui se passe actuellement au club est grave.» Le président de section démissionnaire avait annoncé sa décision à Djebbari par téléphone avant-hier avant que ce dernier ne s’envole pour l’Espagne. Ainsi, Djebbari devra compter uniquement sur Haddou Moulay, son manager général et homme de confiance, ainsi que sur Krimo Hassani qui est actuellement en Belgique pour négocier l’éventuel transfert de Aouedj au FC Bruges. Il faut dire que les membres de l’AG ont exercé une énorme pression sur Djebbari afin qu’il limoge Abdelilah et Kalaïdji.

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue1

MCEE-MCO

aujourd’hui à 15h

Quitter la zone des relégables

A

Derrar se rapproche du club
L’un des principaux actionnaires de l’équipe, Djallel Derrar, est en train de se rapprocher, doucement mais sûrement, de l’équipe première. Les responsables du club commencent à trouver en lui la personne idéale pour venir intégrer l’équipe dirigeante du Mouloudia d’Oran, lui qui est venu en aide à cette équipe sur le plan financier à plusieurs reprises. La personne en question, qui s’est présentée samedi passé au stade Zabana est en train de faire l’unanimité chez les proches du club. Très sympathique et fou amoureux de l’équipe, Derrar pourrait sortir de l’anonymat et s’invertir davantage dans l’équipe. A. L.

uteurs d’un début de phase retour tonitruant, les Rouge et Blanc veulent battre le fer tant qu’il est chaud et rester sur cette dynamique de victoires. Ayant réussi à récolter six points en deux matches, quittant par là même cette avant dernière place au classement, les Oranais se sont fixé un autre objectif, celui de quitter la zone des relégables. Pour cela, les coéquipiers du capitaine Madjid Benattia devront revenir avec le meilleur résultat possible de leur déplacement d’El Eulma

et espérer une défaite face à l’AS Khroub à domicile, surtout que cette formation devra accueillir l’ex-leader de la Ligue 1, l’USM Alger. Si cela venait à se réaliser, le Mouloudia effectuera un grand pas vers son maintien parmi l’élite alors que dix jours auparavant, l’équipe avait un pied en Ligue 2. C’est avec la nette conviction de franchir un autre pas vers le maintien que les Hamraoua vont devoir se produire cet après-midi sur la pelouse du stade Zouggar-Messaoud d’El Eulma.

Attention, le Mouloudia n’a battu qu’une seule fois le MCEE !
Si l’on se fie aux statistiques, on notera que le match s’annonce extrêmement difficile pour cette équipe du Mouloudia d’Oran qui n’a réussi à battre le MC El Eulma qu’une seule fois, en 2009, lors de la troisième journée, sur un score étriqué d’un but à zéro signé Bettoumi. En effet, cette équipe du MCEE ne réussit pas trop aux Rouge et Blanc qui ont toujours éprouvé les pires difficultés à passer

l’écueil de Babya. D’ailleurs, cela fait deux ans que le Mouloudia n’a pas goûté à la victoire face à cette formation. La saison passée, les Hamraoua se sont inclinés un but à zéro à El Eulma avant de concéder le nul au stade Zabana 1-1. C’est sur le même score que s’est soldé le match de la phase aller de cette saison. Même en coupe d’Algérie, le MCEE a pris le meilleur face

au MCO en 2008. Donc, il faudra que le MCO sorte la grande artillerie pour espérer sortir indemne de cette confrontation.

Bouaïcha, la bête noire des Oranais
S’il y a un élément qui se distingue à chaque fois contre le MCO, c’est bel et bien Djamel Bouaïcha qui a réussi à ouvrir le score lors du match de l’aller. Le MCO réussit bien à ce joueur depuis qu’il portait les couleurs du PAC. S’il y a donc un joueur à surveiller de très près, ce sera certainement lui. Amine.L

Henkouche ne chamboulera pas trop l’équipe
Le coach du Mouloudia, qui est satisfait des résultats de son équipe et, par là même, de la prestation de ses joueurs, ne devra point apporter beaucoup de changements dans son onze. Il est fort possible que l’entraîneur reconduise, à un élément près, la même composante qui a donné la réplique à l’AS Khroub. Il devra seulement pallier l’absence de Belaïli suspendu pour ce match. Il est fort possible que Henkouche, qui a mis en place une équipe à vocation offensive face à l’ASK, aligne soit Tahar soit Boukemacha pour épauler Benattia dans la récupération. Sinon, ce sont les dix autres joueurs ayant entamé la partie samedi passé qui fouleront le terrain gazonné du stade Messaoud-Zouggar.

Trois membres de la délégation oranaise voyagent par route
Trois membres de la délégation ont rejoint l’équipe par route. Il s’agit du garde matériel, Benfarès, du soigneur Abdat et de l’entraîneur des gardiens de but, Kheddim.

Bouterbiat «Du statut de titulaire, je me suis retrouvé en dehors des 18 »
Le milieu de terrain des Rouge et Blanc, Bouterbiat, se dit surpris mais loin d’être abattu par sa non-convocation pour le match d’aujourd’hui face au MC El Eulma, comme c’était le cas d’ailleurs contre l’AS Khroub samedi passé. En effet, le joueur, qui était un titulaire indiscutable en fin de phase aller et même durant les deux premiers matches amicaux lors du stage de Marrakech, a été relégué au banc de touche suite à la venue de Boukemacha cet hiver. Bouterbiat ne s’attendait toutefois pas de passer du statut de titulaire à celui de joueur réserve. «Je ne m’attendais guère à me retrouver hors de la liste des 18 d’autant plus que j’ai réalisé une belle prestation lors du dernier match amical face à la JSM Tiaret où j’étais également buteur. Un dirigeant m’a même demandé de réaliser la même performance face au Khroub. Mais c’était sans compter sur la décision de l’entraîneur qui me m’a pas fait appel» déplorera Bouterbiat avant d’enchaîner : «Je ne suis pas le genre de joueur qui s’adresse aux entraîneurs pour demander des explications. Le coach est libre de ses choix. J’accepte cette décision en toute sportivité. Je suis certes déçu, mais je suis loin d’être abattu. Je vais continuer à travailler et attendre qu’on me donne ma chance. En tous les cas, l’avantage est qu’on connaisse bien mes qualités.» A. L.

Fellah : «On doit rester sur cette dynamique de résultats positifs»
Le portier des Hamraoua, Fellah Ahmed, pense que ce match contre le MCEE est très important pour la suite de la compétition d’où l’obligation de réaliser un résultat positif et confirmer la bonne santé de l’équipe. Comment s’est préparé le groupe pour ce match d’El Eulma ? Sur le plan psychologique on est au top. Je n’ai pas besoin de faire un dessin car tous les joueurs reprennent confiance grâce aux résultats positifs. Certes, sur le plan physique, on a fourni deux grosses prestations en l’espace d’une semaine mais on compte sur notre mental pour faire la différence. Mais l’équipe s’est bien préparée pendant cette trêve avec ce stage au Maroc et le recrutement opéré est en train de nous donner un plus certain. D’aucuns estiment que les deux premiers matches ont redonné confiance à l’équipe en perspective de cette lutte pour le maintien… Personne ne s’attendait à voir l’équipe aligner deux victoires de suite. On a réussi une première étape pour cette lutte pour le maintien en revenant à la hauteur du MCS. Maintenant, on songe à rattraper le premier non relégable qu’est l’ASK. Je pense que ce prochain match sera aussi important que les deux premiers car si on arrive à réaliser un résultat positif à El Eulma, je pense qu’on reprendra confiance en nos moyens, chose qui nous permettra de continuer sur cette lancée. Mais il faut dire que tous les matches seront importants. Comment s’annonce cette confrontation contre le MCEE ? Comme je l’ai dit, ce sera un match d’une importance capitale pour nous car un résultat positif nous permettra de rester concentrés et mettra la pression sur les premiers non relégables. Un résultat probant aura beaucoup d’importance sur l’aspect psychologique du groupe. Je pense toutefois que cette rencontre sera difficile pour nous car le MCEE sort de deux défaites de suite et voudra se racheter cet après-midi. N’avez-vous pas peur d’un certain excès de confiance de votre équipe ? Non, pas du tout, car le groupe est conscient de la tâche qui l’attend. On ne joue pas le titre pour redouter l’excès de confiance ou sous-estimer nos adversaires. Au contraire, on va prendre toutes nos précautions pour ce match et essayer de revenir avec le meilleur résultat possible. Le MCO de la phase retour n’a rien à voir avec celui du début de saison. On s’est améliorés sur tous les plans avant même la fin de la phase aller. Est-ce que les résultats de vos concurrents directs vous intéressent ? Oui, bien sûr. Mais on n’en fait pas une obsession. Je crois toutefois que notre destin est encore entre nos mains donc il ne faut pas prêter trop d’attention aux performances des autres équipes. Pour le moment, ce sont les nôtres qui nous préoccupent. Il faut au moins penser à éviter la défaite à El Eulma et après on verra bien ce que les autres vont réaliser comme résultats. Entretien réalisé par Amine L.

Les joueurs ont touché 7 millions de centimes
Avant de rallier la ville d’El Eulma, les joueurs du Mouloudia d’Oran ont touché 7 millions de centimes. 4 qui représentent le reste de la prime d’El Harrach alors que les 3 autres comme avance de la prime de victoire contre l’ASK qui s’élève à 5 millions de centimes. Si les Hamraoua s’imposent à El Eulma, ils toucheront 8 millions. Autrement dit, si les coéquipiers de Benattia arrivent à assurer le maintien, ils seront gâtés peut être plus que des joueurs d’une équipe qui joue les premiers rôles.

Leghzal entre Nîmes et Besançon
Ayant quitté le Mouloudia d’Oran cet hiver, Khalid Leghzal, qui a décidé de ne plus jouer en Algérie, se trouve actuellement chez lui à Tours où il travaille le volet physique sous la houlette de son préparateur. Le joueur, qui n’a pas eu vraiment sa chance sous les couleurs des Hamraoua, est actuellement dans le viseur des formations de Nîmes et Besançon. Il se pourrait que le joueur opte pour l’une des deux équipes avant le 31 janvier.

16

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 1

USMH-MCS

aujourd’hui à 15h

Attention au syndrome de l’Ouest !
sence de rif, Charef n’aura que Ziane Chel’embarras du choix pour composer centrale. Le retour de la charnière Gr groupe après avoir pu iche parmi le rgé sion fait que maintenan sa suspenéléments à prétendre t ils sont trois au fenseur central. Face à poste de dél’U ref, qui était contraint SMA, Chaabsences de Griche et de pallier les Zia avait choisi la paire De ne-Cherif, mo Ces deux joueurs se son u-Layati. portés. Cela suppose qu t bien comsera contraint de sacrifi e l’entraîneur joueurs. Mais si l’on tie er un des trois les trois éléments sont nt compte que aussi bons l’un que l’autre, on

Demou, Griche ou Layati qui sera sacrifié ? Malgré l’ab

imagine de Charef au moment l’embarras où trancher quant à son ch il devra selon une source proch oix. Mais technique, c’est Layati e du staff plus indiqué pour res qui serait le ter sur le banc.
USMH accueillera cet après-midi dans son antre du 1er-Novembre1954 pour le compte de la 18e journée le MCS. Une empoignade qui s’annonce palpitante entre deux équipes qui veulent ni plus ni moins que les trois points du match. Un enjeu qui donnera du piquant à la partie, qui promet d’être fortement disputée entre deux formations qui vont se livrer une grande bataille pour l’emporter. Si l’on met de côté la victoire arrachée contre l’USMA le week-end dernier, les Harrachis restent sur deux défaites à domicile, et justement face à des équipes de l’Ouest, le WAT et le MCO, ils seront dans l’obligation de réagir pour arracher une victoire et éviter le doute chez les supporters. En tout cas, un éventuel faux pas contre le MCS n’est pas toléré à El Harrach. C’est dire toute l’importance que revêt ce

L’

match pour les Jaune et Noir qui veulent en finir avec ce syndrome venu de l’Ouest, en empochant les trois précieux points. Au vu des dernières séances d’entraînement, les poulains de Charef affichent une ambition positive et c’est pour cette raison qu’ils n’ont pas lésiné sur les efforts pour être prêts le jour J. A cet effet, le travail effectué par l’équipe montre toute la mobilisation des Harrachis autour de cette rencontre, même s’il n’y a aucune garantie d’en sortir vainqueurs. Ce qui est certain, l’opposition sera rude et difficile de la part du MCS qui reste sur une série de mauvais résultats est plus que jamais déterminé à se racheter.

Arzew et qui avait laisser apparaître d’excellentes qualités, est toujours dans l’attente d'un signe du coach pour les matchs officiels avec l’équipe première. Même si le coach le considère comme une doublure, ce joueur a des capacités pour concurrencer ceux qui jouent au même poste. Cela dit, l’entraîneur a peut-être une idée en tête, à savoir celle de le préparer pour les futures échéances. Charef l’a déjà fait dans le passé pour d’autres éléments, qui aujourd’hui sont des titulaires à part entière. C'est le cas de Touahri ainsi que plusieurs autres jeunes du réservoir.

Kella mieux qu’une bonne doublure
Evoluant souvent avec sa catégorie des U21, Kella, ce jeune demi défensif qui est arrivé l’été dernier de l’OM

Bechouche : «Affronter une équipe menacée, n’est jamais facile»
«Le MCS, qui est menacé de relégation et qui est en train de réaliser une saison mi figue mi raisin, vien-

dra avec la ferme intention de réaliser un résultat positif pour sortir de la zone rouge. Néanmoins, le fait que nous évoluerons sur notre terrain et devant notre public cela constitue pour nous un atout qui nous permettra d'entamer la rencontre avec de meilleures dispositions psychologiques par rapport à notre adversaire. Tout le groupe est décidé à fournir un grand match. Notre réussite d'ailleurs depuis le début championnat, c'est que nous possédons un groupe très performant qui à chaque match s'engage à fond pour réussir un bon résultat. Pour nous seule la victoire compte, sinon tout autre résultat sera considéré comme négatif.»

El Harrach veut se rapprocher du leader
Même si cette journée du championnat prévue cet après-midi leur

est favorable, les Harrachis ne partent pas vainqueurs d’avance face à une équipe de Saïda sérieusement menacée par la relégation et pour qui une défaite compromettra davantage ses chances de maintien. Effectivement, les choses ne seront pas faciles. Les Jaune et Noir, qui viennent de réaliser l’exploit de battre l’USMA, veulent enchaîner avec un autre succès pour se replacer en haut du tableau, mais surtout se réconcilier avec leurs supporters. «Nous devons impérativement réaliser un succès face au Mouloudia de Saïda si nous voulons nous rapprocher du leader», nous dira Haniched l’adjoint de Charef. Mais pour y arriver, Hendou et ses camarades devront se débarrasser d’un adversaire aussi imprévisible que le MCS, contre qui rien ne saurait être considéré comme acquis avant la fin du match.

N. R.

décevra pas notre public»
Après un début difficile, vous avez pu vous imposer dans le compartiment défensif. Vous attendiez-vous à réussir ? Connaissant ma valeur, je n'ai à aucun moment douté de mes capacités pour concurrencer les autres défenseurs. Il me fallait juste une période d'adaptation. Pour cela, j'ai travaillé sans relâche aux entraînements et, Dieu merci, j'ai réussi à convaincre le coach et dès qu'il m'a donné ma chance, je n'ai pas raté l'occasion. Votre équipe, avec des éléments moyens, arrive à se maintenir parmi des clubs mieux nantis dans tous les domaines… Je pense qu'il est important de rappeler que le football est un sport collectif, et de ce fait, c'est la force du groupe qui prime sur les individualités. A l'USMH, tous les joueurs sont pratiquement d'égale valeur et nous formons un groupe soudé, volontaire et avec un esprit de solidarité. C'est cela notre force. Pourtant votre équipe a concédé quelques faux pas… En effet, mais en football cela peut arriver à n’importe quelle équipe. Dans un match, il faut rester concentré jusqu'au coup de sifflet final, car le moindre relâchement peut coûter cher, comme cela nous est arrivé contre le MCO à domicile. Nous devrons retenir cette leçon pour éviter que le scénario du MCO ne se reproduise. Cette prise de conscience tombe apparemment à point nommé puisque vous êtes appelés à recevoir le MCS. Comment avezvous préparé ce match ? On a respecté le programme établi par le staff technique qui veille à maintenir le groupe en forme, en perspective de ce match. Sinon il n'y a pas eu de préparation spéciale Comment voyez-vous ce match ? C'est une rencontre qui s'annonce équilibrée, vu les atouts des deux équipes. On aura certes l'avantage du terrain et on peut compter sur le soutien de notre public. Deux atouts, grâce auxquels on peut faire la différence. On vous sent déterminé à réaliser un grand match pour arracher les points de la victoire… Ce match, nous devons le gagner. C'est obligatoire pour améliorer notre capital points. On le fera pour notre public qui ne nous pardonnera pas un troisième faux pas consécutif à domicile. Pensez-vous que le public harrachi sera au rendez-vous ? Je suppose qu'il sera présent. Nous avons des supporters fidèles. On souhaite être à la hauteur pour leur faire plaisir Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Kahouadji «On ne

Yaya ne portera pas les couleurs de l’USMH
Alors que le marché des transferts internationaux fermera ce soir, le jeune Karim Yaya qui attendait sa lettre de transfert est désormais fixé sur son sort, il ne portera pas les couleurs de l’USMH. En fait, le problème était entre le manager du joueur et la direction du club, La Renaissance Football Club de Ndjamena. Au départ, il y a eu accord entre le manager du joueur et le président Laïb, pour un contrat de 3 ans et demi moyennant la somme de 360 millions de centimes. Mais peu après, les choses ont complètement changé. Le manager du joueur qui avait tout conclu avec Laïb s’est retrouvé opposer un niet catégorique du président de la Renaissance. Ce dernier, non satisfait du montant du contrat négocié entre le manager et le président de l’USMH, a décidé de bloquer le transfert, en demandant une revue à la hausse de la somme du transfert. Nos sources nous ont révélé que la direction du club tchadien aurait demande 46 000 euros en plus des 360 millions de centimes, conclus au départ. Bien entendu, les Harrachis ont refusé catégoriquement une renégociation du transfert ; Bensemra : «Les dirigeants du club tchadien ont surestimé leur joueur» Bensemra, le premier vice-président que nous avons joint hier en début d’après, nous a confirmé que Yaya ne jouera pas à l’USMH : «On a attendu jusqu’à aujourd’hui la lettre de transfert du joueur que la Fédération tchadienne devait envoyer, finalement on ne l’a pas reçue pour des raisons financières. Les dirigeants du club tchadien ont surestimé leur joueur. Et donc, il n’y a pas eu d’accord. Pourtant, on avait fait une bonne proposition au joueur qui a accepté de signer. Mais par la suite, il y a eu revirement de la part des dirigeants du club La Renaissance. C’est dommage, mais on ne pouvait céder à leurs exigences.»

Bounedjah : «On doit être vigilants
«Certes, on a une idée sur cette équipe. On connaît la plupart de ses joueurs, donc on sait à quoi l’on s’attend. On doit tout faire pour gagner. Il faut être très vigilant pour ne pas se faire surprendre par un adversaire qui a de la qualité, avec des attaquants très puissants. Il faudra être présent dans les duels, car ça va être une véritable bataille sur le terrain. Si on veut aller jusqu’au bout, il faudra être très attentifs, concentrés et surtout oser. Ce n’est que de cette manière qu’on pourra décrocher la victoire.»

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

USMH-MCS

Coup d’œil Ligue 1

17
Goumid dirigera l’équipe
Après la démission de Rouabah, c’est l’entraîneur des gardiens de but Goumid Ahmed qui sera sur le banc pour diriger l’équipe, en attendant l’arrivée d’un nouveau coach.

Bouhada «On se battra à fond à Lavigerie»
Un mot sur le faux pas concédé à domicile face au CAB ? C’est un faux pas inattendu pour nous, du moment que nous avions bien préparé cette rencontre. Le but encaissé juste au début nous a beaucoup pénalisés nous contraignant à vite revenir au score. Nous avons essayé de rajouter un ou deux buts, mais ça n’a pas marché, la chance nous a tourné le dos. Nous avons raté cette confrontation bêtement et deux points de perdus chez nous, c’est difficile d’accepter un faux pas pareil. Qu’est-ce qui a manqué d’après vous ? Je pense que depuis plusieurs semaines, on joue bien mais, la chance et le manque de réalisme nous font défaut à chaque fois, sans oublier les absences de plusieurs éléments. Nous jouons sous pression, ce qui a affecté le moral des joueurs. Je pense qu’il nous manque ce déclic pour mettre fin à cette mauvaise série qui n’a que trop duré. Avec cette mauvaise série, comment voyez-vous le reste du parcours ? Après ce faux pas à domicile face au CAB, nous sommes dos au mur, nous devons réaliser un bon parcours et récupérer les points perdus, il faudra se battre à fond, même si notre mission ne sera pas du tout facile. Les matchs seront très durs à négocier, même à domicile, mais nous sommes dans l’obligation de faire un meilleur parcours afin de sauver l’équipe de la relégation. On devra tout d’abord être intraitables ici à Saïda où nous n’aurons plus le droit à l’erreur tout en allant chercher d’autres points en dehors de nos bases. Notre groupe est conscient de la tâche qui l’attend. Cet après-midi, vous allez affronter l’USMH chez elle, comment se présente cette rencontre ? C’est un match très difficile pour nous, du moment que nous allons affronter une équipe de l’USMH qui a repris confiance, suite à sa victoire face à l’USMA samedi dernier. Donc notre mission ne sera pas du tout facile face aux poulains de Charef qui voudront éviter à tout prix un deuxième faux pas à domicile, surtout qu’ils seront soutenus par des milliers de leurs supporters. C’est une équipe qui joue très bien, on fera notre possible pour retourner à Saïda avec un bon résultat et le plus important est de se battre à fond. Avez-vous les moyens de revenir de ce déplacement avec un bon résultat ? Même si sur le papier, c’est l’USMH qui est la favorite, nous allons aborder ce match sans le moindre calcul, on va entrer sur le terrain avec un seul objectif, arracher un bon résultat. Nous allons faire en sorte de réduire tous les espaces afin de ne pas laisser à notre adversaire la maîtrise de la situation et si on arrive à tenir les 20 premières minutes, je pense qu’on pourra retourner à Saïda avec un bon résultat. Je vous laisse conclure... Nous sommes dans une position qui n’est pas confortable, mais nous sommes encore loin de la relégation et avec deux bons résultats. Notre équipe est capable de se sortir de cette mauvaise situation, notre groupe est conscient de la tâche qui l’attend malgré la difficulté de la mission. Nous allons nous battre jusqu'à la fin. On aura besoin de notre public dans ces moments difficiles. Amar Bensadek

Hadiouche, Saâdi et Nahari suspendus face à l’USMH
Trois joueurs vont rater ce match face à l’USMH. Il s’agit du buteur Hadiouche suspendu après avoir écopé d’un carton rouge face au CAB, de Saâdi et Nahari suspendus aussi pour contestation de décision de l’arbitre.

Zaoui, Bouraba et Hamedi n’ont pas fait le déplacement à Alger
Trois autres joueurs n’ont pas fait le déplacement à Alger pour affronter l’USMH. Il s’agit de Zaoui, Bouraba et Hamedi qui sont blessés. Le premier souffre d’une blessure au niveau de la cheville, le deuxième à la cuisse et le troisième traîne une blessure au mollet depuis qu’il a signé.

Cheraïtia de retour
Le milieu offensif Cheraïtia, qui était blessé depuis un mois au niveau de la cuisse droite, a repris les entraînements. Le staff médical a donné le feu vert à ce joueur pour reprendre la compétition cet aprèsmidi. Il sera probablement dans le 11 rentrant. Son retour va sûrement donner un plus à ce compartiment qui a besoin d’un élément d’expérience.

Hammouche, Bouali et Cherif El Ouazzani déclinent l’offre de Saïda
Juste après le départ de l’entraîneur Rouabah, la direction a pris attache avec quelques coaches pour le remplacer. On parle de Hammouche, Bouali et Cherif El Ouazzani mais, ces derniers ont décliné l’offre pour diverses raisons.

AMAR BENSADEK

ASO - NAHD

aujourd’hui à 17h45

Le leader sur du velours mais avec une main de fer
du NAHD dont ils auront tout intérêt à s’en méfier. En effet, si les Husseindéens ne payaient pas de mine il y a peine deux semaines de cela, ce n’est plus le cas, à présent qu’ils viennent de remporter sous la houlette de leur nouveau coach, Chabane Merezkane, une belle victoire qui pourrait constituer le déclic qu’ils attendaient, puisque leur victime du week-end passé n’est pas n’importe qui en s’agissant de la redoutable formation de la JSM Béjaïa. Voilà donc les gars de Chlef avertis eux qui doivent s’appliquer et ne pas sous-estimer leur adversaire avide de créer une autre sensation digne de ce nom s’il parvenait à repartir de Boumezrag ne serait-ce qu’avec le point du nul. Il va sans dire que du côté des locaux, ce n’est pas de cette oreille qu’on l’entend d’autant que depuis le début de cette saison aucune équipe visiteuse n’est sortie indemne de l’antre chélifienne. En tout cas, chez les Chéliffiens le discours a été simple au lendemain de la victoire ramenée de Constantine, du fait qu’elle a été mise aux oubliettes pour se concentrer sur ce rendez-vous du mardi, à l’issue duquel on devrait en savoir encore plus sur les réelles intentions de l’ASO et notamment ses capacités à lutter pour la préservation de son titre de champion acquis haut la main la saison dernière où le club cher à Medouar était entré dans l’histoire et comme l’histoire est un éternel recommencement…Bon, on n’en est pas encore là, même si du côté des rives du Chéliff, on ne cache pas cette ambition. Place au terrain maintenant !

«Consolider cette première place»
Maintenant que vous avez pu vous hisser sur le fauteuil de leader, peut-on dire que vous nourrissez plus que jamais l’ambition de conserver votre titre de champion ? Ce que je peux vous dire, c’est que par cette victoire autant que par nos derniers résultats, nous avons confirmé qu’il va falloir encore compter avec nous dans la course au titre. Les résultats sont la seule façon d’afficher nos ambitions et nous devons en réaliser d’autres, si on veut atteindre nos objectifs. La dernière victoire prouve qu’on est sur la bonne voie, mais le chemin est parsemé d’embûches. Il faut attendre un peu et travailler sans pression pour parler du titre, la victoire du CSC ne signifie que trois points. Avez-vous récupéré de ce match ? C’était un épuisant déplacement, mais la victoire nous a fait oublier cette fatigue. Le staff technique a tout fait pour nous permettre de reprendre nos forces et être prêt pour le match de ce mardi. Je pense que le groupe devra jouer aussi à fond ce match, car le mental a beaucoup d’impact sur notre état de forme général le jour du match. Les blessures sont votre plus grande hantise lors de cette période, n’est-ce pas ? C’est vrai, car c’est toujours difficile de monter en rythme quand il y a à chaque fois des blessures, mais on garde le moral et l’équilibre quand même, car les joueurs veulent réussir, et puis il ya toujours d’autres joueurs qui entrent et qui donnent satisfaction, notre force reste le groupe Comment se présente pour vous ce match face au NAHD ? Le NAHD voudra confirmer son dernier résultat, il va falloir beaucoup s’en méfier. On aura tout intérêt à ne pas leur laisser le champ libre tout en nous montrant efficaces devant. De toute façon, nous savons à quoi nous en tenir face à ce genre d’adversaire et puis, à présent nous devons coûte que coûte œuvrer à la consolidation de notre première place et cela passe par de bons résultats, c’est-à-dire la victoire et rien que ça, surtout sur notre terrain et devant nos supporters. A titre personnel, vous aurez un grand rôle à jouer ce mardi, n’est-ce pas? Je suis prêt à occuper n’importe quel rôle, l’essentiel est de donner un plus à mon équipe. je crois qu’il s’agit plus d’une mission collective, il faut qu’on soit complémentaires afin de faire la différence. Moi seul, je ne pourrai pas faire grand-chose, mais je suis prêt à tenir mon rôle qui consiste à être en quelque sorte le trait d’union entre les trois compartiments, les deux derniers résultats me donnent encore plus confiance. Est-ce que vous aurez plus de pression maintenant que vous occupez cette première place ? Non, il n y a aucune pression, tout le monde est concentré et serein, car on est déjà passés par la même situation, donc on ne se laissera pas perturbés. Il faut gérer la suite de la compétition et jouer match par match pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Zaouche

près avoir mal étrenné leur titre de champion 2010/2011 lors du premier match de la saison, les Chéliffiens ont aujourd’hui l’occasion de faire mieux avec leur nouveau statut de leader acquis lors de la précédente journée, à la faveur de leur vibrante victoire obtenue en déplacement sur le CSC et les faux pas de leurs principaux concurrents actuels, en l’occurrence l’ESS et l’USMA, tombées de manières inattendue sur leurs terrains. Maintenant, il s’agit aux poulains de Saâdi de ne pas gâcher cette opportunité qui s’offre à eux de s’ancrer sur le fauteuil de leader en profitant de la venue d’une équipe

A
q

A. F
qHocine ntraîne en solo, semble toujours affecté qsa blessure Achiou, qui s’ede faire par et risque donc l’impasse sur ce match face au NAHD. En effet, Saâdi ne veut pas forcer son joueur à jouer tant qu’il n’aura pas récupérer tous ses moyens, afin d’éviter d’aggraver sa blessure. C’est ainsi que la décision de sa participation devait être prise hier soir, après la dernière séance de travail.

Vers une première pour Kader

qMême si rien ne dit qu’il sera titulaire, le Franco-Djiboutien Kader Hassen devrait faire son baptême du feu sous les couleurs chélifiennes, à l’occasion de cette rencontre face au NAHD. Le joueur, qui a été qualifié à l’ASO dans le courant de la semaine dernière, a été convoqué parmi les dix-huit et pourrait ainsi faire son apparition en cours de jeu sous les regards curieux des supporters qui attendent de voir à l’œuvre cet élément dont on dit le plus grand bien.

q

qCe match sera une occasion pour Kheireddine Sellama de revenir dans les 18. Sellama, qui joue comme arrière gauche ou milieu de terrain, sera remplaçant lors de cette rencontre, après la blessure de Samir Zazou. Ainsi, il signera son retour après avoir dû faire l’impasse sur plusieurs rencontres pour cause de blessure.

Revoilà Sellama !

Achiou toujours incertain

qCe match face au NAHD aura pour retour Camerounais Boumezrag. En effet, libéré ce mercato hivernal du NAHD, de retour sur il a évoqle joueur, qui a étéde troislors deaussidemie.curiositédeleau profitduaura à cœurseraBiyaga au stadeundeterrain oùquelques q lué pendant pas moins saisons et Inutile dire qu’il de briller, question susciter regrets côté chélifien de l’avoir libéré.

Biyaga, l’autre attraction

qL’arrière gauche Samir Zazou sera absent lors de cette confrontation face au NAHD, en raison d’une blessure qu’il a contractée lors de l’échauffement, avant le match de samedi passé face au CSC. Souffrant du tendon d’Achille, le défenseur sera laissé au repos en espérant le voir se rétablir, en prévision du match qui attend l’ASO le week-end prochain face à la JSM Béjaïa.

Zazou blessé

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue

17

ASO-NAHD

aujourd’hui à 17h45

Maintenant que vous avez pu vous hisser sur le fauteuil de leader, peut-on dire que vous nourrissez plus que jamais l’ambition de conserver votre Achiou titre de champion ? toujours Ce que je peux vous incertain dire, c’est que par cette Hocine Achiou, qui s’entraîne en victoire autant que par solo, semble toujours affecté par sa bles- nos derniers résultats, nous avons sure et risque donc de faire l’impasse sur confirmé qu’il va ce match face au NAHD. En effet, Saâdi ne falloir encore compveut pas forcer son joueur à jouer tant qu’il ter avec nous dans n’aura pas récupérer tous ses moyens, afin la course au titre. d’éviter d’aggraver sa blessure. C’est ainsi Les résultats sont la que la décision de sa participation de- seule façon d’afficher nos ambitions et nous vait être prise hier soir, après la devons en réaliser d’audernière séance de travail. tres, si on veut atteindre nos objectifs. La dernière victoire prouve qu’on est sur la cas, chez les Chéliffiens le discours a été simple près avoir mal étrenné leur titre de bonne voie, mais le chemin est au lendemain de la victoire ramenée de Zazou champion 2010/2011 lors du premier parsemé d’embûches. Il faut Constantine, du fait qu’elle a été mise aux match de la saison, les Chéliffiens ont attendre un peu et trablessé oubliettes pour se concentrer sur ce aujourd’hui l’occasion de faire mieux vailler sans pression L’arrière gauche Samir Zazou pour parler du titre, avec leur nouveau statut de leader acquis rendez-vous du mardi, à l’issue duquel on devrait en savoir encore plus sera absent lors de cette confronta- la victoire du CSC lors de la précédente journée, à la faveur de leur visur les réelles intentions de l’ASO et brante victoire obtenue en déplacement sur le CSC et tion face au NAHD, en raison d’une ne signifie que trois notamment ses capacités à lutter les faux pas de leurs principaux concurrents actuels, points. blessure qu’il a contractée lors de en l’occurrence l’ESS et l’USMA, tombées de manières pour la préservation de son titre de l’échauffement, avant le match de samedi Avez-vous champion acquis haut la main la inattendue sur leurs terrains. Maintenant, il s’agit aux passé face au CSC. Souffrant du tendon récupéré de ce saison dernière où le club cher à poulains de Saâdi de ne pas gâcher cette opportunité match ? d’Achille, le défenseur sera laissé au Medouar était entré dans l’histoire qui s’offre à eux de s’ancrer sur le fauteuil de leader en C’était un épuiet comme l’histoire est un éternel re- repos en espérant le voir se rétablir, sant déplacement, profitant de la venue d’une équipe du NAHD dont ils commencement…Bon, on n’en est pas en prévision du match qui attend mais la victoire nous a auront tout intérêt à s’en méfier. En effet, si les Husencore là, même si du côté des rives du seindéens ne payaient pas de mine il y a peine deux l’ASO le week-end prochain fait oublier cette faChéliff, on ne cache pas cette ambition. semaines de cela, ce n’est plus le cas, à présent qu’ils tigue. Le staff technique a face à la JSM Béjaïa. Place au terrain maintenant ! viennent de remporter sous la houlette de leur noutout fait pour nous permetveau coach, Chabane Merezkane, une belle victoire A. F tre de reprendre nos Revoilà Vers qui pourrait constituer le déclic qu’ils attendaient, forces et être prêt puisque leur victime du week-end pour le match Sellama ! une première Biyaga, passé n’est pas n’importe qui en Ce match sera une occa- de ce mardi. pour Kader s’agissant de la redoutable forJe pense l’autre mation de la JSM Béjaïa. Voilà Même si rien ne dit qu’il sera titulaire, sion pour Kheireddine Sel- que le attraction donc les gars de Chlef avertis le Franco-Djiboutien Kader Hassen de- lama de revenir dans les 18. groupe eux qui doivent s’appliquer Ce match face au NAHD aura aussi vrait faire son baptême du feu sous les Sellama, qui joue comme ar- devra et ne pas sous-estimer leur pour curiosité le retour du Camerounais couleurs chélifiennes, à l’occasion de rière gauche ou milieu de ter- jouer adversaire avide de créer Biyaga au stade Boumezrag. En effet, le cette rencontre face au NAHD. Le rain, sera remplaçant lors de aussi à une autre sensation digne cette rencontre, après la bles- fond ce de ce nom s’il parvenait à joueur, qui a été libéré lors de ce mercato joueur, qui a été qualifié à l’ASO dans le match, hivernal au profit du NAHD, sera de retour courant de la semaine dernière, a été sure de Samir Zazou. Ainsi, car le repartir de Boumezrag ne sur un terrain où il a évolué pendant pas convoqué parmi les dix-huit et pourrait il signera son retour après mental a serait-ce qu’avec le point du nul. Il va sans dire que moins de trois saisons et demie. Inutile ainsi faire son apparition en cours de avoir dû faire l’impasse sur beaucoup du côté des locaux, ce n’est d’impact de dire qu’il aura à cœur de briller, jeu sous les regards curieux des sup- plusieurs rencontres pour pas de cette oreille qu’on sur notre cause de blessure. question de susciter quelques reporters qui attendent de voir à l’œul’entend d’autant que depuis le état de grets côté chélifien de l’avoir vre cet élément dont on dit le début de cette saison aucune libéré. plus grand bien. équipe visiteuse n’est sortie indemne de l’antre chélifienne. En tout Touati

Le leader sur du velours mais avec une main de fer

«Consolider cette première place»
forme général le jour du match. Les blessures sont votre plus grande hantise lors de cette période, n’est-ce pas ? C’est vrai, car c’est toujours difficile de monter en rythme quand il y a à chaque fois des blessures, mais on garde le moral et l’équilibre quand même, car les joueurs veulent réussir, et puis il ya toujours d’autres joueurs qui entrent et qui donnent satisfaction, notre force reste le groupe Comment se présente pour vous ce match face au NAHD ? Le NAHD voudra confirmer son dernier résultat, il va falloir beaucoup s’en méfier. On aura tout intérêt à ne pas leur laisser le champ libre tout en nous montrant efficaces devant. De toute façon, nous savons à quoi nous en tenir face à ce genre d’adversaire et puis, à présent nous devons coûte que coûte œuvrer à la consolidation de notre première place et cela passe par de bons résultats, c’est-à-dire la victoire et rien que ça, surtout sur notre terrain et devant nos supporters. A titre personnel, vous aurez un grand rôle à jouer ce mardi, n’est-ce pas? Je suis prêt à occuper n’importe quel rôle, l’essentiel est de donner un plus à mon équipe. je crois qu’il s’agit plus d’une mission collective, il faut qu’on soit complémentaires afin de faire la différence. Moi seul, je ne pourrai pas faire grand-chose, mais je suis prêt à tenir mon rôle qui consiste à être en quelque sorte le trait d’union entre les trois compartiments, les deux derniers résultats me donnent encore plus confiance. Est-ce que vous aurez plus de pression maintenant que vous occupez cette première place ? Non, il n y a aucune pression, tout le monde est concentré et serein, car on est déjà passés par la même situation, donc on ne se laissera pas perturbés. Il faut gérer la suite de la compétition et jouer match par match pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Zaouche

A

qLe jeune Haddouche ne convoqués à ce match contre l’ASO. ce jeune plein de talent, est en stage sélection nationale des qD’ailleurs,Etilpour cause, seul,sera pas présent parmi les 18 sontenaussi concernés par ce reU20. n’est pas le puisque Belkacemi et Saleh groupement, mais ces derniers feront défaut uniquement à leur catégorie en Espoirs.

Haddouche avec la sélection des U20

Merzekane ne change pas une équipe qui gagne
e Nasria affrontera, aujourd’hui, l’ASO Chlef, leader du championnat, avec la ferme intention de confirmer la victoire acquise face à la JSMB et poursuivre son chemin pour le maintien en Ligue 1. Même si d’aucuns estiment que la mission des Sang et Or est difficile, voire impossible face au leader qui évoluera sur son terrain et devant son public, l’entraîneur Merzekane ne veut pas abdiquer lui qui prépare son team pour la bataille. Pour lui, il n’y a pas de miracle, mais rien n’est impossible. Pour le coach husseindéen, le MCA a donné l’exemple en allant battre l’ES Sétif et il est en train de poursuivre son ascension, alors que l’équipe de Bracci se morfondait dans le bas du tableau, avant de redresser la si-

L

tuation. Les joueurs husseindéens doivent croire en leurs potentialités et afficher une détermination farouche dans tous les matchs qui restent pour espérer atteindre leur objectif. L’entraîneur Chaâbane Merzekane ne compte pas effectuer des changements dans la composante type qui a affronté la JSM Béjaïa, du moins pour le

rr Le milieu de te Touati ne s’est pas totalement rétabli de sa Alleg, s’est Nasria, Foued atch d’équipe du blessure au niveau de la cuisse. Il sera out l’occasion du m te à pour le match d’aujourd’hui contre l’ASO montré optimis re l’ASO Chlef. Il re nt Chlef. Tout comme Benyahia et Okbi. En red’aujourd’hui co la difficulté de la miss vanche, le Nasria bénéficiera des services de connaît toutefoi s joueurs et au beau : «Le moral de sion succès de la sai- Madi et Diamonténé qui sont opérationnels e premier et qui seront du voyage. fixe, après notr s ce n’est que le re la JSMB, mai er et rester sur son cont vons confirm début de la rencontre début. Nous de ue dans l’espoir de réus- Un mois de salaire et ce, malgré le retour namiq la même dy emier objecde Madi et Diamonténé sir le maintien qui est notre pr mission après le match de l’ASO e si la iste mêm qLa direction du Nasria a décidé d’ocqui se sentent mieux. tif. Je suis optim ce au leader du chamtroyer un mois de salaire aux joueurs, Le coach Merzekane difficile fa ssé à s’annonce posé samedi pa après le match contre l’ASO Chlef, apveut maintenir l’équipe é nat qui s’est im clar pion ce au CSC», a dé prend-on de source proche du club. Les qui a gagné. On pense Constantine fa n déplacement avec joueurs, qui ont réclamé leur salaire après surtout au portier Nadla veille de so t égaleAlleg, . Alleg reconnaî la victoire contre la JSMB, pourront donc jib Ghoul qui a fait un l’équipe à Chlef talité des joueurs a bénéficier d’un mois de salaire, eux qui grand match face à la e la men ment qu erzekane. «Je JSMB. Ce dernier sera re- changé depuis la venue de M grand mé- n’ont pas été payés pendant trois mois. Les erzekane a un caisses du club sont vides et la direction conduit dans les bois, reconnais que M prit des joueurs qui a est en crise financière. nous dit-on, malgré le rel’état d’es ail et rite dans méthode de trav a tour de Natèche qui a angé car il a sa n» ch de la motivatio purgé sa suspension d’un surtout son sens nce. Sur la question Le Nasria a élu domicile ta match. Merzekane optera ajouté Alleg en subs aborder t l’équipe allait SO, il à El Attaf donc pour un renforcesavoir commen qLa délégation du Nasria, qui s’est de ce à l’A tenir le coup fa ment du milieu de terrain ns le vif déplacée hier à Chlef pour y afle match pour devons entrer da tre et pour empêcher l’adversaire répond : «Nous but de la rencon fronter, ce soir, l’ASO, a passé la nuit à El d’imposer son jeu et s’apdu sujet dès le dé du public, tout en es- Attaf à l’hôtel El Bahri, construit récemession puiera sur l’opportunisme ment par le propriétaire de l’hôtel de supporter la pr ersaire pour le de Biaga et Zenou en pointe sayant de surprendre l’adv nséquence, Aïn Defla où toutes les équipes avaient ie de co par vo pour espérer faire la difféfaire douter et, nviction», a conclu le l’habitude d’élire domicile, à chaque rence. orcer notre co renf fois qu’ils ont dû affronter l’ASO. sseindéen. n hu S. H. S. H. milieu de terrai

s milieu terrain Alleg «Je suie qs’qLeprésentédedimancheAbdelhakim Touatià est en tenue de ville, la séance d’entraînement dirigée par Abdelmaste fac optimi lek Mezedjri , en l’absence de Merzekane qui a émission sportive «Daouri El O»pitaine été l’invité de l’(championnat professionnel). à l’AS n et ca Mohtarifine» ai

out face à l’ASO

q

q

18

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup pour coup MOB

Les Crabes se concentrent sur Merouana
nier devant le Paradou AC semble avoir remonté le moral aux joueurs puisqu’on a constaté une bonne ambiance dans les entraînements notamment la séance de la reprise d’avant-hier dimanche. A cet effet, tous les ingrédients semblent être présents pour effectuer une bonne préparation et se déplacer à Merouana avec l’objectif de réaliser un résultat positif et ce, bien que la tâche s’annonce difficile devant une équipe de l’ABM qui se trouve condamnée à réagir. cences au wali car, ils jugent qu’ils ont fait de leur mieux pour payer une grande partie des dettes mais dommage que les autorités locales n’ont pas apporté l’aide attendue.

...Et condamne le comportement d’anciens dirigeants
Par ailleurs, la direction n’a pas raté cette opportunité pour tirer sur des anciens dirigeants et présidents qui, à ses yeux, sont en train de comploter et de faire dans le sabotage. D’ailleurs, la réaction de quelques supporters lors de la rencontre de vendredi dernier face au Paradou AC ayant insulté les dirigeants actuels, n’est pas passée sans soulever la colère de la direction actuelle, qui a tenu à condamner un tel geste. Yugurtha A.

La direction interpelle le wali et les autorités locales...

ppelés à effectuer un périlleux déplacement ce week-end à Merouana pour affronter la formation de l’ABM pour le compte de la 18e journée de championnat, les Crabes du MO Béjaïa ont entamé déjà la préparation de ce match depuis avant-hier dimanche avec la reprise des entraînements au niveau du stade de l’Unité maghrébine. Une reprise qui s’est déroulée dans de bonnes conditions où les joueurs se sont présentés avec un moral au beau fixe suite au dernier succès face au Paradou AC. Cela

A

dit, la rencontre de ce vendredi devant l’ABM est prise très au sérieux par les camarades de Benhocine qui se concentrent sur ce match pour assurer une meilleure préparation et se permettre de réaliser le résultat escompté.

Rahmouni mise sur le volet psychologique
Estimant que le volet psychologique revêt une grande importance dans ces matches, le staff technique sous la houlette du coach Mourad Rahmouni a tenu à miser sur le volet psychologique puisqu’avant le coup d’envoi de la

séance de dimanche dernier, le coach a eu une discussion avec ses joueurs où il leur a demandé d’oublier la victoire de la semaine précédente face au Paradou AC et de se concentrer uniquement sur le match de ce week-end qui s’annonce déjà important pour la course au maintien. Les joueurs se sont montrés conscients de ce qui les attend et déterminés à jouer à fond leurs chances pour réaliser un bon résultat.

Bonne ambiance à l’entraînement
Le succès arraché vendredi der-

Lors de la réunion hebdomadaire qui s’est tenue dimanche dernier au siège du club, les dirigeants ont tenu à évoquer le problème des dettes auxquelles fait face leur équipe ces derniers temps, avec un risque de défalcation de points qui pèse sur l’équipe, dans le cas où cette dernière ne va pas procéDéplacement der au règlements de ses jeudi à Merouana dettes d’ici la fin de saison. Afin de se permettre de prépaA cet effet, la direction du rer le prochain match face à l’AB MOB a tenu à interpeller Merouana dans de bonnes conditions, le premier responsable la direction du club en concertation de la wilaya, en l’occuravec le staff technique a décidé d’efrence le wali Hamou fectuer le déplacement à Merouana Ahmed Touhami pour dans l’après-midi de jeudi. D’ailvenir en aide au club. Les leurs, les Béjaouis passeront la nuit autorités locales à leur à El Eulma à l’hôtel El Riche avant de rallier dans la matitête l’APC sont interpellées née de vendredi la ville pour faire des efforts et aider de Merouana. le club. Cela dit, les dirigeants ont menacé de remettre les li-

Absence de Henider et Aissani
La séance de la reprise effectuée par les Crabes a été marquée par l’absence de deux éléments à savoir, l’attaquant Henider et le portier Aissani pour des raisons qu’on ignore.

Benhocine «La victoire face au PAC est bénéfique pour l’avenir»
Le défenseur Benhocine était de retour à la compétition et dans l’équipe type à l’occasion de la rencontre qui a opposé son équipe face au Paradou AC où il a été à la hauteur. A cet tout la pression que nous avons subie. A cet effet, je peux dire que ce succès est d’une grande importance pour la suite de la compétition. Mais, vous avez trouvé des difficultés pour venir à bout de cette équipe, pourquoi à votre avis ? Il ne faut pas oublier que cette équipe du PAC occupe une place dans le bas du tableau et se trouve condamnée à réagir. A cet effet, elle s’est déplacée à Béjaïa avec la ferme intention de réaliser un bon résultat. C’est pour cette raison qu’elle s’est regroupée derrière en nous posant quelques difficultés. Dieu merci et grâce à la volonté de tout le groupe, on a réussi à inscrire l’unique but de la partie et glaner les trois points de la victoire qui nous ont permis de renouer avec les résultats positifs et d’améliorer notre classement. Vous avez retrouvé votre place de titulaire après une absence de quelques matches, quel est votre sentiment ? Je ne vous cache pas que je suis heureux d’avoir retrouvé ma place de titulaire et ce, suite à une longue absence à cause des blessures. D’ailleurs, j’ai évolué dans mon poste vendredi dernier face au PAC où j’ai bien assuré mon rôle sur le terrain et cela va m’encourager davantage à travailler à fond pour être à la hauteur et aider mon équipe à réaliser de bons résultats. Parlez-nous de la préparation du prochain match à Merouana ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions et ce, suite à la victoire de vendredi dernier puisque les joueurs se trouvent déjà avec un moral au beau fixe pour assurer une bonne préparation et tenter de réussir un bon résultat malgré la difficulté de la tâche. Et comment s’annonce ce match pour vous ? A l’instar des autres, la rencontre de ce vendredi devant l’AB Merouana ne s’annonce pas facile dans la mesure où nous aurons affaire à une équipe qui tentera de se racheter suite à sa dernière défaite à Bechar. Pour ce qui nous concerne, nous allons nous déplacer à Merouana pour réaliser un meilleur résultat possible bien que nous savons davantage que notre mission sera très difficile. Donc, vous êtes confiant pour l’avenir, n’est-ce pas ? Oui, vu l’ambiance qui règne au sein du groupe et la détermination de tout un chacun, je peux dire que je suis confiant pour l’avenir à condition que chacun de nous assure son rôle convenablement et fournisse les efforts nécessaires pour atteindre notre objectif et terminer la saison en beauté.

Benchabane souffre d’une ancienne blessure…
Toutefois, si Henider et Aissani ont raté la séance de dimanche dernier, deux autres joueurs ne se sont pas entraînés avec leurs camarades pour blessures. A cet effet, Baâouali s’est présenté sans prendre part à ladite séance pour une blessure légère, alors que l’attaquant Benchabane s’est présenté en tenue de ville à cause d’une blessure qui remonte déjà à une semaine. D’ailleurs, le médecin lui a prescrit un repos de dix jours.

... Et ne sera pas du voyage à Merouana
Suite à cette blessure, l’attaquant Ghilas Benchabane qui a joué blessé face au PAC ne sera pas du voyage à Merouana ce vendredi à l’occasion du déplacement de son équipe pour affronter l’ABM pour le compte de la 18e journée du championnat. Cela dit, fort heureusement pour le staff technique que Yaya et Akrour seront de retour après avoir purgé leur suspension.

effet, il dira dans cet entretien qu’il nous a accordé que le succès de vendredi dernier est salutaire tout en estimant que le reste du parcours sera difficile. Votre équipe a réussi une précieuse victoire face au PAC, qu’en pensez-vous ? Certainement que la victoire face au Paradou AC est très précieuse pour nous dans la mesure où elle est venue au bon moment après la semaine difficile que nous avons traversée mais sur-

Ferhat a écourté la séance
Contrairement à ses camarades, le milieu de terrain et buteur de la semaine précédente face au PAC en l’occurrence Malek Ferhat a été contraint d’écourter la séance en raison d’une blessure qu’il a contractée au niveau du tibia et qui l’a contraint de se rendre à l’hôpital pour des soins. Fort heureusement pour lui que la blessure n’est pas grave puisqu’il devrait être présent face à l’ABM. Yugurtha A.

Entretien réalisé par Yugurtha A.

NAISSANCE
Notre confrère et correspondant d’El Heddaf à Béjaïa Ahcène Sadeli vient d’être papa d’un joli poupon prénommé « Samy ». En cette heureuse circonstance, le collectif du Buteur et son correspondant à Béjaïa présentent leurs félicitations au papa et un prompt rétablissement à la maman. InchAllah Samy sera aussi Mobiste.

18

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup raté USMB L’équipe n’a pris qu’un point en deux matchs
Saadaoui : «Il y a eu une séparation à l’amiable»
Saadaoui, l’ancien entraîneur des gardiens de l’USMB, a tenu à apporter les précisions suivantes : « Permettez-moi de mettre fin à certaines rumeurs en ce qui concerne mon départ de l’USMB. Il y a eu, comme on dit, un accord à l’amiable avec la direction du club. Je me consacre totalement à la préparation de mon doctorat et c’est la seule raison de mon départ».

Les illusions perdues
l’occasion de leur retour à Tchaker, les Blidéens ne sont pas arrivés à dicter leur loi chez eux. Les premiers à les contrarier ont été les joueurs de l’USMBA qui, avec un jeu sans aucune fioriture et en « dégageant fort et loin » tous les ballons, ont réussi à prendre le point du nul. Les joueurs de la Mekerra auraient pu encore mieux faire en réussissant le hold-up parfait pour s’en retourner chez eux avec la totalité des points, en toute fin de match. Echaudés, les camarades de Defnoun nous diront que c’en était assez et qu’ils avaient l’intention de se ressaisir dès le match suivant. La suite est connue.

A

Les Annabis ne laisseront aucune chance à la formation de l’USMB méconnaissable. Bien des illusions se sont effacées depuis vendredi dernier.

Vaincre le signe indien
Alors, dès le prochain match, les joueurs de l’USMB n’auront pas trop le choix. Pour sortir de cette

mauvaise dynamique, il faudra marquer, mais surtout gagner. «Ce match contre Médéa est important par rapport à la spirale dans laquelle on est», expliquera Arezki Amrouche. Mais ce

n’est pas le match le plus facile. Les joueurs du Titteri font un bon championnat et sont performants à domicile et à l’extérieur. «Dans notre situation, il faut pourtant absolument gagner», dira le driver blidéen. En effet, au vu de la position qu’elle occupe au classement, l’USMB est loin des ambitions de son président. Face à une équipe de l’OM plutôt bien inspirée, la tâche sera sûrement compliquée mais pas du tout impossible car, comme on dit, «à cœur vaillant, rien d’impossible». Les joueurs de Blida veulent, vendredi prochain, tordre le cou à ce qui s’apparente à une malédiction. Slimane Baghdali

Entraînement sur le terrain annexe
Suite aux pluies abondantes qui se sont abattues sur la région de Blida, la séance d’entraînement d’avant-hier s’est déroulée sur le terrain annexe de l’OPOW Tchaker. Une décision qui a été prise pour préserver l’état de la pelouse principale.

Un adversaire du genre «accrocheur»
est loin d’être gagné pour cette équipe de Blida vendredi prochain face à l’O Médéa. En effet, c’est un adversaire du genre «accrocheur» que les camarades de Defnoun auront à affronter. Les Médéens ont, ces derniers temps, le vent en poupe et restent sur une superbe performance. Belloucif, Belkheir et consorts auront à puiser, sans

La «pauvreté» du potentiel offensif
es « couacs » à répétition qu’a connus le grand club de Blida ces derniers temps pourraient avoir pour cause, entre autres, des choix discutables du coach blidéen. En effet, en faisant jouer certains éléments, contre nature et en optant assez souvent pour des organisations tactiques pour le

C’

aucun doute, dans leurs ressources, pour espérer réaliser une belle performance. De toutes les façons, ils nous ont paru déterminés, comme nous l’a confié Khelladi : «Nous ne comptons pas réduire à néant les sacrifices consentis jusque-là. Par ailleurs, nous restons sur deux mauvais résultats et cela doit s’arrêter».

L

S. B.

moins attentistes, le driver de l’USMB a, manifestement, surtout cherché à éviter la défaite. Il a, et c’est le plus grand reproche qui peut lui être fait, lors des deux derniers matchs aligné quatre défenseurs, ce qui est courant, et surtout trois, voire quatre milieux récupérateurs. Les deux contre-performances face à

l’USMBA et l’USM Annaba ont eu pour principale cause la « pauvreté » du potentiel offensif de l’équipe. Quand on ajoute à cela l’extrême prudence des équipes qui rendent visite aux Blidéens, on comprend aisément pourquoi très peu de buts sont marqués.

Defnoun absent
Defnoun n’a pas pris part à la séance d’entraînement d’avant-hier. Il avait à se rendre à Souk Ahras pour assister aux funérailles d’un membre de sa famille. Il a rejoint Blida hier.

S. B.

Du cœur à l’ouvrage

Une défense aux abois

D

epuis le début de la semaine, les Blidéens ont, comme on dit, mis du cœur à l’ouvrage lors des séances d’entraînement et tout cela dans une excellente ambiance. Les séances de cette semaine ont été consacrées au volet technicotactique, avec un gros volume horaire pour le travail dans la surface. Avant d’aller prendre leur douche, plusieurs joueurs ont été conviés par leur coach à

une séance de tirs de coups franc, sait-on jamais. Le coach blidéen s’est gardé d’émettre le moindre pronostic. «Je peux seulement vous dire que l’équipe sera prête pour ce match et les joueurs ont travaillé très dur pour cela. Nous connaissons les forces et les faiblesses de cette équipe et c’est la même chose pour nos adversaires».

I

S. B.

ncriminer uniquement l’entraîneur de cette équipe de Blida serait injuste. Les joueurs ont eux aussi une grande part de responsabilité car il est difficile pour le coach, à partir de son banc, de mettre des ballons faciles au fond

des filets. A la question de savoir s’il avait donné les moyens à son équipe pour attaquer, Amrouche nous répondra qu’il ne connaît pas beaucoup d’équipes dans le championnat national qui alignent quatre attaquants et qui

abordent le match « la fleur au fusil » . Il ne manquera pas d’énumérer le nombre d’attaquants qui sont indisponibles. En décortiquant le jeu de cette formation blidéenne, c’est cette réelle envie de porter le danger dans le camp adverse chez les

joueurs de Blida. Tout le jeu de l’équipe était porté vers l’offensive. En plus des bons choix des hommes, le coach blidéen a contraint ses éléments à jouer à une touche de balle et surtout d’aller à l’essentiel.

Un mois de repos pour Mellika
La blessure dont souffre Mellika va l’obliger à observer un repos de quatre semaines. C’est ce qu’a prescrit le médecin au jeune attaquant blidéen. C’est un véritable coup dur pour Amrouche quand on connaît l’importance de cet élément au sein du dispositif blidéen.

S. B.

Djerroudi «Ce sera un match d’hommes face à Médéa»
Le défenseur latéral blidéen Djerroudi refuse qu’on mette les mauvais résultats de l’équipe sur le dos des défenseurs. Il nous a dit que c’est tout le groupe qui se ressaisira et que lui et ses coéquipiers ont l’intention de renouer avec les bons résultats dès ce vendredi face à l’O Médéa.
Vous restez sur une défaite concédée face à Annaba. Quels enseignements en tirez-vous ? C’est un match que nous voulons oublier au plus vite. Nous n’avons en réalité joué à notre niveau qu’en première période. Ensuite, tout est allé de travers. Nous avons encaissé deux buts évitables sans avoir la possibilité de réagir. Ce sont là des choses que nous gardons en tête. Vous vous êtes quand même procuré quelques belles occasions… Il est vrai que la réussite, comme lors de cette rencontre, n’a pas été de notre côté. C’est là l’un des principaux problèmes que nous aurons à résoudre au plus vite. C’est justement ce que vous aurez à faire ce vendredi face à l’O Médéa, n’est-ce pas ? Il est impératif pour nous de réaliser un bon résultat face à l’O Médéa car, d’abord, nous devons mettre fin à cette très mauvaise série, en ce qui concerne les résultats et, d’un autre côté nous éloigner de la zone dangereuse. . Ne pensez-vous pas que la tâche sera très difficile contre une bonne équipe de Médéa ? Bien sûr, nous n’aurons pas la partie facile et que ce sera un match d’hommes. C’est à nous de relever ce défi et d’être à la hauteur. Nous avons les moyens de réaliser quelque chose et nous donnerons le maximum pour cela. On n’a pas hésité à vous accuser, vous les défenseurs, d’être les responsables des mauvais résultats de l’équipe, qu’avez-vous à dire à ce sujet ? Tout simplement que ce sont des accusations gratuites. C’est toute l’équipe qui est responsable des mauvais, comme des bons résultats. D’un autre côté, il n’y a qu’à voir le classement en ce qui concerne les meilleures défenses et vous verrez que la nôtre ne fait pas partie des plus mauvaises . Il se pourrait que lors des prochains matchs vous aurez à évoluer sur le côté gauche. Cela vous gênet-il ? Si le coach juge nécessaire de me faire jouer à gauche, je le ferais sans aucun problème, même si ce n’est pas aussi simple qu’on le pense. Changer de côté, pour un arrière latéral, veut dire qu’il lui faut d’autres repères. Je pense avoir l’expérience nécessaire pour m’adapter très vite, pour le bien de l’équipe.

Ledraa a repris
L’avant-centre de l’USMB n’a pas pris part au match joué par son équipe à Annaba. Il souffrait d’une contracture à la cuisse. Totalement remis, l’ex-Harrachi a repris les entraînements et il sera probablement titularisé ce vendredi contre l’O Médéa.

Etes-vous confiant en ce qui concerne la suite du parcours de votre équipe cette saison ? En réalité, nous avons un gros problème à résoudre, celui des résultats à domicile. Nous n’arrivons pas à nous imposer chez nous et cela depuis plusieurs matchs. Nous avons les moyens de terminer à une place satisfaisante et c’est la promesse que nous faisons à nos supporters.

Hamia et Telbi en solo
Deux joueurs de l’effectif de Blida n’ont pas pris part à la séance d’avant-hier avec le groupe. Il s’agit de Hamia et Telbi qui se sont contentés d’une séance allégée. Ils avaient au programme quelques étirements et des tours de piste avant d’aller prendre leur douche. S. B.

Entretien réalisé par Slimane Baghdali

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 2

19 USMAn
Le SAM, future cible des Bônois
n ne parle que de ce déplacement à Annaba ! Après deux matches disputés à domicile face à l’OM et l’USMB, la bande à Kamel Mouassa devra faire son premier déplacement durant la phase retour avec un voyage à Mohammedia, pour affronter l’équipe du SAM. De retour au-devant de la scène, les Rouge et Blanc n’ont pas d’autres objectifs que de revenir avec une nouvelle victoire de l’extérieur, qui donnera plus de chances à l’USMAn de retrouver rapidement une place sur le podium.

CABBA

Belguerfi «Une nouvelle série de victoires a débuté» O
Walid Belguerfi a été fidèle à ses habitudes en marquant encore une fois un but, ce qui porte son total à 8 réalisations. Le meilleur buteur de la ligue 2 n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Vous avez réussi à ramener les trois points d’un déplacement qui s’annonçait pourtant périlleux, ce qui dû vous faire beaucoup de bien, n’est-ce pas ?
Absolument. Ce succès à l’extérieur nous a permis surtout de mettre fin à la série de mauvais résultats puisque nous n’avons pas goûté à la joie de la victoire depuis 4 journées. A présent, je peux dire que nous avons inauguré une nouvelle série de bons résultats. lait que je lui prouve qu’il ne s’est pas trompé sur mon compte. D’ailleurs, je n’ai pas l’intention de m’arrêter à 9 buts (8 en championnat et 1 en coupe Ndlr). Je dédie ce but à ma mère qui n’a jamais cessé de m’encourager à aller de l’avant.

Justement, vous recevrez à cette occasion l’ESM, comment appréhendezvous ce rendez-vous ?
Pour nous, il s’agira de rester sur la lancée pour une autre série de victoires qui nous mènera je l’espère aux portes de la ligue1. Seulement, il ne faut pas croire que ce match sera une simple formalité au vu de l’adversaire qui en plus d’être une bonne équipe, revient fort ces derniers temps, en témoigne sa dernière victoire. Donc, c’est une raison supplémentaire pour nous de le prendre très au sérieux afin de parer à toute éventuelle mauvaise surprise.

Vous avez aussi raté un penalty, comment l’expliquez-vous ?
J’étais tellement sûr de marquer que j’avais pris la responsabilité d’exécuter la sentence mais l’état de la pelouse m’a joué un mauvais tour sachant que j’ai envoyé le ballon dans les décors. Je dois avouer que ce ratage m’a fait complètement sortir du match mais en fin de compte j’étais complètement soulagé par le gain des 3 points.

Mouassa veut profiter des malheurs du SAM
Avant-dernier au classement, le club du SAM a vécu en plus une véritable humiliation durant la récente journée, avec un déplacement à Sidi Bel-Abbès, sans entraîneur en chef et ni licences des joueurs, en annulant au final la rencontre, tout en prévoyant de lourdes sanctions envers le club. Une situation donc dramatique, qui pourra arranger les affaires des Annabis, en profitant de l’occasion pour revenir avec le gain complet de la partie.

Vous avez été l’auteur du but de la victoire inscrit de fort belle manière, ce qui pourrait être considéré comme étant une double satisfaction pour vous personnellement, non ?
Avant toute chose, je voudrai remercier le coach qui m’a fait confiance au cours des deux premiers matches de la phase retour car, je revenais de blessure. La balle était donc dans mon camp et il fal-

En tout état de cause, cette victoire vous permet de garder vos distances vis-à-vis de votre principal poursuivant, n’est-ce pas ?

Entretien réalisé par A.B.

Notre objectif est de gagner le plus de points possibles afin de reprendre notre avance qui avait Après deux jours de repos (samedi et diatteint 13 points et d’assurer manche), les joueurs ont repris le chemin notre accession avant la fin du du stade à partir de 18 heures. Avec le championnat. Nous jouerons le mauvais temps qui sévit sur la capitale prochain match à domicile, ce des Bibans avec un froid glacial et qui sera une bonne occasion d’acd’importantes chutes de neige, la centuer notre avance d’autant plus séance aurait été programque notre poursuivant la JSS n’aura mée en salle. pas la tâche facile contre le MOC sur son terrain et devant ses supporters.

Reprise perturbée par la neige

Une équipe vraiment au fond du gouffre
Contrairement au club bônois qui a retrouvé une seconde jeunesse après un début de saison assez calamiteux, les protégés de Kamel Mouassa devront se donner à fond durant cette sortie au SAM, en ayant la chance de croiser donc la route à une équipe totalement perturbée par les récents événements.

MOC
Mechiche «Passer le cap de Saoura est une obligation»
entraîneur Mechiche est certain de la valeur de sa formation à l’heure actuelle et compte sur le prochain rendez-vous devant Saoura pour revenir dans la course et ce de manière concrète : «Je l’ai dit en de multiples occasions que l’effectif du Mouloudia de Constantine n’avait rien à envier aux meilleurs du groupe. Cependant, il y a des impondérables qui gainent la progression de l’équipe. Je n’ai jamais évoqué le manque d’argent et autre car cela n’est pas de mon ressort. A l’opposé, je maintiens que j’ai avancé le fait que le groupe avait besoin d’aide et de réelle prise en charge pour assurer l’accession, c’est tout. Nous sommes d’ores et déjà dans le futur rendez-vous et les joueurs sont mobilisés pour refaire la même rencontre que celle devant le leader Bordj Bou-Arreridj».

MSPB
Zedam : «Je suis connu pour être un homme
de réconciliation de la famille du foot»
On ne l’accuse pas ouvertement, et cela l’agace, le dirigeant Zedam se défend d’être derrière l’incident qu’avait vécu le président Nezar. « Je ressens la même chose que ce qu’a ressenti le président du CAB. Quand on a une famille et des gosses, on ne peut pas jouer à ce jeu. Mettre des enfants face à des situations d’insécurité est inacceptable. J’ai vécu les mêmes incidents. Une fois, j’étais à Témouchent quand j’ai appris que des supporters du CAB se dirigeaient vers ma maison. J’ai averti Hellis, dirigeant du CAB. Il m’avait assuré que rien n’arrivera. Si on m’avait tenu au courant de ce qui allait se passer devant la maison de Nezar, j’aurai tout fait pour que cela n’arrive pas. Ceux qui agissent dans l’ombre n’ont rien à voir avec le foot. Ils jettent de l’huile sur le feu. Ils veulent donner une mauvaise image du Mouloudia de Batna. Le MSPB et le CAB ne font plus partie des mêmes divisions, que chacun s’occupe de son sort et de ses objectifs. Je suis connu pour être un homme de la réconciliation de la famille du foot ». «J’ai réconcilié le CABBA et l’ESS» « J’ai réuni le CABBA et l’ESS. Ils ont joué une demi-finale à Batna. Les Bordjiens voyagent à Sétif et assistent aux matchs de leur équipe, tout comme les Sétifiens qui voyagent à Bordj et soutiennent leur équipe, en toute sécurité. Je suis fier d’avoir réussi à réconcilier les deux familles. Mon action pour le sport et le fair-play ne date pas d’aujourd’hui. J’ai agi dans le passé avec Hannachi, pour tenter une réconciliation entre les familles du MOB et de la JSMB». «Des pseudos supporters m’ont insulté parce qu’ils m’ont vu aux côtés de Hannachi à Tizi en coupe d’Algérie» « Moi-même j’étais victime d’insultes de pseudos supporters du MSPB. On m’avait reproché de me tenir aux côtés de Hannachi lors du match de coupe d’Algérie qui s’est joué à Tizi Ouzou. Mes rapports avec le président de la JSK datent de 20 ans. A Annaba, la veille du match, une personne m’a téléphoné pour me reprocher mon amitié avec Mouassa. On est allé jusqu’à prétendre que je voulais pousser l’USMAn à battre le MSPB. Pourtant, je me suis rendu dans le vestiaire de mon équipe pour promettre une prime en cas de victoire. Je dirai que ce sont des analphabètes qui agissent dans l’ombre pour me calomnier et pour ternir l’image de marque du MSPB. Je suis persuadé que ces personnes seront bientôt démasquées devant l’opinion publique». «J’ai tenté de réconcilier le CAB et le MSPB, sans succès» « Après une succession de problèmes qu’avaient connus le MSPB et le CAB, j’ai tenté une réconciliation, avec l’aide de Hellis, dirigeant du CAB, entre les deux clubs rivaux de Batna. Autour d’un dîner, dans la maison d’un des dirigeants des deux clubs, malheureusement, l’expérience n’a pas été concluante. La rencontre n’a pas eu lieu. Mais, rien n’est perdu, il est possible que les responsables des deux clubs se réunissent et enterrent une fois pour toute la hache de guerre. Propos recueillis par M. B. fin de la rencontre de Mostaganem avec certains supporters mocistes l’auraient poussé à rentrer chez lui pour ne plus revenir. Le manager du club vient d’affirmer tout le contraire en annonçant que le joueur visé n’avait aucun problème et qu’il serait avec la formation mociste dans le match de Saoura ce vendredi. En tout état de cause, si sa défection venait à se confirmer, ce sera le réseau défensif qui trouverait problème de remplacement d’un élément qui reste l’un des meilleurs atouts de l’équipe depuis sa venue au club constantinois.

L’

L’absence du public, un autre facteur positif
En plus de la situation très difficile du futur adversaire des Bônois, le fait de jouer ce match à huis clos est un autre facteur positif pour les coéquipiers de Naamoune, en évoluant sans la moindre pression hostile, en ayant forcément de grandes chances de gagner, surtout s’ils gardent la même détermination et volonté comme c’était le cas durant la seconde période face à l’USMB.

Ce match risque d’être un tournant pour la suite
Même si le club bônois est presque annoncé favori à l’aube de ce déplacement à Mohammedia, il faut bien savoir que les Rouge et Blanc auront une occasion en or en cas de victoire de revenir encore plus près du trio de tête, en mettant ainsi une forte pression sur les concurrents pour l’accession parmi l’élite, alors qu’un autre résultat autre qu’un succès, risque de nuire sensiblement au moral des joueurs et la bonne ambiance au sein du groupe.

Derbal gagne du terrain
Le jeune Derbal aligné devant Mostaganem aurait justifié sa valeur dans le groupe. De l’avis des présents, ce jeune milieu offensif qui, après avoir été utilisé en tant que titulaire, est revenu à sa meilleure forme pour terminer la phase retour dans de meilleures conditions. En tout état de cause, ce sera un atout supplémentaire pour l’entraîneur Mechiche qui aura besoin de toutes ses cartes en prévision des joutes prochaines.

Benmeghit souffre d’une déchirure
Benmeghit, la nouvelle recrue du MSPB souffre d’une déchirure musculaire. L’échographie a révélé une déchirure de dix millimètres. Le joueur est soumis à un repos et des soins d’une dizaine de jours, avant un contrôle. Autant dire que Benmeghit est le 3e titulaire à être déclaré out contre l’USB.

Les joueurs en colère à cause des primes non perçues
Quand on parle de la défaite de vendredi dernier avec les joueurs du Mouloudia de Batna, quelques-uns ne s’empêchent pas de revenir sur les primes des matchs gagnés lors de la phase retour, mais non perçues. On a appris que la direction du club aurait promis aux joueurs de leur remettre la prime du match gagné contre le SAM et la prime du match nul ramené d’Oran contre l’ASMO. Les deux primes devaient être remises selon notre source avant le match contre le CABBA, mais les joueurs n’avaient rien vu venir, ce qui a provoqué leur colère.

Bouharbit, le grand absent
Seul point négatif pour la bande à Mouassa, l’absence de l’attaquant Bouharbit, suspendu pour cumul de cartons jaunes, alors que le milieu de terrain Ounès n’est toujours pas remis de sa blessure.

Y a-t-il un cas Benayada ?
Le cas du défenseur central Benayada se pose avec acuité dans le club. Certains ont affirmé que les problèmes vécus par ce dernier à la

Tahar Aggoune

Riyad M.

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Clubs de Kabylie

21

Régionale 2
croire qu’elles s’étaient passées le mot la veille d’entamer la seconde partie du championnat. Les formations du groupe de tête ont, en

Azeffoun et ses chasseurs en panne
consommé son tout premier revers de la saison. Déjà, la journée d’avant, les Marins avaient reçu un avertissement en se faisant tenir en échec par la JS Tichy, mais cette fois, ils n’ont pas pu contenir la volonté des Olympiens d’Akbou qui signent là un de leurs plus beaux coups de la saison après avoir contraint leurs supporters à des performances en dents de scie. Heureux pour les littoraux de TiziOuzou que les poursuivants immédiats, eux aussi, n’aient pas été à leur avantage. Ce qui laisse intacte l’avance qu’ils comptaient avant cette fatidique journée sur leur poursuivant immédiat. M. Ben

A

effet, toutes été contraintes à des contreperformances. La plus inattendue de toutes est venue du stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou où l’ES Azeffoun, le leader, a

L’ORB Akbou grignote
le déplacement à Bordj Menaiel, s’est retrouvé en face d’une équipe de la JSBM considérablement mobilisée pour lutter jusqu’à sa dernière énergie pour sortir de la queue de classement. Une issue qui ne surprend pas outre mesure, surtout que les matches à l’extérieur ne constituent pas la spécialité des Diables rouges de Sidi Aich malgré un léger mieux vers la fin de la phase aller. L’OC Azazga et l’ES Bir Ghbalou n’ont pas fait mieux que les quatre qui les précédent au classement, ce qui fait les affaires du leader et de son bourreau surtout. M. Ben

Bordj Menaiel respire
ontrairement à ses compagnons d’infortune, la JS Bordj Menaiel s’est brillamment sortie des tréfonds du classement. Pourtant, elle n’était pas confrontée à la plus simple des affaires puisque c’est face au SS Sidi Aich qu’elle se devait de tenter de relever la tête. Mission accomplie et plutôt avec mention, au contraire des littoraux d’Iflissen qui, eux, ont sombré corps et âme chez le CR Thameur où ils s’étaient déplacés sans dirigeants, ce qui illustre la totale détresse dans laquelle se retrouvent les joueurs d’une équipe délaissée chaque semaine un peu plus. M. Ben

C

Classement
1 – ES Azeffoun 2 – JS Tichy 3 – SS Sidi Aich 4 – ORB Akbou 5 – OC Azazga 6 – ES Bir Ghbalou 7 – ES Timezrit 8 – JRA Zaatra 9 – HC Ain Bessam 10 – MC Bouira 11 – DC Boghni 12 – CR Thameur 13 – CRB Aokas 14 – JS Bordj Menaiel 15 – LC Iflissen 16 – NRB Sidi Daoud 37 points 30 points 28 points 27 points 25 points 25 points 23 points 20 points 20 points 20 points 20 points 19 points 18 points 13 points 10 points 9 points

E

n effet, la JS Tichy, malgré un bon match, a baissé pavillon devant une équipe du Mouloudia de Bouira en net regain de santé depuis quelques journées. Une défaite qui, à vrai dire, ne

constitue pas une surprise du fait que les littoraux de la wilaya de Béjaïa disputaient à l’occasion leur troisième match en une semaine qui plus est, tous à l’extérieur. De son côté, le SS Sidi Aich, comme craint avant

Honneur Béjaïa

Championnat de la wilaya de Béjaïa

Le RC Seddouk champion d’hiver

Trêve de deux semaines
e championnat de la wilaya de Béjaïa, dans ses deux divisions, Honneur et pré-Honneur, observe depuis le week-end dernier une trêve de quinze jours. Cette décision a été entérinée avant la programmation de l’ultime journée de la phase aller par le bu-

M

algré le semiéchec subi dans la capitale des Hammadites devant la lanterne rouge du groupe, le CS Protection Civile, et le large succès enregistré par le coleader, le CRB Kherrata, les Vert et Blanc du RC Seddouk ont terminé champions de la phase aller. Un titre, certes, honorifique mais gratifiant venu sceller le bon parcours réalisé durant la première phase et qui lui ouvrira sûrement l’appétit aux Seddoukois qui visent désormais la passe de deux puisqu’ils ont accédé la saison dernière en Honneur. Pour en revenir à cette ultime journée de la phase aller, elle a été également favorable au club des banlieusards de Bougie, la JS Ighil Ouazzoug, qui ont négocié au mieux leur déplacement à Melbou, chose qui leur permet de terminer à la troisième loge et, par conséquent, demeurer aux basques des deux co-leaders en attendant l’entame de la seconde phase pour laquelle ils nourrissent de grandes ambitions. De son côté, l’autre club bougiote, le CSA Gouraya, classé juste après et qui a été surpris une semaine plus tôt par son voisin de la JS Béjaïa, a renoué de fort belle manière avec le succès à l’occasion devant son voisin, l’US Soummam, conservant ainsi son statut de prétendant. Aussi, la jeune formation du Naceria de Bougie, qui était déjà sur

Résultats AS Taàssast 0 ARB Barbacha 1 CS Protection Civile 1 RC Seddouk 1 OS El Kseur 2 CRB Souk El Tenine 1 CRB Kherrata 3 USM Béjaïa 1 NC Béjaïa 2 SRB Tazmalt 1 CSA Gouraya 4 US Soummam 1 O Melbou 1 JS Ighil Ouazzoug 2 JSB Amizour 1 JS Béjaïa 3
une série de bons résultats, a été imposé par les autres sociétaires du groupe durant pu améliorer davantage son la première phase du chamclassement et peut même constituer une menace pour pionnat leur semble infernal mais maintiennent l’espoir, les clubs sur le podium lors de la phase retour. Enfin, les bien sûr, de faire mieux lors de la seconde partie de clubs du milieu du classechampionnat afin d’arriver ment ont connu des forà quitter la zone rouge dans tunes diverses pour la laquelle ils se débattent decirconstance puisque si l’ARB Barbacha a stoppé net puis l’entame de la saison. Tahar Meziane dans son élan l’AS Taàssast dans son antre même, le SRB Tazmalt et le CRB Classement Souk El Tenine 1-RC Seddouk 36 ont, par contre, - CRB Kherrata 36 été défaits en déplacement. A si3-JS Ighil Ouazzoug 30 gnaler également 4-CSA Gouraya 28 la belle perfor5-NC Béjaïa 25 mance réalisée par la JS Béjaïa qui 6-OS El Kseur 23 semble retrouver 7-SRB Tazmalt 22 son punch en al8-ARB Barbacha 21 lant confirmer à l’extérieur devant -AS Taàssast 21 la JSB Amizour. 10-USM Béjaïa 20 Enfin, autant pour 11-CRB Souk El Tenine 19 la lanterne rouge, le CS Protection 12-JS Béjaïa 18 Civile, que pour 13-JSB Amizour 17 son voisin de l’US 14-O Melbou 10 Soummam, classé juste derrière, le 15-US Soummam 05 rythme qui leur a

L

reau de la ligue que préside Kamal Mahindad. Il va sans dire que cet arrêt momentané sera mis à profit par tous les clubs afin d’essayer d’apporter des correctifs et, par voie de conséquence, démarrer la seconde manche dans de bonnes dispositions. En tout cas, une chose

est sûre, la phase retour sera âprement disputée, ce qui relèvera certainement le niveau des deux paliers. Gageons seulement que le fair-play sera de mise à travers tous les stades et que le meilleur l’emporte au final.
Tahar M.

Pré-Honneur Bouira

Le leader tombe à Saharidj !
neutralisées sur le locale s’est fait saire du jour le remière score vierge de écraser par la moWC Maamoura chute du zéro partout. La (7-1). L’autre score deste équipe leader ! rencontre devant d’Ouled Rached, fleuve de la jourL’ASC Dirah a, en opposer l’ANB l’ESCO, sur le née a été réalisé effet, laissé des Djouab au CB Hascore de 0-5. Le par le CR M’cheplumes à M’chekimia n’a pas eu derby maillotin dallah qui s’est dallah face à lieu, l’équipe de entre l’OC Chorfa montré sans pitié l’Olympique de Hakimia qui ocface à l’ESJ Tague- et l’Olympique de Saharidj par la cupe la dernière Raffour s’est terdit qu’il a écrasé plus petite des place, n’a pas fait miné en faveur sur le score net et marges (1-0). Une des Cherfaouis (1- le déplacement. sans bavure de 8défaite qui n’a, A. Samy 0), alors que la JS 0. La surprise du toutefois, eu Bouaklane et l’AS jour vient d’Ath aucun impact sur Taghzout se sont Vouali où l’équipe le classement général puisque l’ASCD Résultats maintient sa W Ath Vouali ESC Ouled Rached 0 - 5 position de OC Chorfa O Raffour 1 - 0 leader avec 5 points DRB Kadiria WC Maamoura 7 - 1 d’écart sur O Saharidj ASC Dirah 1 - 0 son pourCR M’Chedallah - ESJ Taguedit 8 - 0 suivant immédiat, le JS Bouaklane AS Taghzout 0 - 0 DRB KadiANB Djouab CB Hakimia N/J ria. Ce derExempt : WB Mezdour nier a étrillé son adver-

P

16-CSP. Civile

04

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 2

19
ASMO – RCO aujourd’hui en amical
Finalement, les responsables ont pu trouver un sparring-partner à leur équipe en vue d’un match amical. L’ASMO affrontera donc, cet après-midi à partir de 15h, le RCO, pensionnaire du championnat de Régional 2 de la ligue d’Oran de football, au stade Ahmed – Zabana. Cette rencontre sera l’occasion pour l’entraîneur Medjahed Nabil de mettre les derniers réglages en place avant le derby tant attendu de ce vendredi face à l’USM BelAbbès. Les joueurs qui n’avaient pas pris part au match face à l’O Médéa auront également l’occasion de démontrer ce dont ils sont capables avant le match de l’USM Bel-Abbès.

ASMO
A J-3 du match face à l’USMBA

Les Asémistes pensent déjà au derby

C’

est hier que les gars de M’dina J’dida ont repris le chemin des entraînements après avoir bénéficié de deux jours de repos suite au dernier match disputé à Médéa face à l’OM. L’entraîneur Medjahed Nabil a programmé un biquotidien à ses joueurs avec une séance matinale qui s’est déroulée à l’hippodrome d’Es-Sénia et une autre l’après-midi au stade Ahmed – Zabana. Aujourd’hui, les Asémistes disputeront une rencontre amicale face au RCO afin de bien préparer le derby de ce vendredi face à l’USMBA. Il faut dire que le match de ce week-end revêt une grande importance pour les Asémistes qui n’auront pas d’autres choix que de battre l’USMBA afin de se relancer dans la course pour l’accession. Les coéquipiers de Mezair restent sur une série de 8 matchs sans le moindre succès. Accumulant un retard de 6

unités sur le podium, ils sont dans l’obligation de battre l’USMBA afin de réduire cet écart et d’entretenir l’espoir de renverser cette situation. Le dernier résultat positif réalisé vendredi dernier à Médéa a fait du bien au moral des joueurs. Ces derniers, qui préparent le derby dans la sérénité la plus totale, sont conscients de la tâche qui les attend : «Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Ce vendredi, nous serons dans l’obligation de battre l’USMBA. Nous sommes décidés à gagner ce match et nous allons faire tout ce qui est en notre possible pour atteindre cet objectif», s’accordent à dire la plupart des joueurs.

Les supporters doivent être au rendez-vous
Joueurs, dirigeants et membres du staff technique ont été unanimes pour lancer un appel aux supporters afin de venir nombreux au stade Ahmed – Zabana ce vendredi pour donner de la

voix à l’équipe. D’aucuns estiment que les supporters jouent un rôle très important pour une équipe qui veut réaliser l’accession en ligue1. Toutes les équipes qui aspirent accéder en ligue1 sont poussées par des milliers de supporters, à l’instar du CABBA, la JSS, le MOC, l’USMBA et le MSPB. Ce n’est qu’à Oran que l’ASMO évolue souvent dans un stade presque vide. Aujourd’hui, il est plus que jamais temps que les sup-

porters viennent en masse pour soutenir leur équipe et l’aider dans sa mission qui est de retrouver l’élite : «Notre équipe est toujours en course pour l’accession, a déclaré le manager général Benamar. Il reste encore plusieurs matchs à jouer et nous allons lutter bec et ongles pour atteindre cet objectif. Toutefois, nous demandons l’aide de nos supporters. L’accession nécessite l’aide de tous les enfants et les amoureux

de l’ASMO. Notre public doit venir en masse au stade pour aider son équipe dans les matchs officiels du weekend. Ce vendredi, face à l’USMBA, nous espérons la présence en force de nos supporters. On doit être unis pour atteindre l’objectif de l’équipe». Les supporters de l’ASMO doivent venir en masse ce week-end au stade pour encourager leur équipe lors de ce derby face à l’USMBA. Riad O.

La prime de l’OM fixée à 2 millions
A en croire une source autorisée, la direction a fixé le montant de la prime du match nul réalisé vendredi dernier à Médéa à 2 millions. Les coéquipiers de Hedjar devront toucher cette prime dans les tout prochains jours. R.O.

L’AAJ/ASMO interpelle El Morro et réclame la tenue d’une AG

L’

association des anciens joueurs de l’ASMO, présidée par l’ancien joueur Chalabi Boubaker, est montée au créneau pour dénoncer la situation dans laquelle se trouve l’équipe qui, depuis plusieurs années déjà, n’arrive toujours pas à retrouver

sa place habituelle en ligue 1. Dans un communiqué rendu public, et dont Le Buteur possède une copie, l’association est sortie de son mutisme pour mettre le président du CSA, El Morro Mohamed, devant ses responsabilités en le tenant responsable en cas d’un autre

échec de l’équipe cette saison. Les membres de l’AAJ/ASMO ont, également, réclamé au président du CSA/ASMO ainsi que des autorités compétentes et à leur tête M. le wali et le DJS l’organisation d’une AG dans les plus brefs délais : «Par conséquent, la

tenue d’une assemblée générale en toute transparence s’impose avec la présence des membres qui la composaient avec leur éviction d’une manière douteuse et dont la liste est dans les archives de la DJS d’Oran et que cette dernière ainsi que l’ordre du jour seront établis

conjointement entre les représentants de ladite direction, un groupe intègre de fidèles supporters et le secrétaire du comité directeur». La liste des membres de l’AG à qui font référence les membres de l’AAJ/ASMO est celle datant d’avant-2006. Les anciens

joueurs de l’ASMO espèrent que cette AG décidera de l’avenir de leur club «afin de réaliser un grand projet portant le nom ASMO LA MEDRASSA DE TOUJOURS» ont conclu les membres de l’AAJ dans ce communiqué. R.O.

USMBA

La reprise au grand complet
a reprise des entraînements de dimanche a été marquée par la présence de l’ensemble des joueurs. Cela témoigne de l’état d’esprit du groupe et de la sérénité qui règnent dans la maison des Vert et Rouge. En plus de l’assiduité des hommes de Benyellès, les entraînements se sont déroulés dans une ambiance bon enfant et cela ne peut que rassurer l’entraîneur. De bon présage avant le choc de M’dina J’dida. Hamzaoui reprend L’autre bonne nouvelle pour Benyellès

L

Un match amical pour préparer l’ASMO
Pour mieux préparer le derby face à l’ASMO, Benyelès souhaitait disputer une joute amicale pour imprégner ses joueurs à la rencontre et les mettre dans le bain de la compétition. Pour ce faire, l’USMBA devrait donner la réplique aujourd’hui à l’équipe du CR Ben Badis. Une opportunité afin de remettre le groupe dans l’ambiance du match et de tester les prédispositions physiques et tactiques de tout un chacun.

Les joueurs réclament leur argent

G

est le retour de Hamzaoui aux entraînements. En effet, ce dernier est en train de se remettre progressivement de sa blessure contractée face à Blida. Il a, d’ailleurs, repris du

service dimanche par des tours de piste et de légers exercices de récupération. Toutefois, sa participation face à l’ASMO est encore aléatoire. il est vrai que Benyellès souhaite le

récupérer pour ce derby mais tout dépendra de l’évolution de son état. En tout cas, du côté d’El Khadra, on prie pour qu’il soit d’attaque vendredi. M.O. Noureddine

rogne et rogne chez les joueurs de l’USMBA qui, n’ayant pas encore encaissé leurs arriérés, ont tout bonnement décidé d’interpeller leurs dirigeants en réclamant leurs dus. Une montée au créneau inattendue, en quelque sorte, et qui met Bénaissa dans une situation on ne peut plus gênante. Les joueurs exigent non seulement la régularisation de leurs mensualités mais aussi la prime de la rencontre de vendredi passé contre le SAM estimant qu’ils mé-

ritent d’être récompensés puisque le match est gagné sur tapis vert. Selon notre source, les dirigeants auraient promis aux joueurs de trouver un compromis. Des promesses qui ont apaisé l’ire des joueurs qui commencent à s’impatienter. De ce fait, l’on se demande quelle sera l’attitude des dirigeants devant cette problématique et s’ils vont voir le bout du tunnel pour satisfaire les doléances de leurs joueurs. M.O. N.

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

RCK
Le point sur les jeunes catégories

Beaucoup de talent mais aussi de difficultés
confirme son ascension et ne cesse de progresser. Il a arrêté samedi dernier un penalty contre la JSK, sous le regard attentif de Nobello. Le rendement de Zizoua n’a pas laissé indifférent le Directeur technique des jeunes catégories de l’EN. En effet, selon une source bien informée, Nobello a coché le nom du gardien koubéen sur son calepin. Dékiméche, l’entraîneur des gardiens de l’Académie, devrait le superviser le week-end prochain. « On doit impérativement préserver le réservoir koubéen et s’investir pleinement dans les jeunes. Le RCK a toujours fait les beaux jours des autres clubs avec les enfants issus de son école. Cette dernière existera toujours et ne trépassera jamais. Il y a des talent, ils ont besoin de considération. On se donnera, inchAllah, à fond pour être à la hauteur de l’école du RCK », nous dira en substance Hamza Ben Youcef. Sur un autre registre, les U19 de Sebbar et les U21 de Gougam sont qualifiés respectivement aux 32es de finale de la coupe d’Algérie et 8es de finale de la coupe de la Ligue. Trois joueurs des U19 sont sélectionnés en EN, en l’occurrence Adela, Sebati et Mouméne. Les U21 ont entamé le championnat très en force avec sept victoires consécutives avant de s’essouffler pour manque de moyens et de considération. Quant aux catégories U15, guidés par Sid Ahmed Gribissi, U17, entraînés par Youcef Ladjadj, et U18, drivés par Belmesbah, c’est un bilan mi-figue, mi-raisin puisqu’ils auraient pu faire beaucoup mieux si ce n’était le manque de moyens et certains problèmes extra sportifs.

Kaci Saïd (DTS) : «Nos formateurs font du bon travail et les créneaux nous font défaut»
S’il y a quelqu’un qui pourra nous dresser un aperçu général et donnera un bilan des jeunes catégories, c’est bel et bien l’ex-international Mohamed Kaci Saïd. Le Directeur technique sportif des jeunes semble satisfait du travail accompli jusque-là même si le problème des créneaux le tracasse énormément. « On travaille pour former les jeunes et faire en sorte d’alimenter l’équipe fanion. Les formateurs font un bon travail et nous sommes satisfaits de leur production. On aura l’occasion de faire le bilan en fin de parcours et j’estime que nous sommes dans nos prévisions. Notre seul problème, c’est le manque d’espace et les terrains pour s’entraîner. Les créneaux des entraînements nous font défaut et on attend impatiemment la fin des travaux au niveau de l’annexe qui se trouve derrière la nouvelle tribune afin de dégager l’encombrement au niveau du stade principal », nous dira Kaci Saïd. Y. M.

M

algré les déboires de l’équipe fanion et les conflits qui étranglent le club, l’école koubéenne se porte, quand même, bien. En dépit d’un bilan mi-figue mi-raison, le réservoir koubéen garde son statut et promet un avenir radieux. Certaines catégories ont réussi à s’imposer et pas moins de huit jeunes sont sélectionnés en EN. Ce qu’il faut souligner, c’est le bon travail effectué par les différents entraîneurs, encadrés par l’ex-international Mohamed Kaci Saïd, et sous la présidence de Belkacem

Bedjaoui. Si ce dernier a réussi provisoirement à cerner le différend financier en régularisant trois mois de salaire, l’encadrement des jeunes attend toujours ses treize mois arriérés car il n’a pas touché ses salaires depuis le début de la saison passée.

Les U16, U19 et U21 à l’honneur
Trois catégories se sont illustrées lors de la première manche du championnat. Il s’agit des U16, entraînés par Hamza Ben Youcef, U19, dirigés par Rachid Sebbar, et les U21, emmenés par

Gougam. L’équipe de Ben Youcef est classée au 3e rang et semble bien partie pour terminer le championnat sur le podium. En plus de sa bonne santé et ses résultats réguliers, cinq joueurs ont rejoint l’Académie de la FAF. Il s’agit du gardien Ferrahi Mokhtar, Kasdi Koceila, Zergat Oussama, Tadjnant Hichem et Amokrane Abderrahim qui n’est autre que le petit du grand Amine, lequel on lui souhaite prompt rétablissement et la réussite dans ses études. Un autre élément est pressenti pour rejoindre cette Académie. C’est le gardien Zizoua Bidjad qui

Le plateau des U13 débutera au mois de février
Si les différentes catégories sont en pleine compétition, ce n’est pas le cas pour les U13. En effet, l’école du RCK, emmenée par le monument Boualem Amirouche, se contente de la formation et n’a toujours pas joué le moindre match officiel. Son plateau devrait débuter en février prochain où les amoureux du foot auront l’opportunité de découvrir le talent des jeunes et de se régaler chaque week-end. Youcef M.

CABBA Belguerfi «Une nouvelle série de victoires a débuté»
Walid Belguerfi a été fidèle à ses habitudes en marquant encore une fois un but, ce qui porte son total à 8 réalisations. Le meilleur buteur de la ligue 2 n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Vous avez réussi à ramener les trois points d’un déplacement qui s’annonçait pourtant périlleux, ce qui dû vous faire beaucoup de bien, n’est-ce pas ? Absolument. Ce succès à l’extérieur nous a permis surtout de mettre fin à la série de mauvais résultats puisque nous n’avons pas goûté à la joie de la victoire depuis 4 journées. A présent, je peux dire que nous avons inauguré une nouvelle série de bons résultats. Vous avez été l’auteur du but de la victoire inscrit de fort belle manière, ce qui pourrait être considéré comme étant une double satisfaction pour vous personnellement, non ? Avant toute chose, je voudrai remercier le coach qui m’a fait confiance au cours des deux premiers matches de la phase retour car, je revenais de blessure. La balle était donc dans mon camp et il fallait que je lui prouve qu’il ne s’est pas trompé sur mon compte. D’ailleurs, je n’ai pas l’intention de m’arrêter à 9 buts (8 en championnat et 1 en coupe Ndlr). Je dédie ce but à ma mère qui n’a jamais cessé de m’encourager à aller de l’avant. Vous avez aussi raté un penalty, comment l’expliquezvous ? J’étais tellement sûr de marquer que j’avais pris la responsabilité d’exécuter la sentence mais l’état de la pelouse m’a joué un mauvais tour sachant que j’ai envoyé le ballon dans les décors. Je dois avouer que ce ratage m’a fait complètement sortir du match mais en fin de compte j’étais complètement soulagé par le gain des 3 points. En tout état de cause, cette victoire vous permet de garder vos distances vis-àvis de votre principal poursuivant, n’est-ce pas ? Notre objectif est de gagner le plus de points possibles afin de reprendre notre avance qui avait atteint 13 points et d’assurer notre accession avant la fin du championnat. Nous jouerons le prochain match à domicile, ce qui sera une bonne occasion d’accentuer notre avance d’autant plus que notre poursuivant la JSS n’aura pas la tâche facile contre le MOC sur son terrain et devant ses supporters. Justement, vous recevrez à cette occasion l’ESM, comment appréhendez-vous ce rendez-vous ? Pour nous, il s’agira de rester sur la lancée pour une autre série de victoires qui nous mènera je l’espère aux portes de la ligue1. Seulement, il ne faut pas croire que ce match sera une simple formalité au vu de l’adversaire qui en plus d’être une bonne équipe, revient fort ces derniers temps, en témoigne sa dernière victoire. Donc, c’est une raison supplémentaire pour nous de le prendre très au sérieux afin de parer à toute éventuelle mauvaise surprise.

OM
Belhani «Pas le droit à l’erreur face à l’USMB»
D’abord, comment est l’ambiance au sein de l’équipe avant le derby contre l’USMB ? Vous savez, quand une bonne préparation s’improvise après un échec, le moral est toujours au beau fixe. Depuis plusieurs jours, il règne une excellente ambiance et les entraînements se déroulent dans de bonnes conditions malgré le match nul contre l’ASMO. C’est de bon augure, pourvu que cela dure. Vous devez à présent préparer votre prochain rendez-vous face à l’un des prétendants à l’accession. Comment voyez-vous ce match ? Je ne vous apprends rien en vous disant que ce sera une rencontre très difficile pour nous. Mais si on veut éviter de tomber dans de faux calculs et terminer la compétition avec moins de pression, nous n’avons pas le droit à l’erreur et nous comptons nous ressaisir après notre match nul face à l’ASMO. J’estime que c’est le match à ne pas rater. C’est pour cela que nous nous déplacerons à Blida pour négocier au mieux ce match et revenir ainsi avec un résultat probant. Pour cela, l’équipe se prépare sereinement et les joueurs sont concentrés et surtout conscients de la mission qui les attend. Vous croyez être en mesure de revenir avec un résultat positif de Blida malgré les problèmes qui ont surgi dernièrement et aussi l’échec de l’ASMO ? Tout ce qui nous intéresse c’est le terrain. Les autres paramètres ne nous intéressent pas. On aura affaire à une très bonne équipe de Blida qui regroupe d’excellents joueurs. Le combat s’annonce très rude sur le terrain et que le meilleur gagne. De notre côté, nous ferons le maximum pour réussir un bon résultat face aux poulains de Amrouche notre exentraîneur. Comment voyez-vous les chances de l’OM pour accéder en Ligue1 ? Même si nous avons perdu quelques points à domicile et on est 10e au classement gé-

Entretien réalisé par A.B.

néral avec un écart de 5 points sur le 3e, je dirai que les chances de l’OM pour accéder en Ligue 1 sont toujours intactes et en même temps c’est difficile. Nous ne sommes qu’à quelques unités seulement du trio de tête comme je l’ai dit et nous pouvons encore prétendre à rejoindre l’élite si on ramène des points de l’extérieur.

Entretien réalisé par H. Benmouloud

20

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

Coup d’œil International
Arsenal

Sagna «J’avais les larmes aux yeux» A
bsent des terrains depuis le 2 octobre (fracture du péroné), Bacary Sagna a enfin retouché le ballon en compétition à l'occasion de la victoire d'Arsenal sur Aston Villa en 16ème de finale de FA Cup (3-2), dimanche. Quelques petites minutes (cinq) sur la pelouse seulement, mais beaucoup d'émotion pour l'international français...
Bacary, premières sensations après ce retour ? J'ai encore les poumons qui me brûlent ! L'entraînement, ça ne remplace pas les matches. Je ne m'attendais pas à rejouer si tôt. Normalement, il était prévu que je reprenne l'entraînement collectif demain (NDLR : lundi). J'ai ressenti une petite douleur à l'échauffement pendant cinq minutes. Quand on est sur le terrain, il y a des moments où, parfois, on doute. Maintenant, je ne doute plus. Etiez-vous inquiet de revenir un peu plus tôt que prévu ? J'ai discuté avec les préparateurs physiques. Ils pensaient que j'étais apte à reprendre la compétition. Je n'avais pas de douleur, donc ils ne voyaient pas pourquoi repousser mon retour d'une semaine. Quand ils m'ont dit que j'allais accélérer mon retour, ça m'a fait quelque chose. Sur le coup, j'ai eu peur que ça soit trop tôt. Pourquoi si tôt ? Je pensais revenir à mon rythme, rejouer avec la réserve. Le coach (Arsène Wenger) est venu me voir hier (NDLR : samedi) après l'entraînement, m'a demandé si je n'avais pas de crainte, puis il m'a dit qu'il pensait me prendre dans le groupe sans savoir s'il allait me faire jouer. En quatre mois, j'ai touché le ballon pendant deux semaines, je n'ai fait que deux entraînements avec le groupe. Il me manque un peu de repères. Avez-vous ressenti une certaine appréhension sur le terrain? Je n'ai eu aucune crainte à mettre le pied. Sur mon premier ballon, je dévisse mon dégagement. Ma cheville a été testée. Qu'avez-vous ressenti d'autre ? Beaucoup d'émotion. En entrant sur le terrain à l'échauffement, j'avais les larmes aux yeux. Quand tu es éloigné si longtemps des terrains, tu repenses à tout ce qui s'est passé. Je me suis rappelé le moment quand j'ai passé la radio, Plein de petits souvenirs sont remontés. Et c'était juste de la joie de rejouer, de retrouver mes coéquipiers. Et puis, le fait de voir ma famille et mes amis qui avaient préparé une petite surprise avec une pancarte «Welcome BS3» (NDLR : Bacary Sagna 3), ça m'a touché. Belle ovation, ça fait chaud au coeur, je l'attendais. C'est un beau jour. Quels sont vos prochains objectifs ? C'est maintenant que ça va commencer. J'ai galéré pendant quatre mois pour me remettre sur pied. La première étape c'était de rejouer. La deuxième, c'est de travailler dur pour rattraper le retard. Il me reste quatre mois pour retrouver le rythme, mon niveau et gagner ma place à l'Euro. Après, je ne sais pas ce que le coach (Laurent Blanc) a en tête. Moi, j'ai à coeur de me remettre sur pied et de faire partie du groupe. Je n'ai aucune crainte. Je ne me pose pas de questions. Je veux juste être performant avec mon club. Il n'y a pas de calcul. Si je n'y suis pas, j'aurais quelques regrets. Mais ce n'est pas la fin du monde. In France Football

reste Il me mois « e quatr ner ma gag » pour 'Euro ce à l pla

Qeen’s Park Rangers

OM

Roberto Carlos va raccrocher
A 38 ans, le Brésilien Roberto Carlos, entraîneur-joueur à l'Anzhi Makhachkala, a annoncé qu'il mettrait un terme à sa carrière à la fin de la saison. «C'est le moment de raccrocher. Je joue depuis de nombreuses années et mon corps n'en supportera pas davantage», a indiqué le latéral gauche au quotidien espagnol Marca. Il ne s'éloignera pas des terrains pour autant, puisqu'il va se consacrer entièrement à ses fonctions dans l'encadrement du club russe pour, à terme, en devenir le président : «Je suis préparé à ce moment et mes nouvelles responsabilités ne vont pas me laisser le temps de m'attrister. Anzhi doit devenir l'une des meilleures équipes. Le président actuel m'a demandé de l'aider à construire le club pour les dix prochaines années.» Roberto Carlos va mettre fin à une carrière pro commencée à União São João en 1994, puis à Palmeiras. Le Brésilien débarque en Europe, à l'Inter Milan, en 1995, avant de rejoindre Madrid un an plus tard. En onze saisons au Real, il remporte quatre fois le Championnat d'Espagne et trois fois la Ligue des champions. Il s'exile ensuite à Fenerbahçe, puis aux Corinthians, avant de rejoindre l'Anzhi l'été dernier.

Souleymane Diawara attendu ce mardi Eliminé de la Coupe d'Afrique des Nations avec le
Sénégal, qui a terminé quatrième et dernier du groupe D, Souleymane Diawara doit faire son retour à Marseille ce «mardi, si tout se passe bien», a confié Didier Deschamps après la victoire de l'OM à Rennes dimanche (2-1, 21e j. de L1). Le défenseur central sénégalais de 33 ans pourrait donc faire son retour dans le groupe marseillais, ce mercredi (20h50), face à Nice, lors des demi-finales de la Coupe de la Ligue.

Les Américaines reines du continent
L'équipe féminine des Etats-Unis a battu le Canada (4-0), en finale du tournoi de qualification olympique de la zone Concacaf, dimanche à Vancouver. Les deux formations sont de toute façon qualifiées pour les Jeux de Londres cet été, et les Américaines, doubles championnes olympiques en titre, ont confirmé leur domination sur le continent. Lors du tournoi, les joueuses de Pia Sundhage ont gagné leurs cinq matches bien sûr, avec 38 buts inscrits et aucun encaissé ! Abby Wambach, auteur d'un doublé dimanche, est devenue la deuxième meilleure buteuse de la sélection avec 131 réalisations et se rapproche ainsi de la légendaire Mia Hamm (158 buts).

AC Milan

B. Dortmund

River Plate

Merkel out deux mois Touché au ligament collatéral médian du genou
droit, Alexander Merkel va être éloigné des pelouses durant deux mois. Revenu dans les rangs de l'AC Milan en janvier, le milieu allemand s'était blessé contre la Lazio Rome (2-1), mercredi en quart de finale de la Coupe d'Italie. Un souci supplémentaire au milieu pour les Rossoneri, déjà privés d'Aquilani, Boateng, Gattuso et Flamini. L'absence de Merkel pourrait modifier la fin de mercato des champions d'Italie, tombeurs de Cagliari (3-0) dimanche soir, qui doivent tenter une dernière offensive pour arracher Carlos Tevez à Manchester City. Ils pourraient finalement choisir de recruter un milieu de terrain. Les noms de Sulley Muntari (Inter), Luca Rigoni (Chievo) ou Riccardo Montolivo (Fiorentina) sont évoqués.

Klopp jusqu’en 2016
Arrivé en 2008, Jürgen Klopp a prolongé lundi son contrat au Borussia Dortmund de deux ans, soit jusqu'en 2016, selon le site Internet du club allemand. La saison passée, le stratège allemand de 44 ans a mené le club de la Ruhr au titre en Bundesliga. Sort identique pour le directeur sportif Michael Zorc.

Trezeguet touché Obligé de
céder sa place à la 8e minute, dimanche à Mendoza, en amical face à Boca Juniors (défaite de River Plate 0-1), David Trezeguet souffre du genou droit. L'attaquant de 34 ans doit passer dans les prochaines heures des examens médicaux complémentaires pour déterminer la gravité de sa blessure. Il est, pour l'heure, incertain pour la rencontre de River Plate contre Almirante Brown (D2 argentine).

Pires touchera 100 000 euros par semaine à Howra
Parti en Inde, Robert Pires sait désormais dans quelle équipe il va jouer : il s'agit d'Howra, dans la banlieue de Calcutta. Six joueurs, anciennes gloires du foot, ont été proposés à la vente aux six franchises du championnat local, tout juste créé. Robert Pires, 38 ans, a trouvé preneur à Howra, où il touchera 600 000 euros pour six semaines. L'Argentin Hernan Crespo a raflé la mise pour 640 000 euros à Barasat, Fabio Cannavaro ira à Siliguri pour 630 000 euros, davantage que Jay-Jay Okocha (420 000 euros) à Durgapur et Robbie Fowler (400 000 euros) à Kolkata. Chaque club a également «drafté» son entraîneur : Pires sera ainsi coaché par Fernando Couto, Samson Siasia ira à Durgapur, Teitur Thordorson à Barasat, Peter Reid à Kolkata et Marco Etcheverry à Siliguri.

Inter Milan

Muntari parti pour rester
Annoncé comme cible potentielle de l'AC Milan après la blessure d'Alexander Merkel, Sulley Muntari ne va pas quitter l'Inter Milan avant la fin du mercato, fixée mardi à 19 heures en Italie. «Muntari va terminer la saison à l'Inter», a certifié, lundi, Fabien Piveteau, l'agent du milieu ghanéen de 27 ans. En fin de contrat en juin prochain, l'ancien élément de Portsmouth devrait «retourner en Angleterre» l'été prochain. «Il y a déjà quelques pistes mais ça dépendra de sa CAN», a précisé Piveteau, ancien gardien du Havre, Monaco et Bastia.

Jin Hyung Song rentre au pays
Après une saison et demie à Tours (trois buts en 51 matches de Ligue 2), Jin Hyung Song rentre en Corée du Sud. Le milieu offensif sud-coréen de

N° 1820 Mardi 31 janvier 2012

QPR

Le journal des transferts
Inter Milan
Tottenham

Coup d’œil International

21

Cissé a officielé lement signrès La D'ap

Ranieridevrait encore faire chou blanc dans lereste» : «Thiago Motta dossier Thiago Le Paris-SG
Motta, après les échecs liés à David Beckham, Alexandre Pato, Carlos Tevez et Kaka. Le milieu italo-brésilien de l'Inter Milan devrait rester jusqu'en juin en Serie A. C'est Claudio Ranieri qui l'a annoncé dimanche après la défaite des Nerazzurri à Lecce (0-1). «J'ai demandé à ce que Thiago Motta reste, et de ce que je sais, il va rester. Il ne quittera pas Milan et l'Inter. Au moins jusqu'en juin. J'en ai eu l'assurance. C'est une nouvelle importante pour nous. Des joueurs tactiquement importants comme Thiago Motta sont peu nombreux en circulation et il n'y en a aucun autre dans notre équipe», a expliqué l'entraîneur italien.

Zarate renvoie les Spurs dans les cordes
Mauro Zarate (24 ans, 13 matches de Serie A en 2011/2012, aucun but) ne devrait pas signer à Tottenham pendant ce mercato hivernal. En effet, l'attaquant souhaite rester à l'Inter Milan... où il est prêté par la Lazio Rome jusqu'à la fin de la saison. «Il est flatté par l'intérêt des Spurs. Il aimerait clairement rejoindre Tottenham. Mais il n'est pas question qu'il aille là-bas dans le cadre d'un prêt. Il souhaite un transfert définitif. Pour l'instant, rien de tel ne va se produire», a annoncé le conseiller du buteur argentin Barry McIntosh selon Sky Sports.

Mame Biram Diouf n’a pas fait long feu à Manchester United. Arrivé en 2009, le buteur sénégalais va s’engager dans les prochaines heures avec Hanovre. L’information a été dévoilé par la BBC qui précise que MU récupèLucho Gonzalez (31 ans, 18 matchs rera près de 2 M€ et et 2 buts en L1 cette saison) pourrait reque le joueur paratrouver le FC Porto cet hiver. Les Draphera un contrat de gons pourraient passer à l'action au cours deux ans. des prochaines heures pour récupérer le meneur de jeu marseillais. Selon le quotidien portugais A Bola, le FC Porto songerait à proposer son attaquant Silvestre Varela (26 ans, 10 matchs et 1 but en championnat portugais cette saison) au club phocéen pour faciliL'attater l'opération. Le club portugais quant Luca souhaiterait récupérer Lucho dans le Toni (34 cadre d'un prêt jusqu'à la fin de la ans) quitte saison avec une option d'achat fixée définitiveà 3,5 millions d'euros. L'OM pourment la Jurait accepter si Porto prend en ventus charge l'intégralité du salaire de l'Argentin, rapporte le quotidien régio- Turin, direction les Eminal La Provence. rats Arabes Unis. Jamais utilisé depuis le début de la saison, l'international italien s'est engagé en faveur d'Al Nasr. Arrivé dans le Piémont l'hiver dernier Ce week-end, la presse anglaise en provenance du Genoa, avançait l'idée d'un échange entre l'ancien joueur du Bayern les attaquants de Manchester City, Munich notamment était Carlos Tevez (27 ans, 3 apparitions lié à la Vieille Dame en Premier League cette saison) et jusqu'en juin prochain. La de Liverpool, Andy Carroll (23 durée de son nouveau ans, 20 matchs et 2 buts en Premier League cette saison). contrat n'a pas été précisée. Recruté contre 41 millions d'euros l'hiver dernier, ce derKrasic pourrait nier a toutefois coupé court en réaffirmant son attacherevenir en Russie ment aux Reds. Selon le Daily Mirror, le club de la Mersey Toujours en attente de serait toutefois client et aimerait obtenir le prêt de l'intransfert cet hiver, le miternational argentin. Pas sûr que cette option plaise à MC lieu de terrain serbe Milos qui a déjà repoussé une offre similaire du Milan AC, où Krasic a l'embarras du Tevez souhaitait absolument signer. De plus, rejoindre choix puisque Chelsea, la Liverpool après avoir porté les couleurs des deux clubs Lazio Rome et d'autres mancuniens relèverait de la double trahison...

Gazzettadello Sport, c'est officiel, Djibril Cissé a été transféré à Queens Park Rangers. Seulement six mois après son arrivée, l'attaquant français quitte donc la Lazio Rome pour retourner en Angleterre où il avait déjà évolué à Sunderland en 200809. L 'indemnité de transfert serait de 5 millions d'euros. Buteur en Coupe d'Italie mercredi dernier contre l'AC Milan, Cissé aura disputé 18 matches de Serie A et insl crit une seule réalisation, alors qu'i a frappé au but à trente-cinq reprises. C'était encore contre le Milan, le 9 septembre (2-2) lors de la 2e journée du championnat. En Ligue Europa, il aura fait trembler les filets trois fois : deux buts en play-off et un en poule (groupe D). Plus tard dans la journée de lundi, la Lazio devrait accueillir le Japonais Keisuke Honda en provenance du CSKA Moscou.

Coutinho prêté à l’Espanyol
Arrivé en 2010 à l'Inter Milan, Philippe Coutinho (19 ans, 5 matchs et 1 but en Serie A cette saison) a été peu utilisé par Claudio Ranieri depuis le début de l'exercice. Le Brésilien devrait rallier l'Espagne cet hiver afin de bénéficier d'un temps de jeu plus important. Selon la presse italienne, le natif de Rio de Janeiro devrait être prêté dans les prochaines heures à l'Espanyol Barcelone. A suivre...

Man Utd

Chelsea

Diouf en route pour Hanovre

OM

De Bruyne en passe de signer

Lille

Varela proposé en échange de Lucho ?

Juventus

Toni file aux Emirats

Man City

L'attaquant du Racing Genk, Kevin de Bruyne (20 ans, 15 écuries européennes, Eden Hazard matchs et 6 buts en championa démenti dimanche toute possibinat cette saison) serait en lité de départ lors du mercato d'hiver. A la question de savoir s'il passe de signer en faveur de Chelsea. La presse pouvait quitter Lille d'ici mardi mianglaise et belge a annoncé hier que l'internanuit, date de la fin du marché des tional belge est arrivé à Londres pour finalitransferts, l'attaquant nordiste a réser son transfert et passer la visite pondu : «Non, impossible.» «Je l'ai dit, je médicale. Le montant de l'opérasuis un homme de parole, a expliqué l'intion est estimé à 8 millions ternational belge sur Canal +. J'ai encore d'euros. beaucoup de choses à faire avec Lille, pourquoi pas gagner encore un ou deux trophées.» Elu meilleur joueur de Ligue 1 la saison passée, Hazard a en revanche reconnu qu'il quitterait son club formateur l'été prochain. «Après réflexion, je me dirige vers l'Angleterre, a-t-il dévoilé, écartant du même coup un transfert au Paris-SG. C'est un style de jeu qui me convient, c'est là qu'on peut apprendre le plus. Je préfère partir à l'étranger. J'ai plus de 100 matches en L1, j'ai envie de connaître autre chose. Paris c'est tentant mais l'étranger c'est une décision réfléchie.»

Hazard : «Je me dirige vers l'Angleterre» Courtisé par les plus grandes

Tevez plairait à Liverpool, mais...

AC Milan
clubs sont sur le qui-vive pour accueillir le «lofteur» de la Juventus Turin. Et selon les dires de la Gazzetta dello Sport, le Serbe pourrait retourner en Russie, direction le Zénith Saint-Pétersbourg cette fois-ci, après un passage au CSKA Moscou. Le manager italien Luciano Spalletti apprécierait tout particulièrement le profil de Krasic et il en aurait fait sa priorité. Toutefois, le Zénith a encore du temps puisque le marché russe ne faire que le 24 février prochain.

Allegri ravi de son mercato Le Milan AC a longtemps cru pouvoir
arracher le prêt de Carlos Tevez, mais n’a finalement pas eu gain de cause dans ce dossier. Qu’importe, les Rossoneri ont plus d’un tour dans leur sac et ont fini par recruter Maxi Lopez en provenance de Catane. De quoi rendre heureux Massimiliano Allegri, interrogé par le Corriere dello Sport : «C’est dommage pour Tevez, il avait envie de venir au Milan. Mais je suis ravi pour Maxi Lopez, je remercie le club de m’avoir offert ce cadeau. Maxi est physique mais aussi technique. Il peut jouer seul ou associé à un autre. Il va faire de bonnes choses au Milan. Et puis, le mercato ne ferme que le 31.» De quoi laisser la porte ouverte à une nouvelle recrue.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

22

Le Buteur n° 1820 Mardi 31 janvier 2012

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parcom jeux-sante@lebuteur.

Sudoku n° 881

In

25% des os d'un humain se trouvent dans ses pieds.
ous ?

QCM
Par quel organe est sécrétée lʼinsuline ?
a) Foie b) Pancréas c) Thyroïde

Enigme
Si vous vous couchez à 8 heures du soir et que vous réglez votre réveille-matin pour 9 heures, combien d'heures de sommeil aurez-vous ?

LS V
eaviez-

L'urine, c'est le thermostat du moustique !
A chaque fois qu'ils piquent, les moustiques voient la température de leur corps augmenter subitement, au point de les exposer à une mortelle hyperthermie. C'est normal, ils viennent de se nourrir de sang tout chaud ! Pour expliquer comment ces insectes survivent à ce phénomène, des chercheurs du CNRS et de l'Université François Rabelais à Tours ont observé des anophèles en pleine action. Et ils ont fait une sacrée découverte… Pour éviter le choc thermique lié à la consommation du sang de mammifères ou d'oiseaux, le moustique anophèle… urine. Plus précisément, l'animal excrète une goutte du sang tout juste ingéré, après l'avoir mêlé à une goutte d'urine. C'est cela qui lui permet d'échapper à un stress thermique potentiellement mortel..

M

éli Débusquez 2 Présidents américains élo dont les noms ont été mélangés :

Qui Cʼest ?
Abderrahmane Ibn Sakhr

C O S E L I N L N V E R O O LT

Charade
Mon 1er est l'opposé de Z. Mon 2e est l'opposé du ventre. Mon 3e est l'opposé de beau. Mon quatrième est l'opposé de AVEC Tu seras mon tout vers 15 ans.

D

Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

evinette

Pourquoi est-ce que les fumeurs n'attrapent jamais la maladie d'Alzheimer?

D ’ où Ç a sort ?

De quel film célèbre cette photo est-elle extraite ?

Qui a dit ?
«En tant quʼêtre humain, je ne suis pas rancunier, mais je nʼai pas non plus le pouvoir divin de pardonner…»
Emile Zola Mohamed Raber Ibn Khaldoune Khomeïni

L’intrus
Bleuite Hépatite Cystite Péritonite

Mots fléchés n° 1334

Ce

jour-là

1881 : Saint-Petersbourg : Les obsèques de Dostoïevski, mort le 28, sont suivis par trente mille personnes. 1950 : Harry Truman autorise la fabrication de la bombe à hydrogène. 2000 : Le docteur Harold Shipman est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en Angleterre pour avoir achévé 15 de ses riches et vieilles clientes afin de toucher leur héritage.

Humour…
 Petit Paul demande à sa mère : - Que fait-on des voitures quand elles sont usées ? - Réfléchis un peu, on les vend à papa !  Manu visite un musée en Egypte avec sa petite sœur. Ils s'arrêtent devant une momie. - Que veut dire 3164 AV JC ? demande la petite fille. - Sans doute le numéro d'immatriculation de la voiture qui l'a renversée !

La photo du jour

Solution des jeux…
Méli-Mélo Dʼoù ça sort Unstoppable

Sudoku n° 881

La Bleuite nʼest pas une inflammation
L?intrus

Adolescent

Charade

b- Pancréas
QCM

Abou Houraïra
Qui Cʼest ? Devinette Ils meurent avant...

Mohamed Raber
Qui a dit ?

Une heure
Enigme

Lincoln et Roosevelt

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com x-santé@lebute jeu

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

D écrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 1820 Mardi 31 janvier 2012
Horaires des prières
07 Rabi el awel 1433

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
MARDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

MERCREDI
BEAU TEMPS

Mardi
Dohr Asr Maghreb Icha Fedjr Chourouk : 13h01 : 15h50 : 18h14 : 19h35 : 06h22 : 07h50

«N'offre pas une cravate à qui a besoin d'une chemise»
(Proverbe anglais)

Mercredi

Matin : 6 °C A-M : 14 °C Vent :11 km/h Direction : S.W.

Matin : 8 °C A-M : 17 °C Vent : 14 km/h Direction : S.

ACTUEL
Un enfant chinois voit parfaitement dans le noir l'on a La première fois que
entendu parler de Youhui Nong, c'était en 2009. Mais cette année, ce gamin a fait les gros titres chinois, car il a intrigué la Terre entière avec ses yeux. D'un bleu magnifique, ce qui est rare chez les Asiatiques, les yeux du garçon ont une maladie rare appelée Luekodermia qui rend la pupille extrêmement sensible à la lumière... et qui lui permet de voir dans le noir. Surnommé «l'enfant-chat», Nong peut effectivement faire ce qu'il veut dans le noir, comme par exemple accompagner un professeur à la chasse aux criquets, la nuit, sans utiliser de lampes. Shihua, son père, a expliqué à la télévision que «deux mois après sa naissance, on m'a dit que ses yeux étaient différents, j'avais remarqué que ses yeux étaient bleus. Nous l'avons emmené à l'hôpital (à Dahua, selon The Sun) mais le docteur nous a dit de ne pas nous inquiéter. Que ses yeux guériraient en grandissant». Finalement, rien n'a changé, mais cela n'a pas semblé déranger Youhui, du coup la famille Nong n'y a plus fait attention, selon Oddity Central. Mais un jour, son professeur a remarqué que le garçon plissait les yeux à la lumière du soleil et qu'il se plaignait d'avoir la vision floue. Finalement un spécialiste de la vue lui a rendu visite dans son village, dans la province de Guanxi. Après avoir été surpris par la couleur des yeux de Youhui, il a été également stupéfait de découvrir que confrontés à une puissante lumière, les yeux de l'enfant devenaient fluorescent, qu'ils émettaient une lumière «bleueverte, comme les chats». Depuis de nombreux reporters sont venus vérifier les dires en lui faisant passer toute une série de tests et le résultat est que l'enfant les a passé avec succès !

Comment se débarrasser de sa graisse abdominale ?
La graisse abdominale ou graisse viscérale, qui se trouve à l'intérieur de notre ventre entre les organes, est celle qui est le plus liée à la mortalité cardiovasculaire. C'est pour cela que nous conseillons régulièrement de surveiller votre tour de taille… mais comment se débarrasser de la graisse abdominale quand elle est là ? De l'exercice pour éliminer la graisse abdominale Pour vérifier ce qui fonctionne pour éliminer la graisse abdominale, une équipe américaine a mis au sport 144 personnes, hommes et femmes, âgés de 18 à 70 ans. qq Un tiers a fait de l'endurance, en l'occurrence de la marche rapide sur un tapis roulant qui simulait une montée. Ces personnes marchaient l'équivalent de 12 miles, soit un peu plus de 19 kilomètres, par semaine. qq Le second tiers a fait de la musculation trois fois par semaine. qq Le troisième a effectué une combinaison de ces deux exercices. Deux sortes de graisse abdominale Les chercheurs ont ensuite comparé la graisse que les personnes avaient autour de la taille, que ce soit la graisse sous-cutanée (celle que l'on voit le mieux, qui se

Recettes
Gratin de pommes de terre à la dinde

Un ministre australien plagie le discours... d'un film américain
Anthony Albanese est un ministre australien qui s'est attiré les foudres et les moqueries des citoyens australiens en prononçant cette semaine des citations tirées du film américain Le président et Miss Wade sorti en 1995 : «Nous avons des problèmes graves et nous avons besoin de gens sérieux pour les résoudre», s'est-il exclamé avant de critiquer le leader du parti adversaire : «Malheureusement, Tony Abbott ne souhaite pas du tout résoudre quoi que ce soit. Il souhaite seulement faire peur aux Australiens et leur dire qui ils doivent blâmer.» Il s'est ainsi glissé dans la peau de Michael Douglas interprétant dans le film le rôle de Président des États-Unis, informe le site Ozap. Mais le ministre des Infrastructures s'est vite défendu en déclarant à l'antenne d'une radio australienne : «C'est une erreur mais est-ce que c'est grave ? Non. Quelqu'un a dit ces phrases à quelqu'un d'autre, qui les a trouvées bonnes et les a mises dans le discours.» Il a néanmoins expliqué en endosser la faute : «C'est moi qui ai fait ce discours. (Ces phrases) n'auraient pas dû y être. J'en assume la responsabilité.» Le problème, c'est quand reprenant un discours issu d'une fiction, le ministre montre aux électeurs qu'il ne sait pas comprendre les enjeux réels des problèmes existants dans son pays.

situe entre la peau et les abdominaux) ou la graisse abdominale ou viscérale, qui entoure nos organes et nous met plus encore en danger. Résultat : qq La méthode combinée fait perdre plus de graisse en général. qq La méthode avec la marche seule fait perdre le plus de graisse viscérale. qq Et avec la musculation seule, les personnes perdaient de la graisse sous-cutanée… mais prenaient de la graisse viscérale en plus. Pourquoi l'endurance estelle efficace contre la graisse abdominale ? A priori, c'est une simple question de calories : pour

éliminer de la graisse viscérale, nous avons besoin de brûler beaucoup de calories, et un effort soutenu sur une longue période, comme marcher 19 km par semaine est une bonne manière de faire cette grosse dépense énergétique. Il ne faut cependant pas déduire de cette étude que la musculation est mauvaise, ou même inefficace. En effet, maintenir voire augmenter sa masse musculaire est l'une des clés pour bien vieillir. Les spécialistes continuent cependant à recommander un mélange des deux types de sport, mais avec une attention particulière pour l'endurance si l'on a trop de graisse viscérale.

INGRÉDIENTS  4 grosses pommes de terre pelées et tranchées  2 oignons blancs tranchés  2 gousses dʼail hachées  400 g de filet de dinde coupée en morceaux  2 cl d'huile végétale  90 g de beurre  sel et poivre  1 noix de muscade râpée  15 g de farine  25 cl de crème fraîche à 15%  100 g d'emmental râpé Préparation Préchauffer le four à 190 °C. 1 Cuire les filets de dinde dans une poêle avec un peu d'huile (pas plus de 10 minutes) et les coupées en morceaux à la fin de

cuisson. 2 Dans un grand plat à gratin, disposer uniformément la moitié des pommes de terre tranchées, la moitié des oignons et la moitié de lʼail. Couvrir de la moitié de la dinde et déposer 45 g de beurre sur le dessus. Recommencer alors l'opération : pommes de terre, oignon, ail... 3 Saler, poivrer et râper un peu de noix de muscade sur le dessus. Saupoudrer un peu de farine et mettre la crème. Finir le tout en couvrant de fromage emmenthal râpé. 4 Couvrir et cuire 45 minutes au four ou jusquʼà ce que les pommes de terre soient bien cuites. Retirer du four et laisser refroidir 10 minutes avant de servir.

25 aliments qui soignent
Certains aliments ont des pouvoirs guérisseurs ! Ail, citron, miel, myrtille, noix... ont des vertus contre le cholestérol, le cancer, lʼhypertension, la cataracte, Alzheimer ou les AVC. Vingt cinq aliments extraordinaires à mettre au menu dʼurgence !

Question
Plus on dort profondément, plus on ronfle Faux ! Aucun ronflement nʼest normal, il est le signe que lʼair sʼécoule mal dans les voies aériennes supérieures. Les muscles qui contrôlent la
langue et le palais se relâchent. Au passage de lʼair, à lʼinspiration, ces muscles devenus flasques et mobiles se mettent à vibrer et donc à faire du bruit. Ce nʼest pas une maladie, mais cʼest très gênant au quotidien. Le ronflement important et prolongé est plutôt associé à un sommeil moins réparateur car il peut être cause de micro-éveils. Cela peut même devenir dangereux lorsque la gorge est si petite quʼelle en arrive à se fermer pendant le sommeil. A ce moment-là, lʼair ne passe plus et on parle dʼapnée du sommeil. Cela concerne 2% de la population adulte.

Des carottes contre le cancer du sein
«Les carottes [ ] sont riches en vitamine A et en lycopène, substances qui ont la capacité prouvée d’inhiber la progression de cellules cancéreuses de plusieurs lignées dont certaines des plus agressives», explique le Dr David ServanSchreiber dans Anticancer. De plus, selon une étude de cas portant sur les caroténoïdes en général et ayant impliqué 270 patientes, le risque de cancer du sein double approximativement chez les sujets ayant les niveaux les plus bas en bêta-carotène. En pratique : Le bêta-carotène est plus disponible quand les carottes sont cuites. Autres vertus des carottes : elles donnent de l’éclat au teint, sont bénéfiques au cœur et à la vue.

People

A stuce
Entretenir une couette en duvet
Lorsqu’on possède une couette en duvet, il faut bien l’entretenir pour qu’elle reste comme neuve. Il faut la sortir toutes les semaines. De temps en temps, il faut passer dessus un chiffon imbibé de trichloréthylène et bien l’aérer ensuite pendant toute une journée au soleil. On peut aussi faire sécher en machine.

Jennifer Aniston humilie Chelsea Handler
Jennifer Aniston a fait une apparition très remarquée dans le cadre du show «After Latel », occasion pour elle, de sʼen prendre gentiment à Chelsea Handler, sa meilleure amie. «Bonjour, je suis Chelsea Handler. Et je pense vraiment que ce que je dis est drôle. Vous voyez ce que je veux dire ? Je ne comprends pas comment son talk-show nʼait pas été remplacé», lance lʼex de la série Friends, avant de sʼattaquer à lʼhygiène discutable de sa meilleure amie. «Honnêtement, lors de nos dernières vacances, je ne lʼai jamais vue se doucher. Selon elle, un petit tour dans la piscine suffisait. Elle me dégoûte», déclare t-elle. Chelsea Handler, on le rappelle, sʼétait illustrée à plusieurs reprises en sʼen prenant à Angelina Jolie, la rivale de Jennifer Aniston.

Demain : Du cassis contre les jambes lourdes !

N ew s
S ant é

Alzheimer : bientôt un test prédictif
rel appelé immunophiline, qui semble jouer un rôle important dans la survenue de la maladie d'Alzheimer. Selon ce scientifique, un test prédictif pourrait être mis au point d'ici deux à trois ans, si l'on s'en «donne les moyens». En revanche, il faudra certainement attendre beaucoup plus longtemps avant d'envisager un traitement préventif.

Les recherches du Pr Etienne-Emile Baulieu pourraient permettre un dépistage précoce de la maladie d'Alzheimer. Le Pr Baulieu n'est pas seulement l'homme qui a inventé la pilule abortive ou découvert le mécanisme de la DHEA. Voilà plusieurs années qu'il s'intéresse à un composé natu-

Le

C hiffre du jour 32 000

Un tableau peint en 1913 par Hitler vendu pour 32 000 euros en Slovaquie
Un tableau intitulé Marine nocturne peint en 1913 par Adolf Hitler jeune (1889-1945) a été vendu dimanche pour 32 000 euros aux enchères en Slovaquie, a annoncé sur son site la maison de ventes Darte. Alors que le nom de l'acheteur n'a pas été publié, le prix d'ouverture a été de 10 000 euros. Sa valeur a été estimée à 25 000 euros, selon un expert cité par Darte. Ce tableau de 60 x 48 cm montre un paysage marin la nuit sous une pleine lune. «Le tableau a été mis en vente par la famille d'un peintre slovaque ayant probablement rencontré personnellement Hitler à l'époque où il s'efforçait de s'imposer comme peintre à Vienne», a récemment expliqué à l'AFP Jaroslav Krajnak, propriétaire de Darte. Cette famille a souhaité rester dans l'anonymat, selon lui. L'année dernière, Darte avait déjà vendu pour 10 200 euros une autre peinture d'Adolf Hitler, offerte par la même famille.

14:00 Le feu follet 15:45 Itinéris 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Questions pour un champion 17:00 L'aventure du football africain 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 La petite vie 19:05 A la Di Stasio 19:30 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 21:00 Enfin seul(s) 22:30 TV5MONDE, le journal 22:40 Journal (TSR) 23:15 Une heure sur Terre 00:00 TV5MONDE, le journal Afrique 00:20 Mots croisés 01:50 Géopolitis

13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Pacte de femmes 16:35 Les frères Scott 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Money Drop 20:00 Journal 20:33 Instants d'émotion 20:40 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Les experts : Manhattan 21:35 Les experts : Manhattan 22:25 Les experts : Manhattan 23:20 Docteur Rafto 00:45 Pascal, le grand frère 02:10 1492, Christophe Colomb

12:00 Tout le monde veut prendre sa place 13:00 Journal 13:55 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:10 Comment ça va bien ! 16:15 Le jour où tout a basculé 17:05 Côté Match 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:50 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:55 N'oubliez pas les paroles 19:55 Elysée moi 20:00 Journal 20:30 Image du jour 20:35 Football 22:50 Tirage de l'Euro millions 22:55 Ceux qui possèdent si peu 00:20 Les bannis de l'école

12:43 Météo 12:45 Le 12.45 13:00 Scènes de ménages 13:40 Météo 13:45 Au nom de la vérité 15:30 Le combat d'Andrea 17:40 Un dîner presque parfait 18:45 100% Mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 La vérité si je mens ! 2 22:45 Le phénomène «La vérité si je mens» 23:50 Enquête exclusive 01:05 Damages 01:55 Damages 02:25 Météo 02:30 M6 Music / Les nuits de M6

N° 1820 MARDI 31 JANVIER 2012

C il a dit lui
omme
FC Bruges

«Je suis prêt à partir»
Moh-Chérif Hannachi, président de la JSK

Belaïli papa a eu ison an auss !
Youce pas eu qu’à supporter les remontrances de son entraîneur au lendemain du match USMH-MCO (1-0) au cours duquel il avait brillé par ses nombreux ratages. Une fois de retour chez lui, le prodige a trouvé deux autres coachs à la maison : son père et sa mère. Ces derniers n’ont pas manqué de seruel ils ont remonner leur rejeton auq diocre lors station mé proché sa pre re pardonner, dudit match. Pour se faiun doublé ce inscrit Youcef Belaïli a (3-1). Un but samedi face à la JSMB une raison pour pour chacun. En voilà te fois-ci. se faire bécoter cet

A vos marques, prêts… partez !

mam but,f Belaïli n’a

Aouedj a passé même le test psychotechnique
En voilà un qui ne regrette pas d’avoir traîné un peu plus sur les bancs de l’école ! Sid-Ahmed Aouedj qui «séchait» le mois de juin dernier son examen du baccalauréat est ressorti néanmoins avec une petite instruction qui lui a permis de répondre plus ou moins bien au test psychotechnique auquel il a été soumis au FC Bruges. Mis à l’essai par le club belge, le petit prodige oranais s’est réjoui d’avoir acquis un niveau qui lui permette de lire, comprendre et répondre aux questions que contient le QCM. «Heureusement que j’ai le niveau, sinon j’aurais sans doute été recalé», rigolait l’attaquant du MCO après coup. Qu’on se le dise, ils ne seraient pas nombreux nos footeux à être admis dans un club européen, si le recrutement s’effectuait sur la base des résultats des tests psychotechniques.

Ce n’est pas de la langue de bois
«L’Algérie a une grosse équipe, je pense qu’elle sera présente en 2013»

André Ayew, attaquant du Ghana

CAN
Le Soudan entre dans l’histoire
La sélection soudanaise est entrée dans l’histoire hier. Le succès réalisé face au Burkina Faso grâce à un doublé de Mudhatir, connu sous le nom de Kareka, lui a permis de se qualifier aux quarts de finale et d’affronter la Zambie. En revanche, les Ivoiriens ont réalisé un sansfaute en ajoutant un troisième succès à leur actif face à l’Angola (2-0). En quart, les Eléphants affronteront le coorganisateur, la Guinée équatoriale.

USMA

Pour Renard, c’était soit Achiou, soit Ghazi
Le départ de Hocine Achiou et Karim Ghazi a fait polémique à l’USMA cet été. Les deux enfants terribles qui se voient priés d’aller voir ailleurs, ça a sonné comme de l’ingratitude après tant d’années de bons et loyaux services. Les deux joueurs ont depuis nourri une rancune aveugle contre Hervé Renard, parti depuis pour la Zambie. Plus de six mois après, il s’est avéré que l’actuel sélectionneur des Chpolopolos ne voulait pas se séparer des deux éléments à la fois. Pour lui, c’était soit Achiou, soit Ghazi. Comme les deux joueurs faisaient front dans le vestiaire, il a pensé qu’il valait mieux se séparer de l’un d’eux, de sorte à maîtriser plus le groupe. Question de leadership oblige ! Seulement, la direction du club a décidé de ne pas prolonger les deux joueurs à la fois. Allez savoir pourquoi !

Aïssani a été

entendu par le procureur de la République

Pour ceux qui ne le savent pas, Lyes Aïssani s’est rendu coupable l’automne dernier d’homicide involontaire après avoir renversé mortellement un piétant au volant de sa voiture. Le gardien de but du MOB, déjà sanctionné en interne pour s’être attaqué à ses dirigeants au lendemain de la défaite à Biskra (1-0), a été entendu ce lundi par le procureur de la République. Il devrait comparaître ce mardi devant le juge d’instruction. L’on ne connaît pas encore les circonstances de ce drame, mais Aïssani pourrait se voir prononcer une condamnation allant du simple retrait de permis de conduire à la prison et ce en fonction du degré de sa responsabilité dans l’accident. Affaire à suivre.

MSPB

OM

invitée dans le vestiaire. Conséquence, les joueurs ont décidé de faire grève pour revendiquer leur argent. N’étant pas payés depuis un bail, les joueurs ont décidé de radicaliser leur mouvement après avoir tenté vainement de gratter quelques salaires de leurs dirigeants. Ceux-ci doivent se dépêcher à trouver les fonds nécessaires pour payer les joueurs et endiguer ce débrayage sous peine de voir Abdelkrim Latrèche contraint de composer avec les juniors pour le déplacement à Blida.

Les joueurs de songrève Et cette fois, elle s’est en nez à l’OM. La crise pointe le bout

Il ne fait pas bon de passer par Constantine un jour de défaite du CSC. Les U21 du MSPB qui revenaient d’un déplacement de Annaba ont eu à le vérifier. Le bus flambant neuf qui ramenait les bambins du MSPB à Batna a été complètement saccagé par les supporters du CSC. Les dégâts étaient tels que la direction du club a dû louer un autre bus pour ramener l’équipe au bercail. Le président Zidani fou furieux de voir le bus du club que la FAF leur a octroyé récemment voler en éclats n’a pas manqué de réprimander le chauffeur à qui il reprochait de ne pas être passé par Guelma étant donné qu’il était au courant qu’il y avait match à Constantine samedi. Il faudrait bien que quelqu’un paie les pots cassés !

Le bus des U21 saccagé à Constantine

La passion des Figo
Ni Figo ni son épouse, la belle Suédoise, Helen Sweden, ne semblent perdre leur temps. De capitale en capitale, ils ne ratent aucune occasion de voyager pour s’adonner à leurs différents hobbies. Parmi leurs centres d’intérêt, la passion pour les montres de luxe. La semaine dernière, ils étaient à Genève pour assister à la présentation de la nouvelle collection de la marque IWC Schaafhausen. Il y avait d’autres stars du football comme Zinédine Zidane et Oliver Bierhoff.

Geiger
partage avec sa femme la neige de Sétif
Sétif sous la neige, le tableau est tellement beau qu’une photo souvenir valait bien la peine ! Tiens pourquoi ne pas en prendre carrément cinq ! Alain Geiger, l’entraîneur de l’ESS, qui nous vient pourtant de Suisse, où la neige fait partie du décor hivernal, a été tellement ébahi par la beauté du paysage qu’il a tenu à envoyer des photos à sa femme, histoire de lui permettre de s’imprégner du décor.

MCS

Heddane,
nouvel entraîneur
Le MCS n’a pas mis beaucoup de temps pour trouver un successeur à Toufik Rouabah, démi de ses fonctions, de dimanche, à la suite d’une série de mauvais résultats. Mustapha Heddane, qui officiait sur le banc du NAHD la saison dernière, est officiellement engagé. L’entraîneur, qui a roulé sa bosse un peu par tout, sera présent aujourd’hui à Lavigerie pour USMH-MCS. Mustapha Heddane devra superviser sa nouvelle équipe à l’occasion. Il est attendu qu’il soit présent à l’entraînement en fin de semaine. En attendant, c’est Ahmed Karamani qui assurera l’intérim. L’ancien assistant de Azeddine Aït Djoudi chez les U23 a été rappelé en urgence pour diriger ce USMH-MCS. Vu ses compétences, il devrait assurer comme un chef !

Bracci n’a plus où crécher
François Bracci ne sait plus où poser son baluchon. Mis à la porte de l’hôtel Noui pour non-payement de factures par le MCA, l’entraîneur mouloudéen a dû se réfugier quelques jours à l’hôtel Dar Diaf, avant qu’il ne soit prié de débarrasser le plancher pour le même motif. De là, il a créché pendant deux nuits à l’hôtel Emir et… rebelote ! Tous les établissements hôteliers de Chéraga n’en voulaient pas de François Bracci, car avisés que le MCA n’allait pas s’enquérir des frais d’hébergement du technicien. Comme celui-ci n’allait quand même pas se retrouver à la rue, il a décidé d’élire domicile au siège du club, communément appelé la villa de Chéraga. La passion chez Bracci doit être si forte qu’elle lui fait a oublié ses déboires. Car l’entraîneur n’a, en plus de ça, perçu aucun centime depuis qu’il est là. Un autre à sa place serait déjà chez lui à l’heure qu’il est ! Patience, François, patience, tout arrive à point pour celui qui sait attendre !

Footaises

ople

o L’inf

rentrant s Ali Doudah, figure de proue du changement à la JSK

s son poste… d’entraîneur en chef MCA-CSC, Omar Ghrib n’a pas s encore communiqué le onze
s

Moh-Chérif Hannachi a repris

s

pe

s

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful